AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 20 sur 21
La véranda
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle

Re: La véranda

Message par : Alice Grant, Dim 8 Jan - 10:57


Commande
Henry Harrington


Rha m'ais décoince-toi bordel. Quand t'espionnes des gens tu te gênes pas, alors pour faire le service...
Étrange. Avec le temps, Alice avait appris à jouer la comédie, à porter un masque pour en apprendre toujours plus, pour se tirer d'un mauvais pas. Elle avait tellement observé les gens depuis ses huit ans qu'elle pouvait les imiter, devenir un garçon, une jeune femme, une muette, une fille de joie, une moldue, une serveuse, etc, etc... c'était des rôles faciles. Alors, quand il s'agissait de le faire réellement, pourquoi elle doutait? Parce que c'était son vrai visage, tout simplement. Il faudrait qu'elle se crée un personnage ici, juste pour les clients, juste pour être plus à l'aise. En plus, il paraissait que c'était courant.

La garçon lui rendit son sourire et demanda:
- Bonjour ! J’ai envie d’un chocolat chaud. Je pourrais en avoir un avec beaucoup de crème s’il vous plaît ?
Bien sûr, par ce temps, les gens voulaient se réchauffer. Enfin, ici, tout pouvait arriver, elle ne serait pas surprise si on lui demandait une glace... Elle prit rapidement en note la commande tandis qu'il l'énonçait, juste au cas ou.
- Je vous apporte ça tout de suite, répondit-elle avant de se diriger vers le comptoir.
Elle ne lésina pas sur la crème et revint lui apporter la tasse, ne pensant à rien d'autre que * Penser positif penser positif penser positif penser positif *
- Voila! Ce sera trois mornilles s'il vous plaît.
Tout se passait bien. Pour un premier client, elle avait de la chance qu'il soit gentil. Elle aurait put tomber sur un pervers. Une mamie exigeante. Un animal. ... * Penser positif penser positif penser positif penser positif *

Commande::
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Henry Harrington
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Henry Harrington, Dim 8 Jan - 11:20


[RP avec Elly Wildsmith et Alice Grant]

- Je vous apporte ça tout de suite.

Henry perdit son regard dans la neige, tandis que la serveuse était partie préparer sa commande. Il se disait qu’il avait de la chance de ne pas avoir besoin de travailler pendant les vacances… Surtout que c’était les dernières dont il pouvait agréablement profiter cette année, vu que les examens allaient pointer le bout de leur nez dans quelques mois.

Des bruits de pas détournèrent son attention et son visage s’illumina lorsqu’il vit la serveuse revenir avec une grande tasse recouverte d’une presque aussi grande couche de crème.

Il en avait envie, de ce chocolat chaud.

L’adolescent remercia la jeune fille tandis qu’elle posait la tasse devant lui.
- Voilà ! Ce sera trois mornilles s'il vous plaît.

Il sortit trois mornilles de sa poche, dans laquelle il sentit aussi un Miamhibou. Cela répondait à la question qu’il se posait plus tôt.

Après avoir réglé sa consommation, Henry s’apprêta à saisir sa cuillère, mais… Il eut une pensée pour Essyla, la chouette, qui avait elle aussi voyagé et dans des plus mauvaises conditions que lui après tout. Il sortit alors le Miamhibou de sa poche et le déposa dans sa cage.

Tandis que la chouette se régalait, Henry se mit à se régaler lui aussi. La montagne de crème dégommée en quelques secondes, Henry sortit le livre de Soin Aux Créatures Magiques qu’il se mit à feuilleter en sirotant doucement le chocolat chaud dont il avait tant envie, le temps qu’Elly arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Elly Wildsmith, Dim 8 Jan - 14:19


RP avec Henry Harrington et Alice Grant


Henry, le sauveur de sa chouette, lui avait donné rendez-vous la veille de la rentrée aux Trois Balais. Une fois n’est pas coutume mais Elly arriva à l’établissement avec un peu de retard, la faute – sans doute – à une sous-estimation du temps pour rejoindre Pré-au-Lard à pied.

Elle entra dans l’établissement, et frotta ses mains l’une contre l’autre. En mars, le temps est forcément frais et Elly était une frileuse et elle ne s’était pas équipée contre le froid. Bien trop pressée de retrouver sa petite chouette effraie, qui s’était perdue au cours des vacances alors qu’elle devait transmettre une lettre à ses parents.

