AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 1 sur 6
[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Zoey Higgs
Zoey Higgs
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Zoey Higgs, le  Lun 11 Nov - 23:39

______________________________


Voici l'habitation (Chaumière) de Taylor Malëan.

Il peut poster dès à présent.


______________________________
Taylor Malëan
Taylor Malëan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Taylor Malëan, le  Mar 12 Nov - 0:16






Préambule - Taylor Malëan:
 


Dernière édition par Taylor Malëan le Dim 28 Juin - 19:12, édité 37 fois
Taylor Malëan
Taylor Malëan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Les News et Vote de la guilde
Taylor Malëan, le  Dim 24 Nov - 20:24



Taylor Malëan:
 


Dernière édition par Taylor Malëan le Dim 7 Juin - 19:57, édité 36 fois
Taylor Malëan
Taylor Malëan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Dans la forêt, prêt de la guilde.
Taylor Malëan, le  Ven 29 Nov - 17:53

Les RP d'Intronisation





Rp d'intro avec Haerillia Gallowsraven

Le soleil venait de se lever sur la forêt. L'air restait comme à l'habitude hivernale, froid et humide et de par ce fait l'odeur de la flore ne pouvait être plus olfactive. Un mélange délicats d'écorce et d'herbe fraîche enivrait le vagabond, assis dans la rosée du mati  au pied d'un arbre. À moins d’un kilomètre vers le nordés trouvait la Guilde, fraîchement réouverte, toujours protéger par des sortilèges empêchant tout personnes extérieur à la guilde de la découvrir, ou de tomber dessus par simple hasard. Des centaines de chants d'oiseaux étaient audible dans ces bois, et Malëan, bien que normalement impatient, était ravis de pouvoir traîner encore un peu ici. Il attendait quelqu'un qui visiblement tardait à ce montrer, après tout un endroit aussi perdu dans les profondes forêts d'écosse ne devait pas être particulièrement simple à trouver. Peut être aurait-il dû fixer à Mlle Gallowsraven un autre lieu de rendez-vous.

Mlle Gallowsraven avait prit contact avec Taylor par le biais de la poste Moldu, comme de nombreuses personnes qui recherchait l'aide du vagabond pour des affaires dites, délicates. Cependant, sa demande à elle n'avait rien de bien spécial. Elle était à la recherche d'un vieux grimoire de magie que Taylor avait fini par acquérir après avoir rendu service à un vieux libraire à Londres. Cet homme avait offert le grimoire qu'Hae recherchait à présent pour des raisons encore inconnus. Bien que le livre attisa durant de nombreuses années la convoitise du vagabond, à son obtention il pût se rendre compte que tout ce qui y avait été écrit n'était que des tentatives, des test et des résultats non aboutit. Autrement dit, ce livre était un compte rendu d'expériences magiques, quine menait à aucun résultat. Lorsque Malëan l'avait voulu, il pensait à la base y trouver des réponses sur comment pouvoir enchanter des objets, afin que ces derniers donne l'état de santé de son porteur. L'auteur de livre Aermus Kalonn, avait était l'un des premiers Médico mage à aborder la question. Mais après des années de recherche, rien de concret n'était sorti de ses idées.
Cependant le livre de Mr Kalonn qui était de toute évidence un grand innovateur dans le domaine de la magie, contenait bien d'autre tentatives d'expériences. Qui sait ce que la sorcière que Malëan attendait recherchait ? Et c'est justement cela qui décida malëan à accepter sa demande. N'ayant plus jamais étudié ce bouquin, et l'ayant laissé dans l'oubli après la première fermeture de la guilde, il se dit qu'il pouvait peut être, enfin servir à quelUe chose. Sa nature curieuse le poussa à mener l'enquête, et c'est ainsi qu'il se retrouva à attendre une inconnue, dans cette introuvable forêt. Bien qu'il eut envoyer des coordonnées GPS par hiboux à la sorcière, peut être n'avait elle pas les connaissances Moldues requise pour le retrouver. mais il attendrait un peu plus, après tout, elle n'était pas encore en retard. L'heure du rendez-vous était fixait pour midi, et le soleil bien que masqué par de lourds nuages, n'avait pas encore atteint son zénith.

Comme à son habitude paranoïaque Malëan avait prévu en cas d'attaque tout un système de protection autour de l'arbre contre lequel il s'appuyait, et pour être certain que rien de fâcheux ne puisse lui arrivait, c'est sous sa forme animagus qu'il fini d'attendre la sorcière. D'ici quelques minutes, si elle était à l'heure, elle devrait paraître devant le vagabond.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Invité, le  Ven 29 Nov - 19:28

  Enfin ! Après toutes ces recherches plus éreintantes les unes que les autres, Haerilia voyait enfin un indice capable de l’aider dans sa quête impossible. Tout le temps passé à s’arracher les yeux devant des livres qu’elle connaissait à présent par cœur prenait un sens ! Obsédée par sa soif de savoir, elle délaissa les livres pour « enfants » de Poudlard vers ses quinze ans pour s’attaquer à d’autres chefs-d’œuvre plus importants. Le Chemin de Traverse ne l’ayant satisfaite qu’un bref instant, elle prit pour mauvaise habitude de se balader dans les bas-fonds de l’Allée des Embrumes et de traiter avec des individus de la pire espèce. Elle n’avait aucune limite ou plutôt, elle les ignorait scandaleusement. Son ambition valait-elle de prendre tous ces risques ? Oui, et bien plus encore. Elle ne comptait que sur sa persévérance pour réaliser son rêve le plus fou et bien sûr, le plus secret. Vous vous dites certainement qu’une sorcière tout juste majeure ne pourra pas aller bien loin sans se faire prendre ? Erreur. Haerilia a développé au fil du temps une série de masque tous plus différents les uns que les autres et, il est plus qu’intéressant de le signaler, un certain talent pour les techniques de survies. Evidemment celles-ci ne sont que très rarement dévoilée, je vous laisse deviner pourquoi.
  Revenons à cet indice inespéré… Il y a deux jours de cela, la Gryffondor avait reçu une lettre des plus attendue. Celle-ci consistait en une réponse brève mais particulièrement satisfaisante de la part d’un certain Taylor Malëan. Le nom de cet inconnu lui était apparu à de nombreuses reprises alors qu’elle cherchait à obtenir de plus amples informations sur un livre convoité. Suite à diverses réflexions toutes plus paradoxales, la jeune femme l’avait finalement contacté par la poste moldu. Curieux ? Nullement. Elle supposait que son mode de vie l’importait et après tout, elle comprenait ce vagabond. Elle ne désirait d’aucune façon que cet échange soit suivi par d’autres personnes. Quoi qu’il en soit, ce dit-inconnu, lui donnait rendez-vous en Ecosse, dans un lieu dont elle ignorait l’existence jusqu’à ce jour.  Cela ne la démonta pas pour autant et, d’un coup de baguette habile, la sorcière glissa dans un sac à dos le minimum pour le voyage. Elle était fin prête pour l’aventure !


