AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 25 sur 28
[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27, 28  Suivant
Shae L. Keats
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Shae L. Keats, Lun 06 Juil 2015, 22:54


Un silence avait suivi sa phrase, Leo avait vu passer un ombre dans le regard du Serdaigle, mais celle-ci n'était plus là. Son interlocuteur semblait lutter entre lui lancer une réplique cinglante qui mettrait définitivement fin à leur échange, ou à répondre poliment, surement avant de tourner les talons. Perplexe, Leo attendait de voir quelle facette allait prendre le dessus.
''Non, c'est bon ''
Leo, décontenancé, perdit son sourire. Il se sentait extrêmement mal à l'aise, il ne comprenait pas ce qui l'avait pousser à parler au Serdaigle, mais ressentait une angoisse à l'idée que l'échange puisse ce terminer là, il ne voulait en aucun cas rester seul sur ce quai, dans la nuit, à ruminer de vieux souvenirs qui refaisaient brusquement surface.
L'autre sembla prendre conscience du malaise qui hantait alors le Gryffondor, et, dans la surprise général, ajouta:

'' Je m'appelle Sacha''

Leo, d'abord surpris que le jeune homme lui donna l'occasion de continuer l'échange, ne répondit rien, et continua à fixer le Serdaigle.
Ce dernier, semblant gêné, fit volte face et commença à s'éloigner.
C'est alors que Leo fit un geste qu'il ne parvint pas à s'expliquer, il attrapa brusquement  le bras de l'autre, le retenant ainsi de s'en aller.

''Je... Je suis Leo ''

En réalité, en voyant le Serdaigle s'éloigner, il avait ressenti une peur panique à l'idée d'être seul, et de voir alors remonter en lui des angoisses qu'il avait fait taire depuis déjà longtemps, il avait agi bêtement, il se doutait qu'il avait surement fait peur à l'autre en l'attrapant ainsi, et le lâcha en baissant la tête.

''Excuse moi, je ne sais pas ce qui m'a pris, je devrai m'en aller ''

Mais malgré sa déclaration, Leo resta là, debout sur le quai, face à l'autre jeune homme qui le fixait étrangement avec son regard bleu si particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Sovrano
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Sacha Sovrano, Lun 06 Juil 2015, 23:40


De nouveau face au gryffondor, Sacha le regarda, sans comprendre. Par habitude, il se dégagea brusquement, n'aimant pas les contacts. Que lui voulait-il ? Il plongea son regard dans celui de Léo, et fut surpris d'y voir une étincelle de peur.


"Je.. Je suis Léo" bredouilla t'il


Sacha létait dubitatif. Depuis quand les gryffondor était-il aussi.... Peureux ? Timide ? En regardant le jeune homme, Léo puisque c'était son prénom, il remarqua que celui ci avait la tête baissé. Sacha retint l'envie de se moquer, on aurait dit une jeune fille en train de se confesser ! A la place, il réfléchit à la façon dont il pourrait s'éclipser, quand Léo lui offrit lui même la solution :

"Excuse-moi, je ne sais pas ce qui m'a pris, je devrai m'en aller"

Cependant, malgré ses dires, le rouge et or ne semblait pas avoir l'intention de bouger. Sacha était un peu ennuyé. Il était clair que ce Léo avait des problèmes, et peut-être même qu'il voulait en parler, mais Sacha n'était vraiment pas doué pour aider les autres. De plus il ne lui devait absolument rien ! Il jeta un coup d'oeil à Léo. Ce-dernier n'avait toujours pas bougé. Il attendait quoi ? Sa permission ? Sacha réfléchit très vite à la manière de résoudre ce fâcheux problème. Soit il restait égal à lui même, soi...

"- Tu... Tu veux un bonbon ?" Demanda t-il l'air très sérieux.

Après tout, les bonbons était la résolution à tout les problèmes ! Il fut par contre surpris par la réaction du gryffondor. En effet, celui-ci après l'avoir longuement regardé, partit dans un éclat de rire. Sacha, vexé, bougonna dans son coin. Qui était il, cet imbécile de gryffon, pour osé se moquer de lui !? "Franchement, pour une fois que je suis gentil ! J'aurais du réagir comme d'hab et le laisser !" Pensa-t'il.  Alors qu'il s'apprêtait à l'insulter copieusement, Sacha remarqua une cicatrise sous l'oreille de son camarade. Il fut assez intrigué, mais préféra ne pas en parler, sa curiosité naturelle l'ayant déjà fourré dans pas mal de pétrin. Alors que Léon reprenait son calme, il dit :


"- Et bien puisque c'est comme ça je mangerai tous ! Et tout seul !" Puis, pour illustrer ses propos il mis une grande poignée de bonbons dans sa bouche. Non mais, la prochaine fois il ne s'approchera plus des gryffondors tristes !
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Shae L. Keats, Mar 07 Juil 2015, 00:09


Après un long silence, où Leo, un peu honteux d'avoir montrer son état nerveux à un inconnu, se demandait à quelles insultes il allait avoir droit, ou si juste, Sacha n'allait pas se contenter de tourner les talons et s'enfuir en courant, ce dernier posa une question tellement inattendue que Léo ne put contenir le fou rire qui monta alors en lui:

'' Tu... Tu veux un bonbon? ''

Riant à gorge déployé, le jeune homme perçut tout de même qu'il avait vexé son interlocuteur. Tentant alors de réprimer les larmes de rires qui lui montaient aux yeux, il parvint avec effort à articuler:
'' Je suis désolé.. C'est juste que... Tu me proposes un bonbon...''

Ne parvenant pas à se retenir plus longtemps, son fou rire repartit de plus belle, puis, après un long moment, il parvint à se maîtriser et reprit son habituel sourire au lèvres , tout en regardant le serdaigle, les yeux encore humides d'avoir pleuré de rire.
Ce dernier semblait vraiment vexé et Leo culpabilisa un  peu de s'être moqué de lui... Mais il fallait bien avouer que la question était tellement inattendue qu'aucune autre réaction ne lui était venue à l'esprit .
Sacha sembla se renfrogner, puis, à la grande surprise de Leo, il attrapa une énorme poignée de bonbons qu'il fourra dans sa bouche en disant:

"- Et bien puisque c'est comme ça je mangerai tous ! Et tout seul !"

Leo réprima furieusement un autre fou rire qu'il sentait monter en lui et dit avec son sourire le plus charmeur:

'' Ne te vexe pas ! c'est juste que.. Je ne m'y attendait pas du tout... Et à la réflexion, je veux bien un bonbon.''

Il observa Sacha, tandis que celui-ci semblait réfléchir à si oui, ou non, il devait partager ses friandises, et Leo pensa que le jeune serdaigle ne correspondait décidément pas à l'idée du garçon seulement antipathique et blessant que le Gryffondor s'était fait de lui .
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Sovrano
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Sacha Sovrano, Mar 07 Juil 2015, 00:46


'' Ne te vexe pas ! c'est juste que.. Je ne m'y attendait pas du tout... Et à la réflexion, je veux bien un bonbon.'' lui dit Léo en souriant bizarrement. Il était constipé ou quoi ?

