AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 11 sur 15
[La Grande Salle] : En journée
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
Elina Peterson
Gryffondor
Gryffondor

[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Elina Peterson, le  Mer 12 Avr - 0:04

Après qu'Elina est annoncé à Mered qu'elle n'y voyait plus rien la petite bleu et bronze l'avais prise dans ses bras réveillant une bonne dizaine de douleurs dans le corps de la rouge et or. Elle s'était contenter de lui tapoter le dos en guise de remerciement.

- Ça va aller Eli, ya beaucoup de poussière dans l'air. Ta vue va revenir, attend un peu... lui avait elle dit pour la consoler même si elle savait pertinemment que ça ne reviendrait pas si facilement...

Elina était toucher part la gentillesse de Mered. Elle posa sa tête sur ses genoux pour essayer de soulager son mal de tête, la douleur devenait de plus en plus insupportable elle sentait une pression derrière ses yeux qui la faisait affreusement souffrir et plus le pression grandissait moi elle voyait. Mered lui releva le menton au moment ou elle essuyait le sang qui lui coulait du nez.

- T'inquiète pas Eli. Ça va aller. Tu saignes! Monsieur revenez, vous devez la soig...

Elina senti le corps de sa jeune amie lui tomber dessus sans avoir fini sa phrase. avait elle été toucher part un sort? Que c'était il passé? Elle réussi a allonger la petite a côté d'elle, elle toucha le poignet de la bleu et bronze et senti les pulsations cardiaques rapide mais régulière sous ses doigts. Elle était vivante. Elle la secoua pour la réveiller. S'était elle évanoui? Elle tenta de se repérer mais elle n'y voyait maintenant plus rien... Les ombres avaient laissé place à la noirceur... Elle tenta de sentir la présence de leurs sauveurs. Mais il pouvait bien être n'importe ou...

Elle était agenouiller près de sa jeune camarade inconsciente et elle suffoquait, la panique la gagnait pourtant ce n'était pas le moment. Elle qui avait peur du noir se retrouvait prisonnière de son propre corps. Elle tenta plusieurs fois de ce reprendre de calmer sa respiration douloureuse et saccadé mais rien n'y faisait. Si seulement quelqu'un pouvait la soulager... Le sortilège de l'Hemmorastop suffirait peut être à arrêter le saignement dans sa tête... ou au moins calmer cette douleur. Elle était terrifié elle avait besoin d'aide mais comment demander de l'aide alors qu'il n'y avait personne sauf cet homme... Elle aurait donner n'importe quoi pour pouvoir voir le visage de celui qui les avait secouru. Mais elle ne le verrait probablement jamais, elle ne pouvait qu'attendre que quelqu'un lui vienne enfin en aide... l'aide à se calmer... la soulage de cette douleur... Arrête l'hémorragie dans sa tête qui l'empêchait de voir ce qu'il se passait autour... Elle était dans un monde magique quelqu'un était surement en mesure de supprimé la pression de l'hématome sur les nerfs optiques afin qu'elle recouvre la vue... Elle avait besoin de mettre un visage sur la personne qui les protégeait elle voulait se souvenir de lui. Il avait été la lumière dans le chaos et ça elle ne voulait pas l'oublier. Elle voulait devenir aussi courageuse que lui protéger les plus faibles du danger des mages noirs. Ses rêves d'enfant venait de disparaitre pour laisser place à quelques chose de plus fort, Elle savait ce qu'elle voulait faire après poudlard restait à choisir la voie qu'elle emprunterait pour y arriver.
Harmony Lin
Harmony Lin
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Harmony Lin, le  Ven 14 Avr - 22:17

L.A de Mered et Elina accordé !

Je suis perdue... Tout se mélange. J'ai peur. Les voix s'intensifient. J'ai presque l'impression qu'elles se rapprochent, qu'elles viennent me chercher. Mais je ne sais pas si mon cerveau et ma terreur me jouent un tour sur ce point-là ou si des personnes viennent vraiment vers moi.

Puis soudain, une voix se fait plus forte que les autres. Elle dépasses mes barrières. Elle les brisent.

- QUE TOUS LES ÉLÈVES VIENNENT DERRIÈRE LES PROTECTIONS IMMÉDIATEMENT. REJOIGNEZ-MOI !

J'ouvre les yeux doucement, cherchant à en savoir plus. Je reste par contre dans la même position. Je ne veux pas trop être remarquée mais avec cet homme qui crie devant, c'est peine perdue. Tout d'abord, j'ai mal. La lumière me brûle un peu les yeux. Puis peu à peu, ils s'habituent et je parviens à y voir clair.

Il y a effectivement pas mal de monde qui tourne aux alentours de la Grande Salle. Certains que je connais, d'autres non.

Puis, deux filles arrivent et adressent la parole à mon protecteur. Je regarde l'une des deux filles, celle qui ne parle pas. Elle a l'air blessé, un peu gravement. Le bras est touché. Je fais une moue. J'en viens presque à me lever pour voir ce que je peux faire mais je dois me rendre à l'évidence. L'homme sera plus utile que moi. Et puis, ça voudrait dire quitter ma cachette. Et je ne sais pas si je suis assez courageuse pour ça.

Soudain, parmi le bruit ambiant, je crois entendre mon prénom. J'ai l'impression qu'on m'appelle. Je lève la tête, fronce les sourcils, regarde autour.

Je ne vois personne qui me regarde. Qui cela pourrait bien être ? Surtout que la voix en question me disait quelque chose...

J'hésite à me lever. Mes yeux sont maintenant grands ouverts et on peut encore y voir de la peur mais je suis plus sereine qu'avant. Mais avant que je n'ai pu prendre une décision, je me rend compte de quelque chose.

Les deux filles qui sont juste devant moi ne vont pas du tout bien. Mis à part le fait que l'une ait un bout de bois dans le bras, la deuxième semble un peu pâle. Je fais la moue, les observe. C'est l'occasion de songer à ce que je pourrais faire plus tard. De la pratique, de loin. De la pratique, dans ma tête.

Mais quand je vois la fille blessée s'évanouir, je m'efforce de me redresser. L'homme est occupé à nous protéger et Amy n'est pas la. Je peux essayer de faire quelque chose. Je traine plus que je n'avance vers les deux filles. En réalité, j'avance un peu accroupie. J'ai cette position depuis un moment et mes muscles hurlent de douleur alors j'ai peur de tomber dans les pommes si je me lève trop brusquement. Et pour les aider, je dois rester consciente.

Quand j'arrive près des deux filles, la situation semble plus critique que ce que je pensais. L'une est dans les vapes, comme je l'ai remarqué mais la deuxième ne semble vraiment pas en forme. J'ai presque l'impression qu'elle est aussi au bord de l'évanouissement. Je soupire doucement. Pour une première expérience - ou presque -, je ne suis pas dans de très bonnes conditions... Mais bon, pas le choix. Elles ont besoin de mon aide. Alors je murmure, faisant attention à ce que la jeune fille encore consciente m'entende bien. A ce moment la, l'âge importe peu.

- Je vais t'aider. Ne t'inquiètes pas. Je vais lancer des sorts pour que tu ailles mieux.

Je souffle, sort ma baguette. Puis je me dis que ça pourrait lui faire peur que je dise uniquement ça.

