AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 3 sur 13
L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Louna Blake, Mar 24 Juin 2014 - 11:36


Rp Azmaria



- Je suis fière de toi ! Je t'avoue que je t'aurais plus imaginer parcourir le monde après Poudlard mais tenir un bar te correspond bien également. J'ai hâte de goûter a tes créations. Qu'est-ce que je deviens ? Je suis devenue préfète de ma maison et joueuse de Quidditch aussi ! Tu m'avais manquer tu sais ? Maman et papa demande quand est-ce que tu te décideras a aller les voir ! Et je t'ai pas dit ! Ma mère biologique s'est installer a la maison. Ça fait bizarre d'avoir deux maman et un papa, et je te raconte pas les nœuds que fait on cerveau quand on me demande d'expliquer pourquoi deux mères et un seul père !

Louna regarda Zaza se taire soudainement se rendant compte de quelque chose. Quand elle s'excusa pour avoir tant parlée, la brune s'esclaffa en la regardant elle est sa petite bouille tout désolée. Mais il ne fallait pas. Non, depuis toujours la brune avait été e guide de la folie pour sa cousine, enfin ouai non c'était peu être un peu exagérer mais ce titre avait tout de même la classe il fallait l'avouer... La blonde avait changée, mais en bien et ça faisait plaisir à la jeune femme. Après tout, c'est ce qu'elle lui avait toujours souhaitée ! Par contre elle ne comprenait pas comment elle était devenue joueuse de Quidditch, mais ça ce n'était pas parce qu'elle doutait des capacités d'Azmaria, mais plutôt à cause de sa relation conflictuelle avec les balais. Parce qu'elle même n'arrivait pas à tenir un vol d'ci jusqu'à Londres sans se crasher désespérément dans un mur en fin de parcours, elle admirait tout ceux qui arrivait à ce jeu qui l’intéressait tant. La brune décida d'aller chercher deux cocktails pour que les deux cousines puissent continuer à discuter. Après avoir fait un signe à sa nouvelle serveuse, elle partit en direction du comptoir préparer les boissons.

Derrière le comptoir, la française réfléchit à ce qu'avait dit Zaza. Elle avait aussi parler de sa mère, enfin celle qui l'avait mis au monde, pas ses parents. Mais n'était elle pas censée être quelqu'un d'horrible ? Peu être que les gens changent tous avec le temps, oui, peu être bien que c'est vrai... Il faudrait bien qu'elle retourne en France un jour pour voir tout ce petit monde n'empêche ! Posant les verres sur le plateau, Louna le fit la suivre d'un coup de baguette et retourna dans l'arrière salle continuer la discussion avec la blonde:

- C'est vrai qu'il s'en est passée des choses, mais t'excuses pas de tout me raconter, c'est plutôt cool que t'es changée comme ça ma belle ! Et sinon, t'sais c'est tout nouveau que jsois patronne de ct'endroit, en fait avant je parcourais bien le monde ! Pis por c'qui est de la France, je compte y retourner bientôt pour voir Lili, Drake et tes parents promis !

La brune fit une petit pause pour poser le plateau et reprit de plus belle :

- Voila, deux Pink Candy offert par la maison, parce que faut bien que tu goûtes ce que tu vas vendre ! Sinon, c'est quoi cette histoire de deux mamans mon chou ? Pis comment tu fais pour monter sur ses saletés de balais !Fit elle avec un moue désapprobatrice.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Dim 27 Juil 2014 - 1:53




I walk alone...
Pv April Warren

Violaine regardait par la fenêtre d'un air maussade.
Pourtant, le soleil brillait au-dessus d'eux et une certaine effervescence commençait à s'emparer des rues commerçantes de Pré-au-Lard. Celle qui était toujours de rigueur lors des dernières semaines de vacances estivales. D'ordinaire, la Gryffondor se joignait à l'agitation générale avec un ravissement tout particulier. Parce qu'elle savait que cela était synonyme de  bonne humeur communicative et de retrouvailles à venir. Mais cette fois c'était différent. Cette fois, personne ne l'attendrait à Poudlard.
La carte des Trois-Balais glissa de ses mains et s'échoua sur la table, à côté des deux verres de Xérès vides. Elle l'avait choisit à l'écart du bruit, à l'écart de tous. Cela serait souvent le cas cette année, alors pourquoi ne pas se préparer à cette solitude dès à présent ? Elle avait déjà eu un avant-goût de ce que cela pouvait représenter durant toutes les vacances scolaires.
Toujours domiciliée chez la famille Holmes, elle avait ressenti le départ de Catherine, sa sœur adoptive comme un abandon. Cette dernière, ayant terminé ses études à l'école de Sorcellerie, avait décidé de prendre son indépendance en se trouvant un nouveau chez-elle le temps de se perfectionner dans ses études. Il ne restait finalement que Violaine, qui profitait encore de l'hospitalité que cette famille de sorciers lui avaient offert quelques années plus tôt.
Elle se voyait encore, assise sur un siège dont elle ne touchait pas le sol de ses pieds avec Miss Harshing et Catherine. C'était lors de sa première année au château, lorsque ses vrais parents, des Moldus, lui avaient définitivement fermé la porte de leur domicile en rejetant la magie et sa condition de sorcière. Violaine n'avait pas cherché à les revoir. C'était mieux ainsi.

