AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -29%
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry ...
Voir le deal
64 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Gare
Page 1 sur 15
Le premier départ à Poudlard
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le premier départ à Poudlard Empty
Le premier départ à Poudlard
Maître de jeu, le  Ven 29 Nov 2013 - 23:11

Voyez ses premières années qui semblent être tout excités à l'idée de rejoindre Poudlard. De nombreuses émotions sont ressenties lors de ce premier départ, tant pour les nouveaux que pour les parents.
Andrew Malcov
Andrew Malcov
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le premier départ à Poudlard Empty
RP
Andrew Malcov, le  Mer 8 Jan 2014 - 5:01

Ce matin là, Drew avait le cerveau embrumé. La nuit avait été courte. Et puis, que d'émotions! Son immersion dans le monde des sorciers représentait tout de même un changement radical dans sa vie.

Il était arrivé à la gare en traînant sa grosse valise et ses guitares, or de question qu'il s'en sépare. Par un stratagème des plus habile, il avait réussi à faire tenir en équilibre son petit ampli à lampe sur la poignée de la grosse valise et avait marché depuis son hôtel. La gare était pleine à craquer lorsqu'il est arrivé mais heureusement pour lui, il avait aperçu un groupe de jeune aux comportements étrange pour des moldus. Le sommet de leur bizarrerie fut atteins lorsqu'ils passèrent tous simplement à travers le mur de brique séparant les voies 9 et 10. Heureusement que Drew avait assisté à pas mal de choses du même acabit la veille sur le Chemin de Traverse, il aurait sinon commencé à se poser des questions sur son intégrité mental.

Il n'eut donc aucun mal à trouver le Poudlard express en suivant ses futurs camarades.
Il monta dans le train déjà bondé à la recherche d'un compartiment vide, ce qui, il s'en rendit vite compte, ne serait pas une tâche aisée. Drew longea les couloirs, wagon après wagon en rasant les murs, histoire de ne gêner personne avec son encombrant attirail.

En passant devant un des compartiments il entraperçut Nastesia, la fille dont il avait fait la connaissance sur le Chemin de Traverse, d'abord aux Halles Magiques, puis dans le bar où elle lui avait joué un morceau de violon magnifique. Elle semblait très absorbée dans une conversation avec une autre jeune fille qui n'avait vraiment pas l'air dans son assiette.

*Si elle cherche à lui remonter le morale, elle ferait mieux de lui jouer un p'tit air. En tout cas moi, ça m'a gonflé à bloc hier* se dit il.

Ne voulant pas les déranger, Drew poursuivit son excursion et finit par trouver un compartiment vide juste à côté de celui occupé par les filles. Un coup de chance de toutes évidences. Cependant, l'état douteux d'une des banquettes, recouverte de ce qui ressemblait à des miettes de gâteau, laissait à supposer qu'il avait été occupé il y a peu, et que les occupants l'avaient déserté au profit d'un autre afin de rejoindre des camarades. À moins que ce ne soit pour voguer de cabine en cabine à la recherche de quelques rencontres.

Drew fit glisser ses deux guitares sous la banquette, celle vierge de tout résidu de nourriture, puis il hissa à grand-peine sa valise et son ampli dans le porte-bagage avant de s'asseoir contre la fenêtre.

À l'extérieur, le flot de voyageur et de leurs proches ne ralentissais toujours pas. Il s'estimait heureux de pouvoir échapper aux sempiternelles pleures des mamans, accolade des papas et autres démonstrations d'affections bien que la solitude commençait à lui peser. Il se fit la promesse d'écrire à ses parents dès qu'il serait arrivé à Poudlard, histoire de leur dire que tous s'était bien passé à Londres, ce qui après tout était la stricte vérité.

Les derniers ados montaient petit à petit dans les wagons alors que les parents, commençaient à s'éloigner de la bordure du quai, voir même retraversaient le mur magique pour retourner à leurs occupations. Probablement ceux dont les enfants n'en étaient pas à leurs premiers départ.

*L'an prochain, mes parents viendront* se dit il.

Puis il laissa son esprit vagabonder au grès de ses envies et commença à somnoler. Même si la banquette lui paraissait bien inconfortable pour réellement s'endormir, sans compter que l'excitation du départ se faisait de plus plus sentir.

 
Édit Luke : Bonjour Andrew, je vous signale que conformément au Règlement RPGil est interdit de poster dans un sujet non libre. J'ai donc déplacé votre post dans un sujet libre. Veuillez faire attention à l'avenir. Cordialement.
Francesca O'Rosenvald
Francesca O'Rosenvald
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Francesca O'Rosenvald, le  Lun 13 Jan 2014 - 21:09

Ce matin là n'était absolument pas un matin comme les autres, pour Franky. En effet voilà bien 2 heures qu'elle avait sauté de son lit, et s'était installée devant la fenêtre après avoir passé toute la nuit à se tourner et se retourner dans son lit sans jamais parvenir à s'endormir. Toute la nuit, elle avait en effet tenté de s'imaginer à quoi pouvait bien ressembler l’École de Sorcellerie de Poudlard. Avec excitation et emballement, certes, mais non sans appréhension. Car, c'était aujourd'hui le grand jour pour la jeune Androgyne : Elle entrait pour la première fois à Poudlard !

7h sonna enfin à son réveil mécanique. Elle s'empressa de le faire taire, puis détalla l'escalier jusque dans la cuisine. Elle devait être prête pour 8h, sans faute. Elle fût accueilli par les yeux ronds, étonnés, du sorcier qui l'avait accueillit chez lui pour la rentrée.


