AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 7 sur 7
[Habitation] The Red Viper
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
William West
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: [Habitation] The Red Viper

Message par : William West, Jeu 20 Avr 2017 - 22:58


Axelle sembla se détendre une fois les explications de son petit-ami terminée. La jeune femme était sur la défensive, comme terrorisée, rendue paranoïaque par une menace invisible planant sans cesse au dessus de sa tête. William ne connaissait que trop bien ce sentiment, celui d'être sous le joug d'une impitoyable épée de Damoclès capable de les briser à tout instant.
La jeune femme au regard d'azur l'embrassa de nouveau, passant à califourchon sur lui et le serpent répondit à son baiser avec fougue, l'entourant de ses bras pour la serrer contre lui. Son esprit dériva, l'excitation qu'il ressentait grandit rapidement et il ne fut plus capable de penser à autre chose qu'à arracher ses vêtements et consommer leur amour sur le champ. Pourtant elle rompit le baiser, le regardant avec une tendresse qui le calma légèrement, il devrait faire preuve d'encore un peu de patience même si son corps entier brûlait d'une ardeur inextinguible.

Axelle finit par se confier, lui raconter sa peur et les craintes qui l'avaient amenées à quitter le pays pour un temps. William comprenait, l'étau s'était soudainement resserré autours d'elle et il était clair que le Ministère l'avait certainement eut en ligne de mire, sans doute était-ce d'ailleurs encore le cas. Elle dit avoir prétexté un burnout, pourtant ça n'était clairement pas qu'un simple prétexte mais bien la réalité. Après tout, l'on disait bien que les meilleurs mensonges étaient toujours teintés d'une part de vérité. Nul doute qu'ici, la part était particulièrement importante. La sinople continua, affirmant n'avoir osé écrire à personne de peur que ses messages ne soient interceptés, de peur également qu'il ne lui en veuille, qu'il ne comprenne pas son départ soudain.
Will se tut, la laissant continuer sans réagir. Il aurait put lui en vouloir, à un autre moment de sa vie cela aurait même sans doute été le cas mais à cet instant, cela avait brisé ce qu'il restait de son être, le laissant bien trop blessé et centré sur lui-même pour réellement lui en tenir rigueur. D'une certaine manière, l'égoïsme dont il avait lui-même fait preuve durant ces quelques mois d'absences avaient peut être sauvé son couple puisque cela l'avait empêcher d'en vouloir à Axelle pour son absence. William avait été tellement occupé à ne s'intéressé qu'à lui, qu'il ne pouvait en aucun cas en vouloir à celle qu'il aimait plus que tout d'avoir fait exactement pareil de son côté. Cette relation, cette réaction, tout cela était étrange et le serpent ne pourrait pas véritablement l'expliquer, aussi se contenta t-il d'écouter en silence sa bien-aimée.

Axelle poursuivit son récit, ajoutant une note plus sombre encore à celui-ci :


- J'imagine que les Mangemort m'en veulent. J'ai fuis, j'ai trahi. J'me pensais plus forte que ça, je m'ennuie de 70, elle était capable de leader, ces idées brillantes était parfois innovatrice, on formait une équipe du tonnerre tous ensemble...

Axelle termina en s'appuyant contre lui, collant son visage contre sa nuque et William fit de même, fermant les yeux. Leurs bras se croisant dans le dos de l'autre et leur têtes baissées, appuyées contre la nuque de leur partenaire, faisaient penser à une sorte de cocon protecteur, comme-ci en étant ainsi ensemble, plus rien ne pouvait leur arriver. Mais la réalité était tout autre et l'ancien professeur finit par redresser la tête. Le dernier sujet abordé ne lui était pas particulièrement agréable, pourtant il devait rebondir dessus et la tenir au courant des derniers événements, c'était sans doute une question de vie ou de mort.

