AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 2 sur 4
Au poste de police
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Leo Keats Gold
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Au poste de police

Message par : Leo Keats Gold, Dim 25 Oct - 0:38


Hilare... Voilà comment Leo aurait put qualifier Ghrystal.. Si il avait eut les idées suffisamment claires pour le faire, ce qui pour l'instant était loin d'être le cas... Vraiment loin. Ils avaient bu comme des trous, et étrangement, le jeune homme n'avait pas eu la nausée après avoir transplané avec .... euh... Ah oui, Bah Ghrystal quoi. La situation aurait pu lui paraître absurde, mais en même temps, ce n'était pas la première fois que la boisson l’entraînait vers des conneries invraisemblables... Il avait tout de même demandé un château en mariage... Et tenu un discours philosophique à un parfait inconnu... Mais là c'était le pompon, la rue était bondée, et lui, très crédible et élégant dans son beau pyjama licorne. Où Ghrys le lui avait procuré ? C'était un mystère, enfin un secret parce que quand le jeune homme lui en avait parlé, Leo, tout heureux, n'avait pas pu se retenir de sauter de joie... L'alcool ayant déjà apparemment bien fait effet. L'idée était simple et brillante : galoper dans les rues comme une licorne sauvage. Des barres de rires... Assurées.
« Allez Keats, c'est super facile, tu galopes et tu hennies, faut que les moldus ils te croient fou. Points bonus si tu réveilles la police. » Hein ? La police ? Même pas peur... Il était une licorne, oui ou Mer** ? Fallait pas abuser non plus, il ne se laisserai pas attraper si facilement... N'écoutant que Ghrystal lorsque celui-ci lui lança un « HUE CHEVAL ! » retentissant en tapant dans ses mains, Leo s’élança dans la rue en hurlant à plein poumons: " HIIIIII HIIIII JE SUIS LA LICORNE MAGIIIQUEUH HIIIHIII, TU M'ATTRAPERAS PAS EUH " Imitant un pseudo galop, qui tenait tout de même plus de celui d'un cheval complètement désarticulé, Le rouge et Or continuait à descendre, lorsque patatras, ce fut la chute, la tête la première. Hilare, il se releva aussitôt et continua sa course et hurlant de plus belle: "HIIIIIIIIIIIIIIIII HIIIIIIIIIIIIIIII J'AI LA CRINIÈRE DANS LE VENT ET DES MOUCHES PLEIN LES DENTS, JE SUIS UN VÉRITABLE PONEYYYYY YUHUUUUUU OUAIIIIIIIS

Écartant les bras, le jeune homme continuait de galoper, tel un poney volant manquant cruellement de charisme. Se souvenant tout de même des paroles de Ghrystal, Le rouge et Or ajouta en riant aux éclats:

"OUAIIIIS ET TOI LA POLICE TU PEUX PAS M'ATTRAPER SINON JE ME CASSE EN VOLANT SUR MON BALAIS..... EUHHHH"

Étrangement, les visages d'abord supris puis hilares des gens devinrent alors soucieux concernant la santé mentale du jeune homme qui courait devant eux... Bah quoi, ils avaient jamais vu un humain licorne eux? Pfff...
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au poste de police

Message par : Luia Luminos, Mar 23 Fév - 20:39


RP avec Esteban, Arya et Avalone

Luia se retrouvait au poste de police Moldue de Londres. Certains se demanderont sûrement pourquoi une Auror irait dans ce genre d'endroit. Et pourtant, elle y était. Elle avait été témoin d'une drôle de scène en fait. En effet, elle avait vu trois jeunes gens voler des choses dans un magasin dans une sorte de "braquage à la volée" puis être embarqués par les policiers Moldus de suite.

Les trois jeunes avaient été interpellés par les policiers à cause des témoins qui les avaient appelés. Mais Luia n'avait pas aidé à les prendre. Pourquoi? Car, pour elle, les trois jeunes embarqués n'étaient pas les bons, c'étaient peut-être des jeunes sorciers en âge d'être à Poudlard selon elle.

