AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 8 sur 16
Le potager
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant
Invité
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Ven 5 Juil - 12:30

Le représentant de la maison du Blaireau, après avoir écouté quelque peu la leçon de politesse du Serpentard, lui répondit :

-Ah parce qu'on apprend la politesse à Serpentard maintenant ? Saches que je suis gentil mais qu'avec des personnes avec qui je m'entend bien.

Le Serpentard n'en pouvait plus de ce "gamin". Il rajouta quelque chose que le Poufsouffle n'écouta pas et reporta son attention sur Luia .La jeune femme paraissait outrée que Quentin ose voler des légumes :

-Bien, bravo. Et tu trouves ça normal bien sûr. Et tu n'aides jamais les autres à jardiner bien sûr? A moins que ce ne soit le première fois... Bon écoute-moi bien car là, ça va te paraître bizarre ce que je vais te dire...

Puis la jeune femme eut un moment de doute, comme si elle réfléchissait à quelque chose d'important. Elle prit son souffle après quelques secondes de grande réflexion, et se lança :

-Bon, voilà, tu es le premier à qui je dis ce "secret"... Et Akize en sera témoin, quoi qu'il arrive ensuite. En fait, bien que je te considère comme mon pire ennemi, je te trouve plutôt mignon pour un Serpentard et  si je ne connaissais pas ta maison et sa réputation, je sortirais bien avec toi.

Il y eu ensuite un blanc, et pendant que Quentin encaissait la nouvelle, le Poufsouffle prit la parole, pour exprimer son avis.

-Hein ? T'aimes un Serpentard ! Non mais je rêve. Les serpentards sont méchants, je te l'ai déjà dit. Tu m'agaces là.

C'en était trop. Quentin se leva sans toutefois sortir sa baguette magique, il se dirigea vers l'homme qui venait de parler, et lui mit un doigt sur le thorax.

C'est des préjugés comme ça qui me font détester les gens dans ton genre, ceux qui croient que sous prétexte que tu es Serpentard, tu es "méchant". Parce que pour toi, qu'est ce que la gentillesse et la méchanceté? Tu ne me connais même pas, c'est même sûrement la première fois que l'on se parle, et tu donnes ton avis sur quelque chose qui ne te regarde strictement pas. Bref, tu m'as blasé.

Puis le Serpentard, ayant finit sa phrase, tourna le dos au Poufsouffle, plongea brièvement ses yeux dans ceux de la Serdaigle, et commença à s'en aller.
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Ven 5 Juil - 13:47

Akize commençait à l'énerver... Il allait tout gâcher avec sa dernière phrase et/ ou provocation. Il l'aimait bien mais elle devait vraiment le supporter des fois, son grand demi-frère. Bon, elle lui en reparlerait.

-Ah parce qu'on apprend la politesse à Serpentard maintenant ? Saches que je suis gentil mais qu'avec des personnes avec qui je m'entend bien.

En attendant, elle se demandait ce que répondrait Quentin à cela. Car Akize commençait une nouvelle phrase après sa "déclaration". Il l'énerva presque à ce moment-là et elle dit que la famille était parfois très énervante.

-Hein ? T'aimes un Serpentard ! Non mais je rêve. Les serpentards sont méchants, je te l'ai déjà dit. Tu m'agaces là.

Elle se décida à l'ignorer puis attendit de voir ce que répondait Quentin à ça (ah bah ça, elle commençait à l'appeler par son prénom depuis peu. Bon OK, en pensée, mais c'était un changement.). Au bout de quelques instants, Quentin sortit:

C'est des préjugés comme ça qui me font détester les gens dans ton genre, ceux qui croient que sous prétexte que tu es Serpentard, tu es "méchant". Parce que pour toi, qu'est ce que la gentillesse et la méchanceté? Tu ne me connais même pas, c'est même sûrement la première fois que l'on se parle, et tu donnes ton avis sur quelque chose qui ne te regarde strictement pas. Bref, tu m'as blasé.

