AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 2 sur 23
La terrasse
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant
Haerilia Gallowsraven
Gryffondor
Gryffondor

Re: La terrasse

Message par : Haerilia Gallowsraven, Mar 18 Fév 2014, 14:11


~ Commande de Crystal M. Ertz ~

La jeune femme allait et venait de tables en tables, accueillant par-ci et servant par-là.  Les visages défilaient devant elle sans qu’elle n’en retienne un en particulier… Du moins c’était avant qu’elle ne retourne prendre les commandes sur la terrasse. D’un pas léger, elle gagna la première table, son plateau d’argent maintenu contre son buste délicat. La jeune femme qui l’occupait ne semblait attendre personne, aussi celle-ci devait sans doute avoir déjà choisi ce qu’elle désirait consommer. Un sourire doux illuminant son visage, elle attendit sagement que l’inconnue prenne une décision  tout en profitant de cette petite pause pour la contempler. Elle était plutôt jolie avec ses longs cheveux bruns et ses yeux sombres… A croire qu’elle avait un faible pour les brunes.


« Je... je... Carte?? Mmmerci… »


Oooh… Elle bafouillait ! C’était tout simplement adorable…  Ses prunelles brillèrent de malice quand elles virent ses joues se teindre d’une délicieuse couleur sanguine. Trop mignonne…  Triturant machinalement l’une de ses mèches, Haerilia se rapprocha un peu plus d’elle. Peut-être lui plaisait-elle ? Non, impossible. Quoi que recevoir ce genre d’attention ne lui déplairait pas. Une teinte un peu plus légère que la sienne vint rougir ses joues pales à cette pensée. Mince… La sorcière reprit la parole d’une voix bien plus assurée et toujours autant attirante.


« Hmm…si vous étiez à ma place, que choisiriez-vous? J'imagine que vous avez pas mal de travail, mais ça vous dirait de faire une pause? Juste quelques minutes? Je... je déteste être seule »


Amusé mais non moins discret, son sourire traduisait parfaitement l’image qu’elle voulait donner d’elle. Pour une fois… Nul besoin de jeter un coup d’œil à la carte, elle la connaissait par cœur depuis qu’elle travaillait ici. Aussi elle lui répondit sans hésitation :


« Eh bien, si j’étais vous, je prendrais une bonne bièraubeurre. Il n’y a rien de tel pour se réchauffer et- »


Une voix l’appela au loin, lui intimant de venir immédiatement. Oh non ! Pour une fois qu’elle pouvait profiter de sa pause en agréable compagnie… Enfin bon, il ne fallait pas trop rêver. Confuse, elle s’excusa et griffonna rapidement quelques mots sur son calepin avant d’arracher la feuille et de la glisser rapidement dans la paume de la jeune femme. Elle y indiquait qu’elle était de service lors de la soirée qu’organisaient les Trois Balais, aussi elles pourraient se revoir là-bas et prendre le temps de discuter.


« Excusez-moi mais le devoir m’appelle. Je vous apporte votre boisson le plus rapidement possible et je file. Excusez-moi encore une fois… »


Appliquant ses dires, elle lui amena sa boisson ainsi que la note avant d’accélérer le pas pour gagner les cuisines. Une soirée spéciale Saint Valentin ne se préparait pas à la dernière minute, il fallait de l’organisation ! Aussi chacun avait une tache et de toutes évidences, elle devait préparer la sienne à ce moment même. Décidément, cette soirée promettait... D'autant plus si cette belle inconnue y participait !


Commande ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: La terrasse

Message par : Crystal M. Ertz, Mer 19 Fév 2014, 16:46




Après ce qui lui sembla une éternité, miss sexy lui répondit et lui conseilla une bièreaubeurre. Justement, c'est ce dont Crystal avait le plus envie, derrière l'envie que la serveuse reste avec elle bien sûr. Mais quelqu'un les coupa alors qu'elles venaient justes de commencer. Cauchemard absolu. Tristesse. Allaient elles être séparées si tôt? La jeune alchimiste savait que l'amour était cruel, mais elle n'en avait jamais fait l'expérience 'sur le terrain'. La serveuse l'avait regardé si gentiment, si tendrement! Y-avait-il un peu d'amour derrière tout ça? Crystal en était persuadée et avait trop peur de penser le contraire. C'est alors que l'impensable arriva: la serveuse griffonna quelques mots et les lui tendis.

Crystal fixa quelques secondes le morceau de papier, les larmes aux yeux. Elle était si troublée qu'elle n'arrivait même pas à lire ce qu'elle avait écrit. Peut être avait elle plongé dans un rêve sans même s'en rendre compte, bien qu'elle espérait secrètement que son rêve soit devenu réalité.

Elle entendit à peine la douce voix de la serveuse lui expliquant qu'elle devait partir, ainsi que ses pas qui s'éloignaient trop rapidement à son gout de sa table. Bien sûr, elle avait du travail. Bien sûr, il était quasiment impensable qu'elle aie un coup de foudre pour une femme comme elle. Ses sens s'engourdir, mais ce n'était pas à cause du froid. Son corps s'était reffroidi à la minute où la serveuse avait repassé la porte, ne laissant que son parfum fruité derrière elle. Crystal ne savait même pas son nom. Elle ne revint qu'en coup de vent, sans vraiment dire grand chose, pour lui apporter sa bierreaubeurre. Crystal la bu par automatisme, en apprécia à peine le gout... Lorsqu'elle trouva enfin la force de se sortir du mode 'zombie', elle déplia le mot et lu ses quelques lignes, en elle retrouva enfin le sourire.

Une soirée St Valentin était organisée ce soir, ici même. La serveuse l'y invitait et lui expliqua qu'Elle aussi serait présente. Elle avait même écrit... Qu'elles pourraient se parler! Alléluia! La Saint Valentin ne serait peut être pas vide de sens cette année! Crystal paya sa bierreaubeurre, et s'en alla, le sourire aux lèvres. Ce soir allait être une soirée inoubliable...

[Fin du rp]

Revenir en haut Aller en bas
Andrew Collins
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Andrew Collins, Lun 24 Fév 2014, 19:51


[RP avec Louna Blake]


    Cette fin d'après-midi fut très ensoleillé, chose rare en vue de la saison actuelle. La journée avait été dure et les cours semblaient durer une éternité, mais la fin de journée sonna et ce fut l'occasion pour le jeune Andrew Collins d'aller faire un petit tour à la ville voisine. Il regagna vite la Salle Commune et se vêtit de vêtements moldus, car l’adolescent, bien qu'affectionnant sa maison, n'aimait pas du tout garder sa robe de sorciers lorsqu'il s'agissait de sorties personnelles et non scolaire. Une fois qu'il fut changer, il se précipita en dehors de l'école et prit une marche assez rapide afin d'arriver vite à destination.

