AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 30 sur 31
[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31  Suivant
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
En ligne

[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Eden L. Maddox, le  Ven 06 Juil 2018, 18:22

Un nouveau départ, une nouvelle histoire. Alec - (Enzo)  & Loredana  
603 mots & rp pv©️ Crimson Day
Le temps est à l’orage, lorsque je redresse mon regard discrètement vers le ciel. Le Soleil a cédé sa place à de gros nuages noirs. J’en ai des frissons tant ils me donnent froid dans le dos. J’aimerais pas être là lorsque les éclairs frapperont le sol, de leurs étincelles électriques. Mes cheveux s’hérissent sur ma nuque, comme le duvet de mes bras, je commence à stresser, parce que l’orage me fait peur et que j’ai une certaine frousse avec les éclairs, tonnerres, bref, tout ce qui touche à ce temps orageux. J’aime tellement pas ça que j’m’empresse distraitement de prendre mon sac près de moi à m’en mordre la lèvre tout en reprenant les poignets de ma valise en main aussi.

« … Ne sois pas désolée, et puis, tu ne me déranges pas tant que ça, sincèrement… Détends – toi, tout va bien. »

Et puis, sa soudaine remarque m’arrache un doux rire sur mes lèvres, comme si je ne pouvais m’empêcher de réagir de la sorte. Elle rit aussi, ce qui me mets plus à l’aise, à un point que j’oublierais presque le mauvais temps qui se prépare en douce, au-dessus de nos têtes. Ainsi, j’peux facilement dire qu’elle ne m’effraie plus trop comme durant les premières minutes de notre rencontre. Comme si j’pouvais finalement me risquer à lui accorder un peu de ma confiance aussi… Advienne que pourra, comme je me le dis souvent, Carpe diem…

« Ah bah si on est des personnes bien, autant dire qu’on fait la paire à nous deux, alors, c’est rassurant… Tu ne trouves pas ? »

C’est, ainsi, que je me remets à rire légèrement, amusé de la situation, pendant que je me décide à ranger mon sac dans ma valise. Un gain de place et un éffort à fournir en moins aussi. Le contenu de ma valise ressemble en rien à ce que j’avais l’habitude de porter autre fois, dans mon « autre vie », me direz – vous. Ce n’est que quelques babioles, un short de plage, des tenues civiles achetées à l’étranger, une paire de lunette de soleil et quelques affaires d’hivers. Et pour le reste, j’les ai tout simplement jetés en pensant qu’elles ne m’appartiennent pas, qu’est-ce que j’aurais fait avec, de toute manière.

« … En retard ? … Bof, je n’ai cours que demain et pour être honnête, je n’ai pas envie de participer au repas de ce soir, je pense que j’pourrais bien de ten--… »

Quand soudain, un éclair frappe le sol, non loin d’où on se trouve. Je couine de peur dans la même seconde, sursautant au point de lâcher ma valise à terre. Je n’aime vraiment pas ça, que j’en ai perdu le fil de la conversation, me cachant par réflexe sous le toit du quai, visiblement effrayé par cet orage à la noix.

« Meeerrrdee ! P’tin … Hem … Pardon … On pourrait se rendre dans un endroit … couvert, loin de… c’truc … Sinon, tu peux être sûr que tu vas connaître mon record de course à pieds… J’suis sérieux…»


Lui dis – je sur le coup, massant ma nuque nerveusement avant de mettre mes mains dans les poches, continuant de manger ma sucette d’un air distrait avant que je ne porte mon regard sur mes pieds… Me retenant presque de vouloir m’enfuir dans l’abri le plus proche pour ne pas à suivre… L’averse qui vient tout juste de commencer. La pluie s’abat autour de nous et l’orage gronde de plus belle. Non de dieu, j’vais sérieusement mourir de trouille avant la fin de la journée !
Loredana Sparks
Loredana Sparks
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Loredana Sparks, le  Sam 07 Juil 2018, 10:49



Il ne semblait pas déprécier sa compagnie, ce qui était plutôt une bonne chose à vrai dire. Si quelqu'un l'avait abordé de la sorte, aurait-elle réagi de la même manière ? Probablement pas, ou du moins, pas tout de suite. Elle aurait sûrement commencé par réagir au quart de tour, puis se serait excusée quelques minutes après, comprenant que la personne ne lui voulait pas de mal. De manière générale, les gens s'en allaient avant qu'elle s'excuse, donc elle passait pour une folle dénuée de sympathie finalement. Ce n'était pas vraiment à son avantage, mais c'était son caractère.
Si elle ne le dérangeait pas, c'était tant mieux car elle appréciait également sa compagnie. De plus, elle était assez intriguée par son amnésie...C'était assez étrange tout de même et il était inutile qu'elle se mente à elle-même, elle avait bien envie d'en savoir plus. Toutefois, inutile d'insister aujourd'hui, il ne se souvenait pas d'elle, elle ne voulait pas le brusquer. Elle avait donc préféré arrêter de parler de tout cela.

— Entre bonnes personnes, je pense qu'on devrait bien s'entendre, oui.

L'ambiance était détendue, ce qui n'était plus mal. Loredana remarquait à l'instant que le ciel s'assombrissait. Quelques minutes auparavant, le soleil brillait, mais il avait été remplacé par de gros nuages d'orages qui ne présageaient rien de bon... Elle n'avait pas spécialement peur de l'orage ou même des éclairs. Malgré tout, elle était tout de même plus à l'aise lorsqu'elle était à l'intérieur.
Les minutes passaient, mais le Serpentard ne semblait pas vraiment pressé d'assister au repas à Poudlard. À cette heure-ci, tout le monde devait déjà se trouver dans la Grande Salle, assis à leur table respective. Lors de son entrée en septième année, Loredana en avait eu rien à faire de cet événement. C'était le dernier, mais avec tout ce qu'il s'était passé durant l'été, elle n'avait pas vraiment le cœur à s'amuser et à rigoler avec ses camarades. Elle le regrettait peut-être un peu, mais retourner dans le temps n'était pas la solution.

