AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 1 sur 4
Cours n°1 ; La Boule de Cristal
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Bram V. Salten
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Vautour


Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Bram V. Salten, Dim 19 Jan - 21:44



Premier Cours de Divination

La salle était encore plongée dans la pénombre matinale. Le jour planait au-dessus du Château depuis plusieurs heures déjà, et pourtant mon domaine gardait entre ses murs une noirceur illusoire. La nuit se mêlait aux jeunes heures de la journée, les ombres glissant sur le plancher poussiéreux alors qu'une faible lueur s'échappait des épais rideaux que j'avais placé devant les grandes fenêtres entrouvertes. Je pris une longue inspiration ; l'air siffla entre mes dents et un frisson courut sur ma peau que la température avait rendu froide. Silence, dans ma tête comme autour de moi. Mon regard vagabonda sur les tables vides, s'étendit sur le tapis verdâtre qui recouvrait en partie le sol avant de s'élancer vers la porte en bois, située à l'entrée de la classe. Et ainsi, il demeura immobile pendant un instant, figé dans une inertie qui n'était que physique. J'entendais quelques mouvements indistincts se réveiller sous ma conscience  et fissurer le mutisme que je m'étais imposé.

Mes prunelles se voilèrent derrière mes paupières closes. Des images floues m'apparurent lorsqu'un cri enroué ébranla mon âme ; « Tu es fou. » Je sentis mes mains se serrer et mes muscles se crisper comme si mon corps avait subi un coup, une morsure violente, et non une simple hallucination. Je me laissai retomber dans le fauteuil situé derrière moi, mes doigts s'agrippant instinctivement au bord du bureau en noyer. L'éreintement faisait de mon rythme cardiaque un son assourdissant tandis que je subissais les conséquences de ma dernière insomnie, ce qui permettait ainsi à l'Autre de s'affranchir de mon contrôle. Apportant ma tasse de café fumant près de mes lèvres scellées par la nervosité, je bus lentement une gorgée dans l'espoir naïf de repousser la fatigue jusqu'à ce que je sente le liquide brûlant couler dans mes entrailles. L'oiseau fut noyé et je me retrouvai de nouveau seul. Silence. Mes yeux s'ouvrirent pour remarquer, dans ma boisson brune, une sinistre réflexion dans laquelle je me reconnaissais bien. Je voyais dans mes traits cadavériques, un homme épuisé et dingue. Il y avait une étincelle de démence dans mes orbes électriques. Je souriais – sans vraiment savoir pourquoi, avant de me lever d'un bond soudain. Mes pas me menèrent vers la vieille armoire que dissimulait l'obscurité et, une fois devant, mes bras précédemment paralysés se levèrent afin de caresser l'ébène. Sous mon souffle, je murmurai une brève incantation pour déverrouiller les portes du meuble qui renfermait tout le matériel nécessaire à mon cours. Je pris ensuite quelques boules de cristal que je mis sur les tables, deux sur chacune – soit une boule pour chaque élève. Je n'avais même pas terminé que la porte commençait à grincer alors que des silhouettes s'approchaient des sièges inoccupés.  Hmm, les voilà.

INFOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Ethan Wood, Lun 20 Jan - 20:57


Le Wood s'étira lentement. La fenêtre de son dortoir était ouverte et l'avait interrompu durant son sommeil qui lui paraissait avoir duré trop peu. Les rideaux voltigeaient doucement au rythme de la brise qui venait caresser leur léger tissu. En un seul regard parcourant la pièce, le brun put découvrir que tous ses camarades étaient encore endormis et murmuraient différents propos, révélant un sommeil lourd qu'ils ne semblaient pas prêts de quitter. Se levant contre son gré, il saisit au vol son uniforme de Poudlard et alla se préparer dans la salle de bain où il sacrifia un quart d'heure de son temps pour essayer de coiffer sa tignasse qui restait et resterait à jamais, indomptable.

Du bout de l'index, il passait en revue les jours écoulés depuis son retour des vacances, cherchant en vain la matière par laquelle il devait commencer en cette matinée. Puis, marquée en rouge et en italique par une écriture assez fine et négligée, il découvrit l'abréviation : Div. inscrite pour sa première heure. Se demandant qui aurait l'honneur d'enseigner à tous ces élèves pressés de découvrir leur nouveau professeur et sa manière d'enseigner. Chaque professeur était différent et le brun avait eu beaucoup d'expériences avec des enseignants colériques, joyeux, dépressifs, effrayants, mystérieux.. Tous les styles y passaient et se suivaient de générations en générations.

Ethan saisit ses manuels, les fourra dans son sac et s'engouffra dans les couloirs menant à la Tour Nord de Poudlard où devait se dérouler le cours. Le Wood avait vraiment hâte d'assister à ce cours qu'i l'intriguait fortement, qu'allait-il faire ? Lire dans les tasses de thé ? Passer le cours plongés dans leur manuel ? Essayer de lire l'avenir dans un objet mystérieux gisant dans les meubles cachés de la salle ? Et puis, après tout, ils allaient peut-être passer leur cours à remplir des mètres de parchemin en écoutant d'une voix distraite leur professeur qui leur dictait le paragraphe qu'il avait préparé la veille ? Le sorcier espérait de tout son coeur que ce ne serait pas le cas et c'est en croisant les doigts qu'il montait quatre à quatre les marches menant à la salle de Divination.

