AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 3 sur 5
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Astrid N. Reckless
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Astrid N. Reckless, Mar 8 Juil 2014 - 21:01


Je m'amusais avec mes nombreux bracelets chéris qui étaient sagement autour de mon poignet. Dix, pile poil, je n'en avais pas perdu ni casser depuis ma première année. Les bracelets étaient des cadeaux des Reckless pour ma rentrée à l'école de sorcellerie, c'était mes petits portes bonheurs, depuis je ne les avaient pas enlevés et je les avaient agrandis à l'aide d'un sortilège. Mon préférée était la petite chaînette argenté avec un pendentif tête de dragon, présent de mon frère. Et le deuxième était celui de tante Meggie, aux perles rouges... Remarquant qu'un silence c'était fait dans l'assemblée, je leva les yeux vers Miss Blanchet qui prit la parole.

« Bonjour, tout le monde étant présent, le cours va débuter dans quelques secondes. Avant, je vais faire une petite présentation pour ceux ne me connaissant pas. Je suis Kyara Blanchet, votre nouvelle professeur de Soins Aux Créatures Magiques. J'ai beau venir de la maison serpentard, je n'accepterais pas que vous semiez la zizanie dans mon cours. »

Ah ah ah.
Un petit sourire se dessina sur mon visage. Semer la  zizanie ? Moi ? Jamais, voyons ! Je me fis attentive, écoutant la suite de ses paroles.

« A présent que les choses sont claires, entrons dans le vif du sujet ! Notre premier cours portera sur les reptiles, plus précisément les serpents. Même s'ils ne figurent pas dans le top 5 des animaux préférés des ados, ils sont tout de même importants dans notre communauté. Qui peut me dire combien il y a d’espèces de serpents. Environ bien Evidemment. A quoi servent t-ils dans le monde magique ? Enfin, quelle race est connue dans notre monde pour être extrêmement dangereuse et quelles sont ses particularités ? A vous ! »

Les serpents, sujet intéressant, voir passionant. J'aimais n'importe quels animaux et contrairement à certaines filles, je n'étais pas du genre à m'écrier lorsque j'en croisais, un poil trop gros. Mais je n'étais pas spécialement fane des reptiles en soit. Le plus dangereux ? Le basilic sans doute, Sirius m'en parlait souvent pour m'effrayait...

« Je ne sais pas combien il y a d'espèce, ni lequel est le plus dangereux, mais je sais que le venin de serpents est utilisé dans la préparation de certaines potions, comme les oeufs de Serpencendres, ou de son vrai nom l'Ashwinder qui une fois gelée compose un des ingrédients principaux du filtre d'amour. Mais je n'en suis pas sûr...»

Le préfet de Serdaigle avait parlé. J'étais d'accords avec lui, on utilisait pas mal les serpents dans les potions. J'avais beau réfléchir, je ne voyais pas de quelle manière on pouvait l'utiliser d'une autre manière... Quelqu'un annonça que le serpent le plus dangereux était le basilic, comme je m'en doutais. Puis une bleu et bronze se lança dans la description du dit-serpent. Ensuite une autre jeune fille appartenant à sa maison donna des détails en plus. Pas des Serdaigles pour rien...

« Certaines personnes peuvent aussi communiquer avec certains serpents. Les fourchelang ? »

Les fourchelangs ! Je connaissais quelques trucs dessus pour avoir lu un article dans un magasine dessus... Il parait que Voldemort en était un. Sans doute pour cela que les fourchelangs étaient mal vu... Voulant tout de même dire quelques choses et de montrer que je m'y connaissais pas mal sur le sujet reptile, je pris la parole.

« Ouais, c'est bien les Fourchelangs, c'est un don très rare et mal vu par la société sorcière.  Bien que je comprend pas pourquoi... Voldemort en était un, je crois, de fourchelang. C'est un peu hors-sujet mais il y a le Runespoor, comme serpent intéressant. C'est un reptile magique à trois têtes venant du Burkina Faso, de couleur orange tirant sur le violet. Il ne vit pas bien longtemps d'ailleurs, car il a trois cerveaux et on peut dire qu'ils se font la... guerre ? Il y a un cerveau stratège, un cerveau rêveur et un cerveau qui planifie. Le Runespoor a la particularité d'être le seul animal a pondre ses oeufs par la bouche et il n'est pas rare dont trouver un sans un de ses têtes. »

C'était tout de même un sacré spécimen ce Runespoor en plus d'être fascinant... Pondre ses oeufs par la bouche, c'était écoeurant ! J'écrivis soigneusement mes notes sur mon parchemin.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Ebenezer Lestrange, Mar 8 Juil 2014 - 23:17


Ebenezer observait tranquillement la forêt interdite, cherchant des yeux une quelconque créature intéressante lorsque la prof prit la parole.

- Bonjour, tout le monde étant présent, le cours va débuter dans quelques secondes. Avant, je vais faire une petite présentation pour ceux ne me connaissant pas. Je suis Kyara Blanchet, votre nouvelle professeur de Soins Aux Créatures Magiques. J'ai beau venir de la maison serpentard, je n'accepterais pas que vous semiez la zizanie dans mon cours.

Kyara Blanchet? Ce nom lui disait strictement rien. Et quand à semer la zizanie, il n'y pensait pas vraiment. Pour l'instant, il avait juste faim.

- A présent que les choses sont claires, entrons dans le vif du sujet ! Notre premier cours portera sur les reptiles, plus précisément les serpents. Même s'ils ne figurent pas dans le top 5 des animaux préférés des ados, ils sont tout de même importants dans notre communauté. Qui peut me dire combien il y a d’espèces de serpents. Environ bien Evidemment. A quoi servent t-ils dans le monde magique ? Enfin, quelle race est connue dans notre monde pour être extrêmement dangereuse et quelles sont ses particularités ? A vous !

