AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 4 sur 6
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Izsa Hilswood
Serpentard
Serpentard

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Izsa Hilswood, Dim 24 Aoû 2014, 15:41


Izsa était plutôt satisfaite des 5 points qu'elle avait rapporté à sa maison. A présent que sa BA de la journée était achevée, elle pensait rester dans son coin, écouter le cours d'une oreille et surtout ne plus participer. Seulement, il fallait qu'elle fasse un effort dans la partie théorique, parce que dans la pratique elle risquait d'être désolante. Surtout s'il fallait se mettre à les caresser ou à les nourrir.

Mais sérieusement, cette  gamine de Poufsouffle.... : " Est-ce que les licornes peuvent s'attaquer aux hommes ? " Izsa faillit se frapper le front devant tant de stupidité. Elle la reconnut en plus, c'était la morveuse qui lui était rentré dedans en sortant du train de Pré-au-Lard. Déjà qu'à ce moment, elle lui avait semblé stupide, mais là elle explosait des records ! Non mais sérieusement ! Elle a vécu dans une grotte ou quoi ? Même le plus sinistre des abrutis moldus savait ce qu'était une licorne. Une L.I.C.O.R.N.E ! Ça résonne pas un peu dans sa p'tite tête ?

Enfin, la débilité ne semblait pas être la nature profonde de tout les Poufsouffle, puisqu'une jaune et noir s'était fait reprendre et elle semblait bien plus intelligente. Si elle parvenait à faire avancer le cours plus rapidement, Izsa voulait bien lui lancer des fleurs ou ériger une statut à son nom.
Mais non, le cours continua sur des évidences :

"Comme vous pouvez le voir, les licornes adultes et les petits ne se ressemblent pas. Même si ça crève les yeux, quelles sont les différences au niveau du physique ? Qui sait ce qu'il se passe vers l'âge de 4 ans ? De manière générale où pouvons-nous trouver des licornes et quel est leur régime alimentaire ?"

Elle se fiche de nous là, ou alors elle vérifie qu'aucun élève n'a besoin de lunettes ? Pas question de répondre, les autres élèves en sont tout à fait capable.
Peut-être pas en fait, la Poufsouffle faisait encore preuve de son extraordinaire savoir en matière d'animaux magique.

- Euh, mademoiselle, je penserai que l'on pourrait trouver des licornes n'importe où dans le monde, non ? Si par exemple le sorcier utilise un sortilège de Désillusion sur un troupeau, par contre je ne sais si ce sort fonctionnerait sur eux.

Izsa soupira. Au moins cette fois-ci son manque de connaissance était pardonnable. Mais elle aurait quand même mieux fait de se taire.
Encore une fois, Izsa ne put s'empêcher d'intervenir. Elle fit cependant un effort pour ne pas commenter les dires de la morveuse.

- Les licornes sont majoritairement présentes en Europe du Nord, d'ailleurs on peut remarquer que de nombreuses cultures européennes moldus connaissent leur existence, bien qu'il ne s'agit pour eux que de contes pour enfants. Aujourd'hui, les licornes sont protégées par le Ministère de la Magie, les troupeaux sont préservés dans des réserves, et une d'entre elle est ici, dans la Forêt Interdite.

Voilà, sa réponse était complète, et même si elle avait éviter de critiquer la réponse de la Pouffy, on pouvait lire entre les lignes : T'es vraiment débile, miss Diggory !


Dernière édition par Izsa le Dim 24 Aoû 2014, 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Spencer McKane
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Spencer McKane, Dim 24 Aoû 2014, 16:38


« Ouais tout pareil, on était bien tranquilles y’avait personne pour nous déranger pourquoi ne pas y retourner ! »

Spencer esquissa un sourire avant de reporter son attention sur les licornes. Il ressassa machinalement ce qu’il avait pu lire ou entendre à leur propos tandis que les élèves arrivaient et s’installaient sur les poufs. Lorsque Ashton arriva, il se remémora leur brève sortie dans la forêt interdite à la fin de l’année précédente. Curieuse coïncidence. L’altercation qu’il eut avec Heather le laissa complètement indifférent, ce qui ne fut pas le cas de Clarissa. Cette fille avait bien gagnée sa place de préfète. Miss Blanchet resta intransigeante, et après avoir remis la Serpentard à sa place, envoya Ashton et Heather s’installer sur les rangs du fond. Elle était sévère, mais avait au moins le mérite de ne faire aucune préférence pour quelque maison que ce soit.

Spencer se plongea dans ses pensées, ignorant les bavardages incessant autour de lui. Il rata l’introduction de Miss Blanchet, bien que le sujet du cours ne soit pas bien compliqué à deviner. Les réponses aux questions posées permirent au Serdaigle de comprendre de quoi il retournait. Le sang de licorne. Entre autres choses. Clarissa évoqua la corne de l’animal, deux autres Serpentard exposèrent leurs connaissances sur leur sang, puis un Gryffondor parla du crin de licorne utilisé dans la fabrication de baguettes magiques. Spencer tachait de dessiner la créature sur son parchemin, écoutant d’une oreille les paroles des élèves. Il entendit une voix familière et releva la tête. Lizzie Bennet. Il ne lui avait plus parlé depuis un bout de temps. Elle répéta à peu de choses près ce qu’avaient dit ses petits camarades avant de chuchoter quelque chose à son voisin de pouf. Ce qui n’échappa pas à l’oeil de Blanchet.

« Miss Bennet, monsieur James avait déjà dit que le crin est utile pour les baguettes, preuve que vous n'écoutez pas. De plus, la moindre des choses quand on prend la parole, c'est d'écouter la réponse, mais vous semblez avoir des choses à ajouter vu que vous vous permettez de parler. Levez-vous je vous prie et faite partager à l’ensemble de la classe ce que vous étiez en train de chuchoter à votre camarade. »

La poufsouffle s’en sortit d’un mensonge bien tourné, il était évident qu’elle ne s’était posé aucune question quant aux jeunes licornes se trouvant devant eux. Blanchet n’était pas dupe, et elle la remis rapidement à sa place avant d’entamer sur de nouvelles questions.

