AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-23%
Le deal à ne pas rater :
Télétravail : Logitech Business Webcam en promo
84 € 109 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 4 sur 8
Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Invité
Invité

Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Invité, le  Dim 31 Aoû - 16:29

Une certaine animation du côté du professeur retint l'attention de Célya, ainsi que celle d'autres élèves. Un des derniers élèves à être entré en classe, un certain Malena Kane, qui venait de la même Maison que la jeune fille, fut la cible de l'ironie du professeur de potions. En entrant, le bleu et bronze avait apparemment dit quelque chose de spécial mais la blondinette n'avait pas entendu. En tout cas, cela valut à M. West de prendre la parole et de le menacer gentiment. Toutefois, ce ne fut pas uniquement au Serdaigle qu'il s'adressa car il se tourna bientôt vers une table où régnait la discorde pour faire changer de place l'une des élèves.

« Monsieur Kane, est-ce que vous vous fichez de moi ? On va faire les choses simplement. Je vais vous donner dix secondes et deux choix. Soit vous poussez la plaisanterie jusqu'au bout et dans ce cas vous avez oublier de vous prosterner en entrant... Soit vous vous excusez et peut-être que vous éviterez la retenue. Ah, et puisque je n'ai pas envie de retenir de points avant même le début du cours on va faire quelques changement de places. Hmm... Dementia vous échangerez avec... Peu importe en fait... Avec Lestrange. Bien, Mr. Kane, vous avez dix secondes pour faire votre choix, ensuite l'on pourra commencer le cours. »

La dénomée Dementia dut ainsi échanger sa place avec celle du Serdaigle installé à la table de Célya. Sans dire mots, les deux élèves firent ce qu'on leur demandèrent. La blondinette sourit à son camarade de Maison, ravie de le voir partir avec sa mauvaise humeur, mais en observant la nouvelle élève de sa table, elle ne fut pas particulièrement heureuse du changement. La Serpentard poussa un soupir en voyant ses voisins. Étaient-ils trop souriants pour elle ? Ou bien trop insignifiants ? Peu importait, en réalité. Célya décida de ne pas faire attention à cette vert et argent. Elle en avait un peu marre des personnes rabat-joie. C'était peut-être leur état au quotidien, grand bien leur fasse.

Alors que l'échange de place se terminait, Malena se leva de sa table, sous le regard étonné - voire amusé - de certains élèves. Le Serdaigle s'avança vers le professeur de potions. Célya se demandait ce qui lui passait par la tête : il n'allait tout de même pas accéder à la demande de l'adulte ? Ce fut exactement le cas. Il posa un genou à terre devant M. West et lui présenta ses excuses. Le professeur était bouche bée, ne s'attendait apparemment pas à ce que Malena le fasse vraiment. Il finit par le faire relever, non sans l'avoir traité d'idiot et lui débita tout un discours sur l'ironie qui n'avait pas été comprise. Célya reporta son attention sur ses affaires le temps que l'affaire soit terminée.

Un bruit de craie sur le tableau lui fit reprendre ses esprits. Elle avait perdu le contact quelques secondes et n'avait pas suivi le dernier échange entre le professeur et l'élève de Serdaigle. La jeune fille leva les yeux vers le tableau et contempla le sujet du cours : poisons et antidotes. Le contenu du chaudron posé au centre de sa table ne lui inspirait pas confiance lorsqu'elle était entrée et voilà quelle en était la raison. Le professeur de potions en vint finalement à poser quelques questions de théorie. Deux élèves répondirent au sujet du bézoard. Célya leva la main pour prendre la parole.

« La troisième loi de Golpalott établit que établit que l'antidote d'un poison composé doit être égal à plus que la somme des antidotes de chacun de ses composants. Cela veut dire que, lorsqu'on se retrouve en présence d'un poison composé, il faut extraire les antidotes de chacun des poisons mais dans une quantité supérieure - par exemple, le double. Pour le cas d'un poison composé de trois poisons, on aurait trois antidotes en double dose auquel on ajoute... un bézoard... »

Célya se souvint des cahiers de cours de sa mère. Ceux-ci se trouvaient dans une boîte poussiéreuse au grenier mais la jeune fille était persuadée d'avoir lu sur ce sujet. C'en était complexe d'ailleurs, et elle s'emmêlait les pinceaux. Elle finit par se taire, songeuse.
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Lilith Bee, le  Dim 31 Aoû - 17:06

Lilith avait attendu patiemment que le cours commence, essayant de ne pas s'énerver lorsque un élève étrange des Serdaigles fit un excès de zèle des plus agaçant. Mr? West n'avait d'ailleurs pas l'air d'apprécier non plus.
Enfin, le cours démarra, et Lilith écouta attentivement les questions du professeur afin de rapporter des points à sa maison tout en montrant ostensiblement l'étendue de ses connaissances.


- Quoi qu'il en soit, nous allons pouvoir commencer. Tout d'abord j'aurais quelques petites questions à vous posez, elles sont relativement facile vous verrez.
1. Lors du premier cours, nous avons parler en long et en large du Filtre de Mort Vivante. Quels en sont les effets et quel est son antidote ?
2. Qu'est-ce qu'un bézoard ? A quoi cela sert-il et où puis-je en trouver ?
3. Enfin, quel est la troisième loi de Golpalott et qui peut me l'expliquer ?"


La première question parlait à la rouge et or. Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle, toisant ainsi les possibles concurrents, et leva la main bien haut afin que le professeur la remarque.
Malheureusement, trois élèves furent interrogées avant elle. Mais lorsqu'elle compris que la première question était celle qui posait le plus de difficultés, elle eu bon espoir de répondre et de se faire bien voire par le professeur.
Au bout de quelques minutes, Lilith était fatiguée de tendre le bras et commença à bailler de manière à montrer qu'elle ne comptait pas dépérir dans ce cachot!

Enfin, le professeur l'interrogea.
D'une voix forte et presque donneuse de leçon, Lilith énonça d'une traite:

- Je n'étais certes pas présente lors du premiers cours, mais je me permet de répondre à la première question professeur.  Le philtre de Mort Vivante, appelée aussi goutte du mort vivant est un somnifère très puissant. Cette potion se compose entre autre de racine d'asphodèle et d'une infusion d'armoise. L'antidote à cette potion est la potion Wiggenweld.
Pour la petite anedocte, le conte de fée moldue de la "Belle au Dormant" serait en fait une histoire de sorciers... C'est assez rigolo, c'était mon conte préféré lorsque j'étais petite...


