AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 3 sur 6
Cours n°2 : (Dés)Illusion
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Jay Levinson
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Jay Levinson, Mar 10 Juin - 23:16


Après un bon moment d'observation, j'avais compilé plusieurs informations importantes dans ma tête, le tout me faisant une bonne vue d'ensemble sur les autres élèves. Il y avait Mortissia, la fille qui l'avait aidé aux Halles Magiques, et elle avait parlé à une autre Poufsouffle, qui lui avait l'air jeune, en lui disant, tout simplement, qu'elle était trop mignonne. Je ne voyais pas l'intérêt, mais bon. Ensuite, une Gryffondor que je ne connaissais pas, puis un gars Vert et Argent qui brûlait un parchemin en parlant avec une fille de sa maison. Ha oui, avec Mortissia se tenait un gars qui était avec elle quand elle avait parlé à l'autre Pouffy, et une fille avec qui elle avait l'air d'être ami. Suivaient quelques autres élèves, la plupart des Serpentards.

« Coucou Jay ! »

Pusique j'étais, comme à mon habitude, profondément perdu dans mes pensées au moment où j'entendis quelqu'un parler, je fus surpris d'entendre mon nom. Personne ne me connaissait, ça ne faisait pas assez longtemps que j'étais à l'école pour avoir beaucoup d'amis. C'est, par contre, en me retournant que je vis Mortissia m'envoyer un salut de la main. Je répondis avec le même geste.


« Salut! Ça va? »

Je n'avais même pas fini ma phrase que déjà, elle était assise sur les jambes d'un Serdaigle, sûrement un que je n'avais pas vu entrer, et elle l'embrassait avec fougue. *Bon, bah  on va la laisser tranquille avec ses petites affaires* . Je detournai le regard d'elle, pour, justement, m'occuper de mes affaires.

Moi  je n'avais jamais eu de relation amoureuse. C'était peut-être à cause que je n'étais pas assez sportif, bien que depuis mon 13e anniversaire, j'étais plus enclin à faire de l'activité physique, ou à cause de ma tendance à être seul et lire, ou encore parce que je n'étais pas très attirant, selon elles, même si mes parents n'arrêtaient pas de me dire que j'étais l'un des plus beaux garçons du monde. Comme si c'était vrai. *Bon, arrête de désespérer, tu vas finir par tomber en profonde dépression* .

Mon attention retomba sur la rasion de ma présence en classe, le cours de Métamorphose. Si on pouvait dire que c'était vraiment un cours, parce que normalement, dans un cours, il y a un professeur. Pourtant, là, il n'y en avait pas. C'était bizarre. Mais bon, autant continuer à profiter de son absence.

C'est alors que j'entendis une voix féminine sortir de nulle part:

« Que diriez-vous d’aller prendre place au premier rang, devant mon bureau, que je vous garde bien à l’œil ? résonna alors la voix cristalline de Miss Quinn. Blanchet, Riu et Wood, si vous voulez bien vous décaler d’une place… Higgs, n’oubliez pas d’aller ramasser ce qui reste de mon précieux appareil et de les déposer sur mon pupitre. Parce que, oui, Miss Wells, c’est moi le c*n, merci bien ! ».

Ah ah! Enfin le cours commençait. Par contre, le problème, c'était que la prof était invisible pour l'instant... Puis elle réapparut. Elle s'était cachée en haut d'une armoire. Aaaah... Voilà... Elle voulait nous prendre en photo et voir nos têtes alors qu'on serait surpris devant la caméra, bonne idée, par contre machiavélique.

« Non, je ne suis pas complètement folle, je voulais simplement vous faire une petite démonstration du sortilège que nous allons étudier aujourd’hui... Comme vous pouvez le voir, il est assez efficace, puisque aucun d’entre vous ne semble avoir décelé ma présence. D’ailleurs, quelqu’un a-t-il une idée de quel sort il pourrait bien s’agir ? Je parle bien entendu du camouflage, pas du fait de grimper sur les meubles. On n’est pas en éducation physique ici ! ».

Ha. Ha. Ha. C'était pas vraiment drôle, et en plus, personne n'avait eu l'air d'aimer la blague.

« En parlant d’éducation physique... Je pense qu’il est temps d’aborder avec vous la question délicate de l’éducation sexuelle, bien que je doute fortement que Mrs Harshing m’approuverait sur ce point. Pour commencer, Archer et Evenblood, je vous prierai de mettre fin immédiatement à vos ébats et de retourner à vos places, c’est un cours de Métamorphose ici, pas de lap dance… D’ailleurs, je pense qu’à l’avenir il serait souhaitable d’éviter ce genre de démonstration publique !

J’ai récemment lu dans la Gazette du Sorcier qu’une élève de septième année s’était faite engrossée, probablement ici, dans l’enceinte même de Poudlard. Je ne veux pas savoir qui a été suffisamment idiot pour avoir des rapports non-protégés, mais je conçois que vous n’êtes peut-être pas suffisamment informés. Sachez donc je me tiens à votre disposition si vous avez besoin de conseils aussi bien d’ordre sentimental que sexuel, et que je suis en particulier prête à vous guider dans le choix de contraceptifs adaptés si vous ne savez pas comme vous y prendre. Enfin bref, revenons-en à la Métamorphose… ».


Wow. Trop plein d'informations en même temps. Lap dance? Ça, c'était quand même drôle! Ensuite, une élève enceinte? Ici? C'était, ça aussi, assez drôle, même si c'était bizarre. Puis finalement, une prof qui parle de contraceptifs? Mais dans quel genre de cours on était? Si elle ne nous avait pas rappelé que l'on était en Métamorphose, j'aurais cru être en cours « d'éducation sexuelle » ... Ensuite, Miss Quinn poursuivit:

« Miss Evenblood... Décidément, vous êtes déterminée à vous faire remarquer aujourd’hui ! Vous et Miss Drow, levez-vous je prie. Vous avez soixante secondes pour métamorphoser vos tenues en uniformes réglementaires, sans quoi vous prendrez la porte, perte de points à l’appui. Je crois m’être toujours bien fait comprendre que c’était le genre de détails à propos desquels je serais intransigeante ! ».

*Tiens, c'est vrai, elle n'est pas habillée comme il faut, Mortissia! J'avais même pas remarqué*. Cette pensée fut accompagnée d'un sourire qui en disait long, déjà je m'imaginais le mal qu'elle pourrait avoir à métamorphoser ses vêtements devant tout le monde...

« Pendant ce temps-là, j’invite Miss Bryan et Mister Levinson à venir vous installer à l’avant. Nous sommes peu nombreux aujourd’hui et j’aimerais autant que vous ne soyez pas aussi éparpillés. Cela me permettra également de vous prodiguer quelques conseils particuliers, étant donné que vous êtes plus jeunes et que nous allons nous attaquer à des sortilèges complexes…

Je me levai sans trop faire de bruit et j'avançai vers le devant de la classe. Avec l'intro qu'elle avait fait, le cours de Miss Quinn risquait d'être intéressant, malgré les quelques rumeurs qui planaient sur l'échec du dernier cours. Ça ne me dérangeait pas du tout de changer de place.

« Alors, personne ne sait quel nom porte le sort que j’ai utilisé pour me fondre au-dessus de l’armoire ? Quelle est sa formule et à quoi peut-il bien servir ? ».

*Un sortilège qui cache la présence, il me semble avoir déjà lu sur ce sujet... Elle parle peut-être du sortilège de Désillusion...*



Dernière édition par Jay Levinson le Mer 11 Juin - 0:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : William West, Mar 10 Juin - 23:40


William attendait une réponse lorsqu'ils furent interrompue par l'arrivé tonitruante de Zoey qui explosa littéralement l'appareil photo contre le mur le plus proche. Peu avant Damien était venu embrasser Heather et saluer Will qui lui serra la main sans hésiter. Le Gryffondor avait l'air plutôt sympa même s'il le connaissait finalement bien peu. Higgs la rouge semblait toujours chercher une place et le serpent s'apprêtait à lui proposer de venir s'installer avec lui et Wells lorsque la voix de Quinn retentit dans la salle, ordonnant à la lionne de s'installer au premier rang.

