AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Cachots
Page 15 sur 15
Un coin sombre dans les Cachots
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
Elhiya Ellis
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Elhiya Ellis, Mar 12 Juin - 17:06



Desecrate those too shiny feathers




@Ethan
LA Mutuel
♫♫


La plume frottait le parchemin, liste changée en manière d’obtenir les informations demandées de façon efficace. Tout seule cela semblait compliqué. Si elle voulait user de potions pour extorquer des paroles sous la contrainte, il faudrait certaines mixtures que son niveau d’étudiante ne pouvait obtenir. Quant à user de magie directement sur une personne qui ne lui avait rien fait… Il fallait cesser d’être aussi faible pour y arriver sans aucune trace de remord. Après tout, sa cible était une personne qu’elle avait eu l’occasion de croiser plusieurs fois, c’était d’autant plus complexe… Sauf.. sauf si elle arrivait à se défaire d’une  emprise trop douce d’un autrui adoré… Pas d’autre solution… non pas d’autre.

C’était sa faute à lui si elle avait tant changé. Dès le premier jour, dès le premier instant où il avait fait irruption dans sa vie. Il l’avait ramolli au point qu’elle hésitait et prenait soin de ne pas blesser les gens désormais… Stupide comédie. Ça devait cesser… rapidement... Hors de question d’échouer une nouvelle fois à sa mission. Hors de question d’avoir fait perdre du temps et de la reconnaissance à son commanditaire…

La feuille retournée, accueillait les premiers souvenir de sa rencontre avec celui qui deviendrait un essentiel à ses jours et ses nuits en un claquement de doigts. Les lignes fines, serrées les unes après les autres remplissait rapidement le bout de papier jusqu’à ce que son prénom, prononcé sans prévenir, lui fit écraser la  pointe encrée. Un cri de surprise lâché, et les yeux tournés rapidement vers la porte d’entrée, écarquillés. Elle avait oublié de sceller l’entrée, la gratifiant d’un tambourinement de cœur violent. Trop de surprise ce soir pour en supporter une de plus.

Dans l’encadrement : Ethan. L’aiglon, paumé dans les cachots. Scène peu commune arrachant un haussement de surprise en le reconnaissant. Savoir ce qu’il faisait là n’avait que peu d’importance, pas plus que ses brides d’inquiétudes inutiles.

– Tu me cherchais ? Que puis-je fais pour toi ?

Les soins, attendraient, la douleur physique était supportable, ce n’était pas ce qui gênait ou troublait les sens pour le moment. Par contre, lui là, il allait devenir gênant s’il restait là à lui poser trop de question. Il fallait le faire partir ou lui trouver une utilité…. Une qui germait rapidement dans l’ esprit de la demoiselle qui reposait sa plume et agrippait son ouvrage de potion pour en chercher une page et lui montrer l’onglet marqué sur le Menamégine.

– T’es un bleu, t’es supposé être doué et intelligent non ? Ça, ça te parle ? T’as déjà essayé de le faire ou vu l’administré ? Avec Baxter on a essayé de faire la potion, la rendre moins puissante, sans trop de succès je dois dire.. J’ai aussi tenté à un moment, de trouver son utilité sur les traumatismes ou vieux souvenirs, sans avoir jamais testé. Bref, t’en penses quoi ?

Ne pas lui laisser le temps de revenir s’enquérir de ses doigts, lui filer un sujet qu’un serdaigle pourrait étudier, récolter quelques idées differentes, se servir de ses connaissances.. se servir de ce qui pourrait être utile à la suite des événements...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Ethan Turner, Mer 13 Juin - 7:47


Pv Elhiya
L.A. Mutuel

𝄞

Un sursaut de la blondinette, qui n'avait été accompagné d'aucune mention de sa blessure, ni même de la raison de sa présence en ces lieux. Une simple demande avait fuité, à savoir qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire pour lui? Le genre de phrase qui sonnait complètement faux venant de la demoiselle. Il y avait anguille sous roche, et Ethan se faisait maintenant du souci pour une des rares personnes qu'il osait considérer comme son amie, même s'il n'avait aucune idée de l'exactitude de ce terme. N'étant que très peu doué pour tirer les vers du nez des gens, Ethan préférait, dans un premier temps, être simplement présent pour Elhiya et faire ce qu'il pouvait, sans trop posé de questions.

-Je venais te rendre tes boucles d'oreilles de l'autre soir, j'sais pas trop comment elles sont arrivés dans mes poches mais... voilà.

D'une main glissée dans sa robe de sorcier, Ethan en avait ressorti le délicat bijou, toujours intacte de son séjour en haute mer.

Le précieux n'avait pas tardé à être récupéré par sa propriétaire, et une série de questions étonnantes avait ensuite glissé des lèvres de celle-ci; visiblement, elle cherchait à faire une potion d'oubli, ou apaiser les tourments de quelqu'un...d'elle? Possible, probable même, compte tenu de la rougeur de ses yeux. Prendre une décision si importante après avoir subi une forte émotion négative ne devait pas être la plus avisée des idées. Il s'agissait par contre de sa décision, et si le brun pouvait lui apporter ses connaissances, en guise de paiement pour tout ce qu'elle avait déjà fait pour lui, il le ferait volontiers.

-Si t'as essayé avec un professeur de potions, je ne suis pas certain d'arriver à faire mieux, mais je veux bien aider.

Affichant un sourire qu'il voulait réconfortant, l'aigle sorti de son fidèle sac son grimoire de notes et le déposa aux côtés de l'ouvrage que lui présentait l'écailleuse demoiselle. Les pages du livre avaient rapidement défilé sous l'index agile de l'étudiant, avant de dévoiler celle recherchée par ce dernier. Quelques secondes de lecture avaient suffi à donner un air légèrement déçu à l'étudiant, expression qu'il tenta de dissimuler aussitôt. Il n'avait jamais fait pareille potion, et les notes qu'il possédait sur le sujet n'étaient donc pas tirés de ses propres expériences. Sans pour autant compliquer la préparation du breuvage, cette découverte avait pour effet d'ébranler la confiance du bleu et bronze en sa capacité de réussite.

Réalisant par contre bien assez vite que son interlocutrice n'avait aucunement besoin de plus de doutes concernant son projet, le bleu et bronze tenta de se raisonner. Depuis qu'il était à Poudlard, il avait toujours eu une aisance naturelle avec les potions, et il avait enfin l'occasion d'utiliser son talent pour aider une amie. Ce n'était certainement pas le moment d'abandonner sa camarade à ses problèmes.

-Je ne l'ai jamais fait auparavant, celle-là. Par contre, j'ai un certain talent pour la fabrication de potions, alors je suis assez confiant en mes capacités à en faire une, si c'est ce que tu recherches. Sinon, pour les effets, ça peut être dangereux d'oublier une grande partie de sa vie si on ne fait pas attention, ou si plusieurs souvenirs sont entrecroisés. Une grande concentration, et un calme exemplaire sont nécessaires au moment de l'ingurgitation, j'crois, ce qui rend la potion difficile d'utilisation pour guérir des traumatismes. Par contre, elle est, à mon sens, beaucoup plus permanente qu'un simple sortilège d'oubliette.

