AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 6 sur 18
Salle de classe à côté de la bibliothèque
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
Jayden Moonstone
Gryffondor
Gryffondor

Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jayden Moonstone, Dim 24 Aoû 2014 - 20:29



Très vite, je me retrouvai au sol, désarmé. « C'est pas drôle de se battre contre un gamin qu'y est même pas capable de reconnaître un véritable Endoloris... » Quoi ? Il s'agissait donc d'une mauvaise farce ? Intérieurement, je me mis à rager contre ces deux filles qui devaient bien rire de moi à présent. Je ne savais pas vraiment comment elles avaient fait leurs comptes pour me manipuler de cette façon (après tout je n'étais qu'en troisième année, je n'avais que très peu connaissance des sortilèges informulés), mais en tout cas j'étais bel et bien tombé dans le piège.

Très vite, la Gryffondor et la Serpentard nous quittèrent, apparemment pour aller manger. Bon vent ! J'espérais ne plus jamais les recroiser ces deux là, ou alors plus tard, quand je serais assez expérimenté pour pouvoir prendre ma revanche. En y pensant, j'avais hâte que ce moment arrive. Je détestais qu'on me ridiculise, encore plus devant une fille. D'ailleurs, en parlant de fille, la jeune Serdaigle ne tarda pas à s'approcher de moi pour me demander : « Tout va bien ? Tu as besoin d'aide ? » Il fallait que je me ressaisisse, je n'avais aucune envie qu'elle me prenne pour un looser. Je secouai mes jambes encore un peu engourdies avant de me relever et de frotter mon jean pour en retirer la poussière. « Ça va. Elles m'ont juste un peu surpris en faisant semblant de lancer un Endoloris. Ces sales pestes, elles nous ont bien eu ! » répondis-je, encore sur les nerfs après cette petite "bataille".

J'allai récupérer ma baguette au sol, avant de reporter mon attention sur la jeune fille. Maintenant que je pouvais la voir de plus près, j'étais certain qu'elle n'était qu'en première année.
Heureusement, elle n'avait pas l'air d'avoir subi d'attaques véritablement violentes. Par contre, elle devait certainement être un peu sous le choc. Se faire attaquer de la sorte dès sa première année, ça devait vraiment surprendre. Super l'accueil ! Les sourcils arqués, je lui demandai, inquiet : « Et toi ça va ? Elles ne t'ont pas fait trop de mal ? » J'imaginais qu'il y avait eu plus de peur que de mal. N'empêche, leur comportement avait été vraiment écœurant. « J'espère qu'elles ne recommenceront plus, c'était vraiment lâche de leur part de s'en prendre à toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ariana Hastings, Dim 24 Aoû 2014 - 21:31


Les deux filles semblaient se lasser à présent.

- C'est pas drôle de se battre contre un gamin qu'y est même pas capable de reconnaître un véritable Endoloris, s'exclama la Serpentard. 'Fin si, c'était très drôle en fait. Mais c'est pas la peine de continuer, on sait bien qui aurait gagné.

Un véritable Endoloris ? Donc ce que venait de subir Ariana n'était pas le véritable sortilège ? Maintenant qu'elle y réfléchissait, cela paraissait logique, la réaction du garçon de Gryffondor était bien plus terrible que ce qu'avait ressentit la jeune Serdaigle…. D'ailleurs, comment allait le garçon ? Ariana se tourna vers lui :

- Tout va bien ? Tu as besoin d'aide ?

Il se redressa et frotta son jean pour enlever la poussière. Il était grand. Ariana n'avait pas remarqué à quel point il était grand jusqu'à présent, mais peut-être est-ce du au fait qu'elle était toujours assise par terre. Elle se leva elle aussi. Non, le garçon était vraiment grand. Il posa ses yeux marrons en forme d'amande sur elle.

- Ça va. Elles m'ont juste un peu surpris en faisant semblant de lancer un Endoloris. Ces sales pestes, elles nous ont bien eu !

Ariana ne répondit rien, elle se contentait de l'observer. Son "sauveur"… Il ramassa sa baguette et s'adressa de nouveau à elle :

- Et toi ça va ? Elles ne t'ont pas fait trop de mal ?

La jeune Bleue et Bronze rougit légèrement et baissa la tête pour cacher son visage avec ses longs cheveux dorés.

- Non ça va, dit-elle d'une petite voix.

L'attaque des livres allait lui laisser quelques bleus, mais au final ce n'était pas si terrible.

- J'espère qu'elles ne recommenceront plus, s'exclama le garçon. C'était vraiment lâche de leur part de s'en prendre à toi.

Ariana rougit encore un peu plus.

- Merci, murmura-t-elle dans ce qui ne semblait pas plus qu'un souffle.

