AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -58%
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz ...
Voir le deal
4.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 10 sur 12
Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
Jude Hopkins
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard

Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Jude Hopkins, le  Lun 1 Jan - 18:28

Rapidement, la peur se transforma en colère. En effet, Eliott était en colère contre la propriétaire de la Salamandre. Si elle n'arrivait pas à la gérer, alors pourquoi l'avoir amené au château ? Pourquoi ne pas la laisser dans un endroit où elle ne serait pas en état de nuire ? Lorsqu'il lança le sortilège, celle-ci avait poussé un cri de surprise. Sérieusement, un cri de surprise ? Mais à quoi s'attendait-elle ? À ce que le brun laisse la créature le mordre jusqu'à ce qu'il ne puisse plus rien faire ? Malheureusement, ce n'était pas ça la vie. Elle demanda ensuite à son interlocuteur si ça n'allait pas. Lui, ne savait pas trop quoi faire. Il semblait être dépassé par la situation en pleine nuit et n'avait clairement pas envie de s'énerver. Elle repartit chercher la créature et la réveilla à l'aide d'un sortilège. Elle regarda ensuite Eliott et lui demanda ce qu'était son souci. Elle rajouta ensuite qu'elle n'allait pas le manger et donc que le sort n'était pas approprié à la situation. Elle lui montra l'exemple d'un sort qui renversa le poivre qui était désormais au sol, à défaut d'être sur le Serpentard.

Peut-être que cela t'apprendra à garder ta bête dans tes bras la prochaine fois ? J'vois pas pourquoi tu remets la faute sur moi alors que la seule fautive ici c'est toi, répondit-il.

Elle avait réussi à l'énerver. En pleine nuit, ce n'était pas une bonne idée. Déjà qu'il était très impulsif de nature alors lorsqu'il était fatigué, ce n'était même pas la peine de venir lui parler. Elle regarda ensuite Eliott à l'aide d'un sort. Avec un sourire en coin, elle lui demanda s'il était sur les nerfs. Il se demandait pourquoi elle pouvait le questionner à ce sujet mais il eut très rapidement la réponse ; sa réaction suite à l'attaque de la Salamandre.

Je ne suis pas sur les nerfs non, du moins si un peu, mais ça c'est à cause de ta bête ! J'évite uniquement de faire perdre des points à Serpentard. Je vois que toi tu n'en as pas grand chose à faire.

Il n'avait pas pris de pincettes avec la blonde. Cela faisait seulement quelques minutes que les deux se connaissaient mais il ne l'appréciait pas trop. Elle était agaçante à son goût et ce n'était clairement pas le style de fille avec qui il pourrait traîner dans le château.
Shae L. Keats
Shae L. Keats
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Shae L. Keats, le  Lun 1 Jan - 22:05

Mister-Dame souris trotte
entre les murs glacials. J'ai pas trop le choix, j'aime pas ça, mais il faut surprendre, il faut punir pour s'assurer de sa place. Il faut courir. Avancer, et trottiner. Juste pour voir, pour le droit a de nouveaux cauchemars -passe-droit- pour une nouvelle nuit de déboires déjà bien entamée. Le corps un peu bancale mais suffisamment discret pour passer pour encore endormi.e aux yeux de quelqu'un qui ne me connaissait pas. J'tanguais a droite a gauche et j'resiste a l'envie d'aller choyer le fils. Pas dans cet état, j,me l’interdisais, malgré le vide que son absence provoquait. J'resiste  jusqu’à passer devant la porte de l'appartement que je pousse lentement. Sans bruit. Jusqu’à me faufiler au berceau. J''prends le bébé dans mes bras, inutile d’éveiller Malicia, j'ne vais pas loin.
Mais j'veux pas du vide.
J'ferai attention
promis.

Alors un soupir et je sors entre les pierres. Y a l'angoisse de le faire tomber et en même temps ce besoin de le serrer contre moi. J'ai jamais eu d'instant seul.e avec lui.
J'me suis toujours interdit
de le prendre avec moi
par peur de le casser
de le briser.
J'voulais apprendre a te connaitre
seul.e
j'voulais
tenir un rôle
un peu. J'avais toujours dit que je te prendrais seul.e le jour ou j'aurais rien dans le sang
mais ça fait six mois et je tiens plus. Je te veux contre moi. Je veux être ce non-pere qu'il te faut. Alors pour la ronde de ce soir je t’emmène avec moi.  Et si on croise du monde, peu importe. Tout le monde sait que Malicia a un enfant. J'en ai arre de passer sous silence
que t'es de moi.
J'ai ce besoin d’être fier.e
même si pas suffisamment présent.e
de le crier sur tous les toits.

