AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 3 sur 5
Cours 3 : Les greffes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard

Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Axelle Higgs, Mer 11 Juin 2014 - 0:04


La sinople et argent avait bien remarqué le regard que posa le porfesseur sur sa personne. Bon.  Elle se reprendrait en participant un peu au cours, si sa présence ne suffisait pas à rendre monsieur Smith heureux. La Higgs reporta son attention sur William qui montrait un doigt saccagé et boursouflé. Il demande ensuite à la batteuse si elle avait eu des blessures de guerre elle aussi.

- Bah j'crois que j'ai failli me déboîter une épaule quand il m'a envoyé un lancé en traître, fit la sorcière tout en frottant le dit endroit. J'vais essayer une application de chaud froid en alternance après le cours, marmonna-t-elle, car elle avait autre chose à faire que rester bêtement couchée dans a salle commune à tenter de diminuer la douleur.

L'équipe de quidditch ne put approfondir davantage la conversation puisque l'enseignant prit la parole. Il fit un speech plutôt bref et après une courte introduction sur le sujet interrogea immédiatement sa classe. Aussitôt, Adélaïde prit la parole. D'ailleurs, le petit échange entre entre la Serpentard et la Poufouffle n'avait pas échappé à la préfète. Evans donna plusieurs éléments de réponses. Cela ne dérangeait pas Axelle, tant que cela rapportait des points, mais d'autres élèves semblaient plus ou moins d'accord, comme sa cousine et sa collègue. Ces dernières ajoutèrent quelques pistes pour effectuer une greffe.

Pendant ce temps, pendant que les autres s'occupaient de gagner des points, Axelle attrapa délicatement le doigt de West, réfléchissant à ce qu'elle pouvait apporter de plus comme réponse. Elle savait pas trop comment faire des greffes, en fait. Et la réponse de Kyara lui semblait juste. Baguette visée sur la petite masse violacée, elle marmonna un #Brackium Emendo. Higgs n'était pas très douée en magie blanche, mais elle avait sans doute réussit à faire un truc potable, ou même, a rendre le petit doigt de West comme neuf. La verte et argent releva la tête vers son professeur et prit à son tour la parole :


- Y'a d'autres moyens pour créer des plantes ? Parce que c'est ça la greffe, nah ? Par exemple, à partir d'une potion ? Si cette dernière contient les éléments de la plante et qu'on la verse sur une autre plante, ou dans la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : William West, Mer 11 Juin 2014 - 7:20


William observa les réactions en silences, l'équipe était décidément dans un sale état ce matin. Charli en entendrait parler de ce petit entraînement matinal, ses coéquipiers allaient lui faire la peau s'il continuait ainsi. Mr. Smith finit par prendre la parole et annonça le sujet du cours : les greffes.

*Qu'est-ce que quoi ?*

Les connaissances du serpent en botanique se résumaient généralement à ça : si plante méchante, feu ! Comment reconnaître une plante méchante ? Aucune idée, dans le doute on crame.
Autant dire pas grand chose. Comment faisait-il pour retenir sans difficulté de nombreux événements historique remontant à plusieurs siècle, retenir toutes sortes de sort, contre-sort et autres maléfice, apprendre par cœur la composition de divers potions et antidote mais se montrer incapable de différencier deux plantes ? Bon, n'exagérons rien, en sept années le Serpentard avait finit par reconnaître la plupart des plantes étudier en cours mais c'était à peu prêt tout ce dont il était capable à ce jour. C'est pourquoi il laissa les autres prendre la parole sans chercher à montrer ses lacunes.

Adélaïde prit la parole, répondant à de nombreuses choses que Will tâcha d'écouter de son mieux bien qu'il ne comprenait pas tout, bien au contraire, rapidement suivit par Kyara puis Heather. Blanchet apporta finalement un élément de réponse qui fit lumière dans l'esprit du jeune homme : le sort greffio. Cela permettait de transférer une partie d'une chose sur une autre, de la métamorphose d'un niveau relativement modeste mais dont il fallait quand même maîtriser le sujet avant de s'y essayer.

Pendant ce temps, Axelle avait saisit sa main blessé et pointé sa baguette dessus, marmonnant un #Brackium Emendo plutôt efficace. Will sentit aussitôt son os se reformer et la douleur disparaître progressivement. Le doigt était toujours légèrement violacé mais au moins il pouvait presque le bouger sans avoir mal. Certains nerf devaient avoir éviter le sort mais au moins la guérison serait bien plus rapide maintenant et la douleur ne risquait plus de le distraire pendant le cours.


"Merci."

La préfète continua sur la lancée d'Heather, parlant de potion permettant de créer ou d'accroître la pousse de plantes car à la greffe de la plante de base dans la potion. En tout cas c'est ce que Will comprenait, le professeur ne serait pas long à confirmer ou non l'hypothèse de la sinople et argent. Le serpent leva à son tour la main, souhaitant essaye une réponse maintenant que l'énoncé du sort Greffio l'aidait à comprendre un peu le sujet.

"La greffe pourrait également améliorer les propriété de certaines plantes ou même combler certaines faiblesse en couplant certaine plante ensemble ? Par exemple une plante qui craint le froid pourrait recevoir des parties d'une plante qui y est résistante et ainsi se développer dans des zones où elle en aurait été incapable auparavant."

