AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste
Page 1 sur 4
Ste-Mangouste
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Hash Argan
Hash Argan
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


 Ste-Mangouste Empty
Ste-Mangouste
Hash Argan, le  Lun 7 Juil - 22:40

PV Dylan Scott


Quand on est inconscient, c'est dur de se réveiller. On a l'impression que c'est fini pour toujours et que ce sommeille sera notre dernier refuge. Mais on sait que ce n'est pas la fin car, il y a toujours cette impression de mal-être et de douleur. On ressent en permanence tous ce qu'il y a autour de nous ou tous ce que nous avons eu. Des gouttes de sueurs perlaient sur mon front, je m'agitais dans mon sommeille et j'avais mal, la douleur qui m'avait déchirer le dos à Poudlard était toujours présente. Mes souvenirs étaient bloqués, je me souvenais juste de la bataille. Quelques flash me revenait, je suis dans un bar avec Melinda. Je suis dans une chambre avec une chouette qui me tourne autour. Je lâche quelques grognements sourds et serre les poings.

J'ouvre doucement les yeux voyants que je suis tout seul. En essayant de me relever, une douleur atroce me fait me rallonger. Mais qu'est-ce qu'il s'est passé ? Presque aucuns souvenirs. Mon bandage de fortune me gêne un peu. Je me masse le front les yeux fermés et j'essais de me souvenir de quelque chose. Une douleur, un bien-être un réveil aux côtés de deux autres personnes et enfin mon réveil ici, mais je suis dans la salle Janus Thickey je crois.

-Mais qu'est-ce qu'il s'est passé ?

La porte s'ouvre d'un coup.
Invité
Anonymous
Invité

 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
Invité, le  Lun 28 Juil - 10:48

PV Hash Argan.
Nom : «Après la bataille.»

Le plus dur, quand on attend, c'est qu'on a l'impression que le temps s'écoule mille fois plus lentement que d'ordinaire. On a l'impression que la grande aiguille est bloquée, que la petite ne fait pas bien son travail, et éternise les secondes, histoire de faire encore plus mal, d'angoisser un peu plus. Pourtant, le temps passe. Y compris lorsque ça semble impossible, y compris lorsque chaque déplacement sur l'horloge, chaque clignotement sur la montre, chaque tic-tac est aussi douloureux que soulageant. Il passe.

Dylan Scott avait toujours été chanceuse, en fait. Elle était mignonne, belle même, elle vivait dans une riche famille, elle avait les amis idéaux et le petit-ami idéal. Et elle était la prunelle des yeux de ses parents, la vie de sa mère et la fierté de son père. Elle savait parfaitement qu'ils se damneraient pour elle, qu'ils auraient très volontiers donné leurs vies pour sauver la sienne. Et c'est pour cela qu'elle avait échappé à la Grande Bataille de Poudlard. Dès qu'ils avaient été informés de la situation, ses parents l'avaient fait revenir à la maison, à Londres, juste à temps. Elle n'aurait sans doute pas survécu à cette bataille, ou alors, elle n'en serait pas revenue entière. Elle se jura intérieurement d'écouter en cours, et rejeta cette pensée, consternée à l'idée de penser à l'école dans un moment pareil.

Enfin, elle pu entrer dans la chambre. Son cœur battait vite, et en même temps, elle avait l'impression qu'il ne battait plus. Les jambes flageolantes, elle poussa la porte de la chambre de l'hôpital de Ste Mangouste, et aperçu immédiatement le beau jeune homme brun allongé sur l'unique lit. Elle s'avança dans un moment qui lui parut une éternité, et se tint debout devant son petit-ami. Elle ne savait pas quoi dire, et elle n'avait jamais été confrontée à ce genre de situation, alors, elle se contenta de poser la main sur la sienne et de poser la question la plus stupide qui fût :

- Ça va ?
Hash Argan
Hash Argan
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
Hash Argan, le  Lun 11 Aoû - 22:29

J'étais encore un peu sonné, mais à part les migraines, le mal de dos et le reste, ça allait ! Après tout... Je ne tient pas longtemps face à la douleur ! Sinon tout va très bien, enfin pas si bien que ça.

- Ça va ? Fit une jeune fille

Qui c'est elle ? Elle me dit quelqu'un, des cheveux blonds de beaux yeux,... Je ne me rappelle pas de grand chose. Si seulement, je pouvais me rappeler de quoi que ce soit. Je lui fis des yeux ronds et passais une main dans mes cheveux, j'avais chaud et j'étais plutôt mal en point. Je me souvenais d'explosions, de cris et après une bonne douleur et après un jolie vide jusqu'à ce que je me réveille dans une chambre et ensuite, je me réveille ici. Dans une autre chambre, je n'aime pas du tout cette endroit. Et puis cette fille me dit quelqu'un, mais je ne saurais dire qui.

-Oui,.. Mais excusez moi,.... vous êtes qui ?

J'espère que ce n'est pas une personne importante, ma question pourrait lui briser le cœur. D'ailleurs, ou est-ce que je suis, dans un hôpital ? Je croyais que j'étais à l'école pourtant. Certains flashs de cette école apparaissaient comme ça, un château, un lac des salle secrète, des gens habillés bizarrement. Je ne sais pas trop tout ce que ça signifie. Je me relevais pour être assis sur le lit. Mon dos me tirait un peu, mais je supportais. Cette jeune fille m'attirait vraiment, j'avais l'impression de tout connaître en elle, ses cheveux, sa bouche, ses yeux, ses mains, tout ! Je me souvenais à peine de ce qu'il c'était passé.