Alors je marche doucement, prudemment, je te caresse la joue. Il y a quelque chose dans ton regard qui réconforte, qui me fait me sentir a ma place, qlors que t t'endors au rythme de mes pas qui parcourent les couloirs. J'espere que ta mère ne se réveillera pas pendant ton absence, qu'elle ne paniquera pas.  
mais je ferai en sorte
qu'il ne t'arrive rien.

Et au détour d'un couloir
deux ombres qui se dessinent.
J'te serre un peu plus fort, instinct alors que je m'approche. Sans faire trop de bruit. J'ai pas envie de te reveiller.

J'peux savoir ce qu'il se passe ici ?
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Elhiya Ellis, le  Mar 2 Jan - 0:00

[LA confié à Shae par la suite si besoin]

Nan mais c'etait qu'il voulait cracher son venin ce petit serpent. Comme si cela pouvait avoir un quelconque impact sur moi ou Whisper. D'un sourcil haussé je le scrutais dubitativement. Quand on était  pas capable de gérer les sorties nocturnes, on restait sagement blotti dans son lit au lieu de venir parler de point.

Même Galway n'était pas aussi moralisateur alors qu'il était notre préfet. Un ricanement m'avait échappé quand une voix derrière moi affola mon palpitant en me faisant sursauter. Discret comme une ombre quelqu'un nous avait rejoint, comme appelé par l'invocation silencieuse de l'autre abruti....

Me tournant pour faire face à ce nouvel interlocuteur, un sourire en coin désabusé pris place sur mon visage. Un membre du personnel, c'etait bien notre veine. Je soupirai  doucement. Même pas la peine de prétexte un malaise, l'autre idiot me semblait du genre à être prêt à se dédouaner à la moindre occasion..

Le faisceau lumineux éclairant légèrement notre futur bourreau, deux choses me marquais. La mine entrevue au 3 balais, et ce que des bras protégerait. Un bébé. Celui de la prof de potion, il n'y avait que ce moufflet dans le chateau..

Interdite un instant, j'haussais finalement les épaules, serrant la salamandre contre moi afin d'éviter un nouveau drame.

"Il se passe rien de spécial. On faisait un peu comme vous: quête du sommeil pour les plus jeunes."

Insolence enfantine.
Réflexe primaire.
On avait rien à faire hors de notre prison dorée si on en croyait les papiers.. Après... pour ce a quoi ce reglement servait vraiment. Il aurait plus d'impact en parlant des ravages du manque de sommeil sur les adolescents qu'en prônant la sécurité..

En tout cas, l'autre derrière moi allait finir par nous faire une syncope vu qu'on s'était fait pincer. J'espérais juste qu'il allait pas se mettre à chialler et à supplier ca finirai par m'agacer
Jude Hopkins
Jude Hopkins
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Jude Hopkins, le  Mer 10 Jan - 13:49

Eliott n'attendait aucune réponse particulière de la part de son interlocutrice. Après tout, il se demandait bien ce qu'elle avait à lui répondre, étant donné qu'elle était en tort. Néanmoins, l'histoire était passée et le brun se concentrait plus sur le présent voire le futur mais très peu sur le passé. Après tout, ce qui était fait était fait et personne ne pouvait le changer. Du moins si, en utilisant la magie mais faire cela était probablement une mauvaise chose puisque les conséquences pouvaient très vite arriver. Changer le passé n'était probablement pas quelque chose de facile et encore moins sans séquelle, enfin, c'est ce que pensait l'étudiant. Il était loin d'être susceptible et encore moins rancunier pour des petites histoires comme celle-ci.

Alors que le brun se demandait comment tout cela avait pu arriver - il faut dire que c'était arrivé aussi rapidement qu'aucune des deux personnes présentes avaient complètement réalisé, surtout Eliott qui avait agi peut-être trop rapidement. Il était tard et il n'avait pas toutes les idées en place. Néanmoins, ce fut sans l'arrivée d'un membre du personnel de Poudlard que les choses allaient probablement devenir moins drôles. Il s'agissait de madame Keats - en effet, Eliott la considérait comme telle. Il était loin d'être ouvert sur le sujet et n'était pas au courant qu'elle était androgyne. Elle était accompagnée d'un enfant. Ce n'était à coup sûr pas le sien mais probablement celui de la professeure de potions. Il y avait eu des bruits de couloir comme quoi elle était tombée enceinte. La concierge de Poudlard demanda aux élèves ce qui pouvait bien se passer ici.

