AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
SMOBY Tricycle Enfant Evolutif – Be Fun
13.75 € 27.50 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 2 sur 15
Pendant le repas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard

Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Christopher Branwen, le  Dim 9 Fév 2014 - 16:30

William était visiblement arrivé en avance, les élèves affluaient dans la salle à un rythme de plus en plus soutenu et même le professeur de potion était arrivé après lui, ainsi qu'une autre membre du ministère, probablement une Auror. Le serpent observait les autres élèves, la plupart d'entre eux entrait dans la salle d'un pas traînant ; visiblement déjà déprimé de devoir écouter un discours du Ministre.

"Quel bande d'imbéciles..."

Will n'avait put s'empêcher de siffler cela entre ses dents. Le jeune homme aperçut ensuite son cousin lui faire signe dans la foule avant de se diriger vers sa propre table, cela lui rendit le sourire tandis qu'il lui rendait son salut. Gabriel, probablement l'unique personne dans ce château en qui il pourrait toujours avoir une confiance totale et absolue, tout deux s'entendaient parfaitement malgré le fait qu'ils étaient totalement différents sur de bien nombreux points. Le vert et argent reporta son attention sur le reste des élèves, apercevant que la table des Serpentard se remplissait également petit à petit.

Il vit notamment sa préfète s'installer non loin de lui, la jeune femme avait troqué l'habituel uniforme de Poudlard contre des vêtements qui, en tout cas au yeux du serpent qui la dévora des yeux un très court instant, la mettait bien plus à son avantage. Elle le salua rapidement et Will répondit en souriant.


"Salut Heather, le moins qu'on puisse dire c'est qu'on te remarque tout de suite sans ton uniforme. Si tu veux impressionner c'est réussi."

William n'eut guère le temps d'en ajouter plus qu'Axelle Higgs, la seconde préfète de sa maison ; ou première ? ; venait à son tour de s'installer avec eux, bien que de l'autre côté de la table, tout en les saluant d'un sourire. Pas forcément très bavarde mais elle savait se faire respecter. Bien que tout deux ne se soient jamais vraiment parlé, il se souvenait d'avoir vu quelques première années qui n'en menait pas large après qu'ils aient eut affaire à elle. Ce souvenir le fit rire intérieurement, au moins ils s'étaient ensuite rapidement intégré au sein des serpents. Le jeune homme se tourna complètement vers la table pour leurs parler, tournant dorénavant le dos aux professeurs et membres du Ministère. Il n'aurait qu'à leur prêter de nouveau attention lorsque le discours commencera.

"Salut Axelle ! Deux préfètes pour moi ? Je ne pensais pas avoir d'ennuis pourtant... Vous allez bien toutes les deux ?"

A peine avait-il terminé sa phrase qu'une troisième jeune fille arriva. Bien entendu il la connaissait de vue, comme la quasi-totalité des membres de sa maison, mais Will ignorait totalement son nom. Elle demanda si elle pouvait s'asseoir sans tenir compte de leur réponse puisqu'elle avait déjà joint le geste à la parole sans laisser à quiconque le temps de répondre. N'importe quel bleu, rouge ou jaune ayant agis de cette façon se serait déjà retrouvé par terre mais la solidarité que devait montrer les Serpentard força Will à ne même pas envoyer de remarque cinglante, hochant légèrement la tête comme pour approuver.

- Si tous les aurors sont aussi séduisants, je veux bien qu'ils montent la garde devant mon dortoir !

Il était bien entendu évident que cette phrase ne lui était pas le moins du monde adressée mais l'occasion était trop belle. Will ne pouvait pas passer à côté de ça.

"Merci du compliment mais je ne suis pas Auror ma petite. Et je n'ai aucune envie de monter la garde où que se soit, bien trop ennuyeux comme boulot."

Le jeune homme commençait à avoir faim. Vivement que le discours commence qu'il puisse se mettre quelque chose sous la dent. Le serpent allait se contenter d'attendre une réponse des filles lorsqu'une autre chose lui vint à l'esprit, un détail qu'il pourrait être intéressant de dire à la préfète.

"Ah en fait Axelle, j'ai croisé Zoey l'autre jour on a un peu discuté. Je me suis sentit bête, je n'avais absolument pas réalisé que c'était ta sœur."

Inutile de dire quoi que se soit de plus, Axelle était probablement déjà au courant et si elle ne l'était pas, ce n'était pas à lui de le lui raconter.
Invité
Anonymous
Invité

Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Invité, le  Dim 9 Fév 2014 - 17:17

~ Repas avec le Ministre de la Magie et les Aurors ~


Gabriel était installé a sa table, et celui-ci se sentait un peu seul, d'ailleurs la plus part des tables des autres maisons était complètement vide pour le moment. Il se retourna et vit même William, lui aussi seul à sa table. Cella rassura un peu le Rouge et Or, il se dit qu'au moins il n'était pas le seul dans cette situation là. Le jeune West tourna maintenant la tête vers la table des Professeurs, visiblement tout le personnel du Ministère était au complet, avec la directrice, par contre il manquait encore quelques professeur de Poudlard, très certainement encore en train de terminé leurs cours.

La solitude du West n'allait pas tardé à être brisé pour son plus grand plaisir, car il se sentait vraiment seul. Une Gryffondor fît son apparition dans la grande salle, pas que elle d'ailleurs, les élèves commençais a arrivé et pour certain c'était visiblement une corvée de venir écouter un discours du Ministère. C'était un peu compréhensible d'un côté, il avait surement mieux a faire, mais bon cella était quand même important, au moins ils étaient quand même venu. Il fût déconcentré sur l'entrée des élèves lorsque la jeune demoiselle vient lui posé une question, puis se présenta ensuite auprès de Gabriel. Celui-ci attend qu'elle eu fini puis il lui répondit très amicalement.

Je suis arrivé il y'a peu de temps mais je ne pense pas qu'ils aient dit quoi que ce soit pour le moment, ce qui est normal, la salle est presque vide et les cours ne sont pas encore totalement fini.

Il enchaîna ensuite.

Enchanté Haerilia, moi c'est Gabriel West, et effectivement tu ne te trompe pas, je suis bien en dernière année.

Après lui avoir répondu, Gabriel se re-concentra sur la table des professeurs, observant le moindre geste, voir si ils allaient commencer, mais très peu de chance, la Grande salle était encore trop vide pour qu'un discours commence. Tandis que Haerilia était installé avec sa plume et son parchemin, prête a noté la moindre information, quelqu'un fût a son tour son apparition. Il s'agissait de Violaine leur préfète, et d'ailleurs celle-ci ne s'occupa absolument pas si les deux jeunes gens étaient en pleine discutions, il vient s'installé au milieu tout en jouant des coudes pour se faire sa place. Par la suite elle piqua même un bout de parchemin à Haerilia. Leur préfète était sans gêne mais à force, Gabriel s'y était habitué. Le jeune Rouge et Or l'observa avant de lui dire.

Tient Violaine, comment va tu ?

Pas la peine de lui faire remarquer qu'elle s'était incrustée, il connaissait déjà la réponse. Il y'a au moins un point positif, Gabriel n'était plus seul et la Grande Salle continuait de se remplir. Beaucoup d'élèves s'étaient déplacé pour écouter le discours du Ministère. Tous voulaient certainement en apprendre plus sur l'attaque du Poudlard Express, et même tout ce qui se passe a l'extérieur de Poudlard.

Ce coup-ci le jeune Gabriel n'eu pas le temps de faire quoi que se soit, ni même d'observé de nouveau les Aurors qu'une nouvelle Gryffondor pointa le bous de son nez. Bien entendu sont visage lui disait quelque chose, a force de traîné dans la Salle Commune, on fini par connaitre les visages, mais de la a connaitre les prénoms et les noms, ça c'est une autres histoire. Il se tourna alors de l'autre côté, tournant ainsi le dos a Violaine et Haerilia pendant un cours instant et dit a la jeune Gryffondor, qui devait certainement se trouvé en sixième, voir même en cinquième année.


Bonjour, moi c'est Gabriel West et la c'est Haerilia. Ensuite je suppose que je ne suis pas besoin de te présenté notre chère préfète Violaine.