L'orage s'était réveillé et un éclair venait de tomber non-loin de nous. Peu peureuse à la base, l'ancienne Gryffondor devait bien avoué que ce qu'il venait de se passer l'avait bien angoissé. Son cœur battait tellement vite qu'elle avait l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine. Un peu plus et ils étaient touchés. Elle ne voulait pas rentrer chez elle, mais il ne fallait pas qu'ils restent ici, c'était bien trop dangereux.
Toutefois, le sorcier semblait bien plus effrayé qu'elle. Il s'était caché. Il voulait s'en aller, se mettre à l’abri.

— Oui, vient, on va se mettre là-bas, on sera tranquille !

Une pluie battante s'était mise à tomber, alors elle n'avait pas vraiment réfléchi. Le prenant par le bras, elle l'avait entraîné avec elle dans un endroit où ils seraient abrités, sans aucun risque que la foudre ne s'abatte sur eux. En quelques secondes déjà, elle était trempée. Des gouttes de pluie coulaient le long de son front et de ses bras.
Elle lança un #Consectetuer Dryer sur son camarade, puis sur elle-même. Ainsi, leurs vêtements étaient aussi secs que lors des journées chaudes et ensoleillés. De plus, la chaleur qui s'en dégageait faisait oublier à Loredana le froid de l’extérieur dû au vent qui s'était levée.

— C'est bien mieux ainsi, tu n'es pas d'accord ?


Elle pris une pause, puis ajouta avec une légère hésitation.

— Tu as vraiment peur de l'orage, non ? Tu m'avais l'air vraiment... paniqué...


Encore une fois, se mêlait-elle de choses qui ne la regardait pas ? C'était probablement le cas, mais sa spontanéité faisait qu'elle ne pouvait pas vraiment garder ses questions pour elle-même. Daemon était le premier à en faire les frais. Il avait même droit à une bonne dizaine de questions d'affilées parfois...

Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Eden L. Maddox, le  Sam 07 Juil 2018, 20:49

Un nouveau départ, une nouvelle histoire. Alec - (Enzo)  & Loredana  
571 mots & rp pv©️ Crimson Day
Et même si je continue de me cacher de l’orage, parce que je n’aime pas voir ces éclairs qui nous illumine. Je n’en reste pas moins paniqué de sursauter à chaque coups de tonnerre à l’horizon. Je serre la cabine téléphonique du quai contre moi, la valise délicatement posée à mes pieds et je grimace lorsque les grondements sont de plus en plus fort et rapprochés. Puis, lorsque la jolie brune m’attrape par le bras, dans un premier temps, j’hurle de peur avant de rougir comme un crétin, me frappant le front pour me remettre les idées en place et la suivre jusqu’à cet endroit où elle nous amène. On est trempé jusqu’aux os, je grelotte sur le champs alors que je termine ma sucette en un coup de dents. Puis, je jette ce bâton inutile à la poubelle la plus proche avant qu’elle ne nous sèche d’un coup de baguette et d’un sort parfaitement utile. La magie ne cessera de me surprendre, vraiment.


« Tout à fait d’accord avec toi, Lore’… Enfin, si j’peux te surnommer comme ça… Mhh ?»

Ensuite, je m’étire un peu tout en posant ma valise dans un coin, restant bien au sec en attendant que le temps se calme et que la pluie cesse. En attendant, je reporte mon regard sur la demoiselle, essayant de faire diversion dans mon esprit pour ne pas trop stressé à chaque coups d’orage que j’peux percevoir au loin.

« Aussi loin que j’puisse me souvenir, j’ai toujours détesté ça. J’sais pas pourquoi, mais ça ne me rassure pas, les grondements, les flashs…J’crois que dans le lot, seule la pluie ne me fait pas si peur… C’est déjà ça… Haha…mpfh ! »

Je m’exclame un peu avant de me sentir particulièrement nerveux. J’ai besoin de faire retomber la pression, et surtout, de penser à autre chose. Alors, rapidement, je retire la bonnette de ma tête, glissant mes doigts dans mes cheveux pour les rabattre vers l’arrière. Lorsque je soupire un peu, je tente de remettre mes vêtements en place avant de chercher dans mes poches, mon briquet et mes barrettes nocives, mauvaise habitude de moldu, mais j’sais pas pourquoi, ça, j’me souviens que j’en ai toujours fumé et même, ma première fois où j’l’ai fait. Étrange d’ailleurs.

«Cela te dérange si j’profite rapidement de m’en allumer une, tant que j’suis pas griller par le personnel de Poudlard ou d’autres « élèves », j’risque pas grand-chose… Enfin, j’l’espère… »

C’est, ainsi, que même nerveusement, je lui tourne légèrement le dos en me mettant de profil, face à elle. Allumant cette ligne de quelques centimètres, à une durée de vie éphémère, le temps de me refaire le plein de nicotine mentholée dans le sang et autres parties du corps aussi. Simultanément, je range mon briquet dans ma poche, avant de serrer cette petite chose fragile entre mes doigts. Et d’un geste bêtement puéril, de la même main, je me masse l’arrête du nez avant de m’attaquer à mes paupières. Je sens que demain, mes coups de Soleil vont me faire sauter au plafond, car je commence déjà à sentir la chaleur sous les « coups » de mes joues, le pire, je pense, ça doit être mon dos. On dirait presque un écrevisse sous la couche des vêtements que je porte sur le dos. … Je sens que ce soir, j’vais passer des heures dans la douche, sous l’eau.
Loredana Sparks
Loredana Sparks
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Loredana Sparks, le  Mer 18 Juil 2018, 12:29



Désolée pour ce retard, je n'étais pas très présente la semaine dernière.

IElle avait tenté de ne pas être trop brutale en le prenant par le bras. Pourtant, l'effet de surprise avait déclenché un petit cri sortant de la bouche du vert et argent, comme si elle lui avait fait mal ou quelque chose dans le genre. Pourtant, ce n'avait vraiment pas été son intention et il l'avait sans doute compris puisqu'il n'avait pas vraiment cherché à opposer de résistance. Elle aimait pouvoir être au sec sous un temps pareil. Le sortilège qu'elle avait utilisé dégageait une chaleur agréable qui l'empêchait de grelotter. Elle était contente de voir qu'il y avait des gens qui avait pensé à inventer ce genre de sort, les sorts d'attaques et de défenses n'étaient probablement pas les seuls à être utiles aux sorciers après tout.

— Oui, bien sûr, peu de personnes m'appellent par mon prénom complet donc, aucun soucis de mon côté, lui répondit-elle un sourire aux lèvres.