(…)


  Haerilia descendit au dernier arrêt, après avoir effectué d’interminables changements de train moldu. Ils étaient d’un compliqué ces gens-là ! Il fallait absolument qu’elle passe son permis de transplanage au plus vite. La brise matinale lui remit les idées en place et, par la même occasion, la revigora. Elle n’avait pas le temps de bavasser, son rendez-vous étant fixé dans un peu plus de quatre heures.  Après s’être éloigné de la gare, elle glissa deux doigts entre ses lèvres sanguines et ailla une chouette qui la survolait. Celle-ci vint se poser sur son épaule et tendit la patte pour se saisir du colis à transmettre. En l’occurrence,  celui-ci n’était pas très orthodoxe. Après de multiples tentatives de persuasions, la chouette accepta de la guider jusqu’au coordonné indiquée dans la lettre à condition d’être plus rémunérée qu’à l’habitude. Hae’ ne s’y opposa pas et fut même ravis d’avoir trouvé un guide aussi discret. La bourse de l’animal remplie, celui-ci prit son envol et s’empressa de satisfaire sa cliente. D’ailleurs, celle-ci agréablement surprise. L’oiseau lui avait fait gagner une demi-heure sur celle prévue. La jeune femme inclina légèrement la tête pour lui faire comprendre qu’il pouvait s’en aller.  Ensuite, elle prit soin de rabattre son capuchon sur son visage angélique et de couvrir ses courbes grâce au reste de la cape.  Gardant sa main le long de sa cuisse, prête à dégainer au moindre mouvement suspect, la Rouge et Or s’enfonça de plus belle dans la forêt inconnue. Ses traits restaient figés par l’innocence alors qu’elle échafaudait déjà une bonne dizaine de plan pour se sortir d’un éventuel traquenard. Il ne lui fallut qu’une dizaine de minute pour arriver à la destination finale, seule. Qu’est-ce que cela voulait dire ?!  S’il s’était fichu d’elle ou pire encore, s’il l’avait attiré dans un piège, elle lui garantissait un allé simple pour les Enfers ! Ses yeux charbonneux étudiaient toutes les possibilités que lui offrait la situation alors qu’elle retirait lentement sa baguette de son étui. Tout en continuant de fixer son environnement, elle informula un #Hominum Revelio et patienta. Une décharge lui parcourra les doigts, remontant jusqu'à son coude. Bon sang, elle ne voyait toujours rien mais il était impossible que sa baguette se trompe. Il y avait bel et bien quelqu’un de dissimulé ici. Sa voix s’éleva, tranchante et douce à la fois :

« Je sais que je ne suis pas seule ici. Arrêtez ce petit jeu et ayez la courtoisie de vous montrer, qui que vous soyez. »


Dernière édition par Haerilia Gallowsraven le Sam 4 Jan - 22:01, édité 2 fois
Taylor Malëan
Taylor Malëan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Taylor Malëan, le  Sam 30 Nov - 1:44

----Dans l'habituelle accoutrement des gens qui ne veulent être vu, la mystérieuse commanditaire de Malëan parue. Une jeune femme d'apparence, élancé et plutôt menue. Le genre de sorcière que l'on viendrait à sous-estimer de premier abord, pour s'en mordre les doigts les secondes d'après.  Logé sur la racine de l'arbre juste en face d'elle, la petite salamandre aux pattes rouges attendait. Ses petits yeux ronds scrutaient chacun des mouvements de la nouvelle arrivante, jugeant s'il était possible qu'un quelconque danger menace.
Toujours porté par son habituelle paranoïa, le vagabond préféra attendre un peu avant de se montrer. De toute évidence, elle n'avait pas l'oeil assez aiguisé pour voir chaque détail qui l'entouraient, mais au vue du stress qu'elle devait subir, de se retrouver dans un lieu si éloigné de toute aide et de toute civilisation, ce manque d'attention était tout à fait normal.
La petite créature se mouva, comme pour juger une fois encore de la réactivité de son futur interlocuteur, et à nouveau, il passa inaperçue. Il avait beau courir en long sur l'épaisse écorce de l'arbre, en direction des hautes branches, aucun oeil ne se dirigeait vers lui.
Alors la salamandre continua son ascension et alla se percher sur une branche qui se trouvait parfaitement au dessus de la sorcière, avec un point stratégique pareil il était certain de pouvoir dominer la mêlée si elle venait à éclater. Le tout maintenant, était d'être assez convainquant pour ne pas effrayer la jeune demoiselle, qui de toute évidence était déjà sur le qui-vive.

-Je sais que je ne suis pas seule ici. Arrêtez ce petit jeu et ayez la courtoisie de vous montrer, qui que vous soyez.  

Sa voie ne tremblait pas, elle avait même plutôt sûre d'elle, pour une sorcière en si mauvaise posture. De toute évidence elle n'avait aucune idée d'où se trouvait Malëan et il n'allait pas attendre de lui laisser le temps de le faire. La salamandre ferma les yeux, et lorsqu'elle les rouvrit, c'était un vagabond chevauchant héroïquement une large branche de frêne.
En toute hâte il amena sa main à sa ceinture de cuir, qui retenait sa précieuse arme, et dans un silence absolu, il la pointa sur la femme qui se trouvait en contre bas. La pointe de sa baguette, à peine à six mètres de sa cible, ne mettrait pas longtemps à faire mouche avec un puissant sortilège d'entrave, mais était-il bien nécessaire d'amorcer de si musclés conversations, quand il suffisait probablement de se montrer sans ne rien risquer.

-Je vais vous demander de ne plus faire un seul geste je vous pris.Vous êtes actuellement menacé d'un grand danger. Si vous êtes Haerillia, il ne vous sera fait aucun mal, et une fois que j'aurais vérifié que vous ne pouvez me blesser, je serais ravis de vous aider, comme vous me l'avez demandé. Dans le cas contraire, déclinez vôtre nom, ou préparez-vous à courir.

La main du vagabond se resserra autour de sa baguette. Il n'était pas question de laisser à la sorcière, un seul mouvement hostile. Au vu de ce qu'il avait vu tout à l'heure, lorsqu'il l'observait sur sa racine; sa baguette se trouvait dans sa main, prête à agir au moindre problème, et finalement, la position du vagabond bien que parfaite pour attaquer, ne lui laisser pas beaucoup de chance de défense, au cas où son interlocuteur échapperait au premier assaut. Les yeux rivés sur le moindre mouvement, il attendait une réponse, qui déterminerait de l'issue des prochaines minutes.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Invité, le  Sam 30 Nov - 10:19

 Un craquement provenant de la cime attira subitement son attention. A quelques mètre de hauteur, peut-être cinq ou six, se trouvait une salamandre au caractère inhabituel. Celle-ci se mouvait d’une étrange façon et, en une fraction de seconde, se changea en un homme à l’aspect inquiétant. Peut-être que cette image n’était que le fruit de son imagination débordante ou bien la conséquence de son allure négligée ? Allez savoir. Haerilia étudiait cet homme avec un mélange d’appréhension et de curiosité grandissante. Ce sorcier frêle avait la capacité de se métamorphoser à volonté en animal, autrement dit, c’était un animagus. Pratiquer l’animagie était un de ses nombreux désirs, voir l’un des plus important, mais l’âge minimum instaurée par le Ministère de la magie l’empêchait de commencer son apprentissage.  Quelle règle stupide, vraiment !