- Nom d'une chouette, Francesca ! Déjà levée?

- Je ne me suis pas couchée, lui répondis-je du tac-au-tac.

Je passais devant lui, qui sirotait un léger jus de citrouille, et pris la bouteille dans le placard pour également m'en servir un verre. Cela faisait prêt d'une dizaine de jours que j'étais chez lui, et je commençais déjà à connaître la maison.

- Tu sais, Franky, ce n'est pas raisonnable pour un premier jour.

Je hochais les épaules d'un air désinvolte. Il laissa donc tomber ses réprimandes, et me laissa tranquillement commencer mon marathon d'une pièce à l'autre de la maison pour me préparer. Il ne m'adressa de nouveau la parole que pour me rappeler l'heure du départ. Inutile, pourtant, de prendre cette peine : cette heure, je l'attendais tellement avec une impatience grandissante qu'il m'était impossible de l'oublier !

Ainsi, une heure plus tard, j'étais fin prête. Valises bouclés, sur le seuil de la porte, mon hôte venait tout juste de sortir à ma suite. Il était prévu que nous fassions le voyage comme des moldus. Seulement, il m'avait également conseillé de revêtir ma robe de sorcier avant de partir. J’eus le droit tout au loin de notre voyage en transports en communs à des regards tantôt réprobateur, tantôt amusés, tantôt curieux de la part des moldus qui nous entouraient. Finalement, je ne vis pas passer le voyage, tant j'étais perdue dans mes pensés. Avant même d'avoir eu le temps de lâcher un soupir, j'étais devant la gare de King's Cross, valise en main, mon parent d'accueil prêt à me laisser sur le quai avec quelques vagues instructions. Je sentais venir d'ici les adieux qui se voulaient émouvants... Et il s'avéra que je n'avais pas tord.


- Tu sais, Francesca... Commença-t-il, sur une note sérieuse. Je commence à songer à te proposer de venir...

- Navrée, mais non, le coupais-je soudainement.

Je lui adressa un petit sourire, attrapa ma valise, et le salua avant de tourner les talons et de me diriger vers la voie 9 3/4. Il restait planté à l'entrée la gare, un peu abasourdi.

Pour cause, les scènes semblables j'en avais connu en masse depuis mon enfance. Il y avait toujours un bon samaritain, de la sorte, pour me proposer de signer un quelconque papier d'adoption. Seulement, ce conte de fée ne durait pas bien longtemps. Généralement, avec les types de sa sorte qui se pensait "gentil", c'était encore pire ! Je connaissais l'histoire que trop par cœur. Ainsi, j'avais pris l'habitude de me méfier et de prendre les devants... Après tout, il ne me restait qu'une année avant d'être officiellement majeure dans le monde des sorciers, et 2 années pour être considérée comme autonome dans le monde des moldus. J'en rêvais...

Ne sachant trop où trouver la voie 9 3/4, mais plutôt débrouillarde, j'avais pris en chasse une famille dont le côté sorcier était évident. Ils me guidèrent au fameux points de croisement qui me mènerait vers mon objectif. J'attendis donc qu'ils soient tous passés avant de, à mon tour, passer le mur magique. Décidément, plus rien ne m'étonnait.

Je m'arrêta quelques secondes pour admirer le fameux, l'illustre, le fantastique Poudlard Express, d'un rouge flamboyant. Mais, je fus bientôt emporté par un flux d'élèves, tous plus ou moins âgés, qui se ruaient vers le train. Un peu déstabilisée, je manqua de perdre l'équilibre, et n'eus ainsi d'autre choix que d'interrompre ma courte pause pour entrer dans le wagon. Mais, même là encore, c'était une suite de bousculade. Un peu prise au dépourvu, je me faufilais tant bien que mal dans la foule d'élèves, tenant fermement ma valise contre ma poitrine. Je glissais ainsi d'un bout à l'autre du wagon... Quand enfin, je trouva un bout de wagon, à l'abri de tout, qui ne semblait pas atteint par l'agitation ambiante. Ceci sûrement dû au fait qu'il n'y avait ici ni porte-bagage, ni compartiment. Je m'assis donc ici, à même le sol, ma valise toujours serrée contre moi, et attendit patiemment que la foule se dissipe.


Je n'attendis pas qu'un peu... Le Poudlard Express était déjà parti sur sa lancé que je ne me leva pas. Je craignais toujours d'être bousculée. Voir pire : D'engendrer une catastrophe, maladroite comme je pouvais l'être parfois ! Et surtout en me fondant dans une foule plus ou moins dense. Je me laissais donc ballotter au gré des mouvement du train.
Étant donné les voix retentissantes d'impatiences, ainsi que les cris, les rires et autres bruits caractéristiques, je fini par conclure que dans ma fuite j'avais dû atterrir dans un wagon remplit de premières année. Eux aussi, devaient faire leur première rentrée à Poudlard. A la différence que ceux-ci avaient 11 ans, tandis que pour ma part, j'étais âgée de 16 ans... Sans parlé du fait que, à 16 ans, j'entrais en 5ème année, et non en 6ème année. Je craignais, au fond de moi, que tout ceci ne soit que des détails propices à la moquerie. Remarquons que ce ne sera ni le premier, ni le dernier... Car, si quelqu'un désirait me rendre risible, il n'avait pas grand effort à faire. Depuis toute petite, j'avais été habituée à recevoir des moqueries sur mon physique, mon look, ma façon de me tenir. Puis, plus tard, à l'Académie Beauxbâons, on avait tourné au ridicule ma façon d'être, mon parlé, et surtout mon accent Écossais. Oui, j'étais une personne qu'on pouvait qualifier de tout à fait "bizarre". Mais, je m'y étais faite depuis bien longtemps. Alors, peu importe.