Toujours est-il que Sacha se retrouvait face à un dilemme. Devait-il partager avec cet australopithèque sa précieuse denrée ?  En regardant Léo, il remarqua que celui-ci semblait plus joyeux que tout à l'heure. Bien, si les bonbons le rendait si joyeux, il pourrait peut-être faire un effort.. Et puis, chose rare, Sacha semblait l'apprécier. Cependant, Sacha n'était pas du genre à se lier d'amitié aussi facilement, et ne faisait toujours pas confiance au jeune homme. Ce n'était pas qu'une histoire de bonbons ! Après tout si il lui en donnait, cela voudrait dire d'une certaine façon qu'il lui proposait son aide non ? Avait-il vraiment envie d'être l'ami de ce gryffondor ? Ou peut-être qu'il cherchait trop loin. Il  vit que le gryffondor le fixait toujours, la main tendu. Après réflexion, Sacha tria tout ses bonbons, et retira tout ceux au citron sous l'oeil intrigué de Léo. Puis, après avoir finit son tri, il donna toutes les friandises jaunes, légèrement poisseuses d'être restée trop longtemps dans ses mains, à Léo.

"Tiens, je n'aime pas les jaunes. Je peux te donner aussi les vert, mais pas tous parce que je ne les déteste pas trop."

Léo regarda les bonbons dans sa main. Puis regarda Sacha. Ce dernier, observa avec un sentiment de fierté les bonbons qui trônaient toujours dans la main de Léo. Il était plutôt fier de sa bonne action, lui qui avait l'habitude d'insulter quiconque s'approchant trop près de lui ou de ses friandises.

" Léon c'est ça ? " Fit il en écorchant volontairement le nom de son camarade. "Tu as une dette envers moi désormais !" continua Sacha, son regard se faisant très sérieux. Une étincelle sournoise faisait briller ses yeux bleus.

Peut-être que finalement, ils pourraient être... Amis ? Non, pas encore. Mais camarades de farces ? Ça, c'était intéressent.
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Shae L. Keats, Mar 07 Juil 2015, 02:03


La main tendue, un sourire voulu charmeur toujours flanqué aux lèvres, Leo assistait au dilemme intérieur de Sacha.
Le Gryffondor se demandait tout de même ce qui avait bien pu rendre ce garçon si méfiant. Puis, il se souvint qu'il avait lui aussi traversé une période semblable après la disparition de sa mère, il s'efforça donc de continuer à paraître gentille et ouvert, dans l'attente que Sacha fasse un geste vers lui, en lui tendant ces fameuses friandises.
Qu'est-ce qui poussait Leo à se montrer aussi gentil? Lui d'ordinaire si taquin? Peut-être voulait-il simplement connaître ce garçon, qui semblait être en mesure de le comprendre. Après tout, il ne l'avait pas rejeté...
Sacha avait alors semblé se détendre brusquement, et commençait un étrange manège, triant les bonbons dans le sachet, séparant les jaunes et quelques verts du lot. Il les tendit ensuite à Leo, déposant alors les bonbons poisseux dans la main du Gryffon, et ajouta:

"Tiens, je n'aime pas les jaunes. Je peux te donner aussi les vert, mais pas tous parce que je ne les déteste pas trop."


Leo contempla alors sa main, puis lança alors à Sacha un regard amusé et pensa '' Non, finalement, ce garçon m'étonne.. Il est bien loin de l'arrogant renfermé que je m'étais imaginé''. Puis, bien qu'il n'aime vraiment pas les bonbons au citron, voulant marqué sa bonne volonté, il en mangea un, tentant de masquer le rictus de dégoût qui pointait sur ses lèvres, il ne voulait en aucun cas blesser Sacha qui avait déjà fait un geste vers lui, au prix d'un grand effort supposa Leo.

''Leon, c'est ça? Tu as une dette envers moi désormais.''

Le sourire amusé de Léo s'étira un peu plus, et sans relever la boutade concernant son nom, il lança tout naturellement:

''- Que dirai tu d'une bière au beurre, dans quelques jours, à mes frais bien entendu, pour m'acquitter de cette dette? Je serai ravi de savoir comment tu as pu piéger autant de Gryffondor à la fin de l'année dernière, tu sais, avec cette farce qui t'as valu d'être détesté par la moitié des filles de ma maison...''  
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Sovrano
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Sacha Sovrano, Mar 07 Juil 2015, 02:41


Sacha observa Léo manger un de ses bonbons. Au fond de lui, il éprouva une certaine admiration. Tout le monde savait que les jaunes étaient dégoûtant ! Il apprécia donc le sacrifice que faisait Léo, restant tout de même méfiant. Pourquoi faisait-il ça ?

Toujours est il qu'il lui devait désormais quelque chose, ces bonbons n'étaient pas gratuit ! Lorsqu'il le lui fit remarqué, le gryffondor répondit:

''- Que dirai tu d'une bière au beurre, dans quelques jours, à mes frais bien entendu, pour m'acquitter de cette dette? Je serai ravi de savoir comment tu as pu piéger autant de Gryffondor à la fin de l'année dernière, tu sais, avec cette farce qui t'as valu d'être détesté par la moitié des filles de ma maison...''

Sacha ne répondit pas tout de suite. Il était un peu effrayé  de le revoir, après tout, il ne savait rien de lui et puis, il n'aimait pas discuter. Mais la perspective de pouvoir parler de ses exploits, et peut-être même en élaborer d'autres, au vue du regard taquin du gryffondor cette option était tout a fait envisageable, il finit par accepter.

"- Pourquoi pas, mais sache que ce n'est pas la moitié des filles de gryffondor que je me suis mis à dos, c'est TOUTES les filles de gryffondor." dit-il un air suffisent sur le visage


Et c'est ainsi que se termina la rencontre entre Sacha et Léo. Et il était clair, au vue des sourires de connivence que se faisaient les deux garcons, que ce ne serait pas la dernière. Et que Poudlard allait souffrir.



[FIN DU RP]
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Emily Lynch, Ven 16 Oct 2015, 01:37


RP Privé avec Jade Wilder

Il faisait un froid de canard pour cette nouvelle sortie à Pré-au-Lars, mais cela ne semblait pas décourager les élèves de Poudlard qui s’étaient précipités par dizaine vers la sortie de l’école pour se rendre dans ce charmant village sorcier. Dans cette petite foule d’élèves se trouvaient Emily, qui elle aussi avait prévu de se rendre dans le village histoire de faire quelques petites emplettes, mais surtout elle avait une mission importante pour la rébellion. Il ne s’agissait pas d’une mission à haute importance, mais elle avait la possibilité de recruter une nouvelle personne dans leurs rangs et cela ne serait sans doute pas de trop.

Sur le chemin du village, Emily se laisse dépasser par les élèves de troisième qui étaient vraiment les plus excités à l’idée de visiter ce lieu fort sympathique. En les voyant, Emily se souvint de sa première visite du village, c’était magnifique, un village entièrement composé de sorciers ! C’était vraiment génial de pouvoir vire tel un sorcier avec d’autres sorciers sans se soucier de se cacher des moldus ou non. Enfin, c’est ce qu’elle pensait à l’époque, aujourd’hui, elle s’en fiche un peu pour être honnête.

Après quelques instants de marche, elle bifurqua sur la droite pour prendre un chemin peu fréquenté par les élèves. A vrai dire, ils ne l’utilisaient que lors de la rentrée, des vacances et en fin d’année scolaire puisqu’il s’agissait du chemin qui menait à la gare de Pré-au-Lard. La rouquine était persuadée qu’il ne devait pas y avoir grand monde, il s’agissait donc d’un lieu idéal pour une petite discussion ayant comme sujet la rébellion contre Kholov.

