AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -55%
-90€ sur les baskets Nike Air max 270 React
Voir le deal
72.47 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 4 sur 6
[Habitation] Snake's apartment
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Alex Pearce
Poufsouffle
Poufsouffle

[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Alex Pearce, le  Lun 20 Avr 2015, 15:15


    Alex caressait avec tendresse et douceur les cuisses dénudées de sa partenaire tandis que cette dernière posa d'abord un main contre le torse chaud  de l'anglais, puis l'autre dans ses cheveux blonds. A l'intérieur de lui, une multitude d'émotions et de sentiments se succédaient pour enfin laisser place au plaisir, dans tous les sens du terme. Sa langue touchant la sienne lui envoya de petites décharges équivalentes à des décharges électriques sauf que celles-ci lui faisait un bien fou, rien n'était aussi agréable à ses yeux que ce qui se passait entre eux. Malheureusement, au grand regret des deux sorciers, le baiser prit fin lentement, ce qui déçu légèrement l'ancien Poufsouffle. La déception pouvait se lire à travers ses traits faciales, mais son regard restait remplit de joie. Eléane écarta doucement ses lèvres de celles du jeune homme, avant d'y déposer quelques baisers rapide qui lui rendit avec tendresse.

    Pour lui, il imagina que la situation se terminerait ainsi et donc ces derniers petits baisers étaient les derniers instants qui lui permettait encore de s’accrocher à elle, et après cela il irait se coucher, mais bien entendu, cela ne se passa pas du tout comme il venait de l'imaginer. Après quoi, la belle femme se recula un peu et posa son front contre celui de l'ancien Poufsouffle. Ainsi, cela leur permettaient de reprendre leur respiration saccadée et rapide. Le blondinet déposa quelques caresses sur les joues de la belle brune, à l'aide de ses doigts, puis celle-ci  plongea de nouveau son regard vers lui, les yeux pétillant de bonheur et lui lançant le même sourire aguicheur qui avait provoqué le bel homme à agir de cette façon. Lui aussi ne cessait de l'admirer, ses yeux reflétaient l'excitation et la joie qu'il ressentait en cet instant. De plus, le sourire qu'il afficha progressivement sur son son visage était plus sincère que jamais.  L'ancien californien avait toujours ses mains posées sur l'une des jambes et de la jeune femme et l'autre sur sa nuque dont il se remit à caresser tendrement, après avoir stoppé les caresses sur ses douces joues. Encore une fois, il était incapable de définir combien de temps ce silence dura car, ils avaient quittés le monde ordinaire et étaient plongés dans leur bulle, la notion du temps n'existait plus. Les sorciers s'observaient mutuellement, cherchant sans doute quoi dire, mais ne voulaient pas gâcher ce moment intense de pure émotion.

    Cet homme restait tout de même perplexe, car bien que la jolie Lestrange lui plaisait énormément, il se rendit compte qu'il ne connaissait pourtant rien d'elle, mis à part son nom et son appartement. Mais très rapidement, cette pensée s'évacua aussi vite qu'elle était arrivée car ce qui comptait c'était de profiter, qui sait peut-être que dans cinq minutes ce petit jeu prendrait fin, et ils reprendraient tous deux leurs esprits, se rendant compte que tout cela n'était qu'une erreur. Le moment présent devait être savouré avec ferveur, il fallait croquer dans la vie comme dans une pomme, à pleine de dents, chose qu'il avait faite avec la sorcière en lui mordillant légèrement la lèvres quand ils s'étaient embrassés quelques secondes plus tôt.

    Le cœur du londonien commençait à retrouver un rythme cardiaque normal. Doucement, il retira sa main posée sur la cuisse d'Eléane et se recoiffa rapidement. Une fois ce geste accompli, il entendit son interlocutrice prendre la paroles, rompant ainsi le silence.  Elle ne parvenu pas à décrire ce qu'elle avait ressenti, mais d'après le ton employé, la demoiselle avait adorée, ce qui fit sourire à nouveau le jeune adulte, fier de lui, signe qu'il n'embrassait pas si mal que ça. Puis, elle expliqua qu'elle ne savait pas ce qui lui avait pris mais qu'au fond elle s'en moquait, ce qui était également bon signe. A ces mots, le bel anglais ouvrit la bouche mais n'eut le temps de sortir le moindre son, qu'Eléane se jeta de nouveau sur ses lèvres.

    Ce second baiser était encore plus torride que le premier, et beaucoup plus sensuel aussi. Alex s'éloignait des lèvres de sa partenaire, le temps de lui déposer de petits baisers dans le cou, avant de les retrouver vite. Il attrapa l'une de ses cuisses et se mit à la caresser fermement, mais avec tendresse, de son autre main il retira précipitamment sa veste en la jetant quelque part dans la pièce. Le jeune adulte, désormais torse nu, bouillonnait à l'intérieur de lui, il était, pour ainsi dire, en transe. Il fut encore plus excité qu'auparavant et ne se lassait absolument pas des lèvres de la jeune femme. Il fallait dire qu'elle embrassait si bien, qu'il était impossible de s'en lasser. Et au fond, pour le moment il s'en fichait de bien la connaître ou non, d'ailleurs il n'eut pas le temps de penser car toute son intention fut porté sur elle, et uniquement sur elle. Le sentiment étrange qu'il avait ressenti, et qui lui était encore inconnu se manifesta à nouveau, encore plus fort que la première fois. De ce fait, ce nouveau baiser mélangeait une passion sincère des deux amis mêlée à une grande tendresse.

    Le blondinet était assis à l'extrémité du canapé, tandis que la brune avait de la place de son côté, tout doucement donc il allongea sa partenaire de tout son long puis se colla à elle, s'allongeant sur elle en faisant bien attention de ne pas y mettre tout son poids. Il lui mordilla légèrement l'oreille, lui fit quelques suçons sur le cou puis l'embrassa à nouveau, attrapant cette fois la cuisse qu'il ne cessait de caresser, la plia en déposant le bas de sa jambe sur son dos à lui. Cette position était beaucoup plus agréable pour s'embrasser. Il fut important de noter que l'anglais n'avait jamais pris autant de plaisir avec une femme qu'il n'en prenait en ce moment-même avec Eléane. Et en plus de cela, les deux appréciaient ce qui se passait, ce qui les avaient encouragés à continuer. Ayant repris ses esprits, Alex estima que cette embrassade dura au moins cinq bonnes minutes, et aucun des deux ne souhaitaient y mettre fin, pourtant sa mâchoire fatiguait légèrement. Il s'éloigna doucement, à son plus grand regret, des lèvres de sa dulcinée, souhaitant juste prendre une petite pause, posa son front contre le siens, leur nez se touchant presque, le regard plongé dans celui de l'autre et lui fit un sourire aguicheur à son tour.

    -"Moi non plus je sais pas ce qui m'a pris, mais j'aime ce qui se passe entre nous. Je ne sais pas pourquoi, mais tu compte beaucoup pour moi déjà ... " Lâcha t-il dans un murmure, dans un beau sourire charmeur avant de déposer de multiples baisers autour du cou de sa partenaire qui, elle aussi, semblait apprécier cela et en redemandait même !

    Le beau blond laissa échapper un gémissement qui fut étouffer par les baisers qui lui portait. Ce dernier ressentait comme une espèce d'adrénaline qui l'empêchait de s'arrêter. Car y mettre fin signifierait retourner dans le monde réel, sortir de leur bulle, or ils étaient si bien tous les deux, dans cette situation et allonger, prenant plaisir dans ce petit jeu, bien qu'ils étaient certainement sorti du jeu maintenant. Et ils n'avaient pas l'air d'avoir envie que cela s'arrête, et après tout Eléane et Alex avait toute la nuit devant eux. Il déposa ensuite de petits baisers rapide sur ses lèvres, à peine l'avait-il quittée que la bouche pulpeuse et douce de la Lestrange lui avait manqué, comme s'il en était devenu addict. Jamais ô grand jamais il n'avait ressenti de pareil sensations, c'était un truc de fou, lui-même ne comprenait absolument pas ce qui se passait en lui. C'est alors qu'il songea à se demander s'il n'en était pas tombé amoureux. Mais une fois de plus, il interrompit ses pensées, et continua ses petits baisers sur son cou avant de s'arrêter histoire de reprendre son souffle une nouvelle fois saccadée, et posa son front contre celui de son amie en restant silencieux cette fois-ci.

    Il arrêta progressivement ses caresses et glissa ses doigts dans l'une des mains libre de la jeune femme et se mit ensuite à caresser avec amour chaque doigts d'Eléane, ce nouveau contact entre eux lui infligea des frissons, mais chaque parties de leurs corps qui n'étaient pas encore entré en contact lui provoquait des frissons différent à chaque fois, le frisson était plus ou moins intense, et le point commun qu'ils partageait c'était qu'ils étaient aussi agréable et unique les uns que les autres.
Eléane Lestrange
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Eléane Lestrange, le  Mar 21 Avr 2015, 14:33

La jeune femme s’était à son tour jeté sur les lèvres du blond en face d’elle, et ce baiser s’annonçait beaucoup plus torride que le premier. Mais Alex coupa le baiser assez rapidement mais Eléane n’eut pas le temps de montrer sa déception qu’il commença à l’embrasser dans cou, il y déposa une myriade de doux baisers avant de reprendre ses lèvres. La brune appréciait énormément le moment qu’elle passait avec le jeune homme. Elle n’avait jamais ressentie cela avec personne avant, en même temps, il y a encore cinq ans à peine, elle était fiancée à un pur inconnu, inconnu qui, par chance, était tombé amoureux d’une autre et s’était sauvé avec elle. Depuis ses parents avaient acceptés qu’elle choisisse elle-même l’homme avec qui elle voudrait faire ça vie. Mais ce n’était pas le moment de penser à cela. Eléane sentit le blond la basculer vers l’arrière et s’allonger au-dessus d’elle sans jamais lâcher ses lèvres, elle mit ses bras dans son dos et se rendit compte qu’il ne portait plus sa veste et se retrouvait donc torse nu, elle eut un petit sourire dans leur baiser. Toujours prise dans son baiser avec le jeune homme, la brune commença à lui caresser tendrement le dos.


Eléane lâcha un léger gémissement quand Alex lui mordilla l’oreille puis l’embrassa dans le cou, enfin lui fit des suçons plutôt, elle se douta bien qu’elle allait avoir de jolies marques violettes le lendemain, mais qu’importe, elle y penserait plus tard et préférait profiter avant que tout cela ne se termine. Sur le moment elle aurait bien aimé que ça ne s’arrête jamais. Lorsqu’après quelques instant de plus, le baiser se stoppa, la brunette se rendit compte de la position dans laquelle ils se trouvaient, lui toujours allongé au-dessus d’elle, et sa jambe à elle pliée et posée sur son dos à lui. Ils étaient les yeux dans les yeux, le plaisir et le bonheur se lisant dans leurs regards. Leurs deux respirations étaient rapides, tout comme le battement de leurs cœurs calqués l’un sur l’autre. La Lestrange ne savait pas ce qui se passait entre eux deux, mais ce qui était sûr c’est qu’elle n’avait jamais vécue ou ressentie cela avant pour un autre homme. Elle ne voulait pas que, quoi qu’il se passe entre eux, cela s’arrête. Elle se rappela ce qu’il lui  avait dit plus tôt, qu’il n’avait pas d’endroit où aller, peut-être qu’elle pouvait lui proposer l’asile. La jeune femme ne put y penser plus car Alex prit la parole.

"Moi non plus je sais pas ce qui m'a pris, mais j'aime ce qui se passe entre nous. Je ne sais pas pourquoi, mais tu compte beaucoup pour moi déjà ... " Ce n’était qu’un murmure mais cela donna des frissons à  l’ancienne serpentard, elle ne savait pas elle-même ce qu’elle ressentait pour lui. Le jeune homme lui lança son magnifique sourire charmeur et elle fondit encore une fois, un peu plus et elle se transformait en guimauve, elle, Eléane Lestrange, digne descendante de l’une des plus grandes familles de sang-pur, fondre pour le sourire d’un presque inconnu, elle n’aurait jamais pensé cela. Mais elle était trop bien, là, dans les bras d’Alex, pour, ne serait-ce que songer à regretter son comportement, et puis pour tout dire elle était certaine de ne jamais regretter ce qui se passait entre eux, même si cela venait à se terminer. Le blond continuait à l’embrasser dans le cou au plus grand plaisir de la demoiselle. Après quelques instants, il s’arrêta, le souffle court qui fit un peu rire la jeune femme car elle se trouvait dans le même état. Elle sentit la main du jeune homme attraper la sienne et commencer à lui caresser doucement les doigts. La caresse était calme et tendre après les baisers torrides échangés. Son souffle retrouvé, elle se décida à prendre la parole.

"J’aime aussi beaucoup se qui se passe entre nous, même si on ne se connait pas réellement, et peut-être que… Enfin ce n’est qu’une proposition hein… Mais peut-être que tu pourrais rester ici jusqu’à ce que tu trouves un logement ?" Sa voix n’était pas très assurée, contrairement à son habitude, mais elle ne faisait rien comme d’habitude depuis qu’Alex était rentré par effraction chez elle. "Enfin tu pourrais réfléchir à cela plus tard, pour l’instant j’ai autre chose à te proposer." Elle sourit, mutine, attrapa Alex par la main et se leva avant de le tirer en direction de sa chambre.



