AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 15 sur 16
Jusqu'au bout de la nuit
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
Tara Gambon
Ordre du Phénix à la retraite
Ordre du Phénix
à la retraite

Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Tara Gambon, le  Dim 11 Nov 2018 - 22:25

CRAC

Course précipitée dans la nuit. Il ne sait même plus vraiment ce qu'il fuit, mais il fuit. Le combat, pour sur, mais surtout lui-même. Car le vieille homme savait que tout se jouait dans sa tête, il savait néanmoins sans être capable de le combattre que la peur n'était pas réelle. Il tomba alors au sol, respirant la poussière. La distance entre lui et son adversaire agissait enfin. Le sort perdait de l'emprise sur lui. Sa respiration revenait, son calme aussi. Et le vieille homme (apparence Dumby ahah) se redressa pour s'asseoir par terre. Aïe. Voilà que la douleur venait remplacer la peur. Mais c'était toujours mieux ainsi.

Tara se tînt le ventre tout en sachant qu'il n'avait rien de plus grave qu'un super hématome magique et remarqua alors pour la première fois qu'il n'était pas seul. La lumière qui avait attiré son regard dévoilait maintenant un visage, sans doute surpris de tomber ainsi sur lui. Où était-il déjà ? Ah oui, Nottingham. Il n'y était plus revenu depuis ses 14 ans, un voyage avec une amie. Mais c'était le seul lieu dont il avait put se souvenir entre deux crises de panique. Tara était décidément bien trop sensible aux sortilèges de l'esprit.

Le Phénix blessé resta assis au sol, se mettant en tailleur face au jeune homme qui le dévisageait grâce à son lumos. Il lui fallait encore un peu de temps avant de se relever et de s'en-aller. Peut-être même qu'il retournerait au combat ? Donner un bon coup de pied au fesse à cette bonne dame qui l'avait prit en traître.

- Belle soirée, n'est-il pas ?
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Jackson Emerenziana, le  Jeu 22 Nov 2018 - 12:53

Pardon du retard...

Un bruit assourdissant me sort de ma réflexion, me retournant j'aveugle un vieil homme qui semble être mal en point. Celui-ci n'a pas l'air abasourdi par le fait qu'une vive lumière sorte d'un bout de bois... Sûrement un sorcier, surtout qu'il est apparu comme ça. Mais une personne âgé mal en point qui apparaît dans un lieu désert c'est bizarre non ? Une voix franchit ces lèvres, me posant une question simple, je reste pourtant sur mes gardes, je ne sais pas à qui j'ai à faire et tant que je ne le saurais pas, ma baguette le visera.

Il fait un peu froid mais les étoiles sont présentes. Que faites-vous à Nottingham ? Et surtout dans sa campagne déserte ? Il n'y a rien d'intéressant par ici Monsieur.

Me tournant complètement, je range mes affaires dans mon sac et baisse ma baguette afin de ne point nous aveuglés.
Tara Gambon
Tara Gambon
Ordre du Phénix à la retraite
Ordre du Phénix
à la retraite
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Tara Gambon, le  Dim 2 Déc 2018 - 22:33

Soupire intérieur. Hmmm... Ce monde... Un monde où les petits jeunes ne sont presque pas surprit de voir apparaître quelqu'un devant eux, blessé et visiblement entrain de fuir. A sa place, nul doute que Tara aurait violemment sursauté ou bien même qu'il aurait poussé un cri très aiguë et très virile. Un monde où les gens louchent étaient si nombreux, que les petits jeunes préféraient pointer leur baguette et aveugler une personne à terre et blessé que de lui venir en aide.

La faute à l'époque sans doute. Comment savoir à qui se fier ? Même Tara finalement n'était pas certain de se trouver devant une âme charitable. Et sa propre baguette était posé sur le sol à côté de lui, sans qu'il ne lui prête la moindre attention.

- Justement ! On n'apprécie jamais assez le "rien" d'un endroit.

Petit sourire espiègle tandis qu'il ne pouvait s'empêcher de repenser au lieu dont il arrivait tout juste. Ce n'était pas l'enfer, pas du tout, mais cela suffisait pour apprécier les moments de calme et de sérénité. Comme perdu au milieu de la nuit dans une ville perdu.

