AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64,99 € 150,00 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 25
Dans l'aile Est
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans l'aile Est Empty
Dans l'aile Est
Maître de jeu, le  Ven 29 Nov 2013 - 22:54

Vous y trouverez ici, des couloirs, des salles de classes, des toilettes, des placards à balais. En somme, c'est une aile du château comme les autres.
Axelle Higgs
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Axelle Higgs, le  Mar 10 Déc 2013 - 21:30

L'aile Est.

C'était la destination de la Higgs. Après avoir passé par la bibliothèque, emprunter un tome sur les différentes phases de la lune et son influence sur les 101 astres lumineux utilisés dans les prédictions roumaines. Quoi, la préfète des Serpents était tombé sur la tête ? Non, pas du tout. La divination restait une matière aisée pour Axelle, car son imagination débordante lui permettait de remplir des parchemins de prédictions, à un tel point que le professeur en était presque vert de jalousie. Presque, ai-je bien dis. Le gros lire qu'elle tenait sous le bras lui permettrait de s'inspirer avant d'écrire trois rouleaux de parchemin qui devaient être remis tôt le lendemain.

Avant tout, Axelle devait faire sa ronde.

Mais, la sorcière n'était pas seule dans cette galère. Ethan Wood, préfet des Serdaigles depuis peu était dans la même classe. La préfète n'avait aucune idée s'il était doué ou non, mais il assistait aux cours. Enfin, à ceux qu'elle-même assistait. Et c'est justement avec lui qu'elle avait été jumelé pour la ronde de ce soir. Ils s'étaient donnés rendez-vous dans l'aile Est.

Le Serdaigle et la Serpentard s'entendaient plutôt bien, échangeant quelques mots ici et là, étant même capable de se côtoyer. C'était une nette amélioration, compte tenu des frictions qu'il y avait entre elle et Spinner. Balançant son sac sur son épaule après y avoir enfoui le livre, Axelle tourna dans un corridor, puis un autre, avant de déboucher dans un lieu ouvert, où se trouvait trois arches principales menant dans différentes directions. Sous celle du milieu se trouvait appuyé Ethan.

Une fois à sa hauteur, Axelle le jaugea de bas en haut, un sourire en coin :


- Yolo Wood, t'es prêt pour la chasse aux gamins ?
Ethan Wood
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Ethan Wood, le  Mar 10 Déc 2013 - 22:28

Aujourd'hui, Ethan devait patrouiller dans les couloirs à la recherche de quelques enfants enfreignant le règlement. Son poste de Préfet l'obligeait à patrouiller sans cesse. Il se prenait pour la Police à la recherche des méchants cambrioleurs. Bien sûr, il y avait du bon comme du mauvais dans ce poste. Par exemple, on pouvait laisser exprimer son côté sadique sans être réprimandé par la suite, sanctionner un élève pour une raison tout à fait stupide seulement parce-qu'on ne l'aime pas, tout ça était assez plaisant dans ce grade mais bien sûr, le fait de devoir effectuer des kilomètres chaque jour dans le château compensait largement et mettait la balance du pour et du moins à armes égales.

Le Wood marchait en direction de l'aile Est où il s'était donné rendez-vous avec Axelle Higgs, une collègue Préfète qui oeuvrait pour la maison des Serpentards. Ethan appréciait Axelle et il sentait, il espérait du moins, que cela était réciproque. La jeune fille avait un côté rebelle qui plaisait au jeune Wood. Bien sûr, le brun ne se laissait pas marcher sur les pieds pour autant, le peu d'assurance qu'il lui restait, il le gardait en présence de femmes au fort caractère. En l'occurrence, Axelle faisait partie de la liste.

Ethan arriva au lieu de rendez-vous et se laissa tomber près d'une des trois arches qui donnaient dans diverses directions. Il regarda sa montre, il était en avance. Zut ! Il n'aurait rien à reprocher à Axelle cette fois, du moins si elle arrivait bientôt. Ethan était très doué pour faire monter les nerfs d'une personne mais cela pourrait étonner beaucoup de gens, il était l'une des rares personnes arrivant également à calmer le ton lors d'une conversation effrénée. Le bon qui compense le mal, la balance. Pourquoi avait-il toujours cette image de balance dans la tête ? Sa vie devenait une succession d'images claires et précises comme si celle-ci était déjà retranscrite dans un livre d'illustrations pour enfants. C'était inquiétant par moment.

Décidant de faire fi de ce détail sans importance, il décerna une silhouette au croisement de deux couloirs. Higgs. Ethan s'extirpa de son refuge et se dirigea vers elle. Ne sachant pas comment l'aborder, il se contenta seulement d'un léger signe de la main et d'un sourire amical. Ils étaient assez proches pour éviter les « Bonjour, comment allez-vous ? » mais pas assez pour s'étreindre à chaque fois qu'ils se croisaient quelque part. La Serpentarde prit alors la parole de son habituel ton décontracté et nonchalant.

- Yolo Wood, t'es prêt pour la chasse aux gamins ?

Le sorcier souria légèrement. « La chasse aux gamins », ils avaient décidé de nommer de la sorte leur tour de garde. En effet, ils étaient toujours à la recherche d'enfants à punir ou à réprimander pour faire passer plus vite leur longue ronde. Ethan remonta son sac sur son épaule et annonça à la Préfète d'un ton taquin et mesquin.

- Toujours Higgs. Je m'en ferai bien une brochette aujourd'hui. On raconte que les élèves deviennent de plus en plus indisciplinés, ce serait dommage de les laisser s'en tirer. Je me trompe ?

Ethan avait accompagné sa dernière phrase d'un clin d'oeil qui voulait tout dire. Pour n'importe quelle erreur insignifiante, les deux Préfets feraient baver leur victime. Le brun s'était réveillé avec une aura sadique et celle-ci ne l'avait pas quitté jusqu'à maintenant. Il était bien décidé à ce que celle-ci l'accompagne jusqu'à la fin de sa ronde, histoire de ne pas faire du travail bâclé.
Axelle Higgs
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Axelle Higgs, le  Mar 10 Déc 2013 - 23:02

La réponse de son collègue ne fit que mettre la Serpent de bonne humeur. Une brochette, rien de moins, hein ? Wood était d'humeur festive, dirait-on, et cela plaisait à la préfète des verts-et-argent dont l'appétit s'ouvrit un peu plus. Après avoir prit la parole, annonçant que les élèves étaient bien trop turbulents, il adressa un clin d'oeil à la sorcière qui se tenait à quelques pas de lui.  

- Non, tu as tout à fat raison. Les statiques démontrent que les jeunes sorciers, spécialement issus de la maison Poufsouffle sont plus désobéissant que le normale, enchaîna la jeune femme, affirmant ainsi les dires de son collègue.

Chose certaine, cette nuit, ils allaient en faire baver. On pourrait croire que Higgs-la-verte avait une dent contre les jaune et noire, mais c'est surtout qu'ils les talonnaient trop aux sabliers.

