AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 6 sur 28
[Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 28  Suivant
Ernesto de la Serna
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Ernesto de la Serna, Ven 4 Jan - 19:19


Ernesto avait les yeux qui le torturaient, une douleur intense lui brulait les yeux masqués par des épaisses lunettes de soleil. Il avait payé le prix pour sauver une vie, pour sauver une jeune demoiselle, maintenant il devait faire avec le noir. Il sentit au moins l'arrivée de 3 personnes, une il était sûr était ami, les autres il ne savait pas trop, en tout cas la personne en face de lui était 07, d'après les dire d'un petit garçon. Ernesto entendit la voie de Mione, une alliée, un peu d'aide, au moins une personne qu'il n'aurait besoin de combattre. La situation sembla quelques instants gelés, puis ce fut l'explosion, Mione envoya un Impedimenta sur 09 tandis que 07, confirmant qui il était à Ernesto en attaquant, envoya un Sectumsempra dans la direction du membre de l'Ordre.

C'etait noble de sauver des vies, mais on en payait le prix, c'était noble de vouloir se battre malgré des blessures, mais on en payait le prix. C'était noble de la part d'Ernesto de se sentir obliger de se battre, de n'abandonner personne, mais il se rendit seul compte que ses yeux brulés l'empachaient d'y voir clair. Le Mangemort avait envoyé un sort, mais quand le sort arriverait-il, 07 avait-il lancé son sort en anticipant une esquive, improbable, il n'était pas conscient de l'état d'Ernesto. La tension éait presque palpable, Ernesto avait ses quatres sens restant en alerte, ses oreilles le prévinrent du danger du sort, Ernesto tenta de lancer un Protego, trop tard pour ça, il se décala dans un mouvement de toupie sur la droite, son bras gauche accusa viollement le coup en s'ouvrant. Ernesto ne pouvait voir la plaie, mais il imaginait sans problème son bras profondément entaillé d'où coulait un flot régulier de sang. Il caressa la plaie sur son bras qui avait déja souffert, il brula à nouveau la peau pour cicatriser, il ne pouvait continuer à se soigner comme ça, il irait voir quelqu'un quand il le pourra, tant physiquement que moralement, il ne pouvait fuir, pour ceux qu'il se devait d'aider, ses amis? Celà faisait un moment qu'il doutait, mais il devait rester. Il laissa ses pensées de côté, se concentrant au maximum pour deviner les mouvement de son adversaire, Ernesto s'était entrainé à tirer les yeux bandés, mais c'était la première fois dans le monde de la magie, et la première fois que son arme se limitait à sa baguette. Il faudrait composer avec.

Ernesto leva sa baguette, sûrement 07 riait-il de le voir pointer sa baguette dans le vide, à peu près la bonne direction, mais personne dans la ligne de mire. Se concentrant Ernesto dessina les contours de ce dont il se souvenait avec sa baguette, l'endroit se dessinait dans son esprit, il décida tantôt sûr tantôt doutant de la place des adversaires et de Mione. S'il avait raison 07 ne pouvait être que à cet endroit, il pointa sa baguette droit sur 07 et envoya le premier sort qui lui passa à l'esprit, un Expelliarmus. Pas beaucoup d'imagination de sa part, mais il n'était pas sûr à 100%, il était trop dangeureux d'utiliser des sorts trop puissants...


[hrp: j'ai respecté le code douleur de 19 pour qu'on y voit plus clair]
Revenir en haut Aller en bas
Mione
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Mione, Sam 5 Jan - 5:12


Le coup de bluff de Mione n'aura pas duré longtemps : quelques secondes plus tard 35 revenait dans la bataille, à point nommé. Il balanca un bon chapelet d'insultes avant de lui sauter dessus. *Collant ce loup-garou...* Mione était prête, bien qu'avoir 19 et 07 dans son dos ne lui disait pas trop. Un jet de lumière précédé d'un Atakundo prononcé par une voie féminine jaillit en direction du loup. Mione ne prit pas le temps de voir s'il avait été touché et préféra observer les effets de son propre sort sur 19. Ils s'étaient protégé et 07 avait maintenant pour cible Ernesto sur qui il avait envoyé un sectumsempra. Mione allait riposter en direction de 19 pour continuer le combat quand elle s'aperçut qu'Ernesto portait des lunettes de soleil. *Bizarre...* Il avait l'air de ne pas être totalement sûr de l'endroit où il visait. Sa vue devait être altérée...*voire inexistante* songea Mione avec effroi. Il ne pouvait pas continuer à se battre sans rien voir, il était trop vulnérable. Ce qu'elle pensa se confirma lorsque le bras gauche d'Ernesto reçu le sort et s'ouvrit, du sang coulant largement de la blessure. Elle se promit de lui venir en aide si jamais les attaques de 07 devenaient trop dures à contrer. Mais elle avait un combat sur le feu, et connaissant 19, aucune erreur ne serait admise.
- Personnificatum bellicis ! s'écria-t-elle en visant une tôle d'un wagon qui avait aterri à quelques mètres d'eux. La tôle s'anima et se rua sur 19. Mione jeta un coup d'oeil à Ernesto et vit un jet de lumière se diriger vers 07. Certainement un Expelliarmus. Etant plus proche de 07, elle lança elle aussi un Expelliarmus qui s'ajouta à celui d'Ernesto pour en faire un sort plus puissant et a fortiori plus difficile à contrer.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 35
avatar
Loup Garou à la retraite
Loup Garou à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Mangemort 35, Sam 5 Jan - 9:04


Mangemort 35 vit le sort arriver sur lui, un superbe Atakunto, lancé avec force par une voix féminine. Après rapide inspection, le loup-garou constata qu'il s'agissait d'Octavia, et que c'était pas vraiment une tafiole en matière de magie. Il l'avait bêtement enlevée de son champ de vision, sous pretexte que Mione était là, bien comestible. Et comme il était en train de bondir, il pouvait difficilement esquiver le sort qui lui arrivait droit dessus. il s'en prit donc joyeusement plein la gueule et s'écrasa conte une façade de maison trois mètres plus loin. Il se releva rapidement malgré tout, il avait un peu le cuir solide quand même sous cette forme.

- Minou minou minou ... Viens ...

