AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 13 sur 13
[La Grande Salle] : En journée
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Marjorie Lunas, Sam 3 Fév - 19:36


En m'excusant sincèrement pour le retard...

Si cajoler les animaux compte ? Alors ça je ne sais pas, mais ça me fait sourire, je lâche même un petit pouffement, comme ça. C'est rigolo ça, comme qualité, les garçons de ma classe avant quand on leur demandait, ils disaient tous qu'ils étaient des champions en sport, mais jamais aucun ne m'avait encore répondu "Moi je m'occupe trop bien de mon hamster !". La grande guerre de qui est le plus fort, mec contre nana, 10 ans et toutes nos dents "moi je cours le plus vite - bah moi je suis la meilleure de mon équipe - ouais bah moi j'ai fini premier au judo" et ainsi de suite. Je savais jamais trop quoi répondre dans ces moments là. Oh je faisais du sport hein, et puis j'étais pas la dernière non plus ! Mais jamais la meilleure, jamais d'exploit à raconter. Osvald il est différent. Il est plus grand déjà, ça compte je pense, mais il sait trouver des qualités ailleurs que dans le sport. Les animaux... dans le fond c'est pas facile de s'en occuper, de communiquer. Alors oui, je crois que ça compte, de les cajoler.

Il avait bougé son pion, c'était à moi de jouer. Mais je l'écoutais. Prendre soin des animaux et des plantes. Je le vois comme un sage, dans une maison, là haut dans les montagnes, à recueillir les animaux blesser. Un peu de douceur dans ce monde de brutes. Et puis la divination aussi, ça je connais pas trop encore, j'ai l'impression que c'est impossible, qu'on ne peut pas prédire l'avenir puisqu'il n'existe pas encore. J'aime pas me dire que tout est écrit. Et puis les potions aussi ? C'est déjà pas mal pour quelqu'un qui semblait hésiter ! Et puis on peut pas être bon partout non plus !

Je me reconcentre sur le plateau, plus rien à la portée de mes pièces, aucune en danger. J'ai horreur de cette situation, celle où je sais pas quoi faire. J'arrive pas à voir plus loin que le bout de mon nez, y en a qui arrive à prédire des coups en avance, organiser des stratégies. Moi je connais les déplacements des pièces et les règles du jeu, et c'est déjà pas mal !

Je relève la tête vers le bleu.

- Wouah ! T'es fort dans pleins de trucs quand même ! Faudra trop que je te présente mon furet ! Il s'appelle Amon et on s'amuse bien ensemble, ça me rassure de l'avoir près de moi des fois, j'ai l'impression qu'il me fait des calins quand je suis un peu triste. Mais la divination... J'arrive pas à comprendre que ça existe, vu que le futur il existe pas encore...

Bon bon bon.... Va bien falloir bouger une pièce pourtant... Je pourrais bouger mon fou pour menacer son cavalier, mais enfin il rebougera son cavalier, et ça fera une course infernale... Allons-y pour un pion. C'est bien un pion non ? Sur cette partie du plateau inutilisée. Ou peut-être pas...

Moi ? Mmh je sais pas trop. J'étais assez forte à l'école quand même, mais dans les maths etc, tout ce qui marche avec de la logique. Les trucs où il faut de l'imagination, j'ai du mal. Et sinon j'aime bien jouer au tennis, on faisait des matchs souvent avec mes parents les dimanches. Mais j'aime pas trop les sports d'équipe, parce que personne ne me faisait jamais la passe... Oh euh le tennis c'est un sport qui se joue sur un petit terrain rectangulaire à 1 contre 1 ou parfois 2 contre 2, avec une balle et une raquette et puis faut tirer dans le camp de l'autre.

Explication brouillon, j'avais même pas réalisé qu'il ne savait peut-être pas ce qu'était une raquette, car je ne connais pas les sports sorciers, j'ai pas parlé du filet non plus, bref, la pire définition du tennis jamais créée.

Et ici je me débrouille pas trop trop mal avec mes sortilèges d'après Jace, il dit que j'apprend vite quand même.

Je marque un temps de pause, je me suis décidée. Ce sera mon pion !

- Oui c'est ça ! Ma première année ! C'est un peu bizarre pour moi tout ça, mais maintenant je m'y suis habituée, enfin à peu près... Pion en A5 !

Je regarde la pièce s'avancer sur le plateau.

- Ca par exemple, c'est tout nouveau pour moi !

Echec:
 
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Osvald Osborne, Lun 12 Fév - 16:20


Pas de soucis  Wink


Ma réponse fait pouffer la fillette mais je vois bien sur son visage que ce n'est pas vraiment parce qu'elle trouve ça ridicule. Castielle aurait sans doute levé les yeux au ciel si je lui avait dit la même chose, puis elle aurait tapoté mon bras - faute de pouvoir atteindre mes cheveux pour les ébouriffer - en soupirant mi-amusée mi-exaspérée. Marjorie elle me prend assez au sérieux et en plus me dit avec enthousiasme qu'elle aimerait me faire rencontrer son furet !

Un « Ooh » attendri m'échappe pendant qu'elle me parle de lui et de la relation qu'ils ont tous les deux. C'est vrai que les animaux sentent facilement quand quelque chose ne va pas et ce n'est pas rare d'essayer de réconforter leurs humains de compagnie quand ils peuvent. Avant que je ne puisse en demander plus au sujet d'Amon le furet, Marjorie rebondi sur les matières dans lesquelles je lui ai dit que j'étais assez bon puis elle me dit ce en quoi elle douée.