Il avait toujours craint les orages, c'était une peur parmi d'autres après tout. Loredana n'avait jamais eu peur des orages ou des éclairs. Bien au contraire, elle avait toujours aimé regarder par la fenêtre les éclairs et écouter les orages avaient le don de l'apaiser. La réelle peur de Loredana était bien plus complexe que cela, mais même elle n'en avait pas tout à fait conscience.

Il est nerveux. Elle le voit, elle le sent. Il sort une cigarette, lui demande ensuite si cela ne la dérange pas. En guise de réponse, elle sort son paquet de son sac et le lui montre.

— Je suis mal placée pour te juger de ce côté-là..., dans la foulée, elle s'en alluma une également, voir les autres fumer était toujours un prétexte pour fumer également... Oh et tu as le droit de fumer dans le parc de l'école. Depuis que l'ancien directeur est mort, le règlement a changé et on peut désormais fumer dans le parc... tant que ce n'est que du tabac quoi, m'enfin... ça après...

Elle aurait pu dire qu'elle n'était pas vraiment le genre d'étudiante à respecter le règlement et qu'elle avait peut-être parfois dépassée les bornes de ce côté-là. Elle préféra s'abstenir cependant, elle avait été une adolescente qui voulait simplement faire ce qu'elle avait décidé et ce n'était pas vraiment une qualité selon elle. Aujourd'hui, elle essayait d'être un peu plus adultes, surtout depuis qu'elle était officiellement vendeuse à la BAM. Elle ne voulait pas se faire virer pour des raisons stupides.

— Il te reste deux ans, tu devrais t'en sortir sans problème malgré le personnel parfois... ch*ant c'est le cas de le dire et les élèves qui cafte aussi... Mais ceux-là, tu peux les enfermer aux cachots.

Elle espérait ne pas en faire trop. Évidemment qu'elle n'avait jamais enfermé d'élèves dans les cachots. Elle avait quand même était préfète, cela signifiait bien qu'elle était assez mature pour assumer ce rôle qui était très important tout de même. Bon, d'accord, elle n'avait pas été super bonne élève, alors ce poste lui avait été enlevé après les vacances de Noël, mais elle avait quand même était choisie. Ça comptait non ?


Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Eden L. Maddox, le  Jeu 19 Juil 2018, 02:52

Un nouveau départ, une nouvelle histoire.

PV Loredana Sparks
Si je dois être honnête, autant dire que je la trouve adorablement gentille, elle a le don de me mettre à l’aise alors que je suis le genre de personne qui est facilement nerveux quand je ne comprends pas ce qu’il se passe autour de moi. Pourtant, je n’ai qu’à poser les yeux sur elle pour oublier qu’au loin, l’orage gronde et qu’il pleut outrageusement. Sa façon dont elle a utilisée la magie pour me sécher rapidement, me fait penser, soudainement que je n’ai pas de souvenirs de mes parents, à part ce nom auquel je m’y accroche aveuglément. C’est comme si je jetais une bouteille à la mer, sans savoir qui la réceptionnera un jour. Alors, lentement, je me laisse aller contre le mur de cet abri où Lore’ m’a emmené pour me mettre au « sec ». Et je déchante un peu, me laissant tomber assis par terre, parce que d’être sous le choc d’une telle pensée.

-  « … Wow … Je..   »

Puis, je réalise que je ne suis pas vraiment seul, mon regard se redresse sur elle avant que je ne passe une main dans mes propres cheveux. Et lentement je rougis un peu, comme pour chasser la pression naissante dans mon être, qui s’installe progressivement, malgré moi.

-  « Désolé … de te faire flipper… J’viens juste.. de réaliser que j’me souviens pas de ma famille, je ne sais même pas si j’en ai une, en fait… Enfin, j’veux dire, j’m’en rendais pas forcément compte avant. Plus précisément, j’faisais toujours en sorte … de fuir ce genre de pensées… Là.. J’ai plus vraiment le choix… N’est-ce pas ?    »

Ça m’émoi, j’suis un peu troublé et quand bien même j’essaye de réagir à ses douces paroles, je couvre mon visage dans un réflexe avant de me mettre à soupirer longuement tout en prenant une longue tirade sur ma barrette mentholée. Lentement, je lève mon visage vers le haut tout en massant ma nuque du bout des doigts. Ensuite, malgré moi, j’essaye de faire en sorte de changer l’issue de la situation, croisant mes bras sur mes genoux, tout en tournant mon visage vers elle.

-  « … Dis, au risque que ça puisse te paraitre bizarre… Serait – il possible qu’on reste en contact, Lore’ ? J’veux dire, tu as bien une adresse ou quoi pour que je puisse te contacter en cas de besoin ? … Pour être honnête, j’apprécie sincèrement ta compagnie et même si je suis encore un étudiant, j’aimerais garder un minimum de contact avec toi et au besoin, te revoir à l’occasion aussi… Si toutefois, tu ne me trouves pas trop prétentieux et intrusif, ce genre de demande…    »

C’est surtout parce que j’ai l’impression de me conduire comme son petit frère, une sorte de confident. Et pour une raison dont je l’ignore complètement, c’est comme si ça me venait naturellement, comme si nous sommes prédestinés à le devenir. Au fond de moi, je n’espère qu’une chose, qu’elle finisse par accepter ma requête et je ne serais que le plus heureux des garçons, ce soir.

hrp:
 
Loredana Sparks
Loredana Sparks
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Loredana Sparks, le  Jeu 19 Juil 2018, 11:12



La pluie continuait de tomber. On aurait largement pu rêver mieux comme journée. Malgré tout, finalement, cela ne la dérangeait pas plus que ça. Elle avait abordé le serpentard d'une manière un peu brutal et pourtant, ils étaient toujours là, à discuter. Le courant semblait plutôt bien passer entre eux et Loredana commençait à se dire qu'elle avait bien fait de suivre son instinct. Les yeux rivés sur le paysage gris qui s'offrait devant eux, elle ne vit pas tout de suite que le jeune sorcier s'était laissé glisser contre le mur jusqu'à toucher le sol. Ce n'était que lorsqu'il parla qu'elle s'était tournée vers lui et l'avait rejoint en le regardant d'un air perplexe.