- Je m'appelle Harmony. Je suis élève à Serdaigle et je suis passionnée de Médicomagie.

Après avoir dit cela, je ferme les yeux. Je me concentre. Je souffle doucement et je pointe la personne que je dois aider. D'abord celle qui semble mal en point. Je pourrais aider celle inconsciente après.

- #Curo As Velnus #Episkey

Je baisse ma baguette, regardant rapidement si ça a fait effet. J'espère que ça aura soulagé un minimum ma camarade.

Songeant que je ne peux désormais plus rien faire, sauf si elle me dit exactement ce qui s'est passé, je me tourne vers celle allongée. Nouveau rituel : je me calme, me prépare, vide mon esprit et ne pense plus qu'à ma formule.

- #Revigor

S'il a marché, elle devrait se réveiller. Et ainsi, j'ai plus de chances de savoir ce qui leur arrive. J'espère juste ne pas avoir fait de bêtises.

En tout cas, une chose est sûre : la peur est partie. Mais je suis aussi plus visible, plus vulnérable. J'espère que l'homme posté devant nous nous protègera.

Je l'espère vraiment...
Invité
Anonymous
Invité

[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Invité, le  Sam 15 Avr - 7:52

J'avais essayé de comprendre la scène dans le hall du mieux que je pouvais, la professeur d'enchantements était arrivée comme moi au pas de course de la grande salle et nous avait tous remonté les bretelles.
Je me crispe, les professeurs, hormis quand on fait des bêtises sont plutôt sympas, il doit vraiment se passer un truc grave, et pendant que tout un troupeau dont je fais partis avec Galway se déplace, celui-ci m'explique ce qu'il s'est passé selon ce qu'il a pu comprendre lui. Il a aussi l'air perdu mais le nouveau préfet essaye de ne pas le montrer devant les verts et argents et je trouve qu'il assure.

Un homme masqué crie qu'il faut nous planquer derrière une barrière magique mais moi, je veux d'abord aider les plus jeunes, malgré cette peur qui maintenant me gagne de plus en plus.
Des cris fusent de partout, des personnes s'inquiètent et ont peur comme moi, c'est le vacarme total et j'essaye d'aider Galway à rassembler son troupeau de serpents.

Ensuite je vais derrière la barrière de protection. Je suis encore sous le choc mais j'essaye de me reprendre en main. 
Et là je vois une scène touchante, deux jeunes filles dont une de mon âge et une bleue plus petite qui sont blessée. 
Je crois même que la bleue est tombée dans les vapes.  
J'accoure vers la jeune rouge dans l'espoir de l'aider. Une élève de Serdaigle que je ne connais pas les a rejointes. 
Je respire et j'expire. J'essaye de me calmer. 

-Elle va bien? demandais-je à l'adresse des deux plus âgées.

Mon instinct de survie me quitte et l'adrénaline que j'ai pu accumuler depuis le début me quittent. Je sens la peur m'envahir pour de bon. 
-Pourquoi les plus jeunes sont aussi attaqués? Pourquoi sommes-nous attaqué?
Je pousse un discret gémissement avant de faire des signes de la main à des adultes pour qu'ils puissent venir en aide à la jeune bleue si les secours n'ont pas déjà été appelés ou s'ils ne naviguent pas dans tout le château.
Elina Peterson
Elina Peterson
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Elina Peterson, le  Sam 15 Avr - 10:04

Elina est à bout de force et cela doit ce voir car soudain une voix féminine près d'elle murmure. "- Je vais t'aider. Ne t'inquiètes pas. Je vais lancer des sorts pour que tu ailles mieux." Elina la sent bouger elle est incapable de dire qui est cette bienfaitrice, une profs? non la voix est trop jeune, mal assurée. Une élève sans doute mais dans l'état ou elle est, elle préfère ne pas chipoter. - Je m'appelle Harmony. Je suis élève à Serdaigle et je suis passionnée de Médicomagie. ok futur médicomage à coup sure si elle est passionné de ça. Elina acquiesce de toute façon elle à tellement mal qu'elle est prête à dire oui à tout.
- #Curo As Velnus #Episkey Elina attends petit à petit la douleur dans sa tête s'estompe et devint de plus en plus supportable, la pression derrière ses yeux se stabilise, ok ça c'est bon signe. Elle attends... Attends encore mais pas un seul brin de lumière n'atteint ses yeux. Elle entends la fille a ses côtés prononcé un #revigor Et Elina attends, pour le moment pas de signe de Mered qui se réveil...

Une autre personne arrive. La rouge et hors l'entends, elle s'adresse à elles. -Elle va bien? Ca aucune idée Elina se racle la gorge, elle est sèche et sa bouche est pâteuse en plus d'avoir un gout métallique."- Je ne sais pas elle c'est évanoui... Enfin je crois... Je n'y vois plus rien... Merci Harmony pour les soins ça va un peu mieux même si je suis toujours aveugle...." L'autre fille qui ne s'est pas présenté reprends la parole. "-Pourquoi les plus jeunes sont aussi attaqués? Pourquoi sommes-nous attaqué?" Pourquoi? ça c'est la question que tout le monde ce pose... "Ici les tables ont explosés on était assise ensemble, je crois pas qu'ils visaient des personnes en particulier... c'est impossible d'anticipé qui allait être ici à ce moment là... Ils ont attaqués sans faire de distinction... Elèves profs... pour eux pas différence..." dit la rouge et or. Sa tête la faisait carrément moi souffrir ce qui lui permit de réfléchir. Que dire de plus à part qu'ils étaient dans un foutu cauchemars, qu'il y avait des blessés partout et que c'était le chaos. " Vous savez qui est cet homme?" Demanda t'elle aux deux filles. Elle avait besoin de savoir, Mered n'avait pas su lui dire et comme elle ne pouvait le voir elle avait besoin qu'on l'informe.
Invité
Anonymous
Invité

[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Invité, le  Dim 16 Avr - 23:10

J'étais debout devant un chemin d'eau. Deux champs de tournesol encerclaient ce sentier. Que de lumière ici, je me protégeais les yeux grâce à une main placée en visière cherchant des indices. Anna était là. Quelle était belle, nous formions un joli couple de jumelle dans nos robes vertes émeraudes. Un mur dernière nous nous bloquait la route et les fleurs faisaient bien deux mètres de haut. Il ne nous restait qu'à s'aventurer sur l'eau pour avancer et explorer de ce lieu inconnu.

J'observai maman d'un œil interrogateur, j'avais peur de couler ça semblait logique. La chaleur se faisait de plus en plus oppressante, on ne pouvait pas rester immobile sous peine de déshydratation. Sa réponse fut un large sourire et la prise de ma main. Elle s'apprêta à poser le pied sur l'eau. J'hésitais fortement puis me lançais, je n'avais rien à craindre avec elle. J'étais invincible avec sa compagnie.

Notre ballade était agréable, nous fixions toutes deux l'horizon sans se parler, sa simple présence suffisait à mon bonheur. Le décor n'évolua pas durant notre promenade. Nous marchions tranquillement, maman s'adaptant à mes petites jambes, quand nous sommes arrivés devant une devanture ressemblant étrangement à celle de Poudlard. Nous nous arrêtâmes à son pied. Un regard envers Anna pour voir son magnifique visage. "Je t'aime maman", lui annonçais-je fisant ses mirettes. Elle eut pour réplique qu'un unique mot "#Revigor".