Une fois arrivée, Emily ne fut pas surprise de voir qu’il n’y avait personne. Elle s’installa donc dans un endroit où elle pouvait se cacher en attendant que la potentielle future rebelle arrive. Une certaine Jade Wilder, qui était aussi de Poufsouffle et qui semblait vraiment éprouver un certain sentiment de haine contre le directeur de l’école. Cela tombait bien, il fallait des gens comme ça dans la rébellion, c’est ce que ce disait Emily cachée, qui attendait dans le froid l’arrivée de Jade, enfin si elle avait décidé de venir.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Jade Wilder, Sam 17 Oct 2015, 05:04


Une lettre. Une simple lettre avait mené Jade jusqu'à Pré-au-lard ce jour là. Et pourtant, la jeune fille faisait partie de ceux qui avaient prudence pour mot d'ordre, elle évitait les ennuis, résolvait les situations dans la mesure du possible, bref l'aventure c'était pas trop pour elle. Enfin si, mais pas ce genre là d'aventure. Non parce-que franchement, elle devait avoir reçu un coup sur la tête pour s'être décidée à venir, malgré tout.

Qui aurait été assez fou ?

Une lettre anonyme, des phrases floues, des intentions tout aussi incertaines. En recevant cette lettre quelques jours auparavant, Jade avait immédiatement cru à une mauvaise blague. Plus rien ne l'étonnait. Elle l'avait même détruite en la jetant au feu, gratifiant son geste d'un lever des yeux au ciel magistral. Cependant, la lettre était restée ancrée dans son esprit, sans qu'elle n'ait pu rien y faire. Sa mémoire lui jouait des tours décidément. Mais ce qui l'avait véritablement poussée à rejoindre Pré-au-lard, ce n'était pas tellement sa curiosité pour une fois, bien que la coquine avait creusé sa place. C'était plus complexe qu'une simple curiosité. Jade était en colère. Elle qui n'avait jamais réellement jugé les actions du directeur - ni même les règles de l'établissement quoique trop sévères à son goût - avait bien vite changé d'opinion après l'attaque en divination.

C'était sa faute. Kholov était le véritable responsable. Il était sensé protéger l'école non ? Et pourtant, elle se retrouvait à devoir se déplacer en fauteuil ! Manquer des cours, attirer les regards sur elle au quotidien quand elle croisait des élèves. Voir de la pitié dans les yeux des autres. L'Italienne ne supportait pas cette situation. Elle ne supportait même pas l'idée que les conséquences auraient pu être bien plus graves encore. Lizzie, Marjory, Shela, Mathéo.. tous les autres élèves aussi, mais eux surtout. Elle était attachée à eux, plus ou moins, mais elle était attachée à eux. Et même si elle ne le reconnaitrait pas de vive voix, c'était le cas. Qu'aurait-elle fait si ils avaient été blessés ? Pire, si ils avaient été tués ? Elle serait entrée dans une rage folle, aussi simple que ça. Personne ne pouvait s'en prendre à ceux qui rendaient sa vie plus belle, ceux qui le méritaient réellement à ses yeux. Ils auraient pu être blessés. Elle-même était blessée. Elle garderait peut-être des séquelles à vie à cause de la connerie de Kholov !

Alors, elle était venue. Machinalement, presque guidée par un fil invisible, elle était venue. C'était peut-être inconscient, peut-être que c'était une personne tout sauf bien intentionnée qui l'avait contactée. Peut-être que c'était bien une blague et qu'on allait lui rire au nez. Mais peu importe. La rage de la blondinette était trop forte pour qu'elle agisse avec sa prudence habituelle. Qu'avait-elle à perdre après tout, elle qui en était presque au point de regretter la mort qui l'avait frôlée de peu en divination ?

Rien. Elle voulait voir. Elle voulait savoir, en avoir le coeur net.

L'automne commençait à réellement se faire sentir alors la Poufsouffle s'était habillée un peu plus chaudement que d'ordinaire. Cheveux lâchés, cernes visibles, elle roulait à travers les rues pour se rendre à la fameuse gare. Mine de rien, l'appréhension la gagnait. Et si elle faisait une erreur ?

Et puis, elle ne savait même pas ce qu'elle était sensée chercher. A quoi ressemblait son interlocuteur. Ou interlocutrice, qui sait ? Justement, c'était ça le problème, elle était dans l'ignorance presque totale, sa seule connaissance était le sujet qui serait peut-être abordé, à condition que ça ne soit pas une farce, comme elle le soupçonnait. Pas question d'attendre des heures, si il n'y avait finalement rien, elle rentrerait et puis basta. Les sourcils froncés, Jade observait la rue. Il n'y avait personne à cet endroit, à part quelques élèves passant par-ci, par-là, ils ne s'arrêtaient pas. M'enfin, si on exclut les regards curieux de ceux qui se rendaient compte qu'elle était en fauteuil. Forte envie de baffer quelqu'un, le retour. Qu'est-ce qu'elle fichait là, franchement ? Elle aurait mieux fait de rentrer pour s'entrainer, tant de choses à faire et si peu de temps.. Lorsqu'elle reprendrait les cours, ça allait faire mal. Bref.

Humidifiant ses lèvres, Jade sondait les lieux du regard alors qu'elle s'arrêtait, arrivée à destination. Et maintenant ? Elle devait attendre ? Oui, sans doute, mais comme dit plus tôt, elle n'attendrait pas pendant des heures. Ses mains lui faisaient presque mal d'ailleurs, encore peu habituées à faire rouler autant le fauteuil. Elle aurait pu se faciliter la vie et faire fonctionner ça magiquement parlant mais.. on va éviter. Sa magie, c'était un bordel immonde.

Plongée dans ses pensées, Jade se demandait bien ce qui pouvait être fait contre un homme comme Kholov. Il n'était pas n'importe qui, semblait avoir de l'influence et d'après les rumeurs, n'était pas tendre niveau sanctions. Alors c'était sans doute idiot de vouloir lutter contre lui. M'enfin, elle verrait bien, si il y avait quelque chose à voir..
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emily Lynch
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Emily Lynch, Mar 20 Oct 2015, 10:00


Planquée dans son coin, Emily attendait patiemment la venue de la Poufsouffle, elle attendait et réfléchissait à ce qu’elle allait bien pouvoir lui dire, car oui, elle n’avait absolument rien prévu. Pas le moindre discours qui pourrait sans nul doute faire honneur à la Rébellion. Non, la rouquine comptait plutôt sur l’improvisation, après tout, elle avait toujours improvisé jusqu’à présent, alors pourquoi vouloir soudainement préparer un bon petit texte. Il fallait quelque chose d’authentique, car personne ne semble assez stupide pour se laisser convaincre avec de belles paroles préparées plusieurs jours à l’avance, du moins quand la personne à convaincre est juste en face de vous.

Bref, le temps passait paisiblement et malgré que le soleil montait dans le ciel, il faisait vraiment de plus en plus froid. L’automne était bien là, accompagner de son vent glacial, il ne manquait plus qu’une petite pluie fine pour respecter le parfait cliché d’une journée dégueulasse d’automne. Mais à côté de cela, il y avait le plaisir de voir le paysage changer de visage. Les arbres devenus multicolores laissaient tomber peu à peu leurs feuilles sur le sol qui était au fil des jours recouvert d’un manteau orange et jaune. L’automne était loin d’être la meilleure des quatre saisons, mais elle avait le mérite d’offrir sans doute les meilleurs paysages que l’on pouvait observer partout dans le monde.

