AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -45%
Chuck Taylor All Star Converse x Bugs Bunny montante
Voir le deal
30 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 4 sur 7
[Habitation] The Red Viper
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Invité
Invité

[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Invité, le  Mar 4 Aoû - 1:09

La porte s'ouvrit enfin dans un claquement. Mon sang bouillonnait et le désir montait comme une boule humide et chaude dans mon ventre. Aux tréfonds de celui-ci, des muscles se crispaient délicieusement. Cette sensation frôlant la douleur était si vive, si exquise, que je fermerais les yeux si les siens ne m'hypnotisaient pas déjà. Ses mains me lâchèrent alors pour s'attaquer à mon bustier et je grognai de plaisir pendant qu'il semait sur mon cou ses baisers. Je sentais qu'il avait du mal à l'enlever, mais je ne préfèrais pas lui dire qu'il existait une façon bien plus simple de le retirer. Le voir se donner du mal ne faisait qu'attiser les sentiments qui se déchaînaient dans tout mon corps. Je laissais ainsi mes mains se balader sous sa chemise, suivant les lignes de ses muscles avec douceur et savourant cette proximité trop longuement attendue. Après tout, on peut bien creuser l'appétit...

Une fois allégée de mon bustier, nos lèvres se retrouvèrent. Ma langue caressa d'abord timidement la sienne et s'y joigna pour une danse lente, érotique, un frotté-collé-serré de sensations. Des bras me soulevèrent alors que mon corps s'extasiait devant mon ancien professeur. J'aggripais le haut de ses bras pour palper ses biceps et constatais qu'il étaient aussi dures que la roche. Puis doucement, je caressais son visage tout en plongeant mes mains dans ses cheveux. Ils étaient si doux. Quelques secondes plus tard, il me déposait délicatement sur le lit, son corps irrésistiblement collé au mien. Mes jambes s'y enroulèrent et je l'aidais à se débarrasser des vêtements trop superflus. L'avoir aussi près de moi, sentir sa bouche sur moi, c'était tellement inattendu et excitant... À mon plus grand plaisir, ses baisers continuèrent sur mon ventre, provoquant de petites ondes électriques à chaque fois que ses lèvres rencontraient ma peau.

La sensation était enivrante. Bientôt il défaisait le bouton de mon slim et tirait sur le zip. Sans que je ne le quitte des yeux, il insinua sa main sous ma ceinture jusqu'à mes fesses, puis mes cuisses, retirant lentement mon slim dans le même mouvement. Je fermais alors les yeux et tentais de maîtriser ma respiration, d'absorber les sensations désordonnées et chaotiques que déchaînaient ce contact. Puis, je partais de nouveau à la rencontre de ses lèvres, appelées par un désir que je ne contrôlais plus. Je me fis pressante mais ferme, je ne voulais plus le quitter. Si mon cerveau n'était plus là pour cadrer la situation, mes sensations et mes pulsions, elles, avaient pris sa place et étaient maintenant aux commandes. Je commençais alors moi aussi à déboutonner son pantalon tout en posant des baisers légers sur sa mâchoire, son menton et sur le coin de ses lèvres, avant de finalement redescendre vers son cou pour le mordiller. Enfin, contre sa peau, je murmurais d'une voix suave: «Je n'ai plus très faim, et toi ?»
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Christopher Branwen, le  Mer 5 Aoû - 20:45

Plus les corps se pressaient l'un contre l'autre, moins les vêtements se faisaient présent, disparaissant peu à peu pour le plus grand plaisir du jeune homme qui fut bientôt débarrassé de son jean par la femme se trouvant dans ses bras. Les dernières couches de tissus ne masquaient plus grand chose, tout juste l'essentiel et William ne se gênait plus pour parcourir du regard le corps de Face. Les doigts de son ancienne élève glissaient le long de son torse marbré de cicatrices, le caressant tandis que ses lèvres dans le cou du professeur le faisait frissonner, une sensation qu'il adorait par dessus tout.

«Je n'ai plus très faim, et toi ?»

Will lui sourit, amusé par la touche d'humour ; puisque l'instant d'avant, Face mordillait le cou de son amant ; et choisit sans hésiter d'y répondre de la même manière. Le serpent vint mordiller l'épaule de la jeune femme, laissant ses lèvres remonter de long de son cou tandis que ses caresses se faisaient plus prononcés encore, en profitant pour faire disparaître les derniers vêtements. Arrivé à son oreille, le jeune homme y murmura, joueur.

" Au contraire... Ce que j'ai sous les yeux me met en appétit... "

Il ponctua sa phrase d'un baiser, glissant un bras dans le dos de Face pour la plaquer plus encore contre lui...

[...]

Plus tard, Will était allongé sur le dos, reprenant peu à peu sa respiration, Face se reposant dans ses bras. Le professeur souriait, ce début de soirée lui ayant fait le plus grand bien. Restait maintenant à décider comment la suite se passerait. Il déposa un baiser sur le front de la jeune femme, ses doigts caressant doucement son dos.

" Tu veux prendre une douche ? J'essaierai de me retenir de t'y rejoindre et en profiterais pour préparer le dîner que je t'ai promis en attendant. Même si résister à la tentation risque d'être particulièrement difficile... "
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Invité, le  Sam 8 Aoû - 21:35

- Au contraire... Ce que j'ai sous les yeux me met en appétit...

Mon sourire s'élargit. Ça c'est une toute autre faim Will... Songeai-je tandis que nous échangions un autre baiser. Nos corps se plaquaient, plus encore, l'un contre l'autre et doucement, je passais mes bras autour de son cou. La suite était inévitable, et il était certain que je ne m'y opposerais pas... Alors quand les derniers vêtements disparurent, je me laissais aller et profitais de la parenthèse que m'offrait William.


...


La nuque calée dans le creux de son épaule, je calmais progressivement les battements de mon coeur. C'est que le professeur était aussi doué dans ce domaine... Un sourire satisfait étirant mes lèvres, je baladais mes doigts sur son torse, effleurant ainsi chacune de ses cicatrices. Comment pouvait-on faire de mal à un si beau corps ? J'allais lui demander quelle était la cause de l'une d'entre elle lorsqu'il prit la parole, après avoir déposer un baiser sur mon front. Imperceptiblement, je levais vers lui des yeux amusés et répondais d'une voix joueuse.

- Oui, si ça ne te dérange pas... Mais j'aime les mauvais garçons tu sais !

Après lui avoir adressé un clin d'œil, je me décollais de lui puis partais vers la salle de bain, tout en récupérant mes affaires éparpillées sur le sol. Arrivée devant le miroir, je scrutais mon reflet et comme d'habitude mes cheveux n'en faisaient qu'à leur tête. Le brushing post-coïtal, ça ne m'allait pas du tout. Heureusement une bonne douche m'attendait et allait régler ce problème. Mon corps encore un peu endolori accueillit donc le jet d'eau avec soulagement, et presque immédiatement je me sentis à nouveau en pleine forme.

