AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 6 sur 6
[Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Message par : July Swann, Sam 24 Juin 2017 - 11:55


July se sentit mal, lorsque Crystal aborda le sujet qui la tiraillait depuis maintenant plusieurs jours. Elle était comme ces poupées faites de bric et de bocs à qui l’on plante des aiguilles dans le cœur. Elle était perdue sur ce chemin semé d’embuches qu’était la vie. Devait-elle prendre à droite et traverser ce tunnel sombre et lugubre ? Il lui semblait entrevoir une lueur rassurante au bout, mais était-ce bien réel ? Le sentier de droite lui paraissait plus rassurant, elle percevait une clairière baignée de lumière au loin. Sauf que ce passage était strictement interdit aux animaux et qu’elle ne voulait pas quitter Griffith, Miou et même Hermière qui l’accompagnaient. Les deux premiers perchés sur son épaule, la dernière papillonnant ça et là.
Rester ou s’en aller. Un dilemme qui enserrait la poitrine de l’ancienne médicomage. Il y avait encore une heure elle n’avait qu’un souhait : repartir le plus vite possible. Mais maintenant qu’il lui semblait avoir retrouvé sa place, elle n’était plus sûre de rien. Si ça ne tenait qu’à elle, la rousse emmènerait tous ceux qui comptent pour elle dans ses bagages, direction le Tibet, pour y vivre une existence paisible loin des mages noirs. Mais elle savait qu’il était impossible d’arracher ainsi les gens à leur vie.

« Tu reviens vraiment vivre ici ? ». Ces paroles résonnaient dans son esprit, telle une supplication. La rousse avait l’impression de lire la réponse que Crystal désirait entendre dans ses yeux bruns. Il y avait trop d’intensité dans son regard pour qu’elle ne désirât pas une réponse positive.
July ouvrit la bouche une première fois sans qu’aucun son ne parvienne à franchir ses lèvres. Elle se laissa le temps de réfléchir et de peser ses mots.
Le choix de la raison s’opposait à celui du cœur. S’en aller ou rester. Sa mère lui avait appris à suivre son instinct car même si l’esprit était embué de doute le cœur, lui, savait toujours. Et c’était vrai. July se devait de rester, pour Elenna, pour Alex, pour Crystal, pour la Guilde, pour son père qu’elle n’avait pas encore revu. Et pour elle, aussi, pour ne pas avoir de regrets, pour ne pas passer à côté de sa vie par crainte.
- Je … Je pense, oui, finit-elle par articuler. J’avais commencé à suivre un enseignement sur l’art de la méditation au Tibet, c’était très intéressant. J’y retournerai seulement pour la finir. Si la guilde veut toujours de moi, ça pourra enrichir nos recherches. Ils ont vraiment une façon de pratiquer la magie très différente de nous, ils n’utilisent pas de baguette ! Ces derniers mots étaient empreints d’enthousiasme, la soif de connaissances pétillait dans les yeux de July.

L’Anglaise avait envie de raconter tout ce qu’elle avait appris à Crystal. Elle était persuadée que cela la passionnerait aussi. Plus que de lui raconter, elle aurait voulu lui montrer. Qu’elle ressente cette sérénité qui régnait dans l’Himalaya. Qu’elle aussi ait le souffle coupé par la magnificence du paysage. Qu’elle se sente à la fois toute petite et tellement grande de se trouver au sommet d’une montagne.
- J’ai promis à Elenna de rester jusqu’à son mariage, expliqua July. Je pense repartir après pour un ou deux mois. Si tu as besoin de vacances je suis sûre que Tsen t’accueillera aussi avec plaisir ! Peut-être pas les deux mois, mais une semaine ou deux ? C’est vraiment une belle région. Et je pourrai te montrer ce qu’il m’a appris.
C’était au tour de July d’avoir un regard plein d’espoir. Des étoiles pétillaient dans ses yeux et un sourire enthousiaste s’était affiché sur ses lèvres. C’était tout à fait l’expression qu’elle avait lorsqu’elle réclamait quelque chose à ses parents, durant ses jeunes années. « Oh papa, s’iiil te plaiiit !!! » …
La sang-mêlé savait qu’elle aurait plaisir à montrer tout cela à Crystal. Mais elle savait aussi que son emploi de gérante des Halles Magiques était très prenant et qu’elle ne pouvait pas se permettre de fermer boutique.


