AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 8 sur 10
Cours n°1 : Introduction
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Invité
Invité

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Invité, Mer 16 Avr 2014 - 17:00


Lorsqu'il s'agissait de chahuter, de l'ouvrir quand on les remettait à leur place ou encore d'orchestrer des blagues de mauvais goût, tous les élèves signaient présents. Par contre, pour ce qui était de participer au cours et de répondre à des questions, pourtant simples, il n'y avait plus personne. Leur arrivait-il au moins de consulter le grimoire de sortilèges ? Après avoir laissé s'écouler un instant, la jeune enseignante dût se rendre à l'évidence qu'elle n'obtiendrait pas de réponse...

« Vous n'avez donc jamais entendu parler de Turn, le sortilège de transformation primaire ? s'était-t-elle étonnée, se disant qu'elle avait peut-être bien fait après tout de reprendre les choses à la base. Il est pourtant simple, il suffit d'appliquer la formule suivante : {Forme de base} turn {Forme d’arrivée}, en visualisant le plus précisément possible l'objet d'arrivée. Il s'applique surtout aux petits objets ou aux objets les plus basiques, mais je vous propose de l'expérimenter par vous-même à la fin du cours, ça vous fera un petit exercice sur lequel je pourrai vous noter.

Mais avant ça, j'aimerais revenir sur un peu de théorie, nous sommes loin d'avoir fait le tour. Miss Corrigan, nous vous écoutons...


– Euh et bien... c'est exact, répondit maladroitement la jeune préfète en se levant ; elle faisait moins la fière maintenant que tous les regards étaient rivés vers elle. Le manuel avait tout à fait l'apparence d'un innocent mille-feuille. Non, je ne pouvais soupçonner là un enchantement. Une fois en bouche, je ne pouvais là encore, rien déceler de particulier car l'objet conservait tous les attributs de la pâtisserie, j'entends par là que le goût, la consistance et la matière en étaient exactement similaires. En aucune façon, il m'eut été donné de penser que j'avais par erreur avalé autre chose qu'un feuilleté.

De ce fait, je peux affirmer que lorsqu'on métamorphose un objet quelconque en quelque chose de nouveau, celui-ci ne se contente pas de se revêtir de son apparence telle une couverture, il en prend également toutes les propriétés qu'elles soit gustatives, olfactives ou faisant appel aux autres sens »
.

Un léger sourire se dessina sur les lèvres de Clíodhna qui, satisfaite de la réponse de la rouquine, allait récupérer son morceau de parchemin sur lequel elle indiqua un signe positif à côté de son nom, ce qui ne tarderait pas à se transformer en un gain de points pour sa maison.

« Merci, vous pouvez vous rasseoir, lui répondit-elle alors. Je suppose donc je mérite mon titre de professeure, puisque ma métamorphose de livre semble plus que satisfaisante... Voilà qui est très intéressant en tout cas, même s'il reste à savoir pourquoi cela a finit par vous donner la nausée. Quelqu'un a-t-il une hypothèse à avancer ?

Néanmoins, même en admettant que je sois exceptionnellement douée, pensez-vous vraiment qu'on puisse créer de la nourriture par le biais de la métamorphose ? Je veux bien entendu parler de qualités nutritives, intrinsèques, pas simplement de ce qui fait appel à nos sens. Est-ce que l'un de vous a quelque chose à dire à ce sujet ? Une idée de là où je veux en venir... ? »
, avant de jeter un regard circulaire à la classe, attendant qu'un bras se lève.



NB : Pour rappel, vous avez le droit de considérer que je vous donne la parole et il n'est donc pas nécessaire d'attendre mon prochain post pour donner votre réponse. N'hésitez pas à compléter les réponses de vos camarades si vous le jugez utile, voire à débattre si vous en avez envie. À votre tour, vous avez bien sûr le droit de poser les questions que cette thématique vous inspire. Bons rps, prenez soin de vous et à très vite ♥
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : William West, Mer 16 Avr 2014 - 19:31


William se mit à sourire, 200 points en moins pour Serdaigle et Poufsouffle était une excellente chose, dommage que Gryffondor ne soit pas également de la partie cela aurait permis à Serpentard de rattraper leur retard sur eux plus facilement. Retard qui était d'ailleurs inadmissible, Gabriel se montrait d'ailleurs infect à ce sujet depuis que Gryffondor était devant au classement. La seconde place ne convenait absolument pas à la grandeur de leur maison. La directrice ne manqua d'ailleurs pas de rappeler à son cousin qu'il devrait se rendre dans son bureau le lendemain pour recevoir sa retenue, car nulle doute qu'il serait bel et bien en retenue.

« Très bien, à moins que Mr Wood et son acolyte ne tiennent à ce que je poursuive ce strip-tease jusqu'au nu intégral, nous allons reprendre le cours là où nous l'avions laissé.»

*Moi en tout cas je serais pas contre continuer le strip... Bon, ça semble pas au programme, dommage.*

« Je m'étonne de ne pas vous avoir entendu citer ce que je qualifierais d'un sortilège de métamorphose universel, du moins concernant les objets les plus basiques. L'un d'entre vous a-t-il une idée du sort auquel je fais référence ?»

"Turn..."

Le mot avait à peine été marmonné, même la personne à ses côté aurait probablement eut bien du mal à comprendre ce qu'il venait de dire. Ce sort était d'une simplicité enfantine pour le serpent mais la professeur n'ayant visiblement eut aucun intérêt pour sa théorie sur les liens entre la métamorphose et l'alchimie, lui-même ne voyait donc aucun intérêt à faire avancer son cours qui se terminerait de toute façon avant qu'ils n'aient le temps de voir quoi que se soit d'intéressant, les frasques de ses camarades ayant déjà volées beaucoup de temps qui aurait dut être consacré au cours en lui-même.

William n'aurait sut dire si les autres élèves étaient stupide ou si tout comme lui ils se fichaient du cours mais quelque qu'en soit la raison, personne ne semblait enclin à répondre à la question de Miss Quinn qui se sentit donc obligée de leur donner la réponse avant de donner la parole à Violaine pour qu'elle le conte son expérience vis-à-vis du fameux livre-mille feuilles. La rouge et or leur fit un rapide résumé, déclarant n'avoir vue ou ressentit aucune différence entre un gâteau réel et le livre métamorphosé. La professeur sembla relativement satisfaite du discours puisqu'elle se mit à sourire, reprenant aussitôt la parole :


« Merci, vous pouvez vous rasseoir. Je suppose donc je mérite mon titre de professeure, puisque ma métamorphose de livre semble plus que satisfaisante... Voilà qui est très intéressant en tout cas, même s'il reste à savoir pourquoi cela a finit par vous donner la nausée. Quelqu'un a-t-il une hypothèse à avancer ?

Néanmoins, même en admettant que je sois exceptionnellement douée, pensez-vous vraiment qu'on puisse créer de la nourriture par le biais de la métamorphose ? Je veux bien entendu parler de qualités nutritives, intrinsèques, pas simplement de ce qui fait appel à nos sens. Est-ce que l'un de vous a quelque chose à dire à ce sujet ? Une idée de là où je veux en venir... ? »


Une fois de plus la réponse était non seulement facile mais évidente, tout du moins pour lui. Ne voyant aucune main se lever et ne supportant plus ce silence, William se décida à prendre la parole, levant vaguement la main pour faire bonne figure.

"Pour la première question, c'est un contre-coup psychologique je pense. Violaine pensait manger un gâteau et apprend finalement que c'était un livre, il y a de quoi inquiété n'importe qui et donc c'est logique d'en avoir la nausée, un réflexe naturel du corps pour se débarrasser de quelque chose de potentiellement dangereux.

Et pour la suite, non, c'est impossible et ce quel que soit notre talent ou puissance magique. La loi de Gamp sur la métamorphose élémentaire donnent plusieurs exception principale et la nourriture est la première d'entre elle,  on peut modifier de la nourriture ou même l'amplifier, la multiplier si on le souhaite mais il est totalement impossible de la créer à partir de rien, sinon la faim dans le monde aurait probablement été combattu depuis longtemps."


Ou peut-être même pas après tout, mais ce n'était guère intéressant aussi le jeune homme ne continua t-il pas sur cette voie là.

"Et pour revenir au sort donc vous avez parlé..."

Le serpent saisit sa baguette et la pointa sur les chaussures probablement hors de prix de sa professeur, il fallait espérer qu'il était sûr de lui.

"Chaussures-turn-pantoufles !"

L'effet fut immédiat et immédiatement les escarpins de la jeune femme devinrent une paire de chaussons blanc visiblement confortable mais qui décharneraient sa colère aussi d'un rapide coup de baguette accompagné d'un Finite Incantatem, le serpent rompit son sort, rendant aux chaussures leur aspect d'origine.

