AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 5 sur 14
Stonehenge
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
Summer Stone
Gryffondor
Gryffondor

Re: Stonehenge

Message par : Summer Stone, Dim 10 Mai 2015, 18:34


Visiblement, Laurae n'était pas choquée par le manque de présence d'esprit de Summer. Pas de plissements d'yeux, ni de grimace de désapprobation, ni même de sourire moqueur à l'horizon. Il y avait bien un sourire qui se dessinait sur les lèvres de la brunette, mais celui-ci était bien plus compréhensif et amical que méchamment calculateur. C'était le genre de sourire qui possède le pouvoir de faire disparaître les ondes négatives, pour les remplacer instantanément par une atmosphère de douceur protectrice.
C'était le genre de sourire que Laurae avait toujours possédé, d'aussi loin que les souvenirs de la Griffy pouvaient remonter...

A ce sourire franc succéda une réponse, aussi évasive que l'était la question. En effet, et la jeune fille en était maintenant consciente, ce n'était pas par un simple "non", ni même par un simple "oui", que la situation actuelle pouvait se résumer. Encore une fois, il aurait fallu beaucoup plus que des mots pour que la retranscription soit précise, et malheureusement, les deux jeunes filles ne disposaient pas de moyens alternatifs...
"Je ne sais pas si je peux vraiment répondre à cette question Sun... Tout ce que je sais, c'est que cette retrouvaille est... si floue, bourrée de souvenirs... et en même temps si magique que j'en perds mes mots... J'en suis désolée, j'espère que tu le comprends..."

Bien sûr qu'elle le comprenait. Elle comprenait absolument tout, pour la simple et bonne raison qu'elle était exactement dans le même état d'esprit. Comme autrefois, les deux cousines se trouvaient être sur la même longueur d'onde. C'était d'ailleurs ce qui avait rendu tous leurs échanges si faciles, si limpides à l'époque. Ce devait également être ce qui les avait séparées, leurs ressemblances ne mettant que trop en valeur la tragédie qui les liaient à leur insu...

Leurs regards se croisèrent, et, une nouvelle fois, le centre de gravité de la terre sembla s'être inversé, se retrouvant maintenant en plein cœur de ce regard vert et doré. Mais cette fois, la jolie blonde ne se laissa pas avoir, et préféra détourner son propre regard avant d'en être incapable. Elle savait très bien comment tout cela allait se terminer sinon: les souvenirs remonteraient, amenant avec eux un flot incontrôlable et infini de tristesse oubliée. Non merci, il valait mieux laisser cette tristesse enfouie là où elle l'était...

"Raconte moi un peu ta vie Sun. On a du temps à rattraper !"
Cette fois, il y eut comme un changement d’atmosphère. Cette fois, la voix cristalline de Laurae sonna comme le début de quelque chose de neuf, de beau, comme un renouveau pur après toutes ces années souillées. Cette fois, Summer était décidée à redevenir cette "Sun" à laquelle sa cousine n'avait de cesse de faire référence, ce repère, ce rocher dans une mer agitée, ce phare dans une nuit noire...

La jeune brune s'était assise dans l'herbe verte, et semblait inviter la rouge et or à la rejoindre. Cette dernière accepta l'invitation, et s'assit en tailleur, faisant face à sa partenaire. Sans prendre le temps de chercher ses mots (après tout, si elle avait bien compris une chose, c'est qu'elle n'allait en aucun cas se faire juger), elle s'éclaircit discrètement la gorge, et débuta son récit:
"Eh bien... Je ne sais pas vraiment pas quoi commencer... Un peu avant mes 11 ans, je suis entrée à Poudlard. Ça devenait trop dur à la maison: les jumeaux captaient toute l'attention, et mes parents ne s'en sortaient plus, alors je ne pouvais pas m'empêcher de leur mener la vie dure (tu sais très bien comment était mon esprit de contradiction...). Mais ça devenait invivable, pour eux comme pour moi, et c'est pourquoi j'ai décidé de partir, le plus loin possible de chez moi. C'est comme ça que je suis arrivée ici, en Grande Bretagne. Ça n'a pas été facile au début: j'avais le mal du pays, je ne parlais plus à ma famille, et je souffrais beaucoup de cette situation, mais plusieurs années d'éloignement m'ont permis de prendre du recul sur ma situation, et aujourd'hui tout est redevenu presque normal. J'ai été répartie à Gryffondor, j'étais tellement fière ! Je me suis fait plusieurs amis à Poudlard, des gens géniaux, qui ont su comprendre ma situation et gérer mes sautes d'humeur, mes drôles de délires, tout ça... Comme tout le monde j'ai grandi, j'ai mûri. J'ai repris contact avec mes parents et les jumeaux, et je m'efforce maintenant de construire un cadre familial normal pour ma nouvelle petite sœur, qui n'a que quelques mois. Et puis voilà, tout ça nous amène à aujourd'hui et à... Toi..."
Volontairement, la Gryffone n'avais pas du tout parlé de sa cousine, ni de Carmin. Elle avait peur de donner une information erronée, ou blessante, ou quoi que ce soit qui puisse détruire l'harmonie fragile de leur discussion.
"Voilà, tu sais les grandes lignes... A toi maintenant !"
Ces paroles prononcées, elle attendit patiemment que la jeune Syverell débute à son tour le résumé condensé de sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Stonehenge

Message par : Laurae Syverell, Dim 10 Mai 2015, 19:05


La Stone s'était assisse en face de Laurae. Elle accepta de prendre la parole... L'expression de la Blairelle changeait au fur et à mesure des phrases de sa cousine qui se faisaient plus naturels, moins hésitants. Lorsque l'Irlandaise appris que sa cousine faisait partie de la maison rouge et or, elle ne pu retenir un énorme sourire de fierté envers elle. Certes, toutes les maisons avaient leurs valeurs et leurs brillantes réputation, mais, Sun avait ce que Gryffondor avait au sein de sa maison... Se battre et se relever, l'endurance, et l'envie de ne jamais abandonner. Les mots comme "sautes d'humeurs" et "drôle de délire" faisait doucement rire la Blairelle. Sa cousine était quelqu'un d'unique, et avait son caractère... Mais cela faisait partie de son charme.  

"Voilà, tu sais les grandes lignes... A toi maintenant !"

Elle allait répondre quand un sujet vint lui tenter les oreilles...

- Tu as... une nouvelle soeur? C'est fantastique ! J'ai une autre cousine ! 

Elle était aux anges, comme si on lui avait annoncé la naissance d'une nouvelle soeur ou même d'une niece... C'était vraiment fort. Puis elle se concentra à nouveau sur le discours de sa cousine. Les grandes lignes... Certes c'était bien, mais les petits détails aussi ! Qu'importe, la jeune irlandaise aura tout le temps d'en apprendre plus sur sa cousine. Son parcours était intéressant et avait fait les montagnes Russe... un peu comme celle de Laurae.

- Et bien... Comme tu le sais, j'étais dans une école de magie en Irlande. Mais...a mes treizeans j'ai un peu mal tourné. Je commençais à m’intéresser à des choses plutôt louches ce qui à déclenché mon renvoi. Du coup à 14 ans je suis arrivée à Poudlard et j'ai été répartie... A ma plus grande surprise je l'avoue, à Poufsouffle. Surtout après ce que j'avais fait... M'enfin... La je me suis perfectionnée dans la magie, j'ai appris à faire un patronus très tôt.. et j'ai eue pas mal de BUSEs. Je retourne quelque temps chez mes parents...

C'est vrai qu'elle avait énormément bosser tout au long de son cursus scolaire. Des Optimals et des Efforts exeptionnels trônaient souvent sur ses feuilles d'examens. Oui, elle était bien une travailleuse acharnée comme les Poufsouffles, une discrète élève comme eux... et finalement elle se rendait compte que la maison jaune et noire était bien une maison pour elle. 