" Je... Je me suis brouillé avec les Mangemorts et... Enfin disons que les choses se sont très mal passées lors de notre dernière entrevue et je doute fort qu'il y en ai de nouvelles à l'avenir... En fait je crois que si 67 n'avait pas été là pour tenter de calmer le jeu, ça se serait terminé en un véritable bain de sang... Même si le monde se porterait sans aucun doute très nettement mieux sans 39 et 87... "

Cette règle tacite avait toujours revêtue une importance cruciale ; toujours utiliser le matricule lorsque l'on parlait d'un mangemort, ne jamais son nom même lorsqu'on le connaissait ; c'était étonnant de voir que William respectait toujours ce credo, même maintenant et même envers deux personnes qu'il méprisait tout particulièrement.

" Je sais pas où la rupture s'est faite, je sais même pas quand ça c'est fait exactement d'ailleurs... Y'a des torts des deux côtés, j'ai agis comme un sale c*n en me comportant comme si j'étais toujours leur chef, ils n'ont pas appréciés et m'ont clairement fait comprendre qu'à leur yeux je n'étais pas mieux qu'un simple partisans. C'est à ce moment là que j'ai compris que c'était plus possible, tu me connais, je n'ai accepté d'obéir aux ordres que de deux personnes, ton père et toi, personne d'autre. Je me suis fait viré d'un boulot que j'adorais juste parce que j'étais incapable de la fermer face à l'autre bâtard de ruskov ! C'est pas face à des minables comme eux que je vais m'écraser...
Toi tu l'aurais compris... 61, 30, 90... Eux l'auraient compris... Bordel, j'ai plus confiance en 30 qu'en n'importe lequel de ces enfoirés.
"

William baissa de nouveau les yeux, fixant son bras gauche, une légère grimace apparaissant sur son visage durant un court instant avant qu'il ne retrouve son habituel air plus ou moins impassible. Il n'était pas encore temps qu'il fasse part de ces troubles à sa dulcinée, cela attendrait un autre moment, ça n'était pas le plus important à l'heure actuelle.

" Mais passons... Tu as dit qu'il y avait eut quelque chose d'important dont tu avais voulu me parler, qu'est-ce que c'était ? "
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: [Habitation] The Red Viper

Message par : Axelle Higgs, Mer 24 Mai 2017 - 22:27


C'est avec patience et respect que le sorcier laisser sa petite amie s'expliquer, prenant soin de ne pas l'interrompre. Et pour ce dernier geste, elle le remercia intérieurement. Lorsqu'elle se tut, West resta quelques secondes silencieux, assimilant sans doute les informations, mais créant également des liens entre ce qu'elle disait et ce qu'il s'était passé de son côté. C'est ainsi qu'il aborda le sujet des Mangemorts et ce qu'il raconta ne plu pas particulièrement à la sang pur. Non, pas qu'elle en voulait à William, même qu'il acceptait en grande partie ses torts. Seulement, ces nouvelles confidences creusaient le fossé entre eux et les Mangemorts. Une relation que la sorcière considérait tendue et très délicate. D'ailleurs, était-ce un bon moment pour lui parler de sa rencontre avec 67 ? Ce dernier avait semblé ouvert et, avec le recul, Higgs considérerait Il n'était pas trop tard pour réparer les pots cassés, à quoi bon être adversaires si l'on partageait les meme idéaux ? Pourquoi ne pas s'unir ? Avouons-le le couple Higgs/West était très têtu, arrogant, orgueilleux et s'enflammait parfois pour un rien. En y repensant, Axelle n'était pas plus surprise que ça d'entendre William raconter qu'il s’était brouillé avec l'Ordre Noir, une question de temps.

Sourire en coin, la sorcière leva un regard admirateur vers son copain qui terminait sa tirade en affirmant qu'il avait plus confiance en 30 -que devenait ce dernier, d'ailleurs ?- qu'eux. Depuis le temps, difficile de savoir si les deux sorciers étaient réconciliés, Axelle ne se souvenant plus de leur dernière discussion. Quelle tarte vous direz-vous sans doute, ce à quoi Axelle répondrait qu'elle avait d'autres soucis à gérer que sa relation avec Trente.

