AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 4 sur 10
Cours n°1 : Introduction
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Harel Chaitan, Lun 24 Fév 2014 - 21:33


Harel souffrait d'un rhume combinait à un mal de gorge plus désagréable que douloureux. Elle se sentait vaseuse, et pas spécialement motivée pour participer à un cours de métamorphose. Le breuvage chaud ingurgité au repas avait permis de la réchauffer, mais pas de lui insuffler de l'énergie. Plutôt que de s'asseoir sur une chaise inconfortable pendant plusieurs heures, l'étudiante aurait préférait se couler sous les draps de son lits qui pour une fois la réclamait. Ceci expliquant cela, si elle ne pressait pas un peu le pas elle n'éviterait pas le retard.

Les escaliers ne se montrèrent peu coopératifs, et bien que ça l'agaçait, elle ne se donna même pas la peine de mettre en mot son irritation, se contentant d'attendre qu'ils daignent reprendre leur position initiale.

En dépassant le pas de la porte, Chaitan pu apprécier le tableau que constituait la salle dans laquelle se déroulerait le cours de Métamorphose. Corrigan, une moue pitoyable sur le visage, était assise sur un tabouret devant l'ensemble des étudiants, la présence de la directrice ne lui échappa pas et elle repéra plusieurs têtes qui ne présageaient rien de bon. Son visage s'inclina vers une jeune femme qui attirait des regards qu'elle ne lui enviait pas. Sa tenue n'était pas dés plus adaptée pour enseigner à des adolescents, mais peut-être n'était-ce pas un hasard.

Le choix en terme de place se restreignait à peu de chose, l'une dans le fond lui faisait de l'œil, toutefois s'installer à côté de Lightstorm serait pousser la provocation un peu trop loin. A défaut, le premier rang ferait l'affaire. Sa silhouette longiligne se glissa derrière Proulx, une serdaigle et acheva sa course au bout de la rangée. Une joue posée au creux de sa paume, il lui tardait que le cours se termine.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Damien J. Eales, Mar 25 Fév 2014 - 1:39


--------Cours 1: Introduction.


Mes yeux dissimulées derrière les mèches de mes cheveux, je sentais ma colère s’apaiser petit à petit après avoir défendu Heather face à cette professeure qui me semblait être bien trop sur la défensive pour ce premier cours de Métamorphose, se permettant bien des choses à l'égard d'élèves qu'elle ne devrait pas se permettre en théorie. Peut-être était ce dû au stress ? Oui, je préférais mettre tout ça sur ce compte-là, car après tout, je n'avais pas vraiment envie de la "détestée", ce n'était même pas le cas d'ailleurs. C'est juste que ses agissements m'avaient légèrement taper sur le système, moi qui pourtant était du genre à conserver un calme olympien, j'avais pourtant dû lutté avec moi-même pour ne pas lui cracher mon venin au visage en sortant tout ce que j'avais envie de lui dire à ce moment précis. Et d'ailleurs, ma lèvre inférieur en avait fait les frais, du sang se trouvant toujours sur celle-ci. Alors que je m'apprêtais à nettoyer ceci, une voix capta mon attention, celle d'un Gryffondor dénommé Gabriel que j'avais furtivement croisé lors de la venue des Aurors et du Ministère de la Magie. Aux dires de celui-ci, je ne pu empêcher un sourire de se former sur mes lèvres, étant totalement d'accord avec ses dires. Néanmoins, je craignais tout de même les conséquences que cela pourrait avoir, si c'était pour rendre la prof encore plus parano, cela ne valait pas vraiment la peine. Malheureusement pour le garçon, de nouveaux arrivants pénétrèrent dans la salle et ce fut nul autre que la directrice en personne qui franchis alors la salle. Mince... elle avait certainement entendu ce qu'il venait de dire...  Néanmoins, est-ce que la directrice approuverait le comportement d'un membre du corps enseignant si elle savait ce qui se produisait depuis que nous étions arrivés ? Hum... pas sûr... Sauf qu'elle ne sembla absolument pas réagir au fait que Violaine se trouvait là, sur l'estrade... bah tiens, c'est vrai que c'est tout à fait normal de la part d'un prof d'agir ainsi... la directrice alla s’installer non loin d'Heather et moi et d'un seul coup, je me dit que m'être placé au fond n'était peut-être pas très intelligent en fin de compte... Poussant un léger soupir, c'est alors que j'entendis une voix m’appeler, me tournant vers le banc situé en face du mien. Kaëlie, préfète de Gryffondor, s'était retournée vers moi pour savoir ce qui s'était produit, elle qui venait tout juste d'arriver apparemment. Lançant un bref regard vers la professeure et la directrice pour m'assurer que je pouvais prendre la parole sans aucun problèmes, je me penchait légèrement tout en parlant faiblement, mais assez fort pour que la rouge et or comprenne parfaitement mes dires.


D A M I E N   E A L E S.
Au premier rang, la prof' avait laissée un gâteau qui flottait dans les airs. En arrivant, Violaine est allée le prendre et l'a ensuite manger sauf que... c'était en réalité un manuel scolaire que la professeure avait métamorphosé. Du coup, elle a placée Violaine là pour ensuite péter totalement les plombs, n'acceptant pas qu'on lui reproche quoi que ce soit et s'en prenant à certains sans aucunes raisons apparentes... Mais j'imagine que l'arrivée de la directrice va calmer le jeu.


Après tout, je doutais fortement que l'un des deux parti allait poursuivre en la présence d'une figure d'autorité même si, personnellement, si elle avait le malheur de continuer sur sa lancée et qu'elle choisissait mal ses victimes, je pense que pour une fois dans ma vie, je me ficherais totalement des règles, de la directrice ou de quoi que ce soit et je dirais clairement ce que j'ai à dire. Me collant à nouveau contre le fond de ma siège, je lançais un regard discret à ma voisine, me demandant bien pourquoi est-ce que Miss Quinn s'était approchée d'elle tout à l'heure, bien trop occupée à ruminée ma haine dans mon coin à ce moment-là pour savoir pourquoi est-ce que tout ceci s'était produit. Cependant, remarquant que mon regard semblait être bien trop insistant envers ma voisine, je détournais rapidement le regard vers l'estrade, plus précisément sur ma meilleure amie, Violaine. Observant pendant un moment l'expression sur son visage, je ne pouvais plus rester là sagement tandis que mon amie d'enfance avait les larmes aux yeux. D'un geste vif, je sortis ma baguette de la poche de mon pantalon et la déposa sur la table, ma main saisissant ensuite mon encrier, ma plume et un bout de parchemin un à un. Une fois ces éléments rassembler, je me mis à écrire quelques mots dans le but de rassurer Vio'.


M E S S A G E   D E   D A M I E N   E A L E S.
Ne t'en fais pas ma Vio', je suis persuadé que tout se passera bien et que tu ne coures absolument aucun danger, si c'était le cas, Quinn t'aurais déjà envoyer à l'infirmerie ne serais-ce que par obligation. D'autant plus que j'imagine que le livre restera sous sa forme métamorphosé et qu'il n'y a donc aucune différence avec un gâteau normal. Donc, ne te fais pas de soucis concernant cela et reprends-toi, je détestes te voir dans cet état-là.
PS : Si tu veux, j'peux toujours te venger en balançant de la morve de dragon dans les cheveux de la prof !



Et voilà ! J'avais rédiger ce message assez rapidement, ayant tout de même vérifier que Quinn n'avait rien vu, histoire que le message atteigne sa destination. Bien entendu, la dernière phrase de ma "lettre" n'était pas sérieuse et avait pour but unique de remonter un peu le moral de la préfète avec ce genre de petite phrase amusante. Discrètement, je fis en sorte de compresser le bout de papier dans ma main afin de n'en faire qu'une petite boulette en papier qu'il me serait bien plus simple de déplacer. C'est à ce moment-là qu'intervient ma baguette, attrapant celle-ci en la cachant sous mon bras gauche pour lancer un Wingardium Leviosa informulé sur la boulette de papier que je venais de faire tomber au sol à l'instant. Je fis en sorte de déplacer cette dernière à ras du sol afin que personne ne remarque quoi que ce soit et ce fut ainsi qu'elle parvenu sur le siège de Violaine. J'espérais d'ailleurs qu'elle l'avait remarquée... Une fois ceci fait, je rangeais discrètement ma baguette dans la poche de mon pantalon comme si de rien n'était, reportant mon attention sur la Serpentard à mes côtés.



