AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 5 sur 31
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 31  Suivant
Luna Velvet
Serpentard
Serpentard

Re: Le comptoir

Message par : Luna Velvet, Dim 6 Juil 2014 - 12:13


PV Amal

Après une nuit passée à faire des cauchemars ou encore à voir des souvenirs que je préférais enterrés‚ je me réveillai. La journée fut à la hauteur de ma nuit. Je n'avais pas prit la peine de manger ou même de me lever de mon lit tant pis pour les cours du château. Ce n'est que quand il a commencé à faire nuit que je sortis. Passant par la salle de bain pou me laver‚ je vis mon reflet avec une certaine peur. Je semblais d'une pâleur extrême. Déjà qu'en temps normal je n'étais pas très mâte mais alors là‚ j'avais l'impression d'être face à un cadavre. Essayant de masquer tout ça avec du maquillage je pensai que ça devrait suffire. Je m'habillai avec une robe plutôt courte et je pris un gilet ne sachant pas quel temps il faisait.

Je marchais dans les couloirs du château tout en faisant attention de ne pas faire trop de bruit pour ne pas me faire prendre par les préfets ou même les profs. Une fois arrivée devant la statue de la sorcière borgne‚ je pris le passage secret et arrivai à Honeydukes. Contrairement à mes habitudes, cette fois-ci je ne me servai pas pour prendre quelques bonbons en douce. Je me dirigai vers la sortie en parvenant à ne pas me faire remarquer. Quand je fus dehors à proprement parlé ‚ je me rendis compte que ma tenue était vraiment trop légère. J'avais presque froid. Je resserrai le gilet pour essayer de me réchauffer mais sans succès. Moi qui voulais marcher pour reflechir et ruminer‚ c'était raté.

J'entrai donc dans le premier bar que je trouvai. À défaut de pouvoir marcher‚ je me dis qu'oublier avec l'alcool était une très bonne idée. Le premier bar que je vis fut les trois balais. Étant connu pour son caractère joviale je me demandai si je ferais pas mieux de ressortir pour aller à la tête de sanglier. Mais ne voulant pas vraiment marcher dans ce froid je m'assis au comptoir. Enchaînant les whisky comme des verres de jus de citrouilles‚ je sentais que j'allais pas tarder à tout oublier voir même finir complètement bourrée‚ mais tant pis.

Quand je finis cul sec mon troisième verre un homme un peu étrange me parla. Ma tête‚ qui commençait déjà à bourdonner à cause de l'alcool, m'empêchais de vraiment comprendre tout ce qu'il m'a dit. Mais il me semblais avoir entendu quelque chose avec alcool. Comme si j'en avais pas déjà assez dans le corp ! Essayant de me redresser pour paraitre un minimum convenable ou du moins pas trop éméchée‚ je regardai le type avant de lui repondre. Il ne semblait pas très beau ou quoique ce soit. A vrai dire, il ne m'inspirais pas confiance ‚ mais au pire j'avais ma baguette donc le pourrai me défendre en cas de problème. Je vis quelque chose briller sur sa poitrine. Il était auror ? Mais qu'est-ce qui faisait là ? Pour lui répondre j'essayai de bien articuler pour me faire comprendre, parce que vu mon état si je faisais pas attention, je pouvais être incompréhensible.

- Ouais pourquoi pas ? Tu... euh non pardon vous êtes auror ? Whaaa ça doit pas et' simple comme boulot ça !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Luna Velvet
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Luna Velvet, Dim 6 Juil 2014 - 15:19


PV Amal

Après avoir parlé, je me demandai pourquoi j'avais voulu le tutoyer. Rien ne semblait nous relier, de plus, on ne se connaissait pas. Mais il faut dire que vu les verres que j'avais pris, ma langue s'était forcément bien déliée, sans que je puisse vraiment l'en empêcher. L'homme était quand-même un peu perturbant. Il me détaillait et je commençais à me sentir un peu gênée. Je ne savais pas vraiment pourquoi il me regardait avec tant d'insistance parce que je devais vraiment faire peur à voir. Je remarquai que l'auror ne semblait pas vouloir répondre à ma question. J'avais peut-être été trop curieuse. Je me mordis la langue comme pour me punir de ma curiosité qui en temps normal était présente mais qui devenait petit à petit maladive. L'homme répondit tout de même à ma question, comme un robot.

- Si c'est simple, nous mettons en pratique ce que les élèves de l'école apprennent. Mais il faut admettre que cela repose sur la paperasse.

Ce n'était pas la meilleure manière, ni le meilleur endroit d'en apprendre plus sur la formation d'auror mais ce métier me plaisait bien et je savais que j'aimerai faire ça plus tard. Mais, voyant qu'il ne semblait pas très heureux de parler de son travail, j'aillai arrêter. Et l'homme atypique se présenta.