- Cette année est ma dernière dans l'enceinte de l'école alors je trouve un petit job, pour me payer un studio. Et maintenant que je t'ai retrouver... Pourquoi pas s'installer ensemble... plus tard? Après tout, ce serait sympa, bien sûr je te lasserai du temps. 

L'irlandaise lui sourit à nouveau, comme pour lui montrer qu'elle n'attendait pas forcément une réponse de suite... mais peut être plus tard voir des moins ou des années si elle le souhaitais, ça ne pressait pas. 

- Et puis, j'ai l'intention de bosser en temps que militaire. Pilote de Chasse je pense. Certes c'est pas vraiment un métier de sorcier, mais avec mes dons, je pense pouvoir mieux protéger les civils. La seule difficulté, c'est de camouflé ma magie. Ou étudier la langue des signes... Après en temps que métier sorcier.. j'en sais rien... Et toi ? 

La jeune femme se massa la nuque. Son fidèle tic qui ne l'avait jamais quitté. Elle avait fait un effort sur sa prononciation, essayant de rouler moins les "r" comme c'était une longue tirade, ça serait plus facile pour sa cousine de la suivre comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Summer Stone
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Stonehenge

Message par : Summer Stone, Lun 11 Mai 2015, 19:18


Laurae ouvrit la bouche pour, à son tour, entamer l'histoire de sa vie, mais elle la referma presque aussitôt, et un énorme sourire éclaira son visage, qui respirait pourtant d'ors-et-déjà la joie de vivre. Avant même que Summer ait pu prendre le temps de se demander la raison de ce changement d'expression, la réponse lui fut servie sur un plateau:
"Tu as... une nouvelle sœur? C'est fantastique ! J'ai une autre cousine !"
C'était donc ça ! Cette nouvelle semblait rendre l'irlandaise si heureuse, et ce bonheur était si contagieux, que la Griffy ne put s'empêcher de lui donner quelques précision:
"Oui ! Elle s'appelle Shannon, et vient tout juste de fêter ses deux mois. Elle est si belle, avec sa bouille d'ange ! Elle a les mêmes yeux que moi, mais avec la forme de ceux de maman, et donc, la forme des tiens... Il faudra vraiment qu'on s'arrange pour que tu puisses la voir, tu en tomberais instantanément amoureuse !"
Oui, en effet, il fallait qu'elle la voit. Il fallait qu'elle ait une place dans la vie du bébé, dans la vie des jumeaux, dans celle de Summer, dans leurs vies à tous. Il le fallait impérativement.

Cette surprise passée, Laurae débuta enfin son histoire. Comme sa cousine, elle ne pris pas pris la peine de chercher ses mots, et se lança sans une once d'hésitation. L'une comme l'autre avaient bien compris que désormais, la franchise était obligatoire si elles souhaitaient rattraper au mieux le temps qu'elles avaient perdu...
"Eh bien... Comme tu le sais, j'étais dans une école de magie en Irlande. Mais... à mes treize ans j'ai un peu mal tourné. Je commençais à m’intéresser à des choses plutôt louches ce qui à déclenché mon renvoi. Du coup à 14 ans je suis arrivée à Poudlard et j'ai été répartie... A ma plus grande surprise je l'avoue, à Poufsouffle. Surtout après ce que j'avais fait... M'enfin... Là je me suis perfectionnée dans la magie, j'ai appris à faire un patronus très tôt.. et j'ai eue pas mal de BUSEs. Je retourne quelque temps chez mes parents..."
Poufsouffle... Ça n'était pas si étonnant que cela finalement ! D'après les bribes de souvenirs que possédait la Gryffone, la brunette avait toujours été bosseuse, déterminée à avancer, perfectionniste, mais aussi loyale et patiente... Autant de qualités que les Pouffys sont sensés posséder, et que Laurae comptait sans nul doute possible parmi les siennes !

"Cette année est ma dernière dans l'enceinte de l'école alors je trouve un petit job, pour me payer un studio. Et maintenant que je t'ai retrouvée... Pourquoi pas s'installer ensemble... plus tard? Après tout, ce serait sympa, bien sûr je te laisserai du temps."
Wolà... C'est qu'elle ne perdait pas de temps la blairelle! L'australienne n'avait jamais (mais alors VRAIMENT jamais) pensé à l'après Poudlard, et encore moins à un après Poudlard en compagnie de sa cousine qu'elle pensait ne plus jamais revoir !
Mais si il était indéniable que cela faisait beaucoup trop de choses à digérer d'un seul coup, la jeune blonde ne pouvait s'empêcher de se dire que la proposition avait du bon... Sans parler du côté pratique évident d'avoir une colocataire, l'idée de vivre avec sa cousine ne la rebutait pas, bien au contraire...
Cependant, elle estima qu'il était beaucoup trop tôt pour établir ce genre de plans, et elle préféra se contenter d'adresser un vague hochement de tête à sa cousine. Il serait largement temps d'aborder ces question plus tard...

Les divagations cérébrales de Summer ne parurent pas ébranler son interlocutrice, qui continua son récit:
"Et puis, j'ai l'intention de bosser en tant que militaire. Pilote de Chasse je pense. Certes c'est pas vraiment un métier de sorcier, mais avec mes dons, je pense pouvoir mieux protéger les civils. La seule difficulté, c'est de camoufler ma magie. Ou étudier la langue des signes... Après en temps que métier sorcier.. j'en sais rien... Et toi ?"
Pilote de Chasse ? Alors ça c'était quelque chose ! La rouge et or n'aurait pas du tout imaginé sa Pouffy de cousine aux commandes d'un avion de chasse, mais après tout, pourquoi pas ! Un sourire d'admiration se colla sur ses lèvres. Oui, elle était fière. Fière de l'avoir retrouvée vraisemblablement au mieux de sa forme, et fière de constater ce qu'elle était devenue, ainsi que ce qu'elle souhaitait devenir...

Puis, elle réalisa qu'on lui avait posé une question. Crotte... Elle avait toujours préféré écouter les gens parler, tenir une conversation intéressante n'avait jamais été son point fort... Tant pis, elle allait devoir se forcer !
"Oulà... Tu sais, je ne me suis jamais vraiment posé ce genre de question, c'est bien trop concret pour moi... Pourquoi pas devenir Auror, ce serait chouette, mais... Enfin, je ne suis pas beaucoup plus travailleuse qu'avant, tu dois t'en douter..! Pour l'instant, j'estime que je suis encore jeune, et je préfère vivre au jour le jour, en me débrouillant avec ce qui se présente !"
Elle assortit cette dernière phrase d'un clin d’œil. Elle avait toujours vécu ainsi, et savait que sa cousine aurait été bien étonnée de savoir que cela avait changé...

