AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 5 sur 8
Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Invité
Invité

Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Invité, le  Ven 11 Juil 2014 - 11:59

Sangohmy était donc arrivé juste à temps en cours puisqu'à peine assisse, la sonnerie retentie. Le prof ne perdit pas de temps pour commencer son cours, présentation d'usage, comment il fonctionne et on se lance enfin dans le vrai sujet du cours. Il commença par poser des questions basiques pour sa matière et des réponses commencèrent à tomber peu de temps après serpentard serpentard et des points en plus pour notre maison ça commence bien. Deuxième question qu'elles sont les potions devant nous. Les réponses ne tardaient pas à arriver. Le prof posa alors une question intéressante "Quelle est selon vous, parmi ces quatre potions, celle qui est la plus dangereuse et pourquoi ?"Sangohmy aimait bien ce genre de question tout le monde pouvait y répondre chacun pouvait avoir une réponse qui lui était unique et qui en même temps révélait beaucoup de la personnalité de chacun. Plusieurs réponses tomba, mais Sangohmy avait l'impression de presque toujours entendre la même, juste des personnes qui osaient pas s'exprimer et qui disait suis d'accord avec tel personne. Et les réponses qu'elle entendait étaient bien loin des idées que sa famille lui avait apprises. Allait-elle participer à ce débat comme les autres ou rester la, dans son coin comme à son habitude ... Mais finalement elle se décida à participer, des personnes l'énervait, celle qui ne voulait pas ce prononcer mais qui voulais faire genre j'ai un avis.

-Pour moi c'est la goutte du mort vivant la plus dangereuse pour moi. Une fois que la personne la bu elle ne peut plus rien faire pour se sauver toute seule ou se défendre contre ce qu'on peut lui faire alors que les autres ne rendent pas la personne aussi vulnérable. La goutte du mort vivant est ce qui se rapproche le plus de la mort et a rien de pire que la mort à mes yeux.

Au moins le ton était donné, sûrement très différent des autres élèves, mais elle avait arrêtée de ce bercé d'illusion depuis longtemps.
Heather Wells
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Heather Wells, le  Sam 12 Juil 2014 - 15:40

Quelques secondes après que la Serpentard n'ait posé sa plume sur sa table, la sonnerie retentit dans les couloirs du château, annonçant par la même occasion le début des cours. Comme tout nouvel enseignant, William se présenta. Il énonça également les grandes lignes que devaient prendre son cours. Quelques minutes plus tard, le cours débuta. Bien sûr, Heather connaissait les réponses aux questions posés par son professeur mais elle hésitait à répondre à chaque fois. Ce n'était pas la première fois qu'une bonne connaissance à elle devenait professeur à Poudlard, mais là c'était légèrement différent. C'était William, avec qui elle avait partagé de nombreux cours, avec qui elle avait frôler la mort de très nombreuse fois sur le terrain de Quidditch. C'était un ami qui était son professeur. Néanmoins, elle devrait pouvoir s'y habituer.

Désormais, il fallait identifier les potions présentes. Pour cela, les élèves pouvaient user de leurs sens comme la vue ou encore l'ouïe. Heather, dont la mémoire olfactive devait être aussi efficace que celle de Lord Voldemort était donc partiellement pénalisée pour cet exercice. Les autres répondirent avant qu'elle ne puisse trouver quelque chose. Dans chacun des chaudrons se trouvait donc respectivement un élixir d'euphorie, le filtre de Mort-Vivante, de l'eau censé représenter du Véritasérum puis de l'Amortentia. Puis le professeur lança des débats sur quelle potion pouvait-être la plus dangereuse.

- Personnellement, je pense que le Véritasérum est la plus dangereuse dans le sens où tout le monde, même celui qui vit dans le droit chemin, a connu une expérience qu'il ne veut pas divulguer. Alors celui qui a des problèmes avec la justice j'en parle même pas. Et boire cette potion l'obligera à dire la vérité. Mais vous voyez tous le mauvais côté de la potion. Je suis sûr que les aurors l'utilisent aussi sur les personnes qu'ils interrogent. Après tout, pourquoi ils s'en priveraient ?

Heather était purement ironique. Le fait que les aurors puissent utiliser cette potion lui faisait froid dans le dos. Non, la Préfète des verts et argents était bien loin d'être candide. Entre ce qu'elle avait fait au ministère quelques mois plus tôt et sa probable futur acquisition d'un griffon, sans parler de tout ses autres manquements au règlement, ils auraient de bonnes raisons de lui en faire ingurgiter. Pour empêcher ses noires pensées de l'envahirent, elle posa une question qui la taraudait depuis plusieurs minutes :

- Est-ce que la potion de Mort-Vivant peut-être mortelle ? Si on la surdose par exemple.
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Christopher Branwen, le  Sam 12 Juil 2014 - 16:45

Les réponses ne mirent que peu de temps avant de fuser, la première personne à s'exprimer n'étant autre que la nouvelle préfète de mon ancienne maison : Clarissa Samson. A ma grande surprise se fut l'Elixir d'Euphorie qui remporta le premier suffrage, toutefois l'explication se tenait, je n'avais moi-même jamais songé que cette potion pourrait agir comme une drogue mais en y réfléchissant un peu plus profondément, cela était logique. Cette élève avait un certain talent c'était certain, j'étais fier qu'elle représente ma maison.

La seconde réponse fut pour l'Amortensia et vint d'Elizabeth Austen, une Serdaigle probablement bien plus fleur bleu que sa condisciple de Serpentard. Toutefois même si les raisons évoqué n'était pas celles que moi-même j'envisageais, j'étais plutôt d'accord à propos du fait que cette potion était peut-être la plus dangereuse dans cette pièce. Holly Smythe rejoins rapidement l'avis de sa condisciple sur la dangerosité de l'Amortensia qui prenait donc une longueur d'avance. La suivante à prendre la parole, à croire que les garçons avaient perdu leur langue, fut Linaewen Dementia qui se porta en faveur du Veritaserum. Le premier gamin de sexe masculin à répondre fut Davis qui suivit l'avis de Dementia. Ce n'était pas surprenant, le Veritaserum était réellement dangereux et c'était connu que les Serpentards n'aimaient pas forcément dire la vérité.