Sans ajouter un mot, elle s'installa à côté de lui, attendant qu'il veuille ou non parler de ce qui le perturbait tant. Il y avait quelque chose de mystérieux chez lui. Il était perdu et son amnésie n'était pas normale selon l'ancienne Gryffondor. Peut-être avait-il assisté à une scène qu'il n'aurait jamais dû voir et qu'on lui avait ôté la mémoire pour qu'il ne parle pas ? Elle n'en savait rien. Lorsqu'il parla enfin, Loredana se sentait vraiment désolé pour lui. Il ne connaissait pas sa famille ou plutôt ne s'en souvenait plus...

— Non, ne t'en fait pas, il en faut bien plus pour me faire flipper ! Vraiment, c'est rien... Si tu as une famille, tu ne penses pas qu'ils seraient à ta recherche ? Tu es jeune et mineur, tu devais forcément vivre chez tes parents lorsque tu n'étais pas à Poudlard... D'ailleurs... Tu vis où actuellement... J'veux dire... quand tu n'es pas à Poudlard ?

Se rendant compte qu'elle dépassait peut-être un peu les bornes, elle tenta de se rattraper.

— Tu n'es pas obligé de répondre. Je suis peut-être un peu trop indiscrète...

Les choses devenaient étranges. Loredana était une éternelle curieuse et avait parfois du mal à retenir ses questions. Mais elle était d'avis qu'il ne pouvait pas rester éternellement dans l'ignorance. Il fallait qu'il tente de trouver des réponses à ses nombreuses questions. Des personnes pourraient bien avoir des réponses, non ? Ses amis d'avant, par exemple ? Des professeurs ou toute autre personne qui pourrait l'aider. La jeune sorcière aurait aimé pouvoir faire partie de ces personnes. Malheureusement, elle ne l'avait vu qu'une ou deux fois dans sa vie et ils n'avaient jamais été très proches. Ils n'avaient jamais eu une conversation aussi longue qu'aujourd'hui. Peut-être était-il temps pour eux de devenir des amis ou quelque chose dans le genre ? Elle avait envie de l'aider. C'était tout ce qu'elle savait pour le moment.

— Oui, évidemment ! Je vis à Londres, à Camden Town, ton hibou ou un de l'école, n'aura pas beaucoup de mal à me trouver. N'hésite surtout pas si tu as un soucis ou même un simple besoin de contact avec l'extérieur. J'apprécie également ta compagnie, alors n'hésite pas à me prévenir lors de tes sorties à Pré-au-Lard ou même à Londres. Je travaille aussi à la boutique d'animaux magiques sur le Chemin de Traverse. Enfin, tu n'auras jamais de mal à me trouver !


Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Eden L. Maddox, le  Ven 20 Juil 2018, 15:59

© Azryel __________________________________PV Loredana Sparks

Un nouveau départ, une nouvelle histoire.

Et dans un soupire nerveux, je tire encore une longue inspiration sur cette barrette nocive pour ma santé. Mais j’m’en fichais de m’encrasser les poumons, je sais que c’est nerveux, que je cherche à me détendre à ma façon. Entre la fatigue et le manque de nicotine, on peut dire que je perds facilement la tête aussi.

-  « C’est vrai ?  … Pour ma famille, sincèrement, j’en sais rien. Comme tu peux le voir, je reviens de vacances et va savoir pourquoi j’avais besoin d’en prendre aussi. J’fais que des choses étranges, ces derniers – temps aussi. »

Ensuite, je sursaute lorsqu’elle me demande où est – ce que j’habite en dehors de Poudlard, en y réfléchissant soudainement, je me rends compte que c’est le trou noir. Pas la moindre idée en tête, je termine ma « cigarette » avant de l’éteindre en la frottant contre le sol pour ensuite viser la poubelle avec elle. Tire en plein dans le mille, je sourire de façon éphémère avant de reporter mon regard sur elle tout en haussant des épaules.

-  « Je ne sais où … Sans doute quelque part, mais … Sincèrement, j’en sais rien. Si ça se trouve, j’ai de la famille dans le coin, mais j’sais pas où, j’sais pas qui… Bref, là … Je t’avoues que … J’pense que j’vais rester à Poudlard durant mes prochaines vacances, j’crois bien que j’risque de finir par trainer dans les rues, sans savoir où mettre les pieds. Lore’ … »

Puis, un soupire transperce l’ouverture de mes lèvres, lentement, j’enfuis ma tête dans mes bras, malgré que je n’ai pas remarqué qu’elle s’est assise près de moi. D’un air un peu paumé, je me laisse aller vers elle malgré tout, comme si je savais qu’au fond de moi, je ne risquais rien avec elle.

-  « Je tâcherais de t’envoyer mon corbeau assez souvent, bien que c’est un vrai clown. De plus, il adore les câlins, cet imbécile d’oiseau quoi que la plupart du temps, il dort souvent dans mes bras. Mais si tu veux, je pourrais venir te voir à ta boutique ou même à Pré-au-lard quand tu as du temps libre et moi aussi, d’ailleurs. Je ne me l’explique pas, mais je sais que je peux te faire confiance alors que d’habitude, je me méfie de tout le monde… »

Ma tête se pose sur son épaule et je ferme doucement les paupières, essayant d’additionner les pièces de mon puzzle géant, même si ce que je découvre au fur et à mesure, me laisse sans voix. Finalement, je me concentre simplement sur ma respiration, écoutant le bruit de la pluie qui s’abat sur le sol, à l’extérieur. Et d’entendre ce genre de chose avait quelque chose de reposant, tout comme sa présence auprès de moi aussi. Au point où je me risques même à lui poser la question, la dernière, aussi.

-  « … Je pourrais venir te voir durant mes prochaines vacances si tu veux, comme ça, j’éviterais de les passer seul, à l’école…Enfin, seulement si tu le veux bien, hein. Je suis pas de ceux qui m’incruste sans le consentement des autres, hein, héhé…humpfh.»

Et tout ceci, sans même ressentir le besoin de bouger ma tête ou d’ouvrir les paupières pour la regarder. J’suis bien, là, même que je n’ai juste pas envie de me lever, encore moins, de rentrer.
Loredana Sparks
Loredana Sparks
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Loredana Sparks, le  Ven 20 Juil 2018, 17:43



Alec/Enzo, elle ne savait pas comment elle devait l'appeler désormais, semblait avoir besoin de souffler un bon coup. Il semblait nerveux, fatigué et aurait bien besoin d'une sortie où il pourrait se détendre comme un adolescent de son âge. Nul besoin de beaucoup, quelque chose de simple qui lui permettrait de penser à autre chose, mais si Loredana était tout à fait consciente qu'il ne devait pas être évident de retrouver la joie de vivre sans aucune mémoire...

