AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 1 sur 21
La véranda
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


La véranda

Message par : Louna Blake, Jeu 30 Jan 2014 - 18:50





Il fait trop froid dehors mais vous voulez tout de même profiter de ce soleil éclatant et ce ciel bleu (ou de cette pluie grisâtre, tous les goûts sont dans la nature) ? C'est maintenant possible chez les Trois Balais ! Après avoir traversé notre petit portillon qui mène à notre généreuse terrasse, vous pouvez vous réfugier dans notre belle véranda, qui profite d'une situation exceptionnelle. Lumineuse et chaleureuse, des tables rondes sont disposées tout le long des baies vitrées pour vous accueillir. D'autres tables, autour desquelles sont placées des banquettes sont de l'autre côté, contre le mur qui sépare la grande salle de la véranda, permettant un espace un peu plus "cosy" que les tables rondes avec fauteuils.    



Dernière édition par Louna Blake le Lun 4 Aoû 2014 - 11:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: La véranda

Message par : Lizzie Bennet, Dim 2 Fév 2014 - 0:39


RP Louna Blake - Une rencontre déterninante.

[Le droit d'user du libre-arbitre de chacune est accordé.]

En entrant dans les Trois Balais, la jaune et noire avait commandé à l'une des serveuses, Azmaria, d'après ce qu'indiquait son badge, un cappucino. Elle s'était ensuite éloignée et dirigée vers la véranda.
A présent assise, seule face à sa consommation, Eliza jouait avec  un briquet moldu que lui avait offert son père avant qu'elle ne parte de chez elle, en lui disant "Ainsi, tu ne seras jamais dans le noir." Elle éprouvait un étrange sentiment. Non pas la nostalgie, non - c'était plus complexe. Elle se sentait bien ici, merveilleusement bien même, loin du vacarme de l'intérieur. Le froid était vivifiant et la vue sur le village de Pré-au-Lard magnifique. Le ciel prenait des teintes grises que seule la pluie transperçait avec douceur, martelant le toit de la véranda. Et sous la toiture de verre, Lizzie jouait avec son briquet. Elle entendit des pas s'approcher et se retourna tout à coup. C'était Mademoiselle Blake, la gérante de l'établissement. Elle s'approcha d'Elizabeth et désigna le cappucino de la jeune fille.
-Tout va bien ?
-Oui, c'est parfait, merci Madame.

-Voyons, ne me vouvoie pas, je ne suis pas si vielle que ça ! Rit-elle.
C'est vrai, pensa Lizzie. Elle devait être la plus jeune gérante que les Trois Balais ait connu : vingt ans, tout au plus. Beth sourit à la gérante et fit machinalement apparaître une flamme avec l'objet qu'elle roulait entre ses doigts. Mademoiselle Blake parut surprise, et émit un hoquet de stupeur.
-Qu'est-ce que c'est ?
-De quoi ?
-L'objet vert et rectangulaire que tu tiens...
Eliza brandit son briquet, gravé d'un trèfle à quatre feuilles.
-Oh, c'est un objet moldu. On appelle ça un... Elle chercha le mot. Brouquet, je crois. Non. Un briquet.
-A quoi ça sert ?
-Les moldus l'utilisent pour créer du feu dès qu'ils le souhaitent. Pour le tabac, par exemple. Comme quoi, on peut vivre sans magie... L'idée était assez brillante, en vérité. Les moldus avaient réussi à capturer du feu dans un si petit objet - et ce, sans le moindre sortilège. Comment nier leur créativité ?

HRPG : Les couleurs viendront demain, mon portable bug :s


Dernière édition par Lizzie Bennet le Lun 3 Fév 2014 - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azmaria Slown
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Azmaria Slown, Dim 2 Fév 2014 - 21:50




Commande

LIZZIE BENNET




La jaune et noire servait aujourd'hui dans la véranda qui, il fallait le dire, n'était jamais très peuplée. De ce qu'elle avait pu en voir depuis son arrivée en tout cas. Ça ne dérangeait pas vraiment la jeune femme qui se disait qu'elle avait ainsi moins de travail, mais elle se sentait tout de même un peu seule dans cette grande pièce. Bien sur, il y avait Akize, mais il avait l'air très concentré dans ce qu'il faisait et Louna, sa cousine, quant à elle servait (normalement) dans une autre salle. La serdaigle viendrait surement lui faire un petit coucou pendant sa pose clope, mais la blonde trouvait le temps long.

C'est alors, que surgit de nul part (enfin si, de la porte d'entrée hein) une cliente sauvage ! La jaune et noire la reconnue. Elle l'avait croisée à plusieurs reprises dans leur salle commune et savait donc qu'elle était de poufsouffle. Mais elle ne semblait pas être dans son assiette... La jeune fille n'avait pas l'air triste, mais on aurait plutôt dit qu'elle était perdue dans de profondes réflexions.

Azmaria s'approcha d'elle et tout en souriant, lui demanda ce qui lui ferait plaisir. Ce à quoi son interlocutrice lui demanda un cappuccino avant d'aller s'asseoir a une des nombreuses tables de libre de la véranda. La jaune et noire quant à elle s'éloigna afin de préparer la commande de sa compatriote et ceci fait, elle se dirigea toujours avec le sourire à l'endroit que la jeune fille avait choisit.

- Voilà pour toi ! Ça fera 5 mornilles s'il te plait ! Et n'hésite pas à m’appeler si tu as besoin de quoi que ce soit !