Sans plus tarder, ils se mirent en route. Comme à leur habitude ils débutèrent par le corridors de salles d'études où trônaient trois statues de sorciers érudits qui avaient la réputation d'être vantards. Et c'était vrai. Heureusement, le plus prétentieux du brillant trio dormait, après bientôt sept ans à vivre dans le château, Axelle n'en pouvait plus de l'entendre raconter ses farfelues anecdotes et étendre son savoir infini. Il était tout simplement insupportable et il était souvent la cible des jeunes sorciers irrités par son flux de paroles. C'est donc pourquoi les préfets avaient prit l'habitude de passer par là, car ils prenaient parfois les sorciers sur le fait et c'était délectable.

À ses côtés, Wood inspectait rapidement grâce à sa baguette les salles vident. Après un hochement de tête, ils poursuivirent leur patrouille. D'abord dans le silence, puis Higgs prit la parole :


- T'as commencé le devoir de divination ?

Elle était à peu près certaine de la réponse de son ami, aussi avait-elle utilisé un ton ironique. coulant par la suite un regard difficile à interprété au préfet. Bien entendu, la ronde de ce soir était la principale cause qui rendait la la rédaction difficile, mais la ronde pouvait aussi avoir de bons côtés. Outre le pouvoir et la satisfaction de pouvoir sanctionner les autres, il arrivait parfois qu'ils surprenaient d'autres élèves en possessions de choses illégales. Et tels les autorités, les préfets étaient corrompus et n'hésitaient pas à garder une bonne partie du butin pour eux.

Lançant un dernier regard au corridor à sa droite, Axelle se diriger vers l'escalier menant à l'étage supérieur, se demandant si la chance allait bientôt sourire. Un bruit attira son attention mais il ne s'agissait que d'un sorcier italien aux ronflements surprenants.  

Ethan Wood
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Ethan Wood, le  Mer 11 Déc 2013 - 13:36

La réponse d'Ethan parut plaire à la Verte et Argent car elle esquissa un léger sourire à peine perceptible. C'était une des première fois où il la voyait sourire, outre les fois où elle avait éclaté de rire devant la détresse de jeunes enfants que nous avions pris la main dans le sac. Ce léger sourire en coin qui s'était logé pendant un quart de seconde sur son visage dénonçait un léger côté sadique chez la Higgs.

- Non, tu as tout à fait raison. Les statiques démontrent que les jeunes sorciers, spécialement issus de la maison Poufsouffle sont plus désobéissants que la normale.

La Serpentarde semblait manifestement avoir une dent contre les jaunes et noirs. Peut-être les trouvait-elle trop.. pouffy' ? Trop doux, gentil.. La loyauté, c'était un des adjectifs décrivant parfaitement la maison des Blaireaux, et celui-ci était incompatible avec la ruse. Alors que d'un côté, les jaunes et noirs donneraient tout pour leurs amis, les verts et argents ne se gênaient pas pour les dénoncer même si de forts liens les rapprochaient. L'appât du gain, comme toujours. S'il y avait quelque chose à obtenir en échange d'un coup bas envers une personne proche, les serpents n'hésitaient jamais.

Ethan se demandait encore comment pouvait-il être ami avec de telles personnes, il avait toujours été loyal, gentil, bienveillant, attentionné.. Mais quelques fois, son côté cruel l'emportait sur ses qualités. Peut-être était-ce à cause de ça, de cette partie sadique enfouie au fin fond de son âme qui surgissait quelques fois pour jouer quelques tours mesquins et retournait à sa place initiale.

Les Préfets se mirent finalement en route, pour finir plus tôt il fallait s'y mettre maintenant. Wood ouvrait la marche, Higgs le suivait de près et tous les deux étaient armés de leur baguette. Histoire d'être prudent. Ethan débarquait quelques fois dans les salles de classe et explorait tous les endroits possibles et inimaginables pouvant accueillir quelques élèves, ne devant pas se trouver dans cet endroit en cette heure-ci, fouinant dans les pupitres il cherchait des objets explicites ne devant pas se trouver là. Seulement, il n'y avait rien. Rien pour assouvir son envie d'injustices. Alors, il se remit en route, bredouille. Higgs prit alors la parole, rompant le silence qui s'était installé.

- T'as commencé le devoir de divination ?

Le devoir de divination ? Ethan l'avait complètement oublié, ça lui était complètement sorti de la tête. Cette matière devait être l'une des seules qui permettait à Ethan de piquer un somme au fond de la classe, la voix du professeur était tellement soporifique qu'il n'arrivait jamais à garder les deux yeux ouverts. Heureusement, son voisin tâchait toujours de le réveiller au moment où il était interrogé. Et, cela en étonnera beaucoup, mais ses réponses convenaient toujours parfaitement au professeur alors qu'il était entre l'état éveillé et endormi. C'était simple, il fallait inventer, toujours inventer. Étant donné que le brun était assez doué pour inventer des bobards, ses aptitudes à cette matière s'amélioraient. La seule fois où il avait eu une mauvaise note était la fois où il avait cherché à étudier.

- Non. Mais bon, quelques bobards par-ci et par-là et le tour sera joué. Ça changera pas trop de mes habitudes.

Les deux jeunes gens arrivèrent bientôt à l'escalier menant à l'étage supérieur. Un râclement vint faire frémir Ethan et il pointa sa baguette devant lui, prêt à riposter à n'importe quelle attaque. Le bleu et argent se sentit vraiment stupide, l'origine de ce ronflement provenait d'un sorcier italien à la bouche ouverte, prête à gober des mouches et qui semblait manifestement passer une bonne nuit.

Les Préfets continuèrent leur course. Ils arrivèrent bientôt à l'intersection de deux corridors ou des éclats de rire retentissaient. Le sorcier jeta des regards alentours, l'origine de ce bruit ne s'offrait pas à lui, alors qu'il s'apprêtait à continuer, il aperçut au loin un jeune garçon qui s'amusait à racler les murs à l'aide d'une pierre. Rooh ! Encore un Homosapiens en perdition ! Ethan attendit que Higgs se retrouve à sa hauteur, il lui montra le jeune délinquant et, un sourire sadique aux lèvres lui susurra à l'oreille pour ne pas se faire repérer.

- Dégradation du matériel. Ça mérite une bonne correction cela. Est-ce que Miss Higgs veut lui faire payer son geste déplacé ?
Axelle Higgs
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Axelle Higgs, le  Sam 14 Déc 2013 - 22:30

- Non. Mais bon, quelques bobards par-ci et par-là et le tour sera joué. Ça changera pas trop de mes habitudes.

Ah ça oui. Axelle se rappellerait toujours la fois où Ethan avait annoncé l'arrivée de licornes aux crinière arc-en-ciel, dans 111 ans, le 1 janvier. Le professeur avait soufflé, sachant pertinemment que le chiffre un était beaucoup lié à la licorne, notamment dans l'études des runes. Ce jour-là, Ethan avait passé pour un génie devant monsieur Baker.