— Alors, si je ne me trompe pas, tu as perdu la mémoire juste avant de partir en vacances ? Tu étais tout seul ? Et...quel genre de truc de choses étranges ?

Elle grimaçait en espérant qu'il ne le remarque pas. Voilà son plus gros défaut. Un défaut qu'elle ne parvenait pas à mettre de côté, malgré sa bonne volonté pour ne serait-ce que l’atténuer juste un peu. Loredana n'aimait pas les commérages inutiles qu'elle entendait souvent à Poudlard. Les conversations sur truc qui sort avec machin et l'autre qui à fait ça à Pierre, Paul et Jacques, c'était très peu pour elle. Malgré tout, lorsqu'un sujet l'intéressé, elle ne parvenait pas à garder ses questions pour elle. Il fallait qu'elle les pose et Daemon était le premier à en faire les frais.

— Je ne te laisserais pas traîner dans les rues... J'ai été à la rue pendant près de six mois... Du moins, ça a duré l'été puis après je restais tout le temps à Poudlard pour avoir un toit...je ne veux pas que ça arrive à d'autres. Quitte à ce que tu viennes chez moi lorsque tu ne sauras pas où aller !

Elle se voulait rassurante. Avait envie d'aider. Personne ne lui avait tendu la main avant Daemon lorsqu'elle était sans maison. Les bancs de Londres et les hôtels miteux pleins de cafards avaient été ses uniques logements durant l'été qui avait suivi ses 17 ans.

— Je serais ravie de rencontrer ton corbeau et de le choyer lorsqu'il viendra me voir ! Et oui, n'hésite surtout pas à me dire lorsque tu seras à Pré-au-Lard et à passer à la boutique quand tu voudras !


Il lui parlait qu'il ne pouvait expliquer la confiance qu'il avait en elle et elle n'avait pu s'empêcher de sourire.

— Bizarrement, c'est un peu la même chose de mon côté. Tu peux avoir confiance en moi, même si je sais que ce n'est pas toujours évident.

Il posa la tête sur son épaule et elle ne chercha pas à l'en empêcher. Elle ressentait le besoin d'être protectrice envers lui. Il semblait avoir besoin de souffler, de calmer ses nerfs. Durant ce laps de temps, Loredana fit en sorte de ne pas parler, qu'ils restent dans le calme, écoutant le bruit de la pluie qui continuait de tomber. La jeune femme avait une respiration régulière, sans la moindre trace de stresse. Elle se sentait bien pour le moment.

— Avec plaisir, n'hésite surtout pas si tu ne veux pas passer tes vacances seules, c'est avec plaisir. Il y a juste un week-end où je ne serais pas là, mais les autres jours, il n'y aura aucun soucis.

Il ne pouvait pas la voir, mais elle avait un sourire sur les lèvres qui se voulait rassurant, encourageant. Loredana savait qu'il lui faudrait encore beaucoup de temps à elle pour oublier ses maux du passer. Malgré tout, être à l'écoute des autres, notamment à l'écoute de ce Serpentard, l'aidait à oublier ses problèmes à elle.

Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Eden L. Maddox, le  Mar 24 Juil 2018, 11:49


Un nouveau départ, une nouvelle histoire.

Et quand bien même, j’essaie de penser à autre chose pour ne pas m’inquiéter, ne pas avoir à assumer cette partie de moi, je suis forcé de constater que de reconstruire sa vie après une amnésie, c’est loin d’être facile. Alors, je pose mon regard sur elle en relevant la tête vers Lore’, tout simplement. La fatigue accumulée par le transport m’avait vidé de toute énergie. Et cette perte de mémoire que je ne m’explique pas, je trouvais ça, tellement bizarre aussi. Ainsi, j’hoche lentement ma tête en réponse à sa première question, enchainant sur la deuxième en répondant d’un ton confus et embarrassé.

- « Je ne sais pas vraiment. De ce que je me rappelle avant de partir en vacances, c’est que je me suis réveillé dans mon dortoir, avec cette envie folle de partir loin, de prendre le large et de « souffler » un peu. Comme si mon subconscient avait besoin de lâcher prise. Mais je me souviens pas comment j’ai perdu la mémoire, si j’étais accompagné ou pas… C’est le vide dans ma tête… Un vrai trou noir. … En fait, j’me souviens pas des noms, ni même des visages des gens, mais tout le reste, bizarrement, je m’en souviens… … C’est bizarre… Vraiment louche.  »

Et ce rêve utopique de croire que les choses s’arrangeront avec le temps, je ne sais pas si je devrais continuer de me l’imaginer. Je soupire, soudainement, avant de meurtrir ma lèvre inférieure, m’appuyant contre le mur derrière moi tout en y collant l’arrière de ma tête. Pourtant, je l’écoute lorsqu’elle m’annonce qu’elle ne me laissera pas, tout seul, dehors. J’ai de la peine pour elle, lorsqu’elle m’avoue qu’elle a passée du temps, dans ces rues, seule sans qu’on ne lui vienne en aide. J’en perds mon sourire, peu à peu, me mettant progressivement face à elle.  Lorsqu’elle me proposer de venir chez elle, je rougis rapidement tout en sachant que mon regard se fait plus brillant. C’est que sa proposition me touche littéralement, et c’est tout naturellement aussi que je commence à la considérer bien plus que comme une simple amie aussi.

- « C’est vrai ? C’est vraiment gentil, ça, c’est avec plaisir que j’viendrais te voir, autant de fois que tu le souhaites, aussi.  »

Ainsi, malgré ma timidité naissante et la gêne occasionnée ressentie, je m’avance vers elle pour la prendre dans mes bras, et venir la serrer lentement contre moi. Avec elle, j’avais l’impression d’avoir trouvé là, bien plus qu’une amie, mais une confidente. Une grande sœur de cœur, sur laquelle je peux considérablement comptée. Une oreille attentive à laquelle, je pouvais me confier sans avoir peur de son regard ou de son jugement. Une sécurité aussi, parce qu’elle m’offrait son toit en cas de besoin, si jamais, Poudlard m’étouffait trop, avec cette histoire d’amnésie.