*C'est ça fout toi d'ma gueule, j'ai une tête à miauler ?* En attendant des petits points noirs dansaient joyeusement devant ses yeux, il secoua la tête pour les chasser tout en grognant ferocement. * 'tain ça fout le vertige en plus ce truc.... 'culé * Il se redressa en clignant des yeux, Mione était partie emmerder Evana, le laissant avec cette folle dangeureuse. Mais malgré tout, petit point positif, elle semblait plus grosse que l'autre, donc plus apte à remplir le gouffre abyssale qui servait d'estomac à 35. Et la mise à mort serait exaltante. Oh oui, mais déja il fallait la mettre hors d'état de nuire.
*Accio Ongle d'Octiva. * Le but du sort informulés étant qu'un seul ongle d'Octavia se taille de sa main pour venir, ça serait affreusement douloureux et super marrant à regarder. Elle saurait ce qu'est se torde, impuissante, à juste attendre que la douleur passe. Comme lui tout les mois en fait. Prendre cinquiante centimètre d'un coup et passer d'un petit 34 à un 50 en moins de 20 minutes c'était assez indescriptible en matière de douleur. Et en plus en informulés ça la prendrait par surprise, ça s'rait l'fun.
Si ça marchait.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 09
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Mangemort 09, Sam 5 Jan - 10:12


Après quelques enchainements qui, entre autres, brisèrent le nez du mangemort et lui infligèrent un méchant bleu au genoux, Jaren se retira du combat. Ce qui eut le dont d'agacer 09. Il lui fut pourtant facile de le retrouver grâce à l'audeur de son sang qui coullait à l'arrière de son crâne, dans une des maisons encore debout du village. Devant la porte, un sorcier au regard ahuri riait à l'approche de 09.

- "Maître ! Je vous trouves enfin ! Je l'ai touché ! L'auror ! Je l'ai eut ! Je lui ai lancé une briq... PourqQQUUUAAAAARRRGHGHH !!!
- Cesse de me donner un nom qui n'est plus mien !"


Le sort mortel avait été lancé avec une puissance telle que le partisant des mangemorts n'eut même pas le temps de fermer les yeux et vit la mort s'emparer de son âme. Une telle démonstration de force de la part de 09 sur inconnu de la part du mangemort ne pouvait traduire qu'une chose... PAAAAS COOOONTEEEENT !!!!

La déflégration avait soufflé le corps qui flotté pourtant encore dans les airs, sous le contrôle de 09.
A l'intérieur de la maison, Jaren qui tentait de retrouver des forces assis dans un fauteuil perçu l'éclair de lumière verte et s'approcha de la fenêtre avec précaution. Au dehors, 09 l'observait, un cadavre flottant devant lui...
Le corps fusa alors malgrès lui vers la fenêtre et la réduit en miette, emportant l'auror sur son passage. Quand Jaren se redressa, le mort était déjà debout (xD), paupières ouvertes, et s'enflamma avant d'engager le combat au corps à corps !


Le chef de l'Ordre se contenta d'esquiver les attaques pendant quelques secondes avant de dégainer sa baguette et de réduire son adversaire en un tas informe de cendres fumante. C'est alors qu'un méchant coup de poing vint fracasser le nez du mage blanc qui tomba à terre.
Un cracha de sang attérit sur la robe de Jaren, il n'avait plus assez de force pour répliquer à quoi que ce soit...


" Les temps ont bien changé, du temps d'Artemis les combats, bien qu'à sens unique, avaient au moins un intérêt à être vécu. Je ne m'occupe pas d'apprenti sorcier qui ne se soucie pas de laisser 3 mangemorts sur place pour préserver sa propre vie !
Mangemorts et Ordre ne jouent pas dans la même catégorie... Artemis l'a bien compris."


Le mangemort quitta les lieux après avoir utilisé un simple Reducto sur la façade extérieure de la maison qui s'écroula sur le nouveau Chef de l'Ordre. Même avec des sorts aussi basique que ce dernier, l'Ordre et les Aurors étaient surpassaient par la puissance de la Magie Noire et la détermination sans égale des Mangemorts.

"Peut-être devraient-ils déjà songer à trouver un autre chef..." Pensa 09 avant de transplaner vers l'Hollow Bastion et sa réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Jaren Macgregor
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 2)
Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Jaren Macgregor, Sam 5 Jan - 11:07


[Hum, hum ..... j'avais bien dit "je me met hors-jeu" il me semble :Oo: . Et pis j'ai pas donné mon accord pour qu'on controlle mon perso (nom d'un pinguouin constipé !) mais tant pis, je passe pour cette fois. Par contre, mon post va être vite-fait, comme je l'ais déja dit : plus le temps de poster.]

Peu de temps aprés son arrivé, Jaren retrouva un peu de force et utilisa ses connaissances acquises au Japon pour tracer un symbole de défense sur le sol, assez gros pour qu'il puisse y tenir dedans. Mais un éclair vert attira son attention et il se rapprocha de la fenêtre (erreur qu'il n'aurait jamais commise dans son état normal, il aurait prit plus de précaution) et se retrouva face au Taré Ultime.

*Et merde, revlà le dingue.*

Ce dernier, fidéle à sa réputation, agit d'une façon chaotique et passablement stupide : une débauche de magie totalement inutile vu l'état du chef de l'ordre. Une série d'avada kedavra tout bête auraient été bien plus efficace. Quand 09 l'aiguillona, il sourit malgrés sa douleur.

*Moi je me rapelle que la derniére fois que je l'avais vu, il avait fait bien moins de combats que les autres mangemorts ... et il ose me donner des leçons?*

Jaren ne réagit pas quand son adversaire parla d'Artemis car il n'avait aucun moyen de discerner la vérité du mensonge et il n'avait pas envie de se casser la tête. Enfin, 09 fit s'écrouler la maison, comme l'espérait le directeur de Serdaigle (un mégaloman comme lui ne peut pas s'empécher de terminer par un truc méga tape-à-l'oeil et plutôt passé de mode, mais un incendio maxima aurait été bien plus dangereux pour Jaren)

*Pas trop tôt*

Tant bien que mal, il roula sur lui même et se retrouva dans son symbole de protection. Une bulle bleue vaguement semblable à un protégo l'entoura et les décombres furent simplement repoussé par cette barriére.

*vive le Japon !*

Puis il bénit sa chance d'avoir eut le temps de reprendre des forces pour ériger cette barriére avant l'arrivé du psychopate-fou.