Ouais mais maintenant on a un autre problème... C'était pas faux. Où tout ça pouvait bien mener ? Après le dîner, qu'allait-il se passer ? Je n'avais pas encore les réponses mais je ne pouvais pas rester éternellement dans la salle de bain. J'enfilais donc mes vêtements et séchais ma crinière brune avant de retourner sur le palier du premier étage. Finalement, ça n'avait pas été si difficile de se repérer. J'hésitais un instant à faire un saut par la bibliothèque, sauf que mon estomac commençait à s'impatienter. Je descendis donc l'escalier et retrouvais William dans la cuisine. Une douce odeur vînt alors me chatouiller les narines.

- Ça m'a l'air délicieux, glissai-je une fois à ses côtés.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Invité, le  Jeu 13 Aoû - 4:05

Voilà un moment déjà que la jeune sorcière effectuait les cent pas dans son salon. La soirée avait été riche en émotions et Axelle ressentait le besoin de se confier à quelqu'un. En fait, elle devait le faire, sans quoi la crise d'anxiété serait imminente. Un bruit la fit sursauter : l'avait-on suivi ? Ce serait bien le comble ! Son coeur battait la chamade tandis que sa main droit se crispa sur sa baguette, prête à en faire découdre l'individu qui avait osé s'infiltrer chez elle. Un soupir de soulagement sorti des lèvres de l'ancienne Serpentard, lorsque Nelson se frotta à ses mollets dans un ronronnement heureux. Se penchant pour caresser la tête de l'animal, Axelle se décida finalement à rendre visite à William West car, définitivement, elle ne devait pas rester seule.

Portant son animal de compagnie sur son fauteuil favoris, la sorcière quitta ensuite sa demeure, s'assurant d'abord que toutes les portes étaient verrouillées et les sortilèges conditionnels activés. Puis, elle transplana chez son ami. Le majestueux manoir se dressait à présent devant la jeune femme qui passa une main dans sa chevelure noire avant de se diriger vers l'entrée. La sorcière toqua puis, sans attendre, tourna la poignée de la porte et pénétra dans le manoir de William. Comment ce dernier avait obtenu cette demeure, d'ailleurs ? Il faudrait que la jeune femme lui pose la question, car son petit doigt lui disait qu'il y avait anguille sous roche.

La sang pur eut à peine le temps de faire deux pas qu'un elfe de maison était à ses pieds, ses grands yeux la détaillant de haut en bas.


- Veuillez patienter ici que je prévienne le maître. Il est occupé...
- J'ai d'autre chose à faire que patienter, déclara l'ancienne préfète tandis fit un pas dans le hall.
- Mais... implora le petit elfe en s'agrippant au bras de la sorcière.
- LÂCHE-MOI ! s'exclama d'un air mauvais la Serpentard alors qu'elle dégageait vivement son bras du petit esclave.

Non, mais ? Il la prenait pour qui, lui ? On ne faisait pas attendre Higgs, encore moins lorsqu'il y avait urgence ! Elle glisserait deux mots à ce sujet au propriétaire du nouvel l'elfe de maison. C'était bien beau avoir un elfe, mais encore fallait-il lui apprendre la base ! À l'odeur délicieuse qui parvint à ses narines, Axelle en déduit que le maître des potions se trouvait à la cuisine.

Alors qu'elle fit irruption dans la pièce, les sourcils de l'Oubliator se froncèrent légèrement. La scène qui se déroulait sous ses yeux ne lui plaisait pas du tout. De toute évidence, la sorcière dérangeait un beau rendez-vous romantique. Ses bras retombèrent lourdement sur le côté de son cas et tenta de reprendra son sang-froid annonça d'une voix glaciale :


- Oh. Je n'arrive pas au bon moment, dit-elle sans accorder un regard à la belle sorcière se lovant dans les bras de William, torse nu.

Et, avant même de laisser le temps à West de dire quoi que ce soit, la sorcière tourna les talons. Plus vite elle quitterait la demeure, mieux elle se sentirait. Jusqu'à présent, Higgs avait réussi à contrôler ses émotions, mais ce n'était qu'une question de secondes avant que tout éclate. Décidément, ce n'était pas sa soirée.
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Christopher Branwen, le  Sam 15 Aoû - 22:18

Les bons moment comme celui-ci, de calme et de repos absolu, étaient visiblement fait pour ne jamais durer bien longtemps...

Face avait choisie de prendre une douche et Will l'avait observé s'éloigner en souriant avant de traîner encore une minute ou deux sur le lit pour finalement se lever à son tour. Le jeune homme se rhabilla rapidement, ne prenant toutefois pas le soin de remettre sa chemise, son instinct lui disant que cela n'était absolument pas nécessaire, bien au contraire. Résistant plus que difficilement à l'envie de rejoindre la jeune femme sous la douche, le serpent sortit de la chambre et se dirigea aussitôt vers la cuisine pour préparer le repas. Les steaks étaient prêt, ne restait plus qu'à les faire cuire tout en préparant la sauce, chose qui serait plutôt rapide si tout se passait correctement.

Tout était presque terminé lorsque la voix de Face s'éleva à côté de lui et William se retourna pour l'accueillir avec un sourire. Il restait simplement à attendre une minute ou deux que la viande finisse de cuire, le jeune homme pouvait en profiter pour se détendre un peu. Passant ses bras autours des hanches de son ancienne élève, le professeur l'attira contre lui pour l'embrasser. Ses doigts caressaient doucement le dos de la jeune femme tandis que ses lèvres parcouraient son cou avec légèreté.


" Délicieux ? Je te laisse imaginer le dessert... "

Cette phrase pleine de sous-entendu planait encore dans les airs lorsque tout bascula. Face se lovait dans ses bras, William l'embrassant de nouveau, laissant ses mains se balader à loisir, songeant à défaire à nouveau les lacets de son haut, seul l'odeur des steak finissant de cuire l'aidant à rester suffisamment concentrer pour ne pas succomber à la tentation. Le moment était parfait, les choses se passaient pour le mieux, se temps semblait se dérouler au ralentit et la soirée promettait de continuer sur une note tout aussi agréable que celle l'ayant vu débutée. Pourtant cela ne pouvait pas durer. Une voix, une seule et simple voix s'éleva, brisant le silence qui régnait dans la cuisine malgré le faible crépitement des flammes. Une voix que William reconnu sans la moindre difficulté et qui le fit se figer aussitôt, tournant brusquement la tête vers sa propriétaire.

- Oh. Je n'arrive pas au bon moment.

Si la surprise était parfaitement visible dans le regard du jeune homme, les émotions dépeinte dans celui d'Axelle étaient toute autre et cela semblait si invraisemblable que le serpent refusa d'y croire. Pourtant elle tourna les talons avant qu'il n'ait put esquissé un seul mouvement, encore sous le choc. Axelle était en train de quitter les lieux, visiblement furieuse.