Aussi elle avait décidé d'elle-même d'aller se présenter au commissariat et de chercher à comprendre tout ça. Elle n'était pas sereine, ce n'était pas son environnement habituel (bien qu'il y ressemble): elle ne pourrait donc compter que sur la parole et pas sur sa baguette ou même la magie informulée. Elle resta assisse dans le hall, attendant qu'on vienne lui dise de venir témoigner pour ou contre les trois jeunes gens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Au poste de police

Message par : Invité, Mer 24 Fév - 18:04



Par malheur, Avalone s'est fait prendre en train de voler quelque chose avec deux autres personnes. Elle avait remarqué qu'ils étaient tous des sorciers, même la personne qui est aller les dénoncés. Comme tout le monde, la jeune Avalone n'aime pas être dénoncée lorsqu'elle enfreint une règle, ce qui lui arrive plustôt souvent. Pourtant elle sait se faire très discrète quand elle fait une bêtise. Je dirait que tout à commencer lorsqu'elle état enfant. Très jeune elle fut poussé à voler ou faire de choses contraire à une règles.

Elle avait beau se remettre en mémoire la scène, elle ne voyait pas la fail qui a put cossait cela. Elle avait tout planifier tout préparer. Même que quand elle y pense ça faire un peu peur. Elle n'avait rien volée d'exceptionnelle. Par contre, elle ne savait pas se que les autres avaient volés. À vrai dire, elle s'en fixée un peu, la seule chose qui l'intrigue c'est pourquoi 3 sorciers comme elle se retouvaient ici au poste de police.

Elle était la suivante à aller s'asseoir sur une chaise. Il avait déjà une jeune femme qui était déjà assise. Elle s'assoit et la regarda avec intrigation. Elle ne se souvenait plus des personne qui étaient avec elle.

-C'est toi qui nous à dénoncer à la police ?
Revenir en haut Aller en bas
Esteban R. Lefebvre
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Au poste de police

Message par : Esteban R. Lefebvre, Ven 26 Fév - 11:41


Un énorme malentendu, et voilà qu'il se retrouve au poste de police, assis sur une foutue chaise bancal. C'est d'un ridicule ! Jamais, oh non jamais il n'aurait pensé qu'il se retrouverait dans une telle situation. Tout avait commencé un peu plus tôt. L'idée lui était venue de faire quelques achats à Londres. Jour de vacances ; aucun problème à l'horizon.

Il avait vu débarqué deux policiers dans la boutique. Et hop, il les avait choppé, lui et deux autres personnes. Esteban était resté focalisé sur la moustache de l'un des deux hommes, qui frémissait en même temps qu'il les sermonnait. Il croisa ses bras sur son torse, une grimace boudeuse déforma ses lèvres. À vrai, ce qui lui arrive est très injuste.

« C'est toi qui nous à dénoncer à la police ? »

Le français releva les yeux vers la jeune fille qui venait d'interpeller la femme qui était assise à côté de lui. Il se renfrogna. Et alors, que compte-t-elle faire si c'est le cas ? La frapper ? C'est idiot comme état d'esprit. « Je n'ai rien à voir dans cette histoire... Vous m'avez fouillé non ? S'adressa-t-il au policier qui venait de les rejoindre. L'homme émit un son agacé. - Les caméras de surveillance ne mentent pas ! » Esteban plissa fortement les yeux. Technologie de m*rde.

Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au poste de police

Message par : Arya Chamelet, Sam 27 Fév - 16:10


*Purée, qu'est ce que je fout là, sérieux ?* Une visite de Londres se trouve transformée en arrestation dans un poste de police. Et elle s'y connaissait en police elle. Quand elle était petite, son père y allait souvent. Il lui avait fait croire qu'il donnait certaine informations mais au fond, la petite fille et la grande savait qu'il cachait quelque chose. La Lionne avait déjà eu cette idée de venir le voir en France mais ça devenait de plus en plus présent dans son esprit. Elle pensait à tout ça dans un poste de police. Elle avait été arrêter avec deux autres personne en train de "voler" des objets. Tout cela n'était que coïncidence sur coïncidence. Une voix l'a fit sursauter.