Le jeune homme se trouvait à présent quelques pas devant Higgs-la-brune qui jeta un coup d'oeil aux alentours. Ils venait d'entendre des éclats de rire : enfin quelque chose à se mettre sous la dent ! S'apprêtant à tourner vers la droite, la sorcière remarqua que son collègue s'était arrêter. Il lui adressa un regard de connivence, mais c'était surtout son petit sourire sadique qui confirmait sa trouvaille. Ah la la, le jour, Wood était marrant et semblait ultra sympathique, mais le soir venu il n'hésitait pas à devenir plus mesquin. Un serpent qui ne s'affirmait pas, en somme.  Elle rejoignit le garçon qui prit la parole :


- Dégradation du matériel. Ça mérite une bonne correction cela. Est-ce que Miss Higgs veut lui faire payer son geste déplacé ?

Ethan avait susurré tout près de l'oreille de la jeune fille. Le sourire de celle-ci s'agrandit de quelques millimètres, appréciant sa proposition, mais également cette proximité entre les deux jeunes gens. Toujours dissimulés dans la pénombre, Axelle hocha la tête, ses longs cheveux effleurant quelque peu le visage de l'aigle.

Alors que Wood allait avancer de quelques pas, Higgs-la-verte lui barra le chemin, l'empêchant ainsi d'avancer, plaçant son bras devant lui à la hauteur de son ventre. Par la suite, la sorcière laissa échapper un long sifflement. Ces dons de fourchelangue l'aidant assurément à créer un son carrément flippant pour le jeune garçon qui se trouvait plusieurs mètres devant eux.

Immédiatement, le gamin  lâcha sa pierre, relevant la tête. Oh, non. Il n'avait plus du tout le goût de rire, là ! Ses yeux étaient tout ronds, tentant de scruter dans la pénombre, mais la peur reprit rapidement le dessus. Faisant volte-face, sans demander son reste, le jeune garçon se mit à courir sur ses petites jambes, mais il n'allait pas échapper aussi facilement à Higgs et Wood.

Le duo se remit en marche, le pas quelques peu plus rapide. Le petit allait prendre l'escalier menant à l'étage suivant, trahisant ainsi la nature de sa maison : Gryffondor-, mais Axelle l'en empêcha. Alors qu'ils avaient grimpés trois ou quatre marche, la préfète s'exclama :

- Glisseo !

Un délectable spectacle, les marches devinrent rapidement une glissoire à laquelle il était tout simplement impossible de grimper : le petit sorcier retomba sur son postérieur et se trouva à nouveau dans le corridor.

- Estompio stupéfix ! murmura ensuite la sorcière lorsque sa victime revint dans son champ de vision.

Le Gryffondor, qui venait tout juste de se relever, tomba sous le dos. Axelle avait l'air d'un chat qui jouait avec une souris. Comme les effets du sortilège étaient réduit, le jeune garçon n'était pas totalement paralysé, il se sentait plutôt comme uen grosse guimauve, incapable de faire le moindre mouvement car son corps était synonyme de coton. Il réussissait néanmoins à bouger la tête. Ça devait être flippant pour lui. La jeune fille émit un ricanement et, d'un coup de coude, fit signe à Wood de s'amuser un peu.  

Ethan Wood
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Ethan Wood, le  Dim 15 Déc 2013 - 11:04

Monsieur Baker. Un bon professeur dans l'ensemble, assez bon dans sa manière d'enseigner. La divination, sa matière de prédilection depuis qu'il était tout petit. Le professeur d'Ethan semblait avoir découvert son successeur et le portait au nu devant tous ses collègues. Seulement, Baker était bien trop vieux et trop stupide pour comprendre qu'Ethan ne possédait pas de dons pour la divination, non, il avait tout simplement une imagination débordante dont il savait se servir à bon escient. Avec lui, quelques mensonges bien placés et un air supérieur et sûr de soi suffisait à berner ce bon vieux professeur. Ethan n’était pas du genre à faire tourner ses professeurs en bourrique ou bien à mal parler d’eux derrière leur dos, non. Mais c’était tellement facile avec lui qu’il ne pouvait pas s’en empêcher.

Alors que les deux Préfets avançaient tranquillement, ils avaient entendu des ricanements et s’étaient arrêtés pour essayer de découvrir l’identité de leur prochaine proie. Ils étaient tous les deux cachés par un pilier et regardaient le jeune délinquant avec une étincelle de sadisme dans le regard tels des carnaciers tournant autour de leur proie. Alors qu’Ethan voulut s’avancer et commencer la fête, Axelle le bloqua d’un bras et partit devant, sa baguette à la main et en un sifflement révélant ses dons de fourchelang fit s’enfuir le jeune homme. Celui-ci s’avérait être un Gryffondor étant donné qu’il grimpait les escaliers rendant à son dortoir.

Alors que le bleu et argent grinçait des dents et s’apprêtait à réprimander Axelle parce-qu’elle avait effrayé son amusement potentiel de la soirée, celle-ci pointa sa baguette vers le fugitif et prononça la formule #Glisseo. Ethan émit un léger rire mesquin, c’était un des sorts préférés de la verte et argent. Remarque, voir quelqu’un se ramasser sur les fesses et glisser comme un pingouin était assez amusant. La réaction de l’enfant ne se fit pas attendre, il retomba sur son arrière-train et les yeux ronds découvrit Axelle effectuer un deuxième sort #Estumpio stupéfix. Alors, le jeune homme perdit toute sa vivacité et ses jambes d’athlète pour s’affaisser sur lui-même tel de la gelée. Ethan sifflota un air d’approbation, c’était bien joué. Elle avait mit assez d’ambiance, maintenant, c’était à lui d’entrer sur scène.

Ethan sortit sa baguette et avança vers le Gryffondor, il pointa sa baguette sur lui. Le jeune homme ne faisait que crier et embêtait Ethan au plus haut point dans sa réflexion. Il ne savait pas quel sort lui envoyer, il ne voulait pas le faire souffrir, seulement s’amuser un peu. Alors, pour commencer, le sorcier informula un #Silencio. Le rouge et or se tut immédiatement de force et Ethan put réfléchir plus paisiblement.

Ethan informula un second et dernier sort de son cru #Furunculus, sa victime se retrouva alors avec des énormes boutons rougeâtres sur tout le corps. Il était hideux. #Levicorpus. Le jeune homme fut suspendu par la cheville, offrant ainsi à Axelle tout le loisir de s’amuser sans craindre qu’il ne s’enfuit. Ethan se retourna vers son amie et lui offrit un sourire malicieux.

- Voyons si tu arrives à le rendre plus laid qu’il ne l’est déjà. Peut-être a-t-il encore un peu besoin de souffrance, il m’a l’air trop guilleret. Releveras-tu le défi, Higgs ?