L'amortensia prit de nouveau la tête avec la réponse d'Ivy Stormer, décidément très investit dans ce cours, le fait qu'elle choisisse cette potion du fait de la notion d'une perte total de contrôle plaisait au professeur. Hash Argan prit la parole, prenant le partie de dire qu'il n'était pas d'accord avec les autres car même si leurs réponses étaient correct, la goutte du Mort-Vivant était pire selon lui. C'est en tout cas ainsi que William comprit les choses. Le serpent songea à ses paroles, il devrait certainement revenir dessus. Reckless prit ensuite la parole pour déclarer que les potions étaient toute aussi dangereuse, donc sans prendre réellement parti pour l'une ou pour l'autre ce qui était dommage même si sa logique était correct. La réponse d'Aerin Verya vint compléter celle de ses deux prédécesseur, affirmant que chaque potion ici était dangereuse. West devrait donc revenir sur ce point, bien sûr que les potions étaient dangereuse, cela ne faisait absolument aucun doute.

Spencer McKane fut le suivant à intervenir, ce qui rappela à William le fait qu'il était étonnant qu'aucun incident n'ait éclaté pour le moment alors que lui et Heather était assis à la même table. L'ancien préfet se demandait ce qu'il entendait par dangereux avant de dire pourquoi les potions étaient dangereuse selon lui avant d'affirmer que les pires était l'Euphorie et l'Amortensia, pour la simple et bonne raison qu'elles changeaient les gens.

Levinson se prononça quand à lui pour le Veritaserum tandis que les deux suivant, Hopye et Kuro se portèrent plus sur le philtre de Mort Vivante.

Le jeune professeur s'apprêtait presque à finalement répondre lorsqu'une voix qu'il espérait entendre se leva. Heather prit finalement la parole, jugeant que le Veritaserum était la pire potion dans la pièce. Sa manière de présenter les choses provoqua un léger sourire chez son professeur qui ne pouvait qu'approuver. La question qu'elle posa alors fut relativement intéressante, le Philtre de Mort Vivante pouvait-il être mortelle à haute dose ?


"Bon, tout d'abord merci à tout ceux qui ont participé, maintenant je vais tâcher de répondre à quelques interrogations. Premièrement, en effet, chacune des potions présente dans cette pièce sont dangereuses. Y compris l'Elixir d'Euphorie et je tiens à remercier Mlle Samson pour être la première à avoir prit la parole à ce sujet. D'ailleurs je n'avais moi-même jamais envisagé que cette potion puisse devenir une telle drogue, j'avoue donc que je sous-estimait ses pouvoirs.

Ensuite, Mr McKane, quand je disais dangereux, je pense que vous l'aurez compris, je parlais avant tout de ce que vous considérer comme un danger potentielle, votre interprétation est d'ailleurs tout à fait correct, le fait qu'une potion ou un sort puisse changer le comportement d'une personne représente un danger évident.

Enfin, Mlle Wells, le Philtre de Mort Vivante ou Goutte du Mort-Vivant, le nom que vous choisirez n'a guère d'importance, est un somnifère si puissant qu'une seule goutte suffit pour vous plonger dans un profond sommeil. Il existe d'ailleurs une anecdote d'utilisation de cette potion qui est même connu par les moldus, même si eux prennent ceci pour un simple conte pour enfant. Je suppose que vous connaissez tous cette anecdote mais au cas où cela ne serait pas le cas, je vais me faire un plaisir de vous la rappeler.

Il y a plusieurs siècles, une noble sorcière -une princesse dans le conte- fut empoisonné à l'aide de la Goutte du Mort-Vivant, la dose était élevé, si bien que rien ne put la sortir de son sommeil qui dura plus de cent ans. Cent années qui furent nécessaire à l'élaboration de l'antidote qui a déjà été cité : la potion Wiggenweld. Dans le conte, un prince se rendit jusqu'au château où reposait la princesse et la brisa la malédiction à l'aide d'un doux baiser. La réalité est un peu différente. Tout d'abord l'on n'utilisa pas un vulgaire baiser pour tenter de la réveiller mais bel et bien l'antidote au poison. Ensuite, le fait qu'il lui fit avaler l'antidote tout en l'embrassant n'a jamais été prouvé et j'espère sincèrement que cela n'est pas le cas. Enfin, dernière différence, l'antidote n'eut pas le moindre effet.
Pour cause : ce sommeil avait duré cent ans, cent ans sans boire ni manger. Pour une raison inconnue le corps continuait de fonctionner, l'on suppose que le poison maintenait les fonction vitale active afin de garder le corps en sommeil. Mais une fois que l'antidote eut détruit le poison, le corps mourut aussitôt.

Pour répondre à votre question Miss Wells, techniquement le philtre de Mort Vivante n'est pas mortelle puisque comme cette anecdote le prouve, il maintient le corps en vie, la dose ne fera que prolonger cette état de sommeil plus longtemps encore. Quand on sait que quelques gouttes seulement peuvent vous endormir pour un mois entier, cela vous donne une idée du résultat finale. Personne ne peut survivre un mois sans boire ni manger. Aussi une fois que le poison ne fera plus effet, c'est la mort assurée. Sauf si quelqu'un s'est assuré de s'occuper de votre corps et vous alimenter durant tout ce temps mais sérieusement, il serait bien plus simple et rapide de préparer l'antidote si vous souhaitez sauver quelqu'un ayant ingéré cette potion."


Le professeur marqua une pause, décidant de finalement revenir sur le sujet de départ.

"Pour ce qui est de mon avis personnel, je jugerais que l'Amortensia est probablement la plus dangereuse ici. J'ai tendance à la qualifier d'Imperium liquide. La victime de cette potion sera totalement sous les ordres de celui l'ayant préparé et contrairement à l'Imperium, on ne peut pas s'en sortir seul."

Ceci étant dit, William s'assit sur son bureau puis observa la classe.

"Maintenant, si quelqu'un à la moindre question sur l'une de ces potions ou sur ce conte que je viens de vous conter je serais ravi d'y répondre. Si cela n'est pas le cas, nous pourrons passer à la pratique."