Il se rendit compte que ses paroles ressemblaient un peu à celles d'Adélaïde, cependant le serpent avait tenté d'approfondir au maximum. Will espérait juste ne pas être trop loin de la réalité avec sa réponse.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lena Vertbois
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Lena Vertbois, Mer 11 Juin 2014 - 12:24


Le voisin de Lena n'avait pas l'air ravi, son "Bonjour" (à peine perceptible) avait même l'air faux! Enfin bref, laissons-le et passons à autre chose. Elle ne connaissait pas grand monde, enfin personne à part son voisin qui n'était pas très enthousiaste. La brunette regardait donc ce qui se passait autour d'elle. En attendant les retardataires, les élèves discutaient entre eux, sans se préoccuper de quoi sue ce soit d'autre. Le prof prit soudainement la parole, tirant Lena de son songe. Il commença son petit discours:

"Bonjour à tous, je vois des nouvelles têtes dans le groupe, je laisserais aux habitués le soin de présenter votre professeur de botanique si l'envie vous vient... mais après !
"

Lena était concernée, comme nouvelle, et elle découvrirait très vite son professeur au cours de cette leçon. Celui-ci continua:

"Entrons dans le vif du sujet... Les greffes. Nous avons déjà eu l'occasion de voir quelques plantes ensemble, des plantes jugées plutôt dangereuses, à présent nous allons étudier un autre aspect de la botanique, une question que vous connaissez certainement moins, et qui vous intéresse peut-être moins.
Pourquoi les greffes vous paraîtraient-elles moins intéressantes que les plantes dangereuses ? Et bien tout simplement parce que vous voyez à peu près ce sont des plantes dangereuses mais que vous n'avez pas idée visiblement de ce que sont les greffes !
Ou peut-être je me trompe, à vous de me le prouver. Qui saurait me dire ce qu'est une greffe, à quoi cela peut-il servir, comment vous y prendriez-vous si je vous demandais de faire de deux plantes une seule ?

"

Lena écouta ses camarades prendre la parole un à un, puis elle se décida et se lança:

"Je n'ai presque pas de connaissances sur ce sujet, mais une greffe (ici de plantes) est un assemblage entre deux éléments, qui n'en forment plus qu'un. Les plantes peuvent ainsi grandir ensemble, et peuvent recouvrir les besoins vitaux l'une de l'autre. Ainsi, deux plantes assez faibles pourraient s'aider mutuellement et survivre!"

La Serdaigle était assez fière de sa réponse, banale, mais elle avait au moins réussi à en donner une.
Revenir en haut Aller en bas
Saoirse O'Toole
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Saoirse O'Toole, Mer 11 Juin 2014 - 13:37


Ce serait donc les greffes? Certes. Pourquoi pas? Comme toujours, en Botanique, Saoirse se trouvait quelque peu lésée d'avoir été élevée en milieu moldu. Elle avait vu des centaines de greffes dans son enfance, et les étés, lorsqu'elle travaillait dans les champs pour se faire un peu d'argent. Elle même en avait même pratiqué quelques unes... Mais des moldues. Alors, comme à son habitude, elle se contenta d'abord d'écouter ce que les autres avaient à propose... Ou plutôt, ce que les Serpentards - bien trop nombreux à son goût, et beaucoup trop studieux aussi - avaient à affirmer. Elle ne put s'empêcher de râler pour elle même de les voir en force, et de la voir répondre avec pas trop de stupidité a priori, ce qui était surprenant.

Mais que pouvait-elle faire? Tenter son explication moldue? Elle voyait déjà leurs rictus niais et sarcastiques - ce qui lui donnait encore plus envie d'intervenir, juste pour voir leurs visages se déformer un peu plus. Foutus serpents: comme dans la nature, ils piquent et ne nous servent pas à grand chose. D'une mais négligente, elle tripotait la terre souple et fraîche de la plante placée devant elle. Après trop d'intervention verte, elle se décida finalement à prendre la parole.

- Hm. Pour le côté pratique, la greffe est l'ajout d'une partie d'une plante sur une plante souche. Prenons un pommier, par exemple: on peut greffe une branche de Pink Lady sur une souche de Gala. Il suffit de scier l'une des branches de l'arbre principal au niveau du tronc, et d'y "coller", pour ainsi dire, la branche à greffer. Enfin, coller, souder; c'est vous qui voyez le vocabulaire: le principe est de les joindre avec une sorte de pâte. L'arbre ne produira alors plus que le fruit greffé... Donc, je pense qu'on ne peut que greffer des arbres similaires ensembles. Enfin, c'est comme ça chez les moldus quoi...