*Pourquoi ? Depuis que j'habite ici c'est la première fois qu'elle y fout les pieds... Pourquoi ce soir ?*

Le jeune homme avait l'impression de réfléchir au ralentit, ne comprenant toujours pas ce qu'il venait de se passer, son cœur battant plus fort que jamais, une émotion qu'il n'avait pas souvent vécu se distillant en lui. Sans s'en rendre compte, Will était terrifié. Ses membres s'actionnèrent alors tout seul, comme guidés par un instinct mécanique et le serpent s'éloigna rapidement, sans un regard pour la pauvre Face qui devait être encore plus perdu que lui.


" Je reviens. "

A peine sortit de la pièce, Will se mit à courir pour rattraper la jeune Higgs, n'arrivant à sa hauteur que dans le hall d'entrée, l'agrippant par le bras à quelques mètres seulement de la porte. Parfaitement conscient qu'il risquait de se prendre des coups, dans le meilleurs des cas, le serpent resserra pourtant plus encore sa prise, bien déterminé à ne pas laisser Axelle partir aussi facilement.

" Attends Axelle ! Je peux savoir qu'est-ce c'était que cette scène dans la cuisi...

- Maître ! Gollum est désolé, Gollum a essayé d'arrêter la demoiselle mais...

- Tais-toi. "

Le ton était sec, sans appel, pourtant son regard ne quittait pas la jeune femme qu'il tenait toujours par le bras.

" Gollum, voici Axelle Higgs. La seule et unique personne en dehors de moi qui a et aura toujours le droit de venir ici quand bon lui semble, qu'elle soit invitée ou non et sans la moindre restriction... Maintenant va me chercher ma baguette s'il te plait, je l'ai laissé dans la cuisine. "

Attendant que le petit elfe disparaissant, Will baissa la voix, ne sachant toujours pas sur quel ton il devait s'adresser à la jeune femme.

" Axelle, parle moi... "

Durant un instant, William avait oublié son invité et la raison de sa propre présence dans la cuisine. Le serpent espérant qu'elle ne lui en voudrait pas trop car désormais nul doute que les steaks étaient fichus.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Invité, le  Dim 16 Aoû - 23:59

J'étais bien. Vraiment bien. C'était un de ces rares moments où je me fouttais de ce qui se passait dehors, de la tempête qui tourmentait le monde magique et où tous mes soucis disparaissaient l'espace d'un instant... Mais le plaisir ne durait jamais, c'était bien connu. J'entendis avant de voir, la voix d'une femme visiblement au bord de la crise de nerf. Mon premier réflexe fut de m'écarter des bras de William, prête à faire face à un possible danger, mais le maître des potions semblait connaître la sorcière et s'occupa aussitôt de son cas en la rattrapant. Même si cette irruption me plongeait dans le trouble, j'étais consciente que cela ne me regardait pas. Aussi décidai-je de reporter ma frustration sur les steaks en leur évitant un avenir funeste.

- Et pas de dessert non plus, lâchais-je ironiquement.

Je ne savais pas trop comment réagir, mes pensées faisant face à un croisement. Devais-je partir ? Devais-je attendre ? Ma conscience penchait vers la fuite, mais mon corps, lui, restait de plomb. Impossible de le mettre en marche, il était paralysé. Seules mes mains avaient trouvé une occupation en s'attaquant dans un crissement d'ongles au meuble de la cuisine et laissant par la même occasion une traînée rouge sur ce dernier. Je ne prêtais pas plus d'attention à mes doigts râpés, car je savais que dans la minute ils allaient cicatriser grâce à mon amulette. C'était la première fois qu'elle était nécessaire depuis son implantation et quelque part dans mon esprit, malgré la perplexité qui me prenait de toute part, je me réjouis qu'elle soit si efficace.

C'est alors que Gollum, l'elfe de maison de William, entra dans la pièce. Cette soudaine apparition eut le don de me libérer de mon état statique et j'en profitai pour m'emparer de ma propre baguette ainsi que récupérer ma veste sur le porte-manteau du hall d'entrée. Je n'avais plus rien à faire ici, même si j'estimais mériter quelques explications. Toutefois, alors que je me tenais derrière la porte où les deux sorciers réglaient leurs affaires, je ne pu me résoudre à partir sans un mot. Surtout que dans le fond, William n'était pas en cause; du moins de ce que j'en déduisais. Certes, le fait qu'une sorcière, plutôt belle d'ailleurs, débarque de cette manière dans le manoir sans prévenir, ne me plaisait pas vraiment... Mais comment pouvais-je lui en vouloir ? Si c'était une simple amie du professeur, je ne pouvais pas décemment lui sauter à la gorge. À moins que William ne m'ait pas tout dit... Tu te serais bien faite avoir ma belle ! Cette hypothèse me glaça le sang.

Finalement, mon choix était fait. Si dans cinq minutes cette histoire ne trouvait pas un sens, je n'avais plus qu'à décamper et sauter dans le premier taxi que je croiserai. Mais en attendant, je devais m'occuper. Oh non... C'est une très mauvaise idée ! M'insuffla ma conscience avant même que mes jambes s'actionnent. Mais je n'en avais plus rien à faire. Je retournais donc dans la cuisine, sous les yeux interrogateurs de l'elfe de maison et sous l'œil réprobateur de ma petite voix, puis attrapais la bouteille de vin posée au centre de la table. Il était pas question de se saouler, non loin de là, mais plutôt de se donner du courage. Un verre ou deux n'y changeraient pas grand chose, si ? Un genoux appuyé sur le meuble de la cuisine, je m'élançais alors vers une vitrine où se trouvait de magnifiques coupes à vin et en extirpais une pour moi toute seule. Une fois redescendue de mon perchoir, je déversais le liquide rougeâtre dans le verre avant de le porter à mes lèvres pour une longue gorgée. Restait plus qu'à attendre maintenant !
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Invité, le  Lun 17 Aoû - 6:21

Tout en se dirigeant vers la sortie du Manoir West, Axelle se maudissait. Cette idée aussi de débarquer sans prévenir ! Elle aurait dû se douter que William le lover ne serait pas seul, mais la sorcière n'avait pas imaginé que ça lui ferait un tel choc. Pourtant, elle connaissait bien la réputation du maître des potions.

Une fois dehors, elle serait libérée de cette affreuse situation et de ce malaise qui l'envahissait. Plus que quelques mètres à franchir ! Cependant, une main se referma fermement sur son bras et la Higgs fit un geste brusque dans l'espoir de se dégager, mais cela ne fonctionna pas, au contraire ! West avait resserré sa prise et tira légèrement vers lu, tandis que la main libre de la sorcière se plaquait avec violence sur son torse :


- Attends Axelle ! Je peux savoir qu'est-ce c'était que cette scène dans la cuisi...