0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o0o



Eléane se réveilla doucement le lendemain matin, sentant quelque chose de chaud contre elle, un corps. Elle sourit doucement se rappelant la fin de soirée de la veille. Voulant encore profiter de la douce torpeur qui l’enveloppait après une si belle nuit et un bon sommeil, et de la chaleur du corps collé à elle, elle n’ouvrit pas immédiatement les yeux. Puis petit à petit, ses yeux s’ouvrir sur le sourire du jeune homme couché à côté d’elle, Alex. Elle lui sourit aussi et lui lança un "bonjour" d’une petite voix à peine réveillée.
Alex Pearce
Alex Pearce
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Alex Pearce, le  Mar 21 Avr 2015, 16:55


    Ce que le sorcier lui avait avoué semblait faire plaisir à la jeune brune qui fondit totalement face au sourire charmeur du blondinet. Et réciproquement, il appréciait les tendres caresses qu'elle lui déposait sur son dos. En temps normal, il n'aurait jamais été aussi entreprenant et ni aussi sincère avec une inconnue, mais il ne semblait plus être normal depuis qu'il avait pénétré par effraction chez celle qu'il tenait dans ses bras. Les caresses sur ces doux doigts qui lui offraient étaient plus calmes que les baisers torrides qu'ils venaient de s'échanger. Petit à petit leurs respirations se mirent à ralentir jusqu'à retrouver un rythme cardiaque habituel, de son simple front posé sur celui de la brune, Alex ressentait les battements de cœur de sa partenaire. Cette dernière rompit le silence en prenant la paroles à son tour. Finalement, depuis qu'ils s'étaient rencontrés, ils n'avaient pas vraiment discutés se rendit compte le bel anglais. Mais une fois n'est pas coutume, il n'eut pas le temps d'y réfléchir plus longtemps qu'il écouta ce que sa copine avait à lui dire, d'une voix pas très assurée. Lorsqu'elle lui proposa de rester chez elle le temps de trouver son propre logement, un sourire reconnaissant se dessina sur son visage, il appréciait ce généreux geste et cette proposition.

    Par la suite, la jolie demoiselle lui confia qu'il avait le temps d'y réfléchir parce qu'elle lui proposait autre chose pour l'instant. Ces derniers mots furent accompagné d'un sourire qui voulait tout dire, et le jeune homme comprit tout de suite de quoi s'agissait-il, après tout, il ne pouvait qu'accepter cette proposition là sans prendre le temps d'y réfléchir contrairement à la précédente, ce qu'ils avaient vécu jusqu'ici allaient nécessairement les conduire à cette étape supérieure. Sans dire un mot, il laissa la brunette attraper sa main et elle le conduisit, sans doute, dans sa chambre. Ce qu'il ressentit à ce moment-là était magique. Pour décrire cela, disons que son excitation fut semblable à celle d'un enfant qu'on emmène pour la première fois dans un Parc d'attractions, multiplié par 10. Il s'y laissa conduire puis s'allongèrent immédiatement sur le lit, et cette fois-ci, ils ne se contrôlaient plus et laissèrent l'envie de l'autre prendre le dessus, cette nuit fut encore plus torride que les baisers échangés jusqu'ici, à côté de ce qui se passait, les baisers d'avant n'étaient rien comparé à cela. La nuit fut torride et violente, mais tellement agréable, Alex en avait presque envie de remercier l'inconnu qui lui avait couru après car sans ça, il n'aurait jamais connu Eléane et par conséquent n'aurait jamais vécu cette soirée et cette nuit qui resterait gravée dans la mémoire du jeune sorcier.


OoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoOoO


    Après une nuit mouvementée, Alex s'endormit avec un grand sourire aux lèvres, se rappelant de chaque détails, de chaque baisers et de chaque regards échangés avec sa petite amie, car oui, désormais il la considérait comme telle, après ce qu'il avait vécu cette nuit-là. Il ne dormit seulement que quelques heures, mais cela lui suffisait amplement pour récupérer. Il s'agissait de la plus agréable nuit de sommeil qu'il avait connu depuis des années. Ce fut les quelques rayons de soleil qui réveillèrent le beau blond, ouvrant tout doucement les yeux. Le bel homme était allongé sur le dos, un de ses bras était enroulé autour d'un corps chaud. Il tourna légèrement le tête vers ce fameux corps et fut soulagé de remarquer qu'il s'agissait bien d'Eléane. Il en était rassuré puisque cela lui confirma qu'il n'avait pas rêver, et que tout ça était bel et bien réel. Ainsi, il ne put s'empêcher de sourire, repensant à toute cette soirée et à toute cette nuit, jamais il n'aurait pu prévoir qu'une telle chose allait arriver, et il n'en était absolument pas mécontent. Au contraire, il se sentait vraiment bien avec cette femme à ses côtés, il ne voulait plus la quitter.

    Ce qu'il avait d'abord pensé au début fut totalement faux, ce n'était pas qu'un simple lien physique qui les unissaient car au fond de lui, le Pearce ressentait vraiment quelque chose envers elle, et il tenait sincèrement à la Lestrange tandis que jusqu'ici, il ne s'était jamais réellement attaché à l'une de ses conquêtes, montrant que cette fois-ci, c'était différent. Une douce torpeur l'enveloppait de part ce qu'il avait vécu cette nuit, et il souhaitait encore en profiter tant qu'elle durerait. Il se tourna vers sa dulcinée et l'observa dormir. Il ne connaissait rien d'elle, ni son âge, ni son travail, ni rien d'autres d'ailleurs, mais comptait bien y remédier.  Pour l'instant ce qui comptait c'était d'être avec elle car paradoxalement, il avait la sensation de la connaître depuis toujours, comme s'ils étaient liés bien plus que par l'intimité qu'ils avaient partagés ensembles quelques heures plus tôt. Eléane était si belle, même lorsqu'elle dormait. Il ne pu s'empêcher de sourire bêtement, depuis sa rencontre avec elle, Alex avait été généreux en sourire, mais elle le rendait heureux. L'anglais lui passa la main dans les cheveux et les caressa avec tendresse, puis la retira, et lui déposa de petites caresses sur les joues avant d'y déposer un doux baiser sur son front. Tout un concentré d'émotion et de sentiments se mélangeaient en lui, indescriptibles mais pourtant si agréable à ressentir.

    Petit à petit, il vit les paupières de sa partenaire bougées pour enfin s'ouvrir totalement. Il pu noter à son visage, qu'elle aussi ne semblait pas s'être remis de la magnifique nuit qu'ils venaient de passer. Etant allongée de coté, elle remarqua tout de suite le sourire du londonien, qu'elle le lui rendit presque immédiatement en lui souhaitant le bonjour, d'une voix à peine réveillée qui fit littéralement fondre le jeune adulte.

    .-"Bonjour ma chérie" Lui lança le jeune homme, s'approchant doucement de ses lèvres afin d'y déposa à nouveau un petit baiser, avant de regagner sa place. Le présumé californien était raide dingue de cette nuit, il était tombé sous son charme complet, même sa voix à peine réveillée était sexy à ses yeux. Il fallait avouer avec franchise que le jeune Alex était tombé sur la perle rare et ne comptait pas s'en défaire pour le moment. Lui était éveillé depuis un petit moment déjà, d'une voix un peu plus grave mais paisible, il ajouta "Bien dormi ma puce ?" Avant de lui avouer, ayant bien pris le temps d'y cogiter durant son sommeil, "Je pense que c'est le bon moment pour t'annoncer que j'accepte ta proposition d'hier, je reste avec toi", avant de se jeter une nouvelle fois sur ses lèvres, y laissant un tendre baiser, le genre qui mettait de bonne humeur. "Tu veux qu'on aille prendre un petit déjeuner ?" Dit-il par la suite d'une voix sensuelle et amoureuse à l'adresse de sa nouvelle petite amie, tentant d'être le plus affectueux possible, afin de lui montrer que ce n'était pas une simple histoire d'un soir, mais qu'il souhaitait aller plus loin avec elle à ses côtés.
Eléane Lestrange
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Eléane Lestrange, le  Mar 21 Avr 2015, 22:13

En se réveillant ce matin-là, Eléane n’avait aucune envie de réfléchir à ce qui s’était passé la veille, à ce qui lui avait pris à lui de l’embrasser, ou même à elle de vouloir continuer sur cette voie-là, à ce qui se passait entre Alex et elle, à pourquoi il comptait déjà pour elle alors qu’ils ne se connaissaient pas vraiment, elle qui normalement était réservée et ne s’attachait pas facilement aux gens, là c’était tout son contraire. C’est vrai quoi, elle ne savait même pas son nom de famille, ou son travail, ni même son âge ou autre. Ils s’étaient juste dis leurs prénoms et sautés dessus et basta. Aujourd’hui c’était promis, elle en apprendrait plus sur lui, remarque c’était pas compliqué de faire mieux que la veille. Lorsqu’elle lui souhaita le bonjour de sa petite voix pas bien réveillée, elle eut le droit en retour à un sourire très craquant avant qu’il ne la salue à son tour en la surnommant « ma chérie ». La jeune femme pensa à ce moment là qu'il était vraiment mignon avec ses cheveux en bataille et ce beau sourire ainsi qu'avec son regard brillant de joie. Puis il l’embrassa doucement avant de la regarder avec tendresse. C’était bien la première fois qu’elle vivait un réveil aussi calme et paisible, en général à peine réveillée qu’elle était déjà debout, et là elle ne voulait même pas sortir du lit, elle voulait profiter du moment et ne pas pensez à plus tard.

"Bien dormi ma puce ?" Elle acquiesça et il enchaîna rapidement sur une chose qui la ravie totalement. "Je pense que c'est le bon moment pour t'annoncer que j'accepte ta proposition d'hier, je reste avec toi." Juste après cette annonce géniale, il l’embrassa joyeusement, baiser auquel elle répondit avec ferveur pour lui montrer à quel point elle était heureuse de ce qu’il venait de lui dire. Pas besoin de mot car tout ce qu’elle ressentait passa dans ce baiser. Après cette annonce et ce baiser, la brune était totalement aux anges. "Tu veux qu'on aille prendre un petit déjeuner ?" La jeune femme ne répondit rien se contentant de penser qu’il avait une voix grave magnifique et enjôleuse qui lui donna des frissons. Mais elle avait l’impression que le ton qu’il venait d’employé cachait un message. Elle le regarda, essayant de le sonder, pour voir ce qu’il essayait de lui faire passer comme message. Elle n’était pas la meilleure pour cela, mais il n’y avait pas besoin d’être un as en divination pour voir qu’il voulait lui dire qu’il ne la lâcherait pas de sitôt. Elle souhaitait en tout cas que ce fut ça, et que ce n’était pas seulement un tour de son imagination, car même si les choses étaient rapides entre eux, elle souhaitait voir où ça les mèneraient. Revenant à la réalité, elle se souvint de la question qu’il lui avait posé et à laquelle il attendait sûrement une réponse.

"Oui bien sûr, je commence d’ailleurs à avoir faim." Elle lui sourit avant de se tourner de l’autre côté et d’attraper sa nuisette qui traînait sur le sol pas loin d’elle et de se rhabiller en vitesse. Elle se tourna vers Alex et l’embrassa rapidement mais tendrement puis se leva de son lit, et un léger frissonnement de froid la saisie dû à la différence de température entre la chaleur du lit et l’extérieur. Elle s’arrêta juste devant la fenêtre pour l’ouvrir, ce qui permettrait ainsi d’aérer la chambre, et sortie de la pièce suivit d’Alex. Ils retraversèrent le salon, et elle sourit doucement en regardant le canapé avant de se rendre à l’autre bout de la pièce pour rentrer dans la cuisine. Cette pièce n’était pas très grande, mais elle lui suffisait pour elle toute seule, ou même quand il y avait un invité comme présentement. La jeune femme s’installa à table en invitant le blond à faire de même, et fit venir deux tasses, le café, le lait, le chocolat et tout ce qu’il fallait pour le petit-déjeuner sur la table en bois qui se trouvait au milieu de la pièce. Elle fit un doux sourire au jeune homme et commença à se servir son lait, avant de se tourner de nouveau vers lui ayant décidé de commencer son petit interrogatoire pour en apprendre plus sur lui.

"J’espère aussi que tu as bien dormis, et qu’il y a tout ce que tu prends habituellement pour le petit-déjeuner ?" Demanda-t-elle avec un sourire. Elle coupa un morceau de pain et le tartina de beurre puis de confiture avant de se remettre à parler. "Alors Alex, je sais que c’est un peu étrange de demander ça maintenant après la nuit que l’on vient de passer, mais….Euhm…Quel âge as-tu ?" Eléane rougit quelque peu, non pas à cause de sa question qui en soit était banale, mais car elle se rendait réellement compte qu’après ce qu’ils s’étaient dit, et ce qu’ils avaient vécus, cette question pourrait paraître vraiment très étrange dans le contexte où ils se trouvaient. Mais après tout, il fallait bien commencer par une question, et celle-ci était sûrement la meilleure façon de débuter pour apprendre à connaître une personne. Et puis l’ancienne serpentard était plutôt curieuse d’en savoir plus sur le blond assit près d’elle.
Alex Pearce
Alex Pearce
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Alex Pearce, le  Mer 22 Avr 2015, 15:53

    Ely' répondit avec ferveur à son baiser, et y mit toute sa passion ainsi que la joie qu'elle ressentait en cet instant. Sans doute qu'elle était très heureuse qu'il est accepté de rester vivre avec elle pour l'instant. Ce qui est drôle, c'est qu'il ne se connaissait pas et pourtant, ils n'avaient pas besoin de mots pour se faire comprendre, rien qu'avec des regards et des baisers ils étaient aussi complices que des meilleurs amis. Alex attendit avec une certaine impatience la réponse de la brune car, bien qu'il aurait pu rester au lit avec elle toute la journée, il commençait à avoir faim et n'oublions pas qu'il n'avait rien avalé la veille puisque tout s'était passé précipitamment. De plus, un petit déjeuner serait l'occasion idéal afin de faire plus amples connaissances. Après tout, s'il souhaitait rester avec la jolie brunette, il devait nécessairement en apprendre plus sur elle. A ce moment-là, le beau blond songea qu'elle devait sûrement penser la même chose, en tout cas c'est ce qu'il constata à son regard qui semblait songeur et interrogatif. Puis, cela était dans la suite logique des choses, après l'amusement, ils devaient laisser place au sérieux. Les deux individus paraissaient être dans leurs pensées, et c'est lorsqu'elle répondit favorablement à sa proposition d'aller déjeuner qu'il revint à la réalité.

