AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 2 sur 5
Dans les Pyrénées
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Personnage
PNJ
Personnage

Re: Dans les Pyrénées

Message par : Personnage, Sam 17 Mai 2014 - 18:13


Alexandre avait peur. Terriblement peur. Cette peur était sûrement justifiée, cependant, n’était-il pas vain de se battre au sol contre un rapace planant dans les airs ? D’ailleurs, s’agissait-il vraiment d’un rapace ? La fatigue et la peur pouvaient très bien faire passer un simple merle pour un vautour affamé. Il se pouvait même que ce rapace flottant dans les airs ne soit en réalité que du vent. La peur était tornade dans l’âme d’Alexandre.

Il y avait quelque chose au fond de lui-même qui lui avait conseillé de fuir : son cœur d’animal. Pourtant, le cerveau bien humain d’Alexandre prenait des chemins bien différents : certes, il avait fui une première fois mais, cette fois-ci il cherchait le combat sans avoir aucune raison, il vivait également comme un humain et son esprit avait décrété de manière automatique qu’il n’était plus un homme mais un animal, une réaction parfaitement humaine. Alors, quoiqu’il advienne Alexandre est, hélas, toujours un homme. Toujours aussi fou.

Nous en étions à la course effrénée de cet humain. Cette même course qui, contre toutes ses attentes, fut stoppée par des cordes jaillies de nulle part. Ces cordes s’enroulèrent à ses pieds et Alexandre tomba de tout son élan au sol, dérapant sur un ou deux mètres au sol. Il avait de la terre plein la bouche, il était égratigné de toute part et les cordes persistaient leurs étreintes. Il se débattait, ne voyant plus que cette femme en face de lui. Cette femme qui le provoquait de toute sa taille.

Enfin, après de nombreux gémissements, il se mit à crier :
« - Relâchez-moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Noah Alniott, Lun 19 Mai 2014 - 19:41


Noah suivit avec attention les actes d'Elenna, impressionnée par son courage, son dévouement. Elle n'avait jamais regretté le recrutement de cette jeune femme. Puis tout alla très vite. Le père d'Haerilia s'élança, comme possédé, enragé. Antoni fit jaillir des cordes de sa baguette, qui semblèrent assez solides -en tout cas pour le moment- afin de l'empêcher de bondir sur Elenna. Mais déjà la phénix avait transformé le haut de son corps en celui d'un loup.

Il y eut un long silence, où tous se défiguraient, et où l'homme continuait de se débattre. Puis Elenna s'adressa à Haerilia pour que celle-ci tente une approche. Elle était en effet la mieux à même de raisonner son père.

« - Relâchez-moi ! »

Hurla t-il en faisant sursauté la chef de l'Ordre. Voyant que personne ne bougeait, Noah attrapa le poignet d'Haerilia, et s'avança, avec elle vers l'homme toujours bien attaché. Il ne pouvait rien leur faire, et afin de montrer qu'elle ne lui voulait pas de mal, Noah avait baissé sa baguette. Elles avançaient prudemment.

-On ne vous veut aucun mal! Nous ne sommes ni des Mangemorts, ni des membres farouches du ministère. On vient juste pour votre fille...

Noah avait fortement hésité à laisser sortir ces derniers mots. Mais pourquoi trainer, pourquoi tourner autour du pot alors que le père d'Haerilia semblait être calmé, pour un instant qui pouvait n'être que trop court. Il fallait utiliser cette position favorable. Noah fit signe à Haerilia de parler, lui indiquant que ce moment était à elle, que c'était maintenant que tout se jouait. Il fallait qu'elle retrouve son père, le vrai, pas la bête. Et seule elle pouvait y parvenir. Le coeur battant, Noah restait concentré sur les moindres gestes du loup-garou, prête à agir si par malheur ses liens se brisaient.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Charli Proulx, Jeu 10 Juil 2014 - 23:16


PV Clarissa.
Autorisation du libre arbitre.


