AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 6 sur 7
Balade entre amis
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Aurore Morgane
Serpentard
Serpentard

Re: Balade entre amis

Message par : Aurore Morgane, Mar 27 Sep 2016 - 1:28


Bon peut-être qu'Aurore était un peu paranoïaque. Peut-être s'était-elle seulement emmêlé les pieds... Mais elle voulait quand même vérifier, et si il y avait vraiment une personne qui l'avait bousculé en étant invisible, elle voulait absolument savoir qui cela pouvait bien être. Un visage qu'elle connaissait ou un qu'elle allait retenir? Les gens qui m'entourent doivent sûrement me trouver un peu bizarre... pensa-t-elle. Et si il y a vraiment quelqu'un, j'espère que je ne vais pas trop lui faire mal. Même si cela ne risquait pas d'arriver. Des petites roches, ça ne faisait pas si mal.

Ce qu'Aurore espérait arriva, l'individu invisible ôta sa cape pour laisser apparaître un visage frustré, mais familier. Non, ça ne pouvait être lui! Quelle drôle de surprise! La brune esquissa un sourire mesquin avant de murmurer: Tiens-tiens. C'était bel et bien lui, le gars qu'elle avait croisé dans la section interdite de la bibliothèque. Quel était son nom déjà? réfléchit-elle. P.. Paul...Nan. Ah oui, Peter! Leur première rencontre ne s'était pas très bien déroulée, mais il était temps de se reprendre. Après tout, Aurore n'en voulait pas à ce Peter. Même qu'elle voulait en savoir un peu plus sur ce serpentard.

- Non mais, t'es pas un peu malade ?! s'écria-t-il.

Ah, il ne l'avait pas encore reconnu. La jeune sorcière fit la moue. Elle aurait aimé qu'il se souvienne d'elle, son oubli l'avait un peu vexée. Mais bon, elle le lui rappellera assez vite... Cependant, contre toute attente, Peter ajouta:

- Oh ... C'est toi. Ca t'arrive souvent de lancer des trucs sur les gens ?

Aurore reprit alors son sourire un peu moqueur.

- Ahhh, alors tu te souviens de moi! répondit-elle d'un ton jovial. Moi aussi ça fait plaisir de te revoir! Et non, je ne lance pas des trucs au gens, sauf si une personne en particulier manque de me faire tomber tout en étant invisible. ajouta-t-elle, légèrement ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Balade entre amis

Message par : Peter McKinnon, Mar 27 Sep 2016 - 22:42


A l'évidence, toute cette situation semblait amuser beaucoup la jeune élève, qui affichait un petit sourire. Elle répondit même du tac au tac à ses reproches. Mais Peter eu du mal à saisir toutes les nuances de son ironie car il se trouvait déjà à bonne distance de sa camarade de main lorsqu'il avait reçu sa pierre. Il se rapprocha donc d'elle afin de pouvoir entamer une conversation sous de meilleurs auspices.

- Excuse-moi mais je n'ai pas tout compris à ce que tu me disais ...

Mais Peter, voyant l'air qu'avait adopté Aurore, compris assez vite qu'il n'y avait nul besoin de lui faire répéter ce qu'elle venait de dire. A la place, il se contenta de relancer la conversation sur un terrain plus consensuel :

- Au fait, qu'est-ce que tu fais dans les parages ?

La question était idiote à plusieurs titres : d'abord, un samedi de permission de sortie, il n'était pas anodin de croiser des élèves de Poudlard à Pré-au-lard. Ensuite, sa question impliquait que Peter pensait qu'elle n'était pas capable de sortir de leur salle commune. Enfin, elle allait probablement lui retourner la question et là ... il allait falloir improviser !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aurore Morgane
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balade entre amis

Message par : Aurore Morgane, Mer 28 Sep 2016 - 23:56


Son interlocuteur ne semblait pas comprendre la Serpentarde, à son grand désarroi. Ah mais, oui, la distance! Aurore croyait qu'elle avait parlé assez fort, mais on aurait dit que non. Dommage. Peter se rapprocha et elle fit de même. Elle n'y avait pas pensé, mais ils étaient au milieu de la rue principale de ce petit village. Même s'il n'y avait pas beaucoup de monde, la jeune sorcière ne tenait pas à se faire bousculer, une fois encore!

Une petite bourrasque de vent lui fit réaliser qu'elle avait légèrement froid. Une boisson chaude serait bien appréciée... se dit-elle. Ah et j'ai un peu faim, en plus... Tant pis. Elle allait attendre. Il fallait apprécier ce qu'on avait. Comme cette drôle de coïncidence. La rencontre de Peter. À la fin de leur première rencontre, Aurore avait été bien intrigué par l'individu. Sans nécessairement le dire, elle était bien contente de le revoir, même si elle ne le connaissait à peine. En plus, cette conversation était toujours mieux que d'arpenter les rues.

- Au fait, qu'est-ce que tu fais dans les parages ? demanda Peter.