    La jolie brune se tourna de son côté, attrapa sa nuisette qui traînait au sol non loin d'elle, se rhabilla assez vite, se tourna de nouveau vers l'anglais, lui déposa un petit baiser rapide et tendre puis sortit du lit. Le blondinet souleva légèrement le drap et vérifia qu'il était bien en caleçon et sortit à son tour du lit. Il se mit debout assez brusquement et le regretta presque tellement la différence de température entre la chaleur du lit et l'extérieur pouvait se faire sentir, mais s'y habitua plutôt vite en fin de compte. Doucement, il se baissa pour ramasser son t-shirt blanc de la veille et l'enfila pendant qu'Eléane ouvrit la fenêtre. Il chercha ensuite son jean du regard et y chopa sa baguette magique, il se dirigea vers la fenêtre rapidement et murmura #Accio valise Alex Pearce, celle-ci logeait dans la chambre d'hôtel dans laquelle il avait l'habitude de dormir, à quelques pas du Chemin de Traverse. Puis peu après, déposa sa baguette sur l'une des deux tables de chevet et suivi la maîtresse de maison jusqu'à la cuisine. Quand ils traversèrent le salon, il lâcha un rire léger et vit que cela rappelait également quelques souvenirs récents à la sorcière devant lui puisqu'un petit sourire se dessina sur ses lèvres, avant d'arriver à la cuisine située à l'autre bout de la pièce. Eléane s'installa et invita le jeune adulte a en faire de même. Ainsi, il s'assit en face d'elle pendant que cette dernière fit venir des tasses, du lait, du café, jus d'orange, pain, beurre et tout ce qu'il fallait pour déjeuner sur la table. Tout cela allécha le Pearce qui mourrait de faim. Il sourit en voyant toute cette nourriture posée sur la table, car il n'avait pas eu l'occasion de prendre un bon petit déjeuner depuis bien longtemps. Il fallait dire que ce qu'on lui servait à l'hôtel n'était pas gage de grande qualité. La jeune femme sexy se servit du lait tout en lançant un doux sourire à l'ancien Poufsouffle qui lui, attrapa l'une des tasses et la remplit de café.

    Alors qu'il amenait doucement la tasse vers ses lèvres, il écouta les questions que lui posa la propriétaire. Il ne s'était donc pas trompé, tout à l'heure encore allongé au lit, elle aussi avait l'intention d'en savoir plus sur lui. Ses questions s'accompagnaient de sourire tout craquant auxquels Alex se sentait obligé de répondre. Il fut rassuré de remarquer qu'ils étaient tous deux sur la même longueur d'onde, ce qui ne pouvait qu'être de bonne augure pour la suite des événements. "Il y a tout ce que j'aime pour le petit déjeuner, tu assure comme une chef." Dit-il avec un clin d’œil, lui affirmant que ce petit déjeuner lui convenait parfaitement. Le londonien ne pu s'empêcher de rigoler quand il vit la demoiselle rougir après sa dernière question, ce qui lui fit rire c'est parce qu'il trouvait cela trop mignon. C'est vrai quoi, une fille aussi jolie qu'elle rougir il n'y avait rien de plus craquant, et aussi parce qu'il comprenait absolument la raison de son rougissement. Il est vrai que la question pouvait paraître étrange dans un tel contexte, et c'est pour cette raison qu'il sentait un peu d'hésitation dans la voix de son amie, mais Alex étant quelqu'un de suffisamment compréhensif, il saisissait totalement le pourquoi du comment. Le grand homme se leva légèrement de sa chaise et fit une petite caresse sur la joue gauche de sa partenaire et se ré-installa. Ce dernier n'avait pas seulement l'intention de répondre à sa question et d'attendre la suite de l'interrogatoire, non, il préférait lui parler plus amplement de lui. Après l'intimité qu'ils avait partagés, lui dévoiler sa vie était une étape logique et tout à fait normal à ses yeux. Mais avant de dire quoi que ce soit, il coupa un bout de pain qu'il tartina de beurre et trempa dans son café avant d'en manger un bout, il but une gorgée de jus d'orange, qu'il s'était servi quelques secondes plus tôt, et se décida de se dévoiler à la belle Ely', son regard dans le siens.

    -"C'est vrai qu'on a fait les choses à l'envers toi & moi" Dit-il en riant avant de reprendre avec un peu plus de sérieux. "Ça tombe bien, parce que moi aussi je comptais sur le petit déjeuner afin d'en savoir un peu plus sur toi." Il but un peu de café puis continua. "Je vais donc te parler un peu de moi." Accompagné d'un sourire charmeur. "Bon alors déjà, j'ai 24 ans et je travail à la Boutique d'Accessoires de Magie Noire sur l'Allée des Embrumes depuis hier, bien que je ne sois pas non plus un grand admirateur de ce type de magie, mais sa paye." Il se leva de nouveau et embrassa tendrement Ely'. Effectivement, se baiser n'avait rien à faire dans ce contexte mais les lèvres de la jeune femme lui avait manquée. Alex regagna sa place, et continua la présentation. "Il faut aussi que tu sache que je suis un anglais pur souche, bien que j'ai été élevé aux Etats-Unis, en Californie. Je n'ai jamais connu ma famille, car j'ai été adopté à ma naissance par la famille Pearce. De ce fait, j'ai grandit dans une famille moldue et mon père possède une multitude d'entreprises moldues, donc, qui font succès dans le monde entier, tu es assise en face d'un riche en gros." En souriant, car bien sûr il n'y avait que son côté moldu qui était riche, pas son coté sorcier. Il reprit son souffle quelques instants et y ajouta une petite précision. "Ah et petit détail qui, je pense, à son importance, j'étais chez Poufsouffle durant ma scolarité à Poudlard." Il se tut quelques instants puis conclut de la manière suivante. "J'espère que ses informations sur moi feront en sorte que tu m'apprécie davantage. Et toi ma belle, parle moi un peu de toi !" Finit-il son discours en usant de son plus beau sourire, celui qui avait charmé la jeune femme la veille au soir quand il l'embrassait pour la première fois.

    Il s'enfila une nouvelle gorgée de café lorsqu'il entendit un gros BOUM qui provenait certainement de la chambre. Les deux sorciers se regardèrent, curieux de savoir de quoi s'agissait-il quand enfin Alex compris que c'était en fait sa valise qui venait d'arriver. "Ne t'inquiète pas, c'est rien !" Confia t-il à Eléane, d'une voix douce tout en se levant, passa derrière elle, lui déposant un petit baiser dans les cheveux avant de se hâter jusqu'à la chambre. Le blondinet ouvrit sa valise, posée à coté du lit, et la fouilla quelques secondes avant d'attraper un short qu'il enfila rapidement. Le jeune garçon retira aussi son t-shirt, crevant déjà de chaud de part la chaleur qu'il faisait dans l'appartement mais également avec le grand soleil qui pointait son nez à l'extérieur. A cet acte accompli, il retourna d'un pas vif à la cuisine et s'installa de nouveau à table, savourant le restant de sa tartine. "C'est ma valise qui est arrivée", d'une voix rassurante car la brunette semblait toujours curieuse de savoir ce qui avait pu provoquer se bruit. Mais maintenant , la sorcière paraissait concentrée sur le torse du jeune homme, à nouveau nu. Peut-être n'avait-elle pas suffisamment profité de cette vue durant la nuit passée ensemble.
Eléane Lestrange
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Eléane Lestrange, le  Mer 22 Avr 2015, 19:31

Les deux jeunes gens commencèrent le petit déjeuner ensemble tranquillement et avec tendresse, entre quelques caresses sur la main de l’autre  ou sur sa joue et parfois un petit  baiser et des petit sourires tendres et complices. C’était vraiment un repas parfait, Eléane espérait que tout continuerait à se passer aussi bien pour eux, mais pour cela, il allait falloir que les deux en apprennent plus sur l’autre, c’était important dans une relation. Malgré tout, bien qu’ils ne se connaissent pas depuis longtemps, quelques heures en fait, la Lestrange était plutôt surprise de leur complicité et du fait qu’elle est l’impression de le connaître depuis plus longtemps que ce n’était réellement le cas. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire, et d’observer ses mimiques quand il mangeait ou la regardait, c’était étrange, mais en même temps elle ne pouvait s’en empêcher et n’essayait même pas tout compte fait. Ça lui plaisait de se sentir comme elle se sentait, même si elle ne parvenait pas à mettre un nom sur ce qu’elle ressentait exactement, elle savait juste qu’elle était sereine. Mais sa curiosité reprit le dessus, et elle lui posa une première question sur lui, question simple mais qui amena Alex à parler plus de lui, en gros c’était une question d’ouverture.

"Il y a tout ce que j'aime pour le petit déjeuner, tu assure comme une chef. C'est vrai qu'on a fait les choses à l'envers toi & moi. Ça tombe bien, parce que moi aussi je comptais sur le petit déjeuner afin d'en savoir un peu plus sur toi. Je vais donc te parler un peu de moi. Bon alors déjà, j'ai 24 ans et je travail à la Boutique d'Accessoires de Magie Noire sur l'Allée des Embrumes depuis hier, bien que je ne sois pas non plus un grand admirateur de ce type de magie, mais sa paye. Il faut aussi que tu sache que je suis un anglais pur souche, bien que j'ai été élevé aux Etats-Unis, en Californie. Je n'ai jamais connu ma famille, car j'ai été adopté à ma naissance par la famille Pearce. De ce fait, j'ai grandit dans une famille moldue et mon père possède une multitude d'entreprises moldues, donc, qui font succès dans le monde entier, tu es assise en face d'un riche en gros. Ah et petit détail qui, je pense, à son importance, j'étais chez Poufsouffle durant ma scolarité à Poudlard. J'espère que ses informations sur moi feront en sorte que tu m'apprécie davantage. Et toi ma belle, parle moi un peu de toi !" Eléane l’écoutait attentivement, impatiente d’en savoir plus sur lui. Mais au fur et à mesure de sa petite tirade, la demoiselle blêmissait de plus en plus. Elle essayait de garder contenance, mais savait que ce n’était pas gagné.

Déjà, elle avait baignée dans la magie noire depuis petite, et elle était fascinée par elle. Ensuite, elle aussi était riche, voir même très riche de par ses parents, mais sang-pur et fière de l’être, élevée dans le mépris des moldus et nés-moldus, bien que depuis qu’elle travaille à la BAM, cela s’est calmé et qu’elle est plus ouverte. Cela n’empêche pas qu’elle ne connait absolument rien à l’autre monde. Et autre détail et pas des moindres non plus, c’était un Poufsouffle, la maison qu’elle avait dénigré toute sa scolarité et même après, pour sa famille, si l’un des enfants allaient à Poufsouffle c’était une telle honte qu’il était déshérité de suite. En gros Alex ne correspondait pas du tout aux critères de sa famille, et qu’elle c’était donné depuis toute petite lorsque qu’elle rêvait, comme toute petite fille, de l’homme avec qui elle passerait sa vie. Mais en y réfléchissant bien, ils se connaissaient à peine, et il n’était pas encore question de passer sa vie ensemble. Et puis franchement, Eléane se sentait bien avec le blond, et elle n’allait pas arrêter ce qui se passait entre eux pour des raisons telles que celles-ci. Elle aviserait plus tard, mais pour l’instant elle profitait et si ça devait aller plus loin ça irais plus loin, pas besoin de se casser la tête maintenant, la jeune femme sourit intérieurement à ses pensées. Par contre, il fallait maintenant qu’elle parle d’elle à Alex, elle songea une fraction de seconde à mentir un peu, mais se dit qu’elle avait bien accepté qui il était, si il n’était pas capable de faire de même, grand mal lui en fasse, il dégagerait d’ici illico presto.

L’ancienne Serpentard due rester dans ses pensées bien longtemps car elle fut sorti de ses pensées en sursaut par un grand bruit venant de sa chambre. Alex lui fit un sourire rassurant en lui assurant que ce n’était rien lorsqu’elle posa sur lui un regard interrogatif puis il partit en direction de là d’où venait le bruit. La brune attendit quelques minutes qu’il revienne et songea à aller le chercher lorsqu’elle en eut marre d’attendre, mais au moment où elle se levait, il revint dans la cuisine. Il avait enfilé un short et était de nouveau torse nu, mais elle n’eut pas le temps de l’interroger sur ce changement de vêtements apparut de nulle part, qu’il lui apprit que le bruit venait de sa valise qui était arrivée. La Lestrange ne chercha pas plus loin et reprit une bouchée de sa tartine beurrée puis avala une gorgé de son lait avant de mettre sa main sur celle d’Alex qui était posée sur la table. Elle baissa la tête, puis releva son visage pour regarder le jeune homme en face d’elle pour lui montrer qu’elle était fière de ce qu’elle était et non honteuse, bien qu’elle savait pertinemment que la peur qu’elle ressentait à l’idée de sa réaction à ce qu’elle allait lui avouer, se reflétait dans ses yeux.