Enroulée dans son écharpe, Emily profita de ce moment de solitude pour partir dans quelques réflexions à propos de tout cela, la rébellion, etc. Elle se demandait vraiment si tout cela avait un sens finalement. Après tout c’est vrai, pourquoi se battre, pourquoi se donner un objectif qui ne sera probablement jamais atteint ? La réponse fut très rapidement trouvée, elle était pourtant évidente, c’était même d’ailleurs la seule raison qui la poussait à se battre contre Kholov. Si elle faisait cela, ce n’était pas pour elle, ni pour tous les élèves qui comme elle, qui sont en septième, voir sixième année. Si elle fait cela c’est pour tous ceux qui vont rester, tous ceux qui ont encore quelques années à Poudlard et qui devront durant tout ce temps supporter la folie des grandeurs de Sir Kholov. Mais il ne fallait pas oublier ceux qui vont arriver à Poudlard, ceux qui ne sont pas encore là et qui demain, après-demain arriveront. Il était clairement hors de question qu’elle accepte que tous soient des victimes potentielles des pratiques moyenâgeuses du directeur.

Puis soudain, un bruit, puis encore un autre très semblable au premier. Sortant de son moment de réflexion, Emily tendit l’oreille pour mieux entendre le bruit en question, il pouvait s’agir de n’importe quoi après tout. Penchant la tête hors de sa cachette, Emily aperçu l’origine du bruit. Une jeune-fille était là, seule au milieu du quai de la gare, Jade venait d’arriver. Emily était satisfaite, elle avait répondu à son message et était présente au rendez-vous, rien que cela signifiait que même si son message ne voulait pas dire grand-chose, il avait tout de même réussi à attirer la curiosité de Jade. Sourire en coin, la rousse s’accorda encore quelques petites secondes dans sa cachette avant de reprendre une expression neutre et de finalement quitter sa planque pour aller à la rencontre de la Pouffy. D’un pas décidé, Emily n’avait pas l’intention d’y aller par quatre chemins : expliquer la situation et proposer de faire partie de la rébellion. Inutile de passer des heures à y aller en douceur, il fallait faire des choses concrètes contre le directeur si les élèves voulait le voir déguerpir et pour ça il fallait faire vite y compris en matière de recrutement. Encore quelques pas de plus et les deux filles se retrouvèrent face à face.

- Salut Jade, je suis vraiment contente de te voir. Désolée pour le message brumeux, mais je n’avais pas trop le choix, on ne sait jamais dans quelles mains peuvent tomber les messages en ce moment. Je ne pense pas que tu me connaisses alors je me présente, Emily Lynch. Elle lui adressa un sourire avant de reprendre. Si tu es ici, c’est que tu as tout de même compris l’essentiel du message. Tu dois savoir que les traitements appliqués à l’école sont inacceptables et injustifiés. On ne peut pas tolérer que des élèves se fassent torturer juste parce qu’ils sont rentrés dans leur salle commune dix minutes trop tard ou qu’ils ont eu la mauvaise idée de lancer un sortilège pour s’entrainer.  En plus, je suis certaine que tu as tes propres raisons de détester Kholov je me trompe ?

Emily faisait là référence aux récents événements survenus à l’école qui avait subi une nouvelle fois une attaque et dont Jade en avait été l’une des victimes. Evidemment un tel événement tout le monde était au courant dans les moindre détails, quand, où, comment et qui. Certes à force de passer de personne en personne les détails étaient de plus en plus farfelus, mais Emily était suffisamment renseignée pour savoir ce qu’il s’était passé. Maintenant, Emily attendait la réaction de Jade avant d’aller plus loin. Elle avait envie de savoir les motivations de la colère de Jade contre le directeur de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Jade Wilder, Sam 24 Oct 2015, 15:36


Pas un bruit ne venait perturber le silence du lieu, en dehors bien sûr de ceux produits par sa propre présence, ses déplacements. Cette tranquillité était à la fois une bénédiction et un enfer aux yeux de la jeune Poufsouffle, elle avait souvent besoin de son petit calme, mais la plupart du temps elle ne supportait pas la solitude. A ses yeux, la solitude était reliée au calme, donc trop de calme ce n'était pas pour elle. Il fallait trouver un juste milieu, ce qui n'existait pratiquement pas chez elle. Elle était toujours à un extrême ou un autre, ça provoquait souvent des situations assez inattendues.

Là par exemple, Jade hésitait encore à faire demi-tour, peu sûre de vouloir connaître la chute de cette histoire. C'était sans doute une blague, elle serait donc venue là pour rien, mais si ce n'en était pas une, qu'est-ce qu'elle pourrait bien faire hein ? Elle était en fauteuil, autrement dit elle serait inutile à toute forme de protestation. Fallait être lucide.

Se mordant fortement la lèvre pour tenter de couper ses pensées peu encourageante, Jade tourna immédiatement la tête, presque à en faire craquer sa nuque, lorsqu'elle sentit quelqu'un arriver. Aucun bruit ne l'avait alertée pourtant, elle l'avait juste sentit. Automatiquement, les sourcils de la blonde furent froncés légèrement. Cette tête, elle la connaissait. Enfin pas personnellement mais elle l'avait déjà croisée en cours, dans les couloirs et.. oui, dans l'équipe de Quidditch. En revanche, Jade ne se rappelait pas encore de son nom alors qu'elle était sûre de l'avoir déjà entendu. Sa mémoire lui faisait défaut ces derniers temps. Sans bouger d'un cil, l'Italienne observa la demi-inconnue s'approcher. Quel était ce nom bon sang ?

- Salut Jade, je suis vraiment contente de te voir. Désolée pour le message brumeux, mais je n’avais pas trop le choix, on ne sait jamais dans quelles mains peuvent tomber les messages en ce moment. Je ne pense pas que tu me connaisses alors je me présente, Emily Lynch.

Bah voilà, Emily. Bon le nom de famille elle ne l'aurait sans doute pas retrouvé, mais Emily si. C'était un des prénoms qu'elle aimait bien en plus. Bref, stop les réflexions, attention totale.

- Si tu es ici, c’est que tu as tout de même compris l’essentiel du message. Tu dois savoir que les traitements appliqués à l’école sont inacceptables et injustifiés. On ne peut pas tolérer que des élèves se fassent torturer juste parce qu’ils sont rentrés dans leur salle commune dix minutes trop tard ou qu’ils ont eu la mauvaise idée de lancer un sortilège pour s’entrainer.  En plus, je suis certaine que tu as tes propres raisons de détester Kholov je me trompe ?

Lentement, un des sourcils de l'adolescente se leva au fil des paroles de la rouquine. Il y avait certaines choses dont elle n'était pas au courant, beaucoup en fait. Torture ? Bon, pour ce qui était de l'entrainement, Jade ne pouvait qu'être d'accord, elle était la première à s'entrainer en cachette par peur de se faire disputer. C'était totalement idiot, dans une école on est sensés apprendre et certains - Jade en était un parfait exemple - avaient besoin de s'entrainer plus que les autres. Tout le monde n'est pas un surdoué magique, ce genre d'élèves qui ne sont là que pour avoir leur examen puisqu'ils savent déjà tout sur tout. Rhaaa, c'était énervant bon sang !

Retenant un soupir, les prunelles dorées se levèrent de nouveau vers le visage presque poupon d'Emily. Il fallait qu'elle parle, c'est vrai, mais la langue anglaise était toujours compliquée. Bon. On verra bien. Jade ne comptait pas non plus s'étendre en de vaines politesses.

