AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 10 sur 12
Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005

Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Alhena Peverell, le  Ven 22 Déc - 0:18

Lancer de dés pour Mangemort 08

@Mangemort 08 a écrit:
[Statistique Création : 50]

Réussite critique (1-10) : La sphère d'eau est parfaitement maitrisée et dirigée, et Kalén se retrouve prisonnière de longues secondes. Possible qu'elle échappe de peu à se noyer et recrache de l'eau quand 08 mettra fin à son sort.
Réussite (11 - 50) : Le sortilège recouvre bien Kalén, le temps pour quelques secondes de lui donner l'impression de s'étouffer. Mais il s'estompe rapidement pour la libérer.
Echec (51 - 95) : Magnifique sphère d'eau en effet. Par contre, elles ont du bien se marrer en la voyant passer à toute vitesse à côté d'elles et se perdre dans la nuit...
Echec critique (96-100) : Ok, tu visais Kalén, pourtant c'est Elly qui se retrouve toucher par ton sort. Pris d'une peur panique, tu perds tes moyens et la laisse souffrir quelques secondes, avant d'arriver à stopper ton sortilège.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Maître de jeu, le  Ven 22 Déc - 0:18

Le membre 'Alhena Peverell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100 faces' : 70
Kalén Bloom
Kalén Bloom
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Kalén Bloom, le  Sam 23 Déc - 1:40

Elly n'avait même pas eu le temps de répondre à son salut que déjà, une forme émergeait des ténèbres de la ruelle. Se plaçant sous la lumière d'un lampadaire, il lança d'un ton détaché :

« Tiens tiens, mais qui voilà donc... Vous vous êtes perdues ? Il se fait tard pour se promener par ici mesdemoiselles... Les rues par ici ne sont pas toujours sûres... »

Immédiatement, Kalén brandit sa baguette, prête à riposter en cas d'attaque. Avisant l'inconnu, elle fronça les sourcils et détailla son visage. Le capuchon le masquant en partie, elle ne discerna pas grand chose, à part une masse blanchâtre qui recouvrait ses yeux.
Alors qu'elle s'apprêtait à lui demander de cesser son ironie et de décliner son identité, le masqué brandit sa baguette et lança un "Bulla Aquae"en direction des deux jeunes femmes.

Prise de cours, Kalén n'eut pas le temps de réagir. Mais un quelconque contre sort de sa part aurait de toute façon été inutile. Le sortilège passa bien à côté d'elles pour aller s'écraser plus loin dans la rue, répandant sa trombe d'eau sur le trottoir.
Étouffant un gloussement amusé, la jeune Auror leva son arme. A une sphère d'eau, l'ancienne blairelle répondrait par le feu, élément qu'elle maîtrisait plutôt bien :

"Sphaera ignis !"

La boule de feu jaillit de sa baguette en direction de l'étranger.


Kalén a écrit:
Statistique destruction : 48 / Bonus "Elly'es tu ?" : +5

Réussite critique (1-10) : La sphère de feu, parfaitement maitrisée, fait la taille d'un ballon de gym moldu. Elle se dirige tout droit sur 08 qui se retrouve largement brûlé avant que la jeune femme n'annule son sort.
Réussite (11 - 53) : La boule de feu n'est pas très grosse, mais atteint 08. Le sort nécessitant beaucoup d'énergie, Kalén n'a pas le temps de le maintenir assez longtemps pour le brûler trop sérieusement.
Echec (54 - 95) : La boule de feu est jolie, ah ça oui, elle est toute jolie ma belle boule de feu qui brûle bien et qui... passe justement sous une gouttière ruisselante de pluie qui éteint ma belle boule de feu toute jolie.
Echec critique (96-100) : C'est ce qu'on appelle un retour de flamme ! Voilà ce que c'est que de tenir ta baguette à l'envers Kal ! Boom boom la boule de feu en plein sur la cape inifug...? Ah non, imperméabilisée. Du coup ça crame. Aïe.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Maître de jeu, le  Sam 23 Déc - 1:40

Le membre 'Kalén Bloom' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100 faces' : 40
Invité
Anonymous
Invité

Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Invité, le  Sam 23 Déc - 2:06

Il ne faut guère de temps après l’arrivée de Kalén pour que le duel commence, alors tu restes là, actrice au besoin, spectatrice pour l’instant. Attendant de voir comment ta recrue allait s’en sortir face au Maître de ton coeur. Mais cela, forcément, ta recrue l’ignorait encore. Quelques bribes de mots lâchés, laissant tomber la pression accumulée par la journée, défrayant l’angoisse qui allait naitre bientôt.