DAMIEN J. EALES.--------
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Lightstorm
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Kimberly Lightstorm, Mar 25 Fév 2014 - 8:48


*Non mais elle est grave la prof là!* Gabriel, West et son frère avaient eu carrément raison d'intervenir quoi! Kimberly n'en croyait pas ses yeux et ses oreilles, à présent elle ne gribouillait plus sur son parchemin, et regardait attentivement les autres élèves, une sorte de murmure planait dans la salle...Et pour couronner le tout la Directrice aussi était là! *Non mais franchement soit y'a soit un truc qui cloche, soit tu es en train de rêver ma pauvre fille*
Kimberly se frotta les yeux et se pinça le genou, non, elle ne rêvait pas... Elle remarqua Chaitan qui avait fait son entrée et regretta même qu'elle ne soit pas venue s'asseoir près d'elle, juste pour voir si Harel aurait eu une réaction face à ce qui se passait... Kim haussa les épaules et continua d'observer les alentours en silence.

La Directrice au fond de la classe, un groupe de garçons qui parlaient tout bas, et la prof qui lançait des éclairs avec son regard. Sa préfète était toujours sur l'estrade, elle semblait pourtant être en bien meilleure posture et Kim se doutait que son frère y était pour quelque chose, car elle l'avait vu ranger furtivement sa baguette. La rouge et or ne pouvait s'empêcher d'observer la voisine de Damien, si seulement elle savait lire dans les pensées... Mais ça c'était une autre paire de manches!

La gryffondor se redressa sur sa chaise, bien décidée à prendre la parole si jamais la prof péterait encore un câble, il y avait trop de familiarité et de coïncidence pour mettre tout ça sur le dos du stress ou du "c'est mon premier jour"... Le cours n'avait pas encore commencé et les élèves étaient déjà "bizarres", surtout la gente masculine qui reluquaient la prof d'un air satisfait *Pfff les mecs alors!* La Directrice, toujours calme, ne disait rien encore. Heureusement, Kimberly n'avait pas encore eu l'occasion d'aller dans son bureau et elle espérait que cela continuerait comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Invité, Mar 25 Fév 2014 - 18:33


Le cours de Métamorphose n'avait pas encore commencé qu'il prenait déjà une tournure bien singulière !

Du côté droit de la salle cours se trouvait la conspiration des pervers, un groupe de garçons qui n'avaient cessé de murmurer entre eux depuis le début du cours ; ils manigançaient un mauvais coup à l'insu de la jeune enseignante qui n'avait pas l'ouïe assez fine pour les arrêter. À gauche se trouvaient les âmes rebelles, toujours prêtes à s'insurger si on avait le malheur de désavouer leurs petits camarades. Décidément, le temps des élèves dociles et disciplinés était bel et bien révolus, gangrené par le laxisme prôné par bon nombre d'éducateurs. Seulement, malgré les apparences, Miss Quinn faisait partie de la vieille école et était bien décidée à faire régner l'ordre dans son cours, quitte à utiliser les grands moyens. Elle n'en était peut-être qu'à son premier essai, mais elle avait bien l'intention de donner le ton. Pas question de se laisser marcher sur les pieds par des élèves insolents, sinon elle ne parviendrait jamais à avoir la moindre autorité sur eux !

C'est ainsi qu'elle s'était retrouvée, défiante, face à une jeune Serpentard1 qui, depuis le fond de la salle, avait cru pouvoir se jouer d'elle en usurpant son apparence... C'est en tout cas ce dont elle s'était persuadée, se laissant peut-être emportée par son stress.

« Euh... Oui... lui avait répondu la préfète, désemparée. Pourquoi ? Ça pose un problème ?

– Inutile de jouer les insolentes, mademoiselle, lança la jeune enseignante qui ne se laisserait pas démonter pour si peu. Je retire cinq points à Serpentard*, et vous êtes priée de retrouver votre apparence d'origine ; j'espère que vous avez bien rigolé !

– Professeure, Heather n'a absolument rien fait, crut alors bon d'opposer le Gryffondor2 qui s'était déjà affiché un peu plus tôt, et qu'elle avait pourtant cru avoir mis en garde.

– De la solidarité inter-maisons ? s'étonna alors Clíodhna, sourire en coin. Comme c'est touchant... Moins cinq points pour Gryffondor*, vous l'aurez voulu. Voyez ça comme un avertissement, car la prochaine fois que vous vous risquerez à me manquer de respect, vous quitterez la classe. J'espère que je me suis bien faite comprendre ».

Néanmoins, la moue incrédule qu'affichait la préfète de Serpentard ne trompait pas, pas plus que la réaction de la classe qui fut sans appel. Était-ce donc possible qu'elle se soit trompée ? Pourtant, quelles étaient les probabilités de trouver dans sa classe une élève qui lui ressemble autant ? C'était tout de même incroyable... Empreinte de doutes, la professeure alla jusqu'à se demander s'il se pouvait que la jeune femme soit elle aussi Irlandaise, auquel cas elles avaient peut-être quelques ancêtres en commun, ce qui pourrait expliquer cette bizarrerie génétique... Mais cela ne changerait de toute façon rien à son jugement, les points qu'elle venait de retirer étaient pour l'insolence dont faisait preuve les jeunes gens, bien plus que pour ce que la jeune préfète avait ou non fait subir à son apparence.


Dans son dos, Mr West continuait ses frasques et venait d'agrandir le tabouret de la préfète de Gryffondor, à l'insu de sa professeure qui avait le dos tourné, et bientôt rejoint par un camarade qui y joignit quelques coussins. La jeune préfète qui trônait sur l'estrade se trouva donc bientôt installée comme reine, ce qui n'était pas sans contrasté avec le misérable tabouret dont elle avait été originellement affublée.

Cependant, Clíodhna ne le remarqua pas tout de suite, interpellée par ce même William qui semblait résolu à sortir du lot :

« Mademoiselle Quinn, je suis flatté que vous connaissiez déjà mon nom, avait-il déclamé, optant visiblement pour la stratégie de la flatterie Que ma réputation me précède est un honneur. C'est vrai que je suis un excellent élève, mais rassurez-vous je suis certain que vous avez de nombreuses choses à m'apprendre. Quand au reste... Je peux vous assurer que si vous me connaissiez mieux, le plaisir serait plus que partagé.

– Drôle de manière de présenter ses excuses, souligna la brunette qui, en réalité, ne savait que penser de cette séance d'auto-louanges. Mais je les accepte, si tant est que vous fassiez preuve d'un peu plus de retenue à l'avenir. Être beau parleur c'est bien, mais je ne me fie qu'à ce que je vois et il me tarde donc de vous voir à l'oeuvre. Pour cela, patience, le cours ne va plus tarder à commencer ».

À ces mots, un nouvel élève3 fit son apparition, la saluant cordialement :

« Bonjour Miss Quinn, lui avait lancé le Gryffondor, avant de se mettre en quête d'un endroit où s'installer.

– Bonjour, lui rétorqua-t-elle. Bienvenue en Métamorphose, je vous en prie, installez-vous : il reste encore quelques places à l'avant », après quoi elle regagna son estrade, déterminée à en finir avec tous ces esclandres.


Mais c'eût été sans doute trop demander et c'était sans compter sur un autre élève de Gryffondor4 - décidément, quelle promotion ! - qui, à son tour, crut bon d'y aller de son commentaire :

« Excusez-moi professeur, mais je serais vous je me détendrais un peu, avait-il envoyé, se levant pour se donner un tantinet plus de prestance. Ah et vous voulez parler de respect et de leçon de morale à ma camarade qui est juste assise à côté de moi, mais et vous alors ? Qu'en est-il ? Je ne vois pas ce que William et Heather vous ont fait pour que vous leur manquiez de respect comme ça, ce n'est pas parce qu'ils sont à Serpentard qu'il faut les traiter ainsi. Je crois que vous devriez vous calmer ou sinon votre cours risque de partir en sucette. Donc si vous voulez qu'on vous respecte, respectez-nous aussi et tout ira pour le mieux », avant de marquer une courte interruption, le temps de se rasseoir.

Alors là, le garçon dépassait vraiment les bornes. Se rendait-il au moins compte des inepties qu'il était en train de déblatérer ? Clíodhna, elle, n'en revenait pas qu'un élève puisse se montrer à ce point insolent, si bien qu'elle ne parvint pas à trouver la force de l'interrompre. Elle fulminait et était à deux doigts de dégainer sa baguette pour de le transformer en un gros poulet dodu.