Ce fut Elhiya qui répondit en première. Elle avait été plutôt directe sur le coup, bien plus que pour lancer un sort à sa créature du moins. Elle lui avait répondu qu'ils faisaient comme la concierge, c'est-à-dire chercher le sommeil. C'était franc, certes, mais c'était la réponse la plus complète que l'un des deux pouvait donner. Néanmoins, elle n'était pas très sincère mais en posant une question pareille, il était certain que la réponse n'allait pas l'être. Après tout, comment raconter à la concierge que la serpent était allée chercher du poivre en cuisine, poivre qui était tombé sur le brun qui l'avait suivi pour voir ce qu'elle allait faire, qui fut du coup attaqué par la salamandre. Sans oublier que celle-ci était encore collée contre sa propriétaire. Plutôt originale comme situation, non ?

De toute façon, nous n'allons pas rester longtemps ici, nous étions d'ailleurs en chemin pour retourner dans nos dortoirs.

Ça aussi, c'était un mensonge. Néanmoins, personne ne pouvait le savoir étant donné qu'ils étaient sur le chemin pour s'y rendre. Son excuse était donc tout à fait valable.

- Merci de ne pas prendre le sujet s'il vous plaît, le RP étant toujours d'actualité -

>>>Edit 10/02: Merci de nous garder le sujet, la réponse de Shae arrive, merci :kiss:<<<
Adonys Montgomery
Adonys Montgomery
G. TechniqueHarryPotter2005
G. Technique
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Adonys Montgomery, le  Mer 7 Mar - 18:42


Post unique, vous pourrez reprendre à ma suite sans problème ...


Tour de garde - Mars


Je lâche un bâillement qui manque de me décrocher la mâchoire. C'est pas humain que de commencer une journée de surveillance en plein milieu de la nuit quoi. Il est à peine deux heures trente du matin et j'ai seulement eu le temps de prendre un café avant de prendre le relais au château. Un service vingt-quatre heures sur vingt-quatre assuré par l'ensemble du Bureau des Aurors et qui semble tout à fait normal pour ses petits morveux. Aucune reconnaissance, aucune compréhension, aucune aide d'aucune sorte que ce soit. Des jeunes comme tous les autres quoi ...


Passé la grille du château, la collègue m'offre un sourire compatissant et transplane une fois quitté l'enceinte du domaine. Je parcours le parc à la hâte, veillant à ce que tout soit clame en chemin, jusqu'à arriver dans l'enceinte chauffée du château. Je suis éclaté, fatigué, éreinté, mais au moins j'ai chaud. Je passerai en cuisine d'ici quelques heures histoire de quémander un café, mais d'abord un petit tour du propriétaire. Tout à beau être calme selon la collègue, le moment du passage de relai est toujours le plus dangereux alors soyons prudents !


Le sous forum : « Les couloirs » et les sous forums qui y sont inclus sont maintenant sous surveillance jusqu'au 31 mars 2018 - 23H59. Rendez-vous dans le sujet « Sécurité des lieux magiques » pour plus d'informations.

Time Alyster
Time Alyster
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Time Alyster, le  Dim 18 Mar - 18:31

RP privé avec Cendra Sundrop

Time n'arrivai pas à dormir.
C'était trop. Sa journée fut extrêmement fatigante, surtout après l'épisode de la bibliothèque.
Il se retourna dans son lit une bonne dizaine de fois avant de se décider à se lever une bonne fois pour toute.
Il passa les dortoirs, puis la salle commune des Serpents. Maisons horrible.  
Quoique. Il avait passé l'après-midi avec deux Serpentard, il s'était même amusé..
Quelle casse tête !
Jusqu'à lors, il était persuadé de ne pas pouvoir un contact humain et là......
En plus d'avoir bu un chocolat chaud avec deux personne de la maison qu'il haïssait le plus, de s'être amusé avec eux, et d'avoir parlé de son œil à jeune Serdaigle, il n'arrivait à parler en langage soutenu !