« Comme vous pouvez le voir, les licornes adultes et les petits ne se ressemblent pas. Même si ça crève les yeux, quelles sont les différences au niveau du physique ? Qui sait ce qu'il se passe vers l'âge de 4 ans ? De manière générale où pouvons-nous trouver des licornes et quel est leur régime alimentaire ? »

Clarissa fut une fois encore la première à s’exprimer, suivie d’une autre Serpentard. Ils étaient au taquet ce coup-ci ! D’autres élèves avancèrent ce qu’ils savaient, et bientôt Spencer ne su plus quoi ajouter. Il n’avait pas envie de ne rien dire du tout non plus. Il leva donc la main pour participer un peu.

« Les jeunes licornes sont plus confiantes que les licornes adultes. Elles hésitent moins à se laisser approcher par les humains. »

Il tenait l’information d’une certaine sortie, quelques mois plus tôt, mais ça il n’en parlerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Charli Proulx, Mar 26 Aoû 2014, 01:17


Autorisation de Kya pour poster dans son cours.

Depuis que Charli avait vu passer Kya accompagné de licornes pour son cours, le nouveau gardien avait eu la folle idée d'assister à sa présentation mais pas de n'importe qu'elle manière. Il voulait passer totalement inaperçu, que personne ne le remarque. Ou du moins, il allait essayer. Il avait mit au point tout un stratagème. Il s'était longuement préparé et il était fin prêt pour ce jeudi matin.

Charli s'était levé aux aurores et avait effectué sa ronde comme tous les matins. Fort heureusement, il n'y avait absolument rien à signaler. Cela aurait été dommage de retarder son petit programme. Il rentra alors dans sa petite cabane prêt du portail et alla se mettre en tenu. Lorsqu'il fut entièrement paré, il sortit sur ses deux pieds et alla se rendre à la lisière de la forêt interdite où se tenait les cours de SACM. Histoire de faire une entrée fracassante, il pénétra dans la broussaille et se mit à quatre pattes. Sans bruit, il se déplaça jusqu'au lieu du cours. La plupart des élèves ainsi que la prof était déjà arrivés.

Il attendit patiemment quelques instants et lorsqu'il jugea l'instant parfait, il sortit de sa cachette et alla voir ses frères et soeurs enfermés dans l'enclos. Oui, Charli était maintenant une licorne. Parce qu'être une licorne, c'est quand même carrément trop cool, surtout lorsqu'elle vomit des arc-en-ciel et crache des paillettes. Trop la classe. Charli-la-licorne ne fit pas attention aux humains présents, si bien qu'il ne sut même pas si ils l'avaient remarqué, la seule chose qui l'intéressait étaient celles qui se tenaient dans l'enclos.

Costume de Charli:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Kyara Blanchet, Mer 27 Aoû 2014, 00:06


Clarissa qui semblait être la plus réactive de la maison serpentard leva la main afin de répondre. Kyara l'écouta parler avant d'hocher la tête. Il manquait quelques petites choses, mais elle ne doutait pas une seule seconde qu'un autre élève voulant briller pendant quelques secondes se chargerait de compléter tout ça. La personne suivante était encore une serpentard qui déclara que les cornes poussaient vers quatre ans. Bien, bien ! La gratifiant d'un sourire tout en hochant une nouvelle fois la tête, la brune nota mentalement les réponses tandis que son regard se posa sur la poufsouffle qui aimait poser les questions. Elle s'exprima dans un anglais approximatif.

- Euh, mademoiselle, je penserai que l'on pourrait trouver des licornes n'importe où dans le monde, non ? Si par exemple le sorcier utilise un sortilège de Désillusion sur un troupeau, par contre je ne sais si ce sort fonctionnerait sur eux.

On voyait que c'était une première année, plus un bébé, mais pas encore une adolescente. Cela viendrait avec les années, en entendant, Kyara trouvait son innocence très drôle.

- Non miss Diggory. Ce serait trop dangereux de se servir d'une sortilège de désillusion. De plus, vous pensez vraiment qu'on trouve des licornes au Pôle Nord ? Je suis sure que quelqu'un va nous donner la réponse sous peu.

Se tournant alors, vers les autres élèves, elle les invita du regard à donner la réponse. Ebenezer leva alors la main et Kyara lui fit signe de répondre, mais il donna une autre information complétant ainsi la réponse de Clarissa.

- Pour revenir sur les couleurs des licornes, celles-ci naissent d'abord avec un pelage or qui devient argent vers les deux ans de l'animal, il me semble. Elles n'obtiennent leur couleur blanche qu'une fois adultes...


Alors que Kyara allait dire que c'était une réponse exacte, Izsa se lança afin de corriger l'erreur qu'avait fait Ginny un peu plus tôt.

- Les licornes sont majoritairement présentes en Europe du Nord, d'ailleurs on peut remarquer que de nombreuses cultures européennes moldus connaissent leur existence, bien qu'il ne s'agit pour eux que de contes pour enfants. Aujourd'hui, les licornes sont protégées par le Ministère de la Magie, les troupeaux sont préservés dans des réserves, et une d'entre elle est ici, dans la Forêt Interdite.
- C'est tout à fait exact pour vous deux. Bravo, bravo !
- Les jeunes licornes sont plus confiantes que les licornes adultes. Elles hésitent moins à se laisser approcher par les humains.
- Effectivement monsieur frite McKane. Néanmoins, elles aussi se sentent plus à l'aise avec des filles qu'avec des garçons.

Mettant les mains derrière son dos, Kyara retourna auprès de Lizzie avant de reprendre la parole.

- Vous avez une partie de votre réponse miss Bennet. Il y a des différences entre l'adulte et le petit. La corne poussant bien plus tard, il est préférable de la prendre sur une licorne adulte. Ainsi, elle est parfaitement formée et il y a de quoi se faire un stock honorable de poudre. Pour le crin, la différence réside simplement sur la couleur, il est aussi résistant sur l'un que sur l'autre. Pour le sang, on ne sait pas s'il y a une réelle différence, les deux semblent avoir le même effet. Une vie allongée au prix d'une malédiction.