- « Mais pour l’heure, je pense que je ne …devrais pas tarder à rentrer. Comme tu peux le remarquer, je suis au bout du rouleau. Le voyage du retard m’a épuisé, du coup, ne t’étonnes pas si je pleure … de joie, d’incertitude ou de je ne sais quoi… Je crois que la fatigue, le voyage, ces p’tits problèmes de mémoire, tout ça font que j’ai, sans doute, besoin de dormir un peu. J’pense que j’vais sauter le repas, ce soir. J’ai pas très faim non plus, de toute façon…  »

Et silencieusement, c’est vrai que mes larmes commencent à noyer mes joues, mais c’est parce que tout ceci se rajoute d’un coup dans ma vie. Et sans que je ne puisse y faire quoi que ce soit, je me laisse juste porter par mes sentiments, mes émotions et le cours des choses aussi.

Hrp:
 

© Azryel & PV Loredana Sparks










Loredana Sparks
Loredana Sparks
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Loredana Sparks, le  Mar 24 Juil 2018, 14:34



Avec son LA

Les choses s'était passé drôlement vite entre les deux jeunes sorciers. C'était à la fois étrange et agréable. Étrange parce qu'il était rare de se sentir rapidement si proche d'une personne qui ne saviez pas pas qui elle était il y a encore quelques minutes. L'entente avait été automatique. Ni l'un, ni l'autre n'avait prédis ce genre de chose. Et c'était agréable, parce que Loredana avait besoin de personnes dans son entourage. Des personnes avec qui elle pouvait se sentir vraiment en confiance. Enzo pourrait faire partie de ses personnes. De son côté, elle avait vraiment envie de l'aider.

La manière dont il avait perdu la mémoire était vraiment étrange. Elle n'osait pas vraiment parler de tout ça. De plus, que pouvait-il lui dire ? Il ne se souvenait de rien... Il s'était réveillé amnésique et était simplement parti. C'était aussi simple que cela. Elle hochait la tête silencieusement, montrant qu'elle était à l'écoute de ce qu'il lui disait, même si sa tête était tout de même perplexe. La seule chose qu'elle pouvait faire, c'était d'être présente pour lui et de faire en sorte qu'il ne soit pas seul, à la rue lorsqu'il n'était pas à Poudlard. C'était la raison pour laquelle il avait été hors de question qu'elle ne lui propose pas de venir chez elle. Elle se serait sentie coupable.

— La seule condition est que tu m'envoie ton corbeau, histoire que tu ne te pointes pas à l'improviste alors que l'appartement est sans dessus-dessous. J'ai tendance à être très bordélique, alors...

Sans qu'elle n'ait eu le temps d'ajouter quoique ce soit, la serpentard l'avait pris dans ses bras. Un geste simple et qui en disait long pourtant. Elle prenait cela pour un merci, pour de la reconnaissance aussi, peut-être. Comme si elle était la première personne censée qu'il avait croisé depuis longtemps. Elle était heureuse de pouvoir l'aider à s'en sortir. Alors elle répondit à son étreinte d'un geste qui se voulait protecteur malgré elle. Elle était prête à être une oreille attentive pour lui.

Il était temps pour lui de rentrer, elle voyait qu'il était à bout de nerf. Les larmes coulaient sur ses joues et Lore avait simplement envie de le prendre avec elle. Elle espérait du fond du cœur qu'il retrouve des amis à Poudlard et que tout se passe bien pour lui.

— Tu as raison va te reposer, t'es carrément épuisé ! N'hésite pas à m'envoyer une lettre à n'importe quel moment du jour et de la nuit, d'accord ? Et prends soin de toi !

Elle essuya une larme sur la joue du jeune sorcier qui lui sourit avant de prendre le chemin en direction de Poudlard. De son côté, Loredana resta seule, un instant, regardant de nouveau le quais de Gare désormais vide et la pluie qui continuer de s'abattre sur la région. Au bout de quelques instants, elle lança un #Umbrelum et s'en alla en direction de Pré-au-Lard. Une petite bièraubeurre ne pourrait pas lui faire du mal avant de rentrer...



Fin du RP pour nous deux ♥
Arnaud Meula
Arnaud Meula
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Arnaud Meula, le  Dim 12 Aoû 2018, 12:32


(Flashback) Discussion sur le retour à Londres en Train.



Pv Gabrielle Phoenix (avec son LA)

Encore un long week-end devant moi, encore ce long chemin à parcourir à chaque fois pour rentrer à la maison. Je n'aime pas rentrer le soir, je préfère en journée, cela me laisse moins cette sensation de tristesse et de gouts amer quand à l'ennuie qui arrive une fois la porte de maison de mes parents franchise.

La fin de ce rituel est si proche... tellement proche... me voilà déjà à la fin de ma scolarité à Poudlard, aucun regard en arrière pour ne rien regretter, aucun flashback de souvenirs importants ou de rencontres, je ne garde que très peu de choses au final et croisant par ci, par là quelques personnes à Pré-au-Lard, j'arrive enfin sur les quais pour attendre mon train vers Londres. Un léger balayage du regard par curiosité et je remarque que quelques personnes sans importance sont également sur les quais, je pose mon regard sur une fille, une camarade de maison qui est juste là, le nez en l'air à regarder un panneau d'affichage.

Évidemment, ma légère timidité pourrait me forcer à m’éloigner et m'assoir un peu plus loin en attendant le train, mais j'ai envie de parler, j'ai envie de me rapprocher et d'échanger une discussion avec quelqu'un, de penser à autre chose qu'à la fin de cette année scolaire et ce rituel de rentrer à Londres et de passer un très mauvais week-end. Je m’exécute alors, m'approchant discrètement et silencieusement, je sors ma fausse main gauche de ma poche et pose mon sac à terre.

Je vois que je ne suis pas le seul à quitter le nid pour le Week-end, comment vas-tu Gabrielle?

Je tends ce léger sourire en guise de sympathie, pour montrer que je ne suis pas un meurtrier sorti de nul part et s'approchant silencieusement de sa future proie.