La veille, Charli avait reçu une lettre d'une de ses vieilles connaissances. Ce n'était pas un simple courrier pour se tenir au courant de la vie de l'autre, non. C'était un message plein d'intérêt. Heather voulait un griffon et la seule personne capable de lui dénicher était bien le serpentard puisqu'il avait quelques contacts dans le milieu. Il ne bossait certes plus à la boutique d'animaux mais il avait maintenant l'expérience et avec ce que son contact lui avait raconté, il avait de fortes chances de parvenir à sa quête. Surtout qu'il ne serait pas seul. Bon, on avait vu carrément mieux comme accompagnement qu'une fanatique du boursouflet mais il fallait faire avec. Heureusement d'ailleurs que c'était les vacances sinon aucun des deux n'auraient pu faire cette petite mission.

Charli et Clarissa s'était donc donné rendez-vous à Pré-Au-Lard afin d'embarquer à coup de transplanage. Le trajet allait être long et fatiguant puisqu'ils devaient se rendre jusqu'en France, plus précisément dans les Pyrénées. Le garçon avait demandé à la demoiselle qui l'accompagnait de prendre son elfe avec elle afin d'aider un peu au transplanage, surtout qu'elle n'avait pas son permis. Quoi qu'il en était il ne fallait pas qu'ils perdent de temps car leur périple allait être long et pénible.

La première étape fut de transplaner le plus proche de la côte de la Manche, histoire de parvenir à traverser la mer sans encombre. Une fois que cela fut fait, et après une petite pause, les deux aventuriers mirent les pieds sur le territoire français. Il n'y avait plus qu'à se rendre dans les Pyrénées et deux étapes plus tard, ils furent arrivés. Ils étaient maintenant dans une petite plaine en plein milieu de la montagne. Le soleil était sur le point de se coucher et Charli était fatigué, ce qui était sans doute le cas de Clarissa.

- J'te propose qu'on dorme ici c'soir. J'suis crevé, déteste transplaner en plus, ça m'donne la gerbe. Montre moi tes talents p'tite, monte la tente ! Que j'vois au moins si j'ai pas emmené une empoté avec moi. Après on va s'coucher, on s'lève à l'aube demain.
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Clarissa Samson, Jeu 10 Juil 2014 - 23:43


Je lui ai arraché son libre-arbitre


Durant la soirée de la veille Clarissa avait reçu une visite... Une désagréable visite. En revenant de la salle commune. Une silhouette de poireaux l'avait abordé. Oui lui encore lui. Le Proulx. La première réaction de la préfète fut de se demander ce qu'il faisait là. Mais elle se souvint vite qu'il venait d'avoir un poste... Il allait lui taper sur le système encore un bon moment. Ce boulet lui avait proposé de partir à la chasse au griffon. Et pour une raison encore floue, cette débile de Serpy accepta. Surement parce qu'il y avait voyage en France à la clef !

Le lendemain elle prépara son départ avec Oli son elfe de maison. Le départ si fit ensuite depuis Pré-au-Lard les étapes furent nombreuses et le périple peu agréable. Heureusement qu'Oli était pour escorter sa maîtresse elle n'aurait pas supporté de tenir le bras de l'autre idiot. De plus il devait bien mal transplaner celui-la.

Après leurs péripéties terminées il arrivèrent dans une plaine au crépuscule. Ils étaient en plein milieu des Pyrénées. Le temps commençait à se refroidir quand Charli appela Clarissa.

J'te propose qu'on dorme ici c'soir. J'suis crevé, déteste transplaner en plus, ça m'donne la gerbe. Montre moi tes talents p'tite, monte la tente ! Que j'vois au moins si j'ai pas emmené une empoté avec moi. Après on va s'coucher, on s'lève à l'aube demain.

Non mais ! Comment il parlait l'autre ! La préfète avait de toute façon tout prévu. Elle appela Oli qui rappliqua tout de suite aux ordres de sa maîtresse.

Alors Proulx, primo on parle pas comme ça au chef de l'expédition. Ensuite pour la tente t'inquiète, Oli s'en occupe. Et tercio tu sens un peu mauvais tiens je vais t'offrir une petite douche.

En un claquement de doigts l'elfe de maison monta une tente et prépara un feu de camp encore éteint. Au niveau de la douche froide de l'autre il l'avait bien mérité. Clarissa lui lança un petit Aguamenti pour le rafraichir. C'était peut-être pas une bonne idée avec la température qui descendait mais au moins il se calmerait et il était sorcier aussi il savait se sécher.

