AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 11 sur 13
Dans l'aile Est
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle

Re: Dans l'aile Est

Message par : Alice Grant, Sam 23 Avr 2016 - 22:18


- Tu as déjà eu cours avec lui ? demanda Rachel, sans dire si elle allait rentrer ou non.
Malgré ses cinq années passées à Poudlard, Alice n'avait jamais eu affaire à ce professeur, mais, de ce qu'elle en avait entendu, elle s'était fait une petite idée de sa personnalité. Malgré tout, elle attendait de le voir. Comment savoir qui il était vraiment sinon? N'empêche, elle était un peu angoissée -mais toujours déterminée- à rentrer dans cette salle.
-Non, répondit-elle alors. Mais, de ce que j'en ai entendu... quoi qu'il en soit, on peut pas sauter ses cours. On n'a pas le choix, c'est comme ça. Rater celui-là ne supprimera pas les suivants.
Etait-il si horrible? A l'évidence, Rachel ne l'aimait pas trop, donc elle le connaissait.
Elles étaient en retard, dans tout les cas, donc discuter un moment ne la dérangeait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Pasca
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans l'aile Est

Message par : Rachel Pasca, Dim 24 Avr 2016 - 11:41


En entendant la réponse négative de la serdaigle, Rachel ferma momentanément les yeux, comme pour réfléchir. La pauvre fonçait tête baissé dans un piège dont elle ignorait tout, et le pire dans tout c’est qu’elle était bien capable de l’entraîner avec.

- Rater celui-là ne supprimera pas les suivants.

Là, elle n’avait pas tord, Rachel ne pouvait pas se permettre de boycotter encore les cours de défenses contre les forces du mal. Elle l’avait fait pendant presque sept ans, c’était bien assez difficile à rattraper comme ça, malgré ses cours particulier qu’elle prenait avec Miss Evans.
La verte souffla bruyamment.

- Tu vas y aller avec ou sans moi pas vrai ?


La brune se doutait de la réponse positive d’Alice, sans même que celle-ci eu besoin de parler. Rachel tenta donc de se rassurer en si disant que de toute manière, McKinley se contenterait de les refuser en cours… enfin, elle l’espérait surtout. Espérons seulement que le thème du jour n’était pas les sortilèges interdits… la verte n’avait que moyennement envie de servir d’exemple une fois de plus.

- Okay, soupira-t-elle. Mais je continue de penser que c’est une très mauvaise idée !
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans l'aile Est

Message par : Alice Grant, Dim 24 Avr 2016 - 11:59


Rachel soupira.
- Tu vas y aller avec ou sans moi pas vrai ?
Alice n'eut même pas le temps d'affirmer. La verte devait se douter de sa réponse.
- Okay. Mais je continue de penser que c’est une très mauvaise idée !
-Ne pas y aller serait encore pire, répondit la bleue avant de toquer. Ouf, elle l'avait convaincue.
Elle attendit quelques instants avant d'ouvrir la porte.
-Excusez-nous du retard, dit la serdaigle. C'est de ma faute. Je me suis trompée de salle. Il y avait des inondations...
De toute façon, elles allaient être sermonnées. Alors, pas la peine qu'elles soient deux....
Alice avait l'habitude de tout prendre sur soit. Quoi que lui préparait ce prof, qui ne devait pas être si horrible, ça ne l'atteindrait pas. Sa seule faiblesse était celle des autres. Et puis, ça lui faisait plaisir d'être utile. Elle priait juste pour que Rachel comprenne et ne désapprouve pas. Pitié, qu'elle ne désapprouve pas!

HRP::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Pasca
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans l'aile Est

Message par : Rachel Pasca, Dim 24 Avr 2016 - 14:55


Pire ? Ça, ça restait à voir, impossible de connaître à l’avance les réactions du professeur. Mais malgré son manque de conviction, Rachel ne répondit rien. Elle savait que le seul moyen de lui faire comprendre était qu’elle soit face au démon et qu’elle se rende compte par elle-même. Avant ça il était facile de se dire que les autres exagéraient, et il était facile de se rassurer en se disant que de toute manière il n’avait pas le droit de leur faire du mal. « Dîtes ça à ma cheville mutante » pensa-t-elle en se souvenant que son articulation avait au moins doublé de volume et c’était sans compter les bleus et le traumatisme moral de se retrouver sans défense face à vingt personnes.

- Excusez-nous du retard, dit la serdaigle. C'est de ma faute. Je me suis trompée de salle. Il y avait des inondations...

« NON » ! hurla-t-elle mentalement en faisant les gros yeux. Elle était suicidaire ou un truc du genre ? Surtout que ça ne servait à rien, puisque quoi qu’il en fût, Rachel aussi était en retard.