La Sinople allait poursuivre sur le sujet des Mangemorts lorsque West la questionna sur ce qu'elle avait dit un peu plus tôt. Ne voulant pas mentir à son amoureux et comme il s'agissait de quelque chose de plutôt important, mais qu'elle n'avait pas pu contrôler, la Higgs se lança maladroite :


- Je..J'étais.. J'ai appris que.. pendant notre voyage que nous attendions un enfant.. ?

Techniquement c'est le genre de blague qu'elle lui ferait, les deux se regarderaient d'un air apeuré avant d'exploser de rire, soulagés. Eux, un enfant ? Avec leur vies décadentes, les mauvaises fréquentation et le danger les guettant incessamment ? Pauvre gamin, il se trouverait bien vite orphelin ! Sauf que cette fois-ci, ce n'était pas une blague :

- J'ai voulu revenir quand je l'ai appris, j'étais au Canada, près de Vancouver.

Point pas vraiment important, m'ais qu'importe. C'était tout de même un bel endroit avec une belle mentalité, selon la sorcière.

- Tu sais, j'aurais juste pus transplaner et te l'apprendre. Mais je sais pas, c'était bizarre, pas prévu, et j'avais un peu peur qu'un auror me tranche la gorge dès qu'il me verrait.

Mal-à-l'aise, la sorcière pinça légèrement les lèvres et après une bonne inspiration poursuivit son récit :

- Alors j'ai juste voulu prendre du temps pour moi, me remettre moi-même de cette nouvelle et ne pas trop brusquer les choses. Mais le matin de mon départ, il s'est passé quelque chose d'anormal. J'ai été dans un hopital moldu, ça été la catastrophe, quel système de m*rde là-bas. Sans compter les sortilèges que j'ai dû lancer pour me tirer d'affaire. J'ai mal préparé mon coup, ne connaissant pas trop leur technologie.

Elle parlait beaucoup afin d'éviter le point un peu plus sensible de l'histoire, mais inévitablement elle devrait s'y rendre et, soudainement prise de courage, se lança :

- Bref. Ils m'ont quand même dit que le bébé n'aurait pas survécu de toute façon, que je semblais avoir un rythme de vie un peu trop effrénée et des substances inconnus dans mon sang.

Il est clair que le sang d'un sorcier devait relevé quelques anomalies dans un bilan moldue. De par leur gènes, mais également les substances illicites bien différentes comme le kiwicot.

- Je t'avoues que j'ai pas trop écouté, mais que j'ai saisi l'essentiel : j'ai fais une fausse couche.

Et ça m'a vraiment fait bizarre, voulut-elle rajouter, mais elle s’abstint préférant garder le silence.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: [Habitation] The Red Viper

Message par : William West, Lun 29 Mai 2017 - 21:39


Après l'avoir longuement laissé parler, Axelle répondit finalement à ses questions et la première nouvelle tomba comme un marteau sur une enclume. La surprise de William était totale, le jeune homme ne s'attendant absolument pas à une telle révélation de la part de sa petite-amie. Elle était enceinte, ils allaient avoir un enfant. Toujours sous le choc de la nouvelle, le serpent dirigea son regard vers le ventre de sa compagne, rien n'indiquait son état. C'était incompréhensible, cela faisait plusieurs mois qu'ils ne s'étaient plus vu et il n'y avait pas besoin d'être particulièrement doué en maths pour évaluer que ce n'était maintenant plus qu'une question de semaines. Alors, pourquoi ? Comment était-ce possible ?

*Je vais être père...*

Malgré la surprise et l'incompréhension, un autre sentiment se dessinait en lui, s'immisçant du plus profond de ses entrailles  jusque dans tout son être, se répandant lentement dans son cœur. Une douce chaleur naissait au creux de son ventre. Tout ça était trop tôt, absolument tout sauf prévu et le moment ne pouvait être plus mal choisi. Pourtant, Will était au comble du bonheur. Il n'arrivait pas encore à réaliser ce qu'il se passait mais à cet instant, il n'aurait put être plus heureux et le jeune homme sentit un sourire se dessiner timidement sur son visage, presque imperceptiblement.

Mais les choses déraillèrent, comme souvent. Et le bonheur naissant se fana dans l’œuf.


