AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 4 sur 6
Cours n°2 : (Dés)Illusion
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Heather Wells
Serpentard
Serpentard

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Heather Wells, Mar 17 Juin 2014 - 0:19


Le Serpentard sembla surprit de voir Heather à ses côtés. Il n'avait sans doute pas dû l'entendre arriver, trop absorbé par ce qu'il faisait. Il lui répondit ensuite que le seul moche qu'il voyait était au fond de la salle, elle leva les yeux au ciel lorsqu'il lui proposa même d'aller lui transmettre un message. Il désigna ensuite sa baguette en la désignant comme neuve.

- Elle est chouette, concluait la Préfète en observant l'objet de long en large.

Le brun lui demanda ensuite s'il savait ce que l'enseignante lui reprochait et Heather, qui s’apprêtait à répondre, fut brutalement coupé par deux personnes. D'une part, Zoey explosa l'appareil photo, de l'autre, Mortissia qui répondit à son mot depuis sa chaise, qui dû donc presque crier pour se faire entendre. Celle-ci la remercia de porter une attention particulière à sa santé mentale. Puis la Gryffondor se leva et claqua une bise sur chacune des joues de la Préfète. Elle déclara ensuite que sa main s'était remise de la chasse aux œufs. Tant mieux, il fallait dire qu'elle avait écopé d'une belle piqûre.

- Moi ça va toujours.

Puis, aussi vite qu'elle était arrivée, la rouge et or repartit. Celle-ci rejoint alors Matthew, lui offrant un véritable lavage de dents.

- Beurk, chuchota-t-elle, j'espère que je suis plus discrète que ça quand même...

A peine eu-t-elle le temps de dire cela qu'elle sentit une main sur son épaule. Sachant déjà à qui elle appartenait, un sourire rejoignit le regard amoureux qu'elle porta à son petit-ami. Enfin, le meilleur venait d'arriver. Il l'embrassa alors et la brune se laissa porter par ce baiser, son cœur subitement plus léger. Mais cela ne dura pas plus longtemps, Damien lui annonça qu'il s'asseyait juste derrière. Bon il était pas loin, mais il était pas à côté d'elle. Et dire qu'elle lui avait gardé sa place en plus. Elle récupéra donc son sac pour libérer la chaise et cacha la pointe de déception qui l'assaillit soudain. Elle avait envie d'être avec son petit-ami, se blottir contre lui, mais elle ne pouvait pas. De toute façon le rouge et or n'allait pas disparaître, elle le retrouverait après. Il fallait qu'elle pense à autre chose et l'heure passerait sans doute plus vite. Et quoi de mieux que la puissante et agaçante voix de Quinn, qui, toujours absente, retentit dans la classe. Même quand elle n'était pas là, elle continuait à faire sa lourde. L'enseignante demanda à Zoey de ramasser les restes de son appareil et de le poser sur son bureau. Heather se retint de rire, même de sourire, lorsqu'elle précisa qu'elle était le con derrière la blague, et pourtant elle en mourrait d'envie.

Quinn apparut ensuite en haut d'une armoire puis sauta à terre. Cette arrivée fracassante avait pour but d'introduire le sortilège d'aujourd'hui. Forcément, y'avait pas plus simple... Elle blablata ensuite, pour faire semblant d'avoir de l'autorité puis posa une question à laquelle s'empressa de répondre les élèves. Se remémorant soudainement la question que lui avait posé William avant que le cours ne commence, elle lui répondit en chuchotant pour qu'il soit le seul à l'entendre :

- Au fait, c'est grave tiré par les ch'veux s't'histoire, mais Quinn croit que je suis son double ou un truc du genre. Que j'lui ressemble.

Certes on ne pouvait pas nier qu'il y avait une certainement ressemblance entre les deux femmes, au niveau des cheveux par exemple mais ça n'allait si loin. Le regard bleu-azuré de la Serpentard fit des vas-et-vient entre le visage de l'enseignante et son encrier d'où Heather pouvait voir son propre reflet.

- Elle abuse, elle est...

Vieille ? Habillée comme pour un défilé et la Sixième année ressemblait à une clocharde à côté ? Heather ne pouvait tout simplement pas croire qu'elle ressemblait à sa prof. Ça serait beaucoup trop bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Invité, Ven 20 Juin 2014 - 19:00


Assise sur son pupitre, la jeune professeure attendit un instant que les plus indisciplinés de ses élèves retrouvent un peu de tenue, à commencer par la très désinvolte Miss Evenblood. Cette dernière consentit tout de même à regagner sa place et à (faire semblant de) remettre de l’ordre dans ses vêtements, tout comme Miss Drow qui, pour sa part, métamorphosa sa tenue moldue en un uniforme parfaitement réglementaire. De leur côté, les deux jeunes élèves de Poufsouffle obtempèrent et vinrent s’installer au premier rang. La seule qui se montra sourde à ses recommandations fut Higgs-la-Rouge, mais Clíodhna jugea qu’ils avaient déjà assez perdu de temps comme ça. Son appareil attendrait encore un peu !

Les choses sérieuses purent alors commencer, Miss Quinn posa une première question et les réponses fusèrent…

« Je serais ravie de vous donner des conseils pour surmonter vos problèmes d’ordre relationnels et sexuels, Mr West… rétorqua-t-elle au séduisant Serpentard suite à sa réponse, à la fois amusée et embarrassée par ce qui ressemblait bien à des avances. Quant à votre réponse, elle est excellente 5 points pour Serpentard ! ».