Voilà. Elle avait bieeeeen assez parlé. Faux ou non, c'était de proche en loin tout ce qu'elle savait sur le sujet - ça, et la pratique en dur. Mais si elle commençait à raconter ce qu'il fallait mettre dans la mixure servait à coller l'un à l'autre, ce ne serait plus des sourires moqueurs: ce serait des rires, et certainement une perte de temps. Et elle n'allait pas se ridiculiser non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Harel Chaitan, Mer 11 Juin 2014 - 16:14


Une main soutenant son visage, Harel griffonnait sur un morceau de parchemin en attendant le début de réjouissance. Le bout de sa plume trempée d'encre traçait les contours d'une fleur. Incontestablement, elle n'avait pas le talent d'Haerilia pour reproduire les images qui se formaient dans sa tête. L'exercice eu tôt fait de l'agacer, ces tentatives ne ressemblaient à rien, pourtant ça semblait si simple. En relevant les yeux de son œuvre, elle remarqua que plusieurs groupuscules étudiants s'étaient formés, bavardant entre eux. Comme le dessin, les voir échanger, nouer des liens, apparaissaient à la porter de n'importe qui, se réunir et produire des mots, pourtant dans la pratique la réalité révélait toute sa complexité. Paradoxalement, les plantes éparpillées sur la table lui étaient bien plus accessibles.

Bonjour à tous, je vois des nouvelles têtes dans le groupe, je laisserais aux habitués le soin de présenter votre professeur de botanique si l'envie vous vient... mais après !

Entrons dans le vif du sujet... Les greffes.

A l'énoncé du sujet sa posture se modifia, sa curiosité piquée. Si le terme ne lui était pas inconnu ses soubassements restaient flous. Il était question de substituer une partie d'une plante pour la fixer sur un support, une manière de multiplier les spécimens d'une espèce ou de jouer aux apprentis Créateurs en créant de nouvelles variétés. Sa mémoire avait évincé les détails, trop technique.

Nous avons déjà eu l'occasion de voir quelques plantes ensemble, des plantes jugées plutôt dangereuses, à présent nous allons étudier un autre aspect de la botanique, une question que vous connaissez certainement moins, et qui vous intéresse peut-être moins.

Ses pupilles aussi sombres que l'encre suivirent les mouvements de l'homme qui prenait, semblait-il, plaisir à tourner autour du pot. Ce qui était un comble pour un professeur de botanique. Tout en continuant son introduction, il marchait derrière ses élèves les obligeant à contorsionner leur cou dés qu'il passait dans leur dos. La jeune femme ne manqua pas le regard qu'il lui adressa. Attendait-il une réponse particulière ? Ou peut-être une remarque, une attitude spécifique ? Elle avait déjà donné de sa personne au précédent cours, ça ne se reproduirait pas. Alors qu'il se tranquillise cette fois-ci aucun impondérable ne perturberait la séance.

Tandis que plusieurs réponses se formulaient, Harel les écoutait attentivement. Apparemment, la Greffe des végétaux fonctionnait sur le même principe que celle des organes : prendre la partie d'un corps pour la transférer sur une autre, compatible, et espérait que le premier ne le rejette pas le second ce qui traduirait un échec. Sur ce point l'intervention de Wells n'était pas inintéressante, même si de prime abord elle paraissait simplette. A écouter certains étudiants la pratique était aussi simple que couper, pour ensuite fixer un morceau sur un support différent.

La problématique du comment était de loin la partie la plus intéressante du cours, et celle à laquelle personne ne parvenait à répondre ou bien trés vaguement.

- Le simple fait de transférer un corps sur un support souche suffirait à modifier ses propriétés ? Pourtant, admettons que je souhaite améliorer le système défensif d'une mandragore en lui ajoutant le dents d'une tentacula vénéneuse, est-ce que cela fonctionnerait ?

Si la forme de son exemple était grossière, le fond illustrait bien ses interrogations quant aux procédés.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Ebenezer Lestrange, Ven 13 Juin 2014 - 11:42


Bon apparemment, Ebenezer avait vexé Lena avec son bonjour remplit de conviction. Il lui fit un petit geste d'excuse, il y avait des jours où il ne valait mieux pas lui parler. Il se remit à rêvasser tranquillement. Au bout de ce qui lui sembla une éternité, le prof prit enfin la parole. Il commença son discours par les politesses d'usage qu'Ebenezer n'écouta qu'à moitié tout comme le reste de son speech. Seul un mot retint son attention: greffe. Ça c'était un sujet intéressant, ça l'aurait été davantage si on avait parlé d'humains ou d'animaux mais on ne pouvait pas tout avoir. D'ailleurs, il n'y connaissait pas grand chose sur les greffes chez les plantes, ça devait être un peut plus compliquer que coudre directement un bras sur un individu quelconque.
Le brun écouta les réponses des autres élèves. Visiblement les serpentards étaient en forme. Rien que la première à parler avait donné les trois quarts des réponses alors qu'une minute avant elle était en train de comploter plus ou moins discrètement avec la poufsouffle à côté d'elle. Il finit quand même par prendre la parole:

- En résumé, on pourrait dire qu'une greffe s'apparente à une espèce de "fusion" entre deux plantes, la plante finale obtenant les avantages des deux plantes d'origine, non? D'ailleurs, est-ce qu'on peut greffer deux greffons différents ou plus sur une même plante?  
Revenir en haut Aller en bas
Adélaïde Evans
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Adélaïde Evans, Sam 14 Juin 2014 - 10:05


Plusieurs élèves lancèrent un regard acerbe à Adélaïde. Kyara en vint même à la siffler. La jeune fille haussa les épaules. Personne ne l'avait prévenu, elle. Qu'ils lui disent en face si elle les dérangeait. La blonde remarqua l'imposante présence des Serpents. Cela avait d'ailleurs l'air d'en surprendre plus d'un. Après elle, quatre Serpentard intervinrent, puis une Serdaigle, une Gryffondor, de nouveau une Serpy et puis, enfin un Aigle. L'étudiante avait écouté les remarques de chacun avec intérêt, mais elle commençait à se lasser. Les greffes n'étaient décidément pas un sujet passionnant. Adé' jeta un léger coup d'oeil à Aleor Smith et remarqua qu'il était à présent près des plantes. Parfait.

