AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 10 sur 10
Cours n°1 : Introduction
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
Heather Wells
Serpentard
Serpentard

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Heather Wells, Ven 16 Mai 2014 - 22:47


Le cours continua sans plus aucun incident notable, le sujet de la pierre philosophale semblait passionner les élèves. Et c'était tout à fait compréhensible: vivre aussi longtemps qu'on le souhaitait et ce, sans même vieillir... Même si vivre éternellement n'intéressait pas plus que ça Heather, la mort faisant, à son sens, partie intégrante de la vie; mais vivre sans vieillir était une idée assez plaisante.

La Serpentard écoutait la professeure avec une attention toute nouvelle. Son cours finissait assez bien par rapport au début. La verte et argent mettait l'irritabilité de l’enseignante sur le fait qu'il s'agissait de son premier cour et qu'elle avait sans doute dû être sous pression. Désormais, le cours s’enchaînait de manière cohérente et la sonnerie retentit plus rapidement que ce que la brune aurait put espérer. Alors qu'elle rangeait rapidement ses affaires, Miss Quinn requit leur attention quelques secondes supplémentaires. Elle proposa à tout ceux qui le souhaitait, de démontrer leurs aptitudes en métamorphose.

La Préfète ayant fait perdre des points en début de cours devient bien se rattraper. Elle continua donc de ranger ses affaires puis mit son sac sur son épaule avant de prendre place dans la file. Elle n'était pas vraiment une super élève en métamorphose, autant ne pas tenter trop grand alors. Certains autres parvinrent à faire de belles choses mais l'Irlandaise ne savait même pas quelle transformation effectuer. Il fallait que ce soit petit et simple, facile à réaliser en soit. Mais quoi ? Petit à petit, la file devant elle se rétrécit et ce fut déjà son tour. Pointant sa baguette de noyer blanc sur l'une des plumes se trouvant sur une étagère, elle prononça la formule:

- Plume turn dé.

La Sixième année sentit la magie traverser sa baguette et celle-ci toucha la plume dans un bel éclair coloré. La plume se transforma rapidement, laissant place à un beau dé. Enfin, beau dé, c'était vite dit. Les faces n'étaient pas tout à fait de taille identique ce qui ne le rendait pas parfaitement carré, mais il restait reconnaissable pour autant. De plus, les points sur les différentes faces ne devaient sans doute pas être au bon endroit. Tant pis. Saluant l'enseignante, la brune quitta ensuite la salle et prit le chemin de son cours suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Harel Chaitan, Ven 16 Mai 2014 - 23:34


A la fin du cours, sa tête n'était plus qu'un bocal vide. Seule une brume épaisse et aveuglante flottait au sein de cette espace troublé par une douleur lancinante. Au milieu de cette vapeur opaque, ses réflexions ne parvenaient plus à se mettre en lien, ni même à émergeaient se perdant dans sa boite crânienne. C'était regrettable car la dernière partie du cours était de loin la plus intéressante. La métamorphose était en fait l'art de créer l'illusion la plus sophistiquée possible.

La salle ressemblait maintenant à un hall de gare, celui de King Cross à la période de rentrée scolaire. Les étudiants grouillaient, la mélodie désordonnée des conversations s'élevant de toute part se disputait le monopole du fond sonore avec le bruit des chaises que l'on traînaient sur le sol. Pourtant, Chaitan continua de rêvasser une joue posée contre la paume de sa main. La Métamorphose était une pratique véritablement intéressante, et elle se demandait pourquoi son intérêt affublée de sa curiosité ne s'y était pas attardés plus longuement. Trop accaparée par d'autres pratiques dispensaient par aucun des enseignants de Poudlard ou à développer ses aptitudes, l'étudiante s'était fermée au reste.