"J'espérais juste que quelqu'un d'autre que moi aurait eut l'intelligence d'en parler avant, visiblement j'avais tort..."
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Lightstorm
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Kimberly Lightstorm, Jeu 17 Avr 2014 - 11:10


Violaine expliqua, Kimberly écrivit, Miss Quinn répliqua et Lightstorm ré-écrivit.
« Merci, vous pouvez vous rasseoir, lui répondit-elle alors. Je suppose donc je mérite mon titre de professeure, puisque ma métamorphose de livre semble plus que satisfaisante... Voilà qui est très intéressant en tout cas, même s'il reste à savoir pourquoi cela a finit par vous donner la nausée. Quelqu'un a-t-il une hypothèse à avancer ?
Une question de choix, au moins, s'il y avait une hypothèse à faire, c'est ce que Kimberly tentait de chercher.
Néanmoins, même en admettant que je sois exceptionnellement douée, pensez-vous vraiment qu'on puisse créer de la nourriture par le biais de la métamorphose ? Je veux bien entendu parler de qualités nutritives, intrinsèques, pas simplement de ce qui fait appel à nos sens. Est-ce que l'un de vous a quelque chose à dire à ce sujet ? Une idée de là où je veux en venir... ? ».
La prof regardait la classe, et attendait une réponse. West le vert fût le premier à dégainer, il en savait un paquet sur le sujet, et il fit même une démonstration de ses talents. Kimberly était dégoûtée, comment ça se faisait qu'elle se faisait devancer à chaque fois par lui ? Au cours de DCFM ça a été la même chose, il fallait toujours que ce serpent se donne en spectacle. Jalouse de ce garçon au talent certain, Kimberly griffonna quelques lignes relatant ce qui venait de se dire par le professeur de Méta', Violaine et le fameux West-j'me-la-pète-le-plus-fort. Soupirant de lassitude elle pensa alors qu'il était trop tard pour espérer rattraper son abyssal retard en cette matière et qu'il valait mieux changer de carrière, Auror, ça demandait d'avoir au moins un Effort exceptionnel en Métamorphose et là, c'était mal parti pour elle !

Cependant elle avait tout de même une hypothèse concernant les maux d'estomac de Violaine, la réponse de West lui titillait l'esprit, elle voulait en avoir le coeur net et tenter une réponse auprès de la prof, quitte à passer pour une débile, elle aura au moins essayé.
La métamorphose est une forme de magie qui transforme un objet en un autre. Il est possible d'animer des objets inertes et vice-versa. Certains sortilèges de métamorphose altèrent une partie d'une entité, comme par exemple transformer les oreilles d'une personnes en oreilles de lapin. Il existe un processus inverse qui permet de faire revenir la cible à sa forme d'origine.
Si l'on considère le fait qu'il y ai un processus inverse, il fallait donc se demander si ledit processus ne s'était pas fait dans l'estomac de la préfète de Gryffondor...
Kimberly leva la main, se présenta et dit alors d'une voix timide :
-Miss Quinn, peut-on formuler l'hypothèse que le processus inverse s'est fait dans l'estomac de Violaine ? Du moins, je penses que le livre a dû reprendre sa forme "initiale". Seulement, je ne sais pas pourquoi. A moins que seul mon camarade (West) ai raison, je voulais simplement émettre mon idée.
Pour ce qui est d'utiliser la métamorphose pour faire de la nourriture, il (West) a raison en évoquant la Loi de Gamp. Mais, n'est-il pas possible de créer un plat à partir d'un produit de départ ? De faire une tarte aux fraises simplement avec une seule fraise ?

Elle se rétracta alors, elle ne voulait pas essayer de transformer un truc en un autre truc pour faire "genre", mais, préféra plutôt retourner à son parchemin, attendant les réponses de la Miss comme si c'était une bombe à retardement qui lui exploserait à la figure, non vraiment, KIm' avait peur, elle était gênée par son ignorance et se jura, de se lancer à corps perdu dans cette matière pour atteindre son rêve de devenir Auror...
Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Harel Chaitan, Dim 20 Avr 2014 - 23:39


Le témoignage de Corrigan ajouté à l'intervention de West, celui dont le costume affichait les couleurs de Serpentard, rendait tout de suite plus intéressant une discussion à l'origine basait sur une simple pâtisserie qui par sa présence incongrue avait suffit à réveler la gloutonnerie, et les manière contestables, de la Gryffondor.

Suite à ce début de cours agité, la douleur entre ses temps raisonnait douloureusement sur toutes les parois de sa boîte crânienne. Un simple petit rhume pouvait vite devenir gênant. Sa tête reposant sur une de ses mains, Harel se contraignit à écouter, et réfléchir ce qu'il se disait.

Ainsi, la pâtisserie avalée par la préfète, victime du pêché de gourmandise, avait le goût et la texture. Pourtant, selon la loi de Gamp, comme le rappelait West, la nourriture faisait partie des cinq éléments que la magie ne pouvait créer, au même titre que l'amour et l'argent. Il était alors question d'illusion. Encore abruti par le sommeil, Chaitan avait du mal à trouver le fil de ses pensées. Normalement, le propre de la métamorphose était de transformer quelque chose ou quelqu'un tout en modifiant aussi ses caractéristiques, a contrario de l'Enchantement.

- Miss Quinn, peut-on formuler l'hypothèse que le processus inverse s'est fait dans l'estomac de Violaine ? Du moins, je penses que le livre a dû reprendre sa forme "initiale". Seulement, je ne sais pas pourquoi. A moins que seul mon camarade (West) ai raison, je voulais simplement émettre mon idée.Pour ce qui est d'utiliser la métamorphose pour faire de la nourriture, il (West) a raison en évoquant la Loi de Gamp. Mais, n'est-il pas possible de créer un plat à partir d'un produit de départ ? De faire une tarte aux fraises simplement avec une seule fraise ?

Pour une fois, une phrase de Lightstorm l'inspira.

- Est-ce que le livre à seulement changer d'aspect ? La loi de Gamp, comme la expliqué William, dit que la magie n'a pas la capacité de créer de la nourriture, pourtant, Corrigan nous soutient avoir eût l'impression de consommer un gâteau. A quelle point la magie est-elle capable de tromper l'esprit et les sens ? En outre, son corps lui n'a pas été dupe puisqu'il a repéré un corps tout à fait inadapté à la digestion.

Harel n'était pas certaine que son intervention fusse des plus clairs. Néanmoins, elle ne sentait pas le courage de faire mieux. Au moins, on ne pourrait pas lui reprocher de ne pas essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Heather Wells, Mer 23 Avr 2014 - 16:30


Heather ne fut pas la seule à ne pas répondre puisqu'un long silence accueillit la question de Quinn. sans doute agacée d'avoir déjà perdue autant de temps, elle enchaîna sans plus attendre en évoquant le sortilège de métamorphose Turn qui était complètement sortit de l'esprit de la Serpentard. Elle se sentit soudainement un peu bête mais elle n'avait jamais été très forte en métamorphose après tout. Elle demanda ensuite à Corrigan d'expliquer ce qu'elle avait ressentit lorsqu'elle avait mangé le mille-feuille/livre de méta'. Celle-ci expliqua qu'elle n'avait pas noté de différence entre un vrai mille-feuille et celui qu'elle avait mangé car elle avait ressentit le même goût et la même texture.

La professeure demanda ensuite ce qui avait causé le mal de ventre de la Préfète alors que la métamorphose avait été parfaitement exécuté. Puis sa deuxième question porta sur le fait que l'on pouvait, ou non, créer artificiellement de la nourriture en métamorphosant des objets de manière à ce que cette nourriture soit nutritive pour l'organisme. William fut le premier à répondre, Kim prit sa suite puis enfin Harel. L'Irlandaise avait écouté chacune de leur remarque avec attention. Elle voulut ensuite donner son opinion.

- Je pense que ça mixe un peu les deux. D'un côté le corps a sentit quelque chose qui ne devrait pas se trouver là, et d'un autre côté, Violaine a apprit qu'elle avait mangé un livre. La somme des deux lui a sans doute donné mal au ventre, fit la sixième année avant de marquer une courte pause. Le sort à dû métamorphosé ce qui composait le livre pour que cela ressemble parfaitement à un mille-feuille, mais c'est comme si le livre portait une sorte déguisement ultra-réaliste, au fond, il reste quand même un livre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Invité, Mer 23 Avr 2014 - 21:52


~ Cours de Métamorphose ~

Gabriel se trouvait là, sur sa chaise, a pensé a rien. Il vient faire un sourire a Elena lorsque celle-ci lui confirma qu'elle pourrait l'aidé à suivre le cours. Il réfléchissait a ses actes et la provocation qu'il venait de faire envers sa professeure...alors que soudainement la salle passait dans le noir, il se demanda bien ce qu'il pouvait se tramé encore. Le cours se résumait à deux mots : N'importe quoi ! Les auteurs de tout ce grabuge était vraiment fou, avec la Directrice au fond de la classe.

Lorsque la lumière fît son apparition, Miss Quinn était..sans Jupe.. Un air surpris s'affichait sur son visage qui changea aussitôt par un tout autre air. Il ne put s'empêcher d'admiré les jambes de la Demoiselle mais cela ne dura pas longtemps, effectivement elle vient se cacher derrière son bureau. Alors qu'elle intervenait, la Directrice la rejoignit aussitôt sur l'estrade et lança des menaces aux élèves pour qu'il se dénonce. Elle était vraiment en colère et Gabriel se devait de passer inaperçus, de se faire tout petit. Miss Harshing lança un sortilège qui lui permis de voir qu'elles étaient les baguettes ayant servit récemment. Dieux merci ce n'était pas sa rangé, il poussa un ouf de soulagement.

