AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -42%
Hauck Lit Parapluie Dream N Play – ...
Voir le deal
28.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 2 sur 6
Cours 3 ~> La peur
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Invité
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Ven 29 Aoû 2014 - 8:53

Ce matin là fut rude pour Ellay deuxième journée de cours la dernière année et elle s’annonçait aussi remplie que la première... El' se leva de son lit plutôt de mauvaise humeur, ce qui était rare. La mine chiffonnée elle se dirigea vers la salle de bain, elle se prépara aussi joliment que d'habitude et enfila directement sa robe sorcière neuve ! Elle se regarda dans le miroir et se sourit à elle même, la jeune fille ressemblait fort à son père....

Ellay descendait les escaliers à toute hâte, mais ces fichus escaliers bougeaient et comme par hasard il fallait que cela arrive pile au moment où elle était dessus ! Ce qui par  malchance l'obligea à faire un grand détour pour atteindre la Grande Salle. Enfin  elle réussi à la rejoindre et s’assit tant bien que mal à la table des Pouffy pour y prendre un bon petit dej'.

Dix minute plus tard, El' était entrain de cavaler dans les couloirs espérer sa salle à temps ! Elle ne voulait surtout pas manquer le cours de Mlle Boccini qui promettait d'être des plus intéressant. Après quelques bousculades et quelques jurons balancé à deux ou trois Serpentards El' arriva à destination. La porte était grand ouverte et déjà un petit nombre important d'élèves étaient installés. La jeune fille balaya la salle du regard et trouva une place libre à côté de deux filles de sa maison ! Elle s'avança et salua son professeur d'un joli sourire :


-Bonjour Madame !

Puis fit quelques pas pour arriver à hauteur de ses camarade. El' les regarda et leur fit un joli sourire, elle ne connaissait aucune des deux :

-Salut les filles !

Enfin elle s'assit et sortit de son nouveau sac, une feuille vierge, sa plume porte bonheur et son encrier. La jeune fille leva la tête et vit la consigne de début de cours au tableau : La Peur. Le sujet évoquait plusieurs choses à El' donc elle se mit à écrire :

La Peur
Sentiment indescriptible qui nous paralyse,
il s'avère que c'est  une faiblesse mais elle peut parfois nous sauver la vie..
.


La jeune fille n'en n'écrirait pas plus,  c'était suffisant selon sa conscience. Alors elle se leva et alla déposer le bout de papier contenant sa définition  de la peur puis d'un pas léger elle retourna s'assoir à côté des ses camarades.
Renésmée
Renésmée
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Renésmée, le  Ven 29 Aoû 2014 - 15:44

Renésmée s'était réveillé de bonne humeur ce matin là. Elle avait cours de défense contre les forces du mal et elle aimait assez cette matière. Elle se prépara tout en essayant de deviner quel sujet ils allaient étudier. La Poufsouffle était comme même un peu anxieuse, et espérait qu'il y aurait des élèves de son âge et de sa maison. Elle se dirigea vers la Grande Salle tout en bavardant avec une amie. Arrivé là, elle ne mangea pas beaucoup, car elle était de plus en plus stréssée. La jeune fille avait lu, sur le panneau d'affichage que le cours se déroulerait dans une vielle pièce au dernier étage du château. Quel sujet pouvait se dérouler dans une telle pièce?

Après avoir fini son petit déj', elle essaya de trouver cette pièce. Elle se retrouva devant une vieille échelle en bois. Devait elle y grimper? La Poufsouffle commença l'ascension tout en grinçant des dents au moindre craquement. Une fois arrivée en haut, elle découvrit une salle assez sombre. Il y avait déjà beaucoup d'élèves et elle espéra ne pas être la dernière. Il ne restait pas beaucoup de places. En passant devant la Professeur, elle la salua puis alla s'asseoir sur la table au fond à gauche sur la place la plus à droite. Elle vit plusieurs élèves se lever et déposé un petit bout de papier dans une coupe. Elle regarda alors le tableau et lu. La Peur... Voilà le mystérieux sujet. Elle se maudit tout à coup d'être venu et la Poufsouffle voulu faire demi-tour mais il était trop tard. Elle fit ce qui était donc demandé, prit une plume et un parchemin et écrivit de sa belle écriture.

"La peur est une émotion. Cette émotion est propre à chacun d'entre nous. Elle peut être éprouvée d'une façon plus ou moins forte. La peur est à la fois une faiblesse et à la fois quelque chose qui peut nous sauver."

C'était assez court mais elle ne savait pas trop quoi écrire. Elle posa sa plume, plia son parchemin et se leva. Une fois le papier déposé dans la coupe, elle se rassit à sa place et observa les autres élèves. Elle devait être la plus petite. Elle espérait que ce cours ne serait... Pas trop effrayant!
Invité
Anonymous
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Sam 30 Aoû 2014 - 21:53

Enfin la sonnerie annonçant la fin du cours d'Histoire sonna.
Non, ce n'était pas tout à fait ça, j'avais plutôt l'impression qu'elle m'explosait à la figure. Comme si on m'avait assommé avec, à vrai dire. La cloche s'était arrêtée et pourtant je l'entendais encore, là, dans ma tête.
Sans sortir le visage de mes bras (position que j'vais adopté immédiatement, au vu de la soirée bien arrosée de la veille), je cherchais mon planning à tâtons dans mon sac. Ouvrant paresseusement un œil, je vis que le cours suivant était la Défense contre les forces du mal. Okay... Mon œil se referma.
Je m'engueulais moi-même pour qu'enfin, je puisse bouger mes fesses du siège que j'occupais encore. Déjà la classe était vide et c'est en titubant légèrement, le sac traînant à ma suite que je sortais enfin de la classe de Monsieur Maddison. La main en visière sur mon front, je progressais lentement, comme la loque vivante que j'étais.

Purée, quel est le c*n qui vient de balancer un Lumos ?murmurais-je pour moi-même.

Heureusement, le cours ne se déroulait pas dans l'habituelle salle lumineuse de Miss Boccini. C'était tout en haut de la tour de....enfin d'une tour, là où Monsieur Fitzgerald avait donné son seul cours de divination. En y repensant, je faillis vomir. Dire qu'il l'avait mise en garde ce jour-là, contre la possible infidélité d'Ethan en lisant dans sa boule de cristal. Et que d'un commun accord, ils avaient décidé de passer outre cet avertissement.
Je poussais un élève qui arrivait en sens inverse. Je l'avais pas fait exprès, et peut-être que lui non plus ? J'en savais rien, et je m'en foutais pas mal. Par habitude, plus que par nécessité je lui aboyais un : "Fais gaffe où tu marches, tu vois pas que tu déranges tout le monde là ? 5pts en moins pour Serdaigle...ou Serpetard peu importe!".
Après cet intermède fort peu agréable, je repris ma route avec mes fournitures balayant toujours le sol derrière moi. Ce pauv' type m'avait chamboulée alors je devais me rattraper au mur pour pas tomber. D'ailleurs c'est ce que j'allais faire pour être sûre d'arriver à bon port : j'allais raser les murs.
Bien vite, je me rendis compte que mes pieds n'avançaient plus correctement et pour cause : j'étais arrivée au grand escalier qui menait à la tour en question. Du coup il fallait que je lève ma jambe pour grimper sur la première marche. Et qu'après, je lève l'autre pour qu'elle soit au même niveau. Et qu'après, je lève mon bras pour que mon sac soit au même niveau que mes jambes. Et qu'après, je fasse ça 756 fois. D'affilée. Parce que je crois pas que Miss Bikini fasse cours en plein milieu. Enfin je sais pas.

