AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 5 sur 17
Salle de classe à côté de la bibliothèque
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle

Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ariana Hastings, Mar 19 Aoû 2014 - 22:04


Ariana poussa un énorme soupir, la anse de son sac pendouillant dans une main et l'ensemble de ses affaires étalé au sol. Son encrier s'était brisé et avait taché la plupart de son matériel scolaire. Elle s'agenouilla et commença à rassembler ses livres. Celui de Métamorphose semblait définitivement ruiné, ainsi que celui de Sortilèges, ceux de Potions et de Botanique étaient cependant encore utilisables, et le livre qu'elle venait d'emprunter à la bibliothèque… était totalement fichu… Ariana eut soudain une envie folle de fondre en larmes : son sac ne ressemblait plus à rien désormais, elle allait devoir écrire à ses parents pour qu'ils lui en envoient un autre, ainsi que de nouveaux livres, et elle allait devoir rembourser le livre de la bibliothèque. Elle se laissa tomber lourdement au sol, les larmes commençant à déborder de ses grands yeux noisettes. Cette longue et épuisante journée finissait vraiment mal…

Soudain elle entendit une voix claire et sûre s'exclamer « Oppungo ! » dans son dos. La jeune Bleue et Bronze se retourna, les yeux plein de larmes et vit deux filles visiblement plus âgées qu'elle se tenir là, devant la porte de la salle désormais grande ouverte. C'est alors que le livre de la bibliothèque trempé d'encre passa en volant devant elle, suivit de tous les autres livres. Ils  avancèrent de quelques mètres dans le couloir puis semblèrent se retourner et avant qu'Ariana ne comprenne ce qui se passe, ils se précipitèrent vers elle. Elle parvint à éviter le premier mais le second la frappa de plein fouet. Elle fut projetée au sol et s’étala sur le dos. Le troisième livre arriva à une vitesse foudroyante mais Ariana utilisa ses bras pour faire bouclier et roula sur le côté.

- Qu'est-ce qui se passe ? essaya-t-elle de crier entre deux sanglots aux filles se tenant là. Aidez-moi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Lilith Bee, Mer 20 Aoû 2014 - 1:08


Le temps que Lilith réfléchisse à un sort à lancer à sa nouvelle victime, Izsa avait déjà dégainé et lancé un #Oppugno des plus efficaces. La petite blonde qui ramassait ses livres ne comprit pas ce qui lui arrivait et se mit à sangloter alors que ses ouvrages tachés d'encre commençaient à l'attaquer tels des corbeaux mal lunés.
*Pathétique* se dit Lilith.
Non pas qu'elle était du genre cruelle d'habitude, mais il était grisant de "s'amuser" un peu avec une jeune, et après tout elle s'en sortirai juste avec une grosse frayeur et, dans le pire des cas, quelques bleus.  

*Il faut que je trouve aussi bien qu'Izsa maintenant...*
Lilith regarda Izsa rire devant le désarroi de la petite chose fragile qui se débattait, avec une mine amusée, puis annonça sur un ton provocateur, bien que toujours bon enfant:


- Pas mal Serpy, maintenant que dis-tu de ça?

Lilith se retourna vers la Serdaigle, la visa de sa baguette et lança un #Finite qui eu pour effet de renvoyer les livres au sol dans un fracas assourdissant, laissant quelques parchemins déchirés au passage.
Mais alors que la jeune blonde pensait être sortie d'affaire * C'est mignon, cette petite s'apprêterait presque à nous remercier ... *
, Lilith attaqua de nouveau:

#Folloreille

La voix de Lilith résonna dans le couloir, distincte et claire. Cela faisait un bout de temps qu'elle voulait l'essayer celui-là. Elle avait bien pensé à son petite frère, qui aurait sans doute beaucoup ri, mais son âge ne lui permettait pas de pratiquer la magie pendant les vacances. Cette gamine tombait donc à pique, Lilith allait enfin pouvoir observer ce sort en action .
A l'instant où le sortilège toucha la petite sorcière qui commençait à peine à se relever, ses oreilles se mirent à remuer dans tous les sens, comme si ces dernières avaient décidé de mener leur propre vie sans l'accord de leur propriétaire.
Certes, il n'était pas question d'ensorceler ici des objets, ce qui rendait les choses moins impressionnantes que le sort de sa camarade, mais l'effet était quand même des plus hilarants, il fallait bien l'avouer.
*Je dois être une bien piètre Gryffondor pour m'acharner comme ça sur plus faible que moi. Mais qu'est ce qu'on se marre!*
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ariana Hastings, Mer 20 Aoû 2014 - 3:48


Allongée au sol, le visage couvert par ses bras formant un bouclier, Ariana essayait d'éviter le maximum de livres tout en suppliant les deux filles de l'aider. De lourdes larmes salées roulaient le long de ses joues encore rondes de l'enfance. Pourquoi est-ce que cette Serpentard avait-elle lancé ce sort ? Ariana ne lui avait pourtant rien fait ! Elle commençait sérieusement à regretter Poudlard et à vouloir rentrer chez elle, cette journée était vraiment terrible et elle ne voulait pas en revivre une autre comme ça de sitôt !

Mais alors que les sanglots la secouaient de plus en plus fort, la fille qui n'avait pas encore parlé s'exclama « Finite ! » et tous les livres retombèrent au sol dans un fracas assourdissant. Ariana mit quelques secondes à comprendre ce qui venait de se passer, puis elle se tourna vers les deux filles, séchant ses larmes. Celle qui venait de l'aider était plutôt jolie, avec ses cheveux bruns presque roux et ses grands yeux verts. Et elle était de Gryffondor, elle ne devait pas être aussi cruelle que la Serpentard. Mais alors que la jeune Bleue et Bronze se leva pour la remercier, la Rouge et Or pointa sa baguette vers elle et sa voix forte et distincte résonna dans le couloir : « Folloreille !»