L’empressement subit du vagabond lui rappela brutalement la situation dans laquelle elle se trouvait. Les muscles de la jeune femme se tendirent par instinct, prêt à lui offrir la possibilité de fuir. Néanmoins, cette idée aurait été bien stupide. Si elle s’était rendue jusqu’ici, ce n’était pas pour rien. Elle avait besoin de ce grimoire pour aider son père et personne, pas même le mage le plus expérimenté, ne l’arrêtera. Même si devenir la cible d’un maraudeur n’aidait pas à cela, elle parvint tout de même à se détendre un minimum. L’homme avait choisi d’être clément mais pour combien de temps encore ? Impossible de le savoir. Attentive à la moindre réaction de sa part, Hae’ attendit la suite des évènements.  

-Je vais vous demander de ne plus faire un seul geste je vous pris. Vous êtes actuellement menacé d'un grand danger. Si vous êtes Haerillia, il ne vous sera fait aucun mal, et une fois que j'aurais vérifié que vous ne pouvez me blesser, je serais ravi de vous aider, comme vous me l'avez demandé. Dans le cas contraire, déclinez vôtre nom, ou préparez-vous à courir.

La Gryffondor respira longuement. La demande de l’homme était tout à fait compréhensible et, de toutes évidences, sa vie n’était plus en danger pour l’instant. Lentement, elle écarta les pans de sa cape et révéla  l’étui à baguette qui lui enserrait la cuisse. Puis, avec précaution, elle y glissa sa baguette. Enfin, elle rabattit son capuchon en laissant ses mains apparentes et dévoila son visage. Bien que d’apparence candide, une lueur furieuse vibrait dans ses yeux ébènes.

- Je suis Haerilia Gallowsraven, votre correspondante. Comme vous pouvez le constater, je suis désarmée. Montrez-moi que vous êtes prêt à en faire de même et descendez de votre perchoir, Mr. Malëan.

La jeune femme se mordilla le coin de la lèvre. Elle ne pouvait pas se permettre la moindre erreur... Mais comment le convaincre ? Il était hors de question qu'elle rate cette entrevue alors, mettant sa fierté de côté, elle poursuivit son discours d'une voix plus douce, plus fragile.

-Il est vrai que je n'ai aucune preuve à vous fournir quant à mon identité mais je peux vous assurer de la véracité de mes dires. Bien sûr, ce ne sont que des paroles mais regardez-moi. Je suis face à vous, sans défense et prêtes à entamer le dialogue dans de plus souples conditions. Ma requête est simple : J'ai besoin d'un grimoire que vous êtes le seul à posséder. Vous êtes ma seule chance de poursuivre mes recherches sur la lycanthropie. Comme vous devez vous en doutez, je suis prête à tout pour l'obtenir. Tout ce que je vous demande, c'est de partager ce savoir inestimable au prix qui sera le votre. Je vous en conjure,  baissez votre arme et rejoignez-moi, que l'on puisse enfin échanger d'égal à égal...


Dernière édition par Haerilia Gallowsraven le Sam 4 Jan - 22:01, édité 1 fois
Taylor Malëan
Taylor Malëan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Taylor Malëan, le  Lun 2 Déc - 21:45

Quelle raison restait-il pour refuser ? Heureux de voir qu'il n'aurait pas à jouer à chien et chat pour amorcer une conversation normale, sans craindre toute offensive, le vagabond leva la pointe de sa baguette de sa cible, sans la ranger pour autant. A l'aide d'un Locomotor* il fit se courber l'arbre jusqu'à ce que la branche sur laquelle il était perché ne soit plus qu'une petite glissade en direction du sol. Aussitôt eut-il les deux pieds par terre, que l'arbre reprit sa posture initial.

Ainsi donc c'était pour des recherches sur la lycanthropie que l'on avait fait appel à lui cette fois ci. Durant de nombreux mois Malëan l'avait étudié à l'époque, avec un ancien membre de la guilde surnommé LIGHT. Alors que l'un voulait être capable de maitriser la puissance des gens de la lune, le vagabond lui, s’intéressait plutôt à la métamorphose du corps, qu'il continua de développer durant plusieurs années avant de devenir Animagus. Le problème de la lycanthropie étant depuis toujours, comment la contrôler.
En fouillant un peu dans sa mémoire, avant de parler promptement à l'inconnue qui lui faisait face, il voulut se remémorer ses anciennes recherches, mais mis à part l'utilisation de la Potion tue-loup, et les soins à base de poudre d'argent, le reste des expériences de Light avaient toujours été un désastre, parfois même sanglant.

-La Lycanthropie... C'est un sujet plutôt intéressant en effet.

Le sujet déjà lancé, Taylor n'avait plus rien à faire de vérifier l'identité de la femme qui se trouvait face à lui. Après tout, il serait toujours en mesure de riposter si besoin, sa baguette à lui, était toujours fermement maintenue dans sa main.

-Mais avant toute chose Mlle, j'ai quelque questions à vous poser. Le grimoire que vous convoitez et bel et bien en ma possession, et il est vrai qu'il n'y a aucun exemplaire, pour cause, c'est un ancien compagnon qui l'a écrit. Et de ce fait vienne les questions. Qui vous a parlez de ce bouquin ? Comment avez-vous fait pour savoir comment me contacter, et enfin, quand vous dites, que vous êtes prêtes à tout pour l'obtenir, dois-je vraiment comprendre "TOUT" ?

Le Vagabond connaissait déjà probablement toutes les réponses que la jeune femme allait donner, au vue du peu de personne qui avait connaissance de ce grimoire. Ce livre, Light l'avait vendu après avoir quitter la Guilde, à un homme de lettre, à la recherche de recherches intéressantes, pour trois fois rien. Malëan quand à lui, avait du payer chère pour le récupérer. Le problème de l'ouvrage, c'est qu'il ne traitait pas que de la lycanthropie, mais aussi de tout un tas de sortilège de métamorphose très noire, que Light avait dû élaborer, améliorer ou détourner de leur usage premier, dans le seul but d'avancer dans ses recherches.
Ces réponses, seraient donc un moyen plus ou moins convaincant de vérifier à la fois l'identité de l'inconnu, et de juger son niveau d'implication dans l'affaire. Il espérait par ailleurs, qu'il puisse découvrir la raison qui avait poussé Miss Gallowsraven, à vouloir posséder ce grimoire. était-elle elle même Loup-Garou ?

-Au fait, je suis bel et bien Mr Malëan, excusez mon impolitesse;Dit-il en changeant sa baguette de main, pour libérer celle, qu'il tendait dorénavant à son interlocutrice.Ravis d'avoir fait le choix de vôtre demande.