Le portail s'ouvrit et je fus aspirée dans un vortex. Ma génitrice me lâcha et me dit au revoir d'un signe de la main. Tout défila si vite dans ce couloir infernal parsemé de différents objets comme des bannières bleues et bronzes, des écharpes rouge et or, des uniformes jaunes et noirs ou encore des écussons verts. Fin du voyage. Où avais-je atterris?

La vue trouble, tout était flou autour de moi. Tient j'étais allongée par terre, drôle d'endroit quand même pour se reposer. Je n'étais du genre fraîche à mon réveil, difficile de reconnaître cet endroit. Mon acuité visuelle revenait progressivement. Marre de ne distinguer que des débris et des pieds, j'étais où et avec qui? Je me redressai et m'assis à même le sol, main sur mes genoux.

J'étais entourée de trois filles. J'identifiai la face de l'une d'elle. Tout était clair à présent, Elina, les explosions, le mystérieux inconnu, la vue du sang, mon évanouissement.... Enfin, une sur trois c'est peu, me restait les deux autres. Leurs tenues n'étaient pas dans le meilleur des états, assez présentable pour identifier deux camarades de maison. Elles étaient sans doute responsable de mon retour parmi les conscients. Mes yeux naviguèrent entre les deux serdys, incapable de savoir qui je devais remercier.

"Merci vous deux, je vais bien bien...", détour sur mon bras "...enfin pas si mal, j'suis vivante c'est déjà bien. Je vous proposerai bien un jus de citrouille en remerciement mais bon j'crois qu'on va avoir des soucis pour s'attabler."

C'était pas le moment de faire de l'humour, la nervosité pouvait me faire faire n'importe quoi. J'étais épuisée de ce retour à la réalité brutale. Je posai ma tête sur mon acolyte de Gryffondor, cette brune me rappelant maman.

Harmony Lin
Harmony Lin
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Harmony Lin, le  Mar 25 Avr - 18:45

Alors que je viens de soigner la Gryffondor et son amie sans qu'elle ne rechigne, une autre élève arrive. Une Serdaigle que j'ai déjà du voir dans la salle commune.

- Elle va bien?

Avant que je n'ai pu répondre quoi que ce soit, la plus âgée s'adresse à la nouvelle arrivante.

- Je ne sais pas elle c'est évanoui... Enfin je crois... Je n'y vois plus rien... Merci Harmony pour les soins ça va un peu mieux même si je suis toujours aveugle....

Je la regarde, soucieuse. Je ne peux malheureusement rien faire pour sa vue. Je pourrai éventuellement essayer de lui lancer le sort qui lui permet de voir grâce au son mais je pense que ça ne ferait qu'empirer les choses. Car le bruit ambiant ne l'aiderait pas, au contraire... Je suis pieds et poings liés, je n'ai pas encore assez de connaissances pour l'aider plus. Quant à l'autre Serdaigle, j'espère que mon sort a marché.

- Elle est évanouie, oui. Mais je viens de lancer un sort qui devrait l'aider à reprendre conscience. J'espère juste qu'il a marché. Je ne suis, après tout, pas une vrai Médicomage... Pas de soucis pour les soins... J'aurais aimé pouvoir faire plus mais je ne suis pas en mesure de t'aider pour tes problèmes de vue malheureusement...

Je regarde mes trois camarades et soupire. J'ai l'impression d'être limitée et ça ne me plaît guère. Je serre le poings, me demandant soudain ce que nous avons mérité pour être ici, dans cet état-là. Enfin, moi je vais bien mais elles...? Je soupire à nouveau.

- Pourquoi les plus jeunes sont aussi attaqués? Pourquoi sommes-nous attaqué?

Elle gémit puis fait des signes pour qu'on vienne nous aider mais c'est peine perdue. Ils règlent d'autres problèmes. Ils ont autre chose à faire que s'occuper de nous. Je pose ma main sur son épaule. Ça n'est pas le moment de perdre espoir ou de se plaindre. Après tout, ça n'est pas elle qui est blessée. Il faut être fortes pour nos deux camarades.

Et c'est toi qui dit ça ?
Toi qui, il y a quelques minutes, faisait une crise de panique ?
Haha, laisse moi rire !


- Ici les tables ont explosés on était assise ensemble, je crois pas qu'ils visaient des personnes en particulier... c'est impossible d'anticipé qui allait être ici à ce moment là... Ils ont attaqués sans faire de distinction... Elèves profs... pour eux pas différence...

J'acquiesce doucement, d'accord avec elle. Je ne pense pas qu'ils visaient des élèves en particulier. Nous sommes les dégâts collatéraux. Rien de plus. Un frisson s'empare de moi mais je tache de l'oublier, de penser à autre chose. Ça n'est pas le moment d'avoir peur. Ça n'est pas le moment de céder à la panique. Nous sommes en sécurité. Il faut y croire.

- Vous savez qui est cet homme?

Je regarde l'homme qui est devant nous. Je ne sais pas qui il est mais il m'a protégé alors que j'étais sans défense. Il n'aurait laissé personne s'attaquer à moi. Je le sentais. Je pense qu'il est de notre côté. Je pense qu'il est là pour nous. Mais je n'en sais pas plus, malheureusement. Je ne le connais pas personnellement. Je ne sais pas qui il est ni pour quelle cause il travaille. Je ne sais pas non plus ce qu'il fait ici à vrai dire.

Je soupire, me retourne vers ma camarade aveugle et puis regarde l'homme à nouveau, comme si j'essayais de percer tous ses secrets d'un simple regard.

- Non je ne sais pas vraiment. Mais je suis persuadée qu'il est de notre côté. Il s'est mis devant moi quand j'étais paniquée et il m'aurait protégé si quelque chose était arrivé. Alors je pense qu'on a rien à craindre de lui.

Puis soudain, je vois un mouvement à côté de moi. L'évanouie se réveille. Un sourire naît sur mes lèvres. J'ai réussi mon sort ! Il lui a fallu un peu de temps pour reprendre pleinement conscience mais elle va bien. Elle s’assoie doucement puis semble nous dévisager, moi et l'autre Serdaigle. Elle ne doit pas trop comprendre pourquoi on est là en même temps...

- Merci vous deux, je vais bien bien...enfin pas si mal, j'suis vivante c'est déjà bien. Je vous proposerai bien un jus de citrouille en remerciement mais bon j'crois qu'on va avoir des soucis pour s'attabler.

Je souris doucement, soulagée qu'elle soit assez en forme pour faire une blague. Je la vois se poser sur la plus âgée. Elles doivent se connaître et elle a l'air très fatiguée, sa réaction est compréhensible..

- Pas de soucis ! Et courage, je suis sûre qu'on va bientôt vous soigner mieux que ça. Et ça sera comme si rien ne s'était passé !