Enfin, les coupables finirent pas se monter et la sanction tomba aussitôt, moins 200 points pour leur maison et de nombreuses heures de colle. Après tout se remue ménage, Miss Quinn repris son cours sous un calme Olympien. Puis vient une dernière intervention de la Directrice qui s'adressa à toute la classe, et bien sur à lui. Il espérait fortement qu'avec tout ceci, elle l'aura oublié mais visiblement ce n'était pas le cas, Gabriel se leva donc et lui répondit.


« Quant à vous, Mr West, je ne vous oublie pas. Vous viendrez également dans mon bureau, je vous attends dès demain »

Très bien Madame la Directrice. Je serais présent demain en début de journée à votre bureau.

Bon une bonne chose de faite, le cours commençais a retrouvé son apparence de vrai cours. Violaine semblait allait mieux après son passage dans le bureau. Il préférait ne pas s'imaginé ce que lui avait fait Quinn pour éjecté le livre de son estomac. Après avoir répondu a la question de la professeure, sa préfère vient donc reprendre sa place, a côté du West Rouge. Celui observait toujours son parchemin, qui était toujours vide et craignait l'engueulade arrivé. Il entendit donc Violaine parlé et il se redressa et la regarda d'un petit air, il comptait s'excusé mais a voix basse pour que personne ne l'entende. Il soupira donc et il répondit.

- Si c'est pas un rendez-vous ça...elle veut te voir dès demain, haha.

Pff, je m'en serais bien passé de se rendez vous..HEY ! Nan mais ta fini de dire des bêtises toi. Il vient tout de même sourire puis repris. Elle est beaucoup trop vieille et je te signal que Luia me suffit amplement. Il marqua une petite pause, puis continua, sur un air un peu désolé. Et..je suis désolé pour tout à l'heure, mon comportement était pas vraiment digne d'un Gryffondor, je me suis fait remarquer et me voilà dans de beau draps.

Bon voilà qui était dit, et si jamais il devait être également sanctionné par sa préfète il était près au faire et a prendre toute responsabilité. Mais bon, il essaya d'oublié tout ceci vite et de se concentré sur le cours qui avait repris. On peu dire que pour son premier cours, Miss Quinn avait été bien malmené par l'ensemble de la classe et le Lion n'osait pas imaginer ce qu'il serait arrivé si la Directrice n'était pas passer par là. Enfin il écouta attentivement les paroles de sa Professeur. Il y réfléchit quelque seconde puis leva la main à son tour, après avoir minutieusement écouté l'ensemble de ses camarades. Une fois que Miss Quinn lui avait autorisé a parlé, il répondit donc.

« Merci, vous pouvez vous rasseoir. Je suppose donc je mérite mon titre de professeure, puisque ma métamorphose de livre semble plus que satisfaisante... Voilà qui est très intéressant en tout cas, même s'il reste à savoir pourquoi cela a finit par vous donner la nausée. Quelqu'un a-t-il une hypothèse à avancer ?

Néanmoins, même en admettant que je sois exceptionnellement douée, pensez-vous vraiment qu'on puisse créer de la nourriture par le biais de la métamorphose ? Je veux bien entendu parler de qualités nutritives, intrinsèques, pas simplement de ce qui fait appel à nos sens. Est-ce que l'un de vous a quelque chose à dire à ce sujet ? Une idée de là où je veux en venir... ? »


Je pense pareil que mes autres camarades Madame, si Violaine a eu la nausée c'est parce tout simplement son corps a voulut rejetté l'objet en question, dès que celui-ci c'est aperçus que ce n'était pas réellement un gâteau. Violaine et son palais on visiblement été trompé mais pas son corps. Je me demande si justement à cause de la digestion, l'objet aurait-il pas repris sa forme initiale ? Ce qui a immédiatement provoqué un malaise chez Violaine, car son corps a essayé de digérer l'objet sans y parvenir. Je ne pense pas que l'on puisse crée de la nourriture a partir de rien, c'est tout bonnement impossible. Mais en effet on peu la multiplier ou l'amplifier a volonté.

Après quoi Gabriel se rassit tranquillement sur sa chaise, il observa légèrement autour de lui, et attendit sagement la suite du cours, en notant tout ce qui venait d'être dit sur son parchemin. Enfin le cours était redevenu normal et allait pouvoir continuer dans de bonne condition.
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Spencer McKane, Jeu 24 Avr 2014 - 1:30


« Merci, vous pouvez vous rasseoir. Je suppose donc que je mérite mon titre de professeur, puisque ma métamorphose de livre semble plus que satisfaisante… Voilà qui est très intéressant en tout cas, même s'il reste à savoir pourquoi cela a finit par vous donner la nausée. Quelqu’un a-t-il une hypothèse à avancer ? Néanmoins, même en admettant que je sois exceptionnellement douée, pensez-vous vraiment qu'on puisse créer de la nourriture par le biais de la métamorphose ? Je veux bien entendu parler de qualités nutritives, intrinsèques, pas simplement de ce qui fait appel à nos sens. Est-ce que l'un de vous a quelque chose à dire à ce sujet ? Une idée de là où je veux en venir… ? »

La loi de Gamp. La réponse était évidente. Pour le reste, Spencer séchait un peu. Il était toujours en train de se demander quel sort de métamorphose basique attendait Qinn plus tôt. Ils étaient nombreux à pouvoir servir quotidiennement, alors duquel s’agissait-il ? West ne tarda pas à lever la main pour réagir aux paroles de Quinn.

« Pour la première question, c'est un contrecoup psychologique je pense. Violaine pensait manger un gâteau et apprend finalement que c’était un livre, il y a de quoi inquiété n'importe qui et donc c'est logique d'en avoir la nausée, un réflexe naturel du corps pour se débarrasser de quelque chose de potentiellement dangereux. Et pour la suite, non, c'est impossible et ce quel que soit notre talent ou puissance magique. La loi de Gamp sur la métamorphose élémentaire donnent plusieurs exception principale et la nourriture est la première d’entre elle, on peut modifier de la nourriture ou même l'amplifier, la multiplier si on le souhaite mais il est totalement impossible de la créer à partir de rien, sinon la faim dans le monde aurait probablement été combattu depuis longtemps. Et pour revenir au sort donc vous avez parlé… »

Le garçon pointa nonchalamment sa baguette sur les Louboutins flambants neuves de Quinn.

#Chaussures-turn-pantoufles

Une paire de chaussons confortables avait à présent remplacé les talons, jusqu’à ce que West annule son sortilège. Spencer haussa un sourcil. Ça paraissait plus qu’étrange que cet enchantement en particulier soit celui évoqué par Quinn.

« J’espérais juste que quelqu’un d’autre que moi aurait eut l’intelligence d’en parler avant, visiblement j’avais tort… »

A sa suite s’exprima Kimberly, une élève de Gryffondor que Spencer ne connaissait que de vue. Elle évoqua la possibilité que le mille-feuille se soit de nouveau métamorphosé en livre une fois dans l’estomac de Violaine. Pourquoi pas.

« Pour ce qui est d'utiliser la métamorphose pour faire de la nourriture, il (West) a raison en évoquant la Loi de Gamp. Mais, n'est-il pas possible de créer un plat à partir d'un produit de départ ? De faire une tarte aux fraises simplement avec une seule fraise ? »[/color][/i]

Et d’où un livre avait-il à voir avec quelque nourriture que ce soit ? Pour que l’odeur et le goût y soit, Quinn avait dû utiliser un sort bien particulier. Créer ce genre de détail ne devait pas être à la portée de tous.

« Est-ce que le livre à seulement changer d’aspect ? La loi de Gamp, comme l’a expliqué William, dit que la magie n'a pas la capacité de créer de la nourriture, pourtant, Corrigan nous soutient avoir eût l'impression de consommer un gâteau. A quelle point la magie est-elle capable de tromper l'esprit et les sens ? En outre, son corps lui n’a pas été dupe puisqu’il a repéré un corps tout à fait inadapté à la digestion. »

Harel reprenait presque à l’exactitude la question de leur professeur, et Spencer plissa les yeux, attendant une suite qui ne vint jamais. Wells prit finalement la parole, puis Gabriel West, et le Serdaigle remarqua que le débat tournait en rond. Il n’avait rien de plus à dire de son côté, aussi décida t-il de se taire, tout bonnement. Il répondrait aux prochaines questions. Reprenant sa plume avec lassitude, il commença à dessiner un livre à côté du Mille-Feuille, décidant qu’illustrer son cours était une excellente activité quand on avait rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Invité, Jeu 24 Avr 2014 - 17:33


Toujours assise à son bureau, devant le tableau, Clíodhna fut soulagée de voir que sa nouvelle série de questions eut plus de succès que la précédente. Elle laissa donc les élèves intervenir tour à tour. Certains se contentèrent de partager leurs hypothèses sur ce qui était arrivé à la jeune Corrigan, tandis que d'autres, visiblement mieux informés, se hasardèrent à mobiliser un peu de théorie, non sans succès il fallait dire. Plume à la main, l'enseignante prenait donc quelques notes et n'hésitait pas à distribuer des points afin d'encourager les réponses les plus éclairées.