Réduisant ses affaires scolaires d'un coup de baguette poussif, celles-ci achevèrent leur course au fond de la poche de sa cape aux couleurs de sa maison. Une main pâle, contrastant fortement avec le tissu sombre, ensuite ses jambes se déplièrent, néanmoins son corps ne se redressa pas complètement. Prenant la direction de l'endroit désigné par Quinn afin de réaliser l'exercice pratique. Plusieurs étudiants s'y étaient déjà essayer avec un succès relatif. Scrutant les étagères, Harel porta son dévolu sur un vase. Elle dût se mettre sur la pointe des pieds pour l'attraper, mais n'abandonna pas pour autant son idée.

Puis, elle se concentra sur l'objet tentant de faire abstraction de son mal de tête qui tarderait pas à tourner à la migraine, ainsi que de l'ambiance sonore peu propice. Ses yeux scannèrent la forme générale du récipient, avant d'entrer plus dans le détail de ses courbes. Ensuite, l'asiatique visualisa une rose : une fleur d'une beauté certaine à la tige criblée d'épine. Baguette bien en main, son extrémité pointa le vase sur lequel s'abatis un trait de magie :

- Vase turn Rose

Pour commencer, il ne se passa rien. Harel renforça l'image mentale et sa volonté d'y parvenir, plissant les yeux. L'image du récipient en forme de poire se dissipa pour prendre une forme plus allongée qui gagna en précision, progressivement, mais trop lentement. L'énergie de l'étudiante absorbée par son rhume, la métamorphose la forçait à puiser dans ses réserves. Finalement, l'exemplaire du spécimen floral commun ressemblait à une rose : on retrouvait les épines acérées sur sa tige verte et épaisse, par contre les pétales manquaient de finesse. Les traits grossiers, la texture n'était pas celle de la plante, mais du verre épais du récipient.

Le résultat n'était pas satisfaisant, mais elle ne bénéficiait pas de la motivation nécessaire pour faire mieux. Une seule idée l'animait : rejoindre l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Invité, Dim 18 Mai 2014 - 15:26


Les minutes s’égrenaient les unes après les autres à la vitesse d'un Ronflak cornu et Violaine ne tarda pas à consulter sa montre une fois encore. Sa boulette de papier n'avait eu aucun effet sur Kaëlie, qui continuait de baver copieusement sur son parchemin.
Miss. Quinn avait même tenté sa chance en lui balançant une craie sur le haut du crâne...sa collègue préfète aurai plutôt fait de se réveiller, car si pour le moment la professeur faisait mouche avec du matériel scolaire, elle pourrait très bien utiliser de véritables cognards à la prochaine occasion. Car la vieille faisait encore partie de l'équipe de Quidditch et s'accrochait à son poste de batteuse à la manière d'un stangulot particulièrement vorace. Cela devait certainement la réconforter de penser qu'à son âge, on pouvait encore être 'dans le coup' .

En tout cas la rouquine elle, ne n'était plus, dans le coup. Un peu embrouillée avec les réponses qui fusaient de part et d'autres de la classe, elle se contentait de noter certain mots qu'elle jugeait importants, à la suite les uns des autres, promesse de recherches futures.
Alors qu'elle profitait d'un peu de répit, elle demanda à Gabriel en murmurant :

- pssst, c'est quoi une pierre philomorphale ?