Dernière édition par July Swann le Dim 30 Juil 2017 - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
Crystal M. Ertz
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Message par : Crystal M. Ertz, Sam 29 Juil 2017 - 23:13


Cela faisait depuis maintenant longtemps que la sorcière n'avait pas eu une réelle conversation avec quelqu'un. La plupart du temps, elle se contentait de servir les clients toute la journée, répondant à leurs questions avec un entrain enthousiaste mais modéré. Les questions ne faisaient en général pas de mal, elles étaient répétitives et laissaient les émotions se chiffonner ailleurs. C'était rassurant et bienvenu de travailler ainsi, mais il n'était pas plus mal de temps à laisser ses sensations réelles éclater au grand jour. La question qu'elle avait posé à July était d'une toute autre nature. C'était le genre de phrase qui avait engendraient plus qu'un sourire poli. Le temps que la rouquine réfléchissait à sa réponse, le cœur de l'Alchimiste avait arrêté de battre, et elle se sentait avoir chaud comme au centre d'une ville Italienne en plein été. Elle n'avait jamais été douée pour se faire des amies, pour tisser des liens avec les gens, pourtant, elle souriait et tout le monde la trouvait aimable. Peut-être était elle considérée comme une belle chose à regarder, mais pas à adopter.

Elle écouta July parler du Tibet, et de méditation. Ça ne l'étonnait pas trop d'elle. July avait l'art pour trouver les merveilles et curiosités qui l'entouraient, elle avait simplement élargit son cercle de recherche. Les étincelles dans son regard éveillèrent celles que Crystal, qui trouvait que la curiosité et la passion étaient deux choses extrêmement contagieuses. C'était un sujet qu'elle n'avait jamais envisagé, elle qui restait plongée dans ses propres recherches bien centrées.

- Oui le mariage! Elle m'en avait en effet touché un mot il y a un petit temps, même si je ne la connais pas aussi bien que toi, ajouta la sorcière en songeant à son dernier échange aux Halles avec la future mariée et Laurae. Je pense qu'une invitation comme tu viens de me faire, ça ne se refuse pas! J'ai comme principe d'être toujours ouverte à de nouveaux voyages et découvertes. Ce n'est pas en restant en Angleterre toute ma vie que j'assouvirais vraiment mes soifs de connaissance après tout.

Son regard parti déjà loin vers l'avenir, s'imaginant cette aventure dans l'inconnu, à tout ce qu'il l'attendrait et à tous les souvenirs qu'elle pourrait se créer. Puis, l'image sombre des derniers événements lui retomba dessus, mais contrairement aux autres jours, son coeur ne se serra pas aussi fort. Être ici, à la Guilde, avec July semblait avoir créer une barrière suffisamment puissance dans sa tête pour tenir à distance tous ces nuages sombres.

- Et puis, je pense que ça ne peut me faire que du bien de l'éloigner, même une semaine, comme tu l'as fait. Histoire de respirer un peu.

Revenir en haut Aller en bas
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Message par : July Swann, Mar 15 Aoû 2017 - 0:47


Le cœur de July se mit à faire des sauts périlleux dans sa poitrine lorsque Crystal accepta sa proposition. Elle aurait eu envie de partir tout de suite. De lui prendre la main et de l’entrainer vers cet endroit merveilleux qu’elle avait découvert. Elle s’y voyait déjà, épaule contre épaule, à admirer un coucher de soleil sur les montagnes. Elle ressentait presque l’apaisement, le bien-être absolu … Presque.
July comprit, à la réponse de son amie, qu’elle avait besoin d’une coupure. Elle se demanda si Crystal aussi avait des choses à fuir. L'Anglaise savait qu'elle faisait partie des alliés et qu'elle payait parfois cher son engagement. Les Halles en avaient pâties plusieurs fois.
Et l'enlèvement d'Elenna, était elle au courant ? L’Anglaise n'osa pas aborder le sujet, l'événement était encore trop frai, elle ne se sentait pas prête à en parler. Elle préférait rester sur cette note positive de retrouvailles, sur cet apaisement qu'elle ressentait pour la première fois depuis plusieurs jours. Elles auraient tout le temps pour parler de leurs problèmes un autre jour. Car elles le feraient. July avait l’envie sourde d'épauler son ancienne camarade de classe comme elle soutenait Elenna. Après ses six mois sans nouvelles, elle voulait se rattraper.
La conversation dévia sur la Guilde. July s’enquit des nouveautés, des recrues et de l’avancement des recherches. Mais finalement, peu de choses avaient bougé.