Et Kalén ne se laisse pas le temps d’un seul mot, d’un seul échange. Elle aurait visiblement tenu compte des propos tenus plutôt dans la journée ? Peut-être. Quoiqu’il en soit la voilà qui relance les échanges d’amabilités. Toi, un peu à l’écart, tu en profites pour balancer, en toute discrétion et des deux côtés deux « Protego Horribilis ». T’aimais autant ne pas devoir traîner l’un des deux à Ste Mangouste.

Si le premier sortilège était passé totalement à côté, le second balancé par Kalén atteigna la cible et tu ne pus reprimer un rictus de douleur à la place de ton compagnon. Fallait croire que vous étiez plus liés que vous le pensiez. Quoiqu’il en soit, tu avais bien pris note du petit gloussement de la jeune femme : aimait-elle faire souffrir les gens ? Ou s’amusait-elle de l’échec de son adversaire ? Quoiqu’il en soit, cela ne faisait pas trop sérieux à ton sens, mais tu te gardais bien de le dire. Après tout s’entraîner face à un vrai mangemort tout en sachant qu’il était faux, mais qu’en fait il était vrai … c’était un brin tiré par les cheveux.
Mangemort 08
Mangemort 08
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Mangemort 08, le  Sam 23 Déc - 14:46






Tu étais sûr de toi, jusqu'à ce que tu vois ton sortilège qui prenait la direction des deux femmes. Pour finalement, au dernier moment, se barrer à côté comme si tu avais vu une ombre fantôme derrière elles. Ok, pour entamer correctement les hostilités, faudra repasser. Tu les imaginais se marrer, ce qui t'agaçait passablement.

Tu observes tranquillement Kalén, attendant qu'elle ne réplique. Pas de blabla, elle te fait face avec toute l'assurance que doit dégager une Auror. Et tu vois son sort qui arrive vers toi, qui te rappelait étrangement un que tu avais goûté quelques semaines plus tôt. Tu l'aimais bien aussi, mais plus quand c'était toi qui le lançait.

En l'occurrence, tu avais tout le loisir de voir la boule de feu arriver, sauf que tu es dans une ruelle étriquée, et forcément, l'esquiver est plus compliqué. Et la boule de feu t'atteint alors que tu n'as pas le temps de la dévier, ton bras gauche est touché, et malgré la pluie battante tu sens ta manche gauche qui prend feu et ton bras touché par les flammes.

L'eau éteint rapidement les dommages, et tu te lances un Curo As Velnus pour supporter les quelques brûlures subies. Tu devais répliquer, et cette fois surtout lui donner matière à se défendre. Alors tu vises l'Auror, avant de bouger au dernier moment pour cibler le mur le plus proche d'elle.

« Confringo ! »

[Statistique Destruction : 70]

Réussite critique (1-10) : Ton sort explose le mur dans un grand vacarme, de nombreux débris volent vers Kalén, ça devrait faire plus mal que tu l'avais imaginé.
Réussite (11 - 70) : Le sortilège explose une partie du mur et plusieurs morceaux touchent l'Auror, infligeant de légers dégâts.
Echec (71 - 95) : Bon, à vouloir feinter, il faut pas en oublier d'être précis. Tu te souviens où est parti ton sort précédent ? Suit celui-ci qui vient de le rejoindre...
Echec critique (96-100) : Au moment de viser la mur, paf, une goutte de pluie dans l'œil, et tu as le réflexes de bouger ton bras sur le mur près de toi. Oups, c'est toi qui en prend plein la gueule.[/quote]
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Maître de jeu, le  Sam 23 Déc - 14:47

