AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Gare
Page 6 sur 6
Devant le mur de la voie 9 ¾
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Elhiya Ellis
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: Devant le mur de la voie 9 ¾

Message par : Elhiya Ellis, Lun 09 Avr 2018, 13:56


Un sourire, simple et toujours timide. Un sourire d’enfant peu convaincue par les propos rassurant d’une plus grande, mais dont la gourmandise pouvait faire l’effet de pointer l’attention vers autre chose. L’enfant faisait des efforts, c’était louable, il était courageux le petit. De quelques pas trottinés jusqu’à la porte, les opales couvantes le regardait se lancer vers ce qui serait désormais son nouveau monde, sans père, sans mère pour lui dire quoi faire ou quoi dire.

Mais le sourire radieux de l’estomac comblé de sucre n’arrivait pas à se dessiner sur les lèvres du petit gourmand. Au contraire, ses iris perdues, quémandait silencieusement de l’aide face à un choix cornélien. Le chariot, débordant de délice devenait supplice de papilles hésitante. Touchante enfance.

Elhiya s’était levée, gratifiant le môme d’une caresse sur le haut de la tête avant de prendre commande à sa place.

–Nous vous prendrons un bonbon de chaque sorte je vous prie

La monnaie cliquetante trouva place dans la main fripée de la vendeuse en échange d’un sachet bien chargé. L’offrande donnée au petit passager, la blondinette prit congés de la vendeuse et retournait s’installer sur sa banquette. Muffin, le félin ayant flairé les douceurs interdites , ronronnait sur les genoux de sa maitresse pour redevenir centre d’attention. Les doigts plongés dans la fourrure, la demoiselle adressait un nouveau sourire au gamin

-Comme ca, pas de regret, tu peux gouter de tout. C’est plus simple non ? au fait. Comment t’appelles-tu ?

Depuis son arrivé dans le wagon, le mutisme du garçon forçait la communication en gestes simple. Chose étrange, bien que nullement dérangeante. Cela changeait de tous les excités habituels.
Revenir en haut Aller en bas
Haiko Kanakis
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant le mur de la voie 9 ¾

Message par : Haiko Kanakis, Dim 15 Avr 2018, 18:01


Difficulté devant la décision à prendre
choisir c'était aussi renoncer
non ?

le manque d'expérience se faisant cuisant
la moindre question angoissait
même celle semblant si simple
de choisir un assortiment de douceur

je laisse la jeune fille
s'occuper de la commande
comme une grande sœur
mes yeux brillant de reconnaissance

comme trouvant un peu
de lumière
comme des joyaux brillants
sur les côtés
du tunnel

il fallait savoir se redresser
j'avais l'impression
d'être un peu trop petit
mais elle me tendait la main

finirait-elle donc
par me prendre sur ses épaules
pour toucher le soleil ?

devais-je croire en elle
ou planterait-elle
un couteau dans mon dos
comme dans les histoires ?

devais-je rester sur la défensive
accepeter et me méfier
sourir et analyser ?

Je ne voulais plus
réfléchir
j'avais déjà assez
pleurer

sourire à la vielle dame
puis à l'élève
s'installer près d'elle
un regard vers le fléreur
avant que Tsuki
n'imite le grand
se lovant contre moi

première question directe
à laquelle on ne pouvait se dérober
je sortais de ma valise
un beau cahier bleu
qui sans que je ne le sache encore
allait devenir mon porte parole
pour sept année

simple stylo moldu en main
pour écrire sur la première page
Haiko
puis sur la deuxième
Et toi ?
je sentais que j'en aurais besoin
de ces deux pages
tu es dans quelle maison ?
vient orner la troisième.

Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Devant le mur de la voie 9 ¾

Message par : Elhiya Ellis, Mer 18 Avr 2018, 15:23


Un mouvement vers la valise. Un cahier extirpé ainsi qu’un stylo. Interdit un instant, le regard la blonde ne savait vers que se diriger. Le gosse, son chaton visiblement habitué, ou les mots qu’il griffonnait. Une première page montrée dévoilait un prénom au consonance asiatique. Et enfin la compréhension du mutisme s’éveillait. Le môme –Haiko de son petit non- ne pouvait –ou ne voulait- parler. La communication écrire s’avérait donc salutaire. Dans un monde sorcier à la traine technologiquement parlant, le gamin allait devoir être vraiment patient si aucun mot ne sortait de sa bouche. Mais pour l’heure, c’était de compassion et de douceur que la blonde faisait preuve.