*Au moins, personne ne pensera à fouiller des ruines pour me retrouver. Et d'ici une dizaine de minutes je pense pouvoir transplaner... la bulle devrait tenir d'ici là, enfin j'espére.*

------------

Bien plus tard, une fois remis, il sortit et constata que le combat était finit. Les mangemorts devaient célébrer une victoire, mais Jaren savait que grâce au plan d'urgence, la quasi-totalité de la population n'était plus là dés l'arrivée des mangemorts (transplanage, poudre de cheminette, etc, le gouvernement n'avait pas lésigné sur les moyens d'évacuation.)

Il transplana au QG.

[Bon au moins comme ça je suis sur que personne ne me remettra à contribution, de toutes façons j'aurais pas put répondre. Bon week-end à tous ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 07
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Mangemort 07, Sam 5 Jan - 13:54


[HRP : Post groupé - 07 et 19]


Le sortilège de Mione ricocha sur le bouclier que 19 avait fait apparaître autour d'elle-même, et alla s'écraser contre un arbre, dont une branche tomba violement sous le choc. Amusée par le fait que son ennemie ait tenté de l'avoir par la ruse, 19 se contenta d'afficher un sourire moqueur. Ses yeux perçants fixaient chacun des mouvements de Mione avec attention...

Juste dans son dos, Mangemort 07 bataillait ardemment contre Ernesto qui venait de lui lancer un Expelliarmus. Le regard froid en direction du membre de l'Ordre, il ne tarda pas à lever sa baguette. Mais il s'interrompit dans son geste. La sombre idiote avait ajouté au sort de son collègue un autre Expelliarmus, mais aussi une tôle de fer, pour le plus grand plaisir de 19.


Celle-ci se retourna et prit la place de 07.

- Anima Ingenium !

- REPULSO !

Un jet de lumière pourpre jaillit de la baguette de 19 et forma une sorte de protection autour d'elle et de son confrère, qui avait fait dévier la plaque de fer en même temps. Le double Expelliarmus d'Ernesto et Mione rebondit sur le bouclier, tandis que la tôle leur volait au-dessus de la tête, les évitant de justesse à deux centimètres d'une collision fatale. A cette vitesse, la plaque aurait bousillé la toiture d'une maison si celle-ci n'avait pas été elle-même bousillée quelques temps plus tôt.

-Wôw ! fit 07, contemplant la lueur pourpre qui baignait autour d'eux. J...Joli !

Puis, profitant de cette protection ephémère, il fit apparaître un cobra noir à ses pieds avant de le pointer de la baguette. Il prit alors une profonde inspiration.

-Amplificatum.

A son grand soulagement, le cobra gagna quatre mètres en quelques secondes, et une fois l'effet du sortilège pleinement dévoilé, rien, pas même le tralala de 02 ne pouvait rivaliser en épaisseur avec l'énorme reptile. Celui-ci se mit à filer, glissant sur les pavés, à une vitesse prodigieuse, renversant Ernesto au passage. Déjà ses crochets immenses fondaient sur la tête de la petite Mione.

*C'est le moment.*

Mangemort 7 porta la main à sa poche intérieure droite. Il fouilla un moment avant de décrocher une fiole minuscule, remplie d'un liquide rouge vif, presque luminescent. Du même type que celle qu'il avait déjà employée longtemps auparavant, au Ministère. Même s'il aurait voulu s'en passer, il savait qu'il ne pourrait pas faire un pas de plus sans son anti-douleur. Il connaissait les risques qu'il encourait...le combat allait devoir s'écourter...mais il avait confiance. Alors il fit sauter le bouchon, qui alla taper contre les lunettes d'Ernesto, puis vida la fiole d'un trait.

-AAaah !...C'est parti.
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Sisméo
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Octavia Sisméo, Dim 6 Jan - 17:41


Son sort fit mouche comme elle l'avait prévu. Il était difficile en effet de louper sa cible quand celle-ci se trouvait en plein saut vers sa proie. Grosse erreur de la part du loup-garou de pas avoir pris le soin de regarder autour de lui et de s'assurer d'un tel coup fouré. La sorcière les croyait beaucoup plus malins et beaucoup plus habiles. A moins que le caractère bestial ne l'emporte sur leur intelligence humaine ? Quel fardeau alors. Le jet de lumière vint se fracasser en un bruit sourd sur son flanc, amorti par l'épaisse foururre du crasseux, qui lui par contre, fut projetté au loin contre un mur d'une maison. Un lourd craquement se fit entendre au moment de l'impact, suivi par un grognement à en faire frissoner plus d'un. Les fondations de l'habitat protestèrent du violent coup qu'elles venaient de prendre. Octavia regarda la maison s'ébranler dangereusement juste à côté d'eux. A son avis qu'elle n'allait pas tenir bien longtemps aussi maltraitée. Ne perdant nullement le lycanthrope des yeux, elle jetta tout de même des coups d'oeils prudents en direction de l'habitation. Faudrait pas qu'elle s'effondre sur elle, ou ... peut-être pourrait-elle s'assurait qu'elle tombe juste sur 35.
Les pattes tremblantes, ce dernier se remettait assez rapidement, mais quelque peu sonné tout de même. Son regard noir vint se planter vers la personne qui venait de bouleverser ses plans culinaires. Déglutisant difficilement, Octavia ne put s'empêcher d'éprouver un frisson dans son dos. C'était la première fois qu'elle voyait un loup-garou se dressait de ses deux pattes arrières, devant-elle. A part les gravures dans les livres, des dessins, des tableaux, des rumeurs et des histoires de vieillards à la couchée de la nuit pour faire peur aux petits-enfants, elle n'en avait jamais vu de ses propres yeux. Il devait bien la dépasser d'un bon mètre, avec une carrure sur-humaine. Lorsqu'elle l'avait attaqué, elle avait agit s'en réfléchir, par instinct de protection envers Mione qui avait de grandes chances d'être giffée. Maintenant, elle s'attirait les foudres du loup-garou avec une pointe de crainte. Se prendre un coup de la part d'un mangemort passait, mais celui d'un loup-garou serait grave en conséquence. Et elle espérait que le plan qui mijotait dans sa tête ne lui ferait pas défaut.
Attendant concentrée une attaque de sa part, elle le fixait durement lorsqu'elle sentit une vive douleur au bout de sa main droite. La surprise lui fit détourner le regard du loup-garou. Fronçant les surcils, elle regarda avec des yeux effarés son ongle qui commençait avec une extrême lenteur, à glisser de sa membrane et à se détacher dans d'atroces tiraillements et de ruptures de vaisseaux. Alors qu'elle serrait les dents pour ne pas hurler, tenant sa main grâce à sa deuxième, son regard tirant sur le noir opaque par la colère se replanta sur 35 qui affichait un sourire ravi. Elle sentit un liquide chaud couler le long de ses doigts, la chatouillant quelque peu. La douleur prenait possession entièrement de son esprit, ne se concentrant que sur celle-ci, espérant de toutes ses forces que cette torture cesse. Elle ne savait le sort que le loup-garou avait pu utilisé, aucune lumière, aucune couleur n'étaient sorties de sa baguette. Alors qu'elle regardait son ongle partir sans lever le petit doigt, un éclair de lucidité réussit tout de même à traverser son esprit alors que ce dernier commençait à tourner de vertige.