Poussant une massive porte en bois, le Wood pénétra dans la salle de classe, observant du regard ce qui l'entourait et en prenant le soin de refermer la porte qui était alors close. Il ne valait mieux pas déranger les habitudes du Professeur. Le regard du Préfet se posa d'abord sur un jeune homme à la coupe rebelle formée par de nombreuses bouclettes, il avait le regard vide et le teint pâle. Peut-être était-il en train de méditer ? Pour un professeur de Divination, cela n'aurait pas été étonnant. Pour ne pas le dérange, le brun s'asseya à l'une des nombreuses tables qui composaient la pièce où un tapis verdâtre surmontait leur poids, en faisant préalablement un geste de la main à l'attention de de l'homme. Un air frais voltigeait dans la salle et venait quelques fois hérisser les poils. En attendant les autres, il déposa le contenu de son sac sur la table et s'amusait à nouer et dénouait sa cravate aux couleurs de la maison Serdaigle.


Dernière édition par Ethan Wood le Sam 25 Jan - 20:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Heather Wells, Lun 20 Jan - 22:36


La Préfète était dégoûtée. Pensant que quelqu'un avait remplacé l'ancienne professeur de Soin aux Créatures Magiques, elle s'était inscrite au cours avant de remarquer que c'était de la Divination. Barrer son nom aurait été un manque complet de respect pour le professeur, la voilà condamné au supplice.

Habillée de son uniforme de Serpentard, son insigne de Préfète épinglé sur la poitrine, elle était partie prendre son petit-déjeuné. Sauf qu'elle n'avait pas faim. Alors elle quitta la Grande Salle sans avoir avalé le moindre gramme de nourriture. Elle prit la direction de la Tour Nord du château, déjà agacée à l'idée de devoir grimper les innombrables marches de la Tour. Surtout que, vu qu'elle avait sauté le petit-déjeuné, elle arriverait en avance en cours.

Arrivée devant une petite porte close, Heather toqua doucement avant de l'ouvrir prudemment. Un homme, sans doute le professeur de Divination vu son air de parfait timbré, se tenait debout, devant une vielle armoire. Il semblait ailleurs, si bien qu'elle ne fut pas sûr qu'il l'ait entendu le saluer. Les épais rideaux ne laissaient pas passer beaucoup de lumière et elle ne parvenait pas à discerner la couleur exacte du tapis poussiéreux qui recouvrait le sol.

Quel soupir de soulagement lorsqu'elle vit qu'elle n'était pas seule. Ethan, préfet des Serdaigles avec qui elle avait partagé quelques danses au bal se trouvait là. Soulagée, elle se glissa à la table derrière son collègue, chuchotant quelque mots au passage pour ne pas que l'enseignant ne l'entende.

- Heureusement que t'es là, cet endroit et flippant. Seule avec lui, fit-elle en jetant un coup d’œil au professeur, je crois que je serais devenue folle...
Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Harel Chaitan, Mar 21 Jan - 22:33


Intérieurement Harel exultait. O'Riley n'enseignait plus à Poudlard. Cette vipère ne distillerait plus son venin. L'orpheline se souvenait encore avec une étonnante précision leur dernière rencontre en cours de Soins Aux Créatures Magiques, la femme n'avait pas hésité à faire référence à sa famille qu'elle savait disparu. En outre, elle regrettait de ne pas avoir organisé sa vengeance, plus rapidement, pour lui faire ravaler ses mots. Sa seule consolation était de penser qu'elles seraient peut-être amenés à se croiser au détour d'une rue. Le hasard pouvait se montrer si clément.

En attendant, elle s'apprêtait à participer à un cours de divination. Quelle plaie ! Voilà bien l'une des seules matière à laquelle Chaitan ne trouvait aucun intérêt. Il n'y avait rien à apprendre, seulement à manier le mensonge. Chez les moldus, la divination se pratiquait par tout un tas de charlatans. Dans le monde magique, il existait certainement des personnes douées de ce don, mais comment pouvait-on en faire un enseignement.

Pour sa part, elle ne souhaitait pas acquérir ce genre de compétences. La seule personne capable d'influer sur sa vie était elle-même, non pas une quelconque prédiction. Et puis toutes ces marches à grimper pour rejoindre ce cours si peu apprécié. Assurément, la directrice en personne ne devait pas accorder beaucoup de crédit à la pratique.