Le membre 'Mangemort 08' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100 faces' : 40
Kalén Bloom
Kalén Bloom
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Kalén Bloom, le  Mar 26 Déc - 23:09

Un léger sourire vint ourler ses lèvres en voyant la boule de feu atteindre sa cible. Bon, pas aussi puissamment qu'elle ne l'aurait voulu, mais au moins, elle n'avait pas fait chou blanc.
Un brin d'arrogance ou peut-être tout simplement un manque de concentration l'empêcha de voir l'inconnu répliquer. C'est qu'il était bon l'animal ! Elle n'avait même pas aperçu son mouvement de baguette destiné à lui renvoyer l'ascenseur.
Persuadée que le maléfice lui était destiné, elle se baissa, plus par principe que pour autre chose : il était de toute façon trop tard pour l'éviter.

Mais leur assaillant n'avait pas pour but de l'attaquer, elle. Le sort vint heurter volontairement le mur derrière elle. Prise au dépourvu, elle se jeta sur le côté, mais ne parvint pas à éviter les débris provoqués par l'explosion. L'un d'eux heurta le coin gauche de son front et un autre vint érafler son bras gauche, déchirant la manche de sa robe, laissant une grande marque rouge sur la peau.

Un Episkey plus tard et la griffure était réparée. Mais elle était encore sonnée, et il lui fallut quelques instants avant de se remettre d'aplomb.
Prenant appui sur le mur derrière elle, elle brandit sa baguette et se concentra sur l'image abominable qu'elle se devait d'avoir en tête pour réussir ce sortilège.

"Vicero !" lança-t-elle, un léger rictus sur les lèvres.

Kalén n'aimait pas spécialement blesser autrui (oui, bon, je sais, la boule de feu, chut). Pourquoi infliger des blessures physiques lorsqu'il était possible de neutraliser son adversaire en manipulant légèrement son esprit ?



Kalén a écrit:
Statistique Esprit : 70 / Elly'es tu : +5

Réussite critique (1-10) : En plein dans le mille. Les yeux de l'assaillant s’écarquillent de terreur. L'effet du sortilège dur longtemps. Il semble neutraliser.
Réussite (11 - 75) : Le sort touche l'inconnu. Il semble fonctionner mais le coup précédemment reçu sur la tête a empêché Kalén de forger une image assez réaliste des entrailles sortant du ventre de 08. Après un moment de terreur, il comprend la supercherie.
Echec (76 - 95) : Kalén a bien visé, mais son image d'entrailles ferait rire un enfant en bas-âge. Mais qui lui as mis dans la tête cette œuvre d'art digne d'un Paint ? L'image ne trompe personne, 08 reste de marbre. C'est même assez risible
Echec critique (96-100) : Ah bah bien. Il fallait un élément imprévu et il se matérialise sous la forme d'une flaque d'eau. En plein sous ses pieds. Et c'est la glissade, magnifique. Ça aurait pu être drôle si le sort n'avait pas atteint Elly de plein fouet. Horrifiée, Kalén perd son sang-froid et cède à la panique pour réparer les dégâts.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Maître de jeu, le  Mar 26 Déc - 23:09

Le membre 'Kalén Bloom' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100 faces' : 77
Mangemort 08
Mangemort 08
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Mangemort 08, le  Mer 27 Déc - 11:24






Bien maitrisé, tu voyais ton sortilège qui défonçais bien le mur. Et Kalén qui s'était baissée comme si les débris allaient voler au-dessus d'elle style "Stop les potes, on passe au-dessus et on y touche pas à la nana !", et forcément, les débris n'eurent pas cet esprit là. Elle en prit un morceau dans la tête et tu distinguais son bras également touché.

Alors tu attendais un peu, la laissant reprendre ses esprits et tu la voyais prendre un peu de temps pour se soigner. Votre fin de soirée risquait d'être une soirée médicomagie. A moins que ta belle n'intervienne avant qu'il ne soit trop tard, ce que tu imaginais hautement probable en te souvenant de comment avait tourné l'affrontement avec Nyx quelques mois plus tôt.