Elle posa alors son regard sur Mr Hopye, qu’elle avait cru entendre murmurer une réponse des plus approximatives :

« Il s’agit donc bien de KA-LEI-DEM, le charme de Désillusion, reprit-elle spécialement à l’intention du garçon. C’est un sortilège de métamorphose partielle qui a un impact uniquement sur les couleurs, il s’affecte pas les autres propriétés. Il ne rend pas à proprement parler invisible, il permet seulement de se fondre dans un décor ; exactement à la manière d’un caméléon, comme l’a très justement précisé votre camarade… Ce n’est pas un sort facile, puisqu’il présente une double difficulté : la plupart du temps, le sorcier se le lance sur lui-même et il s’agit donc d’une transformation humaine, sans compter qu’il faut se concentrer tant sur son propre corps que sur le décor environnant. Je vous suggère donc de procéder par étape et de commencer par… ».

Clíodhna laissa alors sa phrase en suspension, se levant et avançant à travers les rangées afin de gagner la hauteur de Mr McKane :

« L’Aelusionem, le sortilège d’Illusion, qu’a judicieusement suggéré l’un de vos camarades, poursuivit-elle. Impossible avec lui d’agir sur un corps entier, il ne fonctionne que sur des particularités telles que des cicatrices, comme Mr McKane l’a très justement signalé, mais également des tatouages, des taches de naissances ou d’autres spécificités de cet acabit. Pour information, il est de notoriété publique que les Mangemorts ont, il fut un temps, abondamment usé de ce sortilège pour dissimuler leur marque des ténèbres, cette sorte de tatouage magique qui les reliait à leur maître. J’ignore si elle est toujours d’actualité, mais ce n’est de toute façon pas le débat aujourd’hui ; j’ose en effet espérer qu’aucun d’entre vous n’est affilié à pareille organisation. Enfin bref, Aelusionem et Kaleidem sont donc deux sortilèges bien distincts, mais ils fonctionnent de façon relativement similaire ».

Elle poursuivit alors sa traversée de la classe pour atteindre le fond, là où elle surprit trois élèves absorbés par une partie de carte, sans doute subvertis par cette petite vermine qu’était Corrigan :

« Si vous souhaitez aller terminer votre partie dans le bureau de Mrs Harshing, je ne vous retiens pas hein, leur lança-t-elle, acerbe. Je crois savoir que notre directrice a toujours été une grande férue de jeux de société… », avant de leur conseiller de ranger ces cartes sur le champ s’ils ne souhaitaient pas être virés du cours, perte de points et retenue à la clé.

La brunette commençait à en avoir gentiment marre de ces élèves qui sous-estimaient l’importance de cette discipline fondamentale qu’était la Métamorphose. La jeune Violaine, en particulier, la désespérait, parce qu’on ne pouvait pas franchement dire que son niveau lui permettait de faire la maligne…

« Très bien… reprit-elle alors. Avant de vous laisser expérimenter l’Aelusionem par vous-même, j’aimerais que deux d’entre vous se dévouent pour une petite démonstration. Quelqu’un dans la salle a-t-il une particularité physique particulièrement saillante, telle qu’un tatouage ou autre ? Pas sur la fesse, si possible… Quant au second, j’aimerais quelqu’un qui présente certaines prédispositions pour la métamorphose, autant éviter les accidents ! ».



NB : Je vous laisse vous organiser entre vous, étant donné que je serai absente jusqu'à au moins la fin du weekend ! D'ailleurs, bon weekend à tous et bons rps =)
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Spencer McKane, Sam 21 Juin 2014 - 2:22


Kalei-quoi ? Spencer avait des connaissances sur bien des domaines dispensables dont personne n’avait jamais entendu parler, et auxquels personne ne s’intéressait véritablement, aussi lorsqu’il se confrontait à une lacune au beau milieu d’un cours, la pilule était dure à avaler. Surtout lorsque cette lacune n’était évidemment pas partagé par toute la classe. Plusieurs mains s’étaient levées pour répondre à la question de Quinn, et une majorité plusieurs des élèves interrogés avaient évoqué le sortilège de désillusion. Pouvoir se fondre dans le décor à la manière d’un caméléon. Se poster sur le haut d’une armoire pour observer l’arrivée de ses élèves dans sa salle de classe. Bon, sans doute que Quinn ne leur avait pas montré la plus grande utilité du sortilège non plus. Spencer l’estimait d’un niveau de septième année, puisqu’à en croire les dires de leur professeur, il s’agissait non seulement d’une métamorphose humaine, mais en prime d’une métamorphose que l’on prodiguait à soi-même. La concentration pour lancer le sortilège devait donc être importante. Le sort d’illusion qu’avait évoqué Spencer semblait être une bonne solution d’entraînement, et le Serdaigle fut heureux de constater qu’au moins il n’avait pas répondu complètement à côté de la plaque.

