AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 2 sur 6
Cours n°2 : (Dés)Illusion
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Harel Chaitan
Serpentard
Serpentard

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Harel Chaitan, Sam 31 Mai 2014 - 13:43


En ce lundi matin, la grande salle s'éveillait doucement après les deux jours de repos hebdomadaires. Etonnamment, cette grande pièce rectangulaire au plafond haut et vouté composait des quatre tables représentant chacune une maison, et d'une dernière perpendiculaire attribuée aux personnels du Château, bouillonnait moins d'énergie en début de semaine. Des conversations émanaient de ci de là, mais sans effusions de rire ou de voix, les bruits les plus sonores étaient produits par les bancs qui raclaient le sol, et les couverts qui cognaient contre les récipients.

Assise à la table des Serpentards, les mains autour de son bol de chocolat, Harel lisait un exemplaire de la Gazette du Sorcier tout en sirota sa boisson favorite. L'un des articles accapara particulièrement son attention, celui débattant de la question de préserver ou non le secret de la Magie. Sa première réaction fut de s'y opposer. Il était frustrant de ne pas pouvoir se servir de sa baguette en toutes circonstances, notamment en terrain moldu.

A la fin de sa lecture, son avis n'avait pas changé, toutefois ses prunelles sombres délaissèrent un instant le journal pour fixer un point invisible. La réponse ne pouvait être aussi simple qu'un oui ou non, la situation était tellement complexe. L'inconnu, l'étranger suscitait bien souvent, trop même, la peur et le méfiance, plus que la curiosité et l'envie de comprendre. Et de ces sentiments insécurisant naissaient le rejet, voir la haine. L'orpheline ne doutait pas que si les sorciers prenaient le risque de dévoiler leur aptitude à la Magie, certains moldus s'en émerveilleraient, mais d'autres verraient cela comme une menace. Durant son enfance, l'orpheline avait été témoin de ce type de comportement. Maintenant qu'elle connaissait l'existence d'une société sorcière sa disposition à la magie était pleinement assumée, cependant à l'époque elle se souvenait prier quotidiennement pour voir ses manifestations inexpliquées disparaître. Aucun enfant qui déclarait des prédispositions à la magie ne devrait se sentir coupable. C'était cela qui gênait le plus Harel dans ce secret, l'incompréhension, et les réactions inadaptées que cela généraient.

Ses paupières clignèrent, elle porta le bol à ses lèvres rosées, vida le contenu, puis se leva du banc pour prendre la direction de son premier cours de la journée : métamorphose. En espérant qu'ils feraient l'économie, ce matin, des blagues puérils qui nuisaient au bon fonctionnement du cours. Des articulations de ses doigts pliés, l'étudiante vêtue de son uniforme estivale aux couleurs de sa maison frappa contre le bois de la porte, puis entra. Un flash agressa sa rétine, par réflexe sa baguette glissa dans sa main et pointa l'appareil. Son bras se baissa en découvrant un appareil photo. Quel était encore cette fantaisie ?

Plusieurs étudiants étaient déjà éparpillés dans la salle, a contrario de l'enseignante, dont quelques mots tracés au tableau informé de son absence momentanée. Constatant que personne ne s'alarmait du dispositif, elle s'installa sur un banc, fusillant une dernière fois l'accessoire moldu, et patienta en écoutant d'une oreille distraite les échanges des uns et des autres. Rien de bien intéressant en somme, juste de quoi passer le temps.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Kyara Blanchet, Sam 31 Mai 2014 - 14:21


Lundi matin. Quelle plaie de se lever un lundi matin, mais bon c'était pour le cours de Clio, alors il fallait faire un effort. Kyara n'avait pas vraiment eu une super note au dernier cours et elle comptait s'améliorer. Se levant en ronchonnant pour la forme, la brune alla se préparer avant de quitter la salle commune des serpentard. Prenant un petit déjeuner rapide, elle se rendit en cours tout en faisant tourner sa baguette entre ses doigts.

La porte étant ouverte, Kyara entra et son attention se fixa de suite vers une chose volante fonçant sur elle. Son sang ne fit qu'un tour et dans un mouvement la brune informula un protego avant de tendre sa baguette vers la chose dans le but de la faire exploser, quand elle se fit flasher en position de combat. Clignant des yeux plusieurs fois, la brune fronça les sourcils avant de se rendre compte qu'elle venait de se faire photographier.

What the fuck ?!

Tournant la tête vers le bureau de Clio, elle fronça de nouveau les sourcils en voyant qu'elle n'était pas présente et qu'un mot annonçait qu'elle n'allait pas tarder. D'un regard soupçonneux, Kyara regard la salle de classe avec attention. Elle connaissait un minimum Clio, si elle faisait une blague de ce genre, elle restait normalement dans les parages pour voir la réaction des gens. Mais il n'y avait personne ... enfin si. Des élèves, mais ils ne comptaient pas. Peut-être qu'elle était cachée ? mouais ....

Lançant un sifflement, Kyara se remit en marche et s'arrêta au premier rang à côté d'Ethan.

Salut Thanou, j'peux m'installer ?

Tournant le regard, la brune adressa un signe de main à Heather et William avant de reporter son attention sur le serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Liam Riu, Lun 2 Juin 2014 - 21:03


La même question semblait hanter l'esprit de Liam depuis qu'il était debout: Mais quel attardé mental au cerveau de troll avait inventé le lundi? Matin en plus ! Dit comme ça, ce ne changeait pas grand chose des autres jours. Si on omettait le fait que la veille était toujours l'une des rares journées de repos dont les élèves pouvaient profiter et que cette matinée était la fin de leur tranquillité. La reprise des cours. La plus déprimant était sans doute que la chance avait réussi à mettre le pire des cours de Poudlard en première heure: Métamorphose. Depuis sa redécouverte (et surtout l'acceptation) de son don, un Métamorphomage devrait ressentir la plus grande joie à l'idée de développer ses capacités et montrer qu'il était le plus fort. Mais le Poufsouffle n'en faisait pas partie. Au contraire, il avait tout d'abord obtenu un magnifique Piètre pour la réalisation catastrophique de son sortilège et un commentaire bien piquant sur ses "faibles dispositions" et surtout la mention d'un "renvoi définitif" du cours suite aux derniers événements qui avaient valu, à Ethan comme à lui, 10 heures de colle.

A part ça, il n'y avait rien qui puisse rebuter l'ex préfet. Rien du tout. C'est donc sans grande énergie qu'il arpentait les couloirs. Il aurait dû se rattraper en commençant par arriver en avance ou au moins à l'heure mais rien n'y faisait. Il avait beau se trouver toutes les raisons du monde pour accélérer, sa cadence demeurait la même. Arrivée à hauteur de la porte de la salle entrouverte, il perçut comme un flash de lumière. Il se raidit, pensant immédiatement à l'effet d'un sortilège lancé. Depuis les récents événements, tout flash de lumière qui pouvait émaner d'une baguette le faisait tressaillir. Il avait bien compris que sa réaction n'était que la conséquence d'un traumatisme et qu'il devait s'en débarrasser mais c'était plus fort que lui. Son expérience en tant que Phénix le poussa à prendre son courage à deux mains et il pénétra tout de même les lieux, prudemment.

