AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Cachots
Page 10 sur 10
Salle de classe dans les cachots
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
Ulysse Daiklan
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor

Re: Salle de classe dans les cachots

Message par : Ulysse Daiklan, Jeu 16 Nov 2017 - 20:30


Retenue

PV Léo


Elle sourit.

Pourquoi, qu’est-ce que j’ai encore dit ? Je sais pas j’pose des questions c’est normal j’ai pleeeein d’idées en tête. Et même si beaucoup n’ont pas envie de passer 3h dans une salle, moi j’aime beaucoup l’idée. Surtout pour peindre et dessiner.

- Tu penses beaucoup trop.

Je la regarde rire d’un air… d’autoroute. J’avoue que c’est rare de voir un adulte te dire de ne pas penser et rigoler joliment juste après. Elle prend un pinceau et commence à faire je ne sais quoi sur les murs. Des ronds des formes aléatoires. Je dois tirer une tête de six pieds de long. On a quatre grand murs pour peindre et elle décide de faire… ça ? J’ai presque envie de bouder.

- Laisse venir.

Bon ok, ce serait presque mignon de voir le changement d’un coup d’un seul entre celui qui était notre directeur et elle. Sauf que non, pas là, pas quand on parle de dessin et de peinture ! Y’a moyen de s’exprimer et de se défouler en même temps !

Je la regarde et plisse les yeux Eh mais ça peut être une bonne source d’inspiration ça ! D’abord créer du bleue et du rose clair. Ok ça c’est bon ça m’aura duré que quelques secondes, mais chut Je vais récupérer ne chaise, la met devant le mur que je compte peindre. J’essaie de me concentrer en imaginant une silhouette du visage assez androgyne pour qu’on ne sache pas de quel sexe elle est.

- Chaise turn carton

La chaise commence à se transformer en un carton bancal contre le mur que je vais coller à même la pierre à l’aide d’un autre petit sort. Je récupère le pinceau blanc et fait un grand jet en plein milieu. Oui un jet. Enfin des jets, la flemme de vraiment peindre, donc je fais des millions de gouttelettes qui s’écrasent. Trois couleurs. Une trace de blanc, encadré par deux traces de roses, encadrés par d’autres traces de bleu. Plein les goutes ! Ça respire l’énergie.

- Comme ça ?


Oui, je demande l’approbation de Mister Dame baton, pour du dessin. Parce que clairement, elle est plus concernée que moi par ce que je viens de faire. Quoi que j’sais pas si c’était un né-moldu à la base, autant il a même aucune idée de ce qu’est ce drapeau. Quelque part ce serais drôle. J’enlève le carton question de voir si ce portrait en vide marche bien. Pour ma part, j’suis plutôt satisfait. J'attends son avis avec un sourire narquois. Pas sûr que ce soit ce à quoi elle s'attendais. Pas grave, c'est de la peinture, il suffira d'y mettre le feu.

Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Salle de classe dans les cachots

Message par : Shae L. Keats, Dim 3 Déc 2017 - 16:17


J'aimais cette impression de l'esprit qui souffle sur des pigments,
et des courbes étranges, plaquées sur le mur.
Sans trop de sens
mais touchantes.
J'aimais créer, un moyen d'exprimer quand les mots ne suffisent plus.
Quand les pensées ne font plus sens.

Je courbe le bleu, l’échine un peu. Des gouttes bleues pluie, des goutte de rose, pour en symboliser la vie. De rouge, minime.
La pluie dans une foret d'automne, celle qui porte,
enveloppe
lave
et réveille.
Je joue alors. Avec les gouttes de peinture. Je joue a créer le néant des intestins
sur un mur
Laisser une trace
Laisser quelque chose.  
Un morceau de soi
La ou tout le monde peut le voir
S'exposer anonyme.
Pour qu'enfin les sens cessent de racler l’échine.