Un enfant agita un flacon de potion en s'exclamant bruyamment près de la fenêtre.
Comme à l'accoutumée, les Trois-Balais pouvaient compter sur sa fidèle clientèle pour combler les bancs vides restants. D'ailleurs, c'était ici même qu'elle avait eu son premier rendez-vous. Avec Ethan. Lui aussi partait de Poudlard. Il avait obtenu un poste dans la célèbre boutique de baguettes Ollivander's.
Après les diverses attaques Mangemorts qui avaient eu lieu durant cette année scolaire, les boutiques mises à sacs et même à Poudlard ! Et si cela venait à se reproduire ? Qui serait là pour elle à ce moment-là ?
Le glaçon qui était resté, esseulé, dans le fond de son verre avait fini par fondre et plus rien désormais ne laissait insinuer qu'il eût existé un jour. Peut-être qu'on l'oublierait aussi facilement, si d'aventure il lui arrivait quelque chose de similaire ?
A l'inverse elle s'inquiétait aussi énormément pour tous ses amis qui ne jouiraient plus des remparts qu'offraient Poudlard. Est-ce que les simples formules apprises en cours leur permettraient de sortir victorieux d'une attaque de Mages noirs ? Le danger était bien plus réel que lorsqu'ils apprenaient à enfermer un épouvantard dans une boîte ou à changer une pâtisserie en manuel...

La porte du bar tinta mais la rousse l'entendit à peine.
Nous étions vendredi. Et comme tous les vendredis, elle s'octroyait cet instant de répit en noyant ses sombres pensées dans des alcools aux couleurs ambrées, dorées...
Chacun avait refait sa vie et personne n'était là pour la juger. Il était vrai que par le passé, la préfète avait déjà des affinités avec la boisson et elle entretenait cette relation somme toute assez particulière avec plus de constance et d'appétit désormais. Il faut croire que l'on compense la solitude par une autre sorte de compagnie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Mar 29 Juil 2014 - 16:08


Le soleil brillait continuellement au-dessus de Poudlard et ses environs... Même si c'était sous une épaisse couche de nuages, comme d'habitude... Abyss et Laura étaient toutes les deux à Waddiwasi, et l'idée de venir squatter comme depuis le début de vacance me vint. Mais le fait était que je n'achetais jamais rien... Et que de toute façon Abyss devait bosser, et non faire fuir les éventuels élèves en discutant avec moi... Je soupirais longuement à cette pensée. Je me laissais noyer dans la pile de matelas qui me servaient de lit, hésitant encore à sortir une après-midi d'été sachant que je faisais mon ermite depuis deux jours... A vrai dire, l'année scolaire venait de se terminer et je ne m'étais jamais sentie aussi exténuée. En même temps, au vu des récents évènements cela n'était pas étonnant du tout, c'était même mérité. L’hématome sur mon front s'était rapetissé en un bleu, mais laissait quand même la preuve de mon incompétence incroyable...
" Je n'ai même pas su protéger mes élèves..." Murmurai-je entre deux coussins, complètement HS.

Le souvenir de cette horrible soirée était encore chaud, et y repenser était un acte de totale masochiste dans mon cas. Car au final, je ressassais encore et encore les erreurs de mon inaptitude à faire quelque chose d'utile en de graves circonstances... Mon subconscient à être en panique, sans qu'il me puisse me laisser faire la part des choses... J'avais grandement changé, et l'idée de casser des têtes était d'autant plus grande... Toute cette amertume servait à me concentrer, car à présent j'avais décidé de ne pas perdre le nord. Si des prochaines attaques advenaient, je serais parée à n'importe quoi cette fois-ci, psychologiquement parlant... C'était sans doute ça mon défaut. J'étais peut-être fragile... Comme quoi, un jour je perdrais définitivement la tête. "Je suis en bonne voie..." Pensai-je en me levant mécaniquement. Car oui, j'aimais pas avoir ce genre de pensées, et rester dans une cave non-aérée depuis deux jours n'allait pas aider à m'oublier...

Je me levai donc énergique, me jetant sous la douche une bonne demi-heure, profitant des biens faits de l'eau pour me requinquer et me rafraîchir. Je sortais du jet d'eau avec une toute nouvelle peau ! Je pris le temps de trouver des fringues propres, puis sortis du manoir les cheveux secs, les yeux grands ouverts en direction de la grande place... Je ne savais pas vraiment où aller. Peut-être boire un coup aux trois balais ? Cette alternative me plut assez. Je me dirigeai donc vers la devanture du bar, assez contente que la proprio soit une ancienne serdaigle accro aux cookies ! C'était une véritable bisounours dans l'âme, et aller lui parler ne m'aurait pas déplu du tout... Je poussai la lourde porte, adressant un "Bonjour" aimable aux serveurs. Je m'apprêtais à m'asseoir au comptoir, lorsque je remarquai un visage familier parmi toute la populace assise dans la petite salle... Il y avait dans le lot, Miss Corrigan, une élève de Poudlard, particulièrement remarquable... Je l'aimais bien par sa capacité à ne pas y arriver du premier coup...
"Coucou Miss ! Est-ce que je peux m'asseoir ?"

Cette dernière me répondit positivement, je tirai donc la chaise en face d'elle, me laissant tomber telle un pitipomk.
"Alors, quoi de neuf pendant ces vacances ? Comment te sens-tu par rapport à c't'année ?"
Son bien être m'importait bizarrement. Un peu, même si j'en avais extrêmement marre du château et de tous ces bambins... Mais là, je voulais prendre des nouvelles, m'assurer de la réaction des élèves face à toute cette situation... Car fallait bien avouer, qu'on était quand même dans une belle mouise de Dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Louna Blake, Mer 30 Juil 2014 - 12:25




Commande

Violaine Corrigan et April Warren



Une fin de semaine pour les élèves du château voulait toujours dire beaucoup d'activité au sein des Trois Balais. Chaque Vendredi, Louna se préparait donc mentalement du fond de son lit à une longue journée de service, car c'est pas parce qu'elle était propriétaire qu'elle ne devait pas effectuer le service, au même titre que ses serveurs! Enfin, ça permettait de s’octroyer certains avantages... Comme les cookies et le lait de poule durant le service. Descendant les escaliers menant à la Salle Principale, le brune démarra au quart de tour, les premiers clients commençant déjà à affluer. Le reste de son équipe se joignit progressivement au ballet de plateaux, calepins et verres vides qui circulaient dans les salles, et bientôt, une tête rousse qui n'était pas inconnue à la française fit irruption dans son bar avec la mine des mauvais jours.

