AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-46%
Le deal à ne pas rater :
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, SD/Micro SD Lecteur de Carte ...
6.99 € 12.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 12 sur 15
Pendant le repas
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
Invité
Invité

Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Invité, le  Jeu 20 Oct - 17:33



Beedle le Barde.
Pv ~ Mathilde Yawnez


Spoiler:
 

Elle fut surprise de ma venue, renversant un verre jusqu'à le briser. Pauvre de lui, lui qui n'avait rien demander. Une chance, elle était sorcière et put sans problème prendre soin de l'objet en lui rendant sa forme d'origine, un joli verre à pied. Le sortilège #Réparo faisait des merveilles, des excuses ayant été soufflé juste avant, pourquoi ? Bonne question. « J'aime bien oui, il a une belle plume cet écrivain. » Une pause marqua le temps. « En fait, quel est ton nom ? ». Posant une main sous ma tête, je me mis à l'aise, ayant compris ainsi que je n'allais pas me faire virer de ma place. « Matt Jayer, et toi ? ».

Ce n'était pas ma table mais, avançant mon bras, j'attrapai un petit pain que je vins mener à mes lèvres pour en goûter un bout. « Tu aimes lire ? Ou c'est juste que les contes t'attirent plus que d'autres manuels ? » Petit sourire amusé, clin d’œil amical. Peut-être n'aimait-elle que les histoires, les contes pour enfants... Où bien, appréciait-elle tous style de littérature qu'elle soit d'écrivain sorcier ou simple moldu. Si c'était cela, ou pas, les deux ne changeraient rien, j'accepterai volontiers un jour d'échanger quelques livres. Lecture et écriture, l'un des rares moteurs qui m'aidait à apprécier les humains. Car le silence restait maître de ces moments plaisants.


~ ❤ ~

Mathilde Yawnez
Mathilde Yawnez
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Mathilde Yawnez, le  Jeu 20 Oct - 20:19

!J'ai un peu de mal avec la poésie. Je vais arrêter. La sacoche était pour la rime... :s


Après avoir fait tombé mon verre, d'un petit coup de baguette je lance un Reparo qui remet les débris en leur forme d'origine!
Le jeune garçon se met à l'aise à la table des Serdaigles, lui venant des Serpents. J'ai pas de préjugé contre eux. Mais c'est pas non plu la maison que je préfère. Enfin il se présente. 
 -Matt Jayer, et toi ? 
-Moi c'est Mathilde. Mathilde Yawnez.
Je le regarde gênée, il décide de rester, pourquoi pas! Il m'a l'air sympatoche. Il prend un petit et le porte à ses lèvres. 
- Tu aimes lire ? Ou c'est juste que les contes t'attirent plus que d'autres manuels ? 
Matt me fait un clin d'oeil amical. Je réfléchis à ma réponse. 
-J'aime tout les livres, un peu moins les manuels scolaires mais ça va. J'aime bien les contes sorciers mais j'apprécie aussi... ceux des Moldus. Je préfère les histoires d'aventures. Et toi, t'es plus quoi en littérature? Si tu me poses ces questions c'est que tu t'y connais!
Invité
Anonymous
Invité

Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Invité, le  Ven 21 Oct - 18:30



Beedle le Barde.
Pv ~ Mathilde Yawnez


Spoiler:
 

« Moi c'est Mathilde. Mathilde Yawnez. » Je fis un léger mouvement de tête vers l'avant comme pour la saluer, la remercier de se présenter à son tour, l'écoutant répondre à ma question. « J'aime tout les livres, un peu moins les manuels scolaires mais, ça va. J'aime bien les contes sorciers mais, j'apprécie aussi... Ceux des moldus. Je préfère les histoires d'aventures. Et toi, t'es plus quoi en littérature ? Si tu me poses ces questions c'est que tu t'y connais ! »

Rassemblant mes mains devant mon visage, je laissai mes paupières recouvrir mes yeux avant de les rouvrir pour lui apporter une réponse que j'espérai complète. « Je n'ai pas de préférence dans la lecture tant que l'écrivain y raconte de belle histoire ou me permet d'apprendre des choses. J'apprécie assez les livres, grimoires et parchemins utiles pour les cours car je sais que bientôt, je n'en aurais plus l'utilité. L'avantage d'être en dernière année... ». J'inspirai, avant de reprendre la discussion là. « Tu dis aimer les contes moldus, une préférence peut-être ? ». Parler de contes pour enfants devrait avoir le mérite de m'amuser. Enfant j'appréciais que ma mère me lise quelques histoires. Ça cultivait mon imagination, m'aidait à avancer car le lendemain matin, c'était le retour à la réalité, j'étais de nouveau un enfant simple bien que des heures avant j'étais le héros du conte raconté.


~ ❤ ~

Mathilde Yawnez
Mathilde Yawnez
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Mathilde Yawnez, le  Ven 21 Oct - 20:11

Et voilà, pendant que je remplissais mon verre de jus de citrouille, le grand serpentard me répond en prenant sa tête entre ses mains. Mince je lui aurait posé la question qui fallait pas!?!

- Je n'ai pas de préférence dans la lecture tant que l'écrivain y raconte de belle histoire ou me permet d'apprendre des choses. J'apprécie assez les livres, grimoires et parchemins utiles pour les cours car je sais que bientôt, je n'en aurais plus l'utilité. L'avantage d'être en dernière année... 

J'avais vu juste, il était en dernière année. Un peu le même style de lecture que moi en faite! Les grimoires. J'aime bien me ressourcer dedans moi aussi. Mais je n'en profite pas de la même façon surement. Enfin il me reste cinq ans avant ma majorité quoi!...
Le garçon inspire longuement avant de répondre. 

- Tu dis aimer les contes moldus, une préférence peut-être ? 

