AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 6 sur 12
Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
Heather Wells
Serpentard
Serpentard

Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Heather Wells, Jeu 15 Mai 2014 - 7:58


Damien non plus ne semblait pas savoir pourquoi Mortissia était comme ça. La brune détourna alors son regard des deux élèves. Après tout, ils faisaient ce qu'ils voulaient et Heather ne voulait pas les regarder comme deux bêtes de foire. Lorsqu'elle vit Charli arriver, elle le salua mais celui-ci, sans doute trop absorbé par la contemplation de l'enseignante n'avait pas dû l'entendre. Pour sa défense, il était vrai qu'elle était super belle.

La porte se ferma brutalement, annonçant le début du cours. La professeure se présenta, elle et sa matière, avant d'en venir au sujet du cours: la Magie Noire. Elle voulait savoir ce que ces élèves connaissaient de ce sujet et pour un sujet censé être tabou, ils en savaient un paquet, ces élèves. L'Irlandaise écoutait chaque réponse et certaine étaient intéressantes, d'autres des répétitions reformulés de ceux qui avaient prit la parole avant. Chacun voulait montrer qu'il en savait plus que son voisin. La Serpentard trouvait ça puérile puisqu'ils avaient tous apprit ça dans des manuels. Aucun ne la pratiquait, elle ne comprenait pas pourquoi certain prenait cet air de suffisance en prenant la parole. Pour le cours, ce pouvait être sympa d'entendre quelqu'un qui pratiquait régulièrement ce type de Magie, mais un Mage noire à Poudlard lui paraissait aussi improbable que des Mangemorts infiltrés dans ce même château.

Lorsque Spencer rendit la parole qu'il avait prise quelque secondes plus tôt, Damien glissa quelques mots à l'oreille de sa petite-amie. Il semblait, lui aussi, avoir une faible confiance en le Ministère. Il fit même la comparaison entre le traitement infligé par ceux-ci à leurs ennemis et le traitement des Mangemorts. Si elle devait choisir, sans doute prendrait-elle le Doloris puisqu'il y avait un espoir pour que cela cesse et pour qu'elle s'en remette un jour. Mais lorsque quelqu'un est envoyé à Azkaban, il y restait jusqu'à la fin de sa vie.

- Evidemment, tu les verras jamais faire une loi qui pourrait les désavantager, lui répondit-elle presque en chuchotant.

Les gens continuèrent de prendre la parole pour répondre à Boccini. Une des Gryffondors répéta plus ou moins ce que Mortissia avait dit précédemment et cette dernière ne la manqua pas. La rouge et or sortait les griffes, allaient-ils assister à un combat de lionnes ? Si Mortissia avait changé, la Sixième année trouvait désormais son caractère plus piquant et bien plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : William West, Jeu 15 Mai 2014 - 18:42


William tenta de suivre un peu le cours mais fut rapidement déconcentré par sa voisine qui n'avait visiblement pas sa langue dans sa poche et décida de s'en prendre à la dénommée Eiyline qui venait de répété exactement ce qu'elle venait de dire, en changeant peut-être légèrement la formulation. Alors que lui-même se tournait vers le reste de la classe pour observer les éventuelles réaction, il sentit la main de Mortissia se poser sur son épaule et ses lèvres effleurer son oreille :

- Parle moi un peu plus de ses fameuses qualités et peut-être que j’accepterais de te consacrer un peu de mon temps... ?

*Ok donc même avec la pire phrase d'accroche du monde ça passe ? Parce que ça c'est le genre de peut-être qui veut dire qu'elle en crève d'envie... Bah, je vais pas m'en plaindre.*

Un sourire aux lèvres, Will glissa l'une de ses mains dans le dos de la jeune femme et murmura à son tour au creux de son oreille.


"Tellement nombreuses que je ne saurais par où commencer... Peut-être ma modestie légendaire ? Et j'ai souvent entendu dire qu'on ne voyait plus le temps passer avec m..."

Le serpent n'avait pas eut le temps de finir sa phrase que la réplique d'Eiyline, cinglante, c'était fait entendre. Le jeune homme s'écarta alors légèrement avec un sourire, Mortissia aurait sûrement quelque chose à répondre à cela. Se tournant vers leur professeur qui observait les choses, il se demanda quand est-ce qu'elle choisirait d'intervenir. Tel qu'il la connaissait, Will songea que Valentina devait se délecter de se spectacle, voir ses élèves se déchirer à propos de tels broutilles devait être désopilant.

Alors que le Serpentard songeait à reprendre sa conversation avec Mortissia, la voix d'un Serdaigle se fit entendre et les paroles firent aussitôt se retourner William, un rictus se dessinant sur ses lèvres.


- Mais comment peut ont qualifié une magie mauvaise ? Car on peut très bien la pratiqué sans vraiment vouloir faire du mal. Je reprends l'exemple des détraqueurs du ministère de la magie, c'est vrai ces créatures sont considérées comme quelque chose de mauvais, mais le ministère les as utilisés donc peut on dire dans ce cas c'est une bonne chose et que ce n'est pas à considérer comme de la magie noire ?

Le serpent était presque désolé pour lui, le discours commençait plutôt bien, prenant un bon décollage pour finalement s'écraser quelques mots plus loin, quel dommage. Il se ferait un plaisir de lui répondre.

*Non... Je dois me tenir tranquille, Axelle et Heather n'ont pas arrêté de me le répéter, surtout depuis le petit incident en Histoire...*

Son regard d'émeraude se dirigea vers Heather, celle-ci semblait plus concentré sur son petit-ami que sur le reste du cours, ce qui pouvait se comprendre lorsque l'on écoutait certaines des niaiseries débitées.

*Je dois... Me tenir à carreaux... Bordel il l'aurais pas volé pourtant, une petite touche d'ironie en plus aurait été la bienvenue, je suis sûr qu'il aurait même pas compris le Serdy...*

Se replaçant correctement sur sa chaise, William allait pousser un soupir de déception lorsqu'il croisa le regard de Valentina et aussitôt son sourire revint. Après tout, le professeur n'était pas Maddison cette fois, il pouvait bien se permettre une petite incartade, à condition de rester léger. Se penchant vers Mortissia, il ajouta ceci à voix basse, ses lèvres effleurant la nuque de la jeune femme.


"L'une de mes qualités parmi tant d'autres, remettre les crétins à leur place, sans même qu'ils ne le comprennent."

*Let's Go !*

Retrouvant une position normal, Will se tourna vers la classe, et notamment vers Hash Argan, un sourire en coin plaqué sur les lèvres.

"Bien entendu Hash, si le Ministère le fait alors c'est forcément une bonne chose ! Je me demande pourquoi ça a été abolis il y a un siècle... D'ailleurs les Détraqueurs sont des incompris, eux tout ce qu'ils veulent c'est faire des bisous !"

Roulant des yeux, Will se tourna de nouveau vers le tableau en ayant conservé son léger sourire. Se moquer le mettait de bonne humeur et il en avait bien besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis Whisper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Nemesis Whisper, Jeu 15 Mai 2014 - 22:29


"Tellement nombreuses que je ne saurais par où commencer... Peut-être ma modestie légendaire ? Et j'ai souvent entendu dire qu'on ne voyait plus le temps passer avec m..."

Mortissia mordillait sa lèvre d’un air joueur, en réalité la situation l’amusait plus qu’elle ne l’excitait comme le jeune homme aurait sûrement voulu que ce soit le cas. *Toi je sais pas, mais moi je suis toute chose *-* … * Levant les yeux au ciel discrètement, la rouge et or frissonna à la main du Serpentard dans son dos à moitié dénudé. Celui-ci se fit couper par l’intervention d’Eyline qui semblait répondre à sa précédente phrase.

Mortissia. Rassure toi je ne suis pas là pour faire office de perroquet. Mais vois tu il y a ici des personnes qui ont besoins d'un peu plus de détails pour comprendre, et puisque tu n'es pas en mesure de leurs venir en aide, je me dévoue à leurs cause.

Tournant son regard vers sa consœur, elle put observer sa magnifique révérence et c’est un simple rire franchement amusé qui répondit à Eyline. Elle adorait cette fille, elle ne s’ennuyait pas avec elle et au moins elle ne lui avait jamais posé de question sur son brusque changement. Pas comme certain. Mortissia avait bien remarqué que plusieurs personnes s’attendaient sûrement à une prise de bec, mais ça n’arriverait pas. Pas avec sa camarade. En revanche … Elle tourna son regard d’orage vers une jaune et noir particulièrement silencieuse. *Laisse là, elle est pas marrante elle.* Ok. Elle s’occuperait de l’embêter un peu plus tard.

- Mais comment peut ont qualifié une magie mauvaise ? Car on peut très bien la pratiqué sans vraiment vouloir faire du mal. Je reprends l'exemple des détraqueurs du ministère de la magie, c'est vrai ces créatures sont considérées comme quelque chose de mauvais, mais le ministère les as utilisés donc peut on dire dans ce cas c'est une bonne chose et que ce n'est pas à considérer comme de la magie noire ?

Levant un sourcil dans la direction du bronze et bleu, elle ne comprit pas immédiatement où le jeune homme voulait en venir. En réalité, elle s’en fichait. Le cours était d’un ennuie mortel pour le moment. Forcément que les détraqueurs étaient mauvais, et que le ministère les utilisent n’étaient pas une excuse.

"L'une de mes qualités parmi tant d'autres, remettre les crétins à leur place, sans même qu'ils ne le comprennent."

Mortissia frissonna une fois de plus, ne s’attendant pas à sentir le bout des lèvres du Serpentard bouger contre la peau sensible de son cou. Elle lui lança un regard amusé alors que celui-ci commençait à répondre au piaf d’une voix moqueuse. Ce mec l’amusait franchement.

"Bien entendu Hash, si le Ministère le fait alors c'est forcément une bonne chose ! Je me demande pourquoi ça a été aboli il y a un siècle... D'ailleurs les Détraqueurs sont des incompris, eux tout ce qu'ils veulent c'est faire des bisous !"