Il expira un grand coup quand il eut la certitude que personne n'était blessé ou ne s'était reçu de sorts. Mais un objet volant se pointa tout d'un coup devant lui, trop rapidement. Il sursauta si fort qu'il s'emmêla les pinceaux en reculant et tomba par terre dans un grand bruit, tandis qu'un grand flash de lumière aveuglante l'éclairait. Naturellement, il avait fermé les yeux mais sûrement trop tard. Lorsqu'il les rouvrit, des milliers de petites étoiles dansaient devant lui. Il tenta de se relever mais ne trouva aucun support auquel s'accrocher pour ce faire. Il attendit un instant et une fois que sa vue se fit nette, il se remit difficilement sur ses pieds. En cherchant des yeux Quinn, prêt à la saluer dans les formes, il ne remarqua que le mot sur le tableau qui expliquait qu'elle arriverait bientôt. Sans s'attarder, il inspecta la salle et se dirigea vers Kyara quand il la repéra.

Le blond lança un "Bonjour" un peu vague, encore sous le choc de l'appareil photo avant de l'attirer vers lui pour l'embrasser. Après cette arrivée mouvementée, ce simple baiser agit comme un relaxant. Il se sentait beaucoup mieux et la pression descendait en flèche. Il recula, un petit sourire aux lèvres. Il appréciait toujours autant sa présence. A ce moment, il remarqua devant elle, son partenaire d'heure de colle: Ethan. Il eut soudainement l'impression d'avoir interrompu une conversation peut être? Il fronça les sourcils, un sourire timide pour s'excuser.

- Salut Ethan. Désolé si j'ai interrompu quelque chose... On peut s'asseoir ici? Dit-il en désignant les sièges.

En réfléchissant à la position de Kyara avant qu'il vienne, devant le Serdaigle, il se dit qu'il venait juste d'empêcher le Wood de laisser la Serpentard s'asseoir à côté de lui. Il se sentait un peu bête. Juste un peu.


Dernière édition par Liam Riu le Sam 14 Juin 2014 - 14:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valentina S. Riddle
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Valentina S. Riddle, Lun 2 Juin 2014 - 21:12


Le lundi matin, Valentina se leva de mauvaise humeur.  Et pour cause, son premier cours était celui de métamorphose, matière qu'elle exécrait plus que tout au monde avec la botanique et la divination. Mais plus que le désintérêt et l'aversion que lui inspirait la matière, un profond malaise. Malgré tous ses efforts, Valentina était d'une nullité sans pareille en matière de métamorphose. Chaque fois, son soulagement était de voir que ses notes en potions, en défense et en enchantements, rattrapaient ses performances désastreuses dans les autres matières.
Valentina tira les épais rideaux verts de son lit et posa un pied par terre. Elle n'avait dormi que quelques heures en plusieurs nuits et bien que le manque de sommeil ne l'aie pas affectée plus que ça pendant les premières années de sa vie, elle en ressentait à présent les conséquences.
De grands cernes se dessinaient sous ses yeux, et le maquillage noir qu'elle prenait soin d'appliquer sur ses paupières avait abondamment coulé.
D'un mouvement de bras, elle se frotta les yeux, tout de même convaincue que ce geste n'améliorerait rien à son visage  à l'expression éternellement impassible.
Lentement, elle enfila des collants noirs, une robe de sorcier lui arrivant aux genoux noire et ses Doc Martens rouge-sang, d'une couleur semblable à celle de ses yeux, Par dessus, elle enfila la longue cape ornée du blason des Serpentard.
Elle fit exprès de prendre tout son temps sur le chemin menant à la salle de classe. Valentina n'avait pas assisté à un seul cours de l'année, convaincue que ça ne servait à rien, mais les examens approchaient, et, expérimentalement parlant, ses capacités étaient déplorables. Valentina avait également compté sur l'aide de Kizaki, une excellente élève de Serdaigle qui lui avait proposé de l'aider en échange d'un coup de main en potions, mais les séances d'entraînement se révélaient bien trop peu fréquentes pour s'avérer fructueuses.
Arrivée devant la porte, Valentina hésita à entrer. Pousser la porte de cette salle s'apparentait pour elle au dévoilement de ses faiblesses, et bien que les avis de ses camarades l'importait peu, elle n'avait aucune envie d'être la risée de tout le monde.
Mais elle avait beau retourner la situation dans tous les sens, aucune issue de se présentait. Elle était bloquée.
Valentina poussa donc la porte avec appréhension. La pièce était déjà pleine de monde, et après un coup d'œil circulaire, elle vit un message de la prof sur le tableau. En retard. Valentina fit un pas en avant, mais ne pût voir plus loin que le puissant flash blanc qui venait de lui agresser les pupilles. Pendant quelques secondes, elle tituba, et se raccrocha au bureau le plus proche. Mais qui avait l'idée de faire des blagues pareilles? Ses yeux nyctalopes étaient trop fragiles et incapables d'être soumis à de fortes luminosités, et lorsque c'était le cas, ça provoquait des terribles migraines. Elle rouvrît péniblement ses yeux endoloris, et tourna la tête, croisant son visage blafard reflété dans un miroir. Un regard composé de pupilles verticales indiscernables d'un iris rouge sang la fixait, impassible. Le flash qui l'avait à moitié aveuglée persistait sur sa rétine, et il lui était incapable de voir autre chose que du blanc à plus de deux mètres devant elle. De mauvaise humeur, Valentina jeta ses livres sur le bureau le plus éloigné du  tableau, où personne ne s'était installé, et s'y assit nonchalamment, une expression éternellement figée sur son visage. Si c'était la prof qui avait eu cette idee de photo, elle fut certaine qu'elle ne l'apprécierait pas beaucoup. Pire qu'être nul en une matière, en détester le professeur.


Dernière édition par Valentina S. Riddle le Mar 3 Juin 2014 - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Kyara Blanchet, Mar 3 Juin 2014 - 11:08


Kyara regardait les places de libres. C'était des rangées de quatre, alors il n'y aurait probablement pas de problemes si elle s'installait. Alors, qu'elle allait le faire en se passant de l'avis du serdaigle, le flash résonna une nouvelle fois suivit de près par un boum. Se tournant, Kyara découvrit Liam, sur le sol en train de se relever péniblement. Aie, ça n'avait pas du faire du bien. Une expression perplexe sur le visage, il rejoignit alors Kyara avant de passer une main autour de sa taille et de l'embrasser. C'était un moyen parfait pour commencer la journée. Lorsque Liam mit fin au baiser, un sourire béat était sur les lèvres de la brune.

 Salut Ethan. Désolé si j'ai interrompu quelque chose... On peut s'asseoir ici?

Bon autant prendre les choses en main ! Prenant Liam par la main, la brune lui fit faire le tour de la rangée avant de le poussée dans la première afin qu'il s'installe à côté d'Ethan. Elle se plaça à côté de Liam, il restait donc une place de libre à la gauche de Kyara. Se penchant vers le serdaigle, elle reprit alors la parole.