Mais lorsqu'elle vit la porte s'ouvrir sur Ms Harshing, la directrice de Poudlard, elle se ravisa et lui adressa plutôt une petite révérence cordiale, se délectant d'avance de ce qui allait suivre :

« Ah et une dernière chose, poursuivit le jeune homme, sur le même ton impétueux. Je sais que vous allez me le demander, je me prénomme Gabriel West, mademoiselle, et je ne tolère pas qu'on manque de respect à mon cousin, surtout gratuitement et sans raison ».

La réaction de la directrice fut sans appel ; les yeux écarquillés, elle s'avança dans la salle de cours, s'assurant que tout le monde avait désormais remarqué qu'elle était là :

« Bonjour Miss Quinn, lui avait-elle lancée, ce à quoi l'intéressée se contenta de hocher poliment la tête pour ne pas l'interrompre. Je me permets d'assister à votre premier cours, si vous me le permettez (avait-elle vraiment le choix ?). Quant à vous Monsieur West - à croire que c'est de famille - vous viendrez me voir dans mon bureau à la fin de votre cours ; je ne tolère absolument pas qu'au sein de mon école un tel manque de respect envers un professeur qui a autorité sur vous existe ! ».

Si on omettait le fait que, en l'occurrence, elle tombait à pic, on ne pouvait pas dire que la présence de la directrice ravissait la jeune enseignante. Ms Harshing était une femme sévère et elle ne manquait pas de l'impressionner. D'ailleurs, son niveau de nervosité augmenta encore un peu. Non seulement elle devrait reprendre le contrôle de la situation en prouvant aux élèves qu'elle était digne de respect, mais en plus elle était tenue d'impressionner sa supérieure. C'est maintenant que les libertés qu'elle s'était allouées dans son Curriculum Vitea concernant ses compétences risquaient d'être révélées au grand jour... Or, pour rien au monde Clíodhna ne voulait passer pour une impostrice. Certes, elle avait peut-être grossi certains éléments, mais, au fond, elle se savait pleinement à même d'enseigner la Métamorphose. Restait plus qu'à le prouver.

« Soyez la bienvenue, Ms Harshing, répondit alors la jeune professeure en faisant preuve du plus de maîtrise possible. C'est un honneur de vous avoir parmi nous et j'espère que je vous ne vous ennuierai pas... Elle marqua une courte interruption, avant de se risquer : Je peux donc compter sur vous pour vous occuper du cas de Mr West ? », après elle jeta un regard circulaire à l'assemblée, se demandant ce qu'ils attendaient pour se lever, le moindre des respects en présence de la directrice en personne.


Kaëlie, la deuxième préfète de Gryffondor, venait d'arriver et, bien mieux élevée que son binôme, les salua cordialement, elle et la directrice. Seul le « Mme Quinn » manqua de l'étouffer, pas franchement heureuse de se faire vieillir de la sorte. Avec elle, c'était Mlle Quinn, un point c'est tout, et il en serait de même jusqu'à ce qu'on ne lui mette la bague au doigt ! Mais elle ne releva pas, car elle tomba bientôt nez-à-nez avec la première préfète, Atchoum5, qui semblait fort mal en point, les larmes yeux et le teint blafard, toujours assise sur son tabouret et son tas de coussins.

S'approchant rapidement vers elle, Clíodhna posa sa main sur son épaule :

« Hey, ça va aller ?! s'enquit-elle en chuchotant de sorte que les autres élèves ne puissent pas l'entendre. Attendez, venez avec moi... », et, à ces mots, elle la prit par les épaules et l'aida à se relever.

Elle se tourna ensuite vers le reste de l'assemblée :

« Je reviens dans un instant, votre camarade ne se sent pas très bien, déclara-t-elle, confuse. Restez calme et profitez-en pour relire l'introduction de votre manuel - Les secrets de la Métamorphose, Tome I », avant de sortir sa baguette pour faire disparaître tabouret et coussins, et d'entrainer la petite rouquine dans son bureau.



*
* * *

Le bureau du professeur Quinn se trouvait juste derrière le tableau de la salle de classe et était accessible par une petite porte située à sa gauche. Relativement exigu, il n'avait pas encore fait l'objet d'une réappropriation de la part de la jeune enseignante et était donc assez austère, à l'image du précédent maître des lieux.

« Tenez, asseyez-vous... », fit-elle à l'élève en lui proposant un fauteuil.

Soupirant, elle saisit ensuite un cendrier qu'elle ne tarda pas à transformer, le faisant d'abord grandir jusqu'à ce qu'il atteigne la taille d'une pastèque, avant de le transformer en seau.

« Je tiens à préciser que votre réaction est purement psychologique, crut-elle bon de signaler pour se décharger de toute responsabilité. J'ai suffisamment confiance (ou pas) en mes talents en métamorphose pour penser que votre estomac aurait été lui aussi trompé par la vraie nature du gâteau que vous venez d'avaler... Je vous préviens, ce que je vais faire n'est pas très glamour, ce pourquoi je vous ai emmenée ici. Penchez-vous au-dessus de ce seau, je vous prie... Allez, un, deux, trois : Abulo Ventris ! », ayant pris soin de saisir la crinière de la préfète pour ne pas qu'elle s'en mette plein les cheveux.

« Comment vous sentez-vous à présent ? lui demanda-t-elle alors, non sans une mine de dégoût, espérant qu'elles pourraient directement regagner la classe. Pas super, j'imagine, mais vous n'avez pas besoin d'aller à l'infirmerie ? ».



NB : 1 Heather Wells ; 2 Damien J. Eales ; 3 Darwin Van Dreaden ; 4 Gabriel West ; 5 Violaine Corrigan. * Attention ! Je rappelle que les points attribués ou retirés in-RPG ne seront pas pris en compte, donc pas de panique ! Pour ce cours, seules votre activité et la qualité de vos interventions seront prises en compte.


Dernière édition par Cliodhna Quinn le Mer 26 Fév 2014 - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Liam Riu, Mer 26 Fév 2014 - 0:20


Sans aucun doute, le cours prenait des aires de rébellion ! Et ce n'était pas Liam qui allait se priver de rigoler un peu pendant ce temps. Ethan lui assura tout de suite qu'il tiendrait le pari, et le Poufsouffle avait comme l'impression qu'il allait devoir se séparer de 10 gallions à la fin du cours. Mais s'ils pouvaient avoir une vue sur les sous-vêtements de la prof, ce ne serait pas de l'argent gâché. Il voulait surtout voir jusqu'où irait le Serdaigle pour arriver à ses fins. Il sut rapidement quel plan lui tournait dans la tête.

Mais avant, les bavardages qui régnaient dans la salle attisèrent leur attention. Ils purent tous les trois apercevoir une jeune rouquine sur un tabouret, à quelques centimètres d'une Ms Quinn au bord de la crise de nerf alors que la moitié de la classe n'était pas encore arrivée. Un sourire germa au coin de lèvres du Poufsouffle qui trouvait la situation plus que comique. Certains s'amusaient même à jouer les preux chevaliers pour défendre la belle, victime d'une telle injustice ! C'en était plus que ridicule et le Phénix détestait les pseudo-rebelles qui faisaient tout pour attirer l'attention sur eux. Encore un Gryffondor. Pas étonnant.

Son attention fut détournée par le geste du Wood. Il venait à l'instant de jeter un papier qui arriva droit sur la tête de l'ex préfet des Serpentards: Charli Proulx. Le Suédois comprit immédiatement ce qui se tramait dans la tête du préfet et il ne put que constater que ce rôle d'autorité assumé par des élèves ne les rendaient que plus chahuteurs. A voir les préfets présents dans la salle, il y avait mieux comme exemple. Le blond se disait parfois qu'il avait toujours été le plus sage des préfet de sa génération. Et pourtant, c'était pour dire. Lui au moins n'avait que des sorties nocturnes à répétition à son actif. Zoey et Charli devaient probablement comptabiliser le plus grand nombre de conneries en tant que "figure d'autorité". Mais l'ambiance n'avait jamais été meilleure qu'à ce moment-là.