Oh oui c'était bien vrai ça. Il gâchait tout là. Bon, c'était la première fois depuis six ans mais bon, ça l'énervait et ça énervait aussi Quentin apparemment. Et il s'éloigna après avoir ignoré Akize et plonger son regard dans celui de Luia. Bon, elle ne devait pas paniquer et tenter de le rattraper. Elle se décida donc à parler à son demi-frère sur le ton de la colère:

-Ah bah bravo. Tu sais t'y prendre avec les autres, toi... Tu m'a fait perdre une occasion d'entendre ta réponse. Certes, la plupart des Serpentard sont méchants mais, lui, je commençais à le voir différemment et tu as tout gâché. Il m'a fait du mal en six ans mais pas autant que d'autres Serpentard. On n'avait l'occasion d'en discuter et puis, paf, tu viens compromette ça. Bon écoutes, tu restes mon demi-frère et ça ne changeras jamais. Alors évites de me parler avant d'avoir compris mes mots (je n'ai pas dit que je l'aimais, juste qu'il était mignon) et d'avoir compris mes sentiments. A bientôt peut-être.

Puis elle se mit à courir, espérant rejoindre le Serpentard très vite pour s'excuser du comportement de son demi-frère et parler tranquillement avec lui. Du moins elle l'espérait...

[RP fini]

Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Dim 18 Aoû - 21:00

Informations du Rp':
 

Le Blagueur et l'Aigrie.

On dit que la raison du plus fort est toujours la meilleure. C'est une bien grossière erreur. Musculairement, certes, ces gros balourds aux mains baladeuses pourraient m'applatir, mais avec les hommes, nous avons un avantage. La technique du coup de pied bien placer. Je rage, ma besace en cuir m'écorchant le cou. Pourquoi les mecs me collent ils continuellement au c**? A moins qu'ils ne soient mes potes, mais d'où m'abordent ils. Je mache un chewing gum moldu. Ça me détend. Un petit peu. Mais mes jambes, elles, contineunt à avancer dans les couloirs, comme si elles étaient plus en colère que moi. C'est pourtant pas mes jambes que ce crétin de Serpentard c'est amuser à tripoter "Par hasard. "

Raaah, ce que les mecs comme ça peuvent m'énerver. J'ai besoin de me détendre. De me poser. Et pour cela... il me faut un coin pas fréquenter: le potager. Je n'y ai jamais vu personne. On y est bien. Alors je me presse, en évitant les gens autour de moi. Et je repense à mes histoires. Et après, on se demande pourquoi je suis célibataire. Mes amies disent que c'est parce que je suis une aigrie solitaire. Mais comment être de bonne humeur avec ça?! Heuresement, les mecs  ne sont pas tous pareil. Certains ne font que jeter un coup d'oeil et préfère l'amitié. Alors voilà. Là, je m'en fais des amis.

Je me cale contre la vitre du potager, froide et agréable. Ce moment de solitude me fait du bien. Je joins mes pieds devant moi. Mes Docs Martens écarlates sales, mon jean délavé et mon chemisier blanc un peu trop ouvert. J'ai mon look. J'assume. Comparé a ma petite sœur, je suis une enfant de cœur. Mon piercing est discret, et seul mon pentacle sur la poitrine laisse apparaitre le gout de la magie noire de ma famille. Je suis une lionne. Ce sont des serpents.

Le calme m'apaise. Je suis moins irritée, moins contrariée. Et je pensais sincèrement que rien ne troublerais le calme. Je fût bien idiote...
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Dim 18 Aoû - 22:00

   Robin s'était caché derrière la vitre de la serre numéro 3, celle qui était interdite aux élèves de première année à cause des plantes dangereuses qu'elle contenait. De là où il était, il pouvait voir les tentaculas vénéneuses, rouges et couvertes d'épines, qui agitaient leurs tentacules en tous sens ou encore les plantes à Pipaillon qui frémissaient dans la lumière du soleil de l'après-midi. Plus intéressant, il pouvait également observer les allées et venues des gens qui passaient par le potager pour se rendre dans le parc ou au contraire pour rejoindre le château. C'était un lieu de passage des plus intéressants.
  Robin avait une idée derrière la tête. Depuis quelques jours, il travaillait chaque fois qu'il avait du temps libre à créer une poudre magique qui, une fois lancée sur une victime innocente, donnerait l'illusion que cette personne portait un costume complétement incroyable. L'apparence du costume était générée aléatoirement par le sortilège que contenait la poudre et s'estompait au bout d'une trentaine de secondes - juste le temps pour que tout le monde ait eu le temps de bien rire, y compris la personne visée si elle avait un minimum le sens de l'humour.
  Le Serdaigle avait testé à plusieurs reprises son invention sur lui-même: il s'était retrouvé déguisé en corsaire unijambiste  avec un tee-shirt rayé et un perroquet sur l'épaule, puis en PDG à costume noir et à moustache en brosse, et même une fois en zombie aux yeux tombant de ses orbites. Il était temps à présent de prendre son courage à deux mains et de jeter cette poudre ensorcelée à la figure de quelqu'un.