- C’est de notre faute à toutes les deux,
rajouta-t-elle calmement tout en sachant que ça n’aurait aucune influence sur la suite des événements.

Cependant la verte avait l’habitude de jouer les mères poules, que quelqu’un puisse faire de même avec elle lui était presque insupportable. Hors de question de se planquer derrière Alice, hors de question de la laisser plonger seule.

FIN du RP
Revenir en haut Aller en bas
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans l'aile Est

Message par : June Evans, Jeu 28 Avr 2016 - 1:39


RP avec Keira Sanders


Après les vacances de pâques, la vie reprit son cours et June avait vu les élèves revenir de chez leurs parents petit à petit par le biais du Poudlard Express. Elle avait passé ses vacances à Poudlard, ne pouvant pas rentrer chez elle, et avait trouvé l'école plus agréable que lorsqu'elle était noir de monde. Les repas dans la Grande Salle en petite comité, les balades dans le parc quasi-désert et les petites virées aux Trois Balais pour boire une bièraubeurre. Elle aimait ce genre de distraction et bien sûr, elle avait passé du temps dans sa salle commune ainsi qu'à la bibliothèque pour faire ses devoirs. L'une de ses amis n'arrêtaient pas de lui rabâcher qu'elle allait rater ses examens si elle continuer à être passive et à négliger son travail. La brune était d'accord, malheureusement, elle n'avait vraiment pas la tête aux cours et les vacances d'été étaient encore bien trop loin...
Le mois d'Avril allait bientôt laisser sa place au mois de mai, le soleil faisait son apparition de temps à autre. Les autres jours, le ciel était gris et cela dégageait une atmosphère triste.

Le dernier cours de la journée était terminé et les élèves des quatre maisons avait un petit peu de temps libre avant le dîner dans la Grande Salle. Certains se dirigeaient en vitesse à la bibliothèque pour être sûr d'y trouver une table pour travailler, d'autres s'en allaient en direction du parc de l'école pour se détendre et parler d'autre chose que des cours et de magie. La Poufsouffle s'installa prés d'une fenêtre de l'ail Esr, laissant ses amis s'en aller dans leurs salles communes respectives. Il y avait toujours un moment où elle souhaitait se retrouver seule. Elle vit d'autres élèves s'installer un peu plus loin dans le même couloir et se mettre à discuter. June n'entendait que des voix, mais les élèves étaient trop loin pour qu'elle puisse comprendre le sujet de leur conversation. Elle regarda par la fenêtre et aperçue les quelques élèves qui étaient sortis dans le parc. Certains étudiaient, d'autre se disputer, on pouvait tout voir d'ici, c'était une chose que June apprécier bien que les disputes entre élève lui étaient égale. Elle vit un groupe de Serpentard embêter un petit Serdaigle de première année. Une jeune fille de la même maison tentait de l'aider, en vain. La jeune sorcière n'avait jamais compris pourquoi les Serpentards prenaient du plaisir à faire du mal aux autres... Du moins, certains Serpentards puisque d'autres se mélangeaient parfaitement. June avait d'ailleurs sympathisé avec une Serpentard l'an passé à Pré-au-Lard.

Tout en continuant d'observer les élèves dans le parc, elle commença à rêvasser, de chose plus ou moins agréables. Elle repensait à ses parents qui n'avait pas souhaité qu'elle revienne ces vacances pour une raison qu'elle ignorait encore aujourd'hui, elle repensait aux mangemorts et à diverses choses qui l'attristaient ou la mettaient en colère. Décidément, cette année n'aura pas été la bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Dans l'aile Est

Message par : Keira Sanders, Jeu 28 Avr 2016 - 11:56


La rentrée. Quel moment dépressif. Si beaucoup d'élèves étaient enthousiastes à la rentrée, Keira, elle, était à bout de nerfs. Elle était bien mieux en vacances, loin du château, seule dans son petit pavillon londonien. Elle s'y ennuyait un peu, mais elle trouvait les moments passés loin du château reposants. Pendant ses vacances, elle avait fait toutes sortes de choses : sorties sur le chemin de traverse, peinture, pâtisseries... Oui, beaucoup de choses. Sauf ses devoirs. Elle avait commencé ses devoirs au dernier moment, comme d'habitude. Elle avait d'ailleurs du les terminer à bord du Poudlard Express. Elle avait eu un peu honte de rendre des torchons pareils : parchemin froissé, écriture tremblante et nombreuses ratures, devoirs pas assez complets par manque de temps.

Je ferais mieux la prochaine fois. Aux prochaines vacances, je ne m'y mettrai pas à la dernière minute, pensa-t-elle. ... Si, tu t'y mettras à la dernière minute. Comme toujours, arrête de te mentir.