-Où est-ce que je suis ?
Invité
Anonymous
Invité

 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
Invité, le  Ven 5 Sep - 19:27

-Oui,.. Mais excusez moi,.... vous êtes qui ?

Le peu de couleur qui lui restait sur le visage la déserta, et son souffle avec. Elle retira sa main, sans même y penser, et sans être sûre que c'était la bonne solution. Elle dévisagea son premier amour en sentant son cœur se briser, quelque part, très très loin en elle. Mais comment lui en vouloir ? Et qu'était-elle censée faire, là ? Elle se contenta de fourrer sa main dans sa poche, incapable de faire autre chose ou de prononcer une parole.

-Où est-ce que je suis ?

Elle le regarda s'assoir sur le lit, en essayant de paraître normale et pas du tout vexée.

- Dans un hôpital. Il y a eut une bataille, et tu...

Elle s’interrompit, en le fixant. Elle se sentit stupide de poser cette question, mais elle se lança quand même.

- Tu te souviens de Poudlard ?

Soudainement, ça lui semblait super important. N'importe quel sorcier qui se respectait se souvenait de son école de magie. Et il était un sorcier qui se respectait, ça, elle le savait. Cela dit, il avait aussi eut une mémoire...

hrpg :
 
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
July Swann, le  Sam 27 Sep - 15:03

Autorisation de Dylan pour poster / Le RP se déroule dans une salle de soins

Voilà plus de deux mois que l'attaque de Poudlard avait eu lieu et les choses semblaient être rentrées dans l'ordre. Les Mages noires n'avaient pas fait de nouvelles victimes -du moins il n'y en avait pas de trace dans les journaux- et les cours avaient repris, presque comme s'il ne s'était rien passé. Pour July, c'était une aberration. Comment les élèves avaient-ils pu retourner aussi rapidement à Poudlard ?! Deux étudiantes étaient mortes et beaucoup avaient été blessés, n'étaient-ils pas censés être traumatisés ? Même si la rousse avait l'habitude des blessures graves, elle restait profondément choquée par ce qu'il s'était passé au château. Elle avait l'impression que depuis cet événement, le monde avait changé. Il était devenu sombre, dangereux, et elle se sentait menacée.

L'étudiante en médicomagie avait peur d'être la prochaine victime des mages noirs. Bon, peut-être pas la prochaine, mais qu'un jour ou l'autre, ils s'en prennent à sa famille. Elle avait été bien trop imprudente en se jetant dans la bataille sans prendre soin de cacher son identité. Elle n'avait, certes, pas crié son nom sur tous les toits, mais elle restait tout de même facilement identifiable, avec ses longs cheveux roux. Quelqu'un avait pu la repérer. Mais ce qui la terrifiait plus encore plus que les Mangemorts, c'était la peur de perdre toute chance d'être un jour embauché en tant que médicomage à St Mangouste.

Phil avait remarqué sa disparition, durant le temps de la bataille, et il l'avait questionné. July avait prétendu s'être rendue sur le chemin de traverse, pour déjeuner avec une amie, mais il n'avait pas vraiment semblé convaincu. La sang-mêlé était persuadée qu'il avait vu clair dans son jeu -sans, peut-être, savoir avec certitude quel camp elle soutenait. Quoi qu'il en soit, il lui avait fait un beau et long discourt sur la déontologie et le fait qu'il était indispensable que St Mangouste reste un terrain neutre. La médicomagie avant les idées politiques. Il était arrivé, par le passé, que le personnel soignant prenne trop position et cela avait fait fuir les patients qui s'étaient rabattus sur une médecine « maison ». Mais rares sont ceux qui peuvent s'improviser médicomage sans produire des catastrophes. July avait donc assuré qu'elle était tout à fait neutre, d'ailleurs, elle était bien décidée à appliquer ce précepte, à St Mangouste, du moins.

Si, pour l'hôpital son problème semblait plus ou moins réglé -Phil n'avait pas changé d'attitude avec elle- elle craignait toujours les problèmes qui pouvaient venir de l'extérieur. Quelles étaient les chances pour qu'elle ait été repéré par des mages noirs ? Sans doute avaient-ils été trop occupés au combat pour lui prêter attention. Peut-être avait-elle eut de la chance, cette fois, mais il ne fallait plus qu'elle soit aussi imprudente. Si elle devait voler au secours de blessés, ce devrait dorénavant être sous couvert de son statut de médicomage. Il fallait qu'elle en parle à Bianca. Bianca ... Cette dernière n'avait pas été très présente depuis l'attaque. Pourtant, July aurait bien eu besoin de soutien. Elle n'éprouvait cependant aucune rancoeur envers son amie qui devait être très occupée avec l'Ordre.