Comme ça c'est fait ! Et si tu voulais pas, bah c'est trop tard, héhéhé.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Ethan Wood, Mar 3 Juin 2014 - 13:45


Alors que j'attendais que le cours commence, j'observais chaque élève qui entrait. Ils étaient plutôt nombreux, c'était drôle, sachant que le premier cours s'était plutôt mal passé, ça aurait été plus logique que la salle de Miss Quinn soit vide mais visiblement, ce manque de discipline inspirait les élèves.. Délinquants va ! J'épiai chaque élève qui osait poser un pied sur le pas de la port et se prendre le flash en pleine poire. C'était assez marrant vu d'où j'étais mais je savais que c'était pas mal désagréable quand cette lumière aussi forte qu'un Lumos Solem vous explosait la rétine. Je ne savais pas encore qu'est-ce que c'était que toute cette mascarade et ignorais la présence de cet appareil photo moldu. Peut-être était-ce un tour d'un gamin trop puéril pour passer l'heure à attendre sagement que le cours commence ? À mesure que les hypothèses se formaient dans mon cerveau, je scrutais de mon regard gris perçant la pièce à la recherche d'une trace de Mme Quinn mais la seule présente était celle du petit mot qu'elle avait laissé sur le tableau. "Je reviens..." D'accord mais quand ? Parce-que l'heure tournait et la pendule n'attendait pas elle.

- Salut Thanou, j'peux m'installer ?

Soudainement, j'entendis une petite voix juste à côté de la place où je me trouvai. Tout en levant les yeux, je souris de toutes mes dents en découvrant Kyara qui s'adressait à moi et semblait attendre l'autorisation de s'asseoir. Elle n'avait pourtant pas à le faire... Je m'apprêtais à répondre mais voilà que déjà, Liam débarquait dans la pièce pour venir se poser à côté de sa petite amie et de lui coller un baiser sur les lèvres. Le sourire aux lèvres, j'attendais qu'ils aient fini leurs embrassades pour prendre la parole.

- Salut Ethan. Désolé si j'ai interrompu quelque chose... On peut s'asseoir ici? Demanda-t-il, l'air gêné.
- Non bien sûr, que non, pas de soucis ! Vous pouvez vous installer, mais j'ai qu'une place alors faudra vous séparer !

Mais visiblement, Kyara trouva une toute autre solution à ce problème qui n'en était plus un. Elle attrapa la main de son compagnon et l'assit juste à côté de moi tandis qu'elle s'asseyait sur le banc à côté de celui de Liam. Les yeux ronds, je leur souris, c'était trop dur pour eux de se séparer visiblement.

- Comme ça c'est fait ! Et si tu voulais pas, bah c'est trop tard, héhéhé.
- Dites, vous avez une idée d'où se trouve Clio' ? Vous l'avez pas croisé dans les couloirs par hasard parce-que si ça continue comme ça elle débarquera dans la salle quand tout le monde sera parti... Demanda-t-il d'un air inquiet, il se sentait comme observé...


Dernière édition par Ethan Wood le Mar 3 Juin 2014 - 19:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Keynes
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Matthew Keynes, Mar 3 Juin 2014 - 13:50


Le premier cours du Lundi matin était toujours une épreuve et aujourd'hui, pas de chance ! Ça tombait sur la Métamorphose ! La matière était déjà suffisamment difficile sans qu'on y ajoute la fatigue de la fin du week-end. Mais c'est pas fini ! Les élèves des dernières années étaient en pleine périodes d'examen et l'essentiel de leur temps libre était passé à réviser, du moins pour les plus studieux d'entre eux...

Matthew entra dans la salle de Métamorphose avec plus ou moins de motivation. Oui, c'était la reprise des cours, mais il était étrangement de bonne humeur ce matin ! Plus qu'à espérer que cet état d'esprit reste intact jusqu'au soir... Il fut accueilli par un énorme flash de lumière, un appareil photo ? Ah bah d'accord, pourquoi pas hein ? Détaillant la salle, le jeune homme aperçut pas mal de visages familiers et chercha une place à laquelle s'asseoir. Se décidant rapidement, il passa devant le dernier rang, en effleurant légèrement l'épaule de Mortissia pour qu'elle réalise sa présence, pour s'asseoir juste devant, à côté de Spencer.


- Salut, ça va ? J'ai rien raté ?

La question ne s'adressait pas vraiment à une personne en particulier, c'était une interrogation destinée à tout ceux qui l'entourait. Y'avait du Gryffondor, du Poufsouffle et du Serdaigle. Manquait plus que les Serpentard, et en parlant du Serpent... William West était assis dans la rangée d'à côté, environ à la même hauteur que lui. Détachant son regard du bon vieux Billy, Matthew regarda le tableau noir où était inscrit à leur intention de s'installer. Elle était pas encore là, Quinn ? C'était pas sérieux tout ça ! S'étirant en bâillant, le bronze et bleu lança à Spencer, profitant de l'absence de leur professeur de Métamorphose :

- Alors, tu penses qu'on aura droit au nu intégral ?

Il sourit de toutes ses dents. Cette histoire allait suivre miss Quinn pendant de longues semaines ! Se tournant légèrement, le brun lança un coup d'oeil à Mortissia, pour voir si elle s'était réveillée de sa petite sieste improvisée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Invité, Mar 3 Juin 2014 - 15:04


Violaine fixa le plafond. Lundi. Elle haïssait le lundi. Non pas parce que cela signifiait la reprise des cours et la fin du weekend. Ce n'était pas le problème, en général, Violaine aimait assister aux leçons. En général. Car il y avait bien une exception. Et celle-ci se nommait Métamorphose.
Vous l'aurez deviné, c'était précisément par cette séance hebdomadaire de torture que commençait la semaine. Non pas que la matière était déplaisante, non....mais disons que ce qui clochait, c'était le personnage qui était chargé d'en assurer l'enseignement. Tout à fait détestable. Cliodhna Quinn. Maîtresse dans l'art de la persécution, elle ne s'était pas privé de le faire savoir lors du cours précédent, en faisant avaler un manuel à notre préfète. Et cela lui restait encore en travers de la gorge..si vous voyez ce que je veux dire.

S'extirpant de ses couvertures à contrecœur, Violaine se traîna jusque la salle de bain des préfets, par bonheur vide à ce moment-là. C'était comme ça, les Lundis elle n'était pas vraiment d'humeur à côtoyer le monde bruyant de Poudlard. Il fallait que le moment se passe. Point. Terriblement lasse, elle prit tout son temps pour se préparer, comme si cela pourrait raccourcir le temps qu'elle pourrait accorder à Quinn. Hélas, la cloche de l'école (la vraie cloche hein, pas le professeur) était encore loin de tambouriner, car l'heure était encore au déjeuner.
Fin prête, la Gryffondor rassembla les affaires dont elle aurait besoin aujourd'hui et glissa - après un petit moment d'hésitation- le manuel de métamorphose dans son sac.
Sortant de la Salle commune, elle prit quelques minutes pour discuter avec la Grosse Dame qui, passé son goût insupportable pour les vocalises dissonantes, se révélait être de charmante compagnie.

Ne pouvant reculer davantage l'heure où elle devrait se rendre en classe, Violaine se mit en route directement. Pas de grande salle aujourd'hui.