En entrant dans l’établissement, Elly chercha du regard sa petite chouette et son sauveur. Bien qu’elle en connaisse une, elle n’avait aucune idée de qui était Henry – bien qu’elle l’eut peut-être déjà croisé dans la salle commune des Poufsouffles ou lors des différents cours auxquels elle avait assisté.

Ses yeux s’arrêtèrent enfin sur sa petite chouette, emprisonnée dans une cage – normal si l’on se rappelle que l’on se trouve dans un bar. Elle passa ensuite à l’observation du jeune homme qui était assis à proximité de la chouette. Son visage ne lui était pas inconnu mais ? Elly ne saurait dire si elle ne l’avait tout simplement pas croisé dans un couloir de Poudlard. Physionomie zéro. C’était très net.

Elle s’approcha rapidement, il s’était mis sous la véranda des Trois Balai ce qui était relativement une bonne idée. Les rayons du soleil chauffaient doucement la salle et le paysage hivernal s’offrait aux yeux des consommateurs. Divin comme un simple paysage peux procurer bien être et réconfort. Perdue dans sa rêverie, Elly ne vis pas qu’elle était en train de foncer droit sur la serveuse (Alice Grant) qui semblait s’occuper d’Henry. Fort heureusement, elle se rattrapa à temps, effectuant une pirouette sur le côté, cheveux au vent. Il était moins une avant qu’Elly fasse remarqué aux clients de l’établissement sa légendaire malchance.

Elle offrit un joli sourire à son sauveur de chouette, observant à nouveau le physique de son futur interlocuteur : était-il réellement à Poudlard encore ? Elly aurait mis sa main à couper qu’il était plus vieux qu’elle. Finalement, elle s’arracha à ses observations pour le saluer – autant être un minimum polie, tout de même.

- Salut ! J’imagine que tu es Henry ?

Un peu bizarre, cette rencontre. Ils avaient déjà échangés quelques mots, Elly aurait pu être davantage amicale avec le jeune homme qui s’était tout de même occupé d’Essyla … et occupé plutôt bien visiblement, la petite chouette piaillait dans sa cage à la vision d’Elly.

- Hey, coucou ma belle

Elly s’était penchée pour observer sa petite effraie. Elle fouilla dans sa poche et en ressorti un morceau de Miamhibou, qu’elle glissa entre les barreaux de la cage pour la plus grande joie de la petite chouette. Elly esquissa un sourire, il avait fait un formidable travail ce Henry, la petite chouette semblait avoir pris un peu de poids et avoir recouvré une forme excellente.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Alice Grant, Dim 8 Jan - 19:24


Commande
Henry Harrington et Elly Wildsmith


Alice prit les trois mornilles en remerciant le client, se disant que ça s'était plutôt bien passé, et s'apprêta à aller les mettre dans la caisse au comptoir quand elle vit que quelqu'un allait lui rentrer dedans... les deux jeunes femmes s'évitèrent de justesse. Ouah. Je sens que mes réflexes ne seront pas de trop ici. En fait, sans eux, elle serait sûrement morte depuis longtemps, mais ici, ça allait plus être une question de praticité que de survie. Avant que la sang-mêlée ne puisse s'excuser, la sorcière sourit au garçon:
- Salut ! J’imagine que tu es Henry ?
Donc, ils ne se connaissaient pas vraiment. Alors, comment l'avait-elle reconnut...? La réponse à sa question fut immédiate: la chouette s'était mise à émettre de petits sons.
- Hey, coucou ma belle.
Donc, elle connaissait plus la chouette que le sorcier... très bien. * N'élabore AUCUNE théorie farfelue. N'y pense même pas. *

Eh sinon, bonjour mademoiselle, désolée, on y pense?
- Bonjour, bienvenue aux Trois-Balais! Vous désirez prendre quelque chose? lui demanda la serdaigle, le sourire aux lèvres, dirigeant sa main vers son carnet de notes des commandes.
Elle y prenait goût. De toute façon, elle ne se voyait absolument pas faire un métier sans rapports humains. Elle était douée avec ça. Les humains. Peut-être que les espionner y avait aidé. En tout cas, elle n'était pas ici pour ne serait-ce tendre l'oreille sur les conversations des clients.
...
Bah.
Elle savait qu'elle ne tiendrait pas plus d'une heure.
Elle ne pourrait pas s'empêcher de garder en tête des noms, des dates...
C'était dans sa nature de curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Elly Wildsmith, Dim 8 Jan - 20:55