- Finite Incantatem ... Réussit-elle à dire dans une voix faible.

La douleur se stoppa vivement comme elle était venue. La respiration saccadée, les lèvres tremblantes, la main tendue sanguinolente, elle fixait son ongle qui s'était avançé sur pratiquement toute la longueur. Quelques secondes de plus et le dernier milimètre aurait cédé à son tour, laissant certainement la sorcière dans les vappes. Octavia n'aurait pu comparer une autre douleur par rapport à celle-ci. C'était son premier combat face au mal, et à part un bout de verre et deux coups de poing en plein visage, son être n'avait reçu aucun sort maléfique. Alors que sa main se ressérait autour du bois de santal, elle sentait cet ongle plus long que les autres la gêner dans ses mouvements. Elle n'avait pas le choix ... D'un mouvement rapide, ses paupières closent et la marchoire serrée, elle tira d'un coup sec sur l'ongle pour l'enlever totalement. Des petites étoiles lumineuses brouillèrent sa vision alors qu'elle s'administrait rapidement un Episkey. La douleur se calma quelque peu ...
La tête toujours un peu chancelante, sa baguette se repointa un peu tremblante sur le loup-garou. Il aimait les tortures on dirait. Il allait voir de quel bois elle se chauffait lorsqu'on l'agressait ainsi. Son regard se posa sur une petite plaie, une vilaine égratinure mais tellement suffisante. Alors que ses yeux revenait se planter dans le regard de 35, un sourire sadique s'étira au coin de ses lèvres.
Le manche de sa baguette baigant dans le sang, glissant légèrement, elle la cramponna fort avant d'esquiver un petit cercle dans le creux de sa main gauche pour y faire apparaître une fleur de couleur bleu-mauve, à l'aspet fragil et tellement innofensif. Puis d'un mouvement plus violent et plus sec, elle projeta la fleur en direction de la plaie ouverte du loup-garou qui se collerait contre le sang
Les yeux grands ouverts, Octavia attendit les réactions de son adversaire face à cette fleur qu'on nommait Aconit Napel. Plus ou moins connu aussi sous le nom de tue-loup, vraisemblablement la fleur la plus mortelle et toxique de l'Europe tempérée, si elle arrivait à son but ... Si la fleur ne faisait que toucher rapidement 35, mais avec un lapse de temps suffisant tout de même, il serait pris de sueurs, d'élargissement de la pupille et d'hypersalivation. Bref un loup-garou bavant encore plus. Si il ne réfléchissait pas à temps, la fleur finirait par paraliser un à un, ses système vitaux.
Certes elle était pour la défense du bien, mais contrairement aux autres, elle n'hésiterait pas à faire usage de la mort pour se débarraser de ses vermines.

- Tu as l'air d'aimer la souffrance. Laisse-moi t'en faire partager.


Dernière édition par le Dim 6 Jan - 20:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ernesto de la Serna
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Ernesto de la Serna, Dim 6 Jan - 20:03


Ernesto réfléchissait à 200 à l'heure, comment était-il supposé se battre sans voir? Pas le temps de trop réfléchir, son sort était parti, et visiblement avait été agrémenté d'un sort identique par la baguette de Mione, sa consoeur de l'Ordre. S'il ne pouvait voir ce qui se passait, il entendait parfaitement, un bruit de tôle dans les airs qui se fracassaient ensuite sur ce qui edvait être un bouclier magique. Apparemment comme Mione et Ernesto involontairement, 07 et un second Mangemort venait d'agir ensemble pour repousser l'attaque. C'était fort ingénieux de leur part, et même très intéligemment pensé, car l'union fait la force et ça, c'est une vérité qu'Ernesto ne connait que trop bien pour trop l'avoir subis.

Quelques secondes et un Amplificatum plus tard, Ernesto sentit approcher un animal rampant. Il n'eut pas le temps de finir de se souvenir de l'amour de 07 aux serpents qu'il avait été renversé par l'animal au sang froid, qui visiblement avait atteint une taille fort respectable. Malheureusement pour lui, le serpent avait un point faible et bien que l'attaque soit dirigé contre Mione et qu'il y ait le risque de la blesser, le bruit de la peau du serpent sur le sol était pour Ernesto une chance. Il écoutait attentivement, puis leva sa baguette qui suivait chaque mouvement du serpent puis anticipa, le serpent se jetta vers la tête de Mione, mais au moment où les crochets pouvaient éfleurer la peau ils tombèrent parfaitement découpés. Un sifflement aigû se dégagea du serpent qui, décida Ernesto devait fondre directement sur lui. Là encore Ernesto attendit la dernière seconde, lorsqu'il était sûr de lui en totalité. Le serpent plus gros que lui avait opté pour le gobage faute de crochets. La peau du serpent s'ouvrit de à son éxtrémité postérieur pour laisser échapper des flammes:


-T'aurais dû garder ton sang froid.

Ernesto entendit la masse inerte tombée sur le sol. Se demandant pourquoi 07 n'avait pas profité pour mener une attaque. La réponse vint lui saluer le verre droit de ses lunettes de soleil. 07 buvait quelque chose et quoi que c'était, Ernesto gardait la conviction que c'était pas de l'eau. Il songea presque de suite à un anti-douleur, oui après tout lui aussi aurait aimé en avoir rien, rien que pour la brulure que lui faisait ressentir ses yeux aveugles. 07 ne devait pas avoir trop bougé et étant donné la façon dont le bouchon avait tapé le verre, Ernesto déduisit de façon aproximative la position de 07 envoyant un Sectumsempra presque exactement sur 07...