Quinn démantela le réseau de joueur de cartes du fond de la classe avant de quémander deux volontaires pour une démonstration pratique. Spencer, pour une fois ne considéra pas de prendre les devants et de se proposer pour lancer le sortilège. Il ne connaissait que deux personnes dans la classe à avoir obtenu un Optimal en métamorphose. William et Ethan. C’était un bon signe de prédisposition pour le domaine non ? A choisir, s’il était le cobaye, il préférerait qu’Ethan soit le lanceur. Il n’avait que moyennement confiance en l’autre vert et argent qui copinait avec Wells entre deux cours. L’ami de ton ennemi est ton ennemi dit-on. William était bien sympathique, mais pas digne de confiance aux yeux de Spencer. Quinn ne laisserait pas passer autant de chose que Boccini concernant les verts et argent, ou West pour ce qu’il en était, mais bon. Spencer n’ayant ni tatouages, ni lourde cicatrice sur le corps, ni marque de naissance particulièrement saillante, il resta assit à attendre que des volontaires se proposent.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Liam Riu, Sam 21 Juin 2014 - 10:47


Le cours se déroula sans encombre particulière, Liam écoutant à moitié ce que disaient les autres élèves. Visiblement il n'était pas le seul. Un groupe de Serpentard s'amusait à bavarder dans leur coin, tandis que les Gryffondors du fond jouaient aux cartes. C'est pour dire le degré d'intérêt qu'ils portaient à leur professeure. Quoiqu'ils en soient, Quinn fut ravie de la proposition du West concernant les cours d'éducation sexuelle. Bientôt elle l'inviterait dans son bureau pour quelques leçons en privé. Et William serait sûrement le premier chanceux à partager son lit.

Estimant que les réponses étaient finies, la jeune femme reprit son cours en leur parlant du Kaleidem. L'avantage des Phénix était bien sûr qu'ils avaient besoin de beaucoup de sortilège pour le combat et celui-ci était l'un des privilégiés pour des missions d'espionnage par exemple. Cependant il ne l'avait jamais utilisé et maintenant, c'était trop tard. Déglutissant, il écouta la suite.

- L’Aelusionem, le sortilège d’Illusion, qu’a judicieusement suggéré l’un de vos camarades.

La proposition émanait apparemment du rat de bibliothèque en chef, le préfet de tous ces intellos coincés de Serdaigle : Spencer. Ce sort éveilla la curiosité du Poufsouffle qui n'en avait jamais entendu parler. Elle expliqua qu'il était majoritairement utilisé pour cacher de petits détails, tels que des cicatrices ou des tatouages. Elle en profita même pour glisser un mot sur les Mangemorts et les étudiants purent ainsi connaître son point de vue sur la question. Avec ses capacités, elle ferait une bonne Phénix. A cette pensée, il secoua la tête, soucieux d'oublier ses anciens "frères d'arme". Elle s'arrêta au fond pour menacer les joueurs de carte, et continua par la partie pratique.

- Très bien… Avant de vous laisser expérimenter l’Aelusionem par vous-même, j’aimerais que deux d’entre vous se dévouent pour une petite démonstration. Quelqu’un dans la salle a-t-il une particularité physique particulièrement saillante, telle qu’un tatouage ou autre ? Pas sur la fesse, si possible… Quant au second, j’aimerais quelqu’un qui présente certaines prédispositions pour la métamorphose, autant éviter les accidents !

Evidemment, pas lui. Le dernier cours n'avait pas été uniquement une catastrophe au niveau des points et des heures de colle, mais également à cause du fait qu'il n'avait pas réussi son sortilège, ce qui lui avait valu une magnifique mention "Piètre". Rien d'étonnant, il avait toujours eu un niveau minable dans cette matière, mais il ne se souvenait pas d'être descendu si bas. Il fallait qu'il rattrape ça.

L'évocation de mot "cicatrice" avait bien sûr réveillé son intérêt pour le cours. Le Suédois avait non pas une mais deux cicatrices, et pas du genre très discrète. Seulement, les habits l'aidaient à bien les cacher. Alors, en se relevant précipitamment, il lança à l'attention  de Quinn:

- J'ai une cicatrice.

Attendant l'approbation de son prof pour la démonstration, il se leva et prit la direction de l'estrade qui dominait l'ensemble de la classe. Il allait enfin pouvoir cacher les traces d'un passé douloureux. Mais laquelle devrait-il montrer? Il avait celle sur le bras. La plus récente, et celle dont il possédait le plus clair souvenir. Les arbres de la forêt amazonienne, le camp inconnu, l'hôpital sud-américain... Une marque qui le reliait encore une fois à l'Ordre. Il était donc exclu qu'il la montre, au moins pour protéger le secret. Si on lui demandait d'où celle-ci venait, il ne saurait sûrement pas mentir d'une manière crédible.

Ce qui lui restait la dernière option: la cicatrice dans son dos. Il défit la cravate de son uniforme et commença à déboutonner sa chemise. Il ne savait pas si ce strip-tease improvisé plairait à la prof après ce qu'il lui avait fait la dernière fois. Il lui lança un regard pour essayer de comprendre s'il devait continuer mais il estima rapidement que s'il devait montrer cette trace, il devait enlever le haut. Les jours s'étant réchauffés, il ne portait rien en dessous.

Posant sa chemise par terre, les étudiants purent admirer l'énorme marque qui lui barrait tout le dos. Celle-ci commençait à son omoplate gauche, et descendait tout droit, sans aucune déviation, vers son rein droit. Une blessure plutôt impressionnante mais dont il ne se souvenait pas du tout. On lui avait raconté que les vitres avaient une fois explosé lorsqu'il était petit. Cet événement avait été totalement inexpliquée, mais après la découverte de Poudlard, il s'était toujours demandé s'il n'en avait pas été la cause. Le premier indice de sa magie. Pendant ce temps, il tentait tant bien que mal de cacher son bras avec sa main. Les adolescents ne pouvaient le voir d'où ils étaient mais il avait peur que Quinn le découvre. Il y appliqua sa main et attendit qu'un élève se porte volontaire pour faire disparaître l'énorme cicatrice.