[HRP : Vous l'aurez compris, petite séance de questions-réponses avant de passer à la pratique. Je posterais la suite du cours lundi, vous avez donc jusqu'à ce jour pour me poser vos question si vous en avez. Bon week-end !]
Harel Chaitan
Harel Chaitan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Harel Chaitan, le  Lun 14 Juil 2014 - 12:20

Dans un premier temps, plutôt que de participer Harel prenait des notes. Il y avait de toute façon bien assez d’étudiants pour répondre aux quelques questions de West, autant laisser la parole aux plus studieux. Bien que le visage baissé sur son parchemin, tandis que sa main s’affairait à le noircir de son écriture illisible, elle restée attentive aux différentes réponses, revenant de temps à autres sur une phrase ou un mot pour ajouter une annotation. Elle posa sa plume sur la table, lorsque la question de la dangerosité de chacune des potions présentes fut abordée. Son coude se servit de la table comme support, et son menton se cala au creux de sa main. Après avoir entendu plusieurs avis, Argan souligna un point intéressant. La plupart désignait le Veritaserum ou l’Amortentia comme les plus dangereux parce que le premier arrachait des informations à votre insu et le second créer une obsession dont l’auteur pouvait user à mauvais escient. Le nouveau préfet des Serdaigles opta pour un autre positionnement en abordant les effets de la Goutte du Mort-Vivant qui pouvait vous plonger dans un sommeil mortel. Il démontrait ainsi que la dangerosité était relative à chacun.

Effectivement, si pour certains conserver intact le mensonge pour préserver autrui ou eux-mêmes de la vérité semblaient capital, pour d’autres c’était leur intégrité qui comptait. De plus, le Veritaserum ne fonctionnait pas sur tout le monde, les Occlumens si elle se souvenait bien, par exemple, étaient capable d’en contrecarrer les effets. Par conséquent, pour ces sorciers cette potion ne revêtait aucune dangerosité particulière, par rapports aux autres. McKane verbalisa ses réflexions silencieuses.

Puis, West reprit la parole en étayant les différents discours. Ainsi ils en apprirent un peu plus sur le Philtre de la Mort Vivante et de son effet mortel retro actif.
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Christopher Branwen, le  Lun 14 Juil 2014 - 19:01

Un long silence suivit la déclaration du professeur, les élèves n'ayant soit pas la moindre questions, soit pas la moindre envie de participer plus que cela. William espérait que la première solution était juste. Faisant tourner sa baguette entre ses doigts, le serpent se leva du bureau et reprit la parole.

"Bien, il semblerait qu'aucun d'entre vous n'ait de question aussi vais-je estimer que c'est parce que vous avez tout compris. Il est maintenant temps de voir si vous êtes aussi doués en pratique que vous l'êtes en théorie."

Un mouvement de sa baguette et les livres des élèves s'ouvrirent tous en même temps à la même page, leur dévoilant ce qu'ils devraient tenter de préparer pour le cours du jour.

"Pour notre premier cours, j'ai choisi une potion relativement simple et qui, j'en suis sûr, ne ferais pas de mal à certains d'entre vous. Sachez que la réussite de cette potion est un minimum pour ce qui sera attendu à l'avenir dans mon cours, bien sûr vous pourrez continuer à venir si vous échouez cependant... Je doute que vous parviendrez à suivre le rythme. Quoi qu'il en soit, je ne refuserais jamais personne surtout si vous souhaitez vous améliorer et apprendre."

Un nouveau coup de baguette et l'armoire à la gauche du bureau s'ouvrit aussitôt, dévoilant une myriade d'ingrédients en tout genre.

"Si jamais il vous manque le moindre ingrédient, vous devriez trouver tout le nécessaire dans cette armoire, vous pourrez vous servir directement, nul besoin de me demander la permission. Bon, comme vous l'aurez deviné, aujourd'hui ça sera la Potion d'Aiguise-Méninges. Vous avez jusqu'à la sonnerie. Si vous avez besoin de quoi que se soit, je suis là."


[HRP : Bonjour ! Voici donc enfin le début de la partie pratique, début car celle-ci se déroulera en deux parties mais j'expliquerais la seconde partie plus tard. Tout d'abord, pour ceux qui le souhaite, vous pourrez trouver toutes les informations nécessaire à la préparation de la potion ICI. Je vous invite à tout d'abord décrire comment vous commencez à préparer la potion, c'est à dire la sélection des ingrédients ainsi que le début de la préparation de la potion. Vous pouvez toujours poser des questions au professeur (moi) ou lui demander de l'aide si vous le souhaitez. N'hésitez pas à me faire participer ! (Sans utiliser mon libre arbitre bien entendu.)
Comme je l'ai dit ne finissez pas de préparer la potion en un seul poste, cela serait dommage de perdre des points pour ne pas avoir écouté les consignes ! Vous comprendrez pourquoi plus tard.
En raison des nombreux départs en vacances je vous laisse un délais de deux semaines pour poster. Bon cours !]
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Invité, le  Mar 15 Juil 2014 - 15:53

Les élèves débattirent encore quelques instants sur les dangers que représentaient les quatre potions, puis West prit la parole. Il commença par synthétiser ce qui avait été dit avant de répondre aux interrogations de chacun, et Spencer prit soin de noter tout ce qu’il pouvait sur son parchemin. Le professeur leur conta ensuite une anecdote sur une noble sorcière ayant avalé la Goutte du Mort-Vivant. Elle était restée cent ans plongée dans un profond sommeil avant qu’on ne lui prodigue l’antidote. Son corps avait succombé, trop longtemps privé d’eau et de nourriture. Voilà qui faisait une prison intéressante, pour peu que quelqu’un s’occupe du corps de la victime. A ceci près que la personne en question ne pouvait pas vraiment expier ses péchés, n’étant pas en mesure de penser. West avança ensuite que la potion d’Amortentia était la plus dangereuse de la pièce. Peut-être bien.

« Maintenant, si quelqu'un à la moindre question sur l'une de ces potions ou sur ce conte que je viens de vous conter je serais ravi d'y répondre. Si cela n’est pas le cas, nous pourrons passer à la pratique. »

Spencer n’avait rien à dire. Il n’avait qu’une hâte, passer à la pratique. L’ex-serpentard enchaîna rapidement et introduisit la potion du jour. Il ne dévoila son nom qu’au dernier moment, après avoir théâtralement ouvert l’armoire contenant tous les ingrédients nécessaires.