Les serpents ne plaisaient pas vraiment à Ebenezer. C'était pas très joli à regarder, ça vous attaquait, ça n'avait même pas de pattes et puis ça ne se mangeait même pas. Les lézards, par exemple, c'était beaucoup plus cool même si c'était toujours pas comestible. Le brun écouta d'une seule oreille les réponses de ses camarades. Connaissant à peu près le sujet, il ne prit pas la peine de noter quoi que ce soit sur son parchemin encore vierge juste devant lui et préféra rêvasser en continuant de regarder la forêt. Il sortit de ses pensées que lorsqu'une des gryffondors parla du runespoor. Lui par contre, il l'aimait bien. Un animal à trois têtes comme le cerbère qui en plus se battait contre lui-même, ça ne pouvait être qu’intéressant à étudier. D'ailleurs, il en connaissait un autre de serpent intéressant, plus pour son utilisation que pour sa forme d'ailleurs. Il pouvait toujours le donner en exemple.

- Il y a aussi le serpent d'arbre du Cap. Son venin tuerait n'importe qui et sa peau entre dans la composition du polynectar...

Et il retourna aussitôt à la contemplation de la lisière toute proche.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Kyara Blanchet, Mer 9 Juil 2014 - 0:09


Kyara marchait entre les rangs, enfin ce qui faisait aussi de rang c'est à dire l'espace entre les élèves, en attendant les réponses. Rapidement, ce fut un serdaigle qui se lança.

-Je ne sais pas combien il y a d'espèce, ni lequel est le plus dangereux, mais je sais que le venin de serpents est utilisé dans la préparation de certaines potions, comme les oeufs de Serpencendres, ou de son vrai nom l'Ashwinder qui une fois gelée compose un des ingrédients principaux du filtre d'amour. Mais je n'en suis pas sûr.

Le début de sa réponse était risible et sa phrase de réponse n'était pas vraiment bien formulée. Il fallut quelques secondes à Kyara pour en comprendre le sens. Hochant la tête, elle donna ensuite sa réponse.

- C'est correct, par contre les oeufs de serpencendres ne sont pas un venin. Ils sont aussi dans les remèdes contre la fièvre ! 5 points pour votre réponse.

La deuxième réponse ne tarda pas à arriver, elle venait de Clarissa cette fois-ci.

Au niveau du serpent le plus dangereux j'opterai pour le basilic madame !

Bien ! Même si les questions étaient traitées en désordre, l'important était d'avoir les réponses, elle n'allait pas chipoter !

Tout à fait, 5 points pour vous.
- " Et le basilic a les écailles d'un vert brillant, des crochets aiguisés comme des sabres et d'immenses yeux jaunes. Un Basilic peut vivre plus de 900 ans s'il a de quoi manger et il peut atteindre jusqu'à 15 mètres de long. C'est un serpent extrêmement venimeux. Le Basilic mue à intervalles réguliers et son régime alimentaire varié est typique des grands serpents qui pourchassent des proies de plus en plus grosses en fonction de leur propre morphologie et de leurs capacités. La peau du Basilic a certainement les mêmes propriétés de défense que celle des dragons, ce qui fait de ses yeux et de l'intérieur de sa bouche ses seuls points faibles. "

C'était une serdaigle qui venait de s'exprimer et elle ne faisait que confirmer les dires de sa maison : le savoir était primordial et elle avait apparemment avaler un bouquin traitant du sujet.

Reprenez votre respiration Miss Smythe, c'est 5 points pour votre maison également.

Un autre serpentard prit alors la parole. A croire qu'ils alternaient entre serdaigle et serpentard, les autres maisons étaient mortes ou bien ? Enfin, Kyara ne comptait pas faire la police sur ce point.

Dans le monde il existe environ 3000 espèces de Serpents.
Tout à fait !

Sans surprise, une autre serdaigle enchaîna dans les réponses.

Le basilic nait d'un œuf de poule couvé par un crapaud. Ses yeux meurtiers et ses crochets venimeux font de lui, à mon avis, le serpent le plus dangereux. Il ne peut être contrôlé que par un sorcier Fourchelang. Ah oui, et le chant du coq est mortel, si jamais il parvient à l'entendre.

Kyara était contente d'entendre parler des fourchelang sans qu'elle ait besoin de poser la question. Bien ! Spencer se lança ensuite rompant ainsi la chaine.

Certaines personnes peuvent aussi communiquer avec certains serpents. Les fourchelang ?
Exact, ils ont ce don.

La premiere gryffondor se lança enfin dans la quête de points. Ce n'était pas trop tôt !

Ouais, c'est bien les Fourchelangs, c'est un don très rare et mal vu par la société sorcière.  Bien que je comprend pas pourquoi... Voldemort en était un, je crois, de fourchelang. C'est un peu hors-sujet mais il y a le Runespoor, comme serpent intéressant. C'est un reptile magique à trois têtes venant du Burkina Faso, de couleur orange tirant sur le violet. Il ne vit pas bien longtemps d'ailleurs, car il a trois cerveaux et on peut dire qu'ils se font la... guerre ? Il y a un cerveau stratège, un cerveau rêveur et un cerveau qui planifie. Le Runespoor a la particularité d'être le seul animal a pondre ses oeufs par la bouche et il n'est pas rare dont trouver un sans un de ses têtes.

Voldemort était en effet un fourchelang, c'est à cause de lui que le basilic a été lancé dans l'école par deux fois. Le runespoor est en effet hors sujet, néanmoins il s'agit quand même d'un serpent intéressant. Merci d'en avoir parler miss Reckless.

- Il y a aussi le serpent d'arbre du Cap. Son venin tuerait n'importe qui et sa peau entre dans la composition du polynectar...
- Effectivement, la peau de serpent est aussi utile, mais il reste encore des choses qui servent dans les potions. Quelqu'un a t-il une idée ?

Les élèves étaient actifs, cela faisait plaisir à Kyara et pour le moment personne ne sortait des rangs. Est ce que ça serait la même chose pendant la partie pratique ? Elle ne le savait pas, e toute manière, le premier qui ferait le rigolo le regretterait amèrement. Attendant les réponses de ses élèves, Kyara se décida à poser de nouvelles questions.