July se trouvait dans la salle de repos, la tête penché sur son mémoire. Il était plutôt bien avancé, il ne lui manquant plus qu'une bonne relecture et la description d'un sortilège de détente musculaire, mais elle n'arrivait pas à se concentrer sur son travail. Elle ressassait les images de la bataille et les paroles de Phil.
C'est le bruit de la porte qui sortit July de ses pensées. Une infirmière se présenta à elle :
- Miss Swann, un patient pour vous.
La rousse rassembla ses affaires à la va-vite et les fourra dans son casier avant de sortir à la rencontre du patient. C'était un homme d'une cinquantaine d'années à l'allure quelque peu négligée.
- Bonjour Monsieur, le salua July avec un sourire poli. Nous allons nous installer dans une salle de soins, suivez-moi.
Elle s'engouffra dans un couloir et ouvrit la troisième porte à gauche. Une fois refermée, elle demanda :
- Que puis-je pour vous ?
L'homme n'avait pas vraiment l'air mal-en-point, elle se doutait donc qu'il ne venait pas pour une consultation. D'autant plus que lorsque des personnes se présentaient ainsi à elle, c'était, en général, qu'ils étaient envoyés par la Phénix. Sauf que d'habitude, elle était prévenue de la visite. Avaient-ils pu oublier de lui transmettre le message ? Ou était-il du camp adverse ?...


Dernière édition par July Swann le Lun 6 Oct - 21:44, édité 1 fois
Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
Jean-Baptiste Flitwick, le  Jeu 2 Oct - 19:44

Quelle plaie ce Vagabond... Même pas foutu de donner les coordonnées exactes de la prochaine recrue. L'Aîné savait juste qu'il s'agissait d'une Médicomage rencontrée aux États-Unis qui s'appelait July. Merci du cadeau. Il avait dû écumer au moins une bonne dizaine d'hôpitaux magique avant qu'on consente à lui donner un renseignement valable. Il avait enfin appris le nom complet de la personne qu'il recherchait. July Swann, une rouquine. Malheureusement, les renseignements s'étaient arrêtés là, personne n'avait pu lui dire où elle avait bien pu disparaître. Il avait glané une information mais en avait perdu une plus importante. Où pourrait-il aller chercher ça maintenant?

Ce ne fut que des semaines après son retour à Poudlard qu'il entendit parler de la nouvelle Médicomage à Sainte-Mangouste. Une rousse, pétillante de vie... Il n'avait pas entendu son nom mais combien pouvait-il y avoir de fille correspondant à cette description qui pratiquaient la Médicomagie? Ça valait le coup d'aller faire un tour à l'hôpital afin de s'assurer qu'il n'hallucinait pas.

Arrivé à Sainte-Mangouste, il vit le nom inscrit sur un panneau à l'entrée. Elle était là depuis tout ce temps et il était allé se faire... en Amérique? Il aurait quelques mots à dire à Taylor quand il le reverrait. D'un pas assuré, il se dirigea vers le comptoir de l'accueil pour demander à voir cette July Swann en particulier, laquelle ne se fit pas attendre trop longtemps et arriva, l'air de rien, sans doute sans comprendre la raison de cette visite.


- Bonjour Monsieur. Nous allons nous installer dans une salle de soins, suivez-moi.

Un simple hochement de tête et il suivit la demoiselle vers une salle isolée, ce qui n'était pas plus mal concernant l'affaire qui l'amenait. Mieux valait être à l'abri des oreilles indiscrètes.

- Que puis-je pour vous ?

Sans attendre, le vieil homme se lança. Tourner autour du pot n'était pas dans sa nature même s'il l'avait enseigné au jeune West, car certaines fois, on n'avait pas le choix...

-Je me présente, Jean-Baptiste Flitwick, je viens vois voir de la part de Taylor Maëlan, vous vous êtes rencontrés aux États-Unis je crois. Je suppose qu'il vous avait prévenu que quelqu'un vous contacterait.
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
July Swann, le  Lun 6 Oct - 22:15

Taylor Maëlan, c'était un nom que July n'avait ni vu, ni entendu depuis bien longtemps. Depuis son départ des États-Unis, pour être tout à fait exacte. Pourtant, elle y pensait régulièrement. Il avait été un patient très important pour elle. La sang-mêlé avait mis toute son énergie pour le soigner de sa paralysie, elle ne s'était jamais autant investie pour quelqu'un.
Elle gardait de lui le souvenir d'un homme intelligent et passionné de magie. Il l'avait fait rêver, avec toutes ses histoires, à la recherche d'objets ou de grimoires anciens. Il avait d'ailleurs vu la fascination qu'elle avait pour toutes ces choses et lui avait proposé d'intégrer sa guilde pour qu'elle puisse, elle aussi, partir à l'aventure. Mais il avait disparu, dès que son corps lui avait été rendu. Presque sans dire au revoir.

Dans les premiers temps, July avait espéré recevoir un hibou, mais rien n'était venu. Elle se demandait parfois où il pouvait être, ce qu'il pouvait chercher. Était-il mort ? Non, c'était un survivant, son passage à l'hôpital magique de New York en était la preuve.
L'annonce du dénommé Flitwick était donc totalement inattendue et inespérée. Finalement, il ne l'avait pas oublié.
Les yeux de July pétillaient à l'idée de revoir son ancien patient et un sourire se dessina sur ses lèvres.
- [...] Je suppose qu'il vous avait prévenu que quelqu'un vous contacterait.
L'étudiante ne répondit pas tout de suite, elle essayait de se rappeler si Taylor avait pu lui faire part d'une telle information. Mais rien ne lui revint. Il lui avait bien promis qu'elle pourrait rejoindre sa guilde, mais il ne lui avait jamais décrit comment cela pourrait se dérouler.
- Non, pas vraiment. Mais j'espérais le revoir ou avoir des nouvelles un jour ou l'autre. Comment va-t-il ?