Une fois le payement effectué, la jeune femme s'éloigna et retourna chercher une occupation en attendant l'arrivée de sa cousine. Et quand on parle du loup, on en voit la queue. Mais la gérante pris le dessus sur Louna le bisounours qui se dirigea vers la jeune poufsouffle que la blonde venait de servir pour lui demander si tout ce passait bien, puis elles partirent dans une grande discussion. Tant pis, la jeune femme parlerait à sa cousine une autre fois.



---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Commande:
 


Dernière édition par Azmaria Slown le Sam 15 Fév 2014 - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: La véranda

Message par : Louna Blake, Mar 4 Fév 2014 - 0:41


Rp Lizzie



C'est fou comme le temps passait vite aux Trois Balais. Pour la jeune femme, cela ne faisait pas longtemps qu'elle était ici, et son travail était toujours aussi amusant qu'au début, mais la vérité était qu'elle était maintenant la depuis plusieurs semaines déjà... Oui, c'est fou comme le temps passait vite aux Trois Balais. La journée s'écoulait par contre elle lentement, semblant vouloir prouver le contraire à la brune ! Le soleil brillait dehors, et il n'y avait donc pas beaucoup de monde dans le bar, pour la simple et bonne raison que quand le soleil brille, c'est la véranda et les lieux extérieur qui sont les plus prisés. Du coup, sans pour autant délaisser complètement son service, la brune partit en direction de la véranda, en mode ninja pour pas se faire choper par Akize qui bossait par là.

C'est à pas de loup que la jeune femme s'installa au coté d'une jeune fille buvant un cappuccino, entamant avec elle une petite discussion fascinante sur un "brouquet". Enfin, ce n'était pas le terme exact, mais c'était un mot qui y ressemblait genre... M'enfin, ça l’intéressait grandement tout de même, puisque la brune utilisait actuellement sa baguette pour allumer ses clopes et même si c'était vraiment très pratique, la gérante adorait littéralement les gadgets de ce genre.

-Les moldus l'utilisent pour créer du feu dès qu'ils le souhaitent. Pour le tabac, par exemple. Comme quoi, on peut vivre sans magie...

En effet, nous pouvions vivre sans magie, à condition de ne pas en avoir l'accès dès sa naissance ou sa renaissance comme Louna. Bien qu'elle aie été élevée dans une famille mixte, tout chez elle utilisait la magie. La brune avait bien déjà vue Lili allumer un feu grâce à un accessoire de ce genre, mais le truc, c'est que à l'âge qu'elle avait, la magie de Dake lui semblait tellement plus intéressante... Complètement absorbée dans les méandres de ses souvenirs, elle mit un petit temps avant de répondre :

- Je crois avoir déjjà vu un de ces Bri.. Bra... Machin qui fait des flammes. Mais je ne l'avais utilisé ! Au fait, Louna Blake, et toi ?

Louna venait de se rendre compte que bien qu'elle aie entamée la discussion avec la jeune fille, elles ne s'étaient pas présentées mutuellement. Avec un petit sourire, la gérante repartit cinq secondes au bar et revint avec un Hakuna Banana à la main, gourmande comme elle était, l'employée n'avait pas put se retenir d'aller se chercher une boisson. Finalement, elle reprit la discussion avec Lizzie, s'installant un peu plus confortablement dans le fauteuil :

- Alors dis moi tout ! Comment tu connais ce.. Machin là, le truc pour clope ? Et tu es à quelle maison dans ce vieux Poudlard ? Haaaaa Poudlard... C'était le bon vieux temps tout ça...

Ca faisait vieille mémé ce qu'elle venait de dire, mais la brune avait bel et bien l'impression qu'elle avait quittée l'école de magie depuis des siècles déjà. Cette étrange impression de manque s'insinuait en elle, le lieu ayant été le théâtre des meilleurs farces de tous les temps. C'est surtout ça qui lui manquait, les farces. Mais maintenant, Louna avait transformée ce bar en son attraction personnelle,créant cocktail et dessert magiques à effets divers et variés, la partie la plus marrante de son travail...

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: La véranda

Message par : Lizzie Bennet, Mer 5 Fév 2014 - 12:46


- Je crois avoir déjà vu un de ces Bri.. Bra... Machin qui fait des flammes. Mais je ne l'avais utilisé ! Au fait, Louna Blake, et toi ?
- Je m'appelle Elizabeth. Elizabeth Bennet.

La gérante disparut un instant, le temps de prendre un cocktail nommé Hakuna Banana. Lizzie se rappelait de ce qu'elle en avait lu sur la Carte des Trois Balais : "Inspirée par nos deux pros de la vie peace and love, cette boisson, que dis-je ce nectar détendra même le plus excité des Chaporouges. Du rhum, de l'essence de vanille et de la liqueur de banane au programme, un petit mélange d'épices magiques made in Trois Balais et ajoutée en fin de préparation. La vie est fantastique !" La description, en tout cas, faisait envie. Et le grand sourire satisfait de Ms Blake semblait le confirmer. *Il faudra que je le goûte, la prochaine fois !* se promit la jeune femme.

- Alors dis moi tout ! Comment tu connais ce.. Machin là, le truc pour clope ? Et tu es à quelle maison dans ce vieux Poudlard ? Haaaaa Poudlard... C'était le bon vieux temps tout ça...

La gérante était dynamique, énergique, enthousiaste mais aussi mélancolique quand au temps passé. Et Lizzie ne pouvait que la comprendre : il nous semble toujours avoir perdue une parcelle du bonheur d'antan, devenu insaisissable malgré les autres plaisirs s'y substituant.