L'Elfe de maison était réapparu se confondant en excuses mais, sans lui adresser un regard, son maître lui ordonna de se taire avant de lui lancer une brève explication :

- Gollum, voici Axelle Higgs. La seule et unique personne en dehors de moi qui a et aura toujours le droit de venir ici quand bon lui semble, qu'elle soit invitée ou non et sans la moindre restriction... Maintenant va me chercher ma baguette s'il te plait, je l'ai laissé dans la cuisine.

Reportant ensuite son attention vers la sang pur, William reprit la parole :

- Axelle, parle moi...

Cette dernière fuit le regard de son ami, observant plutôt la porte close de la cuisine. «Depuis combien de temps la côtoyait-il ?» fut la seule interrogation qui surgit dans sa tête

- J'ai vraiment pas envie de te parler, là, siffla son interlocutrice qui, visiblement, et malgré tout ses efforts, ne réussissait pas à se calmer.

La crise d'anxiété qu'elle tentait de gérer depuis le début de la soirée atteignit son apogée et la belle brune sentit son rythme cardiaque s'accélérer et ses mains devinrent moites. La notion de rationalité avait quitté son esprit et la seule chose qui semblait pouvoir lui faire du bien en cet instant présent était de hurler et de frapper sur quelque chose.


- Lâche-moi Will ! commença orgueilleusement la sorcière en tapant plusieurs fois sur son torse afin qu'il lâche prise, mais ce dernier semblait bien déterminer à la garder près de lui.

C'est un regard dédaigneux que lui adressa la Higgs lui accorda, parce qu'elle savait très bien ce qui c'était passé avec l'autre jeune femme et, du coup, ça la dégoutait. Habituellement, elle ne réagissait pas de cette façon, mais ce soir, Axelle avait été incapable de faire autrement.  


- J'ai vraiment passé une journée et une soirée de m*rde, y'a rien qui se déroule comme je veux, okay ? J'ai croisé Luke au boulot, Ludovik m'a informé que maman était rentrée à Saint-Mangouste pour une période indéterminé, j'ai eu des super nouvelles de mon père et, pour couronner le tout, j'ai failli me faire égorger par un sorcier trop louche en allant chercher du kiwicot ! débita-t-elle rapidement, son regard azuré exprimant une certaine détresse.

Malgré tout, la sang pur avait prit soin de garder un ton relativement bas, histoire que la sorcière se trouvant dans la cuisine n'entendent pas ses plaintes. Après tout, ce serait bien le bout qu'elle entende les différents malheurs de l'ancienne Serpentard. Déjà que la Higgs essayait au maximum de ne pas étaler ses chagrins, s'il fallait qu'une pure inconnue l'entende ! Bien sûr, la sorcière ne mentionna pas que de le voir avec une autre femme l'avait chamboulé. Admettre ses faiblesses n'était pas son genre.
 

- Je me vois très mal tout raconter ça à Austin, alors je voulais passer chez toi parce que j'avais pas envie d'être seule et j'avais envie de t'v... Sauf que, visiblement j'arrive pas au bon moment, reprit-elle. T'es content maintenant ? Alors laisse-moi partir, s'il-te-plaît, fit-elle d'une voix suppliante. J'vais retourner chez moi et dormir, mentit-elle.

Tout pour sortir de cette maison qui, tout-à-coup, l'étouffait. Axelle ne se sentait pas bien et plus vite elle sortirait, mieux ce serait.
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Christopher Branwen, le  Mar 18 Aoû - 18:02

- J'ai vraiment pas envie de te parler, là.

Le ton était particulièrement étrange, plus encore l'était son regard fuyant, chose qui n'était absolument pas habituelle pour la jeune femme, généralement si sûre d'elle. Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ? Axelle se mettre dans une telle rage parce qu'elle le voyait avec une fille ? Voilà qui ne lui ressemblait absolument pas. Elle ordonna à William de la lâcher ; ce qu'il ne fit absolument pas, résolu à ne pas la laisser s'enfuir ainsi ; puis croisa finalement son regard. Le legilimens eut du mal à croire ce qu'il venait de voir, durant un instant au fond de ces yeux dans lesquels il aimait se perdre, le serpent avait cru déceler une pointe de jalousie, masqué et caché mais pourtant bien présente. Cela le fit sourire intérieurement car même si la sensation ne dura qu'un instant, celle-ci était bien réelle : Axelle était jalouse qu'il puisse être avec une autre.

- J'ai vraiment passé une journée et une soirée de m*rde, y'a rien qui se déroule comme je veux, okay ? J'ai croisé Luke au boulot, Ludovik m'a informé que maman était rentrée à Saint-Mangouste pour une période indéterminé, j'ai eu des super nouvelles de mon père et, pour couronner le tout, j'ai failli me faire égorger par un sorcier trop louche en allant chercher du kiwicot !

Des émotions contradictoire traversèrent le jeune homme tandis que son amie se confiait, tout d'abord une certaine anxiété à l'évocation du cousin de la sinople puis un soupçon d'inquiétude en apprenant que sa mère était à l'hôpital, chose absurde car il ne l'avait même jamais rencontré. Contrairement à son père, Clyde Higgs, Axelle avait finalement eut des nouvelles de lui et durant un instant Will brûla de lui en demander plus, avide de savoir comment l'homme se portait. Mais la suite coupa tout, remplaça l'inquiétude par une froide colère à l'idée que quelqu'un ait put tenter de s'en prendre à elle. S'il parvenait à le retrouver, William jura de tuer cet homme de ses propres mains.

Will n'avait qu'une envie, prendre la jeune femme dans ses bras, pourtant il se contint, la laissant continuer sans réagir encore, se contentant d'un tic nerveux au coin des lèvres à l'évocation du nom d'Austin, en voilà un autre qu'il tuerait probablement un jour. Le fait qu'elle affirme ne pas être arrivé au bon moment lui rappela la scène à laquelle la jeune femme avait assisté dans la cuisine et William ne put s'empêcher de s'en vouloir. Avant que sa fierté ne reprenne enfin le dessus.

Après tout, Axelle n'avait aucun droit de lui reprocher quoi que ce soit. Elle l'avait repoussée et maintenant se montrait jalouse de le voir avec une autre. Que devait-il faire, rester assis bien sagement à attendre qu'elle daigne lui prêter attention ? Hors de question. Le serpent recula d'un pas, lâchant enfin le bras de la jeune femme tandis qu'il répondait d'une voix basse teinté de colère et de frustration.


" Qu'est-ce que tu pensais ? Que j'allais arrêter de vivre ? Tu sais parfaitement ce que je ressent pour toi, je suis et je serais toujours là pour toi. Tu n'as qu'une chose à dire et... "

William s'arrêta, les dents serrées, sa fierté l'empêchant de poursuivre sa phrase.