Les problèmes de July semblaient s'être envolés avec le retour de Taylor. Elle était redevenue la jeune étudiante optimiste, curieuse et avide de connaissances. Celle qu'elle était avant la bataille. Celle qu'elle voulait redevenir. Elle s'imaginait déjà partir dans une contrée africaine, à la recherche d'un savoir millénaire, perpétué par un vieux sorcier savant. La jeune fille réalisa alors que ce dont elle avait le plus besoin, pour mettre ses problèmes de côté et repartir sur de bonnes bases, c'était de prendre des vacances. Elle en avait eu très peu, l'année précédente. Entre les cours et son travail à l'hôpital, il n'était pas évident de trouver du temps libre. Cela risquait d'être la même chose pour cette année-là mais il fallait tout de même qu'elle essaie de se libérer une semaine pour qu'elle puisse se retrouver au calme, loin de cette Angleterre triste et grise. Voilà qu'elle en était presque à regretter les États-Unis. Il n'y avait plus de doute, elle avait vraiment besoin de vacances.
Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
Jean-Baptiste Flitwick, le  Dim 12 Oct - 12:45

La jeune fille eut apparemment du mal à réaliser. Ses yeux pétillèrent et un sourire naquit sur ses lèvres au fur et à mesure que l'Aîné parlait. C'était déjà une preuve qu'elle était ravie et volontaire pour intégrer la Guilde. Un moment de silence suivit la déclaration du vieil homme. Elle savait réfléchir avant de répondre, c'était encore un avantage. Le Vagabond avait bien choisi.

- Non, pas vraiment. Mais j'espérais le revoir ou avoir des nouvelles un jour ou l'autre. Comment va-t-il ?

Voilà une question intéressante à laquelle il aurait aimé avoir une réponse aussi. Il était temps de lui annoncer certains principes, puisque, apparemment, Taylor ne lui avait pas dit grand chose...

- Nous sommes sans nouvelles de lui depuis un moment. Il avait laissé des instructions vous concernant, d'où la raison de ma présence ici. Vous aurez un contrat magique à signer, bien sûr, vous aurez la liberté de le lire en entier avant de prendre votre décision. Si vous refusez de nous rejoindre, vous oublierez tout simplement ce qu'il s'est passé, question de sécurité pour nous. Je vous donne donc rendez vous en ces lieux d'ici peu.

Le vieil homme lui tendit un morceau de parchemin avec une partie de plan. Étant Gardien des Lieux, il avait la possibilité de révéler l'emplacement de la Guilde afin d'accueillir les postulants. Le sort d'amnésie conditionnelle placée par lui même sur les lieux garantissait la sécurité du lieu en cas de trahison.

- Avez vous des questions avant que je ne parte?

Flitwick était un homme bref et concis, il lui importait peu de faire de longs discours ou de tourner autour du pot. Il avait dit ce qu'il avait à dire, le reste se ferait plus loin sur la route.
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
July Swann, le  Lun 20 Oct - 19:11

La joie de July retomba un peu lorsque Flitwick lui apprit que Taylor avait disparu depuis quelque temps déjà. Il semblait dans ses habitudes de s'éclipser sans en informer quiconque, mais contrairement au dicton « pas de nouvelles, bonne nouvelle » July estimait que sa disparition était plutôt inquiétante. Peut-être avait-il retenté l'expérience qui l'avait paralysé ? Et si personne n'avait pu le sauver, cette fois ? L'étudiante aurait voulu poser plus de questions pour comprendre ce qui avait pu arriver au vagabond, mais Flitwick était déjà passé à autre chose :
- Vous aurez un contrat magique à signer, bien sûr, vous aurez la liberté de le lire en entier avant de prendre votre décision. Si vous refusez de nous rejoindre, vous oublierez tout simplement ce qu'il s'est passé, question de sécurité pour nous. Je vous donne donc rendez vous en ces lieux d'ici peu.
Lorsqu'il fit mention du sortilège d'amnésie, July blêmit -si, toutefois, cela était possible étant la pâleur naturelle de sa peau-.

La dernière fois qu'on s'était essayé à un sortilège de mémoire sur elle, elle avait perdu six mois de sa vie. La dernière fois qu'elle avait eu à subir ce sortilège, c'était lors d'une agression dont elle ne gardait aucun souvenir, ce qui lui semblait parfois plus traumatisant que les agressions que l'on n'oublie pas. Que s'était-il passé, cette nuit-là, dans la forêt Laotienne ? Autant dire que la sang-mêlé était assez peu disposée à retenter l'expérience.
Qui était-il pour se sentir de droit d'influer sur ses souvenirs ? Les sortilèges de mémoire étaient très difficiles à maîtriser, même les médicomages évitaient de les utiliser, c'était bien un signe, non ?!

L'homme remit à July le parchemin contenant le contrat ainsi qu'un plan. L'ancienne Poufsouffle regarda le bout de papier d'un air hébété. Elle se sentait un peu coincée. S'il ne lui avait pas parlé du sortilège, elle aurait accepté sans hésiter. Enfin, elle aurait pris le temps de lire attentivement le contrat, mais elle ne se serait pas sentie obligée d'accepter, elle aurait rejoint la guilde par intérêt et non contrainte et forcée.
- Avez vous des questions avant que je ne parte ?
- Euh ..., elle déglutit pour enlever ce tremblement dans sa voix, Je dispose de combien de temps pour faire mon choix ?
Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
Jean-Baptiste Flitwick, le  Jeu 23 Oct - 0:56

Après avoir finit sa tirade, le vieil homme se rendit compte de quelque chose bien vite. Nul besoin de Legilimancie pour deviner que quelque chose gênait la jeune femme mais avec son don, il pouvait déceler que son problème se trouvait plutôt du côté du contrat. Qu'y avait-il de dérangeant...? Surement cette histoire de sortilège d'amnésie. Elle n'était pas la première et certainement pas la dernière.