Bah ouais, il y avait encore des choses qu'elle n'avait pas assimilé. C'était quoi, un caillou carnivore ? Apparemment ça rendait immortel de l'avoir, mais cela devait avoir un prix....et si la pierre cannibale demandait un être humain en sacrifice pour bénéficier de la vie éternelle ? Oh, c'était dangereux ce truc.... C'était bien qu'on puisse pas en fabriquer d'autres en fin de compte. Distraitement, Violaine se mit à crayonner une esquisse dans un coin de son parchemin, une espèce de rond avec des dents qui ressemblait à s'y méprendre au jeu moldu pacman. Ah...
La sonnerie qui s'était tant fait attendre résonna enfin, signalant la fin de ce calvaire. Rapidement, Violaine s'était déjà mise à remballer ses affaires et s'était à demi-levée quand Quinn les héla une dernière fois. La pratique ? Elle n'en avait pas eu assez ? Le bas de son tailleur évaporé, les précieux escarpins changés en pantoufles.....qu’est-ce qu'elle voulait d'autre ? Une robe de chambre en satin ? Ils étaient capables, ça s'était vu. Bruyamment, la préfète se rassit à sa place en laissant tomber son sac au sol.
En levant un sourcil elle regarda la petite file des élèves en manque de points se former sur l'estrade, chacun allant de son petit tour de magie pour épater la prof.
Il y eut des statuettes, des dés, du mobilier pour les plus hardis. Et il y eu aussi un splendide bouquet de roses de la part d'Ethan...destiné à la vieille peau. Les lèvres pincées, Violaine regarda d'un œil aigre son petit ami sortir mine de rien, sans doute assez fier de sa performance. Cet épisode acheva de décourager la préfète et c'est de sa place, qu'elle lança un #plume turn kandjar. Non contente d'avoir attendu que tout le monde soit parti, elle ne prit même pas le temps de voir si cela avait fonctionné. Au mieux elle aura eut un mix des deux, et peut-être qu'avec un peu de chance la professeur se blessera avec son oeuvre ? Vieille ganache, Ethan est bien trop jeune pour toi ! Et en plus, il est déjà pris !
Après un dernier regard haineux vers l'estrade professoral, Violaine quitta la pièce en claquant la porte derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Invité, Ven 23 Mai 2014 - 20:48


La fin du cours avait donc sonnée et, en un temps record, la majorité des élèves évacuèrent les lieux. Il était surprenant de voir la vitesse avec laquelle ils étaient capables de décamper, quand on voyait le temps qu’ils prenaient pour s’installer… Enfin bref, il ne resta plus qu’une poignée d’élèves motivés à faire leurs preuves face à leur nouvelle enseignante… ou, qui sait, tout simplement à gratter quelques points ? Quoi qu’il en fût, ils la rejoignirent tous sur l’estrade et défilèrent tour à tour devant son bureau, effectuant l’exercice de métamorphose basique qui leur était demandé.

Annika Lavoie, élève de Serdaigle, fut la première à se prêter à l’exercice :

« Bibelot turn chandelle ! avait-elle lancé avec succès.
– C'est plutôt concluant, Miss Lavoie, commenta Clíodhna. Voilà une métamorphose simple, mais très bien exécutée. La prochaine fois, tâchez seulement de voir un peu plus grand et de vous attaquer aux couleurs ! », avant de barrer la mention Piètre qu'elle avait réservée à la jeune femme dans son carnet et de la remplacer par un petit Acceptable d’encouragement.

La demoiselle rendit alors sa forme originelle au bibelot et, après avoir été le remettre sur l’étagère, prit congé.

Ce fut alors au tour d’un autre Serdaigle, la forte tête Spencer McKane, de faire pour la seconde fois l’étalage de ses capacités magiques :

« Gobelet turn carafe, articula-t-il avec concentration.
– Voilà qui est quasiment parfait, Mr McKane ! ne manqua pas de s'enthousiasmer sa professeure. Avec encore un tantinet plus de concentration, ou tout simplement de la pratique, vous allez faire des merveilles ! », ce qui confirmait la mention Effort Exceptionnel qu'elle avait décidé de lui accorder pour ce premier cours.

Il céda ensuite sa place à un élève que Clíodhna connaissait bien et qui s’était fait particulièrement remarqué lors de ce premier cours… Ethan Wood. Pourtant, depuis l’incident, l’adolescent avait moins fait le malin, prenant parti de faire basse figure. La seule raison qui le poussait à ne pas s’éclipser au plus vite était sans doute la perspective de combler un tant soit peu le gouffre qu’il avait causé dans le sablier de sa maison. Ou alors était-ce tout simplement pour retarder son imminent tête-à-tête avec Harshing ? Notre brunette aurait bien aimé compatir avec lui, mais il l’avait tellement mérité que c’était peine perdue !