L'enfant s'agite,
mais je regarde pas vraiment
l'air vibre qu fur et a mesure que je dessine
que je bouge
que je trace
je vibre.
la fleur de peau
se réveille enfin
d'une torpeur vide de sens
vide de rien.
néant
qui épousait mes mains.

Je respire la peinture et garde en tête l'image des pigments sur mes mains, dans mes bronches, sur mes reins. Inhaler des couleurs pour en sentir encore, pour colorer les yeux et changer l'aspect du monde.
J'ai soudain une idée
mais l'enfant a fini.  
Alors j'attendrai,
je me recule un peu.
le jeu dans l’âme
sans prétendre
sans savoir.
et c'est comme un coup de poignard-tendre dans le ventre, une boule de chaleur.
Parce que je savais
ce que c’était.
Parce que je comprenais
et qu'il avait compris.
Parce que ce n’était que le second a reconnaitre
mon entre-deux
mon jeu.
mon moi
et tout ce qui m'habitait.

J'ai recule d'un pas.
Pour mieux voir.
Sans un mot.
Parce qu'il n'y a rien a dire.
Juste
se laisser emporter.
épouser
 par le signe.
De la même façon que le nom Shae s’était pose sur nous
était désormais mien.

Je m’avançais encore
et de peinture noire
du bout du pinceau
je traçais sous son art
34 lettres
sombres
en arabesques
Cause we're all somewhere in the middle.
puis je reculais encore, sans quitter le mur des yeux
a ton niveau
un merci glissant sur les lèvres.

Et je e tourne vers toi pour te montrer quelque chose. Peu le savent au final.
Mais je te dois ça.
J'ai toujours aime peindre
ça réveille mes abeilles
juste la dans le ventre.

Et je me peints devant toi.
Les yeux changent de couleur.
Les traits changent un peu.
Des traces de peinture sur mes joues.
Ou du moins l'aspect
au toucher c'est différent.
J'ai jamais tout laisse courir comme ça.
Mes cheveux prennent une teinte bleue et gris
les couleurs de l'orage
c'en est presque amusant.
Et par dessus ton drapeau
je dessine un cercle noir
uni
et simple.
Symbole grave sous ma peau.
sur mes os.
      
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de classe dans les cachots

Message par : Ulysse Daiklan, Mer 20 Déc 2017 - 18:31


Retenue

PV Shaleo



Pour une fois je garde le silence, tandis que Mister Dame découvre le dessin. C’est la seule chose qui nous enveloppe pour l’instant, le silence. Reculer, puis avancer. Quelques mots marqués sous le symbole avant que la musique me vienne dans les oreilles. Je me retiens de chanter « le monde change tout autour de nous » quand mon ancien directeur se tourne vers moi d’un remerciement.

Je lui souris, de la peinture doit entièrement recouvrir mes vêtements mais tant pis, c’est juste trop bien de peindre pour que j’en ai quelque chose à faire. Elle se tourne vers moi et commence à parler sans que je ne comprennes. Des abeilles ?

Je regarde la transformation se faire devant moi. Sourcils levés, presque étonné. Je crois pas l’avoir déjà vu faire ça. Enfin j’avais remarqué le changement de style tout ça. Puis ç lui va bien. Oui bon en même temps elle choisit ce qu’elle veut donc forcément que ça lui va bien.

- Eh beh. Trop cool. Du coup y’a vraiment… tout ? Qui change je veux dire


Oui, cette question est gênante mais j’ai pas pu la retenir. Les yeux, les cheveux, la peau. Tout est différent et pourtant tellement pareil. Un grand sourire tandis que je la regarde se diriger vers le mur et encercler le portrait. Je comprends pas tout mais c’est pas grave, si ça peut lui faire plaisir. N’empêche un truc me chafouine.

- Et du coup, vous préférez que je dise Monsieur , Madame ou que je garde Mister Dame ? Enfin j’avoue que Mister dame c’est vraiment trop cool à prononcer mais si vous aimez pas j’vais pas garder ça.