   Le potager était le lieu idéal: assez isolé et en général peu fréquenté, il était presque sûr de trouver la bonne personne à qui faire une farce.
   En effet, il n'eut pas longtemps à attendre. Seulement dix minutes après qu'il se soit caché, une jeune fille arriva à grands pas et s'adossa à la vitre de la serre. Elle semblait furieuse, il se demanda ce qui pouvait bien l'avoir contrariée à ce point. Il hésita quelques instants à lui envoyer un peu de poudre magique... Il lui semblait l'avoir déjà croisée une ou deux fois das les couloirs du château, et elle n'avait pas l'air commode. Pourtant, il n'avait pas pu s'empêcher de noter qu'elle était également très jolie.
Après tout, peut-être que cette farce redonnerait le sourire à la jeune fille?  

   Il inspira profondément pour se donner du courage, puis s'avança le plus discrètement possible d'elle. Alors qu'ils étaient séparés de moins de trois mètres, il mit la main dans la petite bourse cachée dans les replis de sa robe de sorcier et jeta une pincée de poussière scintillante sur la demoiselle.
POUF!
   Soudain, elle se retrouva vêtue d'une robe de princesse rose bonbon, avec des volants et des nœuds vaporeux de partout! Cette tenue la rendait absolument charmante et Robin ne put s'empêcher de sourire.
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Dim 18 Aoû - 22:29


Il avait fallu que je  tombe sur un Serdaigle farceur. Qui me face enfiler par je ne sais quel moyen une robe de princesse rose. Une robe de princesse rose! Lui souriant de façon ironique, je quittais en un temps record la robe si stupide, pour dévoiler des sous vêtements blancs, et bien évidemment, mes formes. Ainsi vêtue, je posais une main sur ma hanche. Je le regardais. Aucune idée de qui pouvais être ce garçon, mais en tout cas, il est servie.

-Tu es content? Allez vas y, profites en!

Je le regardis avec insitance, l'invitant à faire de même. Au point ou j'en étais, aujourd'hui... qu'il en profite, le pauvre garçon. Être regarde ne me dérange pas. Tu matte, mais tu touche pas. C'est la règle. Je lui demandais alors, essayant d'être un peu plus... consciliante... sociable... moins. Moins Ernesta.

-Tu peux me dire pourquoi tu as fait ça?

Je le regardais, sans vraiment comprendre. Mais pourquoi m'avait il fait ça? Aujourd'hui, je me suis fais trippoter, et maintenant je me retrouve en sous vetement blanc devant un mec que je ne connaissais pas. Ça suffit maintenant. On arrête les blagues! Qu'on m'apporte Night ou Dwayne! Mes aaaaamis. Même Ewing, hein. Juste... quelqu'un que je connais, bon dieu! Et qui ne profiterais pas de mon corps.

Je lui lançais une graine de filet du Diable, qui trainais par la. Elle ne grandirais pas, mais elle percuta a merveille sa main. Je souris, moqueuse, et recommençais.
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Dim 18 Aoû - 23:09