C’est peut-être le retour de July qui causa le plus grand chamboulement dans le groupe d’érudit. La rousse élit domicile au Locus Scient. Elle trouvait l'endroit plus rassurant que son ancien appartement. Plus convivial aussi. Vivre seule avait quelque chose de pesant à la longue. Elle avait bien essayé la colocation mais cela n'avait pas été très concluant. Délie et Mortissia n’étaient pas de mauvaises personnes, mais elles ne partageaient rien et leurs tempéraments étaient trop différents. Au Locus Sient, c’était différent. Elle se sentait liée avec tous ses occupants par la soif de connaissances. Ce n'était pas l'amour fou avec tout le monde, elle ne pouvait pas dire que tous les tempéraments l’enchantaient, mais cette passion qui les unissait permettait de conserver une entente cordiale.
Sans emploi, la sang-mêlé se replongea dans ses recherches, plus déterminée que jamais. Elle commença par faire un bilan de ce qu'elle avait fait et par remettre de l'ordre dans ses papiers. Elle tenta ensuite de reprendre ses travaux sur la magie sans baguette. Elle laissa tomber ses recherches sur Gustav Neruda, pour qui elle n’avait pas trouvé les grimoires et s’orienta vers Jasper Allister. Ses ouvrages ne parlaient pas de magie sans baguettes, mais il avait fait des recherches poussées sur la canalisation de la magie. July se rendit en Serbie sur les traces du magicien disparu mais ce n’est pas sur ses ouvrages qu’elle tomba. Un malencontreux incident qui la fit une fois de plus rentrer bredouille.

July était un peu lasse de ses recherches. La magie sans baguette ne l’intéressait finalement plus autant qu’avant. La faute aux échecs ? La rousse supposait plutôt que c’était en lien avec sa découverte de la culture tibétaine. L’expérience avait été tellement enrichissante qu’elle avait envie de développer ses connaissances et de les partager.
July finit donc par se retrouver à tourner en rond, sans savoir quoi faire de ses vieilles recherches et sans savoir par quoi commencer pour les nouvelles. Elle reprit la méditation et investit la salle d’astronomie et de divination, mais elle n’arrivait pas vraiment à se concentrer. Depuis son retour, Crystal hantait ses pensées. Chaque fois que la porte de la Guilde s’ouvrait, July espérait qu’il s’agisse de l’alchimiste. Et à chaque fois qu’elle était là, ses yeux ne pouvaient s’empêcher de retrouver la chevelure brune. Une situation qui exaspérait l’Anglaise. La séparation avec Elenna ne l’avait pas autant traumatisé, alors quoi ? Pourquoi sentait-elle ainsi de besoin de rattraper quelque chose ?
July se montrait aux petits soins avec la gérante des Halles, sans être pour autant oppressante. Tout du moins, elle l’espérait car elle faisait des efforts considérables pour ne pas la suivre comme son ombre. Crystal manquait d’une plume ? July s’empressait d’aller lui en chercher une. Une petite fringale ? Pas de problème, la rousse s’était mise à la cuisine. Une passion toute nouvelle qui s’était avérée indispensable maintenant qu’elle résidait au Locus Scient. Elle devait bien se nourrir et, au passage, elle régalait les autres. Enfin, régaler, c’était un bien grand mot. July partait de tellement loin au niveau des compétences culinaires que « mangeable » était pour le moment plus approprié. Mais elle progressait de jour en jour.

À force, Crystal finit même par venir la hanter en rêve. Elle se trouvait dans un long couloir, avec les autres membres de la Guilde, pour dire au revoir à l’alchimiste qui les quittait. July en avait le cœur lourd de la voir partir ici. Le chanteur des Bizarr' Sisters, à côté d’elle, lui confia son désespoir de la voir partir car il était amoureux. July fut alors partagée entre l’envie de lui sauter à la gorge - Crystal ne pouvait être qu’à elle - et la compassion car elle comprenait tellement ce qu’il ressentait. Lorsque ce fut à son tour de faire ses adieux, July aurait voulu dire tellement de choses. Expliquer à quel point elle comptait pour elle, au-delà de ce qu’elle pouvait imaginer. Mais les mots ne sortaient pas. Plus loin, dans le couloir, un homme était sur le point de battre son jeune fils avec un balai. July accourut pour défendre l’enfant et proposer de s’en occuper. Elle était partie sans avoir dit ce qu’elle avait à avouer à Crystal. Elle n’avait pas pu. Elle ne pouvait pas.
July s’était réveillée toute chamboulée. Le rêve semblait éclaircir les sentiments confus qui s’entrechoquaient en elle. Et en même temps, c’était absurde. Crystal était son amie, depuis longtemps maintenant. Elle s’en serait bien rendu compte avant si elle avait été amoureuse. Ça n’avait pas de sens.