Peu après, la professeur apparut au sommet de l'armoire, retirant ses escarpins afin d'en descendre le plus gracieusement possible. Ainsi donc elle les observait depuis le début, cacher par son charme de désillusion ? Plutôt réussi d'ailleurs, lui-même n'y avait vue que du feu. Il semblait visiblement que ce sort serait le sujet du cours. Une légère moue de la part du serpent accompagna la déclaration de la professeur, il espérait que cela ne serait pas l'unique sujet sinon il s'ennuierait clairement.

*Quelque chose me dit qu'elle préfère grimper aux rideaux que sur les meubles...*

La suite du discours semblait presque lui donner raison, la professeure évoquant la grossesse d'une élève. Will était surpris, n'ayant absolument pas entendu parler de cette événement. Qui donc pouvait bien gâcher sa vie en ayant un enfant aussi jeune ?

« ...Sachez donc je me tiens à votre disposition si vous avez besoin de conseils aussi bien d’ordre sentimental que sexuel, et que je suis en particulier prête à vous guider dans le choix de contraceptifs adaptés si vous ne savez pas comme vous y prendre. Enfin bref, revenons-en à la Métamorphose… »

*Hein ? Quoi ? Non ! Le sujet commençait à être intéressant !*

Cette fois, il ne pourrait pas retenir son impertinence, Will le savait parfaitement. Peu avant d'entamer réellement le sujet du cours, Quinn ordonna à Evenblood et Drow de se changer et demanda à deux élèves assis au fond de la salle de se rapprocher, puis les questions fusèrent :


« Alors, personne ne sait quel nom porte le sort que j’ai utilisé pour me fondre au-dessus de l’armoire ? Quelle est sa formule et à quoi peut-il bien servir ? »

Sans attendre, William leva aussitôt la main, hors de question que l'on puisse répondre avant lui cette fois-ci.

"Mademoiselle Quinn, je serais ravi de recevoir tous les conseils que vous pourrez me donner en mesure d'éducation sexuelle, je suis certain que vous avez beaucoup à m'apprendre..."

Son sourire en coin en disait long, malgré le fait qu'il savait qu'elle allait le dégommer, Will s'amusait.

"Sinon... Charme de désillusion, sa formule est Kaleidem. Il permet de devenir un caméléon humain et, à un certain niveau, de devenir pratiquement invisible comme vous nous l'avez prouvé à l'instant."

*Réponse parfaite, rien à ajouter, question suivante ?*
Revenir en haut Aller en bas
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Zoey Higgs, Mer 11 Juin - 1:20


" Que diriez-vous d’aller prendre place au premier rang, devant mon bureau, que je vous garde bien à l’œil ? Blanchet, Riu et Wood, si vous voulez bien vous décaler d’une place… Higgs, n’oubliez pas d’aller ramasser ce qui reste de mon précieux appareil et de les déposer sur mon pupitre. Parce que, oui, Miss Wells, c’est moi le c*n, merci bien ! "

Qu'elle aille au diable pour son appareil photo. Je ne pris même pas la peine de lui répondre. En ce qui concernait la place, le premier rang ne me tentait guère mais les muscles sexy de Wood étaient plutôt à mon goût. Je ne rechignais donc pas à m'asseoir à ses côtés. Ce ne fut qu'après m'être assise que je vis que la prof' était perché à l'entrée, sur une armoire. Quinn était de moins en moins sensée. Je crois que traîner avec Warren ne lui réussissait pas des masses. Vraiment pas. Elle descendit finalement de son perchoir avec la grâce d'un troupeau de géants enragés et poursuivis sa tirade d'introduction. Elle sépara les couples et mentionna une élève de 7ème année enceinte. Qui pouvait être assez stupide pour se faire engrosser - et à 17 ans en plus ! - cette jeune fille venait de gâcher sa jeunesse et n'avait décidément rien compris à la vie !

" ...Je ne veux pas savoir qui a été suffisamment idiot pour avoir des rapports non-protégés, mais je conçois que vous n’êtes peut-être pas suffisamment informés sur le sujet. Sachez donc je me tiens à votre disposition si vous avez besoin de conseils aussi bien d’ordre sentimental que sexuel, et que je suis en particulier prête à vous guider dans le choix de contraceptifs adaptés si vous ne savez pas comme vous y prendre... "

Geeeeeeeeenre ! Elle ? Une frustrée du c** qui voulait faire des démonstrations ? Laissez-moi rire ? Elle était surtout jalouse que des ados pré-pubères aient plus de rapport qu'elle, voilà tout ! J'suis vraiment pas convaincue qu'elle soit la mieux placée pour donner des conseils... J'suis sûre que même Corrigan avait plus d'expérience que Quinn qui était aussi prude et vierge qu'une none ! Elle faisait genre voilà tout !

" ...Bla bla bla... Bla bla bla... Alors, personne ne sait quel nom porte le sort que j’ai utilisé pour me fondre au-dessus de l’armoire ? Quelle est sa formule et à quoi peut-il bien servir ? "

" Mademoiselle Quinn, je serais ravi de recevoir tous les conseils que vous pourrez me donner en mesure d'éducation sexuelle, je suis certain que vous avez beaucoup à m'apprendre... Sinon... Charme de désillusion, sa formule est Kaleidem. Il permet de devenir un caméléon humain et, à un certain niveau, de devenir pratiquement invisible comme vous nous l'avez prouvé à l'instant. "

Je rigolais ouvertement à la première réplique de Will. Pour la suite, il avait tout dis, ce n'était pas drôle. D'ailleurs rien n'était drôle... J'avais envie d'un peu d'action... Le premier cours avait fait l'objet d'un attentat à la jupe de Quinn, pourquoi ne pas s'attaquer à son haut maintenant ? Ou mieux, pourquoi ne pas la ridiculiser plus ? J'allais élaborer mon plan d'attaque afin de le mettre en oeuvre un peu plus tard...

Pour le moment, il me tardait de faire connaissance avec mon voisin de classe. C'est qu'il était sexy le Wood !


" Hey Wood, ça te dirait toi, d'essayer les trucs contraceptifs dont parle Quinn toi !? "

Je lui avais chuchoté ça de façon équivoque au creux de l'oreille, mon souffle chaud se diffusant dans son coup de façons sensuelle...


Dernière édition par Zoey Higgs le Mer 11 Juin - 3:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valentina S. Riddle
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Valentina S. Riddle, Mer 11 Juin - 1:43




« Que diriez-vous d’aller prendre place au premier rang, devant mon bureau, que je vous garde bien à l’œil ?

Une voix venait de résonner dans la classe. Valentina sursauta malgré elle et détourna son regard vers la source du bruit. Une armoire.

- Blanchet, Riu et Wood, si vous voulez bien vous décaler d’une place… Higgs, n’oubliez pas d’aller ramasser ce qui reste de mon précieux appareil et de les déposer sur mon pupitre. Parce que, oui, Miss Wells, c’est moi le c*n, merci bien ! »

Une seconde plus tard, une silhouette était apparue en haut de l'armoire. La prof.
Mais quelle idée lui était passée par la tête? Elle était complètement malade.
Valentina se retourna brièvement, bien que sans espoir vers la porte derrière elle. Elle n'avait à présent aucune possibilité de s'échapper d'où elle s'était volontairement enfermée une demi heure plut tôt.
Elle pensa avec regret qu'elle avait fait la pire erreur de sa vie en essayant de remédier à sa nullité en métamorphose, et qu'elle aurait manifestement mieux fait de conserver son médiocre niveau qui devait se situer non loin des abysses.

Quinn s'était installée à son bureau.


- Non, je ne suis pas complètement folle, je voulais simplement vous faire une petite démonstration du sortilège que nous allons étudier aujourd’hui.. Comme vous pouvez le voir, il est assez efficace, puisque aucun d’entre vous ne semble avoir décelé ma présence.

Valentina haussa un sourcil. Soit la prof était stupide, soit elle faisait exprès, soit elle ne s'en rendait pas compte. Elle s'était rendue invisible, personne n'aurait pu la voir d'aucune manière.

- D’ailleurs, quelqu’un a-t-il une idée de quel sort il pourrait bien s’agir ? Je parle bien entendu du camouflage, pas du fait de grimper sur les meubles. On n’est pas en éducation physique ici !