- C'est ce que la guerre nous apprend. Entre autre chose.

Le vieille homme ramassa sa baguette, il venait de décider que le bon moment pour soigner ses petits bobos c'était maintenant.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Jackson Emerenziana, le  Mer 5 Déc 2018 - 11:05

Le vieil homme prétexte que le "rien" devrait être plus apprécier, je pense qu'il a raison, le "rien" représente le calme et la tranquillité, un lieu où nous pouvons réfléchir de tout et de "rien" justement. Mes yeux suivent le mouvement de sa main qui se saisit de sa baguette, sur le sol depuis le début de notre rencontre. Je me lève doucement en gardant un œil sur cette main. La guerre ? Je fronce les sourcils, ferait-il la guerre cet homme ? Une guerre entre des mages noirs, des aurors et des phénix, une guerre où il est difficile de choisir sa voie ? Difficile d'écouter qui... J'ignore qui choisir. J'ignore qui suivre et qui aider. Tous trois ont des idéaux, mais lequel ?

Qui représente-tu ? La lumière ou les ténèbres ?

Ce que je veux, c'est que les moldus connaissent notre existence, que nous l'ai aidions... Ils ne sont pas un danger pour les sorciers, nous pouvons nous défendre des balles qu'ils tirent, nous pouvons fuir leurs maladies et leurs bombes. Nous pouvons les aider, alors pourquoi ne pas le faire ?

Que pense-tu des Moldus ? Devrions nous rester cachés ?

M'approchant de l'homme âgé, je m'assois devant lui, il a l'air blessé mais cela n'a pas l'air bien grave. Est-il vraiment cet homme ? Ou ce n'est qu'un masque ? Une identité secrète... Au lieu de révéler son vrai visage et de se battre. Toujours se cacher.
Tara Gambon
Tara Gambon
Ordre du Phénix à la retraite
Ordre du Phénix
à la retraite
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Tara Gambon, le  Sam 15 Déc 2018 - 19:25

Le sorcier s'était rarement retrouvé confronté à des questions aussi directes. N'y avait-il plus aucune limite à la peur des gens ? Depuis quand ne prenions-nous plus le temps de discuter simplement avec les inconnus ? Car pour le jeune homme c'était visiblement nécessaire d'attribuer un masque, une étiquette "bon ou mauvais" avant même de se risquer à la moindre marque de politesse. Ni de "bonsoir" ou de "comment allez-vous". Pas même un échange de nom en bonne et due forme. Dommage.

- Je ne pense pas que vous auriez put pointer votre baguette aussi longtemps sur les "ténèbres" comme vous dite.

Le sorcier se leva et s'étira, ce qui laissait apparaître ses chaussures sous la robe grise qu'il portait ce soir. Avec le temps il s'était habitué à la barbe et à cette pression exercé sur ses cordes vocales. Un peu moins au reste, mais ça venait doucement. Tara tourna le dos à l'inconnu, soulager de ne plus avoir à froncé les yeux pour faire face à un trop plein de lumière. Les étoiles dans le ciel étaient si belle. C'était si calme ici.

- Ce cacher n'est pas un mal. Les super-héros se cachent, les champignons, le soleil parfois aussi... Donc la bonne question à se poser c'est : est-ce que cela pourrait rendre le monde meilleur ? Est-ce que cela nous aiderait à faire le bien ? Ou à répandre le mal ?

Il n'y avait jamais rien de positif à la guerre. Ni les accords passé durant celle-ci ni les secrets révélés au grand jour.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Jackson Emerenziana, le  Lun 17 Déc 2018 - 11:32

Je fronce les sourcils, tenant fermement ma baguette dans ma main, ne lâchant pas du regard le vieil homme qui se lève et me tourne le dos, fermant les yeux, j'écoute les paroles de l'Homme, analysant ses mots, cherchant ce qu'il veut réellement dire. "Se cacher n'est pas un mal"... Hmm... Ce n'est pas ce que pense le Ministère... Et pourtant il fait des choses qui est l'opposé de ce qu'il dit... Il se cache tout en punissant ceux qui le font, ceux qui ont les mêmes idées qu'eux. Laissant ma baguette au sol afin de ne point nous aveuglés, je me relève et m'avance au côté du vieil homme, levant le regard vers les étoiles, vers ce silence tellement appréciable.