Tu observes Kalén, qui se ressaisit et décide de répliquer, enfin. Elle te balance un sortilège que tu connais bien. Tu commences à formuler un Protego, mais il n'a pas le temps de se matérialiser que son sort te touche de plein fouet. Et là, tu observes, une illusion prendre forme sous tes yeux, du genre ce que le petit Benoit, un an et demi et borgne, est capable de dessiner avec deux pastels usées et un crayon de couleur sans mine sur une feuille de papier humide et avec les pieds...

Tu ne peux retenir d'éclater franchement de rire en voyant sa piètre performance sur ce sortilège. Mais c'était un coup à ce que ça te déconcentre une telle connerie ! Tu te remettais de ton fou rire, et te risquais à une petite pique.

« On est d'accord que le dessin et toi ça fait deux hein ? Ou le but était-il seulement de me déconcentrer ? »

Un sourire moqueur sur le visage, alors que tu avais toi-même balancé un sort n'importe comment quelques minutes plus tôt, tu regardais l'Auror, te préparant à ton nouveau sortilège.

« Radicis perfidum ! »

[Statistique Création : 50]

Réussite critique (1-10) : Deux racines particulièrement féroces se forment aux pieds de Kalén. Si elle arrive à anticiper la première, la seconde lui donne un coup violent à la tête.
Réussite (11 - 50) : Une racine se forme aux pieds de l'Auror, et elle reçoit un coup fort à la cuisse.
Echec (51 - 95) : Ton sortilège n'est pas envoyé avec suffisamment de concentration. Peut-être encore ton fou rire en tête, absolument rien ne se matérialise, comme s'il avait disparu juste après être sorti de ta baguette.  
Echec critique (96-100) : Bon c'était pas vraiment l'effet désiré. Les racines sortent du côté d'Elly, et tu vois ta compagne qui se prend un violent coup dans l'épaule droite la faisant chuter. Tu serres les dents, tu perds tes moyens, et tu as envie de courir vers elle pour voir comment elle va.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Maître de jeu, le  Mer 27 Déc - 11:24

Le membre 'Mangemort 08' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100 faces' : 59
Invité
Anonymous
Invité

Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Invité, le  Mer 27 Déc - 19:19

LA de Kalén

En fait, tu regardes le duel comme une spectatrice mais aussi comme une juge. Et si les prouesses de ta recrue pouvait te faire grimacer, celle de ton compagnon semblait bien piètre pour ce qu’il était capable de réaliser d’ordinaire. Les sortilèges pleuvaient mais aucuns d’entre eux n’arrivaient à atteindre sa cible et cela te laissait un sourire moqueur sur le visage.

Nul doute qu’après votre combat, tu ne te priveras pas pour te moquer ouvertement des uns et des autres. L’une se revendiquait de l’élite magique et n’arrivait pas à réaliser un sortilège simple, et l’autre était un soit disant terrible mage noir et n’arrivait pas à faire mieux pour autant. Le rire laissa place au soupir, et, dans le coin sombre où tu te tenais, tu murmura un « Terrorim » en visant Kalén et le sort ne la manqua pas.

Tu voulais la pousser dans ses retranchements, qu’elle soit obligé d’appeler à l’aide, au secours, qu’elle réclame que cesse le duel. Ou peut-être était-ce que tu ne voulais pas. Qu’elle se batte jusqu’à son dernier souffle, dernier mirage. Qu’elle souffre, qu’elle ressente la peur comme vous l’aviez ressenti chacune dans la forêt interdite il y a déjà quelques temps. Tu voulais la plonger dans ses démons, dans les tréfonds de son âme, qu’elle doive lutter avec elle-même pour réussir à s’en sortir.

Kalén Bloom
Kalén Bloom
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Kalén Bloom, le  Jeu 11 Jan - 23:51

Contenu sensible


Raté. La réplique du mage en face d'elle la fit fulminer. Raaah c'était pas... c'était... AGRHJEHFJ. Elle n'aimait pas échouer, et encore moins un sortilège comme celui-ci, qu'elle appréciait tant.
Mais l'échec suivant de son adversaire remonta à bloc son moral ! Bon, même si ses performances laissaient clairement à désirer ce soir, celles du sorcier d'en face ne semblaient pas au top non plus. Deux nuls dans une ruelle. Ou alors deux bourrés dans une ruelle, hein, vu la précision de leurs attaques, on aurait clairement pu dire qu'ils s'étaient beurré le gosier juste avant de venir. Encore un peu et ils se mettraient à brailler des chansons paillardes beaucoup trop fortes pour la silencieuse Allée.