Sans pouvoir se contrôler, la jeune femme aux cheveux de sang éclata d’un rire franc en plaquant une main contre sa bouche. Passant une main dans ses cheveux pour les rabattre vers l’arrière, la rouge et or mordilla sa lèvre pour calmer son fou rire. Surtout ne pas regarder la tronche du piaf, surtout pas ! En parlant de Piaf, Mortissia se tourna de nouveau vers Matthew. Elle ne l’entendait pas beaucoup, c’était bizarre. Il aimait bien participer aux débats d’habitudes. Un sourire réapparu sur ses lèvres quand ses yeux gris croisèrent les verts du bronze et bleu. Jetant un coup d’œil vers la prof qui semblait occupée, elle descendit de sa chaise pour se foutre à quatre pattes et faire un parcours du combattant sous les bureaux qui la séparait de son homme. *Ton homme ? T’es pas du genre précipité… Bouge plus !* Se fixant sur place, le temps que Boccini s’occupe de nouveau, elle se remit à avancer jusqu’à arriver à la chaise du jeune homme, au fond de la salle, elle se glissa sous son bureau et remontant doucement entre ses jambes pour pouvoir lui voler un baiser sans lui laisser le choix cette fois ci. Au final, elle n’avait pas du tout étais discrète, elle avait même cru entendre quelques rires face à sa fausse mission, mais elle s’en fichait.
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Spencer McKane, Ven 16 Mai 2014 - 0:28


Eiyline lu le papier et émit un sourire mystérieux avant de le faire disparaître d’un discret #Evanesco. Excellente idée.

« Mais comment peut-on qualifier une magie mauvaise ? Car on peut très bien la pratiquer sans vraiment vouloir faire du mal. Je reprends l’exemple des détraqueurs du ministère de la magie, c’est vrai ces créatures sont considérées comme quelque chose de mauvais, mais le ministère les as utilisé donc peut-on dire dans ce cas que c’est une bonne chose et que ce n’est pas à considérer comme de la magie noire ? »

Aïe. Spencer baissa la tête vers sa table, imaginant sans peine le nombre de remarques qui pouvait suivre cette réplique des plus… naïve. Elle ne tarda pas à arriver, de la bouche de West. Bien sûr, qui d’autre ? Il risquait moins de s’attirer d’ennuis avec Boccini qu’avec Maddison soit dit en passant.

« Bien entendu Hash, si le Ministère le fait alors c'est forcément une bonne chose ! Je me demande pourquoi ça a été aboli il y a un siècle… D’ailleurs les Détraqueurs sont des incompris, eux tout ce qu’ils veulent c’est faire des bisous ! »

L’ironie n’était même pas dissimulée, et Spencer faillit éclater de rire. Il se retint, par courtoisie envers son camarde de maison, mais un discret sourire vint étirer ses lèvres. Il se tourna vers le Serpentard, une lueur amusée dans le regard, et remarqua finalement le manège d’Evenblood, qui était sa voisine de table. La Gryffondor était à quatre pattes et se frayait un chemin vers Matthew, qui ne semblait plus très à l’aise tout à coup. Boccini ne semblait pas avoir remarqué les actions de la jeune fille, qui pourtant n’était pas si discrète, et Spencer fronça un sourcil à moitié étourdi à moitié amusé. Mortissia vint planter un baiser sur les lèvres de son cher Archer sous les rires de certains. Le pauvre Serdaigle rougissait sur le bout des oreilles, et semblait ne plus savoir où se mettre.

« Mortissia aussi est une incomprise, tout ce qu’elle veut, ce sont des bisous, souffla t-il à Eiyline en reportant son attention sur le tableau, comme s’il n’avait assisté à rien d’anormal.

Spencer était tout de même curieux de savoir ce qui avait bien pu arriver à la Gryffondor pour qu’elle change à ce point de comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Harel Chaitan, Sam 17 Mai 2014 - 0:29


La parole est d'argent et le silence est d'or. La prochaine fois, elle se montrerait plus consciencieuse dans l'application de ses propres principes. Sa résolution n'avait pas tenu au-delà d'un échange. Ignorant la réponse de la Gryffondor, Harel posa son menton au creux de sa main. Au moins, on ne pourrait pas lui reprocher de ne pas avoir essayé. Mais le travail d'équipe ne fonctionnait pas à Poudlard. L'asiatique passait trop de temps plongée le nez dans ses bouquins et ne partageait pas l'insouciance de ses camarades. Il existait une incompréhension réciproque qu'il lui semblait inutile de vouloir combler. Ses études s'achèveraient dans un peu plus d'un an, ce n'était pas maintenant qu'elle allait faire des efforts pour se rendre plus abordable, et surtout pourquoi et pour qui ? Le regard moqueur du métisse installé au premier rang le lui confirma : rien ni personne. En tout état de cause, les Aspics ne prévoyaient pas une telle épreuve, alors elle ne ferait rien pour y remédier.
Peu après, Boccini se résout à débuter son cours :

- La défense Contre les Forces du Mal est un nom bien vague. En effet, selon qui vous êtes et le but que vous défendez, le Mal ne sera pas le même. Je ne suis pas là pour vous influencer et vous pousser sur un chemin, je suis là pour vous apprendre à combattre vos ennemis. Et cela, quelques qu'ils soient. Il se pourrait fort que vos idées ne soient pas les mêmes que les miennes, mais je vous prierais de toujours les exprimer avec... tact. Cela risquerait de coûter des points à votre maison. Chacun ses idées. Je ne veux pas que ce cour devienne un débat politique. Je me répète, mais je suis là pour que vous deveniez apte à vous défendre.

Une moue ironique échappa à Chaitan. L'introduction n'était pas mauvaise, bien au contraire selon elle qui jugeait important de le préciser, surtout dans le contexte, que le terme " mal " ne s'habillait pas de la même interprétation pour tous. Dommage qu'elle s'attarde sur d'autre point tel quel " je suis là pour vous apprendre à combattre vos ennemies. Et cela, quels qu'ils soient ", surtout lors d'une période comme celle qui se présentait. Enfin, il était aimable de sa part de leur fournir une excuse, peu originale et puérile, pourtant concrète puisqu'une classe entière pouvait témoigner.

- Bien. Parlons du sujet. La Magie Noire. Qui peut me donner une définition de la Magie Noire ? Quelqu’un peut-il me citer des pratiques ou des sortilèges reliés à la Magie Noire ?

Qu'est-ce que la magie noire ? Excellente question. Beaucoup en parlait, or personne ne la définissait. Du point de vue d'Harel, il n'existait pas deux entités, mais une : la Magie. Seulement, l'une était autorisé par le Ministère, et de ce fait acceptée par les citoyens sorciers, et l'autre voyait sa pratique condamnée. Néanmoins dans les deux cas, il était bien question de magie, sauf que la seconde dite noire produisait des sortilèges vicieux, voir carrément néfaste. Son but était clairement de produire de la douleur, de commettre un act dommageable ou d'ôter la vie.

Toutefois, Chaitan se garda d'exposer son point du vue. De toute évidence, quelques-uns y portait un intérêt plus ou moins passionné, pas seulement les Serpentards comme se plaisaient à le croire certains. A croire que la pratique s'était démocratisée. De ce constat, l'asiatique ne savait pas s'il fallait se réjouir ou bien y voir un signe inquiétant. Après tout cela pouvait traduire d'une ouverture d'esprit plus répandue qu'à une époque antérieure.

Les propos tenus vis-à-vis du Ministère la firent grincer des dents, et revoir son jugement précédent. Dés qu'une autorité se permettait d'user d'une pratique qu'elle n'autorisait, pourtant, pas ou se contentait de tolérer, alors toute la communauté remettait en question son positionnement. Est-ce que les détraqueurs étaient des créatures si mauvaises que l'on prétendait ? Dans ce cas là pourquoi ne s'interrogerait donc pas sur la pertinence des propos de Voldemort quant à la pureté du sang ?

Doucement, mais non moins surement le cours basculait vers une discussion qui dévier sur un débat en équilibre précaire entre le sujet du jour et un débat politique. En somme, ces premières pistes de réflexions étaient parvenues à induire la situation qu'elle ne souhaitait pas voir se produire.

Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Megan K. Hayajân, Sam 17 Mai 2014 - 14:45


-Bien. Parlons du sujet. La Magie Noire. Qui peut me donner une définition de la Magie Noire ? Quelqu’un peut-il me citer des pratiques ou des sortilèges reliés à la Magie Noire ?

Aussitôt, les élèves commencèrent à donner des réponses. Je retournais donc vers mon bureau et m'assis dessus. J'allais les écouter avec attention, et j’espérais les réponses aussi variées que concrètes. La question de la Magie Noire est assez problématique, dans le sens ou chacun en a une définition différente. Je voulais avant tout mettre les choses à plat avant de rentrer dans le vif du sujet. Je fût étonnée de voir que la première personne à me répondre soit Zoey Higgs. Tiens, la gryfonne s’intéresserait-elle à mon cours ?

- La magie noire est une forme de sorcellerie très puissante que seul les mages noirs utilisent en général. Son usage n'a aucune limite et reste, dans de très nombreux cas, condamnable par le ministère de la Magie.

Oui. C'était bien là l'idée principale. La plupart des gens voyaient les choses comme cela, particulièrement les Gryffondors, qui, bien que contre, savait reconnaître que cette forme de magie pouvait se révéler utile. Le célèbre Harry Potter en avait lui même usé, devenu maître dans le sortilège de l'Imperium... Les Serdaigles et les Poufsouffles restaient en général plus fermés à cet art sombre. Les Serpentards étaient au contraire plutôt ouverts. Après Zoey, Melinda enchaina :


"La magie noire est une forme de magie très puissante et elle n'a généralement aucune limite. Elle est condamnable par le ministère de la magie. Il existe plusieurs sortilèges liés à celle-ci que l'ont appelle les sortilèges impardonnable. Il sont au nombre de trois: l'imprerium, l'endoloris et l'Avada Kedavra. Il y'a aussi d'autres pratiques de cette forme de sorcellerie comme les Horcruxes..."