Cela importait peu maintenant. C'était passé, elle avait rendus les-dits devoirs, pas de marche arrière possible. Elle était sortie de son dernier cours avec le cerveau en compote. Certainement pas question de travailler. Elle attrapa sa montre sous ses robes, qui pendait autour du son cou, et consulta l'heure. Quinze heures. Largement assez de temps pour se divertir avant le dîner. Elle allait sans doute rejoindre la salle commune et y errer seule, comme d'habitude. Ecouter les conversations des autres.

Non pressée de rejoindre le donjon à la lumière verdâtre, Keira décida de faire un petit détour dans le château. A Poudlard, un "petit détour" pouvait durer des heures, sous peine de se perdre. Cela lui était déjà arrivé quelques fois, mais elle commençait à connaître les principaux passages. Là, elle se trouvait dans l'aile Est.  Prête à prendre les escaliers pour redescendre, elle remarqua une élève plantée devant une fenêtre. Cela lui rapela elle-même. L'autre jour, c'était Keira qui était restée debout comme un piquet derrière la fenêtre de la tour de divination, à observer le dehors. L'inconnue avait sûrement envie d'être tranquille. Ce serait donc une mauvaise idée d'aller l'embêter, songea Keira en souriant à cette idée.

Elle s'approcha d'elle jusqu'à arriver à côté, jeta un coup d'oeil furtif par la fenêtre et reporta son attention sur la jeune fille. Un blason jaune et noir se mariait avec ses longs cheveux châtains et contrastait avec ses yeux bleus. C'était un peu cliché. Un peu beaucoup même. Mais c'était tout ce que la chinoise trouva à dire pour l'embêter :

- Eh, les Pouffys sont pas censés être bosseurs ? Tss, j'en vois une qui fous rien, là.

Les réflexions sur les maisons des gens étaient en quelque sorte une roue de secours. Si tu savais plus quoi dire pour t'attaquer à eux, tu te servais de ça. C'était un peu bête, mais bien utile, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans l'aile Est

Message par : June Evans, Lun 2 Mai 2016 - 14:46


Tout en continuant de rêvasser, toujours assise au bord de la fenêtre dans l'aile-est, June ne se rendit pas compte que le soleil allait bientôt disparaître pour laisser place à une demi-lune argentée et à des centaines d'étoiles que la Poufsouffle ne cessait d'observer.
Dans moins d'une heure, elle allait devoir se rendre dans la Grande Salle pour le dîner. Il lui tardait que cette heure arrive puisqu'elle commençait à avoir une faim de loup, mais elle espérait sincèrement que ses amis n'allaient pas passer tout ce temps à parler de cours ou des devoirs qu'elles auraient probablement terminer. Elle adorait ses amis, mais June ne voulait pas être le genre de fille qui passe son temps à travailler et travailler encore en oubliant de vivre sa vie de jeune fille de seize ans, elle ne voulait plus passer pour la petite fille modèle dont les parents étaient fières. C'est peut-être pour cela qu'elle avait fait l'erreur d'embrasser Marx, quelques mois plus tôt, sur le Chemin de Traverse. Elle était tellement obsédée par cette envie de vivre comme une adolescente, qu'elle avait son amitié avec le Gryffondor. Bien qu'il affirme le contraire, il était distant avec elle... Il ne lui donnait carrément plus aucunes nouvelles. Elle n'insistait pas, cela ne servirait à rien.

Elle repensait à Alba avec qui elle était aux Trois Balais lors de l'attaque du Mangemort. Elle ne méritait pas ce genre de chose, elle qui était humaine, droite, généreuse... June ne la connaissait pas tant que ça et pourtant, elle avait l'impression de se sentir plus proche d'elle que de n'importe qui d'autre. Probablement parce qu'elle était la seule à la comprendre.
La Poufsouffle avait remarqué qu'Alba avait également beaucoup de mal à se remette de cette après-midi d'hiver à Pré-au-Lard, alors que les deux filles voulaient simplement discuter après s'être vues à en cours de Soin aux Créatures Magiques...

La petite brune fut interrompue dans ses pensées et la manière dont on s'adressait à elle lui fit rapidement comprendre à qui elle avait à faire... C'était vraiment pas le moment...

- Eh, les Pouffys sont pas censés être bosseurs ? Tss, j'en vois une qui fous rien, là.


June se tourna vers elle, lui lançant un regard noir. Elle n'était pas d'humeur pour se genre de conversation.

- Toi en tout cas, je vois que tu es fidèle à ta maison : Toujours à vouloir faire chier les autres ! répondit June avec froideur.