Le vent soufflait à son habituel puissance dans le bois, mais étrangement aucun animal ne se faisait plus entendre. Le soleil, au plus haut de son cycle, réchauffait l'air ambiant, et l'herbe encore humide commençait à sécher sous les rayons dorés.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Invité, le  Mar 3 Déc - 21:48

Un large sourire éclaira le visage de l’adolescence. Etait-il possible qu’elle soit un jour plus heureuse qu’en cet instant ? Sans doute pas. Au début, sa joie traduisait un immense soulagement. Il est vrai que ne plus être prise pour cible par un sorcier aux capacités nettement supérieures aux siennes ne pouvait que l’apaiser. A ce nouveau sentiment se mêla alors l’étonnement. Comment pouvait-il en être autrement alors qu’elle voyait un arbre se mouvoir avec élégance ? Il s’agissait certainement d’un sortilège de locomotion. Elle n’avait jamais réellement pratiqué ce type de sortilège mais le voir aussi bien réussi lui en donna une folle envie. Peut-être qu’à son retour à Poudlard, elle se glissera subtilement dans la Forêt Interdite pour s’exercer. Oui, elle le ferait. C’est certain !
En un bond, ou plutôt en un glissement, le Maraudeur fut face à elle. Naturellement impressionnée par cette démonstration de magie, elle n’en resta pas moins prudente. Après tout, personne ne peut prédire l’avenir…

Pour atténuer le froid qui lui mordait les doigts, la jeune femme rapprocha ses mains de ses lèvres vermeilles en espérant que son souffle la réchauffe un peu. Tout en les frictionnant l’une contre l’autre, elle patientait, prête à entendre le verdict de son interlocuteur.  Profitant de son moment de réflexion, elle détailla ses traits. De prime à bord, il ne semblait pas excéder la trentaine. Il avait certainement dû commencer ses recherches très tôt pour avoir engrangé toutes ces connaissances… Enfin c’est ce qu’elle se surprit à imaginer d’après les informations que lui avait fournies son indicateur et ce qu’elle avait pu voir.

Soudain, l’extirpant de sa rêverie, le sorcier prit la parole. Peut-être était-ce la conséquence de la faible température ou bien du timbre de l’homme mais elle ne put empêcher l’accélération des battements de son cœur. S’il trouvait la lycanthropie intéressante, il serait certainement capable de l’aiguiller dans ses recherches ! Peut-être même parviendrait-elle à le convaincre de lui prêter d’autres ouvrages ? Ses prunelles sombres s’illuminaient à chaque nouvelle hypothèque que son esprit imaginait. Elle se voyait déjà retrouver son père, le serrer dans ses bras et…Si la chance était avec elle, former une véritable famille… Malheureusement, elle retrouvera plutôt brutalement la réalité.

« Mais avant toute chose Mlle, j'ai quelque question à vous poser. Le grimoire que vous convoitez est bel et bien en ma possession, et il est vrai qu'il n'y a aucun exemplaire, pour cause, c'est un ancien compagnon qui l'a écrit. Et de ce fait vienne les questions. Qui vous a parlez de ce bouquin ? Comment avez-vous fait pour savoir comment me contacter, et enfin, quand vous dites, que vous êtes prêtes à tout pour l'obtenir, dois-je vraiment comprendre "TOUT" ? Au fait, je suis bel et bien Mr Malëan, excusez mon impolitesse; Ravis d'avoir fait le choix de votre demande. »

Haerilia suivit le flot de parole aussi bien qu’elle le put, son esprit encore embrumé par son imagination débordante. Comment en vouloir à ce vagabond, lui qui avait accepté d’aider une parfaite inconnue dans sa quête ? Son sourire chaleureux retrouva peu à peu ses lèvres. C’est vrai, il était prêt à l’aider alors elle ne devait pas garder de si sombres pensées en elle. Ce qu’il lui demandait n’était rien d’autres que des informations et, bien entendu, mesurer sa détermination. C’est donc avec vigueur qu’elle sera la main qu’il lui tendit, ses yeux s’enflammant à la simple idée d’obtenir ce graal. Il était évident qu’elle ferait tout les sacrifices possibles et inimaginables pour l’obtenir.
 
« Mr.Malëan, je m’en vais répondre à vos questions en espérant que mes réponses vous satisferont… Mais avant toutes choses, laissez-moi vous exprimer ma reconnaissance. Ce grimoire peut certainement me permettre de réaliser mon plus grand rêve. Bien sûr, je suis consciente que celui-ci est d’avantage axé sur la magie noire que sur la magie blanche mais la limite entre ces deux extrêmes est si mince, si…Comment dire…  Si subjective ! J’imagine bien que ces nombreuses connaissances sont loin d’être abordable pour une simple dernière année mais soyez-en sûr, ces difficultés ne m’arrêterons pas ! Mon but est bien trop grand pour cela et… »

Sa voix s’éteignit sur la dernière phrase. Qu’arriverait-il si elle lui révélait cet intime secret qui lui torturait les entrailles depuis toujours ? Refuserait-il de l’aider ? S’en prendrait-il à son père par la suite ? Non... Elle ne pouvait se l’expliquer mais elle était certaine qu’il ne ferait rien de cela. Après tout, il s’agissait d’un homme de science.

« Je… Je voudrais secourir mon père. Il est atteint de lycanthropie et je… Oh je sais bien que cela ne vous concerne pas mais croyez-moi, ce ne sont pas de simples états d’âme d’adolescente qui m’ont poussés à vous retrouver, même si pour cela j’ai dû me rendre dans les pires endroits.  J’ai parcouru l’Allée des embrumes de long en large, fraterniser avec des mages noirs dans l’unique but de retrouver ce grimoire et, de ce fait, vous retrouver. La tâche n’a pas été aisée, vous vous en douterez…  J’ai mis plusieurs mois à récolter des informations concernant ce grimoire unique et son propriétaire, interrogeant et espionnant chaque personne qui était entré en contact avec vous. Finalement, ce fut un certain sorcier au pseudonyme étrange… Ah ! Je n’arrive pas à remettre le nom dessus. Quoi qu’il en soit, c’est cette personne qui m’a expliqué comment vous contacter et qui a vérifié les dires de tous les autres, dont le fait que ce grimoire traite de sujets plus noirs que la lycanthropie. Vous comprendrez donc que je suis prête à tout, véritablement à tout pour réussir à réaliser mon rêve. Quel qu’en soit le prix, je mettrais toutes les chances de mon côté pour y parvenir ! »

Haerilia humidifia ses lèvres asséchées par l’afflux de mots tout en replaçant l’une de ses mèches brunes. Enfin, alors qu’une brise tiède se levait, elle croisa son regard au sorcier.

« J’espère avoir été assez convaincante, Mr.Malëan. »


Dernière édition par Haerilia Gallowsraven le Sam 4 Jan - 22:01, édité 2 fois
Taylor Malëan
Taylor Malëan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Taylor Malëan, le  Mer 4 Déc - 22:24

Sa reconnaissance ? Ses rêves ? Qui pensait-elle pouvoir être pour que des choses si insignifiantes puisse faire pencher la balance en sa faveur ? Malëan se moquait bien de ce genre de chose, il n'avait besoin de reconnaissance de personne, et rendre les gens non proche de son entourage n'avait pour lui aucune utilité. Le vagabond faisait parti de ses gens, qui n'offre et ne travail que dans l’intérêt de l'enrichissement, non pas monétaire comme la plus part, mais personnel. En fait, ce qu'elle pensait le moins intéressant, l'histoire de son père, était ce dont Taylor voulait le plus entendre parler. Peut être le seul genre d'histoire, qui pourrait lui apporter de nouvelles connaissances, sur un monde qui lui était que si peut connu, celui de la lycanthropie. Cependant ce genre de détail n'avait aucun besoin de précision, ses pensées resteraient comme toujours dans son crâne, dans le but de paraitre le plus appréciable et le plus "humain" possible.