D'ailleurs, Harel hésita à s'enfoncer plus loin à l'intérieur de la pièce qui leur servait de salle. La décoration bucolique recouverte de poussière la laissait perplexe. Etait-il vraiment nécessaire de perdre son temps en spéculation ? Evidemment non. Or, elle ne niait pas non plus que tout savoir méritait que l'on s'y intéresse. Parfois, les sujets que l'on jugeait inutile pouvaient révéler des aspects nécessaires. Elle pourrait toujours le partager le week-end venu. Sa tête coiffée d'un bonnet s'inclina en direction de l'homme installé derrière le bureau dédié au professeur. Le nombre peu élevé d'étudiants, qui se résumait à Wood le préfet des Aigles et à Wells celle des Serpents, lui permis au moins de choisir son espace. Son choix se porta sur l'extrémité gauche du rang le plus en avant.

Après s'être installée, son regard sombre se posa sur le l'adulte responsable. Recruté depuis peu, aucun étudiant n'avait encore eu affaire à lui. Si le contenu de la leçon s'avérait creux, sa curiosité pourrait se rabattre sur l'auteur.


Dernière édition par Harel Chaitan le Jeu 23 Jan - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Invité, Jeu 23 Jan - 15:47


Je me levais brusquement, le cœur battant et ne sachant plus vraiment où je me trouvais. Il me fallut quelques secondes pour distinguer les contours de mon baldaquins aux rideaux dépliés. Tirant sur la draperie, je me servis à boire et regardais mes collègues de Gryffondors se reposer. Paisibles.
L'eau me fit un peu de bien, effaçant progressivement mon affolement ainsi que les dernier détails du rêve éprouvant que je venais de faire. Il paraît qu'on ne se souvient d'un rêve que si on en prenait part. En position de simple spectateur, on oubliait tout dans les quelques secondes après le réveil. Huum, il faudra que je demande ça au nouveau professeur de Divination que je devais rencontrer aujourd'hui normalement. Peut-être l'interprétation des rêves était au programme ? Auquel cas, il serait utile à beaucoup d'entre nous.

Silencieusement, je m'approchais du lit de Kaelie, afin de regarder l'heure sur son Pierréveil. 06H10 du matin : je pouvais dormir encore un peu si le sommeil venait à m'accaparer une seconde fois.
A peine me suis-je éloignée de la chambrette de ma collègue préfète qu'une furieuse sonnerie stridente me perçait les oreilles ! La Pierréveil s'était soudain animée, elle s'allumait à tout-bout de champs et finit par tomber de la table de chevet !

Fichtre ! Le dortoir ne tarderait pas à démasquer l'auteur de ce vacarme ! Satanée alarme anti-intrusion ! Ni une, ni deux je me jetais à plat ventre en atteignis mon secteur en rampant sous les lits des autres. Puis je fis mine de bondir en ronchonnant comme les autres, déversant ma bile sur le fameux réveil que j'avais offert à Kaelie pour Noel.

L'avantage, c'est que je n'étais plus la seule à être debout maintenant ! Héhé.


Quelques temps après, je rejoignis les autres pour un rapide petit-déjeuner, faisant mine de partager la mauvaise humeur des Rouges et Or.

*Oh oui, vous avez raison : quelle nuit affreuse !*

Mon moral descendit véritablement lorsque je me rendis compte que le cours se déroulait tout en haut de la tour Nord. Il vaudrait mieux partir avant si on voulait arriver à l'heure ! Il y avait autant de marches que d'élèves dans cette tour !
La grimpette fut terrible et une fois en haut, Violaine songea sérieusement à se faire greffer un troisième poumon etc'est essoufflée, qu'elle poussa la porte de bois.

Il faisait frais. Tant mieux, la bouffée de chaleur dont elle était atteinte partirait plus rapidement. Je saluais le nouveau professeurs entre deux suffocations et remarquais Ethan et Heather, assis côte à côte.
Plissant les yeux, je fit bien attention à me mettre à l'exact opposé de leur table, quitte à passer le cours seule.
Je m'assis sur un énorme pouf bleu, tandis que je jetais mes affaires à côté de la boule de cristal qui était au centre de la table.

Après un dernier regard pour le prof qui n'avait pas descellé les lèvres depuis un moment, je m'adonnais à la contemplation de la sphère, essayant de ne pas faire trop le rapprochement avec les voyous de Moldus.
Revenir en haut Aller en bas
Dertil Finnigan
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Dertil Finnigan, Ven 24 Jan - 14:04


Ce matin-là était un matin comme les autres à Poudlard. On se lève, on se lave, on s’habille, on déjeune et on finit par se demander quel cours va bien pouvoir venir ennuyer les élèves aujourd’hui. C’était au tour du cours de Divination, un enseignement fort peu apprécié généralement par les élèves mais qui rendait néanmoins totalement indifférent le jeune homme. Dertil voulait être capable de toucher à tout, ses expériences désastreuses dans la plupart des cours l'ont amené à penser qu’il est toujours à la recherche d’un talent particulier, si seulement il en possédait un. Bien que peu attrayante, la Divination, bien exploitée, pouvait s’avérer une arme redoutable. Prévoir l’avenir ou lire dans le comportement des gens comme à livre ouvert donnait un avantage certain en toute circonstance, le soucis est qu’on n’accordait que peu de valeur à cette aptitude où on l’attribuait davantage à un excellent esprit d’analyse plutôt qu’à un don pour la Divination. En fin de compte, ce cours pouvait se rapprocher le plus de ce qu’il fait le mieux.