Le premier à prendre la parole fut le charismatique, mais également très arrogant, William West :

« Pour la première question, c'est un contre-coup psychologique je pense, avait-il suggéré, confortant l'opinion de sa professeure. Violaine pensait manger un gâteau et apprend finalement que c'était un livre, il y a de quoi inquiéter n'importe qui et donc c'est logique d'en avoir la nausée, un réflexe naturel du corps pour se débarrasser de quelque chose de potentiellement dangereux ».

Continuant sur sa lancée, il répondit également à la seconde question :

« Et pour la suite, non, c'est impossible et ce quel que soit notre talent ou puissance magique, avait-il déclaré. La loi de Gamp sur la métamorphose élémentaire donne plusieurs exceptions principales et la nourriture est la première d'entre elles, on peut modifier de la nourriture ou même l'amplifier, la multiplier, si on le souhaite, mais il est totalement impossible de la créer à partir de rien, sinon la faim dans le monde aurait probablement été combattu depuis longtemps.
– C'est exactement ce à quoi je voulais arriver, s'enthousiasma alors Clíodhna. 10 points pour Serpentard ! Mais je vous en prie, continuez... », craignant de l'avoir interrompu dans son raisonnement.

Voilà qui était sans doute une grossière erreur, au vu de ce qui allait suivre :

« Et pour revenir au sort donc vous avez parlé... reprit alors le jeune homme, malicieux. Chaussures-turn-pantoufles ! », ce qui eut pour effet de changer les somptueuses stilettos de sa professeure en de vulgaires chaussons.

Outrée, la brunette émit un cri aigu et dégaina aussitôt sa baguette, prête à intervenir avant que le Serpentard n'ait métamorphosé l'intégralité de ses vêtements en pyjama. Mais ce ne fut pas nécessaire puisqu'il redit aussitôt leur aspect initial à ses escarpins. Dans son idiotie, il était donc tout de même pourvu d'un minimum de bon sens.

« J'espérais juste que quelqu'un d'autre que moi aurait eut l'intelligence d'en parler avant, visiblement j'avais tort... commenta-t-il alors avec désinvolture, ce qui eut le don d'attiser encore un peu plus l'indignation de la demoiselle.
– Merci pour cette petite démonstration, Mr West, rétorqua-t-elle alors, froidement. Je suppose que cela vaut bien 15 points supplémentaires pour Serpentard, félicitations ! Néanmoins, je vais devoir vous en retirer 5, car je ne pense que le moment soit venu pour cet exercice. En outre, il me semble que ma tenue avait déjà connu suffisamment de transformations pour aujourd'hui - moins 5 points - et, enfin, ce ne sont pas des chaussures, mais des Louboutin ; une amalgame grossière qui vous coûtera 5 points également. Vous y penserez à deux fois la prochaine fois que vous voudrez faire l'étalage de vos talents... Bien, où en étions-nous ? Oui, Miss Lightstorm, nous vous écoutons... ».

Elle avait sans doute été un peu sévère sur ce coup-là, sinon un peu mesquine, mais c'était du Clíodhna tout craché. Ce n'était pas parce qu'elle était prof désormais qu'elle ne serait plus fidèle à elle-même, c'est-à-dire une peste. Une grognasse.

Au fond de la classe, la susnommée Lightstorm se leva et en alla de sa théorie :

« Miss Quinn, peut-on formuler l'hypothèse que le processus inverse s'est fait dans l'estomac de Violaine ? lui demanda-t-elle, rhétoriquement, pour mieux exposer son raisonnement. Du moins, je pense que le livre a dû reprendre sa forme "initiale". Seulement, je ne sais pas pourquoi. À moins que seul mon camarade ait raison, je voulais simplement émettre mon idée.
– Ne vous inquiétez pas, mademoiselle, lui répondit alors sa professeure, beaucoup plus bienveillante qu'avec West. Il ne s'agit pas ici de savoir qui a tort et qui a raison, simplement de réfléchir sur la question. Pour ma part, je serais davantage de l'avis de votre camarade, ayant suffisamment confiance en mes capacités magiques, mais votre version des choses est également valable : 5 points pour Gryffondor !
– Pour ce qui est d'utiliser la métamorphose pour faire de la nourriture, il a raison en évoquant la loi de Gamp, poursuivit alors la jeune fille, mise en confiance. Mais, n'est-il pas possible de créer un plat à partir d'un produit de départ ? De faire une tarte aux fraises simplement avec une seule fraise ?
– L'exception de la loi de Gamp sur la nourriture dit seulement qu'il est impossible de créer de la nourriture par le biais de la magie, pas de la transformer, l'informa-t-elle. Néanmoins, cela nous renvoie à la question des qualités nutritives : ces fraises, dupliquées par magie, auraient-elles chacune toutes les propriétés de véritables fraises ou n'en seraient-elles que des avatars ? La loi de Gamp semble plaider pour la seconde possibilité, au risque de décevoir les plus gourmands d'entre vous... ».

La jeune Asiatique du premier rang émergea alors, soulevant ses propres interrogations :

« Est-ce que le livre a seulement changer d'aspect ? s'était-elle demandée. La loi de Gamp, comme la expliqué William, dit que la magie n'a pas la capacité de créer de la nourriture, pourtant, Corrigan nous soutient avoir eu l'impression de consommer un gâteau. À quel point la magie est-elle capable de tromper l'esprit et les sens ? En outre, son corps lui n'a pas été dupe puisqu'il a repéré un corps tout à fait inadapté à la digestion.
– Vous postulez donc que la thèse de Miss Lightstorm est exacte, ce qui est loin d'être avéré... souligna la professeure. Néanmoins, vous posez la question des limites de la magie, ce qui est précisément l'objet de la loi de Gamp et donc de ce premier cours. En réalité, votre réponse se trouve dans votre question : Miss Corrigan a eu l'impression de consommer un gâteau, ce qui ne veut pas dire que c'en était un. Peu importe sa forme et sa capacité à tromper nos sens, il demeure un manuel ensorcelé. La métamorphose est avant tout la magie des apparences ; elle altère les formes, mais n'est pas capable de changer les choses de manière intrinsèque, jusqu'à un certain point en tout cas... Quant à savoir jusqu'à quel point, cela nous renvoie à un débat quasiment perpétuel entre chercheurs dans le domaine de la magie fondamentale et dépasse, je le crains, le cadre de ce cours », paraphrasant les propos de la préfète de Serpentard qui avait tenu à peu près le même discours.

Il y avait donc, d'un côté, William West qui pensait comme elle que la réaction de Corrigan était psychologique, tandis que Kimberly Lightstorm et Gabriel West penchaient plutôt sur le fait que le livre avait dû recouvrer son apparence initiale. Plus raisonnables, Harel Chaitan et Heather Wells tenaient, chacune à leur manière, une posture intermédiaire.

« Très bien, nous avons donc vu que la première exception à la loi de Gamp sur la métamorphose élémentaire est la nourriture, conclut-elle alors. Il est donc impossible de créer de la nourriture à partir de rien, du vide, et les transformations qui touchent à la nourriture posent de nombreuses questions auxquelles il est difficile d'apporter des réponses absolues. Gardez bien cela à l'esprit, cela vous sera utile dans ce cours, mais également dans la vie... Si vous voulez des friandises, le meilleur moyen c'est encore d'aller chez Honeydukes, mais ne comptez pas sur moi pour vous redonner une apparence humaine lorsqu'elles vous auront transformé en baleine !

Bref, nous allons donc pouvoir poursuivre : j'aimerais que deux d'entre vous me rejoignent sur l'estrade. Le premier amènera son manuel de métamorphose et le transformera en son livre préféré ; un Turn fera sans doute l'affaire. Le second changera ce bouton
– elle dupliqua un des boutons de son chemisier – en un Gallion d'or. Des volontaires ? ».



NB : Les points évoqués ne sont pas réellement pris en compte, il vous seront seulement accordés à la fin du cours. Désolé de ne pas avoir repris toutes vos réponses, mais j'ai eu du mal à les articuler en évitant les répétitions.
J'attends donc deux élèves pour faire une petite démonstration de métamorphose. Merci de décrire précisément le sortilège que vous lancez, ainsi que le processus mental de votre personnage. Par contre, il serait préférable que vous laissiez le résultat de votre sortilège - réussie ou échec - en suspens. Bonne fin de semaine ♥

Extrait du Grimoire des Sortilèges :
 
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Spencer McKane, Jeu 24 Avr 2014 - 18:15


Quinn semblait s’être complètement remise de sa mésaventure en début de cours, et c’est avec patience et enthousiasme qu’elle répondit à chaque élève. Bien sûr la démonstration de West ne lui plut que moyennement, et le Serpentard perdit l’équivalent des points qu’il venait de gagner avec son lancer de sort. Nota Bene, ne pas insulter les Louboutins de Mademoiselle Clíodhna Quinn. Spencer avait minutieusement noté tout ce qui s’était dit sur la Loi de Gamp et les limites de la magie. Cette loi l’avait toujours fasciné, et il se demandait si un jour quelqu’un trouverait le moyen de la contourner d’une manière ou d’une autre. Dans la marge, il avait inscrit les quelques théories dressées sur les raisons de la nausée de Violaine, près de l’illustration sommaire du mille-feuille gobé par la Gryffondor.