- Je m'appelle Amalgesus.

Je connaissais son prénom, drôle de prénom d'ailleurs. Comme l'homme. Décidément, il semblait bien sortir du lot cet auror ! Je savais que je devais me présenter moi aussi mais je préférais maintenir le suspense. Chose complètement inutile, voir idiote, mais vu que je ne pensais pas "normalement", je me disais que ça pouvais être drôle pour faire connaissance. Oui, c'était un peu paradoxale, mais je ne m'en préoccupais pas trop. J'avais de nouveau soif d'alcool et je tourna la tête pour chercher un serveur ou même une serveuse. Quand le personnel des trois balais arriva, je me concentrai pour dire clairement.

- Une bouteille de whisky pur-feu si ou plaît !

Je ne savais pas si Amalage... trop long, on va l'appeler Amal. Je ne savais donc pas si Amal allait vraiment rester avec moi ou même payer ce verre comme il me l'avait dit mais j'avais vraiment envie de boire, et prendre une bouteille sera bien plus économique que prendre beaucoup de verres.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jérémy McNolan
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Jérémy McNolan, Mer 23 Juil 2014 - 9:53


RP solo, ouvert à tous
Jeremy s'avança vers le contoire d'un pas sur et assoiffé. Il tira le dernier tabouret du contoire, le près du mur.
Il d'adossa à celui-ci et posa son coude gauche sur le bar, quelques pièces dans la main, comme pour faire signe à la serveuse qu'il avait grand soif.

Mais personne ne le remarqua, il ouvrit donc son petit sac bleu nuit qui ne le quittai jamais, farfouilla dedans et en sorti deux petites pochettes rouges comme les braises.

Il les soupesa, comme si elles paraissaient plus légères que lorsqu'il les avait placées dans son sac un peu plus tôt dans la journée.
Mais qu'importe la quantité, la qualité de ces produits n'était plus à prouver. Il prit une faible pincée dans le premier sachet, une poudre bleue avec une faible odeur âcre.
Le garçon ouvrit une boîte hexagonale vide et y plaça cette première pincée.
Par la suite, toujours accoudé au contoire, Jérémy prit dans le second sac deux pincées d’une poudre rouge feu. Il les plaça à leurs tours dans la boîte.
Il secoua un peu la boîte, comme pour mélanger les deux poudres.

Le gryffondor la rangea par la suite dans sa poche droite de pantalon, un cadeau d’amis de ses parents pour son dernier anniversaire.
Attendant que quelqu'un de méritant puisse avoir le droit de voir ce petit tour de passe-passe que les écailles de dragons et quelques racines broyées lui permettent de faire.

Le jeune homme se mit à épier la salle, cherchant à croiser un regard intrigué pour qu'il, même si Jeremy préférai un elle, le rejoigne. Le jeune homme ne pouvait s’empêcher de se trémousser d’impatience, mais, il ne laissa pas ressortir cette émotion, ce qui casserait toute la magie du tour qu’il venait de préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Liberty Owen
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Liberty Owen, Mer 6 Aoû 2014 - 21:22


RP avec Louna et Spencer,
Désolée pour le retard et pour ce RP miteux :(

C’était insensé. Pourquoi était-elle venue ici déjà ? Se changer les idées ? Rencontrer de nouvelles personnes ? Désormais, Liberty était pris au piège par ce cocktail délicieux aux effets plus que douteux… Et elle en redemandait encore et encore !
Après avoir volé quelques goûtes à son collègue préfet, ce dernier lui fit une remarque sur le ton de l’humour. La blonde prit un air faussement hautain en rejetant ses longs cheveux dans son dos.

Bien sûr que j’ai le droit, tu oublies à qui tu parles ! répliqua la jeune fille.

Liberty rit de sa remarque et écoute celle de Spencer par la suite. Danser ? Louna venait tout juste de l’éjecter du bar. C’est à cet endroit que la Serdaigle veut danser et non comme tout le monde sur le sol banal des Trois Balais. Elle y jeta un coup d’œil avant d’observer la gérante. Si cette dernière l’avait fait déguerpir du bar c’est qu’il y avait une raison. Laquelle, la préfète ne le savait pas, son esprit était un peu trop embrumé.

Monsieur McKane, seriez-vous en train de vous moquer de moi par hasard ? dit-elle en s’avançant dangereusement du préfet en le pointant du doigt.

Louna la devança et le prit par la main et ils commencèrent à danser ensemble. En fait, toutes les personnes dans le bar étaient en train de se trémousser. Comme si, rien ne pouvait les atteindre à l’extérieur. Comme si des mages noirs n’étaient pas en train de roder dans le pays. Ici, rien ne pouvait arriver aux sorciers.

La blonde se remit à se trémousser tout en s’approchant du bar. Elle fit un petit saut pour passer au-dessus et se mettre du côté où se trouver Louna quelques minutes plutôt.