Les maths et la logique, je comprends, mais quand elle commence à m'expliquer ce qu'est le « ténisse » là je suis un peu perdu. Ça a l'air compliqué, non ? Enfin les sports de sorciers ne sont pas non plus les plus simples du monde ceci dit... Je fronce un peu en essayant de mettre en images ce que la Poufsouffle décrit mais c'est trop bizarre : il faut tirer la balle dans l'autre camp mais il est loin comment l'autre camp ? Et ils se défendent comment les autres ? Il y a des anneaux comme au Quidditch ?

Je sors de mes interrogations sur le « ténisse » quand j'entends un nom familier être prononcé. Jace ! Elle apprend à lancer des sortilèges avec lui ? C'est tellement gentil de sa part d'aider une élève plus jeune ! Moi aussi en première j'aurais bien aimé être guidé par quelqu'un de plus expérimenté, malheureusement quand tu viens d'une famille de sorciers on attend de toi que tu saches te débrouiller avec ta baguette. Alors que Marjorie fait avancer son pion par la voix je me dis qu'en fait même en n'étant plus en première année je suis si mal à l'aise avec ma baguette qu'elle pourrait sans doute elle m'apprendre plus de choses sur le sujet. Un de ces jours je vais regretter de ne pas faire d'effort, enfin il paraît. Moi j'attends surtout avec impatience mes BUSEs pour me débarrasser définitivement de toutes les matières comme Enchantement ou Métamorphose ou - la pire! - DCFM.

« Tu as trop de chance d'avoir Amon à tes côtés ! Les furets sont adorables ! » en même temps existe-t-il une seule espèce d'animal qui ne le soit pas ? j'en doute. « C'est un furet naturel ou une espèce magique ? » les gens rivalisent d'inventivité quand il s'agit de rendre des créatures qui ne leur ont rien demandé plus « attractives » en les modifiant par magie. Des pelages plus doux, qui changent de couleurs, ou bien dressés pour des tours « rigolos », ... Rien que d'y penser ça me fait mal au cœur. Si ça ne tenait qu'à moi le concept de cage n'existerait tout simplement pas. « Moi je n'ai pas vraiment d'animal de compagnie mais j'aime tous ceux que je croise comme si c'étaient les miens »
Plus intéressé par la conversation que par le jeu, je continue « Je connais Jace aussi ! Il est vraiment chouette et sa cousine, Elhiya, est gentille aussi. Même si parfois il faut qu'elle fasse plus attention quand elle prépare des potions » je passe ma main dans mes cheveux, un peu gêné « enfin pas que j'ai vraiment le droit de le lui reprocher, je suis la personne la plus facilement distraite du monde haha » La dernière fois c'était quoi, les nuages ? Je regardais les nuages par la fenêtre de la classe et j'ai perdu la notion du temps. « Enfin c'est marrant parce que moi c'est l'inverse : les maths, la logique, tout ça, ce n'est pas vraiment mon truc. Oh et puis tu sais la divination ce n'est pas vraiment savoir le futur c'est plutôt ... »

Comment expliquer ça ? Je me gratte la joue en attendant de trouver une bonne façon de formuler ça. Son pion, elle a avancé son pion.. *Oh !*
« Regarde, » je monte les pièces du plateau d'échecs « Là comme c'est mon tour, j'ai le choix de ce que je vais faire. Je peux bouger mon cavalier, ou mon pion, ou.. et bien n'importe quelle autre pièce en fait. » Dix points pour Serdaigle et sa précision et concision sans failles « J'ai une infinité de possibilités devant moi, pourtant je ne vais en choisir qu'une seule. Une pièce, dans une direction. Et pas de retour en arrière possible après mon choix fait. » Je prends le pion qui est encore bien rangé à sa place, devant mon fou de gauche, et je l'avance de deux cases. « Voilà, j'ai choisi. Mais le fait que j'aurais pu faire autre chose change tout. Il existe, quelque part, un monde où j'ai fait un autre mouvement. Dans la vie bien sûr tout est beaucoup plus compliqué parce qu'on vit tous en même temps et on prend tous des centaines de décisions en même temps, ce qui influence tout et tout le monde autour de nous mais... » j'ai l'impression de me perdre dans mon explication, mieux vaut abréger pour ne pas trop embrouiller la petite perle « mais ce que je veux dire c'est que le futur n'existe pas, il y en a plein, et la divination n'a pas pour but de déterminer ce qui doit être ou pas, c'est juste un moyen d'y voir plus clair dans tout ce fouillis de multitudes de possibilités »

*Trop loin, Osvald, t'as été trop loin là... *

De toute façon, fait, c'était fait. Tout comme mon tour, que j'ai joué sans trop m'en rendre compte.
« Ah euh désolé, je me laisse emporter, je sais que c'est compliqué tout ça mais si tu veux je te montrerais une fois quelques trucs de divination, ce sera sans doute plus clair qu'avec des explications comme ça ... »
En vrai il est bien là, mon pion. Si ça se trouve si je m'étais concentré j'aurais pris une bien plus mauvaise décision, qui sait ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Marjorie Lunas, Ven 9 Mar - 3:11


La voix du bleu résonne, avec un brin de soleil dedans. Je sens tout plein d'amour, je peux pas m'empêcher de sourire à l'entendre. Je hausse pourtant un sourcil à sa question, des espèces magiques ? Je savais même pas que c'était possible. Je lui répond en secouant la tête de droite à gauche.

- Non non, un furet normal !

