AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque
Page 24 sur 24
Au fond de la bibliothèque
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24
Max Valdrak
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Max Valdrak, Mer 27 Juin 2018 - 21:26


La bille tentait encore toujours et encore de fuir. De sortir hors du sac. Ce n'était pas une bonne idée, une bille qui saute d'un sac. Je ne savais quoi faire pour la retenir. Je tentais de l’attraper. Elle sauta de mes pattes. Je recommençais encore. Je ne pouvais pas me permettre de me faire démasquer par une bille. Un petit bout de métal surement enchanté.

Une drôle de scène. Écureuil faisant des allers retours dans le fond du sac pour saisir un objet sphérique. Digne d'un gag. L'écureuil discret se faisait avoir pas une élève précautionneuse et son sauve-qui-roule. Mais l’animal était trop occupé par la possibilité qu'on le découvre qu'il ne réfléchissait plus vraiment. Il voulait juste se cacher.

Soudain, la bille me glissa de nouveau des pattes et fis un bond. La tête vers le haut. Une main au dessus de ma tête. Je retenais mon souffle. Action au ralentie. Mammifère en boule dans le fond du sac. Bille prêt de la main. Ira-t-elle jusqu'au fond la chercher? La peur au ventre. Plus un clignement d’œil. Regard fixé sur la bille. Plus le temps de filer. J’espérais que...

Bille tombant.
Main s'enfonçant.
Quelques centimètres.
Distance réduite.
Millimètres.

Touchée. La main m'avait touchée. Je ne respirais plus. Je ne bougeais plus. Je croisais les griffes pour pas qu'elle se rende compte.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Castielle Colt, Mer 27 Juin 2018 - 23:35


Ce qui est pratique avec cette bille c'est qu'elle est suffisamment discrète pour ne pas être vue de tout le monde. Ce qui est moins pratique c'est que du coup elle est tout aussi difficile à attraper à l'aveuglette dans un sac aussi grand par rapport à sa taille. Castielle joue des doigts à droite, à gauche ; rien. Un vilain juron est soufflé entre ses dents serrées *Je l'aurais pas oublier quand même !!* Impossible, elle était certaine de bien l'avoir prise avec elle ce matin en rassemblant ses affaires dans le dortoir. Si ça se trouve elle l'a bêtement rangée dans une des poches extérieures en pensant que ce serait plus intuitif mais de toute évidence si c'est le cas ça a royalement foirééééééééy ????

La jeune fille retire sa main de là avec une rapidité sans nom. Sa peau étant entré avec quelque chose d'inconnu et de... perturbant... C'était tout doux ? Qu'est-ce qu'elle avait foutu avec ce sac pour qu'un truc tout doux s'y retrouve en pleine journée ? Notre petite sorcière tente de reprendre ses esprits comme la bonne petite soldate qu'elle est : un peu de nerf bon sang ! C'est pas en paniquant à la moindre caresse inconnue qu'elle avait terminée décorée des épreuves finales de son camp l'année passée ! Ça non ! Alors on se ressaisi et... et on voit ce que c'est.

La brune soulève délicatement son sac du sol, le tirant par sa sangle pour l'amener jusqu'à elle. Une fois l'enveloppe contenant l'objet non-identifié bien calé sur ses genoux, une grande inspiration est prise, un regard circulaire pour vérifier qu'il n'y a pas de témoins gênants est lancé et enfin les pans de l'ouverture du sac sont écartés avec précaution.
" What the f*uck " est tout ce que notre héroïne trouve à dire une fois qu'elle a sous les yeux cette boule de poils. Recroquevillé dans un coin, la respiration accélérée (de peur ou bien plus c'est petit et plus ça respire vite ?), les yeux levés vers elle comme une supplique de " t'as rien vu, je suis pas lààààà "
*Il y a un écureuil dans mon sac.*
*Au moins il n'est pas dans mon pantalon*
*Nan mais qu'est-ce que je raconte ??*