Time parcourait les couloirs vides. Il faisait bon malgré cette nuit de Mars.
Il remonta les escaliers, toujours aussi vide, et s'assit en haut de l'un d'eux pour ne pas à avoir être emporté par mégarde.

Les heures passait, et l'envie de dormir ne passait pas.
Time s'allongea sur le sol dur et inspira une grande bouffé d'air.
Comment allait être la suite de sa vie ?
Comment sera t'il dans 10 ans ?
Qui est t'il pour commencer ? Comment faire la différence entre lui, et ses carapaces ?


Dernière édition par Time Alyster le Sam 28 Avr - 22:26, édité 1 fois
Cendra Sundrop
Cendra Sundrop
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Cendra Sundrop, le  Mer 21 Mar - 16:56

Un p'tit RP avec Time Wink


Cendra se leva et traversa la salle commune de sa maison. Elle frissonna mais ne se retourna pas pour aller chercher sa robe de chambre. Pieds nus sur le sol de pierre froid, elle poussa la porte de la salle commune et sortit dans le couloir.

Juste quelques minutes.

Elle avait eu une journée éprouvante et estimait qu'elle avait bien mérité un peu de repos. Pourtant, trois fois déjà cette nuit, elle s'était réveillée en sueur après un cauchemar effrayant. La première fois, elle s'était tournée de l'autre côté et s'était rendormie. La deuxième fois, elle s'était levée sans réveiller Marjorie ou ses autres compagnes et était allée s'asseoir devant la cheminée de la salle commune, où quelques braises rougeoyantes étaient tout ce qu'il restait du grand feu qui y avait crépité toute la journée. Elle pensait n'y rester que cinq minutes mais elle s'était rendormie dans un fauteuil. Et s'était bien sûr réveillée une troisième fois. Incapable de se rendormir, elle s'était décidée à sortir malgré l'interdiction spécifiée dans le règlement pour respirer un peu d'air frais.

Juste quelques minutes, se répétait-elle pour se tranquilliser. Elle n'aimait pas désobéir aux règles. Et elle savait que, quelle qu'elle soit, elle n'avait pas le droit d'être là à cette heure. Même si elle ne savait pas exactement quelle heure il était.

La salle commune de Poufsouffle était située à côté des cuisines et il faisait froid dans cet endroit du château où personne d'autre que les Jaunes n'allaient jamais. Elle se résolut à monter pour aller aux alentours de la Grande Salle. Elle connaissait le chemin par coeur. Elle se rendit cependant bien vite compte que l'idée était mauvaise : c'était la pièce la plus fréquentée et l'endroit où elle avait le plus de chances d'être repérée. Elle bifurqua alors à l'opposé.

En quelques secondes, un million de pensées lui traversèrent l'esprit. Elle n'avait pas le droit d'être là. Elle se comportait comme une délinquante. Si elle était prise, elle risquait gros : sa maison perdrait des points, Jade lui en voudrait à mort et sûrement Marjo aussi, et ses parents seraient informés. Ils seraient affreusement déçus... Il était hors de question qu'elle reste là une minute de plus.

Elle fit demi tour pour regagner discrètement sa salle commune. En quelques secondes cependant, elle réalisa qu'elle ne savait pas où elle était. Elle erra alors à l'aveuglette, la panique commençant à la gagner. De nuit, Poudlard semblait sinistre. Et elle était terrifiée à l'idée de tomber sur un professeur.

Elle monta un escalier, en descendit un autre, tourna à gauche, à droite, traversa un couloir, emprunta un cinquante-sixième escalier et...

Tout en haut de l'escalier, une silhouette était allongée sur le sol de pierre. Prise par surprise, Cendra ne put retenir un petit cri de panique. Incapable de réfléchir, elle se resta bêtement figée sur place, terrorisée.
Time Alyster
Time Alyster
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Time Alyster, le  Mer 28 Mar - 19:43

Désolé du retard ^^'

Des ombres se dessinaient sur le plafond. Time savait que son imagination lui jouait des tours, et il en profitait tout à son aise.
C'était un peu comme un spectacle, les ombres cavalaient sur les murs deçà, delà, rien n'était réellement précis ni constant.
Comment cela était il possible ? Son esprit créait des formes, les lui faisait voir mais il étais incapable de les prévoir ni même de les contrôler...
Il tendis le bras, comme pour les attraper, comme pour délimiter une barrière entre les ténèbres et lui...