Dernière édition par Liam Riu le Lun 23 Juin 2014 - 0:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Kyara Blanchet, Dim 22 Juin 2014 - 18:11


Kyara prenait en note les commentaires de Clio, il y avait beaucoup de blabla, mais heureusement c'était intéressant. Tournant son regard vers le reste de la salle, la brune se rendit compte que d'autres avaient déjà décrochés. Trois élèves étaient en train de jouer aux cartes. Genre c'était tout à fait normal de faire ça en cours. Haussant un sourcil, Kyara concentra de nouveau son attention sur son parchemin. Clio ne laisserait pas passer ça, la Française était prête à parier quelques gallions dessus.

Reprenant sa plume, elle se remit alors à prendre des notes sur le cours. Il y aurait certainement de la pratique, mais avec quoi ? Curieuse, Kyara posa sa plume et se perdit dans ses pensées quand la voix acerbe de Clio se fit entendre. Se retournant, la brune constata alors que la professeur avait découvert la petite partie de carte et qu'elle ne semblait pas être la plus heureuse. Réaction logique. Cependant, encore une fois, elle prit la chose avec philosophie et ne donna pas de sanctions, juste un avertissement.

Avant de vous laisser expérimenter l’Aelusionem par vous-même, j’aimerais que deux d’entre vous se dévouent pour une petite démonstration. Quelqu’un dans la salle a-t-il une particularité physique particulièrement saillante, telle qu’un tatouage ou autre ? Pas sur la fesse, si possible… Quant au second, j’aimerais quelqu’un qui présente certaines prédispositions pour la métamorphose, autant éviter les accidents !

Des cobayes ? Clio avait besoin de cobayes ... ce ne serait pas Kyara ! Elle avait des cicatrices et aussi un tatouage qu'elle ne comptait pas montrer. Pour les prédispositions à la métamorphose, la brune préférait laisser sa place à quelqu'un d'autre. Elle se débrouillait, mais était loin d'être la meilleure pour l'expérience qui allait se dérouler.

Liam se leva alors et déclara qu'il avait une cicatrice. La brune était au courant, mais ne se doutait pas qu'il se porterait volontaire. Elle avait déjà vue les cicatrices de son copain et n'était pas des plus contentes qu'il s'exhibe, mais bon s'il avait envie de faire l'exercice il en avait le droit. Aussi la brune le regarda enlever le haut pour montrer la cicatrice lui barrant le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Invité, Dim 22 Juin 2014 - 22:57


Contre toute attente, Damien se joignit à la partie.
La course au fayotage avait commencé au travers-de la classe, chacun allant de sa petite théorie pour impressionner la professeur de son savoir grappillé sur le tas. Le menton dans les mains, Violaine réfléchissait à quelle paire de cartes elle pourrait déposer au prochain tour lorsque le petit commentaire de Daminet la fit glousser.

Tellement vrai. Peu de gens peuvent se targuer de savoir le faire avec autant de naturel...

Avec un sourire complice, elle disposa sa carte animée d'un chaudron, sur celle de Mark, réduisant quelque peu le risque de voir son jeu lui exploser à la figure.
Le festival des lèche-bottes semblait terminé, et quelques instants plus tard, Quinn fondait sur eux, le regard mauvais.

« Si vous souhaitez aller terminer votre partie dans le bureau de Mrs Harshing, je ne vous retiens pas hein. Je crois savoir que notre directrice a toujours été une grande férue de jeux de société… »

Vraiment ? Voici qui était sans nul doute un scoop digne du Chicaneur. Elle devrait le leur envoyer. Levant lentement les yeux vers ce faciès si déplaisant, Violaine répondit avec le plus grand sérieux :

Je doute fort que Miss Harshing ait le temps de disputer une partie de bataille explosive avec nous, vous savez. Je pense qu'en tant que directrice, il y a bien d'autres choses qui requièrent son attention en ce moment.

Néanmoins, la préfète rangea son jeu à contrecœur et inspira en croisant les bras sur sa poitrine. Pendant ce temps, Quinn était retournée à son estrade et quémandait des cobayes. Il lui fallait bien quelqu'un pour animer son cours...
Liam se proposa, et enleva sa chemise pour montrer à l'ensemble de la classe la cicatrice qui lui barrait le dos.

«Quant au second, j’aimerais quelqu’un qui présente certaines prédispositions pour la métamorphose, autant éviter les accidents ! ».

Avec une moue sur le visage, la rouge et or se leva sans un mot pour prendre place aux côté de Riu. Elle sortit négligemment sa baguette de sa poche et attendit que l'autre gourde réagisse en levant ses sourcils. Elle les avait ses deux "volontaires"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Invité, Lun 23 Juin 2014 - 19:13


Mark était tout au fond de la classe, s'ennuyant un peu, après avoir donné sa réponse à la question de Miss Quinn. Les cours de cette dernière étaient sûrement très intéressants pour leur contenu, mais au niveau de l'action, on ne pouvait pas en dire autant. Ainsi, Mark était encore en train d'observer un peu tout autour de lui, regardant les élèves au premier rang chuchoter entre eux, ou encore, continuant sa bataille explosive avec les deux élèves de Gryffondors qui s'étaient assis à côté de lui. Il n'avait pas vraiment compris pourquoi ils s'étaient ainsi regroupés autour de lui mais ce n'était pas pour autant déplaisant d'avoir un peu de compagnie durant ce cours. Il n'avait par contre que rarement joué à la bataille explosive et était ainsi très mauvais, mais il essayait tout de même de passer pour un joueur expérimenté. C'était la fille, une rousse, du nom de Violaine, qui lui avait proposé de jouer. Il la connaissait. Etant préfète de Gryffondor, elle était d'ailleurs connue par la plupart des élèves de Poudlard. Il n'avait pas eu le temps d'accepter qu'elle avait déjà sorti les cartes de sa poche. C'était le premier cours que Mark enfreignait autant les règles. Et il sentait comme un sentiment d'adrénaline dans son ventre. Mais il ne fallait pas non plus s'emballer, ce n'est qu'une bataille explosive. C'est dans ces moments là, qu'on voit que Mark est coincé et il le sait très bien.