Sa précaution de s'assurer qu'il n'y avait pas de témoins dans les parages s'avère avoir été utile puisque sous le coup de cette découverte inattendue Castielle se met à rire doucement toute seule. Puis elle tente le coup en voulant grattouiller d'un doigt la minuscule petite tête rousse de l'animal, priant pour qu'il ne le lui déchiquette pas à coups de griffes.
" Bah alors toi mon pote pour être paumé t'es sacrément paumé hein ! "
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Max Valdrak, Jeu 28 Juin 2018 - 0:22


Main sortie rapidement. J'essayais de me cacher. Comme je le pouvais. Mais difficile de trouver un endroit dans un sac de cours. Dans la trousse? Non elle était trop petite. Entre les livres? Je ne voulais pas finir écraser. Rien ne pouvait m'aider. Rien ne pouvait me faire devenir invisible. J'espérais donc qu'elle fasse comme si de rien n'était. Comme si cela était normal. Qu'elle igno...

Non. Elle n'ignorait pas. Le sac bougeait. Je ne savais pas quoi faire. Ne pas faire de bruit. Il ne fallait pas que les autres se rendent compte de la situation. Je me terrais dans mon petit coin. Me faisant encore plus petite que je ne l'étais déjà. Pourquoi vais eu cette idée là? Que faisais je ici?

Une ouverture. Un peu plus de lumière. Cacher sa tête dans ses pattes. Réflexe. Pas de hurlements? Pas de mains qui viennent m'attraper? Doucement je relevais la tête. Regardant la jeune jaune. Des petits yeux d'écureuils tristes. Suppliant de ne rien dire. Je voulais m'amuser. Je me faisais prendre à mon propre jeu. Et si je me faisais passer pour animal?

Une main. S'approchant. Fermer les yeux. Attendre la sanction. Attendre...Rien. Une caresse? Oui une caresse du bout du doigt sur ma tête. Je restais un instant perdue. Sans savoir quoi faire. Comment réagirait Zip à ma place? Je me laissais prendre au jeu. Ouvrant doucement les yeux pour les refermer. Approcher un peu plus la tête. Me redresser. Cela faisait du bien. C'était réconfortant. Je comprenais mieux le petit qui venait en réclamer tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Castielle Colt, Jeu 28 Juin 2018 - 10:59


Si jamais quelqu'un passait à ce moment-là il verrait une fille penchée au-dessus de son sac et parlant à celui-ci. Rien de bien bon pour la réputation donc, mieux vaut éviter de trop se faire remarquer. Heureusement pour Cassie l'animal qui avait élu domicile dans ses affaires n'a pas l'air très sauvage et accepte avec plaisir ses grattouilles. C'est déjà ça de gagner, elle va pas devoir lui courir après partout entre les rayons alors qu'il tente de monter aux bibliothèques ! La sorcière soupire, elle profite de cette séance de papouilles pour réfléchir ; quel est le plan maintenant ?

En vrai elle n'a qu'à ouvrir une fenêtre et laisser l'écureuil repartir dans la forêt ou quel que soit l'endroit où vivent les écureuils. Mais pour ouvrir une des immeeeenses fenêtres de la bibliothèque elle pouvait y aller ! Et puis niveau discrétion c'est pas le top du top non plus, tous les regards allaient se tourner vers elle pour voir ce qu'elle fabrique et à la seconde où l'on s’apercevrait qu'elle tenait un animal en captivité dans son sac de cours ça allait jaser ! Dans la liste des plans, Castielle raya donc cette possibilité.
Bon alors elle referme doucement le sac et retraverse tout le château jusqu'au parc ? De là elle trouve un coin tranquille et hop là! petit écureuil rentrer à la maison ? Oui mais c'est loin, le parc, et rien ne garantit que le squatteur va rester calme tout le long du trajet, surtout enfermé dans une cage en tissu. Argh pourquoi c'est aussi compliqué de faire des trucs simples ?!