" J'y vais... " murmura-t-elle à Sofia.

La cinquième année inspira un coup est informula :

# Piertotum Locomotor

L'instant d'après, une dizaine de plantes sautèrent au visage de M.Smith, tirant à Adélaïde un discret sourire. Les plantes assaillaient le professeur de toutes parts, attaquant même les élèves qui se trouvaient près d'Aleor. La jeune Serpent prenait plaisir au jeu, soumettant les plantes à sa volonté, les poussant à semer encore plus le bazar.

* Quel beau carnage ! * songea-t-elle ravie.
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Seth McSoul, Sam 14 Juin 2014 - 15:08


Les greffes de plantes. Alors que les élèves intervenaient chacun leur tour dans le cours, Seth recherchait toutes les informations concernant ce sujet dans son manuel de botanique. À vrai dire, il ne connaissait pas grand chose aux greffes. Et, il avait beau farfouiller à travers les pages de son livre, il ne comprenait absolument rien à ce qu'il lisait. D'ailleurs, c'était bien la première fois : le garçon n'aimait pas se vanter, mais il était rare qu'il ne comprenne pas parfaitement un cours et qu'il n'obtienne pas de bonnes notes par la suite. Toutefois, il se contenta de réciter à l'oral quelques phrases incompréhensibles qui se trouvaient sous ses yeux en simulant son intelligence et son intéressement concernant le sujet. Ces phrases étaient liées à l'histoire et à l'origine du terme de "greffes". Apparemment, aucun autre élève n'en avait parlé avant lui, alors il profita de la situation :

- On raconte que la greffe sur les végétaux fut inventée par les civilisations chinoises, professeur. Il y a plusieurs milliers d'années, les Grecs et les Romains ont importé les différentes techniques de greffe en Europe et de nombreux auteurs de l'Antiquité ont écrit des manuels destinés à propager la technique au plus grand nombre. Pratiquée d'abord de façon empirique, la greffe commence à faire l'objet de questionnements scientifiques à partir du dix-neuvième siècle, notamment à travers les travaux de Lucien Daniel qui fut un grand botaniste français et qui a d'ailleurs consacré sa vie entière à l'étude des greffes.

Et voilà. C'était le premier cours de botanique auquel assistait le jeune garçon, et il avait déjà gagné l'entière confiance du professeur...

Mais soudain, une élève de Serpentard parmi tant d'autres souleva sa baguette et prononça la célèbre formule "Piertotum Locomotor". Des plantes jaillirent alors du sol pour se jeter sur le pauvre monsieur Smith, alors que d'autres végétaux assaillaient les élèves avec acharnement. Les Serpents avec établi un plan ingénieux pour gâcher le cours... Et Seth en aurait presque été heureux, tellement ce sujet l'ennuyait, si toutefois des plantes ne l'avaient pas, lui aussi, enroulé avec une force incontrôlable qu'il tenta en vain de repousser. En moins de quelques secondes, le Poufsouffle se retrouvait prisonnier de la blague vulgaire et cruelle de ses camarades.


Dernière édition par Seth McSoul le Dim 15 Juin 2014 - 5:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : William West, Sam 14 Juin 2014 - 16:10


William écouta chaque réponse avec autant d'attention que possible, bien qu'il avait malgré tout bien du mal à comprendre nombre de choses. L'intervention d'un Poufsouffle finit de l'achever, le Serpentard ne comprenant finalement plus un mot de ce qu'il se disait. Son regard parcourut la salle de manière hasardeuse, il avait cru durant un instant comprendre le sujet mais tout lui échappait maintenant complètement, était-il donc le seul à être à ce point paumé ? Un mouvement l'attira, une baguette se levait sans la moindre raison.

La main de William fusa pour saisir sa propre baguette lorsque les plantes commencèrent à jaillirent de leurs pots. Un sort d'anime-objet, qui donc avait levé sa baguette ? Adélaïde Evans... Un rictus apparut sur le visage du serpent, il n'aurait aucun mal à la contrer. Toutefois il était inutile de relancer le même sort qu'elle et s'engager dans un rapport de force pour déterminer qui obtiendrais le contrôle des plantes, il y avait des moyens bien plus rapide.


"#Finite Incantatem !"

Les plantes cessèrent aussitôt toute activité, retrouvant leur passivité d’antan jusqu'à ce qu'un nouveau mouvement de la baguette du Serpentard leur fasse retrouver leur position initiale. Si quelqu'un d'une autre maison c'était amusé à ce petit jeu, Will aurait laissé faire mais là il devait montrer que Serpentard n'était pas d'accord, avec un peu de chance cela convaincrait le professeur de ne pas leur retirer de points. D'ailleurs le regard qu'il jeta a Evans était très clair : elle avait intérêt à ce que le professeur ne retire pas de point à leur maison sinon elle se retrouvait avec plusieurs Serpent très en colère sur le dos.