La Serpentard reprit son souffle. Elle n'avait fait que répéter ce qu'avait dit Zoey, mais heureusement, elle m'avait cité quelques exemples de pratiques noires, notamment les sortilèges impardonnables et les Horcruxes. Ce dernier sujet étant au programme de cours, je levais ma baguette et écrivit de nouveau en lettre de feu, au milieu de la classe, là où je me tenais quelques instants plus tôt le mots : HORCRUXES.

Les inferis sont aussi dans la catégorie de la magie noire.

Kyara avait prit la parole. De nouveau, elle évoquait un sujet que nous verrions aujourd'hui. Je l'inscrivit donc dans les airs, à la suite du premier mot. J'étais satisfaite de mes élèves : ils semblaient plutôt connaisseurs. Cela me faisait plaisir de voir que ces adolescents avaient une idée précise de ce qui les attendaient plus tard. Cela me ferait gagner du temps. Un temps précieux. Le petit Jayden, un gryffon, continue :

« Le sort Feudeymon fait aussi partie de la catégorie magie noire. Il sert à lancer un feu qui dévore tout sur son passage. »

Je hoche la tête, coupée bien vite par Mortissia, qui semble avoir une idée différente de ses camarades sur la question. Elle était allé ouvrir la fenêtre et revenait à sa place en claquant des talons. Je hausse un sourcil.

Et si on commençait par dire que la magie est neutre et que ceux sont les sorciers qui l’utilisent qui l’a rendent blanche ou noire ? Mais après, si on évite de parler de LA magie en elle-même, ce qu’on appelle des ‘maléfices’ sont des sortilèges créer purement pour de mauvaise attention. Mais, là encore, la véritable magie n’y ait pour rien. Blâmons les méchants sorciers tout pas beaux.

Je ne suis pas tout à fait d'accord, bien qu'il y est du vrai dans ses paroles. Néanmoins, même le sorcier le plus pur du monde peut un jour utiliser un sortilège impardonnable, ça n'en restera pas moins de la Magie Noire.

- La magie noire n'est pas uniquement traduite par des sortilèges, on peut la retrouver dans certains objets ensorcelés, je pense notamment à La Main de la Gloire, ou à certains bijoux qui une fois mis peuvent tuer ou blesser gravement. L'exemple le plus connu est aussi celui des Horcruxes, comme Melinda l'a dit. Ces objets ensorcelés sont souvent dangereux et assez retors, car il est assez difficile de savoir à l'avance s'ils ont été soumis à la Magie Noire

La jeune Aelys venait d'argumenter sa théorie. En effet, certains bijoux ou objets pouvaient être soumis à de la Magie Noire. Je me décidais à ne parler qu'à la fin, les élèves semblant partis sur leur lancée. J'aurais sans doute un long monologue à leur faire avant la fin du débat. Néanmoins, toutes leurs idées étaient bonnes, et ils marquaient tous des points.

- Des pratiques ou des rituels peuvent aussi être qualifiés de maléfiques. Boire le sang d'une licorne est un acte horrible, mais on peut aussi penser à des rituels de Résurrection autre que les Inferis, comme celui utilisé par Voldemort dans les années 90

Tiens ! Matthew venait de s'exprimer, représentant les Serdaigles. Résurrection. J'ajoutais ce mot à la liste de feu, flottant encore dans les airs. Exactement. INFERIS-HORCRUXES-RESURECTION. J'avais hâte de passer avec eux à la pratique ! Il parlait des rituels, ce qui était fort intéressant, je hochais donc doucement la tête.


- Y'a aussi l'collier d'opale qu'à causé la mort d'nombreux sorciers. J'pense qu'ça pourrait être pratique d'foutre la main d'ssus, ça allégerait un peu le monde ... 

J'eu un sourire lorsque Charli prit la parole à son tour. Il avait terriblement raison, bien que ça remarque soit à double sens. Néanmoins, je ne pus réfléchir plus longtemps au cas du jeune homme que déjà Spencer parlait :

« Moi j’suis d’accord avec Mortissia, la magie, ça dépend de l’intention du sorcier qui l’utilise. La Main de Gloire par exemple, ça été créé avec une vraie main tout ce qu’il y a de plus humain… faut être tordu pour faire un truc pareil. Et faire bouger un cadavre humain pour attaquer d’autres gens, faut aussi être tordu pour faire ça. Du coup pour moi, la magie noire, c’est tordu et malsain. C’est sans doute pour ça que c’est condamnable par le Ministère. Les autorités aiment pas les gens tordus et malsains, je me trompe ? »

Je mettrais à plat cette théorie plus tard. Mentalement, je prenais des notes.

"Je suis d'accord avec Charli, ce genre de collier devrait disparaître de la circulation... Et j'ai aussi entendu parler de cravates enchantées pour étrangler leur porteur, ce genre de truc donne envie de s'habiller le moins possible."

Bien qu’intéressantes, toutes les idées commençaient à se ressembler. Les objets, les rituels... Heureusement pour eux, les élèves connaissaient quelques pratiques élémentaires, ce qui leurs éviteraient des heures de devoir le soir.

Dans le cas général, on dira que la magie noire est quelque chose de foncièrement mauvais, destinée à faire du mal à autrui.Je penses personnellement que c'est une vision des choses hmm...quelque peu étriqué. Il n'existe pas réellement de magie noire ou de magie blanche, seulement des hommes avec une partie plus ou moins importante de mal et de bon. Ainsi, l'homme a utiliser cette magie pour arriver à des fins souvent malfaisante. Il existe pas mal de sortilège qui y sont liés, des "maléfices", on va pas faire dans l'originalité, les sortilèges impardonnables, au moins tout le monde comprend. Mais on créé aussi des objets comme le célèbre journal intime de Jedusor, et il existe des créatures aussi. LComme les épouvantard ou les détraqueurs. En somme , Que de réjouissance en perspective.

Eyiline rejoignait donc l'avis de Mortissia et Spencer, que je prendrais le soin d'argumenter.

Eh bieeeen.. Merci Eyline, mais je ne pense pas avoir réclamé un perroquet. Même si je conçois que recopier l’inimitable est toujours tentant..

Je soupirais. Les filles étaient décidement des chipies jalouses. Des plaies. Un enfer lors des cours. Heureusement Eyiline ne se laissa pas démonter, et je les laissaient se démm*rder toutes seules. C'étaient de grandes filles, hein.

« Tu dis que tu considères les détraqueurs comme des créatures de magie noire… Ils ont été engagés par le Ministère pour garder les prisonniers d’Azkaban. On en fait quoi alors, de l’aspect condamnable de la magie noire ? Y a des limites ? On peut l’utiliser, mais que jusqu’à un certain point ? »

Cette dernière remarque m'était clairement adressée. J'en prenais note, fermement décidée à leur faire un bon vieux gros résumé lorsque tous aurait usé leur stock de paroles.

-Les détraqueurs sont des créatures maléfique du moins pour ma part, parce qu'ils se nourrissent de tout sentiment heureux, te vidant de toutes formes d'espoir tu deviens une coquille vide, il te tue de l'intérieure. Pour la question du ministère, je penses qu'il ne cherche pas à tergiverser. Le ministère est dirigé par des hommes, et ceux-ci dénigre cette magie dite noire, mais en utilise de similaire lorsque ça sert leurs intérêts. Alors tu vois je penses que l'aspect condamnable de cette magie, ils s'en foutent un peux. Et tu peux l'utiliser à partir du moment où tu arrive à faire croire aux autres que c'est pour le plus grand bien!

J'eu un petit rire à peine retenu. Certains étaient visiblement destiné à des voies plus ou moins honorables. J'allais enfin répondre à leurs questions, mais je voyais que d'autres élèves se manifestait encore.

-..., Mais comment peut ont qualifié une magie mauvaise ? Car on peut très bien la pratiqué sans vraiment vouloir faire du mal. Je reprends l'exemple des détraqueurs du ministère de la magie, c'est vrai ces créatures sont considérées comme quelque chose de mauvais, mais le ministère les as utilisés donc peut on dire dans ce cas c'est une bonne chose et que ce n'est pas à considérer comme de la magie noire ?

Les enfants sont si naïf... Ah non. Pas tous. En un chuchotement, Heather déclare :Evidemment, tu les verras jamais faire une loi qui pourrait les désavantager...
Ok. J'étais pas censé entendre. Je me tourne néanmoins vers elle avec un grand sourire.

"Bien entendu Hash, si le Ministère le fait alors c'est forcément une bonne chose ! Je me demande pourquoi ça a été abolis il y a un siècle... D'ailleurs les Détraqueurs sont des incompris, eux tout ce qu'ils veulent c'est faire des bisous !"


Là, j'explose ouvertement de rire. C'est fou, déjà à dix sept ans, les élèves ont une répartie phénoménale. Les deux ont une part de vérité et une part de tords. Je me tournais vers la classe pour voir Mortissia se glisser entre les jambes de Matthew ! Heuu... Les pratiques... non-magique étaient interdite en cours, ça me semblait logique ? Je devais vraiment le préciser. Avec un soupire, je me glissais vers les deux amoureux et les séparait. D'un geste poli, je désignais sa chaise à la jeune Evenblood. Sans dire mot, je rejoignit à nouveau mon propre bureau. Je toussais un peu et prenait pour la première fois depuis le début du débat la parole.

-Bien. Je vois que vous avez tous des idées précises sur la question. Vous avez tous raisons. Mais sachez que vous avez tous tords. Si certains veulent prendre des notes... Allez-y. Mais ce qu'il faudra vraiment retenir se fera dans la partie pratique. J'aimerais tout d'abord souligner la définition que nous a donné Zoey, qui est, à vrai dire, la définition « officielle » du mot Magie Noire. Comme l'on ensuite souligné Melinda,Kyara et Matthew, il existe des pratiques magiques connues pour faire partie de cette « Magie Noire ». Je désignais les mots enflammés. Bien sur, Feudeymon est un sortilège généralement associé à cet Art bien Sombre. Ensuite, j'aimerais eclairssir un point évoqué par Mortissia, Spencer et Eyiline. Vous me dites, si j'ai bien comrpis, et je pense que c'est le cas, que la magie est neutre, et qu'elle devient noire ou blanche selon le sorcier qui s'en sert. Pourtant, quand le célèbre Harry Potter, sorcier respectable si l'on peut le dire ainsi, à utilisé l'Imperium sur les Gobelins de Gringotts, c'était ni plus ni moins de la Magie Noire, aussi blanc soit le sorcier. De même, si un Mage Noir utilise ses capacités magiques pour soigner son comparse, cela restera de la Magie Blanche.