Ariana sentit alors comme un chatouillis sous sa longue chevelure blonde. Elle plaqua ses mains sur ses oreilles. Celles-ci s'étaient mises à bouger toutes seules. Elles remuaient, dansaient dans tous les sens comme si elles voulaient se détacher de son crane. La sensation était presque plus désagréable que celle qui consistait à se faire attaquer par une armée de livres ! Ariana tomba sur ses genoux et se remit à pleurer.

- Arrêtez, je vous en supplie ! Pourquoi est-ce que vous êtes si méchantes ? Je ne vous ai rien fait !

La jeune fille aurait tout donner pour pouvoir rentrer chez elle à cet instant précis. Ou même pour pouvoir être dans un tout autre couloir…
Revenir en haut Aller en bas
Jayden Moonstone
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jayden Moonstone, Mer 20 Aoû 2014 - 18:25


Il n'y avait pas grand monde dans les couloirs, la plupart des élèves étaient dans le parc ou dans leur salle commune en train de faire leurs devoirs. Je revenais moi-même du parc, et je m'appretais à l'instant à me rendre dans la volière pour voir si mon hibou s'y trouvait. Mais mon attention fut bientôt détournée par des éclats de voix non loin de moi. Je crus d'abord entendre des filles rire ensemble, mais je compris bientôt que l'une d'entre elles pleurait. De nature curieux, je ne pus m'empêcher de me demander ce qu'il se passait, et je m'avançai donc en direction d'une salle près de la bibliothèque.

Au moment où j'arrivai, une demie dizaine de livres s'étalèrent lourdement sur le sol à côté d'une jeune fille, comme si quelqu'un les avait envoyer voler. Je ne voyais pas bien l'élève qui pleurait, masquée par deux autres qui me tournaient le dos. Que se passait-il donc par ici ? Fronçant les sourcils, je continuai d'avancer, la baguette à la main.

« Arrêtez, je vous en supplie ! Pourquoi est-ce que vous êtes si méchantes ? Je ne vous ai rien fait ! » Elle se faisait donc attaquer... Certainement une dispute qui avait mal tourné. En tout cas, cela n'était pas loyal du tout. Elles étaient deux contre une, et semblaient bien plus âgées qu'elle. Quelle bande de lâches ! Il fallait que je lui apporte de l'aide.

Apparemment, leur victime subissait un sortilège Foloreille. Ce n'était pas bien méchant, mais pas des plus agréable non plus... La pauvre, elle avait l'air complètement déboussolée face à ses agresseurs. Je lançai alors vers l'auteur du sortilège : « Gastronauseus ! »
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Izsa Hilswood, Mer 20 Aoû 2014 - 19:22


A vrai dire en voyant les livres attaquer la fillette, Izsa avait presque eu pitié pour elle. Presque. Parce que bon, c'est pas si grave, elle ne va pas être traumatisée à vie ou quelque chose comme ça.
Quand la fillette s'effondra en pleurs et leur demanda de l'aide, Izsa ne réagit pas, totalement hermétique. Elle attendait la réaction de Lilith. Celle-ci ne se fit pas attendre.

#Finite, lança-t-elle.

La vert et argent eu du mal à camoufler son hilarité devant l'air reconnaissant de la fillette. Celle-ci était persuadée qu'Izsa était une méchante Serpy qui s'amusait à attaquer les nouveaux et Lilith, quand à elle, était la courageuse Gryffondor qui avait pour but, comme tout rouge et or qui se respecte, de sauver la veuve et l'orphelin. Tout ce qu'Izsa attendait à présent, c'était de voir son expression lorsqu'elle comprendrait qu'aucune des deux jeunes filles ne lui voulait du bien.

#Folloreille

Mouais, pas très spectaculaire... Certes s'était très amusant de voir les oreilles de la Serdaigle s'agiter dans tous les sens, mais ce n'était pas extraordinaire. Izsa pensa à relancer un autre sortilège quand la gamine se mit à les supplier (surtout qu'elle avait lu quelques part que lorsque certains maléfices se mélangeaient cela donnait des résultats étonnants).

Mais elle ne put y songer plus longtemps, un autre gamin venait de faire son apparition. Il semblait un peu plus âgé que la fillette, mais il restait un mioche du point de vue d'Izsa. Un Gryffondor. Il en faut bien des débiles dans le tas, tous les lions ne peuvent pas être comme Lilith. Ce morveux décida d'assumer son cliché de Gryffondor tête brulée et lança un #Gastronauseus vers les deux amies.

Izsa, comme Lilith, tenait encore sa baguette dans la main, prête à s'en servir. Elle réagit donc au quart de tour avec un #Protego.
Mouais, ça reste un Gryffy débile, s'il veut jouer les sauveurs il ferait mieux d'arrêter le Foloreille de la Serdy. Là il nous parle même pas et il envoie un sort d'attaque direct, moi j'dis il cherche juste la bagarre.
D'ailleurs cette Serdy est vraiment une empotée. Ça fait belle lurette que j'aurais saisi ma baguette et riposté si j'étais à sa place... Ah c'est ça les premières années, ça oublie que c'est des sorciers.