Répondre à un serpentard n'était probablement pas la bonne solution, mais ça lui était égale, après ce qui lui était arrivé durant sa cinquième année, de simples élèves ne lui faisaient plus peur, qu'ils soit à Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Dans l'aile Est

Message par : Keira Sanders, Lun 2 Mai 2016 - 19:56


L'inconnue se tourna vers elle en lui lançant un regard qui avait l'air de dire tu vas finir en miettes à dire des trucs comme ça. Elle était énervée d'emblée. Super. C'était ça de moins à faire. Elle allait réagir beaucoup plus vite. Elle lui lança d'un ton glacial :

- Toi en tout cas, je vois que tu es fidèle à ta maison : Toujours à vouloir faire chier les autres !

Keira ricana de bon coeur, insensible à sa froideur. Elle, vouloir faire chier les autres ? Pas complètement faux. Mais lui lancer une simple réplique comme celle-ci, c'était pas vraiment ce qu'elle appelait "faire chier". L'expression avait pour elle un autre sens... un peu plus poussé. Son sourire s'étira. Ses yeux étaient remplis de malice. Elle ne voulait pas en arriver là maintenant, mais jouer avec les mots un peu plus. Les mots étaient une véritable arme, au même titre qu'une baguette magique, quand on y songeait. Ils permettaient de soulager les autres, mais aussi de les blesser au plus profond d'eux. Certaines blessures verbales pouvaient rester au coeur à tout jamais. Oui, la parole était une arme à manier avec précaution. Elle resta un moment plantée là, à regarder la jeune pouffy dans les yeux, souriant jusqu'aux oreilles. Puis elle fit un pas en avant afin de bien lui faire face.

- Tu penses que j'te fais chier ? Mais absolument pas. J'appelle ça une discussion diplomatique...
dit-elle avec un clin d'oeil.

Avec un peu de chance, ça suffirait à l'énerver encore plus et à la faire sortir de ses gonds. Keira venait de jouer la carte du déni et d'une fausse innocence, un petit tour qui marchait très souvent. Au cas où cela ne suffise pas, elle se décida quand même à ajouter en tapotant de l'index son propre blason et haussant les sourcils :

- T'es jalouse ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans l'aile Est

Message par : June Evans, Ven 6 Mai 2016 - 16:24


La Poufsouffle tentait tant bien que mal d'ignorer la serpentard qui avait décidé de s'occuper de cette manière en attendant de devoir aller dans la Grande Salle. En revanche, elle ne semblait pas décidé à laisser June tranquille. Bien au contraire, la colère qui montait chez elle la faisait rire, un rire malicieux, peut-être même ironique. Une chose était sûre, June savait qu'elle n'allait pas s'arrêter, elle connaissait bien la maison serpentard, quand ils avaient trouvé leur cible, ils ne la lâchaient pas et la sang-mêlée commençaient à en avoir marre d'être accostée par cette bande d'imbéciles dés qu'elles se trouvaient seule.
La verte et argent se rapprocha de June pour lui faire face et la regarder dans les yeux. Celle-ci soutint son regard avec exaspération.
Au bout d'un bref instant, elle lui répondit.

- Tu penses que j'te fais chier ? Mais absolument pas. J'appelle ça une discussion diplomatique...

A l'intérieur d'elle-même, June bouillonnait et voulait par dessus tout lui mettre son poing dans la gueule pour lui faire comprendre de déguerpir et de lui foutre la paix. Après tout, les serpentards étaient également connus pour leur lâcheté face aux situations délicates.
Cependant, elle ne laissa rien paraître et joua la carte de l'indifférence tout en continuant  de ne pas lâcher le regard de sa camarade. Celle-ci ajouta en tapotant son blason vert et argent décorait d'un serpent.

- T'es jalouse ?


June éclata de rire qui s'entendit de l'autre bout du couloir. Les élèves qui se trouvaient dans celui-ci se tournèrent pour voir ce qu'il y avait de drôle puis retournèrent rapidement à leur conversation.

- Sérieusement ? T'as rien trouvé de mieux que la jalousie ? Tu crois vraiment qu'à 11 ans je me souciais de la maison où j'étais allée ? Ma pauvre, trouve autre chose.

Sa dernière phrase avait sonné légèrement menaçante, après tout, June n'avait plus rien à perdre maintenant qu'elle savait qu'elle ne s'en débarrasserait pas, il n'y avait rien à faire, elle s'en irait toute seule une fois que son stock de vacheries serait épuisée. Elle avait connu bien pire que le venin de ces serpents. Même si cette jeune peste était à deux doigts de la faire éclater, elle savait qu'il ne fallait pas qu'elle la laisse prendre plaisir à la mettre en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Dans l'aile Est

Message par : Keira Sanders, Dim 8 Mai 2016 - 11:24


L'inconnue éclata de rire à son tour avant de lui répondre. Elle semblait faire preuve d'un calme étonnant. Mais la Serpentard ne lâcherai pas l'affaire. Au bout d'un moment, il n'était plus possible de se retenir, et on explosait. Ça marchait comme ça pour tout le monde - ou presque. Devant certaines personnes, Keira était repartie bredouille, voyant qu'ils avaient autant de réactions qu'une statue de pierre ; ces gens-là ne devaient pas être très amusants au quotidien. Ne pas se laisser avoir c'était une chose, mais afficher une mine blasée comme cela en était une autre. Repassant à la conversation présente, elle répondit sérieusement :

- Moi je m'en souciais, et tu serais bien idiote de penser que peu de gens s'en soucient. Même à 11 ans. Y'a que les nés-moldus qui s'en tapent complètement.