En face d'elle, l'irlandaise se massait la nuque, tic qui faisait partie intégrante de ce qu'elle était, et avec lequel la Griffy l'avait toujours connue... Ne voulant pas laisser s'étouffer la conversation (bien que le silence était la meilleure des murailles, elle en avait toujours été convaincue), cette dernière tenta une diversion :
"En tous les cas, je ne devrais pas avoir beaucoup de mal à te faire engager ici pour cet été si tu le souhaites, un petit décolleté fera largement l'affaire avec le patron, si tu vois ce que je veux dire ! Et puis, (elle s'éclaircit la gorge avant de continuer, livrer ses sentiments représentait décidément quelque chose de bien compliqué), ça nous permettrait de... passer une partie de l'été ensemble ! Et puis, comme l'autre partie je risque fort de rentrer à la maison, tu pourrais... Enfin, je me disais que tu pourrais peut-être m'accompagner à Sydney... Pap's et Mam's seraient vraiment contents de te revoir, et puis tu pourrais passer du temps avec les jumeaux... Et avec Shannon bien sûr, pour laquelle on cherche toujours une marraine, soit dit en passant... Enfin, c'est vraiment comme tu le souhaites !"
Si Summer n'avait rien laissé transparaître dans sa tirade, elle était cependant certaine d'une chose: il fallait qu'elle accepte, cela ne pouvait en être autrement...
Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Stonehenge

Message par : Laurae Syverell, Lun 11 Mai 2015, 20:13


Sun avait l'air surprise de l'ambition de l'Irlandaise. Oui ça paraissait fou de voir une Pouffy stéréotypé gentille et bisounours dans une machine de guerre. Cette déclaration faisait même sourire la Syverell. "Je ne vais pas lui dire ce que je prépare... Elle vient de me retrouver, et elle serait en danger...pas encore". La jeune femme parla ensuite de... Shannon? Joli nom, typiquement Australien ! 

"Oui ! Elle s'appelle Shannon, et vient tout juste de fêter ses deux mois. Elle est si belle, avec sa bouille d'ange ! Elle a les mêmes yeux que moi, mais avec la forme de ceux de maman, et donc, la forme des tiens... Il faudra vraiment qu'on s'arrange pour que tu puisses la voir, tu en tomberais instantanément amoureuse !"

Des étoiles dans les yeux, le coeur au bord des lèvres la jeune femme était juste comblée. Shannon, petite de deux mois avec les yeux bleus de la famille... (d'ailleurs Laurae et sa famille maternelle était les seuls à avoir les yeux verts car leurs ancêtres étaient roux) mais avec la jolie forme en amande de Laurae, et de Carmin. Avait-elle le visage anguleux comme sa nouvelle cousine? Etait-elle pleine de vie, serrant ses petits poings potelés? La voir... La jeune femme en mourrait d'envie. Retrouver sa famille qu'elle avait lâchement délaissée au prix de sa souffrance... comme son père avant elle pour son côté aventureux et indépendant..."Je lui créerai une mélodie" Oui, à ses heures perdus, quand elle ne buvait pas, la jeune femme jouait de la musique... Elle était même dans un groupe de rock, mais jouait aussi de la classique... C'était mieux pour un nourrisson. Elle ne chanteras pas, c'était une piètre chanteuse. 

Puis la discussion revint à elle deux.

"Oulà... Tu sais, je ne me suis jamais vraiment posé ce genre de question, c'est bien trop concret pour moi... Pourquoi pas devenir Auror, ce serait chouette, mais... Enfin, je ne suis pas beaucoup plus travailleuse qu'avant, tu dois t'en douter..! Pour l'instant, j'estime que je suis encore jeune, et je préfère vivre au jour le jour, en me débrouillant avec ce qui se présente !"

Pas étonnant, la jeune irlandaise retient un petit rire. Elle lui proposerais de l'aider si elle le souhaite. Les cours correspondant à la formation d'Auror intéressait follement la jeune femme. Surtout avec sa professeure Boccini. Un clin d'oeil... Wouw... Ce simple geste n'était pas anondin pour la Syverell, la complicité renaissait de ses cendres... C'était si... Wouw.. "émouvant?, fabuleux?.... ouais... un peu comme ça"
"En tous les cas, je ne devrais pas avoir beaucoup de mal à te faire engager ici pour cet été si tu le souhaites, un petit décolleté fera largement l'affaire avec le patron, si tu vois ce que je veux dire !

Houla attends quoi? Un décolté? La jeune Syverell regarda ses fringues... Certes un peu vintage avec sa chemise à carreaux sous son long gilet en laine bordeaux,  son jean sombre et ses Dc Martens bruns usés. Et puis... Le patron elle s'en foutait un peu, si elle devait draguer quelqu'un se serait plutôt une patronne... Mais bon. On pouvait pas tout avoir n'est ce pas? La jeune Syverell inspecta alors la tenue féminine de sa cousine... A ouais, changement de garde robe entre les deux cousines... ça va être dure le shopping... Elle ria un peu puis repris son sérieux. Allez, place au Coming-out? 

- J'ai oubliée de préciser que j'aimais les femmes... pas les hommes

Elle l'avait dit d'une traite comme ça...Sun ne savait pas encore, la jeune irlandaise avait conscience de son orientation sexuelle que depuis deux ans. Elle ne savait pas si sa cousine l'avait entendue puisqu'elle continua son récit, si c'était le cas, tant pis, elle verrait bien par elle même. 

 Et puis,  ça nous permettrait de... passer une partie de l'été ensemble ! Et puis, comme l'autre partie je risque fort de rentrer à la maison, tu pourrais... Enfin, je me disais que tu pourrais peut-être m'accompagner à Sydney... Pap's et Mam's seraient vraiment contents de te revoir, et puis tu pourrais passer du temps avec les jumeaux... Et avec Shannon bien sûr, pour laquelle on cherche toujours une marraine, soit dit en passant... Enfin, c'est vraiment comme tu le souhaites !"

La jeune femme figea son sourire. Passer l'été ensemble, oui... "ensuite qu'est ce qu'elle à dit?"... l'accompagner à Sydney "Mouais, normal si tu veux revoir ta famille! Et ensuite?" Passez du temps avec la famille..."Tu te fiches de moi là! QU EST CE QUI TE BLOQUE COMME CA ?" lls recherchent une marraine pour Shannon "Ah. Nous y voilà". La jeune femme avait réfléchit à cela qu'une micro seconde, mais qui semblait être une éternité.

- Sun... Tes parents.. ils accepteront? Je veux dire... je t'ai fais du mal, et... je ne vois pas pourquoi il m'accepterais dans leurs maison, et encore moins me trouver digne de Shannon... 

Mais rien que l'idée faisait frémir de bonheur Laurae, ses yeux pétillait. Il y avait juste cette peur qui était resurgit dans son ventre. D'ailleurs ça se voyait, elle abordait un petit sourire, pensant à la prendre dans ses bras, jouer avec les jumeaux et accompagnée de sa cousine... Une nouvelle vie.

- Je suis vraiment heureuse de pouvoir accepter et je l'accepte, mais seulement sur accord de tes parents Sun... Ne brave pas les interdits, promis? 

Elle lui prit les épaules et la regarda droit dans les yeux. Non, cette fois ci sa cousine ne devait pas jouer les rebelles en bonne Lionne qu'elle était. Il fallait que sa famille prenne le temps du choc que la petite Syverell était revenue d'entre les "morts" après avoir fait du mal à sa cousine, et qu'elle avait accepté de prendre soin de Shannon. Double choc... "surtout que ton avenir est dangereux miss, va falloir veiller sur deux front maintenant...Veiller sur ta famille, et veiller a ne pas te faire capturer ou tuer"... Hors de question, Laurae ne laisserait pas ses intentions bouleverser à nouveau le cadre familial.
Revenir en haut Aller en bas
Summer Stone
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Stonehenge

Message par : Summer Stone, Mer 13 Mai 2015, 15:47


L'idée de mettre un décolleté plongeant pour se faire embaucher ne parut pas DU TOUT plaire à Laurae, et Summer ne put s'empêcher de se demander pourquoi. Peut-être était-ce parce que la Syverell trouvait ces pratiques peu académiques, en bonne Poufsouffle qu'elle était, mais cette explication était peu plausible, étant donné l'attirance qu'elle avait toujours eu pour ce qui, justement, n'était pas forcément dans les normes. Non, il y avait autre chose, c'était évident.
"J'ai oublié de préciser que j'aimais les femmes... pas les hommes."
Ah. Voilà qui était clair. Concis. Simple. Surprenant. Tout ça a la fois, mais certainement pas choquant, ni aberrant. D'ailleurs, la Griffy avait toujours été extrêmement tolérante, et elle ne considérait même pas l'homosexualité comme une différence. Selon elle, c'était juste une caractéristique comme les autres, au même niveau que les cheveux blonds ou les yeux marrons.
Elle aurait voulu expliquer tout cela à sa cousine, lui dire qu'elle s'en fichait, que ce n'était pas grave, que ça faisait partie de sa personnalité, et qu'elle l'acceptait volontiers. Et puis de toute façon, elle lui avait seulement demandé de mettre un décolleté pour mettre toutes les chances de son côté, pas de mettre le patron dans son lit, alors son orientation sexuelle ne changeait pas grand chose !
Elle aurait voulu lui dire tout cela, mais elle préféra continuer son récit, se disant que l'annonce qu'elle s'apprêtait à faire était tout de même plus importante qu'un débat anodin sur l'homosexualité de sa cousine...