Cependant, les voix qui montaient autour eurent plus d'effet aux oreilles de Liam que les bêtises que préparaient son ami. A nouveau, plusieurs étudiants s'élevaient contre la professeure, qui allait être vite dépassée par les événements. Il se demandait d'où leur venait tant de hardiesse et de volonté de s'affirmer. Un Serpentard avait fait transformer le minuscule tabouret de la Lionne en un véritable pouffe confortable et se dressait contre l'enseignante. Il fut rapidement rejoint par l'autre Roméo défendant sa Juliette bien assise mais qui avait apparemment changé de camp pour se ranger du côté de la préfète des Serpentards. Pas loyal en plus de ça. Il les voulait toutes dans son lit ou quoi? Ils furent bientôt trois puisque le cousin du sinople et argent venait de prendre part à la révolte. Leur réaction l'épuisait, ils manquaient cruellement de maturité et de respect.

Mais rapidement, tout bavardage fut clos par l'arrivée de la plus haute figure d'autorité de Poudlard: la directrice elle-même. Enfin, tout le monde sauf Ethan qui venait de lui signifier qu'il n'abandonnait pas pour autant. Il semblait même encore plus motivé.

- Toi aussi t'vas nous aider Miss, on a Proulx avec nous et tu connais son éternelle discrétion... Et oui, t'auras ta part.

Le brun s'était adressé à Kyara, mais Liam doutait qu'elle veuille participer à ce qui s'annonçait comme la mission la plus machiste du jour. Cependant, il avait hâte de connaître la réponse de sa copine. Charli se ramena à ce moment, s'asseyant aux côtés de son collègue, apparemment déjà au courant. C'était impressionnant à quel point ce Serpentard se retrouvait fourrer dans toutes les conneries. A croire que sa vie se résumait à cela, ce qui ne devait pas être très désagréable.

- Y'a l'blondinet là, qui a eu l'idée de me lancer un pari. Déchirer la minijupe de Quinn avant la fin du cours. Bien sûr, tu m'connais, j'ai pas pu résister. Et voilà, t'es là pour m'aider. Le plan, j'en sais foutre rien. Mais regarde c'que j'ai entre les mains. Ça mon cher, c'est c'qui va nous mener jusqu'à la réussite. Et vider le compte en banque de notre Pouffy' adoré.

Liam n'avait pas eu s'approcher pour entendre ce que l'Aigle disait au Serpent, il avait parlé si fort que certains devant eux devaient avoir entendu ce qui se préparait derrière. Et que de compliments ironiques il lui avait fait, auxquels il avait répondu d'une expression amusée. Il y avait tout à parier que Charli allait accepter. Cependant, le blond s'était approché pour apercevoir ce que le Wood avait en sa position qui pouvait les aider. Et en effet, il avait une arme qui allait sûrement les faire réussir leur mission: une magnifique cape. En apparence, rien d'incroyable mais le Blaireau était presque certain qu'elle était dotée d'un pouvoir que beaucoup aimerait avoir. Il ne savait pas où il avait pu se procurer cette cape, mais ce ne devait pas être un endroit très fréquentable. Ce produit était plus que rarissime.

Juste avant, la directrice avait fait un petit speech pour annoncer son arrivée, que le Nordique n'avait pu comprendre. Mais il avait bien remarqué qu'elle s'était dirigée vers le fond de la classe. Soit à quelques mètres d'eux. Ils avaient intérêt à faire le plus discret possible. Pendant ce temps, Ms Quinn emmenait la préfète dans son bureau. C'en devenait de plus en plus bizarre. Maintenant, seule la directrice dirigeait la classe. Un coup d'oeil dans sa direction lui fit froid dans le dos. Elle paraissait encore plus sévère que ce qu'il en avait entendu. En y réfléchissant, c'était très rare qu'on voit la directrice. Au long de sa scolarité, il avait dû la voir uniquement lors des repas.

Estimant que les histoires de la classe ne le concernaient pas, il garda le silence pour l'instant. Il avait l'impression qu'il occupait, avec Kyara, une place de spectateur, de témoin des événements, de recul. Le fond de la classe laissait d'ailleurs une meilleure position pour les deux futurs perturbateurs pour qu'il puisse réaliser leurs méfaits. Le Suédois se réservait d'ailleurs l'occasion d'intervenir, discrètement ou pas, si cela tournait à la foire générale. Mais il doutait en avoir besoin, avec Harshing qui veillait au grain.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Kyara Blanchet, Mer 26 Fév 2014 - 18:02


Le cours virait à l'anarchie. Apparemment presque tout le monde avait quelque chose à redire sur le comportement de Clio. Ils étaient complètement suicidaires. Pour l'avoir déjà vu se battre sur le terrain, la brune savait qu'il fallait être bien stupide pour vouloir la faire sortir de ses gonds. Ce fut alors que l'improbable arriva. La directrice elle-même fit son apparition. Elle était telle un fantôme dans le château, mangeant rarement dans la grande salle, se déplacement rarement aux heures de pointes. Harshing savait se faire discrète et quand elle faisait son apparition ça n'était jamais bon signe. Le regard de la directrice se braqua alors sur le West qui venait juste de l'ouvrir et son courroux s'abattu avant qu'elle n'aille s'installer au fond de la classe en annonçant qu'elle assisterait au cours. Comme ça, c'était sur que le calme allait revenir fissa dans la salle.

- Toi aussi t'vas nous aider Miss, on a Proulx avec nous et tu connais son éternelle discrétion... Et oui, t'auras ta part.

Le regard de Kyara se posa alors sur Ethan. Elle n'avait pas suffi la conversation et ne savait pas en quoi elle devait aider le serdaigle. Fronçant les sourcils, elle allait demander des précisions, quand Charli fit son apparition à ses côtés comme s'il avait toujours été là. Saluant, il demande alors quel était le plan. Le plan de quoi ? De la sortie ? S'ils voulaient fuir autant le faire de-suite et en vitesse ...

Y'a l'blondinet là qui a eu l'idée de me lancer un pari. Déchirer la minijupe de Quinn avant la fin du cours. Bien sûr, tu m'connais, j'ai pas pu résister. Et voilà, t'es là pour m'aider. Le plan, j'en sais foutre rien. Mais regarde c'que j'ai entre les mains. Ça mon cher, c'est c'qui va nous mener jusqu'à la réussite. Et vider le compte en banque de notre Pouffy' adoré.

Han c'était donc ça pour quoi elle devait aider. En gros elle fallait qu'elle déplume son copain. C'était marrant, ils allaient galérer. Pas tant que ça en fait vu qu'Ethan avait apparemment pris sa cape d'invisibilité. Il perdait pas le nord le petit.

Au niveau du cours, Clio avait terminé de distribuer des punitions de par et d'autres et était à présent en train de parler avec Violaine qui ne semblait être en très grande forme. Ce n'était pas tous les jours qu'on s'enfilait un livre en guise de friandise donc bon .... La prof déclara alors que la gryffondor ne se sentait pas bien et qu'elle l'amenait avec elle, abandonnant ainsi les autres élèves. S'il n'y avait pas eu la directrice, Kyara aurait profité de cette petite pause pour embrasser de nouveau Liam. Tsss.

- Vous allez avoir du mal à la défroquer si elle n'est pas là les gars. Au pire rabattez-vous sur quelqu'un de ... plus mûr. Dit Kyara à voix basse aux garçons tout en désignant discretement de la tête Renata en rigolant.
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Lightstorm
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Kimberly Lightstorm, Jeu 27 Fév 2014 - 7:17


Des points venaient d'êtres retirés, et le professeur de métamorphose, n'avait pas l'air d'apprécier d'être contredite. C'était comme si elle était sûre d'avoir d'excellentes raisons d'agir ainsi avec certains élèves.
Kim soupira d'aise, heureusement qu'elle n'a pas été "prise" dans l'élan "réprobateur "de Miss Quinn; autrement ça aurait été  un torrent de "vannes" lancées à tort et à travers par notre jeune gryffondor qui n'aimait pas qu'on la prenne par surprise et de plus sans "bonnes" raisons.
Kimberly regardaient toujours avec attention ce qui se passait autour d'elle, les répliques cinglantes de la jeune prof lui firent sonner les oreilles...

*Des points en moins? Oula! Il valait mieux pas tergiverser avec celle-là!*

Puis elle souligna l'objection de la prof qui venait de retirer des points à Gryffondor, parce-que Damien avait voulu défendre la préfète de Serpentard...Il y avait donc un lien entre cette fille de Serpentard et son frère Damien?