Que voulait-elle réellement faire avec cette potion? Elle avait bien mentionné auparavant que son coeur était trop douloureux pour se permettre d'aimer, mais Ethan ne la savait pas en couple. D'ailleurs, jamais il n'avait été au courant de sa situation amoureuse, il avait simplement supposé qu'elle était célibataire, et ne s'en était plus soucié depuis leur première soirée ensemble. Le bleu découvrirait bien de quoi il en retournait, s'ils venaient vraiment qu'à fabriquer la potion en question. Après tout, il n'allait pas laisser qui que ce soit boire quelque chose d'aussi dangereux sans s'assurer que toutes les précautions avaient été prises avant.

-Tu...compte fabriquer la potion une nouvelle fois? Ça requiert des ingrédients un peu spéciaux si je ne m'abuse, comme du... venin de démonzémerveille, dit-il, jetant un oeil à son grimoire.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Elhiya Ellis, Mer 13 Juin - 11:12



Desecrate those too shiny feathers



Des boucles d’oreilles. Motifs comme un autre pour venir la voir jusqu’au cachot. Elle-même n’en donnait pas nécessairement pour aller extirper le blond de sa tour d’ivoire. Une bride de souvenir de la soirée, de la fin de celle-ci, un peu trop flou, dessinant un rictus faiblement amusé sur les petites plumes logées au creux de sa main. Nul besoin d’être un génie ou un devin pour savoir comment, au détour de gestes insouciants, ces petites ailes noires avaient pu se retrouver dans une des poches du garçon. Soirée volée au temps avant que la réalité ne vienne rappeler le gout du bitume sous les doigts. Un temps passé,  à oublier pour le moment, à ranger dans un coin de cerveau comme ces bout d’ange laissés sur la table sans plus de considération.

C’était ce que le brun avait a raconter qui importait désormais. Il allait, comme prévu par son trop grand sérieux, analyser la situation, parler de la difficulté de la potion, et, sans surprise, répéter ce qu’elle savait déjà.  Les dangers d’une suppression hasardeuse, l’impossibilité de récupérer ce qui avait été effacé, les possibles effets secondaires en cas de manque de concentration ou d’attention. Tout ça, elle  savait, et n’avait pas besoin qu’on lui répète ce genre de chose.

Roulant des yeux et soupirant lourdement, l’agacement pointait le bout de son nez, récupérant le grimoire pour le poser de nouveau sur la table, près des parchemins. « Si c’est pour te contenter ce qui est déjà dans les, je n’ai pas besoin de toi, tu peux retourner te coucher, on se verra demain. » Le ton se voulant neutre trahissait une pointe de froideur. Le temps lui était compté, elle n’avait qu’un mois devant elle pour obtenir les informations qu’on lui avait demandé et agir en conséquence pour les obtenir. Pour les excès d’affection et d’intérêt soudain, Ethan devrait revenir plus tard. Pour le moment, c’était surtout de sa plume et de son parchemin dont elel avait besoin.

Sans un regard de plus, le séant sur son siège, l’écriture avait repris de plus belle ne se souciant guère des questions stupide du Serdaigle L’histoire de la rencontre couchée, l’histoire des liens de sang rajouté, l’histoire de la volière et des premières faiblesses, celle de l’acceptation de s’en remettre à autrui, celle d’un loup aux mirettes humides sous la lune. Et l’arrêt soudain de la course de l’encre pour enrayer le dernier paragraphe. Si elle perdait toute source de lumière qu’adviendrait-il d’elle ? Serait-elle à nouveau une simple coquille vide déambulant dans les rue de Londres à la recherche de nourriture à un gouffre béant ? Il ne fallait pas, pas une fois de plus… Il fallait garder cette petite étoile qui brillait plus que les autres, même si elle lui en voudrait de ses décisions futures…

Un soupire lourd s’échappait à cette idée. S’il y’avait moyen d’enfermer dans une bulle protectrice l’influence qu’il avait sur elle depuis le début, tout serait plus simple…. Elle en avait besoin, définitivement, même si elle apprenait à s’en passer, au moins, désormais, elle en avait conscience. Alors les inquiétudes d’Ethan étaient risible, complètement. Tant sur les effets de la potion que sur les ingrédients possiblement manquants. Ce n’était pas son premier coup d’essai. Grace à Baxter la gamine avait pu connaitre les ingrédients nécessaires, mais elle voulait toujours l’alléger, c’était la seule ombre au tableau.

– Les ingrédients ne gênent pas plus que ça, ca s’achète. Comme vu avec Baxter, j’aimerai juste ne pas avoir un effet irrécupérable. Quant à la manière de faire, t’es gentil, je n’écris pas pour faire beau en fait… Plus simple pour cibler ce qui et à supprimer sans entacher le reste.

Explication simple et concise, toujours teintée de la même froideur. Pas de sourire, rien, un simple regard polaire, dénudé de moindre affection
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Ethan Turner, Jeu 14 Juin - 7:55


Pv Elhiya
L.A. Mutuel

𝄞

Ethan avait figé pendant quelques instants, face à la première réponse de la blonde, témoins d'une froideur qu'il ne connaissait pas d'elle. La jeune femme était habituellement tellement pleine d'entrain. Étais-ce lui qui était en tors et avait mal saisi ce qu'elle lui demandait? Peut-être, mais sans ces dernières mises en garde, le bleu ne se serait jamais pardonné qu'un quelconque malheur se produise. Qu'est-ce qui se passerait, si la cible de cette potion finissait par devenir complètement amnésique? Une pensée terrifiante qu'il chassa au plus vite de son esprit, alors que l'attention de sa danseuse des nuits alcoolisées reportait semblait se reporter sur son projet à venir.

La situation était sérieuse, beaucoup plus que le brun ne le pensait au départ. La serpentine demoiselle n'écrivait pas ces parchemins pour rien, la potion finirait très certainement dans ses entrailles à elle. Un instant de panique, une bouffée d'air vicié, non, une pensée, troublante, étouffante. Elhiya vivait des moments difficiles, et il n'en savait rien, rien de plus qu'une mention placée à tout hasard lors d'une soirée alcoolisée. Ethan réfléchissait à toute vitesse, tentant de reconstruire le puzzle dont il ne possédait qu'un seul morceau. Pense le bleu, pense, il y a certainement quelque chose que tu as loupé. Le préfet, celui des Gryffondor, ils étaient proches, ça Ethan le savait bien, mais à quel point? Ils s'étaient bien donné un baiser lors de ce dernier cours d'enchantement... et semblaient déjà assez proches lorsque monsieur Benbow les avait tous emmener dans la forêt de Sherwood. Vivait-elle la rupture amoureuse d'une relation dont le brun ne savait rien?