Afin de dissimuler les couleurs que prenait son visage, elle se baissa pour ramasser ses affaires en vitesse et les fourrer dans ce qui lui restait de sac. Il faudrait qu'elle pense à aller à la volière envoyer un courrier à ses parents pour leur en demander un nouveau… Ce n'est qu'à ce moment-là qu'elle remarqua que ses "assaillantes" étaient parties.
Du coin de l’œil, elle regarda le garçon qui se tenait toujours à ses côtés. Il avait la peau foncée, les cheveux frisés et le visage doux. Il était beau. Ariana réalisa alors qu'elle ne connaissait même pas son prénom. Elle prit une profonde respiration, tenta de contrôler le sang qui lui montait aux joues et releva la tête vers lui.

- Je m'appelle Ariana. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Jayden Moonstone
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jayden Moonstone, Dim 24 Aoû 2014 - 22:16



Je me rendis compte que je ne savais absolument rien de la jeune Serdaigle. Enfin si, j'avais déduit qu'elle avait onze ans environ, et je savais qu'elle faisait partie des bleus et argent, mais ça n'allait pas plus loin. Pour l'instant, je ne connaissais rien d'autre que ses longs cheveux blonds, son visage enfantin et ses grands yeux marrons. Une jolie jeune fille en somme.
« Non ça va... Merci. » Maintenant qu'elle m'adressait ces premiers mots, je pouvais déceler une certaine timidité en elle. Ce n'était pas si surprenant, beaucoup d'élèves de première année étaient perdus en arrivant à Poudlard et se refermaient un peu sur eux-mêmes au début.

Je fis semblant de ne pas remarquer ses rougissements, même si intérieurement ça me faisait sourire. Elle avait l'air comme intimidée maintenant que nous nous adressions la parole. Je l'aidai à ramasser un ou deux livres qui étaient restés par terre, remarquant alors qu'ils étaient bien amochés. Hum, un petit sortilèges ferait l'affaire. « Reparo ! » dis-je en direction d'un ouvrage dont la couverture et certaines pages semblaient arrachées. Par contre, il restait les tâches d'encre, qui elles ne disparaissaient pas d'un simple sortilège de réparation. Ariana serait peut-être obligée de remplacer les livres trop tâchés. En regardant au sol, je remarquai également son encrier, qui s'était brisé sous le choc. Je le réparai lui aussi, puis je lui tendis ses affaires avec un sourire franc. « Voilà ! »

C'est alors qu'elle décida de se présenter. « Je m'appelle Ariana. Et toi ? » Son prénom me disait vaguement quelque chose. En y réfléchissant, j'avais juste du l'entendre lors de la cérémonie de répartition. Je répondis avec entrain : « Enchanté Ariana, moi c'est Jayden ! Tu es en première année c'est ça ? Tu sais, la prochaine fois que des grands te font la misère comme ça, ne te laisses pas faire. Je sais qu'ils ont de meilleures capacités que nous en magie, mais un petit Protego par ci par là peut vraiment aider. Je pourrais t'aider à t'entraîner si tu veux. » Suite à cette dernière phrase, je lui adressai un petit clin d’œil. J'avais moi-même bénéficié de l'aide d'élèves plus âgés lorsque j'étais en première et deuxième année, et j'avais appris pas mal de choses utiles grâce à eux. C'était toujours pratique de s'améliorer dans la pratique de certains sortilèges lorsqu'on se retrouvait dans de telles situations. Bien sûr, je n'étais qu'en troisième année, mais j'étais certain de pouvoir lui apporter de l'aide en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ariana Hastings, Dim 24 Aoû 2014 - 22:49


- Enchanté Ariana, moi c'est Jayden !

Jayden. C'était un joli prénom. En tout cas, un prénom qui allait très bien à ce garçon.

- Tu es en première année c'est ça ? Tu sais, la prochaine fois que des grands te font la misère comme ça, ne te laisses pas faire. Je sais qu'ils ont de meilleures capacités que nous en magie, mais un petit Protego par ci par là peut vraiment aider.

Protego. Ce mot lui disait quelque chose, Ariana avait sûrement déjà du le lire dans l'un de ses nombreux livres. En tout cas, c'était bon à savoir et ce sort-là c'est sûr qu'elle le retiendrait !

-  Je pourrais t'aider à t'entraîner si tu veux.

La proposition de Jayden la prise au dépourvu. Elle se sentit rougir violemment et n'eut pas le temps de se cacher derrière ses cheveux, que son cerveau répondit tout seul, machinalement.

- Oh oui, ça serait gentil.

Venait-elle de dire oui ? Elle rougit encore plus. Cette fois, c'est sûr, elle allait exploser. Elle tenta de revenir sur ses paroles mais les sons qui sortirent de sa bouche ressemblaient plus à des bafouillements incompréhensibles qu'à de véritables phrases.