Bon maintenant tu peux allumer le feu ? Enfin si tu sais faire.


Dernière édition par Clarissa Samson le Ven 11 Juil 2014 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Charli Proulx, Ven 11 Juil 2014 - 1:54


- Alors Proulx, primo on parle pas comme ça au chef de l'expédition. Ensuite pour la tente t'inquiète, Oli s'en occupe. Et tercio tu sens un peu mauvais tiens je vais t'offrir une petite douche.

Chef de l’expédition ? Pour qui elle se prenait celle-là ? Qui est-ce qui l'avait sortie de son trou pour l'emmener faire un voyage inédit en France afin de chasser le griffon ? C'était Charli. Le bon petit gars qui venait chercher les boulets pour l'accompagner histoire de les rendre un peu plus mature. Enfin, c'était surtout parce qu'il voyait un certain potentiel en elle qu'il avait fait ça.

- Sérieusement, tu t'prends pour qui là ?

A peine eut-il le temps de commencer à l'embrouiller qu'il fut aussitôt trempé de la tête au pied. La p*te. Comment avait-elle pu oser faire ça ? C'était sûr maintenant, elle allait prendre cher. Elle s'en souviendrait de son voyage dans les montagnes françaises. On allait vraiment voir qui avait besoin d'une bonne douche. D'un coup de baguette informulé, Charli lança un Asthum Draconis sur la jeune serpentard. Restait plus qu'à espérer que les dégâts soient ceux désirés.

Après cette petite chamaillerie, les deux serpentards s'installèrent près du feu afin d'y déguster un repas préparé avec soin par l'elfe de maison de Clarissa. Heureusement qu'elle avait eu la bonne idée de l'apporter, ça leur évitait bien des torts. Une fois leurs estomacs bien remplis, ils allèrent se coucher, dans la même petite tente. Et oui, Charli n'avait trouvé que le plus petit modèle et il fallait donc se supporter dans la tente. Après tout, ils n'étaient pas là pour des vacances même si le voyage se voulait divertissant.

Le lendemain matin, très tôt, Charli fut le premier debout. Voyant que Samson ne se réveillait pas, il décida d'amplifier sa voix et, se rapprochant de son oreille, il hurla

- DEBOUUUUUUUUUUUUUUUUT ! On a un p'tain de griffon à chasser !
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Clarissa Samson, Ven 11 Juil 2014 - 21:57


Charli essaya de montrer son mécontentement mais le sortilège de la brune le fit très rapidement taire, effectivement il ne s'y attendait pas ! Même si la préfète s'attendait à des représailles la morve de dragon qu'elle reçu sur une bonne partie du corps l'étonna grandement. Connaissant un peu ses capacités elle s'éloigna d'un bon du feu. Pour la deuxième fois elle lança un Aguamenti mais pour elle même. Bon ils étaient mouillés comme des éponges mais la morve avait à peu près disparu, Oli leur apporta à manger et des couvertures pour se réchauffer, celle de Charli était toute trouée et sentait le vomis de chat, on se demande pourquoi il avait reçu celle la. Le ventre bien rempli ils allèrent se coucher dans la petite tente, la proximité de Proulx dérangeait Clarissa mais il fallait faire avec...

Le lendemain aux Aurors, Clarissa fut réveiller par un vrombissement pareil à... un cri de mandragore sauvage amplifié et plus grave. Comme on pouvait s'y attendre Charli était à l'origine de cela.

DEBOUUUUUUUUUUUUUUUUT ! On a un p'tain de griffon à chasser !Avait-il dit.

Bon aux moins ils étaient secs mais Clarissa prit quelques minutes pour se remettre de tout ça. Les vêtements de Clarissa avaient gardé l'odeur putride de la morve... Elle décida de faire un brin de toilette, elle sortit de la tente et aller appeler son elfe mais ce dernier avait déjà déposé des vêtements propres pour sa maîtresse à côté du feu.

Attends je suis toujours dans le gaz moi je vais prendre une VRAIE douche je reviens ! Tu devrais faire de même tu sens toujours mauvais mais le plus loin possible de moi !!!