De toute façon comment il pouvait en être autrement avec les événements récents du château ? Les mangemorts avaient eut de la chance qu'elle ne ramène pas ses fesses dans  leur petite fête surprise, sinon l'ambiance aurait été tout autre. La jeune femme ne se rappelait plus pourquoi elle n'avait as foncé en direction de l'académie de magie, mais elle se souvenait de ce qu'elle avait ressenti: La peur. Une peur immense, qui jusqu'alors n'était jamais apparue, sauf peu-être pour Azmaria. Mais cette fois il ne s'agissait pas que d'elle, il y avait aussi ses amis... Et Spencer. Heureusement, rien de grave n'était arrivé aux gens à qui elle tenait, pour son plus grand soulagement. La Gryffondor était déjà partie dans l'arrière salle. Louna laissa Zaza s'en occuper. En tout cas pour le moment car elle avait déjà plusieurs commandes en cours. Mais quand une brune vînt se joindre à l'élève, la propriétaire s'empressa d'aller prendre commande, jetant un regard légèrement ennuyée en remarquant les cadavres de verres sur le table:

- Bijour bijour, bienvenue au Trois Balais ! Une petite soif ? Une petite faim ? Nous proposons d'excellent remontant sans alcool !

Avec un regard fuyant et un sourire en coin, la brune attendit calepin en main la commande des deux clientes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Mer 30 Juil 2014 - 19:04




I walk alone...
Pv April Warren

Une ombre vint soudain assombrir le verre des deux coupes devant elle. Violaine n'y prêta pas attention et effaça du bout du doigt, les ronds humides qu'ils avaient laissé sur le bois sombre de la table. Des dessous de verres, elle aurait dû demander des dessous de verres.  Une voix familière surgit, quelque part au-dessus de son épaule, et la força à finalement lever la tête. A ses côtés, se tenait Miss Warren, qui lui enseignait les Enchantements à Poudlard. Comme s'il suffisait d'y penser pour que le souvenir du château vienne se matérialiser devant elle...
Elle proposa de lui tenir compagnie, ou du moins de s'asseoir avec elle. La Gryffondor hocha la tête et murmura un "Bien sûr..." qui semblait presque de trop.
Ce ne fut pas la seule chose qui semblait déplacée dans cette scène, le décor sur la table l'était aussi. Et après ? Warren pouvait peser ce qu'elle voulait. Peut-être qu'elle le ferait, avec raison d'ailleurs ou peut-être pas. Peut-être qu'elle n'en aurait rien à faire que Violaine dilapide ses après-midi au bar. Peut-être qu'il fallait en avoir honte ?
Elle haussa légèrement les épaules, pour elle-même. Elle ne savait plus. Personne n'y faisait attention, si bien que cela lui semblait dans l'ordre des choses avec le temps.

Il semblait évident que la préfète n'était pas d'humeur démonstrative et Miss Warren l'avait très bien compris puisque que ce fut elle qui prit la parole en premier.


"Alors, quoi de neuf pendant ces vacances ? Comment te sens-tu par rapport à c't'année ?"

D'ordinaire, Violaine se serait sentie avantagée de pouvoir partager un peu de son temps avec l'un des professeurs de Poudlard. Ou plutôt, que celui-ci accepte bien volontiers de le faire. Car elle se savait, la préfète n'était pas la personne la plus intéressante qui soit et elle ne s'en étonnait plus. C'était comme ça. Mais cette fois, cela lui importait peu. A vrai dire cela aurait pu être Miss Warren comme Merlin lui-même que cela ne lui aurait pas sorti de sa récession.  
Elle observa ses mains avant de reporter son attention sur le visage qui lui faisait face. Elle y vit un léger bleu, habilement caché sous l'épaisse frange de cheveux d'un noir de jais. Ça va... répondit-elle distraitement, presque comme un automatisme. On aurait pu croire que l'alcool l'avait rendue hagard mais il n'en était rien. Le fait était qu'elle n'avait trouvé dans ses vacances, rien de bien original à raconter. Pourquoi ennuyer les gens avec ça ?
Néanmoins, elle ne voulait pas paraître malpolie aux yeux de Warren pour qui elle avait beaucoup d'estime. Celle-ci s’intéressait à elle et elle se devait de lui faire une réponse décente, même si l'envie lui manquait.


"J'ai pas fait grand chose...je suis restée là. De toute façon...ça revient au même, non ? Enfin, je veux dire...peu importe où on est, il se passe des choses quand même..."

Les Mangemorts avaient réussi à s’introduire dans Poudlard, réputé pourtant inviolable. D'autres Mages noirs dans Gringott's, bâtiment célèbre pour sa sécurité hautement magique. Il fallait juste être là au bon moment pour passer sans encombre ces attaques, qui surgissaient n'importe où et n'importe quand. Comme un novice qui avancerait ses pions au hasard, en séparant la tour du roi et en jouant avec les combinaisons.  Qui pouvait savoir à l'avance ? Quelle serait la combinaison gagnante ? Qui allait rester sur l’échiquier ou se faire mettre sur la touche ? C'était comme cela que Violaine voyait les choses, complètement dépassée. Elle se contentait d'être là. Et demain aussi.

"Bijour bijour, bienvenue au Trois Balais ! Une petite soif ? Une petite faim ? Nous proposons d'excellent remontant sans alcool !"

Violaine fut presque choquée par tant de bonne humeur. Elle la salua timidement.
Peut-être était-ce une façade, bien entretenue et bien huilée pour ne pas effrayer ses proches ? Comme pour être accordée avec sa vitrine accrocheuse ?Elle avait bien compris le sous-entendu appuyé de Miss Blake, qu'elle avait déjà eu le loisir de rencontrer ici même, avec Ethan.
Un peu désemparée, elle adressa un regard interrogatif à sa professeure. Puis elle décida de continuer sur sa lancée et désigna d'un signe du menton les deux verres de Xérès vide.