Quinn s’interrompit alors un instant, comme si son intention avait été celle de faire un peu d'humour.

Un sort de dés-illusion, c'était évident. Aussi évident que le fait qu'elle n'arriverait jamais à l'appliquer.
Valentina se redressa et s'appuya contre le mur à sa gauche. Chaitan ne bougeait pas d'un millimètre.
Finalement, elle détesterait cette prof.

Cette dernière reprit la parole plus sérieusement, et les pires craintes de Valentina furent confirmées.
C'était le genre d'individu qui se prenait pour quelqu'un de cool, qui voulait être sympa, mais détesté de tous à cause du même genre d'idée qui lui avait agressé la pupille des son entrée dans la salle.
Quinn conseilla a un des mille couples d'arrêter de se bécoter en public - sage décision - et fit part de quelques commentaires à propos de soit disants rapports qu'aurait eu une septième année.
Le fait que l'exposition aux yeux de tous de sa médiocrité soit retardée ne déplaisait pas à Valentina, mais le sujet abordé en substitution était des plus malvenus en classe de métamorphose, après un long retard de la prof.

Elle ordonna par la suite à deux élèves de métamorphoser leurs habits en tenues conformes. Valentina se félicita de ne s'habiller qu'en noir. Si on lui avait demandé une telle chose, elle aurait uniquement réussi à faire fondre son propre corps, ce qui en soit constituait un exploit.

Quinn demanda une seconde fois le nom du sortilège et son utilisation, et Valentina entama un sommeil éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Invité, Mer 11 Juin - 1:48


Lorsqu’une élève, apparemment très énervée par la prise en photo surprise, finit par envoyer l’antique appareil s’écraser contre un mur d’un coup de baguette, Ainsley se dit qu’il était grand temps que miss Quinn arrive. La fillette avait tenté de rester concentrer sur son sudoku, mais une classe d'adolescents sans surveillance n’était pas le meilleure endroit pour ça et elle avait fini par ranger son journal. Et elle ne le regrettait pas : elle n’aurait jamais imaginé qu’observer les plus grand pouvait être une activité si intéressante. En l’absence d’adulte, l’adolescent se révélait être une créature fascinante, aussi bien taquine, vulgaire et très démonstrative que timide et silencieuse.
“Hey ! Y'en a un de vous qui veux de mes jolies fesses à côtés des siennes !?”
* Et très provocatrice*
La poufsouffle  se demandait quel élève allait répondre à la gryffondor,  mais ce fut une voix tout autre qui s’en chargea.
« Que diriez-vous d’aller prendre place au premier rang, devant mon bureau, que je vous garde bien à l’œil ? »
La voix résonnait, forte et cristalline, rendant impossible de déterminer précisément d’où elle venait. Mais une chose était sûre miss Quinn était dans la salle de classe.
*Un sort d’amplification*
« Blanchet, Riu et Wood, si vous voulez bien vous décaler d’une place… Higgs, n’oubliez pas d’aller ramasser ce qui reste de mon précieux appareil et de les déposer sur mon pupitre. Parce que, oui, Miss Wells, c’est moi le c*n, merci bien ! »
Oh oui! Elle était dans la pièce, et apparemment elle n’avait rien loupé de l’arrivée de chacun des élèves. Se souvenant du semi juron qu’elle n’avait pas su retenir, Ainsley sentit le rouge lui monter aux joues, elle l’avait probablement entendu aussi. Le bruit mat d’un objet cognant le sol attira l’attention de la fillette vers l’armoire et la, apparu comme par magie, se tenait la professeure, qui gracieusement rejoignit ses chaussures sur le sol.
*Cape d’invisibilité ou sortilège de désillusion  ? *
Elle n’était pas sûre, mais c’était les seuls moyens qu’elle connaissait pour obtenir un tel résultat.
« Non, je ne suis pas complètement folle, je voulais simplement vous faire une petite démonstration du sortilège que nous allons étudier aujourd’hui… Comme vous pouvez le voir, il est assez efficace, puisque aucun d’entre vous ne semble avoir décelé ma présence. D’ailleurs, quelqu’un a-t-il une idée de quel sort il pourrait bien s’agir ? Je parle bien entendu du camouflage, pas du fait de grimper sur les meubles. On n’est pas en éducation physique ici ! En parlant d’éducation physique… Je pense qu’il est temps d’aborder avec vous la question délicate de l’éducation sexuelle, [ ... ]Enfin bref, revenons-en à la Métamorphose… ».
La fillette ne comprenait plus rien! Pourquoi diable l’enseignante parlait-elle de cet autre matière mystérieuse, l’éducation sexuelle, si au final ça n’avait aucun rapport avec la métamorphose? Et puis, qu’elle était le problème avec cette septième année à qui l’on avait lancé un sort pour qu’elle devienne grosse? Certes, ce n’était pas très gentil, mais quel rapport avec le cours de métamorphose? Et c’était quoi la contraception? Les questions tournoyaient dans l’esprit de la fillette, tellement qu’elle sursauta lorsqu’elle entendit son nom.
« ... j’invite Miss Bryan et Mister Levinson à venir vous installer à l’avant… »
Suivant Levinson, un autre Poufsouffle, Ainsley alla discrètement s’installer au premier rang, juste en face du bureau de miss Quinn, devenant ainsi les fesses a coté de Higgs, la tueuse d’appareil photo.
«Alors, personne ne sait quel nom porte le sort que j’ai utilisé pour me fondre au-dessus de l’armoire ? Quelle est sa formule et à quoi peut-il bien servir ? ».
La main du Serpentard se leva aussi vite qu’il avait sortit sa baguette lorsqu’il s’était cru attaqué.
"Mademoiselle Quinn, je serais ravi de recevoir tous les conseils que vous pourrez me donner en mesure d'éducation sexuelle, je suis certain que vous avez beaucoup à m'apprendre..."
Cela fit rire sa voisine et le sourire du jeune homme indiquait clairement qu’il venait de faire une blague dont il était très fière (et que la fillette ne comprenait pas non plus.
"Sinon... Charme de désillusion, sa formule est Kaleidem. Il permet de devenir un caméléon humain et, à un certain niveau, de devenir pratiquement invisible comme vous nous l'avez prouvé à l'instant."
Bien au moins, elle avait su de quel sortilège il s'agissait.
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Spencer McKane, Mer 11 Juin - 13:01


« Mm… Ouais. Enfin, c’est encore un peu compliqué mais je suppose qu’il m’aime bien tu vois. »

La nonchalance de Mortissia laissa Spencer interloqué. Elle était tellement différente de cette fille avec laquelle il avait chassé des oeufs dans le parc. Il la vit alors se lever et venir planter un baiser sonore sur le visage de la Poufsouffle arrivée plus tôt. Spencer prit un air perdu avant d’entendre arriver plusieurs autres élèves, certains surpris, d’autres agacés, et d’autres encore les deux à la fois. Heather faisait partie de la dernière catégorie, et lâcha une insulte à l’encontre du photographe invisible. Il ne fallait pas s’appeler Sherlock pour comprendre que Quinn était à l’origine de ce manège pourtant. Matthew débarqua bien après, l’air de bonne humeur. Il s’installa à côté de Spencer, qui le salua d’un sourire.

« Salut, ça va ? J’ai rien raté ? Alors, tu penses qu'on aura droit au nu intégral ?  »

Spencer ricana avec légèreté. Y avait même un appareil photo pour immortaliser l’instant si c’était le cas.

« J’sais pas, j’dirais pas non… »

« Non, Quinn est toujours pas là. Elle s’est peut-être péter une jambe et attend désespérément qu’on la trouve et qu’on l’aide. Triste histoire », répondit également Mortissia.

Elle vint alors s’installer à califourchon sur les jambes de Matthew, et Spencer haussa un sourcil.

« Dit, tu m’aimes bien hein ? Dit à Spencer que tu m’aimes bien mon moineau… »

Spencer leva les yeux au ciel et arbora une moue compatissante envers Matt. Avec une fille comme celle-là, il était pas rendu au bout de ses peines. Il se retourna finalement vers la porte. La dernière à entrer fut Zoey, qui elle aussi ne mâcha pas ses mots.