C'était la manière dont elle voyait les choses. Chacun s'inquiétait beaucoup avant la répartition - mais où est-ce que je vais me retrouver, pitié pas chez telle maison, blabla... - mais les nés-moldus ne connaissant souvent rien de tout cela, avaient tendance à y être plus indifférent que les autres. Cela voulait-il dire que la Poufsouffle était une née-moldue ? Pendant un instant, elle songea à s'attaquer à ça, mais elle rechigna vite. C'était contraire à ses valeurs. Sa mère lui avait appris à respecter tout le monde - bien que ce ne soit pas une entière réussite, et elle n'insulterai pas une personne à cause de son sang même pour le doux plaisir de l'agacer.

Elle détourna son attention pour analyser un peu sa cible. Des yeux bleus, des cheveux longs et lisses. Rien d'exceptionnel. Elle remarqua ensuite sa petite taille. Une bonne quinzaine de centimètres de moins que Keira, qui semblait pourtant plus jeune qu'elle. Ce fait la fit sourire. Elle avait trouvé sa prochaine réplique.

- Dis, tu serais pas de sang-mêlé toi ? Demi-sorcière et demi-naine. C'est ta mère ou ton père le nain ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans l'aile Est

Message par : June Evans, Ven 20 Mai 2016 - 20:43


La verte et argent ne comptait pas en rester là, sinon elle serait déjà loin. Non, elle était bien partie pour pousser la Poufsouffle à bout, elle ne lâcherait pas l'affaire tant qu'elle ne lui aura pas mis son poing dans la figure. Autant être honnête, June n'en était pas loin... Elle n'était pas d'humeur à supporter ce genre de stupidité infligée par une gamine qui n'avait rien d'autre à foutre dans sa vie que d'embêter les gens sur leur maison. Une chose puérile et complètement dénuée d'intelligence selon elle.
La jeune fille tenta de retourner à ses occupations, mais bien évidemment, la Serpentard ne semblait pas d'accord avec ça.


- Moi je m'en souciais, et tu serais bien idiote de penser que peu de gens s'en soucient. Même à 11 ans. Y'a que les nés-moldus qui s'en tapent complètement.


Honnêtement, June s'en fichait. Sa grand-mère et son père n'avait pas était dans la même maison, c'était le destin qui avait choisi la sienne et elle s'était retrouvé dans la même que son père. Mary, sa grand-mère, avait été chez les Gryffondor. Elle n'était pas stressée par la répartition, elle appréhendait les études à cette époque là et à son intégration avec les autres élèves. Sa maison lui importait peu et elle était râvie d'être une Poufsouffle. Avant que la jeune fille n'ait eu le temps de lui donner une réponse tout en ignorant les propos déplacés sur les nés-moldus, sa camarade, qui allait probablement devenir son ennemis si elle continuait dans ce sens, reprit :

- Dis, tu serais pas de sang-mêlé toi ? Demi-sorcière et demi-naine. C'est ta mère ou ton père le nain ?

- Ok, tu veux jouer à ça ??


June ne pu retenir sa colère cette fois-ci, la serpentard commençait sérieusement à lui taper sur le système et semblait surtout la sous-estimer...Elle se leva et la plaqua contre le mur qui se trouvaient juste en face. Les élèves qui se trouvaient dans le couloir la regardaient faire sans pour autant venir fouiner, ils la regardaient tout simplement. June coinça sa camarade à l'aide de son bras. Elle était dans une période où il ne fallait surtout pas la faire monter... De plus, ce que la serpentard ignorait, c'était les capacités de June en sortilèges. Elle prit sa baguette et lança un
#Bloclang
pour qu'elle ferme définitivement son clapé.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Dans l'aile Est