Un doute, une dangereuse émotion qui trouvait peu à peu sa place dans l'esprit de l'aigle, le rongeant de l'intérieur. Peu importe ce dont il était question, la source des problèmes de son amie était récente, intense, et constituait une corde sensible sur laquelle danser était un jeu dangereux. L'alternative, un départ vers des lieux plus gais, renvoyait à la case départ, celle du mensonge, la prétention d'une réalité qui n'existait pas, celle où tout son petit monde allait bien, et Ethan était bien déterminé à affronter la réalité en face. Il avait déjà subi un abandon dont il avait failli ne pas se relever, et il s'était juré de ne jamais le faire subir à une personne dont il était proche.

Une chaise avait été tiré, et la table avait été garnie d'un nouvel invité. Le bleu regardait la jeune femme, un regard sérieux sur son visage. Qu'est-ce que Karver lui aurait dit? Son ami avait toujours eu le chic pour lui remonter le moral, notamment avec son grand sens de l'humour et ses taquineries sans fins. Non, Elhiya était différente, et elle vivait très certainement des moments bien plus sombre qu'il n'avait lui-même jamais vécu, si elle en venait à une solution aussi drastique, elle qui avait toujours semblé si forte. Ethan devrait puiser dans ses propres forces, s'il voulait avoir une chance d'aider son amie, d'une manière ou d'une autre; il le fallait....

-Tu... n'es pas obligé de faire ça toute seule, tu sais. Je ne sais pas ce que tu cherches à oublier, mais ça semble vraiment te ronger pour que tu en sois là. Tu m'as déjà plus qu'aidé en arrivant à me faire oublier Alicia, et j'veux être là pour toi aussi, j'te promes de ne pas être un poids.

Ses yeux cherchaient ceux de la demoiselle, tentant d'établir un contact, parce qu'il ne connaissait pas meilleur moyen de véhiculer sa sincérité que dans le creux d'un regard compréhensif.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Elhiya Ellis, Dim 17 Juin - 10:24



Desecrate those too shiny feathers




@Ethan
LA Mutuel
♫♫

Elle le suivait des yeux s’installer à sa table sans même se préoccuper de ce qu’il allait lui dire, se levant simplement à son tour, serrant la baguette au tour de ses doigts. Une erreur avait été commise, comme si la leçon avec Fanch ne lui avait suffi, comme si elle n’apprenait jamais de ses manquements qui pouvaient devenir préjudiciables… elle devait se reprendre, maintenant, de suite, et arrêter de lambiner insouciamment de la sorte.

« #Collaporta »

Pas de visite impromptue de préfets ou de membre de personnel, ou du moins la possibilité de gagner quelques secondes pour saisir la cape d’invisibilité à la moindre tentative forcée d’ouvrir cette porte. Un intrus était toléré, pas deux… En tout cas, pas un qui se verrait intelligent à proposer une punition ou une remontrance quelconque.

Sans un mot de plus, elle avait repris place devant son parchemin, faisant tourner son stylo en relisant ce qu’elle avait pu oublier. Dans son rêve partagé avec Fanch, dans leur voyage dans son inconscient, il y’avait eu un petit quelque chose qui se pointait de manière désagréable. Les petites couettes, trop blondes, trop douces, qui n’avaient pourtant aucun lien avec ce que l’encre avait couché sur le papier.. La source était inconnue, cachée depuis toujours, possiblement existante depuis le départ. Ce qui signifierait que c’était un bout d’elle, cette part d’innocence éternelle dont elle ne pouvait se payer le luxe de conserver à l’heure actuelle…

Une brèche de lumière,
Nourrie par un hurlement
De canidé à la lune d’argent..
Supposément…


Un soupire lui échappait, lourd et profond. Les opales se plantaient sur le garçon qui cherchait à se rendre utile d’une façon des plus désuet. Parler sans savoir, sans connaitre, rien de plus agacant. Pourtant, dur de lui en vouloir à lui quand on s’en voulait déjà à soi-même. Ce n’était pas de sa faute qu’il ne savait rien d’elle, elle n’avait jamais trouvé utile de confier quoi que ce soit de réellement personnel. Alors sa bienveillance tombait dans l’oubli le plus total sous l’observation de ses doigts meurtris. C’était comme l’autre fois. En moins pire, en moins bien, en moins… lumineux, celui qui était là n’était pas le même que l’autre fois, ses paroles étaient différentes, leur effet n’avait strictement rien à voir. De déception ou de soulagement, Elhiya ne savait trop sur quoi s’appuyer, alors elle soupira de plus belle, s’occupant de fermer et ouvrir sa main, vérifiant que les phalanges n’avaient pas trop subits en tombant sur le tarmac.

– Rien à voir avec Alicia. Rien n’avoir avec une peine de cœur, si cela peut te rassurer, ce genre de futilité aurait été bien plus simple à gérer. Sais-tu ce qu’on devient quand on oublie ce pourquoi on se force à se lever chaque jour Ethan ? Sais-tu ce qui se passe quand soudainement on te rappelle que tu as oublié pourquoi on t’as donné une seconde chance ? sais-tu ce qu’il arrive quand tu quittes la route qui te semblait noueuse pour choisir la voie de la facilité et de l’oubli ? sais-tu ce que ca fait quand ce qui faisait ton monde en vient à te susurrer « tu m’as oubliée pour des enfantillages ? »

La main tournait, paume vers les yeux, pour s’offrir au jugement qu’un #Episkey suffit à remettre en ordre. Un simple sourire abandonné au garçon avant de lui glisser le parchemin aux lettres rondes et fines couchées dessus.

– Je doute que tu me dises oui. Mais tiens, satisfait ta curiosité. Elle sera incomplète, il manque quelque chose sur quoi je n’arrive pas à mettre le doigt

La raison de la présence de cette autre blonde à chaque fois que les ombres voulaient finir de se diffuser en son esprit… elle avait des airs de Lucy, des parfums de candeur, comme elle…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Ethan Turner, Lun 18 Juin - 15:19


Pv Elhiya
L.A. Mutuel

𝄞

Elle... avait ensorcelé la porte d'un collaporta? Émotions et questions se bousculaient dans l'esprit du bleu et bronze. D'une part, l'aigle était bien heureux que la jeune femme veuille de lui à ses côtés, dans ces temps qui semblaient si sombres pour elle. Le revers de la médaille était que maintenant si les choses se corsaient pour eux, il serait plus ardue pour les étudiants passant dans le couloir de les aider, ou même de prendre conscience que quelque ne tournait pas rond. Et ce silence... l'émeraude ne répondait pas au jeune homme, semant le doute dans l'esprit de celui-ci, qui n'osa pas troubler cet absence de dialogue. Si la blonde souhaitait prendre son temps pour s'ouvrir, si elle voulait peser le pour ou le contre de la chose, Ethan lui laisserait tout le temps du monde; ne lui avait-il pas dit qu'il ne serait pas un poids pour elle? Le brun irait à son rythme qu'elle dicterait, et si elle daignait important de prendre son temps, qui était-il pour vouloir accélérer le processus?

Un regard de la blonde, dans sa direction? Ethan le lui rendit, cherchant de ses prunelles celles de la jeune femme, pour lui afficher le sérieux avec lequel il abordait la situation. Si on lui aurait dit, plusieurs mois auparavant, qu'il allait autant se soucier du bien être de cette fille, et de ses malheurs, Ethan ne l'aurait strictement jamais cru. Mais il était bien là, ne souhaitant plus qu'une chose à présent, d'être présent pour celle qui avait été présente pour lui.