- Je sais.. qui tu es. Enfin, un peu. Et.. oui, lo so.. enfin.. je suis.. au courant.

Voilà, c'était déjà un bon début non ? Maintenant, le sujet qui fâche. Si elle avait des raisons de détester Kholov ? C'était pourtant évident.

- Si il était moins.. incompetente, je n'aurais pas.. autant pa.. peur.. de l'échec. E io non sarei.. dans ce fauteuil. C'est.. oui..  j'ai des rag.. raisons de le détester.

Amertume quand tu nous tiens. Baissant les yeux brièvement, Jade reprit ensuite, trop de questions flottant dans sa tête.

- Qu'est-ce que avete intenzione.. euh.. voulez faire contro lui ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emily Lynch
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Emily Lynch, Ven 30 Oct 2015, 17:30


On ne va pas tourner en rond durant des heures, l’objectif d’Emily est plutôt simple : faire en sorte que Jade soit convaincue par l’utilité de cette rébellion, mais surtout qu’elle rejoigne les rangs des antis Kholov, car après tout un peu de sang neuf dans cette lutte de longue durée n’allait pas du tout faire de mal. Mais avant qu’Emily en parle, elle devait savoir si elle était prête à faire quelque chose contre lui et ce peut-importe la manière car la rébellion agissait aussi bien de manière frontale que sournoise, car comme dans toute guerre il faut des personnes sur le front mais aussi dans l’ombre. C’est de cette manière que leur projet avait le plus de chance de fonctionner et d’atteindre l’objectif final étant très simple à savoir faire tomber Kholov de son joli trône d’or et d’argent.

Suite aux paroles de la rousse, Jade semblait un peu intriguée, peut-être n’était-elle pas au courant de tout ce qu’il pouvait se passer entre les murs de Poudlard. Ce n’était pas une si mauvaise chose en fin de compte, cela prouvait simplement que tout le monde n’était pas informé de tout ce qu’il se passait à l’école de sorcellerie et que bien des choses étaient volontairement tues pour que cela ne tombe pas dans n’importe quelles oreilles. D’ailleurs c’était là encore un objectif de la rébellion, faire en sorte que toutes ces informations tombent dans les bonnes oreilles et pas ailleurs.

Ecoutant les quelques mots de Jade, un sourire s’affichait sur le visage d’Emily qui était plutôt contente d’entendre dire que Kholov n’était pas dans le cœur de Jade, elle avait une dent contre lui et c’était parfait, la Pouffy allait pouvoir passer à l’étape suivante qui consistait tout simple à enrôler Jade dans la rébellion ! D’ailleurs la blondinette semblait vouloir prendre les devants, aurait-elle deviné ou Emily voulait en venir avec cette rencontre dans un lieu plutôt calme par ce temps d’automne pas très agréable…

- Qu'est-ce que avete intenzione.. euh.. voulez faire contro lui ?

- Et bien, l’objectif est très simple, on veut juste qu’il quitte la direction de l’école tout simplement, on exige rien d’autre.

Emily s’interrompit, elle venait tout juste d’entendre un bruit qui lui semblait suspect. La rousse devait absolument faire attention, on ne sait jamais, après tout peut-être que l’un des lèches-bottes du directeur était dans les alentours et attendait le bon moment pour se montrer et dire qu’il allait tout balancer à Kholov. Emily regarda tout autour d’elle pour s’assurer que personne n’était là et visiblement c’était bien le cas.

- Bien… On s’organise dans Poudlard, on est un petit groupe qui mène des actions pour que notre objectif soit atteint. On agit aussi bien de manière directe qu’indirecte et on a toujours besoin de personne comme toi qui pense que Kholov n’a pas sa place à la direction de Poudlard… Ma proposition est simple, je te propose de nous rejoindre pour faire déguerpir Kholov, mais je me doute bien tu dois sans doute avoir un tas de questions avant de me donner une réponse.


C’était sans doute la meilleure approche, ne pas tourner autour du pot des heures durant, car après tout, il fallait bien arriver au vif du sujet sans trop faire trainer les choses non plus. Déjà pour des raisons climatiques, parce que oui, il faisait bien froid, mais aussi pour des raisons pratiques, on ne sait jamais qui se trouve non loin de là. Maintenant, il fallait laisser un peu de temps à Jade pour réfléchir et éventuellement poser toutes les questions qui lui passaient par la tête.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Jade Wilder, Jeu 12 Nov 2015, 07:41


- Et bien, l’objectif est très simple, on veut juste qu’il quitte la direction de l’école tout simplement, on exige rien d’autre.

Dans d'autres circonstances, Jade aurait émit un rire ironique. Pas qu'elle était du côté de Kholov, loin de là, mais elle avait un peu de mal à penser que qui que ce soit puisse faire quoi que ce soit contre cet homme. Il avait l'air du genre intouchable, avec des oreilles et des yeux partout. Il pouvait d'un simple claquement de doigts, faire renvoyer n'importe quel élève, même le plus studieux. Qui sait de quoi cet homme est véritablement capable.

Et là, on lui annonce qu'un groupe de simples élèves luttent contre lui ? Mais comment, par quel moyen exactement ? Était-ce vraiment efficace ? Est-ce que ça pouvait vraiment fonctionner sans que tout le monde ne se fasse renvoyer promptement ? Jade en doutait et ce pour une raison très simple: elle était plutôt du genre à respecter les règles plutôt que les contourner. Cependant il y avait une faille grosse comme un cratère dans ce calcul: les règles, à Poudlard, elle les avait plus contournées que respectées. Comment faire autrement ? Comment être une élève modèle si on ne peut même pas s'entrainer correctement en dehors des cours ? Et puis, elle avait besoin de ses petites courses matinales pour bien commencer et être concentrée en classe. M'enfin, ça c'était avant qu'elle ne se retrouve en fauteuil. Le fauteuil, parlons-en du fauteuil d'ailleurs. C'était à cause du directeur qu'elle se retrouvait immobilisée. Pas directement, mais indirectement oui. Alors bien sûr qu'elle avait envie de lutter contre Kholov, malgré ses principes de petite fille modèle. C'était impressionnant, une telle bipolarité. Emily reprit enfin, après avoir eu un semblant d'hésitation.

- Bien… On s’organise dans Poudlard, on est un petit groupe qui mène des actions pour que notre objectif soit atteint. On agit aussi bien de manière directe qu’indirecte et on a toujours besoin de personne comme toi qui pense que Kholov n’a pas sa place à la direction de Poudlard… Ma proposition est simple, je te propose de nous rejoindre pour faire déguerpir Kholov, mais je me doute bien tu dois sans doute avoir un tas de questions avant de me donner une réponse.

Des questions, des questions.. Bien sûr qu'elle en avait des tas. Mais lesquelles choisir ? L'entrevue ne pourrait sans doute pas durer très longtemps et Jade était de toute façon du genre à aller droit au but. Mordillant légèrement sa lèvre inférieure, elle releva les yeux.

- Quel tip.. type.. d'actions ?

Voilà qui était un début. Après tout il fallait bien qu'elle se renseigne sur les missions menées par cette petite organisation qui éveillait de plus en plus son intérêt.

- Et si.. si on est.. se fait becc.. prendre ?