- Euh ... Je dispose de combien de temps pour faire mon choix ?[/quote]

Des hésitations, toujours et encore... Les gens ne comprenaient-ils donc pas l'honneur et la chance qui leur était accordée? Faire partie d'un tel groupe, si secret et fermé révélait leurs compétences, leur intérêt pour la communauté magique. Pourquoi fallait-il que tout le monde se méfie?

- Vous avez jusqu'à la date du rendez-vous. Si vous ne vous présentez pas, vous oublierez ce qui a rapport à la Guilde, le contrat et ce que nous avons pu vous en dire Taylor et moi. Si vous venez, vous signerez le contrat et y serez tenue. Je peux vous assurer que ce n'est pas une chose qu'on regrette par la suite.

Il ne voyait pas comment la motiver ou la rassurer plus sans trop lui en dévoiler. Ce n'était certainement pas le lieu pour divulguer des secrets qu'ils mettaient tant d'efforts à cacher aux yeux du monde...
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
July Swann, le  Ven 31 Oct - 12:29

July avait jusqu'à la date du rendez-vous pour décider si elle souhaitait intégrer la guilde ou si elle préférait perdre une partie de ses souvenirs. Autant dire que le choix risquait d'être vite fais.
La rouquine supposa que le contrat avait du être enchanté avec un sortilège conditionnel d'oubli. Elle était un peu intriguée sur la façon dont il avait pu être réalisé pour éviter toute faille. Elle n'avait pas l'habitude d'utiliser les sortilèges conditionnels, pourtant ils pouvaient se révéler utiles et très intéressants. Si elle rejoignait la guilde, elle pourrait sûrement travailler dessus. Ainsi que sur l'occlumancie qui était un domaine qui l’intéressait particulièrement. Comme bien d'autres, en fait.

Il fallait se rendre à l'évidence, July ne pourrait jamais pu refuser l'offre que venait de lui faire le dénommé Flitwick. Elle était bien trop avide de connaissances, trop curieuse de ce qu'elle pourrait apprendre dans ce groupe d'érudits. Elle aurait simplement préféré que cette activité de soi pas associée à une contrainte. July était quelqu'un de libre, elle avait besoin de se savoir libre. Libre de quitter la guilde quand bon lui semblerait, sans que ne pèse sur elle ce sortilège de mémoire. Elle allait cependant devoir faire avec. Aussi, répondit-elle d'un ton un peu plus serein :
- Très bien. À bientôt alors.

L'homme ne semblait pas désireux de prolonger la conversation et July avait du travail, elle guida donc Flitwick jusqu'à la sortie du service de pathologie des sortilèges, avant de retourner à ses occupations.

Fin du RP.
Matt Austin
Matt Austin
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
Matt Austin, le  Jeu 26 Mar - 11:14

Pv Alexander Scott: Autopsie de Renata Harshing


La ville de Londres était baignée par la lumière du soleil depuis le petit matin. La journée s'annonçait des plus prometteuses pour se promener dehors, faire les magasins ou du sport. Comme bien souvent par ces temp-là, les moldus londoniens sortaient et s'entassaient dans les rues pavées. Matt Austin aurait adoré lui aussi profiter de cette magnifique journée pour aller courir et faire quelques achats, malheureusement et comme bien souvent ces derniers temps, son métier lui prenait la majeure partie de son temps sans lui en laisser pour se divertir. Il pourrait s'en plaindre, mais après tout, être Auror était une passion pour ce jeune homme. Une passion des plus mortelles.

L'américain n'était pas seul aujourd'hui pour effectuer la mission du Ministère de la Magie. A ces côtés se tenait son collègue Alexander Scott, l'un des deux plus anciens Aurors du Ministère avec Luia. Matt savait que peu de chose sur le Russe. Il était plus jeune que lui d'une année, il était en couple depuis longtemps avec leur collègue Elenna, et Alexander lui avait sauvé les fesses lors d'un combat à la Cabane Hurlante. Et une chose était sur, c'est que le grand gaillard russe était l'image même de l'Auror typique. Grand et musclé, imposant. A ces côtés, le brun passait pour une brindille.

Les deux Aurors marchèrent dans les rues londoniennes jusqu'à arriver devant une boutique de vêtements: Purge & Pionce Ltd. Boutique à vêtements, seulement aux yeux des moldus. Car le vieux bâtiment en brique rouge qui leur faisait face était l'hôpital sorcier d'Angleterre, Saint Mangouste. Et la présence des agents du Ministère n'était pas anodine ici. En effet, ce matin, ils avaient reçu un mot du légiste indiquant que l'autopsie du corps de Renata Harshing, l'ancienne directrice de Poudlard morte subitement, était fini. Le compte rendu de l'autopsie était la principale raison de la venue des deux Aurors.