La commissure des lèvres du serpent s'était finalement laissé allé à briser le silence. La jeune femme tenait à se distancier de ce que lui avait vécu avec Alicia, ce n'était pas une peine de coeur, qu'elle disait, c'était... des reproches d'autrui? Un sentiment d'égarement? Il était vrai qu'Elhiya était un peu plus vieille que le bleu, mais de là à se reprocher ce qui ressemblait fortement a dû laisser-aller? N'était-elle pas trop dure avec elle-même? Après tout, c'était elle, Elhiya, qui avait montré à Ethan la voie du divertissement, et du doux goût de la liberté, et des surprises que celle-ci apportait dans ses bagages.

La verte s'était ensuite soignée d'un simple sortilège, affichant un sourire qui témoignait de sa parfaite compréhension de la superficialité de ses blessures. Puis, fournissant quelques explications qui n'aidaient en rien le jeune homme à saisir de quoi il retournait réellement, la blondinette avait glissé, en direction de ce dernier, le parchemin sur lequel elle semblait travailler depuis un moment déjà.

Des histoires,
d'un rose éclaté,
des répercussions familiales,
d'une teinte grisâtre,
La tristesse au coeur de l'ivresse,
L'union de deux êtres,
La jalousie prenant vie,
Puis...l'attente,
Les mensonges de la facilité,
Finalement, la douleur,
Une ténébreuse noirceur, étouffante.

Et ces quelques lignes raturées,
Témoignage d'un autre passé,
Indigne de se faire oublier.

Du casse-tête qui se dressait depuis peu devant lui, l'aigle s'était à l'instant vu donner d'innombrables pièces. L'assemblage s'était fait seul, alors que les lignes avaient défilé sous les yeux intrigués du bleu. La première pensée du garçon fut un maudissement qu'il eut pour lui-même, de n'avoir rien vu, de cette détresse qu'avait cachée la jeune femme à ses côtés. Au final, Elhiya avait raison, lorsqu'elle disait que sa situation n'avait rien à voir avec la disparition d'Alicia. Le bleu et bronze avait du mal à imaginer le chaos d'émotions que pouvait vivre l'auteur de ces lignes. Comment avait-elle été capable de sourire, pendant tous ces jours, et ces soirées qui semblaient si amusantes? S'était-elle mentie à elle-même, ou plutôt lui mentait-elle à lui? Dans chacun des cas, les mensonges venaient de cesser, et la verte et argent semblait déterminer à mettre fin à la source de ses problèmes, par une manière tout de même plus douce qu'une l'élimination pure et simple. Aucun jugement ne fut émis par le bleu, qui tentait de retenir l'énorme tristesse qu'il ressentait maintenant, sachant que son amie en était réduit à fourvoyer son esprit. Comment pourrait-il la jugée? Elle, victime tentant désespérément de s'accrocher à quelque chose qui ne lui glisserait pas entre les doigts, ou qui ne se retournerait pas contre elle?

Fixant pendant quelques instants le parchemin, l'air hagard, le bleu et bronze finit par reporter son attention sur celle qui venait, à sa façon, de se confier à lui. Elle aurait très bien pu garder ce bout de papier pour elle, ne le montrer qu'en cas d'absolue nécessité, mais non. Elhiya avait décidé de lui faire confiance, quelque chose qui toucha le jeune homme droit au coeur. Jamais les remerciements de l'aigle ne parvinrent à se matérialiser, mais le sentiment était bien là, encré en lui; il avait fait le bon choix, lorsqu'il avait décidé de ne pas abandonner la demoiselle.

-Je... n'avais vraiment aucune idée de tout ce que tu traversais. C'était toujours moi qui semblais avoir des problèmes, et toi qui m'aidais, alors qu'en fait tu vivais tout...ça. J'sais pas comment tu es passé au travers, mais l'important c'est que tu es toujours là, et que tu y seras encore demain, ça je vais y veiller, si tu veux vraiment boire cette potion aujourd'hui.

Un silence fut marqué, la situation était grave, il était question d'effacer une quantité titanesque de souvenirs d'un seul coup, des souvenirs particulièrement lourds en émotions.

-Si tu veux vraiment qu'on commence ici, je veux bien faire la grande partie de la potion, histoire de te oermettre de peaufiner ton parchemin entre-temps, enfin si tu me fais confiance à ce point-là. Mais, au final, ce n'est supposé prendre qu'une heure à faire. Alors si tu veux repasser tout en revue, lentement, ou plus simplement te vider le coeur avant de te vider la tête... enfin, tout ça pour te dire que je saurai emporter tout ça avec moi, dans ma tombe.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Elhiya Ellis, Lun 18 Juin - 16:26



Desecrate those too shiny feathers




@Ethan
LA Mutuel
♫♫

Le coude sur la table, le menton sur la main relevée, elle le regardait lire. Observait ses réactions à chaque ligne dévoilée, souriant doucement à le voir perturber pour si peu de chose. Ce n’était qu’une bride de vie, rien de plus, plusieurs instants qui n’aurait jamais dû exister, rien d’autre. Alors, pourquoi ce genre de regard perdu en les découvrant ? Il n’y avait rien qu’elle n’avait jamais caché là-dedans. Juste une accumulation de faits, de moments qui avaient fait en partie d’elle ce qu’elle était aujourd’hui. Une môme trop sensible, comme si rien n’avait jamais changé depuis la première leçon que madame vie lui avait jeté à la figure. Comme si elle avait cru pouvoir se contenter de survivre, vivre et profiter sans jamais être rattrapé par ses propres promesses. Comme si elle l’avait oublié Elle pendant ces instant d’insouciance. Comme si elle l’avait trahi, comme si…. Elle s’était oublié au point d’oublier qui elle était vraiment….

Il n’y avait rien à regretter là-dedans. Juste des caprice d’enfant, des bêtises d’adolescent dont la famille jouait à bouger des points devenus volontaires à leur dépend. Rien d’important… Rien face à Elle Elle lui avait promis de la retrouver, de quitter ce monde hypocrite, de tout lui dire, tout lui montrer, tout lui faire découvrir, et ces beaux projets lui avaient été arraché. Comment l’oublier ? Comment avoir pu autant cicatriser la peine dans les bras d’autrui, dans les gestes trop doux, ou les mots trop mielleux ? Elle ne pouvait se le pardonner.

Alors, le regard de l’aiglon face à elle, ses palabres, son inquiétude mal placée faisait partie d’un lot de fioriture capable de l’apaiser qu’en surface. Ce n’était pas de belles paroles dont elle avait besoin, pas de compassion, ou d’un quelconque empathie. Mais juste de pouvoir mettre ses idées correctement en place, de supprimé ce qui la conservait dans cet état de faiblesse, ce qui l’avait détourné de son désir de vengeance, de son envie de faire payer aux responsables de la mort de son soleil.