" Mais ne me demande pas d'être un chien à ton service uniquement lorsque cela t'arrange et n'espère pas me voir sauter de joie lors des rares moments où tu réalise qu'Austin n'est pas fait pour toi. Il ne te mérite pas... Cet espèce de... "

Gollum réapparut avec la baguette, interrompant le jeune homme qui s'empara d'Ebony pour la glisser à sa ceinture, faisant signe à l'elfe de repartir. Le professeur fixa à nouveau Axelle, oscillant entre l'envie de lui dire de partir et celle de la prendre dans ses bras. Un silence pesant s'installa tandis que la fierté du serpent l'empêchait de prononcer les mots qui restaient bloqués dans sa gorge.

*Axelle... Je t'en prie ne pars pas...*

Le regard d'émeraude était fixé dans celui d'azur, un seul pas séparant les deux les deux serpents encore immobile.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Invité, le  Mer 19 Aoû - 1:42

Ça devait être ma quoi... Deuxième ou troisième gorgées ? Le liquide coulait dans ma gorge doucement, si doucement que je doutais maintenant de sa vraie nature. Était-ce bien du vin que je buvais au moins ? Je portais la bouteille jusque sous mes yeux pour déceler une écriture, mais rien. Le goût était celui du vin, certes, cependant quelque chose différait de ceux que je me servais habituellement. Un je ne sais quoi en plus... Peut-être valait-il mieux ne pas tenter le diable, après tout, j'avais affaire au maître des potions !

D'ailleurs, que faisait-il ? Une minute passa encore et j'avais de plus en plus de mal à résister aux assauts de ma petite voix. Pars, avant de passer pour une idiote ! Mon visage se décomposait, pour le coup, elle avait réussi à bien me remuer et ne facilitait pas forcément mon discernement. Plus perdue que jamais, mon esprit s'agitait sous mon crâne, éveillant des sentiments endormis depuis fort longtemps maintenant. Ce n'était ni de la colère, ni de la frustration. Non. C'était un sentiment brut, tellement brut qu'il m'arracha une espèce de grognement.

J'étais un peu vexée aussi, fallait que je l'admette. Et ce n'était pas tant à cause de la jeune femme qui avait débarqué dans le manoir; là il s'agissait plutôt de la réaction du professeur. Si la sorcière s'était assurée de parler à voix suffisamment basse pour que je ne l'entende pas, William, étant un homme et juste derrière la porte, ne prit pas assez de précautions. Ses paroles me parvinrent aussi clairement qu'une lumière qui traverserait une vitre transparente. Mes pupilles se dilatèrent légèrement tandis que mes ongles s'enfonçaient dans mes paumes, la douleur me permettant de garder suffisamment mon sang froid. Casses-toi maintenant, ça vaut pas le coup de s'énerver pour ça !

J'opinais d'un hochement de tête mental. Finalement, moi aussi je voulais partir. Attrapant ma baguette, je quittais la cuisine d'un regard interdit. J'aurais bien pris la poudre d'escampette par le jardin à l'arrière, mais ma veste pendait toujours sur le porte-manteau du hall d'entrée. Or il se trouvait que le hall d'entrée était déjà occupé... J'allais devoir les confronter, ce qui dans le fond n'était pas plus mal. Au moins je ne partais pas comme une voleuse, surtout qu'en temps normal, c'était pas mon genre. Je poussais alors lentement la porte et découvrais enfin la scène que je ne pouvais qu'au mieux entendre. Les deux sorciers étaient proches, mais une certaine tension se glissait entre les deux corps. Je pouvais la ressentir. Mais je ne pouvais pas rester là indéfiniment , à les observer comme une co***,  alors je m'approchais d'eux et lançais d'une voix audible de tous:

- Les steaks sont plus que cuits, mais j'ignore si c'est récupérable.

Comprendra celui qui voudra le sous-entendu de cette phrase. Je voulais pas apparaître comme la méchante, William n'était qu'un coup d'un soir pour moi. Un très bon coup, certes, mais j'avais toujours été un électron libre et visiblement, son cœur était ailleurs. Pour peu que cette fameuse Axelle ouvre les yeux, ils iraient bien ensemble. Même un aveugle serait arrivé à la même conclusion. Je ne savais pas encore pourquoi, mais le sentiment qui m'avait pris plus tôt s'estompa à mesure que j'observais cette scène. Alors, j'avançais d'un pas, puis deux, et arrivais à l'épaule de la sorcière. D'une minuscule voix, je murmurais près de son oreille:

- Accroches-toi tant que tu le peux encore.

Ces mots dits, je me retournais pour faire face à William et poursuivais.

- On se reverra, mais plus pour les mêmes raisons...  
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Invité, le  Mer 19 Aoû - 4:11

D'un geste sec, West lâche finalement le bras de la jeune femme qui, instinctivement, y porta son autre main. Sans s'en rendre compte, le maître des potions avait plutôt bien tenu sa proie, à un tel point que la peau était devenue légèrement rouge. Avant qu'elle ne puisse se plaindre, William d'une voix hachée, qui trahissant ainsi sa colère, entreprit de répondre à Axelle :

- Qu'est-ce que tu pensais ? Que j'allais arrêter de vivre ? Tu sais parfaitement ce que je ressent pour toi, je suis et je serais toujours là pour toi. Tu n'as qu'une chose à dire et...

West arrêta subitement. «Et quoi ?» songea Higgs qui savait pourtant très bien ce qu'insinuait l'ancien Serpent. Sa réplique mourut sur ses lèvres, alors que le jeune homme reprit :

- Mais ne me demande pas d'être un chien à ton service uniquement lorsque cela t'arrange et n'espère pas me voir sauter de joie lors des rares moments où tu réalise qu'Austin n'est pas fait pour toi. Il ne te mérite pas... Cet espèce de...

Mais West, sans doute à son grand malheur, ne put continuer sa tirade assassine envers l'auror, puisque l'elfe revint avec sa baguette. dans ses mains frêles et tremblantes. Il reprit son bien, sans adresser un remerciement ou même un regard à son elfe, le chassant plutôt d'un geste de la main. Le petit esclave s'exécute en lâchant un faible couinement avant de monter à l'étage. Les deux sorciers étaient à nouveau seuls, mais ce moment ne dura qu'un bref instant puisque la conquête de William West fit irruption dans le hall d'entrée.

Habituellement, la sorcière aurait lancé une réplique assassine avant de quitter les lieux mais, étrangement, elle resta immobile, son regard glissant sur la demoiselle qui lui faisait dorénavant face. Le malaise était palpable et, malgré sa conscience qui lui hurlait de quitter l'endroit la tête haute tout en claquant la porte, les membres d'Axelle refusaient de répondre aux ordres de son cerveau. Foutue crise d'anxiété qui l'empêchait de réagir correctement. Higgs, habituellement si sûre d'elle, détestait quand cela se produisait, car elle n'était plus maître d'elle-même. Inspirant profondément, dans l'espoir de chasser cet affreux sentiment d'angoisse qui la rongeait, Axelle reporta son attention sur la jeune femme lorsqu'elle prit la parole :


- Les steaks sont plus que cuits, mais j'ignore si c'est récupérable, lâcha la nouvelle venue d'un ton ironique.