C'est toi qui nous à dénoncer à la police ?

C'était une des deux autres qui s'était fait arrêter avec Arya. Un policier passa et le dernier du groupe et cria :

-Je n'ai rien à voir dans cette histoire... Vous m'avez fouillé non ?

Le policier le regarda d'un air hautain. Arya ne savait pas où se mettre. Elle préférai rester discrète et attendre que parler. Ele se rappelai de phrases dans des séries policières que son père regardait : "Chaque paroles prononcé pourra être retenu contre vous." Alors fallait peut-être pas qu'elle parle.

- Les caméras de surveillance ne mentent pas !

*Tais-toi policier de m*rde* Si elle pouvait sortir sa baguette et lui faire tout oublier. Malheureusement, elle risquait de se faire virer de Poudlard. Ils étaient tous des sorciers. Elle le sentait. Mais elle ne les connaissait pas. Et aucuns des quatres ne pourraient utiliser leur baguette. Le policier était reparti. Enfin tranquille, elle pourrait parler. Elle se pencha en avant et dit :

-Bon, je sais que vous êtes des sorciers, tout comme moi. Perso, j'ai rien fait et je ne compte pas rester ici. Donc je vais essayer de partir. Après, à vous de voir si vous voulez me suivre.

Elle se redressa. Elle avait dit tout ce qu'elle avait à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au poste de police

Message par : Luia Luminos, Lun 29 Fév - 22:09


Luia venait de rejoindre la salle où les jeunes jeunes sorciers étaient, escorté par un policier. Elle se fit alors interpellé par l'une d'elle qui lui dit:

C'est toi qui nous à dénoncer à la police ?

Non, ce n'était pas elle, elle était juste témoin et elle savait que les trois jeunes n'avaient rien à voir la dedans et elle comptait même les aider, du mieux qu'elle pouvait. Et puis elle était Auror, elle pourrait facilement se faire passer pour une flic en civil qui était en mission dans le magasin de Londres. Un policier était passé et le seule homme avait dit:

-Je n'ai rien à voir dans cette histoire... Vous m'avez fouillé non ?

Luia soupira tandis que la policier ne disait rien et les regardait d'un air hautain. L'homme émit un sonj agacé avant de dire:

- Les caméras de surveillance ne mentent pas !

Bien sûr que oui elles pouvaient... En tout cas, la technologie Moldue avait du bon et du mauvais. Le policier sortit de la salle et les quatre sorciers se retrouvèrent seuls. Une des jeune se pencha en avant et dit:

-Bon, je sais que vous êtes des sorciers, tout comme moi. Perso, j'ai rien fait et je ne compte pas rester ici. Donc je vais essayer de partir. Après, à vous de voir si vous voulez me suivre.

avant de se redresser. Luia regarda si le policier revenait puis regarda les quatre jeunes avant de répondre:

-Ecoute, personnellement, oui, je suis sorcière et je pense que vous l'êtes tous les trois aussi. Il faut savoir que je suis Auror. Je suppose que vous savez ce que c'est?

Elle observa leurs réactions quelques minutes puis ajouta:

-Du coup, je sais que fuir ne fera qu'éveiller les soupçons des policiers sur le fait que vous soyez coupable. Si vous restez, vous pourrez prouver votre innocence et je tâcherais de témoigner en votre faveur, je jouerais le rôle d'une policière en civil ou bien hors de ses fonctions qui a vu les voleurs et qui sait que ce n'est pas vous. De toute façon, j'étais déjà ici en tant que témoin.

Elle regarda la première jeune et ajouta:

-Au passage, je suis de votre côté, ce n'est pas moi qui vous ai dénoncé, OK?