De toute façon, Izsa n'avait eu pas l'intention de continuer les sorts contre la fillette. Elle voulait juste lancer un ou deux maléfices amusants, pas de s'en servir comme punching-ball ou cobaye. Mais maintenant que l'autre gosse s'était ramené, elles allaient pouvoir s'amuser beaucoup plus, parce que lui ne semblait pas prêt à faire la victime parfaite. Le manque de réaction de leur première cible était pathétique.

-Tu vois, dit-elle en s'adressant à Lilith. C'est à ça que doit ressembler le parfait Gryffy. Téméraire, stupide, défenseur des opprimés et toujours prêt se battre sans aucune raison. Tu devrais en prendre de la graine.

Elle avait prononcé sa phrase avec un sourire ironique, montrant à l'assaillant qu'elle le méprisait entièrement. Il avait quoi ? Quatre ou cinq ans de moins qu'elle ? Pas de quoi avoir peur.
Revenir en haut Aller en bas
Jayden Moonstone
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jayden Moonstone, Mer 20 Aoû 2014 - 20:34


Protego. Et Mer**, j'aurais du m'en douter. En même temps, elle n'avait pas trop de mal face à deux élèves beaucoup plus jeunes qu'elles. Mais je ne comptais pas me laisser faire pour autant. En ce moment, j'avais beaucoup de mépris envers les gens qui s'en prenaient à plus faibles qu'eux, moi qui m'était fait attaquer deux fois par des mangemorts adultes. C'était la bonne occasion pour montrer à ces lâches que ce n'est pas parce qu'on parait plus faibles qu'on se laisse abattre facilement.

Je détournai les deux adolescentes pour aller rejoindre la plus jeune. Je pointai alors ma baguette vers elle pour lancer un « Finite ! » Puis je tendis la main vers elle pour l'aider à se relever, avec un petit sourire pour lui redonner courage. J'entendis alors la Serpentard dire à sa camarade : « Tu vois. C'est à ça que doit ressembler le parfait Gryffy. Téméraire, stupide, défenseur des opprimés et toujours prêt se battre sans aucune raison. Tu devrais en prendre de la graine. » Ses mots me firent doucement rigoler. Alors là, elles se fichaient vraiment de moi. « Stupide, prêt à se battre sans aucune raison, ça vous définit bien toutes les deux. Deux filles de sixième ou septième année qui s'acharnent bêtement sur une fille de première année. » Après tout, c'était elles qui avaient commencé à chercher la bagarre en s'attaquant à la Serdaigle.

Décidément, je me faisais beaucoup d'ennemis ces temps-ci, et j'enchainais les ennuis. Ce n'était pas la meilleure passade de ma vie, mais je n'avais pas envie de passer mon temps à m'acharner sur mon sort. Pour l'instant, je pensais surtout aux deux inconnues qui commençaient déjà à me mettre en rogne. J'étais assez impulsif, et j'avais tendance à m'énerver facilement. C'était peut-être un défaut pour certains, mais moi je le vivais bien. « Sérieusement, vous avez pas mieux à faire ? Réviser vos A.S.P.I.C par exemple. »
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Lilith Bee, Mer 20 Aoû 2014 - 21:05


Alors que Lilith commençait à bien rire, un jeune de sa maison s'approcha. Elle le connaissait de vue pour avoir partagé la table des Gryffondors avec lui, mais pas assez pour connaitre son âge et son nom. ** Encore un qui se prend pour le défenseur des opprimés... Franchement c'est pas bien méchant deux trois coups de livres!**

Izsa semblait partager son avis. Après avoir évité le sort de vomissement lancé par le garçon avec une facilité déconcertante, elle se tourna vers Lilith et se moqua ouvertement du Gryffon.


- Tu vois. C'est à ça que doit ressembler le parfait Gryffy. Téméraire, stupide, défenseur des opprimés et toujours prêt se battre sans aucune raison. Tu devrais en prendre de la graine.

Pour toute réponse, Lilith rit à gorge déployée : c'était exactement ce qu'elle était en train de se dire, et l'ironie de la situation rendait les choses encore plus agréables...
Mais le jeune garçon n'avait pas l'air de cet avis et leur lança un regard noir accompagné d'une bravade, digne d'une Gryffondor ** Digne de MA maison... Le choixpeau a du faire une erreur quelque part finalement**


- Stupide, prêt à se battre sans aucune raison, ça vous définit bien toutes les deux. Deux filles de sixième ou septième année qui s'acharnent bêtement sur une fille de première année. Sérieusement, vous avez pas mieux à faire ? Réviser vos A.S.P.I.C par exemple.

Lilith resta d'un calme olympien, ce qui n'était vraiment pas son genre. La serpentard devait avoir une "bonne" influence sur elle. **Enfin, bonne, tout est une question de point de vue **

- Personnellement je ne passe pas mes ASPIC cette année, mais nous étions en train de réviser lorsque la pauvre petite chose a décidé de faire tomber ses livres devant la porte.. Et puis je trouve que se lancer deux ou trois sorts dans les couloirs c'est plutôt un bon entrainement!

Un petit mensonge ne faisait de mal à personne.
Lilith comptait s'arrêter là avec la Serdaigle, ce n'était pas drôle de voir une première année pleurer comme une madeleine, mais si le deuxième arrivé cherchait la bagarre elle se ferait un plaisir de répliquer! D'autant plus qu'elle se sentait invulnérable aux cotés de sa nouvelle amie. Leurs but était juste de trouver un moyen d'éloigner les gamins de la salle, mais elle restait une Gryffondor et ne cracherait jamais contre un pugilat de sortilège en bonne et du forme.

Lilith prit un ton outrageusement mielleux.