- Je connais les briquets car mon père est passionné par les inventions moldues, et cherche toujours à nous faire prendre conscience de leur ingéniosité. Quand à Poudlard, je suis à Poufsouffle, comme ma grande soeur - à la différence de mes deux parents qui étaient des Gryffondors. Où étais-tu lorsque tu étais élève ?

Eliza était curieuse de connaître le passé Poudlardien de la jeune femme. Après tout, celle-ci, pleine d'entrain, avait du réaliser une scolarité pleine de farces...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: La véranda

Message par : Louna Blake, Sam 8 Fév 2014 - 22:23


Rp Lizzie



- Je m'appelle Elizabeth. Elizabeth Bennet.

La gérante préparait son cocktail, tout en essayant de se rappeler le nom de sa nouvelle connaissance. La petite avait dit s'appeler... Elaa.. Non ! Elibeee.. Toujours pas, ho et puis, ce serait Ellie, voila ! Chopant la bouteille de Rhum sous le comptoir avec un sourire satisfait aux lèvres, la jeune femme se retourna pour prendre la liqueur de banane, remarquant que la bouteille était pratiquement vide. Jetant des coups d’œil de chaque coté de la pièce, la bleue la reposa, même s'il ne restait qu'un fond après s'être servie pour son cocktail. Bon ok, c'était pas très sérieux, mais elle était en pleine discussion avec une petite plutôt intéressante, c'aurait été bête de la faire attendre, parce que ouai aller chercher une bouteille, ça voulait dire... Descendre à la cave, chercher la liqueur, la remonter... Ouai, nan, valait mieux retourner à la véranda. Ajoutant les épices magiques, la brune s'empressa de retourner vers la blonde, avec un sourire de bisounours.

Sa question posée et ses fesses aussi, le Hakuna Banana faisait vraiment de l'effet, surtout avec double dose d'épices. Louna était à présent tournée vers le passé, se rappelant les bons souvenirs à Poudlard. Ça remontait déjà à trois ans maintenant, mais ses souvenirs, eut, était toujours intact. Étrangement, plus que Poudlard, les meilleurs moments qu'elle avait passé avait été dans la Forêt Interdite. La-bas, les bois lui rappelait le lieu de sa renaissance, c'est aussi là qu'elle avait appris à se transformer en chaton, rencontrer des créatures jusqu'alors inconnues.. Oui, la Forêt Interdite rassemblait vraiment les souvenirs les plus beaux qu'elle possédait...

- Je connais les briquets car mon père est passionné par les inventions moldues, et cherche toujours à nous faire prendre conscience de leur ingéniosité. Quand à Poudlard, je suis à Poufsouffle, comme ma grande soeur - à la différence de mes deux parents qui étaient des Gryffondors. Où étais-tu lorsque tu étais élève ?

La jeune femme sursauta un peu et Les inventions moldues hein.. Pas mal, La Serdaigle, elle, ne s’intéressait surtout qu'à leurs farces et attrapes, parfois plutôt surprenantes, et elle au moins ne se faisaient détectés par aucun sort. Ellie passa ensuite sur Poudlard. Elle avait sûrement remarquée que son passé la rendait la brune un peu nostalgique, aussi avait-elle dut trouver bon de lui en parler, ce qui n'était vraiment pas une mauvaise idée ! La gérante eut un discret sourire à l'évocation de Poufsouffle. Sa cousine y était, toujours d'ailleurs, bien qu'elle soit stagiaire aux Trois Balais. Louna elle était à Serdaigle.. ça lui avait toujours parut étrange d'ailleurs, car cette maison était réputée pour réunir les gens sérieux et intelligents et elle... C'était pas vraiment son truc. Non pas qu'elle se considérait comme quelqu'un de véritablement bête, mais le sérieux.. Tout sauf ça quoi ! Ha mais, peu être était-ce à cause de cette ingéniosité à créer des pièges et farces en tout genre ? Oui ça ne pouvait être que ça ! Contente d'avoir trouvée une réponse à sa question muette, la jeune femme répondit enfin :

- Cool, moi je préfère m'intéresser aux farces et attrapes ! Ha t'es un bisounours toi ?! Moi j'étais.. Bon tu vas sûrement rire Ellie, mais j'étais à Serdaigle ! Hé ouai, jte jure... Tu sais, ma cousine aussi est une bisounours, mais par contre, mes parents, les vrais jveux dire pas ceux que j'ai choisie, je les aies jamais connues...

Un petit air sombre passa sur son visage avant que son sourire habituel ne revienne. Ses souvenirs.. Faudrait eu être qu'elle travaille vraiment à les retrouver un de ces quatre.

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: La véranda

Message par : Lizzie Bennet, Mar 11 Fév 2014 - 23:19


- Cool, moi je préfère m'intéresser aux farces et attrapes ! Ha t'es un bisounours toi ?! Moi j'étais.. Bon tu vas sûrement rire Ellie, mais j'étais à Serdaigle ! Hé ouai, jte jure... Tu sais, ma cousine aussi est une bisounours, mais par contre, mes parents, les vrais jveux dire pas ceux que j'ai choisi, je les aies jamais connus...

Tiens donc. Voilà qui était pour le moins original ! Une Serdaigle dont le talent s'avérait plus pour les farces farfelues que pour les cours ? Quel spécimen en voie d'extinction. Ne jamais avoir de préjugés sur autrui sans pouvoir les appuyer par des faits. Cette Melle Blake en était la preuve.