Les escaliers de la Tour Nord lui paraissaient interminables. Le Serpy parvint finalement devant la porte close, l’ouvrit délicatement et entra dans une atmosphère sombre où il était difficile de distinguer beaucoup de chose. Il devina le bureau du professeur, à l’avant de la salle de classe et une silhouette pensive y était assise.

*Quel cliché!* pensa Dertil en pensant à l’image qu’on pourrait se faire d’un professeur de Divination.

Les yeux habitués de plus en plus à la pénombre commencèrent à distinguer la disposition de la salle. Il vit les deux préfets, un Serdy et un Serpy, qu’il salua d’un geste amical avant de se diriger silencieusement vers une place disponible et accessible avec sûreté, il était tellement difficile de s’orienter dans ce dédale sombre qu’il s’installa, non sans mal, à la première table qu’il trouva sur son passage, une jeune fille était assise à côté de lui, elle semblait être de la Maison de Gryffondor. Il la salua timidement, et toujours aussi silencieusement, il sortit ses affaires. Le cours pouvait maintenant commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Astrid N. Reckless
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Astrid N. Reckless, Sam 25 Jan - 11:38


Jessica s'était réveillée très tôt à 5h55, plus précisément. Ce qui était très étonnant, quand on connaissait la blondinette. Après une bonne douche chaude elle s'était vêtue d'un jean déchiré au niveau des genoux, une chemise blanche remontée à trois quart et ses vieilles tennis bleus . Elle fourra parchemins, plumes, livres et encriers dans sa besace en cuir de dragon. Elle enfila sa cape noir avec l'écusson de Gryffondor et dévala les escalier en colimaçon, de bonne humeur malgré le réveil trèèès... matinal. La Salle Commune était plongée dans la pénombre, tout le monde devait être sous leur couette. Et, elle, elle partait en exploration !

Effectivement, la franco-britannique avait prévu d'aller faire une virée dans la Forêt Interdite pour s'éclater un peu avant le début des cours. Après avoir marchait un long moment en grimpant de temps à autres dans les arbre non sans sursauter à chaque bruits suspects, elle se dirigea lentement jusqu'au Parc. Les grandes portes passaient, je me dirigeais directement dans la Grande Salle, j'avais une faim de loup ! Assise au près des autres Rouges et Ors, visiblement agacés. A ce qu'elle crut comprendre, un réveil avait troublé leur sommeil, haha. La cinquième année prit un grand verre de jus de citrouille, des oeufs au plat et des toasts beurrés. Elle sortit son emplois du temps, en première heure : Divination. Ennui total. Heureusement, il y a des fois ou c'est plutôt marrant. Raconter des bobards, c'est cool ! Mais la tour Nord, c'est loin ! La Soyer n'avait jamais vu le professeur et si il était aussi cinglée qu'elle le pensait autant ne pas être en retard !

Besace et cape prit à la volée, la jeune fille se pressa et arriva rapidement dans la Tour Nord. La porte était ouverte et elle entra doucement. Il faisait plus sombre ici, le Prof', Mr Fitzgerald était installé au bureau. Et au plus grand étonnement de Jessica il semblait... banal. Pfiou ! Professeur de Divination ? On dirait pas, il n'est pas zarbi ! La blonde le salua poliment cependant et porta son regard à la classe, cherchant ou s'asseoir. Il y avait le Préfet de Serdaigle et la Préfète de Serpentard d'un côté et la Préfète de Gryffondor de l'autre. La franco-britannique s'approcha de Corrigan et elle s'écroula sur un pouf vert, près de Violaine qui observait la sphère posait devant elle.

- Salut, mademoiselle la Préfète ! Ca va, bien dormis ?, demanda t-elle.

Elle porta ensuite son regard à la boule de cristal devant elle et l'étudia plus attentivement.
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Flynn
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: divination

Message par : Evangeline Flynn, Sam 25 Jan - 17:10


Evangeline traînait son cafard d'un bout à l'autre de la salle commune des Serdaigles depuis le matin. Non qu'elle eût un sujet sérieux pour se sentir déprimée, mais chaque année c'était la même chose; à l'approche des mois d'hiver, elle entrait dans une phase quasi-continue de cyclothymie, passant par de soudains accès de bonne humeur, qui parfois se transformaient en des crises de larmes injustifiées, des périodes mélancoliques, qui se mêlaient à des moments d'enthousiasme excessifs. Jean-qui-rit-Jean-qui-pleure et sautes d'humeur.