Je leur souris. J'aimerais être certaine qu'ils ont crompris.

-Comme vous me l'avez si justement souligné, il existe des objets, des amulettes, des cravates, des mains ensorcelées, considérées comme influencées par la Magie Noire. Aelys a néanmoins dit que c'était difficile de reconnaître un objet soumis à la Magie... Je ne suis pas tout à fait d'accord. De toute façon, vous devez être continuellement être sur vos gardes. Si vous ne reconnaissez pas ce genre d'objets, c'est que vous n'en connaissez pas assez sur le sujet. J'en reviens à une question posée par Spencer. Oui, la Magie Noire est condamnée par le Ministère. Le Ministère utilise-t-il la Magie Noire ? Bien sur que oui. Pourquoi ? Je ne crois pas qu'il soit judicieux de développer ce sujet avec vous. Nous avons un cours à terminer et j'aimerais que l'ambiance soit cordiale jusqu'au bout. Je préciserais simplement à Hash que si tu considères que torturer quelqu'un n'est pas une mauvaise chose, tu as choisi un camps qui n'est pas forcément le même que celui de certains de tes camarades.

Je lui fais un clin d’œil.

-Je suis plutôt satisfaite. Avant de passer à la pratique, j'aimerais que vous me donniez les définitions des mots écris ici. Horcruxes, Inferis, Resurection. Et si vous en connaissez citez moi des exemples. Pour avancer un peu, je vous demanderais de ne donner qu'un exemple ou une définition chacun. Ensuite, je vous demanderais de ranger vos parchemins, et de sortir vos baguettes. Les Inferis nous attendent !

Je me rassoie bien tranquillement sur mon bureau. Je suis plut^pt rassurée, ce cours est assez dynamique, et la partie pratique à de bonnes chances de les intéresser.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hash Argan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Hash Argan, Sam 17 Mai 2014 - 15:29


-Bien entendu Hash, si le Ministère le fait alors c'est forcément une bonne chose ! Je me demande pourquoi ça a été aboli il y a un siècle... D'ailleurs les Détraqueurs sont des incompris, eux tout ce qu'ils veulent c'est faire des bisous !

Rien que par sa réponse, il ne m'avait déjà pas compris. Il ne portait pas non plus le ministère dans son coeur un peu comme moi... Il n'y avait rien à répondre à ça et je ne fis que sourire et lui envoyez un clin d'oeil. Il y a un temps ou j'aurais répondu, mais pas là. D'autres élèves se manifestèrent avec des réponses ou des questions.

-Bien. Je vois que vous avez tous des idées précises sur la question. Vous avez tous raisons. Mais sachez que vous avez tous tords. Si certains veulent prendre des notes... Allez-y. Mais ce qu'il faudra vraiment retenir se fera dans la partie pratique. J'aimerais tout d'abord souligner la définition que nous a donné Zoey, qui est, à vrai dire, la définition « officielle » du mot Magie Noire. Comme l'on ensuite souligné Melinda,Kyara et Matthew, il existe des pratiques magiques connues pour faire partie de cette « Magie Noire ». Je désignais les mots enflammés. Bien sur, Feudeymon est un sortilège généralement associé à cet Art bien Sombre. Ensuite, j'aimerais eclairssir un point évoqué par Mortissia, Spencer et Eyiline. Vous me dites, si j'ai bien comrpis, et je pense que c'est le cas, que la magie est neutre, et qu'elle devient noire ou blanche selon le sorcier qui s'en sert. Pourtant, quand le célèbre Harry Potter, sorcier respectable si l'on peut le dire ainsi, à utilisé l'Imperium sur les Gobelins de Gringotts, c'était ni plus ni moins de la Magie Noire, aussi blanc soit le sorcier. De même, si un Mage Noir utilise ses capacités magiques pour soigner son comparse, cela restera de la Magie Blanche.

-...

J'avais enfin la réponse à ma question de son point de vue en tout cas.

-Comme vous me l'avez si justement souligné, il existe des objets, des amulettes, des cravates, des mains ensorcelées, considérées comme influencées par la Magie Noire. Aelys a néanmoins dit que c'était difficile de reconnaître un objet soumis à la Magie... Je ne suis pas tout à fait d'accord. De toute façon, vous devez être continuellement être sur vos gardes. Si vous ne reconnaissez pas ce genre d'objets, c'est que vous n'en connaissez pas assez sur le sujet. J'en reviens à une question posée par Spencer. Oui, la Magie Noire est condamnée par le Ministère. Le Ministère utilise-t-il la Magie Noire ? Bien sur que oui. Pourquoi ? Je ne crois pas qu'il soit judicieux de développer ce sujet avec vous. Nous avons un cours à terminer et j'aimerais que l'ambiance soit cordiale jusqu'au bout. Je préciserais simplement à Hash que si tu considères que torturer quelqu'un n'est pas une mauvaise chose, tu as choisi un camps qui n'est pas forcément le même que celui de certains de tes camarades.

Elle me fit un petit clin d'oeil qui me fit sourire une fois de plus. Elle non plus n'avait pas réellement compris la question. Mais j'avais une petite réponse à peu près clair au moins.

-Je suis plutôt satisfaite. Avant de passer à la pratique, j'aimerais que vous me donniez les définitions des mots écris ici. Horcruxes, Inferis, Resurection. Et si vous en connaissez citez moi des exemples. Pour avancer un peu, je vous demanderais de ne donner qu'un exemple ou une définition chacun. Ensuite, je vous demanderais de ranger vos parchemins, et de sortir vos baguettes. Les Inferis nous attendent !

Wouh la ! La définition de l'horcruxe m'avait été donné par Melinda. Je n'avais pas tout compris..

-Les inféris sont des cadavres d'humains réanimés par la magie noire, ils ne sont pas vraiment ressuscités, car la personne qui était en eux ne l'est plus. Ils sont contrôlés par celui qui l'est à animer. La résurrection, je crois que c'est le fait de faire revenir un mort à la vie..? Et pour les horcruxes je n'en sais rien.

Mes réponses n'étaient pas très claires et je ne sais pas si la classe m'avait suivis.
Revenir en haut Aller en bas
Aelys Earl
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Aelys Earl, Sam 17 Mai 2014 - 16:01


Aelys avait suivi avec beaucoup d'intérêt les différents échanges de ses camarades. Beaucoup d'avis qui n'étaient pas forcément le sien la firent réfléchir, et lorsque la prof reprit la parole, elle leur offrit une synthèse très juste, qui respecta leurs points de vue respectifs.. Ael' se mit à gribouiller à toute allure tout en écoutant attentivement le professeur Boccini, comme elle l'avait entendue appeler :

-Bien. Je vois que vous avez tous des idées précises sur la question. Vous avez tous raisons. Mais sachez que vous avez tous tords. Si certains veulent prendre des notes... Allez-y. Mais ce qu'il faudra vraiment retenir se fera dans la partie pratique. J'aimerais tout d'abord souligner la définition que nous a donné Zoey, qui est, à vrai dire, la définition « officielle » du mot Magie Noire. Comme l'on ensuite souligné Melinda,Kyara et Matthew, il existe des pratiques magiques connues pour faire partie de cette « Magie Noire ». Je désignais les mots enflammés. Bien sur, Feudeymon est un sortilège généralement associé à cet Art bien Sombre. Ensuite, j'aimerais eclairssir un point évoqué par Mortissia, Spencer et Eyiline. Vous me dites, si j'ai bien comrpis, et je pense que c'est le cas, que la magie est neutre, et qu'elle devient noire ou blanche selon le sorcier qui s'en sert. Pourtant, quand le célèbre Harry Potter, sorcier respectable si l'on peut le dire ainsi, à utilisé l'Imperium sur les Gobelins de Gringotts, c'était ni plus ni moins de la Magie Noire, aussi blanc soit le sorcier. De même, si un Mage Noir utilise ses capacités magiques pour soigner son comparse, cela restera de la Magie Blanche.
Elle offrit un sourire rayonnant aux élèves. Aelys décida qu'elle l'aimait bien.
Comme vous me l'avez si justement souligné, il existe des objets, des amulettes, des cravates, des mains ensorcelées, considérées comme influencées par la Magie Noire. Aelys a néanmoins dit que c'était difficile de reconnaître un objet soumis à la Magie... Je ne suis pas tout à fait d'accord. Ah ? La Gryffondor attendit avec impatience une explication, mais elle ne vint pas tout de suite.
De toute façon, vous devez être continuellement être sur vos gardes. Si vous ne reconnaissez pas ce genre d'objets, c'est que vous n'en connaissez pas assez sur le sujet. J'en reviens à une question posée par Spencer. Oui, la Magie Noire est condamnée par le Ministère. Le Ministère utilise-t-il la Magie Noire ? Bien sur que oui. Pourquoi ? Je ne crois pas qu'il soit judicieux de développer ce sujet avec vous. Nous avons un cours à terminer et j'aimerais que l'ambiance soit cordiale jusqu'au bout. Je préciserais simplement à Hash que si tu considères que torturer quelqu'un n'est pas une mauvaise chose, tu as choisi un camps qui n'est pas forcément le même que celui de certains de tes camarades. Elle fit un clin d'oeil à Hash, qui se trouvait non loin de la table de la rouge et or.
Je suis plutôt satisfaite. Avant de passer à la pratique, j'aimerais que vous me donniez les définitions des mots écris ici. Horcruxes, Inferis, Resurection. Et si vous en connaissez citez moi des exemples. Pour avancer un peu, je vous demanderais de ne donner qu'un exemple ou une définition chacun. Ensuite, je vous demanderais de ranger vos parchemins, et de sortir vos baguettes. Les Inferis nous attendent !