Alors que le jeu devenait de plus en plus intéressant, Miss Quinn reprit la parole afin de continuer son cours. Elle commença d'abord par reprendre ce qu'avec dit un élève de Serpentard et lui attribua par la suite 5 points, pour sa bonne réponse. Comme si ils n'en avaient déjà pas assez, ces Serpentards... Les Serdaigles étaient bon troisième, derrière les Gryffondors, en première position et intouchables et en deuxième se trouvaient les verts. Mark aurait bien aimé bien les doubler avant la fin de l'année, mais c'était presque mission impossible, avec leurs trois milles points d'avance. Si en plus ils en gagnaient encore...

Mademoiselle Quinn donna ensuite des précisions, accentuant bien la prononciation du sortilège puis se lançant dans d'autres explications. Mark était certain que la professeure l'ai entendu et le reprenait maintenant donc sur la prononciation. Ce n'était pas Kalamdeim, mais Kaleidem. Elle expliqua rapidement que c'était un sortilège difficile à exécuter, avant de s'interrompre. Elle se tourna maintenant vers le préfet de Serdaigle, le corrigeant. Aelusiunem ne servait pas à cacher un corps entier, seulement une partie du corps.

Etant encore en train de jouer discrètement à la bataille explosive, Mark, Violaine et son ami Damien ne regardaient pas ce qu'il se passait devant eux. Quand Miss Quinn leur demanda si ils ne voulaient pas terminer leur partie dans le bureau de la directrice, madame Harshing, Mark sursauta légèrement avant de tourner son regard vers la professeure et de rougir légèrement. Il n'appréciait guère qu'on lui fasse des remarques, il fallait l'avouer. Ils rangèrent donc leurs cartes et mademoiselle Quinn avait maintenant toute l'attention du bleu.

« Très bien... Avant de vous laisser expérimenter l’Aelusionem par vous-même, j’aimerais que deux d’entre vous se dévouent pour une petite démonstration. Quelqu’un dans la salle a-t-il une particularité physique particulièrement saillante, telle qu’un tatouage ou autre ? Pas sur la fesse, si possible… Quant au second, j’aimerais quelqu’un qui présente certaines prédispositions pour la métamorphose, autant éviter les accidents ! ».

Mark ne voulait surtout pas se mettre en avant, devant toute la classe. Il avait bien trop peur de friser le ridicule, soit en ratant l'exécution du sort demandé, se dont il était sûr avec le stress qui le dominerait aisément, soit en montrant sa tâche de naissance, bien cachée prêt de son épaule droite, qui avait la forme étrange d'une tête à trois yeux. Bon c'était qu'une tâche, peut importe la forme, mais Mark était bien trop peureux.

Cette tâche de naissance, il ne l'avait vu qu'une semaine après son dixième anniversaire. C'était un jour ensoleillé et Mark et ses parents étaient parti profiter de l'air marin pendant un petit week-end. Il avait enlevé son T-shirt, voulant nager dans l'eau glacé, durant ce début de printemps et après une petite baignade, il était revenu sur le sable, les bras levés, fier d'avoir trouvé un caillou en forme de carré parfait, pour sa mère. C'est à se moment là que celle-ci découvrit la cicatrice, qui se cachait sur son dos, entre son épaule et son bras, avec une forme bizarre. Elle était bien marquée, montrant une forte démarcation entre ses bras peu bronzés et cette tâche marronâtre. Quand il fut rentrer chez lui, il s'était tout de suite dirigé vers le miroir, pour pouvoir regarder cette tâche qui sortait de l'ordinaire.

Mark fut sorti de sa rêverie, par un élève de Poufsoufle qui se proposa volontaire pour subir le sortilège, ayant une cicatrice à montrer. Il était plutôt grand, blond et joueur de Quidditch. Il l'avait déjà vu jouer, du haut des tribunes. Il enleva ses vêtements, commençant d'abord par la cravate, puis déboutonnant ensuite sa chemise. Il était maintenant torse nu devant toute la classe et une grosse cicatrice se dessinant sur tout le long de son dos, formant une diagonale. C'était très impressionnant, vu la taille. Il fallait maintenant quelqu'un pour lancer le sortilège et au bout du'n petit bout de temps,  Violaine se proposa volontaire. Elle se leva et marcha jusqu'au Poufsoufle, sa chevelure rousse flottant derrière elle. Ils attendaient maintenant tout deux les instructions de la professeure, positionnés devant son bureau. Mark attendait la démonstration avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Invité, Mer 25 Juin 2014 - 3:50


Les deux volontaires ne tardèrent pas à se manifester…

Le premier d’entre eux fut Riu, l’élève de Poufsouffle qui avait poussé Ethan à la déshabiller lors de son premier cours. Rancunière comme elle l'était, Clíodhna ne l’avait bien entendu pas oublié – à ses yeux, ce mec était une ordure et ce n’était pas en s’impliquant davantage dans son cours qu’il parviendrait à se rattraper –, mais ce n’est pas pour autant qu’elle l’empêcha de rejoindre l’estrade. Étant professeure, elle ne pouvait pas se permettre d’exprimer trop clairement ses affects vis-à-vis de tel ou tel élève, et ce même si son affliction était légitime. De plus, le blondinet n’avait pas perdu de temps pour faire tomber le haut afin de dévoiler une importante cicatrice qui traversait son dos. Athlétique, il était plutôt pas mal foutu et la gent féminine aurait probablement fait un scandale si elle l’avait renvoyé illico à sa place !