Tant qu'à faire autant l'intégrer au petit groupe de Gryffondor qui s'était formé. Une fois les présentations faite, Gabriel se redressa et se remit face a sa table et attendit patiemment que le discours commence, ou que l'une des Gryffondor avec qui il se trouvait réponde, et également que le repas démarre, car celui-ci commençais a avoir.
Andrew Eales
Andrew Eales
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Andrew Eales, le  Dim 9 Fév 2014 - 17:24

Pendant le repas.


J'étais totalement exténué aujourd'hui, n'ayant qu'une seule envie, celle de m'allonger dans mon lit et de me réveiller le plus tard possible. Néanmoins, je ne pouvais pas faire ceci pour la simple et bonne raison que tout les élèves devaient absolument se rendre à la grande salle... c'était assez égoïste de ma part de penser ainsi, mais... ils pouvaient pas choisir un autre jour ? Moi qui, d'habitude, débordait d'énergie, là, je n'en avais presque plus, mais j'allais bien devoir me forcer après tout. Profitant du fait que je me trouvais dans la salle commune de Gryffondor, je grimpais rapidement dans les dortoirs afin de changer mon uniforme de l'école par quelque chose d'un peu plus classe. Après tout, le ministère et les aurors serraient présent ce soir-là, alors, pour une fois dans ma vie, je devais absolument faire bonne impression, sait on jamais que ça m'aiderais dans mon futur ! C'est ainsi que je me retrouvais à fouiller dans ma valise pour trouver quelque chose de convenable... ma main s'arrêta alors sur une chemise d'un rouge pourpre qui conviendrait parfaitement. Et pour le pantalon... j'allais faire simple en prenant un pantalon noir assez sobre, mais efficace. Enfilant tout cela le plus rapidement possible, je vérifiait le tout en m'observant dans le reflet du miroir, en profitant ainsi pour remettre un peu de l'ordre dans mes cheveux... ce n'était vraiment pas mon habitude, VRAIMENT PAS, mais je devais bien faire une exception pour une fois ! Après m'être assuré que tout cela m'allait bien et me donnait une certaine présence - encore une fois, on ne sait jamais, ça pouvait aider d'avoir l'air soigné... je n'en savais rien, mais ça valait le coup de tenter - j’asperge mon visage avec de l'eau pour avoir l'air un peu plus "éveiller" et avoir meilleure mine. Lorsque je fut convaincu par le résultat final, je m'aventurais enfin en dehors des dortoirs, dévalant les escaliers le plus vite possible et sortant rapidement de la salle commune.


« DAMIEN EALES »  
Faites que je ne sois pas en retard, faites que je ne sois pas en retard...


Tout en me murmurant à moi-même ceci, je descendais les escaliers si vite que je me demandais comment je pouvais faire pour ne pas m'étaler de tout mon long en ratant une marche. Une fois tout les escaliers descendu, je repris un rythme normal et, plus vite que je ne l'aurais penser, je me trouvais déjà aux alentours de la grande salle, pénétrant à l'intérieur de celle-ci en jetant un rapide coup d’œil. D'après ce que je pouvais en déduire, il manquait encore des élèves et le discours n'avait donc certainement pas débuter. Parfait ! Mes jambes me conduisent instinctivement vers la table de ma maison où je m'installe en douceur entre deux personnes tout en prononçant à l'intention de qui voulait l'entendre.


« DAMIEN EALES »  
J'ai bien cru que je n'allais jamais arriver ici.


Tout ça était dû à ma longue préparation sans doute... mais bon ! Le principal, c'était que j'étais désormais présent et à l'heure. Je lança un bref regard à mes alentours, remarquant que je ne connaissait personne étant assis à cette table... pour finalement me rendre compte que j'étais assis pile en face de Violaine, ma meilleure amie, que je venais juste de remarquer à l'instant. Celle-ci avait un stylo moldu pour prendre des notes et... et... mince ! J'ai totalement oublier ça ! Bon... pas grave... mon cerveau était assez efficace pour garder en mémoire tout ce qui serait dit aujourd'hui... du moins, je l’espérait...


DAMIEN J. EALES.--------
Antoni Londubat
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Antoni Londubat, le  Dim 9 Fév 2014 - 17:50

Rapidement, s'ajoutèrent aux Aurors présents Era, dont la venue semblait avoir échappée à Antoni ? M'enfin, quoi qu'il en soit, le Ministre et la Directrice en fonction arrivèrent ensemble, suivis de quelques membres du Personnel. Il aurait espéré apercevoir Mrs O'Riley ici, mais malheureusement, elle n'enseignait plus à Poudlard. Toutefois, il découvrit de nouveaux visages. Peu informé des changements ici, c'est avec une certaine surprise qu'il découvrit que Gloire Lecomte avait laissé sa place, après plusieurs années d'enseignement. Il avait quand même pris un sacré coup de vieux lui aussi...En tout cas, il s'imaginait bien à la place de ces élèves qui transportaient leurs énormes têtes de dragée sur leurs petites épaules.

Et pour cause, il ne s'était pas attendu à ressentir une telle sensation en siégeant à la Table des Professeurs. Il masquait tant bien que mal une certaine satisfaction, cette place lui conférant un certain pouvoir. Imaginaire, certes. Lui qui, pendant sept ans, vivait sous la loi de professeurs et concierges farfelus, n'était-ce pas jouissif d'occuper la place qui leur avait appartenu ? C'était comme ça qu'il voyait la chose. Bref, le déjeuner commença et les assiettes surgirent des tréfonds du château. Le hareng fumé ne lui disait rien, aussi préféra-t-il ne pas toucher à son plat. Il était bien trop préoccupé par ce qu'il s'apprêtait à dire.

Le temps passa et au bout d'une dizaine minute, alors que certains gamins semblaient pressés de quitter la Grande Salle, le jeune Auror chercha Mrs Harshing du regard, avant qu'elle ne hoche de la tête. Bon...C'est parti. Il se leva après avoir resserré sa cravate et se dirigea vers le perchoir où les Directeurs avaient l'habitude de proférer leurs discours. Il s'y planta et se racla bruyamment la gorge, avant de prendre parole.

« Chers élèves ! Dit-il d'une voix forte, captant l'attention de l'assemblée ci-présente. Merci à tous de vous être déplacés. Je me présente, Antoni Londubat. Sa main désigna les représentants du Ministère. Voici mes collègues et, comme vous l'aurez remarqué, Monsieur Petrus Sudworth, Ministre de la Magie, qui nous accompagne aujourd'hui. Il marqua une courte pause, suite à ça son faciès s'endurcit. Si le Ministère se déplace présentement à Poudlard, c'est pour vous parler des derniers événements qui ont frappés notre communauté. À commencer par le Massacre, il appuya sur ce mot, du Poudlard Express qui, je le conçois, est une dure épreuve pour tous. Ceci n'était que le début d'autres attaques du genre, visant la résidence de la Monarchie Britannique et le Colisée, en Italie, entre autre. Des affrontements ont récemment eut lieu et c'est avec certitude que je vous annonce que, il s'arrêta, les Mangemorts sont bel et bien de retour. Il prit une profonde inspiration, alors que de bruyants murmures s'élevèrent, avant de se dissiper lorsqu'il continua son discours. Des dispositions seront prises pour garantir au domaine une sécurité optimale, et les Aurors se chargeront de surveiller Pré-au-Lard tout au long de l'année. Termina-t-il rapidement, puis changea tout aussi vite de sujet, car des frissons le parcouraient lui aussi. Concernant votre camarade Harradas Spinner, il est à présent interné à Sainte-Mangouste à durée indéterminée, après avoir subi le Sortilège Doloris pour ceux qui ne le savent pas. Toutefois, il devrait réintégrer Poudlard l'année prochaine si tout se passe bien. Il releva la tête, prit une posture moins sérieuse et son monologue se poursuivit avec plus d'entrain. La dernière fois que les Forces du Mal on envahit le château, celles-ci bénéficiaient d'une aide intérieure. Prenez garde, faites attention, respectez les règles, un fin sourire fut visible sur sa trogne, et tout ira bien. En attendant, si vous avez une quelconque information sur Mr Spinner, elles sont la bienvenue. Si quelqu'un, de n'importe quelle manière qu'il soit, a pu être en contact avec lui, qu'il nous le signale. Il en va de même pour un renseignement sur les mages noirs, car sachez qu'ils peuvent être n'importe où. Que vous ayez assisté à ces événements tragiques ou que vous ressentez le besoin de vous exprimer, nous sommes à votre disposition ! »