Dernière édition par le Lun 7 Jan - 8:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mione
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Mione, Lun 7 Jan - 4:42


Mione ragea intérieurement : le sort qu'elle avait jeté sur la tôle et l'Expelliarmus qu'elle avait combiné avec celui d'Ernesto n'avaient pas touché leur cible. Un bouclier créé par 19 et 07 éloignait ou faisait ricocher les différents sortilèges. Il fallait qu'elle trouve le moyen de faire disparaître ce bouclier, même si elle savait pertinemment qu'il se résorberait de lui même au bout d'un certain temps. Mais pour l'instant elle avait d'autres hypogriffes à fouetter. Un serpent d'une hauteur de 4 mètres venait de surgir dans son champ de vision et ses crochets fonçaient droit sur elle. Elle reconnu, tout de suite un cobra noir, dont les crochets, elle le savait, étaient remplis de venin. Elle plongea sur le côté pour esquiver l'attaque et sentit au même moment un sortilège siffler à côté d'elle. Elle vit les crochets de la créature tomber sur le sol, coupés nets. Ernesto venait de prendre en charge la créature et peu de temps après, le corps inerte de la bestiole tomba sur le sol.
Mione remercierais Ernesto plus tard mais elle profita du fait que 19 et 07 avaient observé le combat avec le serpent pour lancer tout de suite un :

- Waddiwasi ! Une poutre de la charpente où venait de s'écraser la tôle en fer, se détacha de l'amas de brique et fonça sur 07 et 19. Mais Mione lança également en informulé :*Mutismus*. Si il touchait 19, elle serait incapable de parler ou de réfléchir pendant quelques secondes, un vrai légume en gros.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 35
avatar
Loup Garou à la retraite
Loup Garou à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Mangemort 35, Lun 7 Jan - 12:10


Mangemort 35 regarda Octavia se faire arracher l'ongle par son sort, très rigolo, très joussif. Sous sa forme humaine il aurait plutot tourné de l'oeil, mais bon, il serait en état de choc plus tard. Le sang humain en abondance sur son corps quand il reprendrait forme suffirait probablement pour souffrir d'un syndrome de stress post-traumatique. * Le pied.* Sous forme humaine, il était faible c'était indéniable, si seulement l'humain pouvait se casser définitivement dans les profondeurs de l'oublie et le loup courir éternelement sous la lune, ça serait vraiment chouette. Malheuresement il resterait une loque humaine doté d'une conscience le reste du mois. Le réveil allait être difficile.
Pendant ce temps de courtes reflexion, l'ongle du doigt de cette chère, très chère Octavia, continuait de partir. Le loup-garou fit un sourire sadique ( Enfin un sourire de loup ça ressemble à ce qu'on veux après ... ) en la voyant se tordre de douleur, c'était d'une simplicité enfantine comme truc, mais ça marchait bien. De plus quand l'ongle n'était plus là, le doigt perdait sa rigidité et ne pouvait plus rien tenir, donc il était inutilisable, le pied quoi.


- Finite Incantatem ... Entendit le loup-garou, pas plus qu'un murmure.

Elle avait finalement réussis à se débarrasser du sort, laissant un ongles à demi arraché. Devant le regard à la fois stupéfait et satisfait de trente cinq, Octavia arracha la fin de l'ongle elle même. *Outch, elle doit morflée là... Mwahahahahahahahaha * Puis assez rapidement en fait, la jeune femme courageuse, ( S'arracher froidement un ongle c'était pas à la portée de n'importe quel abruti ... ) riposta en envoyant une... Fleur ... Le lycanthrope s'aprètait à bien se marrer devant la folie d'Octavia, (et ses paroels ridicules, elle parlait à un alcolique toxicomane lycanthrope, niveau douleur quand même fallait se lever de bonne heure pour lui en faire découvrir. ) avant de sentir l'odeur...

... Du tue-loup ...

Les pupilles de 35 se dilatèrent sous l'effet de l'angoisse. (entre autres.) D'un geste rapide, il renvoya la fleur vers octavia, et la brula avec un "ifugeni perdrum", en esperant décroché de ses doigts abimé la baguette qu'il lui avait vendue en la tuant. En santal si ses souvenirs était bon, il s'en rappellait fort bien, ce bois faisait remonter des souvenirs, elle avait parler des usages qu'on en faisait quand elle l'avait acheter à Ollivander's, lui il avait penser à une petite statuette en santal représentant Shiva, puisque c'était utilisé dans le culte hindouiste, mais on s'en foutait un peu limite. Enfin bref, Octavia avait trouvé sa vocation aparament... Dommage. C'est bête de mourir tuer par le vendeur quand même.

* Accio le cadavre de la morveuse de onze ans que j'ai tuer tout à l'heure dans le train.* Malgré la requète curieuse, un corps vint rapidement vers lui.( La magie avait compris aparament. ) Le cadavre était labourée de coup de crocs et de griffes à la gorge, et il dégageait l'atroce odeur de quelqu'un qui s'est chier dessus de peur avant de mourir. Mangemort 35 coinça le cadavre sous son pied, un griffe planter dans le torax de la jeune victime, et regarda Octavia d'un air sadique, il avait une idée derrière la tête. *Pray 'cause nobody ever survives ... *

-Alors ça fait quoi d'avoir une conscience ?

Et il éclata de rire, la sienne était partie hurler son dégout ailleurs, il était seul en train de se marrer de la tête qu'il ferait d'ici quelques heures.... Il carressa amoureusement les automutilations qu'il avait au bras gauche qui ne se voyaient pas sous sa fourure. Son coté humain était vraiment con et impuissant devant lui, ça méritait bien de se marrer.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 19
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Mangemort 19, Lun 7 Jan - 16:42


[HRP : Post groupé - 07 et 19]

Drogué preçut nettement, derrière son oreille droite, - alors devenue son unique oreille - le bruit d'une poutre en ébêne, épaisse de 60 cm environ, qu'on extirpe d'une charpente de type Hoggins. La fameuse poutre ne tarda pas à venir, et dès que celle-ci commença à s'élancer en direction de 19 et lui, il cadra l'objet dans son esprit comme une ignoble cible à détruire. Mais au lieu de ça, il en arracha le contrôle à Mione, et, maintenant son sortilège de Lévitation, fit virevoleter l'énorme tronçon au-dessus de la ruelle, percutant des murets, râclant des toitures avant de partir comme un missile vers Octavia et la maison déjà fissurée...