Mais en tant que narratrice, je ne peux m'empêcher de sourire à l'idée que la jaune et noire soit prise pour un bisounours. Sans doute pouvait-elle l'être avec ses proches, mais la majorité la voyait comme une folle audacieuse, espiègle, plus que comme une gentille petite fille sage et travailleuse. Enfin, le système-même d'un classement des personnalités n'était-il pas réducteur ? Un seul des élèves était-il 100% Gryffondor, 100% Serdaigle, 100% Poufsouffle ou 100% Serpentard ? Mais demander aux élèves (ou ex-élèves) de Poudlard, en bref à des individus de l'établissement, de regarder autrui indifféremment de l'appartenance à une maison était un acte des plus irréalistes. Bienvenue au royaume des préjugés.

Enfin, en cet instant, Lizzie n'avait que faire d'être prise ou non pour un bisounours. Le regard de la gérante, si plein de vie l'instant précédent, semblait s'être éteint. La Poufsouffle ne savait que dire.

-Je suis désolée pour tes parents... Elle n'ajouta rien un instant, gênée, puis essaya de changer les idées de Melle Blake en disant : Ta cousine est à Poudlard ? Qui est-ce ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: La véranda

Message par : Louna Blake, Lun 24 Fév 2014 - 12:17


Rp Lizzie


Les origines... Ouai c'était ça son but, sa quête au final. Souvent, la plupart des gens de son âge, et même parfois plus jeunes la prenaient pour quelqu'un de totalement irresponsable, qui n'avait aucun but dans la vie. La vérité, c'est que si elle avait été l'héroïne d'un roman pour ado, sa quête aurait été clairement défini comme celle de retrouver ses origines. Bon, faut pas dire hein, la gérante aimait ce qu'elle faisait, ce qu'elle était, tout ça ! Son métier était celui qui lui correspondait peu être le mieux dans ce monde, et elle s’épanouissait totalement en créant des cocktails délirant. Seulement pour se construire complètement disait-on, il fallait savoir d'ou l'on vient. Pensant à tout ceci, elle la brune se disait que finalement elle n'était pas complètement construite, et c'est peu être pour ces raisons qu'on la trouvait un peu bizarre sur les bords.

-Je suis désolée pour tes parents...

Hein ? Quoi, désolée ? Ha oui Mer**, Louna était en pleine discussions à l'instant... La française avait totalement zappée sa discussion avec l'arrivée de ses réflexions si sérieuse. Il était étrange d'ailleurs d'associer le mot sérieux à la jeune femme qui avait l'air de tout de l'être. Mais bon, quand il s'agissait de ses origines, elle l'était toujours tellement... Désolée. Pourquoi désolée, elle n'y était pour rien, et de toute façon elle ne s'en souvenait pas du tout. Sa seule famille, au final, était ceux qui l'avaient accueillis, quand elle s'était réveillée, qui se rapprochait de plus d'une vraie famille, celle du coeur. Drake et Lili, mais aussi Zaza et ses parents, oui, une vraie famille. C'est donc en toute sincérité que la brune répondit très rapidement à Ellie :

- Bah ! Faut pas être désolée ma p'tite Ellie ! De toute façon, quand je dis que je ne les connais pas, je veux surtout dire que même si je les aies connue, je ne m'en rappelle pas... C'est pas comme si j'avais perdue quelque chose t'sais ! Pis, ma famille ont peut dire que c'est ceux qui m'ont accueilli quand j'suis sortie de la forêt, Lili, Drake et Zaza, ma famille de coeur ! La seule chose qui me reste de celle de sang, c'est ça.

Tout était dit, même si Louna était curieuse de savoir à quoi ressemblait ceux qui l'avait mis au monde. En finissant sa phrase la gérante avait pointée son petit pendentif, accroché en permanence à son cou. La française avait remarquée que la Poufsouffle s'était comme mis en pause de ne sachant que dire; ou que faire. Il fallait admettre que après un truc comme "désolée", on ne savait jamais trop sur quoi enchaîner. Aussi, la brune allait tenter un changement de sujet, mais la jaune la devança :

- Ta cousine est à Poudlard ? Qui est-ce ?

Ha bah, tiens pour un changement de sujet s'en était un ! Heureuse de pouvoir parler de sa Zaza d'amour, elle sourit de nouveau, tout en buvant une gorgée de son cocktail. Sa cousine c'était spéciale ! C'était un peu grâce à Louna que celle-ci s'était ouverte au monde, du moins la jeune femme aimait à le penser, ou peu être était-ce vraiment la vérité qui sait ? En tout cas, elles étaient assez complice, aussi elle répondit à Ellie avec des yeux pétillants de malice :

- Azmaria Slown ! Ho Purée j'ai réussie à dire son nom... Bah c'est ma zaza ouai elle est à Poudlard elle aussi c'est un bisounours, et elle est aussi stagiaire ici ! On est super complice, et elle est adorable vraiment, super classe quoi ! Mais au fait tant que j'y repenses tu prends autre chose à boire ?

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: La véranda

Message par : Lizzie Bennet, Ven 28 Fév 2014 - 0:59


Lizzie fut heureuse de voir que son changement de sujet faisait effet : immédiatement, la jeune patronne sourit jusqu'aux oreilles et son regard pétilla de malice.
- Azmaria Slown ! Ho Purée j'ai réussie à dire son nom... Bah c'est ma zaza ouai elle est à Poudlard elle aussi c'est un bisounours, et elle est aussi stagiaire ici ! On est super complice, et elle est adorable vraiment, super classe quoi !

-Tu as bien de la chance d'avoir de si bonnes relations avec ta cousine, acquiesça Ellie.
*Azmaria Slown ? N'est-ce pas la fille qui vient de me servir ?* pensa Beth, incertaine. Ce nom lui était familier, et elle fut peu surprise d'apprendre qu'il était celui d'une Poufsouffle - voilà pourquoi la stagiaire ne lui avait pas semblé être une étrangère. Elle sourit à la vue de l'enthousiasme de Louna.