Un sourire au coin de ses lèvres en mâchouillant un bonbon, elle attendait que le grattement de papier prenne fin pour répondre. Deux de trajet seraient vite combler avec ce genre d’échange. Le vrombissement de l’appareil faisant rage, Elhiya estimait que le garçon n’avait plus de question, esquissant un sourire en coin, elle acquiesça machinalement d’un signe de tête, laissant les réponses couler hors de sa bouche.

-Ho moi c’est Elhiya. Je suis chez Serpentard, mais promis, on  est pas vraiment comme la chanson du Choixpeau, ne t’en fais pas.

Rassurer, couver, préserver. Reflexes en éveils devant la fragilité de l’enfant.

-Haiko c’est joli comme prénom, très… exotique, un peu comme ce bonbon

Détourner l’attention, ne pas tomber sur le sujet de la famille abandonnée sur un quai Londonien, les yeux ouverts de larmes. Meubler, offrir un divertissement sur quoi se raccrocher, pour ne pas ternir les prunelles d’un déchirement d’oubli éventuel de la part des autres qui continuaient leur vie tranquillement sans soit.

-Dragée surprise, fais attention en les choisissant, on peut tomber sur n’importe quoi… Crevette pour ma part !

Grimace de circonstance volontaire. Décrocher un sourire à défaut des étoiles
Revenir en haut Aller en bas
Haiko Kanakis
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant le mur de la voie 9 ¾

Message par : Haiko Kanakis, Sam 05 Mai 2018, 08:34


Oui,
le monde a du mal
à respirer

ou peut-être
n'est-ce au final
que moi

Elhiya, Elhiya
ça sonnait bien
enfin, moi, j'aime bien
Serpentard
c'est la maison des serpents
la maison des méchants

du moins
c'est ce qu'on a quelques fois répété
de bouche à oreille
jusqu'à ce que ça se retrouve
presque comme noté
dans les manuels de l'histoire
des sorciers

mais papa
avait déjà affirmé
que c'était mensonge
et
qu'il ne fallait pas stéréotyper
que si
je finissais chez
les verts et argents
il serait fier
puis c'est tout

c'était au fond
cette simple affirmation
qui avait eu le don
de rassurer

seule une peur subsistait
qu'est-ce qu'il se passe
si le choixpeau ne m'envoi nul part ?
il y a un peu de terreur
sur le visage
même à demi sorcier
n'y avait-il pas de risque ?
pas de possibilité que je me vois rejeté
que ma -presque - incapacité
à parler
ne me fasse me voir refuser
l'entrée dans la très célèbre
école de sorcier ?

Mais ça
je n'avais même pas osé
en parler
je ne voulais simplement pas
les quitter

le soulagement dans un sens
mais la deception
sur le visage de Sayuki
serait sans doute
bien trop forte
assez du moins
pour me briser.

Elle aime mon prénom
moi aussi c'est comme
penser à maman
même si je lui en veux un peu
juste parfois
parce que moi
je ne suis pas japonais
sa fantaisie pourrait me perdre
mais je ne veux pas
devoir penser comme ça

piocher
une surcrerie
la peur au ventre
mais une apréhension
plus douce
que les autres

dragée portée
aux lèvres
croquée
avalée
avant que le gout du poivre
ne vienne me faire tousser
un peu trop fort
mes yeux piquent un peu
mais je souris
avant de noter
sur les pages
poivre

puis marquer une question
qu'on n'ose prononcer
mais qui avec elle
peut sembler
comme étrangement
plus facile

qu'est-ce que je fais, si le choixpeau
ne veut pas me donner de maison ?

et un nouveau regard suppliant.

Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Devant le mur de la voie 9 ¾

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 17 Mai 2018, 12:03


Sourire encourageant au grand saut effectuer. Piocher une sucrerie, croquer dedans, s’offrir à l’inconnu, l’accepter, ouvrir une petite porte d’un monde inconnu, aussi simple soit –il. Y grimacer en le découvrant, lui donner un sens, amer, aigre, piquant, et en rire. A deux. Un pouffement pour elle, un sourire pour lui, c’était mieux que rien non ? Alors pourquoi ce regard suppliant perdu ? Pourquoi les idées qui fuitaient, s’évadaient et refusaient de profiter de l’instant ?

–Qu’il y’a-t’il ?