"Donc ce qu’il y a à savoir à mon propos… Euh… Comme tu le sais je m’appelle Eléane Lestrange, j’ai 20 ans et je travaille à la Boutique d’Animaux Magique sur le Chemin de Traverse. J’ai deux petits frères toujours à Poudlard  et j’ai grandi en Ecosse dans le manoir familial. Mon père est anglais comme le laisse présager mon nom, et ma mère est italienne, son nom de jeune fille est Zabini. Il faut que tu sache que venant de deux grandes et riches familles de sang-pur, j’ai été élevé dans le mépris des moldus et nés-moldus, bien que depuis que j’ai mon travail, je ne fais plus réellement attention à cela, c’est mon éducation. Comme tu as dû le deviner, j’étais à Serpentard, et sache que j’en suis très fière. Je baigne dans la magie noire depuis aussi loin que je me souvienne, et j’aime cette forme de magie malgré tout ce que l’on en dit. Nous sommes donc deux totales opposés. Mais je dois te dire que j’aime beaucoup ce que je vis avec toi, même si ça fait très peu de temps, et que j’aimerais voir où ça peut nous mener. Maintenant à toi de voir si cela t’intéresse aussi, à toi de choisir." Après sa longue tirade, Eléane lui fit un petit sourire et lâcha sa main, attendant sa réponse.
Alex Pearce
Alex Pearce
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Alex Pearce, le  Mer 22 Avr 2015, 21:59

    Le petit déjeuner était parfait, chacun observait les mimiques de l'autre, sa façon de manger et jouaient du regard. Moi-même je ne pourrais pas décrire ce que ressentait Alex en cet instant, tout comme lui aurait été incapable de le décrire. Mais ce je ne sais quoi renfermait une sensation de douceur, de confort et de bonheur absolu. L'anglais vu en elle une certaine appréhension après son discours, peut-être ne s'attendait-elle pas à ce que le jeune homme soit ainsi. Le sourire qu'il affichait s'effaçait peu à peu et fut à nouveau gagné par la peur comme la veille au soir car à ce moment précis, le Pearce semblait apeuré d'avoir déçu sa dulcinée, et après ce qu'il avait vécu jusqu'à maintenant cela aurait été dommage que cette histoire prenne fin de cette manière. Cependant, il n'eu le temps d'y penser plus longtemps quand arriva ce bruit soudain venant de sa chambre. Comme je l'ai dit un peu plus haut donc, il s'y hâta, se changea brièvement et s'installa de nouveau en face de la maîtresse de maison. Lorsqu'il revint s'asseoir, il pu remarquer qu'Ely' était debout et le londonien songea alors qu'elle avait pensée à aller le chercher dans la mesure où son aller-retour se faisait attendre. En s'asseyant, il vit le regard interrogatif et inquiet de la jolie brune. Si ce que le jeune homme lui avait confié ne plaisait pas à la sorcière, peut-être aurait-elle du mal à se confier à son tour. Mais si c'était vraiment ça, c'était un peu vache de sa part, si lui c'était prêté au jeu elle devait en faire de même. A peine fut-il assit qu'elle mangea une bouchée de sa tartine avant de poser sa main sur celle d'Alex. Ce nouveau contact lui rendit le sourire, car ce geste affectueux tint à montrer qu'elle tenait malgré tout à lui, et il renfermait sans doute un autre message dont il ne fallut que très peu de temps à l'ancien Poufsouffle pour le décrypter : elle avait peur de la réaction qu'il aurait une fois qu'elle aurait déclarée qui était-elle avec de plus amples détails. En plus de ressentir cela à se simple contact, le blondinet le vit également aux yeux verts de son interlocutrice qui reflétaient la peur, et elle n’essayait même pas de s'en cacher. C'est pourquoi juste avant qu'elle ne prenne la paroles, il lâcha sa tasse quelques instants et posa son autre main sur celle de sa partenaire et y déposa quelques caresses.

    La Lestrange baissa la tête, puis la releva, montrant une certaine fierté avant de se dévoiler à lui. Elle lui confia son âge, ainsi que son lieu de travail, sa maison lorsqu'elle était étudiante puis peu à peu, raconta plus ou moins l'histoire de sa famille avec de nombreux détails. Le regard du californien par intermittence restait imperceptible, il écouta attentivement ce qu'elle lui disait, bien que tout se bousculait dans sa tête à lui aussi, et c'est ainsi qu'il pu comprendre ce qu'avait ressenti Eléane lorsqu'il s'était confié. Lui non plus ne s'attendait pas à cela, et d'après ses dires, ils étaient totalement opposés car la manière dont elle fut élevée ne correspondait pas à la manière dont lui l'avait été puisque son éducation avait fait en sorte qu'elle devait mépriser les moldus tandis que lui avait été élevé par des moldus. Cependant, elle lui affirma que depuis qu'elle travaillait à la Boutique d'Animaux Magique elle n'y faisait plus tellement attention mais si jamais cela ressortait un jour où l'autre, comment réagirait-il ? Car, bien qu'il soit un sorcier, Alex avait une partie moldue en lui et il ne pouvait la renier et si jamais on lui reprochait cela, il serait capable de lui en vouloir et serait blessé intérieurement. Mais à quoi bon songer à cela maintenant de toute façon ? C'est vrai, ils avaient passés la nuit ensemble mais allaient-ils pour autant passer la vie ensemble ? Ils n'en savaient rien ! Pas la peine donc de s'imaginer dans un futur proche ou telle ou telle chose pourrait arriver. Il sortit aussi vite de ses pensées qu'il ne s'y était plongé et écouta la fin du discours de l'ex-Serpentard qui s'acheva sur une sorte de dilemme. En gros, elle lui expliqua que malgré ses principes, elle appréciait beaucoup ce qui se passait entre elle et le blondinet et qu'elle aimerait que cela continue, ils verraient par la suite où cela les mèneraient et que c'était à lui de voir si cette alternative lui convenait. Puis à ces quelques mots, elle lui lâcha la main et lui fit un peu tout sourire.

    Alex lui rendit son sourire, se leva et alla désormais s'asseoir tout prêt d'elle, tournant sa chaise de coté, les yeux dans les yeux. Finalement, quoi qu'il est pu penser lorsqu'elle s'était dévoilée au jeune homme, il se moquait totalement de savoir comment avait-elle été élevée ou comment réagirait sa famille quand elle le verrait en couple avec un sang mêlé. Car oui, peu importe de quel sang est originaire sa vraie famille, lui se considérait comme un sang mêlé et la culture moldue faisait parti de lui, qu'il le veuille ou non. Ouais, Alex se moquait de tout ça ! Il aimait ... non... il adorait ce qu'il vivait avec elle, et il aimait être en présence d'Eléane. Il ne saurait expliquer pourquoi, mais le sorcier tenait sincèrement à elle et ressentait certaines petites choses dont il ne saurait nommer envers celle qu'il avait rencontré hier soir dans de circonstances inattendues. Alors non, il n'allait pas tout foutre en l'air pour une histoire d'éducation ou de principes. D'autant plus qu'Ely' semblait prête à faire un petit bout de chemin avec lui, et par conséquent aller contre ses principes, ce qui était un signe qu'elle voulait continuer à être auprès du beau blond, et donc un signe de bonne grâce. Doucement, il lui sourit à nouveau, et essaya de lui faire comprendre qu'il tentait de la rassurer à travers ce simple sourire. Une fois qu'il fut certain qu'elle avait saisi le message, il posa sa main sur les hanches de la jeune femme et l'embrassa tendrement avec tout son amour et toute sa passion et lorsqu'il décolla ses lèvres de celles de la jolie brune, il lui offrit cette réponse :

    -"Peu importe comment tu as été élevée, peu importe les principes de ta famille, peu importe ce que ta famille peu penser de moi et peu importe tes propres principes, j'aime ce qui se passe entre nous et je t'aime beaucoup. C'est toi que j'apprécie, pas ton éducation ou ta famille. Je suis prêt à t'accepter comme tu es, à condition que tu veuille de moi." Avant de l'embrasser à nouveau, se baiser s'étendit plus longtemps que le précédent. "Moi aussi je veux construire quelque chose avec toi Ely', si notre relation doit continuer. Et ma décision est prise, ma décision c'est toi." Ces derniers mots furent prononcés d'une voix sensuelle, presque comme un murmure. Il déposa un dernier baiser rapide sur les lèvres de sa partenaire, et attendit le verdict final.
Eléane Lestrange
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Eléane Lestrange, le  Mer 22 Avr 2015, 23:39

Eléane avait bien vu qu’Alex était pensif pendant toute sa tirade où elle lui en disait plus sur elle, son enfance et son éducation, elle avait de plus en plus peur de comment il réagirait. Mais elle ne pouvait décemment pas renier son éducation, sa famille donc en gros qui elle était. Bien sûr ses principes c’étaient atténués avec le temps, mais elle pouvait dire une chose malheureuse un jour pour sans doute le regretter ensuite. Et puis elle n’y connaissait rien au monde moldu, elle ne savait même pas si elle avait envie d’en apprendre plus. La seule chose dont elle était certaine c’est qu’elle était bien avec le blond et qu’elle souhaitait continuer leur possible histoire. Mais au point où ils en étaient, c’est à lui de décider si il veut continuer et peut accepter ce qu’elle est, son passé, son vécu. La jeune femme ne pouvait pas choisir pour lui, mais en même temps, elle avait accepté d’en dévoiler plus sur elle, ce qui montrait bien qu’elle elle pouvait passer au-dessus de son éducation, et de l’accepter lui comme il était. Elle savait que ce ne serait pas facile, mais pourquoi ne pas essayer.

Sortant de ses pensées, la Lestrange remarqua qu’Alex s’était levé de sa chaise, elle pensa qu’il allait partir, mais non il se dirigeait vers elle, attrapa la chaise à ses côtés et la tourna vers elle avant de s’asseoir. Sa chaise à elle était déjà tournée vers lui et elle attendait la sentence. Il pencha un peu son visage vers le bas pour pouvoir la regarder dans les yeux. Un courant électrique la traversa de toute part en voyant ce regard plein de sincérité et de tendresse, un regard rassurant. Un petit sourire apparut de nouveau sur les lèvres de la brune espérant avoir correctement interprété son regard et son sourire qu’elle trouvait rassurant et annonciateur d’une bonne nouvelle. La demoiselle sentit les mains du jeune homme se positionner sur ses hanches, comme pour la rapprocher de lui, puis il l’embrassa passionnément, ce qui la rendit encore plus sereine, mais elle attendit tout de même le verdict oral qui ne tarderait sans doute pas à venir après le baiser. Et en effet, leurs lèvres se décollèrent et le jeune homme prit la parole.

"Peu importe comment tu as été élevée, peu importe les principes de ta famille, peu importe ce que ta famille peu penser de moi et peu importe tes propres principes, j'aime ce qui se passe entre nous et je t'aime beaucoup. C'est toi que j'apprécie, pas ton éducation ou ta famille. Je suis prêt à t'accepter comme tu es, à condition que tu veuille de moi. Moi aussi je veux construire quelque chose avec toi Ely', si notre relation doit continuer. Et ma décision est prise, ma décision c'est toi." Il avait prononcé sa dernière phrase quasiment en chuchotant. Jamais on ne lui avait dit une chose aussi belle, d’autant plus que la jeune femme n’était pas vraiment du genre à s’attacher aux belles paroles et au romantisme. Mais là  elle fondit totalement et se demanda s’il n’était pas en train de la faire tomber amoureuse de lui juste avec ce petit discours.

Le blond déposa ensuite un petit baiser sur ses lèvres. La brune était toujours sous le choc de l’émotion qu’elle avait ressenti avec les paroles d’Alex. Il n’y avait pas à dire, cet homme était un beau parleur, mais ce qu’elle lisait dans ses yeux c’est qu’il était aussi totalement sincère, et ça la touchait énormément. Reprenant ses esprits, Eléane se leva de sa chaise et s’assit sur les genoux du blond, mit ses bras autours de son cou, lui envoya un regard envoutant et tendre et se jeta sur ses lèvres, lui montrant à quel point elle avait apprécié ce qu’il lui avait dit, à quel point ça lui faisait plaisir. Elle le remerciait aussi par ce baiser, mieux que ce qu’aucun mot n’aurait pu faire. Le baiser dura longtemps, elle ne saurait dire combien de temps exactement, mais plus longtemps que n’importe quel autre baiser échangé. Quand enfin ils se décollèrent, Eléane colla son front à celui d’Alex pour le regarder dans les yeux, et parla.

"Jamais personne ne m’avait dit de choses aussi belles que celles que tu viens de me dire,  et je ne sais pas si je pourrais moi-même t’en dire d’aussi belles. Je ne sais même pas comment réellement te montrer comme je suis heureuse, je suis loin d’être expansive, de montrer ce que je ressens, je ne sais pas comment faire cela. Et c’est encore pire à l’extérieur, je peux me montrer froide voir hautaine, je ne sais pas si je pourrais changer cela, ni même si j’en ai envie, c’est tellement naturel pour moi de me cacher des autres. Sache que je ne sais rien du monde dans lequel tu as grandis, et tu en connais maintenant les raisons. Ça risque aussi d’être compliqué avec mon entourage, que ce soit ma famille ou certains de mes amis, mais on traversera cela si c’est ce qui doit arriver, et je n’en doute pas." Elle termina sa tirade par un léger baiser, espérant lui avoir montré ce qu’elle ressentait exactement.
Alex Pearce
Alex Pearce
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Alex Pearce, le  Jeu 23 Avr 2015, 11:20

[Avec l'autorisation d'Eléane pour utiliser son libre arbitre]

    Alex ne pouvait qu'être heureux de voir sa partenaire fondre à nouveau aux paroles du blondinet. Je dois bien vous avouer que ce dernier était un beau parleur, je ne vous le cache pas, mais ses paroles n'étaient jamais prononcées à la légère car l'anglais était quelqu'un de vrai, et de véritablement sincère. Il pouvait lire dans le regard de la jolie brune qu'elle semblait être bouleversée, choquée mais tellement touchée par la gentillesse du sorcier. Lui restait là, à attendre le verdict final, ses mains posées sur ses hanches, tout prêt d'elle. Et c'est alors que la Lestrange se leva de sa chaise, et s'assit sur les genoux du londonien en passant ses bras autour de son cou. Eléane lui jeta un dernier regard envoûtant, qui fit également fondre son partenaire, celui-ci se mit à rougir, ce qui était assez rare d'ailleurs. Mais il fallait dire qu'Ely' avait su percer à jour le jeune homme et avait parvenu à le cerner de toute part. Ce regard de déesse ne dura que quelques secondes puisque, presque aussitôt, elle se précipita à nouveau sur ses lèvres. Et, comme vous vous en doutez, Alex lui rendit ce baiser. Tout un tas d'émotion passaient par ce baiser, la brunette pu lui faire comprendre qu'elle était heureuse et que ses mots lui avait énormément fait plaisir, et il ressentait ce qu'elle ressentait uniquement avec ce baiser. D'ailleurs, elle tint même à le remercier, le bel homme en avait en tout cas l'impression de part l'élan de passion qu'elle ajouta à cette embrassade et ce remerciement était plus digne qu'aucun mots n'auraient pu l'être, enfin bref on se comprend.