Je me souviens alors, quand j'étais petite avec ma soeur, on se chamaillait toutes les deux pour avoir notre conte préféré en lecture du soir. Finalement ça se terminait en pierre feuille ciseaux mais ma soeur trichait et gagnait toujours. On entendit donc peu mon conte préféré.
-La Belle et la Bête. J'aime beaucoup la Belle et la Bête, j'aime bien l'histoire et les personnages. C'est vraiment de beaux contes. Enfin et toi, tu as une préférence du côté des livres Moldus?

Petite question qui m'a échappée de la bouche.
Invité
Anonymous
Invité

Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Invité, le  Jeu 27 Oct - 19:38



Beedle le Barde.
Pv ~ Mathilde Yawnez



Je m'amusais à l'écouter. «  La Belle et la Bête. J'aime beaucoup la Belle et la Bête, j'aime bien l'histoire et les personnages. C'est vraiment de beaux contes. Enfin et toi, tu as une préférence du côté des livres Moldus ? ». J'en avais en effet. J'en ai encore aujourd'hui, peut-être pas les meilleurs mais ils restent des contes que j'apprécie. « Oui, j'aime bien encore aujourd'hui le conte Prinzessin Mäusehaut, qui veut dire Princesse Peau-de-Souris. Et oui, un garçon, qui aime une histoire pour demoiselle. Sinon, Dornröschen ou encore Hänsel und Gretel. J'ai pas mal voyagé avec ma mère, elle m'a habituée aux contes dans diverses langues dont l'Allemand. Mais maintenant je préfère les lires en anglais, la musicalité du texte reste plus agréable à l'oreille de mon point de vue. » C'est ça d'avoir une mère qui était dans sa jeunesse une patineuse artistique. J'avais eu la chance de partir en France, pays de mes origines, en Allemagne, dégustant ainsi de bon Bretzel, en Espagne, pour goûter au Chorizo jusqu'aux États-Unis pour goûter à de traditionnels Breakfasts.

« Je sais que ma question n'a rien avoir mais, as-tu déjà voyagé hors de ce pays ? ». Sincèrement, je ne saurais dire pourquoi j'ai choisi de parler de cela. Peut-être pour voir l'intérêt que je pourrais avoir de la miss, peut-être pas. Il n'empêche que la lecture, les livres donc sont un grand intérêt pour moi, autant que les voyages et les diverses cultures. Mais qu'importe sa réponse, je pense qu'il n'est pas " utile " qu'elle eût voyagé pour que nous ayons un discours intéressant sur la lecture malgré son très jeune âge. Un avantage des Serdaigles peut-être.


~ ❤ ~

Mathilde Yawnez
Mathilde Yawnez
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Mathilde Yawnez, le  Ven 28 Oct - 1:07

Je prends une bouchée de viande et la met dans ma bouche, j'attends patiemment la réponse du beau gosse de Serpentard à côté de moi.  
Il me donne quelques titres sonnant très allemands. Je connais un peu l'allemand, prenant des cours sur cette langue entre midi et deux heures au primaire. Je souris d'un air moqueur mais vraiment gentil à sa remarque sur les contes de filles qu'il aime.

-J'ai pas mal voyagé avec ma mère, elle m'a habituée aux contes dans diverses langues dont l'Allemand. Mais maintenant je préfère les lires en anglais, la musicalité du texte reste plus agréable à l'oreille de mon point de vue. 

Je l'écoute attentivement, c'est super intéressant. Alors lui aussi aime bien lire en anglais! Génial. Et en plus il a l'air d'avoir beaucoup voyagé. Une vague de joie me fait décocher un sourire. Effectivement les contes anglais sonnent un peu différemment à l'oreille. Parfois c'est plus harmonieux. 
Il me demande si j'ai déjà voyagé. 
Peut-être cherche-t-il a esquiver le sujet de la lecture. Je ne sais pas mais je lui réponds. 
-J'ai beaucoup voyagé, je suis originaire de France. Ensuite je suis aussi originaire d'Angleterre et je vais de temps en temps en Ecosse. Et puis je suis déjà allé en Grèce. Je sais que c'est pas l'Allemagne mais je connais très bien l'Alsace. J'aime bien cette région. Enfin je connais un peu l'Italie, l'Espagne et l'Autriche.
Mais mon pays préféré dans tout cela si je compte pas la France, c'est l'Ecosse, j'aime bien les paysages. 

Une longue réponse complète. Voilà ce qu'il attendait sûrement. 
-Tu dis lire l'anglais et l'allemand mais de quelle nationalité est-tu?
Nessa Wolf
Nessa Wolf
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Nessa Wolf, le  Lun 12 Déc - 21:54

RP avec Kathleen et Bleuette:
 

RP plus ou moins libre quand même (en tout cas d'autres personnes peuvent venir se greffer sans problème)


Noël avançait à grands pas. Et cette année, ça avait l'air mal parti pour que je le passe en famille. Mes parents n'étaient pas sûrs de revenir à temps pour le fêter en famille. J'étais bien entendu déçue mais ils avaient des choses plus importantes à faire et je l'acceptais. Mes frères, tous les deux en couple semblaient bien plus préoccupées à faire plaisir à leurs dulcinées qu'à héberger leur soeur. Bande d'ingrats, va! Je les aimais énormément et je savais qu'ils n'avaient sans doute même pas réalisé que je serais seule si les parents ne revenaient pas. Pour l'instant, je ne tenais pas particulièrement à me préoccuper de tout ça. Je souhaitais seulement profiter de l'instant d'allégresse d'avant les fêtes.