Une lueur sombre passe dans mon regard. Est-ce que je crois vraiment à ce que je dis ? Est-on vraiment capable d'oublier des sensations de chocs ? Des visions d'horreur ? Vu mes dernières expériences, je peux certifier que moi, je ne peux pas. Mais bon, je dois faire semblant d'y croire. Alors je souris à nouveau, cherchant à soutenir mes camarades, quoi qu'il arrive.
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Amy Shields, le  Mer 26 Avr - 20:35

Enorme pardon pour ce retard

Quel bordel, mais quel bordel. Des blessés partout. Wouaaah le pied pour une infirmière non ? Non parce que ça sent l'augmentation là. Sérieusement, pour tout ce qu'elle allait faire Amy allait bien avoir droit à une augmentation. Oui ? Non ? Bah tant pis elle irait se plaindre chez son supérieur parce que c'était carrément injuste qu'elle y mette autant du sien et qu'elle n'ai rien du tout ! Non elle n'était pas avare, nooon. En fait, Amy n'avait que faire de l'argent. Une augmentation aiderait mais là elle cherchait juste à aider les élèves. Peu nombreux étaient ceux qui étaient en bon état. L'infirmière courait donc dans tous les sens pour essayer d'en soigner un maximum. Le problème ? Sa magie allait être très épuisée à la fin de la journée mais si ça permettait à des jeunes de rester en vie, elle ne reculerait pas devant ça.

La jeune femme était dans l'infirmerie en train de soigner un petit bout lorsque l'objet dans sa poche lui brûla la cuisse. Hé me*de. Ca allait pas l'aider ça. Souriant à son patient avant de se cacher pour ne pas être vue, la jeune femme sortit son Gallion et y lu ce qui était noté. Oh punaise quoi.. C'était pas fini cette histoire.. Etouffant un juron, la brunette sortit de son lieu de travail d'un pas rapide mais énervé. Trop de pression, ça commençait à bien faire. Certes elle était drillée mais pas au point de savoir soigner je ne sais combien d'élèves en un coup. Bizarrement ses profs ne lui avaient pas appris ça. C'était pas dans le programme.

Retour au point de départ. Bonjour Grande Salle ! Ca faisait longtemps ! Grognant en entrant, elle s'apperçut qu'il y avait beaucoup plus de monde qu'avant. Olala ça allait pas être du gâteau. Elle s'avança vers les élèves regroupés à un endroit derrière son frère d'arme qu'elle ne fit que regarder en passant avec un léger signe de tête en guise de salutation. La jeune femme se dirigea ensuite vers une petite qu'elle connaissait un peu mieux que les autre : Harmony. La jeune fille était entourée de deux autres filles dont une avec un énorme.. truc ? Dans le bras. Oh Bo*del.. C'était quoi ça par Merlin ! Amy ne put s'empêcher d'ouvrir de grands yeux étonnés avant de se ressaisir et de s'agenouiller près des trois jeunes filles.

- Okay, je suis là les filles. Dites moi ce que vous avez.

Bon il était clair qu'on pouvait pas manque l'énorme bois dans le bras de la jeune fille mais bon, Amy réfléchissait à comment elle allait faire son compte. Bon, elle avait une idée, mais elle allait avoir besoin de l'aide des deux autres. Se tournant vers la Serdaigle, elle sourit gentiment et posa une main gentille sur sa tête avant de dire doucement.

- Ecoute ma belle, pour te retirer ça je vais devoir t'endormir pour que tu ne sente pas la douleur. Mais pour se faire il faut que tu sois détendue. Je te promet qu'une fois que c'est fini je te réveille. Ca te va si on fait comme ça ? Si ça te va allonge toi et s'il te plait détends toi, je suis là pour t'aider.

Toujours demander l'avis de la victime. Elle était maîtresse de son corps et Amy ne pouvait rien faire contre sa volonté. La jeune femme prononça un #Curo As Velnus vers le bras de la jeune fille, c'était tout ce qu'elle pouvait faire sur le moment. Se tournant ensuite vers la gryffondor, elle se rendit compte que son oeil avait l'air un peu bizarre. Elle posa donc a nouveau la question.

- Tu as mal quelque part ? Je crois que tu as quelque chose à l'oeil. Tu vois encore ? Ou alors tu ne sens rien ? Dis moi tout.

Petit coup d'oeil vers Harmony pour ensuite poser sa main sur la sienne et presser légèrement pour la rassurer avant de murmuer :

- Et toi tu n'as rien ?

Le temps pressait, il fallait s'activer et vite.
Elina Peterson
Elina Peterson
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Elina Peterson, le  Mer 26 Avr - 20:57

Elina allait répondre à la fille qui s'était présentée sous le nom d'Harmony quand une voix d'adulte rassurante s'adressa à elles.

- Okay, je suis là les filles. Dites moi ce que vous avez.

Elina senti la femme s'intéresser à sa petite camarade Serdaigle qui avait posée la tête sur ses genoux et dont elle caressait doucement les cheveux pour la rassurer. La Femme inconnue s'adressa à Mered.

- Ecoute ma belle, pour te retirer ça je vais devoir t'endormir pour que tu ne sente pas la douleur. Mais pour se faire il faut que tu sois détendue. Je te promet qu'une fois que c'est fini je te réveille. Ca te va si on fait comme ça ? Si ça te va allonge toi et s'il te plait détends toi, je suis là pour t'aider

- Va y Mered je suis là je ne te lâche pas. Lui dit elle en caressant les cheveux de son amie.

- Tu as mal quelque part ? Je crois que tu as quelque chose à l'oeil. Tu vois encore ? Ou alors tu ne sens rien ? Dis moi tout. lui demanda l'inconnue.

Elina essaya de tourner sa tête dans la direction de la voix mais ne put pas définir exactement l'endroit où elle se trouvait exactement.

- Harmony m'a soulagé mais je n'y vois toujours rien... Il y a une pression derrière mes yeux qui ne disparait pas... Je saignais à la tête tout à l'heure et je voyais un peu et petit à petit tout est devenu noir... J'ai quoi aux yeux? dites moi que je vais pas rester aveugle s'il vous plait... Le ton de la lionne était suppliant

Elle aurait voulu avoir une main rassurante à serrer, une main qui lui dirait que tout irait bien mais personne n'était la... Ni sa mère, ni Daegan... Pas même Luna, sa complice dans cette école. Elle était seule face à cette peur qui lui montait dans le coeur. Elle ne voulait pas être aveugle, elle voulait continuer à voir le soleil se lever et se coucher, voir le sourire illuminé le visage de sa mère quand elle la reverrait après cette longue séparation, elle voulait pouvoir voir les yeux rieurs de son mentor lorsqu'ils se chamaillaient... Elle avait tout simplement peur de ne plus voir tout ça, elle qui adorait sonder les gens en les regardant dans les yeux car ils sont la fenêtre de l'âme et qu'un regard peut dire tellement plus que des mots... La gryffondor se retint de pleurer elle devait être forte pour Mered, elle lui avait promis que tout irait bien si elle flanchait maintenant comment Mered pouvait elle se sentir en sécurité? Elle respira un bon coup pour ravaler la boules qui s'était formé dans sa gorges, hors de question de fondre en larme elle était une lionne elle devait être forte.
Hugo Mourlevat
Hugo Mourlevat
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Vampire



[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Hugo Mourlevat, le  Mer 26 Avr - 21:23

Non j'suis pas en retard. C'est votre imagination. Ange

Le Phénix faisait machinalement tourner sa baguette entre ses mains. Il fallait vite évacuer les élèves de là pour les planquer ailleurs. Ils n'étaient pas en sécurité ici. Mais Morgan ne se sentait pas de le faire seul. Surtout que c'était sa première vraie bataille en tant que Phénix donc bon. Valait mieux pas trop improviser. Il écoutait distraitement les demoiselles derrière lui, qui semblaient vouloir connaître son identité. Elles étaient pas loin du compte mais bon, il ne pouvait pas leur dire. L'ex Blaireau entendit un léger boom derrière lui, mais rien qui ne semblait inquiétant. Un peu comme un meuble qui s'écroulait. Ce n'était pas vraiment étonnant. P't'être qu'il aurait du se retourner au moins pour vérifier. Mais il était trop absorbé par l'envie de protéger que par la réparation d'une meuble.