Hé Lou ! Tu me montres comment on fait un Darkj’sais pas quoi ? Il fait soif ici ! En fait, montre-moi comment tu fais pour faire tes cocktails fabuleux ! Je veux savoir !

Sans attendre l’accord de son amie, la joueuse de quidditch prit un menu sur la table et l’examina attentivement.

T’es sérieuse là ? Du sang de dragon ?

Liberty écarquilla les yeux en voyant la composition. Mais peu importe ce que contenait son cocktail, elle avait envie d’en boire un autre et maintenant !

Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Spencer McKane, Jeu 7 Aoû 2014 - 20:28


Spencer tenait absolument à connaître les limites d’une Liberty désinhibée. Louna par contre, semblait contre le projet. Elle émit un cri indigné lorsqu’il proposa à sa collègue d’aller faire l’étalage de son talent sur la piste de danse.

« Monsieur McKane, seriez-vous en train de vous moquer de moi par hasard ? »

La préfète n’avait pas assez bu, c’était certain. La subtilité et perspicacité n’étaient pas à l’ordre du jour lorsque l’on était suffisamment imbibé d’alcool. Spencer sirota son Dark Side histoire de dissimuler son sourire amusé et demanda discrètement à Louna combien de verre avait ingurgité Liberty.

« Baah, je sais pas moi.. Deux ? Mais, tu sais ce que ça fait le Dark Side, donc forcément… Mais tu veux pas danser ? Moi j’ai envie d’danser, pis on va pas laisser Lili toute seule ! »

Deux. Deux pauvres cocktails. Ce n’était pas suffisant pour faire partir la préfète à vau-l’eau. Mais avant que Spencer ne propose de payer une nouvelle consommation à sa collègue, il se fit traîner par Louna sur la piste de danse. Le Serdaigle se laissa diriger par la musique, et la boisson aidant, ne fit pas cas des regards pouvant trainer sur eux. L’heure était à la relâche, à la fête. Spencer se rapprocha de Louna et s’amusa à laisser trainer ses doigts contre ses hanches, dans son dos ou sur sa nuque. Il se perdit un instant dans son regard et sourit largement lorsqu’il constata qu’elle ne comptait pas s’en aller de sitôt. Sauf que. Une préfète désinhibée traînait par derrière le comptoir, se trémoussant sans complexe au rythme de la musique.

« Hé Lou ! Tu me montres comment on fait un Darkj’sais pas quoi ? Il fait soif ici ! En fait, montre-moi comment tu fais pour faire tes cocktails fabuleux ! Je veux savoir ! »

Spencer soupira avant de se retourner vers la préfète. Les mots qu’elle venait de prononcer firent chemin dans sa tête, et il se ragaillardit en imaginant le spectacle qui l’attendait. Liberty comptait boire un troisième cocktail. Par les caleçons de Merlin, ça allait très bientôt devenir épique ! La préfète avait les yeux rivés sur un menu, tentant sans doute de déchiffrer les quelques noms inscrits dessus. Spencer s’écarta de Louna et fit quelques pas vers le comptoir. Il martela le bar de ses mains avant de boire une nouvelle gorgée de Dark Side.

« T’es sérieuse là ? Du sang de dragon ? »

Le garçon faillit tout recracher. Il se tourna vers Louna, les sourcils en l’air et les yeux écarquillés.

« Sérieusement ? Pas étonnant que ça nous fasse devenir schizophrène ce machin là ! »

Il porta un oeil critique sur son verre mais finit par hausser les épaules. Il devait bien admettre que la sensation était agréable.

« Enfin bon. Liberty, je pense que tu devrais laisser Louna gérer le shakeur hein ? Dis lui simplement ce que tu veux ! Je te le paye en prime. C’est pas tous les jours qu’on peut gâter sa collège ! »

Et plus la dite collègue aurait siroté son alcool, plus il aurait de chance de se trouver un moment seul avec sa cupidette. Pas vrai ? Sauf si Owen tombait malade et se mettait à faire du grand n’importe quoi. Il pria pour que ce ne soit pas le cas et pour que Liberty soit une joyeuse fêtarde.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Portland
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Jace Portland, Ven 19 Sep 2014 - 22:16


Bonjour, bonsoir les voisins du haut, je me permet de
poster ici. Prévenez moi si il y a le moindre soucis