Mais le – ou plutôt ‘la’ – deuxième volontaire était bien plus intéressante encore… Ce n’était autre que la jeune Corrigan qui, ne s’étant visiblement pas encore suffisamment donnée en spectacle en transformant le fond de la classe en casino, s’était avancée vers l’estrade sans attendre l’approbation de sa professeure et avait dégainé sa baguette. Un sourire mesquin était aussitôt apparu sur les lèvres de Clíodhna. La rouquine n’était pas franchement le genre d’élève qu’elle aurait décrit comme ayant des prédispositions particulières pour la métamorphose, bien au contraire… Pour l’insolence et les conneries, elle était la première. Mais lorsque il s’agissait de se servir de sa baguette, c’était clairement une autre paire de manches ! Une vraie Cracmole.

« Eh bien Miss Corrigan, commenta donc Miss Quinn avant de donner le signal pour la démonstration. Je présume c’est la vue de l'anatomie de votre camarade qui vous a attirée jusqu’ici ? Parce que ce n’est clairement pas à vous que je pensais lorsque je faisais appel à quelqu’un qui a une facilité naturelle avec la métamorphose... Mais maintenant que vous êtes là, vous n’avez qu’à essayer ! Je suppose qu’une nouvelle cicatrice se verra à peine à côté de celle, impressionnante, que possède déjà Mr Riu ? Je vous en supplie, concentrez-vous et articulez distinctement : AE-LU-SIO-NEM. Visualisez bien la cicatrice et imaginez ce que ça donnera lorsque vous l’aurez faite disparaître. Concentrez-vous sur la pigmentation ! ».

Elle s’apprêta alors à lui faire signe qu’elle pouvait commencer, mais s'interrompit pour ajouter :

« Mr Riu, je précise que vous êtes en droit de refuser, auquel cas nous trouverons quelqu’un de plus compétent pour la remplacer ! lança-t-elle, sans doute prise de remords en anticipant le pire venant de sa plus mauvaise élève. Les autres, regardez bien, ce sera ensuite à votre tour de tenter l’expérience ! ».


Dernière édition par Clíodhna Quinn le Sam 5 Juil 2014 - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valentina S. Riddle
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Valentina S. Riddle, Mer 25 Juin 2014 - 4:29


Après la demande de cobayes de la prof, deux élèves s'étaient levés, une rouquine et un Poufsouffle. Ce dernier se mit à moitié nu pour dévoiler son torse à la classe dans le but de se faire masquer une cicatrice qui barrait son dos.

Valentina songea avec désolation à ses propres cicatrices qui refusaient d'être cachées malgré tous ses efforts. Lorsqu'elle était en Italie, elle avait fait appel à un maître en la matière qui lui avait annoncé avec regret que les sortilèges auxquels elle avait été soumise empêchaient toute possibilité.

Elle jeta un regard suppliant à la porte, puis à l'horloge. Le cours venait seulement de commencer, et Valentina sentait que les effets secondaires de la potion commençaient à devenir de plus en plus gênants. Chaque bruit la faisait sursauter, sa visibilité était réduite, et sa sensibilité excessivement accrue.

Valentina reporta son attention tant bien que mal sur Quinn et les deux élèves sans vraiment écouter ce qu'ils disaient.
Plus que 10 minutes. Les effets duraient 10 petites minutes.

Blablabla; Les autres, regardez bien, ce sera ensuite à votre tour de tenter l’expérience !

Valentina tressaillit pour la cinquantième fois. Oh non non non non non. Elle pensa à Chaitan, et refusa intérieurement et catégoriquement de lui jeter un sortilège de métamorphose.
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Spencer McKane, Mer 25 Juin 2014 - 15:15


Ce fut Liam qui se leva en premier, exposant à tous et toutes l’immense balafre qui s’étendait du haut de son omoplate au bas de son dos. Spencer fronça les sourcils, se demandant où et comment le Poufsouffle avait pu récolter une telle cicatrice. La position du garçon était assez étrange, on aurait dit qu’il essayait de cacher son bras. Avant que la réflexion de Spencer n’aille plus loin, Violaine se leva à son tour. Vraiment ? Elle commençait par battre des cartes sans accorder la moindre attention à Quinn ou au début du cours et se portait volontaire pour tâter de la baguette sur Liam ? A la place du Poufsouffle, il se désisterait. Cette fille n’était ni une personne de confiance, ni une personne avec des prédispositions en métamorphose ! Quinn semblait du même avis, et elle assena quelques répliques cinglantes à Corrigan avant de s’écarter pour la laisser opérer.

« Mr Riu, je précise que vous êtes en droit de refuser, auquel nous trouverons quelqu’un de plus compétent pour la remplacer ! Les autres, regardez bien, ce sera ensuite à votre tour de tenter l’expérience ! »

Le conseil faisait écho à la pensée de Spencer, et il espéra que Liam écouterait. Il valait sans doute mieux pour lui. Il tâcha de lui lancer un regard insistant afin de lui faire comprendre qu’il fallait qu’il se rhabille et qu’il se rassoir. De manière urgente.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Aiko Wilkerson, Mer 25 Juin 2014 - 19:45


Tellement ennuyé, des élèves au fond de la classe, dont notre préfète, fessaient une partie de carte au fond de la classe. Très bel exemple. Miss Gilbert ce serait bien joint à eux, mais elle ne préférait pas s'éloigner du cours. Il y aurait d'autres crénos pour jouer à ces jeux moldus.