Tandis qu’Elly était toute à l’observation de sa jolie chouette effraie, elle entendit une voix derrière elle, elle se retourna donc pour observer la serveuse qui venait de lui demander sa commande. Elle avait failli lui foncer dedans et ne s’était pas excusée … Malaise. La jeune femme vira au rouge … elle supportait difficilement être mal à l’aise dans ce genre de situation, il faudrait que cela change avec le temps.

- Oh oui je prendrai bien un jus d’abricot, merci ! Et désolée pour tout à l’heure.

Elly esquissa un sourire. C’était absurde, après tout, elle devait bien avoir l’habitude d’être bousculée en tant que serveuse ? Elly chassa cette idée aussi vite qu’elle était venue. Elle attendit que la jeune fille lui ramène ce qu’elle désirait et surtout qu’elle lui donne le montant total de sa commande.

[HRPG : un peu court mais c'est pour permettre à Alice de faire son job Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Alice Grant, Mar 10 Jan - 20:50


Commande
Henry Harrington et Elly Wildsmith


La curiosité est un vilain défaut... phrase, devise, idée reçue que la serdaigle avait entendue bien des fois, de bouches amies comme ennemies, qu'elle s'était elle-même dite, souvent quand ce trait de caractère venait de la conduire dans une sombre histoire, dont elle avait du mal à se tirer, mais jusqu'à présent elle avait réussi à rester à peu près en vie quand même. On apprenait pleins de choses en étant curieux. Et tant mieux, parce qu'elle voulait en savoir le plus possible sur ce monde étrange. Sur cette drôle de bête qu'on appelait homme. Parce que le savoir amenait la compréhension.

La cliente se retourna, et parut gênée. Oups. Elle venait de mettre mal à l'aise quelqu'un. Son premier jour de boulot. Help! Non, c'est juste que la personne venait de se rendre compte qu'elle l'avait bousculée sans s'excuser en fait. Rien de bien grave. Alice ne savait pas pourquoi, mais elle avait l'impression qu'elle en verrait d'autres ici. Sûrement les clients les plus cools qu'elle n'aurait jamais.

- Oh oui je prendrai bien un jus d’abricot, merci ! Et désolée pour tout à l’heure.
Oh, ça? Pas grave.
- Non non, il n'y a pas de souci, lui dit-elle en lui adressant un sourire rassurant. Je vous amène ça tout de suite!
Elle se retourna pour se diriger derrière le comptoir, déposer les pièces du garçon, et prendre le jus d'abricot, un verre, le verser dedans. Le verre dans le jus d'abricot. Non. L'inverse. Belle couleur que le orange. Couleur d'automne. La neige à la fenêtre lui rappelait que la saison actuelle était l'hiver. Un jus de fruit en hiver. Elle revint avec la commande qu'elle posa sur la table:
- Voilà, trois mornilles s'il vous plaît.
Deuxième client de la journée, et toujours pas de problème en vue. Mais c'était qu'elle y prenait goût!

Commande::
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nya O'Neal
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La véranda

Message par : Nya O'Neal, Jeu 12 Jan - 3:18



The more, the merrier
(with Alhena Peverell, Aileen O’Leary, Azaël Liderick,  Roch D'Almenarc'h et Evan)



HRP:
 

Encore une soirée des plus ennuyeuses… Décidément, j’étais vraiment incapable de ne rien faire. Passer mes journées enfermée à tenter de m’occuper, d’une façon ou d’une autre, et à ne rien faire de constructif, ce n’était clairement pas pour moi. Pourtant, je n’appréciais pas non plus perdre mon temps en cours. Dans les faits, j’étais juste une éternelle insatisfaite : jamais contente, il fallait toujours que je me plaigne. Malheureusement pour moi, en l’occurrence, je n’avais personne vers qui me tourner pour me lamenter sur mon sort. J’étais parfaitement seule, livrée à moi-même.