Édit Jessy : Bonjour Ethan, ton RP ne respecte pas le Règlement RPG (Règles avancées, 4. Les combats) car ton personnage y utilise plus de trois sortilèges. Merci d'éditer ce message afin de le rendre valide. Cordialement,
Axelle Higgs
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Axelle Higgs, le  Dim 15 Déc 2013 - 23:37

L'aîné ne se fit pas prier et avança immédiatement vers le jeune garçon. Ce dernier se mit à gémir, avant de crier. Ça y est, il pensait qu'en criant et hurlant on viendrait à son secours. Au mieux, il ameuterait un ou deux professeur, auquel cas Wood et Higgs se défendraient sans problème, n'hésitant pas à mentir sur les actes du Gryffondor. Au pire, il alerterait d'autres préfets, et là, ça deviendrait encore plus drôle. Finalement, une issue comme l'autre, les septièmes années retourneraient la situation en leur faveur.

Mais avant que quiconque ne fasse interruption dans le couloir, le sorcier se tut. Bon, il avait enfin compris que le mieux c'était qu'il se taise. Cependant, la préfète comprit rapidement que le jeune lion n'avait pas été frappé par la voix de la raison, mais que c'était plutôt son collègue qui avait informulé un vicieux #silencio. Si Axelle avait capté, le Gryffondor, lui, tentait toujours de crier mais arrêta après quelques essais infructueux.

Toujours sans ouvrir la bouche, le Wood lança un maléfice vers sa victime. Instantanément, son corps se couvrit de boutons rouges que personne ne voudrait toucher, même pas pour deux gallions ! En dernier lieu, le Serdaigle suspendu le jeune sorcier par la cheville. Il ne cria pas, toujours incommodé par le silencio, mais son visage exprimait visiblement la terreur. Jusqu'où irait les deux sorciers ?


- Voyons si tu arrives à le rendre plus laid qu’il ne l’est déjà. Peut-être a-t-il encore un peu besoin de souffrance, il m’a l’air trop guilleret, confia-t-il d'un ton ironique. Relèveras-tu le défi, Higgs ? poursuivit.

Le bleu et bronze n'hésita pas à provoquer Higgs la verte. Il savait ainsi que l'orgueil de la Serpent serait piquée et que sa démonstration serait digne des A.S.P.I.C. Secouant la tête, elle rétorqua sèchement :


- Regarde bien.

Elle fit volte-face vers la gamin, le regard dur. Une fois à sa hauteur, elle l'observa dédaigneusement une ou deux secondes avant de relever la tête et de lancer un «Hmpf ! Pathétique». Axelle avait une petite idée de ce qu'elle allait faire et, intérieurement cela la faisait beaucoup rire !

- Abulo Ventris ! s'exclama-t-elle, baguette bien dressé sur l'abdoment du jeune élève.

Avoir un frère médicomage, c'est également pouvoir fouiller dans ses gros bouquins. Tant pis si elle ratait son sort, l'Effet serait tout de même hilarant, d'autant plus que le Gryffondor était suspendu par les chevilles. Et que la sorcière venait de lancer un sortilège destiné à réaliser des lavement d'estomac. Et puis, il faut se pratiquer pour réussir, non ? Pendant l'instant qui suivit, rien ne se passa. Puis, le visage de leur victime changea : blême, puis vert... Prudente, Axelle recula de quelques pas et il se mit à vomir avec violence et difficulté tout son être entier. Oh le pauvre ! Peut-être que le sortilège était trop agressif, car mal maîtrisé. Comme si ce n'était pas suffisant, elle invoqua de manière informulée un simple #Hysteriauricule, histoire de rendre la situation encore plus grotesque. Si un de ses camardes le voyait à cet instant même...

Enfin, cela allait lui apprendre à sortir la nuit. Ce soir c'était une pierre et dans quatre ans ça serait quoi ? Fallait mieux les punir jeune comme disait Wood à Harsting quand elle doutait de leurs méthodes.

Ethan Wood
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Ethan Wood, le  Lun 16 Déc 2013 - 22:28


Axelle sembla piquée par cette petite remarque amusante qu'avait faite Ethan et s'attarda à essayer d'impressionner Ethan. Il ne savait pas ce qu'elle allait lui concocter mais il était sûr qu'elle ferait tout pour l'impressionner. La jeune femme avait toujours été pleine d'orgueil et ne manquait jamais une occasion pour essayer d'impressionner ses prochains. Un de ses traits de caractère qui amusait tout particulièrement Ethan.

- Regarde bien.

La Higgs avança vers le gamin, le regard lançant des éclairs, prête à tout pour relever le défi d'Ethan et humilier le garçon encore plus qu'il ne l'était déjà. Si le brun avait été encore plus sadique, il aurait fait un tour dans la tour des Gryffondor, y aurait convié tous les amis du jeune homme, même tout le château, pour qu'ils assistent au spectacle s'offrant gratuitement à leurs yeux. C'était vrai que la situation était hilarante, en plus de la peau boutonneuse et horriblement défigurée que montrait le jeune homme, le sang lui montait à la tête à cause de sa position peu confortable et bientôt il prit la couleur d'une tomate bien mûre.

#Abulo Ventris. La baguette dressée vers l'abdomen de sa victime, la verte et argent dit la formule suivante. Ce sort était spécialement compliqué et n'était pas à la portée de tout le monde, le réussir serait un exploit pour Higgs pour une bonne raison : elle n'était qu'en septième année à Poudlard et ce sort s'adressait à des sorciers doués (non pas que la verte et argent n'étais pas douée, bien au contraire!)

Ethan connaissait bien ce sort, il procurait à ses victimes d'horribles lavages d'estomac qui donnaient envie à n'importe qui de vider son intestin et rejeter son estomac sur le sol. Ethan n'avait jamais subi de tels supplices mais il était sûr qu'il ne pourrait le supporter. Peut-être que la Higgs allait trop loin, qu'il aurait fallu s'arrêter avant qu'ils ne lui fassent mal sans faire exprès ? Ethan se devait de calmer le jeu, il ne voulait pas de blessés et encore moins, d'ennuis. Néanmoins il n'eut pas le temps d'arrêter Higgs dans son élan et déjà, le Gryffondor commença à déverser son repas sur le sol, Axelle eut juste le temps de se reculer avant qu'elle ne reçoive la mixture sur le crâne. Pour ajouter encore un peu de pathétisme à cette situation pittoresque, #Hysteriauricule, formula la jeune fille. Les oreilles du brun commencèrent alors à s'agiter avec frénésie. Il ne manquait plus qu'il ne s'envole comme Dumbo.

Ethan passa devant Axelle et lui fit baisser sa baguette, il ne voulait pas qu'elle continue ce massacre. Maintenant, il fallait agir avec malice. Le sorcier pointa sa baguette sur le Gryffondor et informula un #Mobilicorpus, sans se ménager, il fit brutalement descendre le gamin qui se heurta violemment au sol. Puis, sans attendre plus longtemps, il se rapprocha de lui, informula un #Finite Incantatem et le saisit violemment par le col de son uniforme, puis, le plaquant contre le mur sans se ménager, il appuya sa baguette contre son gosier.