" J'aime pas les mélanges...je vais continuer sur ça."

De toute façon, elle n'était pas la pire. Et puis, elle commençait à prendre l'habitude maintenant...le pion serait juste un peu plus difficile à bouger après cela. Rien de plus.

| Hrp : Louna, si tu veux tu peux déjà me compter les deux verres vides --> Xérès x2 |
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Sam 2 Aoû 2014 - 0:47


- Ça va... Répondit la jeune fille d'un ton monocorde.
Elle semblait distraite, dans ses pensées qui avaient l'air hagard. Elle n'avait pas relevé la tête, préférant se concentrer d'avantage sur son verre humide d'une teinte cuivrée... D'une réflexion lointaine, je me disais que le moment n'était pas propice pour parler de quoi que ce soit avec Corrigan... Même avec n'importe quel élève, pour certains, croiser un professeur était sans doute une des pires choses qui puisse arriver pendant les vacances. C'était peut-être le cas de Violaine ? (Surtout que mon cas était généralement multiplié par dix aux yeux de la logique.) Je ne fis pas plus attention que ça à la signification de sa réponse. Me disant qu'il n'était peut-être pas nécessaire de rester si le simple fait de me voir pouvait éveiller de l'amertume... "Surtout avec ce qui vient de se passer." B*rdel, cette simple phrase avait un tel impact sur ma conscience, qu'elle me fit l'effet d'une bombe."
- J'ai pas fait grand chose... Je suis restée là. De toute façon... ça revient au même, non ? Enfin, je veux dire...peu importe où on est, il se passe des choses quand même...

Déjà qu'un frisson avait traversé ma colonne vertébrale, mon coeur se mit d'accord avec mes émotions et tomba lourdement dans ma poitrine. Comme si un idylle venait de se briser sous mes yeux... L'idylle de l'innocence et de la sécurité, mon infime espoir lointain que les élèves ne courraient aucun danger, cette sensation digne des Phénix qui me faisait croire dur comme fer que j'étais capable de tout pour les protéger... Alors que tout était faux. Je déglutis dangereusement, sentant s'envoler toute cette impression de rêve et de magie que seul Poudlard pouvait me procurer. Car en effet, Violaine venait de me réveiller brutalement. Et elle avait raison... C'était pour ça qu'on se battait avec l'Ordre du Phénix, pour pouvoir protéger, préserver le monde des sombres desseins de psychopathes mal-léchés... Le pire dans tout ça, c'était que je le savais au fond de moi. Mais il y avait un grand pas entre voir et savoir... Savoir, on pouvait oublier et laisser le souvenir dans les tréfonds de nos pensées. Alors que voir, cela s'imprimait dans notre esprit, et on ne pouvait l'ignorer aussi facilement. Maintenant je le voyais, même les élèves ne se sentaient plus protégés. Et cela marquait officiellement, le début de la terreur...

Je la toisai avec une certaine curiosité malsaine et un sourire en coin, me demandant jusqu'où elle se savait en danger. Je réfléchissais à ce que je pouvais répondre à cela... Lui dire la vérité me semblait une obligation. Il ne fallait plus se leurrer à partir de maintenant ! Autant la mettre au courant, lui donner une voix à suivre. Car le genre de fille qui se noyer dans de l'alcool sans compagnie, était l'équivalant d'une brebis égarée selon moi. Elle sentait le danger, mais savait-elle où il était ? Je m'apprêtais à lui répondre quand une voix guillerette interrompit mes pensées :
- Bijour bijour, bienvenue au Trois Balais ! Une petite soif ? Une petite faim ? Nous proposons d'excellent remontant sans alcool !
Je lui fis un sourire enchantée, me focalisant entièrement sur la carte des Trois Balais... J'hésitais vaguement entre un Golden Liberty et un Sorcier-Cola... Le deuxième étant alcoolisé, cela me fit réfléchir longuement...
- J'aime pas les mélanges...je vais continuer sur ça.
- Et moi je vais prendre un Golden Liberty s'il vous plait. Déclarai-je après mures réflexions...

Une fois la serveuse partie, je retournais mon regard sur Miss Corrigan, la dévisageant d'un oeil que je voulais dur. Je tentais de l'évaluer, de la lire un petite peu de son expression du visage, mais surtout de lui faire comprendre que j'étais sur la même longueur d'ondes...
- Je préfère être entièrement sobre pour ce qui va se dire par la suite. Commençai-je d'un ton plus cordial. J'avoue que t'es la première à me déclarer une telle constatation. Non pas que c'est illogique, je n'ai juste pas l'habitude. Je pense que ça vient du fait que... Les élèves soutenant la magie noire, ont plus le besoin de s'assumer entièrement que n'importe quel étudiant. Et en effet, il se passe des choses, où que tu ailles... J'ai bien peur que tu ne sois plus en sécurité du tout. Si Poudlard est considéré comme l'endroit le plus sûr de la Grande-Bretagne, faut avouer que nous sommes bien dans la m*rde... Donc je reviens sur ma deuxième question... Comment te sens-tu par rapport à cette année ?
Ma voix sonnait mécanique, comme celle d'une automate. Sauf pour la dernière question, où je ne pouvais m'empêcher d'y mettre de la curiosité sincère...