Aelys posa sa plume, remuant son poignet douloureux d'avoir gratté si vite. L'avis de Boccini était très sage, et on sentait que le sujet avait été mûrement réfléchi. De plus, elle avait un très bon sens de la pédagogie ; il y en avait certains qui débitaient des phrases à rallonges avec des mots compliqués. Comme quoi, y'avait pas besoin de ça pour en mettre plein la vue aux autres. Enfin bon, Aelys se décida à lever la main après avoir procédé à son analyse critique de son professeur. Entre temps, Hash avait répondu :

- Les inféris sont des cadavres d'humains réanimés par la magie noire, ils ne sont pas vraiment ressuscités, car la personne qui était en eux ne l'est plus. Ils sont contrôlés par celui qui l'est à animer. La résurrection, je crois que c'est le fait de faire revenir un mort à la vie..? Et pour les horcruxes je n'en sais rien.

Les Horcruxes. Tant mieux, elle s'y connaissait un peu.

- Les Horcruxes sont des objets dans lesquels un sorcier très puissant peur enfermer une partie de son âme. Ainsi, il ne peut plus mourir. Ce procédé a été employé par Lord Voldemort, qui a séparé son âme en 7 parties, 8 en comptant le petit bout d'âme qu'il lui restait après tout ça. La création Horcruxe nécessite aussi la mort d'une personne. Comme si c'était pas déjà assez horrible comme ça...

Ael' fit une pause avant de reprendre :

- Je crois qu'ils sont aussi très durs à détruire : Harry Potter a utilisé une fois un crochet de Basilic... quelque chose d'immensément destructeur dans tous les cas. Un simple sortilège ne suffit pas, en plus ces machins sont bardés de protections.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Damien J. Eales, Sam 17 Mai 2014 - 17:03


--------Cours 1 ~> Les principales pratique de la Magie Noire.



D A M I E N ---E A L E S
Au final, il ne faut pas simplement se débarrasser des Mangemorts, il faut aussi que le Ministère se remette en questions et effectue une refonte total, jusque dans leurs règles. Mais ça... le jour où ils admettront le moindre tords de leurs parts, j'irais danser avec des elfes de maisons en étant seulement vêtu d'un pagne de troll.


Chuchotant ceci à ma voisine en réponse à ses dires. Plus les jours passait et plus mon estime envers le Ministère chutait en vu des récents évènements. Qu'avaient-ils fait pour préserver la vie de personnes innocentes depuis que les Mangemorts avaient officialiser leurs retours ? Étaient-ils présent lors de l'attaque du Poudlard Express ? Où se trouvaient-ils lorsque ma sœur et ma meilleure amie se sont retrouver face à face avec un Mage Noir ? Ils se donnaient l'image de brave sauveurs alors qu'en réalité, ils étaient totalement dépasser par les évènements. D'ailleurs, qui sait, le Ministère était peut-être infiltré en ce moment même, ce n'était pas impossible puisque cela s'était déjà produit par le passé, plus d'une fois d'ailleurs... il s'agit toujours de la première cible des Mangemorts après tout, non ? S'ils contrôlent le Ministère, ils contrôlent le monde magique, c'est aussi simple que cela.

De toutes façon, les choses étaient parfaitement clair pour moi. Jamais je ne serais Auror comme je le souhaitait autrefois, je refuses de me plier à des règles que je n'approuves pas, je refuses de me contenter de suivre une stratégie officielle qui ne sert à rien en laissant mourir des innocents. Je suivrais ma propre voie en défendant ceux qui ne peuvent pas le faire des Mage Noir en faisant en sorte d'acquérir un maximum d'expérience au cours des années à venir, quitte à ce que cela me fasse passer pour un "hors la loi" ou une stupidité dans le genre, je m'en fiche. Si c'est le prix à payer pour faire bouger les choses, ne serais-ce que légèrement, alors qu'il en soit ainsi.

Me décidant à prêter une oreille attentive à ce qui se disait à présent, j'entendis un Serdaigle dire que si le Ministère avait employé des Détraqueurs alors cela signifiait peut-être qu'il ne s'agissait pas de Magie Noire et que ce n'était pas une mauvaise chose. A l'entente de cette phrase, j’eus énormément de mal à réprimer un fou rire qui voulait s'échapper, baissant la tête vers mon bureau pour tenter de me contrôler. Était-il naïf à ce point ?



D A M I E N ---E A L E S
Bah oui, c'est une bonne chose d'enfermer des hommes avec des créatures leurs ôtant toute sensation de bonheur pour ensuite leurs faire vivre leurs pire souvenir jusqu'à ce qu'ils finissent par en mourir. Non, sérieusement, ça respire la Magie Blanche et l'amour, la preuve, les Détraqueurs te font même un bisous si t'es sage !


Ces propos ironiques avaient été prononcé un peu plus fortement que mes autres dires jusqu'à maintenant, du coup, il était tout à fait possible que les personnes les plus proches aient entendu ce que je venais de dire. Et apparemment, je n'étais pas le seul à avoir penser ce genre de chose puisque William West avait tenu un discours rejoignant le mien, sauf que lui, l'avait fait à vive voix là où j'avais préférer me montrer discret, mon but n'étant pas spécialement d'attirer l'attention sur moi.

Après cela, la prof prit la parole et j'écoutais ses dires en redoublant d'attention. Son discours était en accord avec ce que je pensais, même concernant le fait que peut importe qui l'utilise, la Magie Noire restera de la Magie Noire malgré le fait qu'un sorcier aussi pur soit-il sera forcément obliger d'y avoir recours un jour ou l'autre. Tout comme un Mangemort devait bien utiliser de sorts de Magie Blanche pour soigner quelqu'un de son groupe, pour reprendre l'exemple donner par le professeur Boccini. Elle demanda ensuite à ce que l'on donne la définition des mots inscrit sur le tableau, mais aussi de citer un exemple si jamais on en connaissait. Écoutant ce que les autres avaient à dire, je pris la parole après une fille de Gryffondor qui venait de m'offrir sur un plateau d'argent une magnifique transition à faire.



D A M I E N ---E A L E S
Pour rester dans le domaine des Horcruxes, celui qui fut découvert en premier n'est autre que le Journal de Tom Jedusor lui-même. Ce dernier y avait accroché un morceau de son âme lui ayant permis d'ouvrir la Chambre des Secrets à l'aide d'une tierce personne lors de la scolarité d'Harry Potter.


Fort heureusement, personne n'avait prit la parole avant moi pour parler des Horcruxes étant donné que j'avais un peu de mal à visualiser les autres... enfin... je savais parfaitement les nommer, mais j'étais absolument incapable de donner quelques détails les concernant, ce qui n'aurait pas été très pratique. Mais là, mon exemple était donné et je pouvais donc attendre bien sagement la suite des évènements.


DAMIEN J. EALES.--------
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : William West, Sam 17 Mai 2014 - 17:27


William fut satisfait d'entendre quelques rires se déclencher suite à sa réplique, certains n'étant d'ailleurs absolument pas dissimulé comme par exemple celui de sa chère professeure.

*Bon, si jamais il y avait eut le moindre doute, maintenant c'est clair et net : prof préférée et totalement indétrônable ! Quinn devrait coucher avec moi pour essayer de lui faire concurrence.*

Soudain, Mortissia disparut sous la table pour se mettre à avancer à quatre pattes entre les rangées sous le regard de Valentina qui semblait visiblement aussi surprise que le reste de la classe. Will observa sa voisine de table se redresser aux côté d'Archer pour l'embrasser sans la moindre gène, là il n'avait pas vu le coup venir. Lui qui faisait mine de s'intéresser à elle alors que son copain était juste à côté, le bleu et bronze devait voir rouge depuis un bon moment déjà. Mlle Boccini intervint rapidement pour les séparer, invitant Mortissia à regagner sa place sans même lui enlever de points.

*Son premier cours se passe complètement différemment de celui de Quinn, deux femmes extrêmement sexy avec pourtant des méthodes d'enseignement bien différente... En tout cas la pratique avec Valentina est des plus agréable...*

Reprenant alors le cours en main, la professeure prit la parole pour répondre à ses élèves, les félicitant tous tout en signalant que certains n'avaient pas tout à fait raison. Après avoir passer quelques instant à faire un très rapide résumé de ce qui avait été dit, la jeune femme annonça qu'elle n'aurait que quelques rapides question avant de passer aux Inferi et à la pratique.

*Pratique ? Inferi ? Sérieusement ? Je doute qu'elle nous apprenne à en créer alors quoi, on va en affronter ?*

Le sourire de William n'était même pas dissimulé, l'idée d'affronter une créature réputée extrêmement dangereuse le motivait plus que jamais. Peut importait à ses yeux le moyen dont se serait servit la professeur pour se procurer un Inferius.

Hash, le pauvre Serdaigle ayant subit ses moqueries quelques instants plus tôt, et Aelys se précipitèrent pour répondre aux questions. La définition de la jeune fille sur les Horcruxes ne nécessitait aucun approfondissement, Damien ayant pris la peine de donner un exemple, lui même n'avait plus rien à dire. Mais le serpent trouvait que Hash avait été assez vague concernant les Inferi. Levant la main, qui tenait déjà fermement sa baguette tant il avait hâte de passer à la suite, Will prit la parole en cherchant le regard de sa professeure.


"Les Inferi ne sont pas ressuscité. Il s'agit en effet de cadavres, pas nécessairement humain d'ailleurs même si c'est le cas la plupart du temps, qui sont animé par la magie à l'aide du sort du marionnettiste. Ils ne sont absolument pas vivant, comme le nom du sort l'indique il s'agit uniquement de pantins, c'est pour cela qu'il s'agit d'humain la plupart du temps, étant donné qu'ils sont animé par la volonté de celui ayant lancé le sort il est plus facile pour un sorcier de contrôler le cadavre d'un autre humain, les mouvement du corps seront instinctif contrairement à ceux d'animaux. D'ailleurs les rares exemple d'Inferi animaux étaient très souvent contrôlé par des animagus capable de prendre la forme de l'animal utilisé pour créer l'Inferius."

Un rapide coup d’œil au reste de la classe lui indiqua que certains regards avaient légèrement changé.