Sans même un regard sur le plateau, il enchaine sur Jace et Elhi. Je l'écoute charrier gentiment la verte sur ses potions. Elle en avait parlé il me semble, de ses talents en potions, quand nous avions passés notre fameuse après-midi cookies avec Daemon. Je me souviens vaguement d'une petite dispute, parce Daemon travaillait cette matière avec une autre personne. C'était peut-être ça qui lui faisait peur alors, qu'elle se déconcentre et n'arrive pas à l'aider ?

Je me reconcentre sur la conversation, le Serdaigle était en train de chercher à m'expliquer ce qu'était la divination. Il réfléchis, main grattant machinalement sa joue, j'en profite pour avancer mon pion, offrant ainsi à Osvald l'occasion de se lancer dans son explication. Je me concentre sur ses paroles, sa passion est contagieuse, je ne quitte pas des yeux ses mains balayant le plateau, désignant les pièces qu'il me mentionne. Pour l'instant j'arrive encore à suivre, il s'empare finalement d'un de ses pions et l'avance de 2 cases. Et puis il me parle d'un monde où il aurait fait un autre mouvement, je m'accroche encore un peu à ses mots, concentre toi Marjo, tu vas reprendre le fil de la conversation. Et puis sa conclusion s'écrase dans un dernier espace vide de mon cerveau. Je hausse les sourcils, les yeux écarquillais. Mon regard se pose à nouveau vers le plateau, essayant de me raccrocher à quelque chose de concret pour comprendre ce qu'il est en train de me raconter. Mais je crois qu'il lit mon désarroi sur mon visage car il s'excuse, me proposant plutôt une petite démonstration une prochaine fois. J'éclate alors de rire, ce genre de rire qui sort du cœur, qui résonne dans la salle, faisant tourner quelques regards curieux.

- Avec plaisir pour la démonstration, parce que j'avoue que j'ai pas compris grand chose, mais je crois que c'est la divination qui ne m'aime pas !

Je jette un coup d'œil sur les pièces du plateau et souris bêtement.

- En tout cas, pas besoin d'être un grand devin pour deviner mon prochain coup... Je mange ton pion ! Fou en C4 !

Je vois ma pièce glisser sur le plateau qui s'occupe de détruire littéralement le pion de mon adversaire. Je fais un petit mouvement de recul. Ah oui... c'est du sérieux les parties des sorciers !

- Oups...

Echec:
 
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Osvald Osborne, Jeu 29 Mar - 19:45


Ou peut-être pas en fait... mon pion se fait pulvériser sans sommation par le fou de la petite perle. Tant de violence gratuite, c'est effrayant. La personne qui a inventé ce système devait vraiment avoir quelques pulsions dérangeantes... Alors que la petite figurine se recroqueville un peu sur elle-même, sentant le coup arrivé et le sachant inévitable, mon cœur se serre. Non mais quel idiot je fais ! Comment n'ai-je pas vu que je mettais mon pauvre petit soldat pile dans la ligne de mire du fou adverse ?
Parce que je parlais.
J'étais déconcentré.
Et ça a couté la vie d'un des miens.
Il avait confiance en moi, j'avais sa vie entre mes mains et je l'ai livré sur un plateau d'argent à l'adversaire !
Je suis le pire des chefs qu'on puisse imaginer...

À ces pensées mes épaules s'affaissent et je baisse les yeux sur le plateau de jeu. Un jeu pour nous mais une réalité pour eux ? C'est si cruel... Soudain une idée me traverse l'esprit : et si il existait un sortilège capable de donner vie aux objets ? Ils pourraient donner leur avis sur le déroulement de la partie et ainsi prévenir ce genre d'erreur stratégique. En plus ils pourraient interagir entre eux ! Et si ça se trouve on apprendrait qu'ils détestent ça, être des pions dans nos mains. Et l'on serait bien obligé de les laisser vivre leur vie comme ils l'entendent !

Bercé dans mon rêve utopique de libération des pièces de jeu d'échecs je ne me rends pas compte de mon petit silence. Je relève la tête vers la petite Poufsouffle et lui souris d'un air gêné « Me voilà bien embêté haha » Je n'ai aucune idée de ce que je dois faire à présent... Bouger mon cavalier ? Pour aller le mettre où ? Un pion alors ? Mais lequel ? La seule chose qui m'occupe l'esprit est cette question : est-ce qu'une de mes autres pièces est en danger ? La réponse est tristement indéniable : oui, deux de mes pions. Je viens d'en perde un bêtement, je ne vais pas rester sans rien faire pour ces deux-là !

Ma tête se transforme en énorme machine dont les rouages se mettent à tourner à plein régime. Si Marjorie venait à me dire que de la fumée sortait de mes oreilles je n'en serais même pas étonné ! Mes yeux sautent d'un endroit à l'autre du plateau, cherchant désespérément une solution qui permettrait de sauver mes deux petits pions. D'abord je me dis que si je mets son fou en danger, elle sera bien obligée de le déplacer. Malheureusement pour jouer ce coup je ne vois que mon cavalier qui pourrait faire office de menace... puis je me rends compte que c'est stupide parce que ça n'empêchera pas du tout son fou de prendre un de mes pions menacés, le tout en s'enfuyant de la portée du cavalier.
Retour à la case départ, je soupire.
« C'est tellement compliqué comme jeu... »

Ne voyant aucune autre issue possible à ce tour, je décide, de manière totalement arbitraire, de sauver mon pion de gauche. Libérant ainsi ma tour au passage, bien que je ne pense pas qu'elle me servira tout de suite.
Puis, voulant relancer la conversation sur le sujet des jeux : « Un jour on m'a parlé d'un jeu moldu qui s'appelle les Dames. C'est un peu comme les échecs mais en plus simple apparemment, tu connais ? »
En vrai c'est Castielle qui m'en a parlé. Et elle a passé au moins vingt minutes à m'expliquer que, non, on ne jouait pas avec des petites poupées à l'apparence de Dames mais juste des jetons de couleurs. J'étais assez déçu d'ailleurs, le jeu aurait pu être tout aussi amusant si on faisait sauter des rangées à des petites Lady en bois, par-dessus la tête de leurs voisines, plutôt que de simples jetons !