Finalement, alors que la rumeur des conversations des élèves s’atténuait, et que ces derniers semblaient être repartis dans leurs compartiments respectifs, je me décidais à me lever pour enfin chercher une place convenable où finir le voyage.
Ainsi, je déambula un instant à travers le couloir, cherchant du regard un compartiment libre ou, où il resterait un peu de place pour moi.

J'en vint à la conclusion qu'aucun compartiment n'était vide. Mais, un peu à l'écart de tout, je fini par trouver un compartiment qui me semblait bien calme... J'ouvris prudemment la porte, et regarda dans l'interstice. A première vu, il était vide... Je me risqua donc à ouvrir la porte un peu plus grande. Ce n'est seulement là que j’aperçus un jeune sorcier qui dormait paisiblement sur l'une des banquettes. Je fus un peu surprise, et resta quelques instants debout sans rien faire. Mais, en l'examinant un peu mieux, je fus tout à fait soulagée de constater qu'il n'avait à première vu pas l'air bien méchant. Je jeta un dernier coup d'oeil derrière moi... Non. Il n'y aurait aucun compartiment libre, ailleurs.
Je ferma donc la porte le plus doucement possible, pour ne pas le réveiller. Puis, je déposa ma valise sur la banquette d'en face, accompagnant mon geste d'un long soupir.
Mais, soudain, je me sentis perdre l'équilibre. Le train venait de prendre un virage un peu brusque, ce qui avait créé un effet de surprise tout à fait indésirable. Je vacilla, tituba, tenta de reprendre le contrôle de mes jambes. En vint, je tombais. En désespoir de cause, j'essayais de me rattraper à la première chose venu. Manque de chose, la première chose que j’attrapais fut ma valise. Or, il s'avéra que cette dernière était plus légère que moi... Je heurta le sol avec fracas, suivit par le bruit infernal de ma valise qui tomba lourdement au sol.


- Mmmmh... Aïïïïe... Me lamentais-je, en me massant l'arrière du crâne, ma valise restée dans mon autre main.
Andrew Malcov
Andrew Malcov
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Andrew Malcov, le  Mar 14 Jan 2014 - 11:34

-SSHHHBAANG !!
- Mmmmh... Aïïïïe...
- Gnnéé? Skispasse?

Drew ne compris pas tout de suite ce qu'il se passait. Il avait fini par se laisser bercer par les légère secousse du Poudlard express et le bruit de ses mécaniques bien rôdé lorsque un bruit sourd l'avais tiré du sommeil. Éblouis par un pale rayon de soleil, il dus cligner des yeux pendant quelques secondes avant de pouvoir distinguer correctement son entourage immédiat.
C'est là qu'il la vit, étendu de tout son long entre les banquettes, une grosse valise sur le ventre et une main tentant vainement d'empêcher une bosse de naitre sur le sommet du crâne.

-Heu salut, articula t'il plus intelligiblement.

La jeune fille avait de toute évidence quelques années de plus que lui, de cours cheveu roux, des piercings pleins les oreilles et de grands yeux marrons humides, bien que ce détailles venait probablement du fait qu'elle avait manqué de s'assommer quelques instants auparavant.

- Attend je vais t'aider dit Drew en se levant et en saisissant sa valise pour la hisser à côté de la sienne sur le porte-bagage.

Sans vraiment savoir pourquoi, Drew qui était à l'habitude un peu sauvage n'était pas du tout dérangé par sa présence. Son look marginale le rassuré. Il avait trop l'habitude des regards en coin à cause de ses cheveux longs rarement peignés, état qui en cet instant était porté à son paroxysme suite à sa sieste sur la banquette et de ses tenues de jeune rocker en pleine rébellion ornée de ravissantes épingles à nourrisse et badges de divers groupes moldus.

*Au moins, il y a peu de chance qu'elle me regarde de travers* pensa t'il.

-Tu veux partager le wagon avec moi? Pas de souci, mais je te préviens, il y a des miettes pleins la banquette libre. Par contre tu va pouvoir échapper à mes ronflements maintenant que je suis réveillé plaisanta t'il.

Le soleil était encore haut dans le ciel, ce qui rassura Drew, au moins il n'avait pas dormi plus d'une heure ou deux, tout au plus. Cependant, les voyages creusant souvent l'appétit, il sentis son estomac gronder et saisit donc un paquet de gâteau dans la poche latérale de son sac.

-On partage? Au fait, moi c'est Drew.
Francesca O'Rosenvald
Francesca O'Rosenvald
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Francesca O'Rosenvald, le  Mer 15 Jan 2014 - 12:47

Après un tel choc, Je revenais doucement à moi. Continuant de me masser frénétiquement le crâne, j'entrouvris tout d'abord les yeux. Ce que je craignais était arrivé... J'avais dérangé le jeune sorcier dans sa sieste. Mais, j'étais tout d'abord beaucoup trop sonnée pour m'excuser de suite. A ma grande surprise, je sentis le poids qui m'écrasait se volatiliser. Je fus longue à comprendre que c'était grâce au jeune homme, qui venait de me débarrasser de ma valise. Enfin, je fini par y voir plus clair : par là, j'entends que je ne voyais plus les choses en double. Quand je me sentis me lever, je exécutante. En faisait, cette fois-ci, bien attention aux mouvements du train.