*Bah, ils doivent êtres de bons amis c'est tout. Mais d'abord? Pourquoi ça te turlupine autant le cerveau Kim? Ton frère a le droit de sortir avec qui il veut! Non mais!*

Lightstorm était en plein dilemme entre, se lever et désapprouver complètement ce que la prof disait quitte à se faire éjecter du cours (et avec la présence de la Directrice de Poudlard, pourquoi pas carrément de l'Ecole de sorcellerie pendant qu'on y est) OU tenter par tout les moyens en sa possession de trouver le "lien" qu'il pouvait bien y avoir avec cette fille assise à côté de SON frère...
Son regard s'arrêta alors sur sa préfète Violaine qui n'avait pas l'air de très bien digérer le "mille feuille" et le professeur de métamorphose le remarqua aussi...Miss Quinn emmena Corrigan dans une pièce se trouvant derrière le tableau.

*Qu'est-ce qu'elle va lui faire encore?*

Voilà! C'était le moment! Miss Quinn venait de disparaître avec Violaine, pourquoi ne pas profiter pour essayer de déterminer qui était la fille à côté de son frère?!

*Ouais mais la Directrice alors?*

Qui ne tente rien n'a rien... Kim sortit sa baguette pour la poser sur la table en même temps que son livre de Métamorphose Tome 1 qu'elle ouvrit... Et, sur un petit morceau de parchemin elle griffonna quelques mots...
Petit mot pour Heather:
 
Elle savait pas trop quoi écrire, elle haussa les épaules, espérant que la serpentard lui répondra...
Discrète comme une "ninja", elle plia le mot, et à l'aide d'une formule murmurée, l'envoya vers la préfète assise près de Damien, en prenant bien soin que personne ne puisse le voir (et surtout pas Renata!) sauf la destinataire en question...

*J'espère que tu ne vas pas agacer ton frère avec tes bêtises Kim...*
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : William West, Jeu 27 Fév 2014 - 14:08


William avait espérer attirer les foudres de la professeur sur lui plutôt que sur sa préfète mais avait visiblement agit trop tard, Mlle Quinn ayant déjà retiré 5 points à sa maison. Seulement 5 points, c'était certes totalement injustifié mais au moins ce n'était pas plus, tout ceci ne faisait donc que figure d'avertissement. La professeur se dirigea ensuite vers lui alors qu'il venait de poser son livre sur sa table mais la réaction de celle-ci ne fut absolument pas ce à quoi il s'était attendu.

– Drôle de manière de présenter ses excuses. Mais je les accepte, si tant est que vous fassiez preuve d'un peu plus de retenue à l'avenir. Être beau parleur c'est bien, mais je ne me fie qu'à ce que je vois et il me tarde donc de vous voir à l'oeuvre. Pour cela, patience, le cours ne va plus tarder à commencer. »

Le Serpentard en était bouche bée, elle avait pris sa déclaration comme des excuses ? Le vert et argent avait beau y réfléchir, il ne voyait décidément pas en quoi ce qu'il avait dit avait put passer pour tel. Il se serait plutôt attendu à une nouvelle remarque sur son manque de respect évident et probablement même aurait-elle tenté de le rabaisser pour le faire taire une bonne fois pour toutes, ce qui n'aurait probablement pas marché. Finalement le prendre ainsi au dépourvu était probablement la meilleure solution mais l'avait-elle fait consciemment ? Will n'aurait probablement jamais la réponse à cette question.

La voix de son cousin le coupa dans sa réflexion et le serpent tourna son regard d'émeraude vers lui, celui-ci s'était levé et venait de se lancer dans une déclaration que même lui n'aurait pas osé, que lui prenait-il donc ? Certes défendre les autres était une noble cause et cela ressemblait bien à Gabriel mais il n'aurait jamais dut le faire de cette manière ! Cette fois la professeur ne se contenterait pas de retirer des points à sa maison, il irait droit dans le bureau de la directrice. Observant la professeur pour voir sa réaction, William put voir qu'elle ne regardait pas son cousin mais plutôt vers le fond de la salle, pourquoi donc ?

*Oh Mer** !*

Mrs. Harshing se trouvait à l'entrée de la salle et observait Gabriel qui venait de terminer son discours en prenant soin de préciser qui il était de la manière la plus théâtrale dont il était capable. Will se prit la tête dans les mains, il ne pouvait plus rien pour son cousin. Dire qu'il lui avait jeté un sort de confusion avant le début du cours ? Non, ce sort n'avait pas de tels effet. S'il disait l'avoir soumis à l'Impérium le contraire serait facilement prouvé et si cela ne l'était pas il serait carrément envoyé à Azkaban, solution un peu trop extrême pour éviter une retenue à son cousin. De toute façon c'était trop tard, la Directrice avait déjà refermé ses griffes sur sa proie, lançant au passage une petite pique au Serpentard qui ne put s'empêcher de la saluer d'un signe de tête avec un léger sourire, sourire ne signifiant absolument pas la moindre sympathie de la part du serpent, les rares le connaissant bien le savait parfaitement. Harshing s'assit ensuite au fond de la salle tandis que Mlle Quinn sortait de la pièce avec Violaine, Will ne put d'ailleurs s'empêcher de suivre du regard le départ de la professeur, ou plutôt une certaines partie de son corps. Malgré le début de cours détestable, elle n'en restait pas moins des plus attirante.

Alors qu'il allait faire semblant de se concentrer sur la lecture de son manuel, Will perçut des brides de conversation dans son dos et crut reconnaître la voix d'Ethan qui parlait de pari et de déchirer la jupe de Mlle Quinn. Se retournant vers eux Will put voir qu'il parlait à Liam, Charli et Kyara, ne pouvant résister à la tentation et bien qu'il n'y était pas invité, il leur répondit à voix basse.


"Quinn sans jupe ? Je veux voir ça. Un gallion chacun si vous y arriver avant la fin du cours."

Sans attendre de réponse de leur part Will se rassit correctement et sortit un morceau de parchemin sur lequel il commença à écrire un message pour son cousin. Une fois chose faite il reposa sa plume et plia le parchemin qu'il tapota de sa baguette, le faisant s'envoler entre les tables jusqu'à celle de son cousin, se posant devant lui.

Message pour Gabriel:
 
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Merry K. Harper, Sam 1 Mar 2014 - 1:35


Après un long entrainement sur le terrain de Quidditch, Merit était retournée au château pour se préparer et assister à son premier cours. Avant de se rendre à son cours de Métamorphose, là où elle pourrait découvrir l'identité de leur nouveau professeur, la jeune femme s'était rendue à la Grande Salle, prenant le déjeuner le plus copieux possible. Elle en aurait bien besoin pour sa longue après midi et après un entrainement aussi compliqué.

Son assiette vide, l'australienne avait quitté la salle sans adresser la parole à qui que ce soit et se rendit jusqu'à la salle de cours. En entrant, elle avait remarqué une énorme agitation. Presque personne n'était assis et la professeur avait l'air complètement remontée contre ses élèves. Professeur qui n'était autre qu'une de ses coéquipières dans l'équipe de Quidditch. Sans prendre la peine de saluer Clio qui n'était de toute manière, pas du tout attentive à ce que les élèves lui disait, la jeune femme était allée s'assoir à côté de Darwin, lui demandant simplement ce qui se passait dans le cours. Son camarade n'eut pas le temps de lui répondre, puisqu'entre deux, la directrice du château entra dans la salle. Merit se redressa lentement pour être sûre de ne pas se faire engueuler, vu ce qui se passait dans la classe et se tourna vers le rouge et or qui avait finit par lui répondre.

" Apparemment, Violaine a fait une connerie qui a pas plu au professeure et après, Miss Quinn s'est faite canardée par les élèves. C'est ce que j'ai compris, je suis arrivé à peine un peu avant toi. "


- Elle peut vraiment pas s'empêcher de faire des conneries... en tout cas, elle a pas l'air d'être la seule à s'être fait engueuler... les West s'en prennent plein la gueule.

En effet, le Serpentard et le Gryffondor s'étaient fait gueuler dessus par la professeur, et la directrice avait rajouté son grain de sel. Un rictus sur les lèvres, la lionne suivit du regard sa coéquipière qui tentait de se calmer. Elle alla directement voir Violaine qui n'avait pas bougé depuis que Merit était entrée. S'alarmant devant son état de santé, leur toute nouvelle professeur emmena la jeune préfète dans son bureau après avoir prévenu ses élèves.