Puis, la sorcière s'approcha de la brune qui restait sur se gardes : si jamais elle osait la toucher, elle en baverait ! Mais ce fû tout le contraire : Ligthwood posa une main compatissante sur son épaule :


- Accroches-toi tant que tu le peux encore, souffla-t-elle à l'oreille de Higgs qui lui lançant un regard perplexe en guise de réponse.

La sorcière adressa ensuite quelques mots à William avant de quitter l'endroit. Mais, hey ! Elle lui volait son rôle là. Les deux Serpentards étaient maintenant seuls et, pourtant, l'ancienne préfète ne trouva rien à répondre à son ami. Parce qu'en y pensant bien -ou une demi-seconde en fait- West n'avait pas tort. Axelle ne pouvait en aucun cas lui interdire de fréquenter qui que ce soit. Higgs resta donc silencieuse, tête baissée, plus par orgueil qu'autre chose.


- Excuse-moi, marmonna-t-elle enfin. Je voulais pas faire foirer ton rendez-vous, j'te le jure, poursuivit-elle comme un enfant qui s'excusait de l'embarras causé par sa présence.

Quitter la demeure semblait la meilleure solution qui s'offrait à la sinople et argent, mais en même temps ça faisait grave g*rce puisque le rencard de William venait tout juste de quitter, de laisser sa place, pour qu'ils puissent discuter.


- Tu devrais peut-être aller voir le steaks avant qu'un incendie se déclare ? proposa Axelle, passant une main dans sa chevelure.

Non pas qu'elle s'inquiétait réellement pour la viande, mais plutôt qu'elle voulait éviter à tout prix une discussion qui devenait de plus en plus nécessaire.
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Christopher Branwen, le  Sam 22 Aoû - 1:20

Le silence fut finalement brisé par l'arrivée de Face, la voix de la jeune femme s'élevant pour signaler que les steak avaient définitivement cramé. Will laissa échapper un léger soupir en baissant légèrement les yeux, se surprenant à être gêné par la situation. Sans qu'il s'y attende son ancienne élève s'approcha d'Axelle sans que celle-ci ne dégaine sa baguette et lui murmura quelque chose à l'oreille sans que le professeur ne puisse savoir de quoi il s'agissait. Puis elle se tourna vers lui pour l'informer qu'ils se reverraient, mais plus dans de telles circonstances, au moins le message était plus que clair. Will acquiesça doucement, ses lèvres formant un silencieux "Désolé" tandis que la jeune femme sortait alors du manoir.

Les deux mages noirs se retrouvèrent donc une fois de plus seuls face à face et Axelle ne tarda pas à rompre le silence, s'excusant d'avoir ruiné le rendez vous de son ami. Le serpent réagit à peine, se contentant de souffler du nez en affichant un rictus, comme s'il n'y croyait pas vraiment. De toute façon, que représentait cette soirée pour lui ? L'occasion de s'envoyer en l'air, c'était fait. Certes avec la nuit qui suivait il aurait eut l'occasion de récidiver mais peu importait, son instinct lui soufflait que la présence de la sinople était bien plus importante que de s'amuser un peu.


- Tu devrais peut-être aller voir le steaks avant qu'un incendie se déclare ?

Will haussa simplement les épaules, la viande était fichu de toute façon alors inutile de tenter de récupérer ça.

" Gollum s'en occupera. "

Le jeune homme était trop détaché, ne parvenant plus à se concentrer suffisamment pour réfléchir à la meilleure chose à faire. William prit sa tête dans ses mains l'espace d'un instant, fermant les yeux pour tenter de se remettre les idées en place avant de finalement décider d'écouter son instinct, il verrait bien comment les choses se passeraient.
S'approchant soudain, Will prit Axelle dans ses bras, la serrant contre lui sans toutefois y mettre autant de force qu'auparavant, tentant au contraire d'être aussi doux que possible tandis qu'il posait son front dans le creux du cou de la jolie Serpentard. Sa voix était à peine un murmure lorsqu'elle s'éleva, tout juste audible par la jeune femme.


" S'il te plait, reste... "
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Invité, le  Sam 22 Aoû - 6:02

- Gollum s'en occupera.

Sujet clos. Eh m*rde, cette tentative d'éviter les choses furent un total échec. Lorsque la maître des potions se prit la tête dans ses mains, Axelle déglutit légèrement. Le malaise avait assez duré et la Sinople et argent allait annoncer son départ, lorsque William releva la tête et s'approcha de son amie. Sentant les bras de William se refermer contre son corps, Axelle eut un mouvement de recul, mais se laissa tout de même faire. Bien qu'elle se le cachait à elle-même, la sorcière avait sans doute souhaité cette proximité. De plus, ce geste avait réussi à calmer son anxiété et, apaisée, elle ferma les yeux un court instants, ses bras toujours ballants le long de son corps, tandis que West enfoui sa tête dans son cou.

- S'il-te-plait, reste..., murmura-t-il.

Quelque chose clochait, mais la Serpentard n'aurait cependant su déterminer quoi exactement : le ton presque suppliant dans la voix de West ? Ou alors l'espèce de détresse qu'elle y avait perçu ? Elle le sentait tout à coup si las, lui qu'elle percevait habituellement comme un roc pratiquement inébralable. Relevant doucement les yeux, la sorcière aperçu Gollum qui les observait de l'entrée de la cuisine. Lorsque le petite esclave s'aperçu qu'il était observé, et donc repéré, il émit un couinement avant de s'enfuir dans une autre pièce.


- Euuuhh, ok, répondu finalement la sorcière, prise au dépourvue.

Ses mains se posèrent doucement dans le dos du vert et argent, près de sa nuque. Les choses ne se déroulaient pas du tout comme l'avait prédit la sorcière. Comme la journée entière, en fait. Depuis plus de dix ans qu'ils se connaissaient et, à de nombreuses reprises, Axelle avait repoussé William. Et si c'était une erreur depuis toutes ces années ? West insinuait que l'Auror avec qui elle partageait sa vie depuis plus de deux ans ne la méritait pas. En fait, là n'était pas la question mais, tôt ou tard, leur divergence d'opinions deviendrait un véritable obstacle. L'incompatibilité ferait surface et, à ce moment-là, un des deux aurait très mal. Le mieux serait peut-être d'éviter ce qui pourrait s'avérer fatal ?


- Bon, les steak seront peut-être irrécupérables, mais je suis certaine qu'on peut établir un plan B, déclara d'une voix anormalement douce la Serpentard en se détachant délicatement de West.