« Mais f*** ! C’est quoi ce bordel là ! Hey ! Y’en a un de vous qui veux de mes jolies fesses à côtés des siennes !? »

« Que diriez-vous d’aller prendre place au premier rang, devant mon bureau, que je vous garde bien à l’œil ? Blanchet, Riu et Wood, si vous voulez bien vous décaler d’une place… Higgs, n’oubliez pas d’aller ramasser ce qui reste de mon précieux appareil et de les déposer sur mon pupitre. Parce que, oui, Miss Wells, c’est moi le c*n, merci bien ! »

Oh, ben la v’là la Quinn ! Spencer se tourna vers l’origine de la voix. Le haut de l’armoire. Sérieusement. La professeur se dépêtra de ses talons avant de les balancer au sol, puis elle suivit leur trajectoire dans un saut… gracieux ?

« Non, je ne suis pas complètement folle, je voulais simplement vous faire une petite démonstration du sortilège que nous allons étudier aujourd’hui… », fit-elle, chaussant de nouveau ses talons avant d’aller s’installer sur son bureau. « Comme vous pouvez le voir, il est assez efficace, puisque aucun d’entre vous ne semble avoir décelé ma présence. D’ailleurs, quelqu’un a-t-il une idée de quel sort il pourrait bien s’agir ? Je parle bien entendu du camouflage, pas du fait de grimper sur les meubles. On n’est pas en éducation physique ici ! »

Sortilège de disparition ? D’illusion ? De désillusion ?

« En parlant d’éducation physique… Je pense qu’il est temps d’aborder avec vous la question délicate de l’éducation sexuelle, bien que je doute fortement que Mrs Harshing m’approuverait sur ce point. Pour commencer, Archer et Evenblood, je vous prierai de mettre fin immédiatement à vos ébats et de retourner à vos places, c’est un cours de Métamorphose ici, pas de lap dance… D’ailleurs, je pense qu’à l’avenir il serait souhaitable d’éviter ce genre de démonstration publique ! »

Spencer ne pu s’empêcher de sourire largement en voyant la tête de Mortissia.

« J’ai récemment lu dans la Gazette du Sorcier qu’une élève de septième année s’était faite engrossée, probablement ici, dans l’enceinte même de Poudlard. Je ne veux pas savoir qui a été suffisamment idiot pour avoir des rapports non-protégés, mais je conçois que vous n’êtes peut-être pas suffisamment informés sur le sujet. Sachez donc je me tiens à votre disposition si vous avez besoin de conseils aussi bien d’ordre sentimental que sexuel, et que je suis en particulier prête à vous guider dans le choix de contraceptifs adaptés si vous ne savez pas comme vous y prendre. Enfin bref, revenons-en à la Métamorphose… »

Non, vraiment, les conversations élève-professeur sur les rapports sexuels, c’était moyen. Spencer grimaça, s’imaginant tenir la discute à Quinn sur un sujet pareil. Merci bien, il savait s’informer. Qui s’était fait engrossé d’abord ? Il n’avait même pas entendu cette rumeur… Il jeta un oeil curieux alentour.

« Miss Evenblood… » poursuivit Quinn. « Décidément, vous êtes déterminée à vous faire remarquer aujourd’hui ! Vous et Miss Drow, levez-vous je prie. Vous avez soixante secondes pour métamorphoser vos tenues en uniformes réglementaires, sans quoi vous prendrez la porte, perte de points à l’appui. Je crois m’être toujours bien fait comprendre que c’était le genre de détails à propos desquels je serais intransigeante ! Pendant ce temps-là, j’invite Miss Bryan et Mister Levinson à venir vous installer à l’avant. Nous sommes peu nombreux aujourd’hui et j’aimerais autant que vous ne soyez pas aussi éparpillés. Cela me permettra également de vous prodiguer quelques conseils particuliers, étant donné que vous êtes plus jeunes et que nous allons nous attaquer à des sortilèges complexes… » Les deux élèves obéirent rapidement, en toute discrétion. « Alors, personne ne sait quel nom porte le sort que j’ai utilisé pour me fondre au-dessus de l’armoire ? Quelle est sa formule et à quoi peut-il bien servir ? »

Le sortilège Evanesco ne fonctionnait que sur les objets, Spencer l’écarta donc définitivement. Restait le sortilège d’illusion, mais il n’était pas certain que ça puisse faire disparaitre un corps entier. Autant essayer, il ne perdait rien. Il leva la main et se leva lui-même avant de prendre la parole. Il ne se souvenait que trop clairement du dernier cours.

« Avez-vous utilisé le sortilège d’illusion, Aelusionem ? Je sais qu’il peut faire disparaitre certaines choses, des cicatrices, tout ça, mais un corps entier je ne suis pas certain… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Invité, Jeu 12 Juin - 18:37


Pendant un moment, Mark resta là à regarder les élèves déjà présents dans la classe. Il les scrutait avec attention, regardant leurs moindres faits et gestes. C'était plutôt intéressant, de voir la manière de parler de cette Gryfondor, ou encore l'attachement qu'elle pouvait éprouver à un autre Serdaigle qu'il était certain d'avoir déjà vu dans la salle commune. Il était vers le fond de la salle et pouvait ainsi voir tout ce petit monde devant lui, s'agitant en ce bon Lundi matin. Personne n'avait l'air d'apprécier que les cours commencent si tôt. Et surtout, la manière d'entrer dans cette salle de métamorphose. C'était comique, on pouvait dire ça. Les élèves entraient un par un dans la belle salle de classe de métamorphose et se faisaient photographier par l'ancien appareil photo, avec son flash qui illuminait la classe durant un dixième de seconde. C'était une belle entrée en matière pour tous. Personne n'avait l'air d'apprécier cela. Mark ne savait pas trop à quoi s'attendre pour la suite, mais certains avaient l'air d'avoir déjà eu à faire aux cours de mademoiselle Quinn et c'est ainsi qu'il entendu ce même Serdaigle qu'il avait vu coller à une Gryfondor, demander au préfet de Serdaigle, un ami sans aucun doute:

« Alors, tu penses qu'on aura droit au nu intégral ? »

Mark ne pu s'empêcher de sourire à cette remarque et se demanda à quoi pouvait bien ressembler les cours de miss Quinn. Ce qui était sûr, c'est qu'aucun des professeurs de Poudlard ne semblaient enseigner à la façon traditionnelle des Moldus. Chacun apportait sa patte, qui rendait leurs cours... Spéciaux. C'était tout le contraire des professeurs d'écoles Moldus, qui s'embêtaient tout de même à essayer de rendre leurs cours spéciaux, il fallait le renconnaître, mais qui, à son souvenir, n'y arrivaient absolument pas. Et, maintenant qu'il était à Poudlard, il pouvait encore mieux voir la banalité qui animait les salles de classe de ces écoles.

Quand il vit la Gryfondor se lever, il la regarda se déplacer dans la salle. Elle n'avait l'air d'avoir aucune gêne, d'être ouverte et bavarde. Il remarqua ses cheveux rouges virevolter derrière son dos tandis qu'elle avançait d'une marche assurée. Elle continua son chemin et Mark remarque qu'elle marchait dangereusement vers lui. Enfin, dangereusement ce n'était pas le bon terme. Elle ne lui voulait sûrement aucun mal et c'était la première fois qu'il l'a voyait. Elle se démarquait des autres avec son look un peu gothique. Quand elle arriva, elle fit un sourire et lui lança:

« Hello le Piaf ! Fait pas cette tête on n’est pas cannibale. »


Mark senti ses joues rougirent à sa remarque et il lui sourit à son tour. Il ne répondit rien néanmoins. Elle avait l'air d'être drôle, sympathique. Peut-être qu'un jour, il essayerait de lui parler, quand il ne serait pas en cours ou en train d'étudier. Si il avait l'envie et le courage bien entendu. C'était ce qui lui manquait, le courage Il se souvenait de ces nombreuses fois où il n'avait pas osé parler à telle ou telle personne dans les couloirs de Poudlard ou dans la cours. Il n'était pas vraiment avenant et n'osait pas aller vers les autres. En fait, il n'en ressentait pas un besoin particulier. Mais maintenant qu'il était un 6ème année, il voyait bien qu'il gâchait sa scolarité à Poudlard en restant la plupart du temps seul dans le château.