    Une quinzaine de minutes plus tard, force est de constater qu'il était enfin arrivé à Pré-Au-Lard. Les rues furent arpentées par de nombreux sorciers, visitant Honeydukes ou encore Waddiwasi mais lui avait plutôt envie d'une bonne Bièraubeurre et étant fidèle au Trois Balais il ne pouvait que s'y rendre et laisser libre court à ses désirs. Ainsi, il marcha quelques mètres encore, avant d'atteindre le bar. Bizarrement, ce dernier n'était pas aussi remplit que le garçon ne l'aurait imaginé, raison de plus pour s'y précipiter. Poussant la porte d'entrée, il entra à l'intérieur et souhaitant passer un petit moment seul avec lui-même, histoire de se remettre les idées en place, fit le choix de s'installer sur la terrasse. Plutôt chanceux, personne n'y était encore et put ainsi s'asseoir à son aise et attendre qu'un ou une serveuse vienne prendre sa commande.

    Ce qu'il appréciait ici, c'est le personnel qui était fort sympathique et chaleureux. Au fil des années, Andrew était devenu un habitué des lieux. Etant plus jeune, un souvenir concernant cet endroit marqua énormément l'esprit du jeune anglais. En effet, lui n'était qu'en première année et il se souvint avoir fait la rencontre avec une sorcière, plus âgée que lui, son nom ne lui revenait plus mais il s'agissait d'une élève de Serdaigle qui était vite devenu une guide pour le petit nouveau. A l'époque, elle n'était pas forcément un exemple à suivre et l'entraînait souvent à faire des bêtises mais cette époque était vraiment cool. Un jour, tous les deux avaient pénétrer dans la forêt interdite, c'est la première fois qu'il s'y rendait, et le premier souvenirs qu'ils partageaient, celui-ci parmis tant d'autres ... avant qu'ils ne se perdent de vue. Bref, je disais donc qu'un souvenir l'avait beaucoup marqué, la jeune fille connaissait l'un des passages secrets qui amenait à Pré-Au-Lard et grâce à elle, il avait pu s'y rendre avant d'atteindre la troisième année. C'est d'ailleurs ici-même qu'ils partagèrent leurs derniers souvenirs, sur la terrasse où ils prirent tous deux un chocolat chaud. Personne n'avait remarqué que le jeune sorcier était trop jeune pour venir ici. C'était un excellent souvenir qui resterait gravé à jamais. Malheureusement, l'année d'après ils ne se virent que très peu et l'année suivante, plus du tout. C'est ce que l'on appelait les aléas de la vie.

    Au jour d'aujourd'hui, il ne partageait aucun souvenirs comme il avait pu le faire avec elle, et il n'eut d'ailleurs plus jamais d'amis aussi loufoque et aussi proche, sauf peut-être Lizzie mais leur relation amical débutait tout juste, difficile à dire donc. Depuis peu, le beau brun commençait à fumer, avec le stress et ses problèmes personnels le sorcier se laissa tenter par la cigarette. Cela ne faisait que quelques jours, et évitait de trop en abuser, il préférait rester discret sur le sujet pour le moment. Mais le fait est qu'il ne possédait pas de paquets de clopes et bien que l'envie de fumer était présente, il ne pouvait guère s'y laisser recourir.

    -"Louna" Dit-il à voix haute, "Louna c'est comme ça qu'elle s'appelait ..." Pensa t-il tout fort, ce souvenant du prénom de celle avec qui il avait passé de si bon moments au cours de sa jeunesse, toujours enfuit dans ses souvenirs lointain.
Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: La terrasse

Message par : Louna Blake, Mer 26 Fév 2014, 16:29


Rp Andrew



Nous étions en fin d'après midi, et étant donné le jour, Louna pouvait enfin souffler un peu. Demain jour de repos, et aujourd'hui, fin de journée chargée. Bah, au moins elle ne s'ennuierait pas, ça changerait un peu du reste. Préparant un énième cocktail, la fatigu commençait à se faire ressentir. Pour quelqu'un qui ne savait pas rester en place, elle avait vécue un enfer cet après midi ! Toute la journée, la brune avait dût rester au comptoir, à préparer les commandes. Habituellement, la française de débrouillait pour ne pas avoir à y rester, mais on aurait dit qu'aujourd'hui même Merlin était contre elle. Tout en essuyant les verres, la jeune femme ramenait à elle les souvenirs, nostalgique une nouvelle fois des ces aventures à Poudlard.

La Trois Balais et elle était une histoire de longue date, et la gérante se rappelait encore de la venue qui avait tout changer en elle, la visite du bar qui avait fait qu'elle avait décidée de travailler un jour dans un bar ou un restaurant, c'était la fois ou elle était venue avec ce première année. D'ailleurs, elle ne se rappelait plus de son nom, enfin de son nom c'était plutôt normal.. Bah ouai, la brune ne se rappelait pratiquement jamais des surnoms qu'elle donnait au gens, à moins que ceux-ci aient un nom et une bouille auxquels il soit impossible d'associer un de ses inventifs surnoms ! Pour en revenir aux souvenirs de la demoiselle, qui elles étaient encore frais, la sortie s'était déroulée dans la plus grande illégalité, puisque les premières années n'avaient aucunement le droit de sortir de l'enceinte de Poudlard pour quelque raison que de soit. Mais bon, Louna n'était pas vraiment du genre à écouter ni à lire tout court le règlement, aussi était elle rapidement passer outre avec son petit protégé. La journée s'achevait, un peu comme celle-ci d'ailleurs, même temps, même heure, ou presque... La brune, connaissant pas mal de passages secret, avait bien vite réussit à faire passer le garçon hors des grilles, et pour fêter ça, ils étaient partis aux Trois Balais.

La bierraubeurre avait été de mise, oui, mais aussi les cocktails... Ils l'avaient plus intriguée qu'autre chose, et la Serdaigle avait été intriguée par cette mystérieuse activité qui consistaient à mélanger des mélanges pour en créer d'autres, encore plus exquis que les ingrédients qui le constituaient. Louna n'était pas douée en potion pour rien aussi, après sa scolarité, la brune était bien vite partit chercher sa place dans le lieu qu'elle aimait tant. Ce n'est qu'après trois ans qu'elle avait enfin put accéder au métier dont elle rêvait, étant gérante qui plus est, sans passer par serveuse. Mais avec tout ça, elle avait perdue de vue son petit protégé. Oui comment c'était déjà son nom ? Finissant d'essuyer les verres, la jeune femme pensait à Andy. Oui voilà, c'est comme ça qu'elle l'appelait, Andy ! Ho bon sang, comment elle avait put l'oublier ? Franchement qu'est ce qu'elle était cruche...