Malgré cela, ce besoin d’être proche de Crystal était là et July n’arrivait pas (ou ne voulait pas ?) à y résister. Si bien qu’un jour, elle proposa à la jeune femme de l’accompagner dans son voyage pour trouver la fleur de fougère. Avoir une médicomage avec soi, c’est toujours utile non ? July vint donc compléter le duo que formaient Crystal et Haplo.
La rousse consacra les quelques jours qu’il lui restait avant le départ à étudier les informations que l’Ombreuse et le Simple avaient amassés et tenta de se documenter de son côté pour trouver d’autres éléments. Mais les recherches des deux érudits étaient déjà complètes et July ne dénicha gère de réponses supplémentaires.
Certaines sources évoquaient le solstice d’été, soit le 21 juin, tandis que d’autres parlaient de la fête de la St Jean le 24 juin. July supposa que la floraison pouvait durer 4 jours, où que ces fleures mythiques apparaissaient entre ces deux dates. Quant à la localisation, cette légende était originaire des pays baltes. L’Estonie étaient revenues plusieurs fois, Crystal et Haplo avaient donc choisi cette destination.
C’est ainsi que July fit ses bagages, direction Tallinn.

[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Message par : Lizzie Bennet, Mer 12 Sep 2018 - 13:18


PV July — Légère prise de LA, dis-moi s’il faut éditer

Rejoindre la Guilde, c’est plus laborieux encore que rejoindre l’Ordre Noir. Il m’aura fallu pas moins de dix ans pour qu’ils me jugent digne d’être des leurs. Pourtant, aujourd’hui, j’y suis. Enfin, pas tout à fait, mais je m’y rends. J’ai pris ma plus belle cape, quelques ingrédients au cas où, et mon fidèle balai. J’aurais plus transplané, certe, mais je n’ai pas envie d’arriver toute nauséeuse et de faire mauvaise impression. En plus, en partant en avance, j’ai tout le temps d’explorer les alentours et de me régaler du paysage. Le vent est fort ; sans doute aurais-je du prendre une écharpe. Mais c’est une banalité face à l’importance de mes desseins du jour.

J’ai rendez-vous avec Glynnis, la médicomage de notre communauté secrète... Frissonnant d’excitation, je m’abandonne à mon balai et file vers l’habitation dont on m’a donné l’adresse. Parfois, je ne sais qui de nous deux conduit. C’est un peu comme lorsque l’auteur perd le contrôle de son personnage, et que celui-ci se meut de sa volonté propre. Cela n’a pas de sens, en apparence ; le personnage et le balai ont besoin de leurs maîtres pour que leur direction soit concrétisée. Mais parfois, ils dominent le subconscient de ce dernier. C’est assez fascinant, quand on y pense.

Nous avons échangé par hibou, et convenu d’un projet commun. Nous allons nous pencher sur les potions de médicomagie. Oh, je sais ce que vous pensez. Lizzie, faire de la médicomagie ? Quelle lubie ! Elhiya a essayé de m’aider, mais il faut avouer que ce n’est pas fameux. C’est précisément pourquoi être guidée par une médicomage me paraît si crucial. Je sais que côté sortilèges, c’est foutu, je fais un blocage. Mais les potions... J’ai toujours eu une affection particulière pour elles. Peut-être pouvons-nous trouver un équilibre de ce côté.

Après tout, la médicomagie sert plutôt après les combats qu’au cours de ceux-ci ; il suffit d’une amulette pour temporiser les blessures. Oui, cela me paraît convenable. En tout cas, je suis prête à dépasser mes appréhensions et m’essayer à cet exercice. Au pire, je fournirais la partie théorique et Glynnis se chargera du reste... Non, ne partons pas défaitistes ! Aujourd’hui, tout change. Il suffit d’y croire.