Au bout d'un petit moment où il s'ennuyait à regarder le tableau noir qui se tenait en face de lui et de l'arrivée de plusieurs autres élèves, un étrange phénomène se passa. Une voix cristalline et assourdissante résonna au travers de toute la salle et tout le monde se tût. Mark sursauta à l'entente des premiers mots et se redressa sur sa chaise avec rapidité. C'est à ce moment là qu'une réponse devenait indispensable. Mais où était donc miss Quinn?

« Que diriez-vous d’aller prendre place au premier rang, devant mon bureau, que je vous garde bien à l’œil ? Blanchet, Riu et Wood, si vous voulez bien vous décaler d’une place… Higgs, n’oubliez pas d’aller ramasser ce qui reste de mon précieux appareil et de les déposer sur mon pupitre. Parce que, oui, Miss Wells, c’est moi le c*n, merci bien ! »

Il regarda de tout les côtés afin de voir d'où venait cette voix mais n'en trouva pas la source. Il se doutait néanmoins qu'elle venait de leur professeure. Personne ne faisait de bruit et n'avait l'air de comprendre ce qu'il se passait. Ensuite, il remarqua que tout le monde tournait maintenant son regard sur l'armoire et Mark se retourna lui aussi, afin de savoir pourquoi. Et il comprit vite. Une silhouette de femme d'une extrême beauté venait d'apparaître en haut. Elle se tenait drôlement, avec à côté d'elle un amas de poussière. Elle enleva ses escarpins avec grâce, qu'elle jeta sur le sol en pierre, avant de sauter avec délicatesse de cette fameuse armoire. Elle remit ses belles chaussures noires avant d'aller se positionner à son bureau. Elle parla ensuite vaguement du contenu du cours avant de vociférer quelques réprimandes à certains élèves de la classe dont il ne connaissait pas le nom. Elle avait, du haut de son perchoir, tout entendu et elle n'avait sûrement pas dû être déçue. Elle proposa ensuite son écoute attentive, en matière de problèmes d'ordre sexuel et sentimental. Mark se dit que dans le style "je ne ressemble pas du tout à une prof de Métamorphose", elle faisait ça très bien. Enfin, elle reposa sa question. Le cours pouvait enfin commencer:

« Alors, personne ne sait quel nom porte le sort que j’ai utilisé pour me fondre au-dessus de l’armoire ? Quelle est sa formule et à quoi peut-il bien servir ? »

Plusieurs avaient déjà donné leur réponse et Mark proposa aussi la sienne, sans grand entrain. Il ne parla pas très fort et ne s'étonnerait pas si mademoiselle Quinn ne l'avait pas entendu.

« C'est Kalamdeim, le sortilège de désillusion. Il vous permet de vous fondre au décor. »

HRPG:
 


Dernière édition par Mark Hopye le Sam 14 Juin - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Kyara Blanchet, Jeu 12 Juin - 23:29


- Dites, vous avez une idée d'où se trouve Clio' ? Vous l'avez pas croisé dans les couloirs par hasard parce-que si ça continue comme ça elle débarquera dans la salle quand tout le monde sera parti...

Kyara tourna alors la tête pour faire le tour de la classe. Elle ne savait pas non plus où se trouvait Clio, mais elle ne devait pas être bien loin. La brune restait sur l'idée que la jeune femme devait être tapie dans l'ombre tout en se marrant comme une pintade, un espèce d'oiseau moldu bon au four, dans l'attente de sortir tel le diable de son chapeau ou un truc dans le genre.

Je pense qu'elle n'est pas si loin que ça ...

Quelques secondes après, la voix de Clio se fit entendre dans la salle de classe. Elle demanda à Liam, Ethan et elle-même de faire de la place afin que Zoey pose son royal popotin au premier rang. La brune s'exécuta tout en cherchant la prof du regard. Etait-elle sous une cape d'invisibilité ? Elle aurait du prendre un voitou tsss.

La supposition de Kyara coula rapidement quand la prof sexy fit son apparition sans une cape dans la main. Il s'agissait donc d'un sort. En haut de l'armoire, elle toisait les élèves avant de balancer ses chaussures et de se jeter au sol. Le coup des chaussures était top, ça aurait fait bête de se peter les chevilles dans une salle de classe, à part si on voulait se prendre une belle honte et une forte douleur.

Remettant ses chaussures, Clio fit l'auror en remettant l'ordre dans la classe avant de faire un commentaire sur le fait qu'une élève était enceinte dans le château et que c'était une honte. Se mordant les lèvres pour ne pas éclater de rire, Kyara jeta un coup d’œil vers Liam et échangea un sourire complice. La rumeur avait vite été répandue héhéhé. Terminant son sermon que la brune prenait avec beaucoup d'humour, Clio fit de nouveau une réprimande à deux élèves trop stupides pour penser pouvoir défier la prof sans subir une punition. Le sourire de Kyara ne se fit que plus grand en écoutant la punition.

En attendant qu'ils s'exécutent, Clio commença son cours en posant deux questions et rapidement les réponses furent données. Ne voyant pas quoi dire de plus, la brune garda le silence dans l'attente d'autres questions.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Aiko Wilkerson, Sam 14 Juin - 11:34


Le cours venait de débuter avec l'apparition de Quinn. Celle-ci était perchée en haut d'une armoire, un appareil photo à la main, invisibles les quelques minutes précédentes elle avait réussi à prendre nos tronches en photos, elle pouvait être fier, les élèves n'aimaient pas trop ça d'habitude. Maintenant que cette professeur avait des dossiers compromettants sur chacun d'entre nous il fallait de tenir à carreau.

Pour commencer, Clio avait repris à l'ordre plusieurs élèves, dont une qui n'était pas habillée correctement. Une Gryffondor de plus, la fin de l'année approchait, on ne pouvait pas se permettre de prendre le risque de perdre des points. Bien s'habiller ce n'est pas si compliqué que ça si ? De toutes façons Eléna n'avait rien à se reprocher.

A coté d'Elena se tenait Matthew, le petit ami de Mortissia et Cliodhna leurs avait fait la morale assez rapidement, un petit sourire aux lèvres, la rouge et or n'en avait pas perdu une miette, maligne et silencieuse, Eléna allait plutôt bien rire.

Pour en revenir au cours, la prof de Metalorphose avait posé une question sur son invisibilité, Eléna n'avait pas le courage d'y répondre, elle préférait laisser les autres parler, gagner des points en pratique était mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Harel Chaitan, Sam 14 Juin - 12:14


Riddle la remercia par un sobre " merci ". Néanmoins, son ton à la fois sincère, et tendu alerta sa voisine qui reporta son regard sur sa camarade. A la normal, l'italienne affichait une attitude impassible, très similaire à celle adoptée par Harel, pourtant ce jour-là, elle semblait nerveuse.

Puis, en l'espace de deux secondes deux actions simultanées la tirèrent de sa retraite. Tout d'abord, sa voisine attrapa, à l'aide de gestes désordonnés, une fiole contenant un liquide noirâtre qu'elle ingurgita d'une traite. Bien que ne souhaitant pas se mêler de la vie d'autrui, Harel, tout en conservant un visage inexpressif, s'interrogea quant à la nature du breuvage. Elle ne dissimula pas son intérêt, jugeant que si Riddle avait voulu rester discrète sur ce point, elle aurait choisit un endroit plus discret. Ensuite, un sursaut secoua son corps lorsque une voix familière rompit les discussions entre les étudiants.