Désormais, "la balle" était entre les mains de Luia, qui ne pourrait que jouer un rôle et ne pas utiliser sa magie...
Revenir en haut Aller en bas
Esteban R. Lefebvre
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Au poste de police

Message par : Esteban R. Lefebvre, Lun 7 Mar - 21:21


Une autre fille qui semblait dans la même situation qu'eux venait d'intervenir. Son idée : se carapater du poste de police. Solution intéressante, mais pas sans représailles. De plus, Esteban voulait sauver son honneur. Blessé au plus profond de son être d'avoir été sali. Il veut être lavé de tous soupçons.

La femme n'était pas du même avis que la demoiselle, et le Français hocha imperceptiblement la tête à ses propos. Un témoin inespéré. Lui qui pensait passer son temps à se justifier auprès des policiers. « Au passage, je suis de votre côté, ce n'est pas moi qui vous ai dénoncé, OK? » Génial ! Qu'est-ce qu'elle attend pour leur hurler dessus à ces hommes incompétents qui bafouent leur dignité ; eux, des adolescents si innocents. Il resta bien assis sur sa chaise, ses yeux bicolores naviguant entre les protagonistes de cette scène invraisemblable selon lui ; Femmes d'une quelconque série édulcorée. Il ne voulait rien dire pour l'instant, alors il croisa ses bras et son air boudeur refit surface.
Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au poste de police

Message par : Arya Chamelet, Ven 18 Mar - 22:56


HRPG:
 

Mais qu'est ce qu'elle faisait la ? Elle perdait totalement son temps et malgré qu'Arya est exprimé son envie de partir d'ici, la témoin en avait décidé autrement et avait prononcé qu'elle les aidraient à prouver leur innoncence face à la justice moldu. C'était d'ailleurs une auror. Mais qu'attendait-elle pour aller dire à ces policiers qu'ils n'étaient pour rien dans cette affaire ? Elle ne pouvait rester ici et attendre les bras croisés. C'était trop pour elle. La Lionne devait bouger. La témoin devait parler le plus vite possible que la Française s'en aille le plus loin possible de tous ces gens qu'ils la mettaient hors d'elle. Et si ça continuait comme ça, elle allait bientôt s'énerver comme jamais elle ne s'était énervée. En même temps, elle ne s'était jamais vraiment beaucoup énervée dans sa vie. Et puis cet endroit lui rappelai trop son père. Son père.

-Qu'est ce que t'attends pour aller leur parler alors si tu veux nous aider ?

Elle avait parlé d'un ton méprisant dans aucune gentillesse dedans. Le jeune homme semblait bouder à côté d'elle. Elle ne sortirait jamais avec une équipe pareil. Il ne manquerait plus que l'auror manque son travail et les envoit, les trois, en prison. Super la vie ! Finit dans une prison moldue ! Même Azkaban avait l'air plus fun.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au poste de police

Message par : Luia Luminos, Mar 5 Avr - 11:35


Luia venait de dire qu'elle était du côté des jeunes sorciers et qu'elle ne les avait pas dénoncé. L'un d'entre eux resta bien assis sur sa chaise en croisant les bras et il se remit à bouder. Une autre ne dit rien. Mais une troisième s'écria, sur un ton pas très aimable, voire m^me méprisant:

-Qu'est ce que t'attends pour aller leur parler alors si tu veux nous aider ?

Eh bien de trouver une solution. En effet, il ne les connaissait pas ces policiers, c'étaient des collègues Moldus et non sorciers pour une fois et elle le savait. Elle réfléchissait à comment sortir de là ces trois jeunes sans user de magie devant eux. Il y avait bien le sort "Oubliettes" mais c'était trop facile selon elle. Se faire passer pour une policière en civile ou une avocate? Mouais... En attendant, elle dit:

-J'attends de trouver la meilleure solution sans user de magie devant mes collègues Moldus. Tu vois, je pourrais jeter le sort "Oubliettes" quand ils arriveront mais je ne suis pas sûre que ça marche. Sinon je pourrais me faire passer pour une policière en civil ou une avocate mais je risque de ne pas être crédible. A moins que toi et tes camarades vous ayez d'autres idées bien meilleures?