« Je reviens dans un instant, votre camarade ne se sent pas très bien. Restez calme et profitez-en pour relire l'introduction de votre manuel - Les secrets de la Métamorphose, Tome I »

Avec la présence de leur directrice dans la salle, autant écouter ce que leur disait Clio. L'australienne fouilla dans son sac, attrapa son manuel et quelques parchemins avant de se plonger dans la lecture de son manuel.
Revenir en haut Aller en bas
Darruis Filgeas
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Darruis Filgeas, Dim 2 Mar 2014 - 17:23


Bordel !

Voilà le mot qui résumait plutôt bien ce début de cours. On peut dire que pour ce nouveau poste, Miss Cliodhna allait être rapidement mise dans le bain. Le jeune sorcier était impatient de voir comment elle allait pouvoir gérer cette salle de cours. Mais pas seulement avec les élèves, elle allait devoir composer avec la veille chouette de Directrice qui s'était invité pour cette première.

La salle se remplit assez rapidement (surtout le fond de la classe), parmi les élèves déjà présent le rouge dominait. Sur le tableau, l'enseignante avait inscrit le premier chapitre de son cours. Elle avait aussi posé une part de gâteau qu'une jeune Gryffondor c'était empressé de dévorer, mais elle ne mit pas longtemps à le regretter.

« Je reviens dans un instant, votre camarade ne se sent pas très bien. Restez calme et profitez-en pour relire l'introduction de votre manuel - Les secrets de la Métamorphose, Tome I »

*La blague*

Ce n'est pas Darruis qui risquait de relire le cours alors que la Prof c'était absenter, bien au contraire. Il s'avachit de tout son poids sur sa table et décida de rattraper sa nuit mouvementé en attendant la réapparition de Miss Quinn.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Invité, Lun 3 Mar 2014 - 7:09


Privilégiée de par sa place légèrement en hauteur, Violaine observait la classe, le regard vide. Si ses prunelles semblaient éteintes, son cerveau en revanche assimilait chaque détail puis s'appliquait à le décortiquer et à l'assembler aux précédents recensés dans le but d'en faire une suite logique. Sans succès. Elle ne parvenait pas à trouver un cheminement cohérent de la scène qui se déroulait devant elle.
Des alliances s'étaient formée, parfois improbables, et tout le monde y allait de son petit grain de sel pour déverser son venin sur la professeur.
Étaient-ils donc fous ? Ne voyaient-ils pas le danger qui les guettait ? Tel un rapace, il dardait sur yeux sa funeste vigilance, les scrutant tous autant qu'ils sont, de ses sombres attentions...flairant le moindre faux pas. Pourtant, il était bien là. Assis(e) à la dernière table du fond, posant sur chacun d'entre eux, un regard attentif, scrutateur. Renata.
Sa seule présence aurait pu dissuader ne serait-ce que la moitié d'entre eux d'ouvrir seulement la bouche. Non, absolument pas. Cependant, la pauvre Melle Quinn ne savait plu où donner de la tête et, dans l'attente d'un quelconque soutient de la part de la directrice, dû répliquer de la façon la plus autoritaire et banale qui soit : le retrait de points.

Si elle n'avait pas été aussi mal, Violaine se serait certainement offusquée de voir retirer quelques rubis à cause d'une bêtise de comportement. Mais en ce moment, elle ne parvenait guère à se plaindre sur autre chose que sur elle-même. Il fallait bien que quelqu'un le fasse de toute manière, car personne d'autre ne semblait s'en soucier.
Vraiment personne ? Une petite boulette de papier lui prouva le contraire.
Rasant le sol, elle tentait de se frayer un chemin parmi les sacs, les paires de jambes et les pieds de table pour parvenir jusqu'à elle. Ce n'était pas chose facile et bientôt, une seconde difficulté s'offrit à elle lorsqu'elle entreprit d'escalader l'imposante estrade. C'est à force de persévérance qu'elle parvint à grimper la marche de bois et termina finalement sa course près des souliers noirs de la préfète.
Celle-ci hésita, l'ombre du rapace n'était pas loin et elle ne pouvait se permettre un second rappel à l'ordre, vu l'état actuel des choses. Profitant que l'attention de Renata soit concentrée sur la professeure, Violaine prit connaissance des quelques mots de réconfort lui étant adressés sur le parchemin.

Ah, Damien...il trouvait toujours les mots qui lui remontaient le moral. C'était peut-être dans sa tête, et non dans son estomac que ça se passait après tout. Mais il n'était jamais bon de s'aventurer trop loin en magie, et son côté Né-Moldu était en train de reprendre le dessus. C'est vrai, pour le moment le livre n'avait eu aucune conséquence néfaste sur son organisme, mais elle en était sûre...Quinn avait plus d'un tour dans son sac. Plus d'un tour à sa baguette.

Cette dernière avait d'ailleurs terminé de distribuer les punitions alentours et s'avançait maintenant vers elle. Oh mon dieu, c'était mauvais signe, elle allait surement devoir réparer les pots cassés. L'étau de son épouvante se resserra encore davantage sur elle, mais c'est d'une voix étonnamment douce que la professeure s'inquiéta de son état de santé.
Lui mettant les mains sur les épaules, elle lui intima une nouvelle fois de la suivre et la jeune Corrigan n'eut d'autre choix que de trotter derrière les escarpins à semelles rouges.

▬ ▬ ▬

Violaine referma la porte derrière elle et promena un regard surpris autour d'elle. Pour quelqu'un qui chaussait des Louboutins quotidiennement et qui accordait tant d'importance à son apparence, Melle Quinn avait tout misé là-dessus et quelque peu négligé son espace de travail on dirait. Ou alors, peut-être n'avait-elle juste aucun raffinement et aucun goût en matière de décoration ?

Anxieuse quand à son sort, la rousse accepta sans broncher l'invitation de son professeur et prit place sur le fauteuil (nettement moins confortable que celui que ses camarades avaient aménagé pour elle précédemment) qu'elle lui proposait.

...merci....dit-elle d'une voix faible.

Il y avait quelque chose de dérangeant, dans le fait de se retrouver là, seule avec elle. Alors que c'était tout bonnement le genre de situation que la préfète rêvait d'éviter, au vu de ses activités nocturnes de la veille.
Heureusement, cette source d'inquiétude d'évapora vite, car la brune lui parla de tout à fait autre chose, tentant de la rassurer à grand renfort d'explications logiques et de sourires apaisants.
Finalement, elle n'était pas si terrible...la pauvre, comment réagirait-elle lorsqu'elle se rendrait compte qu'elle avait dans le siège face au sien, l'auteur de L'attaque des Beuglantes ? Mieux valait ne pas y penser, l'heure n'était pas à la torture inutile.

Par transformations successives, le cendrier sur le bureau passa d'abord plateau, puis sceau. Elle avait dit que ça ne serait pas glamour, mais....le sceau en lui-même était plutôt bien fait. Très réussi. Où était le problème ?

Contournant son bureau, Quinn lui prit alors les cheveux et les noua en arrière. Glauque. A moins que... Allez, un, deux, trois : Abulo Ventris !

A la saleté ! A la garce !

Amadouer pour mieux contre-attaquer, fin stratège avec ça ! Une profonde envie de crier à la trahison s’empara de Violaine. Mais il semblerait également que d'autres éléments venus des profondeurs aspiraient à refaire surface. Ni une, ni deux de violents soubresauts secouèrent la préfètes qui n'eut d'autre choix que de ravaler ses sentiments (uniquement) et d'obtempérer en basculant la tête dans le sceau.
Quel embarras ! Quelle humiliation !
L'intégralité de sa bêtise se trouva vite au fond du réceptacle, ainsi que la maigre pitance qu'elle avait fait au déjeuner. Quelques minutes plus tard, Violaine releva enfin le buste, rouge de honte, et rouge du sang qui avait afflué jusqu'à son cerveau.
Elle mis quelques instants à retrouver contenance et, amour-propre oblige, lança un Recurvite pour effacer cette vision cauchemardesque du récipient souillé de sa vue.

C'était bien aimable à vous...
commenta-t-elle, saisie.

Un goût aigre dans la bouche, la rousse se sentit néanmoins soulagée de ne plus avoir ce corps étranger dans le ventre.

Merci pour cette charmante attention, professeur. Je m'excuse d'avoir ainsi perturbé le cours.....e..et je crois que je me sens prête à réintégrer la classe, si vous n'y voyez pas d'inconvénient. J..je me suis assez donnée en spectacle pour aujourd'hui.Un petit sourire timide vint agrémenter sa plaisanterie. Toujours plaisanter, ça passait mieux. Il fallait noyer le poisson, lui faire croire que l'incident était clos. Car la préfète était loin d'oublier ce traitement de faveur, et ce n'était que partie remise.