Après avoir annoncé la raison de leur présence au mannequin présent dans la vitrine de la boutique de vêtements, les deux agents du Ministère de la Magie se retrouvèrent dans l'immense hall de l'hôpital des sorciers. Matt se dirigea vers l'accueil où une médicomage en robe verte semblait perdue dans la paperasse. Se raclant la gorge pour qu'elle daigne à lever les yeux de ces parchemins, le brun lui fit son plus beau sourire tout en lui montrant son badge d'Auror. Après une rapide conversation, l'Américain rejoignit Alexander.

" La médicomage de l'accueil envoie un rapide courrier au légiste pour lui annoncer notre arrivée et on peut y aller. "

Quelques secondes passèrent puis la sorcière en robe verte fit signe aux Aurors que le légiste était prêt à les recevoir. Sans plus attendre, ils se rendirent dans la salle où le médicomage les attendait, le corps raidit par la mort de la vieille Reneta Harshing posé sur une table en métal. L'odeur présente dans la pièce n'était pas des plus agréables, mais Matt avait senti pire avec le carnage des derniers événements à Londres. Le légiste s'avança serra la main des deux Aurors puis pris la parole pour annoncer les résultats de l'autopsie. Matt avait l'intuition que la mort n'était pas accidentelle, mais une intuition n'avait malheureusement rien de concret.
Alexander Scott
Alexander Scott
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
Alexander Scott, le  Sam 28 Mar - 16:17

Renata Harshing était morte. Lorsque la terrible nouvelle était tombé dans la Gazette du Sorcier Alexander n'y avait d'abord pas cru, après tout comment aurait-il pu en être autrement ? On parlait ici de la directrice de Poudlard et c'était sans doute la sorcière contemporaine la plus talentueuse et puissante. Le sorcier de l'est avait eu l'occasion de la voir à l'oeuvre lors de la bataille de l'école de sorcellerie où elle avait tenue, à elle seule, deux mangemorts en respect ! Si une personne était qualifiée pour protéger les élèves ainsi que Poudlard, c'était bien elle mais désormais elle était morte... Une fois de plus la mort prouvait que les sorciers n'étaient pas plus puissants que les moldus, tôt au tard eux aussi se faisaient rattrapé par la grande faucheuse et personne n'était à l'abris quelque soit ses talents. Il y avait bien des moyens de tromper la mort mais ils étaient depuis bien longtemps proscrits par le ministère et classés dans la plus noire des magie. Finalement l'incompréhension avait pris le pas sur le déni, comment une femme de cette envergure avait-elle bien pu mourir ? Comment avait-elle pu mourir le jour même où Petrus Sudworth se rendait à l'école de sorcellerie Anglaise ? Pourquoi était-elle morte le jour même où elle même venait au ministère de la magie ? Sa mort avait-elle un lien avec le fait que les aurors aient-été éloignés de Poudlard ? Son décès était-il du à un assassinat ? Ou bien s'était-elle éteinte de manière naturelle ? Les questions se bousculait dans l'esprit du sorcier Russe mais aussi dans celui de toute la communauté magique ! L'ancien Serdaigle était conscient que chacun des faits du ministère de la magie allait-être épié par la communauté magique après tout ce décès était l'une des plus grande énigme des dernières années... Le nom de l'ancienne directrice de Poudlard était sur les lèvres de tout le monde, il n'y avait pas un endroit où vous pouviez y échapper.

Et puis il y avait une autre interrogation... Sergeï Kholov. Cela faisait un moment que le chasseur de mage noir travaillait au ministère de la magie pourtant il n'avait jamais eu à faire à ce bureaucrate. Sa nomination avait étonné beaucoup de monde, une partie de la communauté magique s'attendait à ce que le prochain directeur soit plus expérimenté, une autre partie pensait que ce serait l'un des directeur de maison mais toute la communauté magique s'accordait sur un point, pourquoi une nomination si soudaine ? La mort de Miss Harshing n'avait eu lieu que depuis vingt quatre heures et il y avait déjà un nouveau directeur. Alexander s'était laissé dire que Sudworth souhaitait éviter toute panique à Poudlard mais même lui trouvait l'affaire louche. Impossible de nier qu'il y avait beaucoup de coïncidence dans cette affaire, beaucoup de flous, beaucoup de points noirs. Scott ne voulait faire aucune conclusion hâtive, d'ailleurs il ne pouvait pas faire de conclusion hâtive, il ne comprenait pas. Le sorcier de l'est avait vu beaucoup de chose depuis qu'il avait rejoint les pourfendeurs de magie noire mais rien ne l'avait préparé à ça, la mort de la directrice de Poudlard. Si l'ancien Serdaigle avait rejoint l'élite magique s'était pour affronter les mages noires dans de terribles affrontements, pour ressentir l'adrénaline de l'aventure ! Il détestait plus que tout effectuer un travail d’enquêteur. D'ailleurs la seule personne qu'il n'eût jamais démasqué c'était Elenna Benson, sa fiancée et il ne dévoilerait jamais à personne ce qu'il avait découvert car désormais cela précipiterait également sa chute.

Alexander se retourna pour observer Austin qui discutait avec le médicomage ne l'accueil. Ils avaient tout deux été chargé de se rendre à Ste Mangouste pour récupérer le rapport du légiste. L'ancien Serdaigle avait toujours détesté les hôpitaux... Ces immenses bâtiments blancs où on pouvait tantôt croiser des mourants, tantôt des malades, tantôt des cinglés et où on pouvait soit même rendre l'âme. Le sorcier de l'est avait fait un séjour ici suite à un affrontement avec un mangemort et il avait cru devenir dingue le peu de temps qu'il était resté mais heureusement pour lui c'était une amie qui s'était occupée de lui. Matt Austin revenait vers lui, l'Américain avait beaucoup mûri depuis son arrivée au ministère de la magie et maintenant qu'il avait combattu à ses côtés il lui faisait relativement confiance.