- Je… Oui… Je veux dire non… Tu n'es pas obligé de… Enfin si tu veux… Je veux pas te forcer… Mais c'est toi qui a proposé alors… Non… Je ne veux pas t'embêter…

Jayden ne devait certainement rien comprendre à ce qu'elle essayait de dire, elle-même n'en était pas très sûre. Elle tenta alors de sourire mais sa bouche se déforma en une horrible grimace, du moins de son point de vue. Jayden restait là, à la regarder avec ses beaux yeux marrons. Elle prit une grande respiration comme sa mère lui avait appris. Inspire lentement. Puis expire. Lentement. Voilà, c'est bien. Et enfin elle réussit à parler correctement.

- Merci pour ta proposition, mais je ne veux pas t'embêter, tu as sûrement beaucoup de choses à faire, tu ne vas pas gaspiller ton temps avec une petite Première Année qui ne sait même pas se défendre !
Revenir en haut Aller en bas
Jayden Moonstone
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jayden Moonstone, Mar 26 Aoû 2014 - 13:48



Je me mis à regarder la jeune fille aux cheveux dorés avec des yeux interrogateurs, pendant qu'elle bégayaient des mots incompréhensibles : « Je… Oui… Je veux dire non… Tu n'es pas obligé de… Enfin si tu veux… Je veux pas te forcer… Mais c'est toi qui a proposé alors… Non… Je ne veux pas t'embêter… » La situation était plutôt comique, et je ne pus m'empêcher de laisser échapper un petit rire devant son embarras presque attendrissant. Lorsqu'enfin elle réussit à s'exprimer clairement, je compris qu'elle était assez gênée de ma proposition. Elle pensait certainement que passer du temps avec elle à l'entraîner serait un fardeau pour moi, ce qui n'était absolument pas le cas.

Je répondis avec un sourire : « Je peux toujours trouver quelques heures de libres dans mon emploi du temps. Ça ne me dérange pas du tout, et puis je suis sûr que "la première année qui ne sait pas se défendre" comme tu dis a beaucoup de capacités à exploiter. » Je ne voulais pas lui forcer la main, mais je devais avouer que je serais assez flatté d'aider une élève à progresser. En parallèle, ça m'entrainerait moi aussi. Et qui sait, peut-être qu'un jour nous serions assez doués tous les deux pour prendre notre revanche face aux deux jeunes femmes qui nous avaient ridiculisé auparavant.

J'ajoutai tout de même : « Mais bon, je comprend si t'en as pas envie. Si ça se trouve tu es bien plus occupée que moi, ou alors tu n'as peut-être pas forcément envie de t'entraîner. En tout cas si un jour tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit tu peux m'envoyer un hibou. » Je n'avais pas totalement réussi à faire face pendant le duel tout à l'heure, et je n'avais aucune envie qu'Ariana garde une image de moi de looser. Je n'en étais pas un, et il fallait que je me rattrape pour le lui prouver.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ariana Hastings, Jeu 28 Aoû 2014 - 23:38


L'embarras d'Ariana et sa difficulté à s'exprimer en phrases correctes avaient fait rire Jayden. La jeune fille, bien que comprenant que la situation puisse paraître comique, fut assez vexée. Mais heureusement le Gryffondor se rattrapa bien vite par un sourire qui fit fondre encore un peu plus la Bleue et Bronze.

- Je peux toujours trouver quelques heures de libres dans mon emploi du temps, lui dit-il. Ça ne me dérange pas du tout, et puis je suis sûr que "la première année qui ne sait pas se défendre" comme tu dis a beaucoup de capacités à exploiter.

Il acceptait donc de l'aider à s'entraîner à se défendre, sans contrepartie et apparemment de bon cœur. Ariana lui rendit son sourire. Certes il s'était légèrement moqué d'elle quelques minutes plus tôt, mais ce garçon était toujours incroyablement sympathique.

- Mais bon, je comprend si t'en as pas envie, ajouta-t-il. Si ça se trouve tu es bien plus occupée que moi, ou alors tu n'as peut-être pas forcément envie de t'entraîner. En tout cas si un jour tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit tu peux m'envoyer un hibou.

La jeune Serdaigle ne voulu pas répondre trop vite afin de ne pas sembler désespérée de passer du temps avec lui, mais elle n'était pas si occupée que ça, elle pouvait parfaitement trouver du temps pour s'entraîner, surtout avec Jayden ! Elle essaya de se composer un air sérieux, comme si elle réfléchissait à la proposition, puis répondit d'un ton qu'elle tenta le plus décontracté possible.

- Je devrais pouvoir trouver du temps pour m'entraîner…

C'est à ce moment-là qu'à sa grande honte son ventre émit de terribles gargouillis. C'est vrai qu'avec toute cette histoire, elle avait oublié qu'il était l'heure d'aller manger ! Elle rougit de nouveau violemment puis, s'efforçant une nouvelle fois de cacher son visage derrière ses cheveux, elle murmura quelque chose qui sonnait comme :

- Il se fait tard, on devrait aller dans la Grande Salle.
Revenir en haut Aller en bas
Jayden Moonstone
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jayden Moonstone, Dim 31 Aoû 2014 - 19:49



La jeune fille avait l'air de réfléchir à la proposition. Peut-être qu'elle n'était pas du tout emballée par cette idée. Ce n'était pas si grave, après tout elle pouvait progresser rien qu'avec les cours de Poudlard. Elle avait encore beaucoup d'années devant elle, et elle pourrait apprendre beaucoup de sortilèges dans les années à venir. Tout comme moi d'ailleurs. Finalement, elle répondit : « Je devrais pouvoir trouver du temps pour m'entraîner… » Nous allions donc certainement nous revoir à l'occasion.