Bientôt, le repaire des corbeaux m’apparait. Passant l’entrée, je m’égare dans la salle principale. Dans quelques mois peut-être, elle me sera plus familière ; pour l’heure, je me sens en territoire inconnu. Je reste aux aguets, incertaine, parcourant les lieux d’un oeil inquisiteur. Il faut avouer que ces bizarres créatures, aux bras triangulaires, sortent tout droit sorti de l’imaginaire d’un dément... ou d’un artiste, mais les deux vont souvent de paire.

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Ven 23 Nov 2018 - 15:04


Ça faisait longtemps, très longtemps depuis la dernière recrue à la Guilde et il était grand temps de trouver du sang neuf. Surtout ces derniers temps, les membres avaient tendance à disparaître. Même les gérants qui devaient être au nombre de trois se retrouvaient beaucoup trop souvent au nombre de un... Au moins certains restaient mais étaient tellement occupés à leurs recherches qu'ils trouvaient rarement le temps de se réunir.

Jb n'était pas revenu à Locus Scient depuis qu'il avait découvert les révélations du Vagabond. Ni Kitsune, ni ce dernier n'avaient été aperçus depuis lors et le jeune homme devait se débrouiller avec ce qu'ils lui avaient laissé. C'était dans cet état d'esprit qu'il avait relancé le recrutement. Les choses risquaient de bouger bientôt et il faudrait être prêt.

Les lieux n'étaient pas si mal entretenus compte tenu du peu de temps où ils étaient occupés dans l'année. Les enchantements de nettoyage automatique lancés dans les salles principales et la bibliothèque avaient l'air d'être encore en activité, bien que s'affaiblissant visiblement. En un coup de baguette, le sol et les tables étaient brillants. Il allait devoir penser à réviser les sorts automatiques. En parlant de réviser, il lui faudrait aussi revoir les défenses. Elles dataient de l'époque de son père et ce serait embarrassant qu'elles tombent en miettes à un moment critique, ce qui risquait d'arriver rapidement.

Sortant de la pièce, le jeune homme fit le tour de la bâtisse, éprouvant les sorts et enchantements la protégeant, renforçant certains endroits moins couverts et approuvant l'ingéniosité déployée pour pallier toutes les menaces envisageables par des sorts simples mais tellement entremêlés qu'il serait très difficile de passer au travers. Il rendit aussi visite à son acromentule qui grandissait à vue d'œil dans son enclos à l'arrière. Elle lui arrivait maintenant à la hanche et commençait à baraguiner quelques mots encore incompréhensibles, ce qui l'emplissait d'une fierté et d'une émotion que certains auraient du mal à comprendre.

Une fois rassuré, les lieux plus présentables et son tour d'inspection terminé, il abaissa le niveau de sécurité de la porte afin de laisser la nouvelle venue entrer d'elle-même, prépara le bracelet distinctif des membres officiels et se désillusionna avec une certaine habileté avant de se retrancher dans un coin sombre afin de laisser le moins de traces visibles possible.

Une jeune fille passa bientôt le pas de la porte. Le sortilège de Fidelitas étant lié au bracelet, Glynnis a pu lui transmettre l'adresse. Il était important pour JB d'observer celle qui allait agrandir leurs rangs étant donné que c'était sa première vision de la personne. Il n'avait pas pu lui-même participer à son test mais il allait se charger de son intégration. Elle avait l'air observateur, c'était bon signe, une des qualités indispensables pour les rejoindre.

Après un moment à la laisser mariner, à tester sa patience, il sortit de l'ombre silencieusement et annula le sort qui le dissimulait aux yeux afin de lui apparaître pleinement, vêtu d'un de ses costumes bien coupés, une chemise légèrement satinée dessous, deux ceintures complétant l'ensemble, apportant l'unique touche de fantaisie à la tenue.


- Bonjour, tu dois être celle dont Glynnis m'a parlé. Elle ne pourra pas venir aujourd'hui, des affaires urgentes la retiennent mais je vais m'occuper de toi.

Sa jeunesse et sa frivolité s'envolaient de concert lorsqu'il devait jouer ce rôle. Il devait sérieux, constance et responsabilité aux autres membres et il s'y tenait. Si quelqu'un l'avait croisé à Poudlard, jouant une des farces dont il avait le secret et l'avait recroisé pendant des activités avec la Guilde, il ne l'aurait certainement pas reconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Message par : Lizzie Bennet, Ven 7 Déc 2018 - 22:49


D'abord, personne ne vient. Dans l'ombre je ronge mon frein, et me tourne vers deux bâtons aux rares propriétés en quête de réassurance. Je dois vous admettre que ces temps-ci, je ne sais trop à qui me fier. J’ai l’impression d’avoir trop ouvert la voie de mon coeur, et d’être plus exposée que d’ordinaire…

Hésitant à verrouiller les portes, j’en parle à deux amies de bois que j’aime particulièrement. Kaunan, d’abord, ma baguette de mûrier. Elle a une fâcheuse tendance à me prendre le citron, mais selon les vies que j’emprunte, elle peut-être plus conciliante. Comme ma renaissance actuelle est centrée sur le thème de la réhabilitation et de la repentance, elle arrête de faire la forte tête, et ça fait plaisir parce que son absence aurait été bien douloureuse.