Nous cacher permet de protéger les Moldus. Cela est bien. Mais cela est aussi mal, nous empêchons les sorciers qui veulent les aider de le faire. Se cacher est un mixte des deux. Comment une personne peut-elle choisir le mode de vie de tous les Sorciers ? Chacun ne doit-il pas choisir comment il veut vivre ? C'est une atteinte à notre liberté, non ?

Me tournant vers mon interlocuteur, je pose mes yeux sur les siens, cherchant des réponses dans son regard.
Tara Gambon
Tara Gambon
Ordre du Phénix à la retraite
Ordre du Phénix
à la retraite
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Tara Gambon, le  Mar 8 Jan 2019 - 21:54

Le vieille homme fronça du nez, un air aussi espiègle qu'enfantin qu'il offrait à la lune vers qui il regardait toujours. Il ne répondait pas à sa question, ne faisait qu'en poser d'autre. A l'évidence il se cherchait ou cherchait à comprendre les autres. C'était son cas à Tara aussi car tout en sachant qui il était, qui il voulait être et ce qu'il allait devenir, le sorcier ne pouvait s'empêcher de se demander pourquoi. Pourquoi certain faisait un choix et d'autre un autre au nom de la même cause.

- La liberté s'arrête là où commence celle des autres, récita-t-il. Ce sont les moldus qui on voulu qu'on partent. Ne serait-ce dont pas une atteinte à leur liberté à eux si nous leur imposions notre présence ?

Tara disait ça surtout pour faire réfléchir au terme de "liberté" car en réalité avant ce soir il n'avait jamais pensé à cette aspect-là de la situation. C'était loin de ce qu'il pensait au quotidien et de ce pour quoi il se battait. Alors il ne tarda pas à reprendre.

- Tu sais, en réalité très peu de gens savent que les phénix ne sont pas complètement opposé à l'abolition du secret magique. Mais répond honnêtement, tu penses vraiment que c'est le bon moment pour nous révéler au monde ?

Pour Tara il était évident que non. On n'annonçait pas une nouvelle aussi délicate et épineuse en tant de guerre c'état bien de cela dont il était question chez les sorciers de Grande-Bretagne : de guerre. Et bientôt elle pourrait même devenir plus importante que la dernière, à l'époque où les Phénix venaient d'être créé.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Jackson Emerenziana, le  Sam 12 Jan 2019 - 11:24

Ce sont les Moldus qui nous ont demandés de disparaître ? Est-ce une blague venant de la part de ce vieil homme ?!? Les moldus ont persécutés les sorciers durant de nombreuses années... Ils ont tués nos ancêtres en les brûlant, en les noyant... Nous n'avons rien fait parce que nous les aimions et c'est NOUS qui avons pris la décision de fuir.

Ils n'ont point respectés notre liberté il y a bien des siècles. Nous tuant comme si nous étions une vulgaire chèvre.

Je fronce les sourcils quand le Phénix m'explique que eux aussi sont favorable à l'abolition du Secret magique. Alors dans ce cas là... Pourquoi vous battre ?

L'Ordre Noir veut lui aussi cette abolition. Et pourtant vous vous amusez à vous battre plutôt que de vous unir contre le Ministère... Eux au moins font du bruit pour se faire entendre alors que vous...

Me tournant vers le Phénix, je pointe ma baguette sur son épaule afin de le pousser, la colère commence à faire bouillir mon sang.

Vous ne faîtes rien ! Si vous pensez vraiment que l'Ordre Noir est dangereux, criez le ! Votre voix personne ne l'entend. Les ténèbres s'avancent doucement mais sûrement. Ne vous étonnez pas si de nombreux jeunes sorciers comment à rejoindre leurs rangs.

Abaissant ma baguette, je garde un oeil sur celle du vieil homme. Oui il est temps. Il est temps de se montrer au monde. De montrer que nous sommes puissants.