L'homme habillé de noir vit alors la gamine qui tout à l'heure semblait effrayé se pointer jusqu'aux protections. Il l'entend même comme prendre confiance en elle et soigner ses camarades comme elle peut. Morgan était content. Il espérait que c'était sa présence qui l'inspirait. Bon, c'était un peu narcissique, mais au moins ça lui ferait plaisir. En parlant de présence inspirante, je vis Amy qui arrivait enfin. Soulagé,
il se permit un léger moment de relâchement. Elle allait pouvoir prendre soin des élèves qui se trouvaient derrière lui. Et d'ailleurs elle ne se fit pas prier pour ça. Morgan était un peu perdu. Il ne savait pas trop quoi faire. Prenant une voix qui se voulait grave, il articula :

-Vous avez besoin d'un coup de main Miss ? en faisant mine de ne pas la connaître. Bah ouais, pas folle la guêpe, fallait pas éveiller les soupçons non plus. Je peux évacuer ceux qui peuvent encore marcher s'il faut. Il y a des protections qui devraient tenir en cas d'assaut et vous permettre d'avoir le temps nécessaire pour fuir, si jamais.
Invité
Anonymous
Invité

[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Invité, le  Sam 29 Avr - 0:41

Je somnolais tant bien que mal me servant des genoux de mon amie lionne comme oreille de fortune. Je tentais de faire abstraction de la douleur présente dans mon bras malgré les soins reçus, c'était pas gagné...

"Okay, je suis là les filles. Dites moi ce que vous avez."

Une voix inconnue se fit entendre. Je la regardai deux secondes pour mettre un nom sur son visage. Je n'arrivai pas à me remémorer son identité exacte mais me souvint qu'elle était l’infirmière de l'école. Telle une maman elle posa sa main sur ma tête et me parla calmement comme pour me réciter une berceuse avant même que j'énonçai ma réponse à sa question.

"Écoute ma belle, pour te retirer ça je vais devoir t'endormir pour que tu ne sente pas la douleur. Mais pour se faire il faut que tu sois détendue. Je te promet qu'une fois que c'est fini je te réveille. Ça te va si on fait comme ça ? Si ça te va allonge toi et s'il te plait détends toi, je suis là pour t'aider."

Ouais c'était rassurant et inquiétant à la fois. Elle pouvait m’aider mais mon état nécessitait une anesthésie pour être soignée. L'idée m'enchantait guère. Avais-je réellement le choix? Mes faibles connaissances en médecine ne présageait rien de bon quand on avait un bras perforé et qu'on s'était vidé d'une partie de son sang. Un regard envers Elina pour éclairer ma lanterne et trouver une réponse définitive.

"Va y Mered je suis là je ne te lâche pas", me dit-elle en me tripotant les cheveux.

J'avais deux mamans proches de moi, il ne pouvait rien m'arriver, enfin rien de pire... J'étais trop faible pour refuser et m’allongeai au sol.

"Donne-moi ta main Eli" annonçais-je à mon amie en la fixant dans les yeux et en lui tendant ma main de mon bras valide. "Et me lâche pas, j'ai besoin de tes forces, je comptes sur toi..." poursuivis-je.

Mes yeux se tournèrent vers la soignante "C'est ok, faites ce que vous voulez de moi mais par pitié arrêter cette douleur..."

J'étais déjà loin d'ici quand le mystérieux inconnu beugla à l'attention de ma sauveuse. Avant même un quelconque sortilège, je fermais mes paupières et commençait à rêver. J'avais espoir de revoir Anna devant ce portail. Je me rappelais d'un chemin sur la droite que nous n'avions pas explorer. Attend-moi maman! Ta fille chérie arrive.





Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Amy Shields, le  Sam 29 Avr - 12:53

Oulala ça s'annonçait difficile cette histoire. Elle était pas si différente des autres mais il fallait avoue qu'enlever un bout de bois du bras d'une patiente jeune avec le risque de la vider de son sang, c'était pas du tout top comme perspective. Enfin en même temps si Amy ne faisait rien, la petite allait avoir de sérieuses séquelles. Bon, d'abord s'occuper des autres avant d'entamer le gros machins. Sa copine d'à côté n'était pas belle à voir non plus. Etre touchée à l'oeil c'était pas du tout chouette c'était même carrément pourri. Mais bon la Brunette n'allait pas lui sortir que ça craignait et qu'elle devait se démerder sans elle. Bon bon. Il fallait garder son calme. La Phénix se tourna donc vers celle encore assise. Elle s'approcha et regarda son oeil.

- Une pression derrière l'oeil.. Ce serait ton nerf optique qui est bloqué ? Je pense que c'est possible si tu t'es pris un coup violent. Parce tu n'as pas l'air d'avoir quelque chose dedans. Tu ne saigne pas et tu me dis que c'est parti petit à petit. A mon avis ton nerf doit être touché.  Non tu ne seras pas aveugle toute ta vie. Tu me dis si ça change quelque chose ?

Sans attendre de réponse, Amy pointa sa baguette vers l'oeil et murmura un #Consequat Musculum. Pas du tout sure que ça fasse effet, mais au moins elle aurait essayé et de toute façon pour ce genre de truc, elle l'envoyait d'office à Ste Mangouste. Fallait pas déconner non plus. Bon elle savait qu'elle devait s'occuper des moins blessés mais là la petite par terre la faisait flipper. Elle se tourna donc vers elle et passa ses doigts dans ses cheveux en parlant doucement.

- D'accord merci beaucoup. Je te promet que quand tu te réveilleras tu n'auras plus mal. Ferme tes yeux et détend toi.

Elle regarda alors le jeune homme qui venait de s'approcher d'elles. Elle essaya de ne pas sourire mais son regard devait en dire long. Amy lui répondit assez rapidement.

- Oui, si vous pouviez les évacuer vers l'infirmerie ou tout autre endroit moins exposé et avec protections ce serait parfait. Merci beaucoup.

L'infirmière se tourna alors vers sa patiente et attendit qu'elle ferme les yeux avant de pousser un petit soupir et de se concentrer en fermant les yeux. Lorsqu'elle les rouvrit elle murmura un #Anesthesia vers la jeune fille. Très vite après elle vérifia les paramètres vitaux pour s'assurer qu'elle était toujours vivante. Elle se tourna ensuite vers les deux filles qui l'entourait pour leur chuchoter.

- Ecoutez, si vous avez peur du sang je vous conseille de ne pas regarder. Je sais que ça va peut être être moche mais ça m'arrangerait que vous ne paniquiez pas. Je gère complètement la situation.