Je décidai donc de remédier à la situation et sortis prendre une marche. Après avoir fait un tour de bloc, j’errai sans trop savoir où je m’en allais. Faut dire que je n’en avais pas grand-chose à faire non plus, ce n’était pas comme si j’avais quoi que ce soit de plus intéressant de prévu. L’air était frais et vivifiant. J’en profitai pour allumer une cigarette et haussai les épaules à une passante qui soupira, comme si je polluais son espace vital. Eh, on était en pleine rue, hein, c’était probablement l’endroit le plus légitime pour fumer un bâton de cancer. Si elle n’était pas contente, elle n’avait qu’à traverser et marcher de l’autre côté de la rue.

Après avoir consumé ma clope jusqu’au filtre, je jetai machinalement ce dernier dans le caniveau. Au vu des dizaines de saloperies qui jonchaient déjà le trottoir, la planète n’était plus à ça près. Cela faisait maintenant une bonne heure que je marchais, sans réelle destination, et je commençais à avoir légèrement froid. Je ne m’étais pas habillée assez chaudement pour marcher aussi longtemps. Je me dirigeai donc sans perdre de temps vers une allée bien sombre et peu fréquentée, puis transplanai. Direction Pré-au-Lard. J’allais clairement trouver un endroit où passer quelques heures en bonne compagnie et au chaud.

Il ne me fallut pas bien longtemps avant d’apercevoir l’enseigne des Trois Balais. Parfait, je n’étais pas contre un petit remontant. Avec un peu de chance, j’allais même y croiser une tête familière et passer un peu de bon temps. J’entrai donc dans la taverne et jetai un bref coup d’œil autour de moi. Il n’y avait pas grand-monde, ce qui était plutôt normal considérant que les fêtes approchaient. Cependant, je reconnus bien vite Evan, le fameux professeur de Métamorphose avec qui j’avais partagé une nuit plutôt… Mouvementée. Il n’était pas seul, mais cela m’importait peu. La timidité et le respect de la vie privée d’autrui ne m’avaient jamais empêchée de n’en faire qu’à ma tête. Impulsive, je me dirigeai donc vers lui.

« Hey, salut vous deux! Je peux me joindre à vous? »
Revenir en haut Aller en bas
Henry Harrington
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Henry Harrington, Ven 13 Jan - 14:25


[RP avec Elly Wildsmith, Alice Grant et une chouette]

Henry poursuivait sa lecture sans se soucier de l’heure. Toutes les créatures magiques n’étaient pas passionnantes, mais en cherchant bien, on y trouvait toujours quelque chose d’intéressant. Par exemple, les focifères qui…

- Salut ! J’imagine que tu es Henry ?

Absorbé par sa lecture, il n’a pas fait attention à l’arrivée pourtant acrobatique d’une jeune brunette, très probablement Elly… Mais dans le doute, il vaut mieux demander sans avoir l’air de demander :
- Oui ! Et je devine que tu es Elly. Ajouta-t-il dans un sourire.

Essyla semblait reconnaître sa maîtresse et cette dernière ne manqua pas de lui adresser un sourire.
- Hey, coucou ma belle.

La jeune serveuse vint prendre la commande d’Elly et cette dernière s’installa à table.

Henry prit un temps pour laisser sa consœur reprendre contact avec sa chouette. Elle était radieuse ! Qui ? Et bien les deux à vrai dire. Le sourire d’Elly était communicatif, mais Henry avait rarement de la peine pour sourire. Il commenta alors :
- Essyla a été très sage. Quand je l’ai mise à l’abri, j’ai eu peur qu’elle ne mange pas ce que je lui donne. Est-ce qu’elle est toujours aussi peu craintive ?
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Elly Wildsmith, Mar 17 Jan - 10:15


RP avec Henry Harrington et Alice Grant


Tandis qu’Elly s’installait, enlevant cape, bonnet, gants et écharpe (de Poufsouffle bien évidemment), elle s’installa à côté d’Henry, tout en laissant à Essyla ses doigts, que cette dernière aimait à croquer. Pendant ce temps, la jeune serveuse lui avait déposé son jus d’abricot. Une jolie couleur dans le froid hivernal, et tandis qu’elle était tout accaparée par sa chouette et son jus d’abricot, Elly fut tirée de sa rêverie par Henry, qui lui demandait si Essyla était toujours aussi peu craintive.