Quinn réapparut sur le haut d'une armoire. De toute évidence, elle semblait particulièrement fière de son petit effet. Sans tarder l'enseignante reprit les rennes de son cours. En invitant ceux en quête d'une place à s'installer au premier rang, en séparant d'autres, en omettant pas de reprendre Mortissia sur son comportement, et sa tenue inadéquate. Pour cela, elle ne se gêna pas pour faire référence à l'article rédigé par la Gazette du sorcier, à propos d'une étudiante tomber enceinte. Ce point fait, le cours de métamorphose débuta par une question à laquelle répondit plusieurs étudiants. L'asiatique rejoignait William, qui une fois de plus n'avait pu s'empêcher d'ajouter un commentaire de son cru, suite à la petite parenthèse désigner comme " éducation sexuelle ", sur la formule utilisée.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Liam Riu, Sam 14 Juin - 15:32


Sans attendre de réponse de la part d'Ethan, Kyara le tira aux côtés du Serdaigle qui n'était finalement pas si déçu que ça que le petit couple s'installe sur les sièges à sa gauche Liam se retrouva donc entre le Wood et sa copine. Il n'avait pas encore évoqué le sujet de son départ de l'Ordre, et ne voulait certainement pas le faire ici. Trop de monde, trop d'oreilles indiscrète. De plus, l'évocation des Phénix était devenu tabou pour le jeune Suédois. Autant éviter tout sujet à risque.

- Dites, vous avez une idée d'où se trouve Clio' ? Vous l'avez pas croisé dans les couloirs par hasard parce-que si ça continue comme ça elle débarquera dans la salle quand tout le monde sera parti...

Avec son arrivée mouvementée, il n'avait pas pris la peine de chercher plus que ça leur professeure. Il l'avait peut être loupé dans les couloirs, il avait mis du temps à émerger de son sommeil. En jetant un coup d'oeil aux alentours, il remarquait que la plupart des élèves se demandait où était passé Quinn. Elle préparait sûrement son entrée fulgurante, le moment où elle passerait la porte vêtue d'une jupe qui lui arrivait juste sous le bassin, montée sur des escarpins de 20 centimètres. Et après elle se demandait pourquoi elle se retrouvait avec des vêtements déchirés. Kyara s'hasarda sur la question.

- Je pense qu'elle n'est pas si loin que ça ...

Et comme si la jeune Française possédait des dons de divination, une voix aux accents féminins résonna dans la classe tandis que Zoey faisait son entrée (tout en discrétion, comme à son habitude), lui ordonnant de prendre place à côté du double-Piaf Serdaigle/Phénix. La première rangée se décala donc d'un cran et soudain Miss Quinn apparut au-dessus d'une étagère. Le Riu fut d'abord très étonné puis un peu embarrassé suite à sa magnifique chute. Elle s'extirpa gracieusement de sa cachette avant de poursuivre:

- Non, je ne suis pas complètement folle, je voulais simplement vous faire une petite démonstration du sortilège que nous allons étudier aujourd’hui… Comme vous pouvez le voir, il est assez efficace, puisque aucun d’entre vous ne semble avoir décelé ma présence. D’ailleurs, quelqu’un a-t-il une idée de quel sort il pourrait bien s’agir ? Je parle bien entendu du camouflage, pas du fait de grimper sur les meubles. On n’est pas en éducation physique ici !

Liam doutait qu'elle ait eu besoin de préciser cela, mais après tout la classe abritait peut être quelques attardés mentaux. Mais apparemment, cette histoire d'éducation physique l'amena sur un terrain très redouté par les adolescents: l'éducation sexuelle. C'était une première pour le Poufsouffle ! Il n'avait jamais entendu un professeur leur parler de sexualité à Poudlard, à croire que derrière les imposants murs du château, les traditions et les tabous étaient encore plus importants que dans le monde moldu. Elle venait de briser cette impression, ce qui le fit sourire. Dans le genre marginale, elle excellait. Elle commença par réprimander une Gryffondor et Matthew, le petit copain de Vestia qui n'était pas du genre très très fidèle. Puis elle enchaîna sur des rumeurs de... Grossesse d'une élève septième année.

Le Suédois ouvrit de grands yeux, sentant son sourire s'agrandir face à la rapidité à laquelle cette information s'était répandue. Comment était-ce arrivé? Le Métamorphomage n'en avait aucune idée mais c'était assez inquiétant. Cependant, il ne put s'empêcher de lancer un regard vers sa copine qui le lui rendit, jubilant elle aussi. Ils écoutèrent les remontrances de leur professeur avec un amusement dissimulé puis la sorcière commença son cours et quelques questions sur le sort qu'elle avait utilisé. Liam pensa directement au Kaléidem, mais l'un des frères West avait déjà lancé cette réponse. Le préfet des Aigles proposa l'Aelusionem, sortilège inconnu pour le blond. Il écouta le reste sans rien ajouter de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Nagaï Arasi Vikal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Nagaï Arasi Vikal, Sam 14 Juin - 22:37


Eiyline sourit en voyant Mortissia se lever pour distribuer des bisous à une pouffy et...à elle. La jeune fille aux cheveux de sang, se rendormit sur son épaule.
Amusée, Eiyline retourna à son observation des lieux. La lionne ressentait comme une présence sans pour autant voir quoi que ce soit.
De plus, elle ne voyait toujours pas leur professeure à la réputation si étendue. C'était anormal, quelqu'un d'aussi à cheval sur les règles ne pouvait y désobéir aussi impunément!

La brune en était là de ses réflexions lorsqu'une voix sortit de nulle part l'interrompit:


« Que diriez-vous d’aller prendre place au premier rang, devant mon bureau, que je vous garde bien à l’œil ? Blanchet, Riu et Wood, si vous voulez bien vous décaler d’une place… Higgs, n’oubliez pas d’aller ramasser ce qui reste de mon précieux appareil et de les déposer sur mon pupitre. Parce que, oui, Miss Wells, c’est moi le c*n, merci bien ! ».

Et bien visiblement c'était la voix de la fameuse Quinn, il se disait d'ailleurs que les élèves mâles de l'école la trouvait particulièrement orgasmique! La voix semblait provenir du coin vers le placard. Miss Quinn avait dû utiliser un sort de métamorphose pour ne plus être visible. La brune sourit intéressée par la suite des événements. La lionne attendit  qu'elle réapparaisse patiemment. Une jeune femme au physique plutôt avantageux apparut...en haut du placard!
Bien il faudrait qu'elle se souvienne qu'en plus d'être strict, la Quinn avait tout de même un certain degré de folie appréciable!

« Non, je ne suis pas complètement folle, je voulais simplement vous faire une petite démonstration du sortilège que nous allons étudier aujourd’hui... Comme vous pouvez le voir, il est assez efficace, puisque aucun d’entre vous ne semble avoir décelé ma présence. D’ailleurs, quelqu’un a-t-il une idée de quel sort il pourrait bien s’agir ? Je parle bien entendu du camouflage, pas du fait de grimper sur les meubles. On n’est pas en éducation physique ici ! ».

Eiyline connaissait le sort et s'apprêtait à répondre cependant il semblait que leur professeure avait beaucoup de chose à dire!

« En parlant d’éducation physique... Je pense qu’il est temps d’aborder avec vous la question délicate de l’éducation sexuelle, bien que je doute fortement que Mrs Harshing m’approuverait sur ce point. Pour commencer, Archer et Evenblood, je vous prierai de mettre fin immédiatement à vos ébats et de retourner à vos places, c’est un cours de Métamorphose ici, pas de lap dance… D’ailleurs, je pense qu’à l’avenir il serait souhaitable d’éviter ce genre de démonstration publique !

J’ai récemment lu dans la Gazette du Sorcier qu’une élève de septième année s’était faite engrossée, probablement ici, dans l’enceinte même de Poudlard. Je ne veux pas savoir qui a été suffisamment idiot pour avoir des rapports non-protégés, mais je conçois que vous n’êtes peut-être pas suffisamment informés. Sachez donc je me tiens à votre disposition si vous avez besoin de conseils aussi bien d’ordre sentimental que sexuel, et que je suis en particulier prête à vous guider dans le choix de contraceptifs adaptés si vous ne savez pas comme vous y prendre. Enfin bref, revenons-en à la Métamorphose… ».


La jeune femme sourit à la remarque vis à vis de Mortissia et de son Matt.

« Miss Evenblood... Décidément, vous êtes déterminée à vous faire remarquer aujourd’hui ! Vous et Miss Drow, levez-vous je prie. Vous avez soixante secondes pour métamorphoser vos tenues en uniformes réglementaires, sans quoi vous prendrez la porte, perte de points à l’appui. Je crois m’être toujours bien fait comprendre que c’était le genre de détails à propos desquels je serais intransigeante ! ».