-Mais au fait tant que j'y repenses tu prends autre chose à boire ?
Quand celle-ci lui proposa quelque chose à boire, elle hésita : cocktail alcoolisé ou non ? Oh, pourquoi se priver ? Le Pink Candy avait déjà retenu son attention, de toute manière.
-Mmm, est-ce que tu me conseillerais le Pink Candy ? Ou tu as un coup de coeur sur cette carte à me recommander ?

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: La véranda

Message par : Louna Blake, Sam 1 Mar 2014 - 16:57


Rp Lizzie



-Tu as bien de la chance d'avoir de si bonnes relations avec ta cousine.

Oui en effet, elle avait de la chance. Louna ne voulait même pas imaginer comment cela se serait passer si les deux petites filles qu'elles étaient ne s'était pas entendues. Non, ça n'aurait pas été capable, pas du tout, pour la simple et bonne raison qu'elle était seules. Toutes les deux s'étaient rencontrés alors qu'elles venaient d'arriver dans leurs nouvelles famille respectives, et il était alors impensable qu'elles ne s'entendent pas. Zaza était quelqu'un de très renfermée, du moins avant et elle se sentait donc seule. Louna, elle, quelqu'un de très extravertie, mais aussi de très seule, les enfants du village la trouvant un peu étrange. Au final, c'était juste la différence qui faisait tout. C'est cette différence qui poussait les gens à s'interloquer sur son statut, et elle aimait ça. Autant qu'important, cela lui permettait aussi de naviguer entre tous ces styles différent de personnes, tout en gardant cette originalité qui faisait d'elle un être unique. C'est pour ça que pour toute réponse, la gérante se contenta d'un sourire. Oui, lui dire qu'elle est d'accord amènerait trop de choses à expliquer, trop de souvenir à raconter... C'est alors que autre chose lui vînt en tête. On avait tellement peu de relations aussi fusionnelle avec gens, et la française se demanda alors :

- Mais dis moi toi, tu as des relations aussi proches avec des personnes comme ça ? Moi je crois que je n'ai que.. Deux personne si j'compte bien...

Ellie paraissait maintenant s'intéresser à la carte, regardant surement si quelque chose pouvait l'attirer dans toutes les créations de la jeune femme. Car oui, si elle avait bien observer, la Serdaigle avait remarqué que c'était la page des cocktails. Finalement, la Pouffy releva la tête. Elle avait eut l'air de s'intéresser tout particulièrement à une boisson, et la gérante tendit le coup pour essayer de voir laquelle dont il s'agissait. Malheureusement pour elle, la brune ne put voir le sujet de sa lecture, et se rassit donc dans son fauteuil, attendant impatiemment qu'elle réponde. D'ailleurs, elle n'eut pas longtemps à attendre puisque qu'Ellie lui demanda :

- Mmm, est-ce que tu me conseillerais le Pink Candy ? Ou tu as un coup de coeur sur cette carte à me recommander ?

Mhhhmm... Quelque chose à lui proposer... Louna réfléchissait à cette question pour le moins intéréssante. Dans les cocktails alcoolisés, il y avait plusieurs trucs sympas. Le Hakuna Banana zénifiait, tandis que le Pink Candy rendait heureux, genre virée à Hollywood... Pour l'heure, la gérante jugea donc que le Pink Candy était la bonne solution. Prenant un gorgée de sa boisson, parce que penser aux cocktails lui avait donner soif, elle répondit à la jaune:

- Pink Candy c'est une bonne option ! On va dire que le Hakuna Banana, c'est plus pour se calmer, alors que le Pink Candy, c'est plus marrant. Les autres, comme je les aies pas fait, je sais pas ce que ça donne vraiment désolée...

HRPG:
 

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: La véranda

Message par : Lizzie Bennet, Lun 3 Mar 2014 - 23:36


- Mais dis moi toi, tu as des relations aussi proches avec des personnes comme ça ? Moi je crois que je n'ai que.. Deux personne si j'compte bien...
- Tu sais ce qu'on dit, les vrais amis se comptent sur les doigts de la main. Je ne pense pas en avoir plus de trois, mais je donnerai ma vie pour la leur sans hésiter.
Son regard se perdit dans son verre vide, ses pensées vagabondant vers ceux qui comptaient le plus pour elle.

Jane. Ne se contentant pas de se distinguer du reste de la fratrie par sa beauté, elle se démarque par sa responsabilité, sa discrétion, sa sincérité, sa réserve et sa générosité, elle avait toujours été adulée de tous. Elle entretient une relation des plus privilégiées avec Elizabeth. Bien que très différente de cette dernière, elle formait avec elle une paire unie. Son bon sens et son bon cœur avaient toujours suscité l'admiration de Lizzie, tout comme le réalisme de cette dernière impressionnait l'aînée. Mais c'était plus qu'une simple relation de respect mutuel qui les liait : leur complicité était extrême.  D'où un réel déchirement lorsque Jane était partie pour Poudlard, où elle avait été envoyée à Poufsouffle. À compté de ce jour, Lizzie s'était quelque peu renfermée, sans pour autant perdre sa vivacité d'esprit.