Alors qu'elle s'apprêtait, toute requinquée qu'elle était, à riposter, elle sentit un sortilège la heurter de plein fouet. Le sourire qu'elle arborait alors se figea sur ses lèvres. Comme un Sirius devant le voile, elle se sentit basculer, son rire muet s'éteignant doucement sur son visage de marbre. Une sensation étrange l'envahit, un froid mordant, une vide intense, effrayant, cauchemardesque. Pensant immédiatement à des Détraqueurs, Kalén brandit sa baguette, préparant son Patronus. Mais un instinct inconnu lui intima de ne rien lancer. De ne plus faire un geste.

Tout commença par le visage de son adversaire. Sous le masque qui avait viré au noir, deux yeux blancs s'allumèrent alors et un sourire du même ordre vint lui glacer le sang. Un rire ensuite, puis, plus rien.

Un noir total.

Un noir mouvant. Tout bougeait autour d'elle. Des milliers de cliquètements répugnants qui résonnaient partout. Grouillants, rampants.
Des insectes. Partout. Faisant onduler le sol et les murs de la ruelle dans ce bruit qui lui provoqua un violent haut-le-cœur. La vision des vers glissants sur les ailes des cafards étouffés par cette foule grouillante, les cloportes peinant à escalader les cadavres de mouches. Un éclat de lune qui perça derrière un nuage lui permit de comprendre la raison de ces efforts entravés : tous ces insectes baignaient dans une flaque de sang immense.

Des cadavres. Partout. Qui jonchaient le sol, recouverts par cette multitude rampante. Des hommes, des femmes, mutilés, certains gémissants encore, d'autres tournant déjà au verdâtre.
Tous ces cris, tous ces gens souffrants, toute cette atrocité... Les yeux de Kalén s'étaient révulsés de terreur.
Recroquevillée sur elle-même, cherchant en vain un coin vierge d'horreur pour échapper au cauchemar, elle frottait violemment ses joues, cherchant sans doute un moyen de sortir du supplice. Ses ongles entamaient la chair, laissant de profondes crevasses rougeâtres sur le sillage. Un gémissement continu s'échappait de ses lèvres, dont la fréquence augmentait parfois lorsqu'un autre morceau d'être humain émergeait de l'essaim.

Un vide dévoila soudain un œil vitreux d'où peinait à sortir un ver blanc et gluant.

C'en était trop pour Kalén. Le hurlement qui émana d'elle témoigna de son plongeon vers la folie et, alors qu'elle sombrait dans ce gouffre de terreur devant lequel elle oscillait déjà, ses deux yeux changèrent de teinte.





Je m'étais éveillé. Pour la première fois depuis longtemps. Son appel avait secoué mon esprit ensommeillé, comme cette fois dans la forêt interdite. Elle était en danger, je pouvais sentir sa douleur percer mes sens, malgré mon état nébuleux.
Il y avait d'abord eu l'éclat de la lune lorsque j'avais ouvert les yeux. Puis la sensation d'un corps, un corps à moi. Un corps inconnu, mais dont je pouvais contrôler les mouvements. Un corps inconnu, et dont l'esprit m'avait pourtant si longtemps abrité.

J'étais libre.

Libre d'exercer ma colère, ma colère d'avoir été si longtemps enfermé. Enfermé et protégé à la fois. Mais enfin, ma soif de sang pouvait être étanchée. Ma haine de ce monde qui m'avait condamné à vivre caché, mon désir insatiable de douleur.

Sa baguette était encore dans ma main, elle ne l'avait pas lâché. Et le masque encore brillant se dessinait, à l'autre bout de la ruelle, malgré les nuées d'insectes qui passaient entre nous.