Nouveau soupire quand quelque chose d'anormal se produisit. La bille qu'elle cherchait une minute plus tôt saute hors du sac et s'enfuit plusieurs rayons plus loin jusqu'à cogner contre le mur du fond de la salle pour se mettre à tourner en rond sans s'arrêter. La première pensée de Castielle fut bien évidemment *what the f*ck* (oui, encore), la seconde *waw ça marche drôlement bien leur truc !* et la troisième *m*rde !*
D'un geste rapide retire sa main de la tête de l'animal et referme les pans de son sac tout en jetant un regard par-dessus son épaule et partout dans les environs pour voir d'où provenait la menace. Il y a un adulte dans le coin, probablement la bibliothécaire elle-même ! Et elle n'allait pas du tout apprécier la présence d'un invité capable de découper ses précieux livres à coups de minuscules mais très tranchantes griffes ! Ni une ni deux Castielle opte pour le second de ses plans. De toute manière elle n'en avait pas d'autres ! Elle rabat la partie supérieure de son sac au-dessus de la tête de Willie (quitte à sauver un animal autant qu'il s'appelle Willie) et part récupérer sa bille avant de se mettre en route pour le parc.

La sphère ensorcelée tournait toujours en rond quand elle s'approcha d'elle mais dés qu'elles furent à moins de deux pas l'une de l'autre elle se remit à rouler dans une autre direction. Cette journée était donc marquée sous le sceau du w du t et du f parce qu'à chaque fois que Castielle tentait de s'en approcher, l'objet repartait ailleurs, la fuyant inlassablement. Après trois essais infructueux la sorcière en a plus que marre !
" Elle est complètement buguée cette saloperie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Max Valdrak, Jeu 28 Juin 2018 - 22:09


Grattouilles. Papouilles. Caresses. Grattouilles. Les yeux mi clos. Je profitais. Tête puis dos. Cela faisait vraiment du bien. Un massage de qualité. Je me sentais un peu coupable de profiter sans qu'elle le sache. Mais cela me détendait. Comment? Pourquoi? Je ne savais pas. Je n'allais pas dire non. Moi qui pensais me faire attaquer.

Puis d'un coup plus rien. Elle semblait réfléchir. J'avais peur. Je me tassais dans le sac. Lui montrant que je n'allais pas me sauver. Que je n'allais pas me risquer de sortir maintenant. Un écureuil dans Poudlard. Tout seul. Quelle idée j'avais eu? Pourquoi? Tout cela sur un coup de tête. Mais cela avait un certain côté excitant. J'étais curieuse. Curieuse de savoir ce que la jeune fille allait faire.

Nuit. Rabat rabattu. Je ne voyais plus. Légère panique quand ma cachette se souleva. Une chaise qui se reculait. Des pas. Des aller des retours. Je volais un peu. Luttant pour pas finir enseveli sous les livres. Je m'étais aplatie dans le fond. Tête sous mes pattes. J'attendais que ça passe. Espérant ne pas finir assommée.

Puis, plus rien. Le calme. Ce qui s’apparentait au sol. Un bruit. Des livres poussés. Je me relevais doucement. Me redressant. Sortant la tête. Regardant autour de moi en restant dans le sac. Puis fixant la jeune fille. Posant ma tête sur sa main qui tenait un des bords du sac.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Castielle Colt, Dim 15 Juil 2018 - 10:39


Combien avait-elle payé pour ce gadget déjà ? Peu importe, c'était clairement beaucoup trop cher pour ce que c'est, de toute évidence. Il n'y a pas un adulte dans le coin sinon elle se serait déjà faite réprimandée sur ses jurons et allers-retours en plein milieu des allées. La bille la fuit encore une fois et les nerfs de Castielle lâchent. Elle est tentée soit de l'abandonner là, soit de l'écraser sous son talon avec rage, soit de faire un mix des deux. Le choix est difficile alors la lunettée sort sa baguette, furieuse, et lance un #Accio, furieux lui aussi, et la bille atterri dans la paume de sa main dans un geste calme et distingué. Non bien sûr qu'elle l'attrape en jurant entre ses dents, vous vous attendiez à quoi ? Pour contrebalancer toute cette négativité, une faible caresse, toute douce et duveteuse vient se poser sur l'autre main de la sorcière. Le petit écureuil avait posé sa minuscule petite tête sur ses doigts et ses yeux noirs semblaient curieux de la situation. Qu'est-ce qu'il est mignon mais qu'est-ce qu'elle n'a pas le temps de s'attarder là-dessus et de lui faire des papouilles ! La sphère ensorcelée n'a pas l'air de vouloir se débuguer de sitôt et pousse de toutes ses forces les phalanges serrées de la Poufsouffle pour s'en échapper.