Message par : Keira Sanders, Dim 22 Mai 2016 - 19:15


La petite Keira, fière de la pique qu'elle venait de lancer, attendait là avec un grand sourire mesquin dessiné sur les lèvres. Un rictus exagéré, trop prononcé, qui lui creusait un semblant de fossette près du nez. C'était pas très mature de s'attaquer à la fois à la famille et à la taille d'une personne. Elle le savait. Mais elle avait vraiment une envie déraisonnable d'enflammer cette fille-là, l’embraser, l'émousser. Bref, elle ne voulait pas partir avant de lui avoir bien tapé sur les nerfs comme il le fallait - et pour un petit Renard comme elle, la fin justifiait amplement les moyens. Le truc avec Keira, c'était que son attitude auprès des autres jeunes était très variable. Imprévisible. Impossible de savoir à l'avance si oui ou non, la chinoise allait vous faire ch*er jusqu'à ce que vous ayez envie de l'étrangler, ou si elle se montrera étonnamment gentille avec vous. Cela dépendait trop de son humeur du moment, et de l'impression que vous lui faisiez. Puis aussi une petite part d'aléatoire. Nul besoin de savoir à l'avance comment tout allait se passer, après tout. Keira préférait laisser le moment présent guider les choses. En quelques sortes, agir sans trop y penser, et parler bien avant d'avoir pu tourner sa langue trois fois dans sa bouche.

Réaction rapide de la part de la petite en face - elle emploie le mot jouer, ça plait à la verte. Mot qui sonne doux à l'oreille, mot innocent, mot préféré des gosses qui manipulent sans caution leurs cubes et leurs poupées. Jouer, c'est ce que Keira aimait faire. Dans la cour des grands, ce candide mot prenait un sens un peu diabolique, un peu malfaisant. Mot employé à tort pour signifier montre-moi qui est l'plus fort.

Illustration de ces sept mots : la jaune et noire la plaque contre le mur. Geste dépourvu de toute douceur, de toute trace d'amitié. Un geste qui voulait dire j'te déteste et j'vais te buter. Le rictus déjà exagéré s'étend sur le visage de la chinoise, au point qu'elle puisse presque sentir sa bouche fusionner avec ses lobes d'oreille. Elle la regarde calmement, mais d'un air suffisant sortir sa baguette puis lui lancer un vilain sort - le Bloclang. C'était la deuxième fois en peu de temps que la verte subissait ce même sortilège. Comme si tous les élèves s'étaient concertés et avaient décidé de le lancer à Keira si elle les faisait ch*er. Plutôt embêtant comme sort, quand on ne maîtrise pas l'art de l'informulation. Impossible de s'en défaire seul. Tout c'que t'arrives à bafouiller, ce sont des sons nasaux comparables à d'insupportables bourdonnements.

Du coup, il fallait trouver une autre façon à Keira de s'en défaire. Et ça allait être son bourreau qui allait s’exécuter. Ou peut-être pas. Après tout, impossible de la forcer. Mais si elle refusait, elle prendrait une... douche colorée, on peut appeler ça comme ça. Elle vérifia que ce à quoi elle pensait était toujours dans sa poche intérieure en y plongeant la main, et fut rassurée en sentant ses contours durs et cornus. Souriant encore une fois pour faire comprendre à la jaune qu'elle avait une idée derrière la tête, elle agrippa fermement son poignet libre et commença à lui tordre le bras, cependant pas assez pour lui faire mal.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans l'aile Est

Message par : June Evans, Jeu 26 Mai 2016 - 13:25


June n'avait eu aucune envie de faire quoique ce soit, même à une Serpentard qui la cherchait depuis maintenant plusieurs minutes. Malgré tout, la Poufsouffle traversait une période très difficile pour elle, alors la moindre petite chose pouvait la mettre dans une colère très noir, elle qui n'était pas du tout ce genre de personne... Elle se souvenait encore de son entrée à Poudlard, toute timide, ayant peur de déranger les élèves lorsqu'elle voulait leur poser une question ou leur demander son chemin. Elle se souvenait d'Alison, rencontrer peut après la première rentrée des classes. Elle se demandait souvent ce qu'elle était devenue depuis qu'elle avait quitté Poudlard. Il y avait Marx aussi, dont elle n'avait plus aucune nouvelle depuis son dérapage. Elle se demandait également s'il allait bien et s'il lui arrivait à lui également de se demander ce qu'elle devenait. Presque un an s'était déroulé depuis leur dernière discussion.

June se sentait plus seule que jamais et cette petite peste ne l'aurait pas lâcher tant qu'elle n'aurait pas réagit à ses propos. Elle faisait partie de ce genre de personne, s'attaquant aux personnes seules, mais qui partent se cacher derrière les jupes de leur mère dés qu'elles tombent sur plus fortes qu'elles. Bien évidemment, la jaune et noire ne se plaçait pas dans cette catégorie. Elle parlait plutôt d'attaque plus noire, d'une attaque de Mangemort par exemple. June était juste sa distraction, puis dans quelques minutes, elle allait partir dans la Grande Salle pour le dîner et elles ne se verraient plus. En tout les cas, elle était là, devant elle, incapable de parler, mais l'expression de son visage la laissait comprendre que sa rivale s'amuser beaucoup et ne comptait pas s'arrêter là.