S'arrêtant de parler pendant quelques secondes afin de laisser le temps à ses élèves de prendre des notes. Kyara espérait pour eux qu'ils étaient bien attentifs. Se raclant la gorge, elle continua ensuite le cours.

- Il manque donc le régime alimentaire des licornes et ensuite ce sera la partie pratique !

Pivotant vers l'enclos, la brune marqua un temps d'arrêt en remarquant que quelque chose clochait dedans. Il y avait une licorne de plus ... enfin, licorne était un bien grand mot, vu que quelqu'un était en train de se taper un délire en costume de licorne. Fronçant les sourcils, Kyara compta ses élèves en pensant qu'un petit malin avait fuit afin de faire une blague, mais non ... C'était qui encore ?

Poussant un soupir, la Française alla jusqu'à l'enclos s'en y rentrer et lorsque la "licorne" se tourna vers elle, Kyara trouva l'identité du crétin. Charli. Qui se prenait pour une licorne. Après les kiwis, c'était les licornes. Super, il allait morfler ! La brune retourna alors à son cours l'air de rien, cherchant ce que le gardien allait devoir subir.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Heather Wells, Mer 27 Aoû 2014, 00:34


La Préfète n'avait pas dû être des plus discrètes puisque la professeure décida de la coller toute la journée de samedi. Heather ne répondit rien, son regard fixé au loin sans pour autant voir quoi que ce soit. En cet instant précis, elle haïssait Blanchet, c'était trop injuste. Têtue et caractérielle comme elle l'était, la verte et argent décida donc de snober le cours, du moins la partie théorique. Parce que même si l'enseignante était nulle, la pratique, c'était toujours cool.

Le regard de l'Irlandaise vagabondait entre les animaux, les regardant paître tranquillement. Elle ne faisait ni attention au cours, ni attention aux autres élèves. Si Blanchet l'interrogeait là maintenant, elle serait bien embêtée pour répondre. Mais du coup, zapper le cours, c'était cool, mais tellement ennuyant. Il fallait qu'il se passe quelque chose, sinon la dernière année allait s'endormir. C'est là qu'elle repérait quelque chose d'étrange dans l'enclos des licornes. C'était sans doute censé leur ressembler, mais quelque chose n'allait pas. C'est là qu'elle reconnu Charli sous le costume. Elle n'en revenait pas, comment pouvait-il se ridiculiser devant les élèves sans que cela ne lui pose de problème de conscience ?

Le plus discrètement qu'elle put, elle déchira un bout de parchemin, trempa sa plume dans son encrier pour la première fois du cours, et écrivit difficilement: Qu'est tu fou là ? H.. Ce n'était pas parfaitement lisible, m'enfin, ça passait quand même. tandis que la dernière année gardait les yeux rivés au loin pour ne pas se trahir, ses mains partirent à la recherche d'un petit cailloux, tâtonnant frénétiquement le sol. Ses doigts se refermèrent alors sur l'objet convoité. Elle froissa ensuite le morceau de parchemin autour, de cette manière, il volerait mieux. Attrapant sa baguette, elle informula un sortilège de lévitation puis, d'un coup sec du poignet, la boulette s'envola à toute allure et atterrit en plein dans la tête de la fausse licorne. Bim, cinquante points pour la poursuiveuse ! Pour ne pas se faire remarquer, la Préfète fit subitement semblant de intéresser au cours.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 28 Aoû 2014, 02:59


Cette fois-ci, la Poufsouffle préféra demeurer discrète -quoiqu'elle ait été surprise par le nombre de regards bienveillants dont elle avait écopé. En voilà, des fauteurs de trouble à former. Comme pour répondre à la question que la jeune femme avait posée avant d'être interrompue par son enseignante, Ebenezer, après avoir pris la parole en parfait poulet bien élevé, laissa balancer ses pieds de manière à lui donner un léger coup dans le dos. En d'autres termes : il était dans le coup. Et tant mieux, car la théorique touchait à sa fin. Bennet passa innocemment la main dans ses cheveux, tandis que son pouce se levait discrètement pour signaler à son ami que le message était reçu 5 sur 5.

Quand chacun eut fini d'y mettre son grain de sel, l'enseignante s'approcha de la blairelle et déclara :
- Vous avez une partie de votre réponse miss Bennet. Il y a des différences entre l'adulte et le petit. La corne poussant bien plus tard, il est préférable de la prendre sur une licorne adulte. Ainsi, elle est parfaitement formée et il y a de quoi se faire un stock honorable de poudre. Pour le crin, la différence réside simplement sur la couleur, il est aussi résistant sur l'un que sur l'autre. Pour le sang, on ne sait pas s'il y a une réelle différence, les deux semblent avoir le même effet. Une vie allongée au prix d'une malédiction.

Hochant la tête d'un air convaincu (quoiqu'elle regrettait que la réponse n'inclue pas l'existence d'un pic de potentiel magique des éléments corporels des licornes, mais soit), Elizabeth prit notes des remarques faites, d'un air consciencieux, appliqué. *Pitié, quand passera-t-on à la pratique ?* A croire que Blanchet lisait dans ses pensées, cette dernière lança alors :
- Il manque donc le régime alimentaire des licornes et ensuite ce sera la partie pratique !
*Allelujah, on y vient !*

Bizarrement, les cours des années précédentes ne vinrent pas à sa rescousse. L'adolescente eut beau fouiller en sa mémoire, elle ne trouvait rien pouvant indiquer le régime alimentaire des licornes -mais ne rien tenter, c'était attendre, quand la prise de parole offrait la pratique et par là-même l'occasion de dynamiser toute cette affaire (sachez cependant que, toute à ses spéculations, elle ne prêta pas la moindre attention au sorcier en pyjama licorne qui s'était inséré dans le parc comme pour lui donner un coup de sabot dans la pigmentation de ce cours de SACM, NDLR)