Gabrielle Phoenix
Gabrielle Phoenix
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Gabrielle Phoenix, le  Dim 12 Aoû 2018, 18:42

Un samedi florissant. Un week-end de printemps. Encore un mois avant les examens qui cèleraient le début des congés. Ses révisions avançaient dans les temps. Il suffisait d’être un peu appliqué, organisé, d’être constant dans son étude durant l’année. Une recette que Gabrielle maitrisait visiblement, mais ce n’était pas le cas de bien des étudiants qui se mettaient à paniquer lorsque le décompte final était amorcé. Les cernes se creusaient sur les minois juvéniles, témoignant des pages tournées jusque tard dans la salle commune. La bibliothèque de Poudlard en particulier se remplissait à craquer dès qu’un blanc apparaissait sur les emplois du temps. Durant les week-ends, je vous laisse imaginer la scène… La demoiselle avait donc décidé de migrer vers la grandissime bibliothèque sorcière, un bâtiment londonien, pour les quelques heures de travail qu’elle avait prévues dans sa journée.

On la trouvait à quai, la jeune fille pas la bâtisse évoquée, en attente de son train pour la capitale. Bien que majeure depuis quelques semaines, la sorcière ne s’était pas encore préoccupée de sa formation en transplanage. Elle préférait la passer sur son continent de toute manière, là où elle serait plus familière avec les environs. Un dernier regard sur le panneau des départs, elle se concentra un instant, faisant fit du brouhaha qui l’entourait. Des marmots qui braillent, des séparations, des retrouvailles, des soupirs impatients ou des pas hâtifs indiquant l'avance ou le retard… Les voyageurs avaient tous mieux à faire que de s’intéresser à la serdaigle installée sur ce quai. Son train ne devrait plus tarder désorm…

- …brielle?

Sursaut de surprise! N’ayant guère pris garde aux paroles qui s’échangeaient autour elle, la dénommée Gabrielle ne comprit qu’à l’entente de son prénom, que la voix dans son dos s’adressait à elle depuis quelques instants. Elle se retourna vivement à cette interjection, lâchant dès qu’elle reconnu celui qui l’importunait:

- Oh, Arnaud, salut! Tu vas jusqu'à Londres aussi?

D'un débit assez rapide, trahissant le petit embarras dans lequel il l'avait placée. Le jeune homme avait une façon bien curieuse  d’interpeller une connaissance en public! La dénomination venait souvent en premier, pour s’assurer que le locuteur capterait ce qui allait suivre. Heureusement, l'apparition d'un sourire dissipa bien vite l'air ébahi de la donzelle. Son regard scanna automatiquement les alentours, à la recherche d’autres étudiants accompagnant probablement son camarade, mais la diversité de tenues, sorcières et moldues, qui composait le paysage lui rendit la tache difficile. Elle ajouta alors plus calmement.

- Comment ça va?

La jeune fille se retint de grimacer. Sa formulation n'était pas des plus agréables, elle le savait. Pas d'adresse directe, un propos vague. Mais le tutoiement lui venait difficilement lorsqu'elle ne connaissait pas ou peu la personne à qui elle s'adressait, surtout lorsque celle-ci était plus âgée. Gabrielle ne laissa absolument rien paraître de ces réflexions qui lui venaient.
Arnaud Meula
Arnaud Meula
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Arnaud Meula, le  Dim 12 Aoû 2018, 23:04


(Flashback) Discussion sur le retour à Londres en Train.  



Pv Gabrielle Phoenix

L'aiglonne semblait assez surprise, il est vrai que ma méthode était peu conventionnel, mais elle avait la particularité de "réveiller" mon partenaire de discussion.

Oui, je vais également à Londres, il est temps de rentrer un peu à la maison et de se reposer haha et toi? Il est vrai que je t'ai toujours croisé à Poudlard jusque là, mise à part la bataille d'eau, tu rentres aussi chez toi?

D'un air légèrement curieux, il est vrai que c'était l'une des personnes que je pouvais croiser plusieurs à Poudlard, mais rarement voir jamais en dehors du château. Presque à se demander si le château n'était pas sa maison.. une grande maison quand même... Dans tout les cas, elle ne tarda pas à me demander si j'allais bien, assez ironique quand on sait que je lui ai posé la question, mais qu'elle me la repose, j'ai surement du la surprendre trop rapidement.

Je vais bien, je te remercie, c'est le week-end après tout, sourions.

Un léger regard également sur le panneau d'affichage pour estimer l'arrivée de notre train en direction de Londres, le trajet allait surement plus agréable avec la compagnie de cette fille avec moi, enfin.. est-ce qu'elle est d'accord?

On fait le voyage ensemble? Cela fait longtemps que nous ne sommes plus vu!


Lenwest Peters
Lenwest Peters
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Lenwest Peters, le  Sam 27 Oct 2018, 10:07

Plus de deux mois sans réponse, je me permets de poster ici, MP si problème

PV Lorelaï


C'était un de ces soirs de semaine. Un jeudi peut être. Ou un mercredi, elle ne savait pas trop. La notion du temps la quittait quelques fois. Et pour cause, elle se sentait prisonnière de ce cadre prédéfini il y a très longtemps. C'est vrai, cette cadence se succède sans que personne ne la remette en question. Les années en mois, les mois en jours, eux mêmes scandés en heures, en minutes puis en secondes. Et chacun de ces éléments se succédait un nombre précis de fois, et toujours le même de surcroît.
Alors pourquoi, elle, Lenwest Peters, devait-elle se soumettre à ce temps, un rythme qui ne lui convenait pas? Pourquoi devrait-elle dormir la nuit et vivre le jour? Certes, personne ne le lui imposait, elle était maintenant assez grande pour mener sa vie du bout de la baguette. Mais si elle ne suivait pas ce rythme adopté par la société, elle ne s'intégrerait pas à cette fameuse société, celle qui régit l'ordre normal des choses.
Que souhaitait-elle exactement? La totale liberté. Vivre la nuit quand ça lui chante, sans déranger personne. Mais pour atteindre ce but ultime (son objectif de vie?), elle doit rester ancrée dans cette société, jusqu'à ce que sa situation de vie se stabilise. C'est à dire quand elle aurait quitter le château, quand elle réussirait à faire ce qui lui plaisait.