La verte et argent prit le poignet de la brune et le tordit, mais pas de manière violente, elle n'était pas au bout de sa force, la sang-mêlée en était certaine. D'un geste brutal, elle se détacha de son emprise et la regarda d'un regard noir. La June habituelle avait disparu. Il ne restait qu'une boule de haine qui hantait son estomac. Elle aurait pu lui lancer des sorts beaucoup plus douloureux, June était douée en sortilèges. Mais une voix lui disait qu'il fallait qu'elle n'aille pas trop loin.

- Je ne sais pas ce que tu cherches, vraiment pas, mais trouves-toi quelqu'un d'autre, j'ai pas que ça à foutre.

Elle retourna s'installer prés de la fenêtre et se tourna de nouveau vers sa camarade, un petit sourire sur les lèvres.

- Qu'est-ce qu'il y a ? T'as perdu ta langue ?

C'était sortit tout seul, June n'avait pas pu s'en empêcher. Quelque chose en elle l'avait poussé à entrer dans le jeu de la provocation malgré elle.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Dans l'aile Est

Message par : Keira Sanders, Jeu 26 Mai 2016 - 18:34


Un coup sec du bras et voilà la jaune qui se défaisait de l'étreinte de Keira. Elle la regardait d'un air vraiment méchant. On aurait presque dit qu'elle serait prête à la tuer sur place. Là, Keira sur qu'elle avait réussi à briser le masque impassible qu'elle s'était tantôt donnée. Ses yeux débordaient de haine, et ça se voyait tellement que la chinoise pouvait presque le sentir depuis ses narines. Avant de retourner à sa fenêtre, elle lui dit d'aller se trouver quelqu'un d'autre. Pourquoi ? Pourquoi faire cet effort, quand on a la cible parfaite devant soi ? Son petit doigt lui disait qu'elle avait réussi à faire entrer cette fille là dans son p'tit jeu, ce serait bien bête d'arrêter maintenant.

Keira réfléchit un instant à ces paroles. Je ne sais pas ce que tu cherches. En fait, elle ne savait pas non plus. Pas réellement. Pourquoi l'avait-elle abordée ainsi ? Elle se plaisait à croire que c'était pour s'amuser. Parce que oui, cela l'amusait. Mais au fond, des actions aussi stupides et enfantines ne cacheraient pas quelque chose d'autre ? Un mal-être enfoui ? Une gamine qui se recherche ?

- Qu'est-ce qu'il y a ? T'as perdu ta langue ?

Une pique de la part de la Poufsouffle, tiens donc. Ne venait-elle pas de dire qu'elle n'avait pas que ça à foutre ? Le sourire de la chinoise s'étendit. En attendant, elle n'avait toujours pas retrouvé l'usage de sa langue. Si seulement elle maîtrisait l'informulation. D'un coup de baguette, hop, sa langue aurait été décollée de son palet. Mais là, c'était pas si simple. Et elle ne souhaitait pas lâcher l'affaire : cette fille-là allait la lui rendre, peu importe que cela blesse son égo ou non de devoir le faire.

Elle attrapa un morceau de parchemin de mauvaise qualité - ceux qu'elle utilisait pour ses conneries ou pour s'en servir de mémo - dans son sac, et griffonna nettement : Je pensais que tu serais une fille plus drôle que ça. Maintenant, rend-moi ma langue, ou tu devras t'acheter un nouvel uniforme et te raser la tête au passage. Elle tendit le petit mot à la jaune avec un petit clin d'oeil mesquin et attendit, serrant ses poches, prête à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
June Evans
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans l'aile Est

Message par : June Evans, Mar 7 Juin 2016 - 18:27


La verte et argent s'amusait de la colère de June. En réalité, c'était tout ce qu'elle attendait et elle ne comptait pas s'arrêter là, d'autant plus que June avait, malgré elle, relancé sa camarade sans vraiment le vouloir, mais en n'ayant pu se retenir. La Poufsouffle voyait bien le petit sourire qu'affichait cette peste, elle voyait bien que, malgré le fait qu'elle ait perdu l'usage de la parole, elle avait encore assez de ressources pour s'amuser, même si elle ne semblait pas avoir l'âge requit pour utiliser les sortilèges informulés que June maîtrisait plutôt bien.
June était de nouveau assise prés de la fenêtre et elle entendit quelques choses griffonner sur un bout de papier. La Serpentard était en train de lui écrire un message à défaut de ne pas pouvoir lui dire en face. Après tout, elle avait tout de même la langue collait au palais.  La sang-mêlée aurait bien aimé savoir ce que ça pouvait bien faire de ne plus pouvoir parler pendant un long moment. Ne pas pouvoir se défendre contre quelqu'un qui a toutes ses capacités. June savait qu'elle arriverait à s'en sortir, après tout, elle ne tenait pas à lui faire vivre un enfer non, elle voulait juste que la verte et argent lui foute la paix, rien de plus.