- Je te préviens, si tu essaies de faire ne serait-ce qu'un seul geste pour te libérer je te ferai subir le triple de ce que tu viens d'endurer, tu crois que nous n'avons que ça dans notre poche mais tu serais surpris d'apprendre tout ce dont on est capable. Tu me trouveras sympa par rapport à la fille qui se trouve derrière moi, je me demande encore pourquoi j'ai de la pitié pour des gamins comme toi par rapport à moi, elle pourrait te faire subir des horreurs dont tu n'oserais même pas rêver dans tes pires cauchemars. Si tu ne veux pas tester ses aptitudes magiques, je te conseille d'écouter ce que l'on a à te dire.

Ethan lâcha le jeune homme et laissa place à Axelle pour qu'elle puisse s'exprimer. Si le jeune homme ne voulait pas s'attirer des ennuis venant des deux Préfets, il avait intérêt à les écouter et exécuter leurs dires au pied de la lettre. Bien sûr, ce que faisaient les deux préfets était illégal, seulement, c'était tellement simple d'être tyrannique qu'ils ne pouvaient s'en empêcher. Ethan se disait parfois qu'il choisissait la simplicité et agissait comme ses ennemis le faisaient c'est à dire lâchement. Il s'en voulait souvent de ne pas résister, de ne pas laisser son côté sadique s'échapper mais le contrôler pour le garder enfoui. Il s'imaginait à la place de sa victime et s'imaginait que cela devait être horrible, dans un autre sens, celui-ci l'avait bien cherché mais se devait-il d'être aussi tyrannique et non un peu plus concilient ? Il se souvenait de l'époque de sa jeunesse, lorsqu'il rejetait les conventions et agissait comme à sa guise. À l'époque, les Préfets étaient conciliants et fermaient les yeux sur beaucoup de choses, aujourd'hui, c'était tout l'inverse et Ethan faisait partie de ce cercle vicieux, c'était cela qui l'effrayait.


Dernière édition par Ethan Wood le Dim 22 Déc 2013 - 14:54, édité 2 fois
Axelle Higgs
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Axelle Higgs, le  Sam 21 Déc 2013 - 4:13

Une nouvelle série de sortilèges -une combinaison du tonnerre!- avait déjà prévue par la belle brune, mais elle fût coupé par son collègue. Sa baguette bloqua la sienne d'une simple pression et, surprise, les prunelles turquoises de la Serpentard se fixèrent sur le le bleu et bronze.

Réprimant un soupir, la sorcière observa l'aigle libérer le fautif de ses sortilèges, sans pour autant le ménager. C'était toutefois une bonne chose qu'il ait prit les devant, stoppant ainsi la lancée de la Higgs. Dans ce genre de situation, elle portait parfois un jugement trop hâtif, dépassant la limite permise. D'autant plus que, même si elle gardait ce secret bien gardée, la directrice avait à l'oeil la préfète des Serpents. L'attitude de Zoey, qui l'avait conduite à être tout simplement renvoyé de la troupe des préfets, n'aidait sans doute pas. Heureusement, Axelle et ses belles paroles réussirent à éteindre le feu naissant. Garder un profil bas, elle savait si bien le faire, autrefois. Maintenant, c'était plus difficile.

Ethan avait plaqué le gamin contre le mur et, naturellement, la Serpent s'approcha, l'air menaçante. Wood crache des paroles menaçante d'un parfois bas, parfois plus élevé. En ce moment, il était autoritaire et cela lui donnait un air bad-ass. Il n'hésita pas à lui faire peur, lui parlant dans un premier temps ce qu'il lui ferait subir puis, dans un deuxième temps, ce dont la sorcière brune à ses côtés était capable. Un rictus s'afficha alors sur le visage d'Axelle.

Brutalement, le préfet laissa tomber le rouge et or qui étouffa un cri de surprise, mais également de douleur. C'était assez pour ce soir et la verte et argent le savait bien. Martyriser les enfants c'étaient drôles, et puis, ça forgeait leur caractère. Le Serdaigle avait laissé place à la préfète des verte et argent qui resta silencieuse pendant un moment, regardant le petit garçon trembler.

- Je crois que tout a été dis, n'est-ce pas ? déclara-t-elle tandis que sa victime hochait vivement la tête. Je crois que tu as bien retenu la leçon. Mais...

Axelle jouit avec les nerfs du jeune garçon. Sa voix avait plutôt paru comme un fin sifflement, un avertissement :

- Tu sais ce que je suis capable... Enfin, non, tu ne sais pas. C'est pire que ce que tu puisses imaginer. Estime-toi chanceux que Wood soit intervenu.

C'était tellement facile d'effrayer les enfants :

- Dernière chose, ne t'avise plus de nous regarder dans les yeux, lorsque tu nous croiseras, compris ?
Ethan Wood
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Ethan Wood, le  Lun 23 Déc 2013 - 1:25

Après avoir bousculé plusieurs fois le jeune homme, l’avoir saisi par le col tout en le menaçant des pires atrocités sur terre et finalement, l’avoir brutalement lâché pour qu’il s’écroule par terre. Axelle reprit les rennes et effraya encore plus le jeune homme, sa lèvre inférieure tremblait et ses yeux étaient embués de larmes. Si Ethan n’avait pas passé une si mauvaise journée, il aurait éprouvé de la peine devant un tableau si attendrissant. Seulement, sa journée avait été un enfer. Pour commencer il s’était ramassé deux mauvaises notes d’affilé, avait trébuché dans les escaliers pour finir tout en bas, l’épaule presque déboitée puis après avoir réussi à ingurgiter l’ignoble sirop verdâtre que lui présentait l’infirmière, il était rentré dans la salle commune pour terminer les deux parchemins qu’il avait à rendre pour le lendemain et c’est prévenu au dernier moment, qu’il avait dû faire la ronde avec Higgs. Bien que l’idée de tourner en rond avec la verte et argent ne lui déplaise pas il aurait préféré rester bien au chaud dans son lit, bourré d’aspirine pour pouvoir atténuer sa douleur à l’épaule. Dans un sifflement, elle susurra une dernière phrase à l’oreille du Gryffondor puis laissa la place au Serdaigle.

- Je crois que tout a été dis, n'est-ce pas ? Tu sais ce que je suis capable... Enfin, non, tu ne sais pas. C'est pire que ce que tu puisses imaginer. Estime-toi chanceux que Wood soit intervenu. Dernière chose, ne t'avise plus de nous regarder dans les yeux, lorsque tu nous croiseras, compris ?