« Bonzaï miniature turn pot de roses ! lança-t-il avec précision, avec toutefois un choix d’objet que la jeune enseignante ne peut s’empêcher d’interpréter…
– Excellent, Mr Wood, commenta-t-elle d’ailleurs, d'une voix la plus neutre possible. Si seulement vous contrôliez vos hormones aussi bien que vos pouvoirs magiques... », et, jugeant qu'il fallait dissocier le comportement et les capacités, lui accorda à regret l’Optimal qu’il méritait.

C’en fut alors tout pour les Serdaigle, place à une Gryffondor…

« Ce n'est pas trop mal, Miss Lightstorm, reconnut Clíodhna avec indulgence. Mais je vous en supplie, apprenez à vous relaxer, je peux sentir jusqu'ici la tension que vous mettez dans votre baguette... Que diriez-vous d'emmener cette aiguille avec vous et de vous entrainer sur elle d'ici le prochain cours ? Si vous parvenez à vous améliorer, vous n'aurez qu'à venir me montrer vos progrès avant ou après le cours... Je suis sûre que vous en êtes capable ! ».

De fait, Clíodhna jugeait que n'importe quel élève de second cycle aurait dû être capable de transformer un objet aussi basique qu'une allumette en un objet tout aussi basique, en l’occurrence une aiguille. Après tout, c’était le genre de chose qu’ils apprenaient dès leur première année… Malgré tout, elle ne voulait pas se montrer trop sévère pour commencer, ce qui ne l’empêcherait pas de le devenir après moult séances d'entrainement, lorsqu'elle se sentirait pleinement responsable du niveau des élèves dont elle avait la charge. La jeune Kimberly avait donc plutôt intérêt à suivre ses conseils ! Pour l’heure, elle échappa de justesse au Piètre grâce à une participation exemplaire tout au long du cours.

La Lionne laissa place à une Vipère, mais certainement pas à la plus vénéneuse des Serpents :

« Livre turn statue, avait exécuté Kyara avec une certaine désinvolture.
– C'est plutôt encourageant, Miss Blanchet, renconnut Clíodhna en examinant le phénix qu'avait réalisé son ancienne consoeur, même si elle savait qu'elle était capable de bien plus. Peut-être vous êtes-vous attaquée à quelque chose d'un peu trop complexe, car ce n'est pas parfait. Regardez ici parce exemple. Ou alors, peut-être n'avez-vous pas pris assez de temps pour visualiser votre statue ? Bonne fin de journée en tout cas et, surtout, n'hésitez pas à venir me voir si vous avez... la moindre question sur le cours », lui accordant un Acceptable.

Place ensuite à celui qui était de toute évidence son petit copain, un certain Liam Riu que la professeure avait depuis longtemps classé dans la catégorie ‘sac à m*rde’ :

« Boîte en plastique turn coussin, s’était hasardé le jeune blondinet de manière peu concluante puisque, insuffisamment maîtrisé, ledit cousin ne tarda pas à exploser.
– C'était bien parti, mais le résultat n'est pas terrible hein ? », se contenta-t-elle de faire objectivement remarquer, avant de ne lui attribuer qu'un Piètre.

Ce fut alors le tour d’un bellâtre de compétition, William West, de passer. Bien qu’aussi arrogant qu’un Serpentard puisse l’être, le garçon était des plus séduisants et la jeune professeure, qui n’était après tout qu’une mortelle, ne manqua pas de se réjouir à l’idée de l’examiner de plus près.

Seulement, avant de se lancer dans l’exercice demandé et conformément à son attitude de tombeur, celui-ci tint à lui offrir une rose :

« Ehhh merci à vous, Mr West, s’étonna la jeune femme en acceptant la rose. J’espère que vous êtes au moins conscient que c’est en réalité une branche de mon précieux bonsaï que vous venez d’amputer… », même si, en réalité, le bonsaï n’était de toute évidence ni le sien ni particulièrement précieux.