Je frottais ma main sur ma figure. ça m'aidait pas à voir mieux, mais au moins je me sentais plus éveillée. Même si je crois que j'avais la tête de quelqu'un qui était mort. Alors pour me donner du courage, je pensais à mes copines qui m'attendaient dans mon dortoir et que j'allais vider d'un trait en rentrant. Pas pour être soûle, naaaah. Ça m'aide à dormir. Parce que vous savez, sinon je pense à plein de choses, des choses que j'ai pas envie de penser en fait. Du coup ça me fait peur de penser. Alors je le fais plus, du moins le soir. Sinon ça se voit.

Et il faut pas !

Je sais pas trop combien de temps j'avais mis, mais j'étais assez fière de moi parce que j'étais sur la dernière marche. J'avais un peu le vertige. C'était bizarre, j'avais jamais eu le vertige avant.
J'ouvris la porte et je restais là quelques instants, à observer tout et tout le monde. J'plissais les yeux parce que c'était dur de voir le tableau de là où j'étais. Pis je vis le titre de la leçon : "La peur" .
Alors moi j'ai eu peur mais pour de vrai, si bien que je faillis faire demi-tour. C'était pas bien compliqué parce que j'étais encore sur le pas de la porte. Il me suffisait juste de me tourner sur place, voyez ? Comme ça. Mais j'étais pas certaine que ça soit la meilleure solution, surtout que après ça il faudrait que je descende ma jambe sur la dernière marche. Pis que je descende l'autre jambe pour être à la même hauteur. Pis qu'après ça, je descende mon bras pour que mon sac...ouais bon vous avez compris !

Alors je refis crisser mes chaussures sur le parquet et je me retournais de nouveau, lança un "Bonjour" d'une voix caverneuse avant de jeter mon dévolu sur la table la plus proche de la sortie. Des fois que je voudrais partir c'était plus près, peut-être que je pourrais descendre quelques marches d'avance avant que quelqu'un le voit ?
De mon sac plein de poussière, je sortis une plume et un parchemin froissé. Puis je fixais le tableau pour tenter d'y lire les inscriptions dessus :


Merci de vous installer et de sortir une feuille sur laquelle vous noterez votre définition de la peur.


Ah bon ? Je voyais pas en quoi ça serait utile, cette requête était un peu bizarre...
Je pris ma plume et écrivit soigneusement les mots : "Votre définition de la peur.", comme demandé. J'attachais bien les lettres pour qu'on puisse bien lire, ma main tremblait. Alors je la plaquais contre le bois de la table avec mon autre paluche avant de mettre le point final.
Puis rassemblant mon courage, je me levais d'un bon, bien droite comme si je m'apprêtais à faire les plus longs 100 mètres de ma vie. En fait c'était pas très loin mais il fallait traverser touuuute la salle de classe en faisant attention aux paires de pieds qui traînaient, aux sacs dans l'allée, aux pieds de table, de chaise...et que c'était pas forcément une marche princière du coup. A ma plus grande stupeur, j'y parvint presque sans mal et je glissais mon mot dans la coupe. Elle était jolie et je voudrais bien en avoir une comme ça. Mais comme c'était pas la mienne je la laissais où elle était et je glissais de nouveau jusque mon siège.
Seulement là, je vis qu'il y avait des gens, des autres gens à ma table... 


Dernière édition par Violaine Corrigan le Dim 31 Aoû 2014 - 17:16, édité 1 fois
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Megan K. Hayajân, le  Dim 31 Aoû 2014 - 17:00

Installée derrière mon bureau, je regardais tranquillement mes élèves arriver. Je corrigeais quelques copies, tout en examinant rapidement le kaléidoscope de leurs visages. Il y avait de nouveaux élèves, je voulaus pouvoir mettre un nom sur leur visage avant de les voir débarquer dans la salle de classe. J'étais parfaitement consciente que leurs esprits seraient piqués à vif de savoir que le cours se déroulerait dans une autre salle que mon habituelle classe eu deuxième étage, près de la tapisserie du dragon. Je leur faisair faire du sport dès le matin, et je me doutais que ces pauvres petites âmes en seraient exténuées. Bichette.

Les premières élèves à arriver furent les préfètes de la maison Serpentard. Si Heather Wells était une habituée, c'est la première fois que je vois Clarissa Samson. Wells ne semble pas boiter, j'en conclus donc que depuis le dernier cours, sa jambe à guérie. Après leur avoir rendu leur salut, je les regardaient s'installer. La table la plus proche du tableau, du côté droit. Elles lurent les inscriptions du tableau et vinrent porter dans la coupe posée sur mon bureau leur propre définition de la peur. Heather et Clarissa précédèrent une jolie Poufsouffle du nom de Rose Lightness. Elle me salua et prit place. Elle prit le soin d'attacher ses cheveux blonds, ce qui était une bonne idée, surtout lorsque l'on pratiquait. Elle inscrivit sur un bout de parchemin sa définition et vint la poser dans la coupe. Lilith Bee fût la suivante. Elle faisait partie de la maison des rouges et or et suivit les consignes après m'avoir soigneusement saluée. Spencer McKane arriva ensuite. Je lui adressais un clin d'oeil lorsqu'il arriva. Malgré les incidents de l'an dernier, il avait décroché un joli Optimal. Il s'installa derrière Heather et Clarissa et je fronçais les sourcils. Je savais que Wells et McKane ne se supportaient pas et William m'avait raconté ce qui c'était passé lors de son premier cours.

McKane et Wells, le premier à esquisser un geste antipathique avec l'autre dégage direct.

L'avertissement était clair et net. Pas de grabuge lors de ce cours : je n'étais absolument pas d'humeur. Je me penchais à nouveau sur mes copies, ne relevant la tête que pour voir arriver Justin Davis. Je lui rendit son sourire, lui désignant la classe des yeux. Lui aussi, j'allais devoir le surveiller, surtout après les incidents du cours de Potions. A son tour, il nota une définition de la peur sur un parchemin et vint le déposer dans la coupe. Une Serdaigle suivit, une certaine Jasmine Vagneur. Elle prit place à côté de Lilith après m'avoir joyeusement saluée. Je lui avais bien entendu rendu la politesse. Elle fit ensuite le premier exercice demandé. Et la suivante... Était ma filleule. Linaewen Dementia semblait une fois de plus perdue dans sa bulle. Nous nous saluons poliment avant qu'elle n'aille prendre place. Accomplissant la petite mission que j'avais demandé, elle déposa son parchemin dans la coupe. Je savais ce qu'elle pensait de la peur. Je savais ce qui avait germé de son esprit paradoxal. L'élève d'après fût un Poufsouffle, Quentin Dawson. Il me rappelait un ancien élève : un certain Harradas Spinner. La même coiffure et les mêmes traits un peu gauche. Je le saluais tandis qu'il allait prendre place. Son morceau de parchemin rejoignis les autres. Un élève de Gryffondor, du nom de Logan Jackson selon le kaléidoscope. Il me salua poliment et déposa au bout d'un moment son travail. L'élève suivant était de la même maison et du même sexe. Il s'approcha de moi et me déclara gaiment :

Bonjour bonjour Professeure, vous allez bien ce matin ? J'ai hâte de voir ce que donne les cours avec vous !

Je joignais mes mains et posait mon menton sur la pointe de mes doigts.