- Est ce qu'il y a un moyen de reconnaître un fourchelang, pourquoi c'est mal vu dans notre société et qu'est ce que vous en pensez vous ?


[HRPG : Pour la question sur les fourchus, tout le monde a le droit de répondre ! Je posterais quand il y aura assez de réponses sur le sujet et que les autres questions seront traitées]
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Spencer McKane, Mer 9 Juil 2014 - 0:27


Les élèves eurent bientôt épuisé leurs ressources. Blanchet les relança sur le sujet des fourchelang. De ce qu’il en savait, Spencer n’en avait jamais rencontré. Faut dire, c’était pas marqué sur leur front qu’ils causaient le reptile couramment. C’était un don rare aussi, alors les probabilités qu’il ait déjà rencontré un fourchelang étaient minces.

« C’est mal vu parce qu’on associe souvent les fourchelang à la magie noire. On l’a dit tout à l’heure, Voldemort en était un. Y a eu Herpo l’Infâme aussi, celui qui a donné naissance au premier basilic. On va dire que c’est pas non plus très… glorieux comme truc. Enfin les gens de notre connaissance qui parlent fourchelang ont jamais été des enfants de choeurs. »

Hormis Harry Potter. Mais l’Histoire disait que le garçon n’avait hérité du don qu’à cause de Voldemort, alors bon.

« Ce que je pense, c’est qu’on associe tellement les fourchelang à des mages noirs que ceux qui ont ce don se cachent, même s’ils n’ont rien de mauvais en eux. Alors que ça pourrait servir le bien autant que le mal… enfin je crois. Être capable de discuter avec un serpent, ça veut pas forcément dire qu’on est voué à devenir un meurtrier de sang froid… »
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Clarissa Samson, Mer 9 Juil 2014 - 0:40


Une grande partie des réponses avaient été données notamment par des Serpentard et des Serdaigles. Mais pourquoi les aigles étaient aussi performants sur le sujet de prédilection des serpents. Clarissa était un peu limité par rapport à ses faibles connaissances mais une question de Miss Blanchet lui convenait !

Est ce qu'il y a un moyen de reconnaître un fourchelang, pourquoi c'est mal vu dans notre société et qu'est ce que vous en pensez vous ?


Ce qui l'intéressait était la deuxième partie, que pensait elle des fourchus.

Pour ma part je pense que les fourchelangs ne sont pas forcément différents des autres mais ils auraient peut-être une tendance à s'orienter vers la Magie Noire ou alors ce dont ce poserait plutôt à des personnes à devenir maléfiques. En tout cas rien d'exact .

Elle ne connaissait aucun fourchelang mais le fait était que beaucoup étaient devenus mauvais ! Donc Clarissa liait assez les fourchus au mal. Même si son bon sens l'obligeait à penser que ce n'était pas le cas
Revenir en haut Aller en bas
Aerin Verya
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Aerin Verya, Mer 9 Juil 2014 - 12:18


Une fois que de nombreux élèves eurent répondu à sa première question, Miss Blanchet en posa de nouvelles. C'était essentiellement des élèves de Serdaigle et de Serpentard qui répondaient aux questions, à l'exception d'une ou deux filles de Gryffondor, qu'Aerin avait déjà croisées quelques fois.

"Effectivement, la peau de serpent est aussi utile, mais il reste encore des choses qui servent dans les potions. Quelqu'un a t-il une idée ?
Est ce qu'il y a un moyen de reconnaître un fourchelang, pourquoi c'est mal vu dans notre société et qu'est ce que vous en pensez vous ?"


A ces deux nouvelles questions, Aerin décida de tenter une réponse. Après tout, les potions étaient sa matière de prédilection, et même s'il ne connaissait pas grand chose aux Fourchelang mis à part leur capacité de parler aux serpents, c'était le moment de parler.

"Il y a le venin de serpent comme l'a dit Hash, par exemple, Voldemort utilisait le venin de son serpent Nagini dans une potion qui le maintenait en vie. On peut également utiliser leurs crochets dans une potion qui sert à soigner les furoncles."

Aerin reprit sa respiration, et enchaîna avec la réponse à la seconde question du professeur.

"Je ne sais pas vraiment quelles sont les caractéristiques pour reconnaître un Fourchelang, mais ils sont souvent associés à la magie noire. A mon avis, je ne pense pas que ce soit une caractéristique principale, je veux dire, ce n'est pas parce qu'on est Fourchelang qu'on s'intéresse forcément à la magie noire. Je dirais plutôt qu'on pourrait reconnaitre un Fourchelang grâce à sa proximité avec les serpents, il sera peut-être plus souvent en leur compagnie qu'un autre sorcier."
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Aiko Wilkerson, Jeu 10 Juil 2014 - 19:06


Est ce qu'il y a un moyen de reconnaître un fourchelang, pourquoi c'est mal vu dans notre société et qu'est ce que vous en pensez vous ?

Ah, cette question passionnait Eléna, car après avoir elle-même croisé un Fourchelang, la rouge et or pourrait peut-être en reconnaître d'autre. C'était un mangemort, il avait attaqué la Gryffondor dans l'allée des Embrumes. Il lui avait envoyé un Serpent, ce reptile l'avait assez blessé et cela elle s'en souviendrait longtemps, comme les yeux bleus de son agresseur et son sifflement qui avait permis l'interaction entre les deux.

-Il me semble pour nous, les sorciers qui ne somment pas Fourchelang, n'entende t qu'un sifflement assez glacé lors de l'interaction entre le Serpent et son.. son maître. Eléna ne savait pas vraiment comment dire. D'après vous est-ce que les Serpents et Fourchelang peuvent être amis?

C'était une question à la fois débile et intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Kyara Blanchet, Jeu 10 Juil 2014 - 20:44


Un sourire aux lèvres, Kyara attendait les réponses de ses élèves. Elle voulait connaitre l'état d'esprit des jeunes d'aujourd'hui. Rapidement, Spencer un serdaigle donna son avis. Se tournant vers lui, la brune l'écouta attentivement.