La brune partit plus loin dans la vallée à la recherche d'un point d'eau. Mot d'ordre ne pas se perdre. Au passage elle admira le magnifique paysage montagneux qui était pour elle peu classique. Elle trouva un petit lac ou elle pu se débarrasse tranquillement de toutes les odeurs apparues la veilles, certes elle aurait pu utiliser quelques sortilèges mais l'eau était très bonne. D'un petit sort elle se sécha et une fois ses vêtements sur le dos elle retourna au campement, au pire il s'était déroulé trois quarts d'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Charli Proulx, Ven 22 Aoû 2014 - 12:33


Clarissa se réveilla sous le choc, ne s’attendant pas à un réveil aussi brutal et c’était tant mieux. Charli voulait lui montrer qui était le maître ici et qu’elle n’avait pas à se faire d’illusion. Déjà, il avait bien voulu l’emmener avec lui et c’était déjà un geste très généreux de sa part mais si elle continuait à faire sa petite chef, ça risquait de mal finir.

Une fois levée, elle alla prendre sa douche, lançant au passage une petite pique à son compagnon de chasse. Charli était loin de sentir la rose mais après tout, c’était ça la nature, vivre champêtre et tout le tralala, il fallait faire face à quelques situations pas très agréables. Mais bon, il n’avait pas envie d’être absolument ignoble, pour lui-même car il aurait très bien pu se salir encore plus pour dégouter sa partenaire. Il s’enfonça dans la forêt, trouva une petite rivière et commença à faire trempette. Plus haut, Clarissa faisait comme elle et il put apercevoir quelques formes qui ne le déplaisaient pas, bien au contraire. Ne voulant pas trop trainer, il retourna au campement et ordonna à l’elfe de maison de ranger le tout. Une demi-heure plus tard, Samson revint enfin.

- Bah p’tin, c’pas trop tot .. J’ai failli v’nir te chercher tellement t’étais longue ! Bon on y va et on traîne pas sinon je te fouette.

Les deux gaillards se mirent en route, marchant le plus silencieusement possible afin de ne pas effrayer les bêtes avoisinantes et ne pas effrayer le griffon s’il se trouvait effectivement bien dans cette montagne française comme lui avait indiqué son contact. C’était long et chiant. Quelques brindilles craquaient sous leurs pieds et les regards de colère fusaient. Après trois bonnes heures de marches silencieuses, ils tombèrent sur une grande clairière et ils décidèrent tout deux qu’il était temps de faire une petite pause. Ils se posèrent dans un coin et sortir de quoi s’hydrater ainsi que quelques barres de céréales que Charli avait prévu pour reprendre de l’énergie.

- Bon, j’espère qu’on va l’trouver c’Purée de truc. J’serais dèg d’être venu pour rien, surtout avec toi. Pas que ta présence me dérange mais …

Un bruit retentit, coupant l’ancien serpentard dans ses paroles. Il était sûr de ce qu’il venait d’entre, on aurait dit un aigle mais c’était beaucoup plus puissant que ça. C’était sûr, le griffon était proche.

- Meuf, t’as entendu ?
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Clarissa Samson, Mar 26 Aoû 2014 - 14:17


Oli avait renpacté le campement, il ne leur restait plus qu'à partir. Déjà qu'un bout de chemin avec Proulx était ennuyeux à mourir alors marcher des heures sans un seul son et dans la tension la plus palpable n'était que plus déplaisant. En fin de compte les blagues pourries de Charli n'étaient pas si horrible. Extrêmement désagréables certes, mais plus intéressantes que le silence. Au moins Clarissa pouvait se moquer de lui ! Durant leur petite randonnée aucun bruit n'était admis. Au moindre manquement à cette règle, aucun des deux jeunes n'hésitait à réprimander l'autre par des regards emplis de reproches. Après un bon moment des plus insupportables, ils décidèrent de faire halte dans une clairière bien ouverte. Il y avait peu d'arbres, de l'herbe d'un verre magnifique, quelques pierres parsemaient le paysage. Bien évidemment un ruisseau descendait du flanc d'une montagne et déversait son eau claire vers les points les plus bas des environs. Charli envoya une de ses remarques sarcastiques à la quelle Clarissa n'eut pas le plaisir de pouvoir répondre, cela à cause d'un bruit étrange. Ressemblait à un cri roque d'oiseau. Mais en format géant.