Le sourire qui étira sa bouche sembla, pas sa cruauté, faire fuir le cauchemar de ma sœur. Humectant ses lèvres asséchées, je levais le morceau de bois, d'un geste vif, rapide, invisible.
Beaucoup plus précis qu'elle.

« Fitilla. »

Un amuse bouche. D'un sang froid à glacer le sang. Le feu jaillit.
J'avais hésité à l'inonder d'abord, mais c'était prendre un risque inutile. Vu ce que je lui réservais, le simple sortilège aurait pu décupler ses souffrances. Mais je ne préférais pas tenter le diable. Pas alors que je ne connaissais pas cette baguette.

Il allait souffrir.

« ELECTROCORPUS CONTINUATE ! »

Ma voix grave qui sortit de ses lèvres charnue se fit forte et dénuée d'hésitation.




Owl a écrit:
[Stat Création : 65 / Bonus Elly'es-tu : +5 - Pile, tour 1 : +5]

Réussite critique (1 - 10) : « SOUFFRE, CHAROGNE DE MAGE NOIR ! »
Que c'était bon de hurler, de laisser s'échapper ma voix depuis si longtemps éteinte ! Un coup dans la poitrine me fit tiquer dans mon allégresse. Non Kalén. Pas cette fois. Pas, alors que je profitais enfin de ces mouvements destructeurs. Comme sous l'effet d'un puissant drain de vie, je me délectais de sa souffrance, comme d'un lait sucré. Le voir se plier de douleur, entendre ses hurlements faisait vriller d'excitation ses tympans peu habitués à ce genre de mélodies.
Réussite (11 - 75) : « SOUFFRE, CHAROGNE DE MAGE NOIR ! »
Un peu moins. Un peu moins longtemps. Kalén se fait trop insistante. Le sort s'éteint au bout de quelques secondes.
Echec (76 - 95) : Rien ne sort. La baguette ne me répond pas. C'est celle de ma sœur, pas la mienne. La colère m'envahit.
Echec critique (96 - 100) : L'âme de ma sœur semble avoir repris ses droits beaucoup trop tôt à mon goût. Sa main est redevenu sienne, et a pivoté dans ma direction pour me faire échouer, au moment où le sort partait. Plié de douleur sous l'effet de l'électro-choc, je m'effondre par terre.


Dernière édition par Kalén Bloom le Jeu 11 Jan - 23:55, édité 1 fois (Raison : Ajout de la mention "Contenu Sensible")
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Maître de jeu, le  Jeu 11 Jan - 23:51

Le membre 'Kalén Bloom' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100 faces' : 25
Mangemort 08
Mangemort 08
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Mangemort 08, le  Ven 12 Jan - 18:10






Bon, le roi des guignols volume deux, vous connaissez ? Visiblement la concentration c'était pas ton fort (peut-être que la poisse légendaire de ton narrateur y était aussi pour beaucoup... Paraît-il que les vendeuses de B&B se marrent encore...). Après avoir refait une partie du décor, cette fois ton sort ne donna absolument rien, comme si tu l'avais jeté sans l'ombre d'une conviction.

Alors forcément, tu risquais pas d'amocher l'Auror. Si tu devais chercher une explication logique, ça serait la présence divine de ta compagne sur les lieux qui t'imposait d'être prudent. Manquerait plus que tu la blesses par erreur, tu l'avais déjà suffisamment fait par le passé et tu ne comptais pas le refaire.  

Et tu observes le fond de la ruelle, là où se tiennent encore les deux silhouettes, laissant de longues secondes s'écouler sous cette pluie toujours battante que tu prenais plein la gueule. Un instant, tu semblas observer un changement, comme si les nanas cogitaient sur la suite, alors que tu n'avais pas vraiment été dangereux jusque là.

Pas du tout même. Un aveugle aurait certainement été plus précis que toi.

Soit, Kalén elle, semblait en proie à une rage soudaine, dont tu te demandais bien quelle pouvait être l'origine, puisque ce n'était absolument pas dû à tes réussites. Tu assistes donc, de loin, à un cri d'agonie dont tu ignores la provenance. Même si tu imaginais qu'Elly était là pour veiller sur elle, et qu'elle mettrait elle-même fin au combat si un danger quelconque s'approchait trop d'un de vous deux.