- Heu... dit-elle sur le coup. Bah je profite du temps, c'est pas tout les jours qu'on est en sortie.

C'est assez banal, avoua-t-elle. Observer et parfois juger les personnes l'occupait. C'était tout-à-fait inutile, mais bon, ça passait le temps... Et lui, que faisait-il là? Sûrement pour les magasins, ou seulement pour prendre de l'air, mais ça intéressait Aurore.

- Et toi? risqua-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Balade entre amis

Message par : Peter McKinnon, Ven 30 Sep 2016 - 21:52


Aurore ne semblait pas faire quelque chose de précis, dans les rues de Pré-au-Lard. Peter non plus n'avait rien à faire, son colis étant délivré. Il allait probablement devoir passer un peut de temps avec sa camarade serpentard pour ne pas éveiller les soupçons. Il cogitait pour trouver un alibi, mais déjà Aurore répondait à sa question :

- Heu... Bah je profite du temps, c'est pas tout les jours qu'on est en sortie.

Elle devait faire partie de tous ces gens qui adorent prendre l'air, se sentir à l'extérieur même s'ils n'ont rien de spécial à y faire. Cela n'était pas vraiment le genre de Peter, qui ne se déplaçait qu'il si cela était nécessaire. Et cela avait pour conséquence directe qu'ils étaient tombés l'un sur l'autre ce matin là.

Et puis, Aurore posa la question fatidique :

- Et toi ?

Il y avait quelque chose d'étrange chez elle qui faisait que Peter n'arriva pas à lui sortir un gros mensonge fait maison. Ils se regardèrent pendant plusieurs secondes et puis des cloches retentirent douze fois pour indiquer qu'il était midi. Peter sursauta.

- Oh ! Tient ! Il est déjà cette heure là ? Et si on allait diner ?

Et sans attendre une réponse de sa camarade, il se dirigea vers le bar le plus proche, sur l'avenue principale de Pré-au-Lard.

A suivre ...
Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Balade entre amis

Message par : Ebenezer Lestrange, Sam 22 Oct 2016 - 17:05


LA absolu de Leo Keats
Autorisation d'Elena Denger pour son arrêt de respiration

Gouttes rouges qui tombent sur le sol à intervalle régulier. Ploc, ploc, ploc, ploc, plic... La dernière ne s'était pas écrasée sur le bitume mais sur du blond. Oups, pardon. En plus, il lui marchait presque sur la main.

On va jouer à un jeu !

Tout avait été calculé après tout. Du premier regard un brin moqueur au poignard qui s'abat. Tout, tout, tout, jusqu'au moindre détail. Mécanique parfaitement rodée, les Parques, surtout la dernière, en anges gardiens, deux sorciers, cheveux corbacs, en exécuteurs. Denger devait mourir, un jour ou l'autre, cette nuit-là plutôt qu'une autre et c'était chose faite. Presque sans un cri. Pauvre Denger. Sourire du plus jeune, une alliée de 67 en moins... Ça se fêtait ?

Réglé comme sur du papier à musique. La nuit sombre, nuageuse. La ruelle pas très éclairée d'un village peu fréquenté passée une certaine heure. La victime, toute désignée par la Moira. Puis le cadavre avait voulu le devenir, il avait eu le choix, il aurait pu s'enfuir, se battre, réfléchir un peu, surmonter les épreuves ! Bon, ses deux adversaires pesaient lourds dans leur catégorie, certes. Pas d'échappatoire possible pour le cadavre, juste des illusoires. D'où sa position. Qu'ils étaient forts les deux sorciers, qu'ils étaient intelligents et malins.  

Y avez-vous véritablement cru ?

On va jouer à un jeu !

Qu'ils s'étaient dit, les yeux injectés de sang, après moult alcool disparu. Ils avaient bu où ? Une chance sur deux pour l'auberge poussiéreuse, une chance sur deux pour le bar aux élèves. Chacun travaillait dans l'un, chacun pouvait être client dans l'autre. A vrai dire, Ebenezer ne connaissait même pas l'autre, juste de vue. Un mec qui traînait souvent à Pré-au-Lard, un client de la TS. Un sorcier lambda sans doute. Pas plus de renseignement. S'il avait été physionomiste plus doté d'une faculté à faire des rapprochements flirtant avec le génie, il aurait limite pu reconnaitre le type qui s'était grimé en moldu un jour. Mais fallait pas déconner, ça remontait à plus d'une année et pourquoi Ebenezer irait-il cherchait des traits d'empêcheur de tourner rond dans un visage sorcier ?

Il savait pas le prénom du mec, le mec connaissait pas le sien. Si l'inconnu le lui avait demandé, il avait certainement répondu "Un truc avec pleins de e" d'un ton fataliste. En réalité, il ne se souvenait plus des questions posées, de comment ils étaient devenus BFF pour une nuit. Il savait juste, clairvoyance du gars bourré, que demain il aurait mal à la tête. Très mal à la tête et qu'il s'en foutait.