Bah oui, ce serai bête qu’elle croit que je cherche la Mer** alors que pas du tout. Genre, vraiment pas. J’attends sa réponse avant de sourire et de tourner sur moi-même. J’avoue, je tire une drôle de tête en voyant les bâtons mais bon, on va occulter ça. Je regarde le mur vide.

- Et si on dessinait un cu… un cu..

Oulah le bug. Comment ça finis déjà ?

- Un cucurbitacée.

Ah oui, voilà. Rapport au jus de citrouilles tout ça, comme c’est la proprio des trois Balais. Enfin je sais pas autant elle va nous faire une tarte géante et au prochain cours de potion on devra tous danser autour habillé comme des paysans traditionnels’. Après tout ça reste une retenue. Ça se joue un peu au petit bonheur la chance.
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Salle de classe dans les cachots

Message par : Shae L. Keats, Mer 3 Jan 2018 - 21:50


Le cours de l'evenement me surprend. Et pourtant je suis touché.e, la gorge nouée.
Il y a une petite attention rapidement balayée
qui restera juste la
très longtemps.
Une douceur.

Alors je te montre autre chose. Comme une confidence a demi
a moitie.
un souffle de vie qui parcourent mon corps
lorsque je le laisse s'exprimer
prendre possession de l'espace.
je le connais maintenant.
je le possède
relation de confiance
ton corps n'est pas ton ennemi.
le corps
est
vie.
pluie.
survie.
le malmener ne mène a rien il semblerait.
corps a corpse avec l'a-mer.

Les questions sur le don
qui te pousse a acquiescer,
sujet sensible
qui t'effrayait au commencement.
alors tu hocheras juste la tête
tout change.
91 le sait bien.
il l'a appris a ses dépends.

Et du coup, vous préférez que je dise Monsieur , Madame ou que je garde Mister Dame ? Enfin j’avoue que Mister dame c’est vraiment trop cool à prononcer mais si vous aimez pas j’vais pas garder ça.    

Question qui t'emporte alors que le Madame se pose de plus en plus sur conscience
Mais
le gamin touche
le mot juste
l'entre-tout.

Mister-Dame c'est très bien.

Il est étrange ce gosse, il tourne. Il a de la vie, du rire, et surement pas mal de connerie en lui. Mais ça brille. Et t'aime bien ça.
T'aime beaucoup même.
La promesse qui s’échappe de le coller plus souvent.
Et voila le bug qui te fait rire
et la suite de la question qui t'amuse tout autant.

J'sais pas dessiner.
Vas-y.


Tu le laisses s’exécuter alors que ta main se perd dans la peinture
recouverte,
une main noire une main blanche
que tu viens apposer un peu partout sur un mur vierge
emprunte de toi.
La mer était ici.
et c'est avec tes doigts que tu peins maintenant.
T;essaies de faire une vague
brisée par le vent
mais n'en résulte toujours qu'un rouleau infini.
Toujours.
 
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de classe dans les cachots

Message par : Ulysse Daiklan, Dim 11 Fév 2018 - 21:33


Retenue

PV Shaleo

Elle me répond tandis que je réfléchis toujours à ce que je vais dessiner. Tant de surprise, alors qu’elle m’explique que le Mister-Dame lui conviens très bien. D’accord, je resterais là-dessus alors. Tant mieux parce que d’un côté, je n’avais pas envie de changer, ça m’arrange.

Puis elle rigole à ma question. Oh ça va ça arrive à tout le monde d’avoir des bugs. Mais bon au final si ça l’amuse tant mieux. Je crois que c’est sa réponse qui me fait bloquer. Je fronce les sourcils donnant ma réponse par instinct au final.

- Mais non faut pas dire ça !