Une forte sensation l'envahis.
Tantot le balancement de vagues l'empotais au large de la nuit, tantôt il tombait dans un gouffre. Il ressentit alors comme une grande vague chaude à l’intérieur de lui occasionnant une sorte de choc électrique au niveau de sa nuque. Et tout recommençais plus ou moins comme cela plusieurs fois. Tout tournoyait autours de lui et devenait surtout de plus en plus flou.
Il se concentrait à présent sur le courant d'air  chaud qui passait par là.
Time n'arrivait plus à différencier le rêve de la réalité.
Malgré ce chaos fort harmonique, il se sentait bien.

Soudainement, il entendit un petit cris venant d'en bas.
Son cœur rata un tour et il se cogna la tête sur la rembarre de l'escalier qui changeait de direction.... avec Time qui les dévalait en boule et surtout en se cognant.

Après son roulé-boulet le plus long, le plus douloureux et le plus humiliant de sa vie, Time arriva aux pied d'une jeune femme, à plat ventre.
Il fit un effort surhumain pour relever sa tête, se qui contracta tout son corps endolori par les coup, vers la mystérieuse élève.

-Heu. Oui ? Vous désirez ?
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Lizzie Cojocaru, le  Dim 1 Avr - 12:10

PV Azénor ; LA mutuel
Incrustation dans le RP de Cendra et Time


Bon. Je sais qu’Azénor a sans doute mieux à faire de ses soirées. Mais quand je l’ai croisée dans les couloirs de Poudlard, je me suis sentie obligéeeee de lui taper la discute. D’autant que j’ai de grands projets côté cours de vol, et que je lui avais promis une photographie, l’autre fois. Que je porte toujours sur moi, parce que je suis une meuf niaise au fond et que leurs petits sourires ça m’affaiblit complètement. C'est abusé. Allez pas le dire à mon cousin, hein.

Bref. Un Lumos au poing, j’éclairais l’image mouvante de la belle troupe. Les insignes de Gryffondor et de Serdaigle y étaient largement majoritaires, mais malgré la neige et le froid de canard, c’était leurs sourires qui régnaient. Et puis le mien, en miroir, à la vue de leurs frimousses. Glauque limite. Depuis quand j'avais tant d'affection pour ces petits morveux ?
— Du coup, ça, c’est quand on attendait le début de la Course de balais de Kopparberg à Arjeplog… Et puis —


J’allais poursuivre mon récit quand un grand cri de panique nous interrompit. Que pouvait-il bien se passer, à cette heure de la nuit ? Ils ont toujours pas aboli le couvre-feu, me semble ? Du coup y a anguille sous roche, et vu ma compagnie, va falloir passer en mode enquêêête. Je jetais un regard oblique à la Directrice de Poudlard, et nous primes la direction du son, quand un second prit la suite. Celui-ci était plus diffus — une sorte de successions de bruits mats. Des coups ? Levant la voix et modulant mon Lumos d’un Maxima, j’interpellais les âmes égarées.

— C’était quoi ? Personne de blessé ?
Je crois que ma baguette ne devait pas éclairer assez loin, car dans les jeux d'ombre et lumière des escaliers, je ne distinguais pas les loustics à l'origine du tintamarre nocturne.
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Azénor P. Benbow, le  Lun 2 Avr - 13:03

coucou c'est nouuuuus


Je m'y suis fais vous savez, à la croiser un peu partout un peu tout le temps. J'suis sa boss, et c'est assez plaisant. Enfait ici je la boss de tout le monde, sauf d'Aaron, m'enfin il est fort occupé le Jiménez. Alors on le voit pas beaucoup. Puis il me fait confiance, genre vraiment. Limite s'il était pas là, ça serait pareil. Plus de charge de boulot pour moi bien-sûr, mais je m'en sens capable hein. Non pas que je l'aime pas Aaron, m'enfin s'il pouvait me laisser son trône, je dirai pas non. Parce que bien-sûr, être tout en haut ce n'est pas tout, c'est la seule chose, c'est le Graal. C'est l'objectif.
Donc j'ai croisé Lizzie dans les couloirs, Bennet queen et ses idées farfelues, toujours originales, et bonnes à prendre. Elle est professeur de Vol désormais, et lors de sa dernière virée avec les élèves, elle m'avait promis de prendre quelques photos. Alors elle me montre ses clichés, petits commentaires et sourires à l'appui. Je suis contente de voir que l'on peut faire les choses bien dans cette école. Je suis contente qu'elle fasse partie du staff. Mais ça je ne lui dirai pas, ah non. Sinon elle pourrait prendre un peu trop ses aises. J'veux pas qu'elle prenne un peu trop ses aises. Y'a toujours cette attraction indéterminée entre nous. Un truc assez mystérieux, étrange, et effrayant.