Les Âmes Perdues
Rp avec Shela Diggle



 Le parc se faisait bien vide à cette heure tardive. Le vent fouettait les arbres et faisait tomber les feuilles dans des éclats rouges, jaunes et bruns. Les couleurs de l'automne. Les amas formés sous les branches craquaient sous les pas du jeune brun. Quand il était plus petit il aimait ce petit craquement, car il sentait monter en lui un sentiment de puissance en quelque sorte.
 Le Serpentard fonçait tête baissée vers les rues de Pré-au-lard. Il avait dans l'idée de faire des rencontres. Féminines bien sûr. Les femmes l'avait toujours passionné car chacune d'entre elles possédaient un élément qui la distinguait de toutes les autres. Jace aimait bien chercher cette caractéristique, ça le distrayait d'une certaine façon. C'est donc confiant qu'il se rendit aux Trois Balais.
 Le tintement de la cloche sonna lorsqu'il poussa la porte du bar. Il lança un regard circulaire à la salle et constata que celle-ci était pleine à craquer. Le vert distingua deux tabourets au comptoir. Il s'y précipita et fit signe au serveur:

-Un whisky pur-feu s'il vous plaît, lança-t-il à la première personne venue.

 En attendant sa commande il se tourna vers la salle en quête de sa proie. Croiser une Serpentard serait préférable. Une d'elle venait d'ailleurs d'entrer dans le bar. Elle se déplaçait telle une vélane parcourant une haie d'honneur. "Génial", pensa-t-il. Il se frotta les mains d'avance à l'affût de tous ce qui pouvait l'intéresser. Il y en avait bien quelques autres un peu plus loin mais rien ne pouvait arriver à la cheville de celle qui venait de passer la porte quelques minutes plus tôt. Avant d'attaquer, le jeune homme devait se rendre légèrement ivre histoire de se donner un prétexte. Il lança aussitôt au serveur qui venait prendre sa commande:

-En fait non, donnez en moi deux !

La machine était prête à reprendre du service. Elle n'était pas rouillée, mais méritait un petit rappel aux sources. Était-il encore capable de séduire une femme ? Ou ne serait-ce que l'attirer ? Il allait bien voir. De toute façon, elle n'avait pas grand choix. À part si elle comptait rejoindre des amis à une table, il ne restait plus que le tabouret à côté de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Ariana Hastings, Sam 20 Sep 2014 - 20:07


Hello, je m'incruste moi aussi.

RP avec Seth McSoul


Ariana avait profité d'un des rares après-midi ensoleillé de cet automne pluvieux pour aller se promener dans les rues de Pré-au-Lard. Après avoir fait un petit tour à Waddiwasi, elle avait voulu acheter des confiseries pour ses petites sœurs à Honeydukes. Mais, perdue dans les rayonnages plus merveilleux les uns que les autres, elle n'avait pas vu les heures passer. Quand elle était sortie du magasin les bras plein de sucreries, la nuit commençait à tomber. La jeune Serdaigle fut prise d'un frisson : elle allait devoir rentrer toute seule à Poudlard, de nuit ! La dernière fois qu'elle s'était retrouvée dehors la nuit, elle avait du affronter une araignée géante dans la Forêt Interdite ! Elle resta plusieurs minutes devant Honeydukes, incertaine. Elle ne voulait vraiment pas faire la route jusqu'au château toute seule à cette heure-ci, mais elle ne pouvait pas non plus rester plantée comme ça dans les rues du village jusqu'au matin. Du coin de l’œil elle aperçut alors les lumières provenant d'un bar un peu plus loin : les Trois Balais. La jeune fille réfléchit à toute vitesse : elle n'était jamais rentrée dans un bar et ses parents ne seraient sûrement pas très contents de la savoir là-bas, mais elle pourrait peut-être trouver quelqu'un pour la raccompagner à Poudlard.

Elle se dirigea alors vers le bar à grands pas et poussa la porte. L'ambiance était vivante et chaleureuse. D'un seul coup, elle n'eut plus très envie de retourner au château. Elle pourrait rester ici un moment… Elle s'avança vers le comptoir et s'assit à côté d'un jeune homme aux cheveux noirs. Il avait l'air plus âgé qu'elle, mais tout de même assez jeune pour être toujours étudiant. Peut-être pourrait-il l'aider... Mais avant, elle avait besoin de boire quelque chose de chaud et réconfortant. Elle posa ses achats devant elle et s'adressa au premier serveur venu.

- Puis-je avoir un thé s'il vous plait ? Avec un nuage de lait si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Shela Diggle, Sam 20 Sep 2014 - 20:49