Le jeune homme s'était rassis, l'air parfaitement calme mais conservait toutefois sa baguette en main. Il ne connaissait pas suffisamment Adélaïde pour prévoir sa possible réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Heather Wells, Sam 14 Juin 2014 - 17:20


Les réponses des autres élèves ne se firent pas attendre et chacune d'elles renforçaient l'idée que la Serpentard avait sortit une belle bêtise. Tant pis, elle n'avait pas vraiment la main verte après tout... Tandis que la brune traçait des traits invisibles sur son parchemin puisqu'elle n'avait pas trempé sa plume dans son encrier, une certaine agitation débuta subitement. Les plantes se mirent à attaquer tout ce qui se trouvait dans les parages, leur professeur en particulier. Se retournant pour voir quel était l'abrutit qui avait fait ça, Heather surprit William en train de fixer durement une verte et argent. Il venait tout juste de trouver la responsable. Forcément, une Serpentard. Quelle imbécile celle-là ! A moins d'un mois des vacances faut qu'elle se fasse remarquer ? Malheureusement pour elle, elle avait décider de se donner en spectacle devant sa Préfète, que dis-je, ses Préfètes ! En tout cas, la Sixième année n'allait pas la laisser passer. Elle avait été intransigeante avec William, elle le sera tout autant avec elle !

Comme elle avait fait pour piéger Spencer au dernier cours, la brune fit glisser sa baguette magique sous la table pour ne pas se faire remarquer puis visa l'encrier de la gamine. Tout en informulant, un léger coup de baguette maîtrisé le fit glisser sur la table de la Serpentard. D'une rapidité qui empêchait la moindre tentative d'esquive, il fonça droit sur l'uniforme de la verte et argent, avant de se renverser et vider son contenu sur celui-ci. Une épaisse tâche noire se répandit donc dessus. Un regard bleu-azuré et méprisant se posa sur la victime qu'elle venait de ridiculiser. Qu'elle osait dire quelque chose celle-là et elle ne passerait certainement pas la nuit. Discrètement, elle reposa ensuite sa baguette sur sa table. William avait réussit à rendre aux plantes leur passivité et place habituelles pendant ce laps de temps, et le professeur avait sans doute dû plus s’intéresser à ce qui l'attaquait plutôt qu'aux agissements de la Préfète pour remarquer ce qu'elle venait de faire.


Dernière édition par Heather Wells le Sam 21 Juin 2014 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saoirse O'Toole
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Saoirse O'Toole, Sam 14 Juin 2014 - 17:28


Faisant des efforts pour ne pas s'affaisser sur sa chaise, Saoirse avait été assez satisfaite de son intervention pour suivre la suite du cours avec moins d'attention, attendant d'éventuelles mises en pratiques. Distraite, elle se laissait aller à observer chacun des participants l'un après l'autre, tapotant du bout des doigts sur la table de bois. Le physique de tous les élèves lui semblait infiniment plus intéressant que ce qu'ils pourraient bien dire - ok, chacun étale son savoir, elle en avait fait de même, on a compris.

Ses yeux vagabondaient sur la disharmonieuse union d'une Serpentard et d'une Poufsouffle qui bavardaient ensembre, l'air mauvais - avantage Serpent ou Blaireau? - quand son attention fut attirée par le discret mouvement de la Serpentard vers sa baguette. Par réflexe, ses yeux s'assombrirent de mépris et elle chercha à tâtons sa propre baguette qu'elle ne quittait jamais. Mais avant qu'elle n'ait eu le temps de la saisir, la révolution se fit chez les plantes qui se jetèrent sur professeur et élèves. Ah, très malin, vraiment, très fin. Serrant les dents, la rouquine sentit enfin le contact du bois contre ses doigts, et la sortit assez vite pour expulser loin d'elle l'une des plantes qui semblait vouloir se frotter à elle d'un peu trop près.

Ce cirque ridicule digne d'une farce d'un enfant de quatre ans cessa sur le champ, et les plantes et leurs pots retombèrent en un grand fracas. Sa baguette sous la table, toujours bien en main, Saoirse chercha du regard celui qui avait eu la présence d'esprit de faire que ça s'arrête. William West. Ca fait du mal de l'admettre, mais bien joué.

Saoirse hocha doucement de la tête en le regardant, comme pour lui signaler son agrément silencieux - et bien qu'il ne regarda pas du tout dans sa direction -, sans pour autant lâcher sa baguette. Elle avait la grogne contre cette fille sans cervelle qui s'amusait d'aussi peu de choses. D'un geste sans appel, elle informula un sort du même niveau que son humour: #mucus ad nauseum. Ah, qu'est-ce qu'on s'amuse, hein? On se fend la poire dis-donc, à s'en taper sur les cuisses. Prend ça dans ton nez, crétine.