La dernière phrase n'avait pas vraiment à sa place dans un cours de potion, mais cela fit sourire Lilith...
Elle se tut, reprit sa respiration et attendit avec impatience l'avis de William West sur sa réponse qu'elle pensait plutôt complète.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Invité, le  Dim 31 Aoû - 17:56

Il l'avait fait. La Serpentard retint un sourire de justesse en voyant Kane s'agenouiller devant le pauvre West qui nous offrit un magnifique visage ébahi. Il faut dire que la soumission d'un élève ne s'effectuera pas tous les jours. Bien entendu, le Serdaigle n'allait pas s'arrêter pour ci peu et fit ce discours d'une politesse hors-norme. Était-ce même de la politesse ? Sans connaître l'élève, cela serait passé pour une moquerie continue. Cependant, celui-ci était reconnu pour ses paroles et ses manies spéciales, donc ces gestes frôlaient la normalité. Le Professeur mit fin à ceci par des paroles sensées. Dementia se détourna alors de la scène, écoutant d'une oreille discrète les paroles de West. Ses yeux se reposèrent sur son parchemin vide. Elle jubilait déjà à l'idée de le remplir. Ecrire sans ne jamais s'arrêter pour emplir ce vide. Les lignes se superposant, les lettres correctement écrites, rien de plus beau.

Les mots s'inscrivaient sur le tableau et diverses idées lui traversèrent l'esprit. Il était si facile d'empoisonner quelqu'un. Il suffisait juste de ce poison et d'un minimum d'intelligence. Son expression devint encore plus sombre qu'auparavant quant à la direction que prenait ses pensées. L'agonie d'une personne, ses gémissements de douleur, ses supplications (si le temps le lui permettait), les signes distinctifs d'une douleur certaine. Linaewen ne pouvait que jouir de la souffrance d'une personne torturée. West coupa court à toutes idées en énonçant les questions. Les élèves répondaient tour à tour avec rapidité. Bientôt, toutes les réponses furent données se terminant par un avis personnel dont elle se fichait complètement. Bien, maintenant, que devait-elle dire ou même faire ? Rien, strictement rien. Les réponses venaient d'être données.

Elle prit sa plume et la plongea dans l'encre pour ensuite la poser sur le parchemin. Manifestement, la frustration de n'avoir pu rien dire lui permit d'appuyer un peu trop fort sur sa plume. L'encre noir s'étala sur sa feuille. Techniquement, son bout de parchemin n'était plus vide, alors tout allait bien. Une sorte de grognement s'échappa de sa gorge. Son mal de crâne venait de revenir puissance dix. La jeune fille reprit doucement contenance en régulant son souffle et reprit un bout de parchemin vide pour écrire. Comme d'ordinaire, elle y prit plaisir.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Invité, le  Dim 31 Aoû - 18:01

Rose avait attendu le début du cours en discutant sagement avec son voisin Serpentard et quand elle tourna la tête, elle fut surprise de voir qu'il n'y avait plus la Serpentard, mais un Serdaigle. Puis, un bruit attira son regard, comme les autres d'ailleurs, et elle fut agacée de voir un autre Serdaigle faire un numéro de cirque au professeur West, qui lui ne semblait pas apprécier non plus. Toutefois, il ne le vira pas, mais le réprimanda sérieusement et longuement. Rose se gratta la tempe et elle fronça les sourcils, mais elle ne fit pas de commentaire et reporta son regard vers le tableau. Le professeur West venait tout juste d'écrire le titre de la séance, '' Poisons et Antidotes '' et il redonna les consignes. Rose essaya de se concentrer en plissant les yeux.

- Quoi qu'il en soit, nous allons pouvoir commencer. Tout d'abord j'aurais quelques petites questions à vous posez, elles sont relativement facile vous verrez.
1. Lors du premier cours, nous avons parler en long et en large du Filtre de Mort Vivante. Quels en sont les effets et quel est son antidote ?
2. Qu'est-ce qu'un bézoard ? A quoi cela sert-il et où puis-je en trouver ?
3. Enfin, quel est la troisième loi de Golpalott et qui peut me l'expliquer ?"


Plusieurs personnes donnèrent différentes réponses, une Serpentard répondit à la deuxième question, une fille de sa maison et de sa table argumenta un peu sa réponse, une Serdaigle répondit à la troisième - D'ailleurs, Rose soupira en murmurant que cette fille avait presque toutes les caractéristiques de cette maison - puis une Gryffondor répondit à la première en essayant de dire le plus de choses possible et en divaguant un peu à la fin de sa phrase. Ces filles-là, ne semblaient pas vouloir laisser répondre les autres aux différentes questions, ce qui avait le don d'énerver Rose. D'ailleurs, celle-ci chercher désespérément quelque chose à redire.

- " Moi non plus je n'étais pas présente au premier cours, mais je peux rajouter que le philtre de mort vivante est composé de racine d'asphodèle et d'infusion d'armoise oui certes, mais aussi de racine de Valériane et de fève soporifique. Dit Rose en soufflant, elle décida d'être franche avec le professeur. Je suis désolée professeur, mais c'est la seule chose qui m'est venue à l'esprit et qui n'a pas été dite. "

Puis, elle nota avec sa plume tout ce que les autres élèves avaient dit.
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Ariana Hastings, le  Dim 31 Aoû - 18:58

A la grande surprise d'Ariana, le jeune Serdaigle que le professeur avait réprimandé s'était levé et était venu se prosterner devant lui. La Bleue et Bronze était restée bouche bée devant cette impertinence et ce qu'elle ne pouvait qualifier autrement que de l'impolitesse. Ou peut-être était-il trop poli ? En tout cas, ce qui était sûr c'est qu'il avait du culot ! La jeune fille n'aurait jamais oser faire ça, elle se serait contentée de s'excuser poliment. En fait, cette histoire ne lui serait jamais arrivée car elle n'aurait jamais salué un professeur comme ce garçon l'avait fait. Tout bien réfléchi, il n'avait peut-être pas tant d'audace que ça, il semblait juste un peu bizarre...

Perdue dans ses pensées, la jeune fille ne revint sur terre que lorsqu'elle aperçut ses camarades lever la tête vers le tableau. Trois mots venaient de s'inscrire par eux-mêmes à la craie blanche : Poisons et Antidotes. Ariana lança un regard peu rassuré au chaudron. Du poison ? Allaient-ils devoir boire son contenu en espérant qu'un antidote de leur propre composition fonctionne ? La jeune fille frissonna. Non, le professeur ne les mettrait jamais en danger ! Enfin, elle espérait...

Professeur West commença enfin son cours :

- Quoi qu'il en soit, nous allons pouvoir commencer. Tout d'abord j'aurais quelques petites questions à vous posez, elles sont relativement facile vous verrez.
1. Lors du premier cours, nous avons parler en long et en large du Filtre de Mort Vivante. Quels en sont les effets et quel est son antidote ?
2. Qu'est-ce qu'un bézoard ? A quoi cela sert-il et où puis-je en trouver ?
3. Enfin, quel est la troisième loi de Golpalott et qui peut me l'expliquer ?