- Et puis il va bien falloir qu'elle apprenne la vie la petite serdaigle, c'est pas comme si on lui avait vraiment fait mal,  C'est ta petite amie ou quoi?

A peine avait elle dit ça qu'elle brandit sa baguette, sans oublier de vérifier qu'Izsa assurait ses arrière en cas de contre-attaque.
- Izsa, je crois que le lionceau cherche à apprendre comment on se bat quand on est des sorciers. Tu me suis?

Au diable l'amusement, elle voulait montrer qu'elle connaissait les bases à ce petite arrogant.
Elle pointa sa baguette et sans attendre la réponse de son amie, jeta un sort.

#Expeliarmus !
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ariana Hastings, Mer 20 Aoû 2014 - 21:44


Alors qu'Ariana pleurait, misérablement agenouillée au sol, suppliant ses attaquantes de l'épargner, une voix masculine retentit dans le couloir « Gastronauseus ! ». Le sort faillit toucher la Serpentard mais celle-ci réagit au quart de tour et lança un « Protego ». Ariana se tourna vers le fond du couloir. Un élève aux couleurs de Gryffondor se dirigeait vers elle. Il semblait plus âgé que la Bleue et Bronze mais plus jeune que ses assaillantes. Il pointa sa baguette vers elle. Ariana commença à paniquer : allait-il l'attaquer lui aussi ? Mais heureusement, il ne fit que lancer un « Finite » qui calma ses oreilles devenues folles, puis l'aida à se relever. Ce garçon était plutôt gentil. Ariana sécha ses larmes et lui rendit son sourire. Elle lui était terriblement reconnaissante d'être arrivé pour la défendre.

Les deux filles, de leur côté, commençaient à s’énerver. Elles ne semblaient plus vouloir s'attaquer à Ariana désormais, elles étaient trop occupées à se disputer avec le Gryffondor qui venait d'arriver.

- Tu vois, dit la Serpentard à son amie. C'est à ça que doit ressembler le parfait Gryffy. Téméraire, stupide, défenseur des opprimés et toujours prêt se battre sans aucune raison. Tu devrais en prendre de la graine.

La fille de Gryffondor éclata de rire.

- Stupide, prêt à se battre sans aucune raison, ça vous définit bien toutes les deux, s'exclama le garçon. Deux filles de sixième ou septième année qui s'acharnent bêtement sur une fille de première année. Sérieusement, vous avez pas mieux à faire ? Réviser vos A.S.P.I.C par exemple.

- Personnellement je ne passe pas mes ASPIC cette année, mais nous étions en train de réviser lorsque la pauvre petite chose a décidé de faire tomber ses livres devant la porte.. Et puis je trouve que se lancer deux ou trois sorts dans les couloirs c'est plutôt un bon entraînement !

Cette fille de Gryffondor n'était décidément pas sympathique. Et pas digne de sa maison ! Mais elle ne s'arrêta pas là avec les insultes.

- Et puis il va bien falloir qu'elle apprenne la vie la petite serdaigle, c'est pas comme si on lui avait vraiment fait mal,  C'est ta petite amie ou quoi ?

Ariana sentit que les choses allaient empirer. Les deux filles avaient l'air prêtes à se battre et le garçon, bien que plus jeune qu'elles, paraissait prêt à riposter. La jeune Bleue et Bronze se dit qu'il était temps de se mettre à couvert. Elle laissa toutes ses affaires en plan dans le couloir et s'éloigna de quelques mètres. Suffisamment loin pour être protégée des attaques à venir mais assez près pour assister à la scène. Bizarrement elle n'avait plus aucune envie de partir, elle voulait voir ses assaillantes se faire ridiculiser. Enfin si le garçon y parvenait…

C'est la fille de Gryffondor qui attaqua la première.

- Izsa, je crois que le lionceau cherche à apprendre comment on se bat quand on est des sorciers. Tu me suis ?

« Expeliarmus ! »
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Izsa Hilswood, Mer 20 Aoû 2014 - 23:48


Lilith avait explosé de rire après ça remarque. Parfait, elle s'amusait bien elle aussi, et puis ça montrerait une seconde fois à ce mioche qu'elles n'avaient absolument pas peur de lui. Celui-ci répondait d'ailleurs sur le ton du défi :

- Stupide, prêt à se battre sans aucune raison, ça vous définit bien toutes les deux, s'exclama le garçon. Deux filles de sixième ou septième année qui s'acharnent bêtement sur une fille de première année. Sérieusement, vous avez pas mieux à faire ? Réviser vos A.S.P.I.C par exemple

Quoi ? Mais c'est nul ! Il espère impressionné qui là ? Les livres de métamorphose ? Ce gosse manquait clairement de répartie. En même temps les qualités d'orateur était rarement ce que recherchait le Choixpeau pour des futur Gryffy.
Seulement Liltih répondit du tac au tac et Izsa n'eu pas le temps de placer une réplique cinglante :

- Personnellement je ne passe pas mes ASPIC cette année, mais nous étions en train de réviser (ah ah ah oui évidemment) lorsque la pauvre petite chose a décidé de faire tomber ses livres devant la porte... Et puis je trouve que se lancer deux ou trois sorts dans les couloirs c'est plutôt un bon entraînement !

Mouais... Définitivement, on devrait laisser le travail d'orateur aux Serpentard. Lilith n'avait pas été très subtile et c'était un peu laisser avoir par les mots du jeune Gryffondor. Dans ce genre de cas, la meilleure chose était de ne pas chercher à se justifier, ça donnait l'impression à l'interlocuteur d'avoir raison. Il valait mieux se moquer de lui encore plus. Enfin, Lilith se rattrapa juste après :

- Et puis il va bien falloir qu'elle apprenne la vie la petite serdaigle, c'est pas comme si on lui avait vraiment fait mal. C'est ta petite amie ou quoi ?