Luia n'avait pas été tendre mais elle ne pensait pas se retrouver un jour dans cette situation... Vraiment, il ne lui arrivait que des trucs bizarres en ce moment. Se retrouver au poste de police Moldu face à trois jeunes sorciers, il fallait le faire quand même, non?
Revenir en haut Aller en bas
Esteban R. Lefebvre
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Au poste de police

Message par : Esteban R. Lefebvre, Dim 24 Avr - 20:48


Bouder. Encore et encore. Esteban commençait à en avoir marre de cette situation, et dire qu'à l'heure qu'il est il serait entrai de jouer avec son husky, Chadd. Il secoua frénétiquement sa tête. Pas le temps de penser à ce qu'il aurait fait, le mieux est de se concentrer sur ce qu'il se passe autour de lui. Ce n'est pas intéressant, mais amusant. Purée ! Faites que ses parents viennent rapidement le sortir de ce trou.

À peine eut-il cette pensée qu'il vit son père et kevin arriver près du policier qui semblait les attendre. C'est lui qui les as appelé semble-t-il. Esteban vit là une très bonne excuse pour filer en douce. Il s’apprêtait à se lever prestement et taper un sprint, quand ses yeux croisèrent ceux de la-dame-super-gentil qui voulait les aider. Alors, il lui dit : « Vous n'êtes pas obligé de faire ça hein ?! Il réfléchit quelques instants, les sourcils froncés. - J'crois que cette fois les caméras ont parlé. »

Après avoir quitté la femme et les deux filles suspectées, un petit "entrevu" avec deux policiers, plusieurs mises en garde et -par Merlin c'est ridicule- des excuses pas du tout sincères, Esteban put enfin respirer. Une fois dehors, il constata que le soleil était encore bien haut dans le ciel. Finalement, cela n'a pas gâché sa journée !


RP terminé pour ma part
Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au poste de police

Message par : Arya Chamelet, Mar 10 Mai - 20:14


Cette journée était vraiment pourrie. Se faire arrêter par la police moldue. Tomber dans un commissariat qui puait la moisissure. Et l'autre, soi-disant Auror, qui ne bougeait pas un petit doigt pour les sortir de là. La vie était vraiment injuste. Quand Arya avait sorti sa phrase pleine de mépris, l'Auror lui avait tout de suite répondu :

-J'attends de trouver la meilleure solution sans user de magie devant mes collègues Moldus. Tu vois, je pourrais jeter le sort "Oubliettes" quand ils arriveront mais je ne suis pas sûre que ça marche. Sinon je pourrais me faire passer pour une policière en civil ou une avocate mais je risque de ne pas être crédible. A moins que toi et tes camarades vous ayez d'autres idées bien meilleures?

Elle non plus n'était pas tendre. Tout le monde semblait de mauvaise humeur. Ce n'était pas étonnant d’après l'avis de la brunette. Le jeune homme eu soudain un coup de chance. Un homme qui semblait être son père apparu accompagné de quelqu'un d'autre. Le gars suspecté put enfin être libre. Mais pourquoi pas elle ? Tant pis, elle devait tenté le tout pour le tout, et abandonné cette lâche qui ne semblait pourtant pas vouloir les aider malgré ses dires. Elle se leva, mit sa capuche sur sa tête et s'élança à travers le couloir. Personne ne la surpris mais au moment de sortir enfin de ce cauchemar, une policière essaya de l'attraper mais elle n'y arriva pas. Arya se mit à courir à toute vitesse et passa la porte. Ce ne fut que quelques rues plus tard qu'elle s'arrêta de courir pour se dire qu'elle ne passera plus jamais par ce quartier.