-Vous savez, monsieur Casson, je doute fort que mon humeur vous intéresse... Et je me moque éperdument de votre avis sur mes cours. Vous devez les suivre et moi les donner, c'est ainsi que va la vie.

Je n'en attendait pas plus et je me détachais de l'élève, plongeant mon regard bleu translucide sur la copie d'une élève de quatrième année. Alma Stroller, une jaune et noire. Ne prenant pas la peine de me saluer, elle se dirigea vers sa condisciple. Je la regardait fixement. Quand elle s'approcha pour déposer le parchemin où elle avait écrit sa définition, je lui adressais un grand sourire.

Bonjour, Miss Stroller.

Je lui désignais sa chaise d'un geste. Si elle ne voulait pas d'ennuis, elle avait intérêt à faire profil bas. J'en avait marre de jouer les professeure-poule. Ils étaient grands, ils assumaient. Ebenezer Lestrange arriva après. Le Serdaigle me salua, et je lui répondit poliment. Il s'installa vers Lilith. Il fit l'exercice sans broncher. Bien. Ce garçon semblait plus discipliné que ce que son nom laissait présager. Ellay, une élève que j'avais remarqué pour son assiduité gagna la salle. Elle s'installa après m'avoir saluée. Elle, je l'aimais bien. Elle nota une brève note sur la peur qu'elle porta dans la coupe. Une nouvelle Poufsouffle gagna la classe : Renesmée. Elle vint s'asseoir derrière Justin, près de ma filleule. Elle fit le petit travail demandé. Il ne manquait que Violaine..

Et celle-ci fit une entrée que je ne risquais pas de louper. Elle était complètement Ivre, cela me semblait évident. Elle ne marchait pas droit. Elle titubait, et elle gagna avec peine une place après m'avoir dit bonjour d'une voix sortit de je ne sais où. Quand elle me porta sa définition, je la récupérait moi même et la laissait de côté. Je m'approchais doucement d'elle, et sans lui laisser le temps de broncher, portais ma baguette sur sa tempe :

-#Finite Titilus

Le sortilège du sobriété. L'alcool allait s'éliminer de son sang. Autant dire que l'heure n'allait pas être agréable. J'allais chercher une bassine que je posais près d'elle. On ne sait jamais. Au moins tout le monde était arrivé. Je gagnais le tableau, et examinais ma classe. Je trouvais bien que chaque maison est approximativement fourni le même nombre d'étudiants. Je croisais les bras sur mon chemisier et commençais à parler..

Bonjour à tous. Bienvenue en cours de DFCM. Ne tardons pas plus avec les blabla conventionnels et entrons dans le vif du sujet. La peur. Je suppose que la plupart d'entre vous est un sentiment. Je dirais que la peur est une impression. Elle est personnelle : personne ne vit la peur de la même manière. Et nous n'avons pas tous les mêmes frayeurs.

D'un #Accio , j'attirais à moi la coupe dans laquelle chaque élève avait laissé sa définition. Je commençais ma lecture, ne sélectionnant que ceux qui me semblait intéressant.

-"La peur est une forte émotion indispensable à notre survie. En effet, la peur est un sentiment qui sert à nous prévenir lorsqu'un danger ou qu'une situation de risque nous guette. Elle se manifeste d'abord psychologiquement, mais aussi physiquement bla bla bla .Même si la peur est trop importante ou irrationnelle, elle peut parfois être handicapante. On parle dans ce cas de phobie.
La peur est très personnelle: chaque personne a ses propres peurs...
et bla bla bla. " Voici une définition que je trouve intéressante. Certains d'entre vous sont ils les victimes d'une phobie particulière ?
"

Je trouvais que cette définition donnait bien l'esprit du cours.

-Bien, maintenant que vous avez rassemblé vos idées sur ce sujet... Pouvez vous me dire ce qu'est le #Terorrim ? Comment fonctionne-t-il ? Et surtout... Comment réagissez vous personnellement à la frayeur ?

Je venais de poser un certains nombres de questions. Je comptais accorder des points, la théorie était le moment parfait pour cela. Les bras toujours croisés, j'examinais les réactions de tous mes étudiants. Je cherchais surtout à prévoir lesquelles seraient les plus sensibles lors de la partie pratique. Il s'agissait là de ne prendre aucun risque.

HRPG : à lire avant de poster
Je vous remercie de votre réactivité a tous. Merci de bien vouloir lire ce poste en entier, il contient de nombreuses informations importantes. Lors de vos réponses, pensez à en laisser pour les autres, vous n'êtes pas seul on monde. Je vous invite à consulter le panneau de DFCM pour voir comment je compte les points. Vous saurez que vous rapportez gros à votre maison en étant actif... !
Amusez vous bien ! Vous avez jusqu'à dimanche prochain pour poster.
Cordialement.
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Lilith Bee, le  Dim 31 Aoû 2014 - 17:47

Lilith ne resta pas seule bien longtemps: une serdaigle et un Poustoufle la rejoignirent bientôt à sa table. les deux avaient l'air timides, mais elle les gratifia d'un sourire franc et les salua à son tour.
Puis elle vit une tête connue arriver : Eb' venait de faire son entrée dans le cours, remarquant tout de suite la rouge et or qu'il avait rencontré dans la forêt interdite quelques "nuits" plus tot.
Sans grande surprise, il vint s'assoir à coté de Lilith qui fut ravie de cette proximité.

- Salut Lilith!

- Salut Eb'! Contente de te retrouver ici! La peur ça nous connait après tout. dit-elle avec un clin d'oeil.

La préfète des Gryffondor, Violaine fut la dernière a entrer en classe, de manière hasardeuse...
** En voilà une qui n'a pas du passer sa nuit dans le dortoir.**
Mademoiselle Boccini lui approcha une bassine, ce qui ne présageait rien de bon pour la suite du cours. Pourtant, les cours de DFCM nécessitent souvent d'avoir toutes ses forces. Elle espérait qu'il n'y aurait pas d'incident. Bien qu'un peu d'action ne serait pas de refus afin de se réveiller de bon matin.
Le professeur examina la classe puis démarra enfin son cours.


- Bonjour à tous. Bienvenue en cours de DFCM. Ne tardons pas plus avec les blabla conventionnels et entrons dans le vif du sujet. La peur. Je suppose que la plupart d'entre vous est un sentiment. Je dirais que la peur est une impression. Elle est personnelle : personne ne vit la peur de la même manière. Et nous n'avons pas tous les mêmes frayeurs.

Génial, cela correspondait plus ou moins à la définition que Lilith avait donnée.
La prof pointa sa baguette vers la coupe du fond de la classe avec un #Accio et piocha les définitions une à une avant d'en choisir une qui semblait lui convenir et la lu à haute voix.


-"La peur est une forte émotion indispensable à notre survie. En effet, la peur est un sentiment qui sert à nous prévenir lorsqu'un danger ou qu'une situation de risque nous guette. Elle se manifeste d'abord psychologiquement, mais aussi physiquement bla bla bla .Même si la peur est trop importante ou irrationnelle, elle peut parfois être handicapante. On parle dans ce cas de phobie.
La peur est très personnelle: chaque personne a ses propres peurs... et bla bla bla. " Voici une définition que je trouve intéressante. Certains d'entre vous sont ils les victimes d'une phobie particulière ?