On va jouer à un jeu ! Certainement à celui qui dirait le plus de conneries à la minute, de celui qui avait fait le plus de choses pas recommandables, de celui qui trimbalait le plus de choses bizarres dans ses poches,... Le dernier expliquerait pourquoi Ebenezer s'était retrouvé avec son poignard à sacrifice dans la main, poignard avec lequel il avait déjà fait un pacte de sang, "Oui monsieur" avec un éclat de rire. Il racontait sa vie, peut-être que l'autre faisait de même, il ne l'écoutait pas trop. Maintenant, il faisait la pub pour la BAMN, la lame était parfaitement effilée, ça coupait les boursouflets en deux comme si c'était du beurre et tout.

Silhouette qui s'avance vers eux, ils ne voient rien, ils jouent avec un couteau. Ils sont bourrés après tout. Proba que l'histoire se finisse mal pour les deux gars ? Très élevée vue le combo alcool, arme. Pour la personne arrivant, nettement moins. Puis elle aurait du changer de chemin. Puis Leo n'aurait pas du étendre sa jambe, puis Ebenezer n'aurait pas du trébucher dessus poignard à la main.

Hasard foutrement mortel quoi. Accident débile. Le brun qui se relève et qui peine à décoincer son couteau. Son matelas impromptu qui ne bouge plus. Éclat de rire très jaune. Il a du mal à capter. Il glousse encore plus fort en regardant le visage dont les yeux regardaient le vide.

- Oh p*tain, on dirait Elena !

Que c'était drôle, qu'est-ce que Denger était immobile, qu'est-ce qu'il commençait à se sentir mal. Envie de vomir, il s'éloigna de trois pas, se tourna vers le mur et vida son estomac avant de revenir. Hagard, hilare aussi. Il agrippait toujours le manche de son poignard. Sa main était rouge, l'acier de la lame aussi. Ploc, ploc, ploc, ploc, plic... La gorge d'Elena l'était aussi. Oups. Il se tourna vers son pote de beuverie, air accusateur. C'était sa faute un peu. Puis il trouva ça très drôle comme situation. Il imagina la scène d'un point de vue externe, ricana encore plus. Il avait besoin d'un verre pour s'éclaircir les idées.

Suite ici...


Dernière édition par Ebenezer Lestrange le Lun 20 Fév 2017 - 1:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Balade entre amis

Message par : Morgan Delaube, Ven 30 Déc 2016 - 16:16


RP avec Amy Shields - Leo avait qu'à être plus rapide Ange

Un pas après l'autre. Un coup à droite, un coup à gauche. Le Blaireau avançait, à moitié attentif mais en même temps dans les nuages. Il voyait ce qu'il y avait autour de lui mais aussi tout ce que son imaginaire pouvait y placer. La neige qui recouvraient le sol, les maisons, les bancs. Tout était d'un blanc étincelant. Cela lui rappelait un peu le moment où il avait été nommé Préfet. Pour fêter ça, il avait organisé une grosse bataille de boule de neige avec les Poufsouffles, jeunes comme anciens. Un léger sourire saillit sur son visage triste. C'était le bon vieux temps. Le temps de l’innocence, où sa seule préoccupation était de savoir s'il avait beaucoup de choses à réviser, si le professeur serait là au cours suivant, si le repas serait bon... Aujourd'hui tout avait changé. La vie l'avait rappelé à ses coups durs. Il avait perdu son frère, sa meilleure amie, sa pureté. Il était devenu ce qu'il méprisait avant, et c'était pas plus mal. Mais au fond de lui, il restait le même. Il se battait, encore et toujours, pour le Bien. Il affrontait les injustices, les batailles, tout comme il était prêt à affronter les mangemorts. Il était devenu l'allié de l'Ordre. Il avait gardé ses amis tout comme ses ennemis.

Il se tenait là, las, devant ce qui se trouvait être un arbre. Il avait perdu ses feuilles, mais les branches étaient toujours là, tout comme le tronc. Son aspect avait changé mais pas ce qui se trouvait à l'intérieur. Morgan était un peu comme cet arbre. Il conservait de nombreuses joies, de nombreux moments de vie épanouissante et heureuse. Mais il avait pris pour habitude de les enfermer dans un coin de sa tête, de peur de ne pas viser l'essentiel. Aujourd'hui, il avait besoin d'une pause. Il lui fallait quitter tout ce sérieux, tout ce mélodrame. Le lion est dur à garder en cage si la cage est en bois. Alors il laissa la cage éclater, et comme un hommage à ses années d'insouciances, il se baissa, ramassa de la neige, la tassa et l'envoya sur une demoiselle qui passait par là.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Balade entre amis

Message par : Amy Shields, Lun 2 Jan 2017 - 17:09


Do you want to build a snowmaaan ?