« Si jamais il vous manque le moindre ingrédient, vous devriez trouver tout le nécessaire dans cette armoire, vous pourrez vous servir directement, nul besoin de me demander la permission. Bon, comme vous l’aurez deviné, aujourd’hui ça sera la Potion d’Aiguise-Méninges. Vous avez jusqu'à la sonnerie. Si vous avez besoin de quoi que se soit, je suis là. »

Le Serdaigle feuilleta son manuel et tomba rapidement sur la potion d’Aiguise-Méninges. Quarante-cinq minutes de préparation. Spencer jeta un oeil à la liste d’ingrédients et se dirigea vers l’armoire, manuel en main. Il déposa le manuel sur un bout d’étagère et attrapa un récipient, dans lequel il fourra trois scarabées, quatre racines de gingembre, une boîte de jus de citrouille et de la bile de tatou. Il rejeta un oeil sur son manuel, et se dirigea de nouveau vers sa paillasse, sur laquelle il déposa ses affaires. Spencer vida le récipient et le remplit d’eau d’un #Aguamenti. Il commença ensuite à lire la partie préparation.

Piler les scarabées et couper les racines de gingembre pendant que l’eau chauffe dans le chaudron.

Spencer versa l’eau dans son chaudron et la mit à chauffer avant de déposer les scarabées dans mortier. Il les écrasa copieusement de son pilon, concentré.

« Hey, Clarissa, c’est quoi que tu voulais nous dire tout à l’heure ? » demanda le Serdaigle entre deux mouvements.

Lorsqu’il sentit son poignet lui faire mal, Spencer se mit à couper les racines de gingembres. Il balança entre les deux un temps, jetant de temps à autres un oeil à son eau. Elle ne frémissait pas encore. Prit d’un doute, l’ex-préfet leva la main.

« Will… Professeur ? Y a pas assez d’infos dans la recette. On attend que l’eau soit à quelle température pour mettre les ingrédients ? »

C’était pareil pour les doses. Il n’y avait ni dose d’eau, ni dose de jus de citrouille. Au pifomètre.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Invité, le  Mer 16 Juil 2014 - 15:40

Après le débat sur le degré de dangerosité des différentes potions présentes dans la pièce, le professeur West pris la parole et répondit aux questions. Aerin prit de nombreuses note. C'était si intéressant. Quelques instants après, ils passèrent à la partie pratique.

"Pour notre premier cours, j'ai choisi une potion relativement simple et qui, j'en suis sûr, ne ferais pas de mal à certains d'entre vous. Sachez que la réussite de cette potion est un minimum pour ce qui sera attendu à l'avenir dans mon cours, bien sûr vous pourrez continuer à venir si vous échouez cependant... Je doute que vous parviendrez à suivre le rythme. Quoi qu'il en soit, je ne refuserais jamais personne surtout si vous souhaitez vous améliorer et apprendre."

Bien sûr, cette potion était du niveau acceptable. Elle l'avait lu dans un livre de la bibliothèque.

"Si jamais il vous manque le moindre ingrédient, vous devriez trouver tout le nécessaire dans cette armoire, vous pourrez vous servir directement, nul besoin de me demander la permission. Bon, comme vous l'aurez deviné, aujourd'hui ça sera la Potion d'Aiguise-Méninges. Vous avez jusqu'à la sonnerie. Si vous avez besoin de quoi que se soit, je suis là."

Parfait. La préparation de cette potion n'était pas très compliquée. Aerin ouvrit donc son manuel à la page requise et relut la liste des ingrédient. De l'eau, trois scarabées pilés, quatre racines de gingembre, un verre de jus de citrouille et une bile de tatou. Il ne restait plus qu'à trouver tout ça.

Elle se leva et se dirigea vers l'armoire, la liste des ingrédients en tête. Elle fouilla délicatement un instant, pour trouva tout ce dont elle avait besoin. Elle retourna à sa place et disposa les différents ingrédients sur la table. Elle commença à verser l'eau dans son chaudron, puis la mit à chauffer. En attendant, elle relut encore une fois les instructions inscrites dans son manuel.


"Piler les scarabées et couper les racines de gingembre..." murmura-t-elle pour elle même.

Très bien. Elle ramena donc les scarabées vers elle, et commença à les piler. Elle était tout à fait concentrée sur son travail, appliquée, veillant à préparer les ingrédients parfaitement. Elle ne voulait pas rater sa potion. A ce moment là, un élève de Serdaigle, l'ancien préfet, posa une question.

"Will… Professeur ? Y a pas assez d’infos dans la recette. On attend que l’eau soit à quelle température pour mettre les ingrédients ?"

Intéressante question. Elle jeta un coup d'oeil au manuel et vit qu'il avait raison. Elle attendrait donc la réponse du professeur avant de placer ses ingrédients dans le chaudron. En attendant, elle termina de piler les scarabées et s'attaqua aux racines de gingembre.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Invité, le  Jeu 17 Juil 2014 - 7:50

Chaque élève de cette classe ou presque avait une opinion différente de la potion magique la plus dévastatrice. Justin ne changea pas d'avis, pour lui le Veritaserum était trop dangereux, il ne l'utiliserais que si il s'agissait d'une question de vie ou de mort, si on appelle ça "Secrets" c'est bien pour qu'ils le restent, non ?

Les Serdaigles se montraient particulièrement présents en terme de réponses dans la partie théorique, ce qui n'étonna pas plus que ça le septième année, bien qu'il s'attendait à plus de présence de la part de ses camarades Serpents. Ne parlons pas des rouge et or et des noir et jaune, ils étaient totalement sous-représentés, seul Rickless prenait parti pour Gryffondor et Levinson pour Poufsouffle, ce qui fit étrangement sourire le serpent, et si ils partaient bien pour la coupe cette année ? Enfin bref, le temps n'était pas au rêveries, il tenta de noter ce que le professeur raconta, en excluant le comte de fée, qui était totalement inutile au cours et qui lui laissa le temps de se rattraper. Il marqua une pause, certainement pour voir si des mains s'étaient levés mais concentré sur son parchemin il ne regarda pas la salle de classe. Le Professeur reprit ensuite en donnant son avis personnel sur la question et en qualifiant l'Imperium "liquide" de plus dangereuse. Tiens, Justin lui aurait bien fait boire du Veritaserum pour lui faire révéler ses secrets les plus intimes devant toute cette salle mais il ne le fit pas évidemment, trop risqué... Justin avait maintenant terminé d'écrire et leva la tête pour voir le professeur qui était désormais assis tranquillement sur son bureau. Il demanda si personne n'avait de questions mais visiblement personne ne leva la main alors William en conclut que personne n'avait de questions, mais le Serpentard était persuadé que certains avaient trop honte pour lever la main puisque personne d'autre ne le fit.