Un long gargouillis parvint alors jusqu'à mes oreilles. Apparemment la Serdaigle avait sacrément faim ! Pas étonnant puisqu'il était l'heure de dîner. D'ailleurs, j'allais peut-être recroiser la Gryffondor de tout à l'heure à la table dans la Grande Salle. Ça n'avait que peu d'importance, il ne fallait pas que je lui apporte de l'attention. Seuls mes amis m'importaient.
Je me rendis compte que j'avais vraiment faim moi aussi. Heureusement que les repas de l'école étaient à volonté ! S'il y avait bien quelque chose de génial à Poudlard, c'était les repas. On ne pouvait rêver mieux en matière de nourriture. Ariana lança : « Il se fait tard, on devrait aller dans la Grande Salle. » Oui, il était temps d'y aller. On aurait tout le temps de bavarder lorsque nous nous rencontrerions de nouveau. « T'as raison, allez on y va ! » Je me rendis donc vers la Grande Salle à ses côtés, impatient de me trouver devant mon assiette pour un repas convivial avec les autres Gryffondors.

Fin du rp pour moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ariana Hastings, Dim 31 Aoû 2014 - 20:10


Heureusement, Jayden ne se moqua pas d'elle lorsqu'il entendit son ventre réclamer de la nourriture. Au contraire, il semblait partager ce sentiment. Et lorsqu'elle suggéra qu'il était temps d'aller manger il répondit sans hésiter :

- T'as raison, allez on y va !

Les deux élèves se rendirent donc ensemble vers la Grande Salle. En marchant aux côtés de son camarade, Ariana se rendit compte que cette journée allait enfin finir et qu'elle allait bientôt retrouver son lit, mais aussi qu'elle allait devoir quitter ce beau jeune homme. Elle réalisa alors qu'elle était contente d'avoir finalement accepté sa proposition d’entraînement, ça lui ferait une occasion de le revoir. En espérant que cette occasion ne tarde pas trop…

Quand ils arrivèrent dans la Grande Salle, tous les autres élèves étaient déjà présents. Ariana regarda son "sauveur" se diriger vers la table des Gryffondor, où elle aperçut une de ses deux "assaillantes". C'est vrai que celle-ci était de la même maison que Jayden, pourvu qu'elle ne lui fasse pas trop la misère à l'avenir.

Puis, jetant un dernier coup d’œil à son nouvel ami, Ariana alla s'asseoir aux côtés de ses camarades Bleu et Bronze pour un repas bien mérité.


RP terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ebenezer Lestrange, Sam 20 Sep 2014 - 22:55


RP avec Jasmine Vagneur

Être préfet était purement et simplement le pied. Sur le coup, il avait plutôt était étonné d'avoir été désigné comme successeur d'Argan. Il n'était pas l'image type du parfait petit préfet. Il ne respectait pas le règlement, en particulier le couvre-feu, n'était pas particulièrement sympathique et passait son temps à ignorer, plus ou moins délibérément, ses camarades. Peut-être était-ce parce qu'il arrivait plutôt bien à jouer à l'enfant sage et sans histoire... Dans tous les cas, maintenant il était préfet et la corvée ronde de minuit n'était pas restée une corvée très longtemps aux yeux du petit brun. Ça lui faisait même une excuse en or pour ne pas rester bêtement dans son dortoir à dormir toute la nuit. Du coup, ça faisait un bout de temps qu'il n'avait pas rempli son quota d'heures de sommeil, mais c'était pour la bonne cause, ses projets en tout genre avançaient à grands pas. Tous, sauf un, le plus important bien entendu. A savoir, la nécromancie. Il avait donc mis les bouchées doubles dans ce domaine, il y passerait toutes ses nuits s'il le fallait.