Elle se redressait, droite sur sa chaise, les bras croisés sur le bois, inclinant la tête doucement de coté, haussant un sourcil dubitatif aux derniers dires du jeune homme.

– Confiance ? Quel rapport ? ce ne sont pas ces quelques lignes qui sont douloureuses mais ce qui en a découlé. Ça, c’est ce qui me semble être sa source de mon détournement d’objectif. Rien de plus.. Tout ça comme tu dis, ce n’est pas ce face à quoi j’ai dû passer au travers, ce serait ridicule.

Le ton final se faisait hautain et suffisant, le nez s’était levé, altier, posant un regard dédaigneux sur l’écrit du parchemin. Ca, précisément ce n’était que ce qui avait fait en sorte de la garder dans un état constant d’inutilité.

– Ça, c’est juste ce qui a détourné mon regard de ce que j’avais promis de faire. Alors, pense ce que tu veux, en soit, ce n’est rien. Ça n’a toujours été qu’une futilité chronophage, rien de plus. Je dois juste remonter à la source… Que je ne trouve pas

Il manquait quelque chose, le point de naissance de ce sentiment omni présent qui la poussait à vouer une affection sans faille et sans limite à un être simple. Le point de départ de la perte de ses barrières, de la chute de sa méfiance et de sa froideur passée. Si ce n’était pas la rencontre au cimetière, où s’était-il déclenché ? La tête de nouveau dans la main, le soupire lourd, la demoiselle pianotait sur le vernis en réfléchissant
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Ethan Turner, Mar 19 Juin - 15:22


Pv Elhiya
L.A. Mutuel

𝄞

Elle s'était renfermé sur elle-même, les barrières venaient de refaire surface, à condition que celles-ci ne se soient réellement déjà dématérialisé, ne serait-ce qu'un cours instant. La blonde voyait maintenant d'un regard extrêmement froid ce qu'elle venait d'écrire, il s'agissait de faits l'empêchant d'avancer, et rien de plus. Mais, sans les raconter, ces faits sous-entendaient de nombreuses autres choses, de même que la décision de vouloir les supprimer de son esprit. Il y avait un profond malheur d'enfoui quelque part en elle, un mal de l'être, qu'elle souhaitait faire disparaître, Ethan en était convaincu. Sa place n'était par contre pas de critiquer, ou d'essayer de jouer aux psychologues. Si le bleu savait au moins une chose de ses relations sociales, c'était que lorsqu'il forçait quelqu'un à s'ouvrir à lui, il ne récoltait que le rejet de cette personne, perdant, pendant un long moment, le pouvoir d'aider cette personne, ou de simplement faire acte de présence dans sa vie. Pour certaines personnes, une simple présence, comme une épaule pour pleurer, était amplement suffisante.

Le bleu avait au moins eu la réponse à l'une de ses interrogations; commencer la cuisson de cette potion n'était pas encore la principale priorité d'Elhi, qui cherchait encore à ajouter à son parchemin. Malheureusement pour lui, le garçon ne s'était que très rarement, voire jamais, retrouvé dans une situation semblable, et son manque de connaissances sur le passé de son amie rendait cette tâche encore plus difficile. Devait-il se contenter d'être là? De ne rien dire, et d'attendre sagement qu'elle lui donne des instructions, une fois les quelques informations manquantes retrouvées? La blonde lui avait pourtant posé quelques questions, lorsqu'il l'avait rejoint, prouvant, dans une certaine mesure, qu'elle était prête à recevoir son aide.

Replongeant son attention sur le parchemin, désireux d'aider, l'aigle cherchait un indice, quelque chose qu'il pourrait pointer du doigt, et qui ferait allumer la lumière qu'elhi ne semblait pas en mesure d'atteindre. Il s'agissait de fragments d'un tout, qui reposait forcément sur quelque chose. Les faits étaient amenés par des besoins, des désirs, des émotions ou encore de simples hasards de la vie.

-Peut-être que, ce qui te manque, c'est l'émotion que tu vivais dans ces moments que tu décris. Au-delà du rapprochement, il y a l'amour, et au-delà des larmes, la tristesse. Si deux personnes s'aiment, mais qu'ils oublient soudainement tout ce qu'ils ont jamais vécu ensemble, sans pour autant oublier le sentiment que l'autre fait naître en eux, les chances sont qu'ils vont probablement redevenir un couple à un moment de leur vie. C'est un exemple bien sûr; que ce soit ce qui manque ou non à cette liste, je crois que ça ne peut pas faire de mal de l'ajouter, enfin si ton désir est réellement d'oublier toute cette histoire en profondeur.

Le bleu avait jeté un coup d'oeil à celle qui se trouvait à ses côtés, avant de se replonger dans l'analyse des souvenirs de la jeune femme. Cette relecture avait mis beaucoup moins de temps que la précédente, et le bleu pensait finalement tenir quelque chose de concret. C'est après s'être retourné vers Elhiya qu'Ethan lui avait fait part de cette deuxième réflexion :

-Je crois que...pour laisser entrer quelqu'un dans sa vie, et de tolérer, pendant un bon moment, que cette personne nous transforme en ce qu'on n'est pas, ou ce qu'on ne voulait pas être, il fallait d'abord être dans un état de... vulnérabilité? Avant que tout ça ne se produise. À moins qu'il ne s'agisse de naïveté, mais ça, c'est toi qui le sais. Et si j'ai raison, d'oublier la raison de cette vulnérabilité, ou simplement l'état de vulnérabilité en soi pourrait bien être la première étape pour effacer toute ces...faits. T'en pense quoi?

Ethan soupira lentement. Le bleu s'attendait à recevoir des commentaires cinglants si jamais il se trompait, c'était la réalité d'essayer d'aider quelqu'un d'indépendant comme Elhi, et il l'avait maintenant accepté. Ce que l'aigle espérait surtout, c'était qu'il ne cause pas plus de mal à la jeune femme, qui semblait en avoir eu en doses suffisantes pour toute une vie.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Elhiya Ellis, Mar 19 Juin - 16:09



Desecrate those too shiny feathers




@Ethan
LA Mutuel
♫♫


Mais...  de quoi parlait il ?
Elle avait papillonné des yeux pendant un moment, le regardant comme s’il tombait du haut d’un toit, partagé entre l’agacement et l’observation méticuleuse du brun qui ne s’arrêtait plus d’ouvrir la bouche. Un sourcil rehaussé, la bouche entre ouverte, la blondinette essayait d’entendre ce qu’il racontait mais son attention s’était focalisé sur un simple mot, un seul et unique, résumant que trop mal ce qui était retranscrit à l’encre humide.

– Couple ? Tu es sérieux là ? Vraiment Ethan, tu lis une relation équivalente là-dedans ? A ce compte-là….

Relevée, les pointe de pied au sol, elle s’était penchée en avant sur la table, attrapant sans procédure la cravate bleue du piaf psychanaliste pour l’amener à elle. Un vol de baiser dans les règles, le gratifiant d’une morsure de la lèvre inférieure avant de le lacher et se laisser retomber sur sa chaise en soupirant.

– ça aussi alors ?  Arrête de faire l’enfant un peu. Tu sais très bien que ce que tu racontes n’est pas cohérent. Sauf… la vulnérabilité je suppose. Donne-moi ca !