Chopant son paquet de clope rester sur un coin d'étagère, la française s'engagea sous la véranda pour atteindre l’extérieur du bâtiment. Franchement, ça faisait un de ses bien de fumer des fois ! Ouai, la détente quoi... Après avoir sortit une cigarette, elle remarqua qu'elle n'était pas toute seule sur la terrasse, fait assez inhabituel pour cette heure. Le temps que les yeux s'habitue à la lumière, et la française crut vaguement reconnaître le visage de quelqu'un de familier, mais elle n'avait pas remettre un nom dessus... la jeune femme alluma la clope à l'aide de sa baguette quand un vois la surprit, apportant alors l'illumination dont elle avait besoin:

- Louna.

Cette voix, bien qu'elle ait changée, et cette bouille, bien qu'elle ait changée tout autant, c'était bien celle qu'elle connaissait ! Oui, c'était Andy la-bas ! Ho Purée comment ça faisait longtemps... Ni une n deux, et maintenant qu'il n'y avait plus aucune hésitation, la jeune femme trottina jusqu'au jeune homme avant de lui sauter dessus littéralement pour le câliner.

- Andyyyyyy ! Ca fait trop longtemps !

Pendant son câlin, ou étranglement de bisounours appelée ça comme vous voulez, la Serdaigle fit bien gaffe à pas le cramer pour ne pas abîmer son pouffy adoré. Ce serait bête de le casser alors qu'elle venait tout juste de la retrouver !

Revenir en haut Aller en bas
Andrew Collins
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Andrew Collins, Mer 26 Fév 2014, 17:30



    Pendant que l'anglais fut plongé dans ses souvenirs, il omit de remarquer la présence de quelqu'un, une serveuse semblait-il au premier abord, sans doute venu prendre sa pause cigarette. Son visage lui paraissait familier ... Enfin bon, avec le nombre de personne qu'il put rencontrer au cours de sa scolarité et de ses nombreuses excursion à Pré-au-Lard, ce fut plutôt normal. Sauf que, voyez-vous, la jeune femme semblait avoir également reconnu notre Andrew préféré ... Quoi ?! Vous voulez savoir ce qui me fait penser ça ? Pour tout vous dire, la jeune femme trottina vers le jeune garçon avant de lui sauter dans les bras et de le serrer fort dans ses bras. D'abord surpris, il ne rejeta pas pour autant mais fut intrigué par ce geste, dès plus sympathique cela va de soit, puisqu'il ne reconnut pas tout de suite la jeune femme.

    - Andyyyyyy ! Ça fait trop longtemps !

    Il suffit d'un simple mot, d'une simple phrase pour illuminer le jeune homme, pour enfin pouvoir mettre un nom sur cette voix et ce visage qu'il connaissait tant ! Mais oui, bien évidemment, c'était ELLE ! Celle qui hantait ses pensées depuis qu'il était arrivé en ce lieu, celle qui avait partagé tant de souvenirs avec, celle qui fut sa meilleure amie fut un temps, il s'agissait de Louna ! Cette sensation n'était pas simple à décrire, mais d'un seul coup, chaque moments, chaque minutes, chaque instants passé avec elle, lui revinrent en tête, même ceux dont il ne se souvenait plus quelques secondes auparavant. Le jaune et noir semblait être très ému de la retrouver, après toutes ses années, un grand sourire s'installa et à son tour, la serra fort contre lui, avec ce qu'il lui arrivait, il va sans dire qu'un peu de bonheur et de telle retrouvaille lui faisait énormément plaisir.

    Cette bouille toute mignonne et cette voix ... Tout avait changé, bien entendu, mais elles semblaient être restées identiques aux souvenirs qui lui restait. Drôle de coïncidence tout de même, suffit qu'il pense à elle, après toutes ses années, pour la retrouver par un pur hasard. Il ne voulait plus la lâcher, cette Serdaigle a toujours été quelqu'un de très important pour lui, quelqu'un de sacré et qui était cher à son cœur. Malheureusement, ils durent mettre fin à cette étranglement de bisounours, cependant la sorcière resta assez proche de son petit protégé puisqu'elle s'installa sur ses genoux, un grand sourire aux lèvres. Depuis le temps, ce n'était pas chose aisée de débuter une conversation, avec tout ce qui avait pu se dérouler dans leurs vies respectives, par où commencer ? Tel était la question. Tout d'abord, le grand brun constata que celle qui fut sa meilleure amie travaillait ici, au Trois Balais et d'après ses souvenirs, c'est dans cet endroit qu'elle rêvait de travailler, notamment grâce à leur première escapade ici quand le sorcier n'était qu'un jeune enfant. Ils avaient tellement de chose à se raconter que le plus simple était certainement de commencer par ceci. Mais avant toute chose, il vit que la jolie française tenait une clope à la main, mais n'osa pas tout de suite lui en réclamer une, ils se retrouvaient à peine, profitons donc de cet instant ! Il prit soin de bien choisir ses mots avant de ne prendre la paroles, glissa son bras autour de la taille de son amie, assise sur ses genoux, la fixant du regard. Puis, fit le grand saut !

    -"Wahou, quelle surprise ! Ça me fait vraiment plaisir de te retrouver, en plus je pensais justement à toi !" Dit-il avant de lui déposer un bisou(nours) sur sa tendre joue. "Alors comme ça, tu  as eu ce que tu voulais, les Trois Balais ! Félicitation ma belle." Conclut-il sa phrase avec sincérité.

    Bien qu'étant plus jeune que la demoiselle, il prit l'habitude de la surnommer "ma belle" et depuis ce surnom était resté et cela n'avait jamais dérangé la dîtes "belle", alors pourquoi changer ses habitudes aujourd'hui ? Tant de choses resurgissait concernant ces deux amis, ayant fait les 400 coups ensemble, qu'il trouva dommage même de ne la retrouver que maintenant. C'est d'elle qu'il avait besoin quand rien n'allait ... Mais il ne pouvait lui en vouloir, ce n'est de la faute de personne s'ils s'étaient perdus de vue, la vie malheureusement est faite ainsi. En tout cas, Andrew profita pleinement de cet instant et lui piqua même sa cigarette, comme il avait l'habitude de la taquiner par le passé, et lui vola une ou deux taffes et ne la lui rendit pas tout de suite, attendant qu'elle s'attaque à lui, comme à la bonne époque, toujours souriant.