« Très bien, nous avons donc vu que la première exception à la loi de Gamp sur la métamorphose élémentaire est la nourriture. Il est donc impossible de créer de la nourriture à partir de rien, du vide, et les transformations qui touchent à la nourriture posent de nombreuses questions auxquelles il est difficile d'apporter des réponses absolues. Gardez bien cela à l’esprit, cela vous sera utile dans ce cours, mais également dans la vie… Si vous voulez des friandises, le meilleur moyen c’est encore d'aller chez Honeydukes, mais ne comptez pas sur moi pour vous redonner une apparence humaine lorsqu'elles vous auront transformé en baleine ! Bref, nous allons donc pouvoir poursuivre : j'aimerais que deux d'entre vous me rejoignent sur l'estrade. Le premier amènera son manuel de métamorphose et le transformera en son livre préféré ; un Turn fera sans doute l'affaire. Le second changera ce bouton – elle dupliqua un des boutons de son chemisier – en un Gallion d'or. Des volontaires ? »

Reposant sa plume sur son parchemin, Spencer leva la main. Puisqu’il n’avait pas eu l’occasion de répondre aux questions précédentes, il pouvait bien tenter sa chance en pratique.

« Je me porte volontaire pour la transformation du livre ! »

Il attrapa son manuel en rejoignant l’estrade et le déposa sur le bureau avant de s’éloigner d’un pas. La baguette à la main, il pencha légèrement la tête sur le côté, se demandant pour quel livre il allait opter. Finalement décidé, il pointa l’arme sur le manuel, détaillant la couverture, le nombre de pages et la reliure, imaginant à la place les atours de son propre bouquin, d’aspect plus ancien.

#Manuel de métamorphose avancée-Turn-Magicis Patriis

Il accompagna ses paroles du mouvement adéquat et attendit que le flux se dissipe pour voir le résultat.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : William West, Jeu 24 Avr 2014 - 19:09


William haussa légèrement un sourcil, pas des chaussures mais des Louboutin ? Quelle différence cela faisait-il ? Le jeune homme ignorait totalement en quoi les chaussures de sa professeure, car elles restaient de simple chaussures à ses yeux, étaient si différentes de chaussures ordinaire. Le jeune homme ne manqua pas de noter que Miss Quinn lui retira autant de points qu'elle lui en accorda pour sa démonstration, autrement dit il aurait mieux fait de viser autre chose, comme une chaise par exemple, il aurait ainsi put faire gagner 25 points à sa maison et pas uniquement 10.

*Peu importe, je n'aurais qu'à continuer de montrer mon niveau et les points continueront de grimper.*


"Pardonnez ma méprise, je dois avouer que mes connaissances en matière de... Louboutin ? ...Sont très limitées."

La suite des explications fut relativement intéressante, certains élèves arguant que le livre avait peut-être retrouvé son aspect initial dans l'estomac de leur camarade, ce qui était bien entendu possible toutefois ils semblaient penser qu'il était réellement réapparut à l'état d'origine, comme s'il n'avait jamais été mangé. Un rictus apparut sur le visage du jeune homme qui écouta les explications en détails en attendant patiemment de pouvoir intervenir de nouveau. Cela lui fut permit lorsque Miss Quinn leur donna l'exercice suivant.

«Bref, nous allons donc pouvoir poursuivre : j'aimerais que deux d'entre vous me rejoignent sur l'estrade. Le premier amènera son manuel de métamorphose et le transformera en son livre préféré ; un Turn fera sans doute l'affaire. Le second changera ce bouton – elle dupliqua un des boutons de son chemisier – en un Gallion d'or. Des volontaires ? »

Spencer se porta immédiatement volontaire pour transformer le livre, prenant le Serpentard de vitesse, Will leva tout de même la main, hors de question de passer à côté de l'exercice.

"Je me porte volontaire pour le bouton par contre... J'aurais une petite remarque à faire à propos du livre et du gâteau, pour répondre à certains de mes camarades, si vous le permettez bien sûr mademoiselle.

Certains semblent surpris que Violaine ait confondu le livre avec un mille-feuille même une fois qu'elle l'eut mangé, je ne vois pas ce qu'il y a de surprenant. Il existe un sortilège relativement simple appelé charme de saveur qui permet de donner la saveur que l'on souhaite à la cible du sort, aussi il aura suffit à Mademoiselle Quinn de jeter ce sort pour que l'illusion soit parfaite. D'ailleurs, l'illusion était tellement parfaite que je soupçonne notre professeur de l'avoir fait en songeant à demander si quelqu'un serait volontaire pour le goûter, juste un tout petit bout histoire de nous tester.
En plus, vous semblez croire que le livre ait retrouvé son apparence initiale... Là dessus je rejoins notre professeur, même si c'est bien évidemment possible je doute que ce soit arrivé. Toutefois, imaginons que ça soit arrivé... Selon vous, dans quel état le livre se serait-il retrouvé ? Après avoir été mâché puis avoir passer plusieurs minutes dans un estomac ? Oui je crois qu'on a tous l'image en tête, impossible que l'estomac fasse la différence à mon avis."


Le jeune homme avait dit cela tout en rejoignant l'estrade et regarda en silence Spencer jeter son sort, se plaçant derrière lui et la professeur pour ne surtout pas le déranger et pouvoir jeter un rapide coup d’œil sur la demoiselle sans qu'elle ne puisse le remarquer, trop concentré à surveillé la performance du Serdaigle.

Une fois l'exercice accomplit, William s'approcha à son tour et saisit le bouton entre ses doigts, le faisant tourner sur lui même en notant tout ce qui le différenciait d'un Gallion, le seul point commun étant le fait qu'ils soient tous deux rond.


"L'argent faisant partit des cinq exceptions cité par la loi de Gamp, je ne pourrais créer qu'une copie d'un Gallion, un faux semblable au mieux à de l'or de farfadet, il est impossible de faire mieux."

*Sauf peut-être pour Nicolas Flamel mais il faut se rendre à l'évidence, je n'ai pas son talent...

Bref, réfléchissons, le gallion est plus gros, à peu près le double de la taille... Bien sûr la couleur change également, passant du noir au doré, sans oublier toutes les inscriptions présente sur les côtés de la pièce... Et sur la tranche, ne pas oublier le numéro de série... Mince combien de chiffres ? Une dizaine devraient suffire, je doute que Quinn ou quiconque d'autre connaisse ce détail, à moins bien sûr de comparer avec un original... Non je peux pas faire ça, ça serait admettre que je ne suis pas sûr de moi et je suis sûr, c'est l'unique détail qui m'embête... Oui dix chiffres ça sera parfait, et même si ce n'est pas le nombre exacte, ça ne posera pas de réel problèmes, on ne va pas me retirer de points parce que j'ai oublié des chiffres. Maintenant le sort, un turn suffira t-il ? Oui probablement, l'objet est petit et la transformation est simple, malgré les détails... Si ça suffit pour un livre entier, à condition d'avoir une mémoire photographique, ça suffira pour une pièce.*

Ayant finit de réfléchir à la méthode à employer, le jeune homme sortit sa baguette et sentit instantanément la magie couler en lui, le flux parcourant ses doigts pour se jeter dans la baguette, une sensation toujours aussi grisante, il ne restait maintenant plus qu'à libérer la magie qui venait de s'accumuler.


"#Bouton-turn-Gallion !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Invité, Jeu 24 Avr 2014 - 23:14


Un volontaire, puis deux. Décidément, c'étaient toujours les mêmes qui participaient, si bien que la Quinn avait l'impression de ne donner cours qu'à une infime partie de la classe, pendant que les autres somnolaient dans leur coin. Après leur petit coup d'éclat, Ethan et son acolyte se firent anormalement discret, de même que le reste de leur rangée. Il en allait de même que la préfète de Poufsouffle qui, au premier rang, semblait plus que jamais sur le point de s'endormir... Bien sûr, elle aurait pu intervenir. Les remuer un peu. Mais elle préférait éviter les esclandres. De toute façon, leur manque d'entrain se répercuterait inévitablement sur les sabliers de leurs maisons respectives.

McKane, alias l'élève modèle, fut donc le premier à se manifester. Docilement, il avait saisi son livre de cours et l'avait rejointe sur l'estrade pour que tout le monde le voit faire. Pour sa part, Clíodhna s'était levée de sa chaise et s'était écartée un peu de son bureau sur lequel il avait déposé son livre, jugeant qu'il valait mieux jouer la carte de la prudence. Après tout, elle ne l'avait pas encore vu à l'ouvrage et il était peut-être une véritable catastrophe lorsqu'il s'agissait d'agiter sa baguette. Qui savait s'il n'allait pas provoquer une explosion ? Enfin bref : une, deux, trois... Il articula parfaitement le sortilège et le manuel se transforma d'un seul coup, comme par magie. Enfin, c'était de la magie. Magicis Patriis, voilà ce qui était inscrit sur la couverture.