Et, à mi-chemin entre l’enfance et l’âge adulte, ma baguette préférée : Laguz. Déjà quand on a un nom qui sonne comme lagune et azul à la fois, on part bien, et en plus elle correspond à une des meilleures runes de la planète ! Je suis pas trop sûre de ce qu’elle représente, peut-être l’humanité, j’avoue que mes souvenirs runesques sont beaucoup moins précis que lorsque j’étudiais à Poudlard, mais qu’importe. Ce qui compte au fond, ce n’est pas le nom que je lui ai choisi, c’est le coeur qu’elle m’a offert. Une plume d'Augurey imbibé de venin de scorpion… Avouez que ce n’est pas commun !

Enfin, une voix émerge, me surprenant un peu. Je l'avais pas entendu venir ; il doit être foùtrement silencieux. Je me tourne vers le nouvel arrivant, assez mignon et bien sapé, qui m'informe quant à l'absence d'une certaine Glynnis...
— Ce n'est pas sous ce nom que je la connais. C'est fréquent, les jeux d'identité au sein de la Guilde ?

Curieuse, je l'examinais. J'ai une impression de déjà-vu... Et pourtant, je n'arrivais à mettre un souvenir sur son visage. Autant vous le dire franchement : c'est à la fois frustrant et terriblement intriguant.

J'hésite à m'enquérir des affaires urgences de July, car j'imagine que c'est d'elle qu'il parle ; en même temps, je voudrais pas passer pour une fouineuse... S'il y a moyen d'en savoir plus, je l'apprendrais bien assez tôt. Chaque chose en son temps ; d'abord, la question de ma présence ici, assez centrale dans cette rencontre, non ? Mouais pas vraiment. En fait, ce qui importe vraiment, c'est ce à quoi je dois être prête. Je veux être parée à toutes les éventualités, et savoir y réagir de la façon la plus appropriée. Ce qui veut pas dire que j'agirais vraiment de la façon la plus appropriée ; je m'appelle quand même Lizzie Bennet. Mais peut-être que cela pourrait me servir...

— Y a-t-il d'autres spécialités de la maison auxquelles je dois m'attendre ?
Genre le déroulement de la journée à venir, tout ça tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Jeu 13 Déc 2018 - 3:21


Le sursaut n'était pas loin chez la jeune fille lorsque l'Aîné sortit de son mutisme. Il était content d'avoir réussi à la surprendre. Pas la même joie perverse qu'il éprouvait quand quelqu'un tombait dans l'un de ses pièges puérils et dont le côté comique ne semblait frapper que lui. Plutôt celle de l'accomplissement et de se rendre compte qu'il était toujours aussi doué dans la dissimulation. L'invitée ne sembla pourtant pas surprise de se trouver face à une autre personne que celle qui l'avait contacté. Par contre, le nom utilisé sembla la perturber légèrement.

— Ce n'est pas sous ce nom que je la connais. C'est fréquent, les jeux d'identité au sein de la Guilde ?

Évidemment c'était le problème qui se posait quand on connaissait un membre dans le contexte extérieur à la Guilde. Il y avait toujours interférence entre les comportements, les surnoms, c'était inévitable. C'était bien une des raisons pour lesquelles le jeune homme devenait une toute autre personne en fonction de ses activités. Ça et le fait qu'il représentait la Guilde et devait aux autres membres de garder son sérieux et un minimum de professionnalisme.

— Y a-t-il d'autres spécialités de la maison auxquelles je dois m'attendre ?

Il s'était laissé observer, gardant le silence, lui rendant la courtoisie de l'observation durant le silence qui espaça ses questions. Il était de bon ton de laisser les gens réfléchir à leurs questions afin de ne pas se faire interrompre ni devoir répondre à une multitude d'interrogations qui réduirait à néant l'ordre dont les choses devaient se faire. Il y avait des priorités dans la journées et d'autres qu'il n'aborderait que s'ils avaient le temps ou si elle posait la question directement. Inutile de l'embrouiller tout de suite avec tous les rouages et les complications, elle apprendrait sur le terrain, comme ils l'avaient tous fait.