Fin du rp pour moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au poste de police

Message par : Alice Grant, Mer 22 Juin - 21:27


RP libre/poste unique Alice a seize ans
-Le Sortilège d'Ivresse-


"Oh non, pas le Sortilège d'Ivre..." était la dernière pensée censée d'Alice. Elle s'était encore mêlé de ce qui ne la regardait pas, et voilà, cette fois, elle n'avait pas échappé aux conséquences. Il avait fallut qu'un flic la ramasse au beau milieu de Londres, dans une ruelle déserte, et l'amène -traîne plutôt- au poste. C'était la première fois de sa vie que la serdaigle était saoule, et le sorcier qui lui avait lancé #Cortes Titilandus maîtrisait, malheureusement pour elle, extrêmement bien ce sort. Alors la voilà aussi bourrée qu'on pouvait l'être, incapable de se lever ou de saisir sa baguette glissée dans sa manche. Le sort ne se dissipait toujours pas, et il fallait s'expliquer auprès d'un policier austère derrière son bureau.
-Votre nom, s'il vous plait, lui demanda-t-il après qu'on l'aie assise sur une chaise.
Mon nom... jamais dire son nom... pensa-t-elle, pas encore en état de lutter pour dire des choses censées.
-Et puis quoi en... encore!? Hein!!? lança-t-elle affalée sur le siège, les deux bras derrière le dossier.
-Mademoiselle, essayez de vous calmer. Pas besoin de souffler dans le ballon pour savoir que vous êtes saoule. On verra plus tard pour le nom alors, ça devrait vous revenir. Votre âge?
-Pas t...touche, coco, je suis mineure! Alors on s'calme! cria-t-elle encore en se redressant.
-Mineure. Et ben bravo...
-Et dîtes! C'pas ma faute! Vous avez choisi votre âge, vous? Hein?! C't'un scandale de juger les gens comme ça...
-Bon. Essayez de vous calmer, j'ai pas envie de vous mettre dans l'une des cellules de ce poste en attendant que vous dé-saouliez, parce qu'il  n'y a pas des enfants de coeur là-dedans et qu'on n'a plus assez de pansements, alors, aidez-moi et je vous aiderai. On est d'accord?
-Et, oh, hein! On m'l'a fait pas, à moi! N'essayez pas de m'enp... de m'entouper... de m'entourluper, louper! Loupé, hihi...
-... Si j'étais pas flic je crois que j'aurai appelé la sécurité...
Le sortilège commençait à se dissiper. Par Merlin, Alice, essaye d'aligner quelques mots normaux, au moins.
-Heu... comment allez-vous, monsieur l'agent? La famille, tout ça...? dit-elle plus calmement.
Ce dernier retira ses lunettes et se frotta les yeux en soupirant.
-J'ai eu une journée de dingue, alors s'il vous plait, qu'on en finisse, dîtes-moi le nom de votre responsable légal pour qu'il vienne vous chercher, parce que vous n'avez pas de papiers sur vous.
-Encore heureux! Enfin, Alice aux pays de la Folie. C'mon nom.
-...
Oups, non, pas ça. Allez, ton nom de famille, souviens-toi de ton nom de famille...
-Euh... s'cusez... Cortes Titi et gromatou, vous savez... mon surnom c'est Al'. Ouaip, on m'appelle Al'.
-Al'...?
-Mes AMIS m'appellent Al', m'sieurs, pour vous c'est MADEMOISELLE Grant!
-Et ben on y est, Alice Grant, alors? C'est ça?
-Z'êtes sourd? J'suis en r'tard, en r'tard, j'ai rendez-vous que'qu... rendez-vous ou j'tire! Pan! cria-t-elle en faisant un pistolet avec ses mains et en faisant mine de de tirer contre la plante au fond du bureau.
Reprends-toi, bordel.
-16 ans. J'dois vous donner ma bague... Tu es avec un moldu, là! Ma bague! J'ai oublié ma bague chez moi! J'ai 16 ans et 100 d'âge mental. Je suis une serdai... Un moldu devant toi tu as Une certaine personne après tout, et des plus intelli... intelligents!
Le policer tapait les informations sur son ordinateur tandis que la sorcière aux yeux noirs sortait des vapes.
Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens


Re: Au poste de police

Message par : Azénor Philaester, Mer 22 Juin - 22:17


En réponse à Alice!