Une poignée de minutes plus tard, elle se retrouva devant l'entrée de la salle de classe et ne prit pas la peine de frapper. Quinn trouverait bien un autre motif pour la réprimander de toute façon. A peine eut-elle franchi le pas de la porte, qu'elle fut agressée par un flash éblouissant. Vous voyez ? Qu'est-ce que je vous disait ? Persécutée ! Quelque peu éblouie par cette lumière soudaine, la préfète secoua la tête en relevant sa robe de sorcier devant ses yeux, avant qu'une deuxième flash ne vienne l'importuner.
Un appareil-photo. Un appareil-photo volant.
Sans retenue, la rousse leva les yeux a ciel en se demandant ce que Quinn pourrait bien faire d'un objet Moldu de la sorte. Peut-être était-elle pratiquante vaudou et travaillerait sur son image ?
Un peu décontenancée, elle se mit à la recherche de la professeure, sans la trouver.
Un mot était écrit au tableau....Ah ! Bon débarras ! Puisse-t-elle ne jamais réapparaître, vieille peau !
Rassurée de ne pas avoir cette abomination devant les yeux, Violaine prospecta la classe et vit avec amertume qu'Ethan s'était placé tout juste au premier rang. N'avait-il rien remarqué du manège de la prof' la dernière fois ? La préfète s'avança vers lui et juste à ce moment, Liam -qu'elle avait rencontré à la BAM- et Kyara s'assirent à ses côtés.
Avec un soupir, elle s'arrêta et jeta son dévolu sur la dernière table au fond de la classe. La plus éloignée de Quinn l'infâme. Elle lui aurait montré à cette garc* qu'elle n'avait pas intérêt à porter trop d'attention à son copain. Mais l'occasion était encore ratée.
Et sa place n'était nulle part ailleurs.
Regrettant par avance de s'être déplacée pour un cours qui promettait d'être aussi désagréable que le premier, La rouge et Or croisa les bras en regardant la porte. Il n'était peut-être pas trop tard....
Revenir en haut Aller en bas
Valentina S. Riddle
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Valentina S. Riddle, Jeu 5 Juin 2014 - 22:04


La salle se remplissait peu à peu. Valentina jetait des coups d’œils furtifs à chaque nouvel arrivant avec appréhension, craignant à chaque fois que quelqu'un ne s'assoie à coté d'elle. Il était évident que ça ne serait pas l’envie qui les y aurait poussés, mais l'obligation ; les uniques places vacantes étaient celles à coté d'élèves qu'elle ne connaissait pas, Chaitan, et elle. Quelqu'un allait inévitablement prendre place à son bureau.

Valentina hésita. Si elle s'asseyait à coté de Chaitan qu'elle avait rencontrée quelques mois plus tôt, sa voisine ne serait plus une inconnue.
Elle prit ses affaires, et se leva lentement. Que ferait-elle si Chaitan refusait?
Elle n'aurait bien sur plus qu'à retourner à sa place d'origine, mais cette idée la révoltait.

Malgré tout, Valentina savait que s'asseoir à coté de l'asiatique ne serait que bénéfique. Chaitan était une personne intéressante et très intelligente. Mais c'était une excellente élève, et son niveau en métamorphose devait sans aucun doute dépasser de loin celui de Valentina, qui ne ferait que se sentir plus ridicule à coté de la Serpentard. Elle ricana cependant intérieurement. Aucune élève ne pouvait être moins bon qu'elle. Elle était certaine que même les première année avait un niveau supérieur au sien.

Valentina se leva, prit ses affaires, et se déplaça deux rangs devant. La simple idée de se lever devant les autres la rendait mal à l'aide, d'autant plus que sa grande taille la rendait assez repérable. Elle se glissa entre les bancs jusqu'à Chaitan, qui semblait en proie à une grande réflexion, puisque son regard sombre était perdu dans le vide.

Valentina déposa lentement ses livres et sa baguette sur le bureau.


- Est-ce que je peux m'asseoir ici?

Elle attendit une réponse de sa camarade, ses yeux écarlates cherchant une lueur d'approbation dans ceux noirs de Chaitan.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Damien J. Eales, Ven 6 Juin 2014 - 16:00


--------Cours n°2 : Dés-Illusion.


L'envie de me rendre en cours n'était pas présente aujourd'hui, si je m'écoutais, je ne me rendrais même pas dans la salle de classe où aurait lieu le cours de Métamorphose d'ici quelques instants et pourtant, dieu sait qu'il s'agissait d'une matière importante pour moi. Mais... j'avais en quelque sorte mieux à faire. Mes souvenirs concernant mon ancienne vie, celle que j'avais avant d'entrer à l'orphelinat, revenait petit à petit et je pouvais me remémorer d'avantages de détails à présent, dont certains qui m'aideraient sans nul doute à retrouver ma famille maternelle. J'étais persuadé qu'à présent, tout ceci était à porté de main. Mais bon... j'avais dit à ma petite amie que je serais présent, du coup, ça ne se faisait pas vraiment de lui poser un lapin de la sorte malgré le fait que j'avais mes raisons. Me trouvant donc devant la porte menant à la bibliothèque, je lâchais donc un profond soupir, tournant les talons. Tant pis, ce sera pour une autre fois. De toutes façon, j'avais le temps, non ? Fort heureusement pour moi, toutes mes affaires se trouvaient dans le sac que je portais et la salle de Métamorphose n'était pas bien loin, je devais simplement descendre d'un seul étage et l'affaire était réglée.

D'ailleurs, je me demandait bien ce qu'allait pouvoir nous enseigner Quinn aujourd'hui. Enfin... si elle ne se fait pas déshabiller une fois de plus en plein cours. Car je pense que l'art du strip-tease n'est pas quelque chose de vraiment nécessaire à notre éducation. Quoi que... peut-être que ça marche en plein combat contre un opposant du sexe opposé... il faudrait que quelqu'un se dévoue pour essayer cette méthode un jour ! Après quelques instants, je me trouvais enfin devant la salle de classe et l'ouvris rapidement sans prendre la peine de toquer. Oui, les bonnes manières, tout ça... mais pour l'heure, j'étais tout de même un peu en retard, donc, on repassera là-dessus ! Au moment d'ouvrir la porte, j'eus à peine le temps d'effectuer quelques maigres pas qu'un flash sortis de nul part m'éblouis, m'empêchant de voir quoi que ce soit.

N'ayant pas eu le temps de me couvrir les yeux, je dois attendre quelques secondes pour que ma vue redevienne à peu prêt correcte et c'est alors que je constate que mon agresseur n'est nul autre qu'un appareil-photo qui... vole ? Oui, c'est bien ça. Il a été ensorcelé pour prendre en photo toute personne qui passerait le seuil de la porte sans doute... ou pour les aveugler, au choix. Partant avant qu'il ne me flash encore une fois - ce qui aurait pour effet de m'énerver au point de briser cet appareil de malheur - je me mis à chercher ma petite amie dans la salle et je trouvais rapidement cette dernière à coté de William West. Oh, elle avait tout à fais le droit de s'installer auprès d'un ami après tout, j'vais pas lui interdire ça, je suis son petit ami pas son geôlier.

Du coup, j'allais simplement aller auprès d'elle pour lui montrer que j'étais présent et repartir ensuite pour m'installer autre part ou aller voir Violaine. Je devais lui parler des souvenirs qui m'étaient revenu tout au long de la semaine, je suis persuadé que ma meilleure amie pourrait m'aider. M'avançant donc vers la chaise où se trouvait Heather, c'est alors que je vis son sac posé sur la chaise juste derrière elle... Bon bah finalement ça va, elle ne m'a pas totalement oublier ! M'approchant donc d'elle et posant ma main sur son épaule pour lui montrer que j'étais là, je lui lançait ensuite l'un de mes sourires charmeur pour ensuite déposer mes lèvres sur les siennes, l'embrassant avec tendresse.