Meuf, t’as entendu ?

Non non, Clarissa comme tout le monde le sait était sourde, dans un environnement empli du plus profond silence elle ne pouvait pas capter le moindre son. Mais à quoi tu penses Proulx sérieux ?! Bien sûr qu'elle a entendu. Et comme il le pensait probablement, la créature ayant produit ce bruit était assurément celle qu'il recherchaient. C'est à ce moment là que la préfète pensa à un point qu'elle n'avait pas abordé avec son compère. Comment comptaient-ils attraper un truc de cette taille ? Tout de même il fallait éclaircir cela !

Bien sûr que j'ai entendu ! On l'attrapera comment une fois qu'on l'aura en vue ce gonze ?
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Charli Proulx, Sam 6 Sep 2014 - 19:06


Maintenant, il fallait réfléchir et vite. La bête se rapprochait de plus en plus et ça allait certainement être la seule occasion qu'ils auraient pour la capturer. Il ne fallait surtout pas s'amuser à jouer au malin sinon, adieu le pactole pour la livraison et Charli n'avait pas fait tout ce chemin pour revenir bredouille. Le truc délicat, c'est qu'il fallait ne pas tuer le griffon ou sinon tout ça n'aurait servit à rien. Il fallait seulement qu'ils arrivent à l'immobiliser.

- J'sais pas, mais tu l'blesses pas. T'improvises, faudrait juste réussir à l'immobiliser.

Le griffon, en quelques battements d'ailes arriva au dessus de la clairière ou Charli et Clarissa s'étaient posés. Plus le temps de glander, c'était maintenant ou jamais. D'un bond, le gardien se leva et brandit sa baguette. Se concentrant au maximum, il lança un Impedimenta sur la bête mais cela eut pour conséquence que de réduire un chouilla l'avancée de la créature. Il fallait que Clarissa l'aide, peut-être même faire preuve de synchronisation pour parvenir à la ralentir comme il le fallait. Il avait peu d'espoir que cela fonctionne, mais Charli lança directement après un Incarcerem. Des cordes jaillirent de la baguette et vinrent s'enrouler autour de la bête. Cependant, elle était bien trop forte pour ce sort lancé à la va vite si bien quelles se rompirent.

- Bon, va falloir qu'on la joue fine là, parce que j'crois qu'on l'a un peu énervé ...
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Clarissa Samson, Dim 14 Sep 2014 - 21:00


Charli commença à s’emmêler les pinceaux dans ses sortilèges et à faire n'importe quoi. Le seul effet qu'eut son micmac fut d'énerver la créature. Et ensuite il décida de demander à Clarissa de faire le boulot, elle devait donc passer derrière lui pour réparer sa bourde. Mais pour être clair, dans l'instant elle ne savait pas quoi faire. Il fallait gagner du temps et que le bestiaux reste là. Pour cela la vert et argent utilisa un #Areste Momentum, d'un coup l'animal parut jouer dans une scène en slo-mo d'un moyen-métrage à petit budget.

Voilà on a quelques secondes, débrouilles toi fais un truc pour le capturer moi je le ralentis !

*Allez quelque chose d'autre, pour l'immobiliser ou le faire tomber ! Réfléchis Samson ! Allez bouge toi le c** !*

Éclair de génie pour la jeune fille ! Le petit #Immobulus qu'elle lança aurait à son avis dû arrêter la créature, mais cette dernière continua son mouvement lent, elle ne s'envolait pas elle se tournait vers eux, mais pour quoi faire ? Il fallait autre chose ! Et vite car le sortilège temporel en arrivait à son terme. La seule chose qui vint à l'esprit de la préfète fut un sortilège normalement utilisé pour faire des petites farces mais bon il pourrait faire l'affaire. #Legglutten dit-elle en direction du griffon. Il ne saurait si cela avait fonctionné que quand il bougerait. Après cela C'était à Charli d'essayer de conclure ce travail. Et s'il pouvait réussir son coup pour une fois ce serait une bonne chose, Clarissa ne souhaitait pas passer la semaine en haut des pics.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Charli Proulx, Jeu 25 Sep 2014 - 1:20


Heureusement qu'ils étaient partis à deux car chasser le griffon n'était vraiment pas une mince affaire. C'était pas un vulgaire piaf qu'il fallait chopper mais une espèce classée avec beaucoup de X par le ministère de la magie. Par chance, avec les deux demis cerveaux de Proulx et Samson, ils arrivèrent à faire une plutôt bonne équipe. C'était d'ailleurs tout l'intérêt même si ce n'était pas encore vraiment ça.