Clap, clap ! Sa professeure invita le reste de la classe à l'applaudir brièvement, après quoi elle s'exclama :

« Félicitations, Mr McKane ! lui avait-elle lancé, en allant saisir le livre qu'il venait de métamorphoser. On dirait que c'est parfaitement exécuté, cela vaut largement 10 points pour Serdaigle ! ».

Elle marqua alors une brève interruption durant laquelle elle fit mine de le feuilleter :

« Oups, on dirait qu'il y a un souci... déclama-t-elle alors en faisant mine de s'étonner, montrant au reste de la classe que le livre était principalement composé de pages blanches. On dirait qu'il y a eu un souci ! Mais ne vous inquiétez pas, Mr McKane, vous avez fait de votre mieux et vous n'y pouvez rien... En tout cas, impossible de consulter ce Magicis Patriis qui pourtant, j'en suis sûre, doit être très intéressant. Je suis moi-même une grande passionnée d'ancienne magie et d'histoire de la magie, un bon point pour vous ! Nous reviendrons plus tard à ce qui a bien pu se produire, mais avant ça, Mr West, c'est à votre tour de jouer ! ».

C'était un peu à contrecœur qu'elle avait autorisé William West à faire la démonstration avec le bouton, mais, comme il avait été le premier à se porter volontaire, Clíodhna aurait difficilement pu l'ignorer au profit d'un de ses petits camarades. Elle aurait pourtant aimé qu'un autre élève fasse l'étalage de ses capacités magiques, West ayant déjà démontré qu'il était plutôt doué...

« Je me porte volontaire pour le bouton, par contre... avait-il proposé un peu plus tôt, ce qui avait eu le don d'inquiéter la jeune professeure : que leur réservait-il encore ? J'aurais une petite remarque à faire à propos du livre et du gâteau, pour répondre à certains de mes camarades, si vous le permettez bien sûr mademoiselle.
– Je vous en prie, Mr West, nous sommes tout ouïe, l'autorisa la jeune femme, soulagée qu'il revienne là-dessus plutôt que sur ses Louboutin.
– Certains semblent surpris que Violaine ait confondu le livre avec un mille-feuille même une fois qu'elle l'eut mangé, je ne vois pas ce qu'il y a de surprenant, commença-t-il, prouvant que les Serpentard n'étaient pas tous aussi conciliants que Chaitan et Wells. Il existe un sortilège relativement simple appelé charme de saveur qui permet de donner la saveur que l'on souhaite à la cible du sort, aussi il aura suffit à Mademoiselle Quinn de jeter ce sort pour que l'illusion soit parfaite. D'ailleurs, l'illusion était tellement parfaite que je soupçonne notre professeur de l'avoir fait en songeant à demander si quelqu'un serait volontaire pour le goûter, juste un tout petit bout histoire de nous tester. En plus, vous semblez croire que le livre ait retrouvé son apparence initiale... Là dessus je rejoins notre professeur, même si c'est bien évidemment possible je doute que ce soit arrivé. Toutefois, imaginons que ça soit arrivé... Selon vous, dans quel état le livre se serait-il retrouvé ? Après avoir été mâché puis avoir passer plusieurs minutes dans un estomac ? Oui je crois qu'on a tous l'image en tête, impossible que l'estomac fasse la différence à mon avis.
– Très bien, merci pour ces précisions... conclut alors la brunette, se demandant s'il était réellement indispensable de revenir sur cet épisode. Par souci de bienséance, nous n'allons pas demander à Miss Corrigan de nous décrire ce à quoi ressemblait ce qu'elle a régurgité, alors je crains que cette question restera à jamais en suspens. Par contre, je n'ai utilisé aucun charme de saveur, une simple métamorphose a suffi... Mais peu importe. Sur ce, tenez le bouton, nous vous regardons Mr West ! ».

Le jeune homme saisit alors ledit bouton et, semblant l'analyser, le fit tourner sur lui-même :

« L'argent faisant partie des cinq exceptions citées par la loi de Gamp, je ne pourrais créer qu'une copie d'un Gallion, déclara-t-il cependant avant de jeter le sortilège, anticipant l'inévitable échec auquel il s'exposait. Un faux semblable au mieux à de l'or de farfadet, il est impossible de faire mieux », ce à quoi la jeune enseignante se contenta de hocher la tête, l'enjoignant à réaliser sa petite démonstration.

Il fit alors mine de se concentrer, puis s’exécuta :

« Bouton-turn-Gallion ! », avait-il lancé de vive voix.

Durant quelques secondes à peine, le bouton prit la forme d'un Gallion on ne peut plus convaincu, mais il reprit aussitôt, inexorablement, sa forme originelle. C'était couru d'avance, comme avait cru bon de le préciser la beau brun avant de se hasarder à jeter le sort, et c'était exactement ce qu'avait voulu Clíodhna. Dans le cas contraire, si le sortilège avait fonctionné avec plus de succès, elle eut été en plutôt mauvaise posture pour expliquer à ses élèves qu'il était impossible de créer de l'argent par la magie ! Si c'était possible, cela ferait bien longtemps que le système monétaire mondial se serait écroulé de toute façon, exactement de la même façon que la faim aurait été éradiquée s'il n'y avait pas d'exception sur la nourriture.

« Nous vous inquiétez pas, cela vaut bien 10 points pour Serpentard également ! crut-elle bon de préciser. Merci messieurs, vous pouvez donc regagner vos places ! Mr McKane, n'oubliez pas de venir récupérer votre manuel, ou plutôt votre bouquin, à la fin du cours. D'ici là, vous n'en aurez pas besoin, ne vous inquiétez pas... ».

Les deux jeunes gens allèrent donc se rasseoir, tandis que Clíodhna saisit sa baguette afin d'enchanter une craie qui écrivit l'inscription suivante sur le tableau :
    La loi de Gamp sur la métamorphose élémentaire, et ses exceptions :

    - ...
    - l'argent
    - ...
    - la nourriture
    - ...
Rabaissant sa baguette, la brunette s'adressa à l'ensemble de la classe :

« Comme vous l'aurez compris depuis un moment, le sujet de cette introduction est donc la loi de Gamp et ses exceptions, déclara-t-elle avant de se lancer dans un long monologue. Et si ce n'est pas le cas, je ne peux vraiment rien faire pour vous, c'est que vous êtes sourd ou aveugle. Voire les deux. Ou que vous dormez... N'est-ce pas, Miss Samuels ?

Comme Mr West nous l'a révélé avant d'en faire lui-même les frais, il est impossible de créer de l'argent par la magie. L'argent magique - les Noises, les Mornilles et les Gallions - est doté d'un enchantement particulier qui réduira à néant toute tentative de fraude. Ce n'est sans doute pas le cas de toutes les formes de monnaie qui existent sur terre et vous parviendrez peut-être avec plus de succès de leur créer des avatars ou de les multiplier. Sachez seulement qu'il est impossible de créer de la valeur par la magie et que l'argent ainsi créé n'aura donc... aucune valeur. En outre, c'est illégal, mais je suppose que je ne vous apprends rien. Il en va de même pour toute chose ayant de valeur, comme les pierres et les métaux précieux, mais une fois de plus je ne vous apprends rien puisque c'était l'objet du dernier cours d'Azphel.

Très bien, il nous reste donc trois autres exceptions... D'après vous, laquelle d'entre elles a entravé la réussite de la métamorphose de livre exécutée par Mr McKane et comment l'expliquez-vous ? Enfin, quelles sont les deux dernières exceptions à la loi de Gamp ? N'hésitez pas à agrémenter vos réponses d'exemples pour que tout le monde en comprenne les enjeux »
.



NB : Attention ! Il y a trois lois à citer et j'attends donc au moins trois élèves différents. Comme d'habitude, n'hésitez pas à compléter les réponses de vos camarades si vous le jugez nécessaire, mais évitez de trop vous répéter ♥
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Spencer McKane, Jeu 24 Avr 2014 - 23:38


Magicis Patriis. Le bouquin à la reliure de cuir et aux pages jaunies étaient bien apparu en lieu et place du manuel de métamorphose, sous le regard satisfait de Spencer. Mais il s’en doutait, les pages ne pouvaient contenir aucun des écrits qu’il avait tant parcouru ces trois dernières années. C’était impossible.

« Félicitations, Mr McKane ! On dirait que c'est parfaitement exécuté, cela vaut largement 10 points pour Serdaigle ! »

Le garçon émit l’ombre d’un sourire avant de voir l’enseignante constater l’inévitable en ouvrant le livre.

« Oups, on dirait qu'il y a un souci... On dirait qu'il y a eu un souci ! Mais ne vous inquiétez pas, Mr McKane, vous avez fait de votre mieux et vous n'y pouvez rien... En tout cas, impossible de consulter ce Magicis Patriis qui pourtant, j'en suis sûre, doit être très intéressant. Je suis moi-même une grande passionnée d'ancienne magie et d'histoire de la magie, un bon point pour vous ! Nous reviendrons plus tard à ce qui a bien pu se produire, mais avant ça, Mr West, c'est à votre tour de jouer ! »

Spencer laissa de l’espace à William, qui annonça de but en blanc qu’il ne pourrait créer un véritable Gallion. Pour les mêmes raisons que Spencer qui ne pouvait faire apparaître les informations du livre. Et effectivement, lorsque le Serpentard lança son sortilège, le bouton ne resta qu’un instant sous la forme demandée avant d’en revenir à son aspect initial.