Il jugea nécessaire de s'arrêter pour le moment mais, avant de reprendre place, il dit d'un ton dur :

« Le Ministère veille, chers amis, et sera plus intransigeant que jamais. »


Dernière édition par Antoni Londubat le Dim 9 Fév 2014 - 20:20, édité 3 fois
Haerilia Gallowsraven
Haerilia Gallowsraven
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Haerilia Gallowsraven, le  Dim 9 Fév 2014 - 19:27

Timide dans un premier temps, Haerilia gagna rapidement en assurance. Ce jeune homme n’avait montré aucune marque d’hostilité à son égard-chose qu’elle remercia en silence. Les Gryffondor ont souvent de ces tempéraments… Un sourire moqueur apparu à son visage. Avec son sang-chaud, nul doute qu’elle rentre dans cette catégorie ! Ses doigts glissèrent machinalement le long de son visage, remettant en place sa chevelure ébène. Son regard parcouru une nouvelle fois la Grande Salle avant de s’arrêter à la table des professeurs, plus précisément sur un Auror. Il ne semblait pas avoir plus de vingt-cinq ans et pourtant il devait vivre de ces choses… Parvenait-il à mettre ses craintes entre parenthèse ou était-il comme elle, à les subir éternellement ? Elle aimerait tellement connaitre le bonheur de ceux qui ne se soucient de rien, de ceux qui n’ont pas à s’inquiéter… Qu’il serait bon de redevenir un enfant dans ces moments-là. Stop ! Elle devait absolument se ressaisir. Elle angoissait et ne voulait pas que ça se sache, question d’amour propre. Tout en mordillant ses lèvres, la septième année se ressassait les derniers événements. Celui auquel elle attachait le plus d’importance était évidemment celui s’étant déroulé en France. Son père y vivait, seul avec son terrible secret. Si jamais il lui était arrivé quelque chose…


« Pourvu qu’ils parlent de la France… Pourvu qu’ils donnent d’autres détails… »



Mer** ! Fruits de ses pensées chamboulées, ses quelques mots s’était échappés sans qu’elle ne s’en rende compte immédiatement. Gabriel était dos à lui, aussi espérait-elle qu’il n’ait rien entendu. C’était peu probable mais fort heureusement, une rouquine vint briser ce silence gênant. Violaine bataillait pour se faire une place entre eux, place qu’elle fut bien obligée de lui céder pour ne pas se prendre un coup dans les côtes. Haerilia roula des yeux, se voulant exaspérée… Mais son rire incontrôlé la trahit bien vite. Avoir une préfète aussi turbulente à ses côtés avait certains avantages, comme oublier certains de ses soucis. Bien installée, celle-ci déchira un bout de son parchemin aussi simplement que cela. Oh, elle lui fit une moue adorable made-in-Vio mais dommage pour elle, cela ne marchait plus… Ou si ? Hae lui donna une pichenette sur le coin de la tête, un sourire moqueur accroché aux lèvres.


« T’es impossible, tu le sais ça ? Je t’aurais passé mes notes sans problèmes patate ! »


Puis, son regard suivit un nouveau venu. Wood, le préfet des Serdaigle, venait de saluer Violaine. Une foule de question se bouscula dans sa tête mais elle préféra se taire. Après tout, les relations des autres ne la concernaient absolument pas. Elle se contenta de changer de sujet grâce à un merveilleux prétexte : L’arrivée d’Eléna. Elles suivaient le même cours d’histoire de la magie et avaient fait connaissance lors du dernier, aussi lui sourit-elle de bon cœur lorsque Gabriel les présenta. Hae eut à peine le temps de lui demander comment elle allait qu’un autre Gryffondor les rejoignit. Encore une nouvelle tête ! Lui aussi avait laissé tomber l’uniforme pour quelque chose de beaucoup plus classe. Une discrète couleur rosée apparu sur ses joues alors qu’elle se rendit compte qu’elle l’observait en détail. Il prit alors la parole et ce qu’il dit ne manqua pas de lui arracher un rictus moqueur.


« J'ai bien cru que je n'allais jamais arriver ici.


- Pour une fois que ce n’est pas moi qui suis en retard. Bienvenue au club des retardataires, nous sommes maintenant deux membres. Plutôt pas mal hein ? Quoi qu’il en soit, je pense que tu connais déjà Violaine l’enquiquinante. Je te présente alors Gabriel et Eléna. Moi c’est Haerilia. »



Commençant à avoir chaud, la jeune femme remonta les manches de sa chemise en soie. Une moue désolée au visage, elle tourna le dos au nouveau venu pour se concentrer sur l’estrade. L’Auror qui avait attiré son attention un peu plus-tôt prit la parole. Sa plume à papote n’en perdit pas une miette et inscrivit mot pour mot son discours.  La brune écarquilla les yeux sous l’effet de la surprise. C’était une blague, pas vrai ? Tout ça pour ça ?! Elle le savait… Elle avait mis beaucoup trop d’espoir dans cette rencontre Ministère-Ecoliers… Abattue, la sorcière repoussa son assiette dorée sans jeter un seul regard aux merveilleux plats. Elle enfouit ensuite son visage au creux de ses bras, retenant le flot de déception, de tristesse et de rage qui pesait sur elle.
Trystan J. Harper
Trystan J. Harper
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Trystan J. Harper, le  Dim 9 Fév 2014 - 19:40



Un repas avec le Ministre et les Aurors

Descendant pour ce qui me sembla être une millième fois de cet escalier en mouvement, je me rendis rapidement compte que j’avais une fois de plus atterri sur le mauvais palier. Non, mais qu’est-ce qu’elles avaient ces fichus escaliers à prendre toujours la mauvaise direction et d’autant plus dans les moments les moins opportuns?! Maudissant intérieurement le sorcier qui avait eu la ridicule idée d’ensorceler ces marches pour qu’elles passent leur temps à tournoyer toujours de la sorte, je sentis ma patience commencer à s’effriter peu à peu. Je voyais les minutes passer et ma crainte grandissante d’arriver en retard à ce baquet que s’apprêtait à donner le Ministre de la Magie en réaction aux derniers événements survenus. Depuis quelques semaines, la communauté magique avait reçu plusieurs coups durs – autant au Royaume-Uni qu’à l’international. Mais nous touchant de près, il y avait d’abord eu Gringotts qui s’était vue cambrioler alors qu’elle avait pourtant la réputation d’être inviolable, ainsi que le Poudlard Express qui avait été sauvagement attaqué par ce qui ressemblait fort à des Mages noirs...

C’était les répercussions de ce dernier assaut qui nous avait frappé le plus dur à Poudlard. Nous y avions tous perdu des amis ou des connaissances dans ce train et un doute sur notre sécurité au Château s’était installé dans l’esprit de plusieurs d’entre nous. Étions-nous réellement hors de danger entre les murs de Poudlard? J’avais vu les traits de Lovïc se creuser d’inquiétude à l’idée de me savoir au château et je me doutais bien que c’était justement pour regagner notre confiance à tous que le Ministère avait organisé ce repas. J’avais finalement franchi la porte de la Grande Salle au moment même où s’y faisait entendre les premiers mots du discourt des Aurors – m’arrêtant un bref instant aux pieds de la porte alors que je reconnaissais la voix de l’auteur de ce discourt : c’était celle d’Antoni! M’avançant sans bruit entre les tables déjà bien remplies, je m’empressai de me creuser une place aux côtés d’Haerilia et de Violaine – lançant un regard d’excuse à cette dernière pour mon léger retard... Ça commençait à devenir beaucoup trop coutumier de ma part d’ailleurs et j’allais devoir y travailler sérieusement avant que ça m’attire des ennuis. Je reportai rapidement mon attention sur Londubat qui poursuivait :

    - Si le Ministère se déplace présentement à Poudlard, c'est pour vous parler des derniers événements qui ont frappé notre communauté. À commencer par le Massacre du Poudlard Express qui, je le conçois, est une dure épreuve pour tous. Ceci n'était que le début d'autres attaques du genre, visant la résidence de la Monarchie Britannique et le Colisée, en Italie, entre autres. Des affrontements ont récemment eu lieu et c'est avec certitude que je vous annonce que les Mangemorts sont bel et bien de retour.