Ce jour-là faisait partie des périodes sombres. Elle n'avait presque pas dormi, taraudée par de sourdes inquiétudes dont elle ne savait même pas d'où elles lui venaient, et avait passé la nuit à se tourner et à se retourner dans ses draps défaits, pour finir par descendre dans la salle commune, vide à une ou deux du matin. Là, pelotonnée dans un des fauteuils faisant face à la cheminée, elle avait fixé les flammes mourantes d'un regard éteint, en écoutant le tic-tac de sa montre et les battements sourds de son coeur, les seuls bruits perceptible dans un silence qui devenait de plus en plus angoissant. Lorsqu'elle ne put plus le supporter, elle se leva, déambula dans la pièce, monta, redescendit et remonta les escaliers du dortoir. Toujours l'angoisse tordait son coeur et sa gorge dans ses noirs tentacules, sans qu'elle puisse en déterminer l'origine.

Lorsque les plus matinaux de ses condisciples firent leur apparition dans la Salle Commune, elle remonta au dortoir, où certains luttaient contre leur propre volonté pour s'arracher aux doux bras de Morphée, pour se préparer. Une fois présentable, elle s'intéressa à son emploi du temps de la journée: Divination, rien, Histoire de la Magie, rien, deux heures de Botanique... Elle n'avait encore jamais eu cours de divination, une matière qu'elle ne considérait pas comme très fiable -en fait, disons le carrément, pour elle il s'agissait rien moins que de racontars de vieille femme- et ne savait même pas comment ni pourquoi elle s'y était inscrite. Avait-elle perdu un pari? Confondu les noms de deux matières? Coché une case pour une autre? Impossible de se souvenir.

Les cours avaient lieu dans la Tour Nord. Elle étouffa un ricanement sardonique; un cours dans la Tour Nord, en première heure, en hiver, n'avait rien de très attrayant. Elle traîna sa mauvaise volonté et ses humeurs sombres vers le premier escalier qu'elle trouva, sans savoir du tout où il pouvait bien mener -de toutes façons, à Poudlard, les escaliers vous conduisaient là où ils le voulaient, et ils n'avaient pas toujours en la matière les mêmes idées que vous. Elle cloua d'un regard venimeux le bec à un tableau un peu trop moqueur, et se mit à déambuler à la recherche de sa salle de cours. Elle devait se trouver -coup de chance!- dans l'aile nord, car elle pouvait apercevoir le lac gelé, qui avait au premier soleil d'hiver la froide et tranchante lumière d'une hache. La vue n'avait rien de réjouissant, mais elle ne pouvait en arracher son regard, fascinée.

La Tour Nord était bien là, et c'est presque avec étonnement qu'elle se rendit compte qu'en dépit de son sens de l'orientation très défaillant, elle ne s'était pas perdue. La porte de la salle de Divination était ouverte, et peu d'élèves s'y trouvaient déjà, dont Ethan Wood, le préfet de sa maison, auquel elle adressa un petit sourire. Sur chacune des tables, deux boules de cristal, au fond desquelles des volutes laiteuses décrivaient des courbes serpentines. et surtout, au fond de la classe, la silhouette voûtée, semblable à celle d'un oiseau de proie, du professeur. Il régnait dans la salle une atmosphère étrange, comme de décrépitude, d'ancienneté, et l'obscurité qui avait pris possession de la salle ne faisait qu'accentuer cette impression. Evangeline sentit ses sourdes angoisses de la nuit précédente lui revenir et inspira en crispant ses doigts sur le bois de sa table. Même l'air avait une senteur étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Trystan J. Harper
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Trystan J. Harper, Mar 28 Jan - 4:16




HRP:
 

Un son strident se répercuta tel un vacarme assourdissant dans le dortoir des lions – me tirant de mes songes beaucoup trop soudainement. L’esprit encore totalement embrouillé par le sommeil, je bondis hors du lit prêt à combattre dieu sais quoi avant de réalisé que ce n’était l’œuvre d’aucune menace. Ce n’était que mon Pierréveil qui, affichant un «06 :10» bien lumineu, s’agitait furieusement sur ma commode. L’engin responsable de ce bond hors du lit ne manquait pas d’assaillir nos tympans de son agressante sonnerie en y mettant une telle frénésie qu’il en finit même par tomber de son perchoir. J’avais d’ailleurs observé sa chute d’un regard exaspéré alors qu’imperturbable, il continuait de s’agiter sur le plancher de la chambre. Ç’avait été d’un geste contrarié que j’avais finalement mis un terme à son manège avant de le reposer à sa place sur le petit meuble de bois qui bordait mon lit – non sans une envie folle de l’envoyer plutôt se fracasser au mur pour le voir se taise une bonne fois pour toutes.

De peur qu’il ne se remettre en marche, j’avais décroché mes doigts de l’horloge magique avec une précaution démesurée et avait ensuite pivoté vers celle que je tenais pour responsable de ce réveil beaucoup trop hâtif. Venant également de bondir hors de son lit à baldaquin, Violaine était l’initiatrice de cette «merveilleuse» idée de m’offrir ce Pierréveil en cadeau de Noël. Depuis, le moindre mouvement que l’on produisait dans le dortoir était suffisant pour déclencher l’alarme de l’engin et nous sortir tous aussi brusquement du sommeil... un sublime cadeau qui venait en prime avec maintes mauvaises nuits entrecouper de réveils brutaux. Après avoir jeté un regard noir à la Préfète – regard dans lequel y brilla une brève lueur lilas, j’attrapai rageusement des vêtements propres et quittai le dortoir pour rejoindre la Salle de Bain d’un pas lourd de mécontentement. Je savais qu’il ne servait à rien de déverser ma mauvaise humeur sur Corrigan, après tout elle n’avait absolument rien fait de mal et pourtant, je ne parvenais à faire autrement que de lui en vouloir. Au moins pouvais-je me consoler en me disant qu’elle était sans doute tout aussi contrariée d’avoir vu sa nuit lui passer sous le nez... C’était toutefois qu’une bien maigre consolation.