- Je crois qu’elle est trop jeune pour avoir peur !


Elly esquissa un sourire, cela faisait peu de temps qu’elle avait acheté sa petite effraie, mais il était tout à fait vraisemblable que celle-ci n’est peur de rien ni de personne.

- Sans doute l’insouciance de la jeunesse, tu ne crois pas ?

Elle laissa sa question en suspens, tout en reportant son regard sur celui qui avait pris soin de sa chouette, attendant sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Liderick
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Azaël Liderick, Mar 17 Jan - 17:32


RP avec Aileen O'Leary, Alhena Peverell, Nya O'Neal, Evan et Roch D'Almenarc'h
(avant qu'Aza ne soit stagiaire aux 3B, évidemment)
Comment ça, j'suis en retard ? Mais nah, c'est une idée que vous vous faites (sorryyyyy)

Le temps passe, l'ennui reste. Toujours. Chaque jour un peu plus présent. Il a posé sa marque sur toi. Et depuis il refuse de te lâcher. Chaque pas que tu fais, il te suit. Derrière toi, dans ton ombre, en toi. Plus jamais il ne te laissera. Il reviendra à chaque fois que tu penseras t'en être débarrassé. Pour te narguer. Se rappeler à toi. Te prouver qu'il est là, quoi que tu fasses. Mais ce soir, t'as besoin de le semer. Même si c'est simplement pour quelques minutes, quelques heures. Et le meilleur moyen que t'as trouvé pour ça, c'est d'aller picoler. Tout seul, comme un grand. T'as besoin de personne pour te mettre minable, tu l'as déjà montré.

Alors tu prends la direction de Pré-au-Lard, et tu t'arrêtes au premier bar. Les Trois Balais. Tu passes la terrasse, il y fait trop froid, t'es pas là pour finir gelé. Même si t'as bien l'intention de picoler assez pour te réchauffer. A l'intérieur, il y a trop de monde. T'as l'impression d'étouffer. Alors la véranda semble être la meilleure idée. Tu comptais te trouver un coin tranquille, rester seul, boire tout ce dont t'avais besoin pour te sentir enfin bien. Mais tu repères une chevelure que tu connais. Une rouquine comme ça, difficile de passer à côté. Tu étires un léger sourire. Tu t'amuses bien quand t'es avec Nya. Alors tu la rejoins, sans chercher à comprendre.

- Salut petite fille ! Comment tu vas ?

Tu t'installes sans demander, et tu vois enfin les autres personnes présentes. Et là tu comprends que t'as merdé. T'aurais jamais dû changer tes plans. Parce que tu te retrouves avec le prof de métamorphose, et celle d'histoire de la magie. Le premier, tu t'en tapes un peu. Tu le connais pas plus que ça, tout ce que tu sais, c'est qu'à son dernier cours tu t'es bien amusé. Mais la seconde... T'as un peu honte de la revoir. Maintenant. La dernière fois, le contexte était différent. Et t'as juste été... Pitoyable avec elle. Tellement bourré et paumé qu'elle avait dû te ramener à son appartement. Et la suite ne mérite même pas d'être racontée. Tu finis par te forcer à étirer un sourire gêné.

- Bonjour...

T'as l'air con à rester. Mais t'aurais l'air encore plus con de repartir comme si de rien n'était. Alors tu restes où t'es, en espérant que personne n'ait rien remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Henry Harrington
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Henry Harrington, Jeu 19 Jan - 21:54


[RP avec Elly Wildsmith, Alice Grant et une chouette]


Elly avait l’air de vraiment beaucoup aimer sa chouette. C’était chouette, justement. Henry n’aimait pas vraiment les gens qui maltraité leurs chouettes. Certains sorciers y voyaient trop rapidement un outil de communication, alors que ce sont avant tout des êtres vivants et sensibles.
- Je crois qu’elle est trop jeune pour avoir peur !