Maël. L'autre pilier du trio infernal que Lizzie formait avec son aînée. Ils s'étaient rencontrés bien avant l'entrée à Poudlard, et leur répartition dans des maisons différentes n'avait en rien altéré leur relation. Ils s'appréciaient toujours autant. Il était le complice, le confident, le joueur. C'était presque un frère pour elle tant ils étaient proches. Sans doute aimait-il se faire passer pour un crâneur narcissique auprès d'autres, mais avec Liz, c'était différent. Il était des plus sincères -quoique des plus moqueurs aussi, jouant souvent à l'appeler par des petits noms ou à commenter son physique pour la déstabiliser. Un jeu qui durait depuis des années et marchait toujours aussi bien.

Kim.La séductrice faisant chavirer les coeurs d'un battement de cils, d'un simple déhanché. L'amie fidèle, la correspondante, l'amie de voyage. La mystérieuse investigatrice aux incertaines origines. Ellie n'aurait pu imaginer arriver à Poudlard sans elle à ses côtés. Les deux jeunes femmes s'étaient particulièrement rapprochées en cinquième année, et avaient même passé un séjour en Egypte ensemble cet été là. Depuis, elles étaient inséparables et se comprenaient d'un seul regard.
Bien évidemment, elle avait d'autres amis, et tenait aux autres membres de sa famille. Mais ces trois-là étaient... différents de tout autre.

Combien de temps était-elle restée là, sans rien dire, perdue dans ses pensées ? Difficile à dire. Pour se donner contenance, elle jeta un coup d'oeil à la carte. Carte merveilleusement calligraphiée et illustrée, soit dit en passant. Bien des créations étaient disponibles, toutes plus originales les unes que les autres... Réfléchissant encore quelques instants, elle finit par lancer :
- Mmm, est-ce que tu me conseillerais le Pink Candy ? Ou tu as un coup de coeur sur cette carte à me recommander ?

- Pink Candy c'est une bonne option ! On va dire que le Hakuna Banana, c'est plus pour se calmer, alors que le Pink Candy, c'est plus marrant. Les autres, comme je les aies pas fait, je sais pas ce que ça donne vraiment désolée...

- Si le Pink Candy est ta création et qu'il est le plus drôle... C'est parti. Je te fais confiance, Lou'
, répliqua la jaune et noire, enjouée.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Louna Blake
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Chat noir


Re: La véranda

Message par : Louna Blake, Jeu 13 Mar 2014 - 21:09


Rp Lizzie




Louna attendait en penchant un peu la tête, cherchant à discerner ce que pouvait bien penser la jolie Pouffy, alias le Calinours. Mais tout ce qu'elle réussit à faire, c'est à se tordre à moitié le cou, aussi se remit-elle normalement avant de jouer avec son verre. Ouai, c'était ça quand on avait rien à faire, on s'occupait les mains d'un air distrait, genre très loin d'ou se trouvait notre corps, dans les nuages quoi. Sauf que bon, une partie de l'esprit de la française restait là, toujours en quête de réponse... Ce qui survient assez tôt d'ailleurs :

- Tu sais ce qu'on dit, les vrais amis se comptent sur les doigts de la main. Je ne pense pas en avoir plus de trois, mais je donnerai ma vie pour la leur sans hésiter.

A cette réponse s'ajouta un regard pensif, reconnaissable au yeux de la blonde fixé sur le verre, et pourtant regardant un monde qui n'appartenait qu'à elle : Son esprit. Ouai, c'était quelque chose de personnel l'esprit quand on y pensait et très peu de personnes pensait pareil.

- Pour une fois c'est un dicton plutôt vrai, parce que dans le genre humain, on va dire que ya surtout Zaza, pis un peu Andy aussi, c'te bisounours ! Après y'à Leïko, et Mr.Fox, mais beaucoup pense qu'ils comptent pas parce que c'est des n'animaux...

La Serdaigle fit une petite moue rapide pour signifier son mécontentement, et elle resta bloqué sur un point fixe dans le paysage à son tour. En y repensant, c'était vraiment intéressant, et ça méritait de s'y arrêter quelques instants. Genre, Louna elle avait une espèce de fonctionnement assez personnel, ses pensées étant parfois plus en bordel qu'autre chose. D'ailleurs, si la brune devait représenter l'intérieur de sa tête pour le genre de cours qu'avait les Moldus là, toujours un vieux prof en train de parler pendant que les élèves dorment à moitié... Un peu comme les cours d'histoire de la magie à Poudlard quoi ! Toujours est-il que si elle avait un exercice de ce genre à faire, la jeune femme n'aurait rien put faire d'autres qu'une grande pièce de stockage, avec des tiroirs défaillant qui s'ouvre à l'improviste pour faire partager des souvenirs pour le moins incongrus. Un bureau service des questions serait calée dans un coin, avec un néon lumineux d'une horrible couleur clignotante barbapapa, et de ce fait les questions ne serait cohérentes qu'une fois sur deux. Enfin, au service des émotions, d'étranges vapeur multicolore intoxiquerait la zone, rendant les émotions de la brune assez... Excessive, mais toujours bisounours ! Ouai, c'est ça l'intérieur de sa tête, un immense terrain d'expérience. Toujours est-il que Ellie n'avait pas répondue à sa réponse sur les cocktails, ce qu'elle fit quand elle sortit de ses pensées, probablement axés sur la question de la propriétaire avait posée juste avant : Les vrais amis...