Eiyline soupira elle n'avait donc tout simplement pas oublié. Elle décida d'obéir pour une fois sans pour autant perdre de son air provoquant, la jeune femme murmura la formule adéquate en pointant sa baguette vers elle, et écouta la suite.


Alors, personne ne sait quel nom porte le sort que j’ai utilisé pour me fondre au-dessus de l’armoire ? Quelle est sa formule et à quoi peut-il bien servir ? »


La lionne s'apprêtait à répondre mais West fut plus rapide. Elle haussa les épaules, il y aurait d'autre question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Invité, Dim 15 Juin - 0:17


Ne t'en va pas, ça lui ferait trop plaisir... ou alors, si tu comptes partir, préviens moi avant.

Violaine fut tirée de sa rêverie par son meilleur ami, Damien, qui se balançait sur sa chaise, au-travers du Serdaigle qui s'était installé entre eux, au dernier rang. (Mark) Pour une raison qui la dépassait complètement, la préfète remarquait que Daminet était d'une humeur aussi irritable que la sienne. Assurément ce devrait être l'effet Quinn ! La rouquine avait de bonne raisons de la détester, et en réfléchissant, elle se rendit compte que la professeure n'avait pas été tendre non plus avec le Gryffondor lors de son premier cours. Ça devait être ça.
En réprimant un profond soupir, témoin de son ennui profond, elle répondit en incluant son voisin de table dans la conversation, lui envoyant un petit clin d’œil amusé :

- Je peux te dire que la plus heureuse des deux ne serait pas celle que l'on croit. D'jà faudrait qu'elle pointe sa face de troll en cours et on en reparle après.

Un brouhaha retentit soudain alors que Zoey Higgs débarquait avec sa pédanterie habituelle, envoyant bouler l'appareil Moldu de la prof contre le mur du fond. Rien que ça, ça égayait quelque peu la journée de la préfète, satisfaite de voir les débris de l'antiquité au sol. Alors que la Higgs Rouge posait son regard tartiné de fard sur l'ensemble de la classe d'un air conquérant, Violaine tapota l'épaule de ses voisins en sortant un jeu de cartes sorciers de sa poche :

- Au fait moi, c'est Violaine. annonça-t-elle à l'intention du Serdaigle. Ça te tente une partie de bataille explosive ? Daminet, tu t'joins à nous ?

Sas attendre la réponse, elle commença à mélanger les cartes et à les distribuer équitablement en trois alors qu'une nouvelle personne prenait la parole. Une voix qu'elle détestait. Une voix qu'elle aurait volontiers réduit au mutisme si seulement elle en avait le droit. Face de Troll était dans la pièce.

Puis, la voix laissa place à une silhouette tout aussi désagréable, perchée au-dessus de l'armoire. Vision dont la préfète se serait bien passée. Triple horreur.
La professeure entama alors son speetch, qui à chaque mot prononcé, agaçait de plus e plus la rouquine. Déjà ! Elle demanda à Higgs-cheftaine-aguicheuse de se placer à côté d'Ethan. Son Ethan ! Rien que ça, ça n'allait pas. Puis comme si ce n'était pas suffisant, elle continua avec un discours complètement à côté de la plaque, où il était question d'éducation sexuelle. A côté de la place, parce qu'avec un physique comme le sien, elle n'avait certainement rien à apprendre, c'était certain !

En levant les yeux au ciel, Violaine donna une tape sur l'épaule du Serdaigle, pour lui indiquer que c'était à lui de jouer et posa une carte sur la table.

Alors, personne ne sait quel nom porte le sort que j’ai utilisé pour me fondre au-dessus de l’armoire ? Quelle est sa formule et à quoi peut-il bien servir ?

La Rouge et Or pouffa dans ses moustaches et, une lueur de malice dans le regard, pencha la tête vers ses compagnons de jeu pour qu'eux seuls puissent entendre sa remarque, alors que les vraies réponses fusaient :

- Je trouve qu'elle est bien prétentieuse de croire qu'elle peux se fondre dans quoique ce soit, pas vous ? Pis tout le monde sait qu'elle n'a aucun mérite, elle-même fait déjà partie des meubles, ici à Poudlard.

Elle fit une nouvelle paire de ses cartes et en haussant les sourcils, les posa sur le tapis de jeu. One point !
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Damien J. Eales, Dim 15 Juin - 16:20


--------Cours n°2 : Dés-Illusion.


Je ne pu m'empêcher d'afficher un sourire en entendant la réponse de Violaine. C'était assez charmant le surnom qu'elle avait trouver à Quinn, même si je n'avais absolument rien contre elle... lors de son premier cours, c'était le fait qu'elle s'en prenne ainsi à ma meilleure amie et à Heather - qui depuis se trouve être ma petite amie d'ailleurs - qui m'avait fait sortir de mes gonds. Et aujourd'hui... elle débutait mal avec ce fichu appareil photo que j'aurais bien brisé en petits morceaux. Déjà que je n'avais pas forcément envie de venir en cours, alors si en plus, c'était pour me faire agresser par un flash... j'aurais vraiment mieux fait d'effectuer mes recherches moi ! Et en plus de ça, elle se payait le luxe d'être absente. Bah tiens, c'est vrai que c'est tout à fait sérieux ça...

Alors que je m'apprêtait à répondre à Violaine, du bruit attira mon attention. Me retournant, je pu voir un spectacle des plus divertissants. Zoey Higgs venait de débarquer dans la salle de classe et cette dernière n'avait apparemment pas bien prit le fait de se faire harceler par un appareil photo puisqu'elle lui balança un sortilège qui envoya l'appareil moldu s'écraser avec violence contre un mur de la classe. Nul doute que les yeux des prochains arrivants lui en seront reconnaissant !

Mais après ce moment fort sympathique, j'allais devoir attendre tranquillement l'arrivée de la professeur et autant dire que ça pouvait être long... très long... mais apparemment, la chance devait être de mon côté aujourd'hui puisque la préfète des Rouge et Or sortis un jeu de carte de sa poche, proposant à son voisin, mais aussi à moi-même de faire une partie avec elle. Bon bah du coup, mon programme était établit... j'allais jouer aux cartes avec eux, jusqu'à la fin du cours s'il le fallait.


D A M I E N ---E A L E S
Bien sûr que je me joint à vous !


Ma meilleure amie n'avait même pas attendue ma réponse puisqu'elle avait déjà commencer à mélanger les cartes tout en les distribuant. Comme quoi, malgré toutes ces années durant lesquelles nous nous étions perdu de vue, elle me connaissait toujours aussi bien ! Alors que je rassemblais les cartes qu'elle m'envoyait, une voix se fit entendre dans la salle de classe, pas n'importe quel voix puisqu'il s'agissait de Quinn qui... qui était où d'ailleurs ? Car j'entends sa voix, mais je ne la voyais absolument pas... non... ne me dites pas qu'elle était présente dans la salle depuis le début... ma pensée fut confirmée lorsqu'elle apparue au dessus d'une armoire... Un Charme de Désillusion... ça ne pouvait être que ça... le sortilège avait donc été réalisé à la perfection, comme quoi, pour la première fois, elle prouvait qu'elle méritait bel et bien son statut d'enseignante.

Délaissant quelques peu mes cartes pour entendre ce qu'elle avait à dire, mais je le regrettait assez rapidement, car autant le début était intéressant, autant la suite était... déplacée ? Parler d'éducation sexuelle pendant un cours de métamorphose... c'était pas légèrement hors-sujet ? Puis bon... elle était bien gentille la Quinn, mais je pense que certains élèves sont bien plus renseigner sur le sujet qu'elle-même...



D A M I E N ---E A L E S
Bah mince, moi qui pensait assister à un cours de Métamorphose, j'pense que j'me suis trompé de salle.


Bien entendu, j'avais prononcé ça de façon à ce que seul Violaine et le Serdaigle puissent entendre mes dires. Hors de question de faire perdre des points à Gryffondor comme ce fut le cas lors du cours précédent. Puis, je n'avais nullement envie de faire mon intéressant devant tout le monde, c'était juste une petite remarque faite à mes voisins de table. Mon attention retourna sur notre petit jeu de carte et Vio' mit une tape sur l'épaule de son voisin pour lui indiquer que c'était à présent son tour.