Oui, il fallait tenter, dans l'optique de booster le cours et d'y créer un feu d'artifice Diggorien. D'auant que c'était l'occasion rêvée de mettre en valeur sa bonne volonté, même en cas d'incertitude -désamorcer la suspicion serait loin d'être aisé. Se munissant de ses souvenirs de zoologie et d'étude des mythes moldus, la jaune et noire leva la main avant de demander :
- Si je n'm'abuse, les contes moldus disent des licornes qu'elles se nourrissent de poison pour faire de leur corne une arme -voire qu'elles consomment de la chair humaine. En réalité, plus proches des bidets que l'on pourrait le penser, elles sont herbivores, non ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Ashton Parker, Dim 31 Aoû 2014, 13:17


Suite à la question de Kyara Blanchet, Ashton regarda les élèves lancer des réponses, ça fusait de tous les côtés. Il était vraiment impressionné par la pertinence de certains jeunes sorciers. Lui qui pensait être tombé aujourd'hui dans une classe de débiles, ce n'était peut être pas tout à fait le cas. Bien évidemment il y eu quand même quelques réflexions un peu irréfléchies, exactement le genre qu'aurait fait Ashton s'il avait participé. Leur professeur relança le sujet du cours en leur posant de nouvelles questions :

- Comme vous pouvez le voir, les licornes adultes et les petits ne se ressemblent pas. Même si ça crève les yeux, quelles sont les différences au niveau du physique ? Qui sait ce qu'il se passe vers l'âge de 4 ans ? De manière générale où pouvons-nous trouver des licornes et quel est leur régime alimentaire ?

Là encore, le Gryffondor n'avait pas la réponse. Tout ce qu'il savait c'est que les licornes appréciaient les pommes, car il en avait rencontré une lors d'une excursion dans la forêt interdite. Cependant il se voyait mal répondre ça à l'enseignante. Il aurait fallu expliquer ce qu'il faisait là-bas et ça l'aurait mis lui et Spencer dans de beaux draps. Là encore, les élèves, probablement motivés par la perspective de faire gagner des points à leur maison, s'empressèrent de donner des réponses. C'est alors que, du coin de l’œil, Ashton aperçut quelque chose qui n'avait rien à faire dans l'enclos des licornes. Ou plutôt quelqu'un, car un mec plutôt bizarre habillé en costume de licorne s'était introduit avec les vraies créatures magiques. Au premier abord, le sang-mêlé trouva ça très drôle, surtout lorsqu'il reconnu Charli, le gardien de Poudlard. Ensuite il pensa que l'un des animaux présents allait penser qu'il s'agissait d'une menace et qu'il allait se prendre un coup de sabot dans la figure. Pour faire ce genre de bêtises, il fallait être complètement inconscient ou légèrement attardé mental, mais Charli était sûrement un peu des deux. Ashton vit très bien sa voisine écrire un mot sur un papier et le lancer en boulette sur l’intrus. Cependant, Kyara Blanchet ne parut remarquer ni l'un ni l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Kyara Blanchet, Lun 01 Sep 2014, 23:44


Dans ses pensées, Kyara ne remarqua pas qu'un projectile avait fait un vol dans la direction de "la nouvelle licorne". De toute manière, elle n'aurait rien fait. Si Charli se prenait vraiment pour une licorne, il ne ferait rien d'exceptionnel, il bougerait à la limite ce qui devait être un exploit pour lui. La brune était plus occupée à attendre que la dernière réponse à sa question arrive pour pouvoir poursuivre le cours. Voulant certainement se la jouer une nouvelle fois élève modèle, Lizzie se chargea de donner la réponse.

- Si je n'm'abuse, les contes moldus disent des licornes qu'elles se nourrissent de poison pour faire de leur corne une arme -voire qu'elles consomment de la chair humaine. En réalité, plus proches des bidets que l'on pourrait le penser, elles sont herbivores, non ?

Rhaaa les moldus et les contes. Toute une histoire ! Kyara avait beaucoup de mal à ne pas rire en entendant que les licornes étaient carnivores. Ça lui donnait limite envie de corriger l'ensemble des contes, mais elle en aurait pour toute sa vie au vu du nombre de bêtises qu'on pouvait trouver.

- Effectivement, elles sont herbivores et se nourrissent de diverses plantes et de quelques fruits aussi. En somme, il n'est pas très dur de s'occuper d'une licorne. Il faut juste qu'elle vous adopte et le tour est joué. L'heure de la pratique est venue ! Je vous déçois de suite ce ne sera rien de phénoménal. Pour une raison qui m'échappe, Miss Harshing a refusé que je fasse un combat à dos de licornes. Si vous avez envie de râler, je vous invite à vous rendre dans son bureau !

Genre un petit combat pourrait traumatiser les licornes. Elles sont résistantes ! Plus que les élèves, Kyara en était quasi sure. Renata avait dit non et l'ancienne serpentard savait qu'il ne fallait pas insister quand elle avait son ton strict. Reniflant légèrement, Kyara prit une boite avant de reprendre la parole.

- Nous allons nous concentrer sur les licornes adultes, soit trois ... non quatre. Les garçons, si vous voyez que c'est trop difficile pour vous de vous en approcher vous avez l'autorisation de tenter l'exercice avec les jeunes qui sont plus confiants. L’échec ne sera pas pénalisé, par contre  si vous ne faites rien du tout, il y aura perte de points. Au vu du nombre de licornes, je vais faire des équipes en tirant au sort vos noms et en vous désignant les licornes.

Posant la boite, elle tira alors les noms et les nota sur le tableau. Lorsque ce fut chose faite, elle donna les consignes avant de les laisser faire.

- Avant d'entrer dans l'enclos que l'un d'entre vous prenne une des boites se trouvant devant. Dedans il y a des plantes, des fruits, et un nécessaire de nettoyage. Votre mission sera de réussir à vous approcher de la licorne et chacun votre tour de lui donner à manger avant de la brosser. Si vous voyez des écorchures, il faudra aussi la soigner. Il y a des produits dans la caisse. Que les premiers ne gavent pas la licorne pour que les autres puissent faire l'exercice. De même, passer deux ou trois coups de brosse sera suffisant, les autres termineront. Peu importe l'ordre de passage ! A vous de jouer ! Si vous avez des questions, je reste à disposition.