Je me promenais tranquillement dans le château, le nez en l'air. Habituellement, je lisais en marchant. Cependant, ayant une adoration pour les décorations de Noël, j'aimais les observer tout en me baladant. Je limitais également mes excursions au somment des statues. Je trouvais la vue plus belle d'en bas pour une fois. Je m'arrêtai d'ailleurs en plein milieu du couloir afin de profiter au maximum de tout ce qui m'entourait.
Toutes ces merveilleuses couleurs avaient le don de me faire rêver. Un sentiment d'allégresse s'empara de moi. Tout me paraissait plus joyeux. Et voilà que je me transformais en une petite fille. C'était limite si je ne mettais pas à sautiller dans les couloirs. Je me dirigeai donc vers la Grande salle le coeur léger. Je croisai sur le chemin quelques amis qui avaient tous les mêmes sourires ravis aux lèvres sauf une qui avait l'air légèrement morose. Je savais que parfois les périodes de fêtes n'étaient pas évidentes pour tout le monde. Je n'osais imaginer ne pas pouvoir profiter de ce moment. Les souvenirs liés à certains évènements pouvaient tellement nous gâcher la vie ou au contraire les embellir. Une bouffée de compassion s'empara de moi pour toutes ces personnes tristes qui ne pouvaient malheureusement pas partager cet instant de bonheur.

J'arrivais enfin devant les grandes portes. Mon ventre gargouillait tant la faim me tenaillait. En entrant dans la salle, j'en eus le souffle coupé. J'avais toujours été impressionnée par cette immense salle au plafond si changeant. Aujourd'hui, elle était encore plus belle. Peut-être était-ce ma mémoire qui défaillait ou juste le renouveau qui m'enthousiasmait mais j'avais l'impression qu'elle n'avait jamais été aussi resplendissante. Elle rayonnait d'une douce lumière dorée sans doute due aux bougies qui flottaient par-ci par-là. Les flocons de neige virevoltaient doucement dans les airs. L'immense sapin trônait au fond de la salle, il était comme toujours décoré avec goût. J'inspirai goulument les bonnes odeurs de nourriture. Aucun doute ça sentait Noël.

D'un pas léger, je m'approchai d'une table dans un coin de la salle où on pouvait avoir une vue d'ensemble de la pièce. D'autres élèves étaient en train de dîner. Mes yeux se mirent à briller lorsque je m'aperçus que le menu du soir consistait à mettre du fromage fondu sur des pommes de terre et de la charcuterie. Je me mis à saliver d'envie rien qu'en regardant tous ces mets à profusion. Je ne prêtai absolument pas attention à mon entourage, mon regard était bien trop focalisé sur ce délicieux repas.
Kathleen Moore
Kathleen Moore
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Kathleen Moore, le  Mar 20 Déc - 15:39

L’hiver avait déjà bien commencé et la neige tombait doucement à l’extérieur. L’aiglonne marchait en direction de la Gande Salle pour aller manger. Noël arrivait à une vitesse folle, ce début d’année avait passé tellement vite que Kath n’avait rien vu passer. De plus, cette année, elle avait décidé de rester à Poudlard pendant les fêtes, ses parents n’ayant pas de vacances et sa petite sœur était partie avec sa tante en Europe pour voir Noël ailleurs qu’en Angleterre et surtout voir les feux d’artifices du Nouvel An, ceux de Londres sont chaque année magnifique mais voir de nouvelles choses de temps en temps ne faisait pas de mal non plus.

Kath ne voyait pas l’utilité de rentrer chez elle si c’était pour rester toute les vacances seule alors, qu’ici à Poudlard, plusieurs étudiants de toutes maisons confondues restaient passer les fêtes et cela pourrait même permettre à la brune de se faire de nouveaux amis et, pourquoi pas, profiter de la bibliothèque aussi. Le château était beaucoup plus calme qu’à l’accoutumé comme la plupart des étudiants et professeurs étaient rentrés chez eux pour les vacances. Les couloirs semblaient plus paisibles et l’aiglonne ne ressentait plus l’oppression qui régnait habituellement à cause des cours et des devoirs que tel ou tel n’avait pas fait. Mais aujourd’hui, tout était calme. On entendait quelques voix qui provenaient de la Grande Salle où le repas n’allait pas tardé à être servi.

Une fois qu’elle eut passé la porte, Kath était quelque peu émerveillée devant les décorations qui avaient été mises en place. Le personnel avait pris soin de décorer la Grande Salle pour la mettre dans l’ambiance de Noël et cela changeait par rapport à ce que faisait la brune chez elle chaque année ; il y avait un grand sapin de Noël qui trônait dans la salle décoré de guirlandes et de lumières, même le plafond faisait de la neige. Chaque année l’aiglonne était toujours autant stupéfaite devant ce spectacle.

Il restait de la place dans une table vers le fond de la salle vers laquelle Kath se dirigea, pressée de pouvoir manger. De plus, le plat du jour semblait la ravir ; de la raclette. Cela faisait un bail qu’elle n’en avait pas mangé et Merlin sait à quel point elle adorait ça. Elle s’installa à côté d’une autre élève de Serdaigle. Elle l’avait déjà aperçue plusieurs entre les cours, la Grande Salle et la salle commun, d’après l'aiglonne, elle devait avoir seulement un de plus que la brune. Par contre, Kath n’était jamais forte pour retenir les noms et, de ce fait, avait complètement oublié le sien.