C'était le parchemin de Lilith! La Gryffondor senti la fierté rougir ses joues et ne put contenir un sourire. Elle aimait beaucoup cette matière et cela lui faisait plaisir de commencer avec de bonnes bases!
Pourtant, la dernière question de la prof sur les phobies ne la rassurait tout de même pas, et elle commençait à sentir une légère pression sur son estomac. Elle se félicita de ne pas avoir déjeuner avant de partir, elle ne voulait pas avoir à utiliser elle aussi la bassine de Violaine!


-Bien, maintenant que vous avez rassemblé vos idées sur ce sujet... Pouvez vous me dire ce qu'est le #Terorrim ? Comment fonctionne-t-il ? Et surtout... Comment réagissez vous personnellement à la frayeur ?

Lilith leva tout de même la main, elle ne voulait surtout pas se laisser aller comme une fillette!

- Personnellement je ne crois pas avoir de phobie, du moins je n'en ai pas la connaissance. Elle respira un grand coup, en espérant que sa phobie ne lui serait pas révélée aujourd'hui, puis continua.
- Je ne connais pas le sortilège #terorim, mais face à la frayeur je crois que personnellement j'ai plusieurs réactions: cela peut décupler mes forces et ma réactivité si cela met en danger les personnes alentours. Dans le cas contraire, il m'est déjà arrivée d'être complètement pétrifiée et dans ce cas la peur m'enlève toutes mes forces. Mais je ne me suis retrouvée dans cette situation qu'une seule fois et.... non rien.

Lilith ne finit pas sa phrase, indiquant que sa réponse était complète.
Cette fameuse fois, elle n'était pas si lointaine, et le souvenir de ses jambes qui se dérobent sous elle n'était pas de ceux que l'on aime à se rappeler.
Et puis cela avait été de pair avec une colère terrible qui avait amené Lilith à commettre l'irréparable. Non, la rouge et or n'en dirait pas plus, cela était bien trop éprouvant pour elle.
Elle regarda Mlle Boccini en espérant que cette dernière ne lui demanderait pas plus de précision, et attendit la réaction de cette dernière et les réponses des autres élèves.
Invité
Anonymous
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Dim 31 Aoû 2014 - 18:30

Plusieurs personnes entrèrent rapidement dans la salle qui puait le renfermé et la poussière et s'installèrent tous à côté de leurs amis, enfin, c'est ce que Rose pensait, mais une fille de sa maison nommée Alma vint s'asseoir à ses côtés en lui lassant un sourire amical. Rose lui rendit son sourire et tourna la tête au moment ou Alma commençait à écrire sa réponse sur un bout de parchemin. Quand celle-ci revint, Rose décida de lui adresser la parole, histoire de sympathiser.

- " Bonjour, moi, c'est Rose et toi, c'est Alma, c'est ça ? Dit Rose avec un sourire enthousiaste. "

Une autre fille de Poufsouffle les rejoignit un peu plus tard, elle aussi offrit un joli sourire de salutation. Rose sourit puis la salua en retour. La dernière élève a rentré en classe se nommer Violaine et elle ne semblait pas être dans son état habituel, même si Rose ne la connaissait pas, elle doutait que Violaine marchait en titubant tous les jours. Par précaution, le professeur Boccini plaça une bassine, Rose fronça les sourcils, cette fille n'allait jamais pouvoir faire ce cours correctement car les cours de DFCM nécessitaient assez d'énergie et de force. Mais bon, au moins ils auraient de l'action pendant ce cours, ce qui ne dérangeait absolument pas Rose. Avant de commencer le cours, le professeur Boccini scanna la pièce puis commença à parler.

- Bonjour à tous. Bienvenue en cours de DFCM. Ne tardons pas plus avec les blabla conventionnels et entrons dans le vif du sujet. La peur. Je suppose que la plupart d'entre vous est un sentiment. Je dirais que la peur est une impression. Elle est personnelle : personne ne vit la peur de la même manière. Et nous n'avons pas tous les mêmes frayeurs.

Boccini pointa la coupe avec sa baguette et formula audible accio, puis elle se mit à chercher une définition qui lui conviendrait. Rose savait que sa définition n'allait pas être choisie et elle avait raison, ce fut une autre définition qui franchit les lèvres du professeur de DFCM.

- " La peur est une forte émotion indispensable à notre survie. En effet, la peur est un sentiment qui sert à nous prévenir lorsqu'un danger ou qu'une situation de risque nous guette. Elle se manifeste d'abord psychologiquement, mais aussi physiquement bla bla bla .Même si la peur est trop importante ou irrationnelle, elle peut parfois être handicapante. On parle dans ce cas de phobie.
La peur est très personnelle: chaque personne a ses propres peurs... et bla bla bla. " Voici une définition que je trouve intéressante. Certains d'entre vous sont ils les victimes d'une phobie particulière ? "


Rose réfléchit à toute vitesse et quand elle s'apprêta à parler une autre élève, de Gryffondor prit la parole en disant qu'elle n'avait pas de phobie et qu'elle n'avait aucune idée de ce que #Terrorim était. Mais une fois que sa phrase prit fin, Rose leva la main, souleva ses sourcils comme si elle était étonnée.

- Je suis victime d'une phobie particulière en effet, S'exclama-t-elle, J'ai une très grande peur des eaux profondes. Et honnêtement, moi non plus j'ai aucune idée de ce qu'est le #Terrorim et comment je réagis à la frayeur ? Je ne sais pas vraiment moi-même, je m'évanouis souvent au tout début, mais si c'est un cas d'extrême urgence, j'essaye de faire tout mon possible pour rester sur pied. "
Invité
Anonymous
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Dim 31 Aoû 2014 - 18:47

Heather et Clarissa étaient entrées en cours les premières mais étrangement en une seconde à peine la classe s'était remplie... Étrange, la brune se frotta un peu ses yeux endoloris comme si elle venait à peine de les ouvrir. Réfléchissant un peu elle put vite en arriver à la conclusion qu'elle venait de profiter du temps qu'elle avait avant le commencement du cours pour terminer sa nuit. Apparemment, la professeure n'avait pas donné de consignes avant que la préfète reprenne conscience. Elle vit donc celle qui devait leur enseigner à se défendre donner une bassine à la quatrième élève de la table où Heather et elle s'étaient assises. Se penchant un peu elle put voir une tête inconnue avec un les signes de Gryffondor, avant de se retourner sans trouver grand intérêt à cette jeune fille, Clarissa remarqua un petit insigne sur sa robe. Le même que celui d'Heather et elle. Donc elle était préfète. N'ayant jamais vu ni Kaëlie ou Violaine mais les connaissant seulement de nom, la Serpentard ne pouvait pas mettre de nom sur la tête de la jeune fille un peu hébétée.

La jeune Samson avait réussi à récupérer quelque peu ses esprits quand mademoiselle Boccini avait entamé ses explications. Elle put donc en comprendre les tenants et aboutissants. Pendant que les instructions étaient données Clarissa remarqua aussi que Spencer occupait la dernière place disponible à leur table. Rien de bien important. Récupérant la coupe, l'enseignante choisit un morceau de papier et en lut l'inscription qui paraissait être une explication réaliste de ce qu'était la peur. Venant ensuite les habituelles questions, Clarissa se prit comme d'habitude au jeu de répondre à ces dernières pour avoir une partie du cours réussie la pratique étant déjà perdue d'avance.

Au niveau du sortilège #Terrorim, il provoque une très grande peur sans fondement à celui qui le reçoit après pour les réactions elles sont subjectives à la peur et euh... Pour ma part je préfère les garder pour moi-même. Ouais c'est mieux comme ça.