À ces derniers mots, j’avais écarquillé les yeux et dévisagé longuement Antoni. Cela faisait déjà quelques jours que la rumeur courait comme quoi ces extrémistes Mages noirs étaient de retour, mais tous espéraient ardemment se tromper. Les Mangemorts... qui ne connaissaient pas leur histoire macabre teintée de vengeance et de massacre? S’ils étaient réellement de retour alors nous n’étions tous plus en sécurité nulle part. Un bruyant murmure avait commencé à se rependre dans la Grande Salle alors que chacun prenait conscience de toute l’ampleur de cette annonce. Silencieuse je tournai un regard anxieux sur chacun de mes camarades alors que je sentais mon estomac se nouer. Si nous n’étions plus en sécurité, alors qu’en était-il pour nos familles à l’extérieur de Poudlard?! Lovïc...

    - Des dispositions seront prises pour garantir au domaine une sécurité optimale, et les Aurors se chargeront de surveiller Pré-au-Lard tout au long de l'année. Concernant votre camarade Harradas Spinner, il est à présent interné à Sainte-Mangouste à durée indéterminée, après avoir subi le Sortilège Doloris pour ceux qui ne le savent pas. Toutefois, il devrait réintégrer Poudlard l'année prochaine si tout se passe bien. La dernière fois que les Forces du Mal on envahit le château, celles-ci bénéficiaient d'une aide intérieure. Prenez garde, faites attention, respectez les règles et tout ira bien. En attendant, si vous avez une quelconque information sur Mr Spinner, elles sont la bienvenue. Si quelqu'un, de n'importe quelle manière qu'il soit, a pu être en contact avec lui, qu'il nous le signale. Il en va de même pour les mages noirs, car sachez qu'ils peuvent être n'importe où. Nous vous attendons donc, si vous avez quoi que ce soit à dire.


À l’idée que quelqu’un parmi nous sache quoi que ce soit sur la situation qui aurait échappé aux Ministère, les regards fusaient dans toutes les directions pour tenter de discerner un indice quelconque sur le visage d’un camarade. Qui sait qui pouvait être impliqué dans cette histoire à notre insu? La menace pouvait venir de l’intérieur à tout moment disait-ont et plusieurs d’entre nous commençait déjà leur petite enquête en accusant du regard certains élèves – bien souvent assis à la table des Verts et Argent, car tous connaissaient leurs antécédents...

    - Finalement Vio, je crois que ce n’était pas une si mauvaise idée que ça de m’offrir un Pierréveil pour Noël... Au moins on peut être certaine d’être alertée si un intrus décide d’entrer dans le dortoir. Un sourire crispé aux lèvres, j’avais lancé cette réplique sur un ton de plaisanterie alors que je tentais tant bien que mal de détendre l’atmosphère lourde de tension.
Axelle Higgs
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Axelle Higgs, le  Dim 9 Fév 2014 - 20:26

S'en suivit une légère discussion pendant laquelle William mentionna être surpris d'avoir deux préfète pour lui, étant si sage. Ce qui arracha un sourire narquois à la Higgs qui répondit à son "vous allez bien", par un hochement de tête. Par la suite, il mentionna avoir rencontré Zoey l'autre jour et qui venait tout juste de constater qu'elle était sa soeur. Su-per, vaut mieux tard que jamais, hein.

- Ah bon ? Tu devrais travailler ton sens de l'observation, il paraît qu'on se ressemble. Mais comme elle est à Gryffondor, je le cache un peu, tu sais, rétorqua-t-elle un sourire en coin aux lèvres.

Non loin d'eux, une camarade plus jeune, Bluenn, semblait affamée. Aussi sur son visage se peint un léger sourire narquois lorsque les plats commencèrent à apparaître. Axelle espérait seulement qu'elle aimait le hareng fumée, sinon la quatrième année serait déçue. Pour sa part, Higgs la verte aurait préféré du saumon, mais accompagné du riz basmati, cette viande blanche avait bon goût. Malgré tout, la préfète laissa quelques restes dans son assiette : elle n'avait jamais un un gros appétit. Elle repoussa son couvert et attendit la suite des événements. Un élève de troisième année se leva, mais un seul regard suffit à le faire assoir sur son siège. Higgs n'était pas certaine, mais de ses souvenirs le gamin était au courant de ce qui s'était passé la semaine dernière, alors que Woods et elle avait pincé un jeune délinquant.

L'un des sorciers invités se leva et s'apprêta à commencer son discours. D'abord, il se présenta avant de rapidement enchaîner. Il parla des récents évènements, de la peur qui planait, du retour des Mangemorts ! Évidemment, quand on parle du mal, on accuse immédiatement le célèbre ordre noir. Aucun autre groupe extrémiste pourrait tout à coup faire surface. Bon, d'un côté, l'auror n'avait pas tort. Le visage de la Higgs restait imperceptible, d'une neutralité exemplaire, bien qu'elle n'avait qu'une envie : éclater de rire. D'abord, car elle avait prévu le discours de l'autorité magique, peur, violence et sécurité. Ensuite, car elle voyait bien qu'ils étaient dépourvus : aller voir des gamins. Afin de les rassurer ? Oh non, ça non. Le but c'était de les rendre paranoïaque à un tel point que tous se surveilleraient du coin de l'oeil, prêts à dénoncer à chaque instant son camarade.

Après une dernière phrase, soulignant que le ministère serait intransigeant, Londubat se tût et le silence plana. Dans les yeux de la plupart des étudiants, dont les pupilles azurés de la verte et argent, une petit lueur de frayeur brillait. Quelques murmures s'élevèrent des tables, étonnés par les dires de l'auror, mais personne n'osa poser de question.

Personne, sauf Axelle qui se leva, et salua d'un respectueux signe de tête Antoni.


- Excusez-moi... Et le cambriolage de Gringott's, c'est aussi l'oeuvre des.. Mangemorts ? la voix de la sorcière était un peu moins assurée qu'à l'habitude. Après tout, une période sombre pointait le bout de son nez Vous n'en avez pas parlé, mais peut-être ont-ils des affiliations, comme à l'époque ?

Autant l'auror avait récité par coeur les récents massacres, autant il semblait avoir oublié celui où les aurors avaient incroyablement échoué. Depuis, les gobelins étaient en grève et c'était un véritable calvaire de déposer ou retirer la moindre noise.

Toujours debout, les mains croisées dans son dos, Axelle observait l'auror, mais également la directrice et le ministre.


- Vous pouvez compter sur nous, les préfets, pour garder l'oeil ouvert, ajouta-t-elle.
Andrew Eales
Andrew Eales
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Andrew Eales, le  Dim 9 Fév 2014 - 21:12

Pendant le repas.


Alors que je ne m'y attendais pas vraiment, une fille se trouvant auprès de Violaine pris la parole et, par miracle, réussi à m'arracher un sourire amusé grâce à ses dires. En effet, pour un jour comme aujourd'hui où j'étais vraiment au bout de mes forces, je pensais ne pas être d'aussi bonne humeur que d'habitude, mais force était de constater que rien ne pouvait altérer mon comportement habituel... tant mieux ! Celle-ci me présenta alors les autres Gryffondor présent que je ne connaissait pas vraiment, seul Violaine m'était connue au final... quoi de plus normal puisqu'il s'agissait de nul autre que de ma meilleure amie que je connaissais depuis l'enfance ? Posant mon regard sur la dénommée Haerilia, je lui répondit presque directement, histoire qu'elle ne pense pas que je l'avais ignorer.


« DAMIEN EALES »  
J'pense qu'il faut qu'on offre des cookies à ceux qui veulent adhérer au club des retardataires, histoire d'être plus nombreux ! Enchanté de rencontrer de nouvelles personnes, moi c'est Damien.