Une question, simple, empli de douceur, cherchant à comprendre où se retrouvait soudainement le malaise. Les dragées n’avaient pas ce pouvoir, seules les pensées, les souffrances l’avait. Triste constat touchant un si jeune enfant dont l’insouciance et l’innocence auraient du être les seules choses à l’habiter et l’animer.

- Tu me dires tu sais, je n’en parlerai pas. Et puis, il n’y a que nous deux ici. Ce n’est pas grave quoi qui puisse te chambouler de la sorte

Les gestes avaient suivi naturellement, un sourire en coin trop doux, un regard trop tendre, la proposition d’une étreinte silencieux si le jeune âge nourrissait le manque maternel comme très souvent. Une absence qui persistait même à l’adolescence, même s’il se retrouvait caché derrière quelques fierté et résistance à l’avouer. Une nouvelle sucrerie, de chocolat celle-ci pour adoucir les craintes et les peines, tendue au petit dans une offre de changer de sujet s il le désirait.

- Desbois on a vraiment l’impression qu’elles sont vivantes, tu veux essayer ? On est pas pressé après tout
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Devant le mur de la voie 9 ¾

Message par : Peter McKinnon, Mer 20 Juin 2018, 17:18


Post unique
Mission pour l'Ordre du Phénix
Peut venir réagir à l'affiche qui veut
Suite d'ici


Nouvelle arrivée, nouveau bruit sourd de transplanage, au milieu d'une gare au ralenti. Peter n'y était pas venu sans but. Aussi, il n'avait pas perdu de temps et, toujours invisible sous sa cape, il avait foncé en direction de la plus célèbre voie de la Gare de King's Cross. Il avait trouvé l'endroit idéal où y évangéliser des troupes de sorciers. Car il était certains que l'un ou l'autre allaient bien finir par pointer le bout de leur nez ici, en cette fin d'année scolaire.

Peter plaqua une affiche sur le mur de briques orangées, non sans s'être assuré d'un Sortilège de Fixation ! Parents, enfants descendants du Poudlard Express, cette petite affiche allait avoir un certain public, c'était certain, autant s'assurer qu'elle tiennent bien. Et aussi, autant s'assurer qu'aucun chef de gare un peu allumé ne vienne décider d'y toucher. Aussi, le devin informula un Sortilège Repousse-Moldu ! Au moins, comme cela, il était tranquille, assez pour repartir dans la nuit sans mot dire.


Revenir en haut Aller en bas
Kohane W. Underlinden
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Devant le mur de la voie 9 ¾

Message par : Kohane W. Underlinden, Ven 22 Juin 2018, 13:31


Post unique
Suite de

J'ai quitté l'Allée des Embrumes. Me suis un peu perdue. Volontaire. Histoire de réfléchir. Mais aller vite. J'ai voulu transplaner sur Pré-au-lard. Parce que là-bas aussi, il y a plein de boutiques. Et les magasins semblent faire des cibles parfaites.
Mais je me suis arrêtée. Me rappelant les endroits où, moi-même, j'ai pu passer en distribuant des journaux. Les lieux sorciers fréquentés par les sorciers. Là où ils sont susceptibles d'aller. Et je me suis rappelé. Que je suis passée à la gare. C'était rigolo, d'ailleurs, la gare de nuit, fermée.
Ni une ni deux, transplanage, CRAC, si j'ai eu l'idée d'envahir la gare de nos papiers, d'autres ont pu l'avoir aussi. Jusque là, je me suis fiée à ce que je ferais si j'étais à leur place. Et on va dire que ça a plutôt bien marché.
Je me rappelle. Avoir jeté les journaux sur les quais. Pour qu'ils volent et viennent trouver lecteurs.
Mais là. Il ne s'agit pas de journaux. Mais d'affiches. Elles seront donc collées. Les murs. Les murs des quais.

La gare est vide et, capuche toujours rabattue sur mes traits de jeune homme, j'enjambe avec grâce (oui, oui, on y croit) les tourniquets qui délimitent l'accès. J'vais pas acheter un ticket non plus. Je ne fais pas attention aux voies vides qui s'étalent jusqu'à l'infini. Une seule m'intéresse. La seule susceptible d'attirer des sorciers qui verraient l'affiche.
Je m'apprête à traverser le mur pour aller vérifier les quais quand je m'arrête.
L'affiche n'est pas sur les quais.
Mais à cette barrière entre deux mondes.
Le pilier.
Han. Parfait. Vérification mécanique. La gare est grande et vide. Pas un souffle en plus du mien. Alors je me saisis de mon feutre. Et gribouille.