BA de la journée faite ! Mais pas le moment de se rendormir non plus, une préfète n'était pas là pour le strict minimum. En parlant de préfète Clarissa se demandait comment celle des Gryffondor avait fait pour se mettre dans cet état . Après avoir reçu une éventuelle réaction de la professeure, la Serpentard se tourna vers Heather avec un petit coup de coude.

C'est Violaine ou Kaëlie celle-là ? Pointant la jeune fille concernée. Elle a pas l'air bien.
Invité
Anonymous
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Dim 31 Aoû 2014 - 19:35

L'arrivée d'élèves emplissait la salle de bruits désagréables à l'écoute. Ses pensées ne parvenaient pas à faire taire ce flot de paroles. Alors comme pour échapper à la pièce, elle écrivit. Des mots insensés qui ne peuvent pas se retrouver côté à côté, parfois même des phrases au sens contraire. Oui, ce texte n'était qu'un paradoxe de plus. Les mots qui lui venaient étaient directement retranscrits sur cette feuille vieillie. Son regard se levait même du papier pour se perdre au loin. Toute logique n'avait plus sa place sur ce parchemin, même dans son esprit. Qui oserait défier les lois de l'âme ? Mis à part ces inconscients qui n'auront que leur cris de douleur pour se défendre. Une douce entaille sur ce visage trop beau, une mise à nu pour un ridicule éternel, une brûlure sur cette peau pure. Cet inconscient ne pourra que souffrir pour son impertinence et sa curiosité.

La voix de sa marraine vint la déranger telle une bourrasque renversant un si bel arbre. Ses yeux se levèrent automatiquement vers cette même-personne. Son corps venait de s'élever avec force, elle se retint même de justesse à crier. Sa voix n'était pourtant pas forte, mais assez pour la faire réagir. Boccini détailla donc la peur pour ensuite lire la définition d'un élève qui se trouve être une Gryffondor. La jeune fille rougit comme une vierge effarouchée pour ensuite sourire. Exaspérant. Ses billes sardoines observèrent les tables de droite à gauche et vit qu'une rouge et or affichait un visage ... un air de quoi finalement ? La seule chose qu'elle pouvait affirmer avec certitude était qu'elle n'avait pas l'air de se porter merveilleusement bien ce qui lui réchauffa le cœur. Enfin !

La rouge et or s'exprima, faisant part de ses réactions suivie de peu part Lightness, cette fille qui portait un amour beaucoup trop "guimauve" à son compagnon. Celle-ci se contenta de narrer sa phobie qui se disait spéciale. Enfin Samson, préfète en chef, donna la définition du sort. Heureusement, elle laissa quelques informations en suspens ce qui permet à Linaewen de renchérir :

« Le moyen d'échapper à cette peur illusoire est une contrôle absolue de soi-même, ce qui n'est pas accessible pour tous. Ceux qui sont touchés pour ce sort ressentent les effets secondaires qui ne sont pas des plus agréables »

Ces indications dites, elle fixa l'objet caché par ce drap noir. Il ne fallait pas être un génie pour savoir ce qui se cache.
Invité
Anonymous
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Dim 31 Aoû 2014 - 19:38

Logan ne fit pas attention à ses voisins de classe pour le moment. Il vit défilé les différents élèves qui s'étaient inscrit au cours de Défenses Contre les Forces du Mal. Ce fut Violaine Corrigan, l'une des préfètes de Gryffondor, qui entra en dernier dans la salle et vu son êta, elle n'avait pas passer la nuit dans son dortoir. La professeur de DFCM, s'approcha de Violaine et lui lança un sort de sobriété. Elle lui déposa également une bassine près d'elle. *Et bien, ça commence bien pour nous*, se dit Logan. La professeur gagna le tableau, croisa les bras sur son chemisier et commença à parler :

"Bonjour à tous. Bienvenue en cours de DFCM. Ne tardons pas plus avec les blabla conventionnels et entrons dans le vif du sujet. La peur. Je suppose que la plupart d'entre vous est un sentiment. Je dirais que la peur est une impression. Elle est personnelle : personne ne vit la peur de la même manière. Et nous n'avons pas tous les mêmes frayeurs."

Elle lança un Accio, ce qui fit venir la coupe où tous les élèves avaient déposé leur définition de la peur. Elle commença alors sa lecture en ne choisissant que celle qui lui plaisait.

-"La peur est une forte émotion indispensable à notre survie. En effet, la peur est un sentiment qui sert à nous prévenir lorsqu'un danger ou qu'une situation de risque nous guette. Elle se manifeste d'abord psychologiquement, mais aussi physiquement bla bla bla . Même si la peur est trop importante ou irrationnelle, elle peut parfois être handicapante. On parle dans ce cas de phobie.
La peur est très personnelle: chaque personne a ses propres peurs... et bla bla bla. " Voici une définition que je trouve intéressante. Certains d'entre vous sont ils les victimes d'une phobie particulière ? "


Elle enchaina :

-Bien, maintenant que vous avez rassemblé vos idées sur ce sujet... Pouvez vous me dire ce qu'est le #Terorrim ? Comment fonctionne-t-il ? Et surtout... Comment réagissez vous personnellement à la frayeur ?

Ce fut d'abord une fille de sa maison qui leva la main qui donna sa réponse, puis une Poufsouffle, une Serpentard enfin une autre Serpentard. Logan réfléchi avant de répondre, il avait déjà entendu ce sort quelque part. Il leva alors la main et donna sa réponse.

"Ma phobie à moi c'est celle de la mort. Je préfère ne pas expliquer pourquoi. Le #Terorrim permet de confiné l'esprit d'une personne touchée me semble-t-il. Il permet de reproduit le sentiment et la sensation de la peur. La personne visée est terrifiée et peur tous ces moyens. Le seul moyen de contrer ce sort est une grande maîtrise de soi. C'est tout ce que je sais. Et pour répondre comment je réagis à la peur, je perds tous mes moyens comme la plupart des personnes"

Une fois sa réponse donnée, Logan souffla. *Une bonne chose de faite*. Il attendit ensuite les réponses des autres élèves présents.
Invité
Anonymous
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Dim 31 Aoû 2014 - 20:25

Tout les élèves étaient présents même Violaine qui avait l'air d'être mal en point, décidément à chaque qu'Ellay la voyait elle n'allait jamais bien. L'humeur de Mlle Boccini était aussi cassante que d'habitude mais El' éprouvait une sorte sympathie pour cette jeune femme, en tout cas elle adorait ses cours. La voix du professeur se fit entendre :

-Bonjour à tous. Bienvenue en cours de DFCM. Ne tardons pas plus avec les blabla conventionnels et entrons dans le vif du sujet. La peur. Je suppose que la plupart d'entre vous est un sentiment. Je dirais que la peur est une impression. Elle est personnelle : personne ne vit la peur de la même manière. Et nous n'avons pas tous les mêmes frayeurs.

La peur une chose qu'Ellay ne redoutait pas tant que ça, elle l'avait déjà vécu plusieurs fois. Le cours promettait d'être très excitant et instructif pour sûr ! Le professeur face à un petit brouhaha  éleva un peu la voix pour la lire la définition qu'elle avait pioché :



-"La peur est une forte émotion indispensable à notre survie. En effet, la peur est un sentiment qui sert à nous prévenir lorsqu'un danger ou qu'une situation de risque nous guette. Elle se manifeste d'abord psychologiquement, mais aussi physiquement ... " Voici une définition que je trouve intéressante. Certains d'entre vous sont ils les victimes d'une phobie particulière ?