Elle continua donc son discours comme si de rien n'était, et arriva au moment où elle exposa à l'irlandaise ce qu'elle avait imaginé pour cet été. L'idée lui était venu comme ça, sans prévenir et, si elle l'avait d'abord formulée par politesse, elle s'était vite rendue compte que oui, elle adorerait passer du temps avec Laurae en Australie, oui elle adorerait que cette dernière soit la marraine de sa petite sœur nouvelle-née. Oui, elle l'adorerait, c'était net.

Par contre, et ce contre toute attente, l'idée ne semblait pas plaire à la brunette autant que Summer l'avait espéré. Son sourire s'était figé, et elle semblait réfléchir intensément. Comme si quelque chose la bloquait. Mais pourquoi ? Que ce passait-il donc ?? Pourquoi n'acceptait-elle pas tout de suite en pleurant de joie, ou en sautant partout, ou en tombant dans les pommes, ou n'importe quoi d'autre qui aurait prouvé qu'elle était heureuse ? Pourquoi la scène était-elle si différente de tout ce que la Gryffone avait pu imaginer ?

Elle faillit lui demander des explications, mais se ravisa en voyant que la Pouffy prenait d'elle-même la parole:
"Sun... Tes parents.. ils accepteront ? Je veux dire... je t'ai fais du mal, et... je ne vois pas pourquoi ils m'accepteraient dans leurs maison, et encore moins me trouver digne de Shannon..."
Décidément, elle avait l'art de tout tourner en tragédie la blairelle ! "Digne de Shannon" ? Bien sûr qu'elle était digne de Shannon, et puis quoi encore ! Bien que désormais pleine d'une douleur aussi tragique qu'indélébile, elle était toujours la cousine enjouée que Summer avait connu, celle qui la faisait autrefois rire, danser, chanter ! Et elle saurait faire de même avec Shannon, c'était certain ! Elle serait une marraine formidable !
D'ailleurs, le doute qu'elle venait d'exprimer à voix haute ne parvenait pas à occulter cette lueur d'envie qui avait pointée dans ses yeux aussitôt que la rouge et or avait émis cette idée. La perspective de ce renouveau l'enchantait, c'était certain.
Alors il ne fallait pas hésiter, nom d'un Nimbus 2000 !!!

"Je suis vraiment heureuse de pouvoir accepter et je l'accepte, mais seulement sur accord de tes parents Sun... Ne brave pas les interdits, promis ?"
Ah, voilà qui était mieux. Summer retrouvait enfin la Laurae qu'elle avait connu il y a longtemps, la Laurae protectrice et pleine de vie, partante pour tout. C'est avec un grand sourire qu'elle prit enfin la parole, d'une voix tintée du soulagement liée au consentement de sa cousine:
"Bien sûr qu'ils accepteront, ce n'est pas possible autrement ! C'est à moi qu'ils ont demandé de trouver une marraine pour la petite, figure toi, et si tu n'avais pas été là, j'aurais été obligé de le proposer à une de mes amies qu'ils ne connaissent même pas ! Alors comment crois-tu qu'ils réagiront lorsque je leur annoncerai que non seulement tu es revenue dans nos vies, mais qu'en plus c'est toi que j'ai choisi pour être la marraine ? La réponse me paraît évidente, ils t'ont toujours adoré !"

Bon d'accord, sur ce coup là, l'australienne faisait peut-être un peu preuve de naïveté. En effet, ses parents en avaient énormément voulu à Laurae lorsqu'elle avait disparu, laissant la petite fille qu'était Sun détruite. Ce phénomène avait d'ailleurs contribué à précipiter la rupture de la famille Stone. Il faudrait donc sûrement qu'elle s'explique longuement avec ses géniteurs pour les convaincre.
Mais elle le ferait. Pour elle, mais surtout pour Laurae, qui la tenait maintenant par les épaules, la fixant de son regard si perçant. Ce nouveau départ lui ferait du bien, elle en avait besoin, c'était une nécessité...

Soudain, une lueur d'angoisse traversa les yeux de la brunette. Mais ce n'était pas une simple angoisse, qu'on aurait pu apparenter à de l'appréhension ou du stress... C'était beaucoup plus que ça, c'était si intense, presque comme une folie meurtrière...
Dorénavant très inquiète, sans cependant réellement comprendre pourquoi, la Gryffone reprit la parole:
"Laurae... Tu es sûre que ça va ? Je... J'ai toujours été douée pour lire dans les yeux d'une personne, tu le sais, et les tiens... M'apprennent que tu n'es pas tranquille..."
Puis, après une pause, elle ajouta:
"Tu peux tout me dire tu sais, je suis toujours la Sun qui était capable de t'écouter pendant des heures... Je sais qu'on vient seulement de se retrouver mais... Te confier te ferait du bien..."
Puis, patiemment mais néanmoins inquiète, elle attendit une réaction, quelle qu'elle soit...
Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Stonehenge

Message par : Laurae Syverell, Mer 13 Mai 2015, 20:01


Les premières phrases de la réponses de LAurae ne semblaient pas être ce qu'attendait Summer de sa cousine. Laurae l'avait de suite compris à son air étonné et ses yeux ronds. La Syverell avait purement et simplement brisé la bulle de la Lionne en deux temps trois mouvements... Et pourtant ! Elle aurait vraiment aimée faire partie de cette petite bulle fine et fragile qu'était la vie de Sun, des jumeaux, de Shannon... Et de son oncle et sa tante. Les souvenirs reviennent. Destiny, sa tante, riant aux éclats devant une Laurae qui changeait rapidement d'humeur entre intenable et d'un calme Olympien. "Un vrai courant d'air" ou "ma petite sauvageonne". La jeune femme n'avait pas été une petite fille simple. Il fallait toujours l'épuisé pour la calmer. Elle avait besoin de défoulement depuis qu'elle était petite. Sinon elle courait partout. Malgré sa, l'Irlandaise n'avait jamais fait de bêtises. Elle était seulement intenable physiquement, mais pas psychiquement. Destiny l'adorait, et Laurae adorait sa tante... "Tu as une belle famille Laurae. Après des excuses et quelques temps, ils vont t'accepter les bras ouverts.. j'en suis sûre!" Mais l'autre dans la tête de Laurae de répliqué "tu les as fait souffrir et tu les as déçus".
La deuxième partie de sa réponse semblait être plus  attendue. Sa cousine souriait un peu plus, et des étoiles apparurent encore dans ses beaux yeux Océaniques. C'était bizarre les yeux de la famille. L'une représentaient l'Océan, l'autre la Forêt. Et étrangement, Laurae avait grandit dans la forêt -du moins elle y passait le plus clair de son temps- et se nourrissait de la Mer. 

