AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 8 sur 8
Un port
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Lorelaï Peony
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle

Re: Un port

Message par : Lorelaï Peony, Jeu 14 Juin 2018 - 23:18


Tu semble figé.

Je penche la tête sur le côté.

Comme souvent, quelque chose me passe à côté, je ressens fort, mais parfois pas juste.

Alors je me rapproche, et me pose à tes côtés, face à la mer qui pourtant nous recouvre jusqu'au torse.

Je pose ma tête contre ton épaule, tente une ouverture entre tes bras pour placer mes doigts entre les tiens.

Et je ferme les yeux.

Serrant ta main, les yeux clos, et les pieds plantés dans le sable, aussi stable que possible, je me laisse basculée par les vagues.

Tu es en sécurité petit confetti. La mer est douce aujourd'hui. Laisse toi porter. Je suis là.

Le soleil sur la peau.

Ta peau dans ma main.

Le sable entre les orteils.

Et le bruit du vent dans les cheveux.

Laisse la mer porter ta peine.

Élius ?
Je demande.

Élius ?

Tu danses ?

J'ai bien l'impression que l'océan te propose une danse là.


Et je souris.
Revenir en haut Aller en bas
Élius Askin
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Un port

Message par : Élius Askin, Ven 22 Juin 2018 - 18:06






Comme une vague, inlassablement...


Aucune tempête n'a jamais été si silencieuse que celle qui me fige aujourd'hui, détruisant jusqu'à l'ordinaire plaisir charnel qui m'anime. Annihilé par une camisole cousue d'impalpables hurlements d'incompréhension, je ne réagis pas à ton corps qui m'aborde, qui profite d'une vague pour jeter son ancre autour de mon bras. L'enfant de Merlin, dans sa colère, n'a pas emporté les mille violons qui continuent de lacérer mes boyaux à coups d'archets. Encore une fois, tes mots me raccrochent au monde. Tu parles de sécurité, alors que chaque rouleau léchant mes épaules fait davantage trembler mes lèvres anémiées de sourires. Tu évoques la douceur, mais la brise écorche ma peau couverte de papilles ; frissonnants monticules que le soleil ne semble pas pouvoir réchauffer. Comment la mer pourrait-elle bercer cette plainte indomptable ? Tu m'appelles, et mon menton rencontre ton front brûlant. Une fièvre accompagnée de la vision qu'il me manquait.


Je ne sais pas nager,
On ne m'a jamais appris.
Pas plus qu'aimer,
N'en soyez pas surpris.



Transformer en danse,
De l'aube à la nuit.
Diluer de transe,
Chacun de mes cris.



Alors, je plonge mes iris entières - buvards détrempés - au creux d'une obscurité qui n'appartient qu'à moi. Paupières closes, le flottement n'en parait que plus impressionnant, à faire basculer ma nuque éprise de fourmillements. La gorge se déploie et ma poitrine aussi, gonflée d'un souffle ravageur. Puis, l'expiration. Je vacille de deux, trois, quatre, pas en arrière, lâchant ta main, sous l'effet d'une cage thoracique secouée par l'envolée de quelques notes. Mmm... Mmm, mmm ; mélodie que fredonne un squelette imprégné. Me voici soudain, enfant de cabaret, à enjamber la mer comme on valse, pieds entremêlés. Sans pudeur les bras se tordent, enlacent les rayons d'une lumière prisonnière de son coucher. Rien n'existe plus que l'eau enveloppant mon ballet, que l'eau s'échappant de mes yeux, que l'eau délavant ma peine, que l'eau dévalant mes joues. Dompteur d'éléments, dresseur de sentiments ; la lutte se fera en mouvement.




Fin du RP, merci Libellule !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un port

Message par : Lorelaï Peony, Sam 14 Juil 2018 - 1:15


Mes mots te rassurent-ils petit confetti ? Quels mots murmurer pour t'apaiser ? Ton corps, raidi,  ne semble plus t'appartenir. Toi qui sait en jouer, de chaque muscle, chaque tendon. As-tu perdu ton instrument ? N'entends-tu plus la musique qui appelle ton corps ? Ton menton sur mon front nous rapproche un instant avant de te perdre emporté par les vagues. Tu t'éloignes, t'envoles. Je te perds. Pas longtemps. Je te retrouve. Ton corps se délie. Se meut. Petit confetti. Te revoici. Dans cet instant, chaque muscle. Chaque tendon. Ta valse au creux de l'océan. Tu es présent.

Et de ma place, bercée par la mer qui me manque tant. Par les vagues froides d'Angleterre. J'observe tes mouvements. Privilégiée de ce moment de toi à toi où tu bouges ton être. Ou tu te retrouves surement. Je t'observe et je ferme les yeux un instant. La tête en arrière, le ventre remonté, les bras et les jambes en étoile. Que la mer m'emporte. Qu'elle m’accueille en son centre. Dans ses bras qui me manquent tant. Qu'elle me dise. Qu'elle m'explique comment on triomphe d'un craquement de cœur. Que de ses mots, dans ses yeux gris, cette mer me redonne la vie.

Une fois encore.

Qu'elle réveille mon cœur endormi.

Une vague. Une autre. Et le souffle du vent sur mon ventre qui frissonne mon corps. Je me relève et me lève.
Mes mains salées regagnent la berge.
Tout près de toi.
Un baiser sur ta joue.

Un nom.
Une main.
Je disparais.

Fin du RP
LA d'Élius
[Merci à toi mon Confetti]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Un port

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 8

 Un port

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.