    Le baiser dura un certain temps, et bien qu'ils avaient pris l'habitude de s'embrasser, celui-ci possédait une unicité infime par rapport à tous les autres baisers échangés, chaque baisers avait sa particularité mais celui-ci l'était plus que d'habitude. Ils finirent par se décoller l'un l'autre, et, cela était aussi devenu une habitude pour eux, la brune colla son front contre celui du blond, le regarda dans les yeux, et prononça ces quelques mots.

    "Jamais personne ne m’avait dit de choses aussi belles que celles que tu viens de me dire, et je ne sais pas si je pourrais moi-même t’en dire d’aussi belles. Je ne sais même pas comment réellement te montrer comme je suis heureuse, je suis loin d’être expansive, de montrer ce que je ressens, je ne sais pas comment faire cela. Et c’est encore pire à l’extérieur, je peux me montrer froide voir hautaine, je ne sais pas si je pourrais changer cela, ni même si j’en ai envie, c’est tellement naturel pour moi de me cacher des autres. Sache que je ne sais rien du monde dans lequel tu as grandis, et tu en connais maintenant les raisons. Ça risque aussi d’être compliqué avec mon entourage, que ce soit ma famille ou certains de mes amis, mais on traversera cela si c’est ce qui doit arriver, et je n’en doute pas." Elle termina sa tirade par un léger baiser, espérant lui avoir montré ce qu’elle ressentait exactement. Comment savait-il cela ? Parce que la brune sexy semblait réussir à faire paraître ses sentiments à travers les baisers qu'elle lui offrait et ce, bien plus qu'elle n'y arriverait en parlant.

    L'ancien Poufsoufle avait écouté la tirade de son amie, tout en lui lançant de petit sourire aguicheur dans l'objectif de l'encourager, car il sentait bien que ce n'était pas quelque chose d'habituel ou même de simple pour la sorcière, de se confier à quelqu'un, même quelqu'un d'intime avec elle. Et il comprenait tout à fait cela, lui aussi avait été quelqu'un de solitaire avant d'arriver à Poudlard où sa vie bascula à tout jamais. Le jeune garçon fut également touché par les compliments de l'ex-Serpentard. Alex sentait sa peau contre la sienne, et la chaleur de son corps réchauffait ses jambes. L'anglais caressa à nouveau les cuisses dénudées de la jolie femme, et lui déposa de petits baisers rapide au coin des lèvres avant de re-poser son front contre le siens, car chaque contact de leur peau lui envoyait de petites décharges électriques auxquelles il était presque devenu accro. Il appréciait vraiment être proche, autant moralement que physiquement de sa nouvelle petite-amie. Une certaine complicité s'était très vite installée entre eux, au bonheur des deux sorciers. Alex trouvait ce début de relation vraiment unique et agréable, il se lassait vite de ses précédentes conquêtes mais là c'était complètement différent. Depuis qu'il avait rencontré Eléane, tout était différent, tout. Lui posant ses mains sur les joues de la sorcière, il lui dit d'une voix douce et calme :

    -"Ecoute ma puce, je conçois que tout ça soit nouveau pour toi, que tu es du mal à t'exprimer et que ton humeur ne se reflète pas nécessairement sur ton visage, mais je prends sur moi de t'accepter comme tu es ! Moi aussi plus jeune j'étais solitaire, je me cachais des autres, y compris de ma famille. C'est récent ce qui se passe entre nous mais avec le temps, si notre histoire doit continuer, tu verra que ça viendra tout seul, et on apprendra à gérer ça ensemble, car je sais ce que c'est." Déposant un ultime baiser sur ses lèvres avant de reprendre, "Et pour ta famille, si tu m'apprécie comme je suis, peu importe ce qu'elle pourrait penser de moi. Je suis conscient que ça ne sera pas facile, mais j'aime tellement ce qui se passe entre nous que le plus important pour moi, c'est toi. Entre nous c'est courir ou mourir !" Finit-il sa tirade d'un léger sourire. "Aller viens, on va faire un tour dans Londres", dit-il d'une voix annonciatrice de bonne nouvelle, souhaitant changer de sujet et se vider l'esprit.

    Après quoi, il l'attrapa par la main et l'emmena sous la douche en sa compagnie. Ils se lavèrent rapidement, partirent s'habiller puis s'en allèrent de l'appartement, main dans la main et cette fois, Eléane prit la peine de fermer la porte à clef pour ne pas que d'autres inconnus s'introduisent chez elle, ce privilège était exclusivement réservé au jeune Alex Pearce qu'elle appréciait tant.


[FIN DU RP]

Eléane Lestrange
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Eléane Lestrange, le  Jeu 23 Avr 2015, 15:56

PV Alex Pearce

Lorsqu’Eléane sortit de la Boutique d’Animaux Magique où elle travaillait depuis quelques mois déjà, elle remarqua  qu’il y avait un grand soleil à l’extérieur, cela faisait déjà plusieurs jours que le soleil restait présent, et ce temps s’accordait parfaitement à son humeur du moment qui était pour le moins joyeuse. Elle se doutait bien de ce qui la rendait aussi heureuse en ce moment, le début d’une magnifique relation. En effet, cela faisait deux semaines déjà qu’elle était avec un jeune homme blond très sexy, Alex Pearce. Leur rencontre qui remontait elle aussi à deux semaines, auraient pu finir tout à fait différemment. En effet, le blond travaillant pas loin de chez elle sur l’Allée des Embrumes s’était retrouvé à être poursuivi par quelqu’un. Ayant pris ses jambes à son cou, il s’était retrouvé à rentrer dans l’immeuble de la Lestrange, mais le poursuivant étant toujours après lui, il était rentré dans le seul appartement ouvert, celui de la jeune femme, qui fut donc dérangé en pleine nuit. Mais cette histoire c’était plutôt bien terminée, car ils avaient terminés dans le lit de la brune, et depuis il vivait chez elle, n’ayant pas encore de logement car il revenait d’un long voyage en Europe et venait seulement de revenir à Londres.

En attendant, sa cohabitation avec Alex se passait très bien, et malgré qu’au début cela lui avait fait étrange de vivre de nouveau avec quelqu’un, chose qui n’était pas arrivé depuis quelques années, depuis que sa meilleure amie de Poudlard avait quitté la colocation qu’elles faisaient dans l’appartement de l’Allée des Embrumes en fait. Mais elle s’était rapidement habituée, et vivre avec le jeune homme lui paraissait naturel maintenant. Au final, ça lui plaisait de ne plus vivre seule, et ça  lui ferai sûrement bizarre quand le jeune homme trouverait son logement et partirait de chez elle. Mais pour l’instant elle n’y pensait pas trop. D’ailleurs, bien qu’elle ne cache pas sa relation, elle n’avait tout de même rien dit à sa famille ou à son meilleur ami, sachant bien qu’ils ne réagiraient pas forcément très bien. Mais travaillant avec son meilleur ami, et celui-ci ne vivant pas très loin de chez elle, il finirait tôt ou tard par le découvrir.

Eléane passa prendre de quoi faire le repas de ce soir, Alex rentrant assez tard ce jour-là, c’était à elle de faire le dîner, ce qui ne la dérangeait aucunement puisqu’elle avait découvert qu’elle aimait bien ça depuis qu’elle était partit du manoir familial où les elfes de maison des Lestrange s’occupait de  tout. Elle avait envie de manger italien aujourd’hui, mais quelque chose de simple et assez rapide car elle était fatiguée de sa journée de travail. Elle avait donc acheté de quoi faire d’excellents spaghettis bolognaises. Une fois rentré à l’appartement, la brune cuisina son plat, qu’elle n’aura ainsi plus qu’à réchauffer une fois son petit-ami rentré pour qu’ils puissent manger. Après avoir fini de cuisiner, elle partit à la douche, puis enfila une robe d’été violette avec une ceinture argenté lui enserrant la taille, se recoiffa et mis sa paire de talons hauts fétiches de couleurs gris clair. La jeune femme se rendit dans sa cuisine après avoir mis des graines pour Notturna dans sa cage, pour nourrir Righe et Slime. Elle mit ensuite la table rapidement mais joliment. Il ne lui restait plus qu’à  attendre qu’Alex rentre pour qu’ils se mettent à  table. En l’attendant la brune s’assit sur le canapé du salon, enleva ses chaussures et replia ses jambes sur le côté pour lire plus confortablement.
Alex Pearce
Alex Pearce
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Alex Pearce, le  Jeu 23 Avr 2015, 17:42

    Entre le moment où Alex quitta le lit conjugale au petit matin et celui où il quitta la Boutique d'Accessoires de Magie Noire (où il travaillait depuis quelques temps), la journée fut longue. D'une part avec les clients qui débarquaient en masse mais aussi par la lourde chaleur qu'il faisait à l'intérieur. La période estivale n'allait pas tarder à débuter et la température intérieure n'était pas dès plus agréable. Faut dire aussi que rester enfermé dans une boutique toute une journée, ce n'était pas le meilleur moyen pour profiter du beau temps. Mais la météo était en adéquation avec l'humeur joviale du jeune anglais depuis quelques semaines. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu'il vivait une belle histoire, simple et agréable, avec Eléane Lestrange, une jeune sorcière brune et sexy qui habitait dans l'Allée des Embrumes. Leur rencontre remontait à deux semaines et fut dès plus hasardeuse. Effectivement, lors de son premier jour de travail, en fin de soirée, le blondinet avait quitté la boutique et en se baladant dans la ruelle où il avait rencontré Lyria Snow (sa cousine) alors qu'il était en septième année d'études, il fut traqué par un pauvre inconnu qui en voulait certainement à son porte feuille. De ce fait, pour se défendre, le jeune adulte s'était réfugié dans l'immeuble où vivait son actuelle petite amie et ne trouva rien de plus risqué que de pénétrer dans son appartement par effraction. La jolie brune s'était présentée à lui tout en le menaçant, et pour ce qu'il croyait être la pire soirée de sa vie, celle-ci fut tout le contraire car ils avaient tous deux finit dans le lit de la brune avant de se décider à sortir ensemble. Vous vous dites sûrement que c'est une drôle de façon pour commencer une relation, et bien rassurez vous parce qu'eux aussi pensèrent la même chose depuis deux semaines, mais que voulez-vous, une alchimie assez particulière les unissaient dès le premier regard échangés jusqu'à aujourd'hui, et aucun d'eux ne regrettèrent que cette soirée est finie de cette façon.

    Le week-end n'était pas loin, c'est cette pensée qui rassurait le Pearce durant sa longue journée suffisamment éprouvante et ce fut également cette pensée qui l'encourageait à venir travailler le lendemain. Non pas que son job ne lui plaisait pas, bien au contraire, il en éprouvait un certain plaisir, mais disons que certaines contraintes comme la chaleur par exemple, ne donnait pas nécessairement envie aux vendeurs d'être ici à vendre des produits sur la magie noire. De plus, aujourd'hui était la journée de la semaine où Alex rentrait tard à l'appartement de part le fait que c'était le jour où les horaires n'était pas les mêmes, ce qui lui avait valu de commencer un peu plus tard mais de finir un peu plus tard aussi en contrepartie. La boutique commençait à être vide peu à peu, et le beau blond eu le temps de respirer un peu. Accoudé au comptoir, il jeta un coup d’œil sur sa montre et un grand sourire s'afficha quand il vit que c'était enfin l'heure de fermer ! Le matin lui semblait déjà si loin, ce fut le genre de journée qui sembla durer une semaine, vous voyez de quoi je parle ?

    Alex n'avait qu'une hâte s'était de retrouver au plus vite sa copine. Cela ne faisait que deux semaines, mais il s'était vraiment attaché à elle et ce, depuis le premier jour. Il ne saurait dire s'il en était amoureux ou non, mais ce qu'il pouvait affirmer c'est qu'il ressentait quelque chose pour elle, et l'appréciait énormément. Au fil des jours, il fut forcé de constater que leur complicité s’accentua, pour son plus grand plaisir. Car après tout, cela n'aurait pu durer juste le temps que leur euphorie disparaisse, mais enfin de compte non, ils étaient toujours autant complice et autant heureux que la première nuit passée ensemble. En plus, lui qui avait vécu seul pendant de longues années, à savoir depuis ses 20 ans, à force de voyager un peu partout en Europe jusqu'à son retour en Angleterre, cela lui donna de nouvelles responsabilités de vivre à deux. Et puis s'ajoute à cela le fait que l'ancien Poufsouffle avait de la compagnie, avait quelqu'un à qui parler et était, contrairement à ses dernières années où il fut constamment en mouvement, posé avec sa chérie et ne souhaitait rien changer. Pourtant, cela lui fera bizarre lorsqu'il trouvera son propre appartement. C'est vrai, lorsque l'on prend l'habitude de vivre avec quelqu'un, et qu'avec ce quelqu'un on établit des règles, retourner vivre seul était une habitude qu'il fallait prendre à nouveau. Enfin, à quoi bon y penser, pour l'instant il se sentait chez lui dans cet appartement et n'avait nullement l'intention de le quitter pour le moment.