Les moldus seraient bien plus en sécurité si nous sommes à leurs côtés. Je fut éduquée par des Moldus, qui n'ont pas eu peur de mes pouvoirs. Ils m'ont simplement dit qu'avec ses pouvoirs je pourrait faire de grande chose pour ceux qui m'entourent. Les moldus nous prendraient pour des dieux. Ils ont besoin de nous.
Tara Gambon
Tara Gambon
Ordre du Phénix à la retraite
Ordre du Phénix
à la retraite
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Tara Gambon, le  Dim 13 Jan 2019 - 11:34

Il était en colère. Tara le voyait, le sentait. Tout en ignorant ce qui avait bien put lui arriver, il savait qu'il avait affaire à une âme en peine. Le genre qui cherchait des réponses et qui, n'en ayant pas trouver, avait finalement fini par se dire que c'était normal. Que c'était juste tout ce qui arrivait ces derniers temps. Il baissait les bras. C'était tout du moins ce qu'il faisait ressentir à Tara qui, lorsque son ton devînt plus froid et cassant, ne put pas s'empêcher de faire un peu de même.

Ils n'ont point respectés notre liberté il y a bien des siècles. Nous tuant comme si nous étions une vulgaire chèvre.

- Et c'est une raison pour agir comme nous le faisons aujourd'hui peut-être ?! Le sorcier inspira, se calma avant de reprendre plus doucement. Tu sais, en réalité très peu de gens savent que les phénix ne sont pas complètement opposé à l'abolition du secret magique. Mais répond honnêtement, tu penses vraiment que c'est le bon moment pour nous révéler au monde ?

Le jeune fronça les sourcils, comme surprit ou indignée peut-être. Il avait l'air d'avoir bien des choses à dire. Bien des choses à reprocher. Tara venait de quitter une bataille, pour en commencer une autre... Ô joie... Le vieil homme reste pourtant calme alors qu'à l'intérieur il se laisserait bien aller à quelques violences. Ce petit c*n était bien insolent et bien sûr de lui. Il avait aussi de la chance d'être tombé sur lui et pas sur quelqu'un d'autre. Malgré la rage, la haine, Tara restait le Phénix le plus docile. Le plus concilient.

- Et toi qu'est-ce que tu fais ? répliqua simplement l'homme. Tu crois que tu ferais mieux, que tu as les bonnes réponses... alors monte au front ! Comme dise les moldus "le mal ne triomphe que car l'inaction des gens de bien".

Un frisson horrible traversa ensuite Tara, lorsque les mots vinrent à franchir les lèvres de ce jeune aux idées si particulières. Se prenait-il vraiment pour un dieu ? Il semblait pourtant bien savoir que les moldus les avaient déjà chasser comme "de vulgaire chèvres" simplement avec des fourches et des épées. Que pensait-il que cela donnerait avec des mitraillettes et des bombes ? Avec la technologie ? Si le secret magique était brisé trop vite ou mal, ce pourrait très bien être la fin des sorciers cette fois.

- Nous ne sommes pas des dieux et nous ne le seront jamais. Ce que nous faisons, ils le font aussi mais autrement. Et si tu crois un seul instant qu'ils ont besoin de notre protection tu te trompes, ils sont bien plus fort que nous et à bien des égards. Tu l'as dit toi-même : ils nous ont tué et chasser il y a de ça des siècles alors qu'ils n'avaient rien pour eux. Que crois-tu qu'une guerre contre les moldus donnerait aujourd'hui ?

Tara s'était tourné depuis longtemps pour regarder le jeune en face, le confronter du regard comme lui le faisait. Il semblait si certain d'avoir raison. C'en était répugnant. Pourtant le Phénix ne descellait pas que du mal, en dehors de ces idées stupides de supériorités, il semblait avoir à cœur de les protéger. Et finalement, pour Tara c'était bien ça le plus important. Alors il se calma -non pas qu'il eu été particulièrement énervé-, tenta de calmer le jeu.