    C'était certainement également valable pour la demoiselle, en effet le sorcier, avec cet événement inattendu, replongea en enfance, oubliant qu'il était déjà majeur. Cette drôle d'alchimie qui liait les deux sorciers n'était pas simple à expliquer, ils pouvaient ne pas se voir pendant des années, leur complicité restait indemne, la preuve ici. A peine se retrouvaient-ils qu'ils furent immédiatement proche, les amitiés comme celle-ci se faisait rare de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: La terrasse

Message par : Louna Blake, Sam 01 Mar 2014, 01:46


Rp Andrew



Louna était vraiment heureuse, accrochée au cou de son bisounours. Ouai, c'était Son bisounours, avec un S majuscule ! Pas touche à lui, enfin si, elle, elle avait le droit de la câliner et de l'embêter, mais c'était son exclusivité hein... Mais d'ailleurs, pourquoi ne réagissait-il pas tout de suite ? Avec une moue d'incompréhension, la gérante cherchait ou elle avait fait une erreur, puisque, s'il ne répondait pas à sa bisounoursitude, c'est qu'il y avait quelque chose. Mais la française avait dût se faire des idées puisque bien vite les bras d'Andy se refermèrent sur elle, dissipant toutes ses inquiétudes. La jeune femme était bien trop heureuse de retrouver son petit protégé pour le quitter tout de suite, mais elle ne pouvait pas rester éternellement collé à lui, accroché autour de son cou. Quoique... C'est aussi pourquoi elle s'installa tout naturellement sur ses genoux, leur complicité étant bien trop forte pour qu'une gêne s’installe entre les deux jeunes adultes.

La brune regarda de nouveau Andrew, l'observant un peu plus cette fois-ci. Il avait un peu changé, ne ressemblait plus au petit garçon qu'elle avait emmené par les passages secrets dans une excursion des plus illégale, mais il y avait toujours cette lueur au fond des yeux qui faisait de lui son adorable pitit Andy, qu'elle adorait entraîner dans toutes sortes d'aventures. D'ailleurs, le regarder comme ça lui rappelait des souvenirs vraiment super, comme la fois ou il s'était fait courser dans tout le château par le concierge, parce que Louna avait eut la bonne idée d'utiliser un de ses passages secrets pour mettre de bombabouses dans la salle d'eau de ce dernier. Il avait prit ça pour des savons avec la buée, et quand il était sortit de ses appartements pour trouver l'auteur de ces méfaits, le pauvre employé en avait trouver deux, qui soutenait chacun leur tour que l'acte avait été commis par eux.. Excédé, le concierge les avaient poursuivis toute l'après midi, hurlant dans tout le domaine les tâches qu'il leur octroirait durant la punition qu'ils recevraient... Finalement, les deux amis n'eurent jamais rien, et il faut dire que le poufsouffle lui avait sauver la mise. Inséparables... C'est ce que la brune pensait, mais finalement, ils s'étaient perdus de vue... Mais bon maintenant, Louna avait enfin retrouvée son bisounours !!! Il fallait fêter ça d'ailleurs. Alors que la gérante cherchait par ou, ou plutôt par quoi commencer, elle débogua ses yeux de ceux du jeune homme quand  il reprenait la parole :

- Wahou, quelle surprise ! Ça me fait vraiment plaisir de te retrouver, en plus je pensais justement à toi !



Pour une surprise s'en était une... Il déposa un baiser sur sa joue, et la Serdaigle sourit de plus bel, lui rendant la pareil. D'ailleurs, Louna se demandait comment ils n'avaient pas put se revoir avant. Peu être était-ce parce que son emploi du temps depuis qu'elle était sortie de Poudlard avait été assez chargée, mais se serait se mentir. Oui, juste après l'école, faut dire qu'elle avait pas foutu grand chose, quoique. Elle avait découvert que elle-intérieur était un chat, et depuis elle pouvait se transformer à volonté. Pis après, gérante, les cocktails, et enfin la préparation de la fête avec le staff. Un truc compliqué et fatiguant ça ! Les yeux toujours bloqué sur la bouille du jaune, et se débloqua néanmoins quand il reprit la parole, tirant une nouvelle taffe :

- Alors comme ça, tu  as eu ce que tu voulais, les Trois Balais ! Félicitation ma belle.


- Ho, ils sont pas à moi tu sais Andy ! J'ai encore l'autre bisounours grognon au-dessus de moi... Mais dis moi, et toi ? Comment ça va, tu deviens quoi ?



Après sa réponse, il lui piqua sa cigarette, sûrement rien que pour l'embêter. Mais c'est qu'il tirait dessus en plus ! Répondant tout de suite à la provocation, la jeune femme se rassit correctement sur lui, mais face à lui cette fois ci, pour mieux pouvoir faire son oeuvre. Ouai, elle allait se venger tiens. Ça lui rappelait tellement ses études... Tirant une fois encore sur la clope qu'elle avait récupéré au jeune homme, la brune la posa sur le cendrier pour mieux accomplir sa vengeance. Elle entreprit de le chatouiller, puisqu'il ne pouvait pas y échapper à ça, la française n'ayant pas l'intention de le laisser s'extirper de sa chaise aussi facilement. Pendant que le chatouillait, elle décida d'en rajouter un peu, comme au bon vieux temps :

- Alors comme ça, on décide de jouer au grand et de me piquer ma clope maintenant ? Tu perds rien pour attendre !



Non mais ! C'était tout de même bon de retrouver un ami aussi proche perdue depuis si longtemps. Vraiment. Ce genre de complicité ne pouvait pas se créer en un jour disait-on et pourtant c'est presque ce qui s'était passée avec eux. C'était drôle, le jaune et la bleue avait tout de suite sympathisés, comme une espèce d'aimant qui se trouve et ne se lâche plus. Même avec les années passés, alors qu'ils ne s'étaient pas du tout vus, ni parlés, leur complicité restait intact, et c'est ça qui était bon.

Revenir en haut Aller en bas
Andrew Collins
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Andrew Collins, Mar 25 Mar 2014, 11:07


    En fait le jeune garçon était dans un rêve, oui c'est ça, il rêvait. Il n'était pas au Trois Balais avec sa meilleure amie d'enfance, il était dans son lit dans le dortoir de la Salle Commune. Seulement, le bel anglais avait beau se pincer le bras ou encore se frotter les yeux, il semblait être ancré dans une réalité dès plus prosaïque. Il y a quelques années, il les pensaient "inséparables" mais le temps est passé et à démontré le contraire. Néanmoins, maintenant qu'ils étaient ensemble, il fallait en profiter. Ce qui lui fit plaisir, c'est qu'elle n'avait pas perdu le sens de l'humour ... Quoique, par le passé c'était surtout lui le comique. En effet, il se souvenait qu'à chaque fois que les deux inséparables traînaient ensemble, il ne cessait de la faire rire. Ah lala, c'était le bon vieux temps ... S'ils ne s'étaient pas perdu de vue, peut-être aurait-il vécu sa scolarité à Poudlard autrement. Après le départ de Louna, il n'eut plus tellement d'ami et resta seul, ce qui fit de lui un solitaire ne se confiant que très peu. Mine de rien donc, le départ de cette amie chamboula réellement la façon d'être du jeune sorcier. Fort heureusement, il pu reprendre le cours de sa vie en main et redevint celui qu'elle avait connu. Elle répliqua donc juste après lui avec une légère touche d'humour et lui demanda ensuite ce qui lui devenait. La question était intéressante, certes Andrew n'était encore qu'un étudiant, mais le départ de Poudlard était imminent et il n'avait toujours aucunes idées de ce qu'il aimerait pratiquer comme profession. C'est donc avec toute franchise qu'il répondit :

    -"Oh tu sais, je vais quitter Poudlard très prochainement, faut que je me trouve un appart' et un boulot mais je sais pas trop dans quoi me diriger pour l'instant donc c'est assez flou".