- Si le Pink Candy est ta création et qu'il est le plus drôle... C'est parti. Je te fais confiance, Lou'

La plus drôle, dans ce qu'elle avait pour l'instant du moins, puisque dans sa quête constante du cocktail divin suprême de la mort qui tue, la jeune femme tentait toujours de nouvelles expériences plus ou moins réussit. En tout cas, ces plus belles idées du moment était à la carte, et c'était du coup toujours marrant de voir lesquels aurait le plus de succès, même si certains habitués ne pouvait s'empêcher de prendre toujours la même chose. Louna elle n'aimait pas s'enfermer dans un cycle infini, une routine lui semblait beaucoup trop fade à son goût, du coup, encore et toujours de la nouveauté ! Dans tous les cas, pour ramener le cocktail, ou plutôt les, parce que la brune n'allait pas laisser le Calinours boire toute seule, il fallait appeler sa blonde préférée à la rescousse, une flemme aiguë faisant son apparition :

- Zazounettttttttteuh ! Tu nous ramène deux Pink Candy ? T'es choupinette ! Dit-elle d'une voix forte et qui se voulait mimi. Bon, c'est pas ma création la plus belle, et sûrement d'autre viendront plus tard super trop plus cool que lui, mais j'l'aime bien c'est vrai, j'espère que tu apprécieras, finit-elle dans un clin d'oeil.

Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Azmaria Slown, Dim 16 Mar 2014 - 22:22




Commande

LOUNA BLAKE ET LIZZIE BENNET





La jaune et noire s'était fait une raison. Sa cousine était partie dans une grande discussion sur ses derniers chefs d'oeuvres avec une cliente, et il serait sans doute très difficile de la détourner de ce sujet. Azmaria connaissaient beien sa cousine, et quand elle faisait/parlait de quelque chose qu'elle aimait, ça n'était pas la peine de tenter quoique ce soit pour la détourner de son but si bien que la blonde n'esseyait même plus. Pourtant, alors qu'elle s'apprétait à aller voir si on avait besoin de ses services dans une autre salle, Louna la héla a travers toute la salle...

- Zazounettttttttteuh ! Tu nous ramène deux Pink Candy ? T'es choupinette !

Mais c'est qu'elle jouait la flemmardes en plus ! La jeune femme fit un sourire à sa cousine qui signifiait "Tu joue la flemme ?". Elle fit donc demi-tour et se dirigea vers le petit comptoir de la véranda et commença la préparation des deux cocktails demander. La serdaigle lui avait montrer plusieurs fois comment faire chaques cocktails de la carte, si bien que maintenant, ses gestes étaient sur et elle n'hésitait même plus sur les dosages. Une fois la préparation terminée, elle mit les deux verres sur un plateau et se dirigea vers les deux jeunes femmes. La jaune et noire dit alors avec une jolie sourire dont elle seule avait le secret...

- Et voilà ! Dis-moi Lou' tu vas finir bourrer si tu continue !



---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Klaus Evans
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Klaus Evans, Lun 31 Mar 2014 - 22:00


Pv : Ivy Stormer

Après un violent affrontement entre Klaus et trois élève de Poufsouffle, celui ci avait fait la charmante rencontre de Ivy Stormer. Comble de l'histoire, cette rencontre établie dans un lieu aussi incongrue que les toilettes de Mimi Geignarde avait permit au deux jeunes gens de profiter de leur soirée pour discuter autour d'une bonne bierraubeurre bien chaude.

Après avoir traversé le long tunnel menant à Pré-Au-Lard, Ivy et Klaus débarquèrent dans la penderie d'un vieux bâtiment poussiéreux et délabré non loin du centre ville. L'endroit était sombre, mais paisible. Étrangement l’atmosphère n'y était pas mauvaise et les deux élèves quittèrent la vieille ferme en un rien de temps.
Malgré l'habituelle fraîcheur de l'aube, le temps y était agréable. La neige avait visiblement laissée place aux bourgeons et aux feuilles vertes, malgré l'humidité encore présente. Souvenir que la neige avait laissée derrière elle après son passage.
Après quelques petites minutes de marches, l'accueillante rue principale de Pré-Au-Lard piquait le bout de son nez. Il devait être 21 heures et pourtant le village semblait si vivant. Les sorciers avaient même l'habitude de fréquenter ce lieu la nuit aussi paisible que charmant, de jour comme de nuit et d'été comme d'hiver. Les lumières magiques éclairaient les échoppes encore ouverte, qui elles mêmes dégagées de la lumière et une certaine chaleur. Les deux étudiants dépassèrent Zonko, le magasin de farce et attrape ne devant son salut qu'aux élèves de Poudlard (du moins en grande partie). Juste à côté, se trouvait l'auberge des Trois Balais. Un lieu de rencontre et de retrouvaille très réputé des sorciers. Ils traversèrent le petit portillon, puis pénétrèrent sur la terrasse. Klaus prit la décision d’emmener la jeune femme dans la véranda, même si la température était plutôt clémente, l’atmosphère de la pièce vitrée était beaucoup plus chaleureuse et intime. Ce qui n'enlevait en rien le charme de la bourgade que l'on pouvait bien entendu observer à travers les vitres. Ils s’installèrent alors sur une table proche des rebords de la véranda pour pouvoir aisément observer le fabuleux spectacle donné par le ciel parsemé d'étoiles. Les sources de lumières une fois enchantées, avaient la facultés de ne pas voiler le paysage stellaire.
Klaus se mit à l'aise, en face de Ivy. Il était particulièrement détendu.