Alors que la Liz me parle de Course de balais, un cri de panique nous interrompt. En pleine nuit. Ah oui parce qu'on a décidé Bennet et moi, de se promener dans les couloirs, en même temps, la nuit. Coïncidence assez trompeuse, moi c'est simplement parce que j'avais du mal à m'endormir que je suis là. On se met d'accord en regards, puis on enfile le gilet FBI, la casquette à la NCIS. Au deuxième bruit étrange, on se rapproche de la scène de crime, et Liz intensifie son Lumos d'un Maxima. Sa lueur ne semble pas éclairer les loustiques en dehors de leurs dortoirs. Un geste de la main plus tard, on s'enfonce dans l'obscurité du château, à la recherche des chenapans.
- Je crois que le bruit venait de là-bas.

Puis en silence, on se dirige Bennet et moi vers là où ça nous semble logique, un peu au hasard un peu à tâtons. Puis soudain, je vois se dessiner à quelques pas une silhouette au sol, couchée par terre. J'imagine le pire, alors qu'une demoiselle se trouve juste à ses côtés, à regarder le corps arrivé jusqu'ici. Je me précipite un peu suivie de très près par Lizzie. Je me penche ensuite vers l'élève, et découvre qu'il est aussi en vie que la demoiselle debout en face de nous. Plus de peur de que mal dira-t-on. Mais c'est quoi le délire du coup?
- Bonsoir monsieur, mademoiselle. Petite virée nocturne?
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Lizzie Cojocaru, le  Jeu 12 Avr - 11:11

C’est louche. Habituellement, j’ai l'ouïe particulièrement fine par rapport aux autres humains, principalement parce que ces dernières années, j’ai du m’y fier bien plus qu’à la vue. Mais si, vous savez, le couteau dans l’oeil et le chaudron expérimental. Ça vous revient ? Bref. Du passé maintenant, mais il n’en restait pas moins que j’étais pas habituée à être détrônée dans les capacités auditives. Mh. Faut croire que cette Azénor ne m’avait pas tout dit. Ou alors…

Ou alors c’est qu’en retrouvant ma vue, j’me suis remise à me fier trop dessus. Pourtant je sais qu’elle est que partielle, et que je vois un peu de travers, qu’il faut tout recorriger pour pas se prendre les portes et les murs dans la face. J’imagine que ce serait pas étonnant, en même temps, que la greffe oculaire perturbe mes habitudes sensorielles sans que ça indique forcément que Azénor a un système de sondes et d’échos branché dans le cerveau.

Je hoche la tête et la suis, plutôt confiante. Y a un truc assez grisant en sa compagnie. Une banale ronde prend des allures d’expédition illicite. Enfin, j’doute qu’Azénor se permette de faire des trucs illicites en ma présence, mais pour moi, ça générait autant d’adrénaline, donc c’était plutôt très cool. Un début à tout, comme on dit. On finit par les trouver. Un à terre. L’autre cherchant à se camoufler dans les ombres. Ça sent le duel qui a dégénéré. Et vous savez quoi ? Cela ferait déjà deux infractions ! Allez, donnez-moi du matos, qu’on s’amuse un peu.

— C’est elle qui t’a fait tomber ?
Semeuse de doute, semeuse de trouble.
Cendra Sundrop
Cendra Sundrop
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Cendra Sundrop, le  Lun 23 Avr - 19:01

Cendra s'était figée en entendant les deux adultes approcher. Elle avait voulu se cacher, mais il était trop tard. Déjà, Lizzie et Azénor [HRPG : Désolée, je ne savais pas comment Cendra les appellerait. Si ça va pas, dites-le moi, je changerai] l'avaient vue. Les avaient vus. Honteuse, embarrassée, elle recula dans l'ombre.

Les deux femmes scrutèrent les élèves avec attention. Enfin, la borgne prit la parole, mais elle ne s'adressait qu'au garçon :

- C'est elle qui t'a fait tomber ?