« Salut, tu restes aussi à Poudlard pour les vacances ? Demanda Kath en se tournant face à la Serdaigle. »

C’était une bonne façon d’engager la conversation, simple mais efficace. La Grande Salle était de loin pleine et plusieurs étudiants devaient être encore en chemin pour venir manger comme tous ceux qui étaient restés. Il restait encore une ou deux places à la table des deux Serdaigles et peut-être que quelqu’un d’autre viendrait les rejoindre. Une raclette à plusieurs c’est toujours plus amusant.
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Galway Lynch, le  Dim 5 Fév - 23:24

Reprise de sujet, me MP si soucis
Une mauvaise blague aux heureuses conséquences
Avec Asteria Rosier

La journée avait été des plus fatigantes. Elle avait démarré par un cours de potion, celle de Galway lui avait valu un regard sévère de son professeur, en effet elle avait une consistance liquide alors qu’elle était censée être pâteuse. L’après-midi ils avaient eu un cours d’enchantement. Il portait sur le sortilège de lévitation sur lequel ils travaillaient depuis quelques semaines déjà. La grande majorité des élèves de la classe arrivait à faire bouger leurs plumes, bientôt il ne resterait plus que Galway et Asteria dans l’échec. Galway tenait absolument à maîtriser ce sortilège, la lévitation étant liée au drame de sa sœur, mais bizarrement Asteria semblait encore plus affectée que lui par ses échecs  répétés. Il avait essayé d’en discuter avec elle, inquiet de la voir malheureuse, mais elle esquivait le sujet.

Heureusement le dernier cours, botanique, leur avait remonté le moral. Il portait sur l'alihotsy, et l’enseignante avait décidé de tester les effets sur elle-même pour les montrer aux élèves. A peine avait-elle ingurgité la plante qu’elle était parti dans un fou rire incontrôlable. Les élèves furent d’abord surpris et se regardèrent, puis le fou rire devint contagieux et même Galway fut atteint. Cela lui fit beaucoup de bien, en effet il avait accumulé tellement d’anxiété depuis la rentrée qu’il n’avait plus eu l’occasion de rire depuis… eh bien depuis son voyage dans le Poudlard Express. Il s’était souvenu d’ailleurs qu’il ne s’était pas encore vengé de la blague que lui avait faite Asteria, qui lui avait donné une Suçacide sans lui préciser les effets.

Il avait décidé d’y remédier un peu plus tôt dans la soirée. Le trajet qui allait des serres au château passait par un petit bosquet qui la nuit les plongeaient dans une obscurité presque totale, et Asteria lui avait avoué la semaine précédente avoir peur du noir lorsqu’ils avaient franchi ce bosquet. Il n’en avait pas fallu plus pour échafauder un plan, le fou rire l’ayant rendu d’humeur taquine. Il y avait justement dans sa poche tout ce qu’il fallait pour faire une bonne blague, un nez de gobelin en carton et une Couinesouris.

A la sortie du cours il avait courut dehors et s’était caché derrière un arbre en lisière du petit bois. Une fois qu’Asteria y avait pénétré à son tour, il l’avait suivi le plus discrètement possible, avait mit le nez sur sa figure et avalé la friandise. Il avait attendu qu’elle soit en plein milieu pour dire d’une petite voix suraiguë sous l’effet de la friandise :

-Dites-moi jeune fille, savez-vous pourquoi les gobelins détestent les sorciers ?
Asteria Rosier
Asteria Rosier
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Asteria Rosier, le  Lun 6 Fév - 20:39

LA de Galway

Encore une fois, la journée n’avait pas été des plus joyeuse.  Asteria avait maintenant l’habitude, mais elle en avait marre, marre de se forcer à rester la tête haute la journée, marre de finir la plupart du temps à pleurer à chaudes larmes sous la douche ou dans son lit, mais surtout marre d'être une incapable. Incapable était même un mot trop faible pour décrire ce qu'elle était. Elle était nulle et bonne à rien. Maladroite, poisseuse, peureuse et  incompétente en magie. Elle qui avait eu si peur d'être une cracmole comme son frère se prenait à rêver qu'elle n'avait jamais reçu sa lettre, qu'elle n'avait jamais pénétré à Poudlard, qu'elle en était une aussi. Ça serait tellement plus simple. Quand on apprend qu'on est un cracmol, comme cela avait le cas pour Ilien, la déception est énorme sur le coup, dure à digérer, mais c'est tout. Elle, elle avait eu le plaisir de recevoir cette fichue lettre, de se savoir sorcière. Mais elle était une sorcière incompétente, voila tout. Elle tombait de haut, et avait honte.
Ils avaient eu potion aujourd'hui. Sa potion avait été un désastre, certes moins que celle de Galway, mais tout de même. Puis, ils avaient été en enchantements et alors là! Sa plume était toujours aussi statique. Celle de Galway aussi, et il semblait peiné de ne pas arrivé à la faire léviter. C'était la matière où il cherchait le plus à réussir, il y mettait tout son coeur. Asteria essayait, mais elle savait que c'était perdu d'avance. Elle n'avait encore jamais provoqué le moindre événement "surnaturel", alors faire voler une plume. Heureusement, ils avaient botanique après. Déjà, Asteria adorait la botanique. Elle avait grandit dans une forêt, au plus proche de la nature, et était très intéressée par la faune et la flore qui habitaient les lieux. En plus, ils avaient étudié l'alihotsy et le cours avait terminé en fou rire général. À la fin, Galway était parti précipitamment, en courant. Cela l'avait étonnée, mais elle s'était dit qu'il devait avoir une envie urgente. Soit. Elle avait lentement rangé ses affaires, pour rester le plus longtemps possible dans la serre où elle se sentait bien. Elle voulait aussi profiter du silence sur le chemin du retour, pour pouvoir admirer les étoiles et écrire dans son carnet d'astronomie la disposition du ciel ce soir là.

Elle avait donc parcouru le trajet la tête en l'air, à griffonner de temps en temps avec sa plume. Elle avait atteint le "fameux bosquet", sans même s'en rendre compte. Ce bosquet était sa hantise quand ils rentraient de nuit des serres. Asteria avait peur de l'inconnu, et ça se reflétait par une peur du noir. Cet endroit-là était très sombre, peu éclairé par la lune, et la petite rousse le traversait angoissée. Normalement, elle était accompagnée de Galway, qui la rassurait ou lui changeait les idées. Mais ce jour-là, il n'avait pas été à ces côtés, du moins elle ne le savait pas.