    Heureusement pour lui, son lieu de travail n'était qu'à quelques mètres de son logement provisoire, à environ 150 mètres estimait le blond. Le soir commençait à tomber, et Eléane devait certainement être déjà rentrée. Le Pearce était vraiment reconnaissant envers sa colocataire qui avait adaptée son mode de vie à celui de son petit ami. Mais il en était aussi reconnaissant pour tous les efforts qu'elle faisait pour lui, notamment cuisiner le dîner parce que lui rentrait tard et tout un tas d'autres intentions dans ce genre là. Cette femme là était une perle rare, qui devait vraiment apprécier ce qu'elle vivait avec lui pour être aussi gentille avec. D'ailleurs, en pensant à ça, le californien par intermittence se souvenu qu'il n'avait même pas envoyé la moindre lettre à sa famille pour annoncer la bonne nouvelle, mais entre nous, c'était peut-être un peu trop tôt aussi pour se faire. Cela faisait un petit moment déjà que le sorcier songeait à tout ce que sa copine faisait pour lui, et il ne savait quoi lui offrir en retour, bien qu'il était toujours présent pour elle quand cette dernière en avait besoin. Ainsi, juste histoire de la remercier, il décida de passer chez le fleuriste et d'acheter un bouquet qu'il offrirait à sa dulcinée. Tel qu'il la connaissait, cette intention la ferait fondre, et en s'imaginant cette scène, Alex lâcha un petit rire alors qu'il marchait dans la rues. Il se hâta d'aller acheter un bouquet et parcourut vite l'avenue pour rentrer à la maison. Le blond aux yeux bleus marcha d'un pas rapide, traversant cette allée plutôt malfamée et se dépêcha de monter les escaliers lorsqu'il eu franchit le hall de l'immeuble. Vêtu d'une tenue plutôt classe : chemise blanche, pantalon noir et chaussure en cuir, poste de vendeur oblige, il tourna la poignet de la porte et entra dans l'appartement.

    A chaque fois qu'il passait la porte, il se remémorait sans arrêt ce fameux soir où il était entré par effraction, et à chaque fois qu'il y repensait, il ne pouvait s'empêcher de sourire et de remercier dieu d'avoir fait en sorte qu'il entre, car jamais il n'aurait connu cette magnifique femme qui répondait au nom d'Eléane. Alex affectionnait particulièrement cet appartement, il s'y sentait chez lui, et pour avoir logé dans des tonnes d'endroits différents ces quatre dernières années, c'était bien rare qu'il ressente cette impression. Puis fallait dire qu'il était très spacieux pour un petit appartement. L'avantage c'était que, bien qu'il commençait à faire nuit, cet endroit était très lumineux de part les nombreuses fenêtres qu'avait cet appartement. En franchissant la porte donc, un grand sourire s'élargit sur son beau visage, toujours pas rasé, et prit soin de cacher le bouquet de fleur derrière son dos. Il ferma la porte derrière lui et annonça à la maîtresse de maison :

    -"Chérie, je suis rentré !" D'une voix joviale et heureuse.

    Sa journée avait beau avoir été éprouvante, se retrouver auprès de la jolie brune le réconfortait et le rendait heureux. C'était depuis qu'il vivait ensemble qu'Alex avait trouvé une raison de vivre. Dès lors, le grand homme prit le temps de relooker la maison du regard et remarqua enfin sa brunette d'amour, assise sur le canapé, vêtu d'une robe d’été violette avec une ceinture argenté lui enserrant la taille qui lui allait parfaitement, elle était sublime, il n'y avait pas d'autres mots. Cette dernière le regardait avec les yeux pétillant de joie et ses lèvres affichant un grand sourire. Le blondinet s'approcha doucement d'elle, tout en essayant de reconnaître l'odeur du plat qu'avait préparé sa petite amie en son absence, jeta un petit coup d’œil à la cuisine située à l'autre bout de la pièce et constata que la table avait été mise. Cette petite intention toucha le jeune homme qui se sentait affaiblit car Alex avait l'impression qu'il ne faisait rien à la maison, et il n'aimait pas ne rien faire. Masquant vite son rougissement, il se tourna à nouveau vers Ely, s'accroupit une fois qu'il fut arrivé en face d'elle afin d'être à sa hauteur et d'un geste brusque, sortit le bouquet caché derrière son dos.

    -"Pour te remercier de tout ce que tu fais pour moi, et de tout ce que tu fais pour notre couple." En déposant un léger baiser sur ses lèvres. "Dis donc, t'es sexy avec cette robe ma belle" Dit-il de son plus beau sourire, celui qui plaisait beaucoup à sa brunette sexy.
Eléane Lestrange
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Eléane Lestrange, le  Jeu 23 Avr 2015, 21:46

    Le soir tombait rapidement, et le noir commençait à se faire dans l’appartement, mais la jolie brune assise sur son canapé et plongée dans un livre ne le remarqua pas du tout, trop prise dans sa lecture. Eléane pouvait parfois être une vraie dévoreuse de livres. Elle ne faisait même pas attention à son ventre qui criait famine, et puis de toute façon elle ne mangerait pas sans Alex. D’ailleurs le blond commençait à tarder, mais l’ancienne Serpentard ne s’en inquiéta pas car c’était pour le moment un petit retard, et elle savait ce que c’était d’être vendeur et donc de parfois devoir finir plus tard que ce qui était prévu à cause d’un client qui s’attardait de trop ou de la boutique que l’on devait ranger. La brune continua donc sa lecture sur un livre d’animagie, qui était quelque chose de particulièrement intéressant. Ce fut un bruit de pas empressés qui raisonnait dans l’immeuble qui la sortit de sa lecture. Connaissant la nature enjouée et énergique de son Poufsouffle de petit-ami, et celle très discrète de ses voisins, elle était quasiment sûre qu’il s’agissait d’Alex. C’est pourquoi elle se retourna en direction de la porte d’entrée et n’eut pas longtemps à attendre avant de voir la poignée de la porte d’entrée s’abaisser annonçant une entrée prochaine. C’est donc sans surprise qu’elle vit le jeune homme habillé de façon très classe comme à chaque fois qu’il travaillait, pas qu’il ne soit pas classe sinon, mais c’était différent. Il avait un grand sourire sur son visage, et cria "Chérie, je suis rentré !". Cette phrase la fit pouffer car avec leurs comportements l’un envers l’autre, on dirait un couple marié, et ça l’amusait plus qu’autre chose. Elle vit bien qu’il cachait quelque chose derrière son dos, et curieuse comme elle était, elle voulait savoir au plus vite de quoi il s’agissait, mais elle attendrait qu’il sorte ce qu’il lui cachait sans rien dire. La jeune femme regarda le Pearce sentir l’air empli de l’odeur de ce qu’elle avait cuisiné pour le dîner, elle espérait vivement que le plat, en soit plutôt simple, lui plairait. Quand Alex fut arrivé près de la brune, elle le vit s’accroupir pour se mettre à sa hauteur, et ramena le bras qui jusque-là était caché derrière son dos. Il tenait dans sa main un magnifique bouquet de fleurs colorées et odorantes qu’il lui tendit. "Pour te remercier de tout ce que tu fais pour moi, et de tout ce que tu fais pour notre couple." Il en profita pour lui voler un baiser. Eléane pris dans ses mains le bouquet et le porta à son nez pour sentir d’encore plus près la délicieuse odeur sucrée qui s’échappait des fleurs. La demoiselle lui fit son plus beau sourire pour le remercier de cette gentille attention. Elle remarqua qu’il la regardait de haut en bas avant d’ajouter "Dis donc, t'es sexy avec cette robe ma belle" en faisant un sourire craquant. La brune se pencha en avant et entoura son cou de ses bras pour déposer un tendre baiser de remerciement sur ses lèvres douces.

    "Merci beaucoup mon cœur, tu n’es pas mal non plus habillé comme cela." Répondit-elle avec son sourire aguicheur. Elle n’était normalement pas trop surnom, sauf pour embêter son frère cadet, mais elle commençait à s’y habituer avec Alex, depuis qu’ils étaient ensemble il l’appelait toujours ma belle ou ma chérie, et ça lui plaisait. Elle se rendait bien compte que depuis qu’elle était avec le blond elle avait un peu changé dans son comportement, avant aussi elle était joyeuse, mais elle ne le montrait pas vraiment à l’extérieur, là c’était limite si en allant au travail elle ne se mettait pas à sautiller, de plus elle fondait à chaque phrases de son petit-ami, et il y avait encore d’autres petites choses qui avaient changées. Mais pour autant, elle se sentait mieux comme ça, et puis ce qui la faisait elle n’avait pas changé, elle était toujours aussi fascinée et intéressée par la magie noire qu’avant, et elle n’allait sûrement pas arrêter les recherches qu’elle avait entreprise avec Finrod même si elle était en couple. Par contre, sachant qu’Alex n’était pas vraiment fan de ce type de magie, elle n’allait pas lui dire ce qu’elle faisait pour le moment, et si un jour elle se décidait à lui dire, il lui en voudrait sûrement, mais la Lestrange espérait qu’il serait compréhensif. En attendant, elle n’avait toujours pas relâché le jeune homme et continuait à le fixer dans les yeux.

    "Je te remercie pour ce bouquet et ce que tu as voulu me dire en me l’offrant, ça me touche beaucoup. Mais tu sais je ne fais rien de plus que ce qu’une personne normale ferait, ou que ce que toi tu fais." Elle l’embrassa de nouveau. Leurs deux ventres criants famines les sortirent de leur bulle et elle eut un rire d’amusement mélangé à un peu de gêne. Elle se releva en prenant appuis sur les épaules du blond, s’étira puis le tira par la main pour l’aider à se relever. "Allez vient j’ai préparé à manger, j’espère que tu aimeras." Lui dit Eléane en l’emmenant dans la cuisine toujours sa main dans la sienne. La brune lâcha  son petit-ami lorsqu’ils arrivèrent près de la table et alla chercher les plats où se trouvaient les pâtes et la sauce bolognaise, puis les posa sur la table. Elle les servit tous les deux et ils purent enfin commencer à manger.
Alex Pearce
Alex Pearce
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Alex Pearce, le  Ven 24 Avr 2015, 12:21

    Alex ne s'était pas trompé, la demoiselle semblait apprécier cette gentille intention. Effectivement, le jolie brune attrapa le bouquet que lui tendait le blondinet et le porta à son nez, pour y sentir cette odeur agréable qui en ressortait de ses fleurs. Les sourires et les regards étant plus compréhensifs que les mots, afin de le remercier, la sorcière lui offrit son plus beau sourire avant d'entourer ses bras autour du cou de son petit-ami et de lui voler un baiser. Puis, elle lui répondit que lui aussi n'était pas mal vêtu de cette façon, ce qui le fit rougir quelque peu. Le jeune garçon ne pouvait pas nier le fait qu'il était classe ainsi, ce style vestimentaire lui allait particulièrement bien et si en plus cela plaisait à sa copine, c'était encore mieux ! Mais elle aussi, qu'est-ce qu'elle était craquante. En la regardant, Alex se mordillait les lèvres et avait envie d'elle, mais il n'était pas un sauvage non plus et garda cette envie pour plus tard. Les mots prononcées par la maîtresse de maison furent accompagné d'un sourire aguicheur, le genre de sourire qui faisait craquer le bel homme.

    Il n'y avait pas que ce sourire qui lui plaisait, non, ce qui lui plaisait c'était tout ! Oui, TOUT ! Eléane lui plaisait et tout ce qui faisait parti d'elle également. Et c'est dans ce genre de moment qu'Alex se rendait compte qu'il avait changé. Non pas en mal, mais il n'était plus vraiment le même tout en restant le même. Oui, je sais c'est compliqué. Bon alors résumons la situation, si vous connaissez l'anglais, vous devez savoir qu'il n'a, auparavant, jamais été quelqu'un de vraiment romantique et ne s'était jamais attaché réellement à une femme avec laquelle il était sorti. Par contre, ce qui n'avait pas changé chez lui c'est que le beau blond a toujours montré ce qu'il ressentait de part son visage et son regard très expressif, mais il devait bien sûr cela à ses amis d'enfance qu'il avait connu à Poudlard. En effet, sans Merit Sullivan, Lyria Snow (qui était beaucoup plus qu'une amie, c'était une confidente et par dessus tout sa cousine) ou encore Tina Boccini qui fut sa meilleure amie au château, il n'aurait peut-être jamais été celui qu'il est aujourd'hui. Le Pearce devait son comportement avant tout à ces gens-là. Et là vous vous dites que sa famille ne l'a pas élevé correctement, je me trompe ? Et si, bien sûr qu'ils l'ont élevé de la meilleure façon possible mais quand on est gosse de riche c'est pas simple de se faire des amis d'où le fait qu'il soit longtemps resté solitaire et qu'il comprenait totalement sa petite-amie quand elle lui avait raconté que ce n'était pas simple à ses yeux de montrer ce qu'elle ressentait. Mais lorsqu'on y réfléchit bien, Alex était romantique avec sa copine, ça c'était une nouveauté qui ne lui déplaisait pas, mais elle aussi avait changée. Pour quelqu'un qui ne montre que très rarement ce qu'elle ressentait, elle s'en sortait pas trop mal en fin de compte. C'est vrai quoi, la demoiselle était sans arrêt le sourire aux lèvres et son amoureux percevait de son regard la joie que sa chérie contenait en elle. Après tout, comme le jeune homme le savait, les deux sorciers avaient quelques divergences concernant la magie et ce n'était pas étonnant puisqu'Ely' était une Lestrange et ce n'est pas parce qu'ils sortaient ensemble que leur divergence allait pour autant disparaître. Tout cela pour dire que malgré leur plaisir de vivre ensemble et d'être ensemble, le couple devra un jour, tôt ou tard, faire des concessions. Mais, comme je le dis souvent, Alex n'est pas du genre à programme sa vie à l'avance et vit au jour le jour car on ne sait jamais de quoi demain sera fait. A cet effet, il sortit de ses pensées et tenta de ne plus penser à l'avenir car, ça aussi, c'est une chose qu'il ne faisait jamais avant d'être avec sa petite amie actuelle.