Elle lui avait arraché des mains le parchemin, le scrutant de nouveau, vérifiant à quel moment elle était en état de vulnérabilité comme il disait. Et il y’avait bien plusieurs points : l’enterrement d’un proche dont elle apprenait l’existence, l’altercation sans fondement avec son idiot d’ex, la mort de lucy, l’incompétence de l’ex en question, et toujours la même personne présente dans ces moments. Un lien de sang, de cœur, instantanément crée par des situations compliquées dans le monde d’une gamine protégée par une coquille se brisant petit à petit.

- Tu mérites peut être tes ailes en fait !

Le stylo faisait l’énumération des situations provoquant le genre de réaction à son gout préjudiciable sans adresser seul regard au psychologue de comptoir capable de calmer ses nerfs malgré tout. Se focaliser sur le serpent aux yeux bleus n’était peut-être pas la meilleure des solutions, bien qu’a relire correctement cette liste, il restait la base principale de la cause de ses changements, et le louveteau d’autres, bien plus agréable. L’un la tirait vers le bas, quand l’autre éclairait ses nuits. Indissociable dans ses pensées, à l’aspect doucereux quasi identique à une nuance prête. L’écailleux se fendait de promesses à son actif, de courbes de toujours et à jamais la confinant dans cet état de faiblesse et dépendance éternelle. Alors que le petit loup, en drogue de plaisir, se montrait présent au moindre de ses caprices, se contentant de pointer le bout de son nez pour colorer les toiles sombre d’un tableau au fusain. Pourtant… l’addiction existait aussi, différente, plus brillante… et à l’inverse qu’en était-il ? il suffirait que ce fut à sens unique, pour tout simplifier, ne pas noter ses souvenirs communs sur ce bout de parchemin.

–Y’a un bal de fin d’année au château ?

Les mirettes s’étaient relevée soudainement sur la tignasse d’Ethan, zébrées d’une idée émergeante.

– Si y’a tu m’accompagnes ! Ce n’est pas une question, c’est en compensation à tes gestes perdus dans la cabine d’essayage. Rien n’est gratuit à ce qu’il parait.

Aucun accord n’était attendu. La demande devenu ordre dessinait un petit rictus sur ses lèvres rosées. S’il fallait vérifier quelques détails à ses faiblesses, le mieux était de trouver une situation l’empêchant d’agir à sa guise.

- Au fait, tiens..

Sous un air de défit, elle lui avait glissé le parchemin noirci de plus bel avec ses derniers rajouts, tous les détails qu'il lui manquait, les prénoms, sauf un, lui adressant un faux sourire provocateur. Et maintenant, c'est quoi le souci pour toi?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Ethan Turner, Mer 20 Juin - 9:52


Pv Elhiya
L.A. Mutuel

𝄞

L'expression qu'affichait Elhi témoignait-elle réellement d'une surprise? Ou était-ce plutôt de l'incompréhension? Son intervention donna très rapidement une réponse au questionnement du jeune homme. Pour ne pas avoir saisi que l'histoire du couple n'était qu'un simple exemple choisit parmi tant d'autres, la blonde ne l'avait qu'écouté à moitié. Ethan, voulant corriger ce malentendu, ouvrit la bouche pour parler, mais, voyant la verte s'approcher dangereusement de lui, l'aigle s'abstint. Un coup sur sa cravate avait suffi à faire ce qu'une simple demande de baiser aurait accomplis, et même bien plus.

Ethan avait instantanément figé lors du baiser de la serpentine demoiselle, surpris d'un tel geste exécuté si nonchalamment, alors que la situation semblait particulièrement sérieuse. Encore aujourd'hui, après avoir découvert une partie non négligeable du passé de la blondinette, celle-ci arrivait toujours à déstabiliser l'aigle. C'était d'ailleurs quelque chose qu'il était récemment venu à apprécier; un peu de chaos dans une vie trop ordonnée.

L'étudiante pouvait bien continuer son monologue, l'esprit du bleu était parti en vacances quelque temps, et n'était revenu que lorsque le bout de parchemin lui avait été arraché des doigts. Les regards du jeune homme s'étaient fait quelque peu inquiets, jusqu'à ce que la blonde prononce son verdict. Il avait bien fait? Vraiment? Non seulement le bleu avait réussi à ne pas blesser l'étudiante avec ses paroles, mais en plus, il s'était réellement rendu utile? Un sourire, léger, s'était lentement dessiné sur le visage du jeune homme, alors qu'Elhiya ajoutait quelques informations à sa liste déjà bien remplie.

Puis, une question étrange se fit entendre, un nouveau changement de sujet complètement inattendu. Pourquoi parlait-elle d'un futur bal? Prévoyait-elle faire quelque chose en lien avec cette perte de mémoire, directement pendant l'événement? Ou devait-elle, au contraire, s'être débarrassé de ses souvenirs avant ce potentiel évènement? Puis, encore plus soudainement, la blondinette avait lancé une invitation, non, une obligation, au bleu, un sois disant paiement pour ce moment particulier passé dans une boutique de Londres. Il s'agissait là d'une piètre tentative de manipulation, le bleu le savait bien, puisque sa cavalière autoproclamée avait très peu déguisé la chose, mais il s'en fichait bien également. En effet, il n'y avait qu'une personne dans toute l'école qui arrivait, par divers moyens toujours moins orthodoxes les uns des autres, à faire disparaitre la gêne qu'éprouvait Ethan face à un public. De plus, ayant déjà dansé avec elle, la glace n'avait plus besoin d'être brisée. C'était d'ailleurs le moment idéal pour revoir une dernière fois les quelques rares personnes avec qui il avait lié des liens au cours de cette dernière année scolaire, année qui avait été pleine de rebondissement pour lui.

-Eh, oui... compris. Dit-il, ne pouvant empêcher l'apparition d'une grimace amusée sur son visage.

Le nouveau sujet semblait s'être envolé aussi rapidement qu'il s'était précédemment posé. En effet, la blonde n'avait pas tardé à redonner au bleu sa fameuse liste de choses à oublier, qui semblait s'être bien étoffé. Relevant un sourcils de surprise, Ethan s'était plongé dans une nouvelle lecture du document sans perdre une seule seconde.

Des noms s'étaient ajoutés, ainsi que de nouveau évènements, des précisions intéressantes qui complexifiaient grandement toute cette histoire, tout en la rendant bien plus réel aux yeux du bleu. Il y avait quelques noms qui semblaient familiers aux yeux du Serdaigle, il s'agissait sans aucun doute d'étudiants qu'il avait côtoyé à un moment ou un autre, au détour d'un cours. Le bleu en apprenait tellement sur la vie de son amie qu'il dut prendre un moment pour classer ses informations, et arriver à se faire une image complète des faits. Ethan commençait à formuler intérieurement ses propres jugements face à certaines personnes qu'il n'avait jamais rencontrées, et il dut faire d'énormes acrobaties mentales afin de remettre ses émotions de côté, et repasser en mode "solutions". Il manquait bel et bien toujours quelque chose à toutes ces histoires, quelque chose que le brun jugeait d'assez crucial pour se répéter, tentant, cette fois, de mieux choisir ses mots afin d'éviter une nouvelle confusion.