    Puis, peu après lui avoir piquée sa cigarette et en profitant pour tirer quelques taff, voilà que la "Bisounours bout de chou" ce mit à se défendre. En effet, sans même qu'il puisse faire quoi que ça soit, elle s'assit correctement, en face de lui pour faire d'Andrew sa victime, ensuite elle récupéra la cigarette qu'elle prit soin de déposer sur le cendrier avant de se mettre à le chatouiller tout en balançant une réplique qui lui rappelait le genre de phrase qu'ils se disaient alors qu'ils n'étaient que des enfants. Pas de chance pour lui, elle connaissait son point faible. Du coup, il tenta de faire de même, tout en riant aux éclats. Si cela continuait ainsi, à eux deux ils allaient ameuter tous les clients de bar.

    Malgré ces longues années qui les avaient séparés, leur complicité semblait rester intact, prouvant une nouvelle fois que leur amitié fut vraiment puissante. Au bout de cinq ou dix minutes, cette chamaillerie prit fin et ils reprirent plus ou moins une discussion sérieuse. Le jeune homme posa ses mains sur celle de son amie qui elle-même les avait posée sur les hanche du jeune homme, puis la questionna :


    -"Mais dit moi, pendant tout ce temps qu'est-ce que tu as fait ? Raconte moi un peu." Demanda t-il, d'un beau sourire charmeur.

    Se plongeant dans les souvenirs les plus lointains que les deux amis partageait, il se souvint qu'à une époque, le Pouffy avait eu le béguin pour elle à un moment, en même temps cela était compréhensible. Ils traînaient tout le temps ensemble, il était son petit protégé et puis quand on est jeune, rien de plus normal. Cependant, il n'avait jamais souhaité lui avouer cela, craignant gâcher cette si belle amitié. Connaissant la jolie demoiselle, il était certain qu'elle balancerait quelques petites blagues dans la réponse qu'elle lui donnerait. Et etant prévoyant, car elle allait forcément lui retourner sa question, il réfléchit donc à ce qu'il pouvait lui répondre. Mis à part une petite amie géniale mais qu'il ne voyait plus tellement pour je ne sais quelle raison, et deux ou trois amis géniaux il ne lui était rien arrivé de spécial .... Ah si, une piste concernant ses parents disparus ... Mais il ne voulait pas casser l'ambiance en en parlant, ils venaient de se retrouver, ce n'était pas le moment.

    Revenant à la réalité, il contempla Louna réfléchissant à sa réponse. Qu'est-ce qu'elle était jolie .... De plus, malgré toutes les années passées, et ce même si son visage avait quelque peu changé, il connaissait par cœur les mimiques de son visage, lui qui en plus avait la capacité de lire dans les gens comme dans un livre ouvert, la demoiselle n'était pas à l'abri des secrets avec un fouineur pareil. Leurs deux regards étaient plongés l'un l'autre et ce moment paraissait interminable, mais était si agréable qu'ils ne voulurent pas y mettre fin.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Axelle Higgs, Lun 31 Mar 2014, 00:00


- J'espère que ton entrainement d'hier a été fructueux, faut qu'on donne une raclée aux Serdaigles la prochaine fois !

En effet. Le dernier match de la saison approchait et, jusqu'à maintenant, les sinoples et argent n'avaient perdu aucun match. À l'inverse, les bleus avaient essuyé plusieurs défaites et, de ce fait, les Serpents étaient persuadés de gagner.

- T'inquiète, j'y ai mis le paquet. J'crois avoir trouvé un effet intéressant lorsque je frappe le cognard légèrement par en dessous, avec un angle de moins de 75 degrés.

Alors qu'elle allait ajouter un détail su la pratique de ce soir, une serveuse se posta près d'eux, carte de la maison à la main. Elle leur souhaita la bienvenue et tendit ensuite le menu aux deus clients. Elle se retira quelques mètres plus loin, laissant les deux Serpentards faire un choix éclairé quant à leur consommation. Axelle hésita un peu, mais opta finalement pour un Dark Side. La liste des ingrédients l'avait interpellé puisqu'elle avait un petit faible pour l'absinthe.  

Lançant un regard de connivence à son condisciple, la Higgs la verte fit signe à la demoiselle de s'approcher et elle reconnu alors Gallowsraven, sa partenaire au bal du Nouvel an givré. Elle se promit d'être généreuse sur le pourboire et, une fois la Gryffondor à sa hauteur lança :


- Je vais te prendre un dark side.. Et puis, deux hydromels, tiens ! S'il-te-plaît, fit Axelle avant de tourner son visage vers Belt. Allait-il être aussi audacieux dans sa commande ?
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Luke Belt, Lun 31 Mar 2014, 18:13


Axelle m'expliqua en détail la technique qu'elle avait trouvé et je l'écoutai avec attention, essayant de comprendre un minimum. Je ne savais pas trop comment on pouvait frapper un cognard avec un certain angle, puisque j'étais gardien et non batteur, mais cela avait l'air intéressant comme effet. J'espérais que cela nous aiderait à battre les Serdaigles.

Une serveuse arriva ensuite, et je la reconnu comme étant Haerillia Galowsraven, une Gryffondor avec qui j'avais fait un exposé d'HDM. Elle déposa devant nous la carte des Trois Balais puis s'écarta, nous laissant choisir ce que nous voulions. Je n'avais pas trop quoi prendre, il y avait beaucoup de choix. Cependant, la préfète ne semblait pas avoir le même soucis que moi puisqu'elle fit signe à la Rouge et Or.

- Je vais te prendre un dark side.. Et puis, deux hydromels, tiens ! S'il-te-plaît.

Après avoir fait sa commande, qui était plutôt... Alcoolisée, Axelle se tourna vers moi avec comme un air de défi dans le regard. Haha, si elle buvait tout ça, il n'était pas question qu'en retour je boive un simple jus de citrouille. J’attrapais la carte, la balayait rapidement du regard et tombai sur la boisson idéale. Je fis un grand sourire à la Serpentard, puis relevai la tête et m'adressai à la Gryffondor.

- Je vais également prendre un Dark Side et je voudrais aussi deux Whisky Pur feu, s'il te plait !