Cendra se mordit la lèvre en se retenant de pleurer. C'était trop injuste. Tant de ses camarades avaient déjà fait des sorties nocturnes, et ne s'étaient pas fait prendre. Et maintenant c'est elle qui, avant même d'être parfaitement intégrée, allait faire perdre des points à sa maison. En plus, elle n'avait eu aucune mauvaise intention. Elle était sûre que certains (Arty, pour ne pas le citer) en avaient fait des bien pires !

Et voilà que pour couronner le tout, elle était soupçonnée d'agression sur un garçon qu'elle ne connaissait pour ainsi dire pas du tout et qui l'avait déjà effrayée, elle !

Elle réprima ses larmes. Elle s'entendait généralement bien avec les adultes mais, à Poudlard, ce n'était pas pareil. Elle n'aimait pas être accusée à tort. Elle n'aimait pas pleurer devant un adulte car cela donnait en général l'impression qu'elle "fayotait". Et elle se savait simplement incapable de tenter de s'expliquer sans fondre en larmes.

Mais après tout, ce n'est pas à elle que la question avait été posée. C'était au garçon de répondre. Et le garçon savait que ce n'était pas elle qui l'avait bousculé.

Plus qu'à prier pour qu'il soit honnête...
Time Alyster
Time Alyster
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Time Alyster, le  Lun 23 Avr - 22:17

Lorsque le Vert Argent compris au son de bruits de pas que deux adultes venaient, son premier réflexe fut de vouloir avertir la jeune Blairelle de partir. Il n'eu le temps d'ouvrir la bouche que les deux adultes étaient là.
Lizzie Bennet, professeure de vol, borgne aussi, il pourra en tirer surement profit.... et Azénor Philaester, directrice adjointe...
Elles devaient sûrement être dans une discussion sérieuse.... Il était dans le pétrin, et la Pouffsouffle aussi...
Il lui jeta un regard et vit comme le reflet d'une larme. Il se sentit coupable d'un coup... Mais une pointe d'agacement le piqua.

— C’est elle qui t’a fait tomber ?

La professeure de vol faisait elle exprès ? Tout était parfait pour lui... De plus, sa chute était indirectement de la faute de l'autre élève...
Mais ses larmes lui attirais pitié.
Il devait être honnête, flou, puis en profiter pour analyser les intentions de la professeure. Il leva la tête vers son aînée, et fit son regard le plus respectueux, droit dans l'oeil, pour montrer son innocence et son honnêteté.

-Bonne question... En soit, qu'est ce que la faute ? Directe ou indirecte ? Comme vous pouvez le voir, nous sommes tout deux en bas, elle ne m'a donc pas poussé... Mais je dois avouer que son cris m'a surpris. Déstabilisé causant ma chute... Est-elle fautive ?


Time hésita, il allait être collé si La blairelle ne l'était pas.
Désolé, il continua.

-Oui, elle l'est, elle m'a indirectement fait tombé, de plus, vu la distance nous séparant, je ne sais pas si son cris était voulu ou non...
Sans elle, je ne serais pas par terre en train de m'expliquer...


Tout dépendait des adultes... il se sentait un peu coupable, mais, c'était pour sa propre survit, de plus, il ne supportait pas les pleurs, le monde était injuste, et pleurer les injustices ne faisait que renforcer celles-ci. On se bat contre les injustices, pleurer, c'est subir, combattre, c'est renoncer.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Lizzie Cojocaru, le  Lun 23 Avr - 23:19

Le Serpentard s’égara dans un étrange monologue, et je jetais un coup d’oeil à l’élève de ma maison. Oh dites-moi qu’elle était pas en train de faire le coup des larmes de crocodiles. Parce que ça, ça c’est carrément pas digne des Jaunes et Noirs, et puis en plus, moi j’sais pas quoi faire avec les gens qui pleurent. Par le passé, j’me contentais de sortilège d’allégresse et disparaissais de leur vue ; mais là, j’étais plus préfète, j’étais professeure. Et j’avais la directrice adjointe derrière moi. J’pouvais même pas fermer les yeux. Rohhhhh.

Bon. Qu’est-ce qu’on fait de tout ça. Pourquoi faut toujours entrer dans la question de la faute directe, faute indirecte, moi de base je demandais juste si quelqu’un était blessé, après s’ils causent pas plus, forcément ça va devenir louche. Y en a pas un troisième dans le coin ? Tandis que le borgne poursuivait, j’informulais un Hominum Revelio. Quatre décharges me parvinrent ; nous étions seuls, ce soir.