Ça aussi, essentiel à savoir. Plusieurs choses avaient le don de la terrifier, mais à la simple idée d'être renvoyée de Poudlard, Jade avait la nausée. Non mais vraiment. Si elle ratait ses études, elle mettait toute sa famille en dangers, ce n'était pas un jeu pour elle. Elle avait trop de responsabilités pour jouer avec. Enfin, une autre question lui passa par la tête. En fait, elle se le demandait depuis déjà plusieurs minutes mais elle n'avait pas encore trouvé le courage de la poser. C'était admettre qu'elle était plus faible que les autres, qu'elle avait échoué d'un côté. Mais question tout aussi essentielle cependant, elle méritait donc d'être posée.

- A quoi je vous servirò ? Je suis.. en fauteuil. Inutile..
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emily Lynch
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Emily Lynch, Ven 13 Nov 2015, 01:06


S’il y a bien quelque chose à laquelle Emily ne s’attendait pas, c’était bien cela. Qui peut s’attendre durant une vie plutôt paisible de prendre part à une telle chose qu’une rébellion ? Ce n’est pas le genre de chose que l’on espère vivre durant sa vie, on essayerait même de fuir ce genre de choses que de les chercher, mais il arrive parfois que ce genre d’événement se produise sous votre nez et que vous vous retrouvez impliquer dans quelque chose qui semble peu important, mais qui au final s’avère être tout aussi important que les grandes guerres vécues sur la planète et ce aussi bien chez les moldus que chez les sorciers.

Aujourd’hui, quelque chose qui semblait être peu signifiant intéressait presque tout le monde dans le monde magique et ce aussi  bien directement qu’indirectement. Tout le monde ou presque qui était les acteurs directs de cet événement se doutait un peu que d’autres personnes avec de bonnes ou mauvaises intentions surveillaient de près tout ce qu’il se passait et agirait peut-être s’ils y trouvent leur intérêt et au combien sait-on à quel point Poudlard à toujours fini par jouer un rôle important dans les différentes guerres et batailles. Bien nombreux était ceux qui se demandaient pourquoi impliquer l’école de sorcellerie dans tout cela, mais c’était pourtant simple, c’était ici que les indécis se trouvaient, tout ceux qui n’avaient pas choisis leur camp et qu’il fallait convaincre de rejoindre l’un ou l’autre.

Mais non, Emily ne s’attendait pas à prendre part à une telle histoire dans sa vie, ou tout du moins pas maintenant, pas à son âge. Elle se retrouvait aujourd’hui face à une autre fille de son âge et tentait de la convaincre elle aussi de faire partie de tout cela et d’agir pour le bien de tous, pour tous ceux qui restaient à Poudlard et tous ceux qui devaient encore arriver durant les prochaines années. Elle avait exposé l’idée principale de la rébellion, virer Kholov de son trône, faire taire son règne de terreur et ce par différent moyens aussi bien directs que bien plus subtiles. Maintenant qu’Emily avait à dire ce qu’elle avait à dire, c’était autour de Jade de parler, de poser toutes les questions qu’elle avait en tête.

- Quel tip... type d'actions ?

- Tous types d’actions ! On agit sur tous les fronts par des actions de forces en montrant très clairement notre mécontentement, on frappe là où ça fait mal et s’il le faut on fout le bordel dans l’école, ça c’est le rôle d’un des deux groupes qui composent notre rébellion. En plus on agit de manière plus pacifiste en faisant des articles dans les journaux, en s’adressant directement aux élèves en s’adressant à d’anciens professeurs… Emily marqua une pause pour que Jade comprenne bien que les récents événements comptaient beaucoup pour la rébellion. Et puis on recrute, on cherche aussi bien chez les élèves que chez les adultes des partisans à notre cause, ceux qui pensent comme nous que Kholov n’a pas sa place dans Poudlard, car on le sait très bien que sans des personnes bien placées on aura beaucoup de difficultés à rendre notre objectif réalité.

Cette question pouvait aussi signifier plein de choses, mais Emily était convaincue que Jade avait vraiment envie de faire partie de tout cela. Elle avait juste plusieurs inquiétudes et c’était tout à fait compréhensible. Maintenant c’était au tour d’Emily de faire en sorte que Jade lui dise oui pour intégrer la rébellion.

- Et si... si on est...se fait becc... prendre ?

- Je ne vais pas te mentir, c’est un risque et on ne sait pas du tout ce que l’on risque. Nous ferons nous simplement punir ? Serons-nous renvoyer ou pire, ça on ne peut pas te le dire, mais une chose est sûre, c’est que l’on est tous prêt à prendre ce risque. Après, il y a des membres de la rébellion qui sont plus exposés aux sanctions que d’autres, ceux qui font des actions fortes se montrent visage découvert devant tout le monde et ont tous accepté ce risques. Maintenant, rien ne t’oblige à t'exposer, tu peux rejoindre le second groupe qui agit dans l’ombre et qui présente moins de risque de se faire prendre.

Emily avait le sentiment de répéter plusieurs fois la même chose, mais elle parlait plus avec son cœur que sa tête et ne réfléchissait plus trop à ce qu’elle disait. Elle voulait absolument que Jade ressente ce qu’elle ressentait pour la rébellion : une chose nécessaire pour les futurs élèves de Poudlard.

- A quoi je vous serviro ? Je suis en fauteuil. Inutile

Ce détail n’avait pas frappé Emily, pour elle Jade était tout aussi capable qu’une personne valide de faire différentes actions aussi bien pour les tâches quotidiennes que pour les actions de la rébellion. Certes, on ne va pas se mentir, il y avait tout de même des choses qui étaient bien plus difficiles à faire, voire impossible, mais en aucun cas une personne en fauteuil ne pouvait être considérée comme inutile.

- Jade non ! Si tu décides de rejoindre la rébellion tu seras toujours utiles et ce que tu sois en fauteuil ou sur tes deux jambes. Comme je l’ai dit, on fait toute sorte d’actions dont la plupart ne nécessite même pas de bouger et puis tu ne vas pas rester toute ta vie dans ce fauteuil crois-moi dit-elle tout en souriant à Jade.

Maintenant tout était dit, Emily laisse le silence s’installer au cas où d’autres questions arriveraient, elle était prête à répondre aux questions de Jade ou toute autre chose qu’elle aurait envie de dire. La balle était maintenant dans son camps, c’était à elle de voir, Emily avait juste un dernier argument qu’elle n’avait pas utilisé et qu’elle ne comptait utiliser qu’en dernier recourt.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Jade Wilder, Mer 09 Déc 2015, 05:32


Il était assez étonnant de voir avec quelle facilité Jade pouvait penser à tant de choses à la fois. Elle écoutait Emily avec une attention toute particulière, pourtant ses yeux ne fixaient pas les prunelles de la Poufsouffle, perdus dans le vide, à la recherche de nombreuses informations. On aurait réellement pu croire qu'elle n'écoutait pas, qu'elle n'en avait rien à faire des paroles de la rouquine, mais les expressions s'enchainant sur son visage disaient le contraire.

Il était absolument impossible de trier tout ce à quoi la jeune fille pensait. Bien sûr, elle se demandait si il était sage de rejoindre cette rébellion, mais également si ne rien faire n'était pas plus risqué encore. Après tout, ils étaient tous la nouvelle génération, si ils ne se faisaient pas entendre, qui le ferait ? Mais ce n'était pas tout. Elle se demandait ce qu'elle ferait si elle était renvoyée de Poudlard, s'interrogeait sur son utilité dans une telle organisation et depuis quand elle existait, et, et.. et trop de choses. La blondinette allait disjoncter si elle continuait sur cette voie là.