"Quoi ? Je connais le principe pas la formule, pas besoin de me regarder comme ça..."

*Menteur ! La formule était dans le livre qui t'en a appris autant sur ses trucs ! Même si je pense pas avoir besoin de m'en servir un jour... Mais c'est utile de savoir qu'ils détestent le feu.*


Dernière édition par William West le Sam 17 Mai 2014 - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nagaï Arasi Vikal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Nagaï Arasi Vikal, Sam 17 Mai 2014 - 17:38


La remarque on ne peut plus ironique du serpentard en réponse à ce serdaigle on ne peut plus naif arracha un sourire à la brune. Au moins il existait des personnes qui avait de quoi réfléchir par ici, ou du moins de se faire une réelle opinion personnelle!

Le regard d'Eiyline fut attiré par un mouvement des plus inhabituel dans la salle, en effet Mortissia se promenait à quatre patte cherchant exagérément à se montrer discrète. La brune suivit intriguée sa compatriote rouge et or des yeux; elle la vit se diriger vers Matthew et se glisser entre ses jambes pour l'embrasser. Un sourire amusé vint orner les lèvres d'Eiyline.

Mortissia aussi est une incomprise, tout ce qu’elle veut, ce sont des bisous

La lionne se retourna vers son voisin réprimant un rire à sa remarque, elle lui répondit d'un clin d'oeil entendu. Valentina s'approcha d'ailleurs de notre chère incomprise pour lui indiquer de rejoindre sa place. Sans plus attendre elle prit la parole:

-Bien. Je vois que vous avez tous des idées précises sur la question. Vous avez tous raisons. Mais sachez que vous avez tous tords. Si certains veulent prendre des notes... Allez-y. Mais ce qu'il faudra vraiment retenir se fera dans la partie pratique. J'aimerais tout d'abord souligner la définition que nous a donné Zoey, qui est, à vrai dire, la définition « officielle » du mot Magie Noire. Comme l'on ensuite souligné Melinda,Kyara et Matthew, il existe des pratiques magiques connues pour faire partie de cette « Magie Noire ». Je désignais les mots enflammés. Bien sur, Feudeymon est un sortilège généralement associé à cet Art bien Sombre. Ensuite, j'aimerais eclairssir un point évoqué par Mortissia, Spencer et Eiyline. Vous me dites, si j'ai bien compris, et je pense que c'est le cas, que la magie est neutre, et qu'elle devient noire ou blanche selon le sorcier qui s'en sert. Pourtant, quand le célèbre Harry Potter, sorcier respectable si l'on peut le dire ainsi, à utilisé l'Imperium sur les Gobelins de Gringotts, c'était ni plus ni moins de la Magie Noire, aussi blanc soit le sorcier. De même, si un Mage Noir utilise ses capacités magiques pour soigner son comparse, cela restera de la Magie Blanche.


Eiyline médita un instant les mots de la prof': Elle n'avait pas vraiment tort simplement les sortilèges ont été inventé par les hommes,c'est donc eux qui ont inventé les maléfice et donc la magie noire. La jeune femme n'eut pas le temps d'exposer sa théorie plus en avant. Après avoir adressé un sourire à l'ensemble de la classe l'italienne reprit:


-Comme vous me l'avez si justement souligné, il existe des objets, des amulettes, des cravates, des mains ensorcelées, considérées comme influencées par la Magie Noire. Aelys a néanmoins dit que c'était difficile de reconnaître un objet soumis à la Magie... Je ne suis pas tout à fait d'accord. De toute façon, vous devez être continuellement être sur vos gardes. Si vous ne reconnaissez pas ce genre d'objets, c'est que vous n'en connaissez pas assez sur le sujet. J'en reviens à une question posée par Spencer. Oui, la Magie Noire est condamnée par le Ministère. Le Ministère utilise-t-il la Magie Noire ? Bien sur que oui. Pourquoi ? Je ne crois pas qu'il soit judicieux de développer ce sujet avec vous. Nous avons un cours à terminer et j'aimerais que l'ambiance soit cordiale jusqu'au bout. Je préciserais simplement à Hash que si tu considères que torturer quelqu'un n'est pas une mauvaise chose, tu as choisi un camps qui n'est pas forcément le même que celui de certains de tes camarades.
Je suis plutôt satisfaite. Avant de passer à la pratique, j'aimerais que vous me donniez les définitions des mots écris ici. Horcruxes, Inferis, Resurection. Et si vous en connaissez citez moi des exemples. Pour avancer un peu, je vous demanderais de ne donner qu'un exemple ou une définition chacun. Ensuite, je vous demanderais de ranger vos parchemins, et de sortir vos baguettes. Les Inferis nous attendent !


La rouge et or tiqua aux derniers mot de leurs nouveau professeur, des inferis? Ce cour prenait décidément une tournure des plus intéressante ...
Le dénommé Hash fut le premier à répondre:

-Les inféris sont des cadavres d'humains réanimés par la magie noire, ils ne sont pas vraiment ressuscités, car la personne qui était en eux ne l'est plus. Ils sont contrôlés par celui qui l'est à animer. La résurrection, je crois que c'est le fait de faire revenir un mort à la vie..? Et pour les horcruxes je n'en sais rien.

Elle s’apprêtait à répondre mais une filles de sa maison continua suivit d'un autre lion et du serpentard qui avait réagit plus tôt. Elle décida de développer l'histoire de résurrection:

La résurrection est effectivement l'art de ramener les morts à la vie, l'objet qui permettrait cette magie serait la pierre de résurrection qui aurait été créée par la mort même si ce n'est qu'a l'état de légende. Cette pierre peut même illustrer deux des thème puisqu'après avoir ornée une bague elle a par le biais de celle-ci servit de horcruxe.
Revenir en haut Aller en bas
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Zoey Higgs, Sam 17 Mai 2014 - 20:41


Le cours était trop lent pour moi. J'avais hâte de passer à la pratique ! Quelques réponses me virent sourire, voire rire. Surtout celle de Will en fait ! J'adorais ce mec ! Ces idées étaient tout à fait les mêmes que les miennes. Et, en plus de ça, il était drôle et canon. M'amusez avec lui était sans aucun doute un de mes passe temps favori du moment.
Quoi qu'il en soit, la prof continuait son cours tranquillement, résumant nos réponses en apportant parfois quelques précisions. Elle nous demanda ensuite plusieurs définitions et exemples. J'écoutais attentivement les réponses des autres et celle de Will me fit tiquer.. Enfin surtout sa remarque d'après.
Attrapant un bout de parchemin usagé sur le coin de ma table, je griffonna un mot que je lançais ensuite sur les genoux du brun.


Citation :
Hey ! J'suis pas dupe de ton p'tit manège hein. Dis moi où t'as trouvé tout ça ? J'suis sûre que tu sais l'faire... Biz'. Zo', b*tch.

Le temps que j'écrive ça, la voisine de Spencer avait finit de parler de la résurrection.. Mais quelque chose me posait encore question.

- Mais est-ce qu'on peut vraiment parler de résurrection ? Parce qu'avec la pierre en tout cas, les personnes ne reviennent pas vraiment à la vie. Leur corps est de nouveau là mais leur âme n'est plus la même, voire inexistante. Mais c'est impossible de ressusciter quelqu'un. Et selon moi, le seul truc qui peut expliquer la résurrection de Voldemort c'est qu'il n'avait déjà plus complétement son âme. Et pour ce faire, son sous-fifre a du réunir plusieurs ingrédient comme les ossements du père de Voldemort, le sang d'Harry Potter et la chair du serviteur. Et ces ingrédients devaient être récupérés d'une certaine façon : par ignorance, par force ou encore volontairement.
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Megan K. Hayajân, Sam 17 Mai 2014 - 22:03


Les élèves s'animaient et de nouveau, ils commencèrent à donner des réponses. Ils connaissaient tous le sujet, mais je fût cependant déçue de ne pas les voir approfondir la chose autant que sur le sujet de base. Peut être leur savoir s'arrêtait-il là ? Après tout, ils étaient jeunes, et mis à part quelques uns d'entre eux, la plupart n'avait jamais jeté un sort de Magie Noire. D'ailleurs certains ne le ferait jamais. Je voulais qu'ils me parlent des trois principaux sujets du cours.

-Les inféris sont des cadavres d'humains réanimés par la magie noire, ils ne sont pas vraiment ressuscités, car la personne qui était en eux ne l'est plus. Ils sont contrôlés par celui qui l'est à animer. La résurrection, je crois que c'est le fait de faire revenir un mort à la vie..? Et pour les horcruxes je n'en sais rien.

Le Serdaigle Hash Agan avait commencé à répondre le premier. J'avais précisé un exemple chacun, et déjà il me donnait deux définitions. Raah, ces Serdys, de véritables érudits. Je hochais lentement la tête. C'était plus ou moins juste, mais surtout incomplet, très incomplet. Je comptais sur les autres pour argumenter, sinon, je le ferais moi même. Ils devraient vraiment prendre des notes.

- Les Horcruxes sont des objets dans lesquels un sorcier très puissant peur enfermer une partie de son âme. Ainsi, il ne peut plus mourir. Ce procédé a été employé par Lord Voldemort, qui a séparé son âme en 7 parties, 8 en comptant le petit bout d'âme qu'il lui restait après tout ça. La création Horcruxe nécessite aussi la mort d'une personne. Comme si c'était pas déjà assez horrible comme ça... 
 Je crois qu'ils sont aussi très durs à détruire : Harry Potter a utilisé une fois un crochet de Basilic... quelque chose d'immensément destructeur dans tous les cas. Un simple sortilège ne suffit pas, en plus ces machins sont bardés de protections.


Voilà une réponse précise ! Aelys semblait maîtriser quelque peu le sujet. En effet, le sujet des Horcruxes était généralement le plus connu des élèves. L'histoire d'Harry Potter était connue de tous et ces objets de Magie Noire y jouait un rôle clé. Néanmoins, il manquait quelques précisions que j'aurais aimé entendre, car je les savaient tous tout à fait capable de me répondre. Sa remarque sur leur destruction m'interessa, et je me promis d'y revenir très vite. Damien enchaîna alors :

Pour rester dans le domaine des Horcruxes, celui qui fut découvert en premier n'est autre que le Journal de Tom Jedusor lui-même. Ce dernier y avait accroché un morceau de son âme lui ayant permis d'ouvrir la Chambre des Secrets à l'aide d'une tierce personne lors de la scolarité d'Harry Potter.