Neige qui grince sous les chaussures. Froid qui fait picoter les joues et les doigts. Froid de.. Froid qui saoule hein, tout simplement. Ouais, Amy n'avait jamais été très forte pour être fine et jolie dans ses paroles. Non sérieusement, la neige et le froid, elle aimait pas ça du tout. Anglo-suédoise qui aime pas le froid. Vous aviez déjà vu ça vous ? Bah elle était comme ça. Pis bon, elle était assez stupide que pour aller se balader même avec ce froid alors. Qu'est ce qui la poussait à faire ça ? Surement l'envie d'être seule. Le calme aussi. Parce que le froid avait un avantage, c'était que peu de genre osaient sortir pour le défier. Ce qui faisait que les rues étaient très souvent désertes ainsi que les parcs. Très pratique pour avoir un peu de calme quand on en voulait. Amy était donc sortie de Poudlard pour aller faire un tour seule. Oui parce que côtoyer des élèves c'était chouette hein, mais de temps en temps, du calme faisait vraiment du bien.

Manteau noir enfilé, cheveux coiffés, bottes mises, c'était bon. La brunette était sortie en quatrième vitesse du château, trop heureuse d'enfin avoir un peu de calme. La jeune femme se retrouva donc très vite dans le parc de Pré-Au-Lard. Pourquoi là ? Parce que c'était là qu'elle était le plus à l'aise et puis c'était toujours proche de l'école si jamais on avait besoin d'elle. Respirer l'air frais qui vient engourdir les poumons et picoter la gorge. Ca faisait du bien mine de rien. Et puis il fallait dire qu.. Chpok.

...

...

C'est froid. Trop froid. Ca coule dans les vêtements. Et ça va dans le cou. Elle va crier. Non. Pas crier Amy. Même si c'était froid. Remarque, elle allait exploser le gosse qui avait fait ça. Il allait le sentir passer. D'un geste rapide, elle se tourna et scruta d'un regard noir les environs, la neige fondue commençant à perler sur ses cheveux. Il n'y avait personne. Juste un jeune homme qui se tenait à quelques mètres d'elle. Lui ? Il avait ? Ce jeune homme pas si mal foutu ? Wow calme Amy. Il avait oser balancer la boule ? Ah ouais ? Ils allaient un peu rire alors. Pourquoi freiner cette pulsion puérile qui commençait à s'emparer d'elle ? Non non. Ils allaient jouer.

Come on lets go and play

Prends la neige dans tes mains. Sans gants, tant pis. Il t'a réveillée. Pétrir la neige engourdi tes doigts mais c'est pas grave, tu cries vengeance. Une fois la boule faite et parfaitement ronde, tu armes et lance sur le jeune homme qui se tient devant toi. Sans te retenir de rire, très amusée par ce jeu d'enfant. La dernière fois que tu as fait ça c'était quand ? Même dans tes souvenirs les plus lointains, tu ne t'en rappelle pas.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Balade entre amis

Message par : Morgan Delaube, Mar 3 Jan 2017 - 0:45


A vrai dire, Morgan ne comprenait pas vraiment pourquoi il avait fait ça. C'était drôle, ça pour sûr, mais certainement moins pour la personne qu'il avait touché. Surtout que c'était la seule jolie jeune fille qui passait par là. Il s’apprêtait à la rejoindre pour s'excuser lorsqu'il la vit se baisser, ramasser de la neige et lui envoyer en pleine poire. Le Poufsouffle ne réagit même pas. Il était stupéfait. Il s'attendait à se faire insulter, voire à se manger un sort, mais pas à se prendre une boule de neige sur le nez. Il secoua la tête pour enlever la neige, parce que bon c'est froid quand même, et se baissa à son tour. Ah ouais ? Elle voulait jouer à ça ? Bon, certes, c'était lui qui avait commencé, mais quand même !

Il sortit discrètement sa baguette pour la planquer dans sa manche et murmura un #Amplificatum pour que la boule soit un peu plus grande qu'une balle de tennis. Il se tourna alors et la lança en direction de la demoiselle et se baissa pour en préparer une autre avant de se précipiter derrière un arbre. Il lui fallait être discret et rapide. Et surtout, surtout, ne pas sous-estimer son adversaire. L'arbre n'était qu'une ruse. Il savait très bien qu'elle allait se placer dans un sens où elle l'aurait en visuel, et ça moment là, il lui lancerait non pas une, non pas deux, mais bien trois boules de neige qu'il avait préparé discrètement derrière son arbre. Sa baguette était déjà prête à l'aider. Bah ouais, la magie existe, autant l'utiliser non ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Balade entre amis