Un soupir franchit ses lèvres alors que ses doigts rejoignaient ses tempes, les massant légèrement. A chaque fois qu'elle débordait d'un trop plein d'interrogations, Jade en avait mal à la tête. Et puis, tenter de tout comprendre lorsqu'on ne parle pas correctement une langue étrangère, c'est compliqué, et ça s'ajoutait à la masse d'informations. Bon. Il fallait réfléchir posément, et pas comme une dingue.

Jade connaissait désormais l'essentiel, malgré les dizaines de questions qui se bousculaient, elle ne souhaitait pas les poser.

Le pire était sans doute ce sentiment. Cette crainte, qui lui serrait le coeur. Le fait est que l'Italienne avait vraiment peur qu'Emily la prenne pour une dégonflée, à ne pas vouloir subir les conséquences de ses actes. Et oui, c'était pas faux, Jade était lâche sur ce point, par simple peur de nuire aux siens, à sa famille. Ils étaient tout pour elle, absolument tout. Alors bien sûr qu'elle voulait éviter les sanctions. Mais bon sang, que ça faisait lâche.. Elle ne supportait pas ça. Alors quoi, que faire, quelle voie choisir ? La sécurité, avec ce sentiment de haine et cette envie de vengeance qui vivraient en permanence dans sa tête et dans son coeur ? Ou bien le risque, en se donnant une réelle impression.. d'utilité. De faire quelque chose de juste pour que les choses aillent mieux ? Telle était la question, la réponse lui était encore inconnue.

- Jade non ! Si tu décides de rejoindre la rébellion tu seras toujours utiles et ce que tu sois en fauteuil ou sur tes deux jambes. Comme je l’ai dit, on fait toute sorte d’actions dont la plupart ne nécessite même pas de bouger et puis tu ne vas pas rester toute ta vie dans ce fauteuil crois-moi.

Un sourire. Elle souriait la rouquine. Alors quoi, elle n'avait vraiment aucun ressentiment face à l'attitude de la plus jeune ? C'était étrange, cette fille était bien trop.. gentille. Elle ne semblait pas juger, et ça, l'Italienne n'en avait pas l'habitude.

Baissant les yeux, cette dernière mordilla sa lèvre inférieure. Elle pourrait être utile, dans une fauteuil ou pas. Elle pourrait faire tant de choses, peut-être, pour que l'avenir soit meilleur. Que Poudlard redevienne l'école sécuritaire dont on lui avait tant parlé.. Choix.

- Je suis.. désolée.. di sembrarede.. lâche. J'ai.. certaines responsabilità et.. j'ai peur. Di fallire.. D'échouer.

Oh bordel de Mer**. Pourquoi sortait-elle ça la blonde, elle était malade ou quoi ? Comme en plein déni, elle se détourna soudain. Si elle avait pu, elle se serait même frappée. Mais non. Il fallait qu'elle réfléchisse, la balance ne voulait pas pencher d'un côté ou d'un autre. C'était.. déstabilisant, Jade était plutôt douée pour prendre des décisions. Mais pas là.

- Non lo so.. J'en sais rien.

Le doute l'habitait, que faire, que dire. Emily attendait, elle, elle hésitait. Un tel dilemme lui faisait peur. Jade avait d'ailleurs l'impression qu'Emily ne lui disait pas quelque chose, une dernière information, ou une autre manière de la convaincre ? Qui sait, mais en attendant, Jade restait muette. Elle ne savait pas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emily Lynch
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Emily Lynch, Sam 19 Déc 2015, 03:03


Les nombreuses expressions sur le visage de Jade étaient plutôt impressionnantes, pas le moindre regard accordé à la rousse, mais tous ces mouvements qu’effectuaient son visage montraient très clairement que chaque mot prononcés par Emily était entendu, analysé et provoquaient une réaction chez la jolie blondinette. Durant un court instant, entre deux phrases, Emily prit un moment pour contempler ce visage si expressif, c’était merveilleux de voir à quel point on peut exprimer tout un tas de choses rien qu’en bougeant ses yeux, ses lèvres, etc. L’italienne était vraiment forte pour ça, même Emily doutait de pouvoir afficher autant d’expressions sur son propre visage. Suite à cela, elle se demanda même durant un moment tout ce à quoi pouvait bien penser Jade, bien qu’elle ait tout de même une petite idée, elle ne se trouvait pas pour autant dans sa tête et ne pouvait donc pas imagier toutes les informations qui y transitaient.

Tout ce dont elle était certaine était le désir de faire quelque chose contre Kholov, mais aussi la peur de l’échec, de se faire prendre, de voir que tout ça pourrait avoir servi à rien. Cette peur était tout à fait compréhensible, d’ailleurs tout le monde dans la rébellion devait ressentir cela, que tout ça ne serve à rien, de se faire prendre et devoir en subir les conséquences, mais pour chacun, il y avait quelque chose de plus fort qui les motivaient à prendre tous ces risques et même à faire en sorte de les oublier, faire comme si tout allait bien se passer. Bon, il faut avouer qu’il y avait quand même quelques fous dans la bande qui ne craignait absolument pas d’être pris la main dans le sac et étaient même à la limite de chercher tout ça !

Plus elle regardait Jade, plus Emily était admirative, elle ne savait pas encore pourquoi, mais elle était tombée sous le charme de l’italienne, il y avait quelque chose chez elle qui donnait encire à la rouquine de faire tout ce qu’elle pouvait pour elle, bien que pour le moment elle ne voyait pas trop ce qu’elle pouvait faire, Emily se fit promettre d’avoir toujours un œil sur Jade, un jour elle pourrait lui apporter son aide, ou autre chose, peu importe quoi, mais elle serait là.

Mais quelques instants plus tard, alors qu’elle se promettait tout un tas de choses, Emily eut confirmation des craintes de la blondinette. Elle craignait par-dessus tout d’échouer, de ne pas accomplir la mission que la rébellion pourrait lui confier, mais pourtant il y avait tout de même un souhait de s’engager dans tout ça, mais d’un autre côté elle évoquait certaines responsabilités qui la poussaient à ne pas se lancer dans l’aventure anti-Kholov… De plus, son comportement montrait clairement le combat qui se passait dans sa tête, quel choix était le plus raisonnable ? Non, plutôt le plus juste peut-être.

Face à l’hésitation de Jade, Emily n’avait plus trop le choix. Elle allait devoir utiliser l’argument qui devait faire un peu pencher la balance en faveur de la rébellion, du moins c’est ce qu’elle pensait. Était-ce le cas, elle allait bientôt le savoir, mais avant il lui fallait capter son regard pour augmenter l’impact de sa dernière cartouche. Emily se mit face à Jade, puis posa ses genoux sur le sol humide du quai de la gare. Elles étaient maintenant presque à la même hauteur, Jade cependant dominait, marquant clairement que le choix lui appartenait, que seule elle pouvait décider ou non de rejoindre la rébellion et agir contre ce « directateur ».

- Jade, je comprends tes craintes, j’ai ressenti exactement la même chose, mais si je fais ça, ce n’est pas pour moi, je suis en septième année, je n’ai aucun intérêt à me battre, je vais quitter Poudlard. Pourtant, je le fais quand même, non pour moi, mais pour toi ! Elle pointa Jade du doigt et l’appuya délicatement contre elle. Je fais ça pour ceux qui restent et justement, il est important que ceux qui restent comprennent ce qu’il se passe, il faut montrer votre désaccord, dire non à tout ce système ! Jade, tu as pris conscience que Poudlard souffre de la présence de Kholov, peux-tu un seul instant imaginé que cela continue durant des années encore ? Je ne peux pas… Lizzie ne peut pas, on se bat pour que cela cesse ! Tu as le pouvoir de faire quelque chose… A toi de voir si tu as envie d’agir, de faire quelque chose pour stopper tout ça et faire en sorte que les élèves n’aient plus peur de se rendre d’un cours à l’autre parce qu’ils ont mal fait leur nœud de cravate !