Je voulu ouvrir la bouche pour dire quelque chose, mais aucun son ne sortit. Fort heureusement, le jeune sorcier s'en chargea à ma place, m'invitant à rester dans le compartiment. A sa plaisanterie, j’affichai un petit sourire. Et, tandis qu'il se tournait en un sens, je me tourna dans le sens opposé, vers la fameuse banquette pleine de miette. Je fis la moue en voyant son état, et n'étais pas du tout tenté à plongé la main dessus... C'est alors que je me rappela d'un détail.


* Mais... Je suis un sorcier. *

Et en effet, je sentais dans ma poche ma baguette qui m'attendait sagement. Il était assez rare que j'use de la magie à tout bout de champ. De plus, cela devait 1 an que je n'y avais plus trop touché, ayant séjourné tout ce temps dans le monde des moldus, sans la moindre éducation magique. Au fond, cela lui manquait un peu, finalement. Le plus discrètement, elle sortit sa baguette de sa poche, et murmura l'incantation suivante :

- Récurvite.

Et en un éclair, la banquette était comme neuve ! Je ne pu cacher mon petit sourire satisfait. Même si j'étais un peu rouillée, j'étais encore capable de jeter des sorts simples comme celui-ci. J'étais pour ainsi dire rassurée... Et je commençais sincèrement à me demander si je ne devrais pas relire un à un mes manuels de 4ème année. Ce serait sûrement très utile, pour être au moins au même niveau que mes camarades.

- On partage ?

M'adressa le jeune sorcier, derrière moi. Je me retourna dans un petit sursaut, tellement perdue dans mes pensés que je ne m'attendais pas à ce qu'il m'adresse la parole. Il me proposait amicalement l'un de ses gâteaux. Je regarda tout d'abord le paquet, puis lui. Je hochai lentement la tête, lui adressant un sourire, tout en acceptant volontiers l'offre.

- Au fait, moi c'est Drew, se présenta-t-il alors.

Je croquais dans le gâteau, puis après avoir avalé ma bouchée, je me présentais à mon tour :

- Moi, c'est Franky !

Je pris alors place sur la banquette d'en face, proprement récurée. Se suivit un instant où ni lui, ni moi ne parlait. Encore un peu timide, je me décida tout de même à trouver un sujet de conversation. Et, après hésitation, de peur d'être indiscrète, je lui demandais :

- Alors... C'est ta première année à Poudlard ?
Oliver Gwent
Oliver Gwent
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Oliver Gwent, le  Ven 11 Avr 2014 - 14:50

[RP libre]

Oliver regarda autour de lui avec un regard curieux et émerveillé à lé fois. Il venait de franchir le portique menant au quai 9 3/4 de la gare de King's Cross. Bien que ses parents lui avaient maintes fois expliqués la marche à suivre pour rejoindre le train qui le mènerait à Poudlard, il ne put cacher sa surprise devant la locomotive rouge rutilante qu'il avait en face de lui, des panaches de vapeurs s'échappant sur le quai bondé. De nombreux élèves étaient présents, parlant avec leurs parents ou hissant leur énorme valise dans un wagon. Des hiboux hululaient entre eux pendant que des chats se pourchassaient, se faufilant à travers les jambes des passagers.

Poussant son chariot à bagage devant lui, Oliver avança, tout en regardant chaque détail autour de lui. A peine venait-il d'arriver sur le quai qu'il se questionnait déjà sur la manière dont il a pu être mis en place. Un Charme de Dissimulation sans aucun doute. Mais qu'est-ce que les Moldus voyaient exactement? Oliver pouvait les voir depuis sa place, entre le quai 9 et le quai 10, circuler sans regarder dans leur direction. Les Moldus étaient véritablement des êtres bien singuliers pour rater autant de choses autour d'eux.

Perdu dans ses cogitations, Oliver arriva à la fin du train quand il revint à la réalité.  Trainant et hissant sa lourde valise dans le dernier wagon du train, il parti à la recherche d'un compartiment de libre. De nombreux élèves occupaient les couloirs ici et là et la plupart des compartiments semblaient occupés. Jouant plus sur le hasard que sur une réelle décision, il avisa un compartiment où quelques élèves étaient présents avant d'y entrer.

"Bonjour,.... euh... la place est réservée?"
Invité
Anonymous
Invité

Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Invité, le  Ven 11 Avr 2014 - 17:59

Alors qu'un cinquième élève poussait la porte pour entrer dans la voiture qu'elle occupait, voiture dont elle était la seule occupante vingt minutes auparavant, Ainsley se dit que monter dans le dernier wagon du train pour avoir la paix et éviter de se retrouver entourée par un tas d'inconnus n'était pas une idée si judicieuse que cela. Cessant momentanément sa lecture de l'ouvrage de métamorphose de G. Changé, la fillette releva les yeux pour observer le nouvel arrivé. Il s'agissait d'un garçon qui devait avoir entre douze et treize ans. Un peu plus grand qu'elle et plutôt maigrichon, il traînait une valise énorme qui semblait peser une tonne. Brun et le regard clair et curieux, il demanda timidement.

"Bonjour,.... euh... la place est réservée?"
Alors même qu'elle comptait ignorer le garçon pour retourner à sa lecture, tout comme elle avait ignoré l'entrée des autres élèves avant lui, la fillette s'aperçue que la place, objet de l'interrogation, était la dernière place disponible du compartiment. Place située entre elle et la fenêtre, sur laquelle elle avait posé la cage de son chat, qui ronronnait dans son sommeil.  Même si elle n'en avait aucune envie, elle allait devoir lui adresser la parole. Un instant, elle contempla la possibilité de mentir et de dire que la place était prise. Puis son regard tomba sur la lourde malle, remonta sur les frêles épaules du garçon et, retenant de justesse un soupir (car ce n'était absolument pas poli de soupirer), elle retira la cage du félin qu'elle posa à ses pieds.