La prof posa alors deux concernant le sortilège qu'elle avait utilisée pour se fondre au dessus de cette armoire et je connaissait parfaitement les réponses, mais je n'ai pas le temps d'y répondre, je suis en pleine partie de bataille explosive, repassez plus tard Miss Quinn ! Ma meilleure amie, elle, pouffa et se pencha vers nous afin que nous soyons les seuls à l'entendre. Affichant un léger sourire à la remarque de ma Vio', je décida, comme à mon habitude, d'en rajouter une couche en parlant assez faiblement pour que mes voisins soient les seules personnes à m'entendre.



D A M I E N ---E A L E S
On peut donc en conclure qu'elle se fond merveilleusement bien dans le décor.


Violaine fit alors une paire avec ses cartes pour les déposer sur le tapis de jeu. Fort heureusement, je réussi à en faire de même et l'imita. Au moins, ces cartes-là n'allaient pas m’exploser au visage, c'était déjà ça.


DAMIEN J. EALES.--------
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis Whisper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Nemesis Whisper, Dim 15 Juin - 21:09


La jeune femme regardait autour d’elle, toujours fixée sur les cuisses de son Aigle. Finalement, après quelques minutes d’attente, une voix fit sursauter presque tout le monde. Une voix bien reconnaissable. Quinn venait d’entrer en scène. Comme les autres, Mortissia se mit à chercher la prof’ du regard jusqu’à ce que, finalement, celle-ci n’apparaisse d’elle-même au dessus de l’armoire avant d’y descendre. Ouvrant grand ses yeux, la rouge et or mordit violemment sa lèvre inférieure. *Elle t’a vue tout à l’heure !* Non ?! Sans blague ?!

« Non, je ne suis pas complètement folle, je voulais simplement vous faire une petite démonstration du sortilège que nous allons étudier aujourd’hui… »

On se pose la question… Une simple démonstration ? Kedal. Elle devait avoir prit un malin plaisir à espionner ses élèves. S’était pas interdit par une quelconque loi ça ? Il faudrait se renseigner, en avoir le cœur net. Rapidement, Miss Quinn se mit à engueler certain élève, dont la jeune Evenblood à deux reprises. Premièrement, pour son manque de pudeur et deuxièmement pour ses fringues. Elle était chiante, la vieille bique. Celle-ci en profita d’ailleurs pour faire la promo de sa marque de capote, ou du moins, des cours d’éducation sexuel qu’elle pourrait donner à certain ceux à quoi William West, forcément, répondit par un ton aguicheur. Crétin. Bref, donc elle voulait un changement de tenu la prof ? Se levant des cuisses du bronze et bleu, elle ferma sa cape, donnant l’impression de porter une longue robe, et alla s’asseoir à sa place. Elle avait tout simplement la flem de se changer entièrement.

Dès les premières questions, les élèves se mirent à bavarder, Mortissia aurait bien aimé faire de même avec Eiyline mais elle se cogna à un problème plus grand qu’une envie de sociabilité : Elle ne tenait pas en place. Ses jambes de mirent à tressauter. Elle avait envie de courir, sauter et peut être même crié. *La potion ?* Sans doute. En tout cas, la jeune Evenblood fut prise de surexcitation et commença à taper le bois de la table avec ses ongles. Tournant son regard vers sa consœur à côté de laquelle elle était assise, elle poussa un profond soupire et posa sa tête sur son épaule une nouvelle fois. Elle fut brise d’un coup de barre énorme et se sentie rapidement très mal. Non pas physiquement, mais mentalement. Mortissia ferma les yeux en se laissant bercer par sa propre respiration sur laquelle elle se concentrait. *Tu veux pas aller à l’infirmerie ?* Non, ça va passer. Ça passait toujours. Il fallait juste qu’elle arrive à calmer son envie de bouger dans tout les sens, sinon elle allait se faire virer par Quinn.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Heather Wells, Mar 17 Juin - 0:19


Le Serpentard sembla surprit de voir Heather à ses côtés. Il n'avait sans doute pas dû l'entendre arriver, trop absorbé par ce qu'il faisait. Il lui répondit ensuite que le seul moche qu'il voyait était au fond de la salle, elle leva les yeux au ciel lorsqu'il lui proposa même d'aller lui transmettre un message. Il désigna ensuite sa baguette en la désignant comme neuve.

- Elle est chouette, concluait la Préfète en observant l'objet de long en large.

Le brun lui demanda ensuite s'il savait ce que l'enseignante lui reprochait et Heather, qui s’apprêtait à répondre, fut brutalement coupé par deux personnes. D'une part, Zoey explosa l'appareil photo, de l'autre, Mortissia qui répondit à son mot depuis sa chaise, qui dû donc presque crier pour se faire entendre. Celle-ci la remercia de porter une attention particulière à sa santé mentale. Puis la Gryffondor se leva et claqua une bise sur chacune des joues de la Préfète. Elle déclara ensuite que sa main s'était remise de la chasse aux œufs. Tant mieux, il fallait dire qu'elle avait écopé d'une belle piqûre.

- Moi ça va toujours.

Puis, aussi vite qu'elle était arrivée, la rouge et or repartit. Celle-ci rejoint alors Matthew, lui offrant un véritable lavage de dents.

- Beurk, chuchota-t-elle, j'espère que je suis plus discrète que ça quand même...

A peine eu-t-elle le temps de dire cela qu'elle sentit une main sur son épaule. Sachant déjà à qui elle appartenait, un sourire rejoignit le regard amoureux qu'elle porta à son petit-ami. Enfin, le meilleur venait d'arriver. Il l'embrassa alors et la brune se laissa porter par ce baiser, son cœur subitement plus léger. Mais cela ne dura pas plus longtemps, Damien lui annonça qu'il s'asseyait juste derrière. Bon il était pas loin, mais il était pas à côté d'elle. Et dire qu'elle lui avait gardé sa place en plus. Elle récupéra donc son sac pour libérer la chaise et cacha la pointe de déception qui l'assaillit soudain. Elle avait envie d'être avec son petit-ami, se blottir contre lui, mais elle ne pouvait pas. De toute façon le rouge et or n'allait pas disparaître, elle le retrouverait après. Il fallait qu'elle pense à autre chose et l'heure passerait sans doute plus vite. Et quoi de mieux que la puissante et agaçante voix de Quinn, qui, toujours absente, retentit dans la classe. Même quand elle n'était pas là, elle continuait à faire sa lourde. L'enseignante demanda à Zoey de ramasser les restes de son appareil et de le poser sur son bureau. Heather se retint de rire, même de sourire, lorsqu'elle précisa qu'elle était le con derrière la blague, et pourtant elle en mourrait d'envie.

Quinn apparut ensuite en haut d'une armoire puis sauta à terre. Cette arrivée fracassante avait pour but d'introduire le sortilège d'aujourd'hui. Forcément, y'avait pas plus simple... Elle blablata ensuite, pour faire semblant d'avoir de l'autorité puis posa une question à laquelle s'empressa de répondre les élèves. Se remémorant soudainement la question que lui avait posé William avant que le cours ne commence, elle lui répondit en chuchotant pour qu'il soit le seul à l'entendre :

- Au fait, c'est grave tiré par les ch'veux s't'histoire, mais Quinn croit que je suis son double ou un truc du genre. Que j'lui ressemble.

Certes on ne pouvait pas nier qu'il y avait une certainement ressemblance entre les deux femmes, au niveau des cheveux par exemple mais ça n'allait si loin. Le regard bleu-azuré de la Serpentard fit des vas-et-vient entre le visage de l'enseignante et son encrier d'où Heather pouvait voir son propre reflet.

- Elle abuse, elle est...

Vieille ? Habillée comme pour un défilé et la Sixième année ressemblait à une clocharde à côté ? Heather ne pouvait tout simplement pas croire qu'elle ressemblait à sa prof. Ça serait beaucoup trop bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 6

 Cours n°2 : (Dés)Illusion

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.