Ariana n'eut pas le temps de réfléchir que déjà trois élèves avaient levé la main. Une Serpentard répondit à la question sur le bézoard, réponse qu'une Poufsouffle compléta, tandis que Célya répondit à la question sur la loi de Golpalott et que la Gryffondor qui l'avait "torturé" répondit à celle sur le Filtre de Mort Vivante en faisant encore une allusion à un conte moldu, décidément elle aimait ça !
Un peu déçue de ne pas avoir pu montrer ce qu'elle savait (surtout sur le bézoard, elle maîtrisait ce sujet-là), la jeune Serdaigle se pencha sur son parchemin pour prendre des notes.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Invité, le  Lun 1 Sep - 5:13

Heather semblait dans un monde éloigné du notre. Très éloigné. Quand à l'autre Serpentard, elle venait de répondre à Justin. Elle était apparemment plutôt douée, du moins elle se "débrouillait". Un jeune homme plutôt féminin vint s'asseoir aux côtés de Izsa. Celui-ci avait fait une entré plutôt fracassante et assez déconcertante. Il avait qualifié le professeur de "Majesté". C'était bien trop d'honneur pour le simple mauvais professeur de Potion que celui-ci était. Le professeur West resta bouche-bée. Il resta sur place ce qui parvint à décrocher un sourire à Justin. Il devait se demander ce que fumaient les élèves avant d'arriver en cours. Du moins c'est ce que l'étudiant se demandait. Le professeur finir par s'approcher de la table de Kane, table qu'il partageais d'ailleurs avec lui. Son sourire ne voulut pas se décrocher de ses lèvres mais il disparut finalement, il désirait vraiment savoir comment réagirait Will.

« Monsieur Kane, est-ce que vous vous fichez de moi ? On va faire les choses simplement. Je vais vous donner dix secondes et deux choix. Soit vous poussez la plaisanterie jusqu'au bout et dans ce cas vous avez oublier de vous prosterner en entrant... Soit vous vous excusez et peut-être que vous éviterez la retenue. »

Justin regarda le monsieur Kane du coin de l'œil se demandant sincèrement comment il allait réagir, si il allait prendre ceci au pied de la lettre ou s'excuser pour la plaisanterie de mauvais goût. West profita de l'instant pour déplacer deux élèves, Linaewen et Ebenezer. Ces deux-là étaient plutôt étranges, ils avaient travaillés ensemble en Enchantements et leur association semblait avoir été un franc succès. Finalement le Serdaigle quitta sa chaise et se dirigea vers le professeur. Il venait de le faire, il se prosternait devant William...

« Je suis navré de voir que vous ayez pris cela pour une plaisanterie Votre Majesté. Et, en toute puissance que Vous êtes, j'en appelle à votre clémence : Je le regardais dans les yeux. Si vous pouviez ne pas me couper la langue pour mon insolence… je vous en serai reconnaissant du plus profond de mon être. »

Cette simple vu dégoûta Justin. Il n'avait jamais vu quelqu'un faire preuve d'autant de soumission, il avait envie de se lever et de frapper le visage de l'homme-femme. Finalement West lui ordonna de se relever de la façon dont il le méritait, en l'insultant légèrement.

« Tu veux obéir ? Alors arrête de te comporter comme le dernier des idiots. Un sorcier ne s'agenouille pas. Aucun humain ne devrait avoir à s'agenouiller devant qui que se soit, à moins d'avoir une excellente raison de le faire. Si tu es incapable de saisir l'ironie lorsqu'elle se présente devant toi, tu ferais aussi bien de sortir car sinon tu pourrais finir par mourir dans cette salle avant que je n'ai le temps de me rendre compte de ta stupidité. Retourne t'asseoir. »

Il était très franc et le Serpentard ne pouvait que fixer la scène se demandant ce que le soumis allait faire. William se tourna ensuite vers la classe.

« Je suis un professeur, pas un roi ou un seigneur. Le dernier sorcier connu à s'être fait appeler seigneur, ou plutôt Lord, n'était autre que Voldemort. Je refuse que l'on me compare à lui de quelques manière que ce soit. Sur ce, à moins que quelqu'un n'ait envie de goûter l'un de ses chaudrons, je pense que nous allons pouvoir commencer le cours. Kane, c'était encore de l'ironie, ne t'avise pas d'en boire une seule goutte. »

Ouah. Pour une fois Justin appréciait les dires de son professeur. Il avait eu le mérite d'être incroyablement franc et de mettre les points sur les i. Finalement il détourna les yeux de l'idiot pour regarder le professeur et attendre ses nouvelles instructions. William pointa sa baguette magique et une craie tout ce qu'il y a de plus ordinaire s'envola pour écrire toute seule sur le tableau le sujet du cours, comme par magie. Justin nota instinctivement lui aussi cette courte phrase sur son morceau de parchemin tout en haut. Il souligna l'écriture pour la démarquer de ce qu'il écrirait. Il posa également trois questions dont les réponses étaient plutôt simples ce qui retira l'envie d'y répondre au vert et argent. Il se contenta de noter tout ce que les élèves notaient sur son parchemin et se permit d'ajouter quelque chose sur le Bézoard.

« Malheureusement le Bézoard est très rare. Foutre cette sorte de pierre dans la bouche de quelqu'un pour le sauver serait incroyablement simple mais c'est plus complexe puisque n'importe qui n'en a pas sur lui et n'a pas forcément les moyens d'en acheter. Il y a aussi des ignorants qui ne savent même pas ce que c'est. Professeur combien ça vaut dans le marché ? »
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Christopher Branwen, le  Lun 1 Sep - 17:42

La première personne à répondre ne fut autre qu'Heather qui semblait vouloir parler du bézoard. La définition était un peu vague mais juste, il n'y avait guère à rajouter. Toutefois William ne put s'empêcher de laisser échapper un sourire lorsque la jeune femme déclara que l'on pouvait trouver un bézoard dans le placard. Rare étaient les élèves pouvant se permettre ce genre de culot. La réponse fut aussitôt complété par Face Lightwood qui donna l'étymologie du mot bézoard avant de préciser qu'en temps normal l'on trouvait cette fameuse pierre dans l'estomac des chèvres.

"Excellente réponses les filles, 10 points chacune."

Célya Shake intervint alors pour parler de la troisième loi de Golpalott, en donnant une définition tout droit sortit de son livre de cours avant de parfaitement l'expliquer. Signe qu'elle était capable de comprendre en plus d'apprendre par cœur, excellente chose.

"Excellent Mlle Shake, je n'aurais pas dit mieux, 10 points pour Serdaigle."