"Bien sûr qu'ils accepteront, ce n'est pas possible autrement ! C'est à moi qu'ils ont demandé de trouver une marraine pour la petite, figure toi, et si tu n'avais pas été là, j'aurais été obligé de le proposer à une de mes amies qu'ils ne connaissent même pas ! Alors comment crois-tu qu'ils réagiront lorsque je leur annoncerai que non seulement tu es revenue dans nos vies, mais qu'en plus c'est toi que j'ai choisi pour être la marraine ? La réponse me paraît évidente, ils t'ont toujours adoré !"

Comment la Syverell pensait qu'ils réagiront? Euh... En bien car il y aura une belle surprise de voir qu'une partie de la famille revient après plusieurs années... et en mal parce que... "Parce que tu as été c*nne"... Ouais voilà, c'était le mot. M'enfin, la jeune femme souriait tout de même de l'enthousiasme de sa cousine. Dans un sens elle n'avait pas tord. Chez les Stones et les Syverell, il y avait un fort lien de complicité. Pourquoi ce lien se serait arrachée par une pauvre gamine de 13 ans? Les deux familles valaient mieux que ça. Le pardon, l'amour et la loyauté envers la famille ne pouvait pas se détruire après une perte. Non, elle renforçaient les liens pour devenir plus forte. Si seulement l'Irlandaise l'avait compris plus tôt... En pensant aux différentes manières dont ils pouvaient réagir, la jeune femme rit doucement. 

- Et bien... Je pense que ça va être un bon petit choc pour eux ! 

Soudainement, l'air de Sun s'assombrit un peu, inquiète. Elle resta à l'observer quelques minutes. Laurae pensait qu'elle avait un don pour la Légilimencie depuis qu'elle était petite. "Il faut vraiment qu'elle l'exploite!". Alors que Laurae était plus dans l'Occlumencie si jamais elle arrivait à l'étudier. 

"Laurae... Tu es sûre que ça va ? Je... J'ai toujours été douée pour lire dans les yeux d'une personne, tu le sais, et les tiens... M'apprennent que tu n'es pas tranquille..."

.GLOUPS.

C'était le seul mot qui lui vint à l'esprit à ce moment là. La Syverell soupira, un sourire en coin. Sa cousine n'avait pas changer malgré toutes ses années. Et c'était tant mieux.

"Tu peux tout me dire tu sais, je suis toujours la Sun qui était capable de t'écouter pendant des heures... Je sais qu'on vient seulement de se retrouver mais... Te confier te ferait du bien..."

Non, depuis quelques temps, Laurae n'était plus dans le même monde. Depuis la mort de Carmin, l'impulsivité de la Syverell était devenue plus... violente... voir dangereuse. Elle avait été bagarreuse, et aujourd'hui, elle travaillait au corps sur des sports comme la boxe, ou la lutte. Sa musculature plus prononcée que la plupart des filles faisait d'elle une parfaite combattante... Le couteau à la main, ou seulement les poings. Et puis, il y avait ce goût pour la magie dite noire... Pas forcément pour l'utiliser à des fins aussi impurs ou imb*cile des Mangemorts, mais justement pour aider le plus de monde. Utiliser la puissance émotionnelle afin de devenir plus puissante et la contrôler pour se sacrifier afin de protéger les autres. Ces deux mots d'ordres ont été alors "La fin justifie les moyens" et "ne porte pas préjudices aux actions si tu ne connais pas les intentions". Les militaires -et c'est pour ça qu'elle voulaient suivre la voie moldu- avait une technique simple et efficace pour s'auto contrôler. Et en ce moment, l'Irlandaise avait besoin de ça.

- Ecoute Sun, tu dois me faire confiance, il est trop tôt d'en parler maintenant. Seulement, j'ai fait des choses, et je compte en faire d'autre. Que je me contrôle ou non. Je ne veux plus te perdre, et je te protégerais, toi et toute ma famille. Quand je verrais tes parents, tu le sauras, je le leurs dirais. Mais d'ici là, j'ai juste besoin de te retrouver... Tu peux faire ça pour moi? 

Elle replaça une mèche rebelle sur son oreille gauche, en profitant pour caresser sa joue du revers de la main. Son expression n'était ni triste ni joyeuse. Elle inter-changeait entre impassibilité et détermination. Elle espérait que Sun la comprenne. Ou qu'elle lise dans ses mots. Voir même les deux, ça l'arrangerait. Mais bon, elle avait déjà trouver que quelque chose ne tournait plus rond chez Laurae. C'était peut-être déjà trop? 
Revenir en haut Aller en bas
Summer Stone
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Stonehenge

Message par : Summer Stone, Ven 15 Mai 2015, 16:03


Aussitôt que Summer eut deviné que sa cousine n'était en profondeur pas aussi sereine qu'elle ne le laissait paraître en surface, cette dernière perdit de son enthousiasme, d'ors et déjà léger. Si son visage resta approximativement celui, doux et rassurant, qu'elle avait affiché la majeure partie du temps depuis le début de leur retrouvailles, la lueur dans son regard, d'habitude si joyeuse, s'assombrit et laissa place à quelque chose de plus sombre, de plus torturé. Et ce malgré le petit sourire en coin qu'elle arborait, et qui exprimait clairement la pointe d'amusement qu'elle ressentait face à la vision de sa Sun, au caractère si peu changé depuis toutes ces années.

Non, elle n'allait pas bien, malgré ce que la rouge et or avait pu (avait voulu) croire. La mort de Carmin avait laissé son sillon de peine intense et profonde qui, malgré les apparences, ne s'était pas atténuée avec le temps. La Syverell avait seulement appris à vivre avec, mais elle n'avait encore dépassé aucun stade, aucune épreuve, rien qui aurait pu atténuer la douleur qui, par conséquent, restait aussi fraîche et meurtrière qu'au premier jour.
Tout cela était inscrit dans son regard. Cette douleur, cette peine, mais aussi cette lassitude et cet abandon, comme si elle avait renoncé à se battre, à passer à autre chose. Jusqu'ici, la Griffy avait tellement voulu croire que tout allait bien, qu'elle était parvenue à s'en persuader seule, sans se rendre compte qu'elle était bien loin de la vérité.
Mais désormais, ayant retrouvé toute sa lucidité et sa capacité d'analyse, elle se rendait bien compte que tout était bien loin d'être aussi rose que ce qu'elle avait pu imaginer...

La Pouffy tarda à répondre, ce qui rajouta à l'angoisse de l'australienne. Toutes deux avaient maintenant un regard voilé, l'une par les souvenirs et la réflexion, l'autre par la peine et le doute. Le silence s'installa, creusant un peu plus à chaque seconde un fossé, de plus en plus profond, entre les deux jeunes filles...
Soudain, la voix de Laurae s'éleva, brisant à la fois le silence et l'anxiété de la Lionne:
"Écoutes Sun, tu dois me faire confiance, il est trop tôt d'en parler maintenant. Seulement, j'ai fait des choses, et je compte en faire d'autre. Que je me contrôle ou non. Je ne veux plus te perdre, et je te protégerai, toi et toute ma famille. Quand je verrai tes parents, tu le sauras, je le leur dirai. Mais d'ici là, j'ai juste besoin de te retrouver... Tu peux faire ça pour moi ?"
J'ai fais des choses... J'en ferai d'autres... Que je me contrôle ou non... Qu'est-ce que c'était que cette histoire ? Quelle était cette chose qu'avait fait la Poufsouffle, et qui était assez grave pour que tout le monde ait besoin d'être protégé ?? Pour qu'il y ait une éventualité de perte ???