« Pour notre premier cours, j'ai choisi une potion relativement simple et qui, j'en suis sûr, ne ferais pas de mal à certains d'entre vous. Sachez que la réussite de cette potion est un minimum pour ce qui sera attendu à l'avenir dans mon cours, bien sûr vous pourrez continuer à venir si vous échouez cependant... Je doute que vous parviendrez à suivre le rythme. Quoi qu'il en soit, je ne refuserais jamais personne surtout si vous souhaitez vous améliorer et apprendre. »

Oh, quelle déception, Justin s'attendait au moins à un challenge de taille pour le premier cours de l'année scolaire, afin de juger des capacités de chaque élève. D'ailleurs si quelqu'un rate cette potion je ne pense pas qu'il ou elle osera remettre les pieds dans cette salle de classe.

« Si jamais il vous manque le moindre ingrédient, vous devriez trouver tout le nécessaire dans cette armoire, vous pourrez vous servir directement, nul besoin de me demander la permission. Bon, comme vous l'aurez deviné, aujourd'hui ça sera la Potion d'Aiguise-Méninges. Vous avez jusqu'à la sonnerie. Si vous avez besoin de quoi que se soit, je suis là. »

Ils avaient clairement le temps avant la sonnerie et une potion aussi basique ne devrait pas causer tant de problèmes que ça. Justin prit son livre du coin de sa table et d'un coup de baguette il l'ouvrit à la bonne page ou le nom de la potion était noté en gros, noir sur blanc. Justin avait sur lui tout ce qu'il fallait, il sortit les ingrédients nécessaires à la fabrication  de la potion en vérifiant deux fois si il avait les fournitures en nombres suffisant. Il murmura «  3 scarabées pilés, O.K, 4 racines de gingembre, O.K, un verre de jus de citrouille sans sucre ajouté, O.K et 1 bile de tatou O.K ! ». Il ne mentionna évidemment pas l'eau, qui était sans aucun doute indispensable. Il posa son chaudron devant lui et d'un coup de baguette il se remplit d'eau immédiatement, la magie des informulés...Vous l'aurez compris, il a simplement utilisé un #Aquamenti comme sans aucun doute la moitié des élèves. Bien que la potion soit simple, Justin détestait ne pas être totalement concentré quand il faisait des potions, pou lui c'était un art, et un art se fait avec de la volonté. Le Serpentard lut la première instruction qui lui parut extrêmement simple, voir trop.


Piler les scarabées et couper les racines de gingembre pendant que l’eau chauffe dans le chaudron.


Il fit chauffer son chaudron puis pendant que celui-ci prenait la bonne température il saisit les trois scarabées qu'il mit soigneusement dans son mortier, comme s'ils étaient encore vivants, et à l'aide de son pilon il commença à les écraser, les yeux rivés sur son mortier en prenant soin de bien les écraser de manière à ce qu'ils deviennent simplement de la poudre de scarabée. Quand le résultat le satisfit, il posa le mortier près du chaudron et prit ses 4 racines de gingembre. Il commença à couper les racines, pour l'instant l'exercice ne présentait aucune difficulté et c'était mieux comme ça, on dirait presque de la cuisine tellement c'est simple. Il regarda de temps en temps l'eau mais celle-ci semblait absolument normale, elle n'était pas encore en train de bouillir, il était à l'avance, alors il profita pour prendre soin à couper les racines.

« Will… Professeur ? Y a pas assez d’infos dans la recette. On attend que l’eau soit à quelle température pour mettre les ingrédients ? »

Une température ? Y avait-il réellement une température dans la conception de potions ? Cette question interloqua le septième année à tel point qu'il en oublia les racines de gingembre. Il regarda le professeur en attendant des explications de sa part, Justin était persuadé que la température c'était un peu au feeling
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Christopher Branwen, le  Jeu 17 Juil 2014 - 16:30

Les élèves commençaient tranquillement à préparer la potion, certains d'entre eux allant effectivement chercher quelques ingrédients dans l'armoire. Au bout de quelques instants seulement, une question fusa de la part de l'ancien préfet des Serdaigle : Spencer McKane.

« Will… Professeur ? Y a pas assez d’infos dans la recette. On attend que l’eau soit à quelle température pour mettre les ingrédients ? »

William choisit de passer outre le fait qu'il l'ait appelé par son prénom, il pouvait comprendre que c'était difficile de s'y habituer et surtout le jeune homme s'était vite rattrapé. Toutefois la question le surprit, la température de l'eau était probablement la chose à laquelle il faisait le moins attention lorsqu'il préparait une potion, mis à part lorsque celle-ci était explicitement précisé, signe que c'était une part importante de la préparation.

"Il n'y a pas de température précise pour la potion d'Aiguise-Méninge. Toutefois l'eau ne doit pas bouillir donc... Ne dépassez pas les cents degrés et ça devrait aller."

Une fois la réponse donnée, le professeur se mit à se balader entre les rangées, observant le travail de ses élèves, hochant la tête d'un air satisfait devant la préparation de certains d'entre eux.