C’est mal vu parce qu’on associe souvent les fourchelang à la magie noire. On l’a dit tout à l’heure, Voldemort en était un. Y a eu Herpo l’Infâme aussi, celui qui a donné naissance au premier basilic. On va dire que c’est pas non plus très… glorieux comme truc. Enfin les gens de notre connaissance qui parlent fourchelang ont jamais été des enfants de choeurs.

Kyara hocha la tête. Effectivement donner naissance au basilic n'était pas la meilleure idée au monde vu que ce n'était pas une créature docile. Mourir par un regard n'était pas non plus une mort super cool, même si peu de personnes pouvaient se vanter d'être mort ainsi. Néanmoins, elle n'était pas d'accord sur sa dernière phrase. Certains fourchelang étaient tout à fait respectables ! Enfin, comparé à Voldemort il n'y avait pas photo.

Ce que je pense, c’est qu’on associe tellement les fourchelang à des mages noirs que ceux qui ont ce don se cachent, même s’ils n’ont rien de mauvais en eux. Alors que ça pourrait servir le bien autant que le mal… enfin je crois. Être capable de discuter avec un serpent, ça veut pas forcément dire qu’on est voué à devenir un meurtrier de sang froid…

Aaaah, c'était mieux. Un ouvert d'esprit donc ! Le remerciant d'un nouveau hochement de tête, l'ancienne serpentard reprit sa marche entre les rangs en entendant de nouvelles interventions. Clarissa se chargea alors de prendre le relais.

Pour ma part je pense que les fourchelangs ne sont pas forcément différents des autres mais ils auraient peut-être une tendance à s'orienter vers la Magie Noire ou alors ce dont ce poserait plutôt à des personnes à devenir maléfiques. En tout cas rien d'exact .

Effectivement, ils ne sont pas différents des autres. Ils sont comme vous et moi, sauf qu'ils ont un petit plus. Merci à vous.

Aerin reprit alors la parole afin de répondre que les crochets des serpents étaient utiles. C'était une bonne réponse néanmoins, elle avait déjà répondu à une question précédemment. Il fallait savoir en laisser pour le monde quand même ... Cela ne plaisait que moyennement à la professeure.

Je ne sais pas vraiment quelles sont les caractéristiques pour reconnaître un Fourchelang, mais ils sont souvent associés à la magie noire. A mon avis, je ne pense pas que ce soit une caractéristique principale, je veux dire, ce n'est pas parce qu'on est Fourchelang qu'on s'intéresse forcément à la magie noire. Je dirais plutôt qu'on pourrait reconnaître un Fourchelang grâce à sa proximité avec les serpents, il sera peut-être plus souvent en leur compagnie qu'un autre sorcier

Votre réponse sur les crocs est exacte, par contre pour la prochaine fois merci de vous abstenir de répondre si vous l'avez déjà fait plus tôt. Il en fait un peu pour tout le monde. Merci pour votre avis. Il est vrai qu'être Fourchelang ne signifie pas que la personne sera passionnée de la magie noire. Par contre pour les serpents, il y a beaucoup de personnes possédant des serpents et faisant comme s'ils étaient des égaux alors qu'ils ne sont pas fourchelang.

Elena s'exprima ensuite pour la première fois du cours.

-Il me semble pour nous, les sorciers qui ne somment pas Fourchelang, n'entende t qu'un sifflement assez glacé lors de l'interaction entre le Serpent et son.. son maître. D'après vous est-ce que les Serpents et Fourchelang peuvent être amis?

Effectivement, ça ressemble à un sifflement, ce n'est pas un son des plus ... rassurant. Pour votre question, la réponse et oui. Comme exemple je pense à Voldemort ainsi que Nagini. Je pense qu'il n'avait confiance qu'en elle et elle était très proche de lui. Il est possible d'y avoir un lien.

Un lien qui devait surement être étrange pour certains. Néanmoins, il y avait bien des gens qui se liaient d'amitié avec des boursoufs, ou des oiseaux alors pourquoi pas des serpents ? En tout cas, la partie théorique n'allait pas tarder à commencer, mais la brune avait encore une question et attendait encore des avis.

- J'attends encore l'avis de ceux qui ne se sont pas exprimés. Pour en revenir aux serpents, quel est leur régime alimentaire ? Tout le monde peut répondre sur cette question.


[HRPG : Vous avez jusqu'à dimanche inclus pour poster, ensuite la partie pratique commencera !]


Dernière édition par Kyara Blanchet le Jeu 10 Juil 2014 - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Clarissa Samson, Jeu 10 Juil 2014 - 21:09


Les avis et réponses sur les serpents mais aussi les fourchelangs fusaient tout le monde y ajoutait son petit grain de sel même si cette personne avait déjà répondu à une question. Mais malheureusement les Serpentard n'étaient pas assez actifs aux yeux de Clarissa, allez fallait se bouger. La professeure reposa une question ouverte à tous sur le régime des serpents. Pas bien compliqué le premier idiot trouvé dans la rue les dirait carnivore ! Quoi que c'était peut-être une bêtise, il ne fallait pas avoir trop d'assurance. La préfète prit la parole

Pour le régime alimentaire des serpents je dirai carnivore madame, ils mangent surement des animaux de petites tailles probablement de petits rongeurs. Mais je crois savoir que certains espèces de grande taille attaquent de grands animaux, le venin est aussi une grande arme.

Allez les Serpy on se bouge c'est notre sujet. Un cours en plein air était décidément agréable, l'ambiance était d'autant meilleur. Et on n'étouffait pas comme dans les salles plein Sud ou ne se gelait pas comme dans les cachots. Décidément cette prof avait de bonnes idées !
Revenir en haut Aller en bas
Justin Davis
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Justin Davis, Jeu 10 Juil 2014 - 21:09


Un débat sur les Fourchelang avait lieu. Justin n'y prit pas part, le septième année n'était pas si renseigné sur la langue des serpents, il savait juste que seuls les descendants de Serpentard pouvait le parler et que pour les sorciers comme vous et moi on entendait qu'un sifflement assez flippant. Le nouveau septième année prenait des notes de choses qu'il ne savait pas et sans s'en rendre compte il avait déjà écrit une trentaine de lignes. Il posa sa plume et se décida à écouter le cours, il avait suffisamment noté. Les discussions sur les Fourchelang avaient cessés, Miss Blanchet prit la parole posant une nouvelle question.