C'était vraiment comme s'il entrait dans un état second. Ses pupilles se dilataient, sa cadence cardiaque s'accélérait alors que l'anti-douleur faisait son effet, répandant une coulée de vide dans tous ses organes. Déjà il ne sentait plus vraiment ses bras bouger, et pourtant il les voyait. La pluie qui ruisselait sur son visage lui semblait immobile. Il allait bientôt pouvoir se déplacer sans problème...du moins pendant cinq minutes...

De son côté, Evana vit arriver un Mutismus qui ricocha contre la volute pourpre et retourna presque immédiatement vers Mione, et un Sectumsempra qui venait vers Drogué. Prise de panique, malgré le fait qu'elle savait parfaitement que le bouclier était toujours présent pour les protéger, elle l'écarta d'une main et prit le sort affaibli à sa place, en pleine taille. Elle sentit alors une horrible douleur, mais au lieu des innombrables et profondes coupures qu'occasionnait normalement ce sortilège, elle n'en vit qu'une seule... Apparement, le bouclier avait permis d'atténuer la puissance du Sectumsempra. Une fois de plus, Evana avait, sans s'en rendre compte, sauvé Drogué, sans doute poussée par un sentiment inconnu. Celui-ci, les sourcils froncés sous la surprise mais aussi la colère, mit brutalement sa baguette entre les dents et fit apparaître un serpent autour de chacun de ses bras. Malgré la douleur, Evana voulait profiter de ce qu'il restait de la protection pour l'aider et en fit apparaître un troisième, qu'elle lui donna d'une main tremblante, soutenant sa blessure particulièrement ensanglantée, de l'autre.

Mangemort 07 lança alors les trois serpents en direction d'Ernesto, un sourire narquois sur les lèvres.

* Voyons comment tu te débrouilles avec ça, Gilbert ! *

- Maintenant, viens ! lança 07 à sa consoeur d'une voix tonitruante, inhabituelle.

- Que...Hein ?

- Brise le sort !!!

Il arborait le même regard empli de folie que lors d'un certain soir. Mangemort 19 sentit tout de suite qu'elle ne devait pas chercher à comprendre.

-Finite.

Le dôme pourpre à peine évanoui dans l'air humide, 07 prit le poignet de sa consoeur et démarra en trombe. Ils filèrent devant Ernesto, étourdi, poursuivant leur course jusqu'à s'échapper dans la rue principale, des éclairs de lumière filant autour d'eux sans les atteindre.

[suite dans le topic "Le Clocher"]


Dernière édition par le Lun 7 Jan - 18:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ernesto de la Serna
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Ernesto de la Serna, Lun 7 Jan - 17:49


Tout s'accelerait, visiblement 07 et 19 voulait écourter où fuir. 07 lui même ne sembla pas dans une forme olympique. Ernesto ne pouvait se fier qu'a ses oreilles, ce qui le désolait fortement, il aurait apprécié sa vue à ce moment, mais il devait avoir confiance en lui, il savait le faire alors pourquoi avait-il ce doute, était-ce le fait de ne véritablement plus voir. Le risque qu'il y avait de mourir? Non, il s'était préparé à souffrir dès son entrée. La mort ne lui faisait pas peur tant que c'était pour une bonne chose. Il devait faire ce qu'on lui avait appris, se fier à son instinct, sa meilleure arme. Mais dur quand vous savez que ceux en fasse de vous n'ont pour objectif que de vous tuer. Il remua sa baguette, une arbalète apparue dans sa main. 07 et 19 avaient couru, leurs pas rapides avaient résonné, connaissant le Mangemort qui était en face lui, nul doute qu'il avait laissé quelque chose pour retarder le membre de l'Ordre.

L'arbalète se sera dans la main d'Ernesto qui entendit divers sifflements et mouvements rampant. Encore des serpents, un jour il faudrait vraiment que 07 évolue, un basilic est autrement plus intéressant comme défi. Ernesto savait que son arbalète lui permettait 20 coups, il en compta quatre, ce nombre lui parut bizarre, mais le stress l'empechait de réfléchir car sans nul doute il ne s'agissait pas de couleuvres. Son coeur s'emballait alors que les serpents approchaient, se fier à son instinct, les conseils de celui qui lui avait appris, d'accord, entre ses dents glissèrent des paroles I ain't happy, I'm feeling glad, une giclée de carreaux décollèrent de l'arbalète pour
arrêter un serpent. Ernesto resta concentré, toujours chantonnant d'une
voix que lui seule entendait
I got sunshine, in a bag, les derniers carreaux s'envolèrent pour tuer un second serpent. Ernesto laissa tomber l'arbalète mais pas la chanson, I'm useless, but not for long, il parvint à éviter le serpent qui avait bondi vers sa gorge mais qui arracha les lunettes d'Ernesto tout en fouettant de son corps la joue d'Ernesto dans laquelle se dessina une profonde entaille. Ernesto attrapa le serpent avant qu'il ne touche le sol, approchant sa bouche il lui murmura The future is coming on, le serpent quitta la main d'Ernesto pour aller s'abattre un peu plus loin entre deux maisons. Il ne trouva pas ses lunettes mais approcha de Mione voulant poser sa main sur son épaule il se ratta et Mione se retrouva face à lui, le rattrapant. Elle n'eut guère besoin de chercher le regard d'Ernesto, ses yeux étaient brulés entièrement, il n'était pas venu chercher des soins, mais autre chose:

Emmenes-moi où ils sont, nous avons un combat a livré...
Revenir en haut Aller en bas
Mione
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Mione, Mar 8 Jan - 4:52