Dernière édition par April Warren le Jeu 4 Déc 2014 - 21:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Louna Blake, Mer 20 Aoû 2014 - 9:53




Commande

Violaine Corrigan et April Warren



Tandis que Vio souriait timidement, sa compagne souriait franchement en se centrant sur la carte des Trois Balais. Louna espérait que sa proposition de boisson sans alcool ferait son petit effet à la demoiselle, mais malheureusement, après ce qui parut une courte réflexion à la jeune femme, l'élève continua sur sa lancée de Xerès. Avec un moue qui se voulait marquante de par sa désapprobation, la brune nota sur son calepin les deux commandes, la deuxième clientes ayant choisi ce moment pour se manifester. Finissant d'ajouter le Y, un sourire se dessina sur le visage de la française, et après avoir signalée à ses clientes qu'elle revenait dans quelques minutes, la patronne gambada jusqu'au comptoir. D'un geste expert, Louna maniait les bouteilles et ingrédients d'une humeur euphorique. Elle adorait les cocktails à histoire, comme le Golden Liberty, car c'est c'était ceux qui, à son humble avis étaient les meilleurs de tout l'établissement. Mettant la dernière touche à sa création, elle revînt bien vite dans l'arrière salle les deux verres flottant à ses cotés. La professeure achevait apparemment sa phrase quand la brune arriva devant la table, et les verres pleins remplacèrent les vides d'un coup de baguette expert. L'action faîte, la française annonça l'addition :

- Et voici l'tout ! Alors, 6 mornilles pour l'Golden, et 4 pour l'Xérès ! Bon choix d'cocktail, c'est les meilleurs ceux à histoires...

Avec un petit sourire en coin à l'adresse de la professeure, elle ne s'attarda pas à la table pour autant. Souvent les gens venait dans l'arrière salle pour être tranquille, aussi ne voulait-elle pas traîner ou elle aurait put gêner, pour une fois qu'elle se rendait comte de quelques chose !

Revenir en haut Aller en bas
Joshua Durrant
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Joshua Durrant, Mer 20 Aoû 2014 - 21:27


HRPG: Les réponses qu'Alison et moi posterons seront évidement totalement indépendantes du rp encore en cours ici.

Les deux adolescents avaient quitté aussi promptement qu'on le pouvait la terrasse pour se rendre dans l'arrière salle afin que la blondinette apprenne le sortilège d'éclairage dans les heures qui allaient suivre. La pièce était, malgré le flot abondant d'élèves du château dans le village et la taverne, totalement vide et poussiéreuse. Une crasse semblait s'être accumulée plantureusement sur le bois des meubles qui lui-même était abîmé, dévoré par les termites. Malheureusement, ce n'était pas le lieu le plus romantique du monde mais c'était le seul qui était venu à l'esprit du jeune homme. Somme toute, c'était une salle aussi sale que tranquille (remarquez le jeu de mot), aussi sombre que vaste et aussi romantique qu’accueillante.

Hayden agrippait toujours avec délicatesse le bras d'Alison lorsqu'ils parvinrent à destination. Ils se placèrent au centre de la pièce, éclairés par la baguette du passionné de quidditch qui avait prononcé "Lumos" quelques instants auparavant d'une voix assurée. C'est avec la même intonation qu'il s'adressa à Alison.

"Bien, nous y sommes. Il te suffit de prononcer l'incantation "Lumos" et de tapoter légèrement dans le vide avec ta baguette. Dès que tu produiras de la lumière j'éteindrais ma baguette pour que tu constates quelle lueur tu produits. Bonne chance!"

Il para alors ses lèvres d'un sourire rassurant, déposa les paquets de la confiserie dans laquelle ils s'étaient rendus préalablement sur un buffet qui collait un des murs puis s'approcha à nouveau d'elle et la laissa faire. Ne sachant pas réellement comment se conduire, il décida de rester assez proche d'Alison, son souffle masculin caressant avec suavité la nuque de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Alison Rayver
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Alison Rayver, Mer 20 Aoû 2014 - 21:41


Hayden avait emmené Alison dans l'arrière salle des Trois Balais. L'endroit était sale mais il n'y avait personne, ce qui convenait parfaitement à Ali. La pièce n'était pas éclairée jusqu'à ce qu'Hayden prononce l'incantation qu'il allait apprendre à Ali quelques minutes plus tard. La baguette d'Hayden s'illumina. Alison était vraiment fascinée par ce spectacle... Et dire que bientôt, elle pourrait le faire, elle-aussi !

Alison, malgré le spectacle qu'offrait la baguette du beau brun, n'avait pas oublié que la main du garçon agrippait délicatement son bras. Comment pourrait-elle l'oublier en si peu de temps, d'ailleurs ? La peau du garçon la réchauffait par dessus la manche de la veste d'Ali. Il faisait chaud dans la pièce, les portes devaient rester souvent fermées et il n'y avait qu'une petite fenêtre, fermée, elle-aussi. Pas étonnant donc, que la température soit si élevée. Alison retira sa veste et la jeta par terre. Le sol sale ? Elle s'en fichait.

Hayden dit d'une voix assurée :

"Bien, nous y sommes. Il te suffit de prononcer l'incantation "Lumos" et de tapoter légèrement dans le vide avec ta baguette. Dès que tu produiras de la lumière j'éteindrais ma baguette pour que tu constates quelle lueur tu produits. Bonne chance!"

Il se plaça derrière Ali. Elle le sentait derrière elle, son corps tout proche, son souffle dans sa nuque. Ali ferma les yeux quelques secondes, se retrouva dans le noir complet. Quand elle rouvrit les yeux, elle observa sa baguette. Elle la plaça devant son visage et prononça la formule en agitant le bout de sa baguette comme Hayden le lui avait indiqué :

"Lumos !"

Ali rit en observant sa baguette : rien ne s'était passé...
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Durrant
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Joshua Durrant, Mer 20 Aoû 2014 - 22:31


L'exercice avait débuté, la blondinette avait laissé voltiger nonchalamment sa veste jusqu'au sol crasseux. La lueur de la baguette du jeune homme illuminait toujours un rayon d'un mètre autour des deux adolescents. Lorsqu'elle tenta de réaliser le sortilège pour la première fois, rien ne se produisit. Hayden ne sut absolument pas comment réagir, il aurait pu rire franchement mais il ne voulait, en aucun cas, vexer celle qui deviendrait peut-être un jour sa petite amie. Il décida de n'esquisser qu'un sourire puis reprit d'une voix douce.