Elle attrapa le petit bout de parchemin froissé que lui tendait sa nouvelle ennemis et lu, tout en gardant un oeil sur elle dans son regard périphérique.

Je pensais que tu serais une fille plus drôle que ça. Maintenant, rend-moi ma langue, ou tu devras t'acheter un nouvel uniforme et te raser la tête au passage.

June releva la tête vers elle en levant un sourcil.

- Et que comptes-tu faire ? Utiliser un objet moldu pour m'arracher mes vêtements et mes cheveux ? Pour une sang-pur, tu utilises des moyens bien ringard !

La provocation. Voilà ce qu'avait envie de faire June. Finalement, ce petit jeu commençait également à l'amuser. Elle voulait lui raser la tête ? Qu'elle le fasse, après tout, qu'en avait-elle à faire ? Elle savait pertinemment qu'il existait un remède pour la repousse des cheveux !
June se releva de la fenêtre et s'approcha de sa camarade, si prés qu'on aurait presque dit qu'elle était sur le point de l'embrasser. Une fois, à une distance convenable, la Poufsouffle se mit à sourire de manière machiavélique et chuchota.

- On est dans le monde des sorciers, alors si tu crois m'effrayer tu te trompes. En revanche, moi, j'ai tout le loisir de te faire peur....
#VICERO
!
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Dans l'aile Est

Message par : Keira Sanders, Mer 15 Juin 2016 - 13:30


Sourire en coin, tu la regardes attraper le morceau de parchemin et en lire les quelques mots que tu as écrit dessus. Elle garde en même temps un œil sur toi, comme si elle avait peur de quelque chose, alors que toi, décontractée, tu décides de t'appuyer d'un bras contre le mur dans une position imposante. Toujours la main dans la poche, au cas où elle ne comprendrait pas.

- Et que comptes-tu faire ? Utiliser un objet moldu pour m'arracher mes vêtements et mes cheveux ? Pour une sang-pur, tu utilises des moyens bien ringard !

Un objet moldu ? Arracher ses vêtements et ses cheveux ? Que nenni... Elle n'a donc rien compris... Tu ne te permettrai même pas de lui arracher les cheveux. C'est bien trop cruel. On ne rigole pas avec les cheveux. Songeuse, tu caresses les tiens un instant. Ils sont précieux. Tu les aime beaucoup. Tu n'allais pas lui faire tomber les cheveux, non. Juste les souiller. Quoique, tu te demandes si ton truc allait marcher, étant donné la couleur de ses cheveux...

Tu étends ton rictus, et elle s'approche dangereusement de toi. Elle est tellement proche que c'en est gênant. Tu peux sentir son souffle, et tu l'aurais bien envoyée valser si seulement elle ne s'était pas remise à une distance convenable d'elle-même. La voilà qui chuchote et... te lance un sort.

Tu suffoques dans un bruit alertant tout le couloir. Madame ne fait pas dans le discret. Barf, si vous êtes prises, là, ce serait elle qui sera en tort. Il n'y aura pas de preuves contre toi. Tu as l'impression qu'un camion te passe sur le ventre. Et puis, à deux doigts de tomber à la renverse, tu vois ton système digestif hors de ton corps, comme si il n'avait plus besoin d'hôte et avait envie de faire sa vie ailleurs. La sensation, bien que pas très douloureuse, est loin d'être agréable. Tu as l'impression d'être tournée et retournée dans tous les sens. Tu as envie de vomir, ça remonte ça redescends.

Heureusement, la durée du sort est limitée et tout redevient bientôt à la normale. Mais tu as morflé, et tu méprises désormais cette fille devant toi. Te lancer un sort alors que toi tu ne peux rien faire, c'est bas. Très bas. Faible. Lâche. C'est comme taper sur un tétraplégique alors qu'il ne peut pas lever le petit doigt pour se défendre. Nul besoin de se demander pourquoi le blason de cette fille est jaune et noir. Les sourcils froncés, dans l'énervement de ne pas pouvoir lui donner divers noms d'oiseaux, tu sors une nouvelle fois ton bout de parchemin brouillon et y inscrit : "C'est petit de s'attaquer à quelqu'un qui est en incapacité de se défendre... C'est bien un truc de jaune, ça. Tu es pitoyable." avant de le lui tendre, des fusils dans le regard. Ne pouvant pas lui jeter de sort, tu te contentes de lui jeter un douloureux coup de pied dans la zone du tibia.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Dans l'aile Est

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 11 sur 13

 Dans l'aile Est

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.