« J'attends encore l'avis de ceux qui ne se sont pas exprimés. Pour en revenir aux serpents, quel est leur régime alimentaire ? Tout le monde peut répondre sur cette question. »

Bien, il connaissait déjà les particularités des Serpents donc la question ne serait pas si difficile. Le vert et argenté leva la main puis prit la paroles.

« Eh bien je dirais que pour reconnaître un Fourchelang il faut l'entendre parler avec un serpent. On pouvait deviner que Lord Voldemort était un Fourchelang car il était souvent accompagné de Nagini donc je dirais comme certains de mes camarades qu'ils se montrent plus proches de ses reptiles. Je ne vois pas pourquoi il faut avoir peur d'eux, je me montrerais autant en sécurité avec un sorcier normal qu'avec un Fourchelang. De plus je trouve ce talent vraiment, vraiment fascinant. Ensuite il me semble que tout les Serpents sont carnivores et qu'ils se nourrissent d'animaux encore vivants, ils se contentent de les engloutir si ceux si ne se montrent pas résistants. »
 


Dernière édition par Justin Davis le Ven 11 Juil 2014 - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Heather Wells, Jeu 10 Juil 2014 - 23:51


Clarissa ironisa, déclarant qu'elle zappait les repas pour effectuer leur boulot. Heather leva les yeux au ciel, poussant amicalement sa collègue. Puis les derniers élèves arrivèrent et le cours pu commencer. Il y eût les habituelles présentations puis Blanchet introduisit le sujet de son premier cours: les serpents. Un sourire naquit peu à peu sur les lèvres de la verte et argent. Etudier les serpents se révélerait très certainement passionnant. Elle adorait tellement ces animaux-là, les trouvant beau mais aussi mystérieux... Ce qu'elle aimait aussi, c'était la peur qu'il générait chez les autres. Elle n'avait peut-être jamais touché de serpent de sa vie, mais avait particulièrement hâte de passer à la phase pratique pour pouvoir le faire.

L'enseignante avait dû poser des questions pendant que la Serpentard devait rêvasser puisque certains élèves prirent la parole. D'ailleurs, sa collègue lui demanda de se bouger pour faire gagner des points à Serpentard et bien démarrer l'année. L'Irlandaise n'était absolument pas contre mais il fallait seulement qu'elle sache ce qui avait été demandé. Elle écouta donc avec un peu plus d'attention ce qui se disait et décida de réagir au débat sur les fourchelangs.

- Personnellement, je pense qu'être fourchelang est une bonne qualité. Je ne comprend pas trop pourquoi ce talent peut effrayer les gens. Ça permet simplement de nouer des liens plus fort avec son animal de compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Spencer McKane, Ven 11 Juil 2014 - 1:12


Clarissa prit la suite de Spencer et avança la théorie que les Fourchelang avaient tendance à pencher vers la magie noire, et que les mages noirs avaient tendance à développer le don de Fourchelang. Autrement dit, que les parler la langue des reptiles allait de paire avec l’utilisation de la magie noire. Spencer refusait d’y croire. C’était trop fataliste. Aerin se lança à son tour et émit l’hypothèse qu’un Fourchelang pouvait se reconnaître au plaisir qu’il prenait à la compagnie des serpents. Beaucoup de sorciers ne possédant pas ce don aimaient également les reptiles, ça ne tenait donc pas non plus la route.

Elena demanda ensuite à Blanchet ce qu’il en était de l’amitié entre le sorcier et l’animal. Si c’était seulement envisageable. La réponse fut positive, et Spencer haussa un sourcil intéressé. Peut-être reconnaissait-on un Fourchelang pour peu qu’on le croise avec son serpent ? Une complicité difficile à cacher ? Enfin ça, c’était si la personne en question avait un serpent pour animal de compagnie. Un Fourchelang pouvait aussi se coltiner un chaton pour autant qu’il sache. Et puis un sorcier pouvait se montrer très complice avec son crapaud sans qu’on n’imagine qu’il parle le batracien. Voilà qui ne tenait pas la route non plus. Spencer aurait beaucoup donné pour connaître le moyen de reconnaître un Fourchelang.

« J'attends encore l'avis de ceux qui ne se sont pas exprimés. Pour en revenir aux serpents, quel est leur régime alimentaire ? Tout le monde peut répondre sur cette question. »

Clarissa répondit dans la foulée, et Spencer se demanda furtivement si le Choixpeau ne s’était pas trompé quand il l’avait répartie. Cette fille était une rapide, elle avait des connaissances assez impressionnantes, et elle était apparemment aussi assidue qu’une Serdaigle. Justin prit la suite de sa camarade, et le sujet des Fourchelang fut remit sur le tapis. Un sorcier possédant ce don pouvait être reconnu lorsqu’il exerçait ce dit don. Bien joué Einstein. Voilà qui n’avançait pas beaucoup les choses. Heather en revint à l’idée de lien, plus fort entre le Fourchelang et son reptile de compagnie qu’entre ce même animal et un sorcier dépourvu de ce don. Spencer n’aurait pas franchement envie de resserrer les liens avec ce genre d’animal là en tous cas. Le Serdaigle n’avait rien à ajouter sur le sujet, et rien non plus à ajouter quant au régime des serpents. Tout semblait avoir été dit. Une question cependant lui trottait dans la tête, et il se décida à lever la main.