C'était à nouveau par soucis d'enfermement que je sortais ce soir là. Un crépuscule naissant rendait la Forêt Interdite fantomatique, une ombre rousse défiant le jour. Il faisait très doux, pour une fin d'été. Je n'avais même pas pris la peine de me couvrir d'une veste, préférant garder mes épaules nues. Un petit sac accompagnait ma tenue. J'avais opté pour ma robe à bustier noire, simple, pas trop courte - juste assez - agrémentée de mes escarpins burlesques rouges. Oui, c'est tape-à-l'oeil. Oui, c'est l'effet recherché.
Les Trois-Balais était ma destination favorite pour sortir du quotidien. Autrement dit se saouler un bon coup. Arrivée à sa porte, j'ai tout de suite compris qu'il y avait une chaude ambiance, bien qu'il fusse encore tôt. Des éclats de rires et bribes de conversations me parvenaient déjà. Tant mieux. Ainsi je pourrais me fondre dans la masse, histoire de pas me faire repérer par un prof en état d'ébriété totale. J'ouvris donc la porte, et fut tout de suite accueillit par chaleur, musique de fond et conversations. Il y avait cependant un petit problème avec cette horde de gens : pas de place. Je louvoyais donc entre les gens, cherchant un siège des yeux. J'en aperçu un, et me dirigeais immédiatement vers lui. Il n'était pas question de perdre cette chance. C'est seulement ensuite que je fit attention aux personnes assises aux côtés de cette place. D'un côté une sorcière qui ne venait pas de mon entourage, plus mûre que moi, qui bavardait avec entrain avec sa voisine. De l'autre, quelqu'un qui ne m'était pas inconnu. Je ne pris pas la peine de lui demander son accord pour m'asseoir.

« Salut, Jace. »

Je ne le connaissais presque pas. Pourtant il était de la même Maison que moi. Brun, plus grand que moi, au yeux chocolats. A peine quelques phrases échangées entre nous. Mais disons que parler avec lui ne me déplairait pas, ce soir. Ce serait amusant. Une lueur que je connaissais bien dansait dans ses prunelles : celle du pouvoir. Il souhaitait donc m'avoir. Eh bien, il ne m'aura jamais. Cette réflexion m'arracha un sourire, et je croisais les jambes, sûre de moi. Il faudra le faire languir. Le faire espérer, parfois, tinter le tout d'un peu d'alcool - après tout, je n'allais pas renoncer à ma quête d'échappée. Je secouais mes boucles blondes et lui sourit pour de vrai, cette fois. Jace était quelqu'un de sympa.

« Comment tu vas ? J'espère que tu ne réservais cette place à personne, je compte bien y rester. »
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Azmaria Slown, Sam 20 Sep 2014 - 22:41



COMMANDE JACE PORTLAND ET SHELA DIGGLE

La jeune femme était fatigué. Il n'était pourtant pas très tard et il lui arrivait souvent d'aider sa cousine a faire la fermeture, seulement aujourd'hui, la préfète des poufsouffle n'avait pas l'air et n'était pas du tout dans son assiette. Elle avait même hésité a venir, mais la blonde avait fini par réussir a quitter son lit.

En arrivant, elle fut prise de mots de têtes incessant... Le bar était rempli ! Toutes les tables étaient prises et il restaient très peu de places au comptoir. De plus, il lui avait fallu courir pratiquement toute la journée pour prendre et apporter les commandes a tut ce beau monde ! Et alors qu'elle pensait enfin pouvoir prendre une pause, un jeune homme assez grand et brun entra et brisa tous ses espoir. Avant même un bonjour ou quoi que ce soit d'autre, celui-ci demanda un Whisky pur-feu.

La blonde passa derrière le comptoir et prit un verre avant d'y verser la boisson demander. Mais, alors qu'elle lui apportait sa commande, une autre personne fit irruption dans le bar. La jaune et noire sentait sa tête lui tourner. Elle voulait prendre une pause ! C'est avec un soupir qu'elle prit sur elle quand le jeune homme lui demanda finalement de rajouter un deuxième verre. Pourquoi avait-il fallu qu'il attende pour le lui dire ? La jeune femme se contenta de murmurer un "je vous apportes ça dans une minute" et prépara un autre verre. Enfin, elle le déposa devant le brun qui avait commencer a dialoguer avec la jeune femme entrer quelques minutes auparavant.

- Ça vous fera 12 Mornilles s'il vous plait ! Dit-elle avec un sourire.

Elle se tourna alors vers la nouvelle arrivante, elle lui demanda a son tour...

- Je vous sers quelque chose ?

***

COMMANDE ARIANA HASTINGS


La nuit était tomber assez rapidement ce soir-là. Et comme beaucoup d'autre, les Trois Balais étaient une fois de plus complet. Enfin presque. Il restait encore une ou deux places a prendre, et il fallait bien regarder pour les trouver. La préfète s'était accorder ne petite pause en attendant qu'un client est a nouveau besoin de ses services en sirotant une menthe a l'eau.

C'est à ce moment-là qu'entra une jeune femme. Euh... Une jeune fille qui semblait bien trop jeune pour être dans un bar a une heure aussi tardive. Celle-ci ne semblait pas avoir l'habitude de ce genre d'endroit et semblait même avoir froid. Après s'être installer au comptoir, elle demanda très poliment un thé. Azmaria lui dit alors avec un sourire...

- Je vous apporte ça tout de suite !