La jaune se libère à contre-cœur du contact du pelage roux (Hey ! N'en avait-elle pas déjà vu un semblable dernièrement ?) de l'animal pour se concentrer sur son problème d'achat défectueux qui, elle en avait bien l'intention, allait bientôt retourner au magasin d'où elle l'avait sorti. Il fallait agir vite et être précise, deux qualités qu'elle possédait dû à son entraînement militaire. En quelques secondes elle ouvrit la main; saisit la bille entre deux doigts et lança un #immobulus à bout portant sur sa cible. La bille redevenue une simple petite boule en métal, Castielle la rangea dans une des poches avant de son sac avant de se tourner vers le petit rongeur.
" Ok, maintenant on va - "
aller au parc. C'est ça qu'elle voulait dire. Malheureusement un chat particulièrement impoli l'avait interrompu dans sa phrase. Les gens ne pouvaient-ils donc pas faire un minimum attention à leurs bestioles ? Est-ce que sa chouette à elle se baladait comme ça dans les couloirs ? Non ! Et bien Castielle commence sérieusement à se dire que les gens devraient en prendre de la graine parce qu'il y a un sacré laisser-aller dans cet établissement !



Dernière édition par Castielle Colt le Lun 20 Aoû 2018 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Max Valdrak, Mer 15 Aoû 2018 - 21:44


Je sentais le sac bouger. Encore de nouveau. Tombant à la renverse. Je tombais à mon tour. Roulant hors de mon abri. Puis face à moi...Un félin. J'avais de mauvais souvenir avec les félins. Un truc en moi me criait de courir. Encore et toujours plus loin. Mais une autre voix me disait de rester sur place. Je ne savais pas quoi faire j'étais perdue.

Le félin s'approchait dangereusement. Mon cœur s'accéléra. Je commençais à avoir peur. Je reculais tout doucement. Il tenta de me sauter dessus. Retournant dans le sac. Priant pour que la jeune élève s'occupe de l'animal et me ramène dans le parc. Pourquoi j'avais toujours des idées comme celles là? Pourquoi ne pouvais je pas être simplement là? J'aurais pu aller tranquillement vers les dortoir mais non il a fallut que je m'embarque dans une aventure comme celle ci.

Je ne pouvais pas reculer plus loin dans le sac. L'animal entra la tête et commençait à renifler. Je ne me sentais pas très bien. Je n'avais pas envie de me retransformer ici. Ni sortir au risque que la bibliothécaire nous remarque. J'étais pieds et mains liés. Les secondes semblaient durer des heures. Je n'avais pas envie de finir en pâtée pour chat.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Castielle Colt, Lun 20 Aoû 2018 - 15:50


Le chat chasse l'écureuil, l'écureuil se réfugie dans le sac.
La bibliothécaire sort de derrière un rayon pour faire les gros yeux à Castielle, Castielle aimerait bien aussi avoir une cachette où se réfugier mais non, les humains n'ont pas cette chance. Enfin ceci dit tout ce que risquait la sorcière de la part de la femme amoureuse des livres est de se faire jeter dehors, le petit rongeur sautillant lui risquait de se faire croquer la tête. Nettement plus dérangeant donc. Gattino repart de son côté non sans avoir bien signifié à l'étudiante que rester au milieu de l'allée comme ça n'était pas très apprécié de sa personne. Et comme elle était la responsable de ces lieux mieux valaient s'en tenir à ses standards à elle quant à la notion d' "appréciable" ou pas. La jeune fille se fait violence pour ne pas lui répondre par un regard furieux, une réplique cinglante ou pire un geste très malpoli de la main. Sérieusement ? ELLE se faisait engueuler du regard alors qu'il y a un CHAT dans la bibliothèque ? Ce monde n'a aucun sens ! Non. Les ANGLAIS n'ont aucun sens ! Chez elle ça ne se serait jamais passé comme ça, elle peut le garantir !