    - "Je te remercie pour ce bouquet et ce que tu as voulu me dire en me l’offrant, ça me touche beaucoup. Mais tu sais je ne fais rien de plus que ce qu’une personne normale ferait, ou que ce que toi tu fais."

    Ces quelques mots, aussi touchant soient-ils, permirent au blondinet de sortir définitivement de ses pensées et il pu remarquer que sa brunette sexy n'avait pas quittée ses yeux du regard, peut-être avait-elle donc remarquée l'air songeur du jeune garçon avant qu'elle ne prenne la paroles. Il lui répondit par un tendre sourire. Pourtant, il ne semblait pas avoir été convaincu. Peut-être que si Eléane le disait c'est que ces faits était réels mais lui gardait toujours cette impression de ne pas assez en faire pour elle, qu'elle n'en faisait pour lui, mais finalement, ce n'était certainement qu'une impression. Encore une fois, il fut évacué de ses pensées par les lèvres pulpeuses de sa partenaire qui se posèrent contre les siennes mais à peine cela fut-il fait qu'ils entendirent tous deux le ventre de l'autre crier famine, ce qui valut un petit rire venant de sa copine. Cette dernière prit appuie sur les épaules du grand blond afin de se relever, l'attrapa par la main puis le conduit à la cuisine avant de lui suggérer de passer à table et qu'il y réponde favorablement. Depuis qu'il vivait avec Ely', le londonien était littéralement tombé amoureux des plats qu'elle lui avait préparée jusqu'ici, elle était une excellente cuisinière et rien qu'à s'imaginer ce qu'ils allaient bien pouvoir dîner, l'ancien Poufsouffle en avait l'eau à la bouche.

    La Lestrange ne lâcha la main de son petit ami qu'une fois arrivé près de la table. Ils s'installèrent l'un en face de l'autre pendant qu'Eléane allait chercher les plats qu'elle emmena à table. Elle les servit tous les deux et ils purent enfin commencer à manger. Yeah, pasta bolognaise !!! Un des plats préférés du jeune homme et en admirant son assiette (oui, le blond était un grand féru de nourriture) il ne pu que sourire et avait limite envie de lâcher un cri de joie, tel un gamin de cinq ans. Dès la première bouchée, il complimenta sa compagne, "Hum, c'est délicieux !" Dit-il dans une grande euphorie, "Mon cœur c'est les meilleurs pâtes bolognaise que j'ai mangé de toute ma vie, t'es une reine !" Accompagné d'un petit regard charmeur. Par la suite, il continua de savourer ce délicieux repas. Les moments passés en sa compagnie furent les meilleurs moments de sa journée, et il était vraiment très heureux de pouvoir être avec une femme aussi charmante. Alex retroussa ses manches, ne voulant pas salir sa belle chemise puis posa la main sur sa baguette magique rangée dans l'une des poches de son pantalon et la pointa en direction du frigo. #AccioBière murmura t-il. Oui, le jeune homme aimait beaucoup cet alcool moldu mais ne savait pas, par contre, si elle en raffolait. Quelques secondes plus tard, le pack arriva à table et il le montra du doigt à la jeune brune, "Je ne sais pas si tu en as déjà bu, mais goûte et tu va m'en dire des nouvelles", puis il enchaîna avec cette question, "Et sinon, tu as passée une bonne journée ma belle, pas trop chargée ?"

    Il continua de manger jusqu'à finir son assiette. Doucement donc, il s'en resservit car sa faim ne s'était pas atténuée, au contraire, cela lui avait ouvert l'appétit. Ensuite, il reposa son assiette en face de lui et se remit à manger de plus belle et jeta quelques regards à sa partenaire qui, elle aussi, mangeait. Alex ne saurait expliquer pourquoi, mais il trouvait cela trop mignon d'observer ses mimiques ainsi que sa manière de manger. En plus des regards, ils s'échangèrent également quelques sourires. Le sorcier attrapa l'une des bouteilles de bières, en décapsula une à main nu et se mit à boire. L'alcool pénétrant dans sa bouche lui faisait un bien fou. Il n'était pas alcoolique mais cela lui arrivait de temps à autre de boire un petit peu. Ça détendait et procurait un certain plaisir. Il reposa la bouteille en face de son assiette, pris le temps d'apprécier l'alcool qu'il avalait au fur et à mesure avant de prendre la paroles à nouveau.

    -"Tu sais, c'est marrant parce que depuis qu'on est ensemble, je ne pense qu'à toi. Je veux dire, le matin quand je vais au boulot où même quand je suis au boulot, j'ai qu'une hâte c'est de rentrer vite pour te retrouver. Et quand j'arrive et que je vois tout ce que tu fais, j'ai l'impression d'être inutile et de ne rien faire à la maison. J'ai envie d'être là pour toi !" Se leva de sa chaise, se pencha vers Eléane, en prenant soin de ne pas se tâcher, et lui déposa un doux baiser avant de se ré-installer, "Enfin bon, c'est pas très important. Ce que je voulais te dire par dessus tout, c'est que je ne regrette pas d'être entrer ici par hasard, parce que je suis trop heureux depuis qu'on est ensemble." Dit-il avec, une énième fois, un sourire sincère et remplit de joie. "Et en plus, t'es une excellente cuisinière" Cette fois-ci en riant.
Eléane Lestrange
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Eléane Lestrange, le  Ven 24 Avr 2015, 16:53

Autorisation d'utiliser le libre-arbitre

    Eléane regarda la tête d’Alex lorsqu’elle apporta le plat à table. On aurait dit un gamin à qui on venait d’offrir un ballais-jouet, ce qui fit rire la brune. Elle commença à manger tranquillement après les avoir servi tous les deux, pendant que le blond s’enfilait son assiette rapidement semblant apprécier le plat comme le prouvait ses dires qui touchaient la jeune femme, elle qui n’avait jamais réellement apprit à cuisiner. Bien entendu, elle n’avait pas eu le choix que d’apprendre à travers les livres lorsqu’elle était partit du manoir, tout comme il avait fallu qu’elle trouve un travail pour pouvoir se payer tout ce dont elle avait besoin sans demander de l’argent à son père, bien que cela ne dérangeait aucunement celui-ci. Eléane préférait être indépendante autant que possible dans la vie, n’aimant pas être redevable. Surtout que si son père apprenait sa relation avec le Poufsouffle, il n’y avait aucune chance qu’il accepte de lui prêter de l’argent, connaissant son père il serait bien capable de la déshériter même si elle était sa petite princesse. Là c’est certain, la répartition à Serdaigle de son petit frère Ebenezer ne serait plus un problème pour lui. Elle sortit de ses pensées idiotes pour voir que le jeune homme avait presque terminé son assiette, et qu’une boîte contenant six bouteilles d’une boisson inconnue pour la jeune femme, venait de se déposer lourdement entre eux sur la table. Et pour cause qu’elle ne connaissait pas cela, c’était moldu. Il pointa la boîte et lui dit de goûter, selon lui c’était bon. Elle préféra attendre un peu avant d’essayer, notamment car il lui demanda comment c’était passé sa journée.

    "Plutôt bien, il n’y a pas eu trop de clients à la boutique aujourd’hui donc pas besoin de s’affoler dans le magasin. Par contre les animaux étaient un peu surexcités avec le beau temps et la chaleur de ses derniers jours." Dit calmement Eléane. Alex venait de se resservir des pâtes alors qu’elle-même n’avait pas encore fini de manger. Elle se demandait comment il faisait pour ne pas prendre un gramme en mangeant rois fois plus qu’elle. Il avaient passé leur repas à se regarder et à se sourire, c’était beau les débuts dans un couple, pensa la Lestrange, mais elle savait que quand ça deviendrait plus sérieux entre eux, il y aurait sûrement quelques disputes et que ça sera moins calme. Mais bon une histoire de couple sans disputes ce serait trop facile. La demoiselle vit le blond prendre une bouteille dans la boîte qu’il avait fait venir plus tôt dans le repas, d’ailleurs en y repensant, elle ne savait même pas qu’elle avait ça chez elle, sûrement lui qui en avait acheté. Il l’ouvrit et avala une gorgée avec un sourire et un soupir de bien-être. C’est ce soupir qui lui donna envie de goûter, bien qu’elle était tout de même un peu réticente. Elle décapsula la bouteille d’un coup de baguette et approcha lentement le goulot de ses lèvres. La jeune femme but une petite gorgée de la boisson qu’elle trouva amer et pas très bonne, elle reposa donc la bouteille sur la table et la poussa en direction de son petit-ami en lui disant "Je crois que ce n’est pas pour moi, je n’aime pas vraiment son goût." Puis elle prit son verre d’eau et en but le contenu pour faire passer l’arrière-goût que la précédente boisson avait laissé dans sa bouche et elle recommença à manger ses pâtes. Alex reprit la parole et l’ancienne Serpentard comprit mieux ce qu’il voulait dire tout à l’heure quand il lui a offert le bouquet en remerciement de tout ce qu’elle faisait.

    "Tu sais, c'est marrant parce que depuis qu'on est ensemble, je ne pense qu'à toi. Je veux dire, le matin quand je vais au boulot où même quand je suis au boulot, j'ai qu'une hâte c'est de rentrer vite pour te retrouver. Et quand j'arrive et que je vois tout ce que tu fais, j'ai l'impression d'être inutile et de ne rien faire à la maison. J'ai envie d'être là pour toi ! Enfin bon, c'est pas très important. Ce que je voulais te dire par dessus tout, c'est que je ne regrette pas d'être entrer ici par hasard, parce que je suis trop heureux depuis qu'on est ensemble. Et en plus, t'es une excellente cuisinière" Il l’avait embrassé au milieu de sa tirade et rigolé à la fin de sa dernière phrase. Sa mère lui avait toujours appris qu’il fallait qu’elle soit une bonne maîtresse de maison et une bonne épouse, comme elle l’était. Alors bien sûr Eléane n’était pas mariée à Alex, mais elle vivait avec pour le moment, c’était un peu pareil. Alors bien qu’Eléane trouvait ce genre de principes que sa mère lui avait appris un peu surfait et vieux jeux, comme pour le mariage arrangé auquel elle avait échappé de peu ou le fait qu’elle ne devait pas travailler pour pouvoir organiser tous les  bals et réunions des riches familles de sang-pur et prendre le thé avec les femmes de ces familles tous les jours pour ne pas s’ennuyer et se tenir correctement informé de tous les ragots de chaque famille, ça ne la dérangeait pas de s’occuper de faire à manger ou quelques autres choses dans l’appartement car en trois coups de baguettes il était propre et rangé, et puis c’était tout de même son appartement à la base et Alex rentrait souvent plus tard qu’elle de son travail.

    "Oh tu sais si tu souhaites faire quelque chose en particulier, tu n’as qu’à me le dire et je te laisserais le faire avec plaisir pour que tu te sente moins inutile. Mais sache que je ne te trouve pas inutile, ton travail fini plus tard que le mien, il faut bien que je m’occupe en rentrant." Elle lui sourit à la fin de sa phrase. "Et je suis aussi très heureuse que tu sois rentré ici par hasard, il faudrait peut-être songer à remercier le sorcier qui t’as poursuivis." Dit-elle en faisant semblant de paraître pensive comme si elle y pensait vraiment avant de se mettre à rire. "Et je suis très contente que tu reconnaisses mes super talents de cuisinière, je le savais bien que j’étais une femme parfaite." Fit-elle faussement hautaine. Puis voyant qu’il avait terminé de manger tout comme elle, elle se leva de table et débarrassa la table d’un sort avant de se diriger de nouveau vers le canapé du salon. Elle s’y assit, Alex à côté d’elle. L’ex verte et argent se colla contre lui avant de déposer un bref baiser sur ses lèvres puis de s’allonger en posant sa tête sur ses jambes. Après quelques instants de silence où tous deux étaient plongés dans leurs pensées, Eléane détourna ses yeux du plafond pour poser son regard sur le visage du blond. "Et toi, ta journée ?"
Alex Pearce
Alex Pearce
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Alex Pearce, le  Ven 24 Avr 2015, 19:41

    Le californien par intermittence écouta quand sa dulcinée lui raconta sa journée. Contrairement à la sienne, elle n'avait pas été tellement éprouvante et tant mieux, du moment qu'elle se plaisait à son boulot, c'est tout ce qui comptait pour le blond aux yeux bleus. Alex rigola légèrement quand la sorcière trempa la bouteille de bière à ses lèvres avant de grimacer et de la repousser vers lui. En même temps, la bière avait un goût particulier et il fallait aimer. Pendant ce temps, le jeune adulte avait déjà finis la sienne et attaqua donc la bouteille d'Eléane. Par chance, il tenait assez bien l'alcool et n'avait donc pas le risque de tituber en se relevant. Puis peu après, la brunette lui expliqua que ça ne la dérangeait absolument pas de préparer à manger ou de faire le ménage ou d'autres tâches dans ce genre dans la mesure où il sortait assez souvent du boulot après elle et qui lui fallait bien une distraction en attendant son retour. Et ce, tout en souriant avant de lui avouer qu'elle aussi n'était pas mécontente qu'ils se soient rencontrés pensant même à remercier le sorcier qui lui avait couru après. En l'espace de quelques secondes, elle lui laissa croire qu'elle en avait véritablement l'intention de part son air pensif avant de se mettre à rire, accompagné par le blondinet ayant faillit marcher dans la blague, qui acquiesça à cette "suggestion". Le londonien tenait vraiment à cette femme qui le rendait heureux, vraiment heureux. Elle parvenait tant bien que mal à lui faire retrouver le sourire comme ici, ou bien à le rassurer, comme lorsqu'elle lui avait expliquée qu'elle ne le trouvait pas inutile. C'était une femme parfaite, ou du moins, celle qui lui fallait. Et bien que cela ne fasse que deux semaines qu'ils étaient ensemble, le jeune homme commençait peu à peu à être certain de ce qu'il ressentait pour elle, et c'était bien plus que de l'affection. Comme très souvent, il fut sortit de ses pensées lorsqu'Ely acheva sa tirade en lui avouant, de manière rigolote, qu'elle était certaine d'être une femme parfaite, ce à quoi il lui répondit : "Oh oui, pour moi tu es parfaite" D'une voix suave, avant de se pencher à nouveau vers elle et de lui livrer un nouveau baiser tendre et généreux.