  La fille eut alors une réaction à laquelle jamais Robin ne se serait attendue: souriant avec autant de sincérité que si elle venait d'avaler un citron entier, elle commença à se déshabiller.
   "Olah, olah, olah! Mais qu'est-ce qu'elle fait?" se répétait-il dans sa tête, trop abasourdi pour savoir comment réagir. Finalement elle se retrouva en sous-vêtements, sous le regard très gêné du Serdaigle qui n'aurait jamais imaginé que la situation puisse tourner de cette manière.
-Tu es content? Allez vas y, profites en! s'exclama-t-elle en lui lançant un regard noir.
   Content de quoi? Profiter de quoi? Robin était perdu. Jamais il n'avait voulu qu'elle se mette ainsi à nu devant lui. Il n'était pas le genre de garçon qui aime épier les filles sous la douche et il ne comprenait pas pourquoi elle avait réagi comme ça. Pour être capable de faire ce genre de choses, il n'y avait que deux possibilités: soit elle était folle à lier, soit elle avait passé une journée pourrie au-delà de l'imaginable.
  Avant qu'il n'ait eu le temps de s'excuser ou de lui demander de se rhabiller, elle ajouta d'une voix plus calme:
-Tu peux me dire pourquoi tu as fait ça?
Et elle commença à lui lancer des graines trouvées dans un pot à côté d'elle avec un plaisir manifeste.
-Hey, du calme! s'exclama-t-il en se protégeant le visage de ses mains. C'était juste une blague, une illusion! Regarde tes vêtements, ils sont redevenus normaux.
   Effectivement aux pieds de la jeune fille, la robe en soie rose avait disparu et c'étaient un jean et un chemisier blanc qui gisaient à présent par terre.
-Je voulais juste te faire rire. Écoute, ajouta-t-il en ôtant sa cape et en s'approchant d'elle malgré les graines de Filet du Diable qu'elle continuait à lui envoyer à la figure. On ne se connait pas, mais ça n'a pas l'air d'aller très bien.
   Il repensa à l'air qu'elle avait en arrivant près des serres. Non, de toute évidence cette fille avait un problème et elle avait peut-être besoin de parler un peu. Sa petite sœur était très impulsive, un peu comme cette nana étrange, et en pensant à elle, son côté grand frère commença à prendre le dessus.
-Tiens.
    Il passa sa cape autour des épaules dénudées de la Gryffondor.
-Calme toi et rhabille toi d'accord? Qu'est-ce qu'il se passe?
 
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Dim 18 Aoû - 23:38

Son geste me toucha. J'avais les larmes aux yeux. J'avais passer la pire journée de mon existence. Pourquoi? Devais-je lui dire? Après tout rien de pire ne pouvait m'arriver.

-Si tu considères que se faire passer des mains par des hommes que tu ne connais pas et te faire draguer sont des facteurs à dépression, alors oui, quelque chose ne va pas.

Je m'assis par terre et posa la tête sur mes genoux, eux, repliés contre mon buste. J'avais mal à l'intérieur comme jamais auparavent. Tant de mauvaises nouvelles à la fois. Trop c'est trop. Pour la première fois depuis 9 ans, je cédais aux larmes. Elles coulèrent le long de mes joues, et comme déchirants ma peau, laissait des marques humides. Je pleurais en silence. La tête toujours cachée. J'espèrait que ce Serdaigle ne verrais rien. Ou qu'il ne dirais rien.

Tout semblais tourner. Mais je préfèrais actuellement pleurer qu'être en colère. Trop de choses en dépendais. Trop de vies. Mon père devait avoir tord. Et mon esprit fouilla jusqu'aux méandres de ces souvenirs pour lui rappeler qu'un inconnu venait de me couvrir de sa cape. Mais j'étais trop.. émue pour réagir et m'habiller.

-Merci pour la cape... et heu... désolée de ne pas être de bonne compagnie... je suis plus sympa, d'habitude. Dis-je d'une voix plus... rauque que d'habitude.
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Lun 19 Aoû - 0:00

   
-Si tu considères que se faire passer des mains par des hommes que tu ne connais pas et te faire draguer sont des facteurs à dépression, alors oui, quelque chose ne va pas.
   Elle se laissa glisser par terre et cacha sa tête entre ses genoux. Il ne voyait plus son visage mais il entendait sa respiration et sut qu'elle était en train de pleurer.
   Wow... Effectivement ça n'avait pas dû être la journée la plus formidable de sa vie pour qu'elle craque comme ça devant un inconnu. Il ne savait pas trop quoi faire, ne la connaissant pas assez pour savoir comment lui remonter le moral. Il finit par s'accroupir à côté d'elle.
-Merci pour la cape... et heu... désolée de ne pas être de bonne compagnie... je suis plus sympa, d'habitude, dit-elle alors d'une voix rauque, très différente de celle avec laquelle elle lui avait parlé jusqu'à présent.
   Il lui passa maladroitement un bras par-dessus ses épaules, touché par sa soudaine fragilité.
-Ne t'inquiète pas pour ça, dit-il de son ton le plus rassurant. Ça arrive de d'avoir des coups de blues. Et malheureusement je dois te dire que les mecs sont parfois des crétins et tu risques d'en croiser encore beaucoup qui seront vraiment nazes avec toi. Je le sais puisque je suis un gros naze moi aussi parfois. La preuve: tu as vu la robe atroce que je t'ai forcée à mettre? ajouta-t-il en souriant pour détendre l'atmosphère.
   Il lui frotta gentiment le bras.
-Enfin... il ne faut pas déprimer à cause de ça. Le prochain type qui t'embête, tu lui retournes deux baffes et il comprendra sa douleur. Je suis sûr que tu es une vraie boxeuse. Montre-moi un peu ce biceps? plaisanta-t-il en faisant mine de lui tâter le bras.
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Lun 19 Aoû - 0:23