Après les quelques tentatives qui ne servirent pas à grand chose de Charli, Clarissa tenta elle aussi de capturer la bête. Elle procéda par une toute autre méthode, bien plus réfléchie puisqu'elle décida de ralentir le temps pour la bête. D'ailleurs, c'était absolument comique de la voir battre des ailes au ralenti. Elle lança également un immobilus mais il n'eut pas grand effet. Par chance, le legglutten qui suivit fut particulièrement efficace puisque la créature était parvenue à se poser au sol à ce moment précis, si bien qu'elle y resta un bon moment. Enfin, plutôt le temps pour Charli d'agir de nouveau. Histoire de bien l'arrêter, le gardien lança de nouveau un Incarcerem en y mettant toute sa volonté de sorte à ce que le griffon ne puisse plus se libérer. Pour le moment, ça marchait plutôt bien.

La créature était vraiment énorme. Charli ne savait pas trop comment Heather allait pouvoir s'en sortir avec mais après tout, s'était son problème. Proulx s'occupait de lui récupérer l'animal, pas de le dresser et c'était déjà pas une mince affaire. Pour sûr que le garçon serait présent lors du premier cours de dressage histoire de voir l'animal déguerpir. Enfin, ce n'était peut-être pas une très bonne idée puisque Charli aurait alors du supporter Samson pour rien au final. Histoire d'arranger les choses, et d'avoir plus de chance de canaliser la bête, le gardien lança un Reducto sur la créature qui se mit aussitôt à rétrécir légèrement. Tout de suite, elle était beaucoup moins impressionnante mais au moins, la première partie de la mission était accomplie.

- Allez hop, ça c'est fait ! J'te propose qu'on s'repose un peu aujourd'hui et d'main on s'rentre. Dis à ton crétin d'elfe d'nous monter la tente !
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Clarissa Samson, Mar 30 Sep 2014 - 11:26


Après quelques sortilèges de Charli, l'animal un peu rétréci se retrouva en cage, mission accomplie. Mais bon tant qu'ils y étaient autant profiter d'une dernière nuit en France, ils n'y allaient pas tous les jours. De plus mieux valait partir en tout début de journée pour être sûr de pouvoir se débrouiller avec le bestiaux, il était certain qu'ils allaient un peu batailler pour ramener ça dans la boutique. Et pour couronner le tout ils étaient fatigués après leur longue marche et leur littérale bataille à sens unique contre l'animal. Néanmoins la journée n'était pas terminée, loin de là. Charli sortit une petite remarque.

Le crétin c'est plutôt toi ! Je suis sûr que tu peux même pas monter la tante sans magie. Et de toute manière on va pas essayer.

Clarissa appela son elfe et lui demanda gentiment de leur monter le campement, ce qu'il fit avec joie et diligence. Que pouvaient-ils bien faire pour un après-midi dans la chaîne de montagne, ils ne savaient même pas le nom du col ou de la colline sur lequel ils se trouvaient. La préfète prit un peu de hauteur avec quelques pas pour voir aux alentours.

Je vais aller me balader un peu je dirai une grosse heure. Toi tu fais ce que tu veux mais je compte pas arracher des brins d'herbe toute la journée.