"Non, tu peux t'installer."
Puis, prise d'un sursaut de politesse, elle lui adressa un sourire courtois, lui tendit  la main et se présenta.

"Ainsley Bryan."


Dernière édition par Ainsley Bryan le Ven 11 Avr 2014 - 20:49, édité 1 fois
Oliver Gwent
Oliver Gwent
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Oliver Gwent, le  Ven 11 Avr 2014 - 20:19

A peine sa question posée, Oliver se rendit compte qu'il arrivait mal. La jeune fille présente dans le compartiment lisait un livre et n'avait visiblement pas du tout l'envie d'être dérangée. Trop tard, le mal était fait. Il attendit sa réponse, et crut un moment qu'elle allait l'ignorer superbement quand elle regarda la cage de son chat, posée sur la place à côté d'elle et probablement une des dernières si pas l'ultime, place de libre de tout le train, semblant réfléchir à quelque chose. Elle finit par lever les yeux dans sa direction et l'invita à s'installer.

Aussi surpris que ravi d'avoir trouvé une place, Oliver referma la porte du compartiment derrière lui et batailla pour soulever sa valise et la ranger dans le filet à bagage au dessus de sa place. Bien que tournant le dos à la passagère, il pouvait deviner son envie de soupirer face à ses déboires de bagage. Il parvint finalement à caser la malle tant bien que mal, et tenant probablement en équilibre fortement précaire, parmi les autres bagages présents. La jeune fille semblait l'avoir observé pendant tout son manège ou c'était peut-être qu'une impression, mais une fois installé face à elle, elle se présenta à lui, main tendue. Oliver s'empressa de rendre la pareille et serra sa main.

"Oliver Gwent. Ravi de faire ta connaissance Ainsley"

Il profita de cet instant pour mieux l'observer. Depuis sa place dans l'entrée du compartiment, elle lui avait semblé une élève quelconque, comme mille filles peuvent se ressembler d'une manière ou d'une autre. Mais maintenant qu'il se trouvait face à elle, il découvrit un visage pâle, des cheveux de couleurs ébènes démesurément longs et des yeux gris en amande qui semblait l'analyser. Oliver était surpris. Elle semblait jeune, plus jeune que lui d'ailleurs, mais son regard montrait quelqu'un à la fois intelligent et plus mâture pour son âge, mais aussi froid et analytique. Plutôt que de le freiner, ce constat augmenta la curiosité d'Oliver, l'amenant à engager la conversation.

"Première année à Poudlard?

C'était bateau. Il en avait conscience et s'en voulu de pas faire plus original. Et vu son attitude précédente, il y avait une chance sur mille qu'elle lui réponde, peut-être même qu'elle préférerait l'ignorer et retourner à son livre qu'elle tenait encore en main. Ou alors sa courtoisie l'obligerait à tenir un minimum de conversation.
Nagaï Arasi Vikal
Nagaï Arasi Vikal
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Nagaï Arasi Vikal, le  Dim 13 Avr 2014 - 16:30

Eiyline marchait dans la gare d'un pas assuré. Elle observa l'environnement qui l'entourait. Les moldus s'affairaient, criaient, angoissaient, pleuraient, riaient. Ils se croisaient sans se voir, s'occupaient d'activités simples à ses yeux mais qui semblaient pourtant si difficile aux leurs. Elle laissa apparaître un sourire mi amusé, mi méprisant sur ses lèvres, contrairement à ce que l'on pouvait penser, Eiyline ne détestait pas les moldus; elle les méprisait le plus souvent comme elle méprisait la majorité des Hommes. Ils étaient semblable à un troupeau sans volonté ni réflexion aucune. Cependant, ils la fascinaient aussi, leurs alternatives à la magie étaient remarquables même si ils n'atteignaient pas la performance que pouvait avoir la magie. Elle les trouvait...amusant, ils l'amusaient!
Eiyline vit enfin apparaître le mur en brique qui séparait les voies 9 et 10. Elle décoiffa légèrement ses boucles brunes, puis traversa le mur pour finalement arriver dans la voie 9 3/4.
Elle fouilla la foule du regard, avant de finalement repérer ses parents. Au vu de leurs regards furieux, ils devaient eux aussi l'avoir vu. Eiyline leurs adressa un sourire moqueur en allant à leurs rencontre. Ils avaient voulu l’emmener ici par le biais d'un transplanage d'escorte afin d'éviter "la compagnie dégradante des moldus" . Refusant d’obéir Eiyline leur avait tout simplement faussé compagnie.
Sa mère la regarda froidement incapable de se livrer à une scène devant tant de monde. Son père l'observa avec sévérité avant de lui dire:
Tâche d'avoir le comportement que ton statut exige lorsque tu sera à poudlard.
Eiyline défia son père du regard :
Eh bien espérons que je sois plus disposée à vous obéir là-bas qu'ici père
Elle sortit sa baguette et lança un LOCOMOTOR sur ses effets puis entra sans plus de cérémonie dans la légendaire et rugissante locomotive rouge: le poudlard expresse.
Elle trouva un compartiment vide dans lequel elle s'installa.
C'était sa première année à poudlard, elle y entrait en temps que septième année.
Elle se demanda quelle maison serait la sienne.
Invité
Anonymous
Invité

Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Invité, le  Mer 16 Avr 2014 - 23:16

[Réponse Oliver Gwent]

"Première année à Poudlard?
Ainsley avait à peine eu le temps de se demander où elle avait déjà entendu le nom du jeune garçon, qui s'était présenté comme étant Oliver Gwent, que déjà il  reprenait la parole. Son regard scrutateur mettait la fillette mal à l'aise et un instant, elle fut tenté de l'ignorer et de replonger (ou du moins d'essayer) dans sa lecture, pour ne pas à avoir à croiser de nouveau les grands yeux bleus qui la dévisageait sans discrétion. Mais l'idée du malaise et de la tension dont cela risquait de remplir la voiture, lui fit vite renoncer à cette idée. Et puis, c'était elle qui l'avait lancé en se présentant (ce qu'elle commençait à regretter un peu), elle se devait maintenant, en parfaite petite sorcière bien éduquée qu'elle était, de lui répondre.

De plus, ce n'était pas souvent que se présentait à elle l'occasion de discuter avec des enfants de son âge. Discuter avec le garçon était donc pour elle l'entrainement parfait pour la préparer à ce qui l'attendait à Poudlard, c'est-à-dire des centaines d'élèves de tout âge et de tout horizon. Fermant délicatement le livre qui tenait en équilibre précaire sur ses genoux, et qu'elle ne lisait pas vraiment puisqu'elle était bloqué à la même page depuis cinq bonnes minutes (le stress avait cet effet là sur elle), elle adressa un nouveau sourire au petit brun.
"Oui, c'est ma première année à Poudlard. Et toi?"
Il était évident qu'il était plus vieux qu'elle, mais étant donné qu'il n'était pas dans un compartiment entouré d'anciens élèves de son âge, elle préféra faire comme si elle pensait qu'il était également en première année. Mieux valait passer pour une idiote, plutôt que de faire admettre au pauvre garçon qu'il n'était pas très malin et reprenait sa première année ou pire, qu'il n'avait pas d'amis. C'était ce à quoi elle pensait, quand soudain, elle se souvint où elle avait déjà entendu son nom et demanda :
"Ne serais-tu pas le fils de Monsieur Gwent, l'ambassadeur?"


Dernière édition par Ainsley Bryan le Ven 18 Avr 2014 - 0:24, édité 1 fois
Oliver Gwent
Oliver Gwent
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Oliver Gwent, le  Jeu 17 Avr 2014 - 23:38

Oliver ignora si sa question mit Ainsley mal à l'aise. En tout cas, elle n'en montra rien, gardant un visage impassible et poli. Mais en même temps, elle gardait son livre à la main, ouvert à la page cherchée, comme si elle allait retourner à sa lecture et attendait juste d'évacuer les formalités de politesse exigées par les moeurs. Elle se présenta comme une nouvelle élève de Poudlard en première année et Oliver dut admettre qu'elle dégageait beaucoup de confiance pour une personne qui commençait seulement à apprendre la magie.

Elle lui retourna la question, un peu de manière automatique, même s'il se doutait qu'elle y croyait à peine. Après tout, il était plus âgé, mais il débarquait dans le train sans rien connaître et personne ne l'accompagnait. Elle devait le prendre pour un asocial ou un retardé mental et cette idée amusa un instant Oliver avant de lui expliquer sa situation.

"Je vais entrer en quatrième année mais c'est la première fois que je vais à Poudlard. J'étais à Beauxbâtons, l'académie de magie française... jusqu'au déménagement récent de ma famille à Londres."

Il haussa les épaules, son geste habituel pour dire "c'est pas grand chose". En effet, il avait déménagé souvent jusqu'à maintenant, et il cela devenait finalement une habitude à chaque nouvelle rencontre, d'expliquer et raconter un peu les raisons de sa présence dans un pays. Mais Ainsley le devança en citant son père. Ainsi donc elle connaissait Richard Gwent, l'ambassadeur. Une famille de Sang-Pur alors ? Ou une famille travaillant au Ministère de la Magie? Avec ses voyages et ses déplacements réguliers, son père maintenait une certaine célébrité au niveau international, mais Oliver ne pouvait s'empêcher d'être surpris à chaque fois que quelqu'un se souvenait de son père et de sa position d'ambassadeur.

"C'est exact. Je suis son fils. D'où viens-tu pour avoir déjà entendu parler de lui?"


Depuis qu'il l'avait rencontrée, cette jeune fille plus jeune que lui et semblant déborder d'assurance le surprenait à chaque fois. Cela le rendait encore plus curieux et souhaitait définitivement en savoir plus sur elle. Elle s'était présentée à lui en tant que "Ainsley Bryan". Il creusa dans sa mémoire, cherchant à savoir si Bryan était le nom d'une famille importante de la société sorcière,.... sans succès. Il n'était pas aussi doué que son père au jeu des relations diplomatiques et bourgeoises entre familles sorcières. Pour son plus grand malheur d'ailleurs, ce que son père lui rappelait souvent.
Invité
Anonymous
Invité

Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Invité, le  Sam 26 Avr 2014 - 1:09

"C'est exact. Je suis son fils. D'où viens-tu pour avoir déjà entendu parler de lui?"