Je continue de hocher la tête. Le premier exemple vraiment concret. Bien, très bien. C'était parfaitement juste. Maintenant, je voulais qu'ils continuent tous sur leur lancée. C'était divertissant, mais il allait bie n falloir commencer leur partie favorite, sinon je risquais de les perdre. Will prit ensuite la parole. Son regard brûlant semblait chercher le mien, et je le soutins de mes iris transparents. Qu'allait-il pouvoir apprendre à la classe ?

"Les Inferius ne sont pas ressuscité. Il s'agit en effet de cadavres, pas nécessairement humain d'ailleurs même si c'est le cas la plupart du temps, qui sont animé par la magie à l'aide du sort du marionnettiste. Ils ne sont absolument pas vivant, comme le nom du sort l'indique il s'agit uniquement de pantins, c'est pour cela qu'il s'agit d'humain la plupart du temps, étant donné qu'ils sont animé par la volonté de celui ayant lancé le sort il est plus facile pour un sorcier de contrôler le cadavre d'un autre humain, les mouvement du corps seront instinctif contrairement à ceux d'animaux. D'ailleurs les rares exemple d'Inferius animaux étaient très souvent contrôlé par des animagus capable de prendre la forme de l'animal utilisé pour créer l'Inferi."

C'était parfait. La définition exacte d'un Inferi. J'en fut fort étonnée. William connaissait-il cela par bouche-à-oreille ou avait-il lut un quelconque bouquin à ce sujet ? Que savait-il de plus ? Ce genre de culture chez un adolescent-aussi mature soit-il- n'était pas forcément saine, bien que je ne puisse rien dire. Au même âge, j'étais pareille. Lentement, j'eu un sourire satisfait. Toute la classe se retourna vers lui et un rictus se dessina sur mon visage quand je le vis se défendre :

"Quoi ? Je connais le principe pas la formule, pas besoin de me regarder comme ça..."

Mon c*l ouais ! J'étais persuadée qu'il connaissais la formule et que si il était obligé de le faire, il le ferait sans soucis. Je devrais sans doute en discuter avec lui... Occasion parfaite de le voir seul-à-seule.

La résurrection est effectivement l'art de ramener les morts à la vie, l'objet qui permettrait cette magie serait la pierre de résurrection qui aurait été créée par la mort même si ce n'est qu'a l'état de légende. Cette pierre peut même illustrer deux des thème puisqu'après avoir ornée une bague elle a par le biais de celle-ci servit de horcruxe.

Oui. Et non. J'étais d'accord, mais la pierre de Résurrection était un artefact disparut depuis longtemps, et je pensais que c'était plutôt à Dwayne, le professeur d'Histoire de la Magie, de leur en parler. Je parlais d'une forme de Résurrection encore praticable. J'allais mettre les choses au clair quand Zoey prit à nouveau la parole pour déclarer quelque chose de fort intéressant :

- Mais est-ce qu'on peut vraiment parler de résurrection ? Parce qu'avec la pierre en tout cas, les personnes ne reviennent pas vraiment à la vie. Leur corps est de nouveau là mais leur âme n'est plus la même, voire inexistante. Mais c'est impossible de ressusciter quelqu'un. Et selon moi, le seul truc qui peut expliquer la résurrection de Voldemort c'est qu'il n'avait déjà plus complétement son âme. Et pour ce faire, son sous-fifre a du réunir plusieurs ingrédient comme les ossements du père de Voldemort, le sang d'Harry Potter et la chair du serviteur. Et ces ingrédients devaient être récupérés d'une certaine façon : par ignorance, par force ou encore volontairement.

Je me décidais enfin à parler.

-Exactement Zoey. Le terme généralement utilisé est Résurrection. J'appelerais plutôt cela une Renaissance ; en effet, si la personne est tout à fait morte, cela ne marchera pas. Il faut que la personne est encore ne serais-ce qu'un souffle de vie. Vous connaissez sans doute tous l'Histoire de la « renaissance » de Lord Voldemort. Je vais néanmoins vous conter les évènements comme les livres le rapportent. Le sous-fifre dont nous parlait mademoiselle Higgs n'est autre que Queudver. Harry était donc ligoté sur la tombe du père de Voldemort, Tom Jedusor. Je ne citerais aucun des éléments que contenait la potion. On sait par contre que Queudver déclara : « Que les ossements du père, donnés en toute ignorance, fassent renaître son fils ». Là dessus, il mit un os de Jedusor dans la potion. « Que la chair du serviteur, donnée volontairement, fasse renaître son maître » il se trancha la main et la mit dans le chaudron. « Que le sang de l'ennemi, pris par la force, ressuscite celui qui le combat. » et il entailla le bras de Potter pour rajouter son sang à la mixture. Il a ensuite immergé le corps très faible de Voldemort, qui renaquit, de nouveau fort et prêt à combattre.

Je parcourais la salle du regard, m'arrêtant brièvement sur William avant de poser mes yeux sur Zoey.

-C'est pour cela, Miss Higgs, que l'on parle de Résurrection. Car sans cela, Voldemort serait mort. Cette renaissance pourrait-être reproduite sur n'importe quelle personne sur le point de mourir, du moment où son père est mort, où elle ait un serviteur 'achement dévoué, et où elle ait un ennemi mortel. Passons maintenant à un sujet qui semble vous intéresser, les Horcruxes. Pour faire un bref réusmé de vos commentaires, un Horcruxe est un objet anodin où un sorcier à caché un fragment de son âme, faisant de lui un objet à la puissance magique considérable. Pour créer cet Horcruxe, il faut commettre un meurtre. Il n'y a qu'un moyen pour le créateur de faire machine arrière : éprouver des regrets. Comprendre la douleur qu'il a causé. Généralement, cela le détruit avant même que les Horcruxes n'ai disparut. Comme l'a si justement souligné Aelys, détruire un Horcruxe est extrêmement compliqué. Un sortilège ne suffirait pas. Il faut le neutraliser avec une substance qui l'empêche de se régénérer. Le venin de Basilic, par exemple, n'a qu'un seul antidote connu : les larmes de phénix. C'est pourquoi Harry Potter détruisit le Journal de Jedusor avec un crochet de Basilic. En d'autres termes, Damien, ton exemple était tout à fait juste.

Je m'arrêtais pour vérifier que tous suivais, et attendre d'éventuelles questions.

-Enfin, je clôturerais la partie théorie en vous parlant des Inféris. Hash nous a parlé de corps ramenés à la vie. Bien qu'il soit tentant de l'exprimer comme cela, c'est bien plus complexe. William a évoqué un sortilège, une formule, permettant de plier à sa volonté un corps mort. Il s'agit du sort du Marionnettiste, et, pour répéter les termes de monsieur West, il transforme le cadavre en pantin. Il y a un moyen très simple de neutraliser les Inferis. Je dis bien neutraliser, car il est impossible de les tuer : ce sont déjà des morts.

Je leur adresse un petit sourire avant de déclarer :

-La lumière. Le feu.

Je retourne derrière mon bureau pour attraper mon sac et en sortir un gros livre. Il est tant de passer à la pratique, je crois. Tout en sortant mes affaires, je continue :

-Bien. Vous comprendrez que je ne peux ni vous faire pratiquer la Résurrection, ni la création d'Horcruxes. Je jugeais néanmoins très important de vous en parler ici. Quant-aux Inferis... Je vais vous donner l'occasion d'en voir... De très, très prêts. Comme je vous l'ai déjà demandé, rangez vos affaires, sortez vos baguettes et levez vous. Je dois vous prévenir, si il y a parmis vous des âmes sensibles, je vous autorise à attendre la fin de la partie pratique hors de la salle. En effet, ce n'est pas très... agréable à regarder.

J'ouvre le livre et déchire trois feuilles où des photos d'Inferis sont imprimées. Je vais ensuite en positionner une sur le premier bureau de chaque colonne.

-Certains d'entre vous maîtrise t-il le sortilège d'Encre Divine où vais-je tout devoir faire seule ?

Je leur lance un regard qui les met au défi. C'est encore une fois l'occasion de gagner des points.


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nagaï Arasi Vikal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Nagaï Arasi Vikal, Sam 17 Mai 2014 - 22:41


Après que Zoey eut prit la parole, la professeure prit la parole apportant des précisons à l'ensemble:



-Exactement Zoey. Le terme généralement utilisé est Résurrection. J'appelerais plutôt cela une Renaissance ; en effet, si la personne est tout à fait morte, cela ne marchera pas. Il faut que la personne est encore ne serais-ce qu'un souffle de vie. Vous connaissez sans doute tous l'Histoire de la « renaissance » de Lord Voldemort. Je vais néanmoins vous conter les évènements comme les livres le rapportent. Le sous-fifre dont nous parlait mademoiselle Higgs n'est autre que Queudver. Harry était donc ligoté sur la tombe du père de Voldemort, Tom Jedusor. Je ne citerais aucun des éléments que contenait la potion. On sait par contre que Queudver déclara : « Que les ossements du père, donnés en toute ignorance, fassent renaître son fils ». Là dessus, il mit un os de Jedusor dans la potion. « Que la chair du serviteur, donnée volontairement, fasse renaître son maître » il se trancha la main et la mit dans le chaudron. « Que le sang de l'ennemi, pris par la force, ressuscite celui qui le combat. » et il entailla le bras de Potter pour rajouter son sang à la mixture. Il a ensuite immergé le corps très faible de Voldemort, qui renaquit, de nouveau fort et prêt à combattre.