Les équipes :

Equipe 1 Licorne à côté de l'arbre :

Rose Lightness
Ebenezer Lestrange
Ashton Parker

Equipe 2 Charli se prenant pour une licorne :

Izsa
Lizzie Bennet
Spencer McKane
Elenwë Estheim

Equipe 3 Licorne la plus éloignée des élèves :

Clems NoSabaku
Ginny Diggory
Clarissa Samson

Equipe 4 Licorne bavant devant un buisson :

Hayden James
Emma-Lee Swan
Heather Wells

[HRPG : Vous avez jusqu'au 14 pour faire l'exercice. Bon courage !]


Dernière édition par Kyara Blanchet le Sam 13 Sep 2014, 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Charli Proulx, Mer 03 Sep 2014, 01:40


Son costume était vraiment super top si bien que personne ne l'avait remarqué, ou plutôt n'avait osé dire quelque chose au sujet de l'intrus qui se prenait pour une licorne en plein milieu de l'enclos. Du coup, Charli était tout content, il avait réussi sa mission. Surtout que les cornus ne l'avait pas rejeté, ce qui était assez exceptionnel. Tout était dans le feeling, elles avaient senti qu'il ne leur voudrait pas de mal, qu'il voulait seulement les observer de plus près.

Alors que Charli était maintenant posé dans l'herbe en position licorne qui se dore le pelage au soleil, quelque chose vint taper contre lui. QUI avez osé lui lancer un ptain de caillou ? Qui avait été assez bête pour faire ça à une licorne ? Le coupable allait le payer très très cher. Malgré ses efforts d'analyse, aucun élève ne semblait être fier de sa bêtise et ne pu donc trouver l'abruti. En analysant de plus près le caillou, il aperçut un petit papier en dessous. Il essaya de l'attraper afin de voir si quelque chose était écrit dessus mais avec des sabots, ce n'était absolument pas pratique. Alors il utilisa sa bouche mais le mot fini entièrement dans sa bouche. Histoire de ne pas avaler cette chose, il se mit à imiter le lama et à cracher dans tous les sens afin de s'en débarrasser.

Pendant ce temps là, Kya était en train de faire son cours, comme si il ne se passait rien du côté de l'enclos. Mais quelque chose fit tilt dans le grand cerveau surdéveloppé de la plus belle des licornes. Les élèves allaient devoir l'approcher, le nourrir et le brosser. C'était tout bonnement hors de question. Pas moyen qu'un moins que rien ne l'approche, à moins qu'un élève pas trop débile ne vienne le nourrir à coup de kiwi. Après, il n'y aurait pas de soucis pour lui, il aurait même le droit à une balade à dos de licorne. Sinon, pas touche. Même pas un poil. Charli-la-licorne resta sur ses gardes, prêt à mordre le premier qui tenterait de s'approcher de trop près.
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Clarissa Samson, Mer 03 Sep 2014, 21:58


La partie théorique était terminée. C'était maintenant le moment préféré de Clarissa. Le moment de se faire mal, de faire mal aux autres, de détruire des choses de blesser des gens, de voir du sang, d'entendre les os craqués... De la pratique avec cette Serpy en résumé. Il fallait titiller des licornes, enfin les brosser et leur donner à manger. Sur le principe rien de compliqué d'autant plus que cette élève n'était pas le préfet mais plutôt la préfète. De base rien de compliqué. Après avoir écouté les consignes de la professeure, Clarissa prit les devant. N'attendant même pas ses coéquipiers, elle empoigna une boîte et commença à faire le tour de l'enclos. S'approchant du côté où se trouvait l'animal concerné, la vert et argent sentit la pression monter. Ces choses pouvaient être violentes et dangereuse. Il suffisait seulement qu'ils ne blairent pas Clarissa et hop un sabot imprimé dans le bide. Qu'elle idée d'amener ça ici. Et des combats à dos de licorne, avec des élèves mais vraiment certains étaient fous.
S'intéressant plus sérieusement à l'animal, la jeune fille ne lui trouva pas grand chose de spécial. Elle décida donc de se poster devant la barrière la plus proche de lui avant de poser son nécessaire. Passant entre les barreaux, de la clôture, Clarissa se décida à entrer voulant faire passer ce mauvais moment. Relevant la tête, la préfète se rendit compte qu'elle était extrêmement stressée. Toutes les éventualités extrêmement négatives lui venaient à la tête. Et si le troupeau la chargeait d'un coup ! Non fallait tout de même pas exagérer.

*Allez Samson c'est pas si compliqué, même Heather va devoir le faire ! Tu vas pas te défiler devant un truc que tous les élèves doivent faire hein ! Allez on bouge ses fesses patate !*


Elle s'approcha donc doucement de l'animal sans passer derrière lui pour ne pas le surprendre. Des pas lents mais tout de même assurés. A mi-chemin Clarissa se rendit compte que personne n'était encore en train de pratiquer. Tout le monde était même probablement en train de la regarder. Prenant son courage à deux mains, elle continua son chemin. L'animal l'avait remarqué. A quelques pas de lui elle commença à ralentir très sérieusement. Et arrivée à son niveau la vert et argent se demanda :

*Mais je dois faire quoi déjà*

Regardant derrière elle, à quelques mètres à quelques mètres derrière elle se trouvait la boîte récupérait précédemment. Perdant tout stress ou prudence, elle repartit chercher contenant d'un pas rapide. Revenant à peu près de la même manière, elle attrapa une pomme et la tendit nonchalamment. L'animal n'avait pas trop l'air d'apprécier le comportement de la jeune fille. Il montra quelques signes d'irritation.

Mange cette pomme s'il te plaît...
Dit-elle en implorant la créature.