« Professeur, un Fourchelang a t-il en général certaines caractéristiques du serpent ? Dans son comportement je veux dire, pas dans son physique. Est-ce que, plus il utilise son don, plus il va adopter leur comportement ? »

Pourquoi pas après tout ? Voldemort avait fini par ressembler à un abominable homme-serpent, et il était une exception, mais n’avait-il jamais eu le sang-froid et l’esprit calculateur de l’animal ? Et ce bien avant de changer de physionomie ?
Revenir en haut Aller en bas
Luna Velvet
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Luna Velvet, Ven 11 Juil 2014 - 12:48


Après l'avoir salué, le jeune homme rendit à Luna son bonjour avec un élan joyeux. La blonde se dit qu'elle s'était assise à côté de la bonne personne car il ne lui avait pas fait comprendre qu'en cours il ne parlerait pas. Voyant qu'il restait un peu de café dans son gobelet, la sorcière le finit avec une grimace, il était froid et très fort puisque il s'agissait du fond. Elle se leva pour aller jeter son verre en plastique et quand elle revint, elle entendit des sifflements venir des boîtes. Seraient-ce des serpents ? Luna reprit place à coté de son camarade et ce dernier lui demanda, bien intrigué.

- Joli ! Tu le tiens d’où ? 

La question soulevait une simple curiosité mais la jeune femme ne put s'empêcher de se sentir mal à l'aise. Cet anneau venait de la famille de sa mère. Les de Brochefort se transmettaient ce bijou depuis de très nombreuses générations, le jour des 16 ans, et Luna ne l'avait pas reçut de la meilleure manière qu'il soit. Les yeux gris-vert de Velvet se voilèrent avec une certaine colère mais la blonde ne préféra pas répondre à la question du Serdaigle sachant que sa voix allait être tremblante. Elle cacha donc l'anneau avec sa main droite et son esprit partit ailleurs.

L'espace des quelques minutes, Luna entendit le cours s'animer, les élèves répondaient aux questions de Blanchet avec rapidité et efficacité. La sang pur essaya de se concentrer sur le sujet du cours et elle vit qu'il s'agissait des reptiles. Génial, son animal préféré. Sentant que le sujet était digne d’intérêt, la blonde écouta les dernières questions et réponses afin de prendre la parole. Ils parlaient des Fourchelangs et du mode d'alimentation des serpents. Luna parla clairement et en prenant sa respiration après chaque phrase.

- C'est bien dommage que les gens est une mauvaise opinion sur les Fourgelangs car après tout ils ne font rien de mauvais si ce n'est parler à une espèce d'animal mal vue. Ainsi les gens pensent tout de suite que les Fouchelangs sont des adeptes de la magie noire alors que je pense que les Fouchelang sont des humains comme nous qui possèdent un don de plus qui peut leur être très utiles. Et pour ce qui est de l'alimentation des serpents, ils se nourrissent aussi beaucoup d'insectes.

Luna espérait ne pas avoir répété quelque chose déjà énoncé par un camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Harel Chaitan, Dim 13 Juil 2014 - 0:56


Dés que le sujet du cours fut introduit, et les premières questions formulaient, des réponses émanèrent de tous les côtés. A mesure que l’échange évolué, Harel se sentait de plus en plus crouler sous les informations en tout genre. D’ailleurs, elle était assez étonnée des connaissances de plusieurs de ses camarades sur qui les serpents semblaient opérer une véritable fascination. Ce n’était jamais que des animaux rampants, à sang-froid, qui avaient une piètre réputation côté moldu. Tout du moins en occident, peut-être l’était-ce moins dans d’autres cultures. Elle se demandait si c’était du fait de la religion catholique, en référence à l’animal vil qui avait tenté Eve ou alors du faible nombre d’espèces- sur les 3000 existantes- que l’on croisait en Grande-Bretagne. La peur naissait souvent de l’inconnu.

Pour sa part, elle connaissait bien peu de choses sur le sujet pour ne s’y être jamais intéresser. Bien que le venin fût un ingrédient qui méritait que l’on s’y attarde. Vecteur aussi de mort que de vie. Certains serpents étaient capables de tuer un Homme ou un gros animal en quelques minutes, mais leur venin entrait aussi dans la composition de remèdes, et autres antidotes. Guérir le mal par le mal. L’asiatique prit des notes de quelques points qu’elle désirait éclaircir.

L’échange se nourrissait des interventions des étudiants que Blanchet entretenait en formulant les interrogations qu’ils soulevaient. Ainsi le débat dévia sur les Fourchelang. Là encore les avis affluèrent, et Blanchet encouragea ceux qui ne s’étaient pas exprimer sur la question à le faire. Chaitan tourna légèrement la tête derrière elle – s’asseoir au premier rang n’était pas dés plus pratique finalement- cherchant la jeune enseignante du regard. Pour qu’elle raison insistait-elle ? Après tout, le cours portait sur les serpents pas sur les personnes capables de communiquer avec eux. Dans l’ensemble les avis convergeaient sur un versant plutôt positif ou tout au moins neutre. Effectivement, cette spécificité était associée à des évènements ou à des personnages bien sombres, dont la popularité frisait le nul. Profitant du silence, elle s’exprima, à son tour, de son ton monocorde et détaché :

- D’après le peu d’éléments dont je dispose à propos des Fourchelang, ces personnes naissent avec cette singularité. Il paraît donc injustifié de les condamner sur les seules actions de leurs prédécesseurs. On aurait plus à gagner à les associer à des programmes de recherches par exemple. Il est toujours plus facile d’étudier une population accompagnée d’un traducteur.

A dire vrai, elle n’avait jamais réfléchit à la question, et ne s’en préoccupait pas. Néanmoins, il n’était pas inintéressant de savoir qu’elle particularité les distinguer du reste de la population. Pendant que Blanchet circulait à travers les rangs, l’asiatique la détailla discrètement des pieds à la tête. Rien de visible au premier coup d’œil, à moins que ce ne fut tellement banal qu’on n’y prêtait pas attention ou une caractéristique invisible à l’œil nu, mais très présente dans les discours.

- Est-ce que cette particularité serait liée à la pureté du sang ?

Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Kyara Blanchet, Lun 14 Juil 2014 - 15:55


Pour le régime alimentaire des serpents je dirai carnivore madame, ils mangent surement des animaux de petite taille probablement de petits rongeurs. Mais je crois savoir que certains espèces de grande taille attaquent de grands animaux, le venin est aussi une grande arme.