- ...il s'est passé quelque chose d'anormal... ça été la catastrophe... le bébé n'aurait pas survécu de toute façon.

Le sourire du mage disparut et il sentit une larme couler le long de sa joue. Durant un instant, William ne ressentit plus rien. Il était vidé, toute émotion avait disparut de son être. Le jeune homme resta un instant hébété, moins d'une seconde qui pourtant lui paru durer une éternité.
Quelque chose venait de se briser tout au fond de lui, un espoir naissant, des rêves qu'il ne se connaissait même pas, tout venait de lui être brutalement arraché, une partie de son être avec. Un voile passa sur le regard de l'occlumens qui faillit se retirer au fond de son propre esprit, se couper de tout le reste dans le seul but de se protéger de ce qu'il ressentait. Cette peine intense qui l'habitait à cette instant et qu'il ne pensait pas avoir déjà connu auparavant.

Nul doute qu'à présent, si un détraqueur venait à aspirer son âme, c'est cet unique instant qu'il revivrait, encore et encore.

Il fallut à Will un effort surhumain pour reprendre ses esprits et dès le moment où ce fut fait, il serra aussitôt Axelle dans ses bras. Il l'embrassa sur le front, resserrant sans même son étreinte sans rendre compte. Le jeune homme ne voulait plus quitter sa petite-amie, plus jamais, plus un seul instant, jamais plus elle n'aurait à subir ce genre d'événement.


" Je suis désolé, j'aurais du être là... "

C'était idiot, que diable aurait-il pu y changer ? Absolument rien. Ses connaissances médicales n'étaient pas assez poussées pour effectuer des soins aussi avancés et même si la magie noire était capable de bien des miracles, sauver une vie n'en faisait pas partie. William aurait été incapable de changer ce destin. Il le savait, mais cette pensée insupportable fut chassée aussitôt qu'elle apparût.

" Tu n'aurais pas du surmonter ça toute seule, j'aurais du être là pour toi... "

Ses mains vinrent caresser les joues de la jeune femme et ses yeux d'émeraude plongèrent dans ceux d'azur de la sinople.

" Plus jamais je ne te laisserais seule, plus jamais... "

*Plus jamais.*
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: [Habitation] The Red Viper

Message par : Axelle Higgs, Jeu 1 Juin 2017 - 3:18


Il y eut un silence. Axelle resta de marbre, à la recherche d'une émotion quelconque. L'absence de William ne dura pas. Il revint à lui et le premier geste qu'il posa fut d'attirer la Higgs encore plus près de lui, un baiser se déposant sur son front. La sorcière se laissa faire et ne broncha même pas quand il serra davantage, se contentant de s’imprégner de son odeur et de se laisser réconforter.

- Tu n'aurais pas du surmonter ça toute seule, j'aurais du être là pour toi... se reprit-il, libérant la sang pur de son emprise.

Ses belles mains robustes encadrèrent le visage frêle de la sang-pur et il la regard fixement.


- Plus jamais je ne te laisserais seule, plus jamais...

De belles promesse auxquelles la sorcière croyait. Des prunelles remplies d'espoir fixèrent les yeux chagrinés du Serpent. Pauvre homme, s'il savait ! La jeune femme, dans un instinct de survie avait tout essayé, même certains sortilèges de magie noire, mais un élan de lucidité l'avait empêché au tout dernier instant de tenter inacceptable. La vie avait ce pouvoir qu'on appelait la sélection naturelle, Axelle ne pouvait rien faire contre cela. Rien ne se passait exactement comme on l'imaginait, peut-être que la vie de cet enfant aurait été ruiné par la magie noire, que ce soit une malformation ou même une malédiction. Et si cette épreuve était en faite une leçon ? N'avait-elle rien n'appris ? L'année de ces 16 ans, avec Charli ? La magie noire pouvait être une précieuse alliée, mais ne pouvait pas résoudre toute les situations.

Ses mains se posèrent délicatement sur la mâchoire du sorcier, son pouce droit venant habilement effacer la larme qui coulait discrètement de l'oeil de l'orgueilleux William. Le voir dans cet état la secouait beaucoup, quasiment plus que l’événement en soi. Elle détestait le voir ainsi et ne pouvait s'empêcher de dire que c'était un peu de sa faute. Lui volant un baiser, la sorcière reprit :


- C'est correct William, c'est moi qui s'est sauvée..