Ne t'inquiète pas pour ça. Ça arrive de d'avoir des coups de blues. Et malheureusement je dois te dire que les mecs sont parfois des crétins et tu risques d'en croiser encore beaucoup qui seront vraiment nazes avec toi. Je le sais puisque je suis un gros naze moi aussi parfois. La preuve: tu as vu la robe atroce que je t'ai forcée à mettre? Déclara le Serdaigle, dans une tentative de me rendre le sourire.
Il me frotta le bras.
-Enfin... il ne faut pas déprimer à cause de ça. Le prochain type qui t'embête, tu lui retournes deux baffes et il comprendra sa douleur. Je suis sûr que tu es une vraie boxeuse. Montre-moi un peu ce biceps?

Je le regardais et me redressais un peu, sur un bras, pour être face à lui. Il étais brun. Je lui souris, comme je le pouvais. C'étais adorable d'essayer de me rendre le sourire. Je lui fit un clin d'oeil.

-Parce que tu crois vraiment que je l'ai laisser partir sans lui imposer ma... signature?

Je lui serrais gentillement la main. Je me penchais, attrapais le t-shirt et le jean, que j'enfilais. Je me rassi, à côté de lui. Sa présence me rassurais. Au final, j'avais bien fait de venir chialer dans le potager.

-Tu n'es pas naze, mec, tu es cool. D'ailleurs... comment t'appelle tu? Demandais-je, curieuse. Moi, c'est Tarjaha!

J'avais faillis dire mon nom de famille. Le pauvre, il ferais sans doute une crise cardiaque en sachant qu'il venait de consolée une fille de Mangemort. Et une fille maudite, de plus. Je passais une main dans mes cheveux. J'attrapais ma besace noire, et en sortit mon éternelle boite cookies. Je lui en tendis un, avant d'avaler le mien. Ah, rien de tel que le chocolat et la nougatine pour rendre le sourire.
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Lun 19 Aoû - 0:53

   La jeune Gryffondor sembla soudain se ressaisir et lui fit un sourire mouillé. Elle avait les yeux rouges mais elle était quand même très belle. Beaucoup plus jolie triste que énervée, avec ses yeux gris. Ou bleu... C'était difficile à dire.
-Parce que tu crois vraiment que je l'ai laisser partir sans lui imposer ma... signature? demanda-t-elle en lui faisant un clin d’œil complice et en lui serrant la main.
   Aïe! Robin ne voulait même pas imaginer ce qu'elle avait bien pu faire à celui qui avait osé poser la main sur elle. Enfin... pour qu'il ait réussi à la mettre dans cette état, c'était certainement mérité.
   Elle s'était levée et rhabillé, sous le yeux de Robin qui détourna le regard mais ne put s'empêcher de remarquer qu'elle était vraiment mignonne. Il secoua la tête pour chasser cette pensée parasite: c'était justement à cause de ce genre de remarques qu'elle était triste, il n'allait pas en plus en rajouter une couche.
-Tu n'es pas naze, mec, tu es cool. ajouta-t-elle en se rasseyant à ses côtés. D'ailleurs... comment t'appelle tu? Moi, c'est Tarjaha.
   Elle sortit une boite de cookies de son sac et lui en tendit un, qu'il prit volontiers, avant d'en engloutir un elle-même.
-Robin. Robin Blackwood, répondit-il avec un large sourire en voyant qu'elle avait un peu de chocolat autour de la bouche.
   Robin souriait de travers. Ses amis lui disaient souvent que c'était ce qui faisait son charme, mais il était pour sa part persuadé qu'il n'avait rien de charmant. Il se félicitait quand même intérieurement d'avoir réussi à remonter le moral de Tarjaha.
   Elle avait l'air d'avoir un sacré caractère, mais d'être aussi énergique et sympa. Et en plus, fait à ne pas manquer: elle avait des cookies dans son sac. C'était le genre de petit détail qui en disait long sur la personne qui se trouvait en face de Robin. Elle n'était pas qu'une fille jolie, elle avait aussi une vraie personnalité.
-Alors, miss Tarjaha, reprit-il sur le ton de la conversation en mordant dans son cookie.On cogne sur les garçons? Je l'ai échappé belle on dirait. Tu devrais devenir Auror et chasser les mages noirs plus tard, ajouta-t-il innocemment, loin de se douter à quelle famille appartenait la jeune fille. Je suis sûr qu'avec ta force et ton courage tu ferais des merveilles.
   Il s'étira longuement puis lui sourit à nouveau.
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Lun 19 Aoû - 1:16