Elle continua son récit essayant de prouver ses motivations, bien que ces dernières non plus n’intéressaient pas vraiment le vagabond. Il préférait s'en assurer en personne plutôt que d'écouter des histoires brèves, sans réel démonstration. "Nous sommes ce que nous faisons" disait-il tout le temps. Cependant, lorsque la jeune fille parlait, Malëan puis voir en ses yeux, le genre de lueur qui témoigne d'une vérité blessante, assurant un minimum la véracité de ses dires. Enfin, elle était prête à payer n'importe quel prix pour obtenir ce livre, et ceci, était de loin le meilleur de ses arguments. Bien des hommes auraient profités de cette situation pour tirer d'elle de l'argent ou des avantages en nature, mais les seuls choses qui trottaient dans la tête du vagabond ne s'obtiendrait que par l'échange de connaissance et l'assurance qu'il puisse confier un objet de la guilde à une parfaite inconnue.

- J’espère avoir été assez convaincante, Mr.Malëan.

A ces mots le vagabond ne put empêcher un rictus nerveux. Elle n'avait à ses yeux, pas du tout était assez convaincante. Comment pouvait-elle ne serait-ce que penser, qu'un homme aussi dur à trouver, ce contenterait de si peu pour croire quelqu'un. Elle disait vouloir trouver son père, et s'il en était tout autre ? Après tout les mensonges ne sont ils pas monnaie courante chez les gens de peu de confiance ?

-Et bien Mademoiselle, je dois vous avouer malheureusement que non. Comme je vous l'ai dit, cet ouvrage ne contient pas seulement les renseignements que vous pensez y trouver, et je ne peux me permettre de remettre si facilement ce grimoire, peut importe toutes les paroles que vous prononceriez. En fait, je crois qu'il n'y a qu'un seul réel moyen de vous croire, c'est de faire plus amplement vôtre connaissance. Ce qui m'inquiète par dessus tout, c'est ce que vous pourriez faire d'un tel livre, et peut importe ce que vous me direz, je ne saurais vous croire. En revanche, je puis aisément discuter avec vous de toutes vos découvertes sur le sujet et vous tenir informé de tout ce que contient ce livre, mais il est dans un lieu, qu'il vous est impossible d'atteindre dans vôtre état actuel. Et bien entendu le sortir de ce lieu m'est impossible, sans l'autorisation de plusieurs de mes confrères.

Le vagabond sentait pertinemment que ses mots ne plaisaient pas, mais comment pouvait-il en prononcer d'autre. Les règles de la guilde était stricte, et il les avait justement créer dans le but d'éviter tout débordement lié au savoirs que les érudits avaient pu découvrir. Il se devait d’honorer ses propres règles, et après tout, si Hae était vraiment prête à tout pour obtenir les renseignements qu'elle voulait, elle saurait être patiente, jusqu'à ce que Taylor puisse avoir confiance en elle.

-Comprenez, j'ai saisi que vous vouliez retrouver vôtre père, mais dans ce cas, un détective ou une carte au trésor serait plus utile que cet ouvrage, ainsi je conçoit que vous le désirez dans un but tout autre, probablement celui de contrôler ou d'annuler la lycanthropie, vu que c'est de cela que le bouquin parle en partie non ?

Les yeux du vagabond allèrent vers le sol, et déçu de la seul réponse qu'il pouvait offrir à la jeune femme pleine d'espoir qui se trouvait juste en face de lui, il continua.

-Si vous voulez ce grimoire, je m'engage à vous le faire consulter, sous diverses conditions que voici, soyez attentive.

Le vagabond s'agenouilla, et de la pointe de sa baguette il traça sur le sol un carré, dans lequel il traça un premier tiret, comme à l'habitude de ses contrats.

- Un, vous devez me dévoiler vos réels intention quand à la lycanthropie. Si vous recherchez vôtre père, expliquez moi en quoi ce livre peut vous être utile.

Deux, comme je l'ai dit se livre contient un savoir plus qu'inestimable pour moi. Il est le fruit des dernières recherches d'un très vieil ami.

Trois, certain jugerez bon d'être payer par une grosse somme d'argent, mais les possessions ne m'intéresse pas. Je veux vôtre parole sous serment, que vous me raconterez en détail toute vôtre histoire et celle de vôtre famille lié à la lycanthropie, ainsi que toutes vos connaissances sur le sujet.
Ça vous convient ?
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Invité, le  Ven 6 Déc - 17:10

Haerilia entortilla l’un des cordons de sa cape autour de son doigt, le nouant ou non selon son bon vouloir. Elle ne pouvait s’empêcher de d’angoisser et,  de toutes évidences, cela se percevait à travers des gestes nerveux. Elle n’avait pas sût être convaincante … Il n’y avait qu’à voir les émotions qui s’affichaient sur le visage du vagabond. Elle avait été bien incapable d’en retenir une plutôt qu’une autre et pour cause, celles-ci avaient évolué tout au long de son discours. Dans tous les cas, le résultat n’allait pas être satisfaisant. Ses mâchoires se contractèrent alors qu’elle appréhendait la réponse qu’il lui apporterait. D’ailleurs, même si elle avait la désagréable impression que l’attente était interminable, cette dernière ne se fit pas prier.

La gifle qu’elle reçut eu pour conséquence de briser une bonne fois pour toute le masque d’insensibilité qu’elle arborait. Dans l’espoir vain de sauver les apparences, elle détourna le regard. Ses prunelles fuyaient de haut en bas, de gauche à droite, comme si elle cherchait un endroit neutre où s’accrocher. Malheureusement, malgré toute sa bonne volonté, elle revint se suspendre à ses lèvres. Elle savait parfaitement que ce livre était unique ! Pourquoi lui rappelait-il alors qu’il ne comptait pas lui permettre d’au moins le feuilleter ? Ses poings se resserrèrent tandis qu’elle appréhendait la suite. Qu’allait-il encore lui dire ? Qu’allait-elle encore devoir supporter ? Stop ! Elle devait absolument se reprendre où des larmes perleraient sans qu’elle ne puisse les retenir.  A sa rage sourde se mêlait la frustration et, évidemment, la tristesse.  Combien d’obstacle devait-elle encore supporter avant de parvenir à ses fins ? C’était à croire que le monde voulait lui mettre des bâtons dans les roues. La douleur lui enserrant le cœur, elle mit un certain temps avant de se rendre compte qu’il subsistait encore un espoir. Oui, elle avait encore une chance ! La seul contrepartie semblait être le partage de ses connaissances mais allait-elle réussir à le satisfaire cette fois ? Elle-même se désolait du peu de connaissance qu’elle avait sur le sujet. Bien sûr, sa masse de savoir sur la lycanthropie dépassait de loin le sorcier moyen mais il n’y avait rien à faire, cela ne lui suffisait pas. La déception s’ajouta brutalement aux autres sentiments. Ainsi, même s’il était prêt à discuter, il fallait encore attendre l’accord d’autres personnes..! Combien te personne fallait-il qu’elle convainque par Morgane !