- Je me bats contre les Mangemorts parce que leurs méthodes sont néfastes, sanguinaires et chaotiques aussi bien pour les sorciers que pour les moldus. On ne prend pas le risque de se révéler à un monde qui nous a déjà craint durant une guerre. Car même si on fait des erreurs, même si parfois on échoue, notre objectif a toujours été de protéger un maximum de personnes.
Tu sais j'ai grandit avec des moldus moi aussi et moi aussi j'aimerais garder ma famille en sécurité.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Jackson Emerenziana, le  Lun 14 Jan 2019 - 21:07

Le phénix, qui était calme depuis le début de notre rencontre, commence à s'énerver, mes propos ne lui plaisent pas on dirait... Ce que je fait ? J'essai d'attirer l'attention de l'ordre noir, de leur montrer ma sympathie, leur montrer que je souhaiterais suivre leurs pas. Mais j'ai l'impression qu'ils ne me regardent pas, du moins pas encore... Peut-être devrait je faire un peu de grabuge... La suite de son discours me fait ouvrir doucement les yeux, les moldus n'ont pas besoin de notre aide... Ils ont réussis à nous battre à l'aide de lance et de bouclier alors que nous avions de la magie... Les méthodes sanguinaires des Mangemorts... Il est vrai qu'ils ont tués de nombreux Moldus, ils pourraient s'en prendre à mes parents...

Levant la tête, j'observe les étoiles qui me semblent plus lumineuses qu'au début de la soirée. Ma baguette à repris place dans la poche de mon pantalon, mes bras sont le long de mon corps. Le Phénix n'a pas tort... Mais... Je sais pas...
Je ne peux pas me résoudre à les rejoindre... Ma famille n'est rempli que de mage noir... Imaginez si l'un d'eux me retrouve en train d'aider des phénix ? Imaginez ce qui pourrait arriver...

Finalement... Vous avez peut être raison...
Peut-être que les moldus n'ont pas besoin de maître. Mais au moins de l'aide... Les aider dans des domaines où ils ne peuvent rien faire... Des incendies, la famine, les maladies...


Mes yeux se ferment à ce mot, la maladie... Elle est dans mon quotidien depuis si longtemps... Elle a disparu mais pour combien de temps ? Combien de temps avant que ma mère ne puisse plus se battre ? Je ne peux m'empêcher de lâcher une larme en pensant à cette femme si combative et si aimante...

J'ai une famille moldu. Je me dois de les aider. Je leur est promis. Je ne peux pas rester dans l'ombre... Mais je ne peux pas vous rejoindre. La raison ne vous concerne pas. Peut-être qu'un jour je chercherais à vous contacter, quand j'aurais grandi et que j'aurais mûrement réfléchie. M'attendrait vous ?

Telle est la question. Je suis prêt à réfléchir. A peser le pour et le contre. A chercher des réponses. A chercher ma voie. Mais vous ? Êtes vous prêt à m'attendre ? Des jours ?
Des mois ? Voir même des années ?
Tara Gambon
Tara Gambon
Ordre du Phénix à la retraite
Ordre du Phénix
à la retraite
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Tara Gambon, le  Mar 15 Jan 2019 - 20:08

Il rangea sa baguette, enfin. Et par conséquent Tara était plutôt fier de ne pas avoir sortie la sienne. Ça aurait été une marque de faiblesse que de se laisser déstabiliser à ce point par un jeune comme lui. Il y avait quelque chose d'étrange en lui, comme un conflit intérieur qui rendait très curieux le vieil homme. Le jeune semblait réellement désireux de faire le bien... tout en étant convaincu qu'il avait déjà fait les bons choix. Ou quelque chose comme ça. Ce n'était pas vraiment définissable avec le peu d'information qu'il avait.

Pour Tara c'était en tout cas évident, il faudrait garder le garçon et son entourage à l’œil. Pour ne pas qu'il dérape trop loin en se cherchant ou en cherchant la vérité. Pour ne pas qu'il sombre inutilement alors qu'il aurait put être sauvé.

- Moi j'attendrais... mais j'espère juste que tu ne passeras pas le point de non-retour en te cherchant.

Le jeune devait bien réaliser qu'il y avait parfois des moments sur lesquels on ne pouvait jamais revenir. Des choix qu'on ne pouvait jamais changer et qu'il nous faudrait assumer jusqu'à la fin. Tara espérait qu'il n'ait pas à aller trop loin. Il espérait que le monde des sorciers, lui, serait en mesure de l'attendre...