-Je suis sûr qu'avec ta force et ton courage tu ferais des merveilles.Dit Robin.

Réaction à prévoir, je me suis étouffée avec mon cookie. Après avoir copieusement toussé, je le regardais avec un sourire tordu. Bon, j'allais peut être l'aiguiller un peu, le pauvre, parce que si il décoivrai le pot aux roses un jour, il risquait la crise cardiaque. Aussi, je pris sa main doucement et le regardait avec un soupçon de timidité.

-Hum...Robin... Je suppose que tu as déjà entendu parler de Williams Ernesta? Tu sais, le Mangemort?


Ma voix étais... suppliante. Ouais. J'avais pas envie de lui faire un dessin. Je le regardais dans les yeux. Je ne m'en étais pas rendu compte, mais Gosh', qu'il est beau! Je retiens un fou rire, sachant que c'est ce genre de réflexion sur moi même, bien qu'accompagner de geste, qui m'énervais. Je sentais mes joues rosires un peu aussi. Je secouais doucement la tête. Ce n'étais pas le moment de penser à la beauté de mon soutien moral.

Il semblait réfléchir. Mais je savais qu'il savait. Car tout le monde connais mon père. Il a fais parler de lui. ''Williams Théodore Ernesta, Mangemort arrêté pour meurtre a répetition, viens d'être relaché car son ami d'enfance, travaillant dans le haut parti du Ministère, a demandé sa libération'' Voilà. Papa tout cracher.
Et après on se demande pourquoi je hais ma famille.

Sans m'en rendre compte, je me suis appuyée sur Robin, au point d'être tout bonnement contre lui. Je me détache avec un sourire gêné. Pauvre garçon. Il fallait qu'il tombe sur moi, hein... je rougit encore. Je dépose un baiser sur sa joue, tout de même.

-Merci pour tout à l'heure, au fait. C'était cool... dis je avec sincerité.

C'est vrai. J'étais bien tombé. Pas lui...
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Lun 19 Aoû - 10:04