Au même moment, son sort complétant un autre, l'encrier de cette dernière vint maculer son uniforme. Le visage de Saoirse s'illumina d'un sourire méchant; la jeune femme faisait de grands efforts sur elle-même pour ne pas rire aux éclats. Tu te croyais maligne chérie, pas vrai? Tiens, savoure ton moment de gloire.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Harel Chaitan, Sam 14 Juin 2014 - 19:09


Par tous les Saints, est-ce qu'il serait un jour possible de participer à un cours sans se voir interrompu par ce genre d'action puérile ? Warren, Quinn, maintenant Smith devenait victime d'un assaut offensif de végétaux qui débordèrent, en plus, sur les étudiants proche de son périmètre. Parmi lesquels comptait Harel. Décidément, la botanique était une matière qui ne lui réussissait pas. Elle n'eût pas le temps de contre-attaquer qu'ils s'immobilisèrent, inoffensifs. Par réflexe, son yeux cherchèrent les joueurs de l'équipe de Quidditch de sa maison qui s'était rassemblés de l'autre côté de la table. West fixaient méchamment son regard en direction de deux étudiantes : l'une aux couleurs des Verts et Argents, et une seconde à celles des Blaireaux. Très vite la responsabilité se porta sur la première lorsque son encrier se renversa sur son chemisier. Imbécile ! Chacun d'eux faisaient des efforts pour amasser des points et tout ce qu'elle trouvait à faire c'était d'orchestrer ce tour ridicule, contre un enseignant.

Ce genre de mentalité était tellement usante. Des gamineries sans intérêt. Chaitan ne savait pas s'il était possible de passer ses ASPICS en candidat libre, mais elle irait se renseigner. Elle avancerait plus vite à étudier seul à la bibliothèque qu'en cours à ce rythme-là.

Normalement, il n'était pas dans ces habitudes de prendre partie, d'autant plus qu'elle était arrivée en cours de bonne humeur. Or, pour parler familièrement, ça devenait carrément lourd. Discrètement, sa baguette glissa dans sa main, et pour paraît à une autre idée de la sorte appela d'un Accio la baguette d'Evans, et réitéra pour sa voisine, qui prêta main forte à Evans, et dont le regard lancée à l'encontre de l'une des préfète de sa maison ne lui plaisait pas. Les deux étudiantes ne s'attendant pas à cette réaction, Harel intercepta sans mal, et sans résistance, les deux baguettes qu'elle garda dans sa main, pour paraît à toute tentative de récupération.

Voilà qui était réglé. Tout du moins pour ce cours.

- Veuillez excuser Evans pour son comportement Professeur, elle s'est levée du mauvais pied ce matin, ajoutait-elle en lançant un regard venimeux à la concernée.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Adélaïde Evans
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Adélaïde Evans, Dim 15 Juin 2014 - 2:03


Le plan des deux étudiantes ne se passa pas comme prévu. Le carnage ne dura qu'un instant, puis William West lança # Finite Incantem et tout s'arrêta. Heather Wells utilisa un discret sort et son encrier se renversa sur Adélaïde, laissant une belle trace noire. Sofia s'empressa de formuler un # récurvite et lança un regard acerbe à la préfète. Adé' regarda tour à tour William et Heather droit dans les yeux, leur lançant un rehard assassin. Heather était peut-être sa préfète, cela ne lui donnait pas tous les droits ! Elle se retint cependant de répliquer : seule contre tous, elle aurait tôt fait de ressembler plus à un steck qu'à autre chose... Presqu'en même temps que le sort d'Heather, la blonde reçut un sortilège qui lui fit couler abondamment le nez elle cria # Protego mais c'était trop tard, elle ne put éviter le sort. Toutefois, le charme du bouclier avait un peu ralenti l'attaque et, quelques secondes plus tard, son nez s'arrêta de couler. Adélaïde regarda de tous côtés, cherchant l'effronté qui l'avait couverte de ridicule. Une Gryffondor qu'elle ne connaissait pas [Saoirse] se moquait ouvertement d'elle. La Verte et Argent, en fureur, leva une nouvelle fois sa baguette et formula # Tarentallegra, provoquant une danse endiablée chez la Rouge et Or. La Serpentard Harel Chaitan décida d'intervenir. Elle utilisa le sortilège # accio sur la baguette de la cinquième année et déclara :

" Veuillez excuser Evans pour son comportement Professeur, elle s'est levée du mauvais pied ce matin.

Harel lança à Adélaïde un regard vénéneux que la jeune fille ne manqua pas de lui rendre. Ah ! Si elle avait sa baguette elle souffrirait celle-là. Adé' lança un regard en biais à Sofia Lavoie.

- Finalement, ce n'était peut-être pas un si bon plan que cela... " murmura-t-elle en un souffle.

HRP:
 


Dernière édition par Adélaïde Evans le Dim 15 Juin 2014 - 5:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Renfort AdminHarryPotter2005
Renfort Admin
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Kyara Blanchet, Dim 15 Juin 2014 - 5:06


Alors que les élèves donnaient des réponses plus ou moins complètes, sans crier gare, des pots de plantes se mirent à agresser le prof et les élèves se trouvant près de lui. Tirant sa baguette de sa poche, la brune informula tout d'abord un protego. Elle avait assez dérouillé, se prendre un pot dans la tronche ne l'enchantait donc que très peu. Lorsque ce fut chose faite, elle chercha du regard qui était l'idiot qui avait fait ça.

Ce fut William qui lui donna la réponse en mettant fin au sort et en regardant Adélaïde, une élève de serpentard. Non, mais elle avait craquée ses chaussettes ou quoi ?! Harel la désarma alors ainsi que sa camarade qui semblait être dans le coup avant de s'excuser auprès du professeur. La brune avait bien envie de lui fracasser un pot sur la tête à cette gourde. C'était quoi son but ? Blesser tout le monde ?!