Elle ne parut pas vraiment réceptive aux paroles de l'élève. Elle n'avait peut-être pas faim. Changeant son fusil d'épaule, Clarissa attrapa une brosse pour tenter de donner quelques coups à la licorne. Quand elle approcha l'outil du pelage de l'animal, ce dernier se retourna vers la jeune fille la menaçant de sa corne. Dans la peur, Clarissa recula et trébucha sur la caisse et tomba en arrière. Elle ne perdit pas connaissance mais était bien sonnée. Quelques vertiges, le paysage était flou et des fourmillements dans certains membres. Relevant la tête doucement, la jeune fille put admirer la licorne qui dégustait la pomme qu'elle venait de lui proposait, laquelle était tombée par terre. Désespérée, Clarissa rangea ses affaires. Dans cette action, elle se décida à une ultime tentative, prenant une plante quelconque dans la boîte en la refermant, elle la tendit à l'animal corné. Ce dernier parut intéressé et l'arracha à Clarissa. Sans une grande satisfaction, la jeune fille reposa la boîte au niveau de la clôture avant de s'asseoir derrière cette dernière, par terre, elle ne s'était au moins pas fait mal cette fois !
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Heather Wells, Mer 03 Sep 2014, 22:49


Si la professeure avait remarqué le projectile lancé sur le gardien, elle se garda bien de le montrer. Au moins, Heather ne se fera pas rodave une fois de plus. Si c'était pour finir son week-end entier au pied du Garde-chasse ou du concierge et jouer leur toutou, non merci. Alors que Charli semblait avoir repéré la petite missive, il sembla ne pas en tenir rigueur. Pire, il l'avala même, s'étouffant copieusement avec. Avec discrétion cette fois, l'Irlandaise glissa à son stupide voisin d'une voix moqueuse :

- Il est con ce gardien. Il me rappelle un mec. Un Gryffondor. Tu devrais sans doute le connaître...

Les autres élèves parfaits continuaient de répondre aux questions de l’enseignante. L'Irlandaise les écoutait à peine, elle n'en n'avait rien à faire. Mais son cerveau se mit à nouveau en marche quand il capta les mots "la pratique est venue". Elle fut déçue d'apprendre que le combat à dos de licorne était impossible, Harshing, toujours Harshing. Une vraie plaie cette directrice. Tout ce qu'ils avaient à faire, c'était les nourrir, les brosser, les soigner. Soit, la Serpentard aimait bien quand même.

Elle hérita de la licorne galeuse à côté d'un buisson et son groupe était constitué de deux autres personnes. Qui ? Pas la moindre idée. Mais la Préfète ne comptait pas attendre ces deux greluches et préféra commencer en première. Les devançant, elle attrapa la boîte, plus lourde que ce qu'elle aurait pu penser. Elle se déplaça ensuite au plus près de sa licorne, tout en restant derrière la barrière. Lorsqu'elle l'ouvrit, elle découvrit à l'intérieur un peu de nourriture, des produits d'entretiens et des produits de soin. Attrapant une pomme bien mûre, la dernière année entra dans l'enclos.

Effrayée au premier abord, la licorne baveuse s'éloigna de quelques pas. La Serpentard s'approcha légèrement puis tendit la pomme devant elle, attendant que l'animal fasse les prochains pas. Malgré la dangereuse corne et les terribles sabots, elle avait confiance, et il semblait le ressentir. Celui-ci regarda le fruit avec envie sans pour autant bouger. Ensuite, il secoua la tête, envoyant des gouttelettes de bave un peu partout. Un fouettement de queue plus tard, la licorne s'approcha, pas à pas. Puis elle renifla la pomme avant de croquer dedans avec plaisir. Trouvant ce moment opportun, Heather glissa sa main sous la crinière de la bête puis commença à la caresser de haut en bas. Tout en continuant, elle fit léviter la boîte jusqu'à ses pieds. Fouillant dedans, elle sortit une étrille. Avec douceur, la verte et argent se mit à la passer sur le corps de la licorne qui semblait apprécier le moment. Tandis que la main droite étrillait, la main gauche caressait le corps de la bête, partant à la recherche d'une quelconque blessure. C'est là qu'elle repéra une fine coupure sur le bas du ventre. Apposant sa bague contre, l'Irlandaise formula un aguamenti pour nettoyer la blessure. Heather reposa ensuite l'étrille dans la boîte et trouva une crème qu'elle étala sur la blessure, de manière à ce que celle-ci cicatrice plus vite. Elle gratta le front de la licorne, mais suffisamment loin de la corne, des fois que celle-ci n'apprécie pas. Ensuite, la dernière année repassa de l'autre côté de l'enclos pour s'asseoir près de sa collègue. En chemin, elle percuta sans le faire exprès le rouge et or avec qui elle s'était prise la tête au début du cours. Maintenant, son épaule était douloureuse. Pauvre débile.

- Bah alors, t'as encore foiré la pratique, fit l'Irlandaise une fois les fesses sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Spencer McKane
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Spencer McKane, Jeu 04 Sep 2014, 01:25


Spencer avait la plume collée au parchemin et prenait note de tout ce qui pouvait s’avérer intéressant pour la suite. Lorsque Lizzie dévia sur les contes moldus, le Serdaigle releva la tête pour observer les licornes. Les imaginer boire du poison ou dévorer de la chair humaine était risible, vraiment.

« Effectivement, elles sont herbivores et se nourrissent de diverses plantes et de quelques fruits aussi. En somme, il n'est pas très dur de s'occuper d'une licorne. Il faut juste qu'elle vous adopte et le tour est joué. L'heure de la pratique est venue ! Je vous déçois de suite ce ne sera rien de phénoménal. Pour une raison qui m'échappe, Miss Harshing a refusé que je fasse un combat à dos de licornes. Si vous avez envie de râler, je vous invite à vous rendre dans son bureau ! »