Ainsley avait l'habitude de cacher ses émotions, mais pour le coup la demande la pris un peu par surprise, et un instant son masque chancela. Le garçon ne s'en rendait certainement pas compte, mais sa question blessait profondément la fillette. Évidemment que Bryan n'était pas pour lui un nom familier, après tout ce n'était qu'un nom de moldu. Le nom de sa moldu de mère qui était la cause de toute la haine dont sa grand-mère faisait à son égard. Aristophane Yaxley devait très probablement jubiler lorsqu'il avait annoncé à ses racistes de parents, qu'il allait porter le nom de la "sang-de-bourbe" qu'il avait épousé. Ce qu'il n'avait certainement pas prévu, c'était que cette décision finisse par jouer contre sa fille à sa mort. Aileas Yaxley c'était fait un point d'honneur de ne jamais laisser sa sang-mêlée de petite-fille ternir le nom de leur noble famille en le portant. D'ailleurs elle avait tout fait pour que l'enfant ne soit jamais associé à leur famille, allant jusqu'à la faire vivre dans une des nombreuses résidences de la  famille, en province, loin de tous, laissant son éducation à une nourrice et des elfes de maison. Durant les six dernières années, la fillette n'avait vu sa grand-mère et Londres, qu'un week-end par trimestre.

C'était d'ailleurs lors de l'une de ses visites qu'elle avait eu l'occasion de rencontrer l'ambassadeur. Elle ne se souvenait plus exactement qu'elle événement était célébré, mais sa tutrice avait organisé une réception, à laquelle Ainsley n'avait pas été convié, car il était hors de question que quiconque ne remarque sa présence. Elle avait alors espionné les adultes caché dans les escaliers et c'est là qu'elle avait vu l'ambassadeur, qui évoluait parmi d'autres grandes figures du ministère de la magie. Cela dit, elle ne pouvait pas lui dire cela. Le garçon faisait preuve d'une trop grande curiosité et elle était quasi sûre que si elle lui disait avoir rencontré son père à une réception, il chercherait à en savoir plus, lui posant des questions qui la mèneraient à aborder des sujets qu'elle préférait éviter. C'est pourquoi Ainsley opta pour un mensonge innocent, un petit mensonge qui ne ferait de mal à personne.
"Je ne viens de nulle part, je me suis juste souvenu avoir lu son nom dans un article et j'ai fait le lien"
Le sujet était bien plus sensible qu'elle ne voulait se l'admettre et son ton, bien trop froid pour une question si innocente le lui prouva. Se collant un sourire factice sur le visage, elle reprit le plus chaleureusement possible.
" Finalement, on peut dire que tu es un première année aussi! Après tout, c'est ta toute première année à Poudlard! Participeras-tu à la cérémonie de répartition avec nous? "
Oliver Gwent
Oliver Gwent
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Oliver Gwent, le  Dim 27 Avr 2014 - 11:44

Oliver était curieux, mais il s'attendait à entendre parler d'une tante ou d'un grand-père connu dans le monde sorcier. C'est pourquoi il fut des plus surpris par la réponse de la jeune fille.

"Je ne viens de nulle part, je me suis juste souvenu avoir lu son nom dans un article et j'ai fait le lien"



Comment ça elle venait de nulle part? Drôle de réponse ! Car elle venait forcément d'un endroit ou d'un autre, que l'on soit de Sang Pur, de Sang-Mêlé ou Né-Moldu! Si elle était Née-Moldue, peut-être ne souhaitait-elle pas le dévoiler, mais elle semblait trop confiante et trop connaître le monde de la magie pour une élève de première année à Poudlard qui aurait dû montrer un peu plus de nervosité dans ce départ vers un lieu et un monde totalement inconnu. Non, elle venait assurément du monde Sorcier mais ne souhaitait pas dévoiler son origine. C'était encore plus intriguant pour Oliver, dont la curiosité monta encore de savoir ce que cachait la jeune fille.

"Et tu es née où pour quelqu'un qui vient de nulle part?"

Il n'avait pas pu s'empêcher de prendre un ton un peu ironique, mais Ainsley l'avait cherché après tout avec ses réponses vagues. L'asticoter afin d'en savoir un peu plus le démangeait. Mais elle avait enchaîné dans une toute autre direction montrant qu'elle voulait à tout prix éviter le sujet.

" Finalement, on peut dire que tu es un première année aussi! Après tout, c'est ta toute première année à Poudlard! Participeras-tu à la cérémonie de répartition avec nous? "

De fait, il était en quelque sorte un première année à sa manière. Un nouvel arrivé pour Poudlard et donc il devait suivre le même chemin que les autres lors de leur introduction au château. Mais en tout cas, le fait qu'elle connaisse déjà le fait qu'une répartition existe à Poudlard confirmait son hypothèse d'une famille sorcière chez elle. Elle ne pouvait connaître ce genre de détail si elle venait réellement de nulle part.

"Oui on peut dire ça comme ça. Je vais devoir subir la même répartition que toi. Je suis curieux de savoir dans quelle maison je vais arriver. Mon père était à Serpentard et ma mère à Serdaigle. Et tes parents? Ils ont aussi été à Poudlard? Et dans quelle maison ont-ils répartis?

Sa dernière question n'était évidemment pas anodine. Oliver voulait la faire parler d'elle et il espérait bien y arriver.
Invité
Anonymous
Invité

Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Invité, le  Dim 27 Avr 2014 - 15:56

"Oui on peut dire ça comme ça. Je vais devoir subir la même répartition que toi. Je suis curieux de savoir dans quelle maison je vais arriver. Mon père était à Serpentard et ma mère à Serdaigle. Et tes parents? Ils ont aussi été à Poudlard? Et dans quelle maison ont-ils répartis?"
Un pincement sera leur cœur de la fillette à l'évocation de ses défunts parents. Décidément, cet Oliver Gwent avait un don pour poser les questions qui fâchaient. Elle l'avait ignoré lorsqu'il avait tenté, pas si subtilement que ça, d'en savoir un peu plus sur ses origines, et avait redirigé la conversation vers Poudlard, en pensant que parler de l'école de magie ferait une bonne diversion. Elle s'était trompée. Le jeune homme, qui d'ailleurs était bien malin et finirait certainement à Serdaigle, était parvenu, l'air de rien, à la remettre au centre de la conversation. Ce qu'elle n'appréciait pas particulièrement.