Secouant la tête exaspérée, la brune brûlait d'envie d'envoyer un sort aux deux inconscientes ou bien d'envoyer son serpent. Un peu de chair humaine ne devrait pas lui faire de mal. En se rendant compte de ses pensées, la brune se reprit rapidement en se disant que la violence n'était pas la meilleure des solutions, enfin quand même un peu dès fois. Retenant un sifflement, elle prit la parole.

- Non mais faut arrêter le whisky pur feu hein, ça vous fait pas du bien du tout !


Revenir en haut Aller en bas
Aleor Higgs
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Aleor Higgs, Lun 16 Juin 2014 - 10:11


La première élève à répondre au professeur fut Adélaïde de serpentard. Aleor hocha la tête en sa direction afin d'exprimer son accord et écouta ensuite Kyara Blanchet. Cette dernière compléta ce qu'Adélaïde avait dit et le professeur en fut satisfait car elle avait donné un des sortilèges qui pouvaient permettre la greffe.
La préfète des serpentards, Miss Wells demanda ensuite :

Si on veut créer une seconde plante à partir d'une première, il faut pas prélever un morceau de la plante et la remettre en terre après et elle repousse ?

Quelques instants après, elle conclut par dire :

Ah nan, c'est pas ça.

Le professeur remua la tête et lui dit :

En effet, Miss Wells, ce n'est pas tout à fait cela. Toute partie d'une plante ne repousse pas forcément une fois en terre.

Le regard d'Aleor se braqua sur sa nièce Axelle qui lançait un sortilège sur la main de son camarade, Mr West. Il fronça légèrement les sourcils envers sa direction en signe de mécontentement mais celle-ci rangea sa baguette et, tournant la tête vers Aleor, demanda :

Y'a d'autres moyens pour créer des plantes ? Parce que c'est ça la greffe, nah ? Par exemple, à partir d'une potion ? Si cette dernière contient les éléments de la plante et qu'on la verse sur une autre plante, ou dans la Terre.

Aleor fut pris de la question et oublia son mécontentement envers Axelle. La question était intéressante et montrait toute l'ambiguïté du sujet. Aleor répondit :

Et bien pas tout à fait, Ax...

Se souvenant qu'il était en cours et qu'il n'était pas censé connaitre Axelle plus que les autres élèves, il corrigea :

Miss Higgs.

Puis il continua sa réponse :

Il est en effet possible de changer certaines propriétés des plantes par le biais de potions, mais ce n'est plus tout à fait de la greffe. La greffe est véritablement un procédé qui va avoir un lien entre deux plantes.

Le professeur de botanique laissa la place à d'autres élèves. C'est William West qui proposa une question pertinente à laquelle Aleor acquiesça en ajoutant :

Tout à fait Mr West, c'est notamment à cela que la greffe va servir : à ajouter ou retirer certaines propriétés, telles que la résistance à la chaleur ou au froid.

Lena Vertbois vint d'ailleurs conforter William dans ce qu'il avait dit en soutenant l'idée que deux plantes faibles pouvaient se lier et, ainsi, se défendre, Aleor compléta :

Effectivement, il est possible de joindre deux plantes et de n'en faire qu'une seule, Miss Vertbois.

Saoirse de gryffondor apporta des termes plus savants qu'Aleor attendait. Toutefois, la réponse de l'élève était bien trop déructrice à ce qu'était la greffe chez les sorciers, et Miss O'Toole semblait avoir compris que cette explication valait pour les moldus. Aleor lui dit :

Vous avez partiellement raison, la greffe ne vaut pas que pour les fruits des plantes, d'autant plus qu'il ne faut pas forcément deux arbres similaires. Il faut savoir que grâce à des sortilèges et potions, il nous est possible de parvenir à faire de formidables greffes qui nous donnent une possibilité quasi-infinie d'inventer des plantes aux propriétés impressionnantes. Cependant, les plantes ne se soumettent pas si facilement aux greffes et toute la difficulté de l'opération va consister à trouver un bon moyen de parvenir à greffer deux plantes ensemble.

Harel Chaitan, qui n'avait pas encore parlé jusqu'à présent, demanda :

Le simple fait de transférer un corps sur un support souche suffirait à modifier ses propriétés ? Pourtant, admettons que je souhaite améliorer le système défensif d'une mandragore en lui ajoutant le dents d'une tentacula vénéneuse, est-ce que cela fonctionnerait ?

Aleor sourit légèrement et répondit :

Il peut arriver que le transfert soit raté, auquel cas il n'y aura aucune modification. Quant à votre exemple, Miss Chaitan, cela pourrait fonctionner mais il faudrait avoir connaissance du procédé exact qui vous ferait transférer seulement les dents d'une tentacule vénéneuse à une mandragore, qui vous dit que votre greffe ne transférera pas seulement les tentacules ? C'est pour cela que de nombreux chercheurs travaillent en laboratoires afin de parvenir à trouver les meilleurs combinaisons possibles.

Ebenezer demanda s'il était possible de greffer deux greffons ou plus sur une même plante. Aleor lui dit :

Oui, c'est tout à fait possible, Mr, Lestrange. En principe, plus vous voudrez greffer de plantes à une autre, plus cela sera difficile et le risque que la plante souche rejette les greffons sera plus important.