Message par : Amy Shields, Lun 9 Jan 2017 - 17:13


Ricanements. Hinhin. Il se l'était manger. Bien visé. Attends, attends, stop. Arrête de rire. C'était trop enfantin pour toi. Donc commence pas.. Chponk. Sur le bras. MAIS. Petit grognement mécontent. Il voulait la guerre ? Il allait l'avoir. Geste rapide, elle prit de la neige dans ses mains pour en faire une boule, elle allait lancer lorsqu'elle s'apperçut qu'il n'était plus dans son champ de vision. Oups. Phénix à la noix, ne jamais quitter son adversaire des yeux, leçon de base. Ouais enfin adversaire.. De boule de neige quoi. Elle risquait pas grand chose. Si le jeune homme était aussi immature qu'elle au point de commencer à faire une bataille de boule de neige, il ne pouvait pas lui faire tant de mal que ça. Bref ! Il fallait le retrouver celui là. Un pas sur le côté. Ooooh, un pied. Discrètement, Amy sortit sa baguette de sa poche. Roooh, mais non elle trichait pas. Elle l'avait bien vu avec la sienne en main alors ils étaient deux à jouer avec le feu. Attention. La brunette misait tout sur son attaque surprise. Un, deux, trois.

- Wazaaaa !

Dans un cri digne d'un...mouton, elle fit deux grandes enjambées avant de lancer sa boule de neige sur son nouveau copain. Sans attendre son reste, elle marmonna un #
Oppugno. Un la neige autour d'elle se souleva et fila droit vers le beau brun encore planqué derrière son arbre. En réalité, la boule de neige avait plus été une diversion que l'attaque réelle. La Phénix regarda la neige filer sur son compagnon en riant de bon coeur. Elle essaya alors de bouger mais elle se rendit compte que ses jambes étaient figées. Heu.. Kékispasse ? Elle baissa les yeux vers le sol et se rendit compte qu'en sautant, elle avait atterrit dans un amas de neige bien profond qui lui remontait jusqu'au dessus du genou. Bonjour le troooou ! Outre le fait que c'était froid, elle venait de se mettre dans un sacré pétrin. Ca lui apprendrait à ne pas faire gaffe ou elle sautait.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Balade entre amis

Message par : Morgan Delaube, Mar 24 Jan 2017 - 14:00


Le Poufsouffle lâcha un cri de surprise. Mais elle était folle l'autre ! On ne surprenait pas les gens comme ça ! En plus, elle l'avait eu en plein torse. Tss, quelle tricheuse. Mais au moment où le Blaireau allait répliquer, il vit un amas de neige se soulever, se tourner délicatement dans sa direction, et se mettre à le poursuivre. Ah bah oui, il était pas c*n le Blaireau, il avait bien compris qu'y fallait pas rester là. Donc il courait, de la neige à ses trousses. Il devait réfléchir et en vitesse. Surtout la situation était d'un ridicule. Jetant un coup d'oeil à son adversaire, il vit qu'elle était bloquée dans la neige. Héhé, et bien elle n'allait pas s'en sortir comme ça.

Laissant tomber les boules de neige qu'il avait encore en main, le Jaune et Noir tira sa baguette et lança un #Glacio sur le tas de neige emprisonneur. Bon, courir et lancer un sort, c'était pas pratique, mais il était maintenant temps de passer à la partie rigolote. Il courut dans un dernier élan en direction de la miss, toujours poursuivit par cette p*tain de neige, et il la contourna pour se jeter à ses pieds. Le but était de faire l'arroseur arrosé. Reprenant un peu son souffle, il en profita aussi pour lancer une boule de neige en direction du visage de la demoiselle. C'était quand même assez étrange comme portrait. Lui, aux pieds d'une demoiselle prise dans la neige, avec des boules de neige volantes qui leur fonçaient dessus.

Et bah, si Morgan avait imaginé que sa journée se passerait comme ça... Il se promettait d'inviter la jeune femme à prendre un chocolat chaud après la bataille, au moins pour s'excuser de l'avoir embarqué là dedans. Même si elle s'était bien laissée embarquer seule !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dyerwolf Slyce
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balade entre amis

Message par : Dyerwolf Slyce, Dim 2 Avr 2017 - 21:36


RP avec Amortencia Lovegood


LA Accordé


Une intrigante retrouvaille



     C'était la première fois que Dyerwolf sortait de Poudlard depuis qu'il y était arrivé. A peine avait il commencé à prendre ses repaires dans le château aux multiples secrets qu'un nouvel endroit s'offrait à lui. Après Londres, le chemin de traverse et l'école, voila que le jeune Français,  désormais habitué aux nouvelles découvertes, s'acheminait seul sur le long chemin de terre qui contournait l’enceinte de Poudlard jusqu'à un modeste village appelé Pré au lard.

    Rien ici ne pouvait lui donner l'esquisse d'un sourire. Dyerwolf arpentait unes à unes les petites rues du bourg pittoresque à la recherche d'un coin tranquille, où il pourrait tranquillement observer les habitudes de ses camarades tout en se laissant envahir par ses pensées habituelles.