Puis, ma frustration avait fini par s’estomper au même rythme que les vestiges du sommeil desserraient leur emprise sur mon esprit. J’avais alors mis de côté mon isolement provisoire afin de rejoindre mes camarades Gryffondor pour un rapide petit déjeuner dans la Grande Salle du Château. Assis tous ensemble autour de la table des Rouges et Ors, les plaisanteries et les conversations animées fusaient de toute part tel que j’en avais l’habitude. Mais ce fut beaucoup trop rapidement à mon goût que Merit coupa court à ma discussion sur la prochaine saison de Quidditch – notre premier cours de Divination ne tarderait pas à débuter et nous devions encore parvenir à rejoindre le sommet de la tour nord à temps. Grommelant mon manque flagrant d’enthousiasme, j’emboîtai toutefois le pas de mon amie et attaqua l’ascension vers la classe de ce Professeur Fitzgerald dont je ne connaissais encore que le nom.

Baignée d’une fraîcheur agréable après le long trajet qui nous était demandé pour la rejoindre, la salle de cours avait été aménagée pour y recevoir plusieurs tables sur lesquelles on y avait déposé des boules de cristal. Derrière son bureau en noyer, se tenait un enseignant à la chevelure en bataille et au teint cadavérique. Le dévisageant rapidement, je me contentai de lui lancer poliment qu’un bref «Bonjour monsieur» avant de prendre la direction de la table libre que j’avais déjà ciblée derrière Violaine – la Préfète était déjà arrivée et bien installée.

    - Salut, mademoiselle la Préfète ! Ça va, bien dormi ?


Installée non loin de Violaine, une jeune élève de Gryffondor venait de lui adresser la parole. Faisant signe à Merit de prendre place à mes côtés, je n’avais alors pas laissé le temps à la Préfète de répondre à la question de Jessica. J’avais aussitôt lancé sur un ton enjoué et souligné d’un sourire complice :

    - La question serait plutôt : ça va, tu t’es bien réveillé?
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Lightstorm
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Kimberly Lightstorm, Ven 31 Jan - 22:39


C'est le pas lent et traînant que Kim alla se laver ce matin, elle était fatiguée, las, un gros coup de blues lui était venue à la figure dans la nuit, encore un de ces maudits cauchemars où sa mère veut la tuer...
Elle se leva pourtant pour se rendre en cours, si elle voulait obtenir un optimal aux ASPIC il fallait qu'elle bosse! Et ça c'est pas du tout un secret! On a beau être la meilleure nageuse, ou la meilleure mangeuse de Hot Dog, c'est pas pour autant que ça lui donnerait une super note pour ses futurs examens!
La rouge et or enfila sa robe de sorcière, peigna sa tignasse qui avait dû faire une bataille de nœuds dans la nuit, descendit du dortoir, sortit de la salle commune en passant devant le portrait de la Grosse Dame, descendit de la tour des gryffondors, alla dans la Grande Salle prendre un toast grillé, et continua son chemin jusqu'au prochain cours...
Divination, devinette, thé, boule de cristal....
Kimberly soupira, ce n'était pas vraiment son cours préféré, mais, il allait peut-être devenir intéressant? Qui sait? Elle arriva devant ladite salle et entra discrètement, il y avait déjà beaucoup de monde, elle trouva une table libre au fond, ce sera très bien ici, elle pourrait somnoler si jamais le cours devenait un peu trop berçant...
En passant elle salua le professeur qui le lui rendit, elle sourit aux autres élèves devant lesquels elles devait passer pour pouvoir enfin rejoindre sa tour d'ivoire....Sa place au fond de la classe...
Lightstorm s'assit, posa son sac au pied de sa chaise, sortit un parchemin et un plume, griffonna son prénom, la date,et....Fatiguée, posa sa tête sur ses mains les coudes sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Kyara Blanchet, Sam 1 Fév - 15:01


Kyara n'avait pas envie de se rendre en cours aujourd'hui, mais alors pas du tout, surtout pour de la divination quoi. Ce n'était pas cette matière qui allait lui permettre de faire quelque chose dans la vie. Elle se voyait mal se mettre devant un mangemort et sortir sa boule de cristal afin de le vaincre... Quoi qu'une boule de cristal en pleine tête, ça devait quand même faire pas mal ! M'enfin il y avait quand même des moyens plus simples que ça.