C'est d'ailleurs ce qu'il fit et ce soir-là, à cinq heure du mat', il planchait encore. Il avait choisi comme repère une salle pas très loin de la bibliothèque qui était complètement déserte à cette heure-ci. Une pile de parchemins à sa droite, trois ou quatre vieux grimoires à sa gauche, des indications griffonnées à la craie partout sur les murs, Ebenezer, sa baguette à la main, toisait de toute sa hauteur un petit lézard qui bougeait imperceptiblement sur le sol. A peine si on le voyait remuer le bout de ses orteils et ça n'allait pas du tout. Le gecko avait beau été morts quelques minutes auparavant, ce n'était pas suffisant. Lui, il voulait un reptile énergique,  un lézard qui s'enfuirait dés qu'il essaierait de l'approcher. Le léger remuage de pattes, c'était les grenouilles, Galvini et sa p*tain d'électricité. Lui, il voulait faire de la magie, de la vraie, pas cette espèce de cuisine moldue qu'ils nommaient science! De dépit et passablement énervé, le serdaigle renversa la table la plus proche qui se cogna sur le sol avec un bruit mat. Il arrêta ici son petit pétage de plomb, il valait mieux éviter de faire trop de bruit. Il était encore trop tôt pour ne pas se faire punir s'il était surpris. Surtout que son activité matinale n'était pas franchement très blanche.


Dernière édition par Ebenezer Lestrange le Sam 20 Sep 2014 - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jasmine Vagneur, Sam 20 Sep 2014 - 23:27


Cela faisait exactement deux heures et trente et une minutes que Jasmine lisait, à la simple lueur des reflets matinales perçant d'entre les rideaux mal fermés du dortoirs des filles. Vers deux heures et demi du matin, la jeune femme s'était réveillée brusquement, tirée d'un de ses cauchemars fréquents. En effet, elle en faisait beaucoup ces temps-ci. Celui-ci se déroulait dans une petite ruelle de Londres. Des moldus s'en prenaient à elle, jeune sorcière impuissante face à des jeunes gens ignorants l'existence de la magie. Elle s'était réveillée à l'arrivée d'une femme, ayant fait fuir ses agresseurs. Exactement comme ce qui s'était passé dans la réalité, quelques jours plus tôt. En effet, cela l'avait marquée, puisque c'était la deuxième fois qu'elle en rêvait.

Bien décidée à ne pas retenter de dormir, de peur de ne refaire un cauchemars dans ce genre, Jasmine avait saisi un livre, sur sa table de chevet, et s'était plongée dans sa lecture. C'était un livre sur l'histoire de la métamorphose, depuis les débuts de sa pratique. Elle l'avait empruntée à la bibliothèque, un peu plus tôt dans la semaine.
Arrivée à la fin de sa lecture, la Bleue et Bronze se décida à sortir. Elle se rendit dans la salle de bain des Serdaigles, prit un bain rapide, et s'habilla d'un simple tee-shirt noir, ainsi que d'un jean tout simple. Elle comptait simplement faire une petite balade dans le château, pas sortir en soirée.

Après plusieurs minutes de marche, Jasmine passa à proximité de la bibliothèque. Un bruit de table fracassée contre quelque chose retentit, laissant la jeune femme se figer sur place. Elle qui pensait qu'elle était la seule à être debout !
Son instinct lui ordonnait de s'éloigner, de reprendre la direction de son dortoir. Quelqu'un qui s'amuse à jeter des tables, de si bon matin, dans les parages, ce n'est pas très fréquent.
Mais, en fidèle Serdaigle, Jasmine était curieuse. Elle avait besoin de savoir ce que cette personne faisait là. Sans un bruit, elle s'approcha donc de la porte d'où avait eu l'air de venir le bruit. IIl s'agissait surement d'une salle de classe. Elle avança prudemment, avant d'entrouvrir la porte. Elle risqua un œil à l'intérieur. Elle ne s'était pas trompée, il y avait bien quelqu'un là, dans la salle de classe. Silencieusement, elle ouvrit la porte et se faufila par l'ouverture de celle-ci. L'inconnu était un jeune homme, qui devait être dans la même tranche d'âge qu'elle. Elle se plaça face à lui, un sourcil froncé. Il ne devait pas avoir dormi de la nuit, il avait même l'air très fatigué.

Son regard descendit jusqu’à une minuscule forme, au sol. On aurait dit un petit animal. Que lui avait-il fait ?

"Euh, bonjour, risqua-t-elle. Je... je suis désolée si je te dérange mais... Qu'est-ce que tu fais ?"


Dernière édition par Jasmine Vagneur le Dim 11 Jan 2015 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ebenezer Lestrange, Dim 21 Sep 2014 - 14:38


Le choc de la table sembla avoir un peu réveillé le lézard sur le sol. Celui-ci avait bougé, Ebenezer en était pratiquement certain. Quelque chose dans sa position avait changé, mais il n'arrivait pas à voir quoi. Il s'accroupit pour observer la bête de plus près. Celle-ci était redevenue immobile, il avait du rêver. Il se releva lentement, il n'avait plus qu'à aller se coucher après ce nouvel échec. Il s’apprêtait d'ailleurs à vider les lieux quand quelqu'un pénétra dans la salle. Une fille de son âge qui lui disait quelque chose.

- Euh, bonjour. Je... je suis désolée si je te dérange mais... Qu'est-ce que tu fais ?