" - Je dois t'avouer que tu es la première fille que j'invite avant même de savoir son nom... "

Il eut alors une petite exclamation de rire. Un simple "hum" en fait. Pour détendre l’atmosphère. Il ne savait pas comment se sentait Ivy. Il n'arrivait pas à savoir, lui qui avait l'habitude de comprendre très rapidement les personnes en face de lui. Elle était fascinante.
Cependant il avait déjà comprit qu'elle ne semblait pas aimer les personnes trop faible. Sinon pourquoi avoir enfoncé ce garçon de Poufsouffle et pas lui ? Même si elle restait très féminine dans sa façon d'être, Klaus était persuadé qu'elle ne faisait pas partie de ce genre de fille nunuche et inintéressante parsemant les couloirs de Poudlard. C'est peut-être ce qui l'intéressait le plus chez elle : cette impression dès le premier contact qu'elle avait un pouvoir sur lui. Il ne saurait dire lequel, mais il n'avait absolument pas oublié cette sensation à la fois mauvaise et agréable qu'il avait ressentit quand avec ses yeux noisettes posés sur sa paumette, elle lui avait pansée ses blessures. Cette vulnérabilité dont il avait fait preuve l'avait réellement troublé, il ne cherchait pourtant pas à la fuir. Ce sont tout ces éléments qui poussait notre jeune homme à s'intéresser à elle. A elle et son pouvoir si étrange.

" - J'ai entendu dire que les mangemorts étaient de retour. "

C'était très hors sujet comme question. Cependant Klaus n'était nullement décidé à lui faire des avances, de toute évidence elle n'aimerait pas ça. Une discutions intéressante aurait beaucoup plus l'occasion de faire connaissance. Toute ces niaiseries de compliment n'apportaient pas d'alchimie entre deux personne, ceux ci doivent être employés au bon moment. Quand on le pense vraiment. Un peu comme l'épisode du sourire, même si ce n'était décidément pas son genre. C'était sortie tout seul et avait un peu honte d'avoir brisé son image de "beau gosse taciturne".
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Stormer
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La véranda

Message par : Ivy Stormer, Mar 1 Avr 2014 - 20:17


Quelques instants plus tôt, Ivy et Klaus se trouvaient encore dans le passage secret. A présent, ils marchaient dans les rues de Pré-au-Lard pour rejoindre les Trois Balais, si la jeune fille avait vu juste. En effet, c'est là qu'ils se rendirent. Ivy trouvait ça vraiment bizarre d'avoir un rendez-vous avec quelqu'un rencontré dans les toilettes même pas une heure avant. Mais elle trouvait aussi ça assez marrant, sinon elle aurait refusé, ce qu'elle avait failli faire par habitude.

Klaus guida Ivy jusqu'à la véranda du pub. Il faisait bon dehors, mais elle devait avouer qu'elle préférait ce petit coin tranquille, où ils pourraient discuter au calme. Ivy avait passé tout le chemin à réfléchir à ce qu'elle pouvait dire. Elle se sentait stupide, se comparant à certaines filles qui passaient leurs temps à se demander ce qu'elles devaient dire ou faire pour plaire à un garçon. Elle détestait ça, et préférait rester naturelle. C'était sans doute pour ça qu'elle n'avait jamais eu de rendez-vous amoureux pour ainsi dire. Ils s'installèrent à une table, sur des sièges confortables.

" Je dois t'avouer que tu es la première fille que j'invite avant même de savoir son nom... "

Ivy fut surprise d'entendre Klaus émettre une sorte de petit rire assez....mignon. Elle réussit à se retenir de faire de même. Klaus avait-il l'habitude d'inviter des filles à des rendez-vous comme son affirmation le laissait entendre. Bon, il avait dit "avant même de savoir son nom". Cela voulait tout dire. La jeune fille soupira intérieurement, incompréhensive face à son comportement d'analyste. Elle aimait analyser les gens, mais pas de cette façon. Elle refusait d'admettre à elle même qu'elle n'était pas insensible à Klaus. Et elle ne savait vraiment pas quoi dire.

" Et moi c'est le premier rendez-vous improvisé auquel je me rends. Avant aujourd'hui, c'était inconcevable pour moi de faire ce genre de chose."

Ivy se mordilla les lèvres. Elle se doutait que ce genre d'aveu allait amener à des questions, et que tôt ou tard, elle devrait se dévoiler, ne serait-ce qu'un minimum, ce qu'elle n'était toujours pas prête à faire. De plus, elle commençait à être légèrement gênée. Elle partirait bien en courant, mais ce serait la chose la plus immature et la plus malpolie qu'elle ferait. Et elle ne voulait pour rien au monde gâcher cette proximité hâtive.

" J'ai entendu dire que les mangemorts étaient de retour. "

La Serpentard laissa échapper une exclamation de surprise. Bien sur elle n'était pas étonnée par l'info en elle-même mais plutôt par le fait que Klaus l'aborde. Elle ne se doutait pas qu'au premier rendez-vous avec un garçon de sa vie, qu'elle entendrait prononcer le mot Mangemort. C'était un sujet assez sensible pour elle depuis qu'elle avait décidée qu'elle essayerait de devenir Auror et de les traquer. Le pire, c'est qu'elle ne voulait pas savoir qui se cachaient derrière les masques des Mangemorts. Elle ne voulait pas paraître soucieuse, mais ses traits ne cachaient pas son inquiétude.

" Oui, c'est vrai. Il parait qu'ils ont officialisé leur retour, mais j'en suis pas sûre. C'est pas une bonne nouvelle du tout. Tu voudrais faire quoi plus tard ?"

La jeune fille n'était tellement pas douée pour éviter un sujet sensible. Tout ce qu'elle avait trouvée, c'était de passer du coq à l'âne en faisant comme-ci de rien n'était et que les deux sujets n'étaient pas opposés. Pour elle, ils ne l'étaient pas, bien au contraire. Mais Klaus devait la trouver bizarre. Elle n'avait pas l'intention de lui parler de ses ambitions, mais si ça continuait comme ça, il allait finir par s'en douter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La véranda

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 21

 La véranda

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.