Douce mais pas moins insidieuse, je poussais l’interrogatoire.
— Ah. Son cri t’a surpris. Donc tu n’accourais pas en entendant quelque chose d’étrange, en t’inquiétant pour quelqu’un. En même temps, ça aurait fait un sacré sprint… Tu faisais quoi hors de ton dortoir ?
— Et toi, qu’est-ce qui t’a inquiétée, Moondrop ? Tu as vu quelque chose ?
Fis-je en me tournant vers la blairelle. J’étais à peu près sûre qu’elle s’appelait comme ça. Genre à 3,67%. C'est déjà pas mal.
Time Alyster
Time Alyster
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Time Alyster, le  Mar 24 Avr - 18:36

Time était impressionné, comment diable les professeurs faisaient t'ils pour toujours connaître le nom des élèves sans jamais se tromper ? Celui-ci galérait déjà bien assez pour retenir un seul nom...
Cela étant dis il devait répondre à sa professeure.
La réponse était sèche, et le sort s'abattais sur lui. Time devait renverser la situation... il adopta le stratagème numéros 07 de Schopenhauer, son Dieu, : accepter les faits. Il n'avait jamais dit ça Shopen... le septième était le questionnement à outrance de l'adversaire...
Dans tous les cas, accepter la faute marchait très bien dans ce genre de postures, prenant aux adultes leurs raison d'être en colère, ceux n'avaient plus de raison de l'être. Or ils étaient deux, l'autre cruche pleurait, c'était horripilant pour tout le monde, et si il n'y a plus de raison d'en vouloir au premier fautif, bye bye le deuxième.
Pauvre Moondrop ...

-Certes, j'étais illégalement dans les couloirs, je me posais en haut des escaliers profitant du calme ambiant dû à mon insomnie (quitte à être fautif, autant ne pas l'être complètement) puis elle est arrivée, a criée, vous connaissez la suite bien entendu....

Time se retint de faire un sourire en coin, il n'était pas question de tout faire foirer !
Cendra Sundrop
Cendra Sundrop
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Cendra Sundrop, le  Mar 24 Avr - 19:15

Lorsqu'elle entendit la réponse du garçon, Cendra faillit s'étouffer. Il se fou*ait d'elle ou quoi ??? Faute directe, faute indirecte... C'était quoi son délire ?

Bon.

Reprends-toi.

Analyser la situation.

1 : Le garçon, qui tentait visiblement d'embrouiller tout le monde.

2 : La prof de vol, qui réagissait comme... Un adulte, en fait, face à ses larmes ET au monologue du bonhomme.

3 : La directrice adjointe, qui euh... ne disait rien. Ce qui mettait la petite fille très mal à l'aise.

La seule chose qu'elle pouvait faire pour le moment...

Sécher ses larmes.

Elle fit de son mieux, mais sans grand succès. Elle sentait l'exaspération croissante de tout le monde. Oui, bon, elle s'y attendait, non ?

En attendant, la prof de vol prenait les choses en main.

— Ah. Son cri t’a surpris. Donc tu n’accourais pas en entendant quelque chose d’étrange, en t’inquiétant pour quelqu’un. En même temps, ça aurait fait un sacré sprint… Tu faisais quoi hors de ton dortoir, demanda-t-elle au garçon.

Et pour elle, ça n'allait pas tarder, songea Cendra.

A raison.

— Et toi, qu’est-ce qui t’a inquiétée, Moondrop ? Tu as vu quelque chose ?

Moondrop ? Cendra était si surprise qu'elle arrêta instantanément de pleurer. Elle songea à corriger l'enseignante sur son prénom, mais se retint.

- Je l'ai vu, lui. Il m'a fait peur et j'ai crié... Et du coup, c'est moi qui lui ai fait peur.

Ce qui n'expliquait pas ce qu'elle faisait là au milieu de la nuit. Elle n'aurait vraiment pas dû sortir.

En plus, c'est pas comme si elle avait voulu sortir. Ce n'était même pas par goût de l'aventure, ou pour braver les dangers, rien ; juste une insomnie bien trop persistante.

Eh bien maintenant, elle allait se rendormir, tiens...
Contenu sponsorisé

Dans les couloirs de Poudlard, de nuit - Page 10 Empty
Re: Dans les couloirs de Poudlard, de nuit
Contenu sponsorisé, le  

Page 10 sur 12

 Dans les couloirs de Poudlard, de nuit

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.