Un combat à dos de licornes. Elle était barrée la Blanchet ! Dommage que Harshing ne le soit pas aussi. Ils auraient eu la partie pratique la plus fun de toute l’année. Miss Blanchet prit une boîte et annonça que les équipes seraient tirées au sort. L’exercice n’était vraiment pas phénoménale. Ils allaient devoir tenter de toucher les licornes, de les nourrir, de les brosser, et de les soigner si besoin. L’aventure du siècle. D’un autre côté, c’était une belle chance de pouvoir approcher de telles créatures. Spencer pria pour ne pas tomber avec Wells, qui ferait perdre tout son charme à l’exercice du jour. Ses voeux furent exaucer. Il se retrouva avec Izsa, Lizzie et Elenwë. La licorne dont ils devraient s’occuper se trouvait un peu à l’écart des autres, et lorsque Spencer porta le regard sur elle, il su immédiatement que quelque chose n’allait pas. La bête crachait dans tous les sens comme si elle venait d’avaler un champignon vénéneux. Il la vit ensuite se figer dans ses mouvements, l’air menaçante. Le Serdaigle plissa les yeux. Marrant mais ça ressemblait pas tellement à une licorne. La corne avait l’air molle, le pelage trop blanc et la posture pas assez gracieuse. Il approcha et prit la boîte contenant le nécessaire de soins par la même occasion. Il passa la barrière de l’enclos sans se préoccuper de ses camarades. Elles auraient pourtant plus de chance d’approcher l’animal mais… Spencer n’était plus si certain que cette licorne était un animal.

Une fois arrivé à la hauteur de la bête, il pu décréter que non, c’était pas un animal. Surtout pas une put*in de licorne. C’était un Proulx en pyjama, de toutes évidences peu envieux de se faire brosser par qui que ce soit. Mais qu’est-ce qu’il foutait là lui ? Spencer décida qu’il s’en fichait, et s’amusa à approcher une pomme de l’animal que Higgs aimait tellement.

« T’as faim, tu veux une pomme ? Allez viens ! »

Puisqu’il se prenait pour un bestiaux, Spencer le considérerait comme tel. C’était très, très satisfaisant comme situation.
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Ashton Parker, Jeu 04 Sep 2014, 19:05


Après la partie théorique venait la partie pratique. C'était évidemment le moment du cours qu'Ashton préférait car c'était beaucoup plus amusant. Là, c'est vrai qu'il s'agissait de licornes et que ça n'avait pas l'air d'être l'animal le plus fun de la planète, mais peut être qu'il aurait une bonne surprise. Kyara Blanchet évoqua qu'elle avait eu l'idée d'un combat à dos de licornes, c'était l'idée la plus géniale que le Gryffondor avait jamais entendu de la part d'un prof ! Malheureusement, Harshing n'avait pas été d'accord, il faut dire qu'elle avait assez peu de sens de l'amusement. La professeur détailla ensuite les règles de l'exercice :

- Nous allons nous concentrer sur les licornes adultes, soit trois ... non quatre. Les garçons, si vous voyez que c'est trop difficile pour vous de vous en approcher vous avez l'autorisation de tenter l'exercice avec les jeunes qui sont plus confiants. L’échec ne sera pas pénalisé, par contre  si vous ne faites rien du tout, il y aura perte de points. Au vu du nombre de licornes, je vais faire des équipes en tirant au sort vos noms et en vous désignant les licornes.

Ashton ne voyait vraiment pas en quoi les garçons étaient désavantagé par rapport aux filles. Il avait lui-même réussit à approcher une licorne d'assez près dans la forêt interdite et lui avait même donné à manger. Après peut être que c'était parce qu'elle était jeune et ne se rendait pas bien compte de ce à quoi elle avait à faire. Heather, qui ne savait décidément pas se taire, lui lança encore une pique à laquelle il se sentit obligé de réagir :

- Il est con ce gardien, lâcha-t-elle en regardant Charli. Il me rappelle un mec. Un Gryffondor. Tu devrais sans doute le connaître...

- Ca tombe bien je connais aussi une p*te chez les Serpentards, répondit-il avec un petit sourire.

Si elle pensait qu'elle allait l'atteindre avec ses petites allusions comme ça c'était raté. Quelle bouffonne ! Pour l'exercice, les élèves étaient répartis en différents groupes pour s'occuper des licornes. Le Gryffondor était avec Rose et Ebenezer, une pouffy et un serdy. Voyant qu'ils n'étaient pas très réactifs, Ashton décida de prendre les devants et de s'approcher de l'enclos. Clarissa, Heather et Spencer avait déjà entrepris quelque chose avec leurs licornes respectives, si on pouvait considérer Charli comme une tel dans le cas du Serdaigle. Il restait une des créatures magiques qui se tenait timidement dans un coin, quelle plaie ! Il devrait se taper la licorne empotée à coup sûr ! Prenant une pomme dans la boîte il tendit réitéra ce qu'il avait déjà fait dans la forêt interdite. En s'avançant doucement pas à pas, le sorcier espérait que l'animal comprendrait qu'il avait des intentions pacifiques. Enfin elle l'aurait peut être comprit au moment où la préfète de Serpentard préférée d'Ashton, Heather, lui rentra dedans. Il se ramassa par terre, la pomme roula plus loin, la licorne prit peur et recula encore plus.

- Bah alors, t'as encore foiré la pratique, lui lança la sorcière.

Ce fut alors la goute d'eau qui fait déborder le vase. Ashton en avait plus que marre de cette imbécile narcissique et provocatrice. Il se redressa et la poussa avec les deux mains afin qu'elle se vautre par terre.

- P*tain mais tu fais ch*er ! T'as que ça à faire d'aller emm*rder les gens quand ils sont tranquilles ? Cria-t-il excédé.

Ce n'était vraiment pas son genre de s'énerver pour rien ni de pousser une fille mais là elle le cherchait vraiment. Et peu importait les conséquences de ces actes, sur le moment il avait juste besoin d'extérioriser sa colère.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Durrant
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Joshua Durrant, Jeu 04 Sep 2014, 19:33


Traînant, le jeune adolescent rejoignit son groupe près de la licorne qui se situait vers un arbuste fébrile d'un pas lent. Une fois parvenu devant la créature aux reflets lumineux, il n'adressa pas un mot à l'autre membre de son groupe déjà voué à la tâche. Il observa la scène avec un profond ennui qui témoignait de manière probante de son manque d'intérêt pour cette discipline.