Pour Ellay qui était claustrophobe la question lui parlait très bien mais elle hésitait à en parler devant les autres. Cela serai avouer une de ses faiblesses et certaines personnes pourrait éventuellement sans servir contre elle. En revanche de ce qu'allait dire le professeur, El' était sur de pouvoir répondre :


-Bien, maintenant que vous avez rassemblé vos idées sur ce sujet... Pouvez vous me dire ce qu'est le #Terorrim ? Comment fonctionne-t-il ? Et surtout... Comment réagissez vous personnellement à la frayeur ?


Bien d'autres avaient répondu avant la Poufsouffle mais si elle avait une chance de faire gagner sa Maison alors c'était le moment ! Alors d'une voix assurée elle commença à parler :

-Professeure, #Terorrim vient du mot terreur, cette formule désigne le sortilège de la peur. Il faut un assez bon niveau pour le maîtriser, Je suis sur que vous  le maîtrisez déjà non ? Mais attention les effets secondaires peuvent être des plus violents !
Quant à ma phobie, oui j'en ai une, je suis claustrophobe mais j'ai aucune honte de le dire puisque j’apprends à me contrôler.


La jeune fille avait dit tout cela sans reprendre sa respiration, quoiqu'on pouvait en dire elle voulait montré que la théorie sur la peur ne lui était pas inconnue. Elle espérait se montrer digne de sa Maison.
Renésmée
Renésmée
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Renésmée, le  Dim 31 Aoû 2014 - 22:25

Renésmé avait attendu patiemment, tout en essayant de garder son calme. Elle avait une grosse boule au ventre. Elle était en train de faire une crise de panique. Elle respira profondément et réussi à retrouver son calme. Ce silence ne l'aidait pas vraiment non plus. La suite du cours s'annonçait difficile... Le Professeur commença enfin à parler,ce qui soulagea la Poufsouffle.

-Bonjour à tous. Bienvenue en cours de DFCM. Ne tardons pas plus avec les blabla conventionnels et entrons dans le vif du sujet. La peur. Je suppose que la plupart d'entre vous est un sentiment. Je dirais que la peur est une impression. Elle est personnelle : personne ne vit la peur de la même manière. Et nous n'avons pas tous les mêmes frayeurs.

Elle commença alors à fouiller pour trouver une bonne définition. La Poufsouffle savait déjà que sa définition n'allait pas être lu. Elle n'était pas très forte en écriture. Quand elle trouva enfin la définition qui lui plaisait elle la lu à voix haute.

-"La peur est une forte émotion indispensable à notre survie. En effet, la peur est un sentiment qui sert à nous prévenir lorsqu'un danger ou qu'une situation de risque nous guette. Elle se manifeste d'abord psychologiquement, mais aussi physiquement bla bla bla . Même si la peur est trop importante ou irrationnelle, elle peut parfois être handicapante. On parle dans ce cas de phobie.
La peur est très personnelle: chaque personne a ses propres peurs... et bla bla bla. " Voici une définition que je trouve intéressante. Certains d'entre vous sont ils les victimes d'une phobie particulière ? "


Alors que Renésmée pensait que le Professeur avait finit, elle continua.

-Bien, maintenant que vous avez rassemblé vos idées sur ce sujet... Pouvez vous me dire ce qu'est le #Terorrim ? Comment fonctionne-t-il ? Et surtout... Comment réagissez vous personnellement à la frayeur ?

La Poufsouffle n'avait aucune idée de ce qu'était le #Terorrim. Elle ne savait pas encore si elle allait répondre. Le temps qu'elle se décide, d'autres élèves avaient parlé. Elle sa lança alors et espéra que ça voix ne tremblerait pas trop.

- J'ai moi aussi une phobie. C'est le..., le sang. Lorsque j'ai peur, je suis tétanisé et je ne peux pas parler ni bouger. La plupart du temps, je m'évanoui. Cela ne m'est jamais arrivé, que la peur m'aide. Je...

Elle s'arrêta là. Elle ne voulait pas continuer.
Invité
Anonymous
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Lun 1 Sep 2014 - 4:30

La classe commençait à prendre forme au fur et à mesure que les élèves remplissaient la salle. Les Quatre Maisons étaient pour une fois presque à un nombre égal. Justin remarqua d'ailleurs beaucoup de nouvelles têtes qu'il n'avait jusqu'à présent jamais vu. Une élève pourtant se démarqua du lot en faisant une entrée plutôt remarquée. La professeur sembla l'avoir remarqué comme plusieurs élèves. Finalement, après avoir lu le court mot que la rouge et or avait rédigée elle pointa sa baguette sur la tempe de la jeune femme. Souhait-elle à nouveau immobiliser la préfète des rouge ? Justin fixa le bout de bois de Boccini jusqu'à que celle-ci ne formule finalement un sortilège de sobriété. Venir en cours bourré ? Sans déconner ? Et être préfète en plus ? Quel exemple. Elle ramena en plus de cela une bassine qu'elle déposa au côtés de la rouge. L'heure qu'elle allait passer dans cette salle promettait...

Finalement la professeur ne s'éternisa pas sur le cas de l'étudiante. A vrai dire elle n'en dit même pas un mot. Elle se positionna face aux tables des élèves, les bras croisés elle balaya d'un rapide coup d'œil chaque élève. Elle était officiellement avec "Professeur" West. Quel gâchis, une si jolie femme... Elle brisa finalement la glace en lançant le cours. Tout le monde semblait être arrivé.

« Bonjour à tous. Bienvenue en cours de DFCM. Ne tardons pas plus avec les blabla conventionnels et entrons dans le vif du sujet. La peur. Je suppose que la plupart d'entre vous est un sentiment. Je dirais que la peur est une impression. Elle est personnelle : personne ne vit la peur de la même manière. Et nous n'avons pas tous les mêmes frayeurs. »

Elle était directe et venait bien de confirmer le sujet du cours, la peur. Certains élèves devaient pleurer intérieurement et se demander pourquoi ils s'étaient inscrits à ce cours. Pour Justin le sujet paraissait stimulant, d'autant plus que grâce à la "chose" cachée dans l'armoire les peurs de chaque élève seraient révélées. Elle leva gracieusement sa baguette magique et la coupe dans laquelle chaque élève avait déposé sa définition vola à travers la salle de classe pour arriver dans la main de Valentina. Elle commença à fouiller les morceaux de parchemin et elle en déposa quelques uns qu'elle venait de lire intérieurement. Finalement elle en saisit un qu'elle lut à voix haute devant la classe. Surement qu'elle l'avait sélectionnée.

« La peur est une forte émotion indispensable à notre survie. En effet, la peur est un sentiment qui sert à nous prévenir lorsqu'un danger ou qu'une situation de risque nous guette. Elle se manifeste d'abord psychologiquement, mais aussi physiquement bla bla bla .Même si la peur est trop importante ou irrationnelle, elle peut parfois être handicapante. On parle dans ce cas de phobie.
La peur est très personnelle: chaque personne a ses propres peurs... et bla bla bla. " Voici une définition que je trouve intéressante. Certains d'entre vous sont ils les victimes d'une phobie particulière ?
»

Le Serpentard n'écoutait que d'une oreille. À entendre cela semblait un charabia incompréhensible. Ça parlait de phobie, accompagné d'une question du professeur sur les phobies des élèves. Le vert et argent eut beau chercher dans son esprit il n'avait aucune phobie. Du moins elle ne s'était jamais manifesté jusqu'aujourd'hui.