Après avoir mis fin à ce baiser, je pris tout de même la peine de saluer William qui, avec le recul, était quelqu'un que j'aimais bien finalement. Sa franchise pouvait déplaire à certains, mais pas à moi, bien au contraire même. Et au final, je préfèrerais voir plus de mecs comme lui que des fayots qui se contentent de faire ce qu'on leurs dit sans poser de questions ou qui ne sont pas capable d'avoir leurs propres opinions... mais je ne vises personne, bien entendu ! Reportant finalement mon attention sur la préfète des Vert et Argent, je lui glissais quelques mots à l'oreille.



D A M I E N ---E A L E S
Si tu me cherches, j'suis juste derrière.


Aussitôt dit, aussitôt fait. Je partis m'installer sur la chaise se trouvant à côté de celle où Heather avait déposée son sac - du coup, j'étais assis derrière ma petite amie donc - et sortis mes affaires pour ensuite faire attention à une note se trouvant sur le tableau... quoi ? ... Donc, la prof n'était pas encore présente ? Ce qui veux dire que j'aurais amplement eu le temps de faire quelques recherches à la bibliothèque pour ensuite venir rapidement sans soucis ? ...  La prochaine fois, je réfléchis pas, je sèche le cours et voilà. Si les professeurs ne sont même pas fichu d'être là en temps et en heure, ça devient grave là...

Sans même prendre la peine de sortir le reste de mes affaires, je balançais mon sac au sol, légèrement irrité par tout ceci. La tentation de quitter la salle était forte, mais maintenant que j'étais ici, autant rester... Lâchant un profond soupir, mon regard se tourna vers Violaine situé deux places plus loin, à ma gauche. Cette dernière observait la porte de façon bien trop insistante ce qui me donnait une idée de ce qu'elle pouvait bien penser à l'instant. Me balançant en arrière tout en me retenant d'une main au bureau afin d'être dans le champ de vision de ma meilleure amie, je la gratifia d'un large sourire pour ensuite lui adresser la parole assez faiblement pour qu'elle soit la seule - avec son voisin - à entendre mes dires.



D A M I E N ---E A L E S
Ne t'en va pas, ça lui ferrait trop plaisir... ou alors, si tu comptes partir, préviens moi avant.


Je n'étais pas du genre à déserter durant un cours, mais là, le retard de Quinn me tentait vraiment... surtout que j'étais à deux doigts d'enfin découvrir des choses concernant ma famille maternelle et ça, ça avait bien plus de valeurs à mes yeux qu'un cours de Métamorphose que je pouvais aisément rattraper.


DAMIEN J. EALES.--------
Revenir en haut Aller en bas
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Zoey Higgs, Sam 7 Juin 2014 - 19:45


♫ *Wake up in the morning feeling like P Diddy. Grab my glasses, I'm gon...* ♫

Tapant violemment sur le réveil moldu ensorcelé que m'avait acheté Kya, je grommelais :


" Ta gu**le b**ch ! "

Tous les matins, cette satanée chanteuse moldue me réveillait avec sa voix criarde ! Ma cousine détestée adorée avait trouvé judicieux que je me réveille tous les jours à heures régulières pour que je prenne le rythme des cours. A quoi bon ? Je quittais Poudlard à la fin de l'année ! N'importe quoi. Mais elle avait coller le réveil à ma table de nuit avec un sortilège et je n'avais pas encore trouvé comment le retirer. Du coup, j'étais bien obligée de me lever. C'matin, en première heure, j'avais le cours de Miss B*tch en personne Apparemment, son premier cours avait été mémorable, il en serait p'tet de même pour celui-là... Ca me motiva un peu plus pour y aller ! Me préparant comme à mon habitude, je descendit prendre un rapide petit déjeune avant de me rendre en classe.

Lorsque je passais la porte un flash m'aveugla !


" Mais f*** ! C'est quoi ce bordel là ! "

Quand je vis l'objet du délit, un appareil photo moldu, j'attrapais ma baguette et l'envoya valser contre le mur d'un simple #Repulso. L'appareil photo vola en éclat. Bon débarras ! En plus, je devais avoir une tête affreuse sur la photo... Quinn était dingue de nous faire un truc pareil le matin ! Son objet avait payé le prix de sa c**nerie ! Il ne sévirait plus tant qu'il ne serait pas réparé... Pourtant, je fus surprise de ne pas me faire engueuler, voire expulser directement du cours. Mais je compris vite pourquoi en levant la tête vers le tableau. La prof' s'était absentée et n'allait pas tarder à arriver.. Génial, j'allais en plus devoir l'attendre ! Scrutant la classe et ne sachant pas trop où m'asseoir, je fis une annonce générale :

" Hey ! Y'en a un de vous qui veux de mes jolies fesses à côtés des siennes !? "
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis Whisper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Nemesis Whisper, Lun 9 Juin 2014 - 19:05


Zzzzzz… ZzZzZZZZzzzzz … ZzzZzZZZzzzz AÏE. Sursautant vivement en sentant quelque chose lui cogner la tête, plus de peur que de mal, elle ouvrit de grand yeux tout en regardant partout autour d’elle. Ça venait d’où cette connerie ? *S’quoi qui saute ?* Qui saute ? Tournant son regard vers la table où, en effet, un papier sautillait, elle le saisit pour le déplier tout en soupirant. Non, décidément, on ne la laisserait pas dormir. ‘’ Alors ? Il parait qu'on est devenue folle ? Comment ça va depuis la dernière fois ?’’ Fronçant légèrement du nez, Mortissia tourna son visage vers Heather, c’était la seule gogole à faire joujou avec sa baguette. Donc, forcément, le message devait venir d’elle surtout si on s’en tenait à son sourire de deux mètres de long. Un petit sourire en coin apparu sur le coin des lèvres de la rouge et or qui, reposant son coude sur sa table pour appuyer sa tempe contre sa main, fixait la Serpy.

«  Merci de t’inquiéter pour mon état mental mais à part un profond ras le bol des cours, je me porte à merveille. » Après un petit ricanement, elle se décida à aller la saluer comme il se doit. Se levant de sa chaise, encore, elle s’approcha de celle de la verte et argent pour lui coller une bise sur chaque joue. « Ma main s’est remise de cette chasse au œuf pour suicidaire. Et toi ? »

Se détournant d’elle pour observer les nouveaux venus dans la salle, la rouge et or plissa légèrement les yeux, un Serdaigle (Mark) qu’elle ne connaissait pas mais qui avait une bonne tête. Celui-ci semblait affreusement timide puisqu’il alla s’installer au fond de la salle en ne lançant qu’un timide petit ‘’bonjour’’. Lui envoyant un grand sourire, la Gryffy lui balança un grand « Hello le Piaf ! Fait pas cette tête on n’est pas cannibale. ». Au suivant. *Tu nous la joue sérial-coucou ce matin ?* Exactement ! Il fallait qu’elle se réveille, qu’elle reprenne de l’énergie. Oh ! Un nouveau Poufsouffle ! Mais elle le connaissait d’ailleurs, c’était le petit Jay qui était venu à la boutique ! *Laisse les Pouffy tranquille tu vas les faire fuir*

« Coucou Jay ! »

Voilà, maintenant elle pouvait retourner à sa place. Retraversant la salle pour se rendre dans sa rangée, la rouge et or s’installa de nouveau et entreprit de sortir, enfin, des feuilles, de l’encre noir et sa plume de corbeau. Frissonnant en sentant quelque chose, ou plutôt quelqu’un, lui effleurer l’épaule, elle releva la tête pour apercevoir Matthew qui s’installait juste devant elle à côté de Spencer.