Petit sourire vers les deux avant de se tourner vers l'endormie. Okay. Allait falloir gérer pour cette fois. La jeune femme sortit des gants de sa poche. Oui car même si la magie faisait beaucoup, pour ce cas si il allait falloir y aller avec les mains. Ok bon. Amy prit sa baguette entre ses dents comme un danseur de Tango aurait fait avec une rose puis posa ses mains sur le morceau de bois dépassant du bras. A 3. 1..2..3.. Tirer. Contrairement à ce qu'elle aurait pensé, le bois s'enleva sans aucune difficulté. Mais le sang commença à gicler. Sans attendre elle brandit sa baguette pour incanter #Vulnera Sanentur qu'elle prononça 3 fois d'affilé. Coup de bol, le sang s'arrêta de couler de la plaie. Avant de continuer, elle revérifia les paramètres vitaux, elle était encore vivante, c'était déjà ça. Par chance, la plaie ne comportait aucun autre morceau de bois. L'écharde était restée entière. Maintenant venait la partie la plus embêtante. Celle qui demandait le maximum de concentration. Amy poussa un long soupir et ferma les yeux avant de pointer sa baguette vers la plaie pour informuler #Reparo sellae contra tela. Lentement, la plaie se referma, très lentement, tandis que la sorcière gardait les yeux fermés pour garder la concentration. Il fallut plus de 3 minutes avant que la plaie ne soit complètement refermée. Une fois le sortilège rompu, Amy vascilla légèrement avant de se rattraper. Olala cette énergie dépensée.. mais ça en valait la peine. Elle regarda les deux autres et leur fit un petit sourire. Avant de demander avec un peu d'ironie.

- A qui l'tour ?


Dernière édition par Amy Shields le Sam 20 Mai - 23:01, édité 2 fois
Elina Peterson
Elina Peterson
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Elina Peterson, le  Dim 30 Avr - 1:59

- Une pression derrière l'oeil.. Ce serait ton nerf optique qui est bloqué ? Je pense que c'est possible si tu t'es pris un coup violent. Parce tu n'as pas l'air d'avoir quelque chose dedans. Tu ne saigne pas et tu me dis que c'est parti petit à petit. A mon avis ton nerf doit être touché. Non tu ne seras pas aveugle toute ta vie. Tu me dis si ça change quelque chose ?

La femme essayait surement de la rassurer. Elle prononça une incantation, la pression diminua légèrement mais tout restait noir. Elina attendit quelques secondes... Minutes... à l'affut de la moindre variation de lumière. Mais rien toujours le noir comme si ses paupières restaient closes. Si cette femme n'était pas capable de lui rendre la vue qui en serait capable?

- Je n'y vois toujours rien... Réussit elle à dire sans pleurer. La pression est légèrement moins forte mais mes yeux... Elle ne parvint pas à finir sa phrase.

Une boule s'était formé dans sa gorge, si elle continuait elle fondrait en larme c'était sure. Mered attira son attention

"Donne-moi ta main Eli. Et me lâche pas, j'ai besoin de tes forces, je comptes sur toi..."

Elina retrouva sa force et son courage en attrapant délicatement la main de sa jeune amie. Elle exerça une pression légère pour la rassurée. Mered s'allongea sur le sol et la femme s'adressa à nouveau à elles. Leurs disant que si la vue du sang les dérangeait il ne fallait pas qu'elle regarde. Elina se mit à rire nerveusement. Elle n'avait pas pour habitude de s'évanouir à la moindre goutte de sang mais là évidement la question ne ce posait pas... Elle était aveugle...

-Vous avez besoin d'un coup de main Miss ? Je peux évacuer ceux qui peuvent encore marcher s'il faut. Il y a des protections qui devraient tenir en cas d'assaut et vous permettre d'avoir le temps nécessaire pour fuir, si jamais.

Elina reconnu immédiatement la voix de l'homme qui les avait aidé et protégé. Elle voulait lui parler savoir qui il était mais Mered avait besoin d'elle. Elle remit donc ça à plus tard. Elle ne lâcha pas la main de la petit serdaigle durant tout le processus. Lorsque la femme demanda à qui était-ce le tour la lionne se concentra sur les pulsations cardiaques qu'elle sentait à travers le poignet de sa petite rousse.

- Comment vas t'elle? Elle est guérie? Et vous ça va? Je suis désolé je suis incapable de remettre votre nom sur votre voix...

Elina s'inquiétait pour sa camarade mais aussi pour la femme, elle enchainait les sortilèges avec rapidité et efficacité et cela demandait une énergie considérable. Elle avait besoin de connaitre l'identité des personnes les ayant aidés. Elle tenta de sentir la présence de l'homme mais elle n'avait pas l'habitude d'être privé de la vue. Elle s'adressa tout de même à lui en espérant qu'il l'entende et qu'il lui réponde.

- S'il vous plait... Monsieur.... Qui êtes-vous?

Elle avait besoin de savoir tout simplement pour pouvoir se reconstruire après tout ça, savoir grâce à qui elle était encore en vie. pouvoir chaque jour remercier le ciel d'avoir envoyé ses personnes les secourir. Si elle ne le découvrait pas maintenant elle chercherait plus tard quitte à ce que ça lui prenne des mois voir des années.
Invité
Anonymous
Invité

[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Invité, le  Ven 5 Mai - 0:04

LA d'Elina

Je sentis la main d'Elina dans la mienne et avant même que l'infirmière prononce une formule, j'étais partie dans le pays des rêves. Son sortilège m'aida à partir loin, profondément dans le royaume des songes, là où je retrouverai maman. Je reconnus les champs et le chemin d'eau empruntaient il y a peu. Anna était au bout de la route, là où elle m'avait laissé, j'en étais convaincue.

Je n'avais plus peur de couler dans ce liquide même si j'étais seule cette fois-ci. Je courais à toute vitesse sur la route ainsi tracée, pressée de revoir maman. C'est essoufflée que j'arrivai devant le portail qui m'avait ramener à la réalité, ma génitrice était là, elle n'avait pas bouger d'un poil. En me voyant, elle me sourit. J'en fis de même et ne tardai pas à la rejoindre.

"Contente de voir que tu vas bien maman, j'ai cru que tu m'avais abandonnée..."

Point de parole en guise de réponse mais une main tendue que je saisis sans hésitation. Elle commençait à marcher sur un sentier rocailleux, bien moins agréable que le précédent. Où nous mènerait-il maman? Peu m'importait, tant que je restais avec elle, j'espérais même qu'il ne s’arrêterait jamais. Des cailloux rentrèrent dans mes chaussures faisant souffrir mes pieds. Je ne dis rien et pris sur moi pour ne pas me plaindre, je ne voulais pas ralentir maman. Malheureusement, cette balade ne dura pas éternellement, nous tombâmes devant un nouveau portail semblable à celui qui m'avait aspiré.

Telles deux statues, nous étions devant cette obstacle, fermé. J'observais maman et osai lui avouer mes douleurs. Elle se baissa et m'enleva mes souliers, ce fut bénéfique, mes pieds revivaient, j'étais apaisée. Immobiles, je me demandais ce que nous attendions ici.

"On fait quoi ici maman?"

Son unique réponse fut un silence total, la bibliothèque en serait jalouse. Il dura environ trois minutes et fut brisé par un déclic, la serrure de notre barrière venait de s'ouvrir et maman me lâcha les doigts. Elle accompagna ce geste d'un au revoir fait de son autre main. J'avais compris à ses mimiques que j'allais devoir de nouveau partir, à bientôt maman, je t'aime.