Après une dernière formule d'excuse qui va bien, la rouge et Or regagna la salle de classe, tremblante mais enfin débarrassée de ce fichu manuel. Hélas, fichu manuel qu'elle n'avait pas fini de voir pendant ce cours !

Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Aiko Wilkerson, Lun 3 Mar 2014 - 10:10


Le cours de mademoiselle Quinn n'avait toujours pas commencé, mais il prenait déjà un mauvais chemin, il ne vaudrait mieux pas continuer dans ce sens sinon tout le monde finirait en retenu ou dans le bureau de la directrice.

Il y avait des côtés différents de la salle de classe, les élèves devant n'avaient pas bronché alors que ceux du côté d'Eléna étaient partis assez loin dans leurs propos.. De ce fait la directrice avait intervenu en convoquant à la fin du cours le voisin d'Eléna dans son bureau. De l'autre côté, il y avait des garçons qui n'arrêtaient pas de chuchoter et de se murmurer aux oreilles en regardant Cliodhna, soit ils se moquaient d'elle, soit ils préparaient un plan qui risquait d'être foireux, la directrice était assise tout au fond, elle avait une vue d'ensemble sur la classe ce qui devait calmer les élèves.

La professeur de Métamorphose semblait s'énerver sous l'effet des paroles des Serpentards et du Gryffondor, pas étonnant, ils s'étaient manqués de respect mutuellement. La deuxième préfète était rentré dans la salle sans trop comprendre ce qu'il se passait, elle alla s'asseoir dans le plus grand silence après avoir salué son professeur pour éviter de l'énerver encore plus. Mademoiselle Quinn fessait à présent les cent pas devant son bureau. Violaine était toujours assise sur le tabouret, mais Eléna ne savait toujours pas pourquoi. Celle-ci semblait mal en point, était-elle malade ? Avec le temps qu'il y avait dehors, il y avait de fortes chances. La préfète de Gryffondor avait les larmes aux yeux et le teint blafard. En vitesse Cliodhna s'approcha d'elle et posa sa main sur l'épaule de Vio. Elle lui chuchota quelques mots qu'Eléna fut incapable de comprendre, les élèves avait profité de ce moment d'inattention pour discuter. Clio se retourna et prit Violaine avec elle, celle-ci s'adressa au reste de la classe.

« Je reviens dans un instant, votre camarade ne se sent pas très bien, déclara-t-elle, confuse. Restez calme et profitez-en pour relire l'introduction de votre manuel - Les secrets de la Métamorphose, Tome I »

Eléna acquiesça de la tête en fixant le professeur. Elle détacha son regard des deux filles pour chercher son manuel, ce n'était pas drôle, Eléna avait déjà lu la moitier du livre. Elle connaissait déjà pas mal de formules. Gabriel n'avait pas l'air enchanté d'être dans ce cours, la directrice regardait des documents tout en surveillant du coin de l'oeil les élèves qui s'étaient plongé petit à petit dans leurs livres, en même temps ils ne pouvaient pas faire autrement vu qu'il était surveillé. Eléna se pencha vers Gabriel pour lui adresser quelques mots.

-Eh Gab ça va bien ? Tu vas réussir à suivre le cours ?

Ces deux questions étaient plutôt nuls, mais elle ne pouvait rien dire d'autre pour le moment. Elle essaierait de remonter le moral du garçon pendant le cours, en attendant un petit papier vin se poser en douceur sur la table. Ce papier avait été envoyé par William, le cousin de Gabriel, Renata n'avait heureusement rien vu. Clio et Vio n'allaient pas tarder à revenir, la rouge et or se replongea dans son livre histoire de faire comme si elle lisait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Invité, Lun 3 Mar 2014 - 11:22


~ Cours de Métamorphose ~

« Bonjour Miss Quinn. Je me permets d'assister à votre premier cours, si vous me le permettez. Quant à vous Monsieur West - à croire que c'est de famille - vous viendrez me voir dans mon bureau à la fin de votre cours ; je ne tolère absolument pas qu'au sein de mon école un tel manque de respect envers un professeur qui a autorité sur vous existe ! J'assisterai donc à votre premier cours en tant que simple spectatrice, je vous laisse commencer dès que tous vos élèves seront arrivés. »

Et Mer** la vieille, qu'est ce qu'elle fout là? Ce que si dit soudainement Gabriel dans sa tête, la il était mal, mais il ne regrettait pas ses paroles, elle était justifié. Et si la directrice était arrivé bien plus tôt pour soit disant "assisté au premier cours de cette soit disant professeure", les choses n'auraient pas tourné ainsi. Malheureusement, elle semblait l'avoir entendu, et comme la si bien dit Eléna, le Rogue et Or est légèrement dans la Mer**. Maintenant reste à savoir si le jeune Lion avait du coup envie de continué à suivre le cours. Avec la vieille qui est maintenant au fond de la classe et qui surveille et l'autre professeure qui ne sais pas tenir correctement une classe, cela promet d'être un cours bien chiant pour le West.

Le problème c'est que maintenant il allait devoir s'excusé, auprès des deux femmes et devant toute la classe, quel honte pour lui. Gabriel n'aimait pas trop ce plié au bon vouloir des personnes comme ça. Et s'il ne s'en excusait pas la conséquence risque d'être plus importante. D'ailleurs celui-ci n'a même pas encore salué ni regardé une seule fois la directrice. Il était resté assis a sa place, hésitant entre se levé et se barré de ce cours merdique, ou alors resté et être surveillé tout au long tu cours. Mais bon, Gabriel pensais aussi a sa Maison, et aux conséquences que ça pourrai avoir, il ne voulait pas non plus leur faire perdre un tas de points. Il se leva en ce tournant vers la directrice dans un premier temps.


Bonjours Madame la "vieille" Directrice, veuillez m'excusé de mon comportement et de mon insolence, cela ne se reproduira plus. Dit-il d'un air serin mais il ne pensait pas vraiment ses paroles. Puis se tournant vers Madame Quinn ce coup ci. Veuillez m'excusé Professeure, je ne sais pas ce qu'il ma pris.

Gabriel sera ses poings et ravala sa salive, il se rassit sagement a sa place. Son amour propre venant d'en prendre un coup, devoir s'excusé alors qu'il sait parfaitement qu'il a raison. Le rouge et Or allait avoir un peu de mal à s'en remettre mais ça passera, il espérait juste que ce petit accrochage n'allait pas gêner pour son futur. Il jouait avec sa plume la faisant passé entre ses doigt, le regard vide, il essaya d'oublié ce passage. Dommage qu'il n'avait pas de Pensine a porté de main, meilleurs moyen de s'ôté un souvenir qu'on ne voulait plus pensé.

« Je reviens dans un instant, votre camarade ne se sent pas très bien. Restez calme et profitez-en pour relire l'introduction de votre manuel - Les secrets de la Métamorphose, Tome I »

L'intervention de Madame Quinn réveilla légèrement Gabriel, bien sur, maintenant que la vieille était là, la professeure pouvait se permettre de sortir du cours, accompagné par leur préfète. Au vue de ce que la jeune demoiselle avait fait, elle allait surement aider Violaine a recraché le manuel de cours. Le jeune West ne voulait pas trop y pensé et chassa vite cette image de sa cette, lorsque soudain un petit bout de papier vient se posé sur sa table, doucement devant lui. Le Lion tourna légèrement la tête vers al Directrice, c'est bon elle avait rien vue, en même temps as on âge, elle commençait a plus voir très clair. Gabriel déplia donc le bout de papier et il le lisait.

Message reçus de Will':
 

"Merci William, au moins je sais a quoi m'attendre."Au moins son cousin lui avait dit comment ça allait ce passé. Quelque jour savant c'était l'autre West qui y avait été. Et bien comme ça la directrice aura vue les deux cousins en quelques jours. Le Rouge et Or retourna le bous de papier, pris sa plume et répondit au petit message de son cousin. Il refit une boulette et vient sortir sa baguette en pointant le bous de papier, il fit donc un Wingardium Leviosa informulé. Le petit bous de papier se balada entre les tables, rasant le sol, pour que se soit le plus discret possible. Puis il vient se posé devant William sur sa table. Le Lion rangea aussitôt sa baguette. C'est alors que Eléna, sa voisine vient prendre de ses nouvelles, visiblement inquiète.

-Eh Gab ça va bien ? Tu vas réussir à suivre le cours ?