Vint alors Zoey qui heu.. Lilith Bee qui décida de répondre à la première question. Celle-ci décrivit parfaitement les effets du filtre de mort-vivante, en profitant pour donner l'un de ses autres nom, puis cita l'antidote demandé. Le tout en ayant prit soin de donner une partie de ses ingrédients au passage. Toutefois la suite le surprit agréablement. Lorsqu'il avait parlé de ce conte à ses élèves lors de son premier cours, la plupart d'entre eux semblait ne pas connaître l'anecdote, ce qui l'avait un peu déçu. Mais, visiblement, Lilith connaissait le conte, même si elle ne semblait pas certaine qu'il soit tiré ou non d'un fait réel.

Avant que William n'ait le temps de répondre, Rose Lightness prit la parole pour préciser quelques autres ingrédients du Filtre de Mort Vivante, chose qui n'avait pas été demandé. Une demi-seconde de réflexion lui suffit pour décider de ne pas sanctionner cet excès de zèle, l'élève pensait bien faire et à dire vrai, c'était le cas. Connaître les ingrédients d'une potion était toujours utile.


"Vous avez toutes les deux raisons et rassurez vous, j'espérais bien que des personnes n'ayant pas participé au cours précédent connaisse la réponse. Même si la liste des ingrédients n'étaient pas demandé mais ce n'est pas un problème, cela vous sera toujours utile de savoir ça. 10 points pour Gryffondor pour la réponse correct et... 5 points pour Poufsouffle pour la précision.
Pour revenir au conte que vous avez cité Mademoiselle, j'en avais parlé lors du premier cours. Il s'agit donc bien d'une histoire qui s'est réellement déroulé, même si elle a été un peu enjolivé par les moldus afin de paraître moins sinistre."


Alors que le professeur s'apprêtait à passer à la suite, une voix désagréable s'éleva. Toutefois, au grand étonnement de William, la remarque était utile. Le serpent tourna son regard vers Davis, songeur.

"La remarque est intéressante, en effet le bézoard est relativement rare, ce n'est pas une pierre que l'on trouve à tous les coins de rue et même si la plupart des bons apothicaire en vendent, certains abusent un peu sur les prix. Même si cela peut se comprendre... Après tout, éventrer une chèvre pour fourrer sa main dedans à la recherche d'une pierre pas plus grosse qu'un vif d'or n'est pas la chose la plus agréable qui soit... Je dirais que l'on peut s'en procurer aux alentour des... 2 ou 3 gallions pièce. Ou deux ou trois litre de sang et de bile ainsi qu'une chèvre morte. Au choix. 5 points pour Serpentard pour cette remarque des plus pertinente Monsieur Davis."

Claquant des mains pour réveiller les plus somnolent de ses élèves, le professeur se plaça de nouveau au centre de la salle, son regard balayant la pièce.

"Bien, donc maintenant vous savez tous qu'un bézoard est l'un des meilleurs antidotes qui soit. Pourquoi vous embêter en à préparer vous même alors ? Parce que, comme viens de le dire votre camarade, cette pierre est relativement rare et que vous n'en aurez pas toujours sous la main lorsque vous en aurez besoin. De plus, certains poisons ou venin sont insensible au bézoard. Inutile d'utiliser d'un bézoard si le poison contient du venin de Basilic, le venin de cette créature est bien trop puissant pour être terrassé par ça."

Marquant une pause, William attendit que les élèves finissent de prendre des notes, les observant à tour de rôle. Une fois quelques instants passés, le serpent reprit la parole.

"C'est pour ces quelques raisons que vous devez savoir préparer un antidote. Malheureusement, les poisons se font de plus en plus complexe au fur et à mesure que l'on avance dans le temps. L'être humain trouvera toujours un moyen plus efficace et retord de tuer ses semblables. De nos jours, la plupart des poisons sont composé, mélangé entre eux afin de les rendre plus puissants, plus résistant.

C'est là qu'intervient la troisième loi de Golpalott. Golpalott était certainement l'un des plus grand potionniste de son temps. Extrêmement talentueux, il est à l'origine de nombreux antidotes mais surtout sa troisième loi fait référence dans la préparation des antidotes. Loi sur laquelle je ne reviendrait pas à moins que vous n'ayez des questions, Miss Shake en a donné une excellente définition, j'espère que vous avez tous prit note."


Avançant le long de l'allée central, le professeur se positionna au fond de la classe, donc derrière les élèves, reprenant la parole.

"Avant de poursuivre, j'aurais quelques questions supplémentaires.
- Tout d'abord, qu'elle est la différence entre venimeux et vénéneux ?
- Ensuite, comment préparer un Antidote aux Poisons Courant ?
- Et enfin, comment identifier les ingrédients d'une potion ? A quoi cela peut-il servir ? "


HRP a écrit:
Je vous déteste tous ! Non plus sérieusement, merci pour votre réactivité, même si vous me donner du travail ^^
Encore quelques petites questions, une fois de plus, une réponse par personne, les précisions sont autorisées bien entendu Wink
De plus si certains ont des questions n'hésitez pas (in-rp je veux dire, pour le hrp c'est plutôt par mp ou via ce lien. Encore merci à vous !
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Eileen I. Hilswood, le  Lun 1 Sep - 18:24

Izsa n'avait répondu à aucune des premières questions, tous les autres élèves lui avaient coupé l'herbe sous le pied. Dommage pour elle, le cours était vraiment intéressant. Surtout, vu la tournure que cela prenait, elle était sûre que la partie pratique allait-être géniale. Si elle se fiait à son instinct, elle dirait que les chaudrons contenaient un poison et que leur but serait de préparer un antidote. Ce genre d'exercice lui plaisait plus que tout. Pas de recette à suivre, pas de démarche obligatoire, juste faire sa tambouille au calme. Le paradis.

Quand tout le monde eu finit de répondre aux différentes questions, le professeur continua :

"Bien, donc maintenant vous savez tous qu'un bézoard est l'un des meilleurs antidotes qui soit. Pourquoi vous embêter en à préparer vous même alors ? Parce que, comme viens de le dire votre camarade, cette pierre est relativement rare et que vous n'en aurez pas toujours sous la main lorsque vous en aurez besoin. De plus, certains poisons ou venin sont insensible au bézoard. Inutile d'utiliser d'un bézoard si le poison contient du venin de Basilic, le venin de cette créature est bien trop puissant pour être terrassé par ça."


Oui, surtout que dans les souvenirs d'Izsa, le seul remède au venin de basilic était les larmes de phénix. Donc le bézoard, on pouvait se le foutre dans la gorge ou dans n'importe quel autre orifice, ça ne changerai rien. Izsa n'en pouvait plus d'attendre. Quand allaient-ils enfin commencer la partie pratique ?