- Salut, ça va ? J'ai rien raté ?

« Non, Quinn est toujours pas là. Elle s’est peut-être péter une jambe et attend désespérément qu’on la trouve et qu’on l’aide. Triste histoire. »

Montant sur sa table pour passer de l’autre côté et se laisser glisser à califourchon sur les jambes de Matthew, la rouge et or entoura son cou de ses bras pour laisser sa main droite passer dans ses cheveux et l’autre caresser sa nuque pendant que ses lèvres s’accaparaient la bouche de l’Aigle se fichant bien de la conversation qu’il venait de commencer avec Spencer. Elle tenta de forcer le barrage des lèvres masculines avec sa langue pour pouvoir jouer avec celle du bronze et bleu. Tout à coup, une phrase de Spencer, justement, lui revint en mémoire. Reculant légèrement son visage pour afficher un énorme sourire presque amusé, elle marmonna d’une petite voix finissant sa phrase par une moue enfantine.

« Dit, tu m’aimes bien hein ? Dit à Spencer que tu m’aimes bien mon moineau... »
Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Harel Chaitan, Mar 10 Juin 2014 - 19:18


A chaque fois qu'un étudiant passait le pas de la porte, l'appareil photo, une antiquité que plus personne, à part peut-être des collectionneurs, n'utilisaient du côté moldu, se déclenchait pour capturer son portrait. La raison de son dispositif seul Quinn la détenait. Projetait-t-elle de s'en servir comme cible ? Un support pour un rite vaudou qui sanctionnerait tout débordement ? Un aide mémoire ? Difficile de statuer. Par contre, il était certains que la plupart des clichés immortalisaient des têtes d'ahuris, plus que des sourires travaillés.

Certitude brisée lorsque Higgs, Rouge et Or, ne débarqua et envoie valser l'appareil un peu plus loin. Grâce à ce petit geste plein de délicatesse les photos seraient sans doute irrécupérables. C'était une bonne chose.

- Est-ce que je peux m'asseoir ici ?

Son air peu avenant, et son mutisme suffisait normalement à préserver sa solitude. De fait, elle ne réagit pas de suite à la question qu'elle ne pensait pas adressée à son intention. Le bruit des livres que l'on pose sur la table attirèrent son attention, et ses yeux tombèrent sur une camarade de maison. Relevant le visage, son regard tomba dans celui, vermeil, si particulier de Riddle. Cela faisait un moment qu'elle ne l'avait pas croisé, depuis leur dernier entrevue dans la salle sur demande.

- Je t'en prie.

Quitte à se voir affubler d'une voisine, elle aimait autant que ce soit Valentina. Cette dernière savait se tenir ainsi qu'entretenir une discussion digne d'intérêt ou respecter le silence. Harel s'attarda quelques secondes sur l'autre Serpentard, et conclut qu'elle n'avait pas changer. Tout du moins rien en apparence.

L'italienne installée, elle eu tout le loisir d'apprécier un spectacle, dont la pudeur laissait à désirer. Sa collègue aux Halles venait de monter sur les tables pour rejoindre la rangée de devant pour s'asseoir sur les jambes d'un Serdaigle. L'échange buccale en bonus. De mieux en mieux. Expirant, elle se demanda si Quinn allait finir par montrer le bout de sa baguette ?
Revenir en haut Aller en bas
Valentina S. Riddle
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Valentina S. Riddle, Mar 10 Juin 2014 - 21:19


Les yeux de Valentina balayèrent à niveau la salle. De ce point de vue, on apercevait beaucoup moins bien toute l'ampleur de la pièce,  et les rangs situés derrière elle ainsi que les élèves les occupant étaient à présent inaccessibles à la vue.
Valentina ne pût s'empêcher de penser qu'elle ne pourrait rien faire si on l'attaquait par derrière. Révoltée, elle ferma les yeux un instant. Personne n'allait l'attaquer dans une classe, c'était insensé.
Elle marmonna un vague "
merci"à sa nouvelle voisine d'un ton qu'elle aurait voulu plus chaleureux, puis s'installa dans un bruissement de cape.

Valentina jeta un regard répugné au couple devant elle, son attention étant irrémédiablement attirée par un autre couple à sa gauche, puis un autre encore à sa gauche, puis par un autre à la gauche du couple à sa gauche.
Sur le mur au dessus des deux derniers était accrochée une horloge. Presque 8h.
8-7-6-5-4-3-2
7. Avec une brusquerie qui ne lui était pas habituelle, elle saisit dans sa cape une flasque remplie d'un mélange noir qu'elle but d'un coup. Elle ne pouvait se permettre de tout perdre maintenant à cause d'un oubli intempestif.
Résignée, elle fourra la flasque vide dans sa poche.
Il n'y en aurait presque plus, il faudrait en refaire le midi même.
Valentina soupira. Tout aurait pu être beaucoup plus simple.
Elle poussa ses livres au bord du bureau, et s'accouda à la surface, les mains de chaque côté du visage, observant attentivement chaque détail de la salle qu'elle connaissait à présent par cœur. Combien de temps devrait elle encore attendre avant de se ridiculiser?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Invité, Mar 10 Juin 2014 - 23:06


Ça ne vous est jamais arrivé d’avoir une idée que vous jugiez bonne, avant de la mettre à exécution et de vous rendre compte que c’était de la m*rde ? Eh bien, c’était exactement ce qui était arrivé à la pauvre Clíodhna ce matin-là.

Elle avait trouvé amusant de jouer un petit tour à ses élèves en allant se cacher au-dessus d’une armoire… Mais en pratique, ce ne s’était pas révélé aussi drôle que prévu. C’était plein de poussière là-haut et elle ne tarda pas à être courbaturée de partout à force de rester en boule. Heureusement qu’elle était invisible, parce qu’elle devait vraiment avoir l’air d’une demeurée dans cette position. C’était définitivement la dernière fois qu’elle tentait de faire quelque chose d’original pour introduire son cours, après l’échec du millefeuille au premier cours !

Imperceptible, la brunette avait donc observé ses élèves rentrer un à un dans la salle de cours et s’était amusée à observer leur tête lorsqu’ils avaient été mitraillés par son appareil photo, retenant parfois avec difficulté les gloussements qu’ils lui inspiraient. Franchement, certains des clichés promettaient d’être mémorables : ils étaient trop mignon, la tête dans le c*l et aveuglés par le flash ! Clíodhna tenait du lourd là, largement de quoi ruiner leur réputation s’ils étaient récalcitrants !