C'était Clarissa qui avait donné la réponse, apparemment elle s'y connaissait dans le domaine, même si c'était un peu la base. Kyara était satisfaite de la réponse de son élève. Hochant alors la tête, à force elle allait se faire mal à hocher autant, elle ajouta quelques précisions à la réponse.

C'est exact, les serpents sont tous carnivores, mais après le régime alimentaire dépend de l’espèce. Certains ne mangeront qu'une seule espèce par exemple, tandis que d'autres auront une alimentation diversifiée. Le venin est effectivement une arme, car il permet de mettre hors d'état de nuire la cible afin qu'ils puissent la manger en toute sérénité.

Justin, un autre serpentard enchaîna alors.

Eh bien je dirais que pour reconnaître un Fourchelang il faut l'entendre parler avec un serpent. On pouvait deviner que Lord Voldemort était un Fourchelang car il était souvent accompagné de Nagini donc je dirais comme certains de mes camarades qu'ils se montrent plus proches de ses reptiles. Je ne vois pas pourquoi il faut avoir peur d'eux, je me montrerais autant en sécurité avec un sorcier normal qu'avec un Fourchelang. De plus je trouve ce talent vraiment, vraiment fascinant. Ensuite il me semble que tout les Serpents sont carnivores et qu'ils se nourrissent d'animaux encore vivants, ils se contentent de les engloutir si ceux si ne se montrent pas résistants.

C'est un moyen en effet, surprendre un Fourchelang, mais ça ne se trouve pas aux coins de rues, donc je ne pense que vous en rencontriez un. Voldemort ne cachait pas le fait d'être Fouchelang, il n'y avait pas grand chose à deviner la dessus.

Kyara ne donna pas de précisions sur le régime alimentaire vu que Clarissa avait bien répondu et qu'elle avait complété. Il manquait encore des choses, mais rien dans la réponse que venait de donner Justin. Il n'empêche, qu'il avait quand même répondu, il aurait donc des points pour sa participation. Heather se lança ensuite en donnant son avis sur le sujet des fourchelangs.

Personnellement, je pense qu'être fourchelang est une bonne qualité. Je ne comprend pas trop pourquoi ce talent peut effrayer les gens. Ça permet simplement de nouer des liens plus fort avec son animal de compagnie.

La brune trouvait intéressante la vision de ses élèves. Les temps avaient changés, elle ne regrettait pas d'avoir abordé le thème. De plus, les serpentard semblaient réactifs, ça faisait plaisir à voir. Spencer leva alors la main et Kyara lui fit signe de prendre la parole.

Professeur, un Fourchelang a t-il en général certaines caractéristiques du serpent ? Dans son comportement je veux dire, pas dans son physique. Est-ce que, plus il utilise son don, plus il va adopter leur comportement ?

C'est une bonne question. Fourchelang, c'est le langage des serpents. Il s'agit seulement de parler. Après peut-être que certains bougent comme les serpents, mais je n'en connais pas pour affirmer s'ils ont le même comportement. S'ils sont avec les serpents, peut-être, mais en présence d'un autre humain, je ne pense pas.

Etre fourchelang était héréditaire d'après ce que savait Kyara. Il était donc fort probable que quelqu'un de sa famille ait le même don qu'elle. Pourtant, elle ne voyait pas qui ... En somme personne ne se comportait comme un serpent ! Il faudrait quand même qu'elle mène l'enquête pour en avoir le coeur net.

- C'est bien dommage que les gens est une mauvaise opinion sur les Fourchelangs car après tout ils ne font rien de mauvais si ce n'est parler à une espèce d'animal mal vue. Ainsi les gens pensent tout de suite que les Fouchelangs sont des adeptes de la magie noire alors que je pense que les Fouchelang sont des humains comme nous qui possèdent un don de plus qui peut leur être très utiles. Et pour ce qui est de l'alimentation des serpents, ils se nourrissent aussi beaucoup d'insectes.

Encore une serpentard qui parlait. Les gryffondor et le Poufsouffle semblaient être sur une autre planète ... Tant pis pour eux. Kyara ne comptait pas traquer ses élèves pour avoir des réponses, ils se mordraient les doigts plus tard de ne pas avoir de points ! Remerciement de la main son élève, la Française se concentra ensuite sur les autres. Harel se décida alors à participer au cours.

D’après le peu d’éléments dont je dispose à propos des Fourchelang, ces personnes naissent avec cette singularité. Il paraît donc injustifié de les condamner sur les seules actions de leurs prédécesseurs. On aurait plus à gagner à les associer à des programmes de recherches par exemple. Il est toujours plus facile d’étudier une population accompagnée d’un traducteur.

Des programmes de recherches ? C'était une idée intéressante ... bien que Kyara doutait que des fourchelangs acceptent de devenir des traducteurs.

- Je ne suis pas certaine qu'ils acceptent, mais c'est une bonne idée. Même si vous avez l'esprit ouvert, d'autres ne l'ont pas. En outre, je vois mal un fourchelang voir des chercheurs pour proposer son aide et je vois mal les chercheurs sauter de joie. Enfin, qui sait ?

Est-ce que cette particularité serait liée à la pureté du sang ?

Aaaah, Kyara s'y attendait à cette question, la pureté du sang et tout le blabla allant avec. Souriant à son élève, elle fit signe que non avec la tête tout en lui répondant.

- Etre Fourchelang repose surtout sur les gènes. C'est héréditaire. Peut-être qu'au commencement, c'est un sang pur qui a développé le gène, mais avec le temps, même en ne l'étant pas, il est possible de l'être si quelqu'un dans la famille l'a déjà été. Ça peut sauter des générations et des générations et il y a moins en moins de familles de sang pur.

La professeure laissa s'écouler quelques minutes de silence attendant de voir s'il y allait avoir d'autres réactions. Cela n'arrivant pas, elle décida de passer à la partie pratique du cours. Levant sa baguette, elle fit léviter les boites contenants les serpents et en posa une devant chaque élève, ensuite elle posa la boite contenant les boursoufflets devant elle avant d'expliquer la marche à suivre.