      Il ignora rapidement la confiserie Honeydukes saturée de jeunes élèves venus refaire leurs stocks de sucreries en tout genre. Il fit de même en passant devant le magasin de farces et attrapes de chez zonko. La solitude étant pour le moment sa seule amie, il n'avait pas pour ambition de se livrer à quelconques espiègleries envers ses nouveaux camarades.
Il s'arrêta un instant devant un enclos emprisonnant un boursouflet, non loin d'un pub apprécié des élèves de Poudlard : les Trois Balais. Le jeune homme dut faire un effort pour retenir l'émotion naissante qui comprimait sa poitrine.

    En effet, avant de connaître sa condition de sorcier qui coïncide avec ce qu'il considère comme la trahison de sa mère, il entretenait avec elle une relation fusionnelle à travers les multiples animaux demeurant dans son zoo. Il contempla longuement la petite créature en s'imaginant la réaction de sa mère en la voyant. *Elle prendrait certainement la fuite, tout comme elle le fit 5 ans auparavant, découvrant mon véritable visage* songea-t-il.

    Sur ces pensées, il s'éloigna et s'assit sur un banc non loin de là scrutant une vieille cabane de bois semblant abandonnée. Bien qu'elle inspirait la peur et la crainte de la plupart des élèves de Poudlard, pour le jeune Fançais, elle symbolisait le repos, la quiétude et une certaine forme d'ataraxie.
Revenir en haut Aller en bas
Amortencia Lovegood
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balade entre amis

Message par : Amortencia Lovegood, Mar 4 Avr 2017 - 20:42


RP avec Dyerwolf Slyce


(LA accordé)


Aujourd'hui, j'étais joyeuse. J'étais heureuse.. Et cela faisait des jours que ce n'était pas arrivé. Des jours, si ce n'est des semaines que je n'avais pas souri. Que je n'avais pas aimé vivre ma vie. Des jours où j'étais enfermé dans ma chambre, à me renfermer sur moi-même. Seule. Sans personne. Sous ma couette. Tapant sur mon lit et pleurant de colère. Toujours pour les mêmes raisons. Mais s'en était fini. Il fallait bien que ce moment arrive. Mes moments malheureux reviendront. En attendant, ils ne me manqueront pas, loin de là.

C'était donc dans la joie et la bonne humeur que je décidais d'aller à Pré-Au-Lard cette après-midi. Histoire de rester avec un merveilleux sourire et de finir cette journée sur une note joyeuse avant d'aller manger ce soir. Je me dirigeais tout d'abord chez Honeydukes, il fallait que je fasse mon stock de bonbons, et que j'achète des Dragées Surprises De Bertie Crochue surtout ! Une amie et moi avions eu l'idée d'un jeu avec ces petites gourmandises et je ne voulais pas tout gâcher en oubliant mon paquet. Puis je passais chez Zonko. Toujours pour la même soirée avec mon amie. Les farces que je m'en allais acheter accompagneraient les Dragées.

Et finalement, après un petit moment dans tous ces magasins, c'était d'un instant calme dont j'avais besoin. Loin du bruit. Loin des autres. Loin du monde. J'avais besoin d'être à part. Histoire de me retrouver seule. Avec moi-même. Et personne d'autre pour me sortir de mes pensées. Je me dirigeai alors vers la vieille cabane abandonnée, tout en restant près du sentier touristique. Mais je savais que personne ne serait là. Aucun élève. Personne n'aimait cette maison. Les retours qui paraissaient sur elle n'étaient pas envieux, c'est vrai. Mais, à moi, elle m'avait toujours attirée une certaine curiosité. A l'égal d'une innocence peut-être. Puisque j'étais la seule à ne pas vraiment voir de danger en elle.

Je savais qu'un banc n'était non loin. Je m'approchais. Mais quelqu'un était déjà assis dessus. Je m'apprêtais alors et repartir lorsque... je reconnus la personne assise sur ce banc. Surprise, je l'abordai :

- Dyerwolf ? C'est toi ?

Sur ces mots, il tourna la tête. Je savais donc qu'il se reconnut. Mais peut-être ne savait-il pas qui j'étais moi-même, alors je repris la parole:

- C'est moi !! Amortencia ! Tu te souviens ? J'étais venue en France il y a plusieurs années, en vacances !

En effet, je me souvenais de lui. Nous nous étions rencontrés lorsque j'étais partie en France avec mes parents et mes frères. Il habitait alors là-bas et nos chemins s'étaient croisés. Mais que faisait-il en Angleterre ? Et encore mieux, que faisait-il à Pré-Au-Lard ? Un village de sorcier. Ce n'était pas un sorcier. Pas que je sache. A vrai dire, à l'époque, aucun de nous deux n'avait encore de pouvoirs, trop jeunes. Mais ce serait la plus étrange des coïncidences que... Non. Je devais simplement me faire de fausses idées. Ma spécialité après tout. Il devait simplement être là par hasard, en touriste...