« Ne vous inquiétez pas, cela vaut bien 10 points pour Serpentard également ! Merci messieurs, vous pouvez donc regagner vos places ! Mr McKane, n'oubliez pas de venir récupérer votre manuel, ou plutôt votre bouquin, à la fin du cours. D’ici là, vous n’en aurez pas besoin, ne vous inquiétez pas… »

Le Serdaigle s’exécuta sans attendre et regagna sa place tandis que leur professeur inscrivait quelques lignes sur la loi de Gamp au tableau à l’aide d’un enchantement.

« Comme vous l'aurez compris depuis un moment, le sujet de cette introduction est donc la loi de Gamp et ses exceptions, déclara-t-elle avant de se lancer dans un long monologue. Et si ce n'est pas le cas, je ne peux vraiment rien faire pour vous, c'est que vous êtes sourd ou aveugle. Voire les deux. Ou que vous dormez... N'est-ce pas, Miss Samuels ?

Comme Mr West nous l'a révélé avant d'en faire lui-même les frais, il est impossible de créer de l'argent par la magie. L'argent magique - les Noises, les Mornilles et les Gallions - est doté d'un enchantement particulier qui réduira à néant toute tentative de fraude. Ce n'est sans doute pas le cas de toutes les formes de monnaie qui existent sur terre et vous parviendrez peut-être avec plus de succès de leur créer des avatars ou de les multiplier. Sachez seulement qu'il est impossible de créer de la valeur par la magie et que l'argent ainsi créé n'aura donc... aucune valeur. En outre, c'est illégal, mais je suppose que je ne vous apprends rien. Il en va de même pour toute chose ayant de valeur, comme les pierres et les métaux précieux, mais une fois de plus je ne vous apprends rien puisque c'était l'objet du dernier cours d'Azphel.

Très bien, il nous reste donc trois autres exceptions... D'après vous, laquelle d'entre elles a entravé la réussite de la métamorphose de livre exécutée par Mr McKane et comment l'expliquez-vous ? Enfin, quelles sont les deux dernières exceptions à la loi de Gamp ? N’hésitez pas à agrémenter vos réponses d'exemples pour que tout le monde en comprenne les enjeux »


Spencer leva immédiatement la main, histoire d’expliquer son affaire de page blanche.

« Parmi les cinq exceptions de la loi de Gamp, en plus de l’argent et de la nourriture, il y a l’information. Il est impossible de la créer à partir de rien, c’est pour ça que mon livre est resté vierge. »

S’il estimait que cette réponse lui revenait, il laissa le loisir au reste de la classe d’exprimer les deux dernières exceptions de la loi de Gamp. Ses pensées dérivèrent vers un avenir ou la métamorphose avait atteint un tremplin permettant de créer la vie à partir de rien. Quel monde ce serait ! Il se reprit rapidement et écrivit à la suite de son parchemin les notes du tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Invité, Ven 25 Avr 2014 - 0:13


La leçon reprenait alors que Violaine gratifiait Kaëlie d'un généraux coup de coude dans les côtes. Hep, là ! Tu dors ? Visiblement, même cela ne parvint pas à la tirer de son profond sommeil. Avec une moue contrariée, la rouquine se retourna vers son autre voisin, plus éveillé, Gabriel.

- Excuses acceptées, de toute façon regarde donc l'image que donne votre seconde préfète...

Elle désigna la blonde du menton, renonçant à la secouer davantage. Peut-être avait-elle eu une mauvaise nuit ? Ou alors qu'elle n'aimait particulièrement pas la Métamorphose, elle n'avait pas prononcé un seul mot depuis son arrivée, salut mis à part.
Avec un haussement d'épaules, Violaine reprit le cours au vol, écoutant les diverses suggestions de ses camarades sur le pourquoi elle s'était sentie mal. Elle avait envie de leur hurler de la fermer, elle n'était pas un de ces cobaye que l'on étudiait pour faire progresser des raisonnements et des conjectures tous plus invraisemblables les uns que les autres. NON, le livre n'avait pas repris sa forme initiale, comment l'aurait-elle régurgité sinon ? Et l'autre pimbêche de prof qui les encourageait à claironner des absurdités toujours plus énormes !
Fulminant intérieurement, la préfète s'appliqua à froisser son parchemin et à le tordre pour se défouler jusqu'à en faire une boulette bien compacte. Au dernier moment, elle se retint de l'envoyer sur Kaëlie et la posa dans le coin de sa table.
Lorsque ses camarades eurent fini de polémiquer sur la réaction de son estomac, la professeur passa enfin aux généralités, chose qui servait normalement de préambule dans tous les cours classiques. La loi de Gamp, c'était quoi encore de ce truc minable ?
Passablement irritée, la rouge et or feuilleta son manuel avec force, en arrachant presque les pages. Elle trouvait la réponse bien plus vite qu'en écoutant l'autre vieille en pagne rafistolé devant ! La voilà qui jouait encore avec sa classe en demandant des démonstrations...pas encore assez de pratique à son goût ? Grand bien leur fasse à tous ces lèches-bottes avides de compliments, qu'ils aillent briller en faisant quelques petits tours de passe-passe.
Sans surprise, le Mister-parfait McKane se dévoua le premier, toujours prêt à postuler pour grappiller quelques bonnes paroles et quelques points aux Serdailges qui en avaient bien besoin. Puis William se proposa, et Violaine accorda à sa prestation un semblant d'attention. C'était la moindre des choses, il était de son côté. En témoignent les pantoufles disparues qu'arborait Quinn quelques minutes auparavant.

C'était à prévoir, les résultats furent mitigés et Miss Cliodhna, fière de son petit succès leur annonça qu'une fois encore elle avait tenté de les piéger.
Retenant à grand peine de lever ses yeux au ciel, Violaine pointa le doigt sur un ligne qu'elle avait jugée digne d'interêt avant de prendre la parole, d'une voix monocorde et désintéressée :

- L'une des cinq autre exceptions à la loi de Gamp et La vie. En effet, il est impossible de créer un être vivant à partir de la Magie ou à partir de toute autre technique d'ailleurs. Les Moldus ont essayé, mais sans succès notable à ce jour...

Levant un sourcil, Violaine referma son livre d'un coup sec. Avec un soupir non dissimulé , elle murmura son ennui profond à l'oreille de Gabriel avant de faire tournoyer négligemment sa baguette sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Lightstorm
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Kimberly Lightstorm, Ven 25 Avr 2014 - 2:13


Soulagée de ne pas avoir été renflouée comme une vieille veracrasse, Kimberly se sentit un peu mieux et constata que le cours était super intéressant. Elle put aussi voir que beaucoup connaissaient déjà un sacré rayon sur la métamorphose. Se hâtant de prendre sa plume, elle remercia d'un hochement de tête les explications de la Miss et écrivit sur son parchemin qui devenait de plus en plus remplit au fur et à mesure des remarques, des questions et surtout des explications que pouvait donner Miss Quinn. Lightstorm ne voulait pas rater un seul mot du cours, tout ce qu'elle voulait, c'était démontrer qu'elle n'était pas seulement une fille qui faisait des escapades nocturnes se fichant royalement du règlement. Elle savait aussi des choses, elle savait aussi être assidue, présente et active en cours. Plissant les yeux pour inspecter les deux objets métamorphosés par ses camarades de classe MacKane pour Serdaigle et West pour Serpentard... Encore lui, il avait la science infuse ou quoi ? A chaque cours, il pouvait faire son intéressant et réussir à tous les coups ! Un qui n'aura aucun soucis avec ses ASPICS et pourquoi dès à présent postuler pour un poste de professeur ?! Kimberly soupira, pourquoi n'était-elle pas comme ça ? Pourquoi elle n'en savait pas autant qu'eux ?
*C'est parce-que tu passes ton temps en dehors de Poudlard au lieu d'aller à la bibliothèque, tu sais ? L'endroit où il y a tout plein de livres qui pourraient t'aider !*
Revenant à elle, Kim' cherchait au plus profond de l'abîme de sa cervelle de petit moineau... LOI de Gamp...Loi de Gamp... Loi de Gamp... Gampy, gampy, gamp... Au lieu de trouver une réponse son esprit frivole l'emporta dans un délire débile et infantile...
C'est alors qu'elle se souvint, oui, une lueur de souvenir pas plus grosse qu'un petit pois, mais, suffisant quand même pour pouvoir donner une réponse à Miss Quinn et compléter ainsi les cinq exceptions de la Loi de Gamp. Après avoir lever la main et être invitée à répondre elle dit alors :
-Miss Quinn, il y a aussi l'amour. Bien sûr nous parlons là de sentiments "véritables", l'amour ne peut pas être créer, ce ne serait qu'une pâle copie et puis de toute manière, l'amour, le vrai, ne peut être ni dupliqué ni créer. Il est possible d'utiliser des philtres d'amour, mais, ce ne serait qu'un amour "factice"... Hochant la tête comme prise dans ses pensée elle continua...Oui, l'Amour est déjà en sorte, une forme de magie....Murmura t-elle ...
Kimberly se ressaisit et jeta des regards autour d'elle en espérant que personne ne la montre du doigt pour se moquer de sa prose sur l'amour.... Et elle récita alors dans sa tête en comptant sur ses doigts : Argent, Nourriture, Vie, Information, Amour. Cela faisait donc cinq...
Elle compléta alors son parchemin et souligna les cinq exceptions, qu'elle apprendrait par coeur à l'avenir, non, assurément, il fallait qu'elle rattrape ses lacunes !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Invité, Ven 25 Avr 2014 - 3:13


Debout sur son estrade, Miss Quinn donna la parole tour à tour aux trois élèves qui levèrent la main pour répondre à ses questions. Même si les choses avaient plutôt mal commencées pour elle, l'ambiance de la classe avait fini par s'apaiser et elle était heureuse de terminer son cours dans de meilleures conditions. Certes, elle avait espéré que les choses se passent autrement, que tout soit parfait, et ce en particulier lorsque Mrs Harshing était présente. Mais il était impossible de tout contrôler et, au moins, ses élèves avaient pu voir qu'il valait mieux ne pas trop rigoler avec elle, car quand on la cherchait on finissait toujours par la trouver. C'était ce qu'elle espérait en tout cas, ce dont elle tâchait de se convaincre...