Le doute de Summer avait maintenant laissé place à de la peur à l'état pur, mêlée à quelque chose d'autre. Quelque chose qui ressemblait étrangement à de l'énervement. En effet, si il y avait bien quelque chose que la jeune blonde haïssait, c'était d'être volontairement maintenue dans l'ignorance, surtout quand cela concernait quelque chose d'aussi important que les futures actions, sans doute punissables, de sa cousine nouvellement retrouvée, et surtout moralement instable... Elle voulait savoir ce qui se tramait...

Un instant, elle voulut hurler, hurler sur cette jeune fille qui ne lui disait pas ce qu'elle voulait savoir. Qui était-elle, pour la mettre ainsi à l'écart ? Pour qui la prenait-elle, un petit enfant incapable de tenir sa langue ?
Mais la main douce et ferme à la fois de cette même jeune fille sur sa joue gauche étouffa son initiative dans l’œuf. Il fallait qu'elle se calme. C'était sa cousine qui se tenait en face d'elle. Sa cousine qui, bien plus que tout le monde, avait le droit d'avoir ses petits secrets, ses non-dits. Sa cousine qui lui avait demandé de respecter son silence, de ne pas insister. Sa cousine qui lui avait demandé de le faire pour elle.
Pour elle...

Les épaules de la Gryffone se détendirent, et elle poussa un petit soupir. Levant la tête, elle sourit timidement à Laurae, tentant tant bien que mal de chasser l'inquiétude de son regard. Elle attendrait. Elle attendrait le temps qu'il faudrait pour que sa cousine regagne confiance en elle, et décide de se livrer entièrement. Et, quand ce moment viendrait, elle serait là pour l'écouter, comme elle le faisait il y a si longtemps...

Soudain éreintée, elle s'allongea doucement dans l'herbe, et fixa son regard azur à l'ouest, où le soleil amorçait déjà sa descente derrière la cime des arbres. Quelle heure était-il ? Elle n'en savait rien, et après tout, ce n'était pas très important. Le temps n'avait plus vraiment d'importance, à l'image de nombreuses autres choses. Plus rien n'importait vraiment en fin de compte, le monde entier avait été plus ou moins chamboulé.
Tout au mois la conception que Summer se faisait du monde...

Sans tourner la tête, elle prit la parole dans un souffle:
"J'attendrais que tu sois prête. Et si tu le souhaites, nous nous contenterons de nous retrouver pour le moment. Je ne poserai aucune question. Et ça prendra le temps que ça prendra, peu importe, le temps, ce n'est pas ce qui nous manque..."
Ce n'était qu'une partie de la vérité, mais c'était la vérité. La seule qui méritait d'être dite.
Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Stonehenge

Message par : Laurae Syverell, Dim 17 Mai 2015, 13:07


Les flots de paroles de l'irlandaise ne semblèrent aucunement être apprécié de Sun, mais elle n'en était pas étonnée. Summer était quelqu'un qui tenait énormément aux membres de sa famille, et à ceux auxquels elle avait confié sont coeur et sa confiance. D'une loyauté sans faille, et d'un courage extrême, la Stone était appréciée de toute la famille chez les Syverell. Et même encore aujourd'hui. La jeune femme espérait réellement que les parents des deux familles continuaient à s'envoyer mutuellement des lettres pour se donner des nouvelles. Cependant, voilà, même si Laurae ne disait pas tout à sa cousine, sa violence dût à son impulsivité était marqué sur sa peau. Elle avait une musculature plutôt prononcée, une poigne assez forte... Une certaine position de protection, mais aussi d'agressivité. La jeune femme s'attacha les cheveux, son gilet tomba un peu et dénuda son épaule droite, dévoilant un de ses tatouages qui lui prenait tout le bras. 

"J'attendrais que tu sois prête. Et si tu le souhaites, nous nous contenterons de nous retrouver pour le moment. Je ne poserai aucune question. Et ça prendra le temps que ça prendra, peu importe, le temps, ce n'est pas ce qui nous manque..."

Le vent frai s'installa sur l'épaule de la Blairelle qui remarqua l'absence de laine sur son épaule, et la couvra d'un geste tendre. Comme si elle répondait par ce geste à la phrase de sa cousine. Celle-ci regardait le ciel et s'était allongée sans bruit, comme si elle se soumettait aux choix de l'irlandaise sans broncher. Mais la jeune femme savait que le coeur et la tête de la Lionne brûlaient à ce moment précis. Elle s'allongea aussi, mais releva la tête de sa cousine pour y passer ses jambes. Cette position serait plus confortable pour elle.  Laurae caressa les doux cheveux de sa cousine. Ils étaient si beaux. Si brillants et parfumés.

- Merci à toi Sun...

L'expression du visage de Laurae s'était éclaircie. Elle était bien. Rejetant son visage en arrière, elle regarda le ciel, les yeux pétillants de bonheur. Elle avait enfin trouver un endroit. Un endroit ou être. Après 5 ans, et s'être totalement séparé de sa famille et presque même de ses parents elle avait trouvé un foyer dans lequel déposé son coeur. C'était dans celui de Summer Stone, élève de Gryffondor à Poudlard, sorcière d'Australie, et cousine de la Syverell...





[Ne sachant que dire de plus, je te laisse mettre ton dernier post (retour au boulot si tu le souhaite), et je finirais le RP dans un dernier post ou je transplanerai. Ce rp avec toi était génial, merci Sun ! ] 
Revenir en haut Aller en bas
Summer Stone
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Stonehenge

Message par : Summer Stone, Dim 17 Mai 2015, 17:49


Le vent, ou un mouvement un peu plus brusque que les autres, avait fait glisser l'épaule du pull de Laurae, dévoilant un bras musclé et tatoué. *Un vrai bonhomme !*, pensa Summer. Et oui, c'était bien vrai, dans le sens où elle était forte, si forte, sans doute capable de tout endurer. Elle saurait protéger sa famille de n'importe quel danger, comme elle l'avait suggéré. Désormais, la Gryffone ne doutait plus...

Apaisée, au moins pour un temps, elle s'était allongée dans l'herbe verte de ce début de printemps, et sa cousine avait délicatement soulevé sa tête pour la poser sur ses jambes dépliées. Tandis que la brunette caressait doucement les longs cheveux blonds de la rouge et or, cette dernière se dit que, si le temps avait sans doute effacé certains souvenirs, en en mettant d'autres, plus douloureux, en exergue, l'affection, quant à elle, était demeuré identique, et l'amour n'avait pas faibli. Et, en fin de compte, c'était la seule et unique chose qu'il fallait retenir de toutes ces années: l'amour fraternel, quoi qu'on fasse, ne disparait jamais...

"Merci à toi Sun..."

Sun... Depuis son arrivée à Poudlard, c'était ainsi que tous ses amis proches la surnommaient, mais jamais elle n'aurait pu imaginer le bonheur de l'entendre de nouveau de la bouche de la Syverell. Prononcé par elle, ce diminutif avait comme une saveur, une odeur différente. Un sens différent. Plus de pouvoir. Plus d'émotion...

Levant légèrement ses yeux bleus, elle vit que la Pouffy, qui regardait le ciel en souriant, semblait enfin totalement apaisée. Comme si elle avait enfin trouvé un sens à la vie, un sens qui lui convenait. Et cette vision fit plus de bien à la jolie blonde que n'importe quelle parole...