La première à avoir fait son entrée était Evenblood, la gothopouffe rebelle du groupe. Non seulement son uniforme n’était pas vraiment réglementaire, mais en plus elle s’avérait carrément flippante quand elle se croyait seule. Déjà, elle se parlait à elle-même, mais en plus elle n’avait pas l’air de maîtriser complètement ses pouvoirs et avait envoyé claquer la porte à la face d’une jeune élève de Poufsouffle. Charmante, n’est-ce pas ? Adorable. À sa suite, d’autres élèves avaient pris place, se dispersant aux quatre coins de la classe. Certains se révélèrent particulièrement taciturnes, se contentant de s’installer en silence et d’attendre bien patiemment que le cours commence. D’autres se mirent à bavarder gentiment, et c’est là que ça devenait intéressant. Si leur professeure était hors de vue, elle n’en avait pas moins les oreilles grandes ouvertes, à l’affût de rumeurs croustillantes. Alors comme ça Mortissia fricotait avec un garçon ? En voilà un qui était bien courageux, avec sa face de vampire…

Miss Quinn pensait avoir tout vu avec la tenue de Mortissia, mais les Gryffondor s’étaient visiblement passés le mot ce matin-là. Drow était vraiment sérieuse, là ? Elle pensait vraiment qu’on allait la laisser suivre le cours habillée comme une vulgaire moldue ? Elle n’avait même pas pris la peine d’enfiler une robe de sorciers par-dessus… D’emblée, c’était mort pour commencer le cours d’entrée de jeu. La jeune enseignante allait devoir commencer par quelques petits rappels du règlement et de discipline élémentaire, au risque de passer à nouveau pour une peau de vache.


Mais elle n’était décidément pas au bout de ses surprises et faillit s’étouffer lorsque la préfète de Serpentard, sa sosie officielle, fit son entrée :

« Mais quel est le con qui a fait ça ?! », s’était-elle effectivement exclamée, ne se rendant probablement pas compte qu’elle venait d’insulter un éminent membre du corps enseignant.

Elle avait alors rejoint le séduisant West qui était en train de jouer les pyromanes au deuxième rang. Nan, mais franchement, ces étudiants avaient vraiment un problème dans leur tête ! Une chance que le Serpentard maîtrisait plutôt bien sa magie, parce qu’il ne faisait nul doute qu’un autre élève aurait menacé de faire cramer tout le château avec ce genre de sortilège. Fort heureusement, tous les élèves n’étaient pas aussi dissipés, à commencer par Ethan, Kyara et l’autre Poufsouffle écervelé qui se tenaient à carreau au premier rang, visiblement soucieux de se rattraper auprès de leur professeure après leur mauvaise blague lors du cours précédent… Il n’y avait plus qu’à espérer que c’était bien le cas.


La dernière étudiante à arriver fut la pétillante Zoey Higgs qui, fidèle à elle-même, ne put s’empêcher de se faire remarquer :

« Mais f*** ! C'est quoi ce bordel là ! s’était-elle écriée lorsque l’appareil photo avait immortalisé sa gracieuse silhouette, avant de l’envoyer valser contre le mur. Hey ! Y'en a un de vous qui veux de mes jolies fesses à côtés des siennes !? », lança-t-elle finalement, en quête d’une place.

C’est le moment que la jeune professeure jugea opportun pour signaler sa présence, amplifiant magicalement sa voix sans pour autant mettre fin au sortilège qui la rendait invisible :

« Que diriez-vous d’aller prendre place au premier rang, devant mon bureau, que je vous garde bien à l’œil ? résonna alors la voix cristalline de Miss Quinn. Blanchet, Riu et Wood, si vous voulez bien vous décaler d’une place… Higgs, n’oubliez pas d’aller ramasser ce qui reste de mon précieux appareil et de les déposer sur mon pupitre. Parce que, oui, Miss Wells, c’est moi le c*n, merci bien ! ».

À l’aide d’un Finite Incantatem, elle réapparut ensuite doucement, retrouvant ses couleurs originelles. Elle ôta alors ses escarpins qu’elle jeta délicatement au sol, avant de sauter elle-même gracieusement depuis le haut de l’armoire. Tadaaam !

« Non, je ne suis pas complètement folle, je voulais simplement vous faire une petite démonstration du sortilège que nous allons étudier aujourd’hui…crut-elle bon de justifier, tandis qu’elle chaussa à nouveau ses Loubies, avant d’aller s’installer sur son bureau. Comme vous pouvez le voir, il est assez efficace, puisque aucun d’entre vous ne semble avoir décelé ma présence. D’ailleurs, quelqu’un a-t-il une idée de quel sort il pourrait bien s’agir ? Je parle bien entendu du camouflage, pas du fait de grimper sur les meubles. On n’est pas en éducation physique ici ! ».

Elle s’interrompit alors un instant, avant d’adopter un ton réprobateur :

« En parlant d’éducation physique… reprit-elle effectivement, anticipant d’avance la réaction des élèves par rapport à ce qui allait suivre. Je pense qu’il est temps d’aborder avec vous la question délicate de l’éducation sexuelle, bien que je doute fortement que Mrs Harshing m’approuverait sur ce point. Pour commencer, Archer et Evenblood, je vous prierai de mettre fin immédiatement à vos ébats et de retourner à vos places, c’est un cours de Métamorphose ici, pas de lap dance… D’ailleurs, je pense qu’à l’avenir il serait souhaitable d’éviter ce genre de démonstration publique !

J’ai récemment lu dans la Gazette du Sorcier qu’une élève de septième année s’était faite engrossée, probablement ici, dans l’enceinte même de Poudlard. Je ne veux pas savoir qui a été suffisamment idiot pour avoir des rapports non-protégés, mais je conçois que vous n’êtes peut-être pas suffisamment informés sur le sujet. Sachez donc je me tiens à votre disposition si vous avez besoin de conseils aussi bien d’ordre sentimental que sexuel, et que je suis en particulier prête à vous guider dans le choix de contraceptifs adaptés si vous ne savez pas comme vous y prendre. Enfin bref, revenons-en à la Métamorphose… »
.


La jeune enseignante jeta alors un regard circulaire à la classe, dévisageant un à un chacun de ses élèves, avant de s’attarder plus particulièrement sur les deux rebelles de Gryffondor :

« Miss Evenblood… poursuivit-elle alors. Décidément, vous êtes déterminée à vous faire remarquer aujourd’hui ! Vous et Miss Drow, levez-vous je prie. Vous avez soixante secondes pour métamorphoser vos tenues en uniformes réglementaires, sans quoi vous prendrez la porte, perte de points à l’appui. Je crois m’être toujours bien fait comprendre que c’était le genre de détails à propos desquels je serais intransigeante ! ».

Elle poursuivit :

« Pendant ce temps-là, j’invite Miss Bryan et Mister Levinson à venir vous installer à l’avant, lança-t-elle ensuite, sur un ton beaucoup plus bienveillant. Nous sommes peu nombreux aujourd’hui et j’aimerais autant que vous ne soyez pas aussi éparpillés. Cela me permettra également de vous prodiguer quelques conseils particuliers, étant donné que vous êtes plus jeunes et que nous allons nous attaquer à des sortilèges complexes…

Alors, personne ne sait quel nom porte le sort que j’ai utilisé pour me fondre au-dessus de l’armoire ? Quelle est sa formule et à quoi peut-il bien servir ? »
.



NB : Mille excuses pour le retard, j'avoue que j'ai eu du mal à gérer avec tout ce qui se passe sur le forum en ce moment ! Je précise que vous pouvez vous référer à ce message pour consulter le plan du cours (j'ai fait au mieux en me fiant à vos rps !) et que l'inscription de Malena Kane a été annulée puisqu'il ne s'est pas présenté dans les temps. Au plaisir de vous lire...