echecs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Marjorie Lunas, Lun 30 Avr - 3:26


Je suis plutôt satisfaite de mon coup et je regarde le bleu devant moi tout sourire, un peu niais je dois dire. Cette petite excitation qui s'empare de moi, d'avoir capturé le pion d'un plus grand que moi... Je regarde son air embêté et j'ai presque un petit pincement au coeur de voir mon nouveau copain ainsi catastrophé par la perte de son pion. Promis, la prochaine fois que je le verrais, je lui offrirai un cookie 3 chocolats pour m'excuser !

Son regard balaie la surface du plateau à la recherche du pion le plus propice à déplacer. Moi je sais pas encore ce que je vais faire, je vais voir ce qu'il décide... Je l'entends faire une remarque sur la difficulté du jeu et je suis bien d'accord avec lui ! Je ne sais pas vraiment qui a inventé ce jeu, mais il est sacrément tordu quand-même ! En tout cas ce jeu je le trouve intéressant quand même... Il fait sacrément marcher les méninges !

Mon adversaire d'un jour semble décidé pour ce pion tout à droite, enfin ma droite, pour lui c'est à gauche... Voila le pion devant la tour avancé de 2 cases. Et moi je sais toujours pas quoi bouger, alors je laisse tomber le plateau pour l'instant et me concentre sur la question de l'Aiglon :

- Oui ! C'est trop cool aussi mais comme tu dis, c'est vachement plus simple quand même ! Genre en fait on a des pions qu'on met sur les toutes les cases noirs, là et là, mais pas là. Je désigne en même temps les cases en question sur l'échiquier. Et les déplacements c'est vachement plus simple que ça ! On bouge qu'en diagonal de 1 seule case, et puis pour manger le pion de l'autre, hop faut sauter par dessus comme ça !

Je mimais de manière complètement appliquée un super saut de pion de dame. Si avec ces supers explications il avait pas compris...

- Et toi, t'aime bien jouer à quoi comme jeu de société ? Moi j'aime bien les petits chevaux par exemple, ça existe chez les sorciers ?

Je le laisse réfléchir à ma question et en profite pour reporter mon attention sur le plateau, je jette mon dévolu sur un pion, afin de menacer son terrible cavalier ! Voilà, j'avance le pion devant mon fou de gauche, enfin à droite pour lui, de 2 cases, contre son propre pion et en diagonal de son cavalier. Je relève alors la tête vers Osvald, attendant sa réponse.

Echec:
 
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Osvald Osborne, Dim 20 Mai - 13:46


Les explications de Marjorie sont bien plus claires que celles de Castielle. Il faut dire que la petite perle, elle au moins elle ne semble pas agacée de devoir tout me détailler constamment. Elle ne souffle pas ou ne lève pas les yeux au ciel et des petits plis ne creusent pas son front pendant qu'elle parle. La fille de l'eau n'est pas très pédagogue, c'est le moins que l'on puisse dire, mais elle reste pleine de bonne volonté. Ici la petite Poufsouffle me parle avec le ton propre à l'enfance ; tout est simple et clair, sans fioritures ou notions complexes. Les pions ont un seul mouvement possible et quand ils peuvent ils sautent les uns au-dessus des autres ; « Oooh je vois ! » Pourquoi est-ce qu'on a pas ça en version sorcier ? Si c'était le jeu de dames la tradition à la maison, je n'en serais peut-être pas là.

Elle me demande ce qu'on a comme jeu du côté du monde magique et si un équivalent à la course de chevaux existe. Je ne suis pas sûr de très bien comprendre sa question parce que la course d'animaux ce n'est pas vraiment quelque chose que j'apprécie ou même que je trouve juste. Et puis surtout ça n'avait pas grand rapport avec les jeux de société ! Est-ce que les familles moldues allaient au champ de cours ensemble et criaient sur des pauvres bêtes forcées à courir en rond dans une prison jusqu'à épuisement ou satisfaction du public ? C'est tellement horrible... pourtant elle ne semble pas avoir dit ça avec la moindre trace de cruauté dans la voix ou des les yeux... ça doit être une pratique très courante chez les moldus du coup et c'est tellement triste...

Elle avance un de ses pions elle aussi mais je laisse la question des échecs en suspens le temps de réfléchir à une réponse qui ne serait pas trop désagréable. Je ne peux décemment pas lui balancer à la figure que je désapprouve totalement ce jeu moldu alors qu'une seconde plus tôt je lui expliquais que chez nous c'est normal d'enfermer des fées pour faire de la décoration d'intérieur ! Je pince les lèvres et fronce légèrement les sourcils tout en ouvrant la bouche assez timidement, pesant chacun de mes mots. « Euh j'aime encore bien les cartes ou les bavboules, c'est plutôt drôle mais il ne faut pas être dérangé par le fait d'être sali de la tête aux pieds haha ! Sinon euh... on a aussi des courses d'animaux mais personnellement je déteste ça, les animaux ne devraient pas être enfermés pour le seul plaisir des humains... »