Ce second voyage ne fut pas de tout repos, pire que le premier. Je rouvris mes yeux et les posèrent sur mon bras, plus d'écharde, plus de plaie, plus de sang, j'étais guérie. Mon autre bras était pris en tenaille par Elina, sa voix résonna, elle voulait de mes nouvelles.

"Je vais bien Elina", lui annonçais en me redressant comme je le pouvais, encore somnolente à cause de l'anesthésie subie. "Merci de ne pas m'avoir abandonner, tes forces m'ont aidées", continuais-je. "Et vous, je n'ai pas les mots, merci n'est pas suffisant pour vous remercier de ce que vous avez fait...", poursuivis-je à l'encontre de ma bienfaitrice qui semblait exténuée de l'effort fourni pour me sauver.

J'étais sortie d'affaire enfin non pas vraiment, l'environnement n'était guère joyeux. Il fallait partir d'ici, se mettre en sécurité. Je demandai à ma camarade rouge et or si elle avait une idée. Elle me rétorqua que le mystérieux inconnu avait proposé d'évacuer ceux pouvant marcher même si elle ignorait toujours son identité...

"Ok Eli, debout! Tu peux marcher! Même si tu vois encore trouble, je peux t'aider, donne-moi ta main.", je pris le bras de mon amie pour lui servir de béquille et surtout de guide. Je regardai cet homme devant nous, il était grand temps de sortir de ce guêpier "On est prête à vous suivre, vous connaissez un endroit sûr?"

Question stupide je vous l'accorde. Y avait-il au moins un endroit sûr au château en ce moment? C'était fort à parier que non. Bref tant pis, ça ne pouvait pas être pire qu'ici. Sort-nous de là! Les présentations attendront...

hrpg:
 



Harmony Lin
Harmony Lin
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Harmony Lin, le  Dim 7 Mai - 14:54

Désolé pour le retard ! S'il y a un soucis de cohérence dans le placement des réponses, n'hésitez pas à le dire ! J'ai pu me tromper...


Alors que je ne suis moi-même pas convaincue par ma théorie comme quoi quelqu'un viendra nous aider vite, une silhouette se détache un peu plus loin. Et je reconnais mon mentor, l'infirmière de Poudlard, Amy. Quand elle voit le bras de ma camarade, elle semble étonnée mais s'assoie auprès de nous rapidement.

- Okay, je suis là les filles. Dites moi ce que vous avez.


Je la regarde tandis qu'elle réfléchis. Je n'oserai pas lui dire mais je suis soulagée qu'elle soit là. Comme ça je tiens ma promesse qu'elle va vite être soignée. Parce que j'ai confiance en elle. Et elle me rassure, rien que par sa présence. Car elle au moins, je la connais. L'homme me protège, c'est vrai, mais je sais que je peux me reposer sur elle car on a déjà discuté, elle m'a déjà aidé à de nombreuses reprises. Alors je lui souris, comme pour l'encourager.

- Ecoute ma belle, pour te retirer ça je vais devoir t'endormir pour que tu ne sente pas la douleur. Mais pour se faire il faut que tu sois détendue. Je te promet qu'une fois que c'est fini je te réveille. Ca te va si on fait comme ça ? Si ça te va allonge toi et s'il te plait détends toi, je suis là pour t'aider.

Je grimace. Je n'aurais peut être pas dû la réveiller après tout... Mais bon, ce qui est fait est fait. J'ai encore beaucoup à apprendre, ça me le prouve. Il faut bien que je suive ce qu'elle va faire si je veux apprendre encore plus. la pratique vaut toujours mieux que la théorie et voir quelqu'un d'expérimenté effectuer ce genre d'opération ne peut que m'être bénéfique. Et quand la gryffondor dit qu'elle est là pour elle, je n'ajoute rien. Elles ont l'air de se connaître donc qu'elle ne s'inquiète pas, tout se passera bien. Amy est là.

D'ailleurs, elle la soigne maintenant du sort que je connais le plus. Le #Curo As Velnus. Elle demande à la plus vieille de lui dire ce qu'elle ressent pour son œil. Effectivement, j'aurais aussi pu faire ça. Mais je préférais laisser quelqu'un d'autre le faire. Pur être sure de ne pas faire de bêtises. Car avoir les symptômes ne me donnaient pas forcément la solution pour les soigner. Soulager, c'est tout ce que je suis capable de faire pour le moment. Et celle à qui on pose la question répond.

- Harmony m'a soulagé mais je n'y vois toujours rien... Il y a une pression derrière mes yeux qui ne disparait pas... Je saignais à la tête tout à l'heure et je voyais un peu et petit à petit tout est devenu noir... J'ai quoi aux yeux? dites moi que je vais pas rester aveugle s'il vous plait...

Je ressens sa détresse et je sens le besoin de la soutenir, elle qui soutient déjà son autre amie. Alors je pose ma main sur la sienne et je lui souris rapidement. Je sens ensuite une main sur l'autre m'appartenant, tandis que je regarde les blessées. Je tourne mon regard vers Amy, qui me dévisage. Elle serre sa main contre la mienne. Murmure.

- Et toi tu n'as rien ?

Je soupire légèrement. Non, moi je vais bien. J'ai peur mais je vais bien. A vrai dire, je suis terrifiée. Mais je ne dois pas le dire. Il y a d'autres choses à faire pour l'instant. Des choses bien plus graves.

- Non, ça va. Ne t'inquiètes pas pour moi...

Je l'écoute alors attentivement soigner mes deux camarades. Les sorts qu'elle fait, les questions qu'elle pose. Je note tout dans ma tête pour le réutiliser plus tard. Et tandis que celle qui a un bout de boit accepte de se faire endormir, j'essaye d'être le plus forte possible. Craquer maintenant ne servirait à rien. Mais le sort qu'elle lance sur celle qui, pour l'instant, ne voit rien ne semble pas marcher. Je fronce les sourcils, me demandant ce qui a bien pu arriver.

Une fois anesthésiée, elle nous chuchote quelque chose.

- Ecoutez, si vous avez peur du sang je vous conseille de ne pas regarder. Je sais que ça va peut être être moche mais ça m'arrangerait que vous ne paniquiez pas. Je gère complètement la situation.

Je peux paniquer mais pas pour ça. Juste parce que depuis tout à l'heure, une peur sourde me brûle le ventre. Mais, au contraire, la médicomagie me calme. Elle capte mon attention et fait que je ne pense plus à la peur. Alors je ne détournerai pas les yeux. Je veux apprendre et oublier la peur. Après tout, si je réussi ce que je veux faire, je ferais sans doute des choses comme ça dans une dizaine d'années. Alors je regarde tout, soutenant de façon muette l'infirmière. Et quand elle vacille après avoir soignée parfaitement la Serdaigle, je serre sa main pour montrer que je suis là et mon corps s'avance instinctivement pour la rattraper au cas où. La médicomagie demande souvent beaucoup d'énergie, je le sais bien...

Puis soudain, j'entends l'homme qui nous protège nous adresser la parole.

-Vous avez besoin d'un coup de main Miss ?
Je peux évacuer ceux qui peuvent encore marcher s'il faut. Il y a des protections qui devraient tenir en cas d'assaut et vous permettre d'avoir le temps nécessaire pour fuir, si jamais.