Les pensées se chevauchaient, se mêlaient même, formant une bouillie philosophique dans sa tête. Elle devait écrire. Comme à chaque fois que de telles réflexions lui traversaient l'esprit. C'est pour ça qu'à ce moment précis (un soir de semaine donc), elle se trouvait assise sur un banc de la gare de Pré-au-Lard. Elle n'attendait pas le train, non. Elle observait. Étrange? Balivernes, la gare était la plus belle source d'inspiration qu'elle ait pu trouver. Toutes ces allées et venues, qui étaient ces gens? Que faisaient-ils? Bref, la gare était un nid à émotion et à réflexion. Mais elle aimait tout simplement se poser ici pour être tranquille, personne ne viendrait lui demander ce qu'elle faisait ici. Quoique, il y avait une place à côté d'elle. Si quelqu'un voulait la conforter dans ces idées, il serait la bienvenue. Mais elle n'allait pas non plus afficher une pancarte. Tant pis, elle serait seule avec son cheminement d'idées.

Il commençait à faire froid, puisqu'elle était dehors. Elle avait abandonné sa robe de sorcière pour un pull de laine molletonné gris. Il était joli, confortable et pratique, que demander de plus à un pull? Absolument rien! Elle avait laissé ses cheveux voler au gré du vent, de vrais sauvages. Tout comme ses pensées, qui ne demandaient qu'à être structurées et immortalisées sur du papier. Elle s'activa donc à cette tâche.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Lorelaï Peony, le  Mer 07 Nov 2018, 15:39

Désolée pour le temps de réponse choupi, j'suis débordée x)
LA Rachel et Lore

Interview à la Gare


Etre journaliste, ça demande de faire des enquêtes. Et faire des enquêtes, ça demande de sortir de chez soi. De sortir de sa zone de confort, et pafois même de changer de ville. De région même ! Et ça, Lorelaï l'avait bien saisi !
Elle l'avait surtout saisi quand lundi, lors de la réunion du Chicaneur, Mrs. Pasca lui avait dit avec so charmant sourire qu'elle devrait se rendre à Pré-au-Lard dans la semaine afin de mener l'enquête sur des retard de train apparemment... mystérieux.

Lorelaï avait d'abord manifesté son scepticisme par une grimace, qui s'est rapidement transformé en sourire quand elle comprit que c'était un sujet important et sérieux aux yeux de sa cheffe éditoriale. Avec un regard à sa collègue, Lorelaï avait noté dans son agenda "Retard de Trains Mystère - PauL" pour le jeudi suivant, sa journée de congé aux Halles.

C'est donc traînant des pieds, que la blonde s'était rendue le jeudi matin à la gare de Londres. Elle avait regardé les horaires de train, avait acheté son ticket et avait fait les quelques heures nécessaires à son arrivée en Ecosse. Posant le pied sur le sol humide de la Terre des Lochs, elle ne put s'empêcher de penser que le voyage aurait été bien plus rapide et bien plus simple en cheminée ou en portoloin.

Mais un job était un job, un article était un article, et si Mrs Pasca pensait que des nargoles empêchaient les trains de démarrer à l'heure, ou que des niffleurs s'amusaient à des bouts de chemin de fer, elle irait mener l'enquête. Il faut bien nourrir sa sorcière !

C'est ainsi que, bloc notes en main, dans la brise fraîche de la fin de matinée, Lorelaï cherchait du regard une piste, un indice, ou même les horaires de train. Car, en ce qui la concernait, son train était arrivé à l'heure à Londres et à l'heure à pré-au-Lard.

Errant dans la gare, elle commençait à se demander si Mrs Pasca n'avait pas un différent personnel avec le service de chemin de fers sorcier. Peut-être un vieil amant travaillant dans les trains lui avait-il transmit une quelconque maladie et elle souhaitait se venger de lui en ternissant l'image de la compagnie ?
La blonde haussa les épaules, elle ne pouvait pas savoir.

Au bout de quelques minutes, elle aperçu une jeune fille installée sur un banc, le nez dans son cahier.
Lorelaï s'approcha et se racla la gorge, avant de s'adresse à la demoiselle.
- Bonjour, Lorelaï Peony, je travaille pour le Chicaneur, auriez-vous quelques minutes pour répondre à quelques questions ?


Dernière édition par Lorelaï Peony le Mar 18 Déc 2018, 20:40, édité 1 fois
Lenwest Peters
Lenwest Peters
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Lenwest Peters, le  Sam 17 Nov 2018, 15:31


De même :3


Elle ne s'attendait pas à être dérangée de si tôt. Elle avais bien vu déjà deux trains lui passer sous le nez, mais personne n'était venu lui demander, haletant, à quel heure était le prochain départ. Et voilà qu'une jeune fille qui ne semblait pas beaucoup plus âgée qu'elle, venait l'accoster pour... Pour quoi? Le Chicaneur? Sérieusement? Sur le coup, Lenwest fut envahie d'une timidité qui ne l'habitait pas en temps normal.

En effet, c'était la première fois qu'elle était accostée par une journaliste, le métier qui lui sert d'objectif pour un avenir plus ou moins proche. Plus que surprise, un flot d'interrogations l'envahit, la rendant muette quelques instants. Elle s'en voulut immédiatement, de ne pas savoir gérer sa réaction, mais tant pis elle devait compose avec.

Après avoir clarifié et classé ses pensées pour éviter qu'elles ne se lancent dans un champ de bataille dans son cerveau, la bleue et argent salua poliment son interlocutrice, accompagné de son habituel sourire.

- Bonjour, moi c'est Lenwest Peters! Je ne sais pas si je vous serais d'une grande utilité, mais j'ai tout mon temps.

Oh mais non, il ne fallait pas qu'elle laisse paraître un manque de confiance en soi. Elle devait se mettre en tête qu'elle ne passait pas un entretien d'embauche, mais discutait simplement avec une journaliste du Chicaneur qui avait sûrement peu de temps à perdre et pour qui ses perspectives d'avenir lui passeraient bien loin au-dessus. Mais elle ne devait pas laisser passer cette chance. Elle pourrait peut-être, après ses questions, l'interroger quelques secondes sur le métier. Après tout, elle n'avait rien à perdre. Alors elle laissa son cahier de côté, se montrant attentive et réceptive.
Contenu sponsorisé

[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais  - Page 30 Empty
Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Contenu sponsorisé, le  

Page 30 sur 31

 [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.