Une seconde, ou je relève la tête, ou je regarde le mur. Oh. Oui, les bonhommes bâtons, on dirait que j’ai une mémoire à court terme.  Non mais c'est peut-être pas nécessaire de la contredire hein. La jouer subtile oui, la subtilité c’est bien.

- Oui bon ok. J’vais peut-être m’en occuper en fait.

Subtili quoi ? Oui bon ok, je sais pas quoi dire. En plus elle décide d’abandonner le pinceau pour tout faire à la main. Direct quoi la dame. Je souris en la voyant dessiner ses vagues. Avant de me tourner vers le mur vide je réfléchis. Un cucurbitacé hein. Mais on est en salle de potion ce serais cool d’avoir un truc qui rappelle. Je commence à dessiner en me perdant dans mes pensées. J’ai bien envie de boire une vodka moi ce soir.

Vous savez y’a des moments de votre vie ou vous vous perdez. Genre là. Je fais quoi là ? Je suis élève à Poudlard et je me retrouve à dessiner une citrouille géante, haut du crâne coupé avec un liquide vert sur le dessus. Encore ça c’est cohérent.

Mais a quel moment. A QUEL MOMENT. Je me suis perdu assez dans mes pensées pour dessiner… ça ? Lui ? Ce truc ? Je sais même pas comment définir cet humanoïde tyrannique affabulé d’une tronche des plus grotesque. Quoi comment ça ? Ok je reformule. Que fait Sergai Kholov peint en géant sur mon mur, avec une tête pareille juste au-dessus d’un chaudron citrouille remplis de liquide vert. Je recule de quelques pas.

- Heu…. Vous savez comment on efface la peinture ?


Peut-être en lançant un incendio dessus je sais pas. En tout cas-là, y’a intérêt à ce que ce soit retiré rapidement avant de causer ma mort certaine. Un regard désolé à Mister-Dame. Je n’ai pas fait exprès.

Dessin:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Salle de classe dans les cachots

Message par : Shae L. Keats, Lun 12 Fév 2018 - 14:56


Il y a des fils invisible qui parcourent les murs
des fils de moi au milieu des couleurs
des fragments de peau de vie de cellules
des morceaux qui resteront
je grave les murs pour qu'on ne m'oublie pas
jamais.

j'ai peur de finir poussière alors les rouleaux sont mes peines
et les gouttes les besoins
s’envoler les sens
loin du réel.

j'ai ce besoin de voir la mer mais je m'y refuse. Il y a quelque chose de trop attirant dans les grandes étendues d'eau, un besoin d'y avancer tout droit jusqu'à s'y perdre et y disparaître définitivement. C'est pas du suicide non, c'est ne faire plus qu'un avec soi même, combler les manques et le stade ultime de la satisfaction
au point de mourir de bien être.
je ne m'approche plus de la mer,
je reste debout sous l'orage.

alors j'continue, les mains de mille couleurs,
j'hausse les épaules à ta question
On  peut juste modifier en faire un fruit.
ou autre chose, je te laisse faire, j'ai laissé ma mer
comme elle était
alors les mains de roses et de bleu je me recule pour observer
quelques instants,
avant de m'approcher de toi
de te poser mes deux mains
en plein sur le visage
sur les cheveux
il te faut de la couleur
les gens sont gris.
te laisse pas avoir.

et j'approche ma peinture pour y faire un bateau
un bateau marron qui prend pas l'eau
avec un bonhomme baton
qui rêve de voir le bout du monde
là où l'eau tombe on ne sait où.
La Terre est plate
il parait
alors je ne sais pas trop pourquoi
mais je dessine une tortue qui voel dans le néant
quatre éléphants sur son dos
portant le disque monde.

j'ai pas trop compris d'où ça venait
mais ça me plait.
La salle ressemble à un monde d'enfant, de rêves
j'ai envie d'y mettre un lit
et d'y dormir.    
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salle de classe dans les cachots

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 10 sur 10

 Salle de classe dans les cachots

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Cachots-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.