Mais je n'eut pas le temps d'ajouter quoi que ce soit d'autre puisque le discours des Aurors débuta. De toutes façon, j'aurais tout le loisir de discuter avec les autres Gryffondor une fois tout ceci terminé, quitte à être ici, autant faire connaissance tout de même ! Le discours débuta donc et je restais attentif à la moindre parole prononcé par cet Antoni Londubat. Toutes cette affaire m'intéressait au plus haut point pour diverses raisons. La première étant que je savais ce que c'était de perdre des proches à cause de la magie noire vu ce qui s'était produit dans ma vie, la deuxième raison était que j'aspirais à être Auror d'aussi loin que je m'en souvienne, n'ayant jamais baisser les bras et suivant cette ambition depuis toujours. Du coup, ce genre de discours m'intéressait fortement, surtout le plan qu'ils comptaient mettre en place. Lorsque tout cela fut terminé, j’eus comme un gout d'insatisfaction... c'est tout ? ... Je n'avais certes pas la science infuse, mais cela me semblait être assez "léger" comme discours au final... j'étais prêt à me lever pour poser plusieurs questions, mais une élève de Serpentard le fit à ma place, posant une question concernant Gringotts. Oui, cela faisait partie de ces questions que je voulais poser, mais ce n'était pas tout... une fois qu'elle eu terminée, je me leva à mon tour, observant Antoni avec un léger sourire d'excuse et en le saluant d'un signe respectueux de la tête.


« DAMIEN EALES »  
Excusez-moi de me mêler de ce qui ne me regardes pas vraiment, mais... est-ce que la stratégie est bonne ? Je veux dire, faire en sorte que la protection de Pré-au-Lard soit votre priorité n'est pas ce à quoi s'attendent les Mangemorts depuis le début ? Et s'ils souhaitent justement vous aiguiller sur cette piste là pour réduire au maximum vos effectifs et frapper ailleurs ? Car oui, protéger les élèves de Poudlard est quelque chose de noble de votre part, mais qu'en est-il de la population ? D'autant plus que, comme vous l'avez dit, ils peuvent être partout, c'est bien ça ? Ainsi donc, même en mettant le maximum de personnes à Pré-au-Lard... est-ce que ça changerais quelque chose ?


J'avais conscience que je pouvais lourdement me tromper - d'autant plus que la fatigue dans laquelle je me trouvais m'empêchait d'utiliser toutes mes capacités intellectuelles - en remettant ainsi en cause la "stratégie" du Ministère de la Magie, je n'étais pas plus intelligent qu'un autre et certainement pas plus que quelqu'un qui était qualifier et qui connaissait son métier à la perfection, mais je ne pouvais pas m'empêcher de penser que ce genre de stratégie était tellement prévisible que ça ne pouvais absolument rien changer à la situation actuelle. Me tenant toujours debout, j'observais l'Auror qui avait effectué le premier discours de la soirée en attendant ce qu'il avait à dire. J’espérais juste qu'il comprenne qu'il ne s'agissait nullement de moquerie, de prétention ou de quoi que ce soit d'autre de ma part, non, c'était vraiment des questions que je me posais, espérant des éclaircissement sur ces points afin de me dire qu'ils faisaient vraiment tout pour limiter les risques.


DAMIEN J. EALES.--------


Dernière édition par Damien J. Eales le Lun 10 Fév 2014 - 1:22, édité 1 fois
Ethan Wood
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Ethan Wood, le  Dim 9 Fév 2014 - 22:49

Encore quelques élèves affluaient alors que la porte de la Grande Salle se referma une énième fois, le Wood attendit quelques temps et fut finalement déçu de découvrir que les portes restèrent finalement closes. Il s'était attendu à voir plus d'élèves affluer mais seuls quelques septièmes et cinquièmes années étaient là pour assister à ce grand évènement. Soupirant, le brun observa les premières années qui discutaient joyeusement entre eux, ils semblaient contents de voir enfin un peu d'animation à Poudlard. Portant un doigt à ses lèvres, Ethan les pria de se taire pour attendre le début du repas. Ne détachant pas son regard de la grande porte massive il jeta finalement un coup d'oeil autour de lui. Entre des élèves de Serpentard, le brun aperçut Axelle Higgs avec laquelle il avait arrêté un jeune garçon alors qu'il "maltraitait" les murs ancestraux du château. Depuis, les deux Préfets avaient obtenu une réputation de bourreau et la collègue d'Ethan observait d'un mauvais oeil son comportement avec les élèves. De toute façon, le brun s'en fichait, elle n'était pas mieux que lui et ce n'est pas en couvrant les étudiants de bisous et de câlins qu'ils amélioreront leur comportement.

Finalement, c'est au bout de quelques instants où l'attente commençait à se faire longue que différents plats apparurent sur les différentes tables. Devant le brun, se dressait une grande assiette pleine de harengs fumés. Poussant le plat vers un autre élève, le Wood se tourna vers les membres du Ministère qui eux non plus, ne semblaient pas avoir beaucoup d'appétit. Le Wood ne pouvait se résigner à avaler quelque chose, il était tellement curieux de voir la prochaine tournure des évènements qu'il était sûr qu'un seul bout de pain ne pourrait passer. *Poudlard aurait quand même pu préparer quelque chose de plus succulent que du hareng fumé pour un tel soir! C'était encore plus officiel que la Coupe des Quatre Maisons !* pensa-t-il en soupirant.

Après une attente interminable, le brun vit finalement un membre du Ministre se lever. L'insigne d'Auror qu'il portait sur sa poitrine démontrait sa fonction au Ministre et c'est en tendant l'oreille que le Wood l'écouta. Il parlait avec un tel maintien et une telle assurance que le brun lui enviait son attitude si professionnelle. Ses années de formation lui avaient sûrement appris à devenir Auror mais également à avoir une assurance indiscutable devant une assemblée. Quand il se leva, tout le monde se tut et un silence imposant prit place dans la salle. Celui-ci fut immédiatement suivi du discours de l'Auror. Celui-ci parla de l'attaque du Poudlard Express, il assura que les élèves de Poudlard serait en sécurité et que Pré-au-Lard serait sans arrêt surveillé par le Ministère. Puis, un mot vint résonner dans les oreilles du Wood, Harradas Spinner. L'ancien préfet des Serdaigle qui avait été torturé par le sortilège Doloris, apparemment il résidait désormais à Saint-Mangouste en attente d'être de nouveau sur pied. L'histoire des parents de Neville Londubat revinrent en tête du Wood et, priant pour ne pas qu'il advienne la même chose pour lui, il continua d'écouter le discours de l'Auror. Puis, soulignant le fait que les Mangemorts étaient de retour, il invita les élèves à donner des informations sur Spinner si jamais ils en avaient et à poser des questions.

Des chuchotements incessants s'élevèrent dans la Grande Salle, chacun avait une pensée différente de la situation et visiblement, il voulait en faire profiter son voisin. Invitant ses camaradas au silence alors que la Higgs se levait, Ethan se retourna vers la Préfète des serpents. Celle-ci prit la parole et souligna la grève des Gobelins que les Aurors avaient apparemment oublié de souligner.


- Excusez-moi... Et le cambriolage de Gringott's, c'est aussi l'oeuvre des.. Mangemorts ? Vous n'en avez pas parlé, mais peut-être ont-ils des affiliations, comme à l'époque ? Vous pouvez compter sur nous, les préfets, pour garder l'oeil ouvert

Hochant la tête en souriant, le Wood approuva le commentaire de la verte et argent. Le sorcier avait-il oublié de mentionner ce "petit détail" ou bien l'avait-il fait exprès en essayant de cacher la faille du Ministère ? C'était une question qu'il ne pouvait éviter et la réponse du Ministère serait sûrement aussi pertinente que la question de la verte et argent. Suite à ça, un Gryffondor se leve également et prenant part au débat, il exprima lui aussi son avis face à la situation.

- Excusez-moi de me mêler de ce qui ne me regardes pas vraiment, mais... est-ce que la stratégie est bonne ? Je veux dire, faire en sorte que la protection de Pré-au-Lard soit votre priorité n'est pas ce à quoi s'attendent les Mangemorts depuis le début ? Et s'ils souhaitent justement vous aiguiller sur cette piste là pour réduire au maximum vos effectifs et frapper ailleurs ? Car oui, protéger les élèves de Poudlard est quelque chose de noble de votre part, mais qu'en est-il de la population ? D'autant plus que, comme vous l'avez dit, ils peuvent être partout, c'est bien ça ? Ainsi donc, même en mettant le maximum de personnes à Pré-au-Lard... est-ce que ça changerais quelque chose ?