Bon, avec tout ça je ne sais toujours pas quoi faire de mon tour. Pourquoi pas bouger ma tour du coup ? Association de pensées plus que réelle stratégie mais il faut bien que je fasse quelque chose. J'attrape du bout du pouce et de l'index le haut de ma tour de gauche quand celle-ci se met à se débattre. « Mais ! » Elle se secoue dans tous les sens et je finis par la relâcher en un « alleeeez » contrarié. Comme si être nul à ce jeu ne suffisait pas, il fallait aussi que les pièces me foutent la honte en permanence ! Jusqu'ici elles s'étaient laissées faire parce qu'elles sont neuves et ne me connaissaient pas mais maintenant elles devaient avoir compris qu'elles s'étaient retrouvées dans les mains du mauvais joueur. Argh...
La tour grogne et conteste ma décision, pas moyen de l'approcher alors je lance un regard gêné vers Marjorie, pour m'excuser de cette scène embarrassante. Bon, ok, on oublie la tour...
« Cavalier en F3 »
Pas étonnant que ma voix soit si peu assurée après ça ! En plus le cavalier se permet de se retourner pour me lancer un regard exaspéré et se déplace en traînant le pied et en soupirant.

échecs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Marjorie Lunas, Mer 20 Juin - 19:34


Exclamation de mon adversaire, je crois qu'il a plutôt bien compris le principe des dames. C'est que je suis une experte en explication de jeux ! Enfin pas si sûr à vrai dire, je l'entends me raconter ses jeux, un bave boule qui salit, jeu que je ne connais absolument pas, et puis il me parle des courses des chevaux… Et je me rends compte que ma phrase est mal interprétée. Je rigole en me basculant doucement sur l'arrière.

- Mais nooooon ! La courses des chevaux c'est pas du tout un truc avec des vrais animauuuuux ! Je t'explique ! Alors en fait les petits chevaux, c'est un jeu qu'on peut faire à 4 personnes ! T'as un dé et le but c'est de faire avancer 4 petits chevaux jusqu'à ce qu'ils aient fait le tour du plateau ! En gros c'est ça ! Après y en a aussi des courses avec des vrais chevaux hein, mais ça rentre pas dans mon salon ! Et c'est quoi le jeu des boules qui bavent ?

C'est vrai quoi ! J'ai beau chercher, ça ne me dit rien du tout, certaine que ce jeu n'existe pas chez moi, fin dans mon monde moldu quoi… C'est vrai que quand on y pense, l'existence de la magie offre de toutes nouvelles possibilités de jeux, et c'était un petit bonheur que je découvrais, celui de pouvoir jouer à nouveau, découvrir de nouvelles choses.

Je laisse le jeune garçon déplacer ses pions, en profitant pour laisser mon esprit vagabonder sur ce nom intriguant. Bave Boules… Est-ce que c'était une variante de nos bombes à eau ? Ca c'était un truc que j'aimais bien faire l'été, gonfler ces ballons d'eau pour les envoyer sur mes amis ou mes parents, finir trempée de la tête aux pieds, les vêtements qui collent à la peau et les cheveux dégoulinants.

Je reviens à la réalité, interpellée par le petit haussement de voix de l'aigle face à moi. Je suis surprise de voir la pièce… bouder la décision de son propriétaire, bah il manquait plus que ça ! Les pièces prennent aussi part au jeu ??? Et elles nous entendent ? On peut leur parler ? Quoi qu'il en soit Osvald se résigne et abandonne sa pièce pour en déplacer une nouvelle.

- C'est complètement fou ça qu'elles soient capables de refuser ! On peut leur parler aussi ? Ou leur demander conseil ? J'adore cette version ! Tellement plus drôle que notre version moldue !

C'est vrai quoi ! On a encore plus envi de bien jouer, ça donne un peu de vie à ces pièces et on a vraiment pas envie de les blesser, alors je me concentre un peu plus sur le plateau. C'est son cavalier qui se déplace, mais pas le bon. Enfin pas celui que je pensais, car j'en menace un, et il semblerait qu'il soit voué à se faire pulvériser. Petite grimace désolée en direction du cavalier avant de lancer :

- Pion en E4.

Le pion se tourne doucement vers le cavalier et inconsciemment je sens mon coeur se serrer un peu, j'ai l'impression de pulvériser un être conscient plutôt qu'une simple pièce…

Echec:
 
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Osvald Osborne, Lun 23 Juil - 22:24


Mon cavalier ne fait pas long feu. Enfin celui que je n'avais pas fait bouger, le laissant à la merci du pion adversaire. Merci que je n'avais tout simplement même pas remarquée... bien qu'elle ait été aussi flagrante que le nez au milieu de la figure. En quelques secondes, alors que le pion s'en donne à cœur joie de mettre en pièces le chevalier, je comprends soudain la réaction de la petite armée à ma prise de décision. Oui c'était stupide. C'était stupide parce que la menace était évidente et que je n'ai rien fait qui aurait fait avancé le jeu en notre faveur. Les soldats de mon armée temporaire l'ont bien compris et tandis que les débris du cavalier son évacués du plateau je sens l'atmosphère sombre qui règne chez les blancs. Catastrophe.