Il la dévisagea longuement. Elle était blonde avec des yeux bleus et il la voyait assez fréquemment. Une serdaigle à coup sûr, vu en coup de vent dans la salle commune et certainement dans d'autres cours. Vagneur, d'après le trombinoscope des aigles, ou un truc dans le genre s'il s'en souvenait bien. Elle n'avait pas le droit d'être ici, il était encore trop tôt. Il sortit son insigne de préfet de sa poche, et la tapota du bout des doigts. Ce serait la première fois qu'il devrait user de sa toute nouvelle autorité sur une autre personne qu'une bande de premières années terrorisés, mais il n'aimait pas particulièrement se faire espionner.

- Tu n'as pas le droit d'être ici, tu le sais? déclara-t-il froidement.

Techniquement, il pourrait rien lui faire pour pouvoir acheter son silence parce que si elle mentionnait quoi que ce soit de ce qu'elle avait vu, il aurait de gros ennuis. Il balaya la pièce du regard, il y avait foutu un micmac pas possible entre ses livres de magie noire, ses parchemins raturés et le lézard mort qui gisait au beau milieu d'un cercle de runes. Il le fixa rêveusement quelques instants avant de s'apercevoir que le reptile commençait à s'agiter.

- Vagneur... C'est moi ou il a bougé?

Il se retenait de sauter de joie car il ne savait pas si c'était lui qui dormait debout ou si ça avait vraiment marché. En attendant la réponse de sa camarde, il observa d'un air émerveillé le lézard qui commençait à avancer péniblement.
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jasmine Vagneur, Mar 23 Sep 2014 - 20:58


Au même moment où elle avait pris la parole, le jeune homme avait levé les yeux vers elle, et la dévisageait. Elle croisa nerveusement les bras, gênée d'être détaillée ainsi. Alors, plus discrètement, elle se mit à l'observer elle aussi. Il lui disait vaguement quelque chose, elle devait surement l'avoir déjà croisé dans les couloirs...  
Puis, elle le regarda sortir quelque chose de sa poche. Une insigne de préfet ! Pourquoi n'y avait-elle pas pensé plus tôt ? Les pièces du puzzle s'assemblèrent dans l'esprit de Jasmine qui ouvrit les yeux de surprise. C'était un préfet, celui de Serdaigle plus précisément. Ce qui expliquait le fait qu'il avait un air familier, qu'elle avait déjà aperçu.

- Tu n'as pas le droit d'être ici, tu le sais?
déclara-t-il froidement.

Elle hocha faiblement la tête. Bien sûr, elle le savait. Il était bien trop tôt. Mais, à l'origine, elle ne se doutait pas qu'il était préfet, et qu'il avait donc le pouvoir de la dénoncer. Comme souvent, son cerveau se mit automatiquement en place, l'entrainant à la réflexion. Être préfet ne donnait pas tous les droits. Elle n'était pas encore bien sûre de savoir ce qu'il faisait là, à cinq heures du matin, mais les livres de magie noire éparpillés autour de lui ainsi que le lézard immobile à ses pieds la mettait sur la voie. Elle pourrait très bien, elle aussi, aller le dénoncer, pour cause de pratique de la magie noire. Bien que, en principe, elle ne l'ai pas vu en action.

"Théoriquement, toi non plus," répondit-elle en haussant un sourcil.

C'était dans les habitudes de Jasmine, de répondre même quand ce n'était pas une très bonne idée. En effet, le jeune homme avait bien plus de pouvoir qu'elle au sein de l'école, et pouvait très bien l'empêcher par tous les moyens de révéler à quiconque ce qu'il était en train de faire avant son arrivée. Les paroles de son interlocuteur la sortirent de ses pensées.

- Vagneur... C'est moi ou il a bougé?

Jasmine fronça les sourcils, surprise qu'il connaisse son nom de famille. Bien sûr, il avait pu le voir sur des listes, mais était étonnée qu'il l'ait retenu. Elle n'imaginait pas la mémoire qu'il devait avoir, s'il retenait tous les noms des Serdaigles.
Elle secoua la tête en baissant son regard vers le petit animal se trouvant à ses pieds. Elle ne savait pas du tout s'il avait bougé ou non, et s'apprêtait à hausser les épaules. Mais, un léger mouvement de la part du lézard retint son attention. Il avait bougé, elle en était sûre.

"Oui ! Je viens de le voir bouger aussi ! Mais, tu veux bien me dire ce que tu fabriques avec tout ça ?" demanda-t-elle en désignant tout le bazar se trouvant autour d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ebenezer Lestrange, Jeu 2 Oct 2014 - 20:42


Vraiment désolée pour le retard, je me rattraperai pour le suivant

- Théoriquement, toi non plus.

Théoriquement, ils n'avaient le droit de pratiquement rien faire dans cette école, sauf peut-être suivre les cours et fournir du travail personnel. Enfin, pas trop poussé le travail personnel, il ne faudrait pas que les élèves deviennent trop cultivés, n'est-ce pas... De toute façon, il était préfet donc s'il voulait faire des rondes à pas d'heure, il faisait des rondes à pas d'heure. Bien sûr, le squattage de salle n'était pas spécifiquement autorisé mais on n'allait pas chipoter. Surtout qu'à ses pieds, le lézard bougeait.