Poussant un soupir, la brune arriva quand même à se motiver. Rapidement, elle s'habilla et prenant ses affaires fila en direction de la salle de cours en sautant l'étape du petit déjeuner. D'une part car elle n'avait pas plus faim que ça, d'autre part, car si elle s'accordait un petit déjeuner, elle était bonne pour arriver en retard et cela ne le faisait pas.

Dire qu'avant elle n'en avait rien à faire de tout ça et qu'elle vivait selon ses propres règles. C'était quand même le bon temps, cela lui manquait des fois de ne plus se la jouer en mode rebelle, mais elle avait mûri en quelque sorte. Se passant la main dans les cheveux afin de se recoiffer, la brune entra dans la salle de classe.

D'un mouvement de tête, elle salua le professeur qu'elle connaissait déjà. Elle l'avait d'ailleurs confondu avec un élève au vu de ses traits enfantins. Se mettant en marche, Kyara alla s'installer à une table de vide. Posant son sac, elle l'ouvrit et se chargea de sortir ses affaires tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Axelle Higgs, Dim 2 Fév - 23:47


Suivre les cours de divination était une bonne façon d'augmenter sa moyenne. L'imagination débordante, Axelle se débrouillait aisément dans cette matière. Le cours avait été longtemps annulé, depuis que le dernier professeur s'était enfuit en courant... Est-ce que les élèves de l'Académie étaient si terrifiants ? Mais voilà qu'il reprenait ses activités cette hiver. Un courageu acceptait de devenir le nouveau professeur acceptait de prendre la relève et Higgs était curieuse de voir à quoi il ressemblait. C'était bien la seule motivation de se déplacer car la demoiselle était mal en point.

La veille, les jumelles Higgs avaient bien cuvé dans un partie reculée du château, à l'abri de tout les regards. Rhum et jagermeister furent leurs armes de prédilection. Elles restèrent donc cachées là, jusqu'à ce qu'elle se mettent à rire trop forts et qu'on les surprenne ! Heureusement pour elles, ce fût Heather Wells, la collègue de la Higgs qui fit la découverte des deux jumelles complètement paf. Il suffit de partager un peu de leur alcool afin d'acheter le silence de la belle Serpent. Après un dernier verre, en compagnie de Wells, les jumelles quittèrent en direction de leur dortoir respectif et Heather termina sa ronde. Axelle ne se rappelait plus trop comment elle s'était rendue à son lit mais, chose certaine, ce n'était pas d'un pas droit comme le prouvaient quelques ecchymoses aux genoux.

Le réveil fût brutal : tout le monde était déjà partie, mais cela n'empêcha pas une affreuse migraine de de s'installer. La Higgs avait bien mal dormi et de fortes nausées fit en sorte qu'elle se dirigea vers la salle de bain y vider ses tripes. Beurk ! Bon matin Higgs ! Après une bonne douche, qui ne réussit pas à effacer toute cette gueule de vois, la sinople et argent enfila so uniforme et parti en direction de sa classe. Pas de déjeuner ce matin, ça non ! De toute façon, elle ne voulait pas se claquer un retard et, ainsi, attirer l'attention sur elle.

C'est donc avec discrétion -oui, Higgs pouvait être discrète à l'occasion- que la sorcière franchit la porte menant à la salle de classe. Un bref regard lui permis de repérer Kyara. Depuis leur dernière conversation, les pots s'étaient plus ou moins recollés. Toujours est-il que, même si la confiance n'était pas à son top, les deux cousines avaient à nouveau un certain plaisir à se côtoyer.


- Salut, fit-elle d'une petite voix, s'écrasant à côté de sa cousine.

Malgré le maquillage bien charbonneux, il était possible de distinguer les cernes et le petit teint verdâtre de la Higgs. Relevant les yeux, elle observa quelques instants celui qui possédait maintenant le titre de «professeur de divination». Il avait l'air étrange, cette lueur dans ces yeux en étant le principal témoin. Que réserverait-il à ses élèves ? De loin, installé sur sa chaise, Axelle salua le professeur d'un bref signe de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Merry K. Harper, Mer 5 Fév - 0:16


Bien au chaud sous sa couette, Merit venait pour la 5ème fois de couper son réveil d'un coup de poing. Elle détestait commencer les cours aussi tôt, surtout si c'était le cours de divination où elle s'endormait la plupart du temps. La lionne émit un grognement lorsqu'elle retira la couette et un frisson parcourue son corps.

L'australienne ne perdit pas de temps à s'habiller et se coiffer et fila rapidement dans la Grande Salle où l'attendait son petit déjeuner. Elle s'enfila plusieurs assiettes de toast et avala un grand bol de thé pour se réveiller. Au même moment, Kaëlie entra dans la salle et s'installa aux côtés de ses camarades rouge et or. Elle avala à son tour un rapide petit déjeuner et se tourna vers Merit pour lui adresser la parole. Cette dernière regarda sa montre à son poignée et stoppa net la discussion de la préfète, concernant la prochaine saison de Quidditch.

- Kaëlie, c'est pas le moment, notre cours de divination est dans quelques minutes et on a un bout de chemin à faire jusqu'à la salle de cours.