"Ce n'est rien, c'est le commencement. J'ai remarqué une erreur qui, corrigée, pourrait te permettre de réussir. Tu donnes le coup de manière trop brusque. Il lui prit le bras et lui indiqua le mouvement correct à effectuer. Comme ça, ce serait mieux..."

Sa voix s’essouffla dans la pièce. Hayden s'était désormais placé en face d'Alison. Il ne parvenait pas à prononcer un seul mot, rien, comme si un monstre s'était engouffré en lui et lui avait coupé la langue. Sa tête s'approcha quant à elle de plus en plus de celle de son "élève", il voyait désormais ses cils, ses pupilles, chaque tâches de ses iris. Il l'embrassa, amoureusement, romantiquement, avec une délicatesse inouïe. Leurs lèvres semblaient s'être emmêlées et ne formaient désormais qu'un. Le baiser dura quelques secondes mais paru s'étendre sur des années. Le moment était incroyablement délicieux, faisant croître un bonheur incroyable dans le passionné de quidditch. Puis, il se recula, l'échange prit fin et d'une voix bredouillante, reprit.

"Hmm, je... Reprenons!"

Un sourire s'empara des lèvres d'Hayden et y trôna incessamment. Leurs menottes étaient toujours nouées, comme si le précédent baiser les avait liées.
Revenir en haut Aller en bas
Alison Rayver
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Alison Rayver, Jeu 21 Aoû 2014 - 18:22


Au vu de l'échec cuisant d'Ali, Hayden avait esquissé un sourire léger, pas le moins du monde moqueur. Il avait encouragé Ali avec son air de professeur :

"Ce n'est rien, c'est le commencement. J'ai remarqué une erreur qui, corrigée, pourrait te permettre de réussir. Tu donnes le coup de manière trop brusque. Comme ça, ce serait mieux..."


Pour illustrer ses propos, Hayden avait pris le bras d'Alison pour la guider. La jeune fille sourit.
Puis soudain, la voix d'Hayden s'estompa. Il était en face de la blonde et la regardait, amoureusement supposa Alison.
Elle fut rapidement fixée là-dessus. Le garçon s'approcha et l'embrassa tendrement, c'était mieux que tout ce dont Ali aurait pu rêver. Les lèvres du garçon étaient douces et chaudes, c'était le premier baiser parfait, celui qu'Alison espérait tant depuis à peine deux jours. Ce fut avec regret qu'Alison vit le garçon se retirer. Elle sourit malgré cela, elle était très heureuse et ça lui suffisait.
Le garçon reprit un peu bredouillant, mais pas vraiment gêné :

"Hmm, je... Reprenons!"


Hayden souriait toujours, tout comme Ali. Les deux adolescents semblaient nager dans le bonheur. Leurs mains toujours liées. Alison hocha la tête et lâcha les mains du garçon avec regret pour continuer à essayer le sort.

Elle brandit à nouveau sa baguette à niveau de ses yeux et fit un geste, cette fois, plus délicat, comme lui avait montré Hayden, avant leur baiser.

"Lumos !" dit-elle, d'une voix douce mais confiante.

"Oh non ! Encore raté !"
Alison riait encore de son échec, elle savait qu'elle finirait bien par réussir, alors en attendant, mieux valait en rire qu'en pleurer, n'est-ce pas ?

Elle se tourna vers Hayden pour voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Durrant
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Joshua Durrant, Jeu 21 Aoû 2014 - 21:09


Le second essai ne fut pas plus probant que le premier. Ce fut un échec normal et prévisible, seuls certains mages apprenaient des sortilèges au bout de quelques minutes. Hayden s'était quant à lui exercé très fréquemment, ce sort étant l'un des plus utiles. L'atmosphère témoignait du bonheur qui s'était installé depuis le baiser dans les cœurs des deux adolescents, la pièce semblait bien plus accueillante qu'auparavant, plus à agréable, plus chaude en définitif.

"Ce n'est rien, j'ai fait plusieurs tentatives avant d'y arriver, c'est normal que tu n'y parviennes pas encore. Tu as le mouvement, tu prononces correctement la formule donc il faut persévérer. Concentre-toi bien sur la production de lumière!"

Le sorcier qui allait passer ses B.U.S.E's se retint de rire, il aurait aimé la taquiner, se moquer aimablement. Bientôt, il faudrait retourner à Poudlard, croupir de nouveau sous les devoirs. Il n'en pouvait plus de ces derniers, les professeurs harcelaient déjà les cinquièmes et septièmes année avec les examens qui se dérouleraient dans sept mois! Que du bonheur...
Revenir en haut Aller en bas
Alison Rayver
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Alison Rayver, Ven 22 Aoû 2014 - 18:50


Hayden semblait avoir l'air d'avoir envie de rire ce qu'Alison comprenait très bien, elle-même trouvait ça drôle. Hayden conseilla la blonde :

"Ce n'est rien, j'ai fait plusieurs tentatives avant d'y arriver, c'est normal que tu n'y parviennes pas encore. Tu as le mouvement, tu prononces correctement la formule donc il faut persévérer. Concentre-toi bien sur la production de lumière!"

Alison hocha la tête et répondit au jeune homme :

"Ok, je vais réessayer !"
Elle sourit et retenta sa chance.

"#Lumos !"

Une lumière vive vint éblouir la belle aux yeux bleus et elle sourit encore plus fort que quelques secondes auparavant. Elle avait réussi ! Elle se tourna vers Hayden et se jeta à son cou, toute heureuse d'avoir su le faire. Elle était vraiment heureuse, elle avait apprit son premier sort, et en plus de ça, en compagnie d'Hayden, ce garçon qui l'avait embrassée quelques minutes plus tôt, ce garçon qu'elle pensait pouvoir être, enfin, le bon.