Une fois le thé près, elle y ajouta un nuage de lait et revint vers la jeune fille. Elle n'arrivait pas a savoir de qui il s'agissait. Surement pas d'une élève de sa maison, elle s'en souviendrait sinon. Elle devait avouer qu'elle était un peu curieuse. La blonde ne dit rien et ajouta simplement avec un sourire chaleureux...

- Ça vous fera 3 Mornilles s'il vous plaît.

Commandes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Seth McSoul, Dim 21 Sep 2014 - 10:21


Seth appréciait les belles journées comme celles-ci. Il aimait le soleil et ses éclats, voir la lumière étincelante de ce début d'automne se refléter sur les rues de Pré-au-lard. Toutefois, s'il y a bien une fois qu'il détestait parmi toutes ces merveilles saisonnières, c'était bien la température. L'été se terminait, mais sa chaleur traditionnelle semblait décidée à ne pas décamper avec lui. Ayant marché tout l'après-midi sous un soleil de plomb, le jeune préfet, après avoir pris du bon temps à se balader dans le village, s'était donc résigné à se réfugier dans l'ambiance agréable des Trois Balais. Il y était resté quelques heures, avait discuté avec des camarades de Poudlard qu'il avait croisés par hasard, puis avec le serveur ou des vieux habitués du bar sympathiques qui lui racontèrent leurs exploits passés.

Seth savait que sa collègue Azmaria travaillait au bar en tant que stagiaire. Elle avait déjà servi de nombreux verres aux autres clients, mais il n'osait pas lui-même demander lui demander une boisson. Après tout, ils se trouvaient sur un même pied d'égalité à Poudlard, et lui demander un verre à présent le rendait mal-à-l'aise. Enfin, les heures passant, il finit par se rendre compte de sa soif grandissante et, à contre-coeur, dit à haute et intelligible voix en espérant qu'elle ne soit pas entendue par Azmaria mais par un autre serveur :

- Pourrais-je avoir un Monster Wolf, s'il-vous-plaît ?

Puis il attendit. Bientôt, la nuit s'imposa sur Pré-au-lard et Seth commença à ranger les affaires qu'il avait emportées dans son sac pour quitter le bar et regagner Poudlard. Mais soudain, alors qu'il s'apprêtait à quitter sa chaise, une jeune fille blonde, sûrement pas assez vieille pour fréquenter ce genre d'endroit, prit place à côté de lui. Elle avait un visage un peu rond qui la rendait encore plus jeune. Même si Seth devinait à son uniforme qu'elle était élève à l'école des sorciers, on aurait pu facilement croire, en d'autres circonstances, qu'elle n'avait que neuf ou dix ans.

La fillette ne semblait pas habituée à venir dans un bar et on remarquait à son visage une forte inquiétude à l'idée de devoir rester seule ici, de nuit. Elle commanda un simple thé et attendit patiemment qu'on le lui serve. En temps normal, le devoir de Seth aurait été de sanctionner la petite pour se balader seule de nuit dans un lieu qui lui était normalement interdit. Toutefois, en voyant sa mine effrayée, le garçon n'avait vraiment pas envie de la punir et se rappela que son devoir de préfet n'indiquait aucune obligation concernant les règles à faire respecter en-dehors de Poudlard. Ici, il était un élève comme les autres, et n'avait donc aucun droit sur cette gamine. Au lieu de se montrer strict et méchant, donc, il se contenta plutôt de la rassurer :

- Salut, lui fit-il avec un grand sourire. Qu'est-ce que tu fais dans un endroit pareil à cette heure-ci ? Tu t'es perdue ?

Il connaissait déjà la réponse à cette question et s'empressa donc d'ajouter :

- Je m'appelle Seth McSoul, et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Ariana Hastings, Dim 21 Sep 2014 - 17:22


Le bar était bruyant mais agréable. Ariana jeta un coup d’œil autour d'elle. La majorité des clients était bien plus âgée qu'elle. Et le garçon à côté duquel elle s'était assise paraissait sévère. Peut-être avait-elle fait une erreur…

La serveuse, une jolie blonde qui paraissait un peu trop jeune pour travailler dans un bar, posa une tasse de thé bien chaude devant la jeune Serdaigle.

- Ça vous fera 3 Mornilles s'il vous plaît.

Ariana sortit quelques pièces de la poche de sa robe et les déposa sur le comptoir. Elle bu une gorgée qui lui brûla la langue puis reporta ses pensées sur son voisin, le garçon aux cheveux noirs. Allait-elle oser lui demander de l'aide ? Même s'il semblait encore élève à Poudlard, il était probablement beaucoup plus âgé qu'elle et il risquait de se moquer de cette petite terreur nocturne. Mais avant que la blondinette n'ait eu à prendre une décision à son sujet, le garçon s'adressa à elle avec un grand sourire.