Défi relevé. Un léger blanc s'installa ensuite entre nous : Je voulais expliquer à la Serpentard la raison de ce rendez-vous, mais je ne trouvais pas les mots. Je ne savais pas comment lui dire. C'était bien plus compliqué que ce que j'avais imaginé. Il y avait plus de chance qu'elle me rit au nez et prenne cela pour une blague que pour la vérité. Mais je n'avais pas envie de tourner autour du pot, de baratiner n'importe quoi. Je préférais aller doit au but, sans passer par quatre chemins. Je tripotai nerveusement la poche contenant la preuve. La photo. Et d'un coup, pris d'un instinct soudain, je la sortis et la posai sur la table, face à ma voisine de table. Dessus, on voyait mon père et ma mère, jeunes, souriant. Il n'y avait à présent plus moyen de faire marche arrière. Je tapotai l'image de mon index puis fixai la Verte et Argent dans les yeux.

- Ce sont mes parents.

Puisque Kyara avait reconnu ma mère, j'étais presque certain que ce serait aussi le cas d'Axelle. Il fallait que ce soit le cas. Sinon, je ne savais pas comment j'allais lui expliquer. Je retirai ma main puis m'appuyai sur le dossier de ma chaise, laissant le préfète faire ses propres déductions.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Axelle Higgs, Jeu 03 Avr 2014, 06:22


Belt avait suivi aisément la Higgs dans sa frénésie. Il fit une légère variant à la commande remplaçant l'hydromel par le whisky. Une fois que la jeune Gryffondor eut quitté les lieux en direction des cuisines, un silence s'installa. C'était bizarre, habituellement le courant passait plutôt bien entre les deux Serpentards. Des affinités s'étaient créés, alors Axelle ne comprenait pas le malaise qu'elle pouvait presque palper.

La nervosité se lisait dans le regard de Luke. Puis, il déposa sur la table une photographie et la sinople et argent se penchant légèrement pour mieux observa l'image animé. Un couple serré l'un contre l'autre et la femme qui agitait doucement la main. Belt annonça platement (?) qu'ils s'agissaient ses ses parents.

Il fallu peut-être plusieurs secondes pour reconnaître la femme aux cheveux blond, mais Axelle reconnu immédiatement Starkiller à sa droite. L'ancien propriétaire de ce lieu, d'ailleurs. What the f... ? C'était voulu, cette coïncidence ? Son étonnement s'agrandit davantage, et la stupéfaction se lit sur le visage de la sang-pur, lorsqu'elle reconnut Pauline. La jumelle décédée de son père. La gorge de la Serpentard se noua, les sentiments se mêlaient et elle ne comprenait pas trop. Difficile d'identifier comment elle se sentait en ce moment. Vivement les dark side et le fort ! Elle en avait grandement besoin face à cette nouvelle hallucinante.

Car cette révélation signifiait que Luke Belt était le cousin de la Higgs. Une questions lui traversa l'esprit : pourquoi Belt ? Aucun des prétendus parents de Luke ne possédait ce nom de famille. Quittant son regard de la photographie, ses yeux iris azurés, troublés, se levèrent vers le jeune homme :


- Ok... Et j'ai le droit à de plus amples explications, s'il-vous-plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Luke Belt, Jeu 03 Avr 2014, 14:03


Dès que la photo fut posée sur la table, Axelle se pencha et l'observa. Aussitôt, je vis la surprise se peindre sur son visage. Elle avait reconnu mes parents. Elle avait compris ce que cela signifiait : Nous étions cousins. Le regard de la préfète montrait toute sa stupéfaction, elle ne s'était pas attendue à une telle révélation. Elle ressemblait un peu à un poisson hors de l'eau. Comme moi, il y a quelques jours, quand Kyara m'avait dit que nous étions cousins. Je gardai le silence et laissai la Serpentard prendre conscience de tout ce que cela signifiait. Au bout de quelques instants, ce fut elle qui prit la parole, pour me demander des détails.

- Ok... Et j'ai le droit à de plus amples explications, s'il-vous-plaît ?

Axelle avait levé ses yeux, me fixant et je vis qu'elle était troublée. Il y avait de quoi, en même temps. L'histoire était assez compliquée. Je hochais la tête, j'allais bien évidemment répondre à sa question. Alors je cherchais mes mots, essayant de trouver comment expliquer précisément les faits, pour que ce soit plus clair à comprendre pour elle. Habituellement j'étais à l'aise à l'oral, mais là, c'était différent. Finalement, je me redressai, plantai mon regard dans le sien puis commençai à parler, une boule dans la gorge.

- C'est Kyara qui a découvert ça, l'autre jour. Je classais des photo dans la salle commune et elle est tombée sur une de ma mère. Alors on a recollé les morceaux du puzzle. Pour faire simple, ma mère était fiancée à Edward Belt, mais elle sortait en cachette avec Mike. Elle est tombée enceinte, sauf que ça aurait jasé si les gens avaient su le véritable père. Du coup elle est partie en Allemagne. Je suis né. Elle est morte. J'ai grandi chez mon "père" adoptif.

Voilà, la Serpentard savait tout, ou du moins, elle connaissais le "avant" ma naissance. Parce que le "après", je n'aimais pas en parler. Je croisai à présent les doigts, espérant qu'elle ne prenne pas l'histoire pour une grosse blague. Car ce n'en était pas une, c'était la vérité, et cela m'aurait blessé qu'elle ne me croit pas. Je baissai légèrement le regard. Tout cela me troublait également, principalement à cause de la soirée du nouvel an.

- C'était pour te raconter ça, que je voulais qu'on se voit. Pour qu'on parle.

Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Axelle Higgs, Lun 07 Avr 2014, 06:21


Luke hocha la tête, tandis que la Serpentard lâchant quelques regards nerveux vers le porte. F**k ! Elle foutait quoi Gallowsraven avec leur alcool ? Higgs la verte n'était pas du genre impatiente, mais là les circonstances étaient spéciales. Luke Belt, le garçon avec qui elle aimait fricoter, lui apprenait qu'il était son cousin. Et il avait des preuves tangibles, qui plus est.

C'est avec une boule dans la gorge que le Serpentard s'adressa à la préfète. Il planta également ses iris dans les siens et Axelle put constater qu'il y avait une certain ressemblance dans ce regard. Luke expliqua que c'est nul autre que leur cousine commune, Kyara Blanchet, qui avait abordé le sujet alors que le gardien de but de l'équipe de Quidditch classait des photos de famille.

Il fit un bref résumé de sa famille : Pauline, qui se trouvait à être la jumelle de Clyde, était fiancé à Edward Belt mais Mike Starkiller était apparu dans le portrait. À un tel point qu'elle tomba enceinte et, pour les ouïs-dires préféra taire la vérité. La préfète de Serpentard senti que Luke ne voulut pas tout lui raconter. Un jour sans doute il se confierait davantage. Il comprendrait que les Higgs était une famille unie, tissée serrée malgré tout.