Henry acquiesça  d’un geste de la tête et porta sa tasse à la bouche. Il appréciait la douceur de son chocolat chaud. La jeune Poufsouffle en profita pour ajouter :
- Sans doute l’insouciance de la jeunesse, tu ne crois pas ?
- C’est possible, je ne suis pas un expert en chouettes. J’ai profité de sa présence pour lire un peu au sujet des chouettes effraies. À l’état sauvage, elles apprennent vite l’indépendance malgré elle. Dès que l’enfant quitte le nid, il n’est plus nourri par ses parents, même s’il revient s’abriter près d’eux. Je crois qu’elle n’a pas eu peur parce qu’à partir du moment où elle a porté sa première lettre, elle s’est considérée comme indépendante… Enfin, c’est ma théorie.

L’adolescent enchaîna et prit apparemment un virage à 180° dans la discussion :
- Est-ce que tu as un elfe de maison ?
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Harmony Lin, Lun 30 Jan - 13:28


L.A. de Kohane Werner

Si seulement on pouvait. Illuminer le monde d'un seule regard. Partager ses émotions. Sa joie de vivre. Son pardon. Je suis sûre que ça rendrait les choses meilleures. Donner un petit bout du soleil à chaque personne croisée. A chaque échange de regard fait. Ramasser les bouts de cœurs brisés qui s'étalent sur le sol, quand quelqu'un n'a plus la force d'avancer.

Mais pour l'instant, nos cœurs et nos âmes vont bien. En cet instant précis, joie et gourmandise sont de sorties. Piper prend du chocolat. Je lui lance un regard compréhensif, un regard rieur. Le chocolat, ami de tous les maux, accompagnant fidèle dans chaque moment de la vie. Surtout les compliqués.

Les sourires sont présents et éclairent ma journée. Elle est d'aussi bonne humeur que moi et ça fait plaisir à voir. De partager son allégresse. Et alors que mon esprit se tourne vers de plus lointain horizons, alors que mon regard s'attarde sur les passants dans la rue, j'entends un bruit.

Des ongles, un rythme, un petit bruit, une chanson fredonnée.

Je me retourne vers ma voisine et essaye de me concentrer pour retrouver la chanson. Mais je suis décidément bien meilleure pour deviner quelle potion ou sort est nécessaire pour soigner quelqu'un que pour retrouver une chanson. Alors je la regarde un peu plus intensément et d'une voix faible, je m'exprime. Je ne veux pas la déranger dans sa chanson. Je suis curieuse, voilà tout.

- C'est quoi comme chanson ?

Je regarde la serveuse, un peu plus loin, qui vient de prendre nos commandes puis je retourne mon attention vers ma camarade Poufsouffle. Il faudra que je lui demande si elle aime faire la cuisine. Peut-être est-ce là un autre point commun qui nous lie ?
Revenir en haut Aller en bas
Piper Wood
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Piper Wood, Lun 30 Jan - 18:32


- C'est quoi comme chanson ?

Je me retourne vers ma voisine, qui s'est exprimée d'une voix faible. Heureusement qu'elle m'a interrompu, sinon je crois que je me serais mise à chanter haut et fort devant tout le monde. Légèrement gênée, je lui souris et réponds :

-C'est une chanson moldue que ma grand-mère paternelle m'a apprise, qui elle l'avait entendu grâce à une amie Née-Moldue, elle s'appelle "Glad you came". Je l'aime bien, la musique n'est pas trop rapide. Et je l'ai apprise au piano.


La musique, j'ai toujours trouvé que c'était un moyen d'éloigner les soucis, de rendre le monde un peu moins triste, plus vivant, plus joyeux. Je n'imagine même pas un monde sans notes, sans chansons. La musique permet d'exprimer les émotions, les sentiments. Parfois, ce qu'on arrive pas à dire avec des mots, on le joue, on le chante, on l'écrit, on le dessine aussi. L'art est partout, et il peut être un moyen de communication.

La serveuse qui vientt de prendre nos commandes est un peu plus loin. Je salive un peu à l'idée de trouver mon gâteau avec du chocolat dans ma bouche et dans mon estomac. Si seulement j'étais douée en cuisine... Hélas, ma maladresse est toujours là : j'ai déjà fait brûler plusieurs gâteaux et autres plats. Les rares choses que j'arrive à cuisiner sans les ruiner sont les pâtisseries, même s'il m'arrive de les rater. Je me tourne vers Harmony et lui demande :

-Est-ce que tu sais cuisiner ? Personnellement, je ne suis pas très douée. Je suis plutôt maladroite, mais il m'arrive de faire des pâtisseries. Les rares choses que je sais faire en cuisine.