Les mots se bousculaient dans sa bouche la rendant muette. Elle voulu lui expliquer à quel point elle était désolée que, oui elle s'était parfois éclatée pendant le voyage, mais elle lui avait été toujours fidèle et que pendant la période où elle était enceinte elle avait tout fait pour prendre soin du bébé. Pas de drogue, pas d'alcool, pas de cigarette. Du café par contre, ça pas le choix. Malgré tout la Higgs avait fait preuve d'une volonté de fer, mais cela n'avait pas empêché le drame.

Un regard sincère se perdit dans les iris émeraude de West. Elle espérait que ce dernier comprenne ce qu'elle voulait lui expliquer, qu'il se serve de ses pouvoirs afin de lire facilement ses pensées, ce serait plus simple, en fait.


- J'aurais peut-être dû rester ici, mais il est trop tard pour les regrets.

Elle s'accrocha à son cou avec vigueur, ce qui du surprendre Will. Après quelques secondes, elle le libérant légèrement, parsemant sa joue gauche de baisers. La sang pur s'étonnait parfois de la douceur dont elle pouvait faire part envers William, tandis que les doigts de sa main droite parcourent délicatement son épaule avant de descendre sur son bras et de se glisser dans la main sur sorcier.

- J'te promets j'me sauverais plus jamais..

Après tout pourquoi fuir le danger au bout du monde quand son meilleur allié, son protecteur, se trouvait si près ? Unis dans l'adversité.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: [Habitation] The Red Viper

Message par : William West, Sam 10 Juin 2017 - 3:10


Le doigt de la jeune femme vint sécher la larme de son petit-ami, caressant sa joue avec douceur tandis qu'elle l'embrassa avec tendresse. Voilà qu'à présent c'était à son tour de lui remonter le moral, les rôles étaient inversés. William ne s'expliquait pas d'avoir été si anéantit par la nouvelle, tout son univers c'était vu chamboulé en un instant, c'était incompréhensible. Durant un instant le jeune homme s'était figuré la vie qu'il pourrait vivre aux côtés d'Axelle et de leur enfant, une pensée des plus réconfortante parmi les ténèbres dans lesquelles ils vivaient. C'était une sensation particulièrement étrange pour lui qui ; s'il s'était de nombreuses fois projeté professionnellement, se voyant nécessairement occuper un poste particulièrement important dans ce monde et pourquoi pas le plus important de tous ; n'avait jamais imaginé à quoi sa vie de famille pourrait ressembler.

La jeune femme le serra dans ses bras, s'accrochant à son cou après avoir affirmée qu'elle aurait peut-être mieux fait de rester. Will ne répondit pas encore, la laissant faire en se contentant de l'enserrer de nouveau de ses bras, inspirant profondément, s’enivrant de son odeur. Elle se dégagea légèrement, embrassant sa joue tout en glissant sa main le long de son bras pour finir dans la sienne avant de le regarder intensément. Nul besoin de legilimancie pour lire la sincérité de son regard d'azur.


- J'te promets j'me sauverais plus jamais..

William répondit d'un sourire tout en l'embrassant passionnément, retrouvant le feu qui brûlait en lui depuis l'instant précis où il l'avait retrouvé. Sa main libre glissa le long de son dos, s'arrêtant en bas de ses hanches pour la serrer un peu plus fort contre lui. Lâchant la main de la jolie brune, il vint à son tour caresser la joue de la jeune femme avec une tendresse qui tranchait avec l'ardeur de son baiser. Rompant celui-ci un instant, le serpent au sourire retrouvé prit la parole.

" J'espère bien que tu ne partira plus... "

Ses lèvres trouvèrent le cou de son amante, l'embrassant avec fougue tandis que ses mains s'égaraient en caresses de moins en moins innocentes à mesure que la température grimpait dans la pièce. Le jeune homme finit par les faire basculer pour se retrouver allongés et non plus assis sur le canapé, ses lèvres remontant doucement pour venir mordiller la mâchoire puis la lèvre inférieur de la jeune femme. L'instant d'après, il murmurait au creux de son oreille avant de reprendre ses baisers.