" La médicomage de l'accueil envoie un rapide courrier au légiste pour lui annoncer notre arrivée et on peut y aller. "

Après quelques secondes les deux agents du ministère s'engagèrent à la suite du légiste dans un dédale de couloir plus déprimants et glauques les uns que les autres. Finalement ils débouchèrent dans une salle à l'odeur dérangeante qu'Alexander identifia comme la morgue. L'ancien Serdaigle identifia Renata Harshing ou du moins le corps de Renata Harshing qui était étalé sur une table de métal... La vision avait quelque chose de dérangeante, c'était-elle la sorcière la plus puissante de Grande-Bretagne ? La mort enlevait décidément beaucoup de dignité. Le sorcier de l'est aurait voulu détourner les yeux mais il ne pouvait tout simplement pas, devant lui se trouvait la confirmation que la directrice de Poudlard était bel et bien morte ! Evidemment il n'avait pas toujours été d'accord avec ses décisions mais elle demeurait indubitablement une grande directrice de l'école et personne n'avait jamais vraiment eu à se plaindre d'elle. Le sorcier animagus soupira et se concentra sur le discours du légiste.

- Bien messieurs je ne vais pas vous faire patienter plus longtemps... Nous nous sommes longtemps demandé ce qui avait pu tué Miss Harshing mais nous avons rapidement écarté la thèse des sortilèges ou des potions. Seul un sortilège impardonnable peut tuer sur le coup mais personne n'a constater d'éclair dans la salle quand aux poisons... Il n'y en avait aucune trace dans ses veines et croyez moi nous avons les meilleurs experts ici. Le médicomage marqua une pause pour que les Aurors puissent assimilé les informations. Miss Harshing est morte naturellement ou plutôt... Elle s'est tué à la tâche. Voyez vous elle était depuis toujours sujette à des problèmes de cœur et les récents événements n'ont rien arranger. Les attaques du Poudlard Express et de son école l'ont sans doute profondément affectée la faisant s'enfermer son travail. Le surmenage, le stress, l'angoisse et le travail ont grandement fragilisé le cœur jusqu'au moment fatidique. Une nouvelle fois le légiste prit une pause observant le corps puis chacun des Aurors. Son cœur s'est brutalement accéléré avant de définitivement s'arrêter. C'est ce que nous avons conclut, vous avez des questions ?

Alexander n'écoutait plus le légiste, il s'était rapproché du corps et l'observait comme si ce dernier pouvait lui révéler plus de choses qu'aux médicomages. Mais le corps restait désespérément pâle et immobile. Renata Harshing était morte et elle laissait derrière elle une école de bien démunie et sans défense. Dire que les Aurors avaient été éloignés de cette dernière. Le sorcier de l'est ne pouvait s’empêcher d'avoir une crainte pour les prochaines semaines. Les mangemorts allaient-ils profiter de la situation pour passer à l'action ? Ils étaient présent à Poudlard, si l'Ordre était présents alors eux aussi... Le nouveaux directeur serait-il de taille à leur faire face ? Peut-être d'ailleurs était-il l'un d'entre eux...
Matt Austin
Matt Austin
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
Matt Austin, le  Dim 29 Mar - 18:34

" Bien messieurs je ne vais pas vous faire patienter plus longtemps... Nous nous sommes longtemps demandé ce qui avait pu tué Miss Harshing mais nous avons rapidement écarté la thèse des sortilèges ou des potions. Seul un sortilège impardonnable peut tuer sur le coup mais personne n'a constater d'éclair dans la salle quand aux poisons... Il n'y en avait aucune trace dans ses veines et croyez moi nous avons les meilleurs experts ici. Le médicomage marqua une pause pour que les Aurors puissent assimilé les informations. Miss Harshing est morte naturellement ou plutôt... Elle s'est tué à la tâche. Voyez vous elle était depuis toujours sujette à des problèmes de cœur et les récents événements n'ont rien arranger. Les attaques du Poudlard Express et de son école l'ont sans doute profondément affectée la faisant s'enfermer son travail. Le surmenage, le stress, l'angoisse et le travail ont grandement fragilisé le cœur jusqu'au moment fatidique. Une nouvelle fois le légiste prit une pause observant le corps puis chacun des Aurors. Son cœur s'est brutalement accéléré avant de définitivement s'arrêter. C'est ce que nous avons conclut, vous avez des questions ? "

Tout au long du discours du légiste sur les raisons de la mort de Renata Harshing, l'américain fronça les sourcils. Plus le flot de paroles était sorti de la bouche du médicomage, plus la théorie de Matt sur l'assassinat de l'ancienne principale de Poudlard partait en fumée. Lui qui pensait que la vieille femme avait été tuée pour des raisons obscures, notamment le contrôle de Poudlard, il se trompait lourdement.

Alors comme ça, Renata Harshing serait morte de façon naturelle. Les yeux de Matt se posèrent sur le corps froid et inerte qui se trouvait face à lui. Le brun avait du mal à y croire. Certes, la vieillesse était un problème certain chez les moldus, mais pour les sorciers, c'était tout autre chose. Un sorcier ne vivait pas un siècle, mais tout même, il arrivait aisément à dépasser le demi-siècle. Avec tous les sortilèges qui existaient, les problèmes physiques pouvaient être largement moins contraignant.