Dernière édition par Clíodhna Quinn le Mar 10 Juin 2014 - 23:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jay Levinson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Jay Levinson, Mar 10 Juin 2014 - 23:16


Après un bon moment d'observation, j'avais compilé plusieurs informations importantes dans ma tête, le tout me faisant une bonne vue d'ensemble sur les autres élèves. Il y avait Mortissia, la fille qui l'avait aidé aux Halles Magiques, et elle avait parlé à une autre Poufsouffle, qui lui avait l'air jeune, en lui disant, tout simplement, qu'elle était trop mignonne. Je ne voyais pas l'intérêt, mais bon. Ensuite, une Gryffondor que je ne connaissais pas, puis un gars Vert et Argent qui brûlait un parchemin en parlant avec une fille de sa maison. Ha oui, avec Mortissia se tenait un gars qui était avec elle quand elle avait parlé à l'autre Pouffy, et une fille avec qui elle avait l'air d'être ami. Suivaient quelques autres élèves, la plupart des Serpentards.

« Coucou Jay ! »

Pusique j'étais, comme à mon habitude, profondément perdu dans mes pensées au moment où j'entendis quelqu'un parler, je fus surpris d'entendre mon nom. Personne ne me connaissait, ça ne faisait pas assez longtemps que j'étais à l'école pour avoir beaucoup d'amis. C'est, par contre, en me retournant que je vis Mortissia m'envoyer un salut de la main. Je répondis avec le même geste.


« Salut! Ça va? »

Je n'avais même pas fini ma phrase que déjà, elle était assise sur les jambes d'un Serdaigle, sûrement un que je n'avais pas vu entrer, et elle l'embrassait avec fougue. *Bon, bah  on va la laisser tranquille avec ses petites affaires* . Je detournai le regard d'elle, pour, justement, m'occuper de mes affaires.

Moi  je n'avais jamais eu de relation amoureuse. C'était peut-être à cause que je n'étais pas assez sportif, bien que depuis mon 13e anniversaire, j'étais plus enclin à faire de l'activité physique, ou à cause de ma tendance à être seul et lire, ou encore parce que je n'étais pas très attirant, selon elles, même si mes parents n'arrêtaient pas de me dire que j'étais l'un des plus beaux garçons du monde. Comme si c'était vrai. *Bon, arrête de désespérer, tu vas finir par tomber en profonde dépression* .

Mon attention retomba sur la rasion de ma présence en classe, le cours de Métamorphose. Si on pouvait dire que c'était vraiment un cours, parce que normalement, dans un cours, il y a un professeur. Pourtant, là, il n'y en avait pas. C'était bizarre. Mais bon, autant continuer à profiter de son absence.

C'est alors que j'entendis une voix féminine sortir de nulle part:

« Que diriez-vous d’aller prendre place au premier rang, devant mon bureau, que je vous garde bien à l’œil ? résonna alors la voix cristalline de Miss Quinn. Blanchet, Riu et Wood, si vous voulez bien vous décaler d’une place… Higgs, n’oubliez pas d’aller ramasser ce qui reste de mon précieux appareil et de les déposer sur mon pupitre. Parce que, oui, Miss Wells, c’est moi le c*n, merci bien ! ».

Ah ah! Enfin le cours commençait. Par contre, le problème, c'était que la prof était invisible pour l'instant... Puis elle réapparut. Elle s'était cachée en haut d'une armoire. Aaaah... Voilà... Elle voulait nous prendre en photo et voir nos têtes alors qu'on serait surpris devant la caméra, bonne idée, par contre machiavélique.

« Non, je ne suis pas complètement folle, je voulais simplement vous faire une petite démonstration du sortilège que nous allons étudier aujourd’hui... Comme vous pouvez le voir, il est assez efficace, puisque aucun d’entre vous ne semble avoir décelé ma présence. D’ailleurs, quelqu’un a-t-il une idée de quel sort il pourrait bien s’agir ? Je parle bien entendu du camouflage, pas du fait de grimper sur les meubles. On n’est pas en éducation physique ici ! ».

Ha. Ha. Ha. C'était pas vraiment drôle, et en plus, personne n'avait eu l'air d'aimer la blague.

« En parlant d’éducation physique... Je pense qu’il est temps d’aborder avec vous la question délicate de l’éducation sexuelle, bien que je doute fortement que Mrs Harshing m’approuverait sur ce point. Pour commencer, Archer et Evenblood, je vous prierai de mettre fin immédiatement à vos ébats et de retourner à vos places, c’est un cours de Métamorphose ici, pas de lap dance… D’ailleurs, je pense qu’à l’avenir il serait souhaitable d’éviter ce genre de démonstration publique !

J’ai récemment lu dans la Gazette du Sorcier qu’une élève de septième année s’était faite engrossée, probablement ici, dans l’enceinte même de Poudlard. Je ne veux pas savoir qui a été suffisamment idiot pour avoir des rapports non-protégés, mais je conçois que vous n’êtes peut-être pas suffisamment informés. Sachez donc je me tiens à votre disposition si vous avez besoin de conseils aussi bien d’ordre sentimental que sexuel, et que je suis en particulier prête à vous guider dans le choix de contraceptifs adaptés si vous ne savez pas comme vous y prendre. Enfin bref, revenons-en à la Métamorphose… ».


Wow. Trop plein d'informations en même temps. Lap dance? Ça, c'était quand même drôle! Ensuite, une élève enceinte? Ici? C'était, ça aussi, assez drôle, même si c'était bizarre. Puis finalement, une prof qui parle de contraceptifs? Mais dans quel genre de cours on était? Si elle ne nous avait pas rappelé que l'on était en Métamorphose, j'aurais cru être en cours « d'éducation sexuelle » ... Ensuite, Miss Quinn poursuivit:

« Miss Evenblood... Décidément, vous êtes déterminée à vous faire remarquer aujourd’hui ! Vous et Miss Drow, levez-vous je prie. Vous avez soixante secondes pour métamorphoser vos tenues en uniformes réglementaires, sans quoi vous prendrez la porte, perte de points à l’appui. Je crois m’être toujours bien fait comprendre que c’était le genre de détails à propos desquels je serais intransigeante ! ».

*Tiens, c'est vrai, elle n'est pas habillée comme il faut, Mortissia! J'avais même pas remarqué*. Cette pensée fut accompagnée d'un sourire qui en disait long, déjà je m'imaginais le mal qu'elle pourrait avoir à métamorphoser ses vêtements devant tout le monde...

« Pendant ce temps-là, j’invite Miss Bryan et Mister Levinson à venir vous installer à l’avant. Nous sommes peu nombreux aujourd’hui et j’aimerais autant que vous ne soyez pas aussi éparpillés. Cela me permettra également de vous prodiguer quelques conseils particuliers, étant donné que vous êtes plus jeunes et que nous allons nous attaquer à des sortilèges complexes…

Je me levai sans trop faire de bruit et j'avançai vers le devant de la classe. Avec l'intro qu'elle avait fait, le cours de Miss Quinn risquait d'être intéressant, malgré les quelques rumeurs qui planaient sur l'échec du dernier cours. Ça ne me dérangeait pas du tout de changer de place.

« Alors, personne ne sait quel nom porte le sort que j’ai utilisé pour me fondre au-dessus de l’armoire ? Quelle est sa formule et à quoi peut-il bien servir ? ».

*Un sortilège qui cache la présence, il me semble avoir déjà lu sur ce sujet... Elle parle peut-être du sortilège de Désillusion...*



Dernière édition par Jay Levinson le Mer 11 Juin 2014 - 0:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 6

 Cours n°2 : (Dés)Illusion

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.