   Tarjaha se mit alors à tousser, s'étranglant avec son cookie. Alors qu'il levait la main pour lui taper dans le dos et l'empêcher de s'étouffer, elle se redressa et lui prit gentiment la main.
   Oh oh... Mauvais signe...
-Hum...Robin... Je suppose que tu as déjà entendu parler de Williams Ernesta? Tu sais, le Mangemort? dit-elle enfin.
  Robin accusa le coup. Il déglutit lentement, tentant de faire mine de ne pas avoir été surpris, mais l'étonnement et peut-être même la peur devaient se lire sur son visage.
   Williams Ernesta? Le célèbre Mangemort qui ne cessait de faire des aller-venues à la prison d'Azkaban mais qui finissait toujours par être relâché? Celui qui était accusé du meurtre de plusieurs personnes innocentes?
   Qui était-elle pour lui? Sa soeur? Sa cousine? Sa fille plus probablement étant donné son âge.
"Crétin", se dit-il. "Tarjaha n'est pas son père. Elle est à Gryffondor, ça veut dire que le Choixpeau Magique a vu en elle quelqu'un de généreux et de courageux. Elle ne mérite pas d'être vue seulement à travers les membres de sa famille, aussi noire soit-elle."
    Alors qu'il réfléchissait à tout ça et qu'il en arrivait à la conclusion qu'il aimait bien Tarjaha - peu importe quelles étaient ses origines - il ne s'était pas rendu compte que la jeune fille s'était rapprochée au point de finir collée contre lui. Il sentit son pouls s'accélérer alors qu'elle s'éloignait de lui, légèrement rose, et déposait un baiser sur sa joue.
-Merci pour tout à l'heure, au fait. C'était cool... murmura-t-elle.
-Et encore, tu n'as rien vu, répondit-il du tac au tac en plaisantant, sans faire allusion à ce qu'elle venait de lui avouer.
   Il ne savait pas quoi dire à propos de ses révélations. De toute évidence, elle était très gênée d'appartenir à la famille des tristement célèbres Ernesta. "Tarjaha Ernesta"... Il n'en revenait toujours pas. Mais comment lui faire comprendre que pour lui le sang n'avait aucune importance?
   Sur un coup de tête, il plongea la main dans sa poche et en sortit une pincée de poudre magique qu'il se jeta lui-même à la figure.
POUF!
   Il se retrouva alors sous l'apparence d'un génie oriental, seulement vêtu d'un sarouel  façon Aladdin. Il avait de nombreux anneaux dorés aux oreilles et sa peau désormais bleue mettait en valeur ses yeux noirs comme jamais. Il se releva et croisa les bras, ce qui fit ressortir ses muscles relativement bien dessinés.
   Depuis presque un an, il s'entraînait tous les matins en cachette dans la salle de bain des garçons de Serdaigle, prenant grand soin de se lever avant tout le monde pour faire de l'exercice sans que quiconque sans aperçoive. Il s'aimait un peu mieux depuis qu'il était plus athlétique, ça lui remontait son estime de lui-même, et il savait aussi que souvent ça plaisait aux filles - avantage non négligeable.
   Ce costume était parfait pour ce qu'il voulait faire.
-Tarjaha Ernesta, dit-il d'une voix grave en lui tendant une main pour l'aider à se relever, vous avez droit à un vœux. Fais vite, avant que le costume ne disparaisse, sinon je ne pourrais pas exaucer ton vœux, ajouta-t-il en lui adressant un de ses fameux sourires de traviole.
   Ainsi, si elle répondait "je veux que tu ne me juges pas à cause de ma famille", ou bien "je veux que tu oublies ce que je viens de dire", il saurait ce qu'il conviendrait de faire. A moins que, imprévisible comme elle était, elle lui demande un vœux tout à fait loufoque et irréalisable....!
   Ce qui pourrait être drôle, en fin de compte...
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Lun 19 Aoû - 10:54

Un génie! Mon farceur de 'psychologue' venais de se vêtir en génie! Et il m'accordait un vœux, en plus. Je sais qu'il pense que je vais lui demander d'oublier. Mais non. Il ne doit jamais complètement oublier qui est mon père. Ça rythme ma vie. Obligée de faire attention. Impossible pour moi de renter au ministère. Je veux juste commetre une chose horrible. Tuer mon père. Après... je monterais sans doutes une petite auberge... un truc cool. Mais j'ai le temps... tellement de temps... Plus de 2 ans, encore.

Je souris à Robin, et répond en évitant un fou rire:

-Je veux... que tu utilises cette poudre sur le professeur de métamorphose!*

Je le regarde avec un sourire en coin, cette fois. Oui, je crois que je me suis vengée. Je lui fais un clin d'oeil, et relasse mes Doc Martens rouge. Faut que je pense à les nettoyer. Je récupère mon sac et en sort ma baguette en or et en rubis, que je pose devant moi. Je récupère une bouteille de jus de citrouille, que je trace à moitié. Puis je pose ma fée sur ma jambe.

-Elle s'appelle Bayah.... et je veux être là quand tu jetteras ta poudre sur Azph

Je tripotais mon piercing à la langue. Ouais... j'avais changer, en 6 ans.
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Lun 19 Aoû - 11:11

   Elle se mit alors à sourire.
"Et m*rde...."

-Je veux... que tu utilises cette poudre sur le professeur de métamorphose! lâcha-t-elle.