Voilà ! Ça c'est bien ! Toujours pas très subtil, mais une superbe attaque pour faire perdre le contrôle de ses nerfs à la personne en face. Et comme le pensait toujours Izsa : Un adversaire qui perd son sang-froid a déjà à moitié perdu. La vert et argent était amusée ; elle était en train de convertir Lilith en parfaite Serpentard !

A présent, un combat était inévitable. D'habitude, Izsa n'aimait pas trop ça. Elle adorait utiliser son imagination lorsqu'elle utilisait la magie, or le duels se limitaient souvent à de la rapidité. Un débile sous caféine pouvait gagner un duel en connaissant un seul sort, alors qu'il était de bien moins bon niveau que le sorcier en face, un petit peu plus lent.
Mais cette fois-ci, elle était prête. Déjà, parce que leur adversaire devait être bien moins fort qu'elles en magie (et puis l'autre cruche de Serdy était bien trop effrayée s'ajouter au combat), ensuite parce que Lilith était là, et elle semblait bien plus douée en matière de duel. C'est l’apanage des Gryffondor... Elle semblait d'ailleurs le confirmer quand elle reprit la parole.

- Izsa, je crois que le lionceau cherche à apprendre comment on se bat quand on est des sorciers. Tu me suis ?

- J'ai le choix ? ironisa-t-elle en haussant les épaules alors que son amie lançait déjà avec rapidité un Expelliarmus.

Izsa réagit vite elle aussi. Mais plutôt que d'attaquer directement l'adversaire, elle préféra y aller au bluff. Elle s'avança rapidement afin de réduire la distance entre elle et les apprentis sorciers et s’écria :

#Endoloris ! lança-t-elle pleine de fausse conviction sur la fillette, qui tentait de s'éloigner. Évidemment, elle était très loin d'avoir les capacités magiques pour lancer un tel sortilège et elle avait nullement l'intention de lui faire du mal, le sort n'avait donc aucune chance de marcher. Mais elle savait qu'un tel sort ne pourrait que déstabiliser son adversaire, qui évidemment paniquerait un minimum d'entendre ainsi un Sortilège Impardonnable. Pour parfaire l'illusion, elle lança un petit #Convulso Crispo informulé sur la Serdaigle.

Elle espérait juste que Lilith comprendrait sa stratégie. Elle savait bien que si elle avait vraiment lancé un tel sortilège, son amie serai devenue son ennemie. Il y avait des choses avec lesquelles on ne rigolait pas, et les Sortilèges Impardonnables en faisait partie.
Mais l'avantage psychologique qu'elle venait de leur offrir n'était pas négligeable..


Dernière édition par Izsa le Jeu 21 Aoû 2014 - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jayden Moonstone
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jayden Moonstone, Jeu 21 Aoû 2014 - 1:30




« Et puis il va bien falloir qu'elle apprenne la vie la petite serdaigle, c'est pas comme si on lui avait vraiment fait mal. C'est ta petite amie ou quoi ? »
Je ne pris pas la peine de répondre. La Serdaigle était bien trop jeune pour moi, mais après tout, en quoi ça les concernait qu'elle soit ma petite amie ou non ? Je me contentai de lever les yeux au ciel, mais je savais qu'elle allait rattaquer par autre chose et que la situation allait dégénérer.

En effet, cela ne tarda pas, la Gryffondor lança une réplique cinglante qui eut le don de m'agacer avant de lancer : « Expelliarmus ! » Je n'eus pas le temps de riposter et ma baguette s'échappa de ma main droite, allant rebondir sur le mur d'en face pour retomber à quelques mètres de moi.

Alors que je me ruai vers ma baguette pour la ramasser, la Serpentard s'écria : « Endoloris ! » Mon sang se glaça. Un sort impardonnable. Qu'est-ce que la petite blonde avait bien pu faire pour mériter un sort impardonnable ?! Son corps tout entier se mit à convulser. Sans réfléchir, je me jetai vers elle pour la prendre par les épaules, comme si de simples secousses pouvaient suffir à la sauver. Voyant que cela n'avait aucun effet, je hurlai contre l'ennemie : « Qu'est-ce que tu fous bordel ?! T'es malade ! » Malheureusement, je ne connaissais pas de contresort contre ce genre d'attaque. Il fallait certainement empêcher le responsable de se concentrer sur sa cible.

Je me tournai donc furtivement vers la Serpentard pour lancer rapidement vers elle : « Aguamenti ! » Heureusement, j'avais eu l'occasion d'utiliser ce sort plusieurs fois lors d'un incendie récemment. Je m'étais donc amélioré à son sujet et il était plus puissant qu'auparavant, même s'il n'était pas encore parfait. De toutes façons, l'essentiel était de détourner son attention pour qu'elle mette fin au sortilège Doloris.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Lilith Bee, Ven 22 Aoû 2014 - 0:58


Le sort de Lilith eu l'effet escompté, et le jeune Gryffondor se trouva désarmé. Izsa profita de ce moment de flottement pour se rapprocher de la Serdaigle qui essayait de se mettre hors de portée des combats.
Puis, elle lança un #Endoloris convaincant. Tellement convaincant que pendant une micro seconde Lilith fut prise de cours et fut prête à se retourner contre son amie. Mais lorsqu'elle vit la réaction de la première année, ses craintes s'apaisèrent : elle avait beau ne jamais avoir vu le sortilège impardonnable de visu, elle avait déjà eu des cours dessus, et elle savait très bien que ce sort ne provoquait pas des spasmes aussi impressionnants. De plus, il avait beau être abominable, ce n'était pas un sort de mutisme, et le silence de la gamine trahissait une douleur inexistante. Elle avait déjà vu des gens souffrir, le visage en était bien plus déformé.