- Au sein de la Guilde, nous avons des surnoms. C'est une précaution pour protéger notre identité lorsque nous sommes en mission ou lorsque nous devons évoquer un de nos confrères ou une de nos consœurs à l'extérieur. Tu devras aussi choisir le tien. Mais tout d'abord, la priorité, c'est que tu signes notre Règlement. Il fait office de contrat et des protections sont liées à cette page. Tu devras être sûre de toi avant de signer car il n'y aura pas de retour en arrière possible. Si tu ne signes pas, tu pourras t'en aller, bien sûr, mais pas avant certaines modifications de mémoire. Question de protection encore une fois, j'espère que tu comprends.

Il y avait des personnes que ces avertissements refroidissaient. Certains n'aiment pas qu'on farfouille dans leur mémoire et qu'on y modifie ce qu'on veux. C'était tout à fait compréhensible. Toutefois, certains adoraient le mystère derrière ces paroles et tout ce secret, ces conséquences en cas de trahison leur mettait l'eau à la bouche car ils pressentaient que ce n'était pas pour garder un service à thé de grand mère que le telles précautions étaient prises. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'elle soit des seconds.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Message par : Lizzie Bennet, Dim 20 Jan 2019 - 10:55


Il s'amuse de ma surprise, le fourbe. Et je le laisse faire, tandis que l'atmosphère du lieu prend le pas de mon introspection. Sous l'effet de années, de siècles peut-être, d'archives de recherche et de quête diverses, on se sent transportés. Des chants anciens nous reviennent, mêlés de questions bien plus terre à terre, comme l'image de cet enfant qui dit que dans un rêve en plus il fait trop de fautes, et qu'à son père ça lui plait pas. Il y a aussi, il y aussi parmi les fantômes de mon esprit que je ne sais plus me dire à moi-même, elle. Elle est très bien, trop bien pour les gens. Kohane. Kohane serait si heureuse de se trouver ici…

Mon interlocuteur parle, pourtant, et la suite de ses mots, la question des identités à protéger tout ça tout ça, ça me rappelle que vu le temps qu'il m'a fallu pour arriver ici, il est sans doute pas possible de juste dire à Kohane "oh, c'est chouette, tu devrais venir voir". D'ailleurs du coup, je fais bien de pas préciser le nom de la sorcière, on va rester sur le nom d'emprunt qu'il semble lui donner et éviter les soucis.

Bon, par contre, en plus des épreuves il y a un règlement. Je grommelle une sorte de "administrative much". Il m'aurait demandé un serment inviolable, chill, mais lire un looong règlement et réfléchir à chacune des clauses bah c'est carrément pas jouable ! 

Enfin, j'ai trop avancé à présent pour m'arrêter là.
— Bien sûr.

J'approche du support sur lequel est inscrit le règlement.
— Oh cool, y a des tatouages ! J'ai toujours voulu m'en faire un.


Je lis, lâchant parfois un mot pour le marquer plus précisément dans ma mémoire. Du partage de savoirs, du secret… Eh, on peut mettre aucun être vivant en danger avec les connaissances acquises ici ? For real? Bon bah je vais devoir apprendre à bien différencier les recherches personnelles des fouilles collégiales. On parle pas au nom des autres, on prend pas de pot de vin au nom des autres, etc.

— Honnêtement, ça parait raisonnable.

Je signe, puis me tourne vers lui, attendant qu'il m'explique un peu le reste de la procédure. Les rôles, tout ça tout ça. Ah et je vais devoir me trouver un nom…
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Lun 21 Jan 2019 - 3:51


Observation, réflexion, questionnements, on dirait bien que cette nouvelle recrue est exactement ce qu'il fallait pour rafraichir l'organisation vieillissante. Elle pourrait se révéler d'un grand secours dans l'entreprise désespérée du jeune homme de redorer le blason de ce que son père et lui-même ont sué sang et eau pour créer et préserver.