Ethan ouvra de grands yeux, autant la question d'Axelle n'était pas déplacée mais celle du rouge et or l'était. Il est vrai que le Ministère avait commis quelques erreurs comme tout le monde l'a déjà fait dans sa vie mais c'était grâce à eux que pendant tout ce temps la paix avait régné sur le monde des sorciers et souligner de la sorte une "faillite" dans leur système était assez grossier. Tout ce qu'espérait Ethan, c'était que les enquêteurs ne prennent pas mal sa petite remarque. Comme venant à sa rescousse, le Wood leva sa paume et se leva également. Se baissant légèrement face aux membres ministériels, il tenait à en savoir plus sur ces agressions qui s'étaient produites un peu partout dans le monde.

- Bonjour messieurs et mesdames, excusez-moi d'interrompre ce débat mais quelque chose m'a mis la puce à l'oreille. Vous avez souligné les différentes agressions menées par les Mangemorts un peu partout dans le monde mais ces points géographiques étaient-ils choisis précisément ou bien était-ce un moyen pour eux de détourner votre attention de l'Angleterre pendant quelques temps pour vous concentrer sur l'étranger ? Je ne sais pas si ma question est fondée sur quelque chose mais peut-être les mages noirs ont-ils agis précisément pour avoir choisi le Colisée ou la résidence de la Monarchie Britannique ? Ce sont des monuments bien connus partout dans le Monde, peut-être les ont-ils choisis pour attirer l'attention de la population sorcière et ainsi enrôler de nouveaux membres ?

Puis, attendant la réponse du Ministre et observant ses condisciples du regard, il croisa ses mains derrière son dos et patienta en rajustant son noeud papillon.
Spencer McKane
Spencer McKane
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Spencer McKane, le  Lun 10 Fév 2014 - 0:27

Spencer n’avait pas été surpris par l’annonce officielle de la venue du ministre à Poudlard. Avec tous les évènements qui s’étaient déroulés dans les derniers mois, il n’y avait vraiment pas de quoi. Il était même étonnant qu’il ne se soit pas manifesté plus tôt. Le récent cambriolage de Gringotts avait du être un déclic, et le gouvernement répondait à l’urgence première : rassurer les foules.

Cravate noué et sacoche à l’épaule, Spencer se dirigeait vers la Grande Salle. Ce n’est que lorsqu’il se retrouva seul devant les portes qu’il se rendit compte de l’heure tardive. Pris dans ses pensées, il n’avait même pas noté l’absence d’élèves tandis qu’il venait ici. Comment avait-il pu oublier les minutes et rater l’horaire de l’arrivée du ministre ? Fichu livre et fichu manie de s’y laisser couler. Inspirant profondément, il entra le plus discrètement possible avant de rejoindre sa table. Il ne reconnut qu’Ethan, préfet de sa maison. Levant les yeux vers la table des professeurs, il remarqua que l’un des aurors était levé, de toutes évidences près à entamer un discours. Bien, ça signifiait que Spencer n’avait rien raté. Londubat - puisqu’il s’appelait ainsi - relata les évènements connus de tous qui avaient frappé le monde sorcier. Son omission du cambriolage de la banque fit tiquer Spencer. Pourquoi éviter le sujet ? Quant à l’annonce de la surveillance de Pré-Au-Lard était une bonne nouvelle. Au moins les sorties n’étaient pas annulées, et les élèves seraient en sécurité. La dernière phrase fit sourire Spencer. C’était tellement typique de sortir un truc pareil ! Il observa les réactions des élèves, se demandant si d’autres avaient noté l’omission de l’auror.

- Excusez-moi... Et le cambriolage de Gringott’s, c'est aussi l'oeuvre des... Mangemorts ? Vous n'en avez pas parlé, mais peut-être ont-ils des affiliations, comme à l'époque ?

Se tournant vers la Serpentard qui venait de parler, Spencer faillit lever un pouce victorieux. Mais ce n’était ni le moment ni l’endroit, aussi se contenta t-il d’hocher la tête. Elle ajouta que les préfets ouvriraient l’oeil. Ceux qui ne l’étaient pas le pouvait aussi, mais bon. Avant que Londubat ne réponde, un Gryffondor se leva et prit à son tour la parole. Son départ fit grimacer Spencer. Les aurors n’allaient pas apprécier qu’un élève remette leur travail en question. Le sorcier espéra tout de même qu’ils répondent aux questions du garçon, car elles n’étaient pas inintéressantes. Ce fut ensuite au tour d’Ethan de se lever, et Spencer tourna le regard vers lui avec attention.

- Bonjour messieurs et mesdames, excusez-moi d'interrompre ce débat mais quelque chose m'a mis la puce à l'oreille. Vous avez souligné les différentes agressions menées par les Mangemorts un peu partout dans le monde mais ces points géographiques étaient-ils choisis précisément ou bien était-ce un moyen pour eux de détourner votre attention de l'Angleterre pendant quelques temps pour vous concentrer sur l'étranger ? Je ne sais pas si ma question est fondée sur quelque chose mais peut-être les mages noirs ont-ils agis précisément pour avoir choisi le Colisée ou la résidence de la Monarchie Britannique ? Ce sont des monuments bien connus partout dans le Monde, peut-être les ont-ils choisis pour attirer l'attention de la population sorcière et ainsi enrôler de nouveaux membres ?

Pour ce que Spencer en pensait, les mangemorts étaient des émeutiers. Mais des émeutiers qui frappaient fort. Massacrer des élèves partant pour Poudlard, attaqué le colisée romain, le palais britannique, dévaliser Gringotts, autant de chose qui étaient susceptibles de lancer une vague de panique générale sur la population. Bientôt les gens perdraient confiance en le ministère, et il n’aurait plus aucun contrôle. Alors oui, peut-être que, par peur de se retrouver du mauvais côté de la balance, plusieurs sorciers viendraient grossir les rangs des mangemorts. Spencer était impatient d’entendre la réponse ministérielle. Une question traversa alors l’esprit du sorcier, et il se leva rapidement.

- Et euh… Bonjour, commença t-il, mal à l’aise. Pourquoi… pourquoi des aurors à Pré-Au-Lard uniquement ? Spencer se racla la gorge et prit une voix plus sûre pour s’expliquer. Vous l’avez dis vous même, la dernière fois que les Mangemorts ont attaqué le château, ils bénéficiaient d’une aide interne. Un élève de Poudlard, non un habitant de Pré-Au-Lard. La surveillance du château est-elle une responsabilité que vous êtes prêts à laisser aux professeurs et aux élèves ?

Spencer ne comprenait pas la logique des aurors. Il était plus ou moins d’accord avec le Gryffondor qui avait parlé précédemment, mais ils ne pouvaient pas être partout. Se concentrer sur le village semblait toutefois étrange, si le but était de protéger le château. Surtout s’ils soulignaient le fait que précédemment, le danger était venu de là. Le Serdaigle se rassit, attendant une réponse.
Jagang De Maldor
Jagang De Maldor
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Jagang De Maldor, le  Lun 10 Fév 2014 - 10:00

Les aurors à Poudlard, avec le ministre en personne en plus. et bien il leur en a fallu du temps pour venir informer les élèves et le personnel de Poudlard de ce qu'ils se passent dans le monde. Depuis l'attaque du Poudlard express, les personnes ne pouvaient qu'interpréter ce qui était dit dans les journaux.


Tous le personnel de Poudlard était convié. Jagang se rendit alors à la fin de son cours de la matinée dans la grande salle. Les aurors étaient déjà là, le ministre avec la directrice également. Jagang prit place à la table des professeurs. Il s'assit à coté d'une femme auror qui se trouvait elle même à coté d'un auror que Jagang avait eût comme élève. Ce dernier Antoni Londubat se leva et fit un discours sur les événements qui venaient de se dérouler dernièrement dans le monde magique et moldu.


Plusieurs élèves se mirent alors à poser des questions à la fin du discours de l'auror. Jagang resta pensif. Il demanda alors à l'auror qui se trouvait à ses cotés (Enigmera) :


- Bonjour, je me présente Jagang De Maldor, professeur de défense contre les forces du mal. Puis je vous posez une question?


Il attendit tranquillement que l'auror lui réponde en finissant tranquillement son repas.
Invité
Anonymous
Invité

Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Invité, le  Lun 10 Fév 2014 - 15:55

Hourray, la préfète avait réussi à s'infiltrer en catimini entre les deux jeunes gens. Enfin, catimini...tout était relatif. En tout cas, aucun des deux ne semblait s'en plaindre, bien qu'il y avait de fortes chances pour qu'elle ait interrompu leur conversation.