Marjorie, elle, se porte comme un charme. Après tout elle est en train de gagner tout en découvrant les particularités de cette version du jeu. D'ailleurs comme ce dernier ne me réserve que déception et remords en cascade je préfère me concentrer sur la petite perle, sur ma réalité à moi, d'humain et non de joueur. « Oui elles peuvent faire ça mais en général c'est exceptionnel... » Traduction : il faut vraiment qu'elles sentent que la personne derrière est nulle. « Alors euh en fait, les bavboules c'est euhm... » Comment expliquer ça ? Surtout que ça fait un petit moment maintenant qu'elle partage son savoir avec moi, je dois me montrer à la hauteur pour mes explications à mon tour ! « On trace un cercle, assez grand, et on met des bavboules au centre. Il y a en a de chacun des deux joueurs et le but du jeu est de lancer une autre bavboule, de l'extérieur du cercle, pour expulser toutes celles de l'adversaire hors du cercle ! Il y a plusieurs variantes mais ça c'est la plus populaire, c'elle de base ! Le truc c'est que quand tu perds un point, donc qu'une de tes bavboule est sortie du jeu, elle t'explose à la figure et tu te retrouves trempé d'un liquide qui dépend de la couleur de la bavboule ! » Voilà, je crois c'était bien, non ? En tout cas je ne saurais pas l'expliquer autrement !

Retour à la réalité : c'est à mon tour de jouer. Il faut que je sois malin, que je montre aux pièces qu'elles peuvent me laisser une chance, que je vais faire plus attention. J'essaie de faire taire la petite voix dans ma tête qui me susurre à l'oreille que je ne suis pas fait pour ce jeu et que je le sais parfaitement. Les rouages dans ma têtes tournent à plein régime et même si je suis parfaitement conscient que c'est vrai, une part de moi à envie d'y croire. Si, c'est possible, allez Osvald !
Mon regard est attiré par le fou de la petite Poufsouffle. Il est là depuis quelques tours non ? Si ça se trouve elle ne le bougera pas au tour suivant ? Si je bouge ma reine en prévision il y a peut-être moyen... ?
Pendant que je formule mes hypothèses je me prends à croire que c'est l'idée du siècle et que ça y est, enfin!, le stratège qui sommeillait en moi daigne montrer le bout de son nez !

La désillusion est grande quand - « Ok à moi ! » - la reine m'envoie sur les roses une fois ma main au-dessus d'elle. Pas encore ! Ma confiance chute d'au moins deux falaises complètes après une deuxième tentative soldée par un nouveau cuisant échec. Echec, oui à croire que le nom de ce stupide jeu n'a été créé que pour moi ! « Ça suffit qu'est-ce qu'il y a cette fois ? »
Seconde en suspens sur le champ de bataille.
Une seconde de calme avant la tempête.
Ou plutôt avant la rébellion.

Je ne sais pas où ma sœur l'a dénicher celui-là mais le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est unique en son genre ! D'un ras-le-bol commun, toutes les pièces de mon côté balancent les armes à terre et sautille, glissent, galopent hors du plateau ! Du jamais vu !  Absolument sidéré par ce spectacle je reste sans voix puis lance un regard désespéré à Marjorie. « Je pense que ça veut dire que tu as gagné... »

Soupir. Soupir à fendre l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Marjorie Lunas, Lun 6 Aoû - 3:35


Le jeune homme semble blasé de la réaction des pièces, mais moi je trouve ça plutôt rigolo ! On dirait qu'elles boudent un peu, pièces ronchonnant, d'accord avec les décisions du jeune homme. Mais ceci est vite oublié, il me parle de son fameux jeu, les bavboules. On dirait un jeu de bille un peu particulier. Mais je comprends plutôt bien ses explications. Je me dis qu'il faut que je test un jour, nul doute que ceci doit se jouer dans la cours de Poudlard. Sans oublier, ce petit côté magique des billes qui aspergent le perdant.

- Je crois que j'ai bien compris oui ! Faudra que je test ! Ca à l'air plutôt drôle !

Puis le jeune homme se reconcentre sur son jeu, j'espère que le petit temps passé à papoter à permis aux pièces de se… reconcilier on va dire. Parce qu'elles avaient l'air fâchées. Le jeune passe sa main au dessus du jeu et s'arrête au dessus de la dame. Nouvelles contestations, la pièce refuse, chassant le jeune homme, autant qu'une pièce de quelques centimètres puisse le faire. Mais il insiste, un peu, trop peut-être. Ces pièces sont de vrais petits soldats, et il s'emblerait qu'il ne faille pas enquiquiner la reine car c'est l'ensemble de l'armée qui se révolte, sautillant ça et là sur le plateau, désertant purement et simplement le terrain. Je suis totalement ahurie par la scène, écarquillant les yeux, la bouche ouverte. Je comprends pas. Je crois rêver. Et puis j'éclate de rire à l'annonce du jeune homme. Je suis pas sûre que l'on puisse considérer que j'ai gagné, vraiment pas.

- Tu as déjà essayé de leur parler ? Attend… Ehh excusez moi Madame la reine Blanche, c'est possible de dire à votre royaume de ne plus courir partout ? Promis on vous embête plus ! Il voulait pas vous embêter Osvald !

Mais y a rien à faire, on doit attendre que tout le petit monde se calme. Même mes pièces s'y mettent, quittant plus tranquillement le plateau, comprenant que la partie est terminée. Une fois que toutes les pièces ont arrêtées de gigoter, on peut enfin les ranger dans leur précieuse boîte.

- Bouge pas je vais t'aider !

J'attrape mes petites pièces, faisant attention de ne pas les contrarier, pour les ranger à leur emplacement prévu, une par une.

- Moi je l'ai trouvé super drôle ton jeu d'échec ! Nous les pièces elles bougent pas du tout, ça au moins c'est bien plus amusant et motivant !

Je faisais un petit sourire au jeune homme, je savais pas trop comment le réconforter… On s'en fichait de gagner ou de perdre, moi j'avais appris pleins de trucs avec lui ! Et fallait absolument que je teste ce jeu de bavboules !

Je jetais un petit coup d'œil autour de nous et remarquais que la salle s'était plutôt remplie. j'avais aucune idée depuis quand nous étions là. Mais il semble que l'heure du repas approche. Je récupère mes affaires avant de lancer joyeusement au garçon.