"Ah, j'oubliais. J'ai prévue une petite récompense pour celui ou celle qui aura le mieux réussi sa potion. Un bon pour un cocktail gratuit à la Tête de Sanglier, j'espère que cela vous motivera à faire de votre mieux."
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Invité, le  Jeu 17 Juil 2014 - 17:58

- " Il y a plusieurs siècles, une noble sorcière -une princesse dans le conte- fut empoisonné à l'aide de la Goutte du Mort-Vivant, la dose était élevé, si bien que rien ne put la sortir de son sommeil qui dura plus de cent ans. Cent années qui furent nécessaire à l'élaboration de l'antidote qui a déjà été cité : la potion Wiggenweld. Dans le conte, un prince se rendit jusqu'au château où reposait la princesse et la brisa la malédiction à l'aide d'un doux baiser. La réalité est un peu différente. Tout d'abord l'on n'utilisa pas un vulgaire baiser pour tenter de la réveiller mais bel et bien l'antidote au poison. Ensuite, le fait qu'il lui fit avaler l'antidote tout en l'embrassant n'a jamais été prouvé et j'espère sincèrement que cela n'est pas le cas. Enfin, dernière différence, l'antidote n'eut pas le moindre effet.
Pour cause : ce sommeil avait duré cent ans, cent ans sans boire ni manger. Pour une raison inconnue le corps continuait de fonctionner, l'on suppose que le poison maintenait les fonction vitale active afin de garder le corps en sommeil. Mais une fois que l'antidote eut détruit le poison, le corps mourut aussitôt. "


Son parchemin lui faisait penser au livre de recettes de sa mère, un livre toujours ouvert à la page des desserts sur le plan de travail en marbre de la cuisine et a qui chaque page étaient garnis de phrases à l'écriture féminine. Son parchemin était exactement pareil, garnit de phrases à l'écriture légèrement ronde et aux lettres assez petites, mais lisibles. Malgré l'histoire que venait de raconter le professeur West, Holly ne changea pas d'avis sur la dangerosité du Veritaserum, si elle voulait soustraire des informations capitales à quelqu'un et tuer quelqu'un d'autre, c'est sans doute cette potion qu'elle utiliserait. Le professeur demanda si quelqu'un avait d'autres questions à ce sujet puis, en voyant que personne n'avait demander quelque chose, il reprit alors la parole en disant qu'ils allaient passer à la partie pratique et laisser de côté celle théorique. Elle le vit exécuter un mouvement de la main, ce qui actionna l'ouverture de tous les livres de potions présents sur les tables. Puis voyant que tout le monde jetait un œil aux pages, Holly fit de même et put lire le titre qui était " Potion d'Aiguise-méninges ". Une potion relativement facile à réaliser.

« Pour notre premier cours, j'ai choisi une potion relativement simple et qui, j'en suis sûr, ne ferais pas de mal à certains d'entre vous. Sachez que la réussite de cette potion est un minimum pour ce qui sera attendu à l'avenir dans mon cours, bien sûr, vous pourrez continuer à venir si vous échouez cependant... Je doute que vous y parveniez à suivre le rythme. Quoi qu'il en soit, je ne refuserais jamais personne surtout si vous souhaitez vous améliorer et apprendre. »

De son index gauche, elle feuilleta la page et tomba directement aux ingrédients dont elle avait besoin, elle les nota alors mentalement.

« Si jamais il vous manque le moindre ingrédient, vous devriez trouver tout le nécessaire dans cette armoire, vous pourrez vous servir directement, nul besoin de me demander la permission. Bon, comme vous l'aurez deviné, aujourd'hui ça sera la Potion d'Aiguise-Méninges. Vous avez jusqu'à la sonnerie. Si vous avez besoin de quoi que se soit, je suis là. »

Elle se leva et se dirigea vers l'armoire. Ayant une excellente mémoire, Holly n'avait pas besoin d'apporter son manuel avec elle, ce qui n'était pas le cas de Spencer McKane apparemment, mais passons cela ne l'intéressait pas. Elle prit un récipient et le remplit de trois scarabées, quatre racines de gingembre, une boite de jus de citrouille et une bille de tatou puis, elle repartit se plaçait derrière sa table. Elle retourna le récipient de sorte que tous les ingrédients se déversent sur la table, elle les rangea correctement puis elle se concentra sur son récipient qu'elle remplit d'eau en lançant un simple #Aguamenti. Après qu'holly ai mis l'eau dans le chaudron, elle l'alluma.

Piler les scarabées et couper les racines de gingembre pendant que l’eau chauffe dans le chaudron.

Elle plaça délicatement les scarabées dans le mortier et grâce au pilon, elle les écrasa durement. " N'en mets surtout pas à côté, Holly, ne fais pas comme tu fais à chaque fois. " Elle avait l'habitude de parler toute seule et de se parler à la deuxième personne du singulier et en générale quand elle le fait en public, les gens la prennent pour folle et la regardent étrangement.

Une fois que les scarabées furent réduits en poussière, Holly éloigna son mortier pour ensuite saisir ses quatre racines de gingembres qu'elle commença à couper minutieusement. Elle était concentrée et personne ne pourrait couper son élan, même Spencer McKane qui prit la parole à un moment.

- « Will... Professeur ? Y a pas assez d'infos dans la recette. On attend que l'eau soit à quelle température pour mettre les ingrédients ? »

Holly secoua la tête pour elle-même, " Une température, sérieusement ? " Puis elle se remit à consulter son manuel, il n'était pas question qu'elle rate sa potion pour des bêtises. Elle ne faisait jamais attention à la température.

Verser d'abord délicatement les racines de gingembre (l'eau ne doit pas éclabousser) puis ajouter la bile de tatou en remuant doucement.

Le professeur répondit à Spencer et rajouta autre chose par la suite, Holly releva juste quelques paroles et se remit au travail. L'eau n'éclaboussa pas quand les racines de gingembres firent leur entrée dans le chaudron, la bile de tatou non plus n'éclaboussa pas et une fois cela fait, Holly commença à faire des mouvements circulaires à l'aide d'une spatule dans le chaudron.
Heather Wells
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Heather Wells, le  Ven 18 Juil 2014 - 23:45

Pour répondre à la question de la Préfète, le professeur raconta un conte que beaucoup de moldu connaissaient mais d'une version erronée. Dans la vraie, la princesse bût une goutte du Mort Vivant et fut plongée dans un long et puissant sommeil. Son corps fut non alimenté pendant un siècle pendant lequel elle dormît et c'est pourquoi elle mourût lorsque l'on lui administra l'antidote. Donc il finit par conclure que la goutte du mort vivant n'était pas en soit mortelle, mais qu'il pouvait avoir des conséquences mortelles. Enfin, pour lui, l'amortentia était la plus dangereuse de toute. William demanda ensuite si quelqu'un avait une question, puis, voyant que ce n'était pas le cas, enchaîna sur la phase pratique du cours.