" Je te suivrais jusqu'au bout du monde s'il le faut mon amour... "

Leurs lèvres se retrouvèrent aussitôt, quel meilleur moyen pour oublier toute la peine et le chagrin qui les habitaient ? Un simple moment de pure bonheur entre deux personnes qui s'aiment de tout leur être, rien n'est plus fort que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: [Habitation] The Red Viper

Message par : Axelle Higgs, Jeu 3 Aoû 2017 - 5:42


William mentionna le souhait qu'elle ne se sauve plus, mais la conversation ne poursuit pas davantage. Disons qu'un autre genre de dialogue s'était développé entre les deux sorciers. Les excuses avaient été faites et même acceptées : on pouvait passer à un autre appel.  

Les gestes brusques, mais protecteurs et passionnés de West alimentèrent le désir d'Axelle qui replaça d'un geste de la main ses cheveux tout en se mordillant les lèvres. Vous comprendrez que pendant plusieurs mois elle n'avait pas connue cette proximité avec William et qu'aucun autre n'avait réussi à la séduire. Il va sans dire que la libido de la sorcière était donc plus qu'élevée. Les mains de son copain se firent de plus en plus baladeuses et le regard tout sauf innocent qu'elle lui lança l'encouragea à poursuivre. Il y avait cette étincelle dans ses iris azurés qui voulait tout dire. Trouvant que ses vêtements étaient légèrement encombrants -et puis, il faisait un peu chaud, hein-, la sang pur tâcha de se dévêtir tandis que les lèvres de William se plaquèrent avec fouge dans son cou.


- Je te suivrais jusqu'au bout du monde s'il le faut mon amour...

Elle soupira, enivrée par les gestes et baisers de West. Ses jambes s'enroulèrent autour de sa taille, tandis que ses mains s'affairent à détacher le pantalon de son amant..

..et puis le reste ne se raconte probablement pas ici, mais soyez assurés que nos deux protagoniste prirent leur pied comme jamais et que c'est une Axelle essoufflée qui s'effondra sur William, ses lèvres s'accrochant à sa nuque. Avant de s'endormir totalement sur lui, la sorcière se motiva à se relever. Assise sur lui, elle entreprit d’agrafer son soutien-gorge, son regard se perdant sur celui qu'elle considérait comme la perfection masculine. Un sourire dans lequel on pouvait y lire une certaine satisfaction, mais également de la béatitude, illuminait le visage d'Axelle. Cette dernière resta ainsi quelques instants.

En cet instant précis, la jeune femme comprit que William était sa plus grande faiblesse. La sorcière ne supporterait pas qu'il lui arrive quelque chose. C'est pourquoi d'ailleurs l'amour était dangereux, car l'on devenait pus faible et les ennemis avaient enfin une brèche à laquelle s'attaquer. La Higgs avait ce défaut d'aimer trop intensément.

En s'enfuyant elle avait pensé l'aider, le mettre à l'abri, mais après réflexion c'est peut-être ici à ses côtés qu'elle lui serait le plus utile : en épouse sage et tranquille. Bon, ça c'était à condition qu'il la demande en mariage, sans quoi elle se contenterait d'être une copine sage et tranquille. En apparences dû moins.

Attrapant sa robe d'une main, la sorcière quitta le confort du sofa et se penchant vers la joue de West. Elle y déposa un chaste baiser qui effleura la peau du sorcier.


- Qu'est-ce que je peux faire pour t'aider avec la SISM ? Ou autre chose, ajouta-t-elle avec un haussement d'épaule.

Regarde l'heure tardive sur l'horloge du salon, elle saisit doucement la main de William et tira légèrement dans sa direction.


- J'suis crevée. J'peux dormir avec toi ce soir, dis ? lui susurra-t-elle à l'oreille d'un ton qui sous-entendait bien des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] The Red Viper

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 7

 [Habitation] The Red Viper

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.