Tout en se dirigeant vers la cuisine, elle s'adressa une dernière fois à Will :


- J'm'n occupe, si tu veux te rhabiller ou te refaire une beauté en attendant : tu sens le parfum de gonzesse, nargua-t-elle.
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Christopher Branwen, le  Mer 26 Aoû - 23:00

Un immense soulagement s'empara de William tandis que son anxiété s'apaisait peu à peu. Il fallait absolument qu'il reprenne le contrôle de ses émotions sinon nul doute que la jeune femme finirait par fuir à nouveau, déçue de l'attitude du Serpentard. Axelle trouverait bien le moyen de fuir, inutile de lui donner de raisons supplémentaires de le faire. Elle se décolla finalement de lui, proposant de tenter de préparer un autre repas en remplacement des steaks qui devaient ressembler à du charbon à l'heure actuelle.

" Heu... Ouais, il doit bien me rester un peu de viande et en cherchant bien on pourrait même trouver deux ou trois légumes qui se cachent dans un coin. Vu le peu de temps que je passe ici j'ai que le strict minimum. "

Will afficha un léger sourire en disant ça ; nul doute que les légumes en questions seraient appelé des féculents par la plupart des gens mais cela n'étant guère intéressant alors revenons à nos moutons ; le premier depuis que la sinople était entré dans le Manoir. Axelle proposa alors de s'occuper de tout pendant que lui irait se rhabiller ou se refaire une beauté. Le professeur se rappela seulement qu'il était toujours torse nu et qu'en effet, une douche ne lui ferait pas de mal.

*Et je l'ai prise dans mes bras dans cet état... Bordel je déraille, j'ai de la chance qu'elle m'en ait pas retourné une.*


" Ok, si ça te dérange pas. Je vais essayer de faire vite, merci. Je ne te montre pas le chemin de la cuisine je suppose ? "

Au moins son humour, aussi déplacé soit-il, reprenait du poil de la bête. C'était une bonne chose. Le jeune homme tourna les talons pour emprunter l'escalier et se diriger vers sa chambre et donc la salle de bain. Un coup de baguette sur le chemin suffit à refaire le lit tandis que William ramassait sa chemise, se réjouissant du fait que maintenant que Gollum était là, il n'aurait plus jamais à s'occuper de nettoyer ses vêtements lui-même.

Le professeur passa sous la douche, profitant de l'eau chaude pour se reposer un peu et tâcher de retrouver ses esprits autant que possible, bien décidé à ne plus laisser de tels instants de faiblesses se manifester aussi violemment. Il devait se reprendre à tout prix, s'il se laissait ainsi aller à ses émotions dès lors qu'Axelle étaient dans les parages, c'est leurs vies à tous les deux qui seraient en danger. Il fallait à tout prix éviter ça, déjà parce que Will n'avait que très peu envie de mourir mais plus que tout, il ne supporterait pas de perdre Axelle.

*Et p*tain... Je DOIS me contrôler.*

William sortit de la douche et se rhabilla, changeant totalement de vêtements pour préféré un pantalon noir accompagné d'une chemise verte émeraude. La soie brillait très légèrement et s'accordait parfaitement aux yeux du jeune homme qui ne tarda pas à sortir de sa chambre pour rejoindre la cuisine. Axelle s'y trouvait bel et bien, n'ayant pas profité de l'occasion pour s'éclipser. Will s'approcha à pas feutrée derrière elle, espérant qu'elle ne l'ait pas remarqué, avant de finalement se retenir de tenter de lui faire peur, il suffisait qu'elle ait un couteau en main et la manœuvre serait aussitôt devenu suicidaire. Le serpent choisit à la place de glisser ses mains sur ses hanches et poser doucement son menton sur son épaule.


" Alors, tu as trouvé quelque chose à nous préparer ? "

Axelle s'était toujours révélée être une bien meilleure cuisinière que lui et ce malgré les efforts que le professeur faisait dans ce domaine, nul doute que le repas serait délicieux.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Invité, le  Ven 4 Sep - 5:45

Dès que William monta à l'étage, Axelle ouvrit la porte du réfrigérateur pour y évaluer les vives présentes. Repérant des volailles qui s'avèrent être des canards, elle les fit léviter jusqu'au comptoir, tandis qu'un sourire se dessina sur les lèvres. Le strict minimum, peut-être, mais c'était de qualité au moins. Les pommes de terre, une fois réduite en purée, feraient un excellent accompagnement et des fèves vertes gisaient dans un tiroir de l'électroménager.

C'est dans le silence qu'elle commença à cuisiner et il ne fallut que quelques secondes pour que Gollum fasse irruption dans la pièce. C'est avec des grands yeux ébahis qu'il observa la jeune femme. Il devait trouver que son maître était un sacré tombeur : deux femmes dans la même soirée ! Cependant, Higgs ne prévoyait pas partager le lit de West cette nuit. En fait, c'était hors de question, ne serait-ce que par principe. Elle n'avait pas envie de dormir dans des draps encore tièdes. Le manoir devait sans doute comporter une chambre d'amis dans laquelle elle pourrait se reposer et se remettre de ses émotions. Pendant que la sang pur s'affairait à épicer la viande, le petit elfe s'empressa de sortir les steaks du fourneau. Malgré leur état lamentable, il les regardait avec envie, se léchant les lèvres.


- Tu veux bien faire une course pour moi ? lui demanda Axelle d'une voix plus chaleureuse qu'à son arrivée. Trouve-moi une baguette de pain ciabatta et tu pourras manger les steaks.

Difficile de savoir si sa stratégie allait marcher. Après tout, elle n'était pas la maîtresse de Gollum, mais William lui avait indiqué que Higgs n'était pas n'importe qui. L'elfe sembla hésiter, lançant un regard en direction de l'étage où se trouvait son maître. Puis, constatant qu'il n'y aurait sans doute pas de remontrance de la part du maître des potions, il couina un «d'accord» avant de se volatiliser. C'est dans le calme que la sang pur continua la préparation du repas, tentant de faire le point sur cette journée tumultueuse.

La sorcière arrêta un bref instant de remuer le liquide qui deviendrait d'ici peu une sauce onctueuse lorsqu'elle sentie les mains de West de poser sur ses hanches et son menton s'appuyer contre son épaule. De toute évidence, le maître des potions était plus apaisé.


- Alors, tu as trouvé quelque chose à nous préparer ?
- Canard, avec une purée de pomme de terres gratinés et des fèves pour se donner l'impression qu'on mange bien. Gollum est parti chercher un pain à la boulangerie du coin, expliqua l'Oubliator d'une voix calme.