Après un magistral coup de baguette magique, le manuel de Heather, comme ceux des autres élèves d'ailleurs, s'ouvrit à la page de la potion d'aiguise-méninge. Elle écouta les dernières consignes de l'enseignant avant de lire attentivement la recette. Il fallait toujours connaître la connaitre à l'avance, même si ce n'était qu'un peu. La Serpentard attendit ensuite que le gros des élèves aillent chercher leurs ingrédients avant de partir à son tour. Au moins, il n'y avait plus personne pour la pousser désormais. D'autres avaient déjà commencé la préparation alors qu'elle même n'était toujours pas à sa paillasse. D'une oreille distraite, elle entendit Spencer demander à quelle température ils devaient cuire la potion. Elle saisit ensuite la réponse du professeur de ne pas dépasser la température d'ébullition, soit cent degrés. Mais ce fut sa deuxième phrase qui interpella la verte et argent. Il offrait un cocktail gratuit à la Tête de Sanglier à celui qui réussissait au mieux sa potion. Un sourire sur les lèvres, la brune quitta enfin l'armoire à ingrédients, les bras chargés. Lorsqu'elle passa devant William avant de rejoindre sa place, elle ne se gêna pas pour lui glisser à l'oreille, de manière à ce que personne ne puisse l'entendre :

- Ça m’intéresse que si vous m'accompagnez, professeur. Quoique, vous êtes toujours célibataire ? Parce que je voudrais pas rendre quelqu'un jalouse.

Bon pour la relation classique professeur-élève, c'était raté... Se glissant à sa place à côté de Clarissa, la brune posa ses ingrédients. Elle avait fait exprès d'en prendre légèrement plus. Jetant à nouveau un coup d’œil à sa recette, elle remplit ensuite magiquement son chaudron d'eau puis le mit à chauffer. Glissant ensuite des scarabées dans son mortier, elle entreprit de les écraser à coup de pilon. Elle vit d'ailleurs qu'elle était légèrement en retard par rapport aux autres, mais rien d’irrattrapable.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Invité, le  Sam 19 Juil 2014 - 1:19

Oh la partie préférée de Clarissa, la pratique. Non franchement c'était le pire moment du cours pour elle. Ses mains étaient comme des moufles inertes elles même dans des moufles trop petites elles mêmes en fonte. Vous imaginez bien que c'est pratique de faire une potion avec ça. Pour faire plus simple la préfète ouvrit son livre et décida de suivre bêtement les instructions. Elle tomba rapidement sur la page correspondant à la potion à préparer. Elle alla chercher les ingrédients en tout genre tous plus ragoûtants les uns que les autres. Pour les récupérer elle se rendit vers l'armoire déjà cachée par la foule qui se massait devant. Après un peu d'attente elle récupéra ce dont elle avait besoin en prenant bien soin de renverser malencontreusement quelques substances, vraiment elle n'y arriverait jamais. Spencer lui demanda à son retour :

Hey, Clarissa, c’est quoi que tu voulais nous dire tout à l’heure ?
La réponse était simple et brève.
Je veux changer un peu notre monde de Mer** et je me suis dit que tu pourrais m'aider.

Elle retourna à sa tambouille, comme ses petits camarade elle décida de remplir son chaudron avec un Aguamenti, la moitié de la substance s'échappa du chaudron pour atterrir sur la robe de la Serpentard vraiment qu'elle boulet. Bon en suivant les instruction elle mit l'eau à chauffer pendant qu'elle s'occupait des autres ingrédients. Il fallait couper des racines de gingembres et plier des scarabées.

*Wait what ? Plier des scarabées ?*

Un peu vague effectivement elle commença tout de même par là, en faisait revenir la tête de ces derniers sur leur arrière-train dans des craquements horriblement dégoûtants de leur carapaces. Cela donnait envie à la préfète de vomir mais il fallait le faire, elle prit un temps fou à détruire ces animaux et croyez moi quand je vous dit que couper des racines ne fut pas plus facile. Elle manqua plusieurs fois de se couper avec son couteau mais elle parvint au moins à faire cela. Son eau ne paraissait pas encore prête elle décida d'attendre encore pour intégrer les ingrédients dans le chaudron.

Petite précision HRPG:
 
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Invité, le  Dim 20 Juil 2014 - 16:37

Le débat était fini et comme citoyen qui se fait respecter, le professeur donna son avis qui n'était pas le même que le sien. Ses dires étaient acceptables, c'est exact. Son opinion sur la potion la plus dangereuse restait tout de même inchangée. Chaque proposition, tout en enlevant les choses inutiles, fut écrite sur son parchemin maintenant noircies d'une écriture raffinée et légère. Le conte raconté l'intéressait tout particulièrement. A vrai dire, les histoires en général l'intéressait. Un peu d'originalité, beaucoup de fantaisie, surprise et humour noir ne pouvait qu'être apprécié par la jeune fille. West, ouvrit nos livres d'un coup de baguette et annonça la pratique. Était-elle enthousiaste à l'idée de manipuler toute sorte d'ingrédient ? Dans un sens oui. La préparation d'une potion était appréciée, cependant, la rigueur non. Les potions réussies ne le sont véritablement qu'après un moment de concentration extrême où la Serpentard se trouve seule dans une salle. Pas qu'elle était maladroite, quoique parfois, elle pouvait se le monter, mais le fait de donner des quantités bien précises la déstabilisait un peu. Néanmoins, la potion qui devait se faire était facile à préparer. Les difficultés n'étaient donc pas en vue.