- Je crois que ça va bientôt être l'heure de manger ! Je vais aller ranger mes affaires dans ma salle commune, c'est pas loin ! Bonne soirée Osvald ! Et encore merci pour la partie, c'était trop bien ! A bientoooot !

J'étais déjà en train de m'éloigner dans les allée entre les tables de la grande salle, faisant coucou au jeune homme. Le sourire toujours accroché à mes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
Jackson Hartman
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Jackson Hartman, Ven 2 Nov - 1:48


Avec Temperance Black, Jade Wilder et Alma V. Vandrake

Aujourd'hui je n'ai envie de rien faire ! J'ai consacré de nombreuses journées à mes recherches sur Grindelwald et les Reliques de la Mort. Il me faut un peu de repos. Je n'ai pas de cours cet après-midi, donc temps libre ! J'aurais bien voulu sortir dans le Parc, me faire une petite balade, faire le tour du lac, voir les créatures qui y vivent depuis des siècles et des siècles. Malheureusement il pleut ! Je pourrais utiliser ma baguette me diriez-vous... Mais il fait aussi froid, un vent glacial souffle sur Poudlard et je n'ai pas très envie d'attraper froid. Cela se voit que nous approchons de l'hiver. J'espère qu'il neigera encore une fois cette année !

En tout cas, je parie que la bibliothèque doit être pleine de monde alors il ne vaut mieux pas y aller. Je pourrais rester dans mon dortoir et faire une petite sieste... Mais les plus jeunes Serdaigles vont sûrement rester dans la salle commune et donc faire du bruit ! Bon. Optons pour la grande salle ! Peut-être que j'y retrouverait d'autres élèves de mon âge ? Des camarades avec qui j'ai déjà partager des cours ? Prenant un pull et ma besace, je descend les marches du dortoir, saluant les Serdaigles présent puis file vers les escaliers insupportables comme j'adore l'ai appeler ! Direction la grande salle.

Levant la tête, je suis encore une fois émerveillé devant ce décor somptueux, tournant sur moi-même je regarde le ciel, les nuages gris traversant à toute vitesse, des nuages noirs se trouvant par ci et par là. Les bougies flottent au-dessus de nos têtes, des citrouilles se trouvent à côté. Des citrouilles bien effrayantes. Un sourire sur les lèvres j'observe les groupes déjà présents, je décide de l'ai laisser en paix, de toute façon je ne connais personne. Je me met devant la grande porte, sur la table de ma maison. Posant ma besace sur la table je sors une radio, j'espère que malgré ce temps j'arriverais à capter la plus célèbre des radios sorcières ! Et qu'ils passeront des musiques qui donnent envie de bouger ! Hop, on tourne et on retourne... Ah ben voilà ! Oh mais c'est génial ! Une chanson que j'adore en plus ! Allez ! Chantons ! This is Halloween ! This is Halloween ! This is Halloween ! Halloween ! Halloween ! Halloween !
Revenir en haut Aller en bas
Alma V. Vandrake
Alma V. Vandrake
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Alma V. Vandrake, Ven 2 Nov - 2:10


RP de retour, désolé s'il y a quelques incohérences
-------

Après la matinée la plus insatisfaisante de ma vie, j'avais l'impression que la Loi de Murphy étais totalement contre moi, mais en arrivant a la Grande Salle, j'avais changé mon impression blasée pour un grand sourire que je ne sors qu'aux gens avec lesquels je suis la plus hypocrite. La Grande Salle avait été entièrement redécorée, certainement ce matin c'était déjà le cas, mais je n'ai pas déjeuné aujourd'hui, alors je n'en ai rien a faire.

- "This is Halloween ! This is Halloween ! Halloween ! Halloween ! Halloween !"

Pendant que je m'asseyais a ma table, j'entendis quelqu'un chanter ces paroles. Je me tournai lentement vers la personne en question et me demandais qui étais imbécile au point de chanter dans la Grande Salle.

- Eh, tu ne pourrais pas inclure les autres dans ta chanson, au lieu de chanter tout seul ?

Bien entendu, je me fourvoyais. Puisque cela pouvait être considéré comme du chahut par les profs, je me suis dis que je me lancerais dans ce chahut a tout prix, comme à chaque fois.

- Si tu chante, cela veut dire que tu t'ennuie non ?

Sur ces bonnes paroles, je me mis a chanter avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
Jackson Hartman
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Jackson Hartman, Sam 3 Nov - 2:10


LA Alma


Alors que je suis tout seul à ma table, que je tape en rythme sur le bois et que je chante, une élève m'interpelle en me demandant pourquoi je n'inclus pas d'autres personnes dans ce chant. Je hausse un sourcil tout en continuant les paroles de la chanson tandis que cette jeune fille me rejoint dans la chanson et à côté de moi. Quand la chanson se termine et que le chroniqueur de radio commence à parler, je baisse le son pour tendre la main à la demoiselle.

Enchanté ! Jackson Hartman. Je m'ennui oui. Et étant donner qu'il fait froid je me suis dis que cela pourrait faire du bien de chanter !

Je me tourne vers la grande salle où se trouvent d'autres élèves, certains nous jettent des coups d'œil, peut-être ont-ils peur de nous rejoindre ! Je me lève du banc des serdaigles, soulève les bras, prend un grand sourire et lance à la cantonade.

Allez ! Venez dansez avec nous ! Les professeurs vont pas nous punir ! Ce sont les vacances, profitons un peu avant la reprise !