Puis, il vint au plus intéressant : Son père. Il semblait avoir compris le but véritable de ses recherches et être prêt à lui offrir de qu’elle désirait. La question suivante se posait alors : Il disait s’engager à le faire mais n’était-ce que des paroles en l’air ou était-ce bel et bien sincère ? Décidément, Hae ne parvenait jamais à suivre le cours des pensées de cet homme. Sans s’en rendre compte, sa concentration prit le pas sur le chamboulement qui s’exerçait en elle. De toute évidence, elle était particulièrement attentive aux conditions qu’il allait émettre. Son avenir en dépendant, en quelque sorte. La Rouge et Or suivit en détail le tracé que le vagabond inscrivait dans le sol. Ses sourcils se froncèrent à la première clause de l’hypothétique contrat. Elle choisit de le laisser continuer même si au fond d’elle, elle avait l’impression de vendre l’être qui comptait le plus pour elle. Elle savait bien qu’il s’agissait d’un simple échange d’information mais elle se méfiait. Elle ne savait rien de cet homme et de ses véritables intentions… La seconde close lui parut plus abordable mais quant à la troisième, la chose était toute autre. Il lui demandait explicitement de vendre sa vie contre un grimoire. Cela valait-il vraiment la peine de faire tous ces sacrifices ? Si elle refusait, elle perdait une chance incroyable de réussir son objectif tout en protégeant sa vie et celle de son père.  D’un autre côté, si elle se laissait tenter, elle réalisait son rêve et permettrait à son père d’avoir la vie qu’il méritait.

«  Ces conditions me sembles acceptables dans l’ensemble ou plutôt, celles-ci me sembles compréhensible mais certains points me préoccupes. J’aimerais vous en faire part afin d’éviter toutes mésententes. »

Haerilia s’accroupit à son tour et pointa du doigt la seconde clause.

« Je ne comprends pas exactement vos attentes. Cette phrase signifie-t-elle que vous désirez garder un œil sur ce livre lorsque je l’étudierai ? Si c’est le cas, je ne m’y oppose pas. Bien au contraire ! Je conçois parfaitement que vous désiriez sauvegarder un bien aussi précieux. Si non, je suis à votre écoute. »

Une brise légère emporta les feuilles craquantes, apportant un parfum de fin d’automne à la scène. La sorcière inspira profondément, comme pour le goûter puis glissa son doigt à la dernière condition.

« Vous comprendrez qu’ici, je ne puis accepter sans plus de garantie. Je suis prête à vous dévoiler tout ce que je sais mais pour ce qui est de mon vécu et de ma famille, la chose est toute autre. Assurez-moi que vous ne vous en prendrez ni à ma famille, ni à ma personne et je ferais avec plaisir ce serment. »


Dernière édition par Haerilia Gallowsraven le Sam 4 Jan - 22:00, édité 1 fois
Taylor Malëan
Taylor Malëan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Taylor Malëan, le  Sam 7 Déc - 11:29

-------Conditions acceptables ? Taylor ne s'attendait pas vraiment à une telle réponse. Des mouvements nerveux que la sorcière faisait, il crut qu'il l'avait déjà démotivé, et anéanti en elle tout espoir de récupérer cet ouvrage. Mais gorgée de courage, elle ne s'arrêta pas la. La conversation reprit, et la sorcière continua de poser des Conditions.

-Alors ainsi, vous n'êtes pas prête à tout offrir pour obtenir ce bouquin n'est-ce pas ? Je m'attendais au moins à ce que vous acceptiez mes conditions sans même poser une seule question, mais au moins montrez-vous un minimum de jugeote. Le deuxième point veut en effet dire que je serais en vôtre présence lorsque vous étudierez ce grimoire, mais pas seulement. Laissez moi vous expliquer mieux.

Si un jour vos mains touchent cet ouvrage, sachez que ce ne sera que de deux manières possibles:
La première, c'est avec ma baguette pointé sur vôtre tempe, au cas ou vous feriez n'importe qu'elle tentative absurde. Où que vous essayeriez de consulter quelques informations ne concernant pas la lycanthropie.
La seconde, ce ne serait qu'au bout de très nombreux moments passés avec vous, afin de m'assurer que vous êtes digne de ce savoir, et que vous n'en feriez pas n'importe quoi.

Aussi, comprenez bien que mon idée d'en apprendre plus sur vôtre famille n'a pour but que d'obtenir de meilleurs connaissances, sur cette forme de magie, et que si je jugeais plus utile de traquer vôtre père, pour l'interroger moi même ou encore le disséquer comme un vulgaire cobaye, je ne m'en priverais pas, je suis d'ailleurs persuadé d'en être largement capable. Mais je ne crois pas que ce soit si bénéfique. En réalité je crois qu'avoir vécu un minimum auprès de vôtre père, ou avoir passé tant de temps a sa recherche, à essayé de le comprendre et de vous mettre à sa place, fait de vous une véritable encyclopédie sur le sujet, sans que vous ne vous en rendions compte pour autant. Qui plus est le rôle des membres proches, non loup-garou est à mon avis un facteur très important dans l'évolution d'un lycanthrope, dans sa manière d'être et d'agir, mais bien entendu, tout ça n'est qu'une hypothèse, basé sur le fait, que vous n'êtes pas atteinte de lycanthropie vous même.

Vous voyez, il serait donc bien mal venue de ma part de vous faire du mal à vous ou à vôtre famille, et je le répète, si vous aviez quelque chose à craindre de moi, vous le sauriez déjà Mademoiselle Gallowsraven. Libre à vous de me croire ou non à présent, mais je ne mettrais pas ma parole en jeu là dedans. Je ne vous demande pas d'avoir confiance en moi, car je n'ai aucune confiance en vous. Prouvez moi que vous la méritez, et vous verrez en moi bien plus qu'un simple chemin vous menant vers ce grimoire.


Ces mots prononcés, le Vagabond rangea sa baguette à sa ceinture, et se releva. il fixa un instant Hae droit dans les yeux. Un silence intense se fit, laissant quelques instants à la jeune sorcière d'assimiler tous les dires de Taylor. Les conditions étaient maintenant assez claires, et sans surprises d'aucune sorte, à partir du moment où la Gryffondor aurait partagé avec Malëan son savoir, elle aurait alors le droit de consulter le grimoire qu'elle était venu chercher, sous bonne garde et menace de mort au moindre geste stupide.

Le silence se rompit de lui même, les bruits environnants de la forêt se firent de nouveau entendre, le souffle du vent sifflant à travers les hautes cimes des arbres, les bruissements des feuilles mortes virevoltant dans leurs danses mortuaires avant de se déposer délicatement sur le tapis végétal qui gisait au sol. Tout le bois resplendissait de rouge, d'orange et de marron, à la manière de l'Automne, pourtant l'air frais ne laissait aucun doute sur la période hivernale qui avait déjà bien était entamée. Un petit frisson parcouru le dos du Vagabond, qui remonta le col de son vieux et long manteau de cuir, pour se protéger mieux du froid.

- Si vous avez besoin d'un temps de réflexion, je puis vous l'accordez, dans le cas contraire, nous devrions peut être commencer à discuter plus sérieusement du sujet, de longues heures de bavardages nous attendent je le crains, et il vous faudra être le plus précis possible. Ensuite, je m'en irai me renseigner sur la véracité de vos dire, et vous recontacterez pour vous offrir la possibilité d'accéder enfin au livre de Light.
Le choix n'appartient plus qu'à vous Mademoiselle.