Ethan savait ce qu’elle lui infligerait, ça lui donnait la chair de poule. Il ne voulait pas l’envisager, toute cette haine dans son regard, il n’osait pas imaginer de quelles manières elle pourrait la transmettre magicalement au rouge et or. Le brun était sûr que le blond ne voulait pas savoir jusqu’où elle pourrait aller, tout le monde savait qu’elle pourrait avec facilité repousser ses limites. Le blond se tut immédiatement, trop apeuré pour oser émettre ne serait-ce qu’un soupir. L’air se rafraîchissait, le vent pénétrait dans les couloirs pour décoiffer les jeunes gens. La seule chemise que portait Ethan ne suffisait pas à le réchauffer. Il ne voulait pas s’attarder ici, peu à peu son lit semblait l’appeler, l’inviter à le rejoindre pour rêvasser à sa guise et se reposer aussi longtemps que son sommeil lui permettrait.

En repensant aux paroles d’Axelle, une idée traversa l’esprit du jeune Wood, l’enfant s’offrait à eux, comme ça. Il n’y avait aucun témoin pour rapporter à leurs supérieurs ce qu’ils lui avaient fait endurer et à l’heure qu’il est, tout le monde devait se trouver dans son lit en train de rêver. Ils pouvaient donc se servir de lui pour arriver à leurs fins. Les quelques mésaventures qu’ils avaient tous les deux vécus il y a quelques jours revinrent à l’esprit du jeune Serdaigle et lui donna une idée que la Serpentarde ne refuserait sûrement pas.

- Pendant que tu nous fais honneur de ta présence, tu pourrais bien nous être utile. Si tu ne veux pas goûter aux talents innés de Miss Higgs ici présente, tu ferais mieux de nous écouter et faire tout ce qu’on te dit sans ronchonner, compris ?

Le blond hocha doucement la tête, il aurait pu s’enfuir en courant, retourner à son dortoir pour y chercher de l’aide mais il était comme paralysé. Peut-être que Higgs avait informulé un #Stupéfix sur lui qui sait, elle est capable de tout. Des larmes ruisselaient sur ses joues, il reniflait bruyamment. Le pauvre chou. Qui n’aurait pas été attendri devant une telle situation ? Personne. Sauf Ethan et Axelle, mais ce soir, il n’y avait aucune pitié et surtout pas pour les vandales.

- Bien. Nous avons besoin Miss Higgs et moi-même d’objets volés par la concierge. Bien sûr, nous les avons achetés de manière complètement licite et ils nous furent subtilisés par Victoire. N’ayant aucune qualification pour le travail qu’elle exécute, si je puis appeler cela un travail, elle ne s’est pas questionnée avant de nous punir. Ta mission ce soir sera d’aller reprendre nos biens dans sa vitrine personnelle où elle expose toutes ses nouvelles trouvailles. Celle-ci se trouve dans son bureau fermée par une clef située dans le tiroir de l’étagère droite adjacent à la fenêtre. Ne me demande pas comment nous le savons tu n’auras pas de réponse.

Le garçon n’osa pas dire un mot, pendant toute l’explication du jeune homme, il s’était contenté de hocher la tête avec compréhension et de continuer à pleurer en silence comme un timoré. Allez ! Ce n’était pas la mer à boire ce que lui demandaient les deux Préfets, ils auraient très bien pu l’envoyer dans la Forêt Interdite, en pleine nuit elle n’était pas très rassurante, qu’il s’estime déjà heureux de rester dans l’enceinte du château !

Ethan s’accroupit pour se trouver à la même hauteur que sa victime, celle-ci était recroquevillée sur elle-même et le regardait avec des yeux ronds. Il tremblait tellement qu’on aurait cru qu’il était branché sur du 1000 volts. Telle une pile, il s’agitait avec nervosité comme si cela allait arranger la situation. Dans un cri grave et menaçant, Wood lui ordonna de ne plus bouger et de suite le vandale redevint de marbre, sage comme une image.

- Es-tu foncièrement bête ou bien le fais-tu exprès ? Si tu ne veux pas t’attirer plus d’ennuis que tu en as déjà je te conseille d’arrêter de faire le malin si tu tiens à la vie. Bon, reprenons. Tu reconnaîtras nos acquisitions d’un seul coup d’œil, sur chacune d’elle est étiqueté le nom de son légitime propriétaire tu n’auras qu’à chercher le nôtre.. Bien sûr, je pense que tu dois nous connaître alors il ne me semble pas utile de te le rappeler. Tu devras ensuite nous les rapporter, tu as exactement une heure à partir de maintenant, si jamais tu dépasses ta limite de temps ou bien que tu reviens les mains vides, ta vie deviendra une succession de désastres que tu pourras qualifier d’Enfer.

Ethan saisit le blond par le col et d’un coup de pied au derrière le dirigea vers sa destination désirée. Il n’avait pas intérêt de faire de gaffes sinon, Ethan mettrait ses menaces en œuvre et il pourra enfin connaître la vraie définition du mot « Enfer ».

A l’heure qu’il est, il ne devait pas en mener large. Chez les jeunes sorciers, la concierge était une menace aussi grande que la mort, toutes les rumeurs courant à son sujet comme quoi elle torturerait les punis et les martyriserait n’étaient que vétilles. Tout ce dont elle était capable c’était de leur faire passer le balai dans les classes. Un bel ouvrage mais pas digne d’une punition. Après tout, si mettre le chaos au château et rendre le pouvoir aux élèves n’était puni que d’un coup de serpillère par-ci et par-là, il ferait régner le chaos tous les jours. Bien qu’il ne se gênait pas pour faire des bêtises un peu n’importe quand, il était assez malin pour ne pas se faire prendre et rejeter la faute sur les autres.

Ethan se laissa glisser contre le mur et sortit une balle en plastique de sa poche. Il ne savait pas comment elle s’était retrouvée là ni pourquoi mais il savait que ce serait un bon moyen de lui faire passer le temps. Alors, dans un geste las et fatigué il tira la balle contre le sort, celle-ci vint taper contre le mur face à Ethan pour finalement revenir vers lui en quelques petits bonds. Il répéta cette action plusieurs fois puis se lassa finalement de ce petit jeu stupide. Le Wood tourna finalement la tête vers Axelle puis l’invita à le rejoindre.

- Tu aurais préféré rester en ma compagnie dans un autre contexte pas vrai ?
Axelle Higgs
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Axelle Higgs, le  Sam 4 Jan 2014 - 4:46

Le gamin avait sans doute cru qu'il était enfin libéré de ce carnage, de ces deux petits démons qui s'abattaient sur lui, mais ce n'était pas le cas. La sorcière s'était reculé de quelques pas, son regard glacial ne quittant pas le petit enfant recroquevillé sur lui-même. Sa main allait se lever, chassant d'un geste le jeune Gryffondor, mais son collègue reprit de plus belle :

- Pendant que tu nous fais honneur de ta présence, tu pourrais bien nous être utile. Si tu ne veux pas goûter aux talents innés de Miss Higgs ici présente, tu ferais mieux de nous écouter et faire tout ce qu’on te dit sans ronchonner, compris ?