Revenir en haut Aller en bas
Dyerwolf Slyce
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balade entre amis

Message par : Dyerwolf Slyce, Jeu 6 Avr 2017 - 18:01


On l'avait sorti de ses pensées aussi rapidement qu'il ne s'y était installé. Perdu dans ses songes, une jeune étudiante l'avait interpellé en l’appelant par son prénom. Pourtant, lorsqu'il tourna la tête pour voir qui avait eu l'audace de le déranger, il ne reconnut pas la jeune femme.
Elle était assez petite de taille, et tout ce qu'elle laissait transparaître différait sensiblement de Dyerwolf. Sa mine réjoui, son air apaisé et même les indices sur ce que fut sa journée avaient eu l'effet d'enfanter en lui un sentiment de frustration, d’intolérance voire de démence. Était ce de la jalousie dont le jeune homme était victime ? Voulait il pouvoir vivre heureux, simplement à étancher sa soif de plaisirs primaires.

Pris dans un dialogue interne, silencieux, dont il était le seul participant, son regard se perdit un instant vers les sacs des boutiques qu'il avait pris soin d'éviter quelques heures auparavant. Honeydukes, Zonko, selon toute vraisemblance, celle qui s'était annoncé comme Amortencia, se révélait être qu'une simple étudiante sans intérêt particulier, non différente des jeunes pousses qui n'avaient pour seul but que de s'amuser, de plaisanter. *Alors pourquoi suis-je toujours là ?* Inconsciemment Dyerwolf était comme retenu par des chaînes invisibles que venait d'installer la jeune insouciante par ses mots.

En une phrase, elle lui prouva qu'il ne s'agissait pas d'une première rencontre entre les deux étudiants. Trop d’éléments concordaient pour penser qu'il ne s'agissait que d'une coïncidence. Après son prénom, La France. Personne, ou presque, au sein de Poudlard ne connaissait ses origines.
Tiraillé entre le désir d'une tranquillité solitaire, et une curiosité naissante d'en connaître plus sur ce qui s'avérait être un passé commun. Dyerwolf prit parti de répondre la jeune femme. Bien qu'il recherchait ici un avenir, il accepta de se replonger dans son passé, voir s'il existait encore des souvenirs heureux.

  - Excuse moi, mais, je crains ne pas te suivre. Je me nomme bien Dyerwolf mais ... je ne me souviens pas t'avoir déjà rencontré.

Son ton avait quelque chose de méfiant, de douteux. Intonnation devenu habituelle chez le jeune homme qui se tenait sur ces gardes à chaque nouvelles rencontres.
Revenir en haut Aller en bas
Amortencia Lovegood
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balade entre amis

Message par : Amortencia Lovegood, Dim 9 Avr 2017 - 17:22


Mon visage révélé. Pourtant, le jeune homme ne sembla pas me reconnaître tant que ça. Il me regarda d'ailleurs d'un air troublé avant de m'en expliquer la raison :

- Excuse moi, mais, je crains ne pas te suivre. Je me nomme bien Dyerwolf mais ... je ne me souviens pas t'avoir déjà rencontré.

Il ne se souvenait donc pas de moi. Mais impossible que je me fusses tromper. C'était bien lui. J'en étais sûre. Certaine. Seulement, j'étais un peu déçue. C'était un peu vexant quand on y pensait. Bien qu'il ne fût l'ami que d'un été, nous nous étions bien amusés et j'en avais gardé un très bon souvenir. Heureux. Je me souvenais des jeux moldus auxquels nous nous amusions, tel que "Chat Perché" ou encore "Le Ballon Prisonnier". Mais lui. Lui, avait l'air d'avoir tout oublié. Comme si rien n'avait compté à ses yeux. Que ça n'était pas réciproque. Pas important. Seulement éphémère. Le temps d'une saison. J'avais l'espoir, tout de même, qu'en insistant un peu, les souvenirs seraient remontés :

- Mais si souviens-toi !! J'étais la jeune anglaise qui avait débarqué près de chez toi il y a quelques années !! Je devais avoir 8 ans ou dans les environs et à l'époque j'avais les cheveux très longs ! Ca ne te dit rien ?


Je ne savais si mes propos l'aiderait à retrouver la mémoire. Mais j'espérais qu'une partie de son cerveau see réveillerait et qu'il finirait par me regarder en vieille amie, et non en jeune inconnue un peu bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Dyerwolf Slyce
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balade entre amis

Message par : Dyerwolf Slyce, Mer 12 Avr 2017 - 14:01


Les quelques pensées encore présente sur sa mère ayant un effet démoralisant, la mémoire du jeune étranger avait sciemment effacé la plus grande partie de sa jeunesse. Symbole de défense, de bouclier, il avait inconsciemment ôté ses souvenirs les plus juvéniles espérant ainsi qu'ils ne reviennent plus le hanter.

         - Mais si souviens-toi !! J'étais la jeune anglaise qui avait débarqué près de chez toi il y a quelques années !!

Cependant, ces quelques mots avait allumé une faible lueur dans l'esprit du jeune homme.  Il se souvint en effet de quelques vestiges de son enfance perdu. La jeune anglaise, venu passer ces vacances non loin de sa maison de campagne, était dans ses souvenirs, empli de jovialité, de gaieté, et de tant d'autres adjectif caractérisant sa joie de vivre.