-C'est de plus en plus complet, mais tu n'as toujours pas inscrit les sentiments que tu as ressentis dans ces moments, quelque chose que je pense important. Il manque aussi la création de cette potion, l'écriture de ce parchemin, et possiblement tout ce qui va se passer dans cette pièce jusqu'à ce que tu boives cette fameuse potion. Tout sera en vain, si jamais tu te souviens d'avoir délibérément effacé des souvenirs de ton esprit.

Ethan venait de réaliser, alors que les mots sortaient de sa bouche, que la jeune femme ne se souviendrait pas de s'être ouvert à lui. Il prenait maintenant conscience du rôle ingrat qui lui incombait. Il allait devenir celui qui saurait, sans pouvoir dire quoi que ce soit, celui avec qui la blonde aurait partagé ce qu'il aimait penser être de grands secrets. Pourtant, elle ne se souviendrait de lui que ces quelques moments passés à apprécier la vie, loin de l'école et des soucis. Lui, qui était supposément si intelligent, ne l'avait jamais vu venir, mais il était bien trop tard pour reculer maintenant; il ne le désirait pas vraiment, de toute façon.

-Et puis... ça m'aiderait grandement dans ma tâche de ne rien révéler à la Elhi du futur, si elle ne se souvient pas de ce que nous avons fait. Par contre, il faudrait également trouver un mensonge à te raconter, une fois que la potion aura fait effet. Tu sais, pour que tu ne cherches pas à comprendre ce qu'on faisait réellement ici.

L'aigle préférait encore qu'ils se mettent d'accord sur le mensonge en question. C'était elle, après-tout, qui savait ce qui paraîtrait le plus crédible à ses yeux. De toute façon, Ethan n'appréciait que très peu de mentir, et particulièrement à une amie, alors autant que le mensonge vienne d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 21 Juin - 11:24



Desecrate those too shiny feathers




@Ethan
LA Mutuel
♫♫

Un accord balbutiant, comme si une réponse autre était possible. C’était mignon dans un sens, cette capacité à se laisser complètement mener à la baguette de la sorte. Touchant même si la demoiselle avait été en état de s’attendrir plus. Mais, l’offrande n’était en rien un cadeau trahissant un moindre sentiments d’affection ou de reconnaissance. Elle aurait juste besoin de lui, de le mettre en scène si possible pour savoir si les lignes raturées devaient réapparaitre sur le parchemin noirci. Rien de plus, rien de moins. Un détail que le brun devait très certainement avoir saisi vu la rapidité à laquelle il retournait à la lecture des mots plantés sous son nez.

C’était de sentiments dont il voulait entendre parler, de ressenti émotionnel plus en précision. Comme si Elhiya avait besoin de les noter pour s’en rappeler… Comme s’il était possible d’oublier la sensation du sang de Lucy sur ses doigts, sur sa robe, sur ses cheveux... Comme s’il était possible d’oublier ce genre de détail… « Nul besoins » Tout était clairement visible dans son esprit, le moindre détails, le moindre souffle de la brise ce jour, la moindre larme, le moindre frisson.. tout… En disque rayé tournant encore et encore.

Les mirettes froides avaient glissé sur le garçon, pendant que le palpitant se retourner. Son analyse n’était pas si mauvaise il fallait oublier également le moment où elle prendrait la mixture. Et puis, il y’avait autre chose. Quitte à devoir supprimer la raison de ses faiblesses, la seule valable autant qu’il soit au courant au cas ou. Garder une porte de secours, pour le moment venu, pour ne pas retomber dans les mêmes griffes, et s’empêtrer dans le même filet.

-Très juste, sauf pour le mensonge. Ça ne concerne que moi. Quant à ce qu’on fait ici. Deux ado dans une pièce scellée magiquement... Il te faut un dessin ? Pas grand monde cherchera à voir plus loin… Néanmoins. A défaut d’un scenario inexistant, tu peux bien faire un truc utile. Garder ce qui sera effacé. Nul besoin de le lire, juste de le garder, et me le donner si je te le réclame. Donc deux courriers. Un pour moi si je venais me poser des questions et trouver des choses bizarres, une que tu conserves et…. Je crois que je vais aller parler à Jace directement avant. Mettre des choses à plat, quitte à ne laisser aucune chance à rattraper ce qui a été fait et se qui devra être fait.

Ça semblait plus construit. Si son serpent aux yeux bleus se rendait compte qu’Ethan l’avait aidé à le supprimé de sa mémoire, il serait du genre à lui en vouloir à lui au lieu d’elle. Et puis… La blonde avait fui trop longtemps ce qu’elle gardait en elle pour se permettre de faire une fois de plus. C’était fini ce genre de comportement enfantins.  Ils n’avaient plus de raison d’être, plus de droit d’existence. Par contre, sur ce coup, c’était un service bien diffèrent que de créer une situation de faiblesse volontairement qu’elle demandait à l’aiglon. Pas d’ordre à donner. Tout le contraire.

–T’en pense quoi ? tu y arriverais ? ou tu trouves ca trop compliqué ?

Les opales ternies s’étaient plantées dans les siennes sans un sourire, simple lueur de détermination zébrant les petites d’émeraudes invisible sous cette faible luminosité.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Ethan Turner, Sam 23 Juin - 14:22


Pv Elhiya
L.A. Mutuel

𝄞

Nul besoin de coucher ses émotions sur le parchemin, enfin, c'était l'opinion d'Elhi. Bien évidemment, Ethan ne la partageait pas, il n'aurait pas été aussi insistant sur le sujet, si tel aurait été le cas. Le brun avait tout de même choisi de se taire pour cette fois, il ne s'agissait pas de souvenirs qui lui appartenaient, et n'occupait donc qu'un siège de conseiller. Il n'était donc pas là pour imposer quoi que ce soit à son amie, en dehors peut-être d'une approche sécuritaire de la chose.

La blondinette avait ensuite élaboré sa vision des choses concernant cet oubli, ou plutôt, elle avait informé le jeune homme d'où allaient atterrir ses souvenirs. Le bleu paru surpris de la volonté de son amie de lui laisser ce parchemin, une fois les effets de la potion bien en place. L'aigle s'attentait plutôt à une demande de destruction dudit document, mais le garder? La verte et argent ne devait pas être totalement convaincu par sa propre décision d'oublier toute cette partie de sa vie, si elle tenait à se garder une porte de sortie. D'un autre côté, le bleu trouvait cette décision assez sage, compte tenu de ce qui était en jeu. Le fait d'être choisi comme le gardien de ces secrets avait également touché au coeur l'étudiant, même s'il s'agissait d'une décision purement logique, au vu de sa présence dans ce cachot.  