Le garçon quant à lui y cru totalement et se jeta sur sa protégée en hurlant vers les deux bourreaux.

- Qu'est-ce que tu fous bordel ?! T'es malade !

Lilith se tourna vers Izsa, avec un air réprobateur:
- Tu as un peu exagéré sur ce coup là quand même.

Lilith eu à peine le temps de finir sa phrase et de voir que le rouge et or avait récupéré sa baguette qu'elle se retrouva trempée de la tête au pieds.
**C'est tellement mignon de contre attaquer avec un #aguamenti...** Elle le trouva presque touchant avec son sort de jet d'eau. Après tout, il pouvait être utile contre les flammes, mais là ce n'était pas vraiment ce qu'on lui demandait.
Le petite blonde arrêta de gesticuler. Le sort avait du être rompu.


Lilith décida de blaguer sur son état légèrement... "humide" afin de décontenancer son agresseur.
- Tu trouvais que l'on avait besoin d'une douche mon Loulou? En tout cas merci, ça rafraîchit les idées.
Elle s'ébroua légèrement, et décida qu'il était temps de faire le point avec Izsa.

Elle lanca un nouvel #Expelliarmus puis enchaina avec un#Jambencotton bien envoyé sur le jeune garçon pour se prémunir d'une éventuelle attaque. La Serdaigle quant à elle ne lui semblait pas poser de problème, elle la laissa donc se remettre un peu de ses émotions dans les bras de son sauveur: ça devait être dur de se remettre d'un faux #Endoloris après tout. Elle se tourna vers Izsa, qui était elle aussi détrempée, ses cheveux bruns collés au visage.

- Bon, je m'ennuie avec ces deux zigoto. On laisse le prince presque charmant s'occuper de la princesse au petite pois? Lilith oubliait souvent qu'elle venait d'une famille moldu, et que les contes qui avaient berçés son enfance n'étaient pas les même que pour les sorciers. Izsa n'avait surement rien compris à son dernier trait d'humour. **Il vaut peut être mieux, je n'en suis pas des plus fière...**
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ariana Hastings, Sam 23 Aoû 2014 - 1:20


Sous l'effet du sortilège de la Gryffondor, la baguette du garçon qui était venu la sauver lui échappa. Le temps qu'il la ramasse, la Serpentard avait pointé sa baguette sur Ariana. « Endoloris ! ». La jeune Serdaigle ne connaissait pas ce sort, mais en voyant la tête du garçon et en sentant son corps se convulser sous de nombreux spasmes, elle comprit que ce devait être grave. Cependant, malgré les spasmes, elle ne ressentait aucune douleur. C'était juste désagréable de ne plus avoir aucun contrôle sur son corps, surtout lorsque celui-ci était pris de folie. Pour être honnête, Ariana préférait ce sortilège-là aux livres qui l'attaquaient de toute part. Mais cette fois-ci elle ne pouvait pas parler, pas pleurer, pas supplier pour de l'aide. Elle restait juste là, allongée au sol, aux prises avec les convulsions de son corps. Ce qui ne l'empêchait toutefois pas d'observer le duel qui avait toujours lieu autour d'elle.

La fille de Gryffondor se tourna vers son amie :

- Tu as un peu exagéré sur ce coup là quand même.

Ariana savait qu'elle parlait du sortilège qu'elle était en train de subir. Est-il si grave que cela ? Pourtant les effets n'étaient pas si terribles… Mais le garçon avait l'air de le prendre au sérieux et, apparemment rendu furieux par ce sortilège, se jeta sur la jeune Bleue et Bronze avant d'attaquer les deux filles avec un « Aguamenti » qui les trempa de la tête aux pieds.

Ariana sentit alors son corps lui revenir. Les convulsions avaient cessé. Elle resta étendue là, sur le sol froid du couloir, le garçon de Gryffondor à moitié allongé sur elle. Mais les deux filles n'en avait pas fini.

- Tu trouvais que l'on avait besoin d'une douche mon Loulou? En tout cas merci, ça rafraîchit les idées, s'exclama la Gryffondor avant de lancer deux sortilèges à la suite sur le garçon.

Puis elle se tourna vers son amie :

- Bon, je m'ennuie avec ces deux zigoto. On laisse le prince presque charmant s'occuper de la princesse au petit pois ?

La princesse au petit pois ? Le cerveau d'Ariana réagit à cette référence. Elle avait grandi avec les contes que tous ces sorciers ne connaissaient pas. Mais elle ne voyait pas en quoi elle était la princesse au petit pois !

Néanmoins, ce petit aparté entre ses deux assaillantes lui laissa le temps de se redresser et d'adresser ses premiers mots à son sauveur (qui semblait ne plus pouvoir bouger les jambes) :

- Tout va bien ? Tu as besoin d'aide ?
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Izsa Hilswood, Sam 23 Aoû 2014 - 2:13


Le plan d'Izsa avait parfaitement bien marché. Le petit Gryffondor s'était jeté à la rescousse de la fillette sans se poser de question. Je sais pas moi, par exemple : "les gens soumis au Doloris sont pas sensé crier de douleur ? Non ? Juste un peu ?"
Il s'était même mit à crier comme un possédé : "Qu'est-ce que tu fous bordel ?! T'es malade !"
Aaaah... Izsa avait tellement hâte de voir sa tête quand il se rendrait compte de la supercherie. Et le mieux, c'était que Lilith, elle, pas stupide pour un sou contrairement à son homologue, avait bien comprit que l'Endoloris était juste un feinte. Cela se remarquait à l'air faussement réprobateur qu'elle lui adressa lorsqu'elle lui dit :

- Tu as un peu exagéré sur ce coup là quand même.