Mione vit revenir la poutre, qui virevolta, balayant sur son passage les facades lézardées par les différents combats. Elle eut le temps de se baisser lorsque celle-ci passa au-dessus d'elle, mais elle la vit foncer vers Octavia qui se battait toujours contre le loup-garou. Mione visa la poutre et lança un : Reducto maxima ! La poutre se trouva réduite à l'état de brindille lorsqu'elle arriva sur Octavia et 35. Mione se tourna vers 19 et vit que le sectumsempra envoyé par Ernesto avait touché sa cible, bien qu'il fut atténué par leur satané bouclier. Puis trois serpents sortirent des baguettes des deux mangemorts et s'envolèrent vers Ernesto. Mione allait jeter un sort sur les bestioles lorsqu'elle vit 19 et 07 qui 'enfuyaient en courant. *Pourquoi est-ce qu'ils ne transplanent pas ??* Ernesto parvint à se débarasser des serpents grâce à une arbalète. Mais l'une des bêtes lui avait creusé une profonde entaille dans la joue. Lorsqu'elle le vit s'approcher d'elle, Mione pensa qu'il devait se sentir trop faible pour continuer ou qu'il souhaitait rentrer au QG. Il voulu s'appuyer sur son épaule, mais il se rata et Mione, en le rattrapant, vit tout de suite qu'elle avait malheureusement eu raison. Les yeux d'Ernesto étaient entièrement brûlés. Mais même si son regard était désormais vide, une détermination sans faille semblait émaner de lui. Il lui demanda de l'emmener à l'endroit où les mangemorts étaient partis, afin qu'ils continuent le combat. Mione resta quelques secondes sans rien dire. *L'emmener pour qu'il continue le combat ?! Mais c'est de la folie, sans la vue il est bien trop vulnérable ! Il va se faire tuer !* Ernesto était bien plus ancien qu'elle et Mione ne savait pas trop comment faire pour lui dire non à la demande qu'il venait de formuler. Il savait sûrement où étaient ses propres limites mais...
- Tu...tu es sûr que c'est judicieux ? Tes yeux sont brûlés, tu as besoin de soins. Et tu es plus vulnérable sans la vue, peut-être que tu devrais...rentrer ? Mione avait formulé ça d'une voix timide. Elle avait peur qu'Ernesto le prenne mal. Il voulait combattre, et c'était normal, Mione aurait réagit exactement de la même manière à sa place...Seulement, aller se faire tuer "bêtement" ne servait à rien...


Dernière édition par le Jeu 10 Jan - 9:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Sisméo
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Octavia Sisméo, Mer 9 Jan - 17:34


Mouais ... C'était vraiment trop beau pour être vrai. A peine la fleur c'était-elle accrochée dans les poils du loup-garou qu'elle fut aussitôt malmenée par le vilain minou. Aucun respect de la nature vraiment. Les pétales mauves et bleus voletèrent tranquillement dans les airs, leur chute alourdie par les gouttes de pluie, un rayon lumineux éclaira subitement les pavés du quai. Aucune trace de l'Aconit nul part, même un petit milimètre de cendre. La boule de feu, elle parcontre, continua, toujours existente, droit vers Octavia dans un entremêlement artistique de flamme et de couleurs chaleureuses. La Serpy aurait pu resté là un moment à contempler ce spectacle si singulier mais si beau, mais déjà elle ressentait les bouffées de chaleur meurtrières sur les parcelles de sa peau.
Etablissant rapidement une stratégie dans sa tête, il serait trop bête de gacher ce feu en s'en protégeant d'un simple aguamenti, sa baguette se pointa en un mouvement éclair devant les flammes qui commençaient à lécher la pointe de celle-ci et à dûrement cuire les vêtements de la jeune femme. Sans qu'elle s'en rende vraiment compte, trop pressée de se protéger, elle lança de manière informulé une tornade qui vint percuter de plein fouet le feu de 35. Par la puissance du vent, déjà que le temps n'était pas au beau fixe, les flammes se mélangèrent à temps avant de toucher Octavia, sans pour autant s'éteindre. La tornade devint ainsi un giganstesque tuyau menaçant déjà par son vent rapide et fouettant, empêchant une vue distincte, mais aussi une colonne de feu. La baguette toujours pointée sur cette dernière, Octavia la tenait toujours en sa possession. Elle déciderait quand le moment sera venu de jeter la tornade sur 35. Un petit mouvement du bras, elle déplaça la colonne de feu et de vent sur sa droite.
Elle avait eu à peine le temps d'écouter les paroles et de voir les gestes qu'il avait fait. Trop précoccupée par le feu qui arrivait dangereusement vers elle. Débarrassée de ce feu, elle put enfin voir la raison de toute cette excitation et de ce rire démoniaque. Le corps d'une fillette trônait à ses pieds dans un spectacle pathétique, les griffes de ces derniers se plantant dans sa chair, un regard cruel planté sur elle. Elle réussit tout de même à percevoir le mot conscience. Alors que sa machoire et ses traits c'étaient contractés à la vue de la fille, par Merlin heuresement pour elle, elle était loin de toutes ces souffrances désormais, son visage se détendit et ses yeux émettèrent une sorte de lueur sombre rougeâtre, due par le reflet des flammes dans ses pupilles. Un sentiment étrange naquit en elle. C'était la première fois qu'elle le ressentait, peut-être était-ce dû au fait que c'était son premier combat ? Que jamais elle n'aurait espéré ressentir ce genre ... d'excitation mélangée à une soif de justice ? Décidément, le spectacle qu'elle donnait, aurait pu faire penser à quelconque visiteur qu'elle était du mauvais côté : ses yeux noir et son sourire en coin, les cheveux volant au grès du vent de la tornade, ses reflet roux accentués par les flammes des incendies autour d'elle.
Le mot conscience tiltait toujours dans son esprit. Le plan qu'elle avait en tête dès le début qu'elle l'avait vu bondir sur Mione s'intensifiait dans son esprit. La boule de poil serait-elle assez méfiante ?

- Ne t'inquiètes pas. La tienne risque de revenir très vite ...