Elle aussi allait mieux et cuisiner avait contribué à ce que la sorcière soit plus détendu. Aussi bizarre que cela puisse paraître, elle se sentait en sécurité dans ce grand manoir, bien qu'elle ne connaissait aucune pièce outre la cuisine. Bien sûr, le fait qu'elle n'était plus seule contribuait également à ce qu'elle se sente mieux. Agitant à nouveau sa cuillère de bois dans la casserole, Axelle constata que la sauce avait épaissie et que d'ici quelques secondes de gros bouillons remonteraient à la surface. Prenant une grande inspiration, la sorcière expira lentement avant de reprendre la parole, changeant totalement de sujet :


- Tu sais Will, je crois que tu as raison. Austin et moi ça ne marchera pas. J'veux dire, tôt ou tard, ça sera catastrophique... Et je ne peux pas me le permettre.
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Christopher Branwen, le  Ven 4 Sep - 13:28

Du canard avec de la purée faîte maison, voilà qui était prometteur. L'une des viandes préférés de William, bien que trop longue à préparer à son gout ce qui expliquait qu'il en mange aussi peu. La véritable surprise par contre fut d'apprendre qu'Axelle avait envoyé Gollum faire des courses. Que la jeune femme ait fait ce choix était étonnant mais que l'elfe ait obéit sans discuter l'était encore plus. C'était d'ailleurs inquiétant car soit l'elfe était plutôt intelligent et avait compris qu'il était autorisé à obéir à Axelle, soit il était stupide et obéirait à n'importe quel ordre venant de n'importe qui. Il faudrait vite s'assurer qu'il s'agissait bel et bien de la première option.

La suite fut par contre nettement plus intéressante, la sinople décidant de revenir sur le sujet Matt Austin d'une manière qui n'aurait pas put faire plus plaisir au professeur.


- Tu sais Will, je crois que tu as raison. Austin et moi ça ne marchera pas. J'veux dire, tôt ou tard, ça sera catastrophique... Et je ne peux pas me le permettre.

Le serpent ne put retenir un sourire en entendant ces mots, se sentant soudain nettement mieux.

*Bien sûr que j'ai raison... Tu es beaucoup trop bien pour lui de toutes façons.*

Will parvint toutefois à ne pas prononcer ces paroles à haute voix, parfaitement conscient qu'elles auraient été malvenu mais il était impossible de masquer le sourire en coin qu'il affichait, l'air parfaitement satisfait de ce qu'il entendait. Resserrant légèrement la prise de ses mains sur les hanches de la jeune femme, le jeune homme déposa un baiser sur l'épaule de cette dernière. Un geste qui, pour une fois, se voulait plus rassurant que sensuel.


" Tu es en sécurité ici. Je ne laisserais personne te faire de mal... Jamais. "

Ou en tout cas, il ferait tout pour si jamais on lui laissait son mot à dire sur la question, chose qui n'était pas encore gagnée. Un craquement sonore interrompit leur discussion tandis que Gollum réapparaissait, tenant fermement la baguette de pain demandée par Axelle. L'elfe s'approcha timidement et déposa le paquet sur le plan de travail, s'éloignant ensuite avec les steaks promis, ou plutôt ce qu'il en restait. Will ne trouva rien à redire, il fallait bien que l'elfe se nourrisse et après tout, il avait fait ce qu'il lui avait été demandé.

Se détachant finalement de la sinople, William s'appuya nonchalamment contre la table, laissant l'une des ses mains courir distraitement sur le bras de son invitée. Invitée qui était venue sans invitation mais peu importe. Il était temps d'aborder un sujet encore un peu plus sérieux et loin d'être agréable. Prenant une profonde inspiration, le professeur finit par prendre la parole.


" Donc, tu as eut des nouvelles de ton père ? "

La question lui brûlait les lèvres depuis longtemps déjà mais avait momentanément été occultée par le retour d'Austin dans le tableau et la courte dispute qui avait suivit. West n'avait plus eut de nouvelles de Clyde à partir de son arrestation et l'inquiétude le rongeait depuis cet instant. Le serpent avait rencontré Clyde Higgs bien des années plus tôt et avaient eut l'occasion de le côtoyer à plusieurs reprises, ressentant toujours un respect des plus intense pour l'homme. Mais au final, lui même ne le connaissait que très peu et n'osait pas imaginer ce que ressentait Axelle, sa fille.

" Et comment va ta mère ? "
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Invité, le  Mar 6 Oct - 1:07

West ne fit pas vraiment d'allusion concernant Austin, mais fort à parier qu'il y avait eut une petite réplique assassine qui avait fait surface dans son esprit. Avec le temps, William apprenait parfois à se la fermer, eh oui. Il préféra même plutôt rassurer la Higgs en lui indiquant qu'il ne laisserait personne lui faire du mal et, aussi surprenant que celui lui paraître, cela fonctionna.

- Donc, tu as eut des nouvelles de ton père ? Et comment va ta mère ? ajouta-t-il après une courte pause.

Le Serpentard s'était détachée de la sorcière pour s'appuyer nonchalamment contre la table, tandis que la jeune femme retira la sauce du feu. Le repas prenait forme et, d'un coup de baguette découpa le pain en épaisses tranches. Ajoutant des épices à la purée, Axelle prit finalement la parole :


- Des "nouvelles".. Quelques détails au compte goutte, oui. C'est mal parti pour lui. Il est pas mal confus dans sa lettre et il ne se rappelle pas de grand chose. bon point pour lui. On va tous y penser à l'interrogatoire, c'est clair, je m'attends à être convoqué d'ici quelques jours et ce sera la Mer**.

Ajoutant du cummin, la sorcière tourna légèrement le regard vers le sang pur. Définitivement, le look du jeune homme détonnait vis à vis celui d'Axelle. Si William avait misé sur le chic, c'était tout le contraire de la brune qui avait misé sur un le destroy avec ses jeans ajustés déchirés à de nombreux endroits et ses bottillons de cuirs. Un bustier blanc et une chaîne d'argent complétait l'ensemble. Après avoir goûté la purée, la sorcière poursuivit :

- Pis on dirait juste que ma mère est morte de l'intérieur. Elle a du perdre 15 kilos, elle mange presque plus, parle plus, dort tout le temps. Je la hais presque lorsque je vois qu'elle ne se reprend pas en main. Elle qui a toujours été si fière ! La voilà qui s'écrase au moment inopportun et personne pour s'occuper d'elle, on dirait. Pauvres parents, avoir cinq enfants et si peu d'aide.

Axelle soupira et balaya l'air d'un geste de la main. Vomir sur sa famille ne règlerait rien ce soir et la sang pur prit, un peu brusquement deux assiettes de porcelaine blanches, dans lesquelles elle déposa les victuailles. Arrosant le tout d'un généreux filet de sauce, la sorcière fit ensuite léviter les plats vers la tale et, d'un geste de la main, invita West à s'asseoir. Higgs prit place face à lui et c'est dans le silence qu'ils commencèrent à déguster. Malgré tout, la verte et argent ne pouvait trouver la situation légèrement akward.
Contenu sponsorisé

[Habitation] The Red Viper - Page 4 Empty
Re: [Habitation] The Red Viper
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 7

 [Habitation] The Red Viper

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.