- Oui ! Je viens de le voir bouger aussi ! Mais, tu veux bien me dire ce que tu fabriques avec tout ça ?

Il ne rêvait donc pas. Ce qu'il y a encore une minute était un simple tas de chair froide commençait à faire un pas, puis deux, puis trois. Il avait réussi! Il entrait donc dans le cercle plutôt fermé des nécromanciens avec, à son actif, une résurrection de lézard. Ce n'était pas encore très glorieux mais le petit brun s'en contentait largement. Sur le sol, sous le regard fasciné du petit brun, le reptile avançait tout doucement, comme si ses pattes étaient un peu grippées, à la manière d'un vieux jouet mécanique abandonné. Ebenezer daigna finalement de relever la tête vers sa camarade avant de répondre à sa question.

- Ça ne se voit pas? Je réveille les lézards morts. dit-il d'un ton joyeux, chose qui n'arrivait que très rarement.

Il aurait peut-être du lui mentir, mais de toute façon la fille en avait trop vu. Et puis si elle parlait, il se chargerait personnellement à ce qu'il lui arrive deux-trois bricoles histoire que ça ne se reproduise plus. Le lézard finit par s'arrêter et ne bougea plus. Son délai supplémentaire de vie sur terre s'était écoulé et il n'avait certainement plus qu'à rejoindre le paradis des geckos. D'ailleurs, son cadavre ne tarda pas à tomber en poussière. Plutôt étrange... Le serdaigle griffonna toutes ses observations sur un bout de papier, il faudrait qu'il fasse des recherches.

- Et toi, Vagneur, qu'est-ce que tu fais ici?
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jasmine Vagneur, Lun 6 Oct 2014 - 17:18


Jasmine contemplait tour à tour le garçon à ses côtés, et le lézard qui avançait fébrilement à leurs pieds. Décidément, cette situation était vraiment étrange. Mais, il y avait une chose qui l'étonnait vraiment. Et, ce n'était pas, curieusement, le reptile qui avait l'air mort il y a quelques secondes et qui, désormais, avançait lentement. C'était plutôt la joie que dégageait le jeune homme. Elle l'avait déjà croisé plusieurs fois dans le château, et, elle avait beau fouillé au fin fond de sa mémoire, jamais elle ne l'avait vu souriant ou même heureux. Et là, voilà qu'il se comportait comme si on venait de lui annoncer la plus belle nouvelles de sa vie. Mais bon, c'était peut-être le cas, après tout...

- Ça ne se voit pas? Je réveille les lézards morts.

Effectivement, c'est ce qu'elle avait cru comprendre. Ainsi, elle ne s'était pas trompée sur ses suppositions au moment d'entrer dans la salle de classe. Mais, d'après les livres, la pratique de la nécromancie demandait une certaine concentration et beaucoup d'expérience. Elle était donc très surprise de constater qu'il avait réussi à ressusciter un animal. A en juger par son enthousiasme, ce devait être le premier.

Au sol, le lézard cessa de bouger, et se cadavre ne tarda pas à se dissiper en un nuage de fumée. Il avait disparu. Jasmine fronça les sourcils. Plutôt étrange...
Le préfet reprit la parole pendant qu'elle croisait les bras.

- Et toi, Vagneur, qu'est-ce que tu fais ici?

Elle leva les yeux au ciel. Il l’appelait par son nom de famille, chose qu'elle détestait au plus au point. Quant à la raison de sa présence ? Elle-même ne le savait pas. Enfin, si, c'était à cause de ses cauchemars, mais, pourquoi ceux-ci persistaient alors que cela faisait plus d'un moins que son altercation avec ces moldus était passée ? Elle haussa les épaules en prenant un air neutre.

"Je m'appelle Jasmine, annonça-t-elle en insistant bien sur son prénom. Je n'arrive pas à dormir, et si tu n'avais pas jeté cette chaise, je ne serais probablement pas entrée."

Elle voyait bien qu'il n'aimait pas être espionné, et que sa présence ne l'enchantait guère, mais, maintenant qu'elle était là, pourquoi ne pas rester ?
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Ebenezer Lestrange, Jeu 16 Oct 2014 - 19:28


- Je m'appelle Jasmine. Je n'arrive pas à dormir, et si tu n'avais pas jeté cette chaise, je ne serais probablement pas entrée.

Il le savait ça qu'elle s’appelait Jasmine, mais ils n'avaient pas élevé les botrucs ensemble donc la familiarité excessive n'était peut-être pas obligatoire... Bon, elle avait juste sous-entendu qu'elle voulait être appelée par son prénom, ce n'était quand même pas la mer à boire. Remarque, est-ce que elle, elle connaissait son nom au moins? En tout cas, la serdaigle semblait déterminée à rester et Ebenezer n'était pas sûr d'apprécier. Depuis quand on ne pouvait plus être tranquille en fin de nuit? Jasmine l'avait dit, il n'aurait jamais du balancer la chaise. La prochaine fois, il jetterait un silencio avant, ça réglerait le problème.