Alors qu'elle marchait, peu rassurée, son carnet et sa plume blottis contre elle, elle avait entendu derrière elle:

-Dites-moi jeune fille, savez-vous pourquoi les gobelins détestent les sorciers ?

En soi, ce n'était pas une question affreuse, mais la voix qui l'avait prononcée, elle, l'était. Une petite voix suraiguë, venue de nulle part. Asteria avait sursauté, se retenant de crier. Le pire était à venir. Elle avait senti une main se poser sur son épaule. Elle s'était retournée en tremblotant. Elle qui avait peur sous ce petit bois en temps normal, il lui en fallait peu pour faire une crise cardiaque. Et quand elle avait vu qui lui avait parlé, elle avait senti la crise proche d'elle. Un petit homme, caché par l'obscurité, au grand nez crochu. Il était tout proche d'elle, mais elle ne pouvait pas le voir, et elle en avait été effrayée. Elle avait hurlé à s'en faire exploser les poumons. Les larmes lui étaient montées aux yeux, elle avait lâché ses affaires et avait tremblé de tout son corps. Son hurlement perçant l'avait clouée sur place. Son coeur avait battu la chamade, comme si il voulait percer son torse. Elle n'avait eu qu'une envie, s'éloigner le plus possible, mettre une grande distance entre la créature et elle. Et soudain, la faisant taire de stupeur, l'affreux gobelin avait été projeté en arrière, loin, très loin d'elle. Il était tombé sur le dos, à quelques mètres, et était resté étendu par terre un petit instant. Asteria avait eu le souffle coupé, elle avait eu du mal à respirer. Elle avait regardé partout autour d'elle, vérifiant si elle était bien seule, si personne n'avait pu provoquer cela. Puis, elle avait oublié sa peur, un grand sourire marquant son visage.

Ce qui venait de ce passer était incroyable, elle avait eu sa première manifestation de magie!
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Galway Lynch, le  Mar 7 Fév - 21:31

La réaction de sa victime du jour a été des plus violentes, elle avait lâché ses affaires et s’était mise à hurler, un cri qui avait perçé les tympans de Galway. Il avait trouvé cette réaction hautement exagérée mais en même temps Asteria l’avait prévenu que l’obscurité était l’une de ses phobies, ce n’était pas très malin de jouer là-dessus. Il s’apprêtait à retirer son nez et à la rassurer en lui disant que ce n’était que lui, à s’excuser aussi. Mais il n’en eut pas le temps.

Car il avait ressenti un choc avant de se retrouver projeté en l’air par une force irrésistible. Tout s’était passé très vite, avant qu’il n’ait eu le temps de prendre conscience de ce qui se passait, il retomba quelques mètres plus loin sur le postérieur. Avec le recul il estimait avoir eu beaucoup de chance de ne pas être tombé sur le dos, ou de s’être cogné contre un arbre. Sur le moment il avait ressenti une vive douleur à l’arrière-train, ainsi qu’au ventre là où il avait ressenti le choc, cela lui avait coupé le souffle. Encore sonné il mit du temps à rassembler ses esprits. Ce devait être Asteria qui avait fait ça, ce qu’il avait pu être bête de lui avoir fait peur comme ça. De peur qu’elle ne s’en prenne encore à lui il retira son nez en carton.

-Ouille… tu m’as fait mal !!! C’est moi… Galway… je suis vraiment désolé je ne voulait pas te faire peur à ce point.

Il avait prononcé cela d’une voix rendue étrange par le manque de souffle et la friandise. A quelques mètres d’eux d’autres élèves étaient passé, leur baguette éclairée par un sortilège qu’il avait déjà vu mais pas encore appris. Les lueurs avaient éclairé le visage d’Asteria et Galway avait ressenti un nouveau choc. Car Asteria souriait. Pas le genre de sourire gêné, s’excusant de lui avoir fait mal, où alors le sourire de soulagement de voir que tout cela n’était qu’une blague. Non, un sourire de bonheur intense. Comme si sa souffrance la rendait heureuse, plus que tout au monde. Non, ça ne pouvait pas être ça, Asteria n’avait rien d’une psychopathe. Il lui avait demandé des éclaircissement, pour se rassurer.

-Pourquoi tu souris comme ça ?
Asteria Rosier
Asteria Rosier
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Asteria Rosier, le  Mer 8 Fév - 16:55

Asteria avait été heureuse, vraiment heureuse! Elle n'avait eu qu'une hâte, envoyer un hibou chez ses parents leur raconter ce qu'il s'était passé. Sauf qu'elle ne leur avait jamais dit qu'elle n'avait toujours pas fait de magie, elle faisait exprès d'éviter ce point, leur disant dans ses lettres que tout se passait bien, qu'elle avait des amis etc... Ce petit détail avait vite été de nouveau remplacé par la joie. La petite rousse avait revu dans sa tête ce qu'elle avait fait. Et c'est au moment où elle en était arrivé à la chute du petit homme, qu'elle avait été tiré de ses réflexions par une voix très étrange, essoufflée et aiguë à la fois.  

-Ouille… tu m’as fait mal !!! C’est moi… Galway… je suis vraiment désolé je ne voulait pas te faire peur à ce point.

Elle s'était alors souvenu qu'elle n'était pas seule, et qu'elle avait éjecté son assaillant, enfin plutôt...

_ GALWAY!


Elle avait courut vers le garçon. Il était à terre, à se frotter l'arrière-train. Asteria s'était sentie stupide. Elle avait eu peur de Galway. Mais qu'importe! Elle avait eu sa première manifestation de magie.

_ Je suis désolée Galway, je ne voulais pas te faire mal.