Les élèves se réunissaient tous autour de l'armoire pour prendre les ingrédients de cette potion. Lina attendit à sa place, dans l'espoir qu'aucun élève ne la touchera. Après que Wells est finie de prendre ce qu'il fallait, elle se dirigea en toute sérénité devant le meuble. Prenant les scarabées, le gingembre et le reste, elle retourna près de son chaudron. Posant le tout à côté de celui-ci, elle lança un simple #Aguamenti d'une puissance contrôlée pour ne pas que l'eau déborde comme Samson qui s'éclaboussa. La préfète contrariée continua sans oublier de froncer les sourcils. Elle reprit donc là où elle s'était arrêtée et chauffa l'eau. La jeune fille prit les scarabées. "Pauvre petite bête" Un fut prit pour être sauvagement écraser. La coquille craqua ce qui fit hausser ses lèvres. Elle continua jusqu'à ce que les trois scarabées ne deviennent que de simples morceaux. Les racines de gingembre prises, elle se saisit du couteau et commença la découpe tout en regardant l'eau.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Invité, le  Dim 20 Juil 2014 - 17:29

William prit un air perplexe avant de répondre à Spencer qu’il n’y avait aucune précision à connaître par rapport à la température. Il fallait simplement éviter de faire bouillir l’eau. Sa question était stupide ? A moins que la température ne soit importante que si explicitement évoquée dans la recette. Spencer acquiesça et remercia le professeur.

« Ah, j'oubliais. J'ai prévue une petite récompense pour celui ou celle qui aura le mieux réussi sa potion. Un bon pour un cocktail gratuit à la Tête de Sanglier, j’espère que cela vous motivera à faire de votre mieux. »

Oh ! Voilà qui était intéressant ! Une belle occasion de sortir qui plus est. Spencer émit un fin sourire avant de balancer les racines de gingembres dans son chaudron. L’eau éclaboussa sur le manuel, et le Serdaigle se rappela subitement qu’il était écrit de les déposer délicatement dans le liquide. Et ben ça s’annonçait bien cette potion. Il ajouta la bile de tatou et se mit à mélanger doucement, toujours dans le même sens. Jetant un oeil à sa voisine, il faillit éclater de rire. Clarissa était en train de plier ses scarabées. Elle avait besoin de lunettes la Serpy ! Spencer reporta son attention sur son chaudron et accéléra son geste, suivant les directives de son manuel. Il allait bientôt devoir ajouter les scarabées. Il savait pas quand exactement. Il allait la jouer au pifomètre.
Heather Wells
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Heather Wells, le  Ven 25 Juil 2014 - 21:20

Tandis que Heather s'occupait de transformer ses scarabées en une petite bouillie absolument infect, elle entendit des bruits étranges en provenance de la paillasse voisine. Curieuse, elle tourna la tête sans pour autant arrêter ses gestes répétés. Elle y vit sa collègue, galérant au possible, pour plier ses scarabées en deux. Les yeux de l'Irlandaise s'ouvrirent comme des soucoupes tandis qu'elle la regardait continuer encore et encore. Elle pensait que sa collègue allait comprendre et se rattraper, mais non, elle continuait. Un coup d’œil lui apprit que McKane ne se gênait pas pour se foutre de sa gueule sans même la prévenir pour son erreur. Imbécile !

- Mais qu'est ce tu fous, t'sais plus lire ? glissa discrètement la brune à sa collègue. Faut les piler, regardes.

Elle glissa un coup de tête vers sa propre mixture pour confirmer ses propos et remarqua alors qu'elle avait terminé la première étape. Jetant un coup d’œil à l'eau qui chauffait et pas un frémissement ne troublait la surface. Parfait, elle avait encore un peu de temps. Elle attrapa ensuite ses racines de gingembre et se mit à les couper. N'ayant plus grand chose d'autre à faire, elle se dit qu'il était grandement temps pour elle de mettre son petit plan de sabotage de potion à exécution. Elle attrapa l'une de ses deux biles de tatous puis, glissant un coup d’œil circulaire, s'assura que personne ne la regardait. Armée de sa baguette magique et le tout parfaitement à l'abris des regards sous la table, elle informula un Wingardium Leviosa et la bile se mit à flotter dans les airs. Elle la fit longer la table de façon à se que personne ne la voit, sa baguette toujours sous la table.

- Dis McKane, ça te dirait de plonger ton doigt dans ma flotte pour vérifier la température s'teu plaît ?

Et pendant qu'elle attirait l'attention sur elle, un coup de poignet fit tomber la bile de tatou dans l'eau du Serdaigle.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Invité, le  Sam 26 Juil 2014 - 16:56

Le liquide bien mélangé, Spencer se décida à ajouter ses scarabées. Il réprima une grimace tandis qu’il transvasait les bestiaux écrasés du bol à sa main.

« Mais qu'est ce tu fous, t'sais plus lire ? glissa discrètement la brune à sa collègue. Faut les piler, regardes. »

Spencer jeta un oeil à côté de lui tout en faisant glisser les insectes dans son chaudron et se moqua gentiment de Clarissa, qui s’appliquait depuis tout à l’heure à plier ses scarabées en deux. Heather était trop bonne samaritaine avec les gens de sa maison. Le Serdaigle aurait bien aimer voir ce que ça faisait que d’ajouter des insectes comme ça dans la potion. Si ça changeait quoi que ce soit.

« Dis McKane, ça te dirait de plonger ton doigt dans ma flotte pour vérifier la température s’teu plaît ? »

Spencer haussa un sourcil tout en s’époussetant les mains. Mais bien sûr. Elle voulait pas non plus qu’il fasse sa potion à sa place si ? Alors qu’il allait l’envoyer se faire voir chez les trolls, il se rétracta. Il saisit discrètement

« Mais bien sûr Wells, avec plaisir ! » fit-il en souriant largement.

Le garçon s’approcha de la Serpentard, et faisant mine de trébucher, renversa ses racines de gingembres minutieusement coupées.

« Oups, désolé, j’suis tellement maladroit ! »

Ayant touchées le sol, elles ne seraient plus bonnes, et Wells devrait reprendre l’étape de découpage depuis le début. Spencer revint vers son chaudron un demi-sourire aux lèvres et lu la suite des consignes. Laissez mijoter pendant une demi-heure. Plus qu’à attendre. Pourquoi sa potion tirait sur le turquoise alors qu’elle devait être verte ? Bah, ça ne devait pas être si important. Le Serdaigle prit son mal en patience.
Contenu sponsorisé

Cours de potions n°1 : Entrée en matière. - Page 5 Empty
Re: Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 8

 Cours de potions n°1 : Entrée en matière.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.