L’exemple était peut-être un peu exagéré, mais on n’en était pas si loin que cela finalement, en voyant le règlement qui avait été établit depuis l’arrivée de Kholov, il était impossible d’imaginer pourvoir vivre en paix sans se sentir épier du matin au soir, surtout depuis qu’il avait décidé de former sa petite élite, qui finalement était aussi bien composée de vrais lèches-bottes que de membres de la rébellion.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Jade Wilder, Mar 19 Jan 2016, 07:10


Dans chaque vie, chaque être humain a des choix à faire. Des décisions à prendre qui parfois sont plus difficiles qu'il n'y parait. Jade accumulait les décisions douloureuses depuis bien des années. Elle avait fait le choix de s'éloigner de toute forme d'affection, faisant de son mieux pour ignorer sa nature même. Elle gardait des secrets, se cachait, cachait qui elle était vraiment pour ne pas avoir à souffrir de quoi que ce soit. Ou pire encore: faire souffrir quelqu'un. Que se passerait-il on lui arrachait une partie d'elle-même, une nouvelle fois ? Peut-être deviendrait-elle définitivement folle et tout serait réglé ? Non, bien sûr que non, la vie est bien plus vicieuse que cela.

Cependant, une vérité restait. La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie.

A quoi bon vivre une vie sans souffrance, si en retour on en profite pas ? Quoi qu'on tente, quoi qu'on fasse, elle nous réservera toujours le meilleur comme le pire. Elle a un prix comme beaucoup de choses en ce monde d'ailleurs, parfois le prix est trop lourd à payer. A de nombreuses reprises, l'Italienne s'était posé la question: pourrait-elle tenir face à l'épreuve d'une vie ? Pouvait-elle espérer mieux ? Oui. Mais pas pour elle. Chaque chose, chaque décision prises lors de ces dernières années avaient été mûrement réfléchies pour que tout se passe au mieux pour sa famille. Ceux à qui elle tenait. Bien évidemment, Jade aurait pu dire tout ce qu'elle voulait, ne pas s'attacher aux autres lui était totalement impossible. Elle n'était pas faite ainsi. La seule et unique solution était de porter un masque pour montrer au reste du monde quelqu'un qui n'existait pas. Un masque invisible, et pourtant si lourd à porter.

Ce jour là, la décision lui revenait. Elle pouvait rejoindre la Rébellion, ou non. Il n'y avait pas d'autre facteur, c'était à elle de faire son choix. Du moins, c'est ce que l'adolescente tenta de se dire l'espace de quelques secondes. Ça fonctionnait pourtant, l'illusion se faisait parfaite. Pourquoi accepter ? Elle avait d'autres choses à faire, à régler dans cette vie. Pourtant, le Destin en décida autrement.

- Jade, je comprends tes craintes, j’ai ressenti exactement la même chose, mais si je fais ça, ce n’est pas pour moi, je suis en septième année, je n’ai aucun intérêt à me battre, je vais quitter Poudlard. Pourtant, je le fais quand même, non pour moi, mais pour toi ! Je fais ça pour ceux qui restent et justement, il est important que ceux qui restent comprennent ce qu’il se passe, il faut montrer votre désaccord, dire non à tout ce système ! Jade, tu as pris conscience que Poudlard souffre de la présence de Kholov, peux-tu un seul instant imaginé que cela continue durant des années encore ? Je ne peux pas… Lizzie ne peut pas, on se bat pour que cela cesse ! Tu as le pouvoir de faire quelque chose… A toi de voir si tu as envie d’agir, de faire quelque chose pour stopper tout ça et faire en sorte que les élèves n’aient plus peur de se rendre d’un cours à l’autre parce qu’ils ont mal fait leur nœud de cravate !

Sourcils froncés, illusion éclatée. Les prunelles ambrées s'étaient ancrées dans celles de la Poufsouffle, cependant à la fin de son discours, Jade ne put faire autre chose que baisser les yeux. Elle avait tort. Il y avait des facteurs, finalement, et des facteurs déterminants. Bien entendu, entendre le prénom de Lizzie ne l'avait pas laissée indifférente. Pourtant, elle aurait dû n'est-ce pas ? Lizzie.. Cette frustration quand on ne peut mettre un nom sur ce qu'on ressent. Admiration ? Confiance ? Crainte ? Méfiance ? Elle n'en savait fichtre rien ! Et puis, même si elle le savait, à quoi bon ? Un grain de sable, elle n'était qu'un grain de sable dans la vie de son aînée. C'était sans doute plus simple d'avoir cette pensée plutôt que de chercher encore et encore une justification. Pire, d'espérer un quelconque attachement et de voir ses espoirs ruinés, brûlés à petit feu. Alors, le fait que Lizzie fasse partie de la rébellion était-il un facteur ?

Oui. Mais au final, pas le plus déterminant. Emily avait raison, au grand dam de la blondinette. Elle, ou chaque personne qu'elle fréquentait, subirait les lois de Kholov. Les nouveaux arrivants dans l'école de sorcellerie allaient devoir se plier aux règles, jouer aux bons petits soldats, vivre dans la peur. Et ça, il en était hors de question.

Lentement, les paupières délicates de l'Italienne vinrent se fermer. Une longue et lente inspiration naquit. C'était sa manière à elle de se concentrer. Qu'elle était bien dans sa bulle, malheureusement elle ne pouvait pas y rester. Pas cette fois. Pas dans ces conditions. Il était facile de se voiler la face, mais si cet égoïsme passait par le sacrifice des générations à venir, elle préférait se battre. Prendre ses propres décisions juste une fois. Sa présence changerait-elle quelque chose dans les plans de la rébellion ? Y trouverait-elle son utilité ? Pour le moment, c'était un flou total. Mais, chose incroyable, Jade n'avait pas peur de ce flou. Elle qui avait une sainte horreur de l'inconnu, se retrouvait face à un horizon dans l'ombre totale. Pourtant, pour la première fois depuis longtemps, elle n'avait pas peur de l'inconnu.

Un nuage nacré accompagna le relâchement de l'air acquis quelques secondes auparavant. Elle ne pouvait plus reculer à présent. Comment cela allait-il se passer, c'était encore un mystère, mais elle était prête à aller de l'avant et voir où les choses la mèneraient. Fixant Emily dans les yeux, Jade finit par reprendre la parole.

- Che cos.. Que.. dois-je faire ?

De simples paroles, juste une phrase, qui pourtant signifiait beaucoup. Elle s'engageait dans un domaine qu'elle ne connaissait pas, dont elle n'avait aucune expérience et qui pourrait s'avérer dangereux pour la suite de ses études. Mais honnêtement, elle n'en avait rien à faire à cet instant. Elle ne voulait pas voir sa vie réduite à cela, juste.. voir le monde brûler autour d'elle. Elle voulait aider. Faire partie de ce monde pour le rendre meilleur et peut-être envisager une plus belle fin qui sait ? L'Espoir, une des rares choses plus fortes que la vie elle-même. A cet instant, Jade avait l'espoir de pouvoir être plus qu'une simple élève dans une école de sorcellerie. Elle voulait changer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 25 sur 28

 [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27, 28  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.