- A présent nous allons passer à la partie pratique du cours. Merci d'attendre avant d'ouvrir votre boite. Elle contient un serpent. La boite devant moi contient des boursoufflets. L'exercice sera de nourrir votre serpent un boursoufflet. Les boursoufflets sont à moi, donc que les réticents sachent que quoi qu'il arrive, ils termineront comme repas. La marche à suivre n'est pas si simple, car il y a toujours un risque que le serpent vous morde en cas d'exercice mal fait. Les serpents ne sont pas venimeux, néanmoins vous aurez l'obligation de partir à l'infirmerie.

Panpan fit alors son apparition descendant de l'arbre sur lequel il était. Il avait vu que Kyara avait déplacé la boite, ce qui voulait dire que l'heure du repas était proche. S'avançant vers la Française, il s'arrêta ensuite pour regarder les élèves tout en sifflant. Il se moquait clairement d'eux. Se retenant de ne pas rire, la brune reprit la parole.

Je vous présente mon serpent, je vais vous montrer ce qu'il faudra faire, même si pour nous c'est plus facile, car ce n'est pas la première fois que je lui donne à manger. Soyez attentifs.

Ouvrant la boite contenant les petites bestioles, Kyara en attrapa une avant de la caresser.

Il faut que le boursoufflet se sente à l'aise et qu'il ne voit le serpent qu'au dernier moment. Un animal stressé ce n'est pas très bon pour la digestion. A vous de faire en sorte qu'il se tienne tranquille. Même si vous avez des boites, il est hors de question de l'ouvrir, de le balancer dedans et de refermer le couvercle. D'une part car ce n'est pas respectueux envers la bête qui va se faire croquer, mais aussi car le serpent peut se focaliser sur votre geste et pas sur l'animal. Vous êtes peut être rapide, il le sera plus et un serpent qui mord ça ne fait pas du bien.

S'installant à terre, la brune continua de caresser le boursoufflet qui couinait de joie dans les mains de Kyara. Sachant ce qu'il devait faire, Panpan s'approcha alors et grimpa sur le bras du professeur avant de redescendre jusqu'au boursoufflet qui attendant le sifflement se retourna et tenta d'échapper de l'emprise de Kyara.

Pour vous l'exercice sera plus simple, car vous avez une boite, mais il y a toujours le risque que dans la panique, l'animal tente de sauter hors de la boite. Votre mission sera de le tenir jusqu'à ce que vous voyez le serpent prêt à attaquer. Il vous faudra alors le lâcher et retirer lentement votre main. Même si votre instinct vous dit de la retirer très vite, vous prenez un risque.

Serrant le boursoufflet, Kyara le lâcha quand elle vit Panpan bondir sur lui. Retirant ses mains, elle laissa son serpent, lui planter les crocs dans la peau. En quelques secondes le boursoufflet se calma et Panpan se chargea de l'avaler.

Les serpents ne sont pas venimeux, mais ils possèdent une sorte d'anesthésiant. L'animal est encore vivant, mais ne bouge pas. Il se fera ensuite digérer lentement dans l'estomac. Quand votre main est hors de votre boite, vous pourrez la refermer et l'exercice sera terminé. Lorsque tout le monde aura fait l'exercice, je donnerais le devoir à rendre ! C'est à vous de jouer à présent !

HRPG : Vous avez jusqu'au 3 aout inclus pour faire l'exercice. Je ne donnerais pas les points sur la réussite, mais sur la qualité de la description de l'exercice. Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Aiko Wilkerson, Lun 14 Juil 2014 - 18:57


-Il faut que le boursoufflet se sente à l'aise et qu'il ne voit le serpent qu'au dernier moment. Un animal stressé ce n'est pas très bon pour la digestion. A vous de faire en sorte qu'il se tienne tranquille. Même si vous avez des boites, il est hors de question de l'ouvrir, de le balancer dedans et de refermer le couvercle. D'une part car ce n'est pas respectueux envers la bête qui va se faire croquer, mais aussi car le serpent peut se focaliser sur votre geste et pas sur l'animal. Vous êtes peut être rapide, il le sera plus et un serpent qui mord ça ne fait pas du bien.

C'est facile à dire ça quand on a des Serpents et qu'on a l'habitude de les nourrirs et de vivre avec. Pour sa part, Eléna n'était pas très à l'aise. Devant-elle se tenait une boîte contenant un reptile, pas le plus gentil. Cet animal tournais dans sa boîte, il devait sans doute s'ennuyer. La rouge et or écouta attentivement les instructions de saprofesseure en observant le Serpent qui à son tour regarda Eléna interrogativement.

La Gryffondor prit alors une des boursoufflets mît à disposition par Kyara. Elena prit ma petite bête dans ses mains. Elle sentait son petit coeur battre à une vitesse hallucinante. Gilbert se contenta de le calmer en le caressant avec son doigt afin de le mettre à l'aise et de lui donner confiance. À présent son coeur battait moins fort et il se reposait tranquillement sur la main de la brunette. Cette petite bête était plutôt mignonne, mais elle allait finir avaler dans quelques minutes alors Elena évita de la regarder.

La rouge et or ouvrit la boîte contenant le reptile, celui-ci essaya d'abord de sortir, mais voyant Eléna, il recula dans la boite pour se réfugier sûrement impressionné par la taille de l'humaine. La brune aplatissait sa main pendant que le Serpent remontrait le bout de son nez, affamé songea Eléna. Le petit cœur du boursoufflet se mît à battre à une vitesse incroyable, la jeune femme ferma les yeux et laissa glisser l'animal doucement dans la gorte du Serpent. Celle-ci retira sa main délicatement et le serpent retourna au fond de sa boîte afin de pouvoir digérer ce petit casse-croute.

-Madame, c'est une épreuve difficile ça.

Puis elle referma la boite ou logeait le Serpent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 5

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°1 : Les reptiles.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.