Elhiya avait également émis l'idée des deux courriers, chose que le brun trouvait assez bien pensé. Cela lui éviterait très certainement d'avoir à formuler des explications gênantes si jamais la demoiselle souhaiterait retrouver la mémoire. Par contre, cette histoire de délayer la création – et donc la consommation – de cette fameuse potion, surpris Ethan plus que tout le reste. Son interlocutrice semblait si déterminée, tout depuis le début de cette rencontre, qu'il se demandait si elle n'était pas en train de se rétracter. Bon, ça n'aurait certainement pas dérangé le brun outre mesure que cette potion ne voit jamais le jour, à condition que son amie réussie à se sortir de ce qu'elle semblait qualifier de situation affaiblissante et futile. Par contre, l'idée d'aller confronter le fameux Jace avait laissé quelques inquiétudes dans l'esprit de l'aigle. Et si la rencontre se passait mal? Et si un combat s'ensuivait, et que la blonde s'en retrouvait gravement blessée . Les gens de septième année arrivaient à manipuler des sortilèges potentiellement très dangereux. Au creux d'une colère aveuglante, une baguette était un moyen bien facile d'accès pour se défouler sur autrui, lui faire ressentir sa haine, physiquement.

-Est-ce que... tu penses que ça ne va pas être trop, cette confrontation? Enfin, j'veux dire, tu as confiance que ça ne va pas se terminer en duel magique?


Le bleu connaissait bien les talents de la demoiselle pour les soins qu'elle arrivait à prodiguer, talent qu'elle conservait même lorsque son sang avait été totalement remplacé par de la vodka. Pour ce qui était des duels par contre, l'aigle ne se souvenait pas l'avoir déjà vu se battre contre un autre sorcier. En tout cas, pas en situation plus sérieuse que lors du cours improvisé de métamorphose d'Aysha.

-Sinon, oui, ça me va comme plan d'action, l'idée des hiboux est bonne, surtout que tu risques de reconnaître ta propre écriture. Par contre, si on se revoit pour la potion, faudra pas que tu oublies de rajouter cette autre rencontre sur le parchemin....

Quand allaient-ils se revoir pour la fabrication de cette fameuse potion? Ethan sentait déjà qu'il appréhenderait ce moment jusqu'à ce que celui-ci se déroule enfin. Le brun se jurait intérieurement de faire toutes les recherches possibles sur le sujet, dès qu'il aurait quitté l'inconfort de ce cachot. S'il était appelé à s'aventurer dans la section interdite de la bibliothèque, il le ferait avec une hésitation minime. Après-tout, il avait promis de ne pas être un poids, et cela impliquait de connaître le sujet sur le bout des doigts. Avoir un professeur de potions compétent sous la main aurait été d'un très grand secours, mais, selon les dires d'Elhi, ils ne pouvaient clairement pas compter sur monsieur Baxter.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Elhiya Ellis, Dim 24 Juin - 10:49


Une question supplémentaire dessinant un léger rictus sur la mine de la demoiselle. Une confrontation, verbale, ou magique n’étaient bien sûr pas à exclure, elle ne savait pas trop à quoi s’attendre. Elle ignorait si le brun tenait parole, s’il ne se faisait pas soudainement distant pour une raison qu’il lui cachait volontairement. L’estomac se nouait douloureusement en y pensant. Que pouvait-il avoir de si grave pour ne plus être aussi présent ? Que pouvait-il avoir qui le maintenait éloignée d’elle pour piétiner ses promesses et ce qu’il représentait ?....L’impassable se bousculait dans son esprit. Violent, brouillant, tordant son cœur dans un état, laissant le vide murmurer à son oreille « Et s’il n’avait fait que mentir et qu’il disparaissait à son tour ? » et si tout n’était que du vent, et si une fois de plus, elle se retrouvé trahie et cruellement piétinée intérieurement ? Qu’adviendrait-il d’elle ? du peu d’espoir qu’elle tachait de conservait ? Sombrerait-elle a nouveau ? Perdrait-elle pied une nouvelle fois ? appellerait-elle l’ombre volontairement lui demandant de faire le pire ou le meilleur pour faire taire une blessure qui ne se refermerait jamais ? Ou arriverait-elle à se dire que c’était sa propre faute, qu’elle n’aurait pas dû se laisser atteindre, qu’elle n’aurait jamais dû voir une brèche de lumière là où il n’y en avait jamais ?

Trop de questions dont elle n’avait pas la réponse mais qu’elle se devait de découvrir qu’importait le résultat…. Comme cette fois, après les cours, où après une crise, une dispute et une mise à place la tempête s’était apaisée. Ce sera de même… Soit l’apaisement doucereux, soit le déferlement de colère s’insurgeant en disant qu’elle avait raison. Si le premier cas pouvait très bien se gérer en publique, le second… serait bien plus complexe dans un état de sobriété complet. La baguette était bavarde en cas de frustration ou de déferlement d’émotions un peu trop gourmande en self control...

– J’aviserai, ne t’en fais pas, au pire, j’irai chercher de quoi eviter un débordement

En espérant que le Flocon était présent au bal et qu’il avait sur lui ce qu’il fallait … beaucoup d’inconnu dans l’équation pour pouvoir prévoir correctement les choses. Et quand à la reconnaissance de l’écriture, c’était bien ce qu’Elhiya voulait garder. Savoir qu’elle n’était pas victime d’une tierce personne, réalisé qu’elle avait agit en plein état de conscience.

– T’inquiète pas pour le reste, contente toi de faire gardien de courrier pour le moment ou ce sera utile. Je te revaudrai ça d’une manière ou d’une autre…

D’un faible sourire à son attention, la blondinette avait regroupé ses affaires, les serrant contre elle. L’aiglon avait raison sur un point, elle se devait de faire ça correctement et au calme. Ce qui était impossible pour le moment, la colère vibrante dans les entrailles. D’un coup de baguette, la porte perdait son enchantement, les bougies, sauf une s’éteignait et la cape d’invisibilité retournait sur ses épaules.

– J’te ferai savoir quand j’ai fini avec les courriers. D’ici là, bonne nuit

La capuche couvrant les dernières mèches dorées, Elhiya disparaissait dans les couloirs, invisible.

[Fin pour du RP – merci :kiss: ]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aidan Cray
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Aidan Cray, Ven 27 Juil - 23:09


Post Unique
Suite d'ici

La dernière affiche dans ma main, je sort de la tour d'astronomie pour déambuler dans les couloirs, prenant ces fameux escaliers, ceux qui n'en font qu'à leurs têtes. Direction les sombres cachots de Poudlard, là où les fameux cours de Potions sont fait. Une des matières qui m'intéressaient à l'époque de ma scolarité. La salle de classe était toujours enveloppé de fumée, d'odeur toutes aussi mystérieuses les une que les autres, des ingrédients tout aussi bizarres les uns que les autres ! Le cours de potion, c'est là qu'on trouve des choses qu'on n'aurait jamais imaginer que cela pourrait exister ! Je m'arrête dans l'un des nombreux couloirs arpentant les cachots, personne ne s'y trouve, je peux enfin coller ma quatrième affiche et rentrer dans mon appartement auprès d'Ariana.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Un coin sombre dans les Cachots

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 15 sur 15

 Un coin sombre dans les Cachots

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Cachots-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.