- Salut. Qu'est-ce que tu fais dans un endroit pareil à cette heure-ci ? Tu t'es perdue ?

Le ton de sa voix était doux et sympathique. Il n'avait pas l'air méchant en fin de compte. Et peut-être qu'il ne se moquerait pas d'elle si elle lui disait la vérité. Le garçon continua.

- Je m'appelle Seth McSoul, et toi ?

La Bleu et Bronze esquissa un léger sourire et lui répondit d'une petite voix :

- Ariana Hastings.

Elle hésita quelques instants. Oserait-elle lui avouer ce qu'elle faisait vraiment ici ? Elle regarda son interloquteur. Seth avait un éclat de gentillesse dans les yeux. La jeune fille décida alors de lui raconter sa petite histoire.

- Je suis élève à Poudlard, commença-t-elle sur un ton mal assuré. J'étais venue ici pour acheter des bonbons à Honeydukes pour ma petite sœur, c'est son anniversaire bientôt. Mais le magasin est tellement merveilleux que j'y suis restée plus longtemps que prévu. Et quand je suis ressortie… il commençait à faire nuit.

Elle baissa les yeux vers sa tasse. Le liquide avait cessé de fumer. La jeune fille respira un grand coup. Puis elle reporta son regard sur Seth et continua son récit.

- Il faisait nuit et… j'avais un peu peur de rentrer toute seule la nuit au château.

Elle se sentit rougir sur ce dernier aveu. Maintenant qu'elle l'avait dit à voix haute, tout cela semblait ridicule et le garçon allait se moquer d'elle, c'était certain !
Revenir en haut Aller en bas
Jace Portland
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Jace Portland, Dim 21 Sep 2014 - 21:11


Une jeune blonde vint lui apporter sa commande. Le Serpentard lui donna l'argent qu'elle voulait. À sa tête elle en avait plus que ras-le-bol de servir ses clients, et ça se comprenait : la salle était bondée. Un peu plus loin des jeunes gens faisaient connaissance autour de nombreuses bières-au-beurre. Visiblement la serveuse n'était pas sortie de l'auberge ! Il reporta son attention sur la jeune femme qui se rapprochait de lui maintenant. Le jeune brun la détailla des ses yeux fauves. Elle était plus petite que lui et possédait un corps splendide à l'avis de Jace. Mais ce qu'il regardait avant toute chose c'était les yeux. Qu'il soit bleus, bruns, verts ou même... gris comme les siens, le jeune homme pouvait révéler la personnalité d'une personne grâce à eux. Elle avança vers lui telle une panthère, sa robe un peu courte faisant ressortir les courbes de ses hanches et rallongeant ainsi ses jambes. Son bustier mettait en valeur sa poitrine et les traits de son cou fin. Sa peau légèrement blanche était en contraste mais se mariait tout de même bien avec sa robe noire. Elle le salua et prononça son nom. D'où elle le connaissait ? Lui ne se souvenait absolument pas d'elle... Ou peut être bien que si. À la réflexion il avait déjà vu ce regard angélique.

Et comme si on venait de le piquer avec une aiguille, un terrible souvenir traversa ses pensées. Il ne s'en était pas rappelé le lendemain, mais de jours en jours le puzzle avait commencé à se former dans sa mémoire. Un soir, il s'était rendu avec des amis à la taverne et avait bu un peu plus que la limite autorisée. Ses amis avaient profité de son ivresse pour le pousser à faire des choses inhabituelles. Cette nuit là il avait accidentellement ou peut être volontairement touché l'anatomie d'une femme et par la suite s'était pris une gifle magistrale. Son ami l'avait bien sûr pris en photo et l'avait menacé d'afficher celle-ci sur tous les panneaux d'affichage. Jace essaya alors de se concentrer sur cette femme, elle avait des yeux verts il lui semblait. C'était pas ceux de celle qui se tenait maintenant assise à côté de lui. Il le saurait, puisqu'il regarde toujours les yeux. Se réveillant de ses songes il se rappela enfin du nom de la Serpentard:

- Ah ! Salut... Shela c'est ça ? Il lui lança un ses des merveilleux regards ténébreux. Que fais-tu là ? C'est pas pour les jeunes femmes ici, dit-il avec un sourire sournois.

En réalité, il s'en fichait un peu et de toute manière elle avait balayé sa question par une autre. Le jeune homme aimait les taquiner au début. Il lui semble qu'on appelle ça draguer. Ses deux whisky étaient encore posés et remplis à ras bord. Il en poussa un vers elle d'un air de défi.  

- Considère que ça ne me dérange pas, j'avais quelques projets ce soir mais je vai les reporter.