Alison observa le beau visage d'Hayden pendant de longues secondes et puis, elle ne pouvait plus résister : cette fois-ci, ce fut elle qui posa ses lèvres sur celles du beau brun.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Durrant
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Joshua Durrant, Ven 22 Aoû 2014 - 21:45


On dit que jamais deux sans trois mais pas dans ce cas. Oui, après deux échecs cuisants mais prévisibles, le troisième essai fut le bon et une lueur puissante et continue vint s'ajouter à celle produite par Hayden. Le sourire indétrônable qui s'était installé sur le visage de la blondinette attestait de la fierté qu'elle éprouvait. Elle était heureuse, heureuse d'y être parvenue et cette joie semblait parfaitement partagée avec le jeune homme. Lorsqu'elle se jeta à son cou, une ivresse amoureuse le submergea et il ne put lui aussi qu'orner ses lèvres d'une risette sincère. Elle l'embrassa et sans hésitation, il prolongea le baiser et lui prit cette fois-ci la main avec romantisme.

"Bravo, c'est vraiment du très haut niveau en matière de sortilèges de base. Lui affirma-t-il d'une voix guillerette. Je pense qu'il faudrait que l'on rentre avant de se faire attraper, nous n'avons pas vraiment le droit d'être ici. Il esquissa un rire léger puis, ne lui lâchant pas la main, reprit. Mangeons et rentrons à Poudlard, nous pourrons profiter de la tranquillité de la salle commune et nous gaver des confiseries que nous avons acheté."

L'adolescent de cinquième année attrapa les paquets de Honeydukes et se dirigea vers la sortie d'un pas pressé. Ils quittèrent les trois balais aux alentours de treize heures, déjeunèrent rapidement dans la taverne puis Hayden fit un détour chez Zonko pour s'équiper en vue de farces futures. Vers quinze heures, ils quittèrent le village et gravirent la montée jusqu'au château dans une gaieté logique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Ven 29 Aoû 2014 - 13:17




I walk alone...
Pv April Warren
Visiblement, ce n'était pas vraiment la réponse que la propriétaire des lieux souhaitait entendre. Elle eut une drôle d'expression, comme si elle s'apprêtait à la réprimander. Personne ne l'avait réellement fait depuis longtemps et cette remontrance n'aurait pas offusqué la préfète. Des cris, des rires...on s'attardait sur des choses quotidiennes qui semblent banales mais qui, en réalité, nous procurent un curieux sentiment de sécurité. On oublie les inimités du dehors et on se réfugie dans ce que l'on connait. Ce que l'on peut dire sans risque.
Car oui, à qui pouvons-nous dire ces choses désormais ? Au voisin qui connait tout de vous et de vos habitudes ? Au bon ami, qui a tellement changé et qu'on ne reconnait plus ? A la famille, qui s'est éparpillée et qui reste si hermétiquement fermée ? La moindre confidence est disséquée au possible et même l'écho de nos pensées se répercute dans les esprits les plus dangereux. La Magie évolue et les adeptes de Legilimencie se dévoilent. Mais, pouvons-nous faire taire les voix qui envahissent nos sens, les craintes qui assaillent nos cœurs ?

Violaine observa son professeur, ses expressions, son visage. Pouvait-elle faire confiance à cette mine passablement défaite ? Après tout, si Poudlard avait été si vulnérable en cette fin d'année c'est parce que certains éléments s'étaient joué de la confiance qu'on avait placé en eux. La trahison avait été le maître-mot, celui que l'on retiendrait lorsque l'on penserait à ce tragique incident. Des camarades qu'elle ne reverrait plus, et d'autres qu'elle ne verrait jamais plus...


"J'avoue que t'es la première à me déclarer une telle constatation. Non pas que c'est illogique, je n'ai juste pas l'habitude. Je pense que ça vient du fait que... Les élèves soutenant la magie noire, ont plus le besoin de s'assumer entièrement que n'importe quel étudiant. Et en effet, il se passe des choses, où que tu ailles... J'ai bien peur que tu ne sois plus en sécurité du tout. Si Poudlard est considéré comme l'endroit le plus sûr de la Grande-Bretagne, faut avouer que nous sommes bien dans la m*rde..."
La préfète laissa flotter la pesante déclaration de Miss Warren quelques instants. Elle ne voulait pas y penser, elle ne voulait pas l'entendre. Mais elle fut forcée de l'assimiler, comme une denrée* qu'on lui aurait ordonné d'ingurgiter. Non, non il aurait mieux valu ne rien savoir! Ne pas éclater la petite bulle d'espoir désuet qui lui soufflait de retourner à l'école, en laissant derrière elle le doute et la suspicion. La préfète eut l'impression de recevoir une gifle particulièrement cuisante, brusque retour à la réalité. Des yeux s'agrandirent, comme sous le choc fictif qu'elle venait d'endurer et c'est une toute autre personne qu'elle dévisageait alors.


"Donc je reviens sur ma deuxième question... Comment te sens-tu par rapport à cette année ?"
Mais à quoi s'attendait-elle ? Comment pouvait-on se sentir après des épisodes comme ceux-là ? Des intrus avaient fait irruption chez eux, dans leurs vies, près de leurs amis et ils avaient pris soin de dévaster chacun d'entre eux, comme une ambition souveraine qu'ils n'avaient pu ignorer. Que répondre à une pareille question, sans paraître trop accablé. Mentir peut-être...parsemer son histoire de petits détails insignifiants, originaux, pour faire semblant. Obliger à croire que la vie avait repris son cours normal, avec ses journées normales, et ses activités normales. Comme le peintre qui aimait à rajouter des touches de couleurs sur sa toile vide de sens.  