Chassant l'idée que, tout compte fait, la seule chose qu'ils avaient vraiment vue d'elle était sa petite culotte, elle s'éclaircit la voix :

« C'est parfait, nous avons donc nos trois dernières exceptions à la loi de Gamp : l'amour, l'information et la vie, qui s'ajoutent aux deux premières : l'argent et la nourriture, reprit l'ancienne Gryffondor, soulagée de voir que le niveau de la classe n'était pas aussi bas que le laissait présager leurs frasques. J'accorde donc 5 points supplémentaires à Serdaigle, ainsi que 10 points à Gryffondor. Cette règle et ces cinq exceptions sont élémentaires et vous vous devez de les avoir toujours en tête lorsque vous pratiquez la magie, au risque de vous heurter sans cesse aux limites qu'elles supposent ».

Elle marqua alors une courte interruption, durant laquelle elle prit la peine de compléter les informations du tableau :
    La loi de Gamp sur la métamorphose élémentaire, et ses exceptions :

    - l'amour
    - l'argent
    - l'information
    - la nourriture
    - la vie
« Par contre, je vous trouve un peu avares en explications, reprit-elle en se tournant à nouveau vers son auditoire. Cela vous paraît peut-être évident, mais j'aimerais savoir en quoi l'exception des informations a constitué un obstacle à la bonne réalisation du sortilège de Mr McKane, pouvez-vous expliciter ? Et quel enseignement pouvez-vous en tirer pour votre pratique de la métamorphose ? Il en va de même pour la vie : que devons-nous penser des sorts tels que Avis ou Lapifors, ou encore des Inferi ? Pour ce qui est de l'amour, je pense que Miss Lightstorm a été assez complète, à moins que quelqu'un souhaite ajouter quelque chose ? ».

Tandis qu'elle jetait un regard circulaire à la classe, espérant que les élèves qui n'avaient pas encore pris la parole se manifestent enfin, la jeune enseignante remarqua que c'était peine perdue pour Kaëlie qui, plutôt que de participer à la discussion générale, avait fini par s'assoupir. Elle était d'autant plus vexée qu'elles se connaissaient un peu, faisant toutes deux partie de l'équipe de Quidditch. Bien décidée à la tirer de sa torpeur, Clíodhna lui lança sa craie sur le crâne, se promettant de lui réserver un cognard au prochain match si elle ne se reprenait pas rapidement. Déjà qu'elle n'était pas très douée en sport, si en plus elle ne suivait pas en cours, à quoi était-elle donc bien capable ?

Comme si de rien était, la professeure lança ensuite un sourire innocent au reste de la classe, espérant les encourager à s'exprimer sur le sujet du jour.


Dernière édition par Clíodhna Quinn le Mer 7 Mai 2014 - 7:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Damien J. Eales, Sam 26 Avr 2014 - 4:39


--------Cours 1: Introduction.


J'avais totalement décrocher de tout ce qui pouvait bien se passer à partir du moment où plusieurs élèves avaient juger bon de dévêtir la prof ce que je trouvais totalement stupides. Mis à part faire perdre du temps à tout le monde et gagner des heures de colles de façon totalement gratuite... où était l’intérêt ? Contrairement à certains, mon regard ne parcourait même pas la salle à la recherche du coupable, je m'en fichais royalement. Toutes ce qui se passa par la suite n'avait pas la moindre once d’intérêt pour moi et je préférais lire tranquillement mon manuel en attendant patiemment la fin du cours pour enfin partir de cette salle de classe et faire autre chose. Car ce n'est pas que je commençais à trouver le temps incroyablement long, mais... si, c'était tout à fait ça ! J'aurais pu faire la conversation à Heather, mais étant donné que Quinn était sans doute de mauvaise humeur après ce qui venait de se produire, il valait mieux se taire pour ne pas avoir d’ennuis. Encore que s'il ne s'agissait que de moi, ça m'était bien égal, mais je ne voulais pas que la préfète courre le moindre risque par ma faute. Je me contentais donc de lancer un regard à mon amie suffisant à lui faire comprendre que j'avais hâte que le cours se termine.

Alors que cela ne semblait pas gagner au premier abord, le cours repris cependant une tournure tout à fait normale, la professeure posant plusieurs questions auxquels je me serais fait une joie de répondre si seulement Spencer ne s'amusait pas à répondre à chaque fois avant moi... je n'avais absolument rien contre ce garçon, mais son air de monsieur je sais tout commençait largement à m'agacer tout comme sa façon de vouloir absolument se faire bien voir... et peut-être aussi un peu le fait que, d'après ce que j'avais entendu, Heather et lui ne s'entendaient pas spécialement très bien... non, enfaite, ça devait être totalement ça ! Pour une raison que j'ignorais, je me sentais extrêmement protecteur envers la Verte et Argent, la preuve étant que je l'avais défendue face à Quinn en sachant parfaitement que je risquais d'être mis en dehors du cours.

Spencer fut plus rapide que moi pour faire l'exercice demander par la prof, pour prendre la parole concernant la loi de Gamp... ce monsieur je sais tout commençais doucement à m'agacer à monopoliser le cours. Il ne pouvait pas un peu en laisser aux autres, non ? C'était trop demander ?



D A M I E N ---E A L E S
Ça lui arrive de se taire à celui-là parfois ? En plus, il rend tout chiant.


Fort heureusement, j'avais marmonner cela et personne ne l'avait entendu à l'exception d'Heather et peut-être même Violaine étant donné que cette dernière se trouvait pile devant moi. En réalité, j'étais un peu de mauvaise foi étant donné que Spencer n'avait pas tant parler que ça... c'est juste que ça m’irritais de ne pas pouvoir en placer une par sa faute. Après lui, Violaine et Kimberly prirent la parole histoire de redorer un peu le blason des Gryffondors qui n'étaient pas vraiment réactifs depuis un moment. Heureusement qu'elles étaient là d'ailleurs...

Toutes les exceptions à la loi de Gamp avaient donc été citée, mais la prof' venait de me donner une occasion en or d'enfin en placer une en demandant plus d'informations sur certaines d'entre elles. Parfait ! Enfin... si Spencer avait décidé de se taire... je jure que si jamais il m'empêche une fois de plus de parler, je lui lance un Silencio informulé, juste pour être sûr...

Levant la main afin d'avoir l'attention de Miss Quinn - de façon positive cette fois-ci - j'attendis que cette dernière me donne la parole pour enfin participer à ce cours durant lequel je m'étais montré relativement discret depuis un long moment.



D A M I E N ---E A L E S
Les sortilèges que vous avez cités, ainsi que les Inféri ne sont pas vivants à proprement parler. Il ne s'agit que d'enveloppes charnelles, des coquilles vides obéissant bêtement à un sorcier et n'ayant aucune volonté propre, de ce fait, ils ne peuvent pas être considérer comme étant "vivant" au sens propre du terme. Néanmoins, j'ai une petite question concernant cette exception...  la pierre philosophale possédant le pouvoir de l’élixir de longue vie permettant d'accéder à une certaine forme d'immortalité ne va t-elle pas à l'encontre de la loi de Gamp ?


Hé ouais, moi aussi je pouvais étaler ma science ! Bon, en même temps, je ne savais pas vraiment si ma question avait vraiment un rapport avec le cours, mais en même temps, cela concernait bel et bien une exception sur cette règle étant donné que, bien qu'elle ne créait pas la vie, elle empêchait bel et bien de mourir de façon naturelle ce qui rentrait parfaitement dans les critères de la loi de Gamp du coup. Et au moins, je posais là une question intéressante qui, dans le pire des cas, aura au moins eu le mérite de faire un peu bouger ce cours qui ne décollait pas vraiment, voyant toujours les mêmes personnes répondre aux questions pendant que les autres somnolaient.


DAMIEN J. EALES.--------
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 10

 Cours n°1 : Introduction

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.