- Et tu comptes rester ici longtemps, Jasmine? demanda-t-il en insistant bien sur le prénom de la demoiselle.

Parce qu'il se sentait observé, surveillé et qu'il détestait ça. Il pouvait toujours partir en premier. Un coup de baguette et ses livres seraient empilés, le sol lavé et le bureau redressé. Sauf que c'était son territoire et le quitter équivaudrait à ne plus pouvoir y retourner. En une seule et même soirée, il avait planché sur son sujet, raté son expérience un nombre incalculable de fois, avait finalement réussi et tout ça pour se retrouver piégée avec une emmerdeuse insomniaque... Pourquoi à chaque fois qu'il sortait, il fallait qu'il tombe sur une insomniaque? Sa cousine faisait des cauchemars non-stop et lui était tombée dessus dés sa première sortie, le petit gars qu'il avait ramassé une fois semblait ne pas avoir dormi depuis trois mois et il soupçonnait l'ex-préfète des serpentards qui l'avait choppé en pleine nuit de ne pas être une grosse dormeuse, ou alors une grosse dormeuse avec des horaires décalées. En fait, s'il continuait dans cette voie là, il pouvait en conclure qu'il était lui aussi insomniaque... Génial, il n'avait plus qu'à créer un club.

- Tu veux en parler? marmonna-t-il un peu gêné.

Parce que les "je n'arrives pas à dormir" c'était jamais tout seuls. Il y avait toujours des raisons derrière et ce soir-là, même si Eben n'était pas trop, voir pas du tout, habitué à faire du social, il devait faire un effort. Déjà, c'était un peu son rôle de préfet d'être à l'écoute des autres élèves et ensuite, s'il se montrait sympa, enfin autant qu'il le pouvait, Jasmine ne ressentirait peut-être pas le besoin de raconter les expériences du brun.
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Jasmine Vagneur, Sam 18 Oct 2014 - 17:47


Bien entendu, passer une mauvaise nuit avait des effets néfastes sur le comportement. Jasmine n'échappait pas à cette règle. Ce matin-là, elle se sentait fatiguée et incapable de se montrer gentille au sociable. Elle agissait donc à l'opposé de son attitude habituelle.

- Et tu comptes rester ici longtemps, Jasmine?

Elle se força à sourire en levant les yeux au ciel. Il l'avait enfin appelé par son prénom. Ce n'était pas si compliqué ! La jeune femme se doutait bien qu'il ne devait pas forcément le connaitre avant qu'elle ne lui dise... Mais ! En tant que préfet, il disposait de quoi savoir son identité. Et puis, il savait son nom, alors pourquoi n'aurait-il pas su son prénom ? Jasmine secoua faiblement la tête, tentant de faire disparaitre la migraine qui s'emparait peu à peu de son esprit. A quoi bon se poser tant de questions ? Elle reporta alors son attention sur... Ebenezer ? Oui, ce devait être cela ! Il était préfet tout de même, son prénom avait été plusieurs fois prononcé dans la salle commune. Elle pensait donc ne pas se tromper. Elle le fixa et hocha la tête, confirmant ses paroles. Maintenant qu'elle était là, elle comptait bien rester. De toutes manières, elle ne parvenait pas à s'endormir, alors, qu'avait-elle d'autre à faire ?

Puis, le Bleu et Bronze enchaina sur une question qui la surprit fortement, l'empêchant de répondre pendant un moment, tant elle était étonnée qu'il lui demande ça...

- Tu veux en parler?

Il devait surement faire allusion à la raison qui l'empêchait de faire une nuit complète... Mais, en quoi cela l'intéressait-il ? Pensait-il qu'elle allait lui livrer ses cauchemars comme ça, alors qu'elle ne le connaissait même pas ? Alors, elle répondit précipitamment :

"Non, je n'ai rien à dire."

Puis, elle s'installa sur la première chaise qui se présentait à elle, fatiguée de rester debout. Elle laissa son regard se balader sur toute la pièce, avant de s'arrêter sur le lézard bel et bien mort.

"Et si, reprit-elle, tu m'expliquais pourquoi tu tiens tant à réveiller des morts ?"

Elle était consciente que sa question manquait cruellement de tact. Peut-être faisait-il ça par pur amusement, mais, cela pouvait tout aussi bien être pour une raison personnelle et douloureuse. Mais bon, faire preuve de douceur et de compassion était au delà des forces de Jasmine aujourd'hui. Autant aller droit au but. Décidément, elle n'était pas dans son état normal...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salle de classe à côté de la bibliothèque

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 18

 Salle de classe à côté de la bibliothèque

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.