Ce qui surprit également la Higgs, c'est que Mike Starkiller était son réel père. Qu'est-ce que Luke connaissait de lui ? S'étaient-ils rencontrées ? Étaient-ils toujours en contact ? Les questions se bousculaient dans la tête de la Verte, mais elle préféra garder le silence à ce propos.


- C'était pour te raconter ça, que je voulais qu'on se voit. Pour qu'on parle, conclut Luke.
- Bienvenue chez les Higgs, alors, marmonna Axelle comme une enfant boudeuse à qui on venait d'enlever son tout nouveau jouet.

Les révélations venaient en effet contrer les plans plus ou moins à long terme de la sorcière. Si au moins elle aurait pu goûté au fruit avant qu'il ne soit défendu. Higgs aurait pu dévoiler divers informations à Belt, comme le fait que sa mère était la jumelle de son père, mais elle préférait se taire. Elle ne pouvait rien changer à cette nouvelle et c'était sans doute ça qui l'énervait le plus.  
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Luke Belt, Lun 07 Avr 2014, 22:23


Je tournai la tête en direction de la porte, espérant qu'Haerillia fasse soudainement son apparition, amenant notre commande. J'avais vraiment hâte de boire de l'alcool : Ma gorge était sèche et j'avais besoin de me changer les idées. Mais plus le temps passait, plus je désespérai de la voir arriver. Peut-être n'avait-elle pas voulu se retrouver avec deux adolescent complètement bourrés dans sa zone de service ? C'était malheureusement une raison plausible de cette longue attente. Prenant mon mal en patience, mon attention revint vers Axelle.

Je fixai la Verte et argent, attendant une quelconque réponse de sa part avec appréhension. J'étais stressé. La discussion ne se passait pas aussi facilement qu'avec Kyara, il y avait moins d'échanges et beaucoup plus de blancs, de silences pesants. De plus, la préfète avait un drôle de regard qui n'annonçait rien de bon. Elle semblait déçue et surprise en même temps, comme si elle était au courant de quelque chose que j'ignorai, mais ne me le disait pas. Au moins, c'était réciproque. La joueuse de Quidditch fini cependant pas ouvrir la bouche, pour marmonner quelque chose d'un ton boudeur.

- Bienvenue chez les Higgs, alors.

Je ne savais pas comment prendre cette phrase. Le ton était-il ironique ou bien Axelle m'en voulait-elle réellement d'entrer dans sa famille ? Après un instant de réflexion, je fini par pencher pour la seconde solution, ayant remarqué un certain énervement dans le regard de la sorcière. Elle venait sûrement - comme moi la semaine dernière - de faire une croix sur un plan, maintenant défendu. J'avais l'impression de ne pas être le bien venu, ce que je comprenais. Ce devait être bizarre de récupérer soudainement un cousin, sans aucun préavis.

- Enfin je comprends que ça te dérange, t'avais peut-être pas envie de te retrouver avec un cousin supplémentaire, surtout moi. En tout cas, fait gaffe, les membres de ma famille ont tendance à disparaitre lorsque je fais leur connaissance !

J'avais lancé cette dernière phrase un sourire aux lèvres voulant détendre l’atmosphère, mais ça n'avait évidement pas réussi. Pourvu que l'alcool commandé arrive bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: La terrasse

Message par : Louna Blake, Mar 08 Avr 2014, 19:10


Rp Andrew



- Oh tu sais, je vais quitter Poudlard très prochainement, faut que je me trouve un appart' et un boulot mais je sais pas trop dans quoi me diriger pour l'instant donc c'est assez flou.

Pendant sa bataille de chatouille qui dura plusieurs minutes tout de même, Louna réfléchit à la réponse que lui avait donné le Pouffy alors que la petite guerre commençait. Alors comme ça il allait quitter Poudlard ? C'est vrai que le jeune homme n'était pas si jeune que ça, et qu'il n'avait pas tant d'années d'écart si on y pensait... Emménager dans un appart, ça, la brune devrait y penser un de ces quatre, puisque depuis qu'elle avait quitté le château, et même après avoir été engagée aux Trois Balais, la Serdaigle n'avait pas trouvé d'endroit ou habiter, enfin peu être au final ne voulait-elle pas poser ? Des questions qui commençaient à se faire un peu trop sérieuse à son gout se posèrent, et Louna rejeta légèrement la tête avant de reprendre son sourire habituel et poser ses mains sur Andy. Il fallait qu'elle réfléchisse à autre chose. Tiens, ce qu'il allait devenir son bisounours ! Bah ouai, il avait dis que c'était flou, genre il savait pas. Si elle avait eut plus de place, la française lui aurait bien proposer d'être au Tbs, mais malheureusement elle pouvait pas... Tout ce qu'elle espérait c'est qu'il ne parte pas trop loin, elle ne voulait pas le perdre maintenant. Alors que la jeune femme était en train de se dire qu'elle devait plutôt demander au jeune homme ou il comptait aller au lieu de le penser, le jeune homme en question reprit la parole, attirant l'attention complète de la demoiselle:

- Mais dit moi, pendant tout ce temps qu'est-ce que tu as fait ? Raconte moi un peu.

Ce qu'elle avait fait ? Elle ? Rien de bien intéressant, quoi que elle avait tellement d’anecdotes stupides qu'elle pourrait lui raconter. Oui, ça sa le ferait bien rire. Reposant les yeux sur le Poufsouffle, Louna reconnut le sourire qu'il avait aux lèvres. Oui, ce petit sourire qui voulait tout dire, et avec ça, la jeune femme savait qu'elle ne pouvait que répondre à sa question. La Serdaigle se rappelait encore de la première fois qu'il lui avait fait ce petit sourire. C'était le genre de sourire trop craquant, qui faisait que Andy était Andy. Suite à ceci, la française se revit quelques années plus tôt, quand elle n'était encore qu'à Poudlard avec lui. C'était sans doute les meilleures années de sa vie, la-bas, elle avait trouvée quelqu'un qui comptait beaucoup pour elle, et enfin elle retrouvait cette complicité qui lui avait tant manqué. C'est en rendant le même sourire charmeur à Andrew qu'elle répondit. En effet, c'est en se souvenant une nouvelle fois du château que la brune avait trouvée l'anecdote dont elle allait lui parler:

- Alors.. Heu, bah en fait j'ai pas fait grand chose, enfin si, j'suis animagus maintenant! C'était plus pratique pour trouver un endroit ou dodoter... Hé y'a pas si longtemps, j'ai failli mourir, enfin, c'est ce qu'on m'as dit, parce que moi j'en suis pas si convaincue... J'ai encore essayer d'apprendre à faire du balai.