Je grimace. Je n'ai pas envie de fuir et de laisser Amy qui semble affaiblie par ces soins. C'est peut être présomptueux mais j'ai l'impression que je pourrais l'aider pour les sorts simples, pour qu'elle se fatigue moins. Et je veux la suivre pour apprendre d'elle. Et pour essayer de chasser la peur. Alors je ne veux pas suivre cet homme.

Celle qui ne voit plus demande si son amie va bien et celle-ci lui répond. Je souris soulagée que ça aille mieux. Elle demande ensuite à l'homme qui il est tandis que sa camarade la fait se lever et prend sa main pour la guider. Elles vont partir avec lui et n'ont plus besoin de moi. Parfait. Je peux rester là alors. Si Amy ne veut pas de moi. Alors, comme une dernière tentative désespérée, je serre fort la main d'Amy, je fais passer ma peur à travers ce contact. Et je murmure, de façon à ce que seule elle puisse entendre.

- Je ne veux pas partir avec lui... Je veux rester avec toi... Je pourrais peut être t'aider pour les sorts simples ! Ca te fatiguera moins comme ça... Je peux te faire un #Revigor aussi si tu veux... Mais ne me laisse pas, je t'en prie...

Petite plainte d'un animal craintif. J'ai trouvé une bouée à laquelle m'accrocher et je n'ai pas envie de la laisser partir. Alors j'essaye de m’accrocher et je ne bouge pas, ne répondant pas à l'homme masqué gentil. Il a déjà bien assez à faire avec les deux filles qui étaient blessées. Moi, je peux rester ici s'il le faut. Car je ne sais pas si mes jambes me porteront quand je me lèverai. Alors mieux vaut rester assise...
Hugo Mourlevat
Hugo Mourlevat
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Vampire



[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Hugo Mourlevat, le  Sam 20 Mai - 23:10

Morgan hocha à la tête en direction de l'infirmière, pour lui signifier qu'il avait compris ce qu'il avait à faire. Une gamine l'interrogea sur son identité. Il était clair qu'il ne pouvait pas lui dire qui il était vraiment. Puis même si c'était le cas, il ne la connaissait ni en noir ni en blanc, cela serait donc réciproque. Il lui dit juste :

-Mes flammes brûlent mais mes larmes guérissent. Voilà qui je suis.

Levant distinctement sa baguette, il se tourna vers les élèves et déclara :

-Que tout ceux en état de marcher aident ceux qui ont du mal à le faire. Je veux que vous restiez vigilent. Si vous remarquez quelque chose d'étrange, signalez-le moi au plus vite. Nous allons nous rendre jusqu'à l'infirmerie qui est un lieu sûr. Sachez que je ne vous laisserai pas tomber et que nous y arriverons, et tous ensemble. Soyez unis et surtout, surtout, ne faîtes rien d'inconscient. Ce qui se passe est bien réel et dangereux. Vous pourriez être blessés inutilement. Bien. Maintenant mettons-nous en route. Et encore une fois : faîtes attention !

Le lycanthrope passa devant, usant de son flair et de son ouïe développés pour tenter de discerner tout ce qui pourrait être inhabituel. Il emmena les élèves sans embûches jusqu'à l'infirmerie, en récupérant certain au passage.
Morgan emmène les élèves jusqu'à l'infirmerie qui est un lieu sûr. Qui m'aime me suive.
Elina Peterson
Elina Peterson
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Elina Peterson, le  Jeu 25 Mai - 20:07

Je finis par comprendre que la femme qui s'occupe de nous est l'infirmière, Miss Shields et l'horreur me submerge... Si elle n'a pas réussi à me rendre la vue qui peut le faire? Mered me rassure en me disant qu'elle va bien que grâce à moi elle à tenue le coup. Ses paroles m'inondent le coeur, douce chaleur qui fait un bien fou et apaise mes craintes, je culpabilise toujours autant de l'avoir incité à étudier ici... Elle voulait qu'on se retrouve dans la bibliothèque et moi j'ai pas voulu... C'est à cause de moi si elle s'est retrouvé ici blessée... Mais d'un autre côté je ne connais pas les autres endroits qui ont été visée, la bibliothèque à même peut être été attaqué... Mered va bien  c'est le principale... J'essaye de me convaincre mais je sens que ça ne suffira pas et que le contre coup de l'attaque risque d'être très violent pour moi...

- Mes flammes brûlent mais mes larmes guérissent. Voilà qui je suis.

Mon coeur rate un battement, cette énigme... un phénix.... C'est homme est un phénix... Si j'avais encore la vue je crois que je l'aurais dévisagée tellement je suis sous le choc... J'avais senti qu'il faisait partie des gentils lorsqu'on l'avait entendu proposer sa protection j'avais raison... Je pouvais lui faire une confiance aveugle ce qui malheureusement était clairement le cas... je maudissais mon manque de réactivité et de prévoyance si j'avais eu ma baguette j'aurais pu utiliser un sors de protection et je n'aurais pas perdu la vue et... Non pas forcement... Parce que comme dit maman avec des si on referait le monde et c'est pas le cas. Le destin est fait ainsi...

Mered me sort de mon état de choc... Oui oui je suis plus choquer par la présence d'un phénix à mes côtés que par ma perte de vision, je suis très logique comme fille... m'aide à me lever et me soutient, ah oui ma cheville, douloureux rappel de mon atterrissage dans les décombres. L'homme se met à parler et à défaut de le voir je l'écoutes. Une chose est sur si je le croise un jour je dois être capable de me souvenir de sa voix pour pouvoir le remercier comme il ce doit.

-Que tout ceux en état de marcher aident ceux qui ont du mal à le faire. Je veux que vous restiez vigilent. Si vous remarquez quelque chose d'étrange, signalez-le moi au plus vite. Nous allons nous rendre jusqu'à l'infirmerie qui est un lieu sûr. Sachez que je ne vous laisserai pas tomber et que nous y arriverons, et tous ensemble. Soyez unis et surtout, surtout, ne faîtes rien d'inconscient. Ce qui se passe est bien réel et dangereux. Vous pourriez être blessés inutilement. Bien. Maintenant mettons-nous en route. Et encore une fois : faîtes attention !

- T'inquiète Mered ça va le faire, dit moi juste si il y a des obstacles car c'est toujours le noir complet... Les soins de Miss Shields ont pas l'air d'avoir bien fonctionnés... Mais bon elle peut pas faire des miracles... Pour le moment on va essayer d'aller vraiment en sécurité d'accord? Je me tourne vers je suppose l'infirmière et la fille qui s'appelle Harmony. Merci milles fois pour tout ce que vous avez fait et ce que vous faites....

Puis Je suis prête à suivre ce phénix où bon lui semblera et j'espère bien qu'après tout ça je croiserais de nouveau son chemin... Car il me fait de plus en plus pensée à l'un de ses super héros que les jeunes moldus, dont j'ai fait partie, idolâtrent. Et j'espère vraiment pouvoir le voir une nouvelle fois dans d'autres circonstances.


Elina et Mered suivent Morgan ( J'ai le LA de Mered)
Contenu sponsorisé

[La Grande Salle] : En journée - Page 11 Empty
Re: [La Grande Salle] : En journée
Contenu sponsorisé, le  

Page 11 sur 15

 [La Grande Salle] : En journée

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.