C'était le moment. Rapidement, elle remercia intérieurement Ourson pour ce qu'elle allait faire. Tout ce déroulea en l'espace de quelques secondes. D'un geste rapide et soudain, sans qu'il s'y attende, Octavia lança la tornade droit sur le Loup-Garou. Alors qu'elle était cachée derrière celle-ci grâce aux flammes, ses paupières se fermèrent doucement alors qu'elle entrait en pleine concentration. La tornade virvoltait toujours en face d'elle. Le fait de l'avoir tenu en sa possession l'espace d'un instant lui avait bouffé de l'énergie à Octavia, de plus, une fois ce fameux sort accomplis, elle ne pourrait plus rester bien longtemps dans la bataille.
Elle s'extirpa du monde qui l'entourait. Il n'existait plus qu'elle maintenant. Elle se voyait dans un espace vide et blanc, les yeux toujours fermés alors qu'une petite boule à l'aspect nacré commençait à naître devant au niveau de son thoraxe.
Ses paupières se rouvrirent sur la triste réalité qui se déroulait devant ses yeux. Contrairement à ce qu'elle avait vu dans son esprit, la boule n'existait pas, pour le moment, dans ce monde. La sorcière était toujours intérieurement en pleine concentration, mais elle savait que rester trop longtemps sans ses gardes, aurait pu être un avantage pour 35.
La pointe de sa baguette devant sa poitrine, la boule nacrée, ayant maintenant la taille d'un souafle, se révéla, avant de s'élever dans les airs.
Octavia voulait profiter du fait que 35 soit en prise avec la tornade pour faire exploser la boule. Mais pour l'instant, elle voulait voir comment le Loup-Garou se débrouillait ... Elle aurait d'autre occassion de le destabiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 17
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Occlumencie
Legilimencie


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Mangemort 17, Ven 11 Jan - 12:51


Le cœur de 17 battait plus doucement, Elfric ne réapparaîtrait pas. Enfin du moins pour le moment n’avait pas envie de se montrer. Le village magique était en flamme, la chaleur cependant était supportable dans ce mois d’hiver. On pouvait voir au loin le Château de Poudlard. Le Mangemort était sur qu’aucun membre de l’Ordre ou des aurors était là-bas pour le surveiller, peut-être trop naïf. Pour le moment il sentait les secousses de la maison en dessous de lui. Il se tenait doucement en équilibre sur le toit en tuile de la baraque. Il fallait redescendre, se charger d’un combat, aider un autre Mangemort. Quoique ils n’en avaient pas besoin. 17 sauta sur l’occasion pour rentrer en action. Il s’agrippa à la corniche et laissa pendre ses jambes, trop haut… Il vit à plus d’un mètre de lui un rebord d’une fenêtre où il s’y glissa avant de prendre pieds sur les pavés souillés du bourg. Il se trouvait alors dans une ruelle paumée, tant mieux pour arriver par surprise se dit-il. Il refixa son masque et frotta sa robe de Mangemort avant d’entamer un petit jogging. Le vent se fit plus fort vers sa droite quand il arriva au niveau d’un carrefour. Il décida donc d’aller en cette direction, coup de chance ou non il tomba sur une femme en pleine concentration et un loup-garou aux griffes avec une mini tornade. Il se glissa derrière une poubelle publique et sortit sa baguette qu’il pointa sur la membre de l’Ordre.

- Stupéfix…

Il murmura cette formule le plus bas possible ne voulant se faire voir, cependant le jet rouge le fit vite remarquer et décida donc de se montrer dans la rue décorée de façades en feu. Il vit alors que la personne visée était Octavia. Il ricana quelque peu, le stress peut-être puis pointa sa baguette sur elle en signe de duel.

- Je m’occupe d’elle… Incarcarem !

Une dizaine de cordes apparurent pour se lancer à toute vitesse sur la belle femme. (Et oui même en Mangemort on ne résiste pas devant cela xD) La phrase avait été dite malicieusement, une arrière pensée derrière la tête. 17 esquissa un sourire invisible aux yeux de celle-ci et ses yeux brillèrent avant de refléter le visage de Cyrilius. Un nouveau jet de lumière courra en direction d’elle et peut-être allait-elle se retrouver les pieds en l’air volant au dessus du sol.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 35
avatar
Loup Garou à la retraite
Loup Garou à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Mangemort 35, Sam 12 Jan - 16:31


une atroce odeur de loup grillé monta au nez de Mangemort 35 quand il réagit face à la tornade, un auguamenti suffirait pour s'en debarrasser. Il songea aux paroles d'Octavia tandis qu'il manipulait le sort pour éteindre le sort de feu... " Ne t'inquiètes pas. La tienne risque de revenir très vite ..." Oui, ça lui reviendrait en pleine face sans doute, que la fillette qu'il malmenait de ses griffes en sois témoin. Son coté humain était si fragile ... Pourvu qu'il ne fasse pas de connerie, qu'est ce que c'était un humain dans le fond ? Un peu de viande chaude qui réchauffe l'estomac, pas de quoi fouetter un chat en somme. Un petit cadavre, ce n'était rien. d'ailleurs ce cadavre il ne l'avait pas ammener juste pour faire faire une tête bizarre à Octavia... Il le transforma en inferis, c'est dingue, c'était la première fois qu'il faisait de la magie noire aussi poussé. Ce fut crevant. Il continua tout de même sur sa lancée et dirigea vers Octavia le cadavre qui avait la capacité cérébrale d'une huitre trisomique de deux jours. il s'avança d'une démarche titubante ( la même qu'un certain Moxie. ) dans le but de la tuer sans doute. Ou juste de voir quel bruit faisait une tête qui tournait à 180° sur son axe.

- J'n'ai pas d'conscience, même sous forme humaine ...

Il le dit avec un grand sourire sadique en laissant pendre la langue sur le coté pour répendre un max de bave, son horrible mensonge. Bien sur que 35 avait une conscience, même sous cette forme, (elle était juste un peu diminuée ...) ça lui déplaisait fortement d'ailleurs. Il se sentit obliger de punir sa forme humaine pour un ajout aussi indélicat, et pour sa faiblesse aussi, et pour sa manie à faire une depression. Mangemort 35 se mordit rageusement l'avant bras, entre la marque et le milieu de l'avant-bras. Le sang jaillit à flot et la douleur fut intense. Des larmes lui piquèrent les yeux et il poussa un gémissement etouffé tout en appuyant sur la plaie avec ses machoires. mais au bout d'un court moment il relacha. *ça lui apprendra, à ce con* Le lycanthrope ne prit pas conscience que cet acte pourrait mettre en doute son intégrité mentale. il fit coucou de la main à 17 qui venait d'arriver, son propre sang étaler sur la machoire inférieur et son thorax massif. Il avait lancer quelque sort, c'était cool. mangemort 35 fit aparaitre des chaines en fer rouillé (pour le style. ) et une dizaine de petites cordes pour souligner les effort de son collègue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 28

 [Gare de Pré-au-Lard] Sur les quais

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 28  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.