Violaine posa la plume qu'elle allait utiliser sur le misérable bout de parchemin (volé avec souplesse) avant de se prendre une légère tape sur l'arrière du crâne. Hein, HEIN ? C'était quoi ces manières ? Refus d’obtempérer aux caprices de la préfète ?

« T’es impossible, tu le sais ça ? Je t’aurais passé mes notes sans problèmes patate ! »

Ah voilà. Ça convenait mieux là. Bande de délinquants. Puisque c'était proposé si gentiment, elle allait laisser Haerilia prendre des notes :qu'est-ce qu'elle était serviable cette petite, elle avait la claque facile, mais elle avait un bon fond. Alors Violaine, commença à dessiner sur le bout de papier. C'était censé ressembler à un Hippogriffe mais encore beaucoup de travail était nécessaire pour que son oeuvre soit un jour reconnue.

Qui te dit que c'était pour prendre des notes ? lança-t-elle, en faisant semblant de bouder, l’œil pétillant. Puis elle se tourna vers Gabriel et dit d'une voix faussement détachée :

Comment veux-tu que ça aille ? Je viens tenir compagnie et on me frappe en guise de remerciements... Après un dernier regard en coin à sa voisine elle s'autorisa à rire, mais pas trop fort pour ne pas attirer l'attention du ministère et de la directrice sur elle.

Promenant son regard dans la salle, elle vit Ethan arriver et en rougissant légèrement lui rendit son salut d'un signe de la main. Quelle dommage de devoir se cantonner par maison.
Elle le suivit alors des yeux et le regarda s'installer chez les Serdaigles, pensive. Le ministère allait surement leur parler de l'attaque du Poudlard Express, et c'est avec un pincement au cœur qu'elle remarqua l'absence de Catherine Holmes, sa sœurette. Elle savait la douleur que celle-ci ressentait par rapport à cette tragédie et comprenait que cette réunion soit trop difficile à supporter. Violaine se promit de passer la voir une fois le repas fini. Un chahut tout près d'elle lui remit les idées en place : toute une tribu de Gryffondors venait de prendre place à table. Au moins, le massage hurlé dans la Salle commune avait porté ses fruits ! En parlant de fruit et de manger...Miam les assiettes arrivèrent ! Cependant enthousiasme de la préfète fut de courte durée. Du Hareng. Ils avaient abusé du Whisky Pur-feu chez les elfes ou quoi ?
Un raclement de chaise lui fit lever les yeux de son assiette. Damien venait de prendre place en face d'elle, et la rousse ne put s'empêcher de commenter son arrivée :

Hey Damien ! Je pense que je vais finir par véritablement appliquer la méthode-Portoloin dont je te parlais l'autre jour. J'ai bien cru que tu allais arriver pour le dessert...dit-elle en faisant un clin d’œil à Elena en guise de bonsoir.

Mais le retard de Damien n'était rien comparé à celui de Kaëlie, qui pointa le bout de son nez pile quand l'Auror se préparait à entamer son discours. La rousse mis une main devant ses yeux et secoua la tête avant d'écouter attentivement le discours de celui qui incarnait l'autorité Magique. Discours qui se révéla noir au possible.

Un silence pesant accueilli les dernières paroles de l'Auror et sa collègue préfète le rompit à leur table.

Finalement Vio, je crois que ce n’était pas une si mauvaise idée que ça de m’offrir un Pierréveil pour Noël... Au moins on peut être certaine d’être alertée si un intrus décide d’entrer dans le dortoir.

Du tac-au-tac celle-ci répondit :

C'est sûr, personne n'y entrera. Mais mon défi c'était que toi, tu sortes de ton lit. Elle plaisantait bien sûr, ça arrivait à tout le monde d'être un peu en retard...

Alors Violaine se plongea dans ses pensées pour essayer de trouver un élément qui serait susceptible d’intéresser le Ministère. En vain.
Une nouvelle fois, elle promena son regard dans la salle et s'aperçu qu'une autre personne manquait à l'appel : Merit. Pourtant, c'était elle qui lui avait parlé des mangemorts pour la première fois, en histoire de la Magie. Elle avait ce jour-là volontairement choisi de lui cacher certains éléments. Était-elle au courant de quelque chose ? Des informations qu'elle préférait taire et qui expliquait pourquoi elle n'était pas ici avec les autres ?
Des questions firent posées, au ministre en particulier. Mais aucunes informations pour le moment.
Les gens étaient inquiets et s'assuraient d'abord de voir quelles protections le ministère comptait mettre à leur disposition. C'était naturel.

Violaine délaissa son assiette pour de bon et s'assit en tailleur sur le banc, se tournant vers la table professorale, en quête de réponses.
Antoni Londubat
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Antoni Londubat, le  Lun 10 Fév 2014 - 19:25

À peine son discours terminé, Antoni voulut reprendre place à la Table des Professeurs que, à la table où siégeaient les membres de la maison Serpentard, une jeune fille venait de se lever, prenant ainsi la parole. Il ne s'était pas attendu à avoir des réactions aussi rapidement, aussi esquissa-t-il un sourire, curieux de voir ce que cette charmante étudiante avait à dire.

« Excusez-moi... Et le cambriolage de Gringott's, c'est aussi l'oeuvre des.. Mangemorts ? Vous n'en avez pas parlé, mais peut-être ont-ils des affiliations, comme à l'époque ? Demanda-t-elle. Vous pouvez compter sur nous, les préfets, pour garder l'oeil ouvert. »

Londubat prit appui sur le perchoir et fixa l'élève. Toutes possibilités avaient été envisagées et il était important de le rappeler. Surtout qu'il n'avait pas du tout mentionné le cambriolage. Alors qu'il s'apprêtait à répondre, une autre réponse fusa de la table d'à côté. Celle des Gryffondors. Il se serait attendu à une remarque peu réfléchie.

« Excusez-moi de me mêler de ce qui ne me regardes pas vraiment, mais... est-ce que la stratégie est bonne ? Je veux dire, faire en sorte que la protection de Pré-au-Lard soit votre priorité n'est pas ce à quoi s'attendent les Mangemorts depuis le début ? Et s'ils souhaitent justement vous aiguiller sur cette piste là pour réduire au maximum vos effectifs et frapper ailleurs ? Car oui, protéger les élèves de Poudlard est quelque chose de noble de votre part, mais qu'en est-il de la population ? D'autant plus que, comme vous l'avez dit, ils peuvent être partout, c'est bien ça ? Ainsi donc, même en mettant le maximum de personnes à Pré-au-Lard... est-ce que ça changerais quelque chose ? »

L'Auror se massa nerveusement l'arrière du crâne, gêné d'avoir été si peu clair dans ses explications. À vrai dire, il s'était empressé de clore le sujet concernant le retour des Mangemorts.

« Bonjour messieurs et mesdames, excusez-moi d'interrompre ce débat mais quelque chose m'a mis la puce à l'oreille. Vous avez souligné les différentes agressions menées par les Mangemorts un peu partout dans le monde mais ces points géographiques étaient-ils choisis précisément ou bien était-ce un moyen pour eux de détourner votre attention de l'Angleterre pendant quelques temps pour vous concentrer sur l'étranger ? Je ne sais pas si ma question est fondée sur quelque chose mais peut-être les mages noirs ont-ils agis précisément pour avoir choisi le Colisée ou la résidence de la Monarchie Britannique ? Ce sont des monuments bien connus partout dans le Monde, peut-être les ont-ils choisis pour attirer l'attention de la population sorcière et ainsi enrôler de nouveaux membres ? »

Son regard tomba sur un jeune homme à l'autre bout de la Grande Salle, qui arborait fièrement son insigne de préfecture. Qu'ils étaient malins ces gosses ! Perspicaces, Antoni n'y aurait jamais cru si on les avait décrits comme tels. Mais d'un autre côté, il aurait très bien pu faire une remarque semblable, qui sait ?

« Et euh… Bonjour. Pourquoi… pourquoi des aurors à Pré-Au-Lard uniquement ? Spencer se racla la gorge et prit une voix plus sûre pour s’expliquer. Vous l’avez dit vous-même, la dernière fois que les Mangemorts ont attaqué le château, ils bénéficiaient d’une aide interne. Un élève de Poudlard, non un habitant de Pré-Au-Lard. La surveillance du château est-elle une responsabilité que vous êtes prêts à laisser aux professeurs et aux élèves ? »

D'un geste franc, le Gryffondor demanda le silence, lui qui ne pourrait pas répondre à toutes ces questions. Il eut même un peu de mal à se remémorer tout ce qui avait été dit. Il commença par répondre aux préfets.