Il voyait bien qu'elle comprenait son petit jeu. Ça ne l'empêcha pas de faire de même. Elle croisa ses jambes et lui adressa un sourire sublime qu'il lui rendit. Elle voulait jouer, et bien il allait jouer. Jace avait déjà tous ses pions en place. L'alcool, le sourire charmeur, l'air décontracté, tout y était. Restait plus qu'à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Shela Diggle, Mer 24 Sep 2014 - 18:30


Jace me lança un regard charmeur. Dommage de rompre le charme en pavoisant qu'ici n'était pas la place d'une jeune femme. Mais il sauva bien vite son petit numéro en avançant un verre de whisky. Je remerciais la serveuse et lui assura que non, je n'avais besoin de rien pour le moment.

- Considère que ça ne me dérange pas, j'avais quelques projets ce soir mais je vais les reporter.

Mmh, quelques projets. Mon oeil. Ce monsieur n'était pas du genre à préférer ses devoirs à ses conquêtes. Mais soit, je n'allais tout de même pas réduire à néant sa technique pour m'amadouer. Pas tout de suite, du moins. J'attrapais la coupe d'une main, y trempa les lèvres avant de répondre à sa première pique.

- Pas pour les femmes, on pari ?

J'avalais deux gorgées du liquide, qui fondit dans ma gorge. Je le sentis même descendre le long de ma gorge, inondant mon corps de son feu grisant. J'avais fermé les yeux, que je rouvris aussitôt. J'aimais bien l'alcool, je n'en étais pas éprise. Je pris ensuite un certain temps pour balayer la salle du regard, histoire de faire languir le brun. Pas mal de jeunes, je reconnu quelques amis, plus loin, quelques vieux et beaucoup d'alcool. Et - non, je rêve - une très jeune demoiselle qui devait avoisiner les douze années. Je fronçais les sourcils. A côté d'elle, le préfet des Pouffys, qui ne semblait absolument pas fâché de la savoir ici, car il discutait allègrement avec elle. Plutôt cool, comme situation. J'avais hâte de voir la petite dans deux ou trois ans. Je me retournais ensuite vers Jace, qui ne m'avait pas quitté des yeux. Je fis mine de ne pas m'en être rendue compte et plongea à nouveau dans le whisky, décidément très bon, et y bus quelques gorgées de plus. La chaleur me gagnait doucement, ce qui n'était pas désagréable. Je souris à nouveau à mon compère, pour une raison encore inconnue, et lui lançais :

- Et toi, fillette, tu touches plus à l'alcool ? Je ris avant de continuer : Quel dommage, je vais devoir finir ton verre aussi alors...

Bon, plutôt pas en fait. Je n'avais toujours pas fini le mien. Pour dévier le sujet, je posait deux doigts sur son genoux, puis les fis grimper sur sa cuisse à la manière de deux minuscules jambes. Je lui décochais un regard innocent. Mon autre main rampait sur le comptoir vers son whisky sans défense. Je savais que son nouveau surnom allait faire mouche.

- Alors, tu ne te défend pas ? Fillette.
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Seth McSoul, Dim 28 Sep 2014 - 12:01


- Ariana Hastings, se présenta la jeune fille apparemment intimidée.

Puis, réalisant sans doute que Seth n'avait aucune intention de lui faire du mal, elle poursuivit :

- Je suis élève à Poudlard. J'étais venue ici pour acheter des bonbons à Honeydukes pour ma petite sœur, c'est son anniversaire bientôt. Mais le magasin est tellement merveilleux que j'y suis restée plus longtemps que prévu. Et quand je suis ressortie… il commençait à faire nuit.

Comme le préfet l'avait deviné, donc, Ariana ne s'était pas rendue au bar de son plein gré.

- Il faisait nuit et… j'avais un peu peur de rentrer toute seule la nuit au château.

Le garçon se dit que son devoir actuel était de raccompagner la petite à Poudlard avant que d'autres ne la remarquent et la sanctionnent pour avoir enfreint les règles imposées aux élèves de première année. Toutefois, il se plaisait bien ici, aux Trois Balais, et quitter sa chaise pour marcher pendant un bon quart d'heure dans la nuit, seul avec une gamine, ne l'inspirait pas vraiment. Ainsi, il hésita. Puis il finit par accepter le fait que son poste de préfet exigeait qu'il s'occupe des autres avant de s'occuper de lui.

- Bon. Reste ici le temps que je termine ma boisson et je te raccompagne, d'accord ?

Il jeta alors un coup d’œil autour de lui. D'autres élèves de Poudlard présents dans le bar observaient la jeune fille d'un air soupçonneux. Seth se dit qu'il serait idiot qu'elle soit punie avant même qu'il ait eu le temps de l'aider.

- Dis-moi, est-ce que tu as une capuche sur tes vêtements ? Si oui, cache ton visage avant que des idiots de Serpentard aillent prévenir les professeurs de ta situation. Ce n'est pas contre toi, mais les élèves de première année sont souvent des cibles faciles pour des abrutis comme ceux-là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 31

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.