« Bien, maintenant que vous avez rassemblé vos idées sur ce sujet... Pouvez vous me dire ce qu'est le #Terorrim ? Comment fonctionne-t-il ? Et surtout... Comment réagissez vous personnellement à la frayeur ? »

Elle parlait là d'un sortilège qu'on pourrait qualifier de complexe, même si un élève de septième année pourrait aisément le réussir. Il fouilla dans son esprit pour se rappeler de ce qu'il avait lu sur ça mais il fut devancé par Clarissa Samson, la préfète, et Linaewen, une Serpentarde littéralement squelettique. Il prit finalement la parole après que quelques élèves de chaque maison l'aient devancé.

« Le sentiment que profère ce sortilège est en effet de la peur, mais pas réellement. C'est simplement une impression, une illusion si vous préférez, qui avec un peu d'entraînement peut facilement devenir surmontable, même si elle peut se révéler insupportable pour quelqu'un qui ne se contrôle pas. Cette peur est étrange, on a peur sans aucune raison apparemment, sans même imaginer la chose qui nous fait le plus peur, elle vient toute seule et nous frappe. Personnellement je ne pense pas avoir de phobie même si j'ai peur de certaines choses en particulier. Quand j'ai peur je transpire beaucoup, voir énormément, mon rythme cardiaque accélère et j'ai l'impression de manquer d'air. Professeur, est-ce que ce sortilège utilisé à répétition sur une même personne peut lui causer la mort ou la paralysie ? »
Invité
Anonymous
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Lun 1 Sep 2014 - 12:08

Une fois son morceau de parchemin déposé dans la coupe prévue à cet effet, Jasmine se mit à observer chaque élève entrant et prenant place dans la salle de classe. Elle fut d'ailleurs assez contente de la diversité présente. Ce cours comportait environ le même nombre d'élèves venant de chaque maison. Ayant toujours trouvé la séparation en maison assez favorable à la division. Et, parfois, ce principe l'agaçait. Alors, voir les maisons se rassembler en un cours lu plaisait.

La dernière élève à prendre place à une table avait l'air réellement mal. Il était évident qu'elle n'avait pas du dormir de la nuit. Cette attitude dégoutait un peu Jasmine, qui trouvait que venir en cours avec la gueule de bois était un manque de respect évident. Et puis, comment se concentrer dans ces conditions ?

Lorsque la professeure prit la parole, l'attention de la Bleue et Bronze se reporta sur elle.

Bonjour à tous. Bienvenue en cours de DFCM. Ne tardons pas plus avec les blabla conventionnels et entrons dans le vif du sujet. La peur. Je suppose que la plupart d'entre vous est un sentiment. Je dirais que la peur est une impression. Elle est personnelle : personne ne vit la peur de la même manière. Et nous n'avons pas tous les mêmes frayeurs.

Un parchemin vierge et sa plume se trouvaient sur la table de Jasmine, prêts à l'utilisation. En bonne Serdaigle, la jeune femme ne tarderait pas à prendre des notes. Quand elle suivait un cours, elle ne faisait pas les choses à moitié.

Mademoiselle Boccini attira à elle la coupe contenant les définitions de chaque élève. Elle en prit un et le lut.

"La peur est une forte émotion indispensable à notre survie. En effet, la peur est un sentiment qui sert à nous prévenir lorsqu'un danger ou qu'une situation de risque nous guette. Elle se manifeste d'abord psychologiquement, mais aussi physiquement bla bla bla .Même si la peur est trop importante ou irrationnelle, elle peut parfois être handicapante. On parle dans ce cas de phobie.
La peur est très personnelle: chaque personne a ses propres peurs... et bla bla bla. " Voici une définition que je trouve intéressante. Certains d'entre vous sont ils les victimes d'une phobie particulière ? "


Bien que ce n'était pas la sienne, Jasmine trouva cette vision de la peur intéressante, et ne tarda pas à en prendre note, écrivant à toute vitesse.

-Bien, maintenant que vous avez rassemblé vos idées sur ce sujet... Pouvez vous me dire ce qu'est le #Terorrim ? Comment fonctionne-t-il ? Et surtout... Comment réagissez vous personnellement à la frayeur ?

Puis, elle leva les yeux et constata que sa voisine avait déjà prit la parole. Elle attendit patiemment que celle-ci eut terminé pour se proposer à son tour. Seulement, elle n'était pas assez rapide, et se fit distancer par un autre élève, et encore un, et ainsi de suite. Finalement, elle ne réussit à prendre la parole qu'une fois la moitié des élèves de la classe passée. Elle leva la main, s'éclaircit la gorge et commença.

"Comme dit précédemment, le sortilège #Terorrim, une fois lancé contre quelqu'un, provoque une peur inexpliquée chez l'adversaire. Celui-ci se retrouve assailli par ses propres démons, sans réellement savoir quoi ou qui provoque cette peur.
Personnellement, je ne sais pas du tout quelles sont mes phobies. Enfin, j'ai une peur bleue des incendies, mais je ne sais ppas si on peut vraiment appeler ça une phobie. Je dirai plus... une terreur d'enfance peut-être...
Et, quand je me trouve dans une situation de peur extrême, j'ai souvent tendance à me recroqueviller sur moi-même en me répétant que ce n'est pas réel. Bien sûr, il m'arrive parfois de parvenir à réagir et à me défendre, mais ma première réaction sera de me jeter au sol et de ne plus bouger...
"

Après ces réponses, Jasmine se tut, signe que son intervention avait prit fin. Alors, elle attendit qu'un autre élève prenne la parole, exposant son point de vue.
Invité
Anonymous
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Lun 1 Sep 2014 - 14:53

Une fois les élèves arrivaient, la professeure se levait et commençait alors à parler, elle donnait des définitions prisent dans la coupe où nous avions au préalable écrit ce que l'on pensait de la définition de ce mot. Tout en continuant de parler, je la regardais attentivement, puis, petit à petit, je perdais ma concentration, je ne faisais plus tout à fait attention à ce qu'elle disait et commençais alors à détacher les yeux d'elle. Mes yeux fixaient dès lors les camarades qui se trouvaient non loin de moi. En faisant cela, j'apercevais plusieurs connaissances, il y avait Jasmine, une amie depuis quelques temps, ainsi qu'Alma, une fille avec qui je venais de faire connaissance, pour qui la présence était source de joie, elle était assise à côté d'une fille de sa maison, je ne lui avais jamais parlé, peut-être l'avais-je vu, mais sans grande impression. Quand je repensais au fait qu'il valait mieux écouter la prof, je tournais mon regard vers elle, puis, l'écoutait donner des consignes auxquels chaque élèves devaient répondre. Je ne pressais alors pas, j'attendais qu'une major partie parle, puis, une fois mon tour venu, je répondus sans grande conviction.

Pour ce qui est du sortilège, je ne pense pas avoir de chose particulière à rajouter étant donné les personnes passaient avant moi, ils ont dit ce qui comptait, alors ce ne serait que répéter. Pour ce qui est de ma réaction envers la frayeur, je ne peux dire sans y être confronté, mais pour ma part, il n'y a pas de chose qui me font peur en particulier, si ce n'est perdre un être chers, c'est la seule chose qui me fait peur. Je finissais alors ma phrase en regardant Alma, puis Jasmine et n'oublier pas de regarder la prof pour ne pas l'énerver en parlant sans la regarder. C'est donc tout ce que j'ai à dire sur ce sujet, madame.