Un crayon à la main la rouge et or fessait tout ce qu'elle pouvait pour retenir et écrire le maximum de choses sur son cahier. Bien quelle soit brillante, Miss Quinn était plutôt bavarde, elle parlait beaucoup et même des fois pour rien dire ou hors sujet au cours. C'est pour ça qu'Elena ne préférait pas s'engager dans une longue discussion avec, elle attendait que l'occasion se présente pour qu'elle puisse montrer de quoi elle était capable. Une occasion qui allait bientôt arriver, car le professeur avait à présent besoin de cobayes. Pour faire quoi? La Gryffondor ne le savait pas encore.

- Très bien... Avant de vous laisser expérimenter l'Aelusionem par vous-même, j'aimerais que deux d'entre vous se dévouent pour une petite démonstration. Quelqu'un dans la salle a-t-il une particularité physique particulièrement saillante, telle qu'un tatouage ou autre ? Pas sur la fesse, si possible... Quant au second, j'aimerais quelqu'un qui présente certaines prédispositions pour la métamorphose, autant éviter les accidents !


Les premiers volontaires furent Luke et Violaine. Elle semblait être sorti de son jeu de carte et son camarade avait là une parfaite cicatrice qui fessait largement l'affaire. Cela lui rappelait la sienne, la morsure de Loup qu'elle avait reçu l'avait affaiblit pendant plusieurs semaines, l'infirmière avait vraiment réussi à soigner la jeune fille. À présent elle se demandait quel rôle jouer dans l'expérience que demandait Cliodhna. Une particularité physique ou des prédispositions en métamorphose ?

Les autres, regardez bien, ce sera ensuite à votre tour de tenter l’expérience !
Revenir en haut Aller en bas
Jay Levinson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Jay Levinson, Ven 27 Juin 2014 - 16:50


J'écoutais d'une oreille attentive toutes les paroles qui se disaient dans la classe. Ça risquait d'être assez intéressant comme scène. Une Serpentard, qui n'avait pas l'air bien, s'apprêtait à lancer un Aelusionem sur un gars qui était... *Hé! Je le connais! C'est le gars qui m'a vendu Oda!* Voire qu'un gars aussi normal avait une cicatrice énorme dans le dos, c'était en fait assez étrange...

Je doutai pendant quelques secondes du passé du jeune homme, avant d'entendre à nouveau la voix de Quinn:

« Eh bien Miss Corrigan, je présume c’est la vue de l'anatomie de votre camarade qui vous a attirée jusqu’ici ? Parce que ce n’est clairement pas à vous que je pensais lorsque je faisais appel à quelqu’un qui a une facilité naturelle avec la métamorphose... Mais maintenant que vous êtes là, vous n’avez qu’à essayer ! Je suppose qu’une nouvelle cicatrice se verra à peine à côté de celle, impressionnante, que possède déjà Mr Riu ? Je vous en supplie, concentrez-vous et articulez distinctement : AE-LU-SIO-NEM. Visualisez bien la cicatrice et imaginez ce que ça donnera lorsque vous l’aurez faite disparaître. Concentrez-vous sur la pigmentation ! ».

Ha! Si en plus, elle n'avait aucune aptitude pour la métamorphose, ça risquait d'être drôle, mais en même temps, un minimum dangereux. Qui sait, elle pourrait mal prononcer le sortilège et, disons, lui infliger le supplice de devenir une licorne?

Reportant mon attention sur le cours, je j'entendis que la dernière phrase du second discours du professeur:

«... Les autres, regardez bien, ce sera ensuite à votre tour de tenter l’expérience ! ».

*On va chacun notre tour utiliser notre génie de métamorphose pour tenter d'enlever la cicatrice de monsieur, qui en fait s'appelle Riu, devant tout les autres? Ouais, ça va être amusant, jusqu'à ce que ce soit mon tour*

Je déglutis. Je ne voulais pas échouer, mais bon, j'étais quand même pas si pire que ça en métamorphose. Tout irait bien. Je devais me convaincre que ça allait bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis Whisper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Nemesis Whisper, Ven 27 Juin 2014 - 17:13


S’était-elle endormie ? Sûrement. Puisque, au moment où elle ouvrait les yeux, elle vit Violaine debout à côté de Liam, à moitié à poil. Que faisait-il ? *Alors, si j’ai bien suivis, Violaine va faire disparaitre la cicatrice du beau blond.* Merci pour le rappel. Minute, disparaitre ? Levant un sourcil, Mortissia redressa sa tête encore posée sur l’épaule d’Eiyline pour mieux voir le bout de la salle. Sérieusement ? Tout le monde savait que la rouquine avait des soucis en magie. *Alerte. Alerte.Alerte.* Mais non, il ne fallait pas qu’elle doute d’elle, c’est tout.