Londres. Jolie ville. Très peuplée. Beaucoup de moldus arpentent ces rues à la hâte. Le spectacle des pieds qui piétinent et des visages durs te donne un peu de peine. Ces pauvres gens n'ont pas l'air heureux. Tu observes indiscrètement ce décor morose. Le temps est gris. Tu crois qu'il va pleuvoir bientôt. Tu as raison. Mais qu'importe tu aimes bien la pluie. Et ce que tu aimes encore plus que regarder le paysage sous la pluie,c'est regarder les gens se précipiter sous la pluie.
Tu marches sans même t'en rendre compte. Tu es habillée d'un pantalon moulant noir, et d'un chemisier en soie gris foncé. Tes cheveux ont été attachés à la hâte par tes soins en un chignon mal fait bien haut. Tu es joliment maquillée. Un léger trait noir sur tes paupières accompagné de paillettes argentées te donne un regard à tomber. Tes nouvelles chaussures, des bottines noires, commencent à te donner des ampoules. Alors tu décides de t'arrêter. Sur un banc. Tu t’assoies en soupirant. Tu poses ton sac à main sur tes genoux. Et observes encore la scène des rues de Londres. En posant tes mains de part et d'autre de ton joli fessier aplatit, tu heurtes un objet. En regardant, tu t’aperçois que quelqu'un a oublié son porte feuille ici. Qu'elle dommage. Curieuse comme tu es, tu fouilles à l'intérieur. Sans ne rien prendre bien-sûr. Ce porte-monnaie appartient à un homme, surement un moldu londonien.
Tu n'as rien à faire de cette douce après-midi. Alors, honnêteté oblige, tu décides de te diriger vers le poste de police le plus proche.

Quelques instants plus tard, tu arrives. Entres dans le hall. La femme à l'accueil est au téléphone. Elle te dévisage et lève les yeux aux ciel en te voyant. Étonnée, tu esquisses un large sourire méprisant à cette femme jalouse et triste. Oui parce qu'elle doit avoir une triste vie. C'est quand même étrange de juger quelqu'un si vite. Enfin bref, tu passes. Peu t'importes le regard des autres, encore moins ceux de moldus mal dans leur peau.