« Étagère turn armoire ! lança alors le jeune homme qui ne se laissait pas démonter.
– Waw, je n’aurais jamais cru que ça fonctionnerait, Mr West ! s'exclama Clíodhna, qui s'était plutôt attendue à voir l'étagère exploser. Turn est un sortilège qui ne fonctionne que pour les petits objets, les objets les plus basiques... Je pense donc que vous en avez frôlé les limites, faites attention ! », et, d'ailleurs, l'enchantement ne dura pas plus d'une minute, reprenant sa forme originelle de manière particulièrement chaotique, de nombreux objets tombant parterre…

Clíodhna hésita un instant à descendre la note Optimal qu'elle lui avait attribuée suite à son excellente participation au cours, puisque le résultat n'était pas parfait. Mais un regard sur la rose qu'il lui avait donnée suffit à l'en dissuader, qu’elle pouvait être faible parfois… Pressée d’en finir, elle signala à West qu’il n’était pas nécessaire qu’il range et qu’il pouvait y aller, lui souhaitant une bonne fin de journée.

Après lui, deux autres Serpentard se présentèrent devant son bureau…

D’abord la préfète, Heather Wells :

« Plume turn dé, avait prononcé la jeune fille.
– Vous n'avez visiblement de moi que l'apparence… commenta Clíodhna, toujours aussi troublée par la ressemblance frappante qu'il y avait entre elle et Miss Wells. Parce que, si votre démonstration de métamorphose n'est pas complètement ratée, elle est loin d'être parfaite. Je peux compter sur vous pour vous entraîner un peu d'ici le prochain cours, histoire que vous repartiez sur de meilleures bases ? », baissant dans le même temps sa note pour le cours d'Effort Exceptionnel à Acceptable.

…puis l’Asiatique du groupe, Harel Chaitan :

« Vase turn rose, avait lancé la demoiselle qui ne semblait pas au mieux de sa forme.
– Trop ambitieux, Miss Chaitan… signala Clíodhna, presque à regret, statuant tout de même sur un Acceptable. Une rose est un être vivant, ce qui est déjà relativement complexe. Je vous conseille de commencer par vous exercer avec des métamorphoses vraiment basiques et, une fois que vous serez plus à l'aise avec les sortilèges de métamorphose, vous pourrez passer à plus complexe... Mais bon courage, je décèle en vous beaucoup de potentiel ! Par contre, excusez-moi, mais… Vous m'avez l'air bien pâle, Miss Chaitan, ça va aller ? », mais l’élève n’avait vraisemblablement pas envie de son aide puisqu'elle s'empressa de prendre congé.

Il ne resta alors plus qu’une seule élève dans la classe et non la moindre ; Violaine Corrigan, alias le pire cauchemar de sa professeure :

« Plume turn kandjar, avait-elle essayé avec son éternelle nonchalance, se ruant vers la sortie sans demander son reste.
– Miss Corrigan, vous ne vous inquiétez même pas du résultat ? s’écria alors notre professeure avant de soupirer. Ce n'était pourtant pas brillant, à votre place j'aurais au moins fait une seconde tentative… », mais c'était trop tard, l'élève venait de s’éclipser en claquant la porte et Clíodhna n'eut par conséquent aucun scrupule à ne lui accorder qu'un Piètre, ce qui était déjà bien cher payé !

C’est ainsi que s’acheva le premier cours de l’ère Quinn, annonciateur d’une longue série. Fermant son carnet de note, la jeune enseignante se leva et alla, en quelques coups de baguette, remettre de l’ordre de côté de l’étagère, rendant leur forme initiale à tous les objets qui avaient été transformé… Sauf peut-être la rose du duo West-Wood qu’elle jugea suffisamment jolie pour trouver sa place dans un vase, dans son bureau. Elle, sentimentale ? La brunette réaligna ensuite les bancs et les chaises, puis réunit ses affaires avant de regagner ses appartements où l’attendait un bon bain chaud. Elle avait grand besoin de décompresser après ce premier cours haut en couleurs, espérant qu’ils ne seraient pas tous aussi éprouvant…


{ Fin du cours }
NB :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 10 sur 10

 Cours n°1 : Introduction

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.