Je ris un peu. Je suis très maladroite, et je l'avoue. C'est l'un de mes défauts les plus connus, ça et un peu la gourmandise. Mais aujourd'hui, même si je trébuche encore, si je fais tomber mes affaires ou que je casse quelque chose, rien ne perturbera ma journée.
Revenir en haut Aller en bas
Kohane Werner
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La véranda

Message par : Kohane Werner, Mer 1 Fév - 17:41


Commande
Harmony et Piper





L'automne danse par les fenêtres.
Ses couleurs se mélangent à travers les vitres.
Temps de rentrée, fini l'été.
Tout va se flétrir. S'endormir. Pour un long séjour d'hiver.
Les feuilles vont tomber. Les animaux hiberner.
Cette saison, entre-deux entre soleil et neige.
Lorsqu'il fait encore chaud mais pas trop.
Et que déjà, tout commence à mourir pour mieux renaître ensuite.

Mais le nom de cocktail qu'avance la jeune fille fait poindre un peu de printemps.
Fleur d'amour.
Bah oui. Le printemps, c'est le réveil des fleurs. Lorsqu'elles lèvent de nouveau la tête pour sourire aux beaux jours de retour.
Et puis, c'est aussi la saison des amours. Comme quoi, tout est contenu dans ce simple nom. Que je trouve beau.
Qui fait espérer. A de belles journées.
Qui laisse un arrière-goût de bonheur.
Un dernier rayon de soleil avant la nuit hivernale.
Je hoche la tête. Bien sûr que je peux lui préparer ça ! Sans aucun souci. Aux Trois Balais, le terme d'impossible n'existe pas. Ou si peu.
Je prends note, ajoute le bisounours fondant sur la liste.
Et reporte mon attention sur l'autre jeune fille. Celle-ci demande un Poufsoufflé et un chocolat chaud.
-Du chocolat, c’est ce qu’il me faut en ce moment.

Un petit rire amical s'échappe de ma gorge en l'entendant faire sa remarque.
-Le chocolat, c'est celui qui remédie à tous les soucis, je lui réponds avant de faire demi-tour pour m'occuper de la commande.
Tous les soucis... enfin presque.
J'y crois encore.
Bientôt, je n'y croirai plus.
Même le chocolat se trouvera incapable de surmonter mes problèmes.
Mais pour l'heure, il y a encore cet espoir.
Comme celui contenu dans le doux nom de ce cocktail.

Un coup de baguette pour réunir les ingrédients.
C'est la première fois que je fais ça.
Mais je suis ce que la jeune fille m'a dit.
Et ça a l'air vachement bon, en fait. Espérons que le mien rendra bien et qu'elle ne sera pas déçue !
Pendant ce temps, le lait chauffe en vue de se faire mélanger avec du chocolat.
Et voilà, je vais finir par en avoir l'eau à la bouche, moi aussi.
Bah tiens, je vais prendre une petite pause après les deux jeunes filles pour grignoter une bonne crêpe. Oui. J'ai envie d'une crêpe.

Les boissons mises en verre ou en tasse, je vais chercher un bisounours fondant.
Dispose de façon assez jolie le Poufsoufflé sur son assiette.
Reste plus qu'à charger le tout sur un plateau ! Et voilà !

Je reviens dans la véranda et dispose devant chacune d'elle sa commande.
-J'espère que le cocktail vous satisfera. Si jamais il y a un problème, n'hésitez pas à m'appeler !
Je serai en train de manger des crêpes derrière le comptoir... c'est mieux que de vider des bouteilles d'alcool dans les cuisines quand même.
-Ca fera 8 mornilles pour le bisounours, 9 pour le cocktail. Donc un total de 17 mornilles. Et 3 mornilles pour le Poufsoufflé, 3 mornilles pour le chocolat. 6 mornilles en tout !



Commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tangerine Tolpre
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La véranda

Message par : Tangerine Tolpre, Jeu 2 Fév - 18:39


PV Avec Emily Lynch

Comment Tangerine avait-elle pu emménager il y a déjà 6 mois et ne pas encore être venu aux trois balais ? Ce bar mythique qu'elle n'avait pas pris le temps de visiter en étant à Poudlard, qu'elle s'était promis d'investir régulièrement après la reprise de la boutique et pourtant non... Elle se retrouvait devant la porte de la battisse pour la première fois, du moins, avec l'intention de s'aventurer à l'intérieur. Le pub moldu de son père lui revint en mémoire, les odeurs, les habitués qui étaient devenu pratiquement des oncles pour elle tant ils étaient attentionnés à son égard... Elle appréciait ces ambiance familiale et espérait retrouver ce petit je-ne-sais-quoi dans le monde des sorciers.

Elle passe le portillon et traversa la terrasse avant de s'engouffrer dans la véranda. La vague de chaleur vint l'envelopper et la porta jusqu'à quelques mètre. Elle jaugeât les alentours, l'endroit semblait confortable et les couleurs bleu de la nuti tombante tinté l'espace d'une ambiance de fin de journée qu'elle appréciait.

* Bon, il est peut être temps de faire ton baptême de bière au beurre ma grande* se dit-elle en elle même en partant d'un pas décidé vers la salle pour commander au comptoir....


absorbé par la déco et les profils de clients bien différent, Tangerine avançait sans regardé devant-elle... et elle aurait surement dû, cela lui aurait sans doute éviter de bousculer cette personne et de finir le chemisier trempé... Faite place, la légendaire maladresse de Tangerine Tolpre vient d'entrer au trois balais ! laissez passer
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La véranda

Message par : Emily Lynch, Jeu 2 Fév - 23:33


RP avec Tangerine Tolpre

Il arrive parfois que tout ne semble pas tourner rond, ça ressemble plus à un carré, ou bien alors un losange, mais qui aurait tendance à devenir vachement carré. Enfin après tout, carré, losange ou bien rond, c’est juste une question de géométrie… Parce que dans cette situation, on peut également s’imaginer que tout tourne de manière heptagonale ou encore trapézoïdale ! Hm non, finalement il vaut mieux simplement se limiter à dire que tout ne tourne pas rond et éviter toutes formes de variante géométriques, ça vaut mieux pour vous et surtout pour ceux à qui vous aller raconter cela. Imaginer un seul instant vos interlocuteurs assis juste en face de vous à essayer de comprendre ce que vous êtes en train de raconter. En toute honnêteté, je doute qu’ils arrivent à comprendre le moindre mot de ce que vous êtes en train de leur raconter. Pour preuve, en toute honnêteté, avez-vous compris tout ce qu’il se passe en ce moment ?

Enfin bref, il aurait peut-être mieux valu que les choses tournent rond, parce qu’après avoir passé plusieurs heures bien installée dans la véranda de la taverne, il était enfin temps pour notre Emily nationale de lever le camp. Rassemblant toutes ses affaires qui étaient étalées un peu partout sur la table à laquelle elle s’était installée, elle poussa tout dans son fidèle sac bien usé puis se leva doucement. Elle enfila sa veste puis son écharpe, non pas qu’elle avait froid, mais elle trouvait que l’écharpe allait plutôt bien avec ce qu’elle portait aujourd’hui. Et puis elle n’avait pas la moindre idée de la température extérieure, il valait donc mieux prévoir le coup que d’être surprise par une température extérieure bien inférieure à celle prévue.

Mais passons, une fois la veste et l’écharpe en place, elle attrapa son sac qu’elle passa par-dessus son épaule puis l’ajusta afin d’assurer un confort maximal durant son petit trajet jusqu’à Poudlard. Elle vérifia vite autour d’elle afin de voir si elle n’avait pas laissé trop de bordel. L’inspection des lieux terminée, elle se dirigea doucement vers la sortie quand soudainement elle eut l’impression d’avoir laissé un de ses livres sur le siège qu’elle occupait. Le seul endroit qu’elle n’avait pas contrôlé ! Elle se mit alors à fouiller dans son sac, cherchant son livre. Les yeux détournés de sa trajectoire, l’inévitable arriver et BIM ! Collision avec quelqu’un qui vraisemblablement ne faisait pas plus spécialement attention qu’elle.

- Oh excusez-moi, je ne regardais pas où je marchais dit-elle tout en se relevant.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: La véranda

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 20 sur 21

 La véranda

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.