Puis, sous un voile de lune, sa voix de nouveau s'élève. Tu brandis ta baguette juste à temps, balançant un « Protego ! » devant toi qui a tôt fait d'annihiler le sortilège, se dissipant en poussières d'éclats bleutés que la pluie emmène dans ses bagages.

Mais voilà, le cri de son second sort qui suivit eut résonné tellement vite, que cette fois ta possibilité d'échappatoire disparut avant même que tu ais le temps de prononcer la moindre syllabe.

L'espace d'une seconde, l'image d'un centre commercial te repasse dans les yeux, revoyant ta compagne, allongée, ensanglantée sous l'eau descendu des plafonds larmoyant, après avoir subi ce même sortilège de ta part. L'eau et l'électricité ne faisaient pas bon ménage. (Demandez à Claude François...)

Tu encaisses le sort qui te projettes violemment au sol deux bons mètres en arrière, ton crâne heurtant les pavés et ta baguette s'échappant de ta main. Les secousses sont violentes, ton corps tremble comme une poupée de chiffon qu'on désarticule avec méchanceté, les spasmes remontent en frissons de douleur le long de ta colonne jusque dans ta nuque.

Des cris s'enfuient dans les profondeurs obscures de la nuit, tu ne saurais dire combien de fois ni combien de temps. Les secondes s'enchainent atrocement, jusqu'à la libération de ton corps qui est parcouru d'une dernière secousse amère. Restant au sol, à bouger difficilement tes bras et jambes, tu t'étonnais de ne pas avoir perdu connaissance, et tu imaginais l'Auror jubiler intérieurement de sa réussite.

Sonné, tu relèves la tête en t'appuyant sur tes coudes, sentant un filet de sang qui fuyait à l'arrière de ton crâne qui avait dû s'ouvrir sous l'impact avec le sol. Tu avais envie de jeter l'éponge, de balancer ce masque blanc de la mascarade au sol. Mais tu voyais ta belle, qui ne semblait pas juger qu'il était temps de mettre fin à cette mise en scène.

Alors tu te relevais, difficilement, récupérant ta baguette qui nageait au milieu d'une flaque d'eau que la pluie avait dessiné, et dans laquelle la lune jouait en ondulant. Tu secouais la tête de droite à gauche, cherchant à faire disparaître ce mal de crâne qui était venu sournoisement. Un regard plein de fureur vers la sorcière, tu ne pouvais pas en rester là, pas abandonner sans lui avoir rendu la monnaie de sa pièce.

Tu souffles longuement, une fois, deux fois, avant de brandir ta baguette vers elle, ou plutôt, à ses pieds. Un souffle de colère, un mot, un trait de lumière.

« Bombarda ! »

[Statistique Destruction : 70]

Réussite critique (1-10) : Une trop grande envie de vengeance dans la tête peut-être. Ton sort explose juste aux pieds de l'Auror, et le souffle violent de l'explosion ne la laissera certainement pas indemne.
Réussite (11 - 70) : Ton sortilège exploses aux pieds de l'Auror. Mais tu avais réussi à modérer ta puissance, dans le but de la préserver. Elle aura à coup sûr bien des éraflures, mais rien de trop sérieux.
Echec (71 - 95) : Un hat-trick ! GG Ducon ! Voilà, un troisième sort qui s'en va loin dans l'obscurité après avoir dépassé les deux femmes.  
Echec critique (96-100) : Visez les pieds de Kalén, bonne idée. Visée les tiens, moins bonne. Cette fois, ça va être difficile de te relever. Comme si tu étais destiné à colorer l'eau de ton sang...
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Maître de jeu, le  Ven 12 Jan - 18:10

Le membre 'Mangemort 08' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100 faces' : 23
Contenu sponsorisé

Au fin fond de l'Allée des Embrumes - Page 10 Empty
Re: Au fin fond de l'Allée des Embrumes
Contenu sponsorisé, le  

Page 10 sur 12

 Au fin fond de l'Allée des Embrumes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.