"Et voici l'tout ! Alors, 6 mornilles pour l'Golden, et 4 pour l'Xérès ! Bon choix d'cocktail, c'est les meilleurs ceux à histoires..."
Une moue agacée passa sur le visage de Violaine et disparut aussi furtivement que la brune, qui avait placé leurs commandes en faisant table rase des dépouilles qui jonchaient le plateau. Ah, la question de sa professeure la prenait au dépourvu. Elle avait fait de son mieux pour l'éluder quelques minutes avant mais il faut croire qu'il était capital pour Miss Warren de savoir comment la préfète parvenait hiérarchiser ses émotions. Elle-même n'en savait rien. Elle n'était pas peintre, mais si l'on devait représenter le désordre qui régnait dans sa tête, ça serait certainement avec un dégradé de couleurs, assemblées les unes aux autres par hasard et disposées en tas informe au centre de la toile. Il fallait maintenant qu'elle abandonne ses pinceaux et qu'elle se jette à main nues dans cet amas de pigments. Qu'elle les étale, les éffrite et les dissèque, parce qu'on le lui demandait. Elle prit son temps.

" Je sais pas trop...Je..j'avais imaginé qu'au moins dans l'enceinte de l'école, on aurait pu être à l'abri de ces gens. Et pourtant ils étaient là...encore
Elle fit une légère pause. Découragée ? Oui. Perdue aussi je sais plus..."

Après cet aveux qu'elle faisait à sa professeur et aussi à elle-même, Violaine bu une gorgée de Xéres. Tout était chamboulé dans sa tête et il lui aurait fallu davantage de temps pour mettre tout cela en ordre. Le temps dont elle ne disposait pas. Car la rentrée avançait à grands pas et qu'il fallait qu'elle se décide. Qu'elle parvienne à déterminer ce qu'elle devait faire, au vu des récentes informations qu'elle avait dû emmagasiner. Elle inspira et fixa la personne en face d'elle, et avec un ton qu'elle voulait affirmer elle déclara :

Ce n'est pas important, de toute manière. Car je n'y retournerai pas...

Le regard fuyant, elle peinait encore à croire qu'elle venait de dire ça et préféra observer un coin de la fenêtre, qui était soudainement devenu très intéressant. A quoi bon remettre les pieds dans un endroit où on pouvait se faire éjecter à chaque angle de mur ?

*une dragée surprise à la morve de troll pourrait convenir.
| Hrp : Hayden, Allison m'a dit que vous aviez fini, aussi je reprends notre Rp...|


Dernière édition par Violaine Corrigan le Ven 14 Nov 2014 - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Invité, Mar 30 Sep 2014 - 16:24


Rencontre hasardeuse


RP:
 

Privé Liam Riu



C'était une journée banale, et vraiment moyenne. Le temps était clément, mais pas radieux et la température nettement agréable. Gabriel s'était levé du mauvais pieds, la tête dans les baskets, les yeux pas vraiment en face des trous. Sa chevelure se baladait sur sa tête indépendamment de son consentement. Il ne parla à personne aux dortoirs des gryffondors, ni bonjour, ni rien. Tel un zombie il alla se préparer tranquillement, prenant soin de lui. Parfumé, bien habillé, coiffé, il ne savait pas vraiment quoi faire de sa journée. Avant de quitter la Salle Commune, il embrassa rapidement Impérial et lui laissa une petite gourmandise.

Le crâne encore embrumé il descendait pas à pas les marches des escaliers qui n'en faisaient qu'à leur tête. Après de longues minutes passées dessus à attendre qu'ils se décident à l'emmener où il le désirait, il pu descendre et s'approcher de la Grande Salle. Elle était pleine à craquer, un moment invivable. Énervé, fatigué, c'était mission impossible. Il eut la bonne idée de quitter le château pour la journée, après tout, il n'avait pas vraiment visité les alentours. On lui avait longuement parlé de Pré-au-Lard, il décida de s'y rendre, seul. Adulte dans le monde des sorciers, et aucun devoirs en cours, il pouvait bien s'accorder une petite journée à lui.

Il était parti à pieds. Son sac à bandoulière sur l'épaule, sa cape de rouge et or sur le dos, les lunettes sur le nez et les cernes tombantes sous les yeux, il marchait à travers les chemins, se souciant peu de la suite. Le jeune homme n'était pas du genre à s'inquiéter du futur. Il marchait lentement, chantonnant quelques musiques françaises de son époque, il se surprit même à avoir du mal à prononcer les mots de son pays natal. Peut-être qu'un peu d'exercice lui ferait du bien. il regardait de temps en temps le ciel, les bois alentours, s'émerveillant des moindres choses qu'il pouvait apercevoir.

Enfin Gabriel mit les pieds à Pré-au-Lard. C'était comme il l'avait pensé et comme on lui en avait parlé. Le seul village en Grande-Bretagne où ne vivaient que sorcières et sorciers. Ici, n'importe qui pouvait se sentir chez soi. Sauf un Moldu, évidemment. Même s'il était adulte pour le monde des sorciers, il avait fait signé ses parents pour être autorisé à se rendre ici de temps en temps de son plein gré et de façon tout à fait responsable.

Le Rouge et Or ne savait pas vraiment où se rendre, des petites boutiques en tout genre parsemaient la rue centrale. Les Trois Balais. Lorsqu'il lu ce nom sur le devant d'une auberge, celui-là lui sembla le plus convaincant, comme s'il devait s'y rendre, comme si quelque chose l'y attendait... C'est alors qu'il poussa la porte afin d'y entrer. Clients et clientes se tenaient présents dans la salle, tout âge confondu. Le jeune homme ne voulait pas vraiment se faire remarquer. Il était français, et jeune et préféra une place dans un coin sombre de l'arrière salle. Sans bruit il posa ses affaires sur la table postée juste devant lui, rajusta ses lunettes et attrapa rapidement un vieux bouquin traitant de dragonologie. Seul un magizoologiste averti ou un passionné d'animaux magiques pourrait reconnaitre la couverture de grimoire ancien.

Plongé dans sa lecture il attendait patiemment l'arrivée d'une serveuse pour prendre sa commande, et ne semblait pas être un client bien difficile. Son regard ambré parfois impressionnant n'indiquait pas qu'il était un fauteur de trouble, au contraire, silencieux et bien élevé, sage et discret. Presque invisible, il avait trouvé sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 13

 L'arrière salle (Lieu sans oreilles indiscrètes !)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.