Peut être était il devenu parano avec son métier d'Auror, mais le brun en doutait. Le retour des mages noirs, les attaques de l'Ordre du Phénix sur Londres, les différents enlèvements et le déraillement, attaque, du Poudlard Express... Tous ces récents événements faisaient que l'Auror ne croyait pas que la mort de la directrice de Poudlard n'était qu'une coïncidence, le seul fait de Mère Nature. Puis rajouter à ça, la soudaine et rapide nomination d'un nouveau directeur, inconnu au bataillon, les suspicions de Matt ne faisait qu'augmenter. Et l'américain avait peur. Quelques fois, il en venait à douter du Ministère de la Magie et de Petrus. Et la tournure qu'avait pris le procès Elfast n'avait rien arrangé. Enfin bon, pour le moment, le Ministère ne lui demandait d'accomplir aucun acte qui serait contre sa vision du monde. Soupirant, le brun rapporta son attention sur le légiste.

" Aucunes questions Monsieur. Nous vous faisons entièrement confiance, à vous et vos experts. Matt tendis sa main au Légiste. Nous allons donc vous laisser. Encore merci de nous avoir reçut. "

Le legiste serra la main tendue, en fit de même avec Alexander, puis les deux Aurors partirent en direction de la sortie. Ils avaient d'autres affaires en cours et les agents de l'élite du Ministère ne pouvaient s'attarder ici. Et c'est bien le temps qui faisait défaut aux Aurors, car si ils en avaient plus, la protection du monde magique serait mieux assurée. Chaque jour, le Ministère de la Magie était dans l'angoisse d'une nouvelle attaque des masqués, d'une nouvelle atrocité envers les moldus. Une fois hors du bâtiment, les deux Aurors prirent la route du Ministère de la magie.

Fin du RP.
Léopold Fleming
Léopold Fleming
Gryffondor
Gryffondor
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
Léopold Fleming, le  Mer 30 Déc - 21:43

PV Esteban Lefebvre et Matt Deliers : Visite de Gunter

C'est avec une surprise toute relative que Léopold avait appris le même jour qu'il avait un oncle nommé Gunter et que celui-ci avait été méchamment blessé au point d'aller à l'Hôpital Ste-Mangouste. Enfin, c'était d'après les potins d'une vulgaire gazette à sensations qui avait été distribuée gratuitement dans la rue, quelques heures plus tôt. Et c'était en la lisant par ennui qu'il avait apprit qu'un individu prénommé Gunter était hospitalisé au grand désespoir de son fils Andreas. Une photo les montrant tous les deux fit qu'il reconnut avec quelques difficultés son cousin Andreas. Ce cousin qu'il avait eu la chance de voir qu'en de rares occasions et bien entendu qu'en la compagnie de sa mère... !  

Quoiqu'il put en dire, sa généalogie ancienne, synonyme de fierté pour lui, pouvait tout aussi bien lui causer quelques embarras comme actuellement puisqu'il apprenait en moyenne l'existence de trois ou quatre parents auparavant inconnus chaque année. Et tout ceci, dans le plus grand des calmes. Toutefois, ce qui semblait changer la donne avec ce-parent-là, c'est qu'il avait du rencontrer son ennemi juré vu tout le catalogue de blessures dont les rumeurs faisaient état : perte de membres, fractures multiples, commotions, hémorragies multiples ... Bien qu'étant habituellement insensible aux on-dit, leur concordance ne laissait présager rien de bon selon Léopold. Et étant donné que, comme bon nombre de sorciers, il avait un sens de la famille qui n'autorisait guère le fait d'être indolent quand un des siens était attaqué ... et il allait le faire savoir !

Malgré tout, ce qui l'inquiétait actuellement n'avait rien à voir avec sa quête de vengeance. Non, c'était qu'avec son habituel sens de l'orientation, il était tout simplement plus que perdu. Certes, il y avait bien la personne à l'accueil qui aurait pu lui indiquer la bonne direction, mais tout portait à croire qu'elle était née-moldue. Si il était parvenu à diminuer cette aversion en la compagnie des Gryffondors, elle restait tout de même bel et bien présente en ce qui concernait les inconnus, ce qui ne l'arrangeait guère ici. C'est pourquoi, après avoir déambulé durant ce qui semblait être des heures et commençant par la même occasion à s'attirer des regards de plus en plus suspicieux, il se réjouit d'apercevoir un autre étudiant de Poudlard qu'il héla sans hésité :

- Salut ! Toi aussi tu viens pour voir quelqu'un ? Je cherche un membre de ma famille qui a été blessé, mon oncle Gunter. Tu ne saurais pas où il pourrait bien être ?

Et après avoir prononcé ces paroles et sorti son plus grand sourire, il se rappela son talent pour ne pas savoir reconnaître ses connaissances comme le démontrait une nouvelle fois la situation présente. C'est avec une mine désormais perplexe que Léopold entreprit d'accomplir la rude tache qu'était de placer un prénom sur le visage qui lui faisait maintenant face.
Contenu sponsorisé

 Ste-Mangouste Empty
Re: Ste-Mangouste
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 4

  Ste-Mangouste

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Hôpital Ste-Mangouste-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.