   Elle mourrait d'envie de rire, ça se voyait. Robin, lui, perdit son sourire. C'était un coup à se faire renvoyer - et si ses parents l'apprenaient jamais ils ne lui pardonneraient. Mais après tout, jamais il n'avait voulu suivre leur voie. Avoir de bonnes notes, finir ses études haut la main, travailler au ministère... C'était ce qu'eux voulaient, pas lui. Il réfléchit quelques instants, alors que Tarjaha s'occupait dans son coin à relacer ses chaussures.
   Comment s'y prendre pour jeter la poudre d'illusion sur le professeur de Métamorphose? Et sans se faire prendre en plus? Son cerveau tournait à plein régime. Il y avait peut-être moyen de le faire en plein cours, ça pourrait éventuellement passer pour un accident... Ou bien attendre qu'il passe dans le Hall et lui jeter la poudre du haut des escaliers? Ou alors...

-Elle s'appelle Bayah.... annonça Tarjaha en interrompant le fil de ses pensées.

   Elle désignait une petite fée qu'elle avait posée sur ses genoux.

-....et je veux être là quand tu jetteras ta poudre sur Azph, ajouta-t-elle comme si de rien n'était.
-"Azph"? Tu le connais personnellement? demanda-t-il, étonné du diminutif qu'elle avait employé. Si oui tu pourras peut-être m'aider alors. J'ai une petite idée sur la façon dont je vais m'y prendre...
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Lun 19 Aoû - 11:37

Il croyait sincèrement que je connaissais le professeur. "Meuuuuh non!" Pensais-je. Moi? Connaître personnelement Azphel? J'avais dit AZph' pour une seule raison. Ce prof' m'éclatais. Ces cours étaient bien, et en plus il te fait pas ch***. Du coup, j'le trouve cool. Je souris encore devant la naïveté de Robin:

-Nan, je le connais pas personnelement. Mais il est génial, tu verras. J'ai hâte de voir sa tête quand tu l'auras transformé en Lapi la Babille et sa queue qui caquetait!

Je lui souris encore plus. J'ai besoin de m'amusé, et là, ça ne va pas manquer! Je pense que Azphel, notre chère professeur de métamorphose ne seras pas content, mais moi oui! Je me relève, entrainant mon ami avec moi. Notre plan, quelqu'il soit, devrait être au point, et le sorcier adulte, métamorphosé par un ridicule costume!

J'attrapais mon sac et en tirais un bout de miroir. Le dernier de ma famille. Mais pour notre plan, ce serais pratique. Je lui fis un clin d'oeil, et lui tend le bout de verre, d'environ 10 cm sur 15.

-C'est un miroir à double face. Si tu dit mon prénom, tu pourras me voir, de l'autre côté du miroir. J'en ai un, aussi, son autre parti, dans mon dortoir. Comme ça on pourra communiquer!

On va vraiment, vraiment pouvoir s'amuser.
Invité
Anonymous
Invité

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Invité, le  Lun 19 Aoû - 11:54

-Nan, je le connais pas personnellement, répondit Tarjaha. Mais il est génial, tu verras.

"Je sais, je suis aussi les cours de métamorphose..." pensa-t-il, un peu étonné qu'elle lui dise ça.

-J'ai hâte de voir sa tête quand tu l'auras transformé en Lapi la Babille et sa queue qui caquetait!

   Elle se redressa sous le regard de Robin puis ils se dirigèrent vers l'extérieur du potager. Elle sortit alors de son sac un morceau de miroir brisé qu'elle lui tendit.

-C'est un miroir à double face. Si tu dit mon prénom, tu pourras me voir, de l'autre côté du miroir. J'en ai un, aussi, son autre parti, dans mon dortoir. Comme ça on pourra communiquer! lui expliqua-t-elle.

   Il prit précautionneusement le fragment de miroir, évitant de se couper avec les bords tranchants comme des rasoirs.
   Ce genre d'article devait être très rare... Comment avait-elle pu en obtenir un? C'était un mystère. Mais connaissant sa lignée, il ne valait peut-être mieux pas connaître la manière dont elle avait pu se le procurer. C'était certainement une histoire sordide et il ne tenait pas à la forcer à parler de sa famille.

-Ça va certainement nous être très utile, répondit-il en jouant avec les reflets du miroir alors qu'ils continuaient à marcher. J'ai un plan: voilà comment on pourrait s'y prendre...

FIN DU RP
Contenu sponsorisé

Le potager - Page 8 Empty
Re: Le potager
Contenu sponsorisé, le  

Page 8 sur 16

 Le potager

Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.