Contente de moi, je m'éloigne. Si ça s'trouve, y'a des caméras de surveillance. Mais ce que les gens verront. Un type de taille moyenne, le corps dissimulé dans un sweat large et les traits assombris par la capuche et la nuit. Au pire, un visage jeune et masculin, aux cheveux châtains ondulés, tombant sur le front de façon négligée. Aucune identité. Aucun nom. Le polynectar permet bien des choses.
Et maintenant.
Il faut que j'aille vérifier.
Pré-au-lard. Surtout. Les Trois Balais.
Revenir en haut Aller en bas
Haiko Kanakis
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Devant le mur de la voie 9 ¾

Message par : Haiko Kanakis, Dim 24 Juin 2018, 14:31


Je reprends le RP d'au dessus !

Tout semble
un peu facile
presque futile
comme un moment
rien qu'à moi
dans cet endroit
qui donne froid

elle avait raison
de ne pas vouloir trop en parler
elle était gentille
de savoir changer
le sujet

mais j'avais comme cet étrange besoin
de lui demander conseil de savoir un peu plus
jusqu'où mes craintes pouvaient en sa présence
s'éteindre

d'un ton presque maternel
elle me présente son aide
elle m'offre comme la possibilité
de renaître

sans doute faut il voir cela
comme un nouveau départ
une nouvelle vie
mais c'est effrayant
je ne suis pas assez grand
pas encore apte à fuir
le cocon de la famille
l'internat ?
Sûrement pas
et pourtant l'obligation
c'était faite une place
dans un triste constat

mais elle avait cette facilité
à parler
s'exprimer
comme je n'y arrivais pas
alors lui tendant mon cahier
sur lequel j'ai marqué
ma question
je remets entre ses mains
tout ces doutes et cette peur
qui tord le ventre
dans une sourde douleur
qui n'a pas l'habitude
d'être dans mon cœur

l'école ça avait toujours pourtant été
particulièrement compliqué
et sans surprise j'avais déjà commencé
à décompter les jours
avant l'arrivée de Noël
et ses vacances chéries
pour retrouver ceux qui font le plus
battre mon cœur.

Une nouvelle sucrerie arrive entre mes doigts
j'ouvre la boite
et une drôle de grenouille en sort
mes lèvres s'ouvrent
en un « o » parfait
alors que le batracien
bondit vers la jolie blonde
hein quoi qu'est-ce ?
Mange t-on ces choses là ?

Je souris de confiance
attendant des explications
tournant mon regard
jusqu'au fond de la boite
avant d'y trouver une carte
drôle de jeu
mais tout semblait mieux
devant l'absence d'enjeux.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Devant le mur de la voie 9 ¾

Message par : Elhiya Ellis, Dim 15 Juil 2018, 19:00


Pas de réponse, pas vraiment.
Un regard, un faible sourire,
Le silence de l'enfant
Perdu
Hésitant.
Découverte du monde croquant sous les dents
Ou sautant d'un carton
Dans l'ébérration
De l'innocence.
J'avais souri,
avec tendresse,
Touchée par l'innocence
Qui apprenait.

Ils étaient mignons
Lui
Et son chaton.
Un parfum de temps oublié
De couleurs passées
Que j'abservais
Avec amusement.

-Ne t'en fais pas, c'est un enchantement. Elles protègent leur butin jalousement en fait. Tu as eu qui?

Un type fané depuis des années très certainement.
Une histoire partiellement racontée
Par une image périmée.
Je n'avais jamais compris.
Le passé n'était utile que si utilisé.
Mais encore fallait-il retenir ce qu' il fallait.
Je n'avais jamais trop su quoi retenir
D'un monde que je ne jugeais pas mien
Et dont j'aurai voulu voir les enfants
Préservés.

-Ca se collectionne, mais le mieux c'est de faire sauter les grenouilles quand même. Tiens..

Sa sucrerie avait sauté du coté de ma banquette.
La bestiole capturée entre les doigts
Je le lui tendais
Sourire aux lèvres.

-Elle ne bougera plus t'en fais pas. Y'a d'autres bonbons amusants comme ça. Attends, on doit bien avoir quelque chose qui pourrait te plaire. Tiens... papillons en sucre c'est joli

La boite colorée récupérée, je lui montrais les insectes multicolores prêts à  s'envoler à la moindre libération. Le jeune age devait rester sauvegardé et s'éblouir même si son monde s'effondrait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Devant le mur de la voie 9 ¾

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 6

 Devant le mur de la voie 9 ¾

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Gare-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.