"C'est pour ces quelques raisons que vous devez savoir préparer un antidote. Malheureusement, les poisons se font de plus en plus complexe au fur et à mesure que l'on avance dans le temps. L'être humain trouvera toujours un moyen plus efficace et retord de tuer ses semblables. De nos jours, la plupart des poisons sont composé, mélangé entre eux afin de les rendre plus puissants, plus résistant.
C'est là qu'intervient la troisième loi de Golpalott. Golpalott était certainement l'un des plus grand potionniste de son temps. Extrêmement talentueux, il est à l'origine de nombreux antidotes mais surtout sa troisième loi fait référence dans la préparation des antidotes. Loi sur laquelle je ne reviendrait pas à moins que vous n'ayez des questions, Miss Shake en a donné une excellente définition, j'espère que vous avez tous prit note."


Prendre des notes ? Izsa observa son parchemin. On pouvait déchiffrer quelques mots éparses, ce qui était déjà pas mal. La jeune Serpentard appliquait la plupart du temps la méthode du "si j'm'en souviens pas à l'oral alors c'est pas en l'écrivant que j'l'apprendrait mieux". Là, en plissant les yeux, on pouvait lire :"belle au bois dormant". Probablement l'unique chose qu'Izsa avait appris jusque là. Avec l'étymologie du mot bézoard, mais ce genre de truc tout le monde s'en fout.

"Avant de poursuivre, j'aurais quelques questions supplémentaires.
- Tout d'abord, qu'elle est la différence entre venimeux et vénéneux ?
- Ensuite, comment préparer un Antidote aux Poisons Courant ?
- Et enfin, comment identifier les ingrédients d'une potion ? A quoi cela peut-il servir ? "


Allez Izsa, il est temps de rapporter des points à ta maison ! Bon le problème c'est que :
1) Sérieusement ? Le différence entre vénéneux et venimeux ? Il se fout de nous ou il nous prend pour des premières années qui ont jamais ouvert un livre de leur vie ?
2) Mais oui, bien sûr, la recette de l'Antidote des Poisons Courants, j'ai qu'ça à faire de l'apprendre par cœur.
3)Ah. Voilà une bonne question. Bon par contre, il faut pas nous prendre pour des billes, on sait bien à quoi ça sert quand même non ?

Elle décida donc d'ignorer les premières et répondit à la dernière.

-Pour identifier les ingrédients, il y a d'abord le Specialis Revelio, pratique mais si on est pas sûr de l'avoir parfaitement réussi, il faut se rabattre sur des méthodes plus...traditionnelles. Déjà regarder l'aspect de la potion : sa couleur, sa viscosité, si elle fait de la fumée, si elle est opaque...Ensuite on peut la sentir, mais ça peut-être aussi dangereux que la goûter, certains effluves ont autant d'effet que la potion elle même. Ensuite, on peut essayer de la faire réagir, avec une herbe par exemple. Si l'herbe se dissout, c'est plutôt mauvais. On peut également la distiller ou la décanter avec une centrifugeuse, pour voir si certains ingrédients se séparent. Izsa fit une pause, vérifiant qu'elle n'avait rien oublier. Ah si, voilà, elle avait oublier de parler du génie de la science moldue. "Sinon, les moldus ont inventés quelque chose de génial qui s'appelle la chromatographie, et si on l'applique aux potions ça marche vraiment bien."

Bon, là, impossible que les autres élèves, et même le professeur, la comprenne. Pour les quelques sorciers qui n'étaient pas totalement hermétiques au monde moldu, il était peu probable que l'un d'entre eux est entendu parler de quelques chose d'aussi pointu que la chromatographie.

- Et une fois les ingrédients identifiés, on peut donc se pencher sur l'éventualité de préparer un antidote. Parce que, quand on ne connait pas l'intégralité des composants d'une potion, il vaut mieux s'acheter un bézoard hors de prix que mijoter un antidote raté.
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Ariana Hastings, le  Lun 1 Sep - 18:45

Après avoir écouté les élèves répondre aux questions, le professeur donna quelques précisions.

"Bien, donc maintenant vous savez tous qu'un bézoard est l'un des meilleurs antidotes qui soit. Pourquoi vous embêter en à préparer vous même alors ? Parce que, comme viens de le dire votre camarade, cette pierre est relativement rare et que vous n'en aurez pas toujours sous la main lorsque vous en aurez besoin. De plus, certains poisons ou venin sont insensible au bézoard. Inutile d'utiliser d'un bézoard si le poison contient du venin de Basilic, le venin de cette créature est bien trop puissant pour être terrassé par ça. C'est pour ces quelques raisons que vous devez savoir préparer un antidote. Malheureusement, les poisons se font de plus en plus complexe au fur et à mesure que l'on avance dans le temps. L'être humain trouvera toujours un moyen plus efficace et retord de tuer ses semblables. De nos jours, la plupart des poisons sont composé, mélangé entre eux afin de les rendre plus puissants, plus résistant."

Ariana essaya de griffonner ses notes le plus vite possible sur son parchemin. Elle ne voulait pas en rater une miette, c'était tellement intéressant et surement tellement important.

"C'est là qu'intervient la troisième loi de Golpalott. Golpalott était certainement l'un des plus grand potionniste de son temps. Extrêmement talentueux, il est à l'origine de nombreux antidotes mais surtout sa troisième loi fait référence dans la préparation des antidotes. Loi sur laquelle je ne reviendrait pas à moins que vous n'ayez des questions, Miss Shake en a donné une excellente définition, j'espère que vous avez tous prit note."

Son écriture se faisait de plus en plus fine et illisible. Comment allait-elle arriver à réviser avec ça ? Oh elle se débrouillerait ! Avec l'aide des livres elle s'en sortait toujours.

Puis le professeur posa de nouvelles questions.

"Avant de poursuivre, j'aurais quelques questions supplémentaires.
- Tout d'abord, qu'elle est la différence entre venimeux et vénéneux ?
- Ensuite, comment préparer un Antidote aux Poisons Courant ?
- Et enfin, comment identifier les ingrédients d'une potion ? A quoi cela peut-il servir ? "


La Serpentard qui avait "torturé" Ariana quelques jours plus tôt fut la première à répondre. Elle se concentra sur la troisième question et donna une explication qui semblait plutôt complète aux yeux de la jeune Serdaigle. Quand elle eut fini, la Bleu et Bronze leva la main avec une rapidité qui l'affola elle-même. Elle avait décidé de répondre à la première question.

"Il me semble que l'adjectif venimeux est généralement utilisé pour parler des animaux, comme les serpents venimeux par exemple. Alors que l'adjectif vénéneux s'utilise plutôt pour parler des plantes, comme les champignons vénéneux."