-C'est pour cela, Miss Higgs, que l'on parle de Résurrection. Car sans cela, Voldemort serait mort. Cette renaissance pourrait-être reproduite sur n'importe quelle personne sur le point de mourir, du moment où son père est mort, où elle ait un serviteur 'achement dévoué, et où elle ait un ennemi mortel. Passons maintenant à un sujet qui semble vous intéresser, les Horcruxes. Pour faire un bref réusmé de vos commentaires, un Horcruxe est un objet anodin où un sorcier à caché un fragment de son âme, faisant de lui un objet à la puissance magique considérable. Pour créer cet Horcruxe, il faut commettre un meurtre. Il n'y a qu'un moyen pour le créateur de faire machine arrière : éprouver des regrets. Comprendre la douleur qu'il a causé. Généralement, cela le détruit avant même que les Horcruxes n'ai disparut. Comme l'a si justement souligné Aelys, détruire un Horcruxe est extrêmement compliqué. Un sortilège ne suffirait pas. Il faut le neutraliser avec une substance qui l'empêche de se régénérer. Le venin de Basilic, par exemple, n'a qu'un seul antidote connu : les larmes de phénix. C'est pourquoi Harry Potter détruisit le Journal de Jedusor avec un crochet de Basilic. En d'autres termes, Damien, ton exemple était tout à fait juste.

Elle laissa un léger silence planer dans la pièce.

-Enfin, je clôturerais la partie théorie en vous parlant des Inféris. Hash nous a parlé de corps ramenés à la vie. Bien qu'il soit tentant de l'exprimer comme cela, c'est bien plus complexe. William a évoqué un sortilège, une formule, permettant de plier à sa volonté un corps mort. Il s'agit du sort du Marionnettiste, et, pour répéter les termes de monsieur West, il transforme le cadavre en pantin. Il y a un moyen très simple de neutraliser les Inferis. Je dis bien neutraliser, car il est impossible de les tuer : ce sont déjà des morts.

-La lumière. Le feu.


L'italienne se dirigea vers son bureau pour s'emparer d'un livre épais.

-Bien. Vous comprendrez que je ne peux ni vous faire pratiquer la Résurrection, ni la création d'Horcruxes. Je jugeais néanmoins très important de vous en parler ici. Quant-aux Inferis... Je vais vous donner l'occasion d'en voir... De très, très prêts. Comme je vous l'ai déjà demandé, rangez vos affaires, sortez vos baguettes et levez vous. Je dois vous prévenir, si il y a parmis vous des âmes sensibles, je vous autorise à attendre la fin de la partie pratique hors de la salle. En effet, ce n'est pas très... agréable à regarder.

Eiyline laissa un regard amusé se promenait sur chaque élève présent, personne ne partirait si? Elle haussa les épaules se disant qu'il fallait être bien fragile, après tout il y avait pire, bien pire. Valentina ouvrit l'ouvrage, et en déchira trois pages et la posa sur le premier bureau des différentes colonnes. Elle fixa ses yeux sur nous puis demanda provoquante:

-Certains d'entre vous maîtrise t-il le sortilège d'Encre Divine où vais-je tout devoir faire seule ?

La lionne ne prit pas la peine de répondre à la question de la professeur, elle saisit sa baguette et la pointa gracieusement et avec discrétion sur la feuille sur le bureau de sa colonne. La jeune femme chuchota presque inaudible:

ENCAUSTUM CORPUS

Elle vit les inferius prendre vie sur la feuille enchantée. Un sourire satisfait vint orné son visage, tandis qu'elle attendait la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Zoey Higgs, Sam 17 Mai 2014 - 22:56


Oh oui ! La pratique ! Enfin. En plus, Boccini avait rapporté que ce que j'avais dit était exact en répondant également à mes questions.

Elle proposa à tout ceux qui le désiraient de sortir de la classe. Personne ne bougea mais je m'attendais à en voir plusieurs régurgiter leurs tripes. Pour ma part, j'étais trop heureuse. J'n'aimais p'tet pas l'accent de la nouvelle prof' mais sont premier cours était dément. J'adorais sa façon de penser et le fait qu'elle ne nous prenait pas pour de petites choses fragiles. Elle disait le fond de sa pensée - ou presque - sans détour.

Si on connait le sortilège d'encre divine ? Evidement. Mais ça n'allait pas faire sortir les inferi des pages qu'elle venait de déchirer. Seulement les faire bouger. Et si on balançai du feu sur du papier, il brulait... Donc c'était sûr que ça arrêterai les "bestioles" hein ! Enfin, on utilisera p'tet que #lumos... On verra.

La voisine de Spence s'empressa de montrer son savoir en animant les créatures de la feuille sur la première table de son rang.

N'hésitant plus une seule seconde - et surtout à la vue des incapables de ma colone - je m'empressais d'aller vers la première table de mon rang : mon déhanché était parfait, mes talons claquaient les pavés du sol de la classe et je tenais déjà ma baguette en main depuis un moment ! Faisant un geste exact et précis vers l'image, j'informulais un #EncaustumCorpus. Les inferi prirent "vie" sur la feuille et fière de moi, je m'assis sur le pupitre du premier élève de la colone, à côté de la feuille. J'étais prête à passer à la pratique !


Dernière édition par Zoey Higgs le Dim 18 Mai 2014 - 2:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Spencer McKane, Dim 18 Mai 2014 - 2:49


Le commentaire de Spencer lui attira un clin d’oeil amusé de sa voisine, et le Serdaigle se sentit momentanément paralysé. Quoi qu’il en soit, Boccini avait elle aussi bien remarqué le manège de la Gryffondor. Mais sa seule réaction fut de la séparer de Matthew et de lui désigner sa place du bout de baguette. Une pédagogie qui changeait de celle de Quinn, au dernier cours de métamorphose. Au moins les points ne tomberaient pas en chute libre dans cette salle ! La professeur regagna l’estrade et s’éclaircit la gorge avant de prendre la parole, reprenant les dires de chacun pour développer leurs idées. En somme, c’était la définition qui comptait, définition que Spencer avait bien noté en haut de son parchemin. La magie noire est une forme de sorcellerie très puissante que seul les mages noirs utilisent en général. Son usage n’a aucune limite et reste, dans de très nombreux cas, condamnable par le ministère de la Magie. La neutralité de la magie, poubelle. Magie noire et magie blanche étaient deux choses fondamentalement différentes. Le Serdaigle n’était pas vraiment d’accord, pour lui c’était l’intention qui comptait, mais il ne fit aucun commentaire. Boccini avait noté les quelques sortilèges et autres particularités liés à la magie noire, et Spencer s’attela à les recopier à la suite de son cours tandis que la professeur clôturait l’idée même de débat sur le ministère. Elle les avait prévenu, et semblait vouloir se tenir à ses paroles. Pas de politique. De la pratique. Bon, c’était déjà ça.

« Avant de passer à la pratique, j'aimerais que vous me donniez les définitions des mots écris ici. Horcruxes, Inferis, Résurrection. Et si vous en connaissez citez moi des exemples. Pour avancer un peu, je vous demanderais de ne donner qu'un exemple ou une définition chacun. Ensuite, je vous demanderais de ranger vos parchemins, et de sortir vos baguettes. Les Inferis nous attendent ! »

Les définitions demandées furent rapidement débitées par les élèves. Hash, d’abord, qui sortit tout un pan de manuel sur les Inferis, puis Aelys sur les Horcruxes, Damien, qui apporta sa pierre à l’édifice, et… William. Qui détaillait si bien les actions permettant de créer un Inferi que s’en était troublant.

« Quoi ? Je connais le principe pas la formule, pas besoin de me regarder comme ça… »

Mais bien sûr. Spencer leva les yeux au ciel.

« La résurrection est effectivement l’art de ramener les morts à la vie, l'objet qui permettrait cette magie serait la pierre de résurrection qui aurait été créée par la mort, même si ce n'est qu'a l'état de légende. Cette pierre peut même illustrer deux des thème, puisqu’après avoir orné une bague, elle a, par le biais de celle-ci, servi d’horcruxe. »

C’était Eiyline qui avait parlé ce coup-ci, et son évocation de la pierre de résurrection fit tiquer Spencer. Les dits ressuscités n’étaient pas vraiment de retour parmi les vivants, si ? Ils n’étaient pas que des genres de coquilles vides, sans âme ? Zoey souleva la question, et évoqua le cas de Voldemort. Ce à quoi Miss Boccini répondit rapidement : la seule raison de sa renaissance était ces fameux Horcruxes qu’ils s’étaient créé. Ces bouts d’âmes délaissés lui avait permit de survivre alors que son corps était mort. Elle embraya ensuite sur quelques compléments d’information concernant les Horcruxes et les Inferis et la manière de les détruire, et Spencer se contenta de prendre des notes. Le silence qu’elle garda avant de parler de la lumière et du feu capables de se débarrasser des Inferis fit relever la tête du Serdaigle. Ça sentait la pratique.

« Bien. Vous comprendrez que je ne peux ni vous faire pratiquer la Résurrection, ni la création d'Horcruxes. Je jugeais néanmoins très important de vous en parler ici. Quant aux Inferis… Je vais vous donner l’occasion d’en voir… De très, très près. Comme je vous l'ai déjà demandé, rangez vos affaires, sortez vos baguettes et levez vous. Je dois vous prévenir, si il y a parmi vous des âmes sensibles, je vous autorise à attendre la fin de la partie pratique hors de la salle. En effet, ce n’est pas très… agréable à regarder. »

Hors de question ! Spencer débarrassa son bureau de son matériel et le rangea dans sa sacoche avant de se lever, baguette en main. Il était fébrile. Valentina déchira trois pages de son livre et déposa une page par colonne.

« Certains d’entre vous maîtrisent-ils le sortilège d’Encre Divine où vais-je tout devoir le faire seule ? »

Eiyline se chargea du sortilège dans un chuchotement inaudible, et Spencer leva le regard vers elle avant de lui sourire d’un air complice.

« Belle démonstration ! » lui souffla t-il rapidement.

Il attendit la suite des instructions, se demandant en quoi allait consister l’exercice exactement. Il doutait que Boccini leur ait apporté un Inferi par paillasse, cette simple pensée était absurde. Qu’avait donc l’ex-Serpentard dans ses ressources ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 12

 Cours 1 ~> Les principales pratiques de la Magie Noire

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.