Un sourire nait sur les lèvres de l'Aîné lorsqu'elle se penche sur les pages de règlement et qu'elle mentionne les tatouages. Une pensée agréable jaillit à ce moment. Celle de Croc Blanc qui les avait tatoués si longtemps auparavant. On ne verrait plus son égal dans cet art et c'était bien dommage, ils devaient se contenter des bracelets maintenant. Les derniers à porter l'ancien signe d'appartenance étaient lui et l'Ombreuse. Les autres étaient soit mort, soit portés disparus, ce qui était tout comme, considérant leurs activités.


Suite à de nombreux grommellements, une lecture attentive, les yeux sautant d'une fin de ligne au début de la suivante, la jeune fille finit enfin la partie la plus fastidieuse de son intronisation. Elle approuva d'un:

— Honnêtement, ça parait raisonnable.

Puis signa enfin, marquant la fin du calvaire qu'avait été son accession à la société secrète. Les disparitions et missions des différents membres ayant rendu son parcours si erratique qu'elle devait être grandement soulagée. Sans le montrer, l'Aîné ressentait une part de ce soulagement et de la fierté. Il avait terminé une des tâches qui restait depuis trop longtemps en suspend. Il était maintenant temps de tout lui expliquer. Un large sourire s'afficha sur son visage et enfin, il ouvrit la bouche.

- Bienvenue. Tu es officiellement une Initiée de la Guilde. Tu devras trouver ton nom d'emprunt, nous le respecterons et te nommerons ainsi chaque fois que nous serons en mission, ici ou que nous t'évoquerons dans une conversation nous concernant. Je vais légèrement te décevoir, les tatouages étaient assurés par une ancienne membre aujourd'hui disparue. Nous avons ce bracelet à présent. Ses fonctionnalités sont expliquées dans le grimoire de la Guilde là bas. Pour le moment, tes accès à la bibliothèque et aux différentes salles seront limitées. Lorsque tu auras accompli plusieurs recherches et contributions, nous réunirons les gérants afin de t'accorder le rang d'Expert, ce qui te donnera accès complet à l'exception du bureau principal, réservé aux gérants. Pour le reste, tu es libre de visiter, nous avons un recueil des quêtes déjà terminées. Nous possédons actuellement une Acromentule très jeune dont je m'occupe, un elfe qui est à la disposition des membres, un phénix, mais il faudra me demander l'autorisation pour toute interaction, ainsi que les baguettes de Bellatrix Lestrange et de Neville Londubat qui nous ont été rapportées par des membres, toutes deux libres d'examination. As-tu des questions?

La tirade était longue, le Gardien des Lieux avait hâte d'en finir, il ne parlait généralement pas si longtemps et il redoutait d'oublier des explications essentielles. Elles viendraient bien plus tard si le besoin s'en faisait sentir mais il préférait rester exhaustif le plus possible.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Message par : Lizzie Bennet, Dim 10 Fév 2019 - 22:53


Il est bon de savoir que je vais enfin connaître la Guilde. J’ai passé tant d’années à en explorer les contours, mais voir poindre au coin du jour le coeur de ses mystères m’enivre. Mon interlocuteur semble presque aussi extatique, et m’invite à réfléchir sur un nom d’emprunt. Intéressante question… A laquelle je ne saurais donner de réponse immédiate.

J’écoute le reste : malheureusement, les tatouages ne sont plus au goût du jour. Eh bien, toutes ces disparitions ne sont donc plus une simple impression : de toute évidence, le sorcier en charge de mon initiation n’est pas plus informé quant à leur localisation ! Frustrée, j’accepte de me contenter du bracelet. Ce n’est pas comme si j’avais vraiment le choix.

Je note de me renseigner dans le grimoire de la Guilde, et que l’avancement de mes recherches élargira mes possibilités d’évolution et de connaissance au sein de la Guilde. C’est assez cohérent, quand on y pense. Je suis néanmoins heureuse que les Mangemorts ne fonctionnent pas comme ça : si, une fois marqués, il fallait attendre la fin de chaque mission pour connaître un peu plus d’informations, nous ne saurions jamais anticiper et rêver plus grands.

Enfin, j’imagine que pour une organisation plus axée sur la recherche, les quêtes et les mystères, cela fait sens. D’autres informations pleuvent, et j’attends la fin de son monologue pour y donner suite.
— Cela fait beaucoup à digérer, mais il me tarde déjà d’en savoir plus. Tu as parlé d'une Acromentule... Puis-je étudier son venin ? Comment s’appelle-t-elle ? Et en parlant de ça, de combien de temps puis-je disposer avant de choisir un nouveau nom ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 6

 [Habitation] "Locus scient" Maison de la guilde

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.