***


Les minutes passèrent, mais aucune des deux jeunes sorcières ne sembla s'en rendre compte, ni y prêter vraiment attention. Ce n'est que lorsque Tom, le collègue moldu de Summer, se planta à la porte du restaurant en affichant ostensiblement une moue mécontente, que celle-ci parut prendre conscience de sa maladresse. En effet, pendant qu'elle parlait, les clients n'avaient cessé d'affluer, et le jeune homme devait être bien plus que débordé désormais. Elle se releva, et lui adressa un signe de la main, lui signifiant ainsi qu'elle arrivait. Puis, elle se tourna vers Laurae et, tout en lui souriant aussi sincèrement qu'elle le pouvait, lui souffla ces mots:
"Je dois y aller, le travail m'attend... Mais on se revoit bientôt, il est hors de question que j'attende encore plusieurs années !"
En lui faisant un clin d’œil, elle ajouta:
"Sois consciente d'une chose Lau. Tu es une de mes priorités désormais, et je serai là pour toi, à toute heure du jour et de la nuit. Chaque seconde de chaque minute de chaque heure de ta vie, je serai à tes côtés. Alors n'hésites jamais..."
Puis, délicatement, comme une promesse, elle lui colla un baiser sur la joue droite, un baiser dans lequel elle avait mis tout l'amour qu'elle ne pouvait exprimer avec des mots.

Enfin, elle se leva, et, sans cesser de sourire, s'en retourna à ses obligations, avec l'impression étrange, mais ô combien agréable, d'avoir comblé, au terme de cette rencontre, une énorme partie de la brisure de son cœur...


[Fin du Rp pour moi ! Je te laisse conclure ! Merci pour ce superbe moment d'écriture Lau, et à très bientôt j'espère !]
Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Stonehenge

Message par : Laurae Syverell, Dim 17 Mai 2015, 18:37


Plusieurs minutes étaient passée. Peut être même des heures... Mais pas assez au goût de la Syverell qui sentait sa cousine se relevée. D'un coup d’œil vers le restaurant, la jeune femme vit un des serveurs à la porte, attendant sans doute l'arrivée de Summer. Après une dernière caresse sur ses cheveux, Laurae la laissa se relever sans broncher, pour se lever elle même. Mais un grognement de mécontentement avait quand même du se faire entendre.

"Je dois y aller, le travail m'attend... Mais on se revoit bientôt, il est hors de question que j'attende encore plusieurs années !"

J'comprend... N'oublie pas mon CV...

La jeune femme fit un faible sourire. Et repris ses esprits. La Lionne avait trouvé du travail et Laurae devait surtout pas empiéter dessus! Hors de question! En plus c'était dur de trouver du boulot à cet âge là! La rouge et orlui fit un beau clin d'oeil. Elle était magnifique avec son sourire franc et sincère.

"Sois consciente d'une chose Lau. Tu es une de mes priorités désormais, et je serai là pour toi, à toute heure du jour et de la nuit. Chaque seconde de chaque minute de chaque heure de ta vie, je serai à tes côtés. Alors n'hésites jamais..."

La Syverell soupira, et sourit. C'était beau... Elle la remercia d'un hochement de tête, émue par cette déclaration pleine d'amour, qui prenait tout son sens dans un baiser qu'elle avait glisser sur sa joue. 

Je ne te ferais pas attendre. Ma volière t'es ouverte Sun. On se retrouvera à Poudlard, et je pourrais passer quelques fois à ton boulot.

La jeune femme en face d'elle tourna les talons vers son lieu de travail. Laurae attendit qu'elle passe l'antre de la porte du restaurant pour rassembler ses affaires. Elle jeta un coup d'oeil sur ses CV. Finalement le monde était petit... Trop petit peut être... Il fallait l’agrandir? Non, il était parfait, comme un beau cocon avec ses joies et ses problèmes. Elle s'avança vers un Impasse, se cacha derrière les poubelles, et transplana, heureuse d'avoir pu rencontrer l'être qui était désormais le plus cher à ses yeux.  

- A bientôt... Sun...

"CRAC"




[FIN DU RP!] 
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Stonehenge

Message par : Merry K. Harper, Lun 13 Juil 2015, 11:57


Une fin de vie particulière
PV Kyara Blanchet & Ashton Parker


Pourquoi elle se trouvait là ? A cause de sa curiosité qui lui jouait souvent des tours sans aucun doute... Il y a quelques jours, Merit avait intercepté une lettre, dans son quartier, qui lui avait paru plus qu'étrange. Ce n'est que chez elle qu'elle avait ouvert la dite lettre, pouvant ainsi la lire. Bien sûr, jamais elle ne se serait permis de faire ce genre de choses auparavant. Mais la lettre était douteuse et c'est ce qui lui avait fait stopper net le courrier... Bonne initiative de sa part apparemment. En effet, à l'intérieur de l'enveloppe, l'Australienne avait découvert des mots qui aurait fait bondir quelqu'un au plafond. Mais pas elle. S'étant imprégner des mots écrits, la belle brune avait rangé la lettre en notant bien l'heure et la date où elle devrait se rendre au lieu de rendez-vous fixé... pour des Mangemorts. Par la suite, elle avait fait de son mieux pour refermer l'enveloppe et la renvoyer à son ou ses destinataires qui, elle espérait, viendraient là bas. Peut être se méfieraient-ils de quelque chose. Elle ne le souhaitait pas.

C'est donc tôt ce matin que la Sullivan avait pris la route pour se rendre à Stonehenge le plus tôt possible, afin de pouvoir espionner un tel rendez-vous sans être vu par des moldus. Qui n'étaient d'ailleurs pas censés être là ce jour là, le site étant fermé. Mais pas pour les sorciers. Ni pour les mages noirs... La brunette était confiante sans vraiment l'être. Elle se sentait tout de même en danger. Qui avait déjà été assez fou à un rendez-vous entre Mangemorts. Personne qu'elle ne connaissait en tout cas...

L'heure du rendez-vous fixé approchait à grand pas. Et l'ancienne Gryffondor tremblait un peu. Sa baguette à la main, la jeune femme arriva au centre du site où elle se cacha derrière l'une des grandes pierres érigées en cercle. Pour l'instant personne n'était là. Peut être que les Mangemorts s'étaient doutés de quelque chose et avaient renoncé à venir, se sentant espionné... C'est au moment où elle se faisait cette réflexion qu'elle entendit quelque chose craquer derrière elle, la faisant sursauter. Quand elle se retourna, elle constata qu'elle n'était pas seule et que l'auteur de la lettre était tout de même venu.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Renfort AdminHarryPotter2005
Renfort Admin
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Stonehenge

Message par : Kyara Blanchet, Mar 14 Juil 2015, 09:16


Depuis sa dernière rencontre avec Charli, la professeure de soins aux créatures magiques avait des informations et elle devait tirer les choses aux claires. C'est pour cela, qu'elle avait envoyé un hibou à Axelle, lui donnant rendez-vous dans un endroit isolé, pour pouvoir parler à tête reposé. Kyara avait aussi hésité à inviter la seconde avant de se retenir, les deux ne seraient pas venues. La Française avait donc envoyé une lettre sans recevoir une réponse en retour. Ce n'était pas bien grave, sa cousine n'avait pas dans son habitude de se conformer aux usages de la société, par exemple en répondant quand quelqu'un prenait la peine d'écrire.

Nouant une cape sombre autour de son cou, Kyara mis la capuche avant de se mettre en route pour Stonehenge. C'était la première fois qu'elle allait s'y rendre, cela valait apparemment le détour, pourtant la brune ne l'avait pas fait plus tôt car elle n'avait pas encore eu le temps. Bien qu'elle ait fait le tour du monde, ce n'était pas le cas pour la Grande-Bretagne. Il serait bien qu'un jour elle s'en occupe. Elle doutait que le directeur serait d'accord pour donner des vacances, mais elle tenterait quand même sa chance à l'occasion !