Il avait retiré son faux nez et, avec la lumière que projetaient les baguettes des élèves au loin, elle avait enfin pu le reconnaitre. Il l'avait regardé pendant longtemps, avec un air plutôt inquiet. Il avait fixé son sourire, affolé.

-Pourquoi tu souris comme ça ?

Elle avait été étonnée de cette question. Qui d'autre n'aurait pas sourit dans ce même cas? Elle qui était persuadée de ne pas être une sorcière, qu'elle allait devoir rentrer chez elle, honteuse, venait de faire de la magie! Elle n'était pas une sorte de cracmole puisqu'elle avait pu projeter Galway, sans le toucher. Et il lui demandait pourquoi est-ce qu'elle souriait comme ça?

_ Tu n'as pa vu ce que je viens de faire? C'est fantastique!


Elle était rayonnante, heureuse comme jamais elle ne l'avait été depuis son arrivée à Poudlard. Elle allait pouvoir faire léviter sa plume, enfin! Elle allait pouvoir jeter des sorts avec sa baguette, qui pour l'instant lui ne lui avait été d'une grande utilité, faire des duel, attaquer, se protéger! Elle allait enfin pouvoir être une sorcière. Elle allait connaître ce que jamais Ilien ne connaîtrait, lui, son cracmol de frère. Le bonheur qu'elle avait ressenti était fantastique. Elle avait plusieurs fois vu ses parents pleurer en silence, loin des regards de leurs enfants, parce qu'aucun n'avait eu de manifestation de magie. Elle avait souffert avec eux, sans qu'ils ne le sachent, parce qu'elle ne voulait pas les décevoir. Et elle ne les décevrait pas, non! Ils seront fiers d'elle.

_ Si seulement vous étiez là pour me voir... avait-elle chuchoté, pensant tout haut.

Galway n'avait pas eu l'air de comprendre ce qui était si fantastique. Asteria s'était souvenu qu'elle ne lui avait jamais parlé de ces peurs, par honte. Elle avait donc décidé qu'il était temps qu'elle le fasse. Mais son ventre lui avait rappelé ses priorités. Toujours souriante et ses yeux pétillants, elle avait tendu sa main au garçon pour l'aider à se relever.

_ J'ai faim, on va manger?
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Galway Lynch, le  Mer 8 Fév - 20:18

Asteria l’avait reconnu quand il avait retiré son nez. Immédiatement elle s’était approchée de lui, comme si elle s’inquiétait de son état, et lui avait présenté des excuses. Il ne lui en voulait pas, il l’avait bien cherché, mais elle avait continué à agir étrangement lorsqu’il lui avait demandé pourquoi elle souriait.

_ Tu n'as pas vu ce que je viens de faire? C'est fantastique!

Effectivement il devait avoir loupé un épisode. Elle avait eu une manifestation magique non-contrôlée comme tous les enfants-sorciers avant d’être admis à Poudlard en avaient eu d’après ce qu’il avait cru comprendre. Ce devait être autre chose, quelque chose qui s’était passé dans son dos ou pendant qu’il était sonné. Asteria avait murmuré quelque chose d’inaudible avant de tendre la main à Galway et de lui dire :

_ J'ai faim, on va manger?

Elle n’était donc pas décidée à lui donner des explications concrètes, du moins pas tout de suite. Peut-être avait-elle voulu s’éloigner de ce bosquet qui lui faisait peur. Et puis Galway aussi avait faim, ils avaient mangé sur le pouce entre le cours de potion et le cours d’enchantement. Il avait décidé de ne pas insister, sentant qu’il touchait un point sensible et, étant lui même quelqu’un qui aimait garder ses secrets pour lui, il respectait le fait que les autres en aient. Si elle voulait se confier à lui ce serait de sa propre initiative, il n’allait forcer personne.

Il avait donc prit donc la main de son amie et l’avait suivi, ils avaient regagné ensemble le château, ses lumières et sa relative chaleur. Le bon repas qui les avait attendu leur avait réchauffé le cœur également, et avait permis à Galway de se remettre de ses émotions. Affamés qu’ils étaient ils ne s’étaient presque pas parlé durant le repas, mais maintenant qu’il touchait à sa fin un silence un peu gênant s’était installé ce qui était plutôt inhabituel entre eux, depuis leur voyage dans le Poudlard Express. Il ne savait toujours pas si elle souhaitait se confier sur ce qui la rendait heureuse ou non, alors il utilisa la même technique que lors de leur première rencontre pour briser la glace.

-Au fait, si les gobelins détestent les sorciers c’est parce qu’ils leur ont cherché des noises. C’est nul je sais.

Il lui fit un petit sourire. La balle était dans son camps désormais.
Asteria Rosier
Asteria Rosier
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Asteria Rosier, le  Ven 10 Fév - 18:53

Galway avait parut étonné puis légèrement déçu. Il ne devait vraiment pas avoir compris ce qu'il s'était passé et avait du espéré qu'elle le lui explique.  Ils étaient tous les deux allés dans la Grande Salle et avait mangé silencieusement. Asteria savourait ce repas, son premier repas de sorcière légitime. Il était délicieux. Elle voyait la Grande Salle avec un nouveau regard. Elle la redécouvrait. C'était vraiment une salle magnifique. Le plafond, très haut, offrait une grande vision du ciel étoilé, et de multiples bougies volaient au dessus de leurs têtes. La petite rousse en oublia quelques instants son assiette, trop absorbée dans l'observation du ciel, sa fourchette dans la main. Vu de l'extérieure, elle avait l'air d'une parfaite première année le jour de la rentrée, totalement fascinée par tout ce qui l'entoure. Mais pour elle, ce n'était pas la même salle que le jour de la répartition. C'était la salle de sa renaissance.