Seth McSoul apporta un aspect historique à la greffe, racontant son évolution à travers le temps, de part l'apport des chinois puis ensuite par les romains et les grecs. Cela était vrai, et Aleor acquiesça le poufsouffle tout en disant :

Ce que vous dites est vrai. Mais les sorciers ont pu prendre une très large avance sur les moldus en matière de greffe, Mr Mc...

Soudain, les plantes posées sur les tables s'envolèrent en direction du professeur et d'autres élèves, certaines s'écrasant même contre les vitres solides des serres. Avant qu'Aleor ne puisse comprendre ce qu'il se passait, il aperçut une mandragore dans son pot qui volait en direction de la vitre. Si le pot se brisait, la mandragore allait être retirée de sa terre et les conséquences pouvaient être dramatiques. Immédiatement, Aleor retira la baguette de sa poche et formula en direction du pot :

Wingardium Leviosa !

Le professeur avait préféré choisir un sortilège simple qui lui permettait de contrecarrer facilement tout autre sort. Il reposa alors la mandragore, se cachant à l'aide de son bras des autres coups des plantes qui l'assaillaient. Une fois la mandragore reposée, il souhaita remettre de l'ordre mais il entendit une voix masculine qui s'écria :

"#Finite Incantatem !"

Les plantes tombèrent alors par terre. Aleor retira alors son bras, avec sa manche bien déchirée d'ailleurs, et observa les plantes à terre puis ensuite la classe. Il vit William West, la baguette à la main, et en déduit qu'il avait lancé le sortilège d'annulation. Adélaïde avait même une tache d'encre sur elle, était-ce une plante qui avait renversé son encrier ? Elle semblait quand même bien trop radieuse pour être innocente. Puis Miss Chaitan, qui semblait assez énervée, ajouta :

Veuillez excuser Evans pour son comportement Professeur, elle s'est levée du mauvais pied ce matin.

Les yeux d'Aleor fixèrent alors Miss Evans qui semblait bel et bien être à l'origine du sortilège qui avait fait s'envoler toutes ces plantes dans toutes les directions.

Même Kyara avait réagit :


Non mais faut arrêter le whisky pur feu hein, ça vous fait pas du bien du tout ! 

Ce qui était drôle, au final, c'est que la plupart des élèves, tout particulièrement les serpentards, ne furent pas satisfait du comportement de Miss Evans. Pendant ce temps, le professeur de botanique ne disait rien, il regardait ses élèves et Adélaide en particulier.
Soudain, il tourna son regard vers sa manche déchirée et dit d'un air étrangement calme :


Oui... Il faut essayer de se lever du bon pied pour venir en cours de botanique, les conséquences peuvent être dramatiques.

Il regarda alors la mandragore posée contre un coin de la serre puis la fit léviter jusqu'à la table des élèves. Pendant ce temps, les autres plantes étaient couchées par terres, certaines essayaient même de ramper. Aleor releva la tête et dit à ses élèves comme si rien ne s'était passé :

Pour résumer, la greffe va permettre de greffer une plante ou une partie d'elle sur une tout ou partie d'une autre plante. La greffe peut-être réalisée par divers moyens. Ceux qui sont les plus efficaces sont les potions et les sortilèges. Le sortilège que nous a donné Miss Blanchet, greffio, est un sortilège classique qui va nous permettre d'obtenir des résultats intéressants.

Au final, personne ne savait ce qu'Aleor allait faire avec l'élève perturbatrice, Miss Evans. Il se déplaça vers la table des élèves en se prenant le pied dans une longue racine d'une plante qui était allongée par terre, il ajouta d'un ton lassé :

Oh, Miss Evans, veuillez ranger tout cela, on n'arrive pas à marcher convenablement.


Il avança une des mandragores posées sur la table et d'une tentacule de tentacula vénéneuse qui se trouvait dans une boite au milieu de la longue table, il y en avait une pour chaque élève. Aleor annonça :

Nous allons greffer aux mandragores une tentacule de tentacula vénéneuse grâce au sortilège greffio, afin de leur en faire une langue. Grâce à cela, nos mandragores ne pourront plus faire leur cri. Mais attention, une fois que vous aurez terminé, ne retirez pas vos casques, car si votre sortilège a été mal lancé, la tentacule peut-être rejetée par la mandragore.

Le professeur indiqua aux élèves de mettre leurs casques pour prévenir des cris de la mandragore. Il mit le sien en place et sortit sa baguette. Il retira alors la mandragore une fois s'être assurée que chacun avait mis son casque. Un cri aigu sortit de la racine de la plante, un cri perceptible même par le casque. Il plaqua alors la mandragore contre la table et plaça la tentacule dans la bouche de la première plante et lança d'une voie forte :

Greffio !

Le cri cessa alors, le professeur enleva son casque et regarda avec amusement la plante qui tirait sa nouvelle langue et faisait des bruits semblables à ceux d'un nourrisson, le résultat était drôle à voir.
Aleor se tourna alors vers ses élèves et dit :


A vous de jouer à présent.

Puis il remit son casque sur ses oreilles.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours 3 : Les greffes

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 5

 Cours 3 : Les greffes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.