Alors que le jeune blond acquiesçait, un sourire s'étira sur les lèvres de la sorcière : qu'avait donc en tête le Wood ? Devant lui, le garçon finit par craquer tandis que des larmes ruisselaient à présent sur ses joues et que son nez de congestionna dans la seconde qui suivit. Mignon. Mais fallait forger le caractère des élèves sans quoi ils deviendrait une bande de chochottes, non ? Et puis, après tout, les deux préfets n'avaient pas été si brutaux.

Maintenant que le lion avait approuvé, Ethan débuta son récit. Dernièrement, ils s'étaient fait subtiliser par Grey, la concierge, de belles petites trouvailles qu'ils avaient fait à Waddiwasi. Le duo de "parfaits" avait prévu faire un beau carnage, mais leur plan avait été découvert. Donnant quelques directives claires et précises concernant le lieu du butin et le moyen d'y entrer, le Serdaigle se tût, son regard scrutant le jeune sorcier qui ne dit pas un mot. Il hocha néanmoins son faciès afin de montrer son accord. Enfin, c'était un bien grand mot. Disons plutôt qu'il n'avait pas le choix.

L'enfant était toujours en pleur et sa non grande conviction énerva Ethan. Il s'agenouilla à la hauteur du petit lionceau qui s'agita. Trop aux yeux du préfet qui lui ordonna d'un cri grave et menaçant de ne plus bouger. Il reprit ensuite ses explication, terminant le tout par de nouvelles menaces si la mission du rouge et or s'avérait un échec. Afin de pimenter le tout, le préfet n'hésita pas à donner une limite de temps à sa victime.

Cette dernière, après un "encouragement" de la part d'Ethan se lança en direction du quatrième étage, afin d'atteindre le bureau de la concierge. Une fois le gamin hors de vue, le sorcier se laissa glisser contre le mur. Il s'amusa quelques temps avec une balle, tandis que la sinople et agrent fit quelques pas, scrutant les alentours. Elle avait toujours sa baguette en main. Il va sans dire que ce petit jeu avait réussi à calmer les pulsions de la jeune femme. Le pouvoir était une si belle chose et, en tant que préfète, elle pouvait en user et en abuser.


- Tu aurais préféré rester en ma compagnie dans un autre contexte pas vrai ? fit Wood tout en invitant la Serpentard à le rejoindre.

Dans la pénombre, il était difficile à discerner. Ses paroles étaient dénuées de double-sens et sans doute faisait-il exprès de la provoquer. Elle lui lança un regard moqueur et, tout en s'approchant, prit la parole :


- Ça dépend, fit-elle, un haussement d'épaule accompagnant sa réponse évasive. Et puis, il y a toujours moyen de changer le contexte, non ?

Le silence s'installa, il était lourd et Axelle se dit qu'il était fort peu probable qu'il y ait âme qui vive aux alentours. L'aigle et la serpent avaient ce corridor pour eux seuls pendant la prochaine heure. Glissant sa baguette dans le repli de sa jupe, la sorcière se cala davantage contre le mur de pierre. À ses côtés elle sentait la proximité de son acolyte.

- Et toi ? Dans quel contexte aurais-tu voulu passer cette heure en ma précieuse compagnie ?
Ethan Wood
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Ethan Wood, le  Sam 4 Jan 2014 - 11:25

Le gamin venait de partir et avec lui l'amusement de la soirée des deux sorciers. Le Wood voulait profiter de cette heure pour apprendre à mieux connaître la Higgs, à part les heures où les préfets se côtoyaient pour surveiller les couloirs, Ethan n'avait jamais pu passer du temps avec elle en dehors du travail. Il comptait bien rattraper ce temps perdu.

La verte et argent s'était assis à côté de lui et lui répondit d'un air mesquin. Elle avait toujours son petit sourire en coin. Si on l'observait bien, la Higgs était belle, seulement, sa part de sadisme et de méchanceté cachait souvent sa beauté et ses qualités. Ethan était sûr qu'elle n'était pas ce qu'elle voulait qu'on pense d'elle, c'était sûrement une manière de se protéger que d'enfiler une personnalité de la sorte, comme une sorte de carapace spirituelle.

- Ça dépend. Et puis, il y a toujours moyen de changer le contexte, non ?

Ethan esquissa un léger sourire, la Serpentarde répondait à sa question en l'évitant. Elle semblait ne pas vouloir se dévoiler mais voulait jouer avec le Serdaigle. Elle attendait sûrement de voir comment allait répondre le jeune homme, s'ils continueraient à tourner autour du pot ou bien s'ils décideraient de se faire pleinement confiance.

- Et toi ? Dans quel contexte aurais-tu voulu passer cette heure en ma précieuse compagnie ?

Dans quel contexte ? Il n'en savait rien. Et puis, si la verte et argent lui avait caché ses réelles pensées pourquoi se mettrait-il à nu ? Il voulait que l'échange se fasse des deux côtés. Le brun se tourna finalement vers elle, haussa les épaules et passa sa main dans ses cheveux. C'était un geste qu'il faisait part habitude, quand il était gêné. Cependant, était-il gêné de la présence de Higgs ou bien seulement par le silence qui s'était installé. Il n'en savait rien et préféra répondre au lieu de continuer de se questionner éternellement.

- Ça dépend, il regarda la Serpentarde et rit légèrement elle n'allait pas l'avoir, peut-être dans un contexte où nous ne sommes pas en train de torturer un pauvre élève qui n'a finalement presque rien fait. J'aurai préféré qu'on unisse nos pouvoirs en oeuvrant dans le bien plutôt que dans le mal.. Bah, tu dois trouver ça un peu nunuche, toi la verte et argent.

C'était des préjugés les Serpentards n'étaient pas tous sans états d'âme, seulement, la Higgs faisait partie des exceptions et la seule partie qu'il connaissait d'elle était celle-ci. Celle qui s'amusait à regarder les autres souffrir sans se répentir de ses actes.

- Tu ne regrettes pas maintenant ce qu'on vient de faire ? Au fond, je l'aime bien ce petit gars.. Ça a beau être un Gryffondor et une petite mauviette, quand on regarde la lueur dans ses yeux, une lueur de peur et de souffrance.. On se dit qu'on est des monstres et qu'on ferait tout pour remonter le temps.. Le Serdaigle regarda quelques temps le sol, il pensait vraiment tout ce qu'il disait, en ce moment-même il se sentait être un monstre sans coeur, une brute sans états d'âme et c'est ce qu'il était, mais bon.. Nous avions besoin de ce qu'il ira nous chercher pas vrai ? Et puis, il n'aurait jamais accepté si nous ne l'avions pas un peu secoué, tu ne penses pas ?