La jeune fille regarda le professeur avec une petite pointe d'anxiété. Elle espérait ne pas s'être trompée et ridiculisée devant toute la classe.
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Ebenezer Lestrange, le  Mar 2 Sep - 10:16

La fille à côté de lui avait l'air plutôt sympa, elle n'était pas bavarde et lui avait souri quand il s'était assis. Il l'avait salué d'un petit signe de tête en retour et avait ressorti son dessin. Avant de s'y remettre, il regarda le numéro de Malena. Absolument tout y était, la position, le ton et l'allusion au coupage de langue. Il manquait peut-être juste un baisemain ou une révérence. Cela ne plut absolument pas au professeur par contre qui s'empressa de le remettre à sa place. Fin du divertissement et retour à la réalité. Sa camarade laissa échapper une phrase et il ne put s'empêcher d'acquiescer, en effet, Poudlard c'était bizarre. Le cours allait commencer et le thème était prometteur. Ebenezer écrivit soigneusement le mot poison sur le haut de son parchemin et le souligna deux fois avant de se remettre à dessiner.

Il n'écouta pas la première série de questions et les réponses qui fusèrent. La théorie l'ennuyait à mourir et c'est à peine s'il nota la correction du prof autour de son dessin. Une chouette entourée d'un cours sur les poisons, ça faisait joli...

- Avant de poursuivre, j'aurais quelques questions supplémentaires.
- Tout d'abord, qu'elle est la différence entre venimeux et vénéneux ?
- Ensuite, comment préparer un Antidote aux Poisons Courant ?
- Et enfin, comment identifier les ingrédients d'une potion ? A quoi cela peut-il servir ?


La première élève à reprendre la parole était une serpentard qu'il avait déjà croisée en SACM. Elle avait l'air de s'y connaître en science moldue et ça pouvait toujours servir. Désireux de passer à la partie pratique le plus vite possible, le petit brun leva la main pour répondre à la deuxième question.

- L'antidote aux poisons courants sert, comme son nom l'indique, à annuler l'effet de la plupart des poisons. Je ne connais pas toutes les étapes par cœur même si sa réalisation n'est pas des plus compliquée vu qu'on a besoin de seulement quatre ingrédients: un "ingrédient standard", un bézoard, des baies de gui et une corne de licorne.

Les ingrédients par contre étaient un peu plus compliqués à trouver, surtout la corne de licorne. Et même s'il en possédait, Ebenezer la gaspillerait certainement pas pour concocter un antidote, elle devait quand même avoir des propriétés bien plus intéressantes... A creuser.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Invité, le  Mar 2 Sep - 19:26

Justin venait sûrement de déranger le professeur qui semblait vouloir passer à la suite mais visiblement il fut plutôt captivé par la remarque du blondinet.

« La remarque est intéressante, en effet le bézoard est relativement rare, ce n'est pas une pierre que l'on trouve à tous les coins de rue et même si la plupart des bons apothicaire en vendent, certains abusent un peu sur les prix. Même si cela peut se comprendre... Après tout, éventrer une chèvre pour fourrer sa main dedans à la recherche d'une pierre pas plus grosse qu'un vif d'or n'est pas la chose la plus agréable qui soit... Je dirais que l'on peut s'en procurer aux alentour des... 2 ou 3 gallions pièce. Ou deux ou trois litre de sang et de bile ainsi qu'une chèvre morte. Au choix. 5 points pour Serpentard pour cette remarque des plus pertinente Monsieur Davis. »

Justin sourit. Il aimait donner les bonnes réponses en Potion. De plus le professeur ne sembla pas avoir été désagréable avec lui. Justin oubliait que le rôle d'un professeur n'était clairement pas cela et que peut-être ces intentions n'étaient pas mauvaises. Peut-être qu'il devrait faire des efforts. De plus il venait de rapporter cinq ponts pour Serpentard ce qui lui sembla bien tout de même. William claqua des mains et commença à parler en disant pourquoi devront-nous travailler sur des antidotes alors qu'il y a les Bézoard et que certains poisons comme le venin de Basilik était insensible à cette pierre issu de l'intérieur des chèvres. Il expliqua ensuite que les potions sont de plus en plus difficiles à contrer et il parla de la loi Golpalott. Il ne s'attarda pas dessus étant donné qu'une Serdaigle avait donné une parfait définition. Il donna ensuite les habituelles questions de cours théoriques. Justin laissa quelques élèves avant lui pour ne pas paraître trop insistant. Les autres aussi avaient le droit de participer au cours. Cependant l'explication d'Ebenezer agaça Justin de plus qu'il n'avait pas répondu du tout à la question. Le serpent était pressé de passer à la pratique alors il se dévoua et décida de donner la préparation d'une des potions les plus simples du monde de la sorcellerie.

« Tout d'abord il faut mettre un Bézoard dans un mortier et l'écraser avec un pilon. Si tout c'est bien passé on obtient une poudre plutôt fine. On prend cette poudre de Bézoard et on en dépose quatre mesures au fond du chaudron. Ensuite si mes souvenirs sont bons on doit rajouter deux ou trois mesures de l'ingrédient "standard" dans le chaudron. On fait ensuite chauffer pendant cinq secondes à température moyenne. On doit ensuite agiter la baguette au dessus du chaudron et laisser reposer pendant environ 30 ou 40 minutes. On rajoute une pincée de la corne de licorne - ingrédient assez rare comme le Bézoard d'ailleurs - avant de remuer deux tours dans le sens des aiguilles d'une montre. On rajoute pour finir deux baies de gui dans le chaudron et on tourne deux fois dans le sens INVERSE des aiguilles d'une montre. Je crois qu'ensuite on doit remuer à nouveau la baguette. »

Il pensait avoir tout dit et éprouvait une satisfaction de soi. Il adorait les Potion et donc il aimait feuilleter les manuels à la recherche de Potion particulièrement utiles et marrantes. Logique qu'il soit tombé sur celle-ci. Bien-sur le niveau est déconcertant : même en première année il l'aurait réussi mais sans aucune doute que les ingrédients lui seraient impossible à trouver si ce n'est dépenser une fortune ou en demander à son professeur.

Au Professeur:
 
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Christopher Branwen, le  Mer 3 Sep - 13:03

Une nouvelle fois les réponses fusèrent sans attendre. La première à lui répondre fut Mlle Hilswood, celle-ci mentionna bien évidemment le Specialis Revelio attendu par le professeur avant de donner bien plus de détails et de méthodes pour identifier une potion et ses composants, allant jusqu'à expliquer un processus qui ressemblait aux yeux de William à de l'alchimie. Toutefois, la partie la plus intéressante vint ensuite lorsque la jeune femme parla d'un procédé moldu nommé chromatographie. Pour la première fois dans son cours, le serpent ignorait de quoi pouvait bien parler son élève aussi resta t-il silencieux un instant, y réfléchissant tout en laissant les autres élèves répondre.