Le Rouge et Or ne savait pas lui même si ça allait et il ne savait pas non plus comment tout ceci allait se finir. Il était devenu perplexe, pensif, ne regardant plus que son manuel de cours, avec le regard vide. C'est peut être pour cela que sa voisine Rouge et Or s'inquiétait, ne le voyant plus bougé. Enfin Gabriel tourna légèrement la tête et afficha un fin sourire avant de répondre a celle-ci.

Oui ne t'inquiète pas, ça va bien. Et bien au pire si je n'arrive pas à suivre correctement le cours, je peu compté sur toi pour m'aidé ?

Au moins il avait quelqu'un à côté de lui pour l'aidé, et il se voulait rassurant avec la demoiselle. Ce n'était pas la peine qu'elle s'inquiète pour lui, il va bien. Enfin, en attendant le retour de Madame Quinn, Gabriel se décida enfin a feuilleté son manuel de cours.

Message Pour William:
 

HRPG:
 

Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
Fondateur AdjointHarryPotter2005
Fondateur Adjoint
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Luke Belt, Lun 3 Mar 2014 - 12:41


Aujourd'hui était une belle journée. Enfin, tout était relatif. Elle n'était pas vraiment belle, elle était mieux que les autres. En effet, pour une fois, il ne pleuvait pas. C'était donc l'occasion idéale pour aller jouer au Quidditch. C'est pourquoi, une fois le repas de midi expedié en vitesse, je pris la direction du terrain, mon balai à la main. Nous avions perdu le précédent match contre Serdaigle, et j'avais l'intention que cela ne se reproduise jamais. Surtout que j'avais un poste important : Gardien. C'était à moi d'empêcher l'equipe adverse de marquer.

Après une bonne heure d'entrainement, je décidai de regagner le sol. Je jetai ensuite un coup d'oeil à ma montre et remarquai avec effroi que j'avais largement dépassé le temps du midi et que j'étais en retard au cours. Ça devenait une habitude, ces derniers temps. Il faut dire qu'en ce moment les études n'étaient pas vraiment ma principale occupation. Sauf que là, ce n'était pas à un simple cours de Botanique, que j'étais en retard. C'était à un cours de Methamorphose, l'une des seules matières, avec les enchantements, que j'aimais bien et où j'avais de bonnes notes. Mais le pire, ce n'était pas le retard, c'était que la professeur était nouvelle et qu'elle allait avoir une mauvaise opinion de moi, maintenant.

Histoire de ne pas agraver mon cas, je me changeai rapidement et enfilai l'uniforme réglementaire de Poudlard. Je marchai ensuite d'un pas rapide en direction de la salle de classe. Quelques instants plus tard, une fois devant la porte, je toquai trois coups secs, puis pénetrai dans la pièce, où tous les élèves étaient déjà présents, et une certaine agitation régnait. Mon regard se posa alors sur la femme qui se trouvait derrière le bureau. Elle devait avoir dans les 20 ans et elle était vraiment canon. Je mis quelques instants à comprendre que c'était elle, la nouvelle prof, et ce n'était pas pour me déplaire, au contraire. Je balayai ensuite le reste de la salle des yeux et remarquai qu'Harshing, la directrice, était assise au fond. J'avais vraiment choisis le mauvais jour pour arriver en retard...

Je fis quelques pas en avant, et adressai un sourire enjoleur aux deux dames. Je n'espérais pas avoir la Harshing avec un sourire, mais plutôt la prof, qui me semblait beaucoup plus sympathique. Je pris ensuite la parole, d'une voix assurée, en regardant alternativement les adultes, de mes grand yeux bleus. Je devenais de plus en plus doué, à ce petit jeu.

- Bonjour Mademoiselle. Bonjour Madame la directrice. Veuillez m'excuser pour mon retard, j'étais à la bibliothèque, en train de réviser, je n'ai pas vu le temps passer.

Avec mon uniforme impécable, la cravate verte et argent nouée autour du coup, et mes cheveux blonds bien coiffés, j'avais l'air sérieux et rien ne pouvait laisser voir que je ne sortais pas de la bibliothèque, mais bien du terrain de Quidditch. De toute façon, si l'une d'elles voulait vérifier que j'avais réèllement révisé, j'étais assez callé en methamorphose pour pouvoir répondre à une éventuelle question.

Je jetai ensuite un coup d'oeil aux autres élèves présents. Je n'eus aucune hésitation pour choisir ma place. Tout au fond, il y avait Ethan, mon meilleur pote, Kyara, ma cousine, Liam, celui qui m'avait vendu mon hibou, et Charli, le capitaine de l'équipe de Quidditch. Je décidai donc de m'asseoir devant eux, puisque c'étaient les seuls que je connaissais. Ils avaient d'ailleurs l'air en train de préparer quelque chose, au vu de leurs regards, et je n'allais sûrement pas tarder à savoir ce que c'était.

- Hey ! Vous avez vu la prof ? Si on avait que des professeur comme ça, je pense que je n'arriverais plus jamais en retard !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Heather Wells, Lun 3 Mar 2014 - 12:54


Le cours n'avait même pas commencé qu'il s'était déjà transformé en une véritable foire. Le tabouret sur lequel se trouvait Violaine se transforma soudainement en luxueux fauteuil, et tout ça dans le dos de la professeur, trop occupée à épancher sa bile sur Heather. Elle soupçonnait grandement les cousins West d'être à l'origine de la métamorphose après les avoir vu baguette à la main. Mais la Préfète était clouée sur sa chaise tant elle était stupéfaite par ce qu'on était en train de lui dire. L'enseignante était venue la voir pour lui reprocher quelque chose qu'elle ne parvenait pas à deviner, et en plus, elle la traitait d'insolente. Pire encore, celle-ci retira cinq point à Serpentard pour une raison parfaitement inexpliquée, juste comme ça. Contrairement à ce que Quinn semblait suggérer, l'Irlandaise ne riait pas du tout. Pourquoi était-elle censé retrouver son apparence originelle alors qu'elle ne l'avait pas quitté ? Même Damien qui, au plus grand bonheur de la verte et argent, prit sa défense, se vit retirer cinq points à Gryffondor.

William qui n'avait sans doute pas apprécié les paroles que lui avait adressé l'enseignante. Il prit la parole avec toute la prétention qui le caractérisait. Certes, cela détourna l'attention de Quinn qui lâcha enfin la Serpentard mais ce n'était pas le bon moment pour que le sorcier fasse le prétentieux. Il avait déjà assez de problèmes, pas la peine qu'il s'en rajoute. Fort heureusement, ses paroles passèrent plutôt bien et Quinn ne lui reprocha rien. Son cousin, quand à lui, fit son malin à son tour. Malheureusement pour lui, Harshing choisit cet instant pour débarquer et la Préfète se leva prestement en signe de respect. Elle s'assit dans la rangée de la verte et argent, ne se gênant pas au passage pour réprimander le West. La brune espéra fortement que la présence de la Directrice calmerait les esprits, celui de la professeur compris.

La Préfète des Gryffondors avait l'air de plus en plus mal en point, Quinn décida donc de l'emmener dans son bureau. Les bavardages n'allait pas tarder à doubler de volume malgré la présence de la Directrice et des papiers ne tardaient pas à s'envoler entre les tables des cousins West.

- Tu crois que c'est de famille de s'attirer des ennuis chez les West? demanda-t-elle sur le ton de la plaisanterie

Son regard dériva jusqu'au fauteuil vide de Violaine qui devait sans doute se faire torturer à l'abris des regards. La professeure avait donné pour consigne de lire l'introduction du manuel, comme si ça pouvait être utile... La Serpentard vit alors un petit bout de papier sur sa table qui n'y était pas quelques secondes avant. Songeant qu'il lui était adressé, elle le récupéra et le lut attentivement. Le message inscrit était cours et simple. La brune leva la tête, cherchant l'expéditeur jusqu'à ce que ces yeux se posent sur la Gryffondor assise non loin d'elle, ce devait être cette Kim.

Retournant le parchemin, elle écrivit une réponse tout aussi courte:
Heather. Depuis pas très longtemps. Et toi?

La Préfète voulait faire vite avant que Quinn ne revienne. Informulant un Wingardium Leviosa, elle guida le morceau de parchemin jusqu'à la table de la rouge et or le plus discrètement possible afin que personne d'autre ne s'en rende compte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°1 : Introduction

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 10

 Cours n°1 : Introduction

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.