Ouh, oui un vilain Convulso Crispo fait toujours des victimes. Izsa voulu lui répondre mais elle se prit une douche froide sur la tête, dû à l'Aguamenti du Gryffy. De toute évidence, il lui manquait encore pas mal d'entraînement dans les sortilèges informulés : dès qu'elle fut déconcentrée par l'eau, le sort se brisa. Si elle l'avait mieux lancé, il aurait pu tenir jusqu'à un Finite. Enfin, malgré ses habits trempée, elle restait très satisfaite de son petit effet. Comme l'avait dit Lilith : "on lui a appris comment on se bat quand on est des sorciers". Et c'était comme cela qu'Izsa se battait : avec ruse et habileté. C'est bien pour ça que je suis à Serpentard. Pour elle, ce stratagème avait prouvé qu'elles étaient les meilleures, et que donc elles avaient remportée ce duel. Maintenant, ce n'était plus la peine de combattre. Même si le gamin avait encore sa baguette, même s'il était encore en état de combattre, psychologiquement, Izsa avait gagné et c'était suffisant.

- Tu trouvais que l'on avait besoin d'une douche mon Loulou? En tout cas merci, ça rafraîchit les idées, s'exclama Lilith, puis elle enchaîna avec un Expelliarmus et un Jambencotton.

Mon Loulou ? Tiens, c'est pas mal ça. Je retiens.
Mais de son côté, Izsa ne se joint pas au combat. Il aurait été facile de se mettre à deux et de le bombarder de sortilèges jusqu'à ce qu'il soit désarmé / stupéfixé / en train de danser / par terre / plein de pustules, mais elles n'avaient plus rien à prouver. D'ailleur, Lilith sembla de son avis puisqu'elle finit par proposer :

- Bon, je m'ennuie avec ces deux zigoto. On laisse le prince presque charmant s'occuper de la princesse au petit pois ?


Izsa sourit, dévoilant ses dents. La princesse au petit pois. Oui, définitivement, ce surnom collait bien à cette gamine hypersensible.

-Ouais, moi aussi j'm'ennuie. C'est pas drôle de se battre contre un gamin qu'y est même pas capable de reconnaître un véritable Endoloris... Izsa fit mine de réfléchir un instant, puis émit un léger rire. 'Fin si, c'était très drôle en fait. Mais c'est pas la peine de continuer, on sait bien qui aurait gagné.

En face d'elles, la fillette s'était remise debout, surmontant les intenses douleurs dû au Convulso Crispo. Elle n'avait toujours pas l'air belliqueuse, elle s'inquiétait plus de la santé du Prince Charmant. Le pauvre, il doit avoir mal, il s'est prit aucun sortilège. Que d'émotion !
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Lilith Bee, Sam 23 Aoû 2014 - 19:48


Izsa eu l'air de comprendre la référence aux contes moldues **C'est vrai qu'elle fait parti de ses rares sorciers qui s'intéressent à "notre" culture. Je l'apprécie de plus en plus cette Serpentard!**.
Elle répondit à Lilith sur le même ton.


- Ouais, moi aussi j'm'ennuie. C'est pas drôle de se battre contre un gamin qu'y est même pas capable de reconnaître un véritable Endoloris... 'Fin si, c'était très drôle en fait. Mais c'est pas la peine de continuer, on sait bien qui aurait gagné

Lilith ne pouvait qu'approuver! Elles s'étaient quand même bien marrées avec ces jeunes apprentis sorciers! Et puis qui sait, peut être seraient elles à l'origine d'une belle histoire d'amour? ** La jeune fille en détresse qui tombe amoureuse de son preux chevalier... Comme c'est cliché!**
Par contre leur plan n'avait pas vraiment avancé et il était maintenant hors de question de rester dans la salle avec le Gryffondor en colère juste à coté. Elles avaient beau avoir prouvé leur supériorité, Lilith n'avait pas envie de se retrouver à vomir des limaces. De plus, elles étaient trempées de la tête aux pieds et les couloirs de Poudlard n'étaient pas des plus chauds ces temps ci.

Elle jeta un dernier coup d'oeil au deux naïfs qui se remettaient à peine du prétendu sortilège impardonnable d'Izsa, et décida qu'il était vraiment temps d'aller voir ailleurs.


- Je crois que l'on remet nos plans à plus tard, on a assez expérimenté sur les gamins pour ce soir. On faut que l'on se change, à moins que tu ne connaisses un sortilège "sèche cheveux", et que l'on aille manger

Décidément, c'était souvent l'estomac qui séparait les deux amies!
Tout en avançant d'un pas rapide dans les couloirs, Lilith croisa une vitre qui lui renvoya leur deux reflets. Elle ne pu s'empêcher d'exploser de rire devant leurs airs satisfaits qui contrastaient avec leurs vêtements goutant allègrement sur le sol.