L'ombre de la bibliothécaire totalement disparu de son champ de vision la sorcière attrape le chat par la peau du coup. Action peu aisée puisque celui-ci avait déjà la tête bien enfoncée dans son sac, reniflant pour localiser son potentiel futur casse-croûte. Non pas qu'il puisse être particulièrement affamé ce matou, vu son gabarit ! Si elle était bien enrobée lui avait dépassé depuis longtemps le stade de l'obésité, il était énorme et n'appréciait clairement pas qu'on le soulève ainsi de terre. Son mécontentement résonne atrocement partout dans la pièce, un feulement aigu et long à en crever se répercutant partout sur les murs et les étagères.
Se débattant pour garder le félin dans ses bras, le voyant de l'alerte rouge s'allume dans l'esprit de Castielle ; la situation virait au n'importe quoi (enfin plus que d'habitude) et il était temps de décamper de là fissa.
Fissa fissa, avant qu'elle ne perde son calme déjà arrivé à quasi épuisement.
Fissa fissa, avant que Gattino ne perde le sien également.

Castielle jette le chat sans ménagement, puisqu'il désirait tant revenir sur le plancher des vaches qu'il aille faire un tour ! Ni une ni deux elle reprend son sac, le remet droit (oubliant un instant qu'un petit être vivant dedans pourrait en avoir la tête qui tourne, oups) revient à sa table et remballe toute sa documentation avant de partir d'un pas nerveux vers la sortie.
En passant à la hauteur de la bibliothécaire qui s'apprêtait à ouvrir la bouche la jeune fille desserre les lèvres sans le moindre regret " C'est pas une bibliothèque ici mais une animalerie, c'est n'importe quoi sérieux ! "

Porte qui claque, juste à côté du panneau intimant aux silences les visiteurs de ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Max Valdrak, Ven 21 Sep 2018 - 19:19


La bibliothécaire s'en mêlait. Si elle savait que dans le sac l'écureuil n'était pas tout à fait animal. Si elle savait que à tout moment la petite boule de poils pouvait se retransformer en humaine. Mais je n'allais pas me retransformer maintenant. Je me sentais un peu coupable que la jeune jaune se fasse sermonner par ma faute mais cela était plus fort que moi je ne pouvais me transformer devant quelqu'un. Personne ne devait savoir.

Personne...Cela était vite dit. Il y avait deux personnes qui savaient. L'une avait disparu. Je n'avais aucune nouvelles depuis quelques temps. Et l'autre était au château. C'était les seules. Il me fallait trop d'énergie pour pouvoir faire assez confiance en la personne. Et encore plus pour lui confier ce secret qui faisait parti de moi. Mais revenons à l'instant.

La jeune fille semblait avoir trouvé une solution et venait de sortir en claquant violemment la porte. Pauvre morceau de bois qui n'avait rien demandé. Je ressortis doucement la tête du sac et regardais dans la direction du parc. Ces aventures m'avaient donné envie de courir au grand air. L'escapade dans les salles communes sera pour un autre jour.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Castielle Colt, Lun 8 Oct 2018 - 10:41


Les poings serrés et les foulées raides, Castielle fulmine en traçant dans le couloir. Elle était énervée comme pas possible pour quelque chose d'aussi insignifiant ? Oui. Oui elle l'était. Ça a toujours été sa spécialité ceci dit, de faire des montagnes de monticules de terre, surtout quand sa fierté est en jeu.