Clarissa rattacha ses cheveux qui après le combat s'étaient un peu défaits, elle partit ensuite les mains dans les poches de son jean. Rien ne pouvait être plus agréable que la fraîcheur de ce lieu en altitude. C'était bien plus commode que Poudlard. D'ailleurs ils auraient du implanter Poudlard en haut d'une montagne ! C'aurait été beaucoup plus pratique. Là voilà qui repartait dans ses délires... Elle s'éloigna lentement du campement, d'un pas assez faible.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Charli Proulx, Jeu 2 Oct 2014 - 10:59


Ils avaient finalement réussi. Jamais Charli ne se serait douté que le résultat de leur petit quête soit concluant mais apparemment, ils formaient une équipe de choc et rien ne pouvait les arrêter. Une fois l'animal en cage et le campement monté, Clarissa décida d'aller faire une petite promenade afin de profiter des paysages français avant de retourner dans la campagne Ecossaise de Poudlard. Il n'y avait pas photo, l'Ecosse était tout de même un pays beaucoup plus resplendissant aux multiples couleurs sauvages.

Alors que la jeune fille partait d'un pas lent, Charli se décida à la rejoindre. Si elle voulait éviter le gardien, c'était loupé car il avait un petit plan derrière la tête. Il ne savait pas tellement si ça allait réjouir Samson même si personne n'avait vraiment été malheureux de son sort lorsque la situation se présentait, bien au contraire. Ils marchèrent donc ensemble dans la campagne montagneuse, parlant de tout et de rien, mais surtout du rien. Ils passèrent une bonne partie de leur temps à s'envoyer des piques en pleine tronche car c'était apparemment ainsi que fonctionnait leur relation.

Puis, Charli se décida enfin, n'arrivant pas à s'enlever l'image de la serpentard nue à la rivière. Alors il fonça. Il se rapprocha de Clarissa et sans prévenir un seul instant, il la plaqua contre un arbre, porta rapidement l'une de ses mains sur ses hanches et l'embrassa. Il était quasiment sûr qu'elle tenterait de se dérober, mais il ne lui en laisserait pas l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Clarissa Samson, Jeu 9 Oct 2014 - 20:56


Libre arbitre Proulxien




Clarissa le cherchait quelque peu, elle y avait réfléchi et en quelques sortes elle voulait que Charli vienne avec elle, pourquoi ? Bonne question elle en avait juste envie. Et bien évidemment sinon c'est pas drôle, Proulx vint à la suite de Samson la rattrapant sans peine. Ils marchèrent un bon moment, devant différents reliefs plus extraordinaires les uns que les autres. A vrai dire la préfète profitait du cadre et de la discussion avec le gardien qui pour une fois était agréable et sans encombre. Non pas dans le sens qu'ils devenaient potes. Non non ils se crêpaient bel et bien le chignon mais pas méchamment et c'était une escarmouche d'une inutilité comique. Étrangement le Serpentard paraissait un peu ailleurs comme s'il pensait à quelque chose d'autre à certains instants, ses yeux devenaient presque vitreux.

Et en un instant sans prévenir Charli sauta sur Clarissa la plaquant contre ce qui semblait être un arbre. Il avait presque fait ça violemment. Il embrassa vulgairement la jeune fille avec grande précipitation et passa un bras sur sa hanche. Comme il devait s'y attendre Samson le repoussa quelque peu, non pas fortement mais vraiment pour lui faire signe de reculer ce qu'il fit après un peu de résistance. Une fois qu'elle avait réussi à éloigner ce sauvage à quelques centimètres d'elle, Clarissa prit la parole.

Tu sais, c'est pas la peine de te mettre en mode bête sauvage. Pas la peine de me bouffer non plus. On est pas pressés si ?
Dit-elle d'une voix enjôleuse et avec un sourire pour le moins évocateur.

Après avoir dit cela, Clarissa embrassa Charli langoureusement et cette fois de manière descente, cela tout en enlaçant ses flancs. A vrai dire elle ne s'attendait pas vraiment à ça et elle n'aurait absolument pas eu l'idée de les lancer là-dedans. De toute manière elle était célibataire elle faisait ce qu'elle voulait ! Elle n'était absolument pas amoureuse de Charli mais bon il y avait pire comme mec niveau physique. Avec un peu de chance il se débrouillerait mieux à ça qu'à embrasser...