- On a l'air fine comme ça Serpy!
Si elle continuait, ça allait devenir le surnom d'Izsa pour Lilith. Elle ajouta dans un clin d'oeil
- Et au fait, félicitation pour ton coup de bluff, je n'y aurais jamais pensé! Heureusement que personne ne nous a vu à part les deux guignols, sinon c'était retenue direct!

Fin du RP pour moi. Izsa tu peux conclure après moi si tu veux.
Ariana et Hayden, libre à vous de vous acoquiner encore quelque temps. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Izsa Hilswood, Sam 23 Aoû 2014 - 21:04


Izsa serait partie depuis longtemps si elle n'avait pas craint de se prendre un sortilège dans le dos. Bien sûr, le môme semblait avoir de grande valeur, tel que l'honneur et le courage (pathétique) mais vu ce qu'il venait de se passer, elle doutait qu'il les laisse partir sans rien tenter.

- Je crois que l'on remet nos plans à plus tard, on a assez expérimenté sur les gamins pour ce soir. On faut que l'on se change, à moins que tu ne connaisses un sortilège "sèche cheveux", et que l'on aille manger


Si bien sûr, il y a un sort...Bordel, c'est quoi déjà ?
Faute de retrouver le sortilège, elle suivit Lilith dans le couloir, plutôt satisfaite de sa journée. Certes, elles n'avaient pas vraiment avancé dans le plan "Dehors les morveux" mais au moins elles s'étaient bien amusé avec ses gamins.
En croisant leurs reflets, Izsa prit conscience qu'elle était vraiment trempée de la tête. Cela ne la gênait pas vraiment, déjà qu'elle n'accordait aucune importance à ses cheveux. Mais ça restait désagréable.

- On a l'air fine comme ça Serpy !


- On à l'impression qu'on vient de dire bonjour au calamar géant...Ah ! Mais si bien sûr ! Elle venait de se souvenir de la formule. .#Consectetuer Dryer ! Elle lança le sortilège sur elle, le répéta sur Lilith.

Bon, leurs cheveux étaient encore trempés, mais au moins leurs vêtements étaient sec. C'était déjà une amélioration.

- Et au fait, félicitation pour ton coup de bluff, je n'y aurais jamais pensé ! Heureusement que personne ne nous a vu à part les deux guignols, sinon c'était retenue direct !

Izsa sourit, flatté. C'est vrai, elle n'était pas peu fière de son petit effet. Bien sûr, ce genre de stratégie n'était pas du tout applicable dans un duel normal, mais dans cette situation ça avait eu l'effet d'une bombe. Toujours prendre en compte le contexte du combat avant de lancer des sorts à tort et à travers. Certes s'était fourbe, un peu déloyal, mais elle n'était pas à Serpentard pour rien, non ?
Elle ajouta d'une voix moqueuse :

-Tu vois, je te l'avais bien dit : comment t'en sortirais-tu sans la ruse d'une Serpendard ?

Maintenant que la journée se terminait, Izsa n'avait qu'une hâte : être le lendemain, pour qu'elle et Lilith continuent de défier le règlement. C'était tellement grisant !



Fin du RP pour moi aussi, il est temps de laisser les tourtereaux ensemble Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jayden Moonstone
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jayden Moonstone, Dim 24 Aoû 2014 - 20:29



Très vite, je me retrouvai au sol, désarmé. « C'est pas drôle de se battre contre un gamin qu'y est même pas capable de reconnaître un véritable Endoloris... » Quoi ? Il s'agissait donc d'une mauvaise farce ? Intérieurement, je me mis à rager contre ces deux filles qui devaient bien rire de moi à présent. Je ne savais pas vraiment comment elles avaient fait leurs comptes pour me manipuler de cette façon (après tout je n'étais qu'en troisième année, je n'avais que très peu connaissance des sortilèges informulés), mais en tout cas j'étais bel et bien tombé dans le piège.

Très vite, la Gryffondor et la Serpentard nous quittèrent, apparemment pour aller manger. Bon vent ! J'espérais ne plus jamais les recroiser ces deux là, ou alors plus tard, quand je serais assez expérimenté pour pouvoir prendre ma revanche. En y pensant, j'avais hâte que ce moment arrive. Je détestais qu'on me ridiculise, encore plus devant une fille. D'ailleurs, en parlant de fille, la jeune Serdaigle ne tarda pas à s'approcher de moi pour me demander : « Tout va bien ? Tu as besoin d'aide ? » Il fallait que je me ressaisisse, je n'avais aucune envie qu'elle me prenne pour un looser. Je secouai mes jambes encore un peu engourdies avant de me relever et de frotter mon jean pour en retirer la poussière. « Ça va. Elles m'ont juste un peu surpris en faisant semblant de lancer un Endoloris. Ces sales pestes, elles nous ont bien eu ! » répondis-je, encore sur les nerfs après cette petite "bataille".

J'allai récupérer ma baguette au sol, avant de reporter mon attention sur la jeune fille. Maintenant que je pouvais la voir de plus près, j'étais certain qu'elle n'était qu'en première année.
Heureusement, elle n'avait pas l'air d'avoir subi d'attaques véritablement violentes. Par contre, elle devait certainement être un peu sous le choc. Se faire attaquer de la sorte dès sa première année, ça devait vraiment surprendre. Super l'accueil ! Les sourcils arqués, je lui demandai, inquiet : « Et toi ça va ? Elles ne t'ont pas fait trop de mal ? » J'imaginais qu'il y avait eu plus de peur que de mal. N'empêche, leur comportement avait été vraiment écœurant. « J'espère qu'elles ne recommenceront plus, c'était vraiment lâche de leur part de s'en prendre à toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 17

 Salle de classe à côté de la bibliothèque

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.