*Chromatographie... Vu le nom ça a forcément un rapport avec les couleurs. Une analyse par les couleurs ? Peut-être, même si je n'arrive pas à voir en quoi ça peut aider...*

La différence entre venimeux et vénéneux vint de Mlle Hastings tandis que Lestrange et Davis se relayèrent pour répondre à la seconde question. A dire vrais la réponse d'Ebenezer aurait suffit mais le professeur était trop concentré sur les paroles d'Hilswood pour empêcher quiconque de poursuivre la réponse.


"Merci pour vos réponses, Messieur Lestrange et Davis, il semblerait que vous sachiez tout deux préparer cet antidote, excellent. Sachez que j'ai demandé ça car cet antidote est plus efficace qu'un simple bézoard. Une fois encore il ne contre pas tous les poisons mais ne fait qu'une bouchée de bon nombre d'entre eux.
Mlle Hastings, excellente définition. Une question posé car cela m'irrite énormément lorsque je vois que certains sont incapable de faire la différence. Entendre parler d'un serpent vénéneux est la chose la plus déprimante qui soit."


Bien sûr, William exagérait un peu sur ce dernier point et le montra en affichant un léger sourire, avant de finalement se tourner vers la Serpentard ayant répondu à la dernière question posé.

"Quant à votre réponse Mlle Hilswood, j'aurais eut le plus grand mal à être aussi complet que vous. J'attendais en effet que vous parliez du Révélasort de Scarpin, dont certains ici aurait dut se souvenir, puisqu'il est à mon avis le moyen le plus efficace d'identifier une potion et ses ingrédients. Toutefois, j'avoue ne jamais avoir entendu parler de cette chromatographie. J'imagine que cela a un rapport de près ou de loin avec les couleurs mais je n'en sais pas plus, accepteriez vous de m'éclairer ?
Ensuite, nous pourrons passer à la pratique."

HRP a écrit:
Encore merci pour votre réactivité, comme précisé dans le post j'attend la réponse d'Izsa puis nous pourrons passer à la partie pratique Wink
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Eileen I. Hilswood, le  Mer 3 Sep - 16:46

"Merci pour vos réponses, Messieur Lestrange et Davis, il semblerait que vous sachiez tout deux préparer cet antidote, excellent. Sachez que j'ai demandé ça car cet antidote est plus efficace qu'un simple bézoard. Une fois encore il ne contre pas tous les poisons mais ne fait qu'une bouchée de bon nombre d'entre eux.
Mlle Hastings, excellente définition. Une question posé car cela m'irrite énormément lorsque je vois que certains sont incapable de faire la différence. Entendre parler d'un serpent vénéneux est la chose la plus déprimante qui soit."


Izsa tiqua. Elle avait été la première à répondre, et pourtant le professeur n'avait fait aucune remarque sur sa réponse. Peut-être qu'ils connaissaient tous cette méthode moldue en fin du compte. Ça serait quand même assez étonnant.

"Quant à votre réponse Mlle Hilswood, j'aurais eut le plus grand mal à être aussi complet que vous. J'attendais en effet que vous parliez du Révélasort de Scarpin, dont certains ici aurait dut se souvenir, puisqu'il est à mon avis le moyen le plus efficace d'identifier une potion et ses ingrédients. Toutefois, j'avoue ne jamais avoir entendu parler de cette chromatographie. J'imagine que cela a un rapport de près ou de loin avec les couleurs mais je n'en sais pas plus, accepteriez vous de m'éclairer ?
Ensuite, nous pourrons passer à la pratique."


Elle sourit, un peu gênée de se faire ainsi mettre sur le devant de la scène. Il fallait pourtant qu'elle saisisse sa chance : en expliquant cette méthode scientifique, elle avait l'opportunité de prouver que les moldus pouvaient égaler les sorciers sans aucune magie. Cela pourrait changer l'état d'esprit de nombreuses personnes présentes dans la salle. Allez Izsa, ton grand frère compte sur toi !

- La chromatographie permet de séparer les différents composants d'un liquide. Pour cela, on dépose une goutte de ce liquide sur une fine plaque absorbante, puis on plonge le bas de la plaque dans un éluant. L'éluant va monter dans la plaque, emportant les différents composants de l'échantillon. Sauf que ces composants ne seront pas tous emportés à la même vitesse, si bien qu'à la fin en observant la plaque, on verra plusieurs petites tâches, chacune représentant un composant. Il suffit ensuite de comparer l'emplacement de ses tâches avec des témoins, des composants purs avec lesquels on aurait fait la même expérience, et ainsi on retrouve les ingrédients de l'échantillon.

Elle espérait que c'était clair. Malheureusement, elle ne pouvait pas utiliser des mots plus précis, car trop scientifiques, cela serait un coup à larguer la totalité de la classe. Expliquer des concepts moldus n'étaient jamais une mince affaire.
Izsa regarda autour d'elle, essayant de deviner ce que les autres élèves pensaient de son explication.
Christopher Branwen
Christopher Branwen
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie


Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Christopher Branwen, le  Mer 3 Sep - 18:10

La jeune femme sembla presque gênée de se retrouver ainsi sur le devant de la scène, pourtant elle répondit sans hésiter plus longtemps, tâchant visiblement de se montrer la plus clair et précise possible. Will écouta avec attention, ce que beaucoup ne firent probablement pas, pourtant il dut bien vite avouer être un peu larguer. La plupart des notions qu'elle abordait ne lui était pas totalement étrangère mais malgré cela, le jeune homme était incapable d'en saisir la finalité. C'était d'ailleurs dommage, nul doute que le sujet aurait put être nettement plus intéressant s'il était parvenu à le comprendre sans difficultés.

"Merci pour l'explication Mademoiselle, toutefois je dois bien avouer avoir un peu de mal à en comprendre certains points. Les méthodes moldus semblent plutôt compliqués."

Sans attendre plus longtemps, le professeur se tourna vers le reste de la classe, souriant en voyant que certains semblaient impatient de passer à la suite.

"Quoi qu'il en soit, je pense qu'il est maintenant plus que temps pour vous de passer à la pratique. Je suppose que certains d'entre vous l'auront devinés maintenant, ces chaudrons contiennent tous différent poisons. Rassurez vous, j'ai quelques doses d'antidotes dans mon tiroir qui devraient normalement neutraliser sans mal le poison."

Puis, désignant la table ou se trouvaient Clarissa et Spencer :

"Enfin, évitez quand même de boire de ce poison là, si je ne me trompe pas il est assez fulgurant. L'antidote n'est efficace qu'à condition d'être but dans les vingts secondes..."

Will laissa le silence planer quelques secondes, laissant le soin à ses élèves de découvrir s'il était sérieux ou non.