« Gringott's ? Oui oui, nous avons songé à cette possibilité. Seulement, d'après l'enquête que nous avons menée, les deux cambrioleurs ne sont pas et sont loin d'être des mages noirs, en plus d'avoir un niveau de sorcellerie d'un troisième année moyen. Si vous voulez avoir les détails du vol, les deux individus auraient lancé un sortilège de l'Impérium – étonnant me diriez-vous, puis se seraient échappés sous un Charme de Désillusion avant que les Aurors n'aient pu arriver sur les lieux. Les gobelins furent interrogés mais ce qui résulte de cette "interrogatoire" reste confidentiel, j'espère que vous me comprendrez. Alors quant à une éventuelle affiliation aux Mangemorts, nous ne sommes sûrs de rien. Dit-il calmement. Je vous fais confiance bien entendu, Miss. Cela vaut aussi pour vous. Oui toi ! Déclara-t-il au préfet de Serdaigle. Pour te répondre, nous mettons ça sur le compte des Mangemorts car nous savons qu’ils sont bel et bien de retour, comme je vous l'ai expliqué plus tôt. Et puis, le Ministère de la Magie britannique ne s'occupe que de son territoire, en tout cas nous savons que ces actes ont été réalisés par des sorciers. Mais bien entendu, nous tentons de lire leur stratégie. Il fit une pause, avant de s'adresser au Gryffondor puis au Serdaigle, qui venaient de questionner Antoni quant aux Aurors à Pré-au-Lard. Alors pour te répondre, la sécurité de Pré-au-Lard sera renforcée, oui, lorsque vous serez de sortie surtout. Car justement il s'agit de vous, comme tu le dis. Mais notre effectif est suffisamment complet pour pouvoir assurer la sécurité de la Grande-Bretagne dans son entièreté. Ne vous inquiétez pas pour cela, la stratégie du Ministère est minutieusement réfléchie. Quant à toi, il s'adressait au Serdaigle (Spencer), les Aurors ne pénétreront le château qu'à des cas exceptionnels, comme maintenant. Sachez que la majorité du travail qu'effectuent la Directrice, les professeurs et les directeurs – voir la concierge, il lança un bref regard à ceux qu'il venait de citer, sauf à cette dernière qui ne lui inspirait rien de bon, vous ne le voyez pas mais il est considérable. Nous avons confiance en eux quant à votre sécurité. Le Personnel est qualifié et pourra toujours compter sur l'aide du Ministère en cas de besoin, bien sûr. Il gratifia l'élève d'un rapide sourire, puis poursuivit. D'autres questions ? »
Enigmera Prewett
Enigmera Prewett
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Enigmera Prewett, le  Mar 11 Fév 2014 - 5:39

Les plats étaient apparus dans les assiettes peu de temps après que la grande salle se soit presque entièrement remplie. Pour autant, Era ne toucha pas à son contenu. En effet, la sorcière n'était pas spécialement adepte du hareng... Du coin de l'oeil, elle vit que son collègue, Antoni, avait lui aussi repoussé son assiette. Profitant de cette excuse, il s'en alla vers l'estrade faire son discours.

Clair, précis, sûr de lui. Antoni répétait son allocution comme s'il l'avait apprit par coeur. Hélas, ça ne semblait pas suffisant aux yeux des élèves... Plusieurs d'entre eux se levèrent pour poser lui poser des questions. C'est alors que la rouquine fut abordée par son voisin de table.

- Bonjour, je me présente, Jagang De Maldor, professeur de défense contre les forces du mal. Puis-je vous posez une question ?

- Oui, bien sûr.

Era en profita pour l'observer et tenter de se remémorer son visage, afin de savoir si elle l'avait connu à Poudlard ou pas. Il ne lui disait rien. Son visage carré, ses yeux bleus, ses cheveux clairs mi-longs... Il était plutôt joli garçon, et, à priori, de la même tranche d'âge qu'elle. Mais à l'époque où elle était étudiante, la rouquine ne portait d'intérêt qu'à ses livres, et peu étaient les visages qu'elle reconnaissait.

Antoni, de son côté venait de réclamer le silence, et s'apprêtait à répondre à la foule d'élèves perspicaces, peut-être trop pour leur âge, sur un ton qui se voulait rassurant.  
Jagang De Maldor
Jagang De Maldor
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Jagang De Maldor, le  Mar 11 Fév 2014 - 10:27

La jeune femme l'observa et accepta qu'il pose la question qui lui trottait en tête. Il l'avait déjà vu, mais elle ne pouvait pas le reconnaître lui. A cette époque il était apparu avec sa forme originelle qui était énormément différente de celle qu'il adoptait les autres jours. Le sort conditionnel, qu'il s'appliquait, lui drainait la quasi totalité de ses pouvoirs, mais il fallait cela pour ne pas faire fuir les gens qui le croisaient.

Il toussota légèrement et baissa la voix légèrement pour ne pas crier sur les toits ce qu'il allait demander :


- Est ce que les aurors et le ministère sont sur qu'il s'agit de mages noirs qui sont à l’œuvre derrière tout ça. Car depuis la chute de celui dont on ne doit pas prononcer le nom, il y a eu quelques attaques de ceux qui se prétendaient mangemorts, mais rien de vraiment alertant. Est ce que ce n'est pas une façon de dire aux gens de regarder ailleurs pendant que le ministère ne s'est pas quoi faire?


Il avait dit le fond de sa pensée, il ne cherchait pas à créer la polémique, mais il voulait savoir ce que savait les aurors. Cela permettrait de préparer la défense de Poudlard contre les attaques si elles étaient bien fondé. Il expliqua alors :


- Je souhait juste savoir si nous devons fortifier les défenses de Poudlard si les attaques doivent être vraiment pris au sérieux, ou si il s'agit juste d'un feu de paille. Ne voyez là aucun manière de remettre en cause la politique du ministère.
Dwayne Maddison
Dwayne Maddison
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Loup-Garou


Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Dwayne Maddison, le  Mar 11 Fév 2014 - 11:23



Après mon cours du matin, je me dirigeais vers la grande salle. Les élèves et les membres du personnel était tous convié à une petite fête qu'organisait le ministère dans la grande salle. En réalité, il s'agissait plus d'un discours moralisatoire, enfin c'était ce que j'imaginais. Personnellement, j'étais déjà au courant de beaucoup de chose. Mais je trouvais très bonne l'idée de mettre tout le monde à la page, les élèves avaient le droit de savoir. Je me dépêchais de me rendre à la grande salle et je prenais le siège se trouvant à côté de Victoire. Elle était déjà installé lorsque j'étais arrivé.

Bien que nous soyons de nouveau ensemble, je ne savais pas si Victoire souhaitait afficher cette relation aux yeux de tous ou non. Après tout, les élèves n'avaient peut-être pas à savoir avec qui la concierge était en couple. Je ne lui déposais donc pas un baiser sur les lèvres, juste une petite caresse au niveau du dos pour lui signifier que j'étais content de la voir. Une fois assis à côté d'elle, je m'apprêtais à lui parler lorsque l'Auror nommé Londubat commençait son speach. Je ne le connaissais que de réputation, on le connaissait bien dans l'Ordre.

Les élèves semblaient avoir pas mal de question ou de remarque vis-à-vis de ses paroles, ce qui était tout à fait compréhensible. La situation actuelle exigeait une bonne compréhension des événements. Je me tournais vers Victoire, laissant l'Auror répondre aux questions des élèves.

Miss Grey, j'aurai quelques choses à vous montrer toute à l'heure. Je crois qu'un élève est encore venue s'amuser dans ma chambre. Il faudrait vraiment trouver de qui il s'agit.

Je tentais de garder mon sérieux. Il y avait pas mal de collègue autour de nous, ainsi que certains élèves qui s'amusaient à écouter les conversations des membres du personnel. Il fallait rester le plus évasif possible.

Contenu sponsorisé

Pendant le repas - Page 2 Empty
Re: Pendant le repas
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 15

 Pendant le repas

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.