Précision temporelle:
 

Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Charli Proulx, Lun 13 Oct 2014 - 11:38


Il s'y était attendu, Samson le repoussa. Cependant, ce ne fut pas vraiment comme il le pensait, elle s'était seulement éloignée légèrement de lui dans le seul but de lui dire que ça ne servait à rien de le faire à la sauvage. Mouais. Genre elle lui donnait des conseils, ça avait toujours bien marché pour Charli, il n'y avait pas de soucis à se faire. En plus, si il s'était attaquée à elle de la sorte, c'était seulement parce qu'il pensait ne pas avoir la moindre chance mais qu'il ne lui en laisserait pas le choix.

Finalement, après une énième remarque, Clarissa reprit là où ils s'étaient arrêté mais rendant le baiser beaucoup plus langoureux. C'était clair que c'était tout de suite meilleur. Le cadre était lui aussi sympathique. Ils étaient perdu dans la forêt, dans le silence le plus total, seulement dérangé par quelques bruits d'animaux. Charli était en train de partir à la découverte du corps de celle qui l'avait accompagné dans sa chasse. Elle n'avait pas un corps de rêve mais ça passait sans le moindre problème. Assez vite, il fit sauter le haut de Samson, permettant au garçon de mieux pouvoir profiter de son anatomie.

Proulx était en train de retirer le bouton du pantalon de Clarissa. Il voulait accélérer un peu le pas sentant son excitation grandissante. D'ailleurs, il en profita pour le lui faire ressentir, appuyant son bas ventre contre le sien, montrant ainsi qu'il n'était pas sans faim.
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Dans les Pyrénées

Message par : Clarissa Samson, Lun 13 Oct 2014 - 20:40


Clarissa savait très bien que Charli faisait cela par pur désir sexuel et peut-être pour une petite infime pointe de goût pour le corps de la Serpentard. Mais en aucun cas pour une vraie attirance de quelque genre qu'elle puisse être. De toute manière Samson était elle aussi dans le même cas. Elle voulait simplement s'amuser. Le seul hic c'était Proulx, il ne le savait pas mais il était loin d'être la meilleure personne pour ça, dans le sens pour une première fois. Bon il faudrait surement le voir à l'usage. Qui sait il se débrouillerait peut-être bien. Et effectivement Clarissa ne se trompait pas, après avoir rendu son baiser à la jeune fille, le Proulx ne tarda pas avant de lui enlever son haut et d'ouvrir de gros yeux sur son torse. Il la reluquait simplement. Cela était pour le moins glorifiant.

La jeune fille profitait de l'appui sur l'arbre pour pouvoir prendre son compagnon de chasse assez près d'elle même si ses yeux retombaient rapidement vers la poitrine de Clarissa au lieu de son visage. Mais apparemment Charli n'était pas vraiment d'avis pour attendre, il commença à détacher le pantalon de sa conquête de la journée avant que cette dernière lui retire ça main avant de lui dire quelques mots. Même si le contact de son corps contre le sien ne la motivait pas à lui dire deux mots elle le fit. La brune aurait pu se la jouer en mode petite fille toute mignonne mais elle n'était pas là pour ça.

On se calme mon vieux pas si vite ! J'ai beau pas encore avoir d'expérience tu vas pas te jouer de moi comme ça ! T'as pu bien te rincer l’œil et tu pourras encore si tu prends le temps, sinon tu vas te prendre des claques.


Non mais oh ! On allait pas si vite en besogne pour ces choses là ! Surtout avec une fille qui était seulement une pote d'engueulade. Et puis me*** Clarissa avait le droit d'en profiter un peu aussi ! Elle enleva son t-shirt pour pouvoir regarder un peu avec qui elle allait passer ce moment, bon ça aurait pu être pire mais bon il faisait un peu blanc bec. A vrai dire Clarissa n'était pas trop déçue. Elle avait été un peu rude dans ses paroles par envie de ne pas pour sa première fois se dire seulement que Proulx l'avait prise contre un arbre, enfin il y avait plus glorieux et plus agréable surtout du point de vu de l'arbre et de Proulx ! Elle admira encore un instant le torse de Charli avant de lui décocher un autre baiser, même s'il n'y avait rien entre eux elle voulait garder une pointe de romantisme aussi légère que puisse être un baiser. A vrai dire cela allait être compliqué avec ce sauvage mais bon elle avait un petit espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans les Pyrénées

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 5

 Dans les Pyrénées

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.