La petite bestiole passe la tête à travers l'ouverture du sac. Erreur de sa part car la jaune n'est plus du tout dans un esprit de "oh un petit écureuil tout mignon" mais plutôt "sale bête fallait que ça tombe sur moi hein évidemment !". Sans ménagement la sorcière repousse l'animal entre les fournitures scolaires. Nos deux protagonistes sont au quatrième étage, d'ici à rejoindre le parc hors de question de prendre le risque que la boule de poils saute hors de sa cachette et que le supplice de la non boule de poils recommence. Quoique si on lui refaisait le coup je ne suis pas moi-même sûre qu'elle remettrait le couvert. Dans un excès de frustration elle serait bien capable d'abandonner le rongeur à son sort. Tu veux jouer les aventuriers ? Vas-y coco vis ta vie, c'pas mon problème.

Ça prend trop de temps ces conneries de couloirs et d'escaliers. Qui était l'architecte de ce bazar ? Paraît que les fondateurs étaient quatre, du coup ils avaient quatre équipes différentes ? Honnêtement quand on voit le bordel que c'est en résultat ça ne serait pas si étonnant ! Ce pays c'est vraiment une grosse blague quand on y pense...

La barbe, Castielle se met à courir et à sauter par-dessus les obstacles pour aller plus vite. Descendre les marches quatre à quatre puis prendre les quelques raccourcis qu'elle a appris à connaître depuis le début de l'année. Sur son passage on la regarde bizarre mais elle s'en fiche, ça lui fait du bien de s'activer, de bouger, de sentir son cœur battre à cent à l'heure, d'avoir sa vision qui s'adapte à son état de shootée à l'adrénaline. Ah que c'est bon de se sentir comme ça ! Depuis la première fois depuis des jours Castielle prend conscience de son être, de son corps, de sa vie. Elle a enfin l'impression d'être vivante.

Ligne d'arrivée, la grande porte est poussée par une Castielle qui se prend pour l'héroïne débarquant à la dernière minute pour sauver la situation. Un peu de théâtralité ne fait pas de mal de temps en temps. L'air s'engouffre par cette nouvelle entrée et les talons des la sorcière claquent sur les pavés de la cour, à peine perceptibles sous le bruit de sa respiration haletante. Elle a les joues rouges et les yeux brillants, en remontant ses lunettes sur son nez elle s'agenouille et ouvre grand le sac.

Terminus tout le monde descend.

Fin du rp pour moi, je te laisse conclure Max Wink
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Max Valdrak, Ven 9 Nov 2018 - 19:36


Poussée vers le fond. Un mouvement sur la droite. Puis la gauche. Les livres m'attaquaient. Je cherchais une cachette. La jeune jaune semblait un peu énervée et je pouvais la comprendre. Je ne dis rien. Je me contentais de me constituer un abris au milieu des objets qui semblaient tous vouloir m'écraser. Une drôle de chose.

Finalement, la trousse était bien pratique. En boule à côté d'elle, elle servait de support et m’empêchait de me prendre de pleins fouets les ouvrages. Dommage, je n'étais pas du bon côté. Je ne pouvais pas récupérer une plume pour jouer au chevalier écureuil dans le fond du sac. Je rigolais à cette pensée. Une fausse bataille de brindilles me revint alors en mémoire. On avait bien rit ce jour là avec Zip.

Alors que je repensais à ce souvenir, je vis de la lumière. M'aurait-on assommé malgré moi? J'eus un instant le doute qui planait sur mes pensées. Je ne savais pas trop d'où venait cette lumière aveuglante. Je révélais doucement la tête. Je vis au dessus de moi le regard de la jeune jaune. Je ne me fis pas prier. Le sourire dans les yeux animal.

Sur le rebord du sac, je mimais une courbette. Une salutation, un remerciement. Même si j'allais m'en tirer avec quelques bleus mais l'expérience en valait le coup. Je manquais de tomber en arrière durant le mouvement. Écureuil maladroit. Mais écureuil heureux. Il venait de passer une belle balade pleine de vie et cela lui avait manqué. Il ne savait pas comment la remercier.

Un clin d’œil. Direction la cabane. Elle ne devait pas savoir ou du moins pour l'instant. Gardons le secret encore un peu...

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Au fond de la bibliothèque

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 24 sur 24

 Au fond de la bibliothèque

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.