Elle avait maintenant la tête tellement penchée vers le haut qu'elle était perpendiculaire au banc sur lequel elle était assise. Elle n'était plus à l'intérieur du château, mais dans sa forêt Irlandaise, à admirer le ciel, allongée dans une clairière. Son corps se relaxait petit à petit, libéré de tous tourments, ses membres se détendaient, elle était bien. Soudain, sa main lâcha sa fourchette. Le bruit métallique que provoqua le contact de la fourchette avec son assiette la réveilla de ses songes en sursaut. Elle se redressa,rougit et continua de manger.

Depuis le début du repas, Galway et Asteria n'avait échangé aucun mot. Quand tous les deux eurent terminé de manger, le silence qui régnait était plutôt gênant. La petite rousse ne savait que dire. Elle hésitait à raconter son histoire à son ami, mais bizarrement, et pour des raisons qu'elle ne connaissait pas, elle avait peur qu'il la juge. Alors qu'elle allait enfin se décider à parler, le garçon brisa le silence:

-Au fait, si les gobelins détestent les sorciers c’est parce qu’ils leur ont cherché des noises. C’est nul je sais.

Asteria mit un certains temps avant de comprendre ce qu'il avait dit. Elle le regarda avec étonnement, se demandant ce qu'il pouvait bien raconter. Avait-il perdu la tête? Puis, elle se rappela ce que le mystérieux gobelin lui avait demandé *Dites-moi jeune fille, savez-vous pourquoi les gobelins détestent les sorciers ? *. Elle se répéta ce que Galway venait de dire et fit le lien. Et elle ria. Oui, elle ria aux larmes, les nerfs venaient de lâcher, ses émotions de la journée éclataient. Elle était heureuse, elle avait un ami qui lui racontait de bonnes blagues, elle était une sorcière. La vie était belle. Elle n'arrivait pas à arrêter son fou rire.

_ Non... non c'est... très... drôle, articula-t-elle avec peine, prise de spasmes tant elle riait.

Elle respira un grand coup pour se calmer. Il était temps de lui révéler pourquoi elle était dans cet état. Il était son ami après tout, et son premier ami de Poudlard, presque même son premier ami tout court. Elle avait eu une amie à l'école moldue, une seule. C'était une petite fille rejetée par les autres, tout comme Asteria. Elles s'étaient tout de suite très bien entendues et passaient toutes les récréations ensemble, assises tout en haut d'un arbre, à regarder les autres jouer. Toutes les deux avaient eu le droit aux moqueries, elles se soutenaient mutuellement. Avec elle, Asteria avait appris à se battre et à riposter quand quelqu'un la cherchait trop. C'était une très bonne amie. Mais elle avait disparu un jour, alors qu'elles avaient  9 ans. Elle avait du déménager. Et la petite rousse s'était retrouvée seule, sans nouvelles de son amie, son unique amie.

Asteria sourit à Galway. Elle était redevenue calme, très calme, d'un seul coup. Son regard sérieux fixait le garçon. Oui, il fallait qu'elle lui raconte cette partie d'elle même. Il était important dans une amitié de ne pas trop cacher de choses à l'autre, de révéler ce qui dormait en soi quand on se sentait prêt. Et elle se sentait prête, maintenant.

_ Tu te demande ce qu'il s'est passé non? Tu veux que je te raconte?


Une part d'elle espérait qu'il refuse, l'autre voulait qu'il accepte. Elle avait besoin de vider ce qui l'empêchait de vivre depuis qu'elle était à Poudlard, depuis qu'Ilien n'avait pas reçu sa lettre, depuis qu'elle avait vu ses parents pleurer. Elle voulait se confier à Galway, son ami.
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Galway Lynch, le  Ven 10 Fév - 22:26

Asteria sembla d’abord dans l’incompréhension la plus totale, puis elle fut prise d’un fou rire incontrôlable, le même que la professeur de botanique avait eu quelques minutes plus tôt en ingérant l'alihotsy. Galway porta un regard soupçonneux sur l’assiette vide de sa voisine, il était impossible que sa blague complètement nulle déclenche une telle réaction, ce qui semblait pourtant être le cas selon elle.

_ Non... non c'est... très... drôle


Elle avait dit cela d’un ton saccadé. Un souvenir remonta alors à la surface. Galway avait huit ans, il était dans le salon et s’acharnait à comprendre les divisions euclidienne qu’il avait vu à l’école, pendant que sa mère vérifiait que tout allait bien dans le relevé de compte qu’ils avaient reçu et que son père faisait de la broderie, un de ses passe-temps favoris, très apaisant selon lui. Une exclamation leur avait fait lever les yeux de leurs activités respectives. La sœur de Galway s’était accroché à la table et s’était mise debout, les jambes et les bras tremblants, s’appuyant sur la table.

Elle n’avait tenu que quelques secondes avant de s’écrouler, mais quand tous le monde s’était précipité pour voir si elle allait bien, elle avait éclaté du même fou rire qu’Asteria avait en cet instant, soulagée qu’elle était d’avoir pu se tenir debout pour la première fois depuis sa fracture de la colonne vertébrale. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour contaminer Galway et tous les deux n’avaient pu s’arrêter de rire, malgré le regard furieux de leur parents. Ils avaient beau être des ingénieurs sur-qualifiés ils ne pouvaient pas comprendre ce qu’il se passait, cette surcharge d’émotion qu’ils étaient en train d‘évacuer.

Cela renforçait le fait que quelque chose de très important s’était passé pour Asteria dans le bosquet, quelque chose dont il ignorait tout. De plus en plus d’élèves se tournaient vers les deux jeunes sorciers, pour voir qui était la folle qui riait comme ça. Lorsqu’elle se fut calmée elle dit :

_ Tu te demande ce qu'il s'est passé non? Tu veux que je te raconte?