Il essayait de se convaincre qu'il n'avait pas agi avec sadisme. Il avait agi avec.. intérêt. Lui qui détestait les gens opportunistes, il venait de faire preuve d'un opportunisme sans nom. Il était tout le contraire de ce qu'il voulait être mais il savait qu'il allait changer, il ferait tout pour devenir une 'bonne personne' et il espérait fortement qu'Axelle le suive dans son élan mais avec son caractère si difficile, c'était presque peine perdue.
Axelle Higgs
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Axelle Higgs, le  Lun 6 Jan 2014 - 2:16

Le Serdaigle remarqua bien vite que sa comparse se jouait de lui, ne voulant pas trop se dévoiler.

- Ça dépend, il regarda la Serpentarde et rit légèrement elle n'allait pas l'avoir, peut-être dans un contexte où nous ne sommes pas en train de torturer un pauvre élève qui n'a finalement presque rien fait. J'aurai préféré qu'on unisse nos pouvoirs en oeuvrant dans le bien plutôt que dans le mal.. Bah, tu dois trouver ça un peu nunuche, toi la verte et argent.

Ethan marqua une pause avant de poursuivre. Il se vida un peu le coeur, se sentant coupable des actes qu'il venait de commettre envers le petit Gryffondor. Elle sentait l'aigle vulnérable. Il regrettait ces derniers gestes. Pourtant, ce n'était pas la première fois. Peut-être qu'en s'y attardant, Axelle ressentirait elle aussi des sentiments comme le regret ou alors de la culpabilité. Lançant un regard attendrie vers le bleu et bronze, elle prit la parole :

- Tout est dans la façon de voir les choses, Wood. Tu ne sais rien de lui. Moi, je trouve ça louche qu'un gamin de treize ans se trouve dans les couloirs à une heure du matin. Faut arrêter de penser que tout le monde est bon, c'est faux. Le monde, il est juste hypocrite. Avoue, ce château est une vrai passoire, on réussit à pêcher des fautifs chaque soir.

La Serpent prit une légère pause, avant de poursuivre :

- Tu trouves qu'on a été horrible ? Pas moi. Certes, on lui en a fait bavé, mais physiquement on a été des vrais enfants de choeur, crois-moi. Imagine s'il était tombé sur Bruno et ses postes, il aurait morflé.

Ledit Bruno était un Serpentard de septième année qui avait pour première mission d'user de violence. Il cherchait les conflits des heures à la ronde, mais agissait souvent avec discrètion afin d'éviter les soupçons du corps professoral. Néanmoins, ils avaient été pincés quelques fois et étaient dorénavant fichés. Toujours est-il qu'il y avait pire que les préfets dans le château.

- S'il réussit sa mission, je serais gentille avec lui, promis, ajouta-t-elle, relevant sa main droite, un sourire indescriptible planant aux lèvres.

Son regard turquoise se posa sur le sorcier assis à ses côtés et, devant son air de gamin qui se sentait fautif, elle éclata de rire. Pauvre Ethan, il était encore bercé d'illusions.  


- Allez Wood, retrouve le sourire un peu, conclut-elle, lui plaquant un baiser sur la joue, près de la commissure de ses lèvres. Qu'est-ce qui te ferait plaisir, hein ?
Ethan Wood
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Ethan Wood, le  Ven 17 Jan 2014 - 23:38

Le jeune homme se sentait impuissant. Adossé contre le mur, il remuait ses mains nerveusement en évitant le regarde la Serpentard. Il savait qu'à ses yeux il passerait sûrement pour un lâche, la jeune femme faisait partie des verts et argent et ils étaient bien connus pour être peu tendres avec les autres élèves même avec leur compatriotes. Devant tant de sensibilité, Axelle se ficherait sûrement de la tête de son collègue. Seulement, sa réaction surprit le brun qui tourna la tête vers son amie.

« Tout est dans la façon de voir les choses, Wood. Tu ne sais rien de lui. Moi, je trouve ça louche qu'un gamin de treize ans se trouve dans les couloirs à une heure du matin. Faut arrêter de penser que tout le monde est bon, c'est faux. Le monde, il est juste hypocrite. Avoue, ce château est une vrai passoire, on réussit à pêcher des fautifs chaque soir. »

La verte et argent marqua une courte pause puis reprit de plus belle, d'un ton assuré :

«  Tu trouves qu'on a été horrible ? Pas moi. Certes, on lui en a fait bavé, mais physiquement on a été des vrais enfants de choeur, crois-moi. Imagine s'il était tombé sur Bruno et ses postes, il aurait morflé.
— Bruno est une brute. Je ne suis pas comme lui. Je sais qu'on aurait pu faire bien pire si on le voulait mais le fait de dire qu'il en aurait plus bavé s'il était tombé sur Bruno n'est pas une excuse, est-ce qu'on est vraiment obligés d'agir ainsi ? Pourquoi est-ce qu'on ferait pas comme ces moldus qui donnent des "heures de colle" aux élèves désobéissants ?
Il marqua une pause et en réalisant ses propos il éclata de rire, désolé, c'était complètement stupide. Ça doit être la fatigue. »

Il faisait chaud dans les couloirs. Des pas retentissaient dans les corridors mais les deux préfets ne bougeaient pas. Ethan n'avait vraiment pas envie de se relancer dans une quête aux voyous et laissa donc les enfants s'en aller. Et puis, après tout, peut-être étaient-ce des profs qui s'étaient adonnés à certains jeux pour adultes dont les plus jeunes ne devaient pas s'informer. Il y avait bien des rumeurs entres les relations d'un soir de certains profs. On disait que Warren se faisait Azphel et Jagang. Bien sûr, ce n'était que des bruits de couloirs et Ethan n'en croyait pas un traître mot mais imaginer ses professeurs si sérieux d'ordinaire avoir de telles occupations faisait sourire le jeune brun. C'est en pensant à de tels propos que le Wood fit le vide dans son esprit. La Higgs le ramena cependant vite à la réalité.

« S'il réussit sa mission, je serais gentille avec lui, promis. Allez Wood, qu'est-ce qui te ferait plaisir, hein ? La brune lui déposa un baiser au coin des lèvres et Ethan, surpris par cette réaction, tourna son regard vers la brune.

Il ne savait pas comment réagir. En lui déposant un doux baiser ne l'avait-elle pas invité à en faire de même ? Le Wood était troublé, il ne savait comment réagir. Il se contenta simplement de rougir humblement. De tout façon, qu'aurait-il pu faire d'autre ? Puis, en prenant son courage à deux mains, du bout des lèvres il posa ses lèvres sur celle de la verte et argent, puis mettant les choses au clair, il prit la parole.

« Tu ne m'en as pas laissé le choix Higgs. Mais ne crois pas que j'essaie de te draguer. Je m'y serai pris autrement sinon, tu dois connaître ma réputation.. »

Le brun se tut et sourit légèrement à la Higgs, non pas que la verte et argent ne soit pas à son goût, c'était qu'il avait déjà quelqu'un dans le coeur et il n'était pas décidé à changer si vite de proie.
Contenu sponsorisé

Dans l'aile Est Empty
Re: Dans l'aile Est
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 25

 Dans l'aile Est

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.