Tirant presque la préfète, Merit sortie de la pièce à pleine vitesse sans perdre de temps. Elle avait beau connaitre le chemin par cœur, elle voulait être sûre d'arriver à l'heure. Kaëlie la suivait de près et c'est en quelques minutes seulement que les deux lionnes arrivèrent dans la classe. Les joues rosies par sa petite course, l'australienne imita son amie et salua le professeur avant d'aller prendre place derrière la seconde préfète, Violaine.

Merit entendit Kaëlie répondre à une question posée par une rouge et or, mais n'y prêta pas attention et ferma les yeux en posant sa tête sur sa table, en attendant que les cours commence.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Kyara Blanchet, Mer 5 Fév - 16:19


Kyara tapotait la table de ses doigts, suivant sa propre mélodie. Elle avait toujours trouvé étrange le fait d'attendre dans la salle. Quand elle était plus jeune, les élèves devaient attendre devant la porte, maintenant ce n'était plus le cas. Malgré le temps, la brune ne s'y faisait pas des masses, car du coup, ceux en avances se retrouvaient déjà en face du professeur et l'ambiance du coup était assez spéciale. C'était étrange, mais bon au moins il n'y avait pas de monde encombrant les couloirs.

Alors que la brune était dans ses pensées, Axelle fit son apparition. Son arrivée ramena la serpentard sur terre. Fronçant légèrement les sourcils, un sourire se dessina alors sur ses lèvres. Axelle n'avait pas l'air fraîche malgré le maquillage, elle avait du se mettre une mine, d'où son absence dans le dortoir au moment où Kyara avait rejoint son lit afin de dormir.

- Salut Dit-elle d'une petite voix.

Ouuuah, elle était vraiment pas fraîche, mais alors pas du tout. Se retenant de rire, Kyara observa sa cousine pendant quelques minutes tout en secouant la tête. Voilà, l'exemple de la parfaite préfète.

- Qu'est ce que tu as encore fait toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Bram V. Salten
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Vautour


Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Bram V. Salten, Jeu 6 Fév - 23:30



Premier Cours de Divination

Ils étaient tous arrivés avec une simplicité déconcertante. Je perçus dans l’œil de certains élèves les vestiges d'une nuit, la noirceur d'un rêve presque évanoui que le jour faisait peu à peu sombrer dans l'oubli. Je ne dis rien et demeurai immobile dans ma contemplation pendant de longues minutes ; le livre placé entre mes mains me donnait un alibi pour ne prêter qu'une attention distraite aux jeunes sorciers qui entraient dans la salle. Parfois, mes prunelles s'élançaient par- delà les lignes de Freud afin se perdre parmi les faces juvéniles et inconnues des gamins – mais je ne les voyais pas. Pas vraiment, même s'il m'arrivait de produire une quelconque réaction en réponse à leur salut. Il s'agissait plus d'un réflexe humain que d'autre chose ; le vautour, quant à lui, faisait songeusement claquer son bec à l'intérieur de mon crâne. Je bus une nouvelle gorgée de café, devenu froid entre temps, afin de submerger le charognard qui menaçait de sortir des tréfonds de mon âme. Secouant ensuite la tête pour me débarrasser de cette pensée, j'abandonnai finalement mon ouvrage avant de hisser mon corps hors du fauteuil. Quelques plumes tombèrent par terre.

Les murmures qui s'élevaient de-ci, de-là ne tardèrent pas à se taire, laissant ainsi place à un silence empli d'innombrables questions. Lentement, je fis avancer ma silhouette voûtée sur le plancher grinçant jusqu'à me situer devant le grand tableau noir. Je pris alors entre mes doigts, recourbés comme les serres d'un rapace, un bout de craie que je portai contre la surface lisse. Mon écriture se forma peu à peu sur la vaste et sombre étendue, les lettres se dessinant maladroitement en suivant le mouvement saccadé de ma main gauche. Lorsque le sujet du cours fut clairement inscrit, je fis volte-face pour confronter les étudiants anonymes et quasi-indifférenciés ; je leur souris. Sortant l'harmonica d'une des poches de ma veste cendreuse, je l'approchai de ma bouche avant de souffler quelques accords hasardeux dans l'instrument métallique. Pourquoi ? Pourquoi pas. J'en avais envie ; nulle autre explication n'avait besoin d'être fourni. Un instant, je fermai les yeux afin de ressentir la musique infiltrer mon esprit – La seconde d'après, j'ancrais mon regard ailleurs, sur quelqu'un de présent physiquement. Peu importe qui. Le rictus qui scindait mon visage se creusa, déployant son imposture comme une parodie de la bienveillance. L'harmonica disparut dans ma manche.

-
Toi, qu'est-ce que tu peux me dire sur la boule de cristal, demandai-je d'une voix distincte et grave. Je fis une pause avant de reprendre, à l'intention de tous les élèves ; En fait, j'aimerais que vous me parliez de vos connaissances sur ce fascinant objet, hmm...

INFOS (à lire impérativement):
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4

 Cours n°1 ; La Boule de Cristal

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.