Elle se sentait prête. Galway prit la carafe de jus de citrouille et remplit les deux verres. Il en tendit un à son amie et lui répondit.

-Oui, c’est vrai que je suis un peu perdu. Tu peux tout me dire, cela restera entre toi et moi.
Asteria Rosier
Asteria Rosier
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Asteria Rosier, le  Sam 11 Fév - 16:30

Galway leur servi un jus de citrouille. Ce geste rassura Asteria, il montrait à lui seul que le garçon était prêt à l'écouter.

-Oui, c’est vrai que je suis un peu perdu. Tu peux tout me dire, cela restera entre toi et moi.

Elle lui sourit, heureuse de sa compréhension. Elle réfléchit un instant à comment lui raconter son histoire et se rendit compte que ce n'était finalement pas un si grand truc que ça. Mais pour elle, c'était très important, et c'était ça qui comptait.

_ Alors voila. Comme tu le sais, je viens d'une famille sorcière de sang-pur. Papa est allé à Poudlard et Maman à Beauxbâtons, comme toute leur famille avant eux. Tous étaient des sorciers, adeptes de la magie noire ou blanche, partisans ou non de Voldemort, mais tous sorciers.

Elle s'arrêta un instant, cherchant ses mots. Elle se souvenait de sa gourde pendant son premier trajet pour Poudlard où, par mégarde, elle avait appeler les nés-moldus "sangs-de-bourbes" devant Galway. Elle ne voulait pas refaire une telle erreur.

_ Certains se sont mariés à des moldus, j'ai des cousins sang-mêlés par exemple, mais tous, tous sont sorciers et font de la magie. Tous... sauf mon frère, c'est un cracmol.

Voila, c'était dit. Elle venait de partager sa honte. Étant né-moldu, elle ne savait pas si Galway la comprendrait , mais elle savait qu'il ne la jugerait pas, du moins elle l'espérait. Et il comprendrait sa peur, ça elle en était certaine.

_ Il y a trois ans, le jour du onzième anniversaire d'Ilien, aucun hibou n'est arrivé. Il a attendu toute la journée, et les jours suivant, pensant que l'oiseau s'était peut-être perdu ou blessé, mais non. Il a pleuré, beaucoup pleuré. Ça voulait dire qu'il était incapable de magie. Papa et Maman étaient très déçus, mais ils essayaient de ne pas le montrer, pour ne pas faire de mal à mon frère. Moi, j'étais triste pour lui. C'était malheureux ce qui lui arrivait, mais c'était ainsi. Et puis un soir, j'ai vu mes parents en parler, alors que je devais dormir. Maman pleurait...

Les larmes commençaient à lui monter aux yeux. Asteria senti ses lèvres trembloter, et sa vue s'embua. Elle essuya son visage de ses main, et sourit à Galway, ses yeux vairons rougis par l'émotion. C'était la première fois qu'elle confiait cela à quelqu'un d'autre que Bobby, son chat, et c'était très dur.

_ Elle essayait de comprendre pourquoi elle avait mis au monde un cracmol, et papa la rassurait, lui disant que ce n'était pas leur faute. C'était la première fois que je les voyais si... si bouleversés. Le visage de Papa était trempé, et il serrait Maman dans ses bras. Et puis ils ont dit quelque chose qui a tout changé.

Son visage se fit plus dur, il se referma. Sous la table, ses mains se tortillaient et ses jambes tremblaient. Revivre ça était douloureux. Elle savait que beaucoup de gens avaient vécu pire, le décès d'un proche par exemple, mais cet épisode là de sa vie l'avait rendu si malheureuse, lui avait fait si peur! Elle regarda Galway tout en essayant de dissimuler son embarras.

_ Papa a fait remarqué que jamais Ilien n'avait eu de manifestation magique non-contrôlée, qu'il n'avait jamais montré de signe de magie. Puis Maman a dit, en pleurant de plus belle, que moi non plus je n'en avais jamais eu, alors que j'avais 8 ans. À partir de cet instant, j'ai détesté Ilien. Tout était de sa faute. Papa et Maman pleuraient à cause de lui, ils étaient inquiets à cause de lui, et je prenais conscience que moi aussi je pouvais être une cracmole, à cause de lui.

Le plus dur était fait. C'était là la cause de tous ses tourments. Asteria avait maintenant peur que Galway interprète de travers sa haine envers son grand frère. Elle ne voulait pas qu'il la prenne pour une personne méprisant ceux sans magie, elle ne méprisait que son frère. Ilien, si fier, si hautain. Comment pouvait-il être ainsi avec une telle tare? Comment pouvait-il ne pas avoir honte? Il la dégoutait, au sens propre du terme. Lui et ses petites manies d'ainé de famille, faisant le chef. Il osait les reprendre, les diriger, et ça ne semblait pas déranger les petits, ni même ses parents. Seule Asteria le mettait à sa juste valeur, il n'avait rien à lui dire, il était qui pour la commander au juste? Avec ses petites lunettes rondes qu'il arborait fièrement, disant être comme Harry Potter. Mais Harry Potter n'était pas un cracmol lui! Il n'avait pas détruit sa famille. Bon, il n'en avait pas vraiment, mais tout de même.

La petite rousse se souvint alors qu'elle était en train de raconter son histoire à Galway.

_ Tu... Tu dois penser que je suis une... une idiote. Je hais mon frère, du moins je l'ai haï. Il me dégoûte, il a brisé notre famille.

Les larmes coulaient sur ses joues. C'était l'une des premières fois où elle s'autorisait à pleurer depuis ce fameux anniversaire d'Ilien.

_ Je suis... désolée. Pour qui me prends-tu mainenant?
Contenu sponsorisé

Pendant le repas - Page 12 Empty
Re: Pendant le repas
Contenu sponsorisé, le  

Page 12 sur 15

 Pendant le repas

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.