Posant sa propre baguette sur la table pour jouer avec, Mortissia observait la scène se dérouler devant ces yeux. Et donc, ensuite, ils allaient tous s’amuser à faire disparaître la moitié du dos du Poufsouffle ? Ou devait-ils, au contraire, se mettre par deux pour cet exercice ? Qu’importe, la rouge et or était trop fatiguée et, une nouvelle fois, elle croisa ses bras sur la table pour poser sa tête dedans. Elle fermait ses yeux mais les rouvrait de temps en temps pour surveiller l’évolution du cours, et surtout, pour voir comment Violaine se débrouillerait.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Kyara Blanchet, Lun 30 Juin 2014 - 15:18


Le sang de Kyara ne fit qu'un tour dans ses veines quand elle vit Violaine se lever sans un mot et prendre place auprès de Liam. La gryffondor n'était pas un as dans l'art de la métamorphose et la brune craignait à présent que son copain termine à l'état de ... elle ne savait pas trop quoi en fait. Kyara aurait du se proposer, ça aurait mieux valu. Clio semblait être du même avis que la serpentard, vu qu'elle répéta bien les consignes à Violaine en la suppliant de bien prononcer le sort.

Mr Riu, je précise que vous êtes en droit de refuser, auquel nous trouverons quelqu’un de plus compétent pour la remplacer !

Regardant Liam, la serpentard attendait sa réaction. Elle avait limite envie qu'il refuse au risque de vexer la demoiselle qui n'écoutait rien depuis le début du cours. Se tournant alors vers Violaine, la brune prit la parole.

- Je te serais reconnaissante de pas te foirer.

Sinon, la gryffondor risquait de le regretter et amèrement. Kyara savait que Clio pourrait rattraper les bêtises, mais si elle même faisait des recommandations, ce que ce n'était pas un sort anodin qu'il fallait prendre à la légère. Enfin, Liam pouvait toujours demander une autre personne. La brune espérait qu'il ferait le bon choix ...
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Liam Riu, Mar 1 Juil 2014 - 1:58


Tandis qu'il exhibait sa cicatrice à tout le monde, Liam guettait une réaction d'un autre élève. Quelqu'un qui veuille bien se désigner pour lui faire disparaître tout ça. Il tenta un regard derrière lui, mais personne n'avait l'air de vouloir participer. Il observait fixement les meilleurs élèves en Méta, comme Ethan ou Spencer. Les Serdaigles quoi. Mais à sa plus grande surprise, ce fut une Lionne qui se proposa. Et le Suédois sentit toute la classe retenir son souffle en même temps que lui.

Quand la prof avait demandé quelqu'un avec certaines dispositions pour la Métamorphose, le Poufsouffle n'aurait sûrement pas pensé à Violaine. En plus d'être en conflit constamment avec Quinn, elle n'avait pas brillé pour le dernier cours pour son sortilège. Il fronça un sourcil, essayant de savoir si c'était plutôt un énième moyen de se confronter à l'enseignante ou juste qu'elle se croyait capable de réaliser son sort.

Quinn était du même avis, elle s'empressa de le faire savoir:

- Eh bien Miss Corrigan, je présume c’est la vue de l'anatomie de votre camarade qui vous a attirée jusqu’ici ? Parce que ce n’est clairement pas à vous que je pensais lorsque je faisais appel à quelqu’un qui a une facilité naturelle avec la métamorphose...

Il espérait qu'elle allait le sauver de la Corrigan mais apparemment, elle voulait donner une chance à la jeune Gryffondor. Ou plutôt le punir du dernier cours. Il ouvrait de grands yeux, il n'avait pas trop envie de se retrouver avec une bosse ou quoique ce soit d'autres... Mais si Violaine se sentait prête alors pourquoi pas.

Il tourna la tête pour s'adresser à la préfète.

- Bon aller, au point où j'en suis. Mais essaie de minimiser les dégâts s'il te plait, finit-il avec un sourire faible, pour lui donner du courage.
Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Harel Chaitan, Mar 1 Juil 2014 - 16:18


Après avoir rapidement abordé le sujet fort controversé de la sexualité, voilà que Riu faisait tomber la chemise pour les besoins de l'exercice. Décidément, les vêtements ne résistaient pas longtemps au cours de métamorphose depuis que Quinn était en poste. Le plus ironique résidait dans le fait que le Poufsouffle c'était dénoncé au précédant cours comme ayant participé l'attenta à la jupe de l'enseignante. Est-ce que l'effeuillage de ce jour devait se traduire comme une contre partie ? Une manière de signifier " donnant-donnant ". Etrange manière de se montrer redevable. Et pour continuer sur une note originale, alors que l'on requérait un étudiant capable en la matière, à la surprise générale, ce fut Corrigan qui se proposa. L'espoir faisait vivre, certes, mais au dépend d'autrui c'était culotée.

A côté d'elle, sa voisine s'agitait nerveusement, frémissant à plusieurs reprises pour une raison qui lui échappait. Ennuyée Harel tourna son visage ennuyé vers sa camarade :

- Riddle, je ne savais pas que Corrigan produisait une telle réaction chez toi, dit l'asiatique d'une voix discrète pour ne pas alerter l'enseignante.

La maladresse pouvait être considérée comme dangereuse du fait de son imprévisibilité, mais n'était en rien redoutable. Par certains aspects c'était un trait de caractère charmant, d'autres s'accorderaient sur le terme " mignon ". En ce qui concernait la Gryffondor la récurrence la rendait pathologique, donc exaspérante. Or, cela n'empêcha pas l'approbation fataliste de Riu, comme un condamné à qui l'on offrait la possibilité de choisir l'outils de sa sentence, et optait, par défaut, pour le moins abominable. Trop brave, il n'avait même pas hésiter avec l'opportunité de se soustraire à l'incurable maladresse de la Préfète rouge et or.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°2 : (Dés)Illusion

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 6

 Cours n°2 : (Dés)Illusion

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.