Taylor rabattit sa capuche et tourna le dos à son interlocutrice en amorçant sa marche pour s'éloigner d'elle, la poussant mal grès tout, à réfléchir plutôt vite à sa réponse. Il avait déjà perdu bien trop de temps ici, et si la Gryffy cherchait encore à s'assurer qu'elle ne risquait rien, c'est qu'elle n'était visiblement pas si prête que ça à tout risquer pour obtenir le grimoire de Light et que par conséquent, elle ne pourrait jamais vraiment répondre à toutes ses questions.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Invité, le  Mer 11 Déc - 18:08

L’étudiante écarquilla les yeux, incrédule.  Pensait-il réellement qu’elle allait accepter toutes ses conditions sans les remettre un minimum en question ? Quelle idée… Bien sûr qu’elle était prête à tout pour obtenir ces informations mais cela ne l’empêchait pas de réfléchir ! Pour qui la prenait-il ? Bien que blessée dans son amour propre, elle ne se démonta pas pour autant et conserva un visage un tant soit peu serein. Attentive, elle écouta les explications réclamée un peu plus-tôt tout en appréhendant leur contenu.  Fort heureusement, les réponses espérées n’étaient pas aussi terribles que ce qu’elle avait pu imaginer. Bien entendu, la première était quelque peu drastique mais la seconde la compensait largement. Elle avait conscience du risque qu’il prenait en acceptant sa requête alors qui était-elle pour s’opposer à cette mesure radicale ? Si cette surveillance lui offrait la chance de pouvoir feuilleter les pages noircies de savoir, elle la subirait sans broncher et avec le sourire, qui plus est.

Le premier sujet clos, elle attendit le second avec une impatience plus ou moins bien dissimulée. Pour la première fois, elle n’accorda aucune attention aux mèches rebelles qui venaient lui fouetter son visage. Sa nervosité était passée on ne sait par quel miracle… Peut-être était-ce dû à cette discussion tant prometteuse ? Allez savoir… Haerilia croisa le regard du vagabond, prête à l’écouter. Le début parut prometteur mais ce qui suivit lui serra le cœur. Elle apercevait enfin le fossé qui les séparait dans leur soif de connaissance… Elle ne serait jamais capable de « disséquer quelqu’un comme un vulgaire cobaye »… Ou si ? Quoi qu’il en soit, le vagabond ne semblait pas être disposé à le faire dans le cas présent. Evidemment, rien ne le lui garantissait mais elle voulait y croire. De plus ses connaissances ainsi que l’histoire de sa famille semblait lui convenir alors autant se concentrer sur cet aspect-là. Si les choses tournaient mal, elle trouverait une solution… Une chose l’interloqua tout de même. En quoi un savoir aussi maigre que le sien pouvait-il satisfaire un sorcier aussi savant  alors qu’elle-même n’y voyait aucun intérêt ? Bien sûr, s’il lui demandait, elle pourrait lui ramener une bonne dizaine de rouleau de parchemin traitant de la lycanthropie mais cela représentait bien trop peu pour elle…  Exigeante ? Certainement un peu trop.

Déglutissant, la jeune femme observa Malëan, une puissante bourrasque couvrant l’ombre d’un instant le silence qui venait de s’installer. Pire que les phrases tranchantes qui pleuvaient depuis le début de la conversation, ce silence pesait sur ses épaules. Devait-elle lui répondre ou attendre encore un instant ? Elle n’en avait aucune idée et d’ailleurs, il lui semblait préférable de prendre un peu plus de temps pour assimiler toutes ces informations. Qu’importe la manière dont elle voyait cela, une seule et unique chose lui revenait sans cesse à l’esprit : Si elle acceptait en dépit de tous les risques possibles et imaginables, il lui laisserait obtenir l’objet de ses désirs. Bien qu’une petite partie d’elle conservait encore de nombreux doute quant à l’homme qui lui faisait face, tout le reste de son être la poussait à accepter cette proposition. Un craquement la rappela subitement au monde réel. Elle n’avait plus le temps de peser le pour et le contre encore une fois. Le vagabond allait s’en aller, emportant avec lui ses maigres espoirs de réussite. Sans prendre conscience de ses actes, elle se releva avec une rapidité nouvelle et répondit d’une voix au combien forte et déterminée :


« Je n’ai aucunement besoin de plus de temps pour prendre ma décision ! Vous avez été plus que convainquant, c’est pourquoi je suis prête à accepter toutes vos conditions sans broncher. Je partagerais avec vous toutes mes connaissances sur le sujet de la lycanthropie ainsi que les informations concernant l’histoire de ma famille. Comme le temps nous manque, je vous propose de vous faire parvenir tout cela par la poste moldu, mes recherches n’étant bien évidement pas avec moi. Evidemment, je vous laisse libre de décider de cela. Je ne me soustrairais pas à vos exigences mais si cela peut vous rassurez, je suis prêtes à vous fournir toutes les coordonnées que vous désirez afin de vous assurez de ma bonne volonté. »


Dernière édition par Haerilia Gallowsraven le Sam 4 Jan - 22:00, édité 1 fois
Taylor Malëan
Taylor Malëan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Animagie : Salamandre maculée


[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Taylor Malëan, le  Sam 4 Jan - 14:06

----------Enfin, voilà une bonne chose de faite. L'accord semblait parfait. Malëan n'avait plus qu'à mené Hae dans l'enceinte de la guilde, lui faire consulter le livre de light, et il pourrait bientôt réserver toute une étagère aux recherches sur les loups garous. Les connaissances de la guilde s'en verrait un peu refluer. Le tout maintenant était de trouver un moyen d'emmener la sorcière là bas, sans qu'elle soit capable de repérer l'endroit, afin de préserver ce lieu.
Espérons qu'elle comprendrait.

Sans prévenir le vagabond braqua sa baguette et la jeune sorcière tomba raide à terre. il ferma ses yeux, et à l'aide d'un sortilège de Locomotor il la fit planer sur quelques kilomètres avant d'arriver à Locus Scient. La guilde était encore toute crade, sa réouverture ne remontait pas à si longtemps. L'extérieur déplorable de la masure faisait penser à ses films d'horreur où toujours des gens se font capturer et torturer dans ce genre d'espace, si ce n'est pas pire. Un énorme corbeau en fer forgé tapissait la porte d'entrée, et lorsque Taylor prit en sa paume la poignée, les serres de l'animal se refermèrent sur lui. Puis elle se desserrèrent, et les portes s'ouvrirent dans un long et plaintif grincement. L'endroit était désert, visiblement le peu de membres que contenait à présent la guilde ne suffisait pas à la faire vivre en permanence. L'absence d'un barman et d'un gardien des lieux en était probablement la raison.

Il régnait un air sombre et tout le bâtiment sentait encore la poussière. Taylor déposa là son lourd fardeau, à même le sol, et s'en alla dans un pièce voisine, avant de reparaitre avec un grimoire énorme, qui devait à vue de nez contenir plus de cinq milliers de pages. De toute évidence, il regroupait un bon nombre d'écrit.