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Je remet le son de ma radio à fond, une nouvelle chanson passe, une chanson italienne ! C'est parfait ! Je parle super bien cette langue ! Oh merci papa ! Merci maman ! Je me penche vers la demoiselle et lui tend de nouveau ma main avec un petit sourire charmeur.

Si vous voulez bien m'accorder cette danse mademoiselle.

Posant mes mains sur ces hanches, je commence à me déhancher sur le rythme de la musique, chantant à tue-tête les paroles. Bella Ciao, Bella Ciao, Bella Ciao ciao ciao !
Revenir en haut Aller en bas
Elhëna Felagünd
Elhëna Felagünd
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Elhëna Felagünd, Dim 10 Mar - 20:57


Reprise du sujet, MP si problème.

PASSÉ DOUX-LOUREUX
— PV. SASHA.

Les jours passent depuis ma réintégration à l'école. Je ne me suis pas vraiment fait d'amis. Je crois que j'ai peur de m'en faire. Je ne saurais même plus reconnaître mes amis de mes ennemis. Mon passé est un puits d'eau trouble. Parfois, je m'imagine en train de flotter tout au fond, comme un nénuphar qu'on aurait oublié. Les séquelles du Temps sont disparates par endroit. Des lignes de sable indistinctes, qui se plaignent du vent tortueux de la Grande Vie.

J'ai vu Elly Wildsmith : cousine volontaire au mieux, tutrice à contre-cœur au pire. J'ai vu Evan, le Professeur de métamorphose. J'ai vu Azénor Philaester, la Directrice.

Aujourd'hui :

- la Grande Salle
- seule
- des petits groupes d'élèves un peu partout
- étude

Je regarde ma main tracer de grandes lignes sur le papier, presque aléatoirement d'ailleurs. Un projet pour l'astronomie, paraît-il. J'ai encore du mal à saisir la différence entre telle ou telle planète, alors ne me parlez pas d'étoiles - et pourtant, je suis en train de dessiner une carte. Une carte inondée de satellites et de noms poussiéreux. Comme j'aimerais pouvoir me perdre dans l'espace. Personne ne m'y verrait, derrière ce rideau couleur néant.

Une idiote
qui essaie d'étudier
sur un banc
neutre.




Dernière édition par Elhëna Felagünd le Mer 13 Mar - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sasha A. Zakharov
Sasha A. Zakharov
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Sasha A. Zakharov, Dim 10 Mar - 23:34


La Grande Salle. Endroit bruyant, plein de monde et de conversations à droite à gauche, de lumière et supposé lieu de rassemblement. En bref : ton pire cauchemar. Et pourtant, tu es obligée d'y aller régulièrement, d'y manger et même parfois d'y étudier, comme aujourd'hui. Chacun étudie, souvent en petits groupes d'où s'élèvent des voix, certaines plus fortes que d'autres, mais toi tu es seule, dans ton coin. A vrai dire, tu n'étudies même pas, tu dessines. Tu n'as pas envie de travailler dans cette ambiance, d'essayer de faire des devoirs vides de sens que tu peux finir la veille du rendu, alors tu fais ce que tu aimes : dessiner.

Heureusement, personne ne t'approche. Depuis le temps, ils ont comprit que tu n'étais pas trop la personne à approcher. Ils ont comprit que quand tu dessinais, il valait mieux te laisser faire que de t'interrompre pour des raisons futiles à tes yeux. Et pourtant, pourtant, même si tu n'en as rien à faire des autres, tu ne peux t'empêcher de te rappeler cette amie quand tu étais plus jeune ici en Angleterre ou tes amies de Durmstrang que tu n'aurais pas voulu quitter. Alors inconsciemment, tu commences à dessiner les traits de la première ou en tout cas ce dont se rappelle ton cerveau.

Dans ta bulle, tu ne remarques personne. Pas les personnes qui murmurent en te regardant, te jugeant pour ta solitude. Ni même cette fille, un peu plus loin dans ton champ de vision, dont les traits ressemblent légèrement à ceux qui naissent peu à peu sur ta feuille...
Revenir en haut Aller en bas
Elhëna Felagünd
Elhëna Felagünd
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Elhëna Felagünd, Jeu 14 Mar - 14:05


PASSÉ DOUX-LOUREUX
— PV. SASHA.

Quelque chose sur ma carte ne va pas. Trop d'informations, une tête saturée. Les satellites de Jupiter ne sont toujours pas correctement placés et mon esprit commence à chauffer. Du fer blanc, qui me fait fondre le cerveau : il coule par mes oreilles, j'entends ce bourdonnement régulier. C'est le brouhaha des gens. On dit qu'il y a une grande tour d'astronomie dans l'école, et que les cours se font à minuit là-bas. Je n'ai pas cette chance et cette possibilité surtout de pouvoir assister à l'un d'entre eux pour voir les étoiles briller au cours de la nuit. — Ma main coléreuse chiffonne à moitié mon devoir pour la troisième fois.

Mon autre main caresse
ma jambe endolorie
par les monstres de mon passé.


Je lève finalement la tête, ferme mon bouquin et dresse mon regard timide vers des horizons lointains. Il me semble si lointain, de pouvoir me trouver à leur place. Manger à sa faim. Discuter. Ouvrir des possibilités nouvelles. Écrire quelques lignes de rédaction. Dessiner ce qui me semble être la vie - cette réalité doucereuse que je n'aperçois que dans un miroir cassé. Mon enfance. Ma jeunesse. Ma croissance. Mon intimité. Tout est si lointain. Tout est si loin. Si loin et si compliqué.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [La Grande Salle] : En journée

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 13 sur 13

 [La Grande Salle] : En journée

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.