FIN du RP pour moi
:kiss:
Invité
Anonymous
Invité

Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Invité, le  Mar 22 Jan 2019 - 12:05

Esprits de la forêt
avec April Lawrence

Les brindilles craquent sous mes semelles fines. J'aurais du mettre de plus grosses chaussures, je ne sens déjà plus mes orteils dans ce froid de nuit de janvier. Les rayons lunaires filtrant à travers les cimes sombres de la forêt barbouille mon visage à moitié caché par mon écharpe et mon bonnet. Je n'ai plus fait de sortie comme celle-là depuis... des siècles j'ai l'impression ! Moi et la lune, les buissons et le silence. Enfin pas tout à fait. Pour vivre dans le brouhaha constant de l'école la plupart du temps, ça peut ressembler à du silence. En réalité, les bois chantent à qui sait les écouter. Le vent sifflent doucement dans les feuillages, les vibrations et frottements battant une mesure désordonnée. Mesure sur laquelle se calquent les ronflements des arbres et des oiseaux, tenus, presque invisibles, mais bien présents. Les retours tardifs, les escapades nocturnes, les curieux ou chargés de surveillance qui ouvrent un oeil à mon passage. Oui la forêt est calme, mais ma seule présence lui rend le sommeil plus difficile.

Que fait un de ces grands singes sans poils ici à cette heure ? doivent se demander les veilleurs des bois. C'est vrai qu'on n'a pas l'habitude de les déranger à de tels horaires. Alors je me fais tout petit, emmitouflé dans mon manteau, expirant de la buée blanche. On dirait des petits fantômes tout droit sortis de mes poumons. Des restes d'oxygène arrachés au reste de la troupe, enfin je crois. Comme un gamin je m'amuse et souffler doucement devant moi, pour mimer un jet puissant de vapeur. Tchou Tchou ! Puis je change d'avis et les fait prendre un air de boule, en ouvrant grand la bouche et expirant d'un coup. Mais ça ne marche pas trop bien, je dois être moins doué pour faire des ronds. Dommage !

Un joli bosquet s'offre à moi, j'ai des toiles d'araignées qui me barrent le passage sans que je m'en rende compte. Au moment où je le réalise, c'est déjà trop tard, de fins fils sont collés sur mon nez. Désolé madame l'araignée, ça a du vous demander beaucoup de travail et moi j'ai tout cassé ! Je recule et essaie de faire plus attention et, enfin, je me décide.
Ce sera ici.
Ici c'est bien, très bien même !

Genoux à terre je pose mon petit sac par terre. Reniflements à répétition de ma part, le froid est terrible mais rien qu'à l'idée de renouer des liens avec la forêt comme avant, je suis tout excité. Il pourrait tomber des seaux d'eau ou des grêlons comme des vifs d'or que ça ne changerait rien : je dois m'excuser.
J'ai été ingrat, je me suis détourné des règles élémentaires, je dois faire amende honorable. Et ceci est un bon début.

Mes doigts rendus raides et encore plus maladroit que d'ordinaire par le froid ont du mal à verser correctement le lait. Il est légèrement tiède et très sucré. J'en ai préparé toute une bouteille mais je ne pense pas tout utiliser ce soir. Il y a d'autres endroits, d'autres nuits qui m'attendent.
Je dépose la coupelle en bois foncé entre les racines d'un buisson. Peut-être que je pourrais trouver un noisetier ? Ce serait un beau geste !
Invité
Anonymous
Invité

Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Invité, le  Mer 30 Jan 2019 - 0:16