Harël devait probablement dormir dans le dortoir car il n'y avait aucune trace d'elle dans la salle principale.

Enfin il libéra sa prisonnière qui ne serait de toute évidence pas contente aux vues des manières que de Malëan, mais elle oublierait probablement très vite, après avoir vue le résultat de sa demande.

-Vous m'excuserez pour le manque de tact mademoiselle, mais je ne pouvais pas me permettre de vous laisser connaitre l'emplacement de ce lieux. Vous en serrez d'ailleurs prisonnière le temps que vous ailliez consulté le grimoire de Light. Vous pourrez vivre ici comme bon vous semble, mais prévenez moi chaque fois que vous voulez plonger vôtre regard dans l'ouvrage. N'oubliez pas vôtre parole, cela pourrait vous couter la vie.

Il posa le lourd grimoire sur la table la plus proche qui menaça presque de céder sous le poids du livre. Puis dégaina sa baguette et attira à lui un des vieux tabouret du bar qu'il plaça en face de lui.

-Venez vous assoir si vous désirez commencer vos recherches immédiatement. J'ai un peu de temps pour vous surveiller.

Puis il saisit un fin filin de soie qui sortait du grimoire, servant de marque page. Le livre s'ouvra presque au trois quart de son écriture, laissant apparaitre le dessin d'un lycanthrope en pleine transformation.

-Et n'oubliez pas. On ne déborde pas sur les pages voisines...
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Invité, le  Sam 4 Jan - 22:00

Ses yeux scrutaient le moindre battement de cil, la moindre contraction musculaire de son vis-à-vis. De toutes évidences,  il réfléchissait avec intensité… Qu’allait-il encore lui arriver ? Sans prévenir, un éclair flamboyant fendit l’air et la frappa de plein fouet. Lentement, très lentement, elle sentit son corps se contracter sous l’effet du sortilège et chuta, comme une vulgaire brindille sous l’effet du vent. Désespérément et inlassablement, Haerilia cherchait à se redresser, à bondir…En vain, il lui était impossible de bouger ne serait-ce que le petit doigt. La peur et la rage se livraient une bataille féroce, prenant le dessus sur la raison à tour de rôle. Ah ! Ce stupide orgueil… Des craquements se firent entendre, réguliers et proches. Il s’approchait et, bien que son caractère bouillant ne lui permette de se l’avouer, elle avait peur. Vulnérable, elle ne pouvait qu’attendre et espérer. Il était si proche… Pour la première, il lui était possible de percevoir autrement son homologue. Elle aurait voulu saisir cette chance qui lui était offerte afin de découvrir une chose qui trahirait les réelles intentions de Malëan. Malheureusement, celui-ci lui couvrit les yeux et ce fut le noir. Perdre la vue, l’ombre d’un instant du moins, eut un impact terrible sur son fichu tempérament. Après la violence de ses sentiments survint le calme plat… Bien que stupéfixée, elle sentait sans problème les feuilles lui fouetter sa peau pale tout comme les branches qui s’entrelaçait à ses cheveux sombres. Pour se retrouver dans ce monde obscur, elle comptait…Encore et encore… Le temps s’écoulait si lentement qu’elle en perdit bientôt ses maigres repères. Où pouvait-elle bien être maintenant ? Ils n’avaient pas transplanés, alors ils ne devaient pas avoir avancé bien loin. Ou si ? Elle avait du mal à se rendre compte de la distance parcourue. Le silence fut alors interrompu par le bruit terrifiant d’une porte qui s’ouvrit et, il fallait s’en douter, se referma derrière eux. Une odeur âcre de renfermé lui emplit aussitôt les narines. Mais où étaient-ils ? L’endroit semblait désert, du moins c’est ce qu’elle en conclut en prêtant une oreille attentive à son environnement. Ils étaient seuls. Sans s’y attendre un seul instant, elle sentit une seconde fois son corps s’écrouler. Un peu de douceur, par Morgan ! Il allait finir par lui briser le dos… Elle entendit son geôlier s’éloigner d’elle pour ne réapparaître qu’une dizaine de minute plus-tard. Quelque chose avait changée dans son allure. Elle semblait plus lourde, plus pataude… C’était comme s’il transportait un objet qu’il n’avait pas avant. Serait-ce le grimoire ? Si jamais il s’agissait bel et bien de lui, elle était prête à oublier tous les mauvais traitements subis plus tôt ! Brulant d’impatience, elle n’attendait qu’une chose : qu’il la libère pour qu’elle puisse se jeter sur ce précieux objet ! Fort heureusement, il s’empressa de le faire. Tel un félin, elle ne laissa pas une seconde de répit à ses muscles et bondit sur ses pieds. Qu’importe la poussière qui la recouvrait presque entièrement, il fallait qu’elle sache. Ses prunelles ne savaient où se diriger : Fallait-il qu’elles étudient chaque centimètre carré de cette pièce afin de trouver une éventuelle porte de sortie ou devaient-elles chercher le fruit défendu ? La voix dure du sorcier l’empêcha de répondre à cette question, enfin c’est ce qu’elle supposait.  

-Vous m'excuserez pour le manque de tact mademoiselle, mais je ne pouvais pas me permettre de vous laisser connaitre l'emplacement de ce lieu. Vous en serez d'ailleurs prisonnière le temps que vous ailliez consulté le grimoire de Light. Vous pourrez vivre ici comme bon vous semble, mais prévenez moi chaque fois que vous voulez plonger vôtre regard dans l'ouvrage. N'oubliez pas votre parole, cela pourrait vous coûter la vie.

Mémorisant chacune des informations qu’il lui fournissait, et lui imposait, la Lionne hocha une unique fois la tête. Elle comprenait parfaitement ce qu’il voulait dire mais assez parler, il était tant qu’il lui montre  enfin l’objet de ses désirs ! Celui-ci le posa alors sur une table branlante, ce qui eut pour conséquence de soulever un nouveau nuage de poussière. Cet endroit était vraiment en ruine…


-Venez vous asseoir si vous désirez commencer vos recherches immédiatement. J'ai un peu de temps pour vous surveiller. Et n'oubliez pas. On ne déborde pas sur les pages voisines.

Enfin ! Ne prenant même pas la peine de lui répondre, elle tira la chaise et s’y assit brusquement. Elle allait enfin savoir ! Un immense sourire s’étala sur ses lèvres sanguines. Il fallait qu’elle en retienne un maximum ! Quel chef d’œuvre… C’était exactement ce qu’elle recherchait. Les notes étaient claires et précises mais surtout, fondées ! Elle comptait bien profiter de sa « détention » pour répondre à toutes ses questions… Mais, alors qu’elle étudiait les premières pages avec une attention méticuleuses, d’autres s’ajoutaient à celle-ci. Elle devait y voir plus clair… C’est alors qu’elle se rappela de Malëan. Celui-ci était toujours là, alors autant qu’il se rende utile. Sans relever son regard, elle s’adressa à lui.

« Excusez-moi Mr Malëan mais auriez-vous de quoi écrire ? J’ai besoin de… De comprendre certaines choses. Savez-vous de quand date exactement la partie dédiée à la lycanthropie ?»
Contenu sponsorisé

[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde Empty
Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 6

 [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.