Et d'un coup, tu entends une fille crier: "16 ans. J'dois vous donner ma bague..." Cette voix, tu ne le sais pas pourquoi, mais elle t'attire en quelques sortes. Tu te diriges discrètement vers là où le bruit a résonné. "Ma bague! J'ai oublié ma bague chez moi! J'ai 16 ans et 100 d'âge mental. Je suis une serdai... " Ce mot tape dans tête. Il te fait tilt. Un sorcière de Poudlard se trouve ici-même! Te te trouves désormais devant une salle. Une jeune fille et un inspecteur de police sont chacun de part et d'autre d'un bureau. L'homme doit certainement interroger la fillette qui à l'air bourrée. Le sortilège d'ivresse est ta première pensée. La seconde? Sortir ta consœur d'ici.
Alors à la hâte, sans trop réfléchir à un plan, tu débarques et hurles à moitié:
"Bonjour monsieur, c'est ma sœur. Je la récupère merci au revoir! " Tu attrapes le bras de la Poudlarienne et lui chuchote vite dans l'oreille pour qu'elle y comprenne quand même quelque chose "Sors ta baguette! On ne sait jamais!"Et tu lui fais un large clin d’œil accompagné d'un ricanement.
Tu regardes d'un bref coup de tête en arrière. L'inspecteur n'a pas l'air très content. Il faut s'enfuir. Et vite, alors tu choppes ta protégée et tu cries: "Vite on court!". Tu es prise d'un rire perçant. Drôle de situation que de fuir en plein poste de police. Et l'autre derrière qui hurle "Arrêtez-vous!" Nous s'arrêter? Jamais!


~~~~~~~~
T'as mon LA pour mes faits et gestes!
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au poste de police

Message par : Alice Grant, Jeu 23 Juin - 18:40


HRP::
 

Bon sang Alice, qu'est-ce que tu racontes?!
Sais pas, hihi...
Et là, tandis que la serdaigle tentait de lutter contre le puissant sortilège d'ivresse, la porte s'ouvrit en grand. Elle eut juste le temps de voir une jeune femme hurler:
-Bonjour monsieur, c'est ma sœur. Je la récupère merci au revoir! en la prenant par le bras avant de lui chuchoter: Sors ta baguette! On ne sait jamais! accompagné d'un clin d'oeil et d'un petit rire.
Et là, ça fit tilt dans son cerveau qui semblait se remettre d'un seul coup en marche. La fille aux yeux noirs, en une fraction de seconde, eu l'effet d'une douche froide. Pas trop tôt... Elle ne sortit pas sa baguette, pourtant, au pire on les prendrait pour des folles si on les voyait avec mais elle ne voyait pas quel sort elles pouvaient utiliser pour l'instant, sans parler du fait qu'elle avait juste à la faire glisser le long de sa manche pour s'en servir.
-Vite on court!
Elle repoussa toutes les questions à propos de l'apparition de ce qui semblait être une élève de Poudlard dans ce bureau et se mit à courir avec la sorcière qui semblait aussi folle qu'elle il y a quelques instants, à rire malgré leur situation...
-Arrêtez-vous! cria la policier en sautant de sa chaise.
-Vous avez eu une journée difficile, vous devriez vous... vous reposer! lui lança Alice, cette fois parfaitement consciente de ses dires, imitant elle de tout à l'heure.
Elles quittèrent le poste devant les moldus qui ouvraient de grands yeux. Et encore, ils étaient dans un commissariat, il y avait donc moins de bizarrerie à cette drôle de scène. En tout cas, elle était très drôle pour les deux sorcières.
Courir, courir, courir... ce qu'elle avait toujours fait. Elles tournèrent à l'angle. Un coup d'oeil derrière l'épaule indiqua à Alice qu'elles étaient sur le point de le semer. Oui parce qu'il leur courait après, tout seul comme un grand. Il posait la main sur sa ceinture, cherchait son arme... qui était restée sur son bureau au poste.
-Et m****! jura-t-il.
-Alice, enchantée, dit calmement la serdaigle à sa sauveuse tout en courant.
Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens


Re: Au poste de police

Message par : Azénor Philaester, Ven 24 Juin - 0:17



Vous courez. Encore. Et pendant longtemps. Trop concentrée à aller vite, tu ne distingues pas ce qu'Alice crie au policier qui essaie tant bien que mal de vous rattraper. En sortant du commissariat, vous allez à gauche, puis tournez à l'angle. Quelques rues plus loin, tu n'entends plus les bruits de pas de l'inspecteur. Vous l'avez semé, c'est sur.

La ruelle dans laquelle vous vous êtes réfugiés avec la jeune Poudlarienne est très étroite. Pas très longue. Assez sombre, peut-être car cette après-midi, les nuages ont bien pointés le bout de leur nez. Le sol est fait de pavé, les murs sont d'un orange foncé très sale, et il y a peu de fenêtre aux habitations qui montent très haut. Tu lèves le nez, tu observes les alentours, tu écoutes le bruit de la métropole. Et là la jeune fille se présente. Ah oui, c'est vrai qu'il faut se présenter.
-Alice, enchantée.
-Salut, moi Azénor! Enchantée également. Alors comme ça t'es à Poudlard?
Tu souries à la jolie fille aux yeux noirs, plantée devant toi. Tu attends sa réponse. Même si tu sais ce qu'elle va répondre. Oui elle est a Poudlard. Elle est même à Serdaigle. Noble et sage. Cette fille a l'air aussi folle que toi. Là elle est un peu, comment dire, dans les nuages.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Au poste de police

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 Au poste de police

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.