Arrivant sur le site à l'aide de la magie, la Française inspira profondément lorsqu'un vent frais la traversa, soulevant ainsi sa cape et légèrement ses cheveux. Ajustant sa capuche, Kyara fit les quelques mètres restant à pieds. Elle fronça les sourcils en voyant une silhouette sur les lieux. Axelle était donc venue ? Après une dizaine de pas supplémentaires, la Française constata que ce n'était pas Axelle, mais quelqu'un d'autre. Sortant sa baguette, Kyara avança le plus discrètement possible jusqu'à se retrouver dans le dos de l'individu. C'était sans compter un craquement signalant sa présence, agissant rapidement, Kyara désarma la demoiselle, s'en était une et récupéra de sa main libre sa baguette.

- Qui es-tu ? Qu'est ce que tu fais ici ? ....
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Stonehenge

Message par : Merry K. Harper, Mer 15 Juil 2015, 00:17


Merit se demandait pourquoi elle était là... Elle savait qu'elle n'aurait jamais du venir ici. La pire des mauvaises idées... Aller à une rencontre entre mages noirs et mangemorts... Il fallait être suicidaire. Ce qu'elle n'était pas à ce moment là en fait. Et pourtant elle avait décidé d'y aller, sans doute pour venger ses grands parents.

Cachée derrière un rocher, la Sullivan ne pouvait admirer le paysage ni vraiment surveiller les alentours. Et pourtant elle aurait du surveiller ses arrières au lieu de surveiller devant elle, la clairière au centre de toutes les roches. En effet, en entendant un craquement derrière elle, la jeune femme s'était retournée constatant la présence de l'expéditeur de la lettre. Prête à se défendre elle avait fermement empoigné sa baguette qui arriva vite dans la main de son adversaire sans qu'elle ne puisse rien faire.

- Qui es-tu ? Qu'est ce que tu fais ici ? ....

Le coeur de Merit rata un battement et son rythme cardiaque s'accéléra rapidement. Elle ne savait pas comment réagir. Elle décida donc simplement de donner la vérité.

- J'ai intercepté la lettre pour voir ce que c'était. Et j'ai voulu venir à ce rendez vous pour voir quelques Mangemorts bien évidemment. Et mon nom ne te regarde pas.

La Sullivan jouait avec le feu. Elle risquait beaucoup à répondre de cette manière. Beaucoup plus qu'elle ne le pensait...
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Renfort AdminHarryPotter2005
Renfort Admin
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Stonehenge

Message par : Kyara Blanchet, Jeu 16 Juil 2015, 23:30


- J'ai intercepté la lettre pour voir ce que c'était. Et j'ai voulu venir à ce rendez vous pour voir quelques Mangemorts bien évidemment. Et mon nom ne te regarde pas.

Kyara manqua de s'étouffer en entendant les paroles de la jeune fille. Elle avait intercepté la lettre, genre comme ça ? Elle venait d'où ?! C'était une paysanne où quoi ?! On ne lui avait jamais dit que c'était interdit de regarder le courrier des autres ? Surtout ça ! Kyara sentait la colère qui était en train de monter en elle et le fait que l'idiote se trouvant en face faisait la maligne n'arrangeait rien.

La professeure de soins aux créatures magiques avait un problème, un gros. Heureusement qu'Axelle n'était pas dans les parages et il fallait qu'elle règle cela avant qu'elle arrive, si elle décidait de se pointer un jour d'ailleurs ! Peut-être que miss fouineuse n'avait même pas renvoyé la lettre après avoir fait sa fouineuse !

- Fait la maligne. Je suis en position de force par rapport à toi. En quoi ça t’intéresse de voir des mangemort ?

Elle voulait faire des photos ? Repartir avec un autographe ? Elle était assez mal tombée qu'avec Kyara d'ailleurs. Chose ironique en sachant que de base elle avait tout sauf envie de donner un coup de main à un mangemort. Baguette en main, Kyara ne lachait pas sa cible du regard, son capuchon recouvrant encore une partie de son identité.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Stonehenge

Message par : Merry K. Harper, Ven 17 Juil 2015, 00:15


Merit étaient dans de beaux draps. Déjà elle n'avait plus de baguette... et ensuite c'était la femme en face d'elle qui l'avait. Et elle n'avait pas l'air de rigoler. Bien sûr, la Sullivan n'était pas non plus venu pour rigoler. Elle ce qu'elle voulait, c'était découvrir l'identité des Mangemorts et c'était tout ! Mais elle devait avouer que se retrouver dans cette position l'énervait beaucoup. Elle aurait pas pu arriver de l'autre côté aussi. Ca ne lui aurait pas posé de problème et elle n'aurait pas été aperçu. Mais la chance n'était apparemment pas de son côté.

- Fais la maligne. Je suis en position de force par rapport à toi. En quoi ça t’intéresse de voir des mangemort ?

Le ton de la femme en face de Merit lui faisait monter la moutarde au nez. Vraiment beaucoup. La jeune femme n'étant pas d'une nature patiente et calme, elle ne réfléchit, malheureusement pas, avant de parler. Et ce n'est qu'après avoir parlé qu'elle se rendit compte de son erreur.

- Pourquoi je suis venue ? Peut être pour les démasquer au lieu de m'embêter à chercher le nom de famille de cette fameuse Axelle pour la retrouver. Mais si je dois le faire je le ferai. Pour venger mes grands parents !
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Renfort AdminHarryPotter2005
Renfort Admin
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Stonehenge

Message par : Kyara Blanchet, Ven 17 Juil 2015, 16:01


La situation gênait Kyara, elle aurait préféré que la fille ne soit pas présente, un mauvais pressentiment était en train de lui parcourir l'échine. Il y avait la solution de lancer un oubliette et de faire comme si de rien n'était, mais on était jamais complètement sur de la réussite du sortilège. Kyara ne pouvait pas prendre de risques. C'était fâcheux. Très fâcheux.

- Pourquoi je suis venue ? Peut être pour les démasquer au lieu de m'embêter à chercher le nom de famille de cette fameuse Axelle pour la retrouver. Mais si je dois le faire je le ferai. Pour venger mes grands parents !

Tout était une question de vengeance, le problème étant que si elle la laissait faire, elle mettait sa famille en danger. Danger était quand même un bien grand mot étant donné que Kyara venait de la coincer comme si elle surprenait un bébé. Elle ne ferait jamais le poids comme un mangemort. La professeure de soins aux créatures magiques pouvait très bien la laisser partir, mais le problème était si elle parlait à d'autres personnes. Elle ne pouvait pas permettre cela, elle n'avait pas trop le choix. Adressant un regard navré vers la sorcière, Kyara pointa sa baguette sur elle.

- La vengeance ne t'aurait rien apporté. Tu aurais dû apprendre à te mêler des affaires, navré pour toi. Avada Kedavra.

Il n'y avait plus de colère dans le ton de la Française, juste de la froideur. Un éclair vert cueillit alors la jeune fille et Kyara ne détourna pas une seule fois le regard. Elle venait de voler une vie pour en préserver d'autres, elle ne voulait pas s'échapper, elle ne voulait pas perdre une miette du macabre spectacle. La vie qui était en train de fuir le regard de la demoiselle trop curieuse, son corps qui alla s'écraser quelques mètres plus loin, le silence qui s'installa.

Soupirant, Kyara fit tourner sa baguette entre ses doigts avant de rejoindre sa victime. Sans surprise, elle constata qu'elle était morte. Se penchant sur elle, la professeure de soins aux créatures magiques fouilla rapidement ses poches. Après quelques secondes, elle trouva ce qu'elle voulait. Un papier d'identité, pour connaitre enfin son nom. Merit Sullivan.

- Crétine.

Remettant la carte en place, Kyara se releva et transplana, elle devait prévenir les autres.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Stonehenge

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 14

 Stonehenge

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.