Ainsley n'avait jamais été d'une nature très bavarde. Du moins, ça remontait à tellement loin qu'elle avait l'impression que ça remontait à une vie antérieure. L'époque où ses bavardages incessants d'enfant curieuse faisaient sourire les gens qui l'entouraient était révolue. La fillette avait appris à vivre en se taisant et en se faisant discrète, gardant juste assez de fierté et de caractère pour ne pas totalement se faire écraser par la haine de ceux qui étaient désormais la seule famille qu'elle avait.


"Oui, ils y ont également fait toute leur scolarité. D'ailleurs ils avaient été répartis exactement dans les mêmes maisons que tes parents. Quelle coïncidence n'est-ce pas?"
Elle cligna rapidement des yeux, retenant les larmes qui menaçaient de lui échapper. Décidément, ce garçon lui faisait perdre tout contrôle sur ses émotions. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas parler de ses parents avec quelqu'un et se rendre compte qu'elle n'était pas en mesure de dire "ma mère" ou "mon père" l'attristait. A Lonesome Castle, c'est ainsi qu'elle avait rebaptisé le château où elle avait été élevée, le sujet était tabou. Personne ne parlait jamais du fils qui avait déshonoré la noble famille Yaxley en épousant une sorcière née-moldu et avec le temps, elle avait fini par ne plus du tout les mentionner. Mais là d'un coup, ce jeune garçon qu'elle connaissait à peine venait de reveiller leur souvenirs. Elle se souvenait encore de ses nuits où elle s'endormait bercé par la voix de son père qui lui racontait ses mésaventures dans le célèbre collège de sorcellerie.

Elle n'avait plus envie de parler avec le garçon. Chaque fois qu'il ouvrait la bouche, un souvenir douloureux se rappelait à elle. Malheureusement, elle ne pouvait pas juste l'ignorer. Elle aurait pu  prétexter tout un tas de choses : une envie pressante ou une narcolepsie soudaine, mais elle ne pouvait pas décemment rester cinq heures aux toilettes, ni même feindre de façon convaincante le sommeil. Alors, fixant de nouveau un sourire sur son visage, elle tenta de nouveau d'éloigner la conversation de sa personne.


"Y a t-il une maison qui a ta préférence? Personnellement je n'en ai pas."
C'était un autre mensonge, elle ne se voyait pas dans des maisons autres que celles qui avaient été les maisons de ses parents, mais il n'avait pas besoin de le savoir. Tout ce qui comptait, c'était qu'en lui disant déjà cela, elle s'assurait qu'il ne soit pas en mesure de lui retourner la question et d'accidentellement réveiller un autre mauvais souvenirs.
Oliver Gwent
Oliver Gwent
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Oliver Gwent, le  Mer 30 Avr 2014 - 16:55

"Oui, ils y ont également fait toute leur scolarité. D'ailleurs ils avaient été répartis exactement dans les mêmes maisons que tes parents. Quelle coïncidence n'est-ce pas?"



Ainsi donc elle venait bien d'une famille sorcière, comme il l'avait soupçonné et ses deux parents auraient été dans les mêmes maisons à Poudlard. Pourtant cette nouvelle ne sembla pas réjouir Ainsley, mais au contraire l'attrister. Il crut percevoir une grimace sur son visage, comme si elle essayait de de ne pas montrer ce qu'elle ressentait. Cette fille était intrigante au possible. Elle n'était pas bavarde, mais elle répondait de manière évasive aux questions, augmentant la curiosité d'Oliver. Cela ne devait pas lui plaire... Il ne peut s'empêcher de la questionner encore.

"Effectivement, drôle de coïncidence! Comment s'appellent tes parents? Peut-être que mes parents et les tiens se sont rencontrés à un moment donné? Je pourrais leur poser la question par hibou."

Ce n'était peut-être pas très sympa d'insister autant sur ses origines, mais Oliver ne réfléchissait pas toujours avant de parler et sa curiosité l'emmenait vers des sujets de discussions pas toujours souhaités par ses interlocuteurs. Soit. c'est comme ça qu'on en apprenait le plus. Ainsley continua dans ce qu'il cru percevoir une manière de détourner la conversation. Au moins elle ne s'enfermait pas dans un silence boudeur et continuait à lui adresser la parole, même si cela ne lui plaisait visiblement pas.

"Y a t-il une maison qui a ta préférence? Personnellement je n'en ai pas."



Oliver prit le temps de réfléchir un instant à la question avant de répondre.

"Je n'ai pas de préférence.... Je crois que toutes les maisons peuvent apporter des avantages et des inconvénients. Mais je ne pense pas avoir la carrure d'un Gryffondor, ni la ruse d'un Serpentard. Peut-être Poufsouffle ou Serdaigle, ça me semble plus tranquille. Et toi? Des préférences? Et connais-tu des personnes qui sont déjà à Poudlard?"
Contenu sponsorisé

Le premier départ à Poudlard Empty
Re: Le premier départ à Poudlard
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 15

 Le premier départ à Poudlard

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Gare-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.