         - Oh... Amortentia. Je me souviens maintenant. dit il d'une voix basse.

Un bel antagonisme comparativement au tempérament récent du jeune homme. Lui perdit le bonheur qui lui restait suite au départ de sa mère, apeurée par la découverte de sa condition de sorcier.
Tiraillé entre le souhait de rester seul, perdu dans ses pensées, et l’ambition naissante de découvrir l'évolution de la jeune étudiante, Dyerwolf prit parti de sa curiosité et libéra Amortentia de la solitude dans laquelle la situation avait dû la plonger.

         - Beaucoup de choses ont changé depuis...

Il avait lancé cette phrase avec préméditation, à l’affût de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Amortencia Lovegood
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balade entre amis

Message par : Amortencia Lovegood, Mar 18 Avr 2017 - 21:17


Espoir.

C'était le mot. Celui qui correspondait à ce que j'avais de plus cher en ce moment. Celui qui n'allait pas me faire passer pour une folle. Celui en qui je croyais. Sourire. Ca allait avec. C'était un ensemble. Car l'espoir était positif. Comme moi. Il ne l'est pas toujours. Mais en cet instant, il le fût.

Et pour finir,
Souvenir.
Car j'espérais
Que malgré le temps,
M'oublier,
Ne durerait qu'un instant.

J'eus raison. Le souvenir remonta sa mémoire. Mais il ne s'exclama pas. Il ne sourit même pas. Il semblait déçu. N'était-ce pas un bon souvenir ? Ne m'avait-il pas appréciée enfant ? Mon sourire se dissipa un peu face à cette réaction, bien que toujours présent.

- Oh... Amortencia. Je me souviens maintenant.

Sa voix était basse. Peinée. Triste. Maussade. Que s'était-il passé ? Il y a quelques années, il était joyeux. Heureux. Amusant. Marrant. Je n'eus pas le temps de dire quoi que ce soit qu'il reprit la parole. Avec cette même voix. Tragique.

- Beaucoup de choses ont changé depuis...


Il ne croyais pas si bien dire. Tout avait changé. Plus rien n'était pareil. Pourquoi ? Parce que l'on grandit. Que l'on prend conscience de certaines choses. De la vie. Ses côtés positifs. Mais eux, on les connaissaient déjà presque tous. Puis il y a ses côtés négatifs. Ceux-là vous tombent dessus d'un coup. Alors que vous n'aviez rien demandé. Que vous pensiez que " La vie est belle" et pas seulement parce que c'est le titre d'un film, mais parce que c'est que l'on vous a toujours dit. Ce que l'on vous a toujours fais croire. Mais nos paternels ont tort de nous le faire subir. Ce mensonge. Car la vie nous tombe dessus à un moment ou un autre. Ce n'est pas leur protection qui y changera quoi que ce soit.

Puis l'on prend conscience de la mort. Pour certains, vous comprenez simplement petit à petit, avec de l'aide, ce qu'elle est. Cette réalité tragique. En ce qu'elle parait. En ce que la société du monde nous a dit. Peut-être que la mort est quelque chose de magique. De magnifique. De merveilleux. Mais qui pourrait le dire ? Personne n'en revient jamais.
En ce qui me concerne, la mort m'est tombé dessus aussi rapidement que la vie. Parce qu'elle ne devait mériter de vivre. Ma mère est tombée malade. Et personne ne me l'avait dit. Personne n'a eu ce courage. On a dû penser que " la petite n'a pas besoin de savoir", qu'il faut "la protéger". Raté. Je n'étais pas plus protégé. Mais ça les rassuraient, eux. Ils se protégeaient eux-mêmes. C'était cruel. Egoïste.
Puis vient la mort. Et comme l'on ne pouvait plus me le cacher. Et bien l'on a dû me raconter toute l'histoire. D'un seul coup. A neuf ans. C'était violent. D'une violence morale que personne ne devrait subir. J'étais jeune. Trop jeune...

Mais avec les années, le sourire revient. Les fossettes se redessinent. Et l'on apprend à aimer la vie à nouveau. A l'accepter. Puisque de toutes façons, on a pas le choix. Il faut vivre. Et résister.

- Oui, je m'en doute ! De mon côté aussi !, dis-je avec le plus petit rire de tous les temps. Alors qu'est-ce que tu deviens ?

Je m'assis à côté de lui gentiment. Et j'essayai de lui soutirer un sourire. Je ne faisais même pas ça pour le mettre dans l'obligation d'être mal à l'aise. Mais je sentais en moi comme le devoir de lui faire remonter peut-être les bonnes choses de son enfance qu'il avait apparemment retiré de sa mémoire. Manque plus qu'à accomplir ce devoir.

Espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Balade entre amis

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 7

 Balade entre amis

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.