L'étudiante de la maison du serpent s'éloigna de l'enclos quelques instants plus tard après avoir effectué les différents travaux. Hayden éprouvait un mépris étonnant pour cette dernière mais il décida de recentrer sur l'exercice. Il plongea son regard dans l'environnement et plus précisément dans la licorne dont les blessures avaient été passablement nettoyées par un sortilège aquatique. Somme toute, le passionné de quidditch prit la décision d'attendre la cerdaigle et de s'atteler en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Heather Wells, Jeu 04 Sep 2014, 22:31


A peine Heather venait-elle de s'asseoir par terre que deux mains la poussèrent sur son épaule toujours aussi meurtrie. Elle ne put tenter de résister à cause de la douleur et elle se rattrapa trop tardivement à l'aide de ses mains si bien que son visage salua brutalement le sol. La voix du Gryffondor pas fut-fut s'éleva au-dessus d'elle, l'insultant copieusement pour une raison inconnue. Elle se redressa ensuite, dardant un regard meurtrier sur le rouge et or.

- Mais descends de tes hippogriffes mon pauvre gars, répliqua-t-elle sur un ton dur. Arrêtes de te prendre pour le centre du monde. J'parlais à Clarissa, pas à toi !

Levant les yeux au ciel, la Préfète tenta de reprendre un peu de dignité. Elle remit ses vêtements en place puis entreprit de remettre de l'ordre dans sa coiffure. Elle remit les mèches en place, chassant d'éventuels nœuds, et retirait les choses étranges qui avait put y élire domicile lorsqu'elle s'était faite un nouvel ami. 

- Tu connais ce crétin ? demanda discrètement la verte et argent à sa collègue.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eryeen Estheim
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Eryeen Estheim, Ven 05 Sep 2014, 20:29


La suite théorique du cours de soin aux créatures magique  se finit plutôt dans le calme, les dernières réponses aux questions de la prof arrivant enfin. Une fois que la dernière parenthèse fut donnée, Miss Blanchet donna le signal annonçant que la partie pratique allait bientôt commencer. Comme il fallait s’y attendre, l’exercice consistera en réalité à tenter de s’approcher d’un des spécimens de l’enclos en l’appâtant simplement avec un peu de nourriture. Une fois que cela sera fait, les élèves pourraient les brosser et les soigner comme si il s’agissait d’un animal de compagnie. Elenwë ne put s’empêcher par contre de laisser échapper un grognement lorsque le Professeur leur avoua son idée de départ qui était de faire des combats à dos de licornes. Si cette idée était bien reçue par la Serpentard, ce fut loin d’être le cas concernant la directrice de Poudlard qui n’avait pas du tout aimé le concept. Par ailleurs, si les étudiants voulaient râler sur la décision finale concernant la pratique du cours, ils pouvaient très bien aller se plaindre auprès de cette dernière. Bref, Blanchet fit donc les groupes et la jeune sorcière se retrouva avec Spencer de Serdaigles, la fameuse Lizzie de Poufouffle ainsi que autre fille de Serpentard qu'elle n'avait jamais encore rencontré.

Apparemment ils devaient s’occuper d’une licorne un peu à l’écart. En posant son regard acier dessus, le visage d’Elenwë se décomposa pour afficher un air un peu méfiant. En effet, leur animal semblait bizarre. C’était une licorne, cependant quelque chose faisait que la Serpentard n’était pas trop convaincue. Cela devait sûrement être la taille du spécimen, sa posture bien moins gracieuse que ses congénères… Peut-être même était-ce le fait que c’était la seule à gesticuler dans tous les sens, crachotant et toussant comme si elle était en train de s’étouffer… Spencer fut le premier à tenter sa chance afin de l’approcher, tendant pour ce faire une pomme qu’il venait de prendre dans le carton de nourriture vers la licorne bizarre afin de l’amadouer. Elenwë le laissa faire, se demandant s’il avait vraiment constaté qu’il avait devant lui quelque chose qui n’avait de la licorne que la forme. La jouvencelle ne savait qui était le malin qui se trouvait devant eux, néanmoins elle allait peut-être s’amuser avec lui. La sorcière aux cheveux noirs s s’empara donc d’une figue bien grosse ainsi qu’un kiwi et se tourna par la suite vers leur étrange animal.

Ce n’était une licorne, la demoiselle ne serait donc pas pénalisée si jamais elle la maltraitait. Cela allait être d’autant plus rigolo si elle faisait part de l’idée qu’elle avait. Quoique, elle voulait ne pas entraîner une autre élève dans son petit manège qui ne manquera pas d’attirer l’attention sur elle et ainsi voler la vedette au Gryffondor et à Heather qui n’avait pas encore raté l’occasion de se faire remarquer en provoquant à nouveau l’autre mec. Bon. La première chose serait donc d’approcher la fausse licorne qui n’avait pas particulièrement envie qu’on le brosse et qu’on lui donne à manger… Bon. S’il n’avait pas envie qu’on l’approche, autant donc changer sa manière d’approche. Elenwë fit sauter sa figue dans la main deux fois, la regardant d’un air songeur. Finalement, autant se jeter à l’eau directement ! La demoiselle posa ses prunelles sur leur animal, un éclat mauvais. L’instant d’après, elle se contentait de jeter des figues sur la licorne déguisée, le mitraillant littéralement de projectiles.


« - Tu veux des figues ? Un kiwi peut-être ? s’écria-t-elle à la fausse licorne, un grand sourire amusé sur les lèvres. Tient, voilà pour toi ! Allez, mange, fais pas ta difficile ! »

Si l’on ne pouvait pas s’approcher de l’animal sans dangers, il fallait lui donner la nourriture en restant hors de portée. Lancer les aliments étaient donc la meilleur chose à faire, si on exeptait le fait que la jeune Serpentard les envoyait uniquement pour frapper la fausse licorne. Comme ce n’était pas une vraie, elle ne voyait pas vraiment ce qu’elle aurait comme punition, sinon embêter l’un de ses condisciples. En tout cas, si Lizzie voulait se joindre à elle pour faire du grabuge dans le cours comme elle l'avait planifié, Elenwë ne voyait aucune objections quant à ce qu'elle s'y mettent à deux....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 6

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.