A la mention de son dernier essai, les joues de la jeune femme rosirent légèrement pendant qu'elle mordilla sa lèvre inférieur distraitement. Louna n'était pas facilement gênée, et il n'y avait que deux ou trois trucs qui l'embêtait de cette manière, à savoir : 1.Ses expériences de vol sur balais 2.Qu'on la complimente sur ses créations. Les autres trucs, s'il y en avaient, ne la gênait pas tant que ça, aussi changea-t-elle le plus vite possible de sujet, aussi vite que son cerveau lui apportait de nouvelles idées. Un sourire joueur se dessinant sur son visage, la jeune femme se rapprocha très vite du visage du jaune les yeux pétillants de malice. Quand ils étaient encore tout deux élèves, ils avaient parlés ensemble de l'animagie... Il faut dire que cette discipline était pour le moins amusante, et que la brune avait, depuis qu'elle avait découvert ça, voulait juste s'entraîner pour enfin réussir à se transformer. C'est pour ça qu'elle savait que Andy, à la mention de sa nouvelle capacité, voudrait savoir de quoi il retournait. Ainsi elle le taquina un peu:

- Avoue que tu veux savoir en quoi je me transforme... Hé bien devine ! Et en passant, il faut que tu me dises ce qui s'est passé pour toi aussi! J'veux tout savoir sur mon bisounours...

Son sourire redoubla, en attendant sa réponse. Qu'est-ce que ça plaisait à Louna de pouvoir taquiner un peu son bisounours! La plupart du temps, c'est lui qui gagnait... En tout cas sur ce genre de plan, parce que quand il s'agissait de chatouille, là, rien n'était plus sûr ! Enfin bon, la française avait tout de même hâte de découvrir la réaction de son protégé... Parce qu'il ne pouvait presque jamais, même jamais résister à ses questions. C'était drôle d’ailleurs, peu être que c'était parce que... Non en fait elle voyait pas c'était pour quoi, en tout cas, elle trouvait ça cool et trop chou.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Axelle Higgs, Lun 28 Avr 2014, 01:37


- Je te rassure, ce n'est pas à cause de toi. Les Higgs ont cette fâcheuse habitude de disparaître ou partir s'en prévenir, fit Axelle sur le même ton que précédemment, bien qu'on pouvait sentir une pointe d'humour dans ses propos pourtant sérieux.

Elle laissa échapper un imperceptible soupir, alors que ses doigts pianotaient sur la table de bois. Elle aurait peut-être dû profiter de Luke alors qu'elle ne savait pas qu'il était son cousin, non ?  Maintenant, c'était un peu trop tard. En s'attardant un peu plus à la chose, c'était peut-être une bonne chose, au final, que Luke Belt s'avère être le fils de sa défunte tante Pauline.  elle qui se promettait de faire des efforts pour Proulx. Et Belt était tout de même un ami de Charli.


- Excuse ma réaction, c'est juste que...

Mais elle interrompit ses paroles en remarquant le retour de leur serveuse et, surtout, l'arrivée de leur alcool. N'ayant pas envie que Gallowsraven entende des choses ne la concernant pas, Axelle prit soin de baisser le ton et lui offrit un sourire de politesse. Une fois la commande déposées sur la table et les les mornilles distribuées, la Serpentard changea la position d'un des hydromels avec un shooter pur feu. Elle lança un regard radoucit à Luke et attrapa l'hydromel qui se trouvait devant elle. Puis, elle le vida d'un trait avant de déclarer :

- J'imagine que je m'y ferais... et toi aussi. Disons simplement que c'est un choc. Je te préviens, tu n'as pas atterrit dans la plus simple des familles, dit finalement la jeune sorcière, sans être bien explicite.

Ce n'était ni le lieu, ni le moment. Elle aurait sans doute effrayée Luke avec ses histoire. Elle prit plutôt dans sa main un verre de whisky pur feu et attendit que son cousin l'imite.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Luke Belt, Lun 28 Avr 2014, 22:31


Axelle tenta de me rassurer en me disant avec humour que les Higgs avaient tous cette tendance à disparaître, mais je n'étais pas convaincu. Mon père et ma belle-mère avaient déménagés sans même me prévenir et ils n'avaient pas la moindre goutte de sang de cette famille. Même si leur disparition remontait à un moment, je n'avais jamais compris la raison de leur geste, et je n'aurais sûrement jamais aucune explication, à mon plus grand regret. Ma cousine commença alors une phrase, mais s'arrêta net en remarquant qu'Haerillia revenait avec nos boissons tant attendues. La Gryffondor ne semblait pas - à ma connaissance -  du genre à raconter à tout le monde ce qu'elle entendait ou à colporter des rumeurs, mais c'était mieux ainsi. Je n'avais pas envie que des personnes non concernées entendent notre discussion, et j'imaginais que c'était également le cas de la préfète. Une fois les boisons déposées devant nous, je sortis mon portefeuille en cuir de ma poche et en sortis la somme correspondant au montant de nos deux commandes.

- C'est moi qui invite ! Dis-je avec un sourire à la Verte et Argent.

J'observai Axelle échanger de place deux verres, afin que nous ayons tous les deux les même boissons. La serpentard attrapa ensuite son hydromel et le bu d'un coup. Le regard rieur, je l'imitai et sentis l'alcool me bruler la gorge, me réchauffant. Car il fallait le dire, le soleil s'étant couché, il commençait à faire frisquet sur la terrasse. Mais à ce rythme là, si nous continuions à boire cul-sec les shooter, il n'y aurait plus aucun soucis de température.

- J'imagine que je m'y ferais... et toi aussi. Disons simplement que c'est un choc. Je te préviens, tu n'as pas atterrit dans la plus simple des familles.

Je hochais la tête aux paroles de la joueuse de Quidditch. Cela n'allait pas être facile de la regarder à présent comme ma cousine et non plus comme la fille sexy avec laquelle j'avais une relation ambiguë, jamais clairement définie. La fin de la réplique me fit hausser les sourcils, me demandant quel genre d'histoire il pouvait bien y avoir, mais je ne posais pas de questions. Si Axelle ne m'en parlait pas maintenant, il y avait une raison, et les explications viendraient sûrement en tant venu. J'essayai donc de chasser mes interrogations afin de passer une bonne soirée, qui s'annonçait très alcoolisée, pour mon plus grand plaisir. La préfète attrapa un whisky pur feu et j'en fis de même.

- Aux Higgs ! lançai-je en trinquant avec ma nouvelle cousine.

J'avalai cul-sec mon verre, car c'était plus marrant, et regardai si la Serpentard en faisait de même. L'alcool commençait à me monter au cerveau et ce n'était pas plus mal : Les révélations de ce soir allaient mieux passer ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La terrasse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 23

 La terrasse

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.