Une fois mon temps de parole terminé, je regardais alors, de façon non attentive, les autres élèves parler et répondre aux questions.
Invité
Anonymous
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Mer 3 Sep 2014 - 17:30

Quentin suivait le cours avec attention sans dire un mot. Alors qu'il regardait un peu partout la Préfète Gryffondor débarqua dans la salle, elle était ivre, ce que Miss Boccini régla vite fait grâce à un sort alors inconnu pour Quentin mais dont il connaissait la formule à présent. Comme à son habitude il était très timide et parlait rarement mais il était toujours attentif et comprenait les choses. Il espérait impatiemment pouvoir sortir sa baguette pendant ce cours. La peur, voila un sujet important car tout le monde est confronté à quelque chose dont il a peur. Miss Boccini lue les petits morceaux de parchemins présents dans la coupe, que les élèves avaient déposé au fond avec écris leur propre définition de la peur. Après ça elle cita à voix haute les meilleurs définitions et posa de nombreuses questions:

"-Bien, maintenant que vous avez rassemblé vos idées sur ce sujet... Pouvez vous me dire ce qu'est le #Terorrim ? Comment fonctionne-t-il ? Et surtout... Comment réagissez vous personnellement à la frayeur ?"


Quentin réfléchit mais avant de pouvoir trouver les questions mais des élèves avait déjà trouvé avant lui. Il vit les mains se lever une à une et écoutait avec précision les réponses. Alors que la question sur le Terrorim avait été réglé depuis quelques dizaines de secondes, les élèves continuaient de parler au professeur, notamment pour parler de leur phobie. Quentin hésitait à lever la main. Sa phobie était les Man..... enfin les Sorciers et Sorcières qui font régner la peur partout où il passe et qui sont soit disant de retour. Que dis-je, qui sont de retour, après ce qui c'est passé l'année dernière lors du Grand Bal à Poudlard. Le Retour des Serviteurs de Vous-Savez-Qui, ou plutôt leurs descendants. Ce n'était pas vraiment une phobie mais il les craignait, mais il n'hésiterait pas à les combattre si il le fallait. Alors que Pierre Casson le Gryffondor avait fini de parler, Quentin leva la main et Professeur Boccini lui donna la permission de parler :

"Comme a dit Pierre, je pense qu'il est inutile de rajouter des choses sur le sortilège de #Terorrim puisque tout a été dit."

Quentin fessait tourner sa plume entre ses doigts et jeta un regard à toute la classe.

"Concernant l'autre question, quand j'ai peur je peux soit fuir, rester sur place sans bouger ou alors vaincre cette peur. Les personnes réagissent différemment face à la peur, selon leur forme, le contexte de l'action et pleins d'autres éléments. Pour ce qui est de ma phobie, je n'en ai pas tellement, mais une chose me fait peur, les..."

D'un seul coup Quentin s'interrompit, peut-être il y avait-il des Futurs Mangemorts dans cette classe, qui sait ? Il ne valait mieux pas l'annoncer et il lança à Miss Boccini d'un air un peu déçu :

"Désolé Madame, je ne souhaite pas le dire, mais si vous voulez vraiment le savoir je pourrai vous le dire en privé à la fin du cours."

Certains élèves le regardaient d'un air moqueur, d'autres interrogateur, et certains s'en fichaient complètement.
Mais quelques secondes plus tard Quentin pensa à l'erreur qui venait de faire. Madame Boccini était peut-être une Mangemort ? Elle a beau être Professeur ici à Poudlard, en train de lui étudier la Défense contre les Forces du Mal, tout est possible, elle fait peut-être partie des rangs de ceux qui sont de retour ! Mais bon Quentin ne le pensait pas.
Invité
Anonymous
Invité

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Invité, le  Jeu 4 Sep 2014 - 0:56

« McKane et Wells, le premier à esquisser un geste antipathique avec l’autre dégage direct. »

La voix de Boccini fit lever la tête de Spencer, et il lui jeta un oeil amusé. Il leva les mains en signe de bonne volonté. Les élèves furent bientôt au complet, et le cours pu commencer.

« Bonjour à tous. Bienvenue en cours de DFCM. Ne tardons pas plus avec les blabla conventionnels et entrons dans le vif du sujet. La peur. Je suppose que la plupart d'entre vous est un sentiment. Je dirais que la peur est une impression. Elle est personnelle : personne ne vit la peur de la même manière. Et nous n’avons pas tous les mêmes frayeurs. »

Valentina balança un Accio sur la coupe contenant les parchemins remplis par les élèves et en lit quelques uns à voix haute. Elle en vint à demander si quelqu’un dans la salle était victime d’une phobie en particulier. Spencer en avait une, pour sûre, mais il ne se sentait pas de la dire là, en plein milieu du cours. Wells avait l’oreille attentive, et elle pourrait bien se servir de ce qu’il dirait pour une vengeance personnelle. Boccini demanda ensuite la définition du Terorrim. Les deux premières personnes qui avaient levé la main ne savait rien du sort évoqué, et ce fut Clarissa qui se lança dans les explications. Lorsqu’elle déclara vouloir garder ses propres peurs pour elle, Spencer réprima un sourire. Une qui pensait comme lui. Il se demanda si elle avait des ennemis dans la classe ou si elle était simplement d’un naturel peu confiant. Dementia évoqua le moyen de s’extirper du sort, moyen qui n’était évidemment pas à la portée de tous, surtout lorsqu’on était pris d’une peur effroyable, et un Gryffondor vint répéter les paroles de tout le monde juste après. C’était beau ces étudiants avides de participer qui ne prenaient même pas la peine d’écouter leurs camarades.

Spencer soupira et se plongea dans ses pensées. Il avait une phobie. De ce qu’il en savait, il pouvait bien en avoir d’autres. Tant qu’il n’aurait pas été confronté à quoi que ce soit de terrible ou de traumatisant, il ne pouvait être sûr de rien. Manquerait plus qu’il se découvre une phobie pendant le cours. Wells ne le lâcherait plus de l’année si elle le voyait hurler de terreur en pratique. Spencer revint à la réalité en entendant un Gryffondor, un certain Casson, parler de la perte d’un être cher. Est-ce que ça pouvait devenir une phobie ce genre de truc ? Il s’imagina perdre sa mère, son père ou son oncle. Mais il n’y arriva pas. C’était invraisemblable. Il entendit Dawson déclarer de pas vouloir parler de sa phobie, encore un qui pensait comme lui, et se décida à lever la main. Tout avait été dit sur le Terorrim, et il n’avait aucune envie de communiquer au groupe ce qui lui faisait abominablement peur dans la vie, mais il tenait à parler lui aussi du sentiment de la peur. C’était quelque chose d’assez unique pour chacun, alors ça valait le coup de partager un peu.

« Moi quand j’ai peur je suis d’abord paralysé, comme beaucoup d’entre nous j’imagine. Je me retrouve incapable de bouger, de parler, je fixe juste ce qui me fiche la frousse, comme si ça pouvait m’attaquer si je regardais ailleurs. J’arrive pas tout de suite à réfléchir à une solution, je… je suis juste incapable de réfléchir. Après ça vient, mais pour surmonter la peur, faut vraiment se fiche un coup de pied aux fesses. Pis quand on l’a fait, ça fait du bien. C’est comme si on avait gagné un duel contre soi-même. »
Contenu sponsorisé

Cours 3 ~> La peur - Page 2 Empty
Re: Cours 3 ~> La peur
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 6

 Cours 3 ~> La peur

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.