   
If we burn, you burn with us
   

Osvald Osborne & April Lawrence

   
Because, it's who we are, we are warriors.
Tu te décides d’être de sortie, ce soir, sous prétexte que t’as bien envie de t’offrir le luxe d’une balade avec Plume. Elle et toi, c’est tout un Concept, c’est pas nouveau de la voir à tes côtés. Chose encore moins nouveau pour toi, arrivée à hauteur de ce coin, même s’il se fait déjà suffisamment tard, tu t’amuses aussi à éclairer tes pieds de ta baguette grâce au sortilège de « Lumière ». Une sorte de lampe de poche magique qu’une bonne partie des sorciers et sorcières peuvent en profiter allègrement sans faire d’histoire. Tu t’en fiches pas mal d’être vu, car normalement, à cette heure-ci de la nuit, tout le monde dort à part quelques personnes tout au plus. Quelques pas plus loin et tu t’aventures dans les bois, une main en poche, l’autre pour t’éclairer alors que Plume se dégourdit les pattes. Puis, tu tombes nez à nez avec une paire de… fesses, ce qui te laisse perplexe. Loin de là, l’idée de vouloir proclamer une telle justice ou injustice pour avoir vu cet arrière-train d’une façon peu orthodoxe…  devant ton regard intrigué. En vue de la sordide situation, on se demanderait presque si tu ne souffres pas d’une quelconque aliénation de ta part, quoi qu’à en juger par les mouvements incertains de ces dernières, tu te dis qu’elles puissent peut-être faire preuve d’un peu d’amélioration de leurs côtés. Il ne reste plus qu’à le contourner pour pouvoir être à cheval sur la concordance de tes idées et voilà que tu comprends que par sa bouille, peut-être qu’il s’agit d’un élève ou peut-être quelqu’un d’égaré. Pour finir, Plume revient à tes côtés et toi, tu te contentes simplement d’hausser un sourcil…

- « Pardonnez-moi… Mais que faites-vous, jeune homme ?  »
Invité
Anonymous
Invité

Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Invité, le  Sam 2 Fév 2019 - 22:25

Un noisetier ou un saule. Oui un saule serait bien aussi. Quoiqu'un poil plus mélancolique que le noisetier. Les fées des saules... les pauvres sont souvent rattachées à de tristes histoires. Le tableau est toujours le même dans ces contes-là, l'égoïsme des hommes qui les mène droit à leur perte mais aussi à celle du petit Peuple. L'inconscience de mon propre peuple ne cessera jamais de me fendre le cœur. Mais la soirée n'est pas à la mélancolie, non, elle est aux retrouvailles ! Je secoue la tête pour me débarrasser de ces grises pensées, mes pensées alouettes redirigées vers de plus belles branches que celles des saules.

Je referme la bouteille de lait mais le bouchon finit par m'échapper et disparaitre dans l'herbe. Ah zut ! C'est malin ! Mes yeux habitués à l'obscurité, me guidant à la seule lumière de la lune filtrant les feuillages. Je me penche en avant, procédant par tâtonnements, dans l'espoir de retrouver ce que je cherche. Peine perdue. Heureusement l'univers a son sens de l'humour bien à lui et dans mon dos voilà une nouvelle source de lumière qui naît. Les doigts plongés dans des bottes qui ressemblent à s'y méprendre à du cerfeuil (mais qui n'en est pas, si je me réfère à l'odeur), je me retrouve tout gêné sous la question de la personne me surprenant dans mon rituel nocturne.

Une sorcière. Difficile de confondre un Lumos avec une de ces torches moldues qui clignotent. Le halo de lumière blanche me fait violemment plisser et cligner des yeux. Mes pupilles se rétractent d'un coup et je mets ma main en visière pour me protéger le temps de l'accoutumance. « Ah euh ». Indéniablement je n'ai jamais été très doué pour l'art de la conversation. « Je euh bah ». Une grosse peluche me fixe avec la même intensité dans le regard que son humaine de compagnie. Le sort l'éclairant de sorte qu'on aurait dit un esprit, avec sa fourrure blanche aux poils épais et ses yeux bleu ciel. Un bleu de ciel de peinture. Un artiste utiliserait cette teinte pour en intensifier les bordures de l'horizon, promesse de liberté à l'état pur. Pur comme ce bleu-là. Une créature comme celle-ci donne à la fois envie de la prendre dans ses bras pour la câliner ou de monter à califourchon dessus pour parcourir le monde sur son dos puissant.
Je désigne d'un mouvement un peu vague la coupelle fraîchement déposée devant moi ; « En fait euh je dépose des cadeaux pour fées ».
Surface dure contre mes phalanges, je ressors ma main de la botte d'herbe, tout victorieux et sourire : « AH trouvé ! »
Invité
Anonymous
Invité

Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Invité, le  Dim 3 Fév 2019 - 13:08

   
If we burn, you burn with us
   

Osvald Osborne & April Lawrence

   
Because, it's who we are, we are warriors.
Tu ne peux t’empêcher de lui sourire pour espérer rassurer ce jeune homme qui semble être intimidé par ta présence et celle de ta chienne. Il la regarde d’une telle façon que tu imagines forcément qu’il ne lui fera aucun mal. Même « Plume » s’élance à pas de souris pour voir curieusement ce que fait l’étranger de ce soir. Elle penche sa bouille sur le côté sous ton regard attendrie. L’un comme l’autre, tu les trouves adorable et ça t’amuse plutôt pas mal aussi. Pourtant, calmement, tu t’agenouilles à hauteur de ta princesse avant de te tourner vers lui.

- « Tu devrais faire attention, surtout que tu m’as l’air d’être assez jeune. Et les bois sont assez réputés pour être mal-fréquenté la nuit. »

Ce n’est qu’un conseil que tu donnes comme tu aurais fait de même avec n’importe qui. Étant une ancienne Serdaigle, tu sais bien que tu fais preuve de réflexion avant de foncer tête baissée dans le décor. Pourtant, ton air curieuse ne disparaît pas de ton visage et ce, même après t’être mise assise dans l’herbe à côté de lui et de ton adorable Husky.

- « Par conséquent, j’vais rester près de toi avec elle pour être certaine qu’il ne t’arrive rien.  »

À cette remarque, tu ne peux que rire un peu, ce qui te donne un air assez adorable. Et puis, ce n’est pas comme si tu n’appréciais pas sa compagnie, au contraire. Il te donne l’air d’agir de manière responsable et ce genre de chose, tu les apprécies grandement aussi. Alors, pourquoi ne pas en profiter un peu aussi, non ?
Invité
Anonymous
Invité

Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Invité, le  Jeu 7 Fév 2019 - 14:08

Ces bois, mal fréquentés la nuit ? Je déglutis mal. Pendant une fraction de seconde, le décor d'une maison en ruine remplace les troncs d'arbres sombres et rassurants. Je hoche la tête, acceptant son offre d'escorte. Moi ça ne me dérange pas, et puis elle le propose naturellement, comme si c'était évident. La nuit dans la nature, ce ne sont pas les humains qui sont sensés prendre possession des lieux. Malgré moi je me mets à cogiter sur cette fameuse « mauvaise fréquentation ».
« Tu veux parler de braconniers ? »
Un jour j'ai cru qu'il y en avait dans la forêt interdite. Cela s'était finalement révélé être une intox mais ça ne m'avait pas empêché d'être entraîné dans une chasse aux chasseurs, en compagnie d'une nymphe des bois qui n'en était pas une. La soirée avait été clairement placée sous le signe des déductions biaisées. Heureusement que tout c'était bien fini, enfin si on peut dire...

Je rebouche la bouteille en gardant un œil sur la grande peluche blanche. Elle et son humaine ont l'air proches, il y a de la complicité dans leurs mouvements, leurs façons de bouger l'une avec l'autre. Elles ont de la chance ces deux-là...
« T'aurais pas vu un noisetier en venant ? J'aimerais en déposer encore au moins deux et ce serait vraiment top si c'était au pied d'un noisetier ! »
Puis me rappelant soudain mes bonnes manières : « OH euh moi c'est Osvald au fait ! Osvald Osborne, enchanté, garde du corps aha »
En guise de paiement pour ce service, je vais chercher dans mon sac une barre de gâteau au miel pour l'offrir sous le museau du grand chien. Il n'y a pas que le Petit Peuple qu'il est de bon ton de remercier de temps en temps.
Contenu sponsorisé

Jusqu'au bout de la nuit - Page 15 Empty
Re: Jusqu'au bout de la nuit
Contenu sponsorisé, le  

Page 15 sur 16

 Jusqu'au bout de la nuit

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.