    C'est alors qu'il remarqua que tout deux avaient finit de manger. L'anglais sourit à la pensée qu'en ayant mangé deux fois, il parvenu à terminer son assiette en même temps que sa brunette sexy qui ne s'était pourtant pas resservi une seconde fois. D'un œil admirateur, il observa sa petite amie se lever et fit donc de même. Il se pencha vers les assiettes afin de débarrasser la table mais ne put rien faire car d'un coup de baguette magique, la sorcière fit tout ranger. Dès lors, l'ancien Poufsouffle se retourna vers elle, le regard curieux et la regarda faire. Décidément, il n'était pas encore habitué à autant de magie, pourtant il la voyait à l'oeuvre tous les soirs, mais que voulez-vous, finira t-il sans doute par s'y habituer à force. Puis, à cet acte accompli, la demoiselle se dirigea vers le canapé suivi de près par son copain et s'assirent cote à cote. La jolie brune se colla tout près de lui tandis qu'il enroula son bras autour de son cou, ce qui lui fit remémorer leur première soirée ici à s'embrasser et cette pensée le fit sourire. La Lestrange lui vola un bref baiser puis s'allongea de tout son long en posant sa tête sur les jambes du blondinet, ce dernier posa alors ses deux mains sur les joues de sa compagne lui volant de tendre caresses. Il la regardait amoureusement observer le plafond avant de plonger également son regard dans les yeux bleus de son petit-ami. Et enfin, le silence fut rompu lorsqu'elle lui demanda à son tour comment s'était déroulée sa journée. Songeant tout d'abord à la beauté divine de cette femme qui représentait tout à ses yeux, il se décida à lui répondre, lui livrant de petits regards complice.

    -"Un peu moins tranquille que la tienne on va dire. Beaucoup de clients et pas mal de chaleur dans le magasin donc c'était pas facile mais avec le stagiaire, Ashton Parker je crois, on a géré comme on a pu." Dit-il, sourire au bout des lèvres, fier de s'en être sorti malgré tout.

    Il passa doucement sa main dans les cheveux de sa brunette d'amour, et songea à lui parler de quelque chose, bien qu'il hésitait un peu de part le fait qu'ils n'étaient ensemble que depuis deux semaines. Vous vous souvenez lorsque je disais un peu plus haut que le beau blond ressentait bien plus que de l'affection envers Eléane ? Et bien c'est précisément de ça qu'il s'agit ! BINGO, le grand homme était sûr à 98% qu'il était amoureux de la belle brune. Oui, je vous rassure, vous avez bien lu : Alex est amoureux. Et c'est pour dire, lui même avait peine à y croire. Non pas qu'il était étonné d'être amoureux, ce qui l'étonnait c'est de l'être en à peine deux semaines. Mais au fond de lui, l'anglais se doutait que ce moment arriverait assez vite dans la mesure où cette femme était différente en tout point de celles qu'il avait connus et depuis leur début de relation elle lui faisait tourner la tête (dans le bon sens du terme hein), jamais il n'avait eu d'obsession pour une femme avant de la connaître, ses pensées ne tournaient qu'autour d'elle, il avait des étoiles dans les yeux à chaque fois qu'il la voyait et il avait changé dans sa façon d'être ou même par rapport à ses principes notamment celui de ne pas penser à l'avenir. Or, depuis qu'Alex sortait avec Ely, il n'arrêtait pas de songer à son avenir avec elle. Cette fois, il était certain de ce qu'il ressentait et n'avait pas honte de lui avouer. Cependant, le bel homme avait peur qu'Eléane prenne ses distances après cette révélation car ce n'était pas dit que son amour soit réciproque. *Tant pis, je me lance* Pensa t-il, déterminé à avouer ses sentiments.

    Cela faisait au moins deux bonnes minutes que le sorcier était plongé dans ses pensées et sa petite amie avait sans doute dû le remarquer. Pour sa défense, on le remarquait facilement car lorsqu'il réfléchissait le blond fixait quelque chose, sans détourner son regard et son visage possédait certaines mimiques particulières, ne lui retirant pas son charme pour autant, au contraire, il pensait avec classe. Dès lors, il secoua tout légèrement la tête et revint à la réalité. Il se détourna de son point fixe, à savoir le mur d'en face, et décida de plonger son regard interrogatif dans les magnifiques yeux verts de sa partenaire. Il prit une forte respiration et se lança :

    -"Mon amour, je ... j'ai ... enfin ... un truc à t'avouer" D'une voix très hésitante. Pour le coup, lui qui était un beau parleur, il ne savait pas trop comment s'y prendre cette fois-ci mais il avait tout intérêt à changer de méthode afin de ne pas l'inquiéter inutilement. Alex fit glisser l'une de ses mains jusqu'à atteindre l'une des mains de sa compagne, et referma la sienne contre celle de la brune, lui caressant les doigts, ce qui pouvait parvenir à effacer les craintes de la sorcière. "Je sais pas trop comment m'y prendre cette fois-ci donc je vais essayer d'être le plus clair possible." Cette fois, il semblait être un peu plus confiant, son cœur battait pourtant assez vite pour qu'elle puisse le ressentir en elle. "Depuis qu'on est ensemble je suis un autre homme. Tu fais de moi un Poufsouffle comblé de bonheur, je ne pense qu'à toi, je pense à notre avenir, ce qui soit dit en passant n'arrivait jamais avant que je fasse ta connaissance. Bref, tu sais déjà tout ce que tu m'a apporté de bon, tu sais pourquoi je sort avec toi et pourquoi j'aime être avec toi. Maintenant, je me suis rendu compte ... Et je suis sûr de moi ... Je sais que je ..." C'était bien la première fois qu'il devait avouer cela à une fille avec qui il sortait, et la première fois n'était pas facile, croyez-moi, son cœur se mit à battre encore plus rapidement et sa respiration fut saccadée. Les mots paraissaient être un poids dont il ne supportait la charge. Mais lorsqu'il vit le regard attendrissant et serein de la jolie brune, cela l'encouragea à dévoiler ce qu'il tentait de lui dire : "Mon amour, je t'aime." Lâcha t-il, d'une voix plus sincère que jamais tout en restant le plus serein possible.

    A peine ces mots furent-ils sortit de sa bouche que sa respiration se calma d'un coup, et ses battements de cœur redevinrent habituel. Son regard était remplit d'étoiles et d'affections, il patientait et attendit de voir la réaction de la Lestrange, se demandant si cela était également réciproque pour elle. Ainsi, une certaine inquiétude persistait en lui mais fit de son mieux pour la masquer.
Eléane Lestrange
Eléane Lestrange
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Eléane Lestrange, le  Sam 25 Avr 2015, 12:12

    Eléane était allongée sur le canapé, sa tête posée sur les cuisses de son petit-ami qui lui caressait les joues doucement. Elle apprécia ces douces caresses quelques instant avant de briser le silence environnant et de le questionner sur sa journée. Il la regarda tendrement avant de lui répondre, un sourire aux lèvres que sa journée avait été un peu compliquée à cause de la chaleur et du nombre élevé de clients. La brune ne pouvait que compatir, comprenant tout à fait ce que le jeune homme avait enduré, ayant déjà passé ce genre de journée à courir dans les rayons pour servir un nombre incalculable de clients. Par contre pour la chaleur, cela lui était un peu inconnu car les beaux jours n’étaient arrivés que récemment, et la boutique était très aérée en raison des animaux qu’ils vendaient, il ne fallait pas qu’ils aient trop chaud. Un nouveau silence c’était installé, mais loin d’être gênant ou autre, il était simplement reposant après une journée passée dans un environnement bruyant. La jeune femme se laissa aller aux caresses dans les cheveux que lui prodiguait Alex et qui la détendait totalement. Elle ferma les yeux quelques secondes avant de les ouvrir et de regarder les yeux bleus et pensifs du blond. Il semblait être totalement ailleurs. Mais la demoiselle remarqua que son regard n’était pas voilé de tristesse ou de colère, il était juste dans une profonde réflexion, et bien qu’elle ne soit pas très patiente de nature, elle ne souhaitait pas le sortir de cette réflexion. D’un seul coup, une lueur déterminée s’était allumé dans son regard, qui ne disparut pas quand il détourna son regard du mur pour la fixer à nouveau, mais qui fut accompagné par une étincelle de timidité. La jeune femme attendit qu’il se lance, ce qui ne tarda pas.

    "Mon amour, je ... j'ai ... enfin ... un truc à t'avouer" Ça sonnait mal pour un début aux oreilles de la brune qui commençait à s’imaginer plein de choses pas franchement génial. Seulement si avant de partir dans des réflexions irrationnelles, elle avait fait plus attention à ce qu’il avait dit au début de sa phrase, elle aurait pu s’éviter tout ce tracas. En effet, le bond l’avait appelé "mon amour", surnom qu’il n’avait jamais employé en deux semaines de relation. Un seul geste de la part du jeune homme la fit rapidement se détendre, il lui avait pris la main et lui caressait doucement les doigts. "Je sais pas trop comment m'y prendre cette fois-ci donc je vais essayer d'être le plus clair possible." Cette fois, ses paroles étaient plus confiantes, mais n’arrivaient pas franchement à rassurer Eléane. Elle ne se détendit totalement qu’avec la suite de son discours. "Depuis qu'on est ensemble je suis un autre homme. Tu fais de moi un Poufsouffle comblé de bonheur, je ne pense qu'à toi, je pense à notre avenir, ce qui soit dit en passant n'arrivait jamais avant que je fasse ta connaissance. Bref, tu sais déjà tout ce que tu m'a apporté de bon, tu sais pourquoi je sort avec toi et pourquoi j'aime être avec toi. Maintenant, je me suis rendu compte ... Et je suis sûr de moi ... Je sais que je ..." Après qu’il est dit cela, elle pensait savoir, ou plutôt non, elle savait ce qu’il allait lui dire ensuite. Peut-être que deux semaines c’était trop tôt, mais la brune n’y faisait pas attention, ils vivaient ensemble du matin au soir depuis le début, ce n’était pas une relation comme pourrait l’avoir les autres couples qui ne se voyaient parfois pas tous les jours. C’est pourquoi en voyant de nouveau le stress envahir les traits du visage d’Alex, elle lui renvoya un regard tendre. Ce regard sembla le détendre et il acheva sa tirade par un "Mon amour, je t'aime." plein de sincérité, et d’amour. La brune sentit qu’après avoir dit qu’il l’aimait son cœur avait ralenti ses battements pour revenir au rythme normal tout comme sa respiration. Cependant, bien que ses yeux lui renvoient toute l’affection qu’il avait pour elle, elle y distingua aussi une pointe d’inquiétude.

    L’ancienne Serpentard savait qu’il fallait qu’elle lui réponde, mais elle ne savait pas si les sentiments forts qu’elle ressentait pour le Pousouffle étaient de l’amour. Elle aussi pensait parfois à l’avenir qu’ils pourraient avoir ensemble. Et quand elle était avec lui, elle était heureuse. Lorsqu’il lui faisait ses sourires craquants et qu’il la regardait avec ses yeux brillant de joie, elle fondait. Depuis qu’elle était avec lui, elle aussi avait changé, mais ce n’était pas mauvais. Finalement, en y réfléchissant vraiment, il se pouvait que les sentiments forts qu’elle avait pour s’avèrent être de l’amour, c’était plus que probable même, voir absolument certain. Oui elle en était sûre maintenant. "Je crois, non je suis sûre que… Je t’aime aussi Alex." Elle qui n’avait jamais dit cela à personne, et à qui on ne l’avait jamais dit, car il n’était pas comme cela dans sa famille, elle savait que ses parents l’aimaient à leur manière, mais de là à lui dire, ça non. Et l’émotion qu’elle avait ressentie quand le blond lui avait dit ces trois mots, était indescriptible. Elle était certaine de ses sentiments pour lui malgré la vitesse à laquelle allait leur relation. "Ça ne fait pas longtemps que l’on se connait ou que l’on est ensemble, mais je suis certaine de ce que je ressens pour toi." Son sourire était grand, et montrait tout le bonheur qu’elle ressentait à ce moment-là.
Contenu sponsorisé

[Habitation] Snake's apartment - Page 4 Empty
Re: [Habitation] Snake's apartment
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 6

 [Habitation] Snake's apartment

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.