"Les consignes sont simple mais avant ça petite mise au point. Contrairement à ce que j'ai entendu, ce n'est pas un travail de groupe mais individuel, il n'y a que 4 chaudrons car je n'ai pas que ça à faire que de préparer 16 poisons différents, 4 suffisent amplement. Toutefois si vous souhaitez travailler à plusieurs libre à vous, sachez simplement que la note sera divisée par deux, trois ou quatre selon à combien vous travailler.
Bref, maintenant la consigne, vous devrez préparer un antidote au poison se trouvant sur votre table. Tout simplement. Et qui sait, peut-être que l'on pourra tester vos antidotes sur certains d'entre vous ? Vous pouvez bien entendu prendre tous les ingrédients nécessaire dans l'armoire. Toutefois ne vous avisez pas de me présenter un simple bézoard à la fin de l'heure. Sur ce, au travail."


HRP a écrit:
Merci Izsa pour la rapidité de ta réponse Wink
La partie pratique se déroulera en deux partie, pour le moment contenter vous d'identifier le poison (nul besoin de le nommer, Merlin sait que très peu d'entre eux sont nommé dans la saga), puis de commencer la préparation de votre antidote. Etant donné qu'il n'existe pas de recette prédéfini, vous êtes totalement libre, restez toutefois logique, n'ajouter pas du venin ou une quelconque substance toxique dans votre antidote, cela serait contre-productif Wink
Vous avez une semaine, donc jusque mercredi prochain inclus, suite à quoi nous pourrons passer à la seconde partie de la pratique.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Invité, le  Jeu 4 Sep - 0:28

Aaah mais ça va vite !


« On évite de tout faire exploser. Rase-motte », rétorqua Clarissa.

Spencer sourit largement en entendant le surnom dont il avait hérité avec AIL. Son oeil fut attiré par l’arrivée de Malena Kane, Serdaigle des plus étranges qu’il n’avait jamais vraiment réussit à cerner. Celui-ci gratifia West d’un Bonjour Votre Majesté énigmatique avant d’aller s’installer près de Wells. Au regard que lui lança le professeur, Spencer comprit que les choses n’allaient pas s’arrêter là. Et effectivement, West pria Kane de s’excuser ou de s’incliner pour aller jusqu’au bout de sa plaisanterie - il ne connaissait pas le Serdaigle, pauvre homme - et demanda à Dementia et Ebenezer d’échanger leur place. Spencer se serait mit à côté de Wells qu’il aurait écopé de la même punition, ça ne faisait aucun doute. Tandis que les deux élèves s’exécutaient, Malena se fit un plaisir d’obtempérer à la demande de son professeur et de s’incliner devant lui comme on le ferait devant le roi d’Écosse. Spencer réprima un rire et tacha de se concentrer sur son bout de parchemin. West proclama plusieurs choses concernant un certain Lord du monde magique auquel il ne voulait certainement pas être rattaché avant d’entamer le cours.

Poisons et Antidotes. Voilà qui s’annonçait intéressant. Du moins, Spencer l’espérait. West posa plusieurs questions, auxquelles les étudiants s’empressèrent de répondre - la dextérité du Serdaigle à lever la main plus vite que les autres était un peu éteinte aujourd’hui. Le conte raconté par West au cours précédant ressurgit, Justin Davis se vit accorder cinq points par le professeur - chose invraisemblable quand on y pensait -, et la loi de Golpalott fut brillamment définit par Shake. Spencer gratta son parchemin tandis que West passait à de nouvelles questions. Isza déblatéra tout ce qu’elle savait sur la détermination des ingrédients d’une potion, et Hastings dévoila tout son savoir sur la différence entre les termes venimeux et vénéneux. Spencer lui aurait bien accordé une médaille pour la pertinence de ses paroles, qu’il ne prit pas la peine de coucher sur papier. Ebenezer et Davis s’accordèrent sur la préparation d’un antidote aux poisons couramment utilisés, sans doute devaient-ils avoir quelque expérience en la matière, et cette fois encore Spencer laissa sa plume reposer. Il avait un manuel après tout.

La théorie avait filé en vitesse, et West annonça le début de la partie pratique. Chaque chaudron contenait un poison différent - comme par hasard celui situé entre Spencer et Clarissa en contenait un fulgurant - et le but de l’exercice était d’en préparer l’antidote. C’était bien gentil bien mignon mais… c’était quoi le poison qui dodotait dans leur chaudron hein ? Fallait identifier. Genre maintenant tout de suite. Spencer approcha le visage du chaudron et renifla.

« Euh… j’trouve que ça sent le chou. Une idée ? »

Ses connaissances en potion n’allait pas bien loin, fallait l’avouer. Surtout pour ce qui était de reconnaître un liquide. Le Serdaigle se mit à feuilleter le manuel histoire de lire les intitulés des quelques poisons qui existaient. Il devait bien être quelque part.
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Ariana Hastings, le  Jeu 4 Sep - 23:59

Le professeur parut satisfait de la réponse d'Ariana.

"Mlle Hastings, excellente définition. Une question posé car cela m'irrite énormément lorsque je vois que certains sont incapable de faire la différence. Entendre parler d'un serpent vénéneux est la chose la plus déprimante qui soit."

La jeune fille esquissa un petit sourire. Elle comprenait tout à fait ce sentiment, elle aussi ça l'énervait les gens qui ne pouvaient pas faire la différence entre ces deux termes.
Après avoir demandé quelques explications supplémentaires à Izsa, professeur West décida de mettre les élèves aux travaux pratiques. La jeune Bleue et Bronze écouta la consigne le plus attentivement possible.

"Vous devrez préparer un antidote au poison se trouvant sur votre table. Tout simplement. Et qui sait, peut-être que l'on pourra tester vos antidotes sur certains d'entre vous ? Vous pouvez bien entendu prendre tous les ingrédients nécessaire dans l'armoire. Toutefois ne vous avisez pas de me présenter un simple bézoard à la fin de l'heure. Sur ce, au travail."

Donc ils allaient bien devoir fabriquer un antidote. Ariana sentit son estomac se tordre. Elle espérait vraiment ne pas se tromper, et surtout ne pas devoir boire le poison si son antidote était mauvais... Elle se répéta encore une fois que le professeur ne les mettrait jamais en danger ainsi, mais elle avait de plus en plus de mal à le croire.
Après avoir respiré un grand coup pour chasser ses mauvaises pensées, elle observa son chaudron. Son contenu avait une drôle de couleur et une drôle d'odeur. La jeune fille jeta un coup d’œil à ses voisins. Avaient-ils une idée de ce que ce poison pouvait être ? Puis, sans attendre aucune réaction de leur part, elle sortit son nécessaire à potions et tous les ingrédients qu'elle possédait. Qu'allait-elle pouvoir faire avec tout ça ? Elle ouvrit son livre à la recherche désespérée d'une réponse parfaite